Sermons

Sujet 13: L’Evangile de Matthieu

[PARTIE 11] Jean-Baptiste n’était pas une erreur (Matthieu 11:1-14)

Jean-Baptiste n’était pas une erreur
(Matthieu 11:1-14)
“Lorsque Jésus eut achevé de donner ses instructions à ses douze disciples, il partit de là, pour enseigner et prêcher dans les villes du pays. Jean, ayant entendu parler dans sa prison des oeuvres du Christ, lui fit dire par ses disciples: Es-tu celui qui doit venir, ou devons-nous en attendre un autre? Jésus leur répondit: Allez rapporter à Jean ce que vous entendez et ce que vous voyez: les aveugles voient, les boiteux marchent, les lépreux sont purifiés, les sourds entendent, les morts ressuscitent, et la bonne nouvelle est annoncée aux pauvres. Heureux celui pour qui je ne serai pas une occasion de chute! Comme ils s’en allaient, Jésus se mit à dire à la foule, au sujet de Jean: Qu’êtes-vous allés voir au désert? Un roseau agité par le vent? Mais, qu’êtes-vous allés voir? Un homme vêtu d’habits précieux? Voici, ceux qui portent des habits précieux sont dans les maisons des rois. Qu’êtes-vous donc allés voir? Un prophète? Oui, vous dis-je, et plus qu’un prophète. Car c’est celui dont il est écrit: Voici, j’envoie mon messager devant ta face, Pour préparer ton chemin devant toi. Je vous le dis en vérité, parmi ceux qui sont nés de femmes, il n’en a point paru de plus grand que Jean-Baptiste. Cependant, le plus petit dans le royaume des cieux est plus grand que lui. Depuis le temps de Jean-Baptiste jusqu’à présent, le royaume des cieux est forcé, et ce sont les violents qui s’en emparent. Car tous les prophètes et la loi ont prophétisé jusqu’à Jean; et, si vous voulez le comprendre, c’est lui qui est l’Elie qui devait venir.”
 
 

Nous devons comprendre le ministère de Jean-Baptiste

 
Quel ministère exactement Jean Baptiste a-t-il rempli avant Jésus? Beaucoup de chrétiens aujourd’hui ne comprennent pas bien Jean Baptiste, et ils ont besoin de regarder de nouveau à lui pour comprendre et apprécier son ministère comme il faut. Nous avons tous besoin de la bonne compréhension et appréciation de la relation entre le ministère de Jésus et de Jean Baptiste. En comprenant cette relation, vous devez faire l’expérience primordiale qui est de recevoir la rémission de vos péchés par la foi.
Dans le passage d’aujourd’hui, Jésus Christ dit aux disciples de Jean Baptiste: “Allez rapporter à Jean ce que vous entendez et ce que vous voyez: les aveugles voient, les boiteux marchent, les lépreux sont purifiés, les sourds entendent, les morts ressuscitent, et la bonne nouvelle est annoncée aux pauvres.”
En effet, les aveugles qui rencontraient Jésus voyaient, les boiteux pouvaient marcher, les possédés étaient délivrés de leurs démons quand ils rencontraient Jésus, et l’évangile des Cieux était prêché aux pauvres en esprit.
Ce que nous devons réaliser ici c’est que le ministère de Jésus incluait l’œuvre qui consiste à ouvrir les yeux des aveugles. A cette époque, en d’autres termes, notre Seigneur nous a donné l’évangile de l’eau et de l’Esprit, le vrai évangile qui ouvre les yeux des pécheurs qui marchent dans les ténèbres.
Avant de rencontrer Jésus Christ, tout le monde avait du péché dans son cœur et était aveugle spirituellement devant Dieu. Nous aussi n’avions pas connu l’authenticité de l’évangile de l’eau et de l’Esprit, ni compris qui Jésus était vraiment, et nous étions inconscients de nos péchés et les conséquences fatales qui y étaient liées. Et nous n’avions aucun intérêt pour la vraie Parole de l’évangile de l’eau et de l’Esprit, la Vérité du salut que Jésus nous a donnée.
Cependant, beaucoup de gens ont maintenant entendu la Parole puissante de l’évangile de l’eau et de l’Esprit, et en plaçant leur foi dans cette parole de l’évangile, leurs yeux spirituels se sont ouverts et ils ont découvert la Vérité qui leur permet d’être sauvés de leurs péchés. Ceux qui connaissent et croient en cet évangile authentique ont maintenant découvert la Vérité de la rémission du péché qu’ils ne connaissaient pas: Leurs yeux de foi se sont ouverts, et ils en sont venus à faire l’œuvre de Dieu. Comme c’est avec nos yeux de chair que nous voyons tout dans ce monde, nous pouvons maintenant voir dans le monde spirituel depuis que nos yeux spirituels se sont ouverts par notre foi en l’évangile de l’eau et de l’Esprit. C’est ainsi qu’on atteint la compréhension du fait que le ministère de Jésus est tout entier le ministère de l’eau et de l’Esprit.
A cause de nos péchés, vous et moi étions aveugles et boiteux spirituellement, incapables de voir le ministère de Dieu ni Son œuvre. En d’autres termes, nous étions aussi des pécheurs destinés à l’enfer. Cependant, Jésus Christ vint sur cette terre, fut baptisé par Jean Baptiste, versa Son sang à la Croix, et accomplit donc l’œuvre qui remit les péchés du monde. Donc, quiconque croit en cette Vérité peut expérimenter le fait que tous ses péchés sont effacés. Jésus Christ a effacé tous nos péchés en venant sur cette terre, étant baptisé par Jean Baptiste, et versant Son sang à la Croix. Maintenant, ces œuvres de Dieu continuent d’agir merveilleusement dans le cœur de tous ceux qui croient en l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Par la puissance de l’évangile de l’eau et de l’Esprit, notre Seigneur a ouvert les yeux spirituels de Ses croyants, et Il nous a amené, nous qui étions boiteux, à nous lever et nous tenir sur nos pieds.
Nous devons réaliser ici que si nous essayons de faire l’œuvre de Dieu sans avoir la foi en l’évangile de l’eau et de l’Esprit il n’y aura aucun bénéfice ni pour nos corps ni pour nos esprits. Ceux qui n’ont pas encore reçu la rémission des péchés pensent constamment: “Je devrais vivre vertueusement. Je dois être bon pour tous.” Mais personne n’est capable de réussir cela, de faire ce qui est bon et vertueux.
Avant que nous n’ayons connu la puissance de l’évangile de l’eau et de l’Esprit, nous avions du péché dans nos cœurs et nous étions donc des pécheurs, et par conséquent, nous ne pouvions savoir ce dont l’œuvre juste de Dieu avait l’air, ni la faire. Cependant, parce que notre Seigneur prit tous nos péchés une fois pour toutes par Son baptême, et parce qu’Il les effaça par le sang qu’Il versa à la Croix en prenant les péchés du monde, nous avons pu être sauvés de tous nos péchés. C’est parce que Jésus Christ nous a sauvés de tous nos péchés par la puissance de l’évangile de l’eau et de l’Esprit que nous pouvons maintenant vivre selon la volonté de Dieu. Nous sommes maintenant capables d’amener d’autres à goûter à la puissance de ce vrai évangile et être sauvés.
En nous amenant une vie nouvelle par la Vérité du salut, à nous qui étions boiteux, Jésus Christ nous a permis d’être sauvés de tous nos péchés et malédictions. Ce que Jésus dit ici: “les lépreux sont purifiés et les sourds entendent; les morts ressuscitent”, a aussi été accompli dans nos cœurs qui croient en l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Avant, quand nous étions pécheurs, nous étions aussi des lépreux spirituels. A ce moment là nos cœurs étaient pécheurs, et nous ne pouvions être purifiés de tous nos péchés, sans avoir placé notre foi en ce vrai évangile de l’eau et de l’Esprit.
Notre Seigneur dit aussi que les sourds entendraient. Quand nous étions pécheurs, nous ne pouvions comprendre la Parole de Dieu même en l’entendant. Mais maintenant, parce que nous avons été couverts de la puissance de l’évangile de l’eau et de l’Esprit en y plaçant notre foi, nous pouvons comprendre la Parole de Dieu, comprendre son vrai sens, et croire en elle de tout cœur.
Tout le monde en tout lieu vit dans la famine et la soif spirituelle. Ils souffrent de leur cécité et paralysie spirituelle. Mais le Seigneur leur donne encore la chance d’être guéris en nous permettant de leur prêcher l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Nous devons avoir pitié d’eux. Nous devons nous souvenir que lorsque nous ne connaissions pas cet évangile du salut, l’évangile de l’eau et de l’Esprit, nous n’avions aucune satisfaction, et nous ne pouvions pas faire autrement que vivre avec des péchés dans nos cœurs. Nous ne devrions pas oublier Sa grâce miséricordieuse qui a changé les pécheurs en justes.
Ainsi, ce que le Seigneur dit aux disciples de Jean Baptiste à propos des miracles qu’Il accomplissait était de faire connaître que Jésus est le Fils de Dieu, le vrai Sauveur et le Messie qui devait venir.
Certains pourraient dire que pendant que Jean Baptiste était emprisonné, il était tenté et douta au sujet de Jésus comme Messie, et c’est pourquoi il a envoyé ses disciples à Jésus. Mais ce n’est pas le cas du tout. Qui était Jean Baptiste? Il était le plus grand de tous ceux qui sont nés de femmes. Il était même plus grand que d’autres serviteurs de Dieu. En d’autres termes, ce n’est pas parce que Jean Baptiste ne croyait pas en Jésus qu’il Lui a envoyé ses disciples et leur fit demander “Es-Tu celui qui doit venir?” Au contraire, il éduquait ses disciples, pour qu’ils sachent qui était vraiment Jésus.
Jean le Baptiste savait déjà et croyait que Jésus était le Sauveur et le Fils de Dieu; bien plus, il avait entendu le témoignage de Dieu le Père quand il baptisa Jésus Christ au Jourdain (Matthieu 3:17), et il avait aussi été lui-même un témoin attestant de Jésus. C’est parce que certains de ses disciples ne connaissaient pas Jésus que Jean Baptiste les a envoyés vers Jésus, pour leur enseigner que Jésus Christ était le Sauveur. En effet, après que Jean le Baptiste ait connu que Jésus Christ était le Messie à venir, il s’effaça de son ministère et envoya ses disciples vers le Seigneur. Pour révéler Jésus à Israël, Jean a même dit: “Il (Jésus) faut qu’il croisse, et que je diminue ” (Jean 3:30). Par exemple, André, le frère de Simon Pierre, était le disciple de Jean, mais il suivit le Seigneur après avoir entendu le témoignage de Jean à propos de Jésus (Jean 1:40).
Les critiques d’aujourd’hui de Jean Baptiste disent toutes sortes de non sens, même s’ils ne le connaissent pas, clamant que : “Jean Baptiste était une erreur. Qu’il tomba en tentation et manqua de croire en Jésus. Que sa foi s’écroula pendant qu’il était en prison.”
Mais, mes chers chrétiens, vous ne devez pas douter de la foi de Jean Baptiste. Jean Baptiste et Jésus avaient leur propre devoir à accomplir ensemble dans la provision de Dieu le Père. C’était de baptiser et d’être baptisé, les ministères qui devaient accomplir la justice de Dieu. C’est pourquoi Jésus et Jean Baptiste rendirent témoignage à leur ministère réciproquement.
Matthieu 11:7-9 déclare: “Comme ils s’en allaient, Jésus se mit à dire à la foule, au sujet de Jean: Qu’êtes-vous allés voir au désert? Un roseau agité par le vent? Mais, qu’êtes-vous allés voir? Un homme vêtu d’habits précieux? Voici, ceux qui portent des habits précieux sont dans les maisons des rois. Qu’êtes-vous donc allés voir? Un prophète? Oui, vous dis-je, et plus qu’un prophète.”
Jésus dit ici: “Pourquoi êtes-vous allés dans le désert? Pour voir un prophète? Si oui, vous faites bien. Je vous dis que Jean Baptiste est plus qu’un prophète.” Jésus expliqua ensuite Jean Baptiste se référant à Malachie 3:1 des Ecritures.
Matthieu 11:10 est un passage qui cite Malachie 3:1. Jésus dit: “Car c’est celui dont il est écrit: Voici, j’envoie mon messager devant ta face, Pour préparer ton chemin devant toi.” Se référant au passage de Malachie 3:1, en d’autres termes, Jésus Lui-même témoigna que Jean Baptiste était le messager de Dieu qui devait être envoyé avant Jésus Lui-même.
Qui est le messager de Dieu dont il est question en Malachie 3:1? Il n’est autre que Jean Baptiste. Malachie 4:5-6 montre aussi que le messager de Malachie 3:1 – “J’envoie mon messager” - se réfère à nul autre que Jean Baptiste.
En Matthieu 11:11, Jésus dit: “Je vous le dis en vérité, parmi ceux qui sont nés de femmes, il n’en a point paru de plus grand que Jean-Baptiste. Cependant, le plus petit dans le royaume des cieux est plus grand que lui.”
Pourquoi notre Seigneur nous dit-Il cela? Pourquoi dit-Il que Jean Baptiste était le plus grand de ceux qui sont nés de femmes? Jésus nous dit que Jean Baptiste était le messager de Dieu qui avait été prophétisé dans l’Ancien Testament, et qu’il était le représentant de l’humanité.
Ce passage se poursuit avec une autre phrase difficile: “Mais le plus petit dans le royaume des cieux est plus grand que lui.” Beaucoup de faux enseignants jugent Jean Baptiste comme une erreur par cette phrase. Ils disent: “Puisque Jean a douté à propos de la messianité de Jésus, il fut évalué comme le plus petit par le Seigneur.” Mais c’est un non sens absolu.
Plutôt, ce que Jésus dit réellement ici c’est que, même si Jean Baptiste était le représentant de l’humanité, spirituellement parlant, il était un simple homme qui ne pouvait se comparer à ceux qui étaient devenus les enfants de Dieu. En d’autres termes, bien que Jean le Baptiste fût le représentant de tout être humain dans la chair, il ne pouvait être comparé à ceux qui sont nés de nouveau.
Vraiment, Jean était le plus grand d’un point de vue humain. Il fut élevé comme Nazaréen, et vécut une vie ascétique dans le désert mangeant des sauterelles et du miel sauvage. Du point de vue de la justice humaine, il était sûrement le plus grand. Mais cette justice humaine est inutile comparée à la justice de Dieu, qui est donnée à quiconque entre dans Son royaume par la foi. Et parce que ceux qui sont devenus le peuple du Royaume des Cieux en croyant en l’évangile de l’eau et de l’Esprit ont reçu la justice de Dieu, ils sont plus grands que quiconque s’appuie seulement sur sa propre justice. Quelqu’un pourrait devenir le représentant de l’humanité sur terre dans la chair, mais il est plus petit que ceux qui sont devenus le peuple de Dieu en croyant en l’évangile de l’eau et de l’Esprit.
Donc, quand Jésus dit: “Depuis le temps de Jean-Baptiste jusqu’à présent, le royaume des cieux est forcé, et ce sont les violents qui s’en emparent”, Il le dit parce que Jean Baptiste Le baptisa une fois et transféra ainsi les péchés du monde sur Lui. Ainsi, Jean Baptiste fut le dernier Souverain Sacrificateur et prophète de l’Ancien Testament, et son ministère finit quand il baptisa Jésus et Lui rendit témoignage. Jésus nous dit, en d’autres termes, que tout l’Ancien Testament finit avec Sa propre apparition et l’apparition de Jean Baptiste, et avec le ministère de Jean qui consistait à baptiser Jésus.
Autrement dit, du temps où Jean Baptiste et Jésus vinrent sur terre, toute la justice de Dieu fut accomplie. C’est parce que Jésus vint sur terre et fut baptisé par Jean que le temps du Nouveau Testament s’ouvrir dès lors. Ce temps du Nouveau Testament est le temps de l’évangile de puissance, et c’est une ère dans laquelle quiconque croit en cet évangile de l’eau et de l’Esprit peut recevoir la rémission du péché et devenir enfant de Dieu. Comme le temps de l’Ancien Testament dura jusqu’aux jours de Jean Baptiste, quand Jésus Christ vint sur terre, prit les péchés de l’humanité par Son baptême, versa Son sang, et remit tous nos péchés, les portes des Cieux se sont ouvertes à tous ceux qui croient en cette Vérité.
Comme Jésus prit tous les péchés de quiconque sur terre en étant baptisé, le temps du Nouveau Testament commença. Toute la Parole de prophétie de l’Ancien Testament était accomplie par Jean Baptiste et Jésus Christ. Jésus Christ prit les péchés de l’humanité une fois pour toutes en étant baptisé par Jean Baptiste, versa Son sang sur la Croix, et a effacé ainsi tous les péchés du monde. C’est pourquoi notre Seigneur dit que depuis le temps de Jean Baptiste et jusqu’à maintenant le Royaume des Cieux souffre de violence.
C’est parce que Jésus prit les péchés du monde en recevant Son baptême de Jean Baptiste que quiconque croit en cette Vérité peut maintenant entrer aux Cieux par la foi. Autrement dit, c’est parce que Jean Baptiste transféra les péchés de l’humanité sur Jésus par son baptême que Jésus prit tous les péchés du monde une fois pour toutes. Parce que Jean Baptiste est né des descendants de la maison d’Aaron le Souverain Sacrificateur, il put accomplir son rôle qui consistait à transférer les péchés du monde sur Jésus comme dernier Souverain Sacrificateur de l’Ancien Testament.
Le fait que quiconque croit en cette Vérité peut maintenant entrer aux Cieux par la foi vient de ce que Jean Baptiste à transféré tous les péchés du monde sur Jésus en Le baptisant. Et c’est parce que Jésus prit ces péchés du monde que le temps du salut de l’humanité a démarré pour nous. Par ce grand événement historique, le temps de l’Ancien Testament finit, et le temps du Nouveau Testament commença. Et Jésus accomplit Son ministère comme notre Sauveur à la perfection en prenant tous les péchés de l’humanité par Son baptême, versant Son sang, et ressuscitant des morts. Donc, un temps nouveau s’est ouvert pour tous ceux qui croient en le baptême que Jean Baptiste donna à Jésus, dans lequel le Royaume des Cieux est aux violents.
Le Royaume des Cieux ne peut pas en réalité être pris de force par la force de la chair. Quelle est, alors, la signification spirituelle de ce passage? La voici: Jésus nous parle du mystère des Cieux, puisqu’Il prit tous les péchés du monde quand Jean Baptiste Le baptisa et quand Il reçut donc le baptême, et parce qu’Il fut crucifié, versa Son sang, et ressuscita des morts, quiconque peut maintenant prendre les Cieux en croyant en cet évangile.
Notre Seigneur dit: “Car tous les prophètes et la loi ont prophétisé jusqu’à Jean”. En d’autres termes, les prophéties de l’Ancien Testament durèrent jusqu’aux jours de Jean Baptiste. Bien sûr, il est plus courant de dire que les jours de Jean Baptiste finirent avec la naissance de Jésus. Mais c’est exactement quand Jean Baptiste baptisa Jésus que les prophéties de l’Ancien Testament furent accomplies spirituellement.
 
 

Elie qui devait venir n’était autre que cet homme, Jean Baptiste

 
Jésus dit en Matthieu 11:14: “si vous voulez le comprendre, c’est lui qui est l’Elie qui devait venir.” Ce passage nous dit que le messager de Dieu cité en Malachie 3:1 et 4:5-6 se réfère à Jean Baptiste. Comme Jean Baptiste était le représentant de l’humanité, le plus grand de ceux qui sont nés de femmes, cela signifie qu’il était plus grand que les prophètes de l’Ancien Testament. Jean Baptiste était un serviteur de Dieu qui était plus grand que tout autre serviteur tel que Moïse, Elie, Jérémie, Ezéchiel, et Daniel.
Quand il vint sur cette terre, il accomplit son rôle comme un prophète, et le représentant de l’humanité, il accomplit aussi son rôle de dernier Souverain Sacrificateur de l’Ancien Testament. C’est parce que Jean Baptiste baptisa Jésus au Jourdain que tous les péchés de l’humanité furent transférés sur Jésus une fois pour toutes. Toutes les prophéties de l’Ancien Testament, en d’autres termes, furent accomplies une fois pour toutes par le ministère de Jean Baptiste et le ministère de Jésus.
Donc, nous devons réaliser et croire que le rôle de Jean Baptiste était absolument indispensable à l’œuvre du salut de l’humanité. C’est le ministère de Jean Baptiste qui a joué le rôle d’assistant quand Jésus Christ a accompli l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Chacun de nous doit réaliser que c’est en recevant Son baptême de Jean Baptiste que Jésus a accompli les prophéties de l’Ancien Testament.
Pour autant que la providence de Dieu pour le salut de l’humanité soit en jeu, nous devons connaître et croire, sans faute, combien cette Vérité est profonde. Ce que je vous explique ici c’est la relation entre le ministère de Jésus et celui de Jean Baptiste. Par nécessité, ces ministères de Jésus et de Jean Baptiste devaient accomplir la volonté de Dieu le Père ensemble. Et si Jean Baptiste n’avait pas rendu témoignage de Jésus comme Sauveur, et s’il n’avait pas transféré les péchés du monde sur Lui en Le baptisant, Jésus n’aurait pas pu accomplir Son ministère qui ôta tous les péchés du monde.
C’est parce que Jésus eut le témoignage de Jean Baptiste comme “l’Agneau de Dieu qui ôte le péché du monde” que nous avons pu être sauvés de nos péchés en y croyant. C’est ainsi que vous et moi avons pu être purifiés de tous nos péchés aujourd’hui en plaçant notre foi en l’évangile de l’eau et de l’Esprit.
Nous pouvons croire en le vrai évangile pleinement quand nous croyons pleinement en l’Ecriture qui décrit qui est Jean Baptiste. Pour ce faire, nous devrions ouvrir la Bible en Malachie 3:1, vérifier ce passage de nos yeux, et croire alors que ce messager de Dieu n’est autre que Jean Baptiste. C’est alors seulement que nous pouvons prêcher et expliquer avec confiance le rôle de Jean Baptiste et de Jésus quand nous attestons de la puissance de l’évangile de l’eau et de l’Esprit à toute autre personne.
Malachie 3:1 déclare: “Voici, j’enverrai mon messager, il préparera le chemin devant moi. Et soudain entrera dans Son temple le Seigneur que vous cherchez, et le messager de l’alliance que vous désirez. Voici, Il vient, dit l’Eternel des armées.”
Qui est le messager ici dans ce passage? Le Seigneur dit ici qu’Il enverrait Son serviteur dans ce monde, et en Matthieu 11:10 dans le Nouveau Testament, Jésus Lui-même rendit témoignage à ce passage de l’Ancien Testament. Quand nous comparons ces deux passages l’un à l’autre, nous pouvons voir clairement que le messager de Dieu n’est autre que Jean Baptiste dont Jésus Lui-même a rendu témoignage. Qui pensons-nous qu’ait été Jean Baptiste? Le messager de Dieu, qu’Il avait promis d’envoyer dans l’Ancien Testament, était Jean Baptiste.
 
 

Le ministère qui était absolument indispensable pour ôter le péché de ce monde.

 
Lisons encore une fois la dernière partie de Malachie 3:1: “Et soudain entrera dans Son temple le Seigneur que vous cherchez, et le messager de l’alliance que vous désirez. Voici, Il vient, dit l’Eternel des armées.” Le messager de l’alliance prophétisé ici se réfère à Jésus Christ. Donc la prophétie de l’Ancien Testament allait s’accomplir par Jean Baptiste et Jésus Christ quand ils seraient envoyés sur terre selon la volonté de Dieu le Père. Ce passage est lié à une autre prophétie qui dit: “Voici, la vierge concevra et aura un fils, et elle Lui donnera le nom d’Emmanuel” (Esaïe 7:14). Par ailleurs en Esaïe 53:5 il est écrit: “Mais Il fut blessé pour nos transgressions, brisé pour nos iniquités, le châtiment qui nous donne la paix est tombé sur lui, et par ses meurtrissures nous avons été guéris.” Cela nous montre que Jésus Christ, le Fils de Dieu promis dans l’Ancien Testament, allait venir dans ce monde effacer tous les péchés de l’humanité, blancs comme neige.
Dieu continue à dire en Malachie 3:2-3: “ Qui pourra soutenir le jour de sa venue? Qui restera debout quand il paraîtra? Car il sera comme le feu du fondeur, Comme la potasse des foulons. Il s'assiéra, fondra et purifiera l'argent; Il purifiera les fils de Lévi, Il les épurera comme on épure l'or et l'argent, Et ils présenteront à l'Éternel des offrandes avec justice.”
Tout comme Dieu nous a promis dans ce passage “Il purifiera les fils de Lévi, et les rendra purs comme l’or et l’argent, afin qu’ils offrent au Seigneur un sacrifice dans la justice”, cette Parole de promesse a aussi été accomplie maintenant.
Dans le Nouveau Testament, quand Jésus Christ prit tous les péchés de ce monde en étant baptisé par Jean Baptiste et versa Son sang, Il accomplit notre salut de tous nos péchés. Ce passage parle de la puissance de la rémission de tous les péchés de l’humanité que Jésus Christ a vraiment accomplie en étant baptisé par Jean et en versant Son sang.
Dieu dit en Malachie 3:2: “Qui pourra soutenir le jour de sa venue? Qui restera debout quand il paraîtra?” Qui aurait pu se tenir contre Jésus Christ quand Il vint sur cette terre? Qui aurait pu L’empêcher d’accomplir Son ministère qui remit tous les péchés de l’humanité en venant sur cette terre, étant baptisé par Jean, et versant Son sang?
Une fois, les gens avaient saisi Jésus et essayé de Le tuer en Le poussant, mais Il passa Son chemin avec dignité traversant au milieu d’eux (Luc 4:28-30). Nous devons Le connaître comme le Dieu Majestueux Lui-même.
Notre Seigneur prit nos péchés une fois pour toutes par la puissance de l’évangile de l’eau et de l’Esprit, les effaça tous par la puissance de cet évangile par Sa crucifixion, et reviendra pour enlever ceux qui y croient. Qui, parmi les incroyants, alors, pourrait se tenir devant Dieu en ce Jour de Jugement? Il est écrit: “ Qui restera debout quand il paraîtra?” Seuls ceux qui ont reçu la rémission des péchés en croyant en l’évangile de l’eau et de l’Esprit pourront se tenir devant Lui. Personne d’autre ne pourra se tenir devant Lui. Si nous nous tenons devant Jésus Christ en ce jour avec nos péchés en nous, nous seront détruits.
Malachie 3:2 dit: “Car Il est comme le feu du fondeur, comme la potasse des foulons.” Qui est-Il ici? C’est Jésus Christ le seul Sauveur qui a effacé les péchés de l’humanité comme le feu du fondeur et le foulon. Ce passage prophétise, en d’autres termes, que Jésus Christ effacera les péchés de tous en étant baptisé, et qu’Il purifiera le cœur de tous en versant Son sang.
Mes chers croyants, quand notre Seigneur vint sur cette terre, Il prit tous les péchés de l’humanité une fois pour toutes en recevant Son baptême par Jean Baptiste. Et Il porta ces péchés du monde à la Croix, fut crucifié, mourut, ressuscita des morts, et nous a ainsi sauvés des péchés du monde et de leur condamnation. C’est ainsi que Jésus Christ a effacé les péchés. Jésus est le Sauveur qui a purifié tous les péchés de tous ceux qui croient en Dieu, comme le foulon. Tout comme nos vêtements sont purifiés quand nous les lavons avec du savon, quiconque croit en la puissance de l’évangile de l’eau et de l’Esprit peut effacer ses péchés, et peut être délivré de toute sa condamnation du péché. Quiconque croit en l’évangile de l’eau et de l’Esprit sera remis de tout péché complètement et parfaitement.
En dépit de cela, de nombreux chrétiens ont encore du péché dans leur cœur bien qu’ils professent croire en Jésus Christ comme leur Sauveur, car ils ne connaissent pas la puissance de l’évangile de l’eau et de l’Esprit.
Toutes les pépites d’or sur cette terre ne sont pas d’or pur. Pour les changer en or à 100% pur, elles doivent être affinées. Pour ce faire, les pépites d’or sont placées dans un creuset et chauffées dans un feu ardent. Quand les pépites sont complètement fondues, les impuretés flottent au-dessus. C’est seulement quand ces impuretés sont enlevées avec des outils appropriés que les pépites deviennent de l’or pur; si elles ne sont pas enlevées, ce n’est pas de l’or pur. Ainsi, tout comme ces pépites d’or passent par un processus d’affinage qui enlève toutes leurs impuretés, c’est parce que Jésus prit tous les péchés du monde en étant baptisé par Jean et versa Son sang pour nous tous que tous les péchés du monde furent effacés. C’est en croyant en l’évangile de l’eau et de l’Esprit que nos péchés peuvent être ôtés.
Malachie 3:3 poursuit disant: “ Il s'assiéra, fondra et purifiera l'argent; Il purifiera les fils de Lévi, Il les épurera comme on épure l'or et l'argent, Et ils présenteront à l'Éternel des offrandes avec justice ”. Cela nous montre que le Seigneur a purifié les fils de Lévi de leurs péchés. Spirituellement parlant, les fils de Lévi ici se réfèrent aux saints qui croient en l’évangile de l’eau et de l’Esprit.
Le peuple d’Israël était composé de douze tribus: Jacob avait deux fils, et les descendants de ces fils constituèrent les douze tribus d’Israël. Parmi ces tribus, les descendants de Lévi étaient spécialement choisis pour servir Dieu comme sacrificateurs qui étaient entièrement dévoués aux devoirs dans le Tabernacle. Donc seuls ces descendants de Lévi pouvaient devenir sacrificateurs devant Dieu. Et Dieu purifia d’abord leurs péchés par le système sacrificiel du Tabernacle.
De la même façon, aux jours d’aujourd’hui, Dieu a permis à Ses croyants de Le servir en purifiant d’abord les péchés de leur cœur par la puissance de l’évangile de l’eau et de l’Esprit, comme l’or est raffiné et comme les vêtements sont lavés avec du savon pour devenir parfaitement blancs.
Dieu dit en Malachie 3:3: “ Et ils présenteront à l'Éternel des offrandes avec justice”. Notre Seigneur vint sur cette terre et avec l’aide de Jean Baptiste, Il prit nos péchés en étant baptisé, versa Son sang, et les a ainsi tous effacés. Jean Baptiste transféra tous les péchés de l’humanité sur Jésus en Le baptisant, et Jésus Christ, en prenant ces péchés une fois pour toutes en recevant ce baptême de Jean Baptiste, mourant sur la Croix, et ressuscitant des morts, a parfaitement effacé tous les péchés de l’humanité. Quiconque dans ce monde croit en Dieu et en cette puissance de l’évangile de l’eau et de l’Esprit, qu’il soit insuffisant ou non, peut être entièrement remis de tous ses péchés par la puissance du baptême et du sang versé de notre Seigneur.
Parce que Jésus fut baptisé et versa Son sang pour nous, Il put effacer tous nos péchés à la perfection. En étant baptisé par Jean et en versant Son sang, Jésus a lavé les péchés de l’humanité. Notre Seigneur a effacé tous nos péchés blancs comme la neige, comme des vêtements sont lavés avec le savon. Notre Seigneur, en d’autres termes, nous a purifiés de tous nos péchés une fois pour toutes par l’évangile de l’eau et de l’Esprit.
Notre Seigneur vint sur cette terre et prit nos péchés en étant baptisé par Jean Baptiste. Croire cela n’implique pas que Jean Baptiste soit un autre Sauveur pour nous. Jean Baptiste était le dernier prophète de l’Ancien Testament et le représentant de l’humanité, et il était le dernier Souverain Sacrificateur terrestre qui fut envoyé dans ce monde pour accomplir toute la Parole de prophétie de l’Ancien Testament, et particulièrement la prophétie au sujet de l’Elie à venir.
Quand Jean Baptiste, qui vint sur cette terre six mois avant la venue de Jésus Christ, baptisa Jésus, tous les péchés de ce monde furent transférés sur Lui. Donc, toutes les prophéties de l’Ancien Testament au sujet de Jésus furent parfaitement accomplies à l’apparition de Jean Baptiste, le baptême qu’il donna à Jésus, et par la crucifixion, la mort, et la résurrection de Jésus Christ. Quand Jésus vint sur cette terre, Il ôta parfaitement tous les péchés de l’humanité en les prenant par Son baptême. En prenant les péchés du monde, mourant sur la Croix, et ressuscitant des morts, Jésus est devenu notre parfait Sauveur. Maintenant, quiconque croit en cette Vérité peut être sauvé de tous ses péchés. Et en devenant ainsi notre Sauveur, Jésus accomplit la volonté de Dieu le Père à la perfection.
Nous devons tous connaître la vérité selon laquelle c’est par le rôle d’aide de Jean Baptiste que Jésus prit tous les péchés du monde. Chacun de nous doit réaliser quel rôle indispensable les ministères de Jean Baptiste et de Jésus jouèrent pour notre rémission du péché, et nous devons y croire. Bien plus, nous avons besoin aussi de reconnaître et de croire que c’est pour ôter tous les péchés de l’humanité que Jésus fut baptisé par Jean Baptiste. Nous devons croire que c’est parce que Jésus fut baptisé par Jean Baptiste qu’Il put verser Son sang à la Croix, et donc effacer tous nos péchés. Dans l’évangile de l’eau et de l’Esprit se trouve l’accomplissement des prophéties de l’Ancien Testament, et la providence de salut qui accomplit la volonté de Dieu le Père.
L’évangile de l’eau et de l’Esprit souligne le rôle indispensable de Jean Baptiste, et cet évangile atteste la Vérité selon laquelle par ce rôle de Jean Baptiste, Jésus a accompli toute la Parole de l’Ancien Testament, et devint ainsi, une fois pour toutes, le parfait Sauveur pour tous ceux qui croient. Avec ce rôle de Jean Baptiste, en d’autres termes, Jésus Christ a accompli toutes les promesses de l’Ancien Testament. Nous devons croire que Jésus, en étant baptisé, a effacé tous nos péchés et a lavé complètement tous les péchés des autres aussi, les rendant blancs comme neige.
Mes chers croyants, croyez-vous cela? Croyez-vous que Jésus Christ a effacé tous les péchés du monde en étant baptisé et en versant Son sang? Jésus prit effectivement tous les péchés de l’humanité et les effaça tous en recevant Son baptême de Jean Baptiste. Par ce baptême, Jésus prit tout péché de ce monde, n’en laissant aucun derrière, les effaça tous, et fut condamné pour tous.
Quand Jésus vint sur terre, Il n’agissait pas seulement par Lui-même, mais pour prendre les péchés du monde en accomplissement de toute la Parole de l’Ancien Testament, Il fut baptisé par Jean Baptiste, le Souverain Sacrificateur terrestre. En recevant ce baptême, Il accomplit les prophéties d’expiation de l’Ancien Testament par Son propre corps. C’est en étant baptisé pour prendre les péchés de l’humanité, versant Son sang, et ressuscitant des morts que Jésus a effacé tous nos péchés une fois pour toutes. C’est l’évangile de l’eau et de l’Esprit.
Par cet évangile de l’eau et de l’Esprit, Jésus a nettoyé tous les péchés de tout vrai croyant. Par Son baptême, Jésus prit tous les péchés de ce monde sans exception, les porta jusqu’à la Croix, et versa Son sang jusqu’à la mort pour être condamné pour ces péchés, ressuscita des morts, et a ainsi effacé tous nos péchés une fois pour toutes. Croyez-vous cela?
En Matthieu 11, quand Jean Baptiste envoya ses disciples vers Jésus, Il répondit à leur question et les renvoya vers Jean, puis dit à la foule: “Qu’êtes-vous allés voir au désert? Un roseau? Un homme en vêtements précieux? Ou un prophète? Oui, vous verrez Mon prophète que j’ai envoyé. Il n’est autre que Jean Baptiste. Il est le plus grand de ceux qui sont nés de femmes. Il est le représentant de l’humanité. Mais le plus petit dans le Royaume des Cieux est plus grand que lui. Jean Baptiste est le représentant de l’humanité, mais s’il vient devant Dieu avec sa justice seule, il est plus petit que quelqu’un qui est né de nouveau.”
Jésus dit alors: “Depuis le temps de Jean-Baptiste jusqu’à présent, le royaume des cieux est forcé, et ce sont les violents qui s’en emparent”.
Depuis le temps de Jean Baptiste jusqu’à présent, le Royaume des Cieux souffre de violence, et notre Seigneur continue à dire: “ce sont les violents qui s’en emparent”. Ce passage ne signifie pas que les forts battraient les gardes des Cieux, ouvriraient les portes, et y entreraient de force.
C’est le moment où l’évangile de l’eau et de l’Esprit doit montrer sa pleine puissance. Personne ne peut entrer au Royaume des Cieux hormis ceux qui sont nés de nouveau et qui ont effacé tous leurs péchés en croyant en l’évangile de l’eau et de l’Esprit (Jean 3:5). Autrement dit, nous ne pouvons entrer au Royaume de Dieu qu’en croyant au ministère de l’évangile de l’eau et de l’Esprit.
C’est pour cela que Jésus dit que le temps d’entrer aux Cieux a commencé depuis le temps de Jean Baptiste. Parce que Jean Baptiste transféra tous les péchés de l’humanité sur Jésus en Le baptisant, Jésus les prit effectivement tous, et à cause de cela, notre Seigneur prit tous nos péchés, les effaça tous, et prit toute leur condamnation à la Croix. Quiconque croit en cette Vérité recevra la rémission de ses péchés précisément parce qu’il croit, et il entrera aux Cieux par la foi.
Ce que Jésus dit ici n’implique en aucun cas que les Cieux soient un lieu où seuls les forts dans la chair peuvent entrer. Loin de là, Il voulait nous dire que seuls les gens de foi qui croient en l’évangile de l’eau et de l’Esprit peuvent entrer aux Cieux.
Les gens qui ne connaissent pas la puissance de l’évangile de l’eau et de l’Esprit doutent du passage de Matthieu 11:12 qui dit: “Depuis le temps de Jean-Baptiste jusqu’à présent, le royaume des cieux est forcé, et ce sont les violents qui s’en emparent.” Ils sont perplexes, pensant: “Les violents ne sont-ils pas pécheurs?”
Quand il est dit que le Royaume des Cieux est forcé, cela se réfère à notre foi en la justice de Dieu qui nous permet de prendre les Cieux comme étant à nous. Il nous est dit, en d’autres termes, que ceux qui ont la foi en la puissance de l’évangile de l’eau et de l’Esprit peuvent faire les Cieux leurs. C’est en croyant en l’évangile de l’eau et de l’Esprit devant Dieu, et seulement par cette foi, que nous pouvons rendre nôtre le Royaume des Cieux. Nous ne pouvons entrer aux Cieux par notre propre justice. Si nous nous tenons devant Dieu avec nos propres mérites seulement, aucun de nous ne peut se tenir debout. Cependant, quand nous revêtons Sa justice parfaite en croyant en l’évangile de l’eau et de l’Esprit, nous pouvons être assez forts pour entrer aux Cieux et nous tenir devant Dieu (Galates 3:27). Quiconque croit en la Parole de l’évangile de l’eau et de l’Esprit peut faire les Cieux siens.
Qu’en est-il de vous, alors? Ne voulez-vous pas faire vôtre le Royaume des Cieux en plaçant votre foi en l’évangile de l’eau et de l’Esprit? Avez-vous cru en l’évangile de l’eau et de l’Esprit jusqu’à maintenant? Avez-vous cru en le ministère de Jésus et le ministère de Jean Baptiste pour faire vôtres les Cieux?
Celui qui n’a pas fait siens les Cieux ne l’a pas fait précisément parce qu’il n’a pas placé sa foi en la puissance de l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Vous devez croire en cette Vérité. La Vérité qui vous permet d’entrer aux Cieux n’est autre que l’évangile de l’eau et de l’Esprit. La foi en cet évangile de l’eau et de l’Esprit est l’essence de la foi chrétienne, car nous sommes justifiés par la foi, et la foi seule.
Cela nous montre que parce que Jean Baptiste transféra tous les péchés de l’humanité sur Jésus en Le baptisant, et parce que Jésus prit tous ces péchés par Jean Baptiste en recevant ce baptême, Il a effacé les péchés de tous ceux qui croient en Lui, comme on lave les vêtements avec du savon. En étant baptisé par Jean et en versant Son sang, notre Seigneur a complètement et parfaitement effacé tous nos péchés, comme s’ils étaient nettoyés. C’est pour cela que quiconque croit en le rôle de Jean Baptiste et le baptême et le sang versé de Jésus comme la Vérité de la rémission du péché est purifié de tous ses péchés par la foi et peut entrer au Royaume des Cieux. Ce Royaume des Cieux appartient aux violents de la foi, les possesseurs d’une foi forte.
La rémission du péché se reçoit par la foi en l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Et nous pouvons entrer aux Cieux en croyant que Jésus est Dieu Lui-même, qu’Il est le Dieu qui nous a créés, qu’Il est notre Sauveur, et qu’Il a complètement et parfaitement effacé tous nos péchés en étant baptisé. C’est en croyant en l’évangile de l’eau et de l’Esprit que nous devenons enfants de Dieu et sans péché. Jésus et Jean Baptiste sont ceux qui nous ont permis d’entrer au Royaume des Cieux par la foi. Croyez-vous cela?
Pour ceux qui ont du péché dans leurs cœur maintenant, c’est parce qu’ils n’ont pas foi en l’évangile de l’eau et de l’Esprit qu’ils restent pécheurs. A vrai dire, ils ne refusent pas seulement de reconnaître l’évangile de l’eau et de l’Esprit, mais ils renient aussi la signification essentielle de l’existence de Jean Baptiste.
Nous devons réaliser ici que ne pas connaître Jean Baptiste qui travailla avec Jésus pour transférer nos péchés sur Lui, ou le considérer comme une erreur, revient à la même chose que renier Jésus et rejeter le salut. Ces gens retiennent leurs péchés même s’ils professent croire en Jésus, et ils ne croient en Jésus comme leur Sauveur qu’aveuglement. Ces pécheurs dont le cœur reste pécheur croient selon leurs propres pensées subjectives, et c’est pourquoi leurs cœurs n’ont pas été purifiés, et qu’ils continuent de gérer leurs péchés.
Il y a longtemps, un groupe de Chrétiens qui dénonçaient Jean Baptiste comme une erreur, se basant sur le passage biblique d’aujourd’hui, s’est approché de moi. Leur argument était que comme Jean Baptiste envoya ses disciples vers Jésus et qu’ils Lui demandèrent: “Es-tu celui qui doit venir, ou devons-nous en attendre un autre?”, cela ne pouvait que signifier que Jean Baptiste doutait que Jésus était le Sauveur. Ils ne pouvaient éviter de mal comprendre les paroles de Jean parce qu’ils considéraient qu’il avait failli, et c’est pourquoi ils ont fait une telle déclaration.
Si quelqu’un ne comprend pas le rôle de Jean Baptiste et l’importance de son ministère, il finira avec une telle incompréhension. Si ces gens avaient ne serait-ce que la plus petite compréhension de l’Ancien Testament, et s’ils avaient su que le ministère de Jean Baptiste avait été prophétisé et écrit en détail dans le Livre de Malachie, ils n’auraient pas eu cette fausse interprétation. Il en va de même pour nous aussi. Si nous n’avions pas bien compris le rôle de Jean Baptiste et le ministère de Jésus, nous ne pourrions avoir compris l’évangile de l’eau et de l’Esprit non plus. Si c’était effectivement le cas, combien lourdes les conséquences en auraient-elle été?
Quelques disciples de Jean ne crurent toujours pas en Jésus comme le Messie à venir. C’est pour cela que Jean Baptiste a envoyé ses disciples vers Jésus pour qu’ils voient eux-mêmes qui était Jésus, entendent Ses paroles de leurs propres oreilles, et croient en Lui et Le suivent. Si quelqu’un ne comprend pas le ministère de Jean Baptiste, il ne peut comprendre le vrai évangile, et s’il ne comprend pas correctement cet évangile, il ne peut connaître Jésus comme il faut, et en conséquence, il finira loin de la Vérité et incapable de croire en aucune vérité du tout.
C’est pourquoi le passage de Malachie est si important. Bien sûr, chaque passage de l’Ancien Testament entier est important, mais le Livre de Malachie est particulièrement significatif, parce qu’il prophétise la venue de Jésus et de Jean Baptiste, le serviteur de Dieu qui baptiserait Jésus. C’est avec ce Livre de Malachie que les prophéties de l’Ancien Testament prennent fin.
Après le Prophète Malachie, aucun serviteur de Dieu n’apparut pendant plus de 400 ans. C’est après ce hiatus que Jean Baptiste apparut. Où est-il apparu? Il fit son apparition dans le désert. S’étant ainsi montré, Jean Baptiste cria aux Israélites de ce temps: “Repentez-vous, race de vipères!” Il était un serviteur de Dieu qui était vêtu de poils de chameau, et mangeait des sauterelles et du miel sauvage. Jean Baptiste était un vrai messager de Dieu.
Chacun de vous doit saisir fermement le fait que Jean Baptiste a accompli son rôle, qui était de baptiser Jésus. Les prophéties au sujet de Jean furent écrites dans le Livre de Malachie et le Livre d’Esaïe. Citant Esaïe 40:3, Matthieu 3:3 déclare: “C’est ici la voix de celui qui crie dans le désert: Préparez le chemin du Seigneur, Aplanissez ses sentiers.” Comme nous l’avons vu dans ces prophéties, il est écrit que Jean Baptiste viendrait sur cette terre, et que Lui et Jésus Christ ôteraient ensemble tous les péchés du monde.
Notre Seigneur dit en Malachie qu’Il purifierait les fils de Lévi. Cela signifie qu’Il effacerait complètement et parfaitement tous les péchés de tous ceux qui croient en le ministère de l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Notre Seigneur prophétisait, en d’autres termes, que c’est ainsi qu’Il nous amènerait à donner des offrandes de justice à Dieu, et qu’Il nous amènerait à prendre et à offrir notre foi, la foi en la Vérité selon laquelle Dieu a effacé nos péchés, comme notre propre offrande pour Lui.
Jésus Lui-même dit en Matthieu 11:13: “La loi et les prophètes ont prophétisé jusqu’à Jean”. Les prophéties de l’Ancien Testament durèrent jusqu’à ce que le rôle de Jean Baptiste fût accompli. L’Ancien Testament prophétisa comment Jésus viendrait sur cette terre et comment Il prendrait nos péchés, et cet Ancien Testament dura jusqu’au temps de Jean. Comme ce Jean baptisa Jésus et que Jésus reçut ce baptême, Il prit tous les péchés de l’humanité et nous a ainsi sauvés de nos péchés. Comme Jésus prit effectivement tous nos péchés pour accomplir toutes les prophéties de l’Ancien Testament, le Nouveau Testament commença à apparaître. Donc, c’est quand nous croyons en cette vérité de l’Ancien et du Nouveau Testament comme un tout que nous sommes sauvés.
Jésus continue à dire au verset 14: “si vous voulez le comprendre, c’est lui qui est l’Elie qui devait venir”. Le Prophète Elie dont le Livre de Malachie avait prophétisé la venue n’est autre que Jean Baptiste. Il ne peut y avoir aucun doute, mais c’est clair comme du cristal que nous devons nous réjouir d’accepter la Parole de cette prophétie, la Parole de l’accomplissement de cette prophétie, dans nos cœurs.
Des gens pourraient alors demander: “Où est cet Elie particulièrement mentionné dans la prophétie de l’Ancien Testament?” Regardons en Malachie 4:5-6 pour y répondre: “Voici, je vous enverrai Elie, le prophète, Avant que le jour de l’Eternel arrive, Ce jour grand et redoutable. Il ramènera le coeur des pères à leurs enfants, Et le coeur des enfants à leurs pères, de peur que je ne vienne frapper le pays d’interdit.” (Malachie 4:5-6).
Quand il est dit ici: “Avant la venue du jour grand et redoutable du Seigneur”, cela signifie “avant la venue du Jour du Jugement”. Donc Dieu dit ici qu’Il envoie Son Elie avant le Jour du Jugement, et en Matthieu 11:14, par contre, Jésus dit “Et si vous voulez le comprendre, c’est lui l’Elie qui devait venir”. Les deux passages parlent exactement du même Elie à venir. Qui est “il” dont Jésus parle ici alors? C’est Jean Baptiste.
L’Ancien Testament parle de la Parole de prophétie et de promesse, et le Nouveau Testament traite de l’accomplissement de cette Parole de prophétie et de promesse.
Tout comme Dieu avait promis d’envoyer Elie, Jean le Baptiste est né sur terre six mois avant Jésus. Plus encore, il est né par l’œuvre merveilleuse de la providence de Dieu. Jean n’est pas juste né dans une famille ordinaire, mais il est né dans la maison des Souverains Sacrificateurs. Son Père, Zacharie, était un descendant d’Aaron (Luc 1:5). Cela signifie que Jean Baptiste lui-même appartenait aussi à la maison d’Aaron le Souverain Sacrificateur. Notre Seigneur est le Dieu qui accomplit vraiment tout ce qu’Il promet à Ses serviteurs exactement selon Ses promesses, et en accord avec Sa justice. Il commença Son œuvre de salut par la naissance de Jean Baptiste, tout comme Il l’a promis dans l’Ancien Testament.
Dans le Livre du Lévitique dans l’Ancien Testament, Dieu a promis au peuple d’Israël qu’Il pardonnerait leurs péchés quand le Souverain Sacrificateur transférerait leurs péchés sur l’animal sacrificiel en imposant ses mains sur sa tête, couperait sa gorge et verserait son sang, placerait son sang sur les cornes de l’autel des offrandes consumées et le verserait à terre, porterait le sang dans le Saint des saints du Sanctuaire de Dieu, et en aspergerait à l’est de l’Arche du Témoignage (Lévitique 16). Dieu a promis que c’est ainsi qu’Il pardonnerait les péchés de l’humanité.
Exactement selon cette prophétie, Jésus Christ vint effectivement sur cette terre, prit nos péchés en étant baptisé par Jean Baptiste, fut condamné pour nos péchés en mourant sur la Croix, et effaça donc tous nos péchés. En faisant toutes ces choses, Il est devenu notre Sauveur.
“Qu’êtes-vous allé voir dans le désert? Un roseau? Un homme vêtu d’habits précieux? Ou pour voir un prophète? Vous faites bien si vous êtes allé voir un serviteur de Dieu. Là dans le désert se trouve le représentant de l’humanité, et dans ce désert vous pourrez voir Jean Baptiste, le plus grand de tous les hommes. Il n’est autre qu’Elie. J’ai promis de vous envoyer Mon serviteur Elie, et cet Elie est Jean Baptiste. C’est Jean Baptiste qui remplit le rôle d’Elie. Jean est le serviteur de Dieu qui permet d’entrer dans Son Royaume en vous ramenant vers Moi et en vous attestant: Jésus Christ est le Fils de Dieu, le Sauveur qui prit tous les péchés de l’humanité, mourut sur la Croix, ressuscita des morts, et sauva ainsi l’humanité de ses péchés. Il est le Messie.”
Quand Jean Baptiste vint sur cette terre, il accomplit deux ministères importants: Il transféra nos péchés sur Jésus Christ, et il rendit témoignage de notre Sauveur. Ces ministères ne sont-ils pas merveilleux? Par l’aide de Jean Baptiste, Jésus fut capable d’accomplir la Parole de promesse. Nous pouvons maintenant réaliser que c’est par Jean Baptiste que Jésus a accompli toute la Parole de l’Ancien Testament, que le témoignage de Jean confirma que Jésus put accomplir toute cette Parole de l’Ancien Testament, et que Dieu a vraiment accompli notre salut par les ministères de Jésus et de Jean Baptiste. Par Jean Baptiste, nous pouvons saisir que lui et Jésus accomplirent la promesse de Dieu. Le croyez-vous?
C’est pour cela que lorsque nous prêchons l’évangile de l’eau et de l’Esprit, nous ne pouvons écarter le rôle de Jean Baptiste. Si quelqu’un dit que Jean Baptiste était une erreur, ou sous estime son importance, il n’est ni un serviteur de Dieu, un l’un des Siens.
Mes chers croyants, en étant baptisé et en versant Son sang, Jésus a effacé tous nos péchés. Vous savez tous probablement ce que signifie blanchir, particulièrement si vous êtes une femme. Quand vous faites votre lessive, que se passe-t-il si vous utilisez du foulon pour laver vos vêtements? Ils deviennent d’un blanc éclatant. C’est ce qu’on appelle blanchir.
Dans la Corée pré-moderne, les gens avaient l’habitude de frotter pour laver des vêtements tâchés. En ce temps, les Coréens ne se vêtaient que de blanc, si bien que la Corée était appelée “nation aux vêtements blancs”. Ces habits blancs, bien sûr, vieillissaient et devenaient plutôt jaunâtres. Ils mettaient alors ces vêtements dans un creuset avec de quoi blanchir et faisaient bouillir. Ensuite, ils prenaient les habits, et les lavaient encore avec du savon, et les frappaient avec un bâton. Les habits étaient alors le plus blanc possible.
Ainsi, Jésus a effacé tous nos péchés autant que possible, grâce au fait qu’Il prit nos péchés en étant baptisé par Jean Baptiste, et mourut sur la Croix pour nous. Il les a lavés, de sorte qu’il n’y a plus rien de sale. Il a effacé tous nos péchés parfaitement et pour toujours.
C’est ainsi que Jésus est devenu notre Sauveur. C’est ce que le passage extrêmement important de Matthieu 11:1-14 dit. Quand nous témoignons vraiment de l’évangile pour les autres âmes, nous passons par ce passage de façon cursive, mais je crois que vous devez avoir une compréhension détaillée de ce passage pour que votre foi soit fortifiée encore plus dans vos cœurs.
Cette foi que nous avons, vous et moi, est vraiment précieuse. Ce n’est pas seulement une poignée de gens dans quelques pays qui sont nés de nouveau par cette Parole. Il y a beaucoup d’âmes de par le monde entier qui ont reçu la rémission de leurs péchés en croyant en l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Tous ces gens et nous aussi avons reçu la rémission du péché en croyant en les ministères de Jean Baptiste et de Jésus. Vous n’avez pas à avoir honte de cette foi. Au contraire, cette foi est si digne et honorable que nous pouvons tous la prêcher sans la moindre hésitation.
Je peux proclamer cette Vérité à quiconque dans le monde entier avec la même confiance. Je peux la crier d’une voix forte à tout pasteur et tout théologien dans ce monde: “Quiconque, qui que ce soit, doit connaître la puissance de l’évangile de l’eau et de l’Esprit et y croire.”
Nous qui sommes nés de nouveau ne sommes pas parfaits dans notre chair, mais spirituellement, nous sommes les plus justes dans le monde entier. Je le crois. Je crois que notre foi est la plus grande foi au monde et elle n’a absolument aucun défaut. Je crois que nous sommes les Lévites spirituels, et que tout comme les Lévites purifiaient toute la nation d’Israël par la foi, nous les justes sommes devenus les Souverains Sacrificateurs et donnons l’offrande de justice à Dieu pour purifier tous les gens du monde par l’évangile de l’eau et de l’Esprit.
Mes chers croyants, croyez-vous réellement en la puissance de l’évangile de l’eau et de l’Esprit? Offrir cette vraie foi à Dieu c’est Lui offrir une offrande bonne et pure. Cette foi en la puissance de l’évangile de l’eau et de l’Esprit est la foi qui nous permet de prendre les Cieux pour nôtres; c’est cette foi qui peut nous changer en instruments de justice; et c’est cette foi qui nous permet d’être ouvriers de Dieu. Ce genre de foi est l’offrande correcte à Dieu.
Je remercie Dieu de nous avoir donné cette foi en l’évangile de l’eau et de l’Esprit.