Sermons

Sujet 18: Genèse

[PARTIE 3-11] Quel est le véritable bien et quel est le véritable mal? (Genèse 3:10-24)

Quel est le véritable bien et quel est le véritable mal?
(Genèse 3:10-24)
“Il répondit: J’ai entendu ta voix dans le jardin et j’ai eu peur, parce que je suis nu, et je me suis caché.
L’Éternel Dieu dit: Qui t’a appris que tu es nu? Est-ce que tu as mangé de l’arbre dont je t’avais défendu de manger?
L’homme répondit: la femme que tu as mise auprès de moi m’a donné de l’arbre, et j’en ai mangé.
Et l’Éternel Dieu dit à la femme: Pourquoi as-tu fait cela? La femme répondit: Le serpent m’a séduite, et j’en ai mangé.
L’Éternel Dieu dit au serpent: Puisque tu as fait cela,
Tu seras maudit entre tout le bétail et tous les animaux des champs
Tu marcheras sur ton ventre et tu mangeras de la poussière tous les jours de ta vie.
Je mettrai inimitié entre toi et la femme, entre ta postérité et sa postérité :
Celle-ci t’écrasera la tête et tu lui écraseras le talon
Il dit à la femme: j’augmenterai la souffrance de tes grossesses, tu enfanteras avec douleur, et tes désirs se porteront vers ton mari, mais il dominera sur toi.
Il dit à l’homme: Puisque tu as écouté la voix de ta femme et que tu as mangé de l’arbre au sujet duquel je t’avais donné cet ordre : Tu n’en mangeras point ! Le sol sera maudit à cause de toi. C’est à force de peine que tu en tireras ta nourriture tous les jours de ta vie, il te produira des épines et des ronces et tu mangeras l’herbe des champs. 
C’est à la sueur de ton visage que tu mangeras du pain, jusqu’à ce que tu retournes dans la terre, d’où tu as été pris; car tu es poussière, et tu retourneras dans la poussière.
Adam donna à sa femme le nom d’Eve; car elle a été la mère de tous les vivants.
L’Éternel Dieu fit à Adam et à sa femme des habits de peau, et il les revêtit.
L’Éternel Dieu dit: Voici l’homme est devenu comme l’un de nous pour la connaissance du bien et du mal. Empêchons-le maintenant d’avancer sa main, de prendre de l’arbre de vie, d’en manger et de vivre éternellement.
L’Éternel Dieu le chassa du jardin d’Éden, pour qu’il cultivât la terre, d’où il avait été pris. C’est ainsi qu’il chassa Adam ; et  il mit à l’orient du jardin d’Éden, les chérubins qui agitent une épée flamboyante, pour garder le chemin de l’arbre de vie.”


La nourriture de Satan


Quelles ont été les conséquences de la chute d’Adam et Eve? Aujourd’hui, je voudrais que nous nous focalisions sur cette question, alors que je partage la Parole de Dieu avec vous.
Alors qu’Adam et Eve ont chuté, tentés par Satan, Dieu a maudit le Diable et l’homme. Adam, Eve et Satan ont tous été maudits. Pour le serpent, Dieu a dit: “Tu seras maudit entre tout le bétail et tous les animaux des champs, tu marcheras sur ton ventre et tu mangeras de la poussière tous les jours de ta vie.” Donc à partir de là, nous pouvons voir que le serpent a été maudit par Dieu, il ne rampait pas sur le sol. C’est comme résultat de la tentation d’Adam et Eve, pour les faire chuter, que le Diable en est venu à manger la poussière tous les jours de sa vie et à ramper sur son ventre. Et parce que de cette façon, Satan est devenu l’ennemi de Dieu.
Satan était à l’origine un ange dont l’orgueil l’a conduit à la chute, mais maintenant, il a été maudit encore plus, parce qu’il a tenté l’homme et l’a fait pécheur. Dieu a créé les êtres humains afin d’en faire Son propre peuple, mais pour miner cela, le Diable les a tentés et a fait d’eux des pécheurs, les incitant à se lever contre Dieu. Par conséquent, Dieu a interdit à Satan de recevoir les bénédictions du Ciel. Tout comme le Diable a été maudit le faisant manger la poussière, il a fait maintenant que l’humanité vive selon les désirs de la chair.
C’est ce que l’ange tombé du ciel fait aux gens: il les fait suivre les désirs de la chair et il les pousse dans leurs désirs charnels et se nourrit de leurs péchés. Satan œuvre dans les péchés commis par l’humanité et s’en délecte.
Les serviteurs de Satan aussi incitent les gens à la luxure et se nourrissent de leurs péchés. Par exemple, les serviteurs de Satan prétendent que les gens peuvent être guéris de leurs maladies ou devenir riches s’ils croient en Jésus. Satan suscite la convoitise charnelle dans le cœur des gens pour les faire pécher, et par ce moyen, il atteint son objectif, qui est la mort. Tout comme Dieu a dit à Satan: “Serpent, parce que tu as tenté Adam et Eve et les as fait chuter, tu ramperas maintenant sur ton ventre et tu mangeras la poussière tous les jours de ta vie” les serviteurs du Diable sont maudits exactement comme Dieu l’a maudit.
Est-ce que les serpents ne vivent réellement que de poussière? Ne se nourrissent-ils pas de grenouilles et autres? Pourtant Dieu avait clairement dit au serpent de manger la poussière. Alors, est-ce que cela signifie que la Parole de Dieu soit fausse?
Non, cela ne signifie pas que la Parole de Dieu soit quelque peu erronée. Pour Satan qui a pris l’apparence du serpent et qui a effectivement défié Dieu, Dieu lui a dit de manger la poussière tous les jours de sa vie. “Tu iras maintenant sur les gens charnels et tu te nourriras de leur luxure.” C’est ce que Dieu a dit à Satan, et Satan en effet se nourrit de la luxure de l’humanité.
Avant qu’il chute, Satan était nourri de pain spirituel à l’époque de son statut élevé. Mais maintenant, il a été rabaissé d’un tel statut élevé et spirituel et est entré dans les êtres humains pour se nourrir de leurs plaisirs humains et de leurs luxures. Le Diable ne sait que trop bien que pour faire son pain en abondance, la cupidité des gens doit être poussée au maximum. C’est pourquoi, il incite les gens avec ses paroles trompeuses, qui leur semblent que s’ils comblent les désirs de leur chair, promettant que s’ils croient en Jésus, qu’ils deviendront riches, que leurs entreprises prospéreront, qu’ils iront dans une bonne école, qu’ils rencontreront de bons conjoints et ainsi de suite. En d’autres termes, le Diable se nourrit actuellement sur les cœurs pécheurs de ceux qui suivent ces mensonges.
Sur quelle sorte de personnes Satan va et œuvre? L’endroit où le Diable peut travailler est le cœur de ceux qui n’ont pas encore reçu la rémission de leurs péchés. Autrement dit, le Diable se nourrit de la convoitise de la chair, poursuivie par ceux qui n’ont pas reçu la rémission de leurs péchés. Une fois certains démons, disciples de Satan, ont supplié Jésus de les laisser entrer dans les porcs (Luc 8:32). Le Diable est dans ceux qui suivent leurs propres désirs et veut seulement remplir le ventre de ces gens comme les cochons, et il construit sa maison dans leur cœur et vit là. À ce titre, les pasteurs qui s’enrichissent maintenant eux-mêmes, sont de typiques serviteurs de Satan.
Comment, alors, peut-on maintenant savoir qui est serviteur de Satan et qui est serviteur de Dieu? Les serviteurs du Diable invariablement courent après des gains matériels seulement, comme fait le Diable. Ce que Dieu a ordonné à Satan est exactement réalisé dans les ministères de ses serviteurs. Avant d’être maudit, Satan mangeait autre chose, mais maintenant, puisque Dieu lui a ordonné de manger la poussière pour le reste de sa vie, même en ce jour, Satan et ses serviteurs se nourrissent seulement des désirs obscènes, qui viennent du cœur des gens.
Les dirigeants chrétiens qui ne sont pas encore nés de nouveau, veulent seulement augmenter le nombre de leurs fidèles et construire des églises encore plus grandes. Ils cherchent aveuglément à avoir autant de choses du monde que possible. Tellement, leur église doit être la plus grande et leur congrégation la plus nombreuse.
En revanche, le né de nouveau qui croit en l’évangile de l’eau et de l’Esprit, ne se nourrit pas seulement des désirs de la chair. Le juste se nourrit de la Parole de Dieu, et il mange le pain de vie par la foi. Bien sûr, même le juste mange le pain de vie physique, mais il se languit de manger la Parole de Dieu, qui est, le pain de vie. Ceci, est en contraste avec les serviteurs du Diable qui ne mangent que de la poussière.
Alors, que le né de nouveau mange deux choses à la fois, ceux qui ne sont pas nés de nouveau se nourrissent seulement de poussière. Se nourrir de la poussière seulement signifie se nourrir seulement des choses du monde. Les serviteurs de Satan, c’est-à-dire, ceux qui ne sont pas nés de nouveau, singulièrement suivent les désirs de la chair seulement. Et ils sont en concurrence pour voir qui mange le plus de poussière.
Maintenant, Satan est devenu l’ennemi de Dieu. Et Dieu lui dit:
“Je mettrai inimitié entre toi et la femme, entre ta descendance et sa descendance: Celle-ci t’écrasera la tête, et tu lui écraseras le talon” (Genèse 3:15).
En d’autres mots, Dieu a mis inimitié entre Satan et l’humanité. Il fut un temps où le serpent et l’humanité étaient des amis. Ils étaient amis l’un, l’autre et jouaient ensemble. Mais, après que Satan soit entré dans le serpent et ait fait manger aux humains de l’arbre de la connaissance du bien et du mal, l’inimitié est venue entre Satan et l’humanité.


Notre Seigneur est venu comme descendant de la femme et a détruit la puissance de Satan


Dieu dit: “Jésus naîtra en tant que descendant de la femme et viendra comme le Sauveur. Et tu vas essayer d’écraser Son talon. Mais, il t’écrasera la tête en détruisant la puissance de tous les péchés que tu as répandus. Il éradiquera la mort, la malédiction qui a été mise sur l’humanité quand Adam et Eve ont péché. Il vaincra le monde et nous donnera la victoire.” Tout ceci, a été accompli à présent.
Lorsque le talon est écrasé, on ne peut pas poser son pied sur le sol. Satan est allé jusqu’à crucifier Jésus à mort. Mais, sur la Croix Jésus a foulé aux pieds la tête de Satan. Depuis longtemps, Jésus a été crucifié à mort, Il a pris tous les péchés du monde en étant baptisé par Jean Baptiste. Ce faisant, Il a pu porter la condamnation de tous les péchés que le Diable a insufflés en Adam et Eve et faire qu’il soit impossible pour Satan de jamais nous accuser de péché à nouveau. Ainsi en étant crucifié, le Seigneur a écrasé la tête de Satan.
Puisque Jésus a piétiné la tête du serpent, Satan ne peut pas inquiéter ceux qui croient en Jésus Christ et l’acceptent comme Seigneur et Sauveur. C’est parce que la condamnation du péché a déjà été entièrement prise et donc le Diable ne peut pas les attaquer. Toutefois, pour ceux qui ne croient pas en l’évangile de l’eau et de l’Esprit, et n’ont donc pas reçu la rémission de leurs péchés, Satan œuvre encore en eux les incitant aux désirs de leur chair.
Dieu dit à Adam: “ Puisque tu as écouté la voix de ta femme et que tu as mangé de l’arbre au sujet duquel je t’avais donné cet ordre : Tu n’en mangeras point ! ” Maudit est le sol à cause de toi, c’est avec peine que tu en tireras ta nourriture tous les jours de ta vie. Comme l’homme a mangé le fruit que la femme lui a donné et a péché, alors il a reçu la charge de labourer le sol et d’entretenir sa famille à la sueur de son front. Dans le jardin d’Éden, il pouvait vivre sans travailler pour manger parce que Dieu avait tout donné, mais une fois qu’il a chuté et qu’il a été séparé de Dieu, il ne pouvait plus manger sans labeur. Cela signifie que l’humanité est maintenant effectivement maudite et chassée dans un monde inhospitalier.
Il est écrit: 
“ Il dit à la femme: j’augmenterai la souffrance de tes grossesses, tu enfanteras avec douleur, et tes désirs se porteront vers ton mari, mais il dominera sur toi.” (Genèse 3:16).
À l’époque d’Adam et Eve avant leur chute, il n’y avait pas besoin que les désirs de la femme se portent vers son mari, ni qu’elle donne naissance dans la douleur. Mais une fois qu’elle est tombée dans la tentation de Satan et qu’elle a mangé de l’arbre de la connaissance du bien et du mal, elle a accouché dans la douleur et a été dirigée par son mari aussi. Si elle n’avait pas péché, elle n’aurait pas eu à être gouvernée, c’est parce qu’elle a péché, qu’elle en est venue à être gouvernée par son mari.
Qu’Eve devait être gouvernée par Adam signifie que l’humanité devait être jugée par Dieu. Ceux qui sont nés de nouveau par la foi en l’évangile de l’eau et de l’Esprit, doivent être gouvernés par Dieu à travers Son Église. Quiconque est né de nouveau doit languir après le Seigneur, et il doit être dirigé par Son Église. Ceux qui ne sont pas gouvernés par l’Église de Dieu, et n’ont aucun désir de participer volontairement au travail de l’Église pour servir le Seigneur, ne peuvent pas être gouvernés par Dieu, ni recevoir Ses bénédictions spirituelles. De telles personnes ne peuvent pas demeurer dans l’Église, jusqu’à la fin.
Nous avons besoin de réaliser ce que la Parole de Dieu dit. Dieu a dit que les femmes devaient être gouvernées par les hommes et donner naissance dans la douleur et Il a dit que les hommes obtiendraient le fruit de leur labeur pour ne manger qu’à la sueur de leur front. Tout cela a été réalisé tant sur le plan physique que spirituel, comme c’était écrit dans la Bible. Nous avons été sauvés grâce au travail de Jésus Christ. Et les hommes doivent travailler pour soutenir leurs familles.
Il est écrit: “ il te produira des épines et des ronces et tu mangeras l’herbe des champs.
C’est à la sueur de ton visage que tu mangeras du pain, jusqu’à ce que tu retournes dans la terre, d’où tu as été pris; car tu es poussière, et tu retourneras dans la poussière.” (Genèse 3:18-19).
Le fait même qu’Adam et Eve aient été chassés du jardin d’Éden est en lui-même une souffrance. Vivre dans ce monde est, marcher sur un terrain épineux. C’est très fatiguant de mener une vie dans ce monde inhospitalier. Il n’y a pas un seul jour qui est totalement agréable. Ceci est le châtiment que Dieu a infligé à l’humanité. Si les êtres humains n’avaient pas mangé le fruit de l’arbre de la connaissance du bien et du mal, ils auraient pu vivre dans le paradis de l’Éden pour toujours, mais maintenant, ils doivent retourner à la poussière, leur matériau d’origine.
Les êtres humains ne sont rien de plus qu’une poignée de poussière quand ils meurent. Quand ils sont enterrés, ils pourrissent et retournent en poussière. En fait, les êtres humains sont complètement futiles dans la mesure où leur chair est concernée. Tout comme un poisson pourri est mangé par les vers et retourne à la poussière. Il n’y a rien de durable dans la chair de l’humanité. L’origine de la chair de l’humanité est à la nature, et elle doit retourner à la nature sans laisser de traces.


Il y a seulement des épines et des chardons dans ce monde

Dans le difficile chemin de la vie, les gens sont blessés par les épines et les chardons, mais doivent-ils réellement subir toutes ces plaies? Non, ce n’est pas nécessaire. S’ils reçoivent la rémission de leurs péchés par la foi en l’évangile de l’eau et de l’Esprit donné par Dieu, tous leurs problèmes seront résolus.
Cependant, ceux qui ne reçoivent pas la rémission de leurs péchés, doivent continuer à lutter contre les épines et les chardons tout au long de leur vie. Parce que de nombreuses personnes ne connaissent pas encore l’évangile de l’eau et de l’Esprit, n’ont pas reçu la rémission de leurs péchés, et vivent selon les désirs de leur chair seulement, elles ne peuvent pas éviter de se heurter les unes, les autres, se blessant et s’infligeant des souffrances les unes, les autres. Le bonheur n’est pas là, pour ceux qui ne sont pas nés de nouveau, peu importe la façon dont ils peuvent désespérément le rechercher. Ils éludent ici et là, essayant d’éviter les épines et les chardons, mais ils continuent à se piquer tout le temps, et ils vivent se blessant et saignant continuellement. À moins que quelqu’un ne naisse de nouveau par la foi en l’évangile de l’eau et de l’Esprit, il doit vivre dans un tel monde, jusqu’à la fin.
Par conséquent, en plaçant votre foi en l’évangile de l’eau et de l’Esprit, vous devez échapper à la souffrance du monde rempli d’épines et de chardons. Il n’y a désormais plus aucun besoin de courir après un vain bonheur dans ce monde douloureux et épuisant. Par la foi en l’évangile de l’eau et de l’Esprit maintenant, nous devons recevoir le salut de la véritable rémission des péchés dans nos cœurs, et vivre en appréciant le véritable bonheur donné par le Seigneur. Tous ceux qui maintenant ont été sauvés de leurs péchés par la foi en l’évangile de l’eau et de l’Esprit ont été vraiment libérés du pénible chemin de la vie rempli d’épines et de chardons.
Il est écrit: “L’homme donna à sa femme le nom d’Eve: car elle a été la mère de tous les vivants. L’Éternel Dieu fit à Adam et à sa femme des habits de peau, et il les revêtit” (Genèse 3:20-21).
Certains prétendent qu’il y avait d’autres êtres humains en dehors d’Adam et Eve. Satan a propagé ce mensonge, et beaucoup de ceux qui ne sont pas nés de nouveau en sont venus à être d’accord avec cela. Dieu a clairement dit: “Adam a appelé sa femme du nom d’Eve, parce qu’elle était la mère de tous les vivants.” Cela signifie que les ancêtres de l’humanité sont Adam et Eve. Et tous les êtres humains sont nés de femmes. De récentes découvertes scientifiques prouvent aussi que tous les êtres humains sont les descendants d’une seule femme, ils ont découvert que les mitochondries de l’ADN humain sont héritées seulement par la lignée maternelle alors que l’ADN d’un noyau est hérité par la combinaison des ADN des deux parents. Et ce qui est vraiment étonnant, c’est le fait que toutes les mitochondries d’ADN des êtres humains sont absolument identiques. C’est la preuve positive que tous les êtres humains, qu’ils soient de couleurs ou blancs, sont les descendants d’une seule femme du nom d’Eve.
Toutefois, certaines personnes continuent à dire que Dieu a fait d’autres personnes avant qu’il ait fait Adam et Eve. Cette revendication est défendue même par une célèbre organisation de mission. Ils affirment qu’Adam et Eve sont les représentants des êtres humains que Dieu a créés au commencement du monde. Ils affirment cela sur la base que la Bible est écrite selon le soi-disant principe représentatif.
C’est complètement absurde. Sachant que de telles affirmations seraient faites, la Bible met incontestablement fin à cette question. S’il est logique de dire que leur durée de vie s’étendait sur 900 ans, Adam et Eve ont donné naissance à de nombreux enfants, ayant non seulement Caïn et Abel, mais aussi beaucoup plus d’enfants, il est absolument insensé de prétendre que l’humanité existait avant Adam et Eve. La Bible est-elle fausse? Si, oui, alors tout ce que Jésus Christ a fait est quelque chose de fabriqué, et Adam et Eve sont faux aussi.
Lorsque je participais à un séminaire il y a longtemps, un certain professeur a déclaré, qu’il n’excluait pas la présence d’étrangers dans l’espace. Alors je lui ai dit: “S’il y a des étrangers, cela signifie alors qu’il y a des humains qui vivent quelque part dans l’espace, ailleurs que sur la planète terre.” Il a dit: oui, et je lui ai demandé: “Où cela est-il écrit dans la Bible?” À cela, il a seulement réitéré sa conviction sans fournir aucune preuve biblique. Alors je lui ai demandé encore une fois: “La Bible dit: “Car Dieu a tant aimé le monde qu’il a donné Son fils unique. Alors, quelle est la raison pour laquelle Jésus est né en particulier sur cette planète terre?” Le professeur est alors resté muet. 
Certains prétendent que Dieu a fait l’humanité, avant même l’existence d’Adam et Eve. Mais la Bible dit qu’Adam appela son épouse Eve, ce qui signifie la mère de tous les vivants. Cela signifie que c’est par Eve que tous les humains en sont venus à exister dans ce monde. Au commencement Dieu fit une femme à Adam qu’il tira de sa côte, et Eve était son nom. Grâce à Adam et Eve, nous sommes nés dans notre chair sur cette terre, et à travers Jésus Christ nous sommes nés de nouveau par la foi en l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Qui est la mère de tous les vivants sur cette planète terre? C’est Eve.
L’humanité n’existait pas avant Adam et Eve. Il pouvait y avoir eu des anges. Bien que la Bible ne décrive pas comment Dieu a créé les anges, les anges y apparaissent fréquemment. Et il est écrit que l’ange déchu est entré dans le corps du serpent et œuvra. Les justes ont une base solide, et cette foi est fondée sur la Parole de Vérité de Dieu. Même si Satan tente de miner la base de notre foi, Dieu l’a rendue solide avec Sa Parole de Vérité.


Les habits de peau que Dieu a faits pour nous et dont il nous revêtit


Genèse 3:21 dit: “L’Éternel fit à Adam et à sa femme des habits de peau, et il les revêtit.” Pour Adam et Eve qui ont chuté, Dieu a fait des habits de peau et les en a vêtus. Cela signifie que Dieu a revêtu les gens avec la rémission du péché. Pour préparer des habits de peau, l’agneau doit mourir. La Bible dit que sans effusion de sang, il n’y a pas de rémission du péché (Hébreux 9:22). Le salaire du péché c’est la mort, et comme l’agneau est mort pour l’expiation, il a payé le salaire et nous a revêtus de la vie, du salut et de la grâce.
Bien que Satan ait dit à Adam et Eve de faire et de mettre des vêtements de feuilles de vigne, Dieu les a vêtus de vêtements de peau. Alors que le Diable fait la religion, Dieu fait le salut. Et il nous a vraiment tous revêtus du salut. C’est par Jésus Christ que nous recevons la rémission de nos péchés avec l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Bien que les gens pèchent, par la foi en la Parole de Dieu de l’évangile de l’eau et de l’Esprit, ils sont sans péché et donc il n’y a plus de condamnation du péché.
Comparez les vêtements faits de feuilles de vigne par l’homme, avec les vêtements fait de peau par Dieu. Les jupes faites de feuilles de vigne se déchirent facilement, et quand elles sont exposées au soleil, elles sèchent et se rompent. Qu’en est-il des vêtements de peau? Peu importe combien le soleil peut brûler, ils ne se déchirent pas.
Il n’y a pas de vraie vie dans les religions de ce monde, mais seule l’hypocrisie de l’humanité abonde. Les religieux sont ceux qui essayent de dissimuler leurs péchés avec leurs bonnes actions. Cependant, les actes hypocrites de l’humanité disparaissent avec le temps, et à la fin, seulement les péchés sont révélés comme un corps mis à nu. Voilà ce qu’est la vie de l’humanité religieuse.
Avec l’évangile de l’eau et de l’Esprit, Dieu nous a habillés avec les vêtements du salut, pour la rémission de nos péchés. Il nous a vêtus avec des vêtements de peau spirituelle. Alors que nous ne pouvions être sauvés, Dieu nous a vêtus avec les vêtements du salut, Il a envoyé Jésus Christ, et lui a fait accomplir l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Pour ce faire, Dieu a rendu tous ceux qui croient en l’évangile de l’eau et de l’Esprit, pour toujours sans péché.
Mes chers croyants, y a-t-il du péché dans vos cœurs? Bien qu’Adam et Eve aient péché, une fois qu’ils ont mis les vêtements de peau faits par Dieu, ils n’ont plus été honteux. Comme cela, les descendants d’Adam et Eve peuvent recevoir la rémission de leurs péchés en croyant en l’évangile de l’eau et de l’Esprit accompli par Jésus Christ.
Genèse 3:22-23 dit: “L’Éternel Dieu dit: Voici l’homme est devenu comme l’un de nous pour la connaissance du bien et du mal. Empêchons-le maintenant d’avancer sa main, de prendre de l’arbre de vie, d’en manger et de vivre éternellement.
L’Éternel Dieu le chassa du jardin d’Éden, pour qu’il cultivât la terre, d’où il avait été pris.”
Ici il est écrit: “Voici l’homme est devenu comme l’un de nous, pour la connaissance du bien et du mal.” Il a également été dit dans Genèse 3:5: “mais Dieu sait que le jour où vous en mangerez, vos yeux s’ouvriront, et que vous serez comme des dieux, connaissant le bien et le mal.” Que l’humanité soit parvenue à connaître le bien et le mal est une malédiction.
Que l’homme en soit venu à avoir une norme du bien et du mal, n’est pas mauvais en soi. Mais la norme du bien et du mal, est quelque chose qui est fixé par Dieu, et par conséquent, il faut discerner le bien et le mal correctement. Aucun être humain ne peut définir le bien et le mal par lui-même. Seul Dieu peut définir et juger du bien et du mal. Mais Dieu dit ici qu’Adam et Eve, lorsqu’ils ont chuté, en sont venus à connaître le bien et le mal, car Dieu a dit: “l’homme est devenu comme l’un de nous, pour la connaissance du bien et du mal.”
Dieu a la bonne connaissance du bien et du mal, non? Nous les humains aussi, connaissons le bien et le mal, non? Mais la norme est différente. En d’autres termes, alors que la bonté de Dieu est la bonté absolue, la bonté de l’homme est égoïste, égocentrique. Nous devrions avoir l’absolue et parfaite norme de bonté fixée par Dieu, mais la bonté de l’humanité est simplement égoïste et donc elle est fallacieuse. Étant donné que c’est la bonté de l’humanité déchue, cela ne peut pas être autre chose que de l’hypocrisie.
Pour faire la guerre, il doit d’abord être établi que c’est pour une juste cause. Tout ceci, parce que la guerre est toujours faite sous le prétexte de vaincre le mal. Cependant, dans le monde de l’humanité, la norme du bien et du mal est toute relative, de notre point de vue le pays ennemi ne peut être rien de plus qu’une nation méchante, mais à cause de leurs perspectives, nous sommes leurs ennemis et notre nation est une nation mauvaise. Quand nous regardons le conflit entre Israël et la Palestine, les deux parties peuvent venir avec plus qu’assez de justification pour se détruire l’une l’autre, comme méchant ennemi. Comme cela, il nous est impossible de trouver la bonté absolue dans le monde de l’humanité. Ni l’une, ni l’autre des nations ne peut prétendre être l’absolue norme de bonté. Le propre standard de vertu des êtres humains ne peut pas être une vérité absolue.
Satan étant notre éternel ennemi, nous devons mener notre guerre spirituelle sans échouer, le standard du bien doit être en premier établi en nous. Étant donné que les êtres humains sont imparfaits, si nous définissons la vertu de nous-mêmes, nous nous tiendrons contre Dieu. Seul Dieu peut discerner le bien et le mal, et Lui seul peut fixer l’absolu standard de vertu. Dans le monde de Dieu, sa Parole est la norme de toute justice et vertu. Cette Parole de Dieu est l’absolue bonté de Dieu, est l’immuable vérité qui défie le temps et l’âge.
Il est mauvais pour vous d’établir la norme du bien et du mal selon vos propres critères. C’est parce que cette norme elle-même est relative. Il est erroné de prendre quelque chose de relatif comme la norme absolue.
Par exemple, dans mon pays, lorsque les parents meurent, ils sont enterrés dans le sol. Mais une certaine tribu dans une île de Papouasie-Nouvelle-Guinée, considère comme un fait vertueux, de manger la chair de ses propres parents morts, car il est impensable pour les membres de la tribu de laisser la chair de leurs parents ravagée par les asticots. Laquelle de ces deux pratiques, alors, est vertueuse? Chaque pratique est vertueuse pour ses praticiens, mais est-ce une vertu absolue? Est-il juste que les morts retournent à la poussière? Que ce soit les asticots ou les humains qui mangent les morts, est-ce une pratique plus mauvaise l’une que l’autre. Pour nous, fixer nos propres normes de vertu c'est tomber dans notre propre fierté et être pris dans le piège du Diable.
Le même principe s’applique à notre vie de foi. Ce que nous pouvons croire juste à nos propres yeux, n’est pas nécessairement juste aux yeux de Dieu. Certaines personnes disent: “Je ne suggère pas que l’évangile de l’eau et de l’Esprit soit faux. Tout ce que je dis est que la foi dans le sang de Jésus à la Croix seule, ne doit pas être rejetée comme fausse.” Vu comme cela, ils croient aussi en Jésus et donc ils pensent être vertueux pour donner leur reconnaissance comme les autres, mais ce qu’ils reconnaissent comme bien est vraiment mal devant Dieu. Pour nous, donner crédit à ceux qui ne croient pas en accord avec la Parole de Dieu, c'est tolérer la méchanceté des incrédules en la Parole de Dieu.
Si nous approuvions les faux évangiles différents de l’évangile de l’eau et de l’Esprit, ce serait mal devant Dieu. Nous devons connaître Dieu correctement quand nous croyons en Lui. En ce qui concerne la nature humaine elle-même, ni les adeptes des faux évangiles, ni nous ne sommes meilleurs ou pires. Mais je dis seulement que Dieu seul est Juge, Vérité, et standard du bien et du mal. En d’autres termes, Dieu est la seule mesure de vérité. Nous ne devons jamais essayer de vivre nos vies de foi en nous basant sur le propre standard humain.
Dieu a empêché nos ancêtres qui n’ont pas cru en Sa Parole, de manger le fruit de l’arbre de vie. L’arbre de vie était au milieu du jardin d’Éden, comme dit Genèse 2:9: “  L'Éternel Dieu fit pousser du sol des arbres de toute espèce, agréables à voir et bons à manger, et l’arbre de la vie au milieu du jardin, et l’arbre de la connaissance du bien et du mal.” Dieu avait prévu qu’Adam et Eve mangent de l’arbre de la vie, et vivent éternellement. Au lieu de cela, Adam et Eve ont mangé de l’arbre de la connaissance du bien et du mal. Pourquoi? Parce qu’ils ont été tentés par Satan, et ils sont tombés dans cette tentation et ont mangé le fruit défendu. Trompés par la tentation de Satan, Adam et Eve se sont levés contre Dieu, sans même le réaliser.
Pour se tenir contre Dieu, il faut avoir sa propre norme. C’est pourquoi Dieu avait dit à Adam et Eve de ne pas manger de l’arbre de la connaissance du bien et du mal, de peur qu’ils ne se tiennent contre Lui; cependant, pour Satan, Adam et Eve ne pouvaient se tenir contre Dieu que s’ils en venaient à avoir leur propre standard fallacieux du bien et du mal, et c’est pourquoi il les a incité à manger de l’arbre de la connaissance du bien et du mal. Pourquoi les gens défient Dieu? C’est parce qu’ils ont leur propre norme du bien et du mal, qu’ils défient Dieu.
À la Pâque de cette année, un certain leader chrétien en Corée a fait valoir dans un journal, écrit comme suit: “Même aujourd’hui, quelques personnes parlent encore de l’enlèvement. Dieu est bon. Aussi comment, notre Dieu si bon, peut-il être si étroit d’esprit, pour enlever seulement Ses croyants au Ciel?” Après le second concile du Vatican (1962-1965), l’église catholique a déclaré: “Il n’y a de salut en dehors de l’Église.”
Qu’est-ce que cela signifie? Cela signifie que toute personne peut obtenir la vie éternelle dans le Ciel, quelle que soit la religion qu’elle pourrait croire tant que cette personne croit consciencieusement. Ceci est une déclaration en faveur de ce que l’on appelle le pluralisme religieux. Désormais, de nombreux théologiens protestants sont aussi d’accord que le salut se trouve dans toutes les religions. Mais que dit la Parole de Dieu? Elle dit que le salut ne peut jamais être atteint en dehors de Jésus, car il est écrit: “Il n’y a sous le ciel aucun autre nom donné parmi les hommes, par lequel nous devions être sauvés” (Actes 4:12).
Par conséquent, bien que les pensées de l’homme puissent sembler vertueuses de ne pas dénoncer les autres religions, mais d’approuver chacune, ce fait est un grand fléau qui conteste directement la Parole de Dieu, et condamne Dieu comme un Dieu intolérant et égoïste. De telles croyances sont sorties de nulle part, mais tout le standard du bien et du mal est fixé par cela, c’est-à-dire un standard instinctif. Puisque les gens comme cela, ont leur propre norme du bien et du mal fixée par eux-mêmes, ils vivent en se tenant contre la Justice de Dieu.
Lorsque nous prêchons l’évangile de l’eau et de l’Esprit aux gens, ils disent: “Tous ces gens depuis longtemps qui n’ont jamais entendu l’évangile de l’eau et de l’Esprit, vont aller en enfer, alors?” ou “Cela signifie, alors que tous ces nombreux chrétiens iront en enfer?” Et ils rejettent catégoriquement le véritable Évangile, disant que si c’est ce qu’est la Justice de Dieu, ils refusent d’y croire. En tout cela, c'est parce que l’humanité à déjà mangé de l’arbre de la connaissance du bien et du mal, que les êtres humains ont leurs propres normes en fonction de chacun. Ceux qui discernent le bien et le mal selon leurs propres normes et insistent obstinément ne peuvent pas recevoir la rémission de leurs péchés, car ils ne peuvent pas croire en l’évangile de l’eau et de l’Esprit, même quand il leur est prêché.
Même pour ceux qui croient en l’évangile de l’eau et de l’Esprit, s’ils continuent à conserver leurs propres normes du bien et du mal, cela est en soi un grand péché devant Dieu, et ils finiront par quitter l’Église de Dieu. Nous, les humains n’avons pas la norme absolue du bien et du mal. C’est Dieu seul qui a le pouvoir d’établir la norme absolue du bien et du mal. C’est Dieu qui décide ce qui est bien et ce qui est mal. La perspective humaine ne peut pas être le standard du bien et du mal. Même les serviteurs de Dieu, s’ils laissent la Parole de Dieu, ne peuvent pas discerner ce qui est absolument bien et ce qui est absolument mal. Ce n’est que lorsque les serviteurs de Dieu se réfèrent à Sa Parole, que ceux-ci peuvent aussi juger ce qui est bien et ce qui est mal.
Notre standard du bien et du mal doit être établi correctement. Par exemple, est-il bien ou mal, que ceux qui ne sont pas nés de nouveau fassent douter des serviteurs de Dieu et empêchent ainsi que les autres croient en la Parole prêchée par eux? Lorsque nous examinons cela minutieusement basés sur la Parole de Dieu, c’est mal. Il est mal de juger les nés de nouveau frères et sœurs ou les serviteurs de Dieu. Dieu juge, basé sur Sa Parole. Parce que l’humanité a mangé de l’arbre de la connaissance du bien et du mal, dès le début, les êtres humains ont leurs propres normes du bien et du mal, mais cette norme ne discerne ni ce qui est vraiment bien, ni ce qui est vraiment mal.
Nous sommes enclins à tomber dans notre propre norme du bien et du mal. Toutefois, il est indispensable pour nous de prendre la Parole de Dieu comme véritable norme du bien et du mal. Notre standard de la vertu doit être fixé en fonction de ce que Dieu appelle bien ou mal.
Tout en faisant l’œuvre de Dieu, moi aussi, je suis souvent têtu sur la question: “Qu’est le bien?” “Qu’est-ce que la Parole de Dieu dit? Dieu est heureux lorsque l’évangile de l’eau et de l’Esprit est prêché, mais que devons-nous faire pour parfaitement proclamer l’Évangile? Serait-il préférable pour chacun de nous de prêcher l’évangile individuellement, ou ne serait-il pas préférable de le diffuser ensemble? Quel serait le mieux pour prêcher l’évangile? Et Dieu est aussi heureux de l’ordre, mais comment doit-on établir l’ordre dans l’Église? Comment doit-on servir le Seigneur?”
Ce sont quelques unes des questions auxquelles j’ai souvent pensé. À travers sa Parole, Dieu a clairement indiqué que le né de nouveau doit répandre l’évangile de l’eau et de l’Esprit, uni à l’Église de Dieu et à Ses serviteurs, car il est très probable que nous puissions suivre notre propre cupidité, si chacun de nous répand l’évangile individuellement.
Comme je suis le Seigneur, je me rends compte à quel point mes pensées ont souvent été fausses. En lisant la Parole de Dieu, je réalise: “Oh! Mes pensées sont en effet mauvaises, et seule la Parole de Dieu est bonne.” Si vous mettez une paire de lunettes bleues, le monde sera bleu, mais si vous mettez une paire de lunettes rouges le monde sera alors rouge. La même situation se présente différemment selon la façon dont vous la regardez. Rien n’est pareil. Cependant, lorsque vous mettez les lunettes de Dieu, le bien et le mal sont clairement discernés.
Avez-vous compris ce que je veux dire? J’ai vu jour après jour selon ma propre expérience, que ce qui peut sembler vertueux humainement est mal aux yeux de Dieu, et que ce qui peut être mal humainement est bien aux yeux de Dieu. Mes chers croyants, ce qui est bien et ce qui est mal ne peut être discerné que selon la Parole de Dieu. Par conséquent, c’est quand nous avons foi en la Parole de Dieu que nous pouvons nous engager sur la voie vertueuse et éviter le mauvais chemin.
La philosophie, en fait, n’est rien de plus qu’un exercice intellectuel qui exprime ce qui est simple d’une façon très compliquée. Un concept simple, alors défini par les philosophes, qu’ils transforment en concept métaphysique abstrait, obscur compris par presque personne. En revanche, la Bible qui est la Parole de Dieu, est simple et claire.
En d’autres termes, le bien et le mal sont clairement identifiés, vu par les yeux de Dieu, mais vu par les yeux des humains, tout semble différent en fonction de la couleur des lunettes. Lorsque vous regardez au travers de la Parole de Dieu, ce qui est blanc est en effet vu blanc, et ce qui est noir est vu noir. C’est lorsque nous regardons avec la Parole de Dieu que le bien et le mal sont clairement identifiés. Nous devons examiner tout avec les yeux de Dieu. Et nous devons percevoir tout avec le cœur de Dieu, par notre foi en Dieu, en l’Évangile de Vérité de l’eau et de l’Esprit. C’est alors seulement que nous pouvons voir clairement.
Les gens sont trop étroits d’esprit. L’Église presbytérienne critique l’Église pentecôtiste, et en retour, l’Église pentecôtiste critique l’Église presbytérienne. Mais tout cela est du au fait que chaque confession, regarde à travers ses propres objectifs. Cependant, lorsque nous regardons à la Parole de Dieu, toutes les pensées de l’humanité sont toujours fausses, et seul Dieu est le plus vertueux. Et ce que Dieu appelle mal est en effet mal. Tout cela se discerne clairement. La norme de Dieu du bien et du mal est absolue et immuable.
Toutes normes du bien et du mal qui sont différentes de la norme de Dieu, viennent toutes des religions du monde. Dieu ne permet pas à quelqu’un qui a sa propre norme du bien et du mal d’entrer dans le Royaume des Cieux. Ce sont ceux qui abandonnent leur propre norme du bien et du mal, et croient en l’évangile de l’eau et de l’Esprit en accord avec la Parole de Dieu, à qui Dieu permet d’entrer dans Son Royaume. Et Il leur dit de manger de l’arbre de vie.
À travers, le passage des Écritures d’aujourd’hui, vous en êtes venu à réaliser à quel point vous êtes redevable à votre propre standard du bien et du mal. Dans nos vies, trop souvent, nous avons vu de nos propres yeux cyniques ou jugé avec parti pris, selon notre propre norme. Cependant, Dieu dit: “Le juste vivra par la foi” Les nés de nouveau justes qui croient en l’évangile de l’eau et de l’Esprit, ont seulement mis de côté leur propre norme et vivent leur foi dans le Seigneur.
Il est écrit: “L’Éternel Dieu le chassa du jardin d’Éden, pour qu’il cultivât la terre, d’où il avait été pris. C’est ainsi qu’il chassa Adam ; et il mit à l’orient du jardin d’Éden, les chérubins qui agitent une épée flamboyante, pour garder le chemin de l’arbre de vie” (Genèse 3:23-24).
Il est dit ici que Dieu chassa Adam et Eve, parce qu’ils en sont venus à avoir leur propre norme du bien et du mal. Et puis, Dieu a placé des chérubins et une épée de feu qui tournoie pour garder le chemin de l’arbre de vie. Dieu a ouvert le chemin seulement à ceux qui n’ont pas un standard du bien et du mal différent du standard de Dieu et qui obéissent à la Parole de Dieu, de sorte qu’ils seront les seuls à pouvoir manger de l’arbre de vie. Et avec l’épée de feu, Dieu condamne ceux qui ont leur propre standard du bien et du mal, et qui essaient d’entrer.
En d’autres termes, Dieu a établi que ceux qui ont leur propre standard du bien et du mal, et non la Parole de Dieu, seraient jetés en enfer. Ainsi ceux qui ne mangent pas chacune et toute la Parole de Dieu ne pourront jamais manger de l’arbre de vie. Au contraire, ils seront condamnés par Dieu.
Quand nous disons lorsque nous prêchons l’évangile, que celui qui a du péché sera jeté en enfer, les gens nous disent, comment pouvez-vous dire une telle chose aussi méchante. Ils disent: “Dieu ne peut pas envoyer les gens en enfer à cause de leurs péchés, car Dieu est amour. Je ne crois pas que le Dieu d’amour fera cela.” Ils disent cela parce qu’ils ont péché et qu’ils ont vraiment peur de leur  état de pécheur.
Ceux qui ont péché, mais ne croient pas en l’évangile de l’eau et de l’Esprit, en dépit du fait qu’ils l’aient entendu, sont ceux qui ont leur propre norme du bien et du mal. Ils refusent obstinément d’accepter l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Au contraire, pour les justes qui proclament qu’ils n’ont pas de péché, parce qu’ils croient en l’évangile de l’eau et de l’Esprit, ils disent: “Comment pouvez-vous ne plus avoir de péché, puisque vous commettez encore des péchés?” Aussi, ils font valoir que c’est naturel pour chacun d’avoir du péché et qu’il faut implorer Dieu de pardonner les péchés personnels tous les jours à travers des prières de repentance comme un acte vertueux.
Cependant, que tous les pécheurs doivent être jetés en enfer est la juste loi de Dieu. Si quelqu’un a péché, il sera inévitablement jeté en enfer. Ayant fait une épée de feu, Dieu le jugera. Il le condamnera avec l’épée de feu. 
Lorsque nous prêchons l’évangile de l’eau et de l’Esprit, nous disons aux gens: “Si vous avez du péché, vous irez en enfer” et c’est effectivement ce que Dieu dit. Ce n’est pas quelque chose que nous prêchons de nous-mêmes, mais c’est ce que Dieu Lui-même dit.
Cependant, en dépit de cela, la plupart des chrétiens disent que ce n’est pas grave s’ils ont du péché dans leur cœur aussi longtemps qu’ils croient en Jésus, et ils prétendent que parce qu’ils croient en Jésus, ils peuvent toujours aller au Royaume de Cieux, même s’ils ont péché. Ils sont très agités contre nous et choqués par le fait que nous leur avons dit: “Vous êtes pécheur, et si vous avez des péchés, vous irez en enfer.”
Ensuite, nous leur demandons: “Comment quelqu’un qui croit en Jésus, dit qu’il a du péché dans son cœur?” Quand Jésus a été baptisé, Il a accepté tous les péchés du monde, et Il a payé le salaire de tous ces péchés, Il est allé à la Croix et est mort. Alors, comment pouvez-vous dire qu’il y a du péché dans vos cœurs, alors même, que vous clamez croire en Jésus?”
Toute personne qui a une norme du bien et du mal distincte de celle de Dieu, ne peut jamais manger de l’arbre de vie. Qui, alors, peut manger de cet arbre? Seuls ceux sans leur propre standard du bien et du mal peuvent manger de l’arbre de vie. Ceux qui renient leurs pensées, ceux qui reconnaissent Dieu, et ceux qui ont reçu la rémission de leurs péchés par la foi en l’évangile de l’eau et de l’Esprit, ce sont ces personnes qui peuvent prendre et manger le fruit de l’arbre de vie. C’est parce que vous, aussi, avez rejeté votre propre norme du bien et du mal que vous pouvez entendre et accepter la Parole de Dieu avec un amen, et c’est ainsi que vous avez reçu la vie.
Ceux qui ont mis de côté leurs propres normes et ont renié leurs propres pensées, croient en toute la Parole de Dieu, peu importe, ce qu’elle dit. Ils sont capables de croire comme cela: “Pour autant, que les péchés du monde sont concernés, Jésus les a tous pris, de la création du ciel et de la terre jusqu’à la fin du monde, et donc où est le péché? Mes fautes passées ont toutes disparues, tout comme Jésus a pris aussi mes péchés futurs. Quand les péchés du monde sont mis ensemble, ils sont seulement un seul à la vue de Dieu.
Ce qui est important, n’est pas comment nous voyons tout maintenant, mais comment Dieu voit cela, et que c’est le jugement de Dieu qui est le plus juste. Ceux qui ne croient pas en l’évangile de l’eau et de l’Esprit, ne regardent pas la Parole de Dieu, de son point de vue, mais avec leurs propres yeux.
Nous devons choisir d’accepter le même standard du bien et du mal, que Dieu a.