Sermons

Sujet 18: Genèse

[PARTIE 3-3] Sur quoi devrions-nous baser notre foi? (Genèse 3:1-7)

Sur quoi devrions-nous baser notre foi?
(Genèse 3:1-7)
“Le serpent était le plus rusé de tous les animaux des champs que l’Éternel avait fait. Il dit à la femme: Dieu a-t-il réellement dit: vous ne mangerez pas de tous les arbres du jardin? La femme dit au serpent: Nous mangeons du fruit des arbres du jardin. Mais quant au fruit de l’arbre qui est au milieu du jardin Dieu a dit: Vous n’en mangerez point et vous n’y toucherez point, de peur que vous ne mouriez. Alors le serpent dit à la femme: Vous ne mourrez point, mais Dieu sait, que le jour où vous en mangerez, vos yeux s’ouvriront, et que vous serez comme des dieux qui connaissent le bien et le mal. La femme vit que l’arbre était bon à manger et agréable à la vue et qu’il était précieux pour ouvrir l’intelligence, elle prit de son fruit et en mangea; elle en donna aussi à son mari qui était auprès d’elle et il en mangea. Les yeux de l’un et de l’autre s’ouvrirent; ils connurent qu’ils étaient nus, et ayant cousu des feuilles de figuier, ils s’en firent des ceintures.”


Notre salut est-il atteint par le biais de notre foi en la Justice de Dieu ou par les œuvres humaines?


Lorsqu’il s’agit d’une vie de foi, toute personne qui met l’accent sur ses propres œuvres a été dupée par les ruses de Satan. Quiconque maintenant affirme que l’on doit parvenir à la sanctification par lui-même au travers de ses propres prières de repentance est quelqu’un qui a déjà été trompé par le plan du Diable. La stratégie du Diable est d’encourager les gens à faire de bonnes actions et à consacrer tous leurs efforts en édifiant leurs propres œuvres plutôt que de croire en la Parole de Dieu. Pourtant, malgré cela, beaucoup de chrétiens continuent à prétendre que l’on peut atteindre la vie éternelle et recevoir son salut que si l’on croit en Jésus, vit vertueusement, et aussi sert Dieu fidèlement. Mais ceux qui insistent sur les œuvres humaines comme cela, ne peuvent pas être sauvés de leurs péchés, mais au contraire, ils finissent par tomber encore plus profondément dans le péché.
C’est pourquoi une foi légaliste, qui privilégie les actes humains est une mauvaise foi. Les croyants légalistes ne peuvent jamais devenir justes. On ne peut jamais devenir juste par le biais de ses propres actes. Ainsi, les œuvres chrétiennes ne peuvent aider, mais nous pouvons seulement déplorer leurs insuffisances chaque jour. Trompés par le Diable, ces gens essaient de parfaire leurs actes, jusqu’au jour où ils meurent, mais à la fin, ils seront jetés en enfer. 
À ce point, nous avons besoin de comprendre clairement et exactement comment nous devons mener notre vie de foi, et croire par notre foi. “Dieu m’a donné l’arbre de vie. Sachant que je deviendrais pécheur. Jésus est venu sur cette terre, a pris mes péchés une fois pour toutes en étant baptisé par Jean Baptiste, a effacé mes péchés et m’a sauvé. Il m’a donné la foi, et quand j’ai cru en Jésus Christ, il m’a pris comme enfant de Dieu, m’a donné le ciel, m’a apporté la paix, et m’a donné toutes ses bénédictions. Compte tenu de cela, mon salut vient-il par la foi ou par les œuvres? Le salut est-il atteint par mes actes vertueux quoique je croie en Jésus?” Nous avons besoin d’être au clair sur cette question. 
C’est par la foi que nous parvenons au salut et c’est aussi par la foi que nous recevons les bénédictions de Dieu. Servir le Seigneur, aussi, est fait par la foi. C’est par la foi en l’évangile de l’eau et de l’Esprit que nous devenons les serviteurs de Dieu, et c’est par la foi que l’on pratique la justice de Dieu. Dieu dit: “Or tout ce qui ne résulte pas de la foi est péché” (Romains 14:23). C’est de la foi que viennent les œuvres, la foi ne vient pas des œuvres. Lorsque nous lisons le livre de Jacques, il peut sembler qu’il met l’accent sur les œuvres, mais quand il dit: “Il en est ainsi de la foi: si elle n’a pas d’œuvres, elle est morte en elle-même.” C’est toujours fondé sur la foi. En d’autres termes, c’est parce qu’il n’y a pas la foi qu’il n’y a pas d’œuvres.
Vous et moi avons entendu l’évangile de l’eau et de l’Esprit, et en y croyant de tout notre cœur, nous avons été sauvés. Ayant ainsi, été sauvés grâce à l’évangile de l’eau et de l’Esprit, nous devons également être clairs sur ce que le salut est venu ou non par les œuvres ou par la foi. Mes amis, vous et moi devons avoir la foi dans nos cœurs, que Dieu nous a donné l’arbre de vie, qu’Il nous a tout donné. Notre objectif doit être la réalisation de la foi en Dieu, notre accent doit être mis sur cette foi et nous devons vivre avec nos cœurs en accord avec la foi. À moins que cette foi soit établie, tôt ou tard, nous serons trompés par Satan, perdrons pieds et périrons.
Dieu a en horreur ceux qui mettent en avant seulement les œuvres humaines, sans avoir foi dans son évangile, qui est, l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Cependant notre Seigneur, se plaît en ceux qui croient en l’évangile de l’eau et de l’Esprit et marchent selon cette foi. Il a en horreur ceux qui font seulement leurs propres œuvres, sans croire en cet évangile. Il est en effet important de servir le Seigneur, mais cette œuvre est correcte avant tout aux yeux de Dieu, que si cela découle de la foi en l’évangile de l’eau et de l’Esprit. C’est lorsque nous venons à Dieu, connaissant et croyant en Sa justice que Dieu se plaît à nous accepter.
Parce que Dieu m’a donné l’évangile du salut, je crois en Dieu, car Dieu a effacé tous mes péchés, je prêche l’évangile; et parce que Dieu m’a donné le ciel et m’a béni, moi aussi, je sers le Seigneur et Le suis. C’est parce que Dieu nous a tout donné que nous, qui vivons par la foi, avons un désir sincère d’offrir nos vies, pour faire tout ce qu’il veut et le suivre partout. Pour nous, marcher sans croire en la Parole de Dieu est un acte de suicide et prêcher la Parole sans la foi en l’évangile de l’eau et de l’Esprit est un acte de tromperie. La prédication de la Parole de Dieu, sans même croire en elle, est un mauvais ministère qui trompe les autres.


Le salut de Dieu a été accompli indépendamment de nos actes


Nous servons le Seigneur et le suivons pour autant que nous croyions en la Parole de justice de Dieu. Mes amis, croyez-vous que le Seigneur nous a donné la paix, le salut, la rémission de nos péchés, la vie éternelle et le ciel, tout indépendamment de nos propres actes? Moi, aussi je crois cela.
Étant donné que toutes les bénédictions que Dieu nous a données n’ont rien à voir avec nos œuvres, nous devons unir nos cœurs à la Parole de Dieu, indépendamment de la façon dont d’autres pourraient nous juger. Ce n’est pas important ce qui nous arrive, aussi longtemps que l’œuvre de Dieu est effectuée. “Qui se soucie si d’autres me dénoncent? Qui se soucie si je suis méprisé? Laissez-moi les blâmer tous, ils en ont besoin!” Disposés comme cela, nous sommes prêts à faire tout pour le Seigneur, tant que cela ne nous nuise pas pour croire et propager l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Mais si nous nous abstenons, nous entravons l’évangile. 
Ce que je me demande à la fois pour vous et moi, est de savoir si nous qui avons été sauvés, nous tenons maintenant fermement sur notre foi en la Justice de Dieu ou sur nos propres œuvres. Votre foi est-elle fidèlement placée en l’évangile de l’eau et de l’Esprit? À cette heure, je tiens à préciser clairement si notre salut vient par la foi ou par nos propres œuvres. Qu’il n’y ait pas de doutes que tous ceux qui ont été sauvés du péché, ont en effet foi en l’évangile de l’eau et de l’Esprit. C’est absolument par notre foi en l’évangile de l’eau et de l’Esprit que nous avons été sauvés de tous nos péchés.
Cette foi ne requiert aucun travail de notre part, même pas 0,01%. Tout vient par la foi, être sauvé pour entrer au ciel comme héritiers, jouir de la paix, recevoir les bénédictions de Dieu, avoir des réponses à nos prières, servir le Seigneur et Le suivre. C’est par la foi que nous recevons tous ces merveilleux cadeaux. Et c’est parce que nous recevons toutes ces choses de Dieu que nous pouvons le servir et le suivre d’autant plus.
Ceci est ma conviction: c’est parce que je crois en Dieu que je Lui donne des offrandes, c’est parce que je crois en Dieu que je prêche l’évangile, c’est parce que je crois en Dieu que je demeure dans son Église, c’est parce que je crois en Dieu que je vous exhorte tous à servir le Seigneur. Parce que je crois que le Seigneur nous a tout donné, je Le sers moi-même et vous demande de Le servir. Lorsque nous avons la foi, il n’est que juste et droit de servir Dieu et c’est pourquoi je vous exhorte de cette façon.
Parce que nous croyons en l’évangile que Dieu a accompli et qu’Il nous a donné, nous aussi servons le Seigneur. De plus, je crois que si nous servons le Seigneur, Dieu pourvoira pour tout et même plus au travers de tous les besoins que nous rencontrerons, de sorte que nous puissions porter plus de fruits. Depuis que nous avons tous reçu la bénédiction, nous devons porter encore plus de fruits, aussi Dieu répondra à tous les besoins que nous rencontrons sans faillir. C’est la raison pour laquelle nous vivons par la foi. C’est parce que nous croyons que nous vivons nos vies de foi et c’est parce que nous croyons que nous prêchons l’évangile.
La Bible dit: “Comment donc invoqueront-ils celui en qui ils n’ont pas cru? Et comment croiront-ils en celui dont ils n’ont pas entendu parler? Et comment entendront-ils parler ? S’il n’y a personne qui prêche ? Et comment y aura-t-il des prédicateurs, s’ils ne sont pas envoyés? Selon qu’il est écrit: Qu’ils sont beaux les pieds de ceux qui annoncent la paix, de ceux qui annoncent de bonnes nouvelles!”(Romains 10:14-15). En d’autres termes, “Comment pourrait-il y avoir la foi sans la Parole de Dieu? Comment peut-on être sauvé? Comment peut-on atteindre la vie éternelle?”
Nous croyons tous que Dieu a remis tous nos péchés par le biais de l’évangile de l’eau et de l’Esprit et c’est la raison pour laquelle nous prêchons volontiers cet évangile. Dieu nous a donné la vie éternelle, le ciel et toutes bénédictions. Et Dieu nous a pris comme ses propres enfants qui sont en mesure de recevoir toutes ces choses. C’est parce que nous croyons en cela, que nous prions par la foi. Et c’est parce que nous croyons en cela, que nous nous réunissons ensemble pour adorer Dieu et partageons nos vies entières. Parfois, naturellement, nous trouvons encore nous-mêmes que nous manquons de foi. Mais, nous devons reconnaître que c’est bon pour le juste de vivre par la foi seulement. Vivre par la foi n’est possible que lorsque nous sommes spirituellement alertes.
Croyez que Dieu nous a déjà donné toutes bénédictions. Dieu nous a en effet donné toutes Ses bénédictions. Il nous a déjà donné toutes les bénédictions spirituelles du ciel. La seule question ici est: la foi. Que nous croyions ou non, détermine si nous sommes en mesure de recevoir toutes les bénédictions données par Dieu ou non. C’est par la foi que nous pouvons posséder toutes les bénédictions.
Personne ne veut être trompé par Satan. Pourtant, malgré cela, trop de gens essaient encore de suivre Dieu avec leurs propres œuvres et prêchent l’évangile basés sur leurs propres actes tellement vertueux, ces personnes ont déjà été trompées par le Diable. D’innombrables personnes dans ce monde, séduites par le Diable, viennent avec leur propre religion et propagent des choses fausses. Ces personnes sont zélées, et pourtant elles ne se rendent par compte que leurs œuvres sont mauvaises. Je me souviens de beaucoup de ces personnes comme si je regardais un film. Ceux qui sont devenus pasteurs sans être né de nouveau, ceux qui sont devenus les anciens sans être né de nouveau, ceux qui sont devenus des croyants sans être né de nouveau, toutes ces personnes ont construit avec diligence, seulement leurs propres œuvres, trompées par Satan.
Mes amis croyants, ils ont tous été trompés par le Diable. Vous pouvez vous demander, comment un si grand nombre a été trompé si facilement. Mais parce qu’ils ont confondu ce qui est faux avec la vérité, ils n’ont pas réalisé que c’est une œuvre de Satan et en fin de compte, ils se sont complètement trompés, et à tour de rôle ils finissent par tromper les autres aussi.
Comment le Diable pourrait-il tromper si parfaitement? Dieu avait clairement dit à Adam et Eve de ne pas manger de l’arbre de la connaissance du bien et du mal en particulier, alors que le Diable a dit: “Est-ce que Dieu vous a dit de ne pas manger de tous les arbres?” Ici, le Diable a parlé de ‘tous les arbres’ au lieu d’un seul arbre spécifique. Comme cela Eve a dit: “Dieu ne nous a évidemment pas dit de ne pas manger de tous les arbres. Il nous a dit de ne pas manger le fruit de l’arbre au milieu du jardin.” Bien que maladroite, Eve semble repousser la première attaque de Satan, pour l’instant. Mais le Diable ressert sa mise au point, sur l’interdiction de manger des fruits et une fois de plus tente Eve. Ainsi le Diable lui dit: “Dieu vous a dit de ne pas manger le fruit de l’arbre de la connaissance du bien et du mal car si vous en mangez vous deviendrez comme Dieu. Il sait que le jour où vous en mangerez, vous serez comme Lui, connaissant le bien et le mal.”
Seul Dieu est l’Être absolu; comment l’humanité ou Satan peuvent-ils être ‘Le Suprême’. Même, la tentative d’une créature pour devenir l’Être suprême est, en elle-même de l’arrogance, et toute créature qui essaie cela, finira comme serviteur de Satan.
Il existe une certaine catégorie de personnes que j’appelle une couvée de Satan. Ce sont ceux qui comme le Diable lui-même, par traîtrise trompent les autres et les font tomber dans la malédiction. Le trompeur lit clairement dans l’esprit de sa victime, et son objectif habituel est de berner quelqu’un qui est avide ou propre-juste.
Dans le christianisme d’aujourd’hui, d’innombrables croyants de nom, qui ne sont pas nés de nouveau, mènent leur vie de foi, étant complètement trompés. Qu’en est-il de vous? N’avez-vous pas aussi été trompé, berné par les faux prophètes qui disent: “Vous serez béni si vous donnez beaucoup d’offrande. Vous serez rempli de l’Esprit si vous priez beaucoup?” Essayer de vivre une vie vertueuse devant Dieu est un objectif louable, mais croire aveuglément en Jésus comme le Sauveur, sans même connaître la Parole de Dieu n’est rien de plus que de l’ignorance et du péché. La foi correcte est de connaître et de croire en la Parole de la Justice de Dieu, qui est dans l’évangile de l’eau et de l’Esprit.
Vous pouvez alors vous demander: “Je ne peux pas croire en la Justice de Dieu, mais je mène une vie vertueuse, est-ce en soi-même mauvais?” Non, pas nécessairement. Au-delà du bien et du mal, en essayant de vivre une vie droite, cela n’est pas mauvais en soi, mais si vous voulez croire en Jésus comme votre Sauveur, alors vous devez croire que Dieu vous a donné toutes ces bénédictions par le biais de l’évangile de l’eau et de l’Esprit et marcher en accord avec cette réalité, c’est la foi juste et correcte.
La raison pour laquelle j’ai souvent prêché sur ce livre de la Genèse, depuis que j’ai rencontré l’évangile de l’eau et de l’Esprit, est parce que les gens de ce monde ont tellement été trompés par Satan, pratiquement au-delà de toute réparation. Beaucoup de personnes encore ne se rendent pas compte qu’elles ont été trompées par le Diable, et restent convaincues de leurs propres croyances fallacieuses, leurs yeux et leurs oreilles sont couverts par le mensonge, elles ne peuvent ni voir, ni écouter la vérité. Cela est une telle tragédie. 
D’innombrables personnes ne se sont même pas demandé si ce en quoi elles croient est la réelle Parole de Dieu. C’est parce qu’elles suivent ce qu’elles ont elles-mêmes défini comme bon, toutes inconscientes de leur propre réflexion, pensant d’elles-mêmes réellement qu’elles sont de bonnes croyantes. Leur propre pensée et la norme du monde sont devenues la règle de leur foi, alors qu’en fait, la Parole de Dieu devrait être leur baromètre.
Mes amis croyants, notre foi commence à partir de la conviction que Dieu nous a donné toutes les bénédictions par l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Soulignant que les œuvres humaines sont caractéristiques de la fausse foi. Mettons l’accent sur le fait, que les œuvres humaines peuvent nous faire tomber dans le péché, cela peut nous faire tomber dans le désespoir et cela peut nous faire tomber dans la malédiction.
En contraste, la foi en l’évangile de l’eau et de l’Esprit nous permet d’atteindre la vie éternelle, de jouir de la paix et du repos et même de recevoir toutes les bénédictions de cette terre données par Dieu. C’est précisément la raison pour laquelle vous et moi, avons besoin de cette foi dans la Parole de la Justice de Dieu. Et cette foi est indispensable à tous dans ce monde. Les pécheurs ont besoin d’avoir foi dans la Parole de Dieu, l’évangile de l’eau et de l’Esprit, et nous aussi les nés de nouveau, avons besoin d’avoir la foi dans toute la Parole de Dieu. Pourtant, malgré cela, nous sommes susceptibles d’être orientés vers les œuvres dans notre vie de foi. Mais Dieu, jamais n’approuve une telle foi axée sur les œuvres. 


La foi en l’évangile de l’eau et de l’Esprit est notre force 


Pour nous qui croyons en la Parole de Dieu, nous confessons notre foi comme ceci: “Car Dieu m’a béni comme cela et j’ai reçu tellement de bénédictions, je suis le Seigneur. Et parce que je crois en le Seigneur, parce que j’ai reçu toutes bénédictions de lui, je fais ce qui plaît au Seigneur.” De grandes différences séparent le fossé entre la foi et l’incroyance. Quand on croit en la Parole de Dieu, les œuvres suivent en accord avec sa foi, venant volontairement. Toutefois, celui qui tente de marcher par ses propres œuvres, sans croire dans Sa Parole, est un opportuniste spirituel. De telles personnes disent: “je fais ceci, parce que c’est ce que ma situation permet; et je ne peux pas aider à le faire à cause des circonstances.” Ils ne sont que des opportunistes tentant de suivre Dieu avec leurs propres actes.
En revanche, les œuvres par la foi se font indépendamment des possibilités ou des situations. Ceux qui font les œuvres de Dieu par la foi, le font, parce qu’il est bon pour eux de placer leur objectif en accord avec la volonté de Dieu. Les deux, ceux qui ont la foi et ceux qui ne l’ont pas, sont nettement différents. Pour nous, servir le Seigneur uniquement parce que nos circonstances nous le permettent, et cesser de le servir chaque fois que nos conditions sont difficiles, n’est pas ce qu’est la foi. Au contraire, la véritable foi est de dire: “Je sers le Seigneur même si ma situation est difficile, parce que c’est la bonne chose à faire.”
Je veux que chacun serve réellement le Seigneur de son plein gré, motivé par sa connaissance et sa foi en l’évangile de l’eau et de l’Esprit. C’est pour cela que je ne remets pas la conduite de nos frères et sœurs en question, car c’est seulement leur insuffisance. Mon cœur est davantage troublé quand je vois quelqu’un qui, loin de croire en la justice de Dieu, méprise en fait ceux qui marchent par la foi. Je le reproche à ces gens. Si le cœur d’un frère n’est pas droit, et qu’il marche sans foi, alors il doit certainement recevoir le reproche. 
Lorsque nous croyons en la Parole de Dieu, et que Dieu nous a bénis, ensuite sans même le réaliser, les œuvres de la foi viennent d’elles-mêmes pour nous, et nous suivons le Seigneur, le servons et prêchons l’évangile, tout cela sans nous en rendre compte. Et nous en venons à vivre en priant pour le Royaume du Seigneur. Les justes sont fortifiés au moment même où ils vivent par la foi. Cette foi véritable en l’évangile de l’eau et de l’Esprit a une puissance spirituelle.
Une telle puissance de foi est énorme, car la foi en l’évangile de l’eau et de l’Esprit nous conduit à servir le Seigneur sans même que cela soit dit. Cette foi, en croyant que Dieu vous a sauvé de tous vos péchés par le biais de l’évangile de l’eau et de l’Esprit, est tout simplement incroyable. Ce n’est que lorsque vous avez cette foi que vous pouvez prêcher l’évangile de la rémission des péchés aux autres et sauver les âmes, sans elle, il est impossible de conduire les autres à recevoir la rémission de leurs péchés. Lorsque vous-même croyez que vous avez reçu toutes bénédictions de Dieu, vous servez le Seigneur, mais si vous n’avez pas cette foi, vous ne pouvez ni servir le Seigneur, ni Le suivre. C’est seulement par la foi que les fruits du Saint Esprit naissent.
Je crois en la Parole de Dieu. Et je crois que Dieu m’a donné toutes ses bénédictions. Et vous? Croyez-vous aussi en cela? Comme nous l’avons lu dans le livre de la Genèse, nous devons réaliser et croire que seule notre foi dans la Vérité peut être prise en compte pour la justice et cela doit aussi être clair pour nous, que croire est la volonté de Dieu, que la foi est ce qui plaît à Dieu. Nous ne pouvons pas être pris en compte par notre propre justice à travers nos actes, quel que soit combien cela peut être vertueux. Croire en la Parole de Dieu est la vraie foi.


Le christianisme comme l’une des religions du monde


Comment une religion appelée christianisme vint à exister dans ce monde? Le christianisme a-t-il vu surgir les œuvres? Ou est-ce une religion qui a jailli de la foi?
Le christianisme en fait, est à l’origine de la foi en Dieu, mais trompé par la tentation de Satan, il a fini par dégénéré en  une religion d’œuvres. En conséquence, les gens classent le christianisme comme l’une des nombreuses religions du monde. Il y est enseigné la science de la religion à chaque séminaire. Dans cette classe, il y est traité du christianisme seulement comme une religion. Même parmi les pasteurs, certains classent le christianisme seulement comme une religion parmi d’autres.
Le mot christianisme signifie “le rassemblement de ceux qui croient en Jésus Christ et Le suivent” ainsi le christianisme n’est pas une religion. C’est une foi. Le christianisme n’est pas une religion qui est née, à partir de nos propres œuvres ou volonté. Il a été établi par Dieu, et c’est un rassemblement qui partage la foi donnée par Dieu.
“Est-ce que le christianisme est simplement une religion ou une foi?” Le mot anglais et français “religion” à l’origine du mot latin “religio” signifie “rapide à lier” ou “compter”. En d’autres termes, la religion est quelque chose, dans lequel les êtres humains peuvent faire leur propre dieu par eux-mêmes, tous ensemble, puis ils comptent sur eux et se lient à celle-ci. Dit différemment, croire en quelque chose de construit par les humains comme Dieu, est ce dont il est question dans la religion.
La foi, cependant, n’est pas comme cela. La foi est de croire en les bénédictions que Dieu nous a données, de vénérer Dieu et d’avoir confiance en Lui. Il existe une nette différence ici, n’est-ce pas? L’une implique que nous fassions notre propre dieu et croyions en lui, tandis que l’autre implique que nous croyions que c’est Dieu qui nous a fait et nous a béni, étant donné cela, la différence ne pouvait pas être plus élevée. Croire en ce que Dieu nous a donné est complètement différent que de croire en quelque chose de notre propre fabrication.
Sur la question de savoir si la foi correcte est de notre propre volonté ou de Dieu, la bonne réponse est que notre foi est de Dieu. C’est Dieu qui nous a fait et nous a donné toutes les bénédictions. Tout ce que nous faisons est de reconnaître cela et croyons en cela avec notre cœur. Ceci est la volonté de Dieu, pas la notre.
Lorsque nous faisons notre propre dieu et que nous croyons en ce dieu, est-ce de notre propre volonté. C’est à cause de notre égocentrisme que la religion est née dans ce monde. La raison pour laquelle la religion en est venue à exister, est le fait qui s’apparente à essayer de se couvrir soi-même, avec un vêtement fait de feuilles de figuier, parce que cela part de la même vision que le Diable.
Les chrétiens qui ne sont pas nés de nouveau sont, les chrétiens qui ne croient pas en l’eau et le sang de Jésus et qui sont tous des religieux. Ils sont 100% religieux. Si l’un croit en Jésus et que ses péchés restent intacts dans son cœur, alors cela signifie seulement qu’il croit en une religion, pas en Jésus. Tous ces pasteurs éloquents qui ont encore du péché dans leur cœur, et qui n’enseignent pas la vérité de la rémission du péché, la vérité de la nouvelle naissance, sont eux aussi pas plus que des religieux. 
Il y a aussi beaucoup de faiseurs de religions, et il y a tellement de gens qui sacrifient leur vie pour ces religions. C’est la raison pour laquelle Karl Marx a dit: “La religion est l’opium des masses.” Une fois que quelqu’un est accro à l’opium, il continue à en prendre. De même, lorsque quelqu’un croit en la religion, il doit croire encore plus, agir plus vertueusement et se battre de plus en plus pour cet objectif, seulement il est lié au péché et meurt complètement à la fin.


La fabrication de la religion par l’homme est comme l’opium


Quand quelqu’un abuse de l’opium, il en meurt. La religion est comme l’opium pour ceux qui tombent dedans. C’est peut-être une plus grande dépendance encore que la drogue. Croire en une religion appelée christianisme, c’est croire toujours plus, se battre toujours plus, servir encore plus, vivre plus vertueusement et ne plus pécher. Cela entraîne une série interminable d’exigences, étouffant ces adeptes jusqu’à ce qu’ils meurent. Si quelqu’un est vertueux, il doit être encore plus vertueux et quand il est plus vertueux, il doit être encore plus vertueux que cela; et ainsi l’humanité s’efforce sans relâche d’atteindre la perfection, seulement elle meurt sans l’atteindre. Le même phénomène est constaté dans la religion appelé christianisme. Comme c’est horrible!
Certains ont même sacrifié leur vie pour la religion en y croyant. C’est le Diable qui leur a enseigné cela. Lorsque les gens croient en une religion dans un premier temps, le Diable leur fait ressentir comme s’ils n’avaient plus de péchés, et de cette manière il les rend dépendants de leur religion. Ainsi doivent-ils rester dans leur religion, parce que le Diable leur souffle qu’ils vont mourir s’ils la quittent. En d’autres termes Satan a injecté à l’humanité l’opium de la religion. Le contenu de cette seringue est un liquide appelé vile religion et c’est ce vaccin que Satan a injecté à l’humanité.
Une fois l’opium de la religion injecté, tout le monde essaie de devenir divin comme Dieu et seulement meurt en vain. Pour certaines personnes, Satan injecte un vaccin particulièrement nocif comme opium religieux appelé bouddhisme. Il leur dit: “Vous devez devenir divin. Vous devez être émancipé. Vous devez atteindre le Nirvana.” Celui à qui on a injecté ce vaccin de la religion doit monter sur une montagne, pratiquer l’ascétisme et prétendre avoir transcendé le monde.
Tous et chacun de ceux à qui on a injecté le vaccin de la religion ont été rapidement pris et trompés eux-mêmes. Celui qui reçoit ce sérum de religion, même si c’est juste une fois, est dirigé vers l’enfer; une telle personne se tient contre Dieu, s’opposant à Sa Parole de Vérité, rejetant les bénédictions qui sont pour lui. Cela montre combien terrifiant est le vaccin de la religion. L’injection de la religion est la plus redoutable des drogues sur cette planète.
J’ai entendu dire que les médicaments aujourd’hui sont extrêmement puissants, plus que jamais. Apparemment, il suffit de les essayer une fois et c’est assez pour être complètement dépendant. Alors, quand quelqu’un l’essaie juste une fois, à partir de ce moment il devient absolument accro et continue à l’utiliser jour après jour. De même, l’injection de toutes les religions, pas seulement le christianisme, est assez puissante pour rendre quelqu’un dépendant avec juste une simple piqûre. Il n’y a pas de différence, quelle que soit la religion dont nous parlons; de l’islam à l’hindouisme, le bouddhisme, l’adventisme, le mormonisme, le confucianisme, l’église unifiée, le shamanisme, l’animalisme chaque religion est une dépendance qui rend accro avec juste une piqûre et la fin est la gueule béante de l’enfer. Cette piqûre de la religion est une piqûre mortelle.
Qui, ensuite fait la substance de cette injection appelée religion? C’est le Diable qui la fait. C’est le Diable qui a administré cette piqûre de mensonges, disant: “Vous ne mourrez pas, parce que Dieu sait que le jour où vous en mangerez, vos yeux s’ouvriront, et vous serez comme des dieux, connaissant le bien et le mal.” Toute personne qui a reçu cette piqûre est tentée par la promesse de “devenir comme Dieu” et tous atteignent la mort. Tombant dans le péché, l’homme est devenu pécheur, essayant d’échapper à ce péché par lui-même, il souffre, essayant désespérément d’oublier cette souffrance, il prend une drogue appelée religion, et au moment où il est dépendant, il tombe dans l’erreur, pensant qu’il a été en quelque sorte libéré du péché. 
Vous devez réaliser que c’est parce que vous ne croyez pas en Jésus Christ et que vous le rejetez que vous serez jetés en enfer. Or, Satan a injecté un tel sérum toxique que de nombreuses personnes restent incapables d’être libérées. Toutefois, même celles à qui on a injecté un tel sérum peuvent maintenant être sauvées par la foi en l’évangile de l’eau et de l’Esprit donné par Jésus Christ.
Le troisième chapitre de la Genèse parle de cette piqûre. Quel type d’injection est cette piqûre? Il s’agit d’une injection qui trompe l’humanité et fait que les êtres humains dérivent et sont séparés de Dieu. Satan a suscité le doute en demandant: “Dieu a-t-il vraiment dit: vous ne devez pas manger de tous les arbres du jardin?” Ce n’était pas la vérité, mais l’incrédulité découlant du doute. C’est parce que les gens ont reçu la piqûre de la religion qu’ils doutent constamment de leur perspective pour entrer au Ciel et essayent tous de se sauver eux-mêmes.
En Genèse 3:1 et plus, la Bible explique comment Satan a injecté à l’humanité la religion. C’est le Diable qui a administré cette piqûre de la religion. Quelle espèce d’injection le Diable a-t-il donné et quelle espèce d’antidote Dieu a-t-il prévu? Le Diable a injecté une piqûre de religion, cependant Dieu a injecté un antidote qui neutralise les effets de cette piqûre religieuse. Les médicaments que Dieu donne librement et qui vous guérissent de la toxine mortelle de Satan, c'est l’évangile de l’eau et de l’Esprit.
Mes amis croyants, je vous exhorte tous à réaliser que c’est l’évangile de l’eau et de l’Esprit que Dieu veut vous accorder, à revenir et à retourner à la vérité et à être vraiment nés de nouveau par la foi en l’évangile de l’eau et de l’Esprit.