Sermons

Sujet 13: L’Evangile de Matthieu

[PARTIE 13-3] Le Royaume des Cieux est semblable à un homme qui a semé une bonne semence dans son champ ( Matthieu 13:24-30 )

Le Royaume des Cieux est semblable à un homme qui a semé une bonne semence dans son champ
( Matthieu 13:24-30 )
“Il leur proposa une autre parabole, et il dit: Le royaume des cieux est semblable à un homme qui a semé une bonne semence dans son champ. Mais, pendant que les gens dormaient, son ennemi vint, sema de l’ivraie parmi le blé, et s’en alla. Lorsque l’herbe eut poussé et donné du fruit, l’ivraie parut aussi. Les serviteurs du maître de la maison vinrent lui dire: Seigneur, n’as-tu pas semé une bonne semence dans ton champ? D’où vient donc qu’il y a de l’ivraie? Il leur répondit: C’est un ennemi qui a fait cela. Et les serviteurs lui dirent: Veux-tu que nous allions l’arracher? Non, dit-il, de peur qu’en arrachant l’ivraie, vous ne déraciniez en même temps le blé. Laissez croître ensemble l’un et l’autre jusqu’à la moisson, et, à l’époque de la moisson, je dirai aux moissonneurs: Arrachez d’abord l’ivraie, et liez-la en gerbes pour la brûler, mais amassez le blé dans mon grenier.”
 

Pour répandre l’évangile de l’eau et de l’Esprit dans le monde entier et pour porter de bons fruits qui plaisent à Dieu par trente, soixante, et cent, nous avons besoin de beaucoup d’ouvriers, comme de moyens financiers suffisants. Dieu nous a permis de porter beaucoup de fruits jusqu’ici. Mais je crois aussi que dans les jours à venir, Il amènera encore plus de fruits par nous. Pour que cela se produise, nous devons prier Dieu, et croire qu’Il nous donnera la puissance de la prière pour accomplir toutes Ses œuvres.
Nous prêchons le salut du Seigneur par la foi. Tout ce que nous avons à faire c’est répandre cette vérité, confiant que Dieu travaille avec nous. Alors que nous essayons de faire l’œuvre qui plait à Dieu, c’est Dieu Lui-même qui accomplit cette œuvre en réalité. Marchant avec le Seigneur, nous pouvons sentir que Dieu travaille tout autour de nous. Alors que nous marchons avec Dieu et faisons Son œuvre, nos cœurs deviennent joyeux, et alors que nous devenons un avec le Seigneur, nous recevons encore plus de bénédictions de Dieu. Je ne peux assez remercier le Seigneur pour tout ce qu’Il a fait pour nous.
Matthieu 13:24 dit: “Il leur proposa une autre parabole, et il dit: Le royaume des cieux est semblable à un homme qui a semé une bonne semence dans son champ.”
Dans le passage des Ecritures aujourd’hui, Jésus explique Sa volonté faisant une autre analogie avec un fermier terrestre pour nous faire connaître les mystères des Cieux. Dans le champ du cœur des gens vivant dans ce monde, la semence de vie de Dieu a été semée.
Dieu a choisi le cœur de gens vivant dans ce monde comme Son champ d’action. Il dit qu’Il a semé de bonnes semences dans le cœur de ces gens vivant dans le monde. Le but de Dieu en semant de bonnes semences dans ce monde est le suivant: nous changer nous, qui étions dans le péché, en Son propre peuple, et vivre avec nous pour toujours dans le Royaume des Cieux. Dieu veut toujours le fruit du salut de chacun de nous. Ayant semé la Parole du salut sur cette terre et dans le cœur des gens, le Seigneur attend que le fruit de la vie éternelle soit porté. Mais quand le grain a germé et produit quelque chose, l’ivraie est aussi apparue. Et cette ivraie a grandi avec le blé.
 


Son ennemi vint et sema de l’ivraie dans le blé

 
Matthieu 13:25-26 dit: “Mais, pendant que les gens dormaient, son ennemi vint, sema de l’ivraie parmi le blé, et s’en alla. Lorsque l’herbe eut poussé et donné du fruit, l’ivraie parut aussi.”
Ce passage nous dit qu’avant que Dieu ait semé l’évangile de l’eau et de l’Esprit dans le cœur des gens, le diable a tout d’abord semé de faux évangiles. Dieu nous dit que dans le cœur de quiconque vit dans ce monde, sans exception, Il a semé la Parole de l’évangile de l’eau et de l’Esprit qui le libère de tout péché. Que les gens le désirent ou non, les bonnes semences et l’ivraie ont été semées ensemble dans le champ du cœur.
Notre Seigneur sema la vérité de l’évangile de l’eau et de l’Esprit en tous. Alors que Dieu semait de bonnes semences sur cette terre, le diable travaillait aussi, mais le but de son travail était opposé. C’est pour détruire les gens en les empêchant de recevoir la rémission du péché par l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Parce que beaucoup de gens ne réalisent pas que l’évangile de l’eau et de l’Esprit semé est la vraie bonne semence que Dieu sema en chacun d’eux, ils ont fini par la perdre au profit Satan.
C’est ainsi que deux sortes de semences tombèrent dans les cœurs des gens de ce monde, et par conséquent, deux fruits ont été produits. C’est le blé et l’ivraie. Dans le cœur des gens, la bonne semence qui les change en peuple de Dieu et la fausse semence qui les change en ivraie ont été semées. Ainsi, deux semences différentes grandissent côte à côte sur cette terre.
Donc nous devons comprendre en profondeur la vérité de l’évangile de l’eau et de l’Esprit par le passage de Matthieu 13:27 qui dit: “Les serviteurs du maître de la maison vinrent lui dire: Seigneur, n’as-tu pas semé une bonne semence dans ton champ? D’où vient donc qu’il y a de l’ivraie?”
Le Seigneur dit que ceci arriva parce que Satan sema l’ivraie dans le cœur des gens du monde. Mes chers croyants, comment l’ivraie est-elle entrée dans le cœur des gens? Alors que le Seigneur semait de bonnes semences dans ce monde, Satan semait l’ivraie. Les serviteurs ont alors demandé: “Veux-tu que nous le ramassions?” Mais il répondit “Non, car en arrachant l’ivraie vous pourriez arracher le blé aussi.”
Quand le Seigneur regarda aux gens de ce monde, Il vit que dans certains d’entre eux, la semence de vie de Dieu était plantée et poussait. La réalité c’est qu’il y a plus d’ivraie que de bonne semence dans ce monde. Dans ce monde, près des justes vivent ceux qui répandent de faux évangiles qui appauvrissent l’âme des gens et sont incapables d’expier leur péché. Mes chers croyants, l’évangile de l’eau et de l’Esprit n’est pas de l’ivraie. Ce que le Seigneur veut enseigner dans cette parabole c’est qu’essayer d’enlever l’ivraie peut blesser le cœur et l’âme des croyants en l’évangile de l’eau et de l’Esprit aussi. C’est pour cela qu’Il ne veut pas blesser le blé en essayant d’enlever l’ivraie. Le Seigneur sait qu’il y a de l’ivraie parmi les justes, mais il ne veut pas blesser le blé à cause de l’ivraie.
C’est pour cela qu’Il dit: “Laissez croître ensemble l’un et l’autre jusqu’à la moisson, et, à l’époque de la moisson, je dirai aux moissonneurs: Arrachez d’abord l’ivraie, et liez-la en gerbes pour la brûler, mais amassez le blé dans mon grenier.”
Quand nous considérons ce que le Seigneur nous dit ici, nous pouvons voir que comme la semence de l’évangile de Dieu de l’eau et de l’Esprit a été semée dans ce monde, la semence de pseudo évangiles d’ivraie a été semée. Il nous dit qu’il est inévitable qu’il y ait deux sortes de fruits. Mais nous devons nous rappeler de ce que le Seigneur nous dit ici, de ne pas enlever l’ivraie au risque d’arracher le blé en même temps. C’est pour cela que le Seigneur nous a dit de répandre l’évangile de l’eau et de l’Esprit diligemment jusqu’au jour où Il jugera l’ivraie.
Nous devons réaliser cela. Au temps voulu, le Seigneur s’occupera de l’ivraie et l’enlèvera. Il dit que dans les derniers jours, Il enverra Ses anges ramasser l’ivraie et la lier pour la brûler, et rassembler le blé au Ciel.
Tout plant a un temps de moisson, et tout fermier travaille dur pour la moisson. C’est par le fermier que les champs sont moissonnés, et pendant qu’il brûle l’ivraie, le blé est stocké dans son grenier. La même moisson spirituelle sera accomplie par la volonté de notre Seigneur.
Ayant semé de bonnes semences sur terre, notre Seigneur veut récolter de bons fruits en tout temps. Mais le problème c’est que dans ce monde, il y a aussi ceux qui portent de mauvais fruits plutôt que de bons. Ne serait-ce pas merveilleux si personne n’avait d’ivraie dans ce monde! Mais la réalité c’est qu’il y a toujours beaucoup d’ivraie semée par le Diable dans le monde présent. Dieu encourage ceux qui sont devenus du blé: “Bien que Satan ait semé de l’ivraie, n’essayez pas de l’enlever, mais semez tranquillement l’évangile de l’eau et de l’Esprit sur cette terre et portez de bons fruits.”
C’est le Seigneur qui sema l’évangile de l’eau et de l’Esprit, la Parole de salut, dans ce monde. A ce moment là, le Diable aussi sema ses paroles d’ivraie utilisant la puissance de la fausse religion du monde. Nous devons savoir distinguer le vrai évangile des faux. Parmi les chrétiens vivant dans ce monde, il existe deux sortes de personnes, ceux qui sont du blé et les autres qui sont ivraie. Il y a le blé qui croit en l’évangile de l’eau et de l’Esprit, et il y a aussi l’ivraie qui ne croit pas en le vrai évangile.
C’est parce qu’il y a beaucoup d’ivraies aussi bien que de blé dans le christianisme aujourd’hui qu’il y a des divisions et des débats sur les différences doctrinales. Les chrétiens se battent les uns contre les autres, en d’autres termes, disant qu’alors que leur dénomination est le vrai blé, l’autre dénomination n’est qu’ivraie. Cependant, la façon de discerner si la semence qui tombe sur le cœur des gens est une bonne semence ou une mauvaise semence est la suivante: si les péchés ont été rendus blancs comme neige par la foi en l’évangile, l’évangile qu’ils croient est une bonne semence. Mais si leurs péchés restent inscrits sur les tablettes de leurs cœurs peu importe qu’ils croient avec ferveur en leur dit évangile, l’évangile qu’ils croient est une mauvaise semence, le faux évangile. C’est à ce critère qu’on distingue le vrai évangile des faux.
Autrement dit, le blé et l’ivraie sont différenciés selon la foi en l’évangile de l’eau et de l’Esprit qu’à quelqu’un ou non. La bonne semence se réfère à la Parole de l’évangile de l’eau et de l’Esprit que Dieu a donnée à l’humanité, alors que la semence de l’ivraie se réfère aux pseudos évangiles qui sont fondamentalement différents du vrai évangile. Ces faux évangiles peuvent ressembler à l’évangile de l’eau et de l’Esprit, mais ne peuvent effacer les péchés des gens, et ne suffisent qu’à changer les croyants en religieux. Ce qui est pire c’est que bien qu’il y ait beaucoup de chrétiens dans ce monde, seuls extrêmement peu de gens connaissent vraiment la Parole de l’évangile de l’eau et de l’Esprit et y croient. C’est ainsi qu’il y a tant d’ivraie dans ce monde.
Dieu nous montre qu’à l’encontre de Son œuvre de semer l’évangile de l’eau et de l’Esprit, Satan sème l’ivraie. Dieu a suscité Ses ouvriers sur la terre qui croient en l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Et depuis l’Ancien Testament jusqu’au Nouveau Testament, et même jusqu’à maintenant, Dieu leur a fait répandre l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Même en ces temps, Dieu répand l’évangile de l’eau et de l’Esprit par Ses serviteurs.
Il ne fait aucun doute que l’évangile de l’eau et de l’Esprit est prêché comme il faut en ces temps. Cependant, il est clair aussi que l’évangile de l’ivraie est aussi propagé. Ceux dont le cœur est endurci ne sont pas seulement incapables de croire en l’évangile de l’eau et de l’Esprit qui est répandu en ces temps, mais ils se tiendront aussi contre lui comme ennemis. En croyant en l’évangile de l’ivraie, beaucoup de gens ont manqué de réaliser la vérité de l’eau et de l’Esprit, et par conséquent ils sont devenus des religieux qui sont destinés à la destruction.
Dans la bonne semence de Dieu se trouve la vérité de l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Nous pouvons voir que ce vrai évangile de l’eau et de l’Esprit est plein de la Parole de salut qui est en accord avec le système sacrificiel de l’Ancien Testament.
Pour les gens de l’Ancien Testament, afin d’offrir un sacrifice à Dieu selon le système sacrificiel qu’Il établit, ils devaient préparer un animal sans défaut, et transférer leurs péchés en posant leurs mains sur l’animal, mettre son sang sur les cornes de l’autel des offrandes consumées, et tout faire selon ce que Dieu avait établi.
Et comme cela, Jésus vint sur cette terre comme l’Agneau sacrificiel de l’humanité entière, fut baptisé par Jean dans le but de prendre les péchés du monde sur Lui, porta ces péchés à la Croix, versa Son sang, ressuscita des morts, et accomplit ainsi le salut éternel du péché de l’humanité. En comparant ces deux sacrifices, nous pouvons découvrir comment les mystères du salut de Dieu dans le système sacrificiel de l’Ancien Testament sont totalement accomplis dans l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Examinons cela plus en détail ensemble.
 
 
L’évangile de l’eau et de l’Esprit révélé dans les Ancien et Nouveau Testaments
 
L’offrande sacrificielle de l’Ancien Testament était une ombre de Jésus Christ le Fils de Dieu du Nouveau Testament. Le fait que Jésus Christ prit les péchés de l’humanité par Son baptême correspond à l’offrande sacrificielle de l’Ancien Testament prenant les péchés du peuple d’Israël par l’imposition des mains. Par la même méthode exactement de l’imposition des mains dans le Nouveau Testament – c’est-à-dire Son baptême – Jésus prit tous les péchés du monde.
Donc, tout comme l’animal sacrificiel de l’Ancien Testament versait son sang et mourrait, Jésus dut être crucifié, verser Son sang et mourir. Ainsi, Jésus prit sur Lui les péchés du monde en étant baptisé par Jean, et Il versa Son sang et mourut à la Croix, nous pouvons voir ici comment l’Ancien et le Nouveau Testament se correspondent parfaitement.
Avez-vous lu mes livres sur le Tabernacle? Bien qu’il y ait beaucoup de gens dans ce monde qui ont écrit des livres sur le Tabernacle, personne en dehors des Apôtres de l’Eglise Primitive n’a jamais répondu avec la connaissance définie à la vérité manifestée dans le Tabernacle et son système. Tout dans le Tabernacle et toute règle de son système témoigne de l’évangile de l’eau et de l’Esprit.
Par exemple, dans le système du Tabernacle, “le fil bleu, pourpre et cramoisi, et le fin lin retors” étaient mentionnés répétitivement (Exode 27:16). Les rideaux du Tabernacle, le dessin artistique des chérubins sur le voile du Saint des saints, le tapis de la porte du Tabernacle, l’éphod du Souverain Sacrificateur, le pectoral de jugement – tout cela était tissé de fil bleu, pourpre et cramoisi et de fin lin retors. Toutes ces règles manifestent la vérité selon laquelle Jésus le vrai Dieu a expié tous nos péchés par l’évangile de l’eau et de l’Esprit.
L’évangile de l’eau et de l’Esprit, donc, est l’évangile de puissance qui peut remettre tous les péchés de tout le monde. Cette vérité est l’évangile puissant de vérité qui ne devrait pas être révélé à n’importe qui. C’est pour cela que Dieu a caché cette vérité aux religieux.
Quand les faux prophètes viennent et prêchent leurs faux évangiles, les gens ordinaires acceptent leurs fausses doctrines dans leur cœur. Entendant ces faux évangiles prêchés par ces faux prophètes, si seulement 90% de ce qu’ils disent semblent bon, les gens sont d’accord avec eux. Vraiment, seuls des penseurs attentifs sont d’accord ici; les gens ordinaires sont prêts à être d’accord si seulement 80% a l’air juste. Certains même à moins, disant que ceci et cela est pareil, même si ce n’est qu’à 60% similaire.
Dans ce monde, dans le christianisme aujourd’hui, il y a ceux qui prêchent l’évangile de l’eau et de l’Esprit qui plait au Seigneur, et il y a ceux qui prêchent l’évangile de l’ivraie qui ne Lui plait pas. Le vrai évangile est à 100% juste, et si quelque chose n’est pas 100% correct, ce n’est pas le vrai évangile. Le Seigneur dit que personne ne peut éviter l’enfer si une miette de péché reste dans son cœur. Ainsi, peu importe que l’évangile d’ivraie ressemble à l’évangile de l’eau et de l’Esprit, il ne sert à rien, car ces pseudo évangiles ne peuvent remettre aucun péché de ceux qui y croient. C’est ce que notre Seigneur nous dit. C’est pour cela qu’Il nous dit Sa parabole, pour que nous discernions ces choses – pour discerner quel genre de monde ce monde est, quel genre de semence est semée dans le cœur des gens, et ce qu’est la bonne semence et la mauvaise semence.
Que nous dit le Seigneur dans le passage aujourd’hui? Il dit que le vrai évangile et l’évangile de l’ivraie ont été semés dans ce monde. Dieu sema le bon évangile, mais l’ennemi sema l’ivraie. Nous devons écouter attentivement les paroles des serviteurs du Seigneur qui prêchent le vrai évangile.
Mes chers croyants, qu’est-ce que l’ivraie? L’ivraie se réfère aux chrétiens qui ont encore du péché tout en professant croire en Jésus. En d’autres termes, ce sont ceux qui croient de faux évangiles. Ils ne croient pas en l’évangile de l’eau et de l’Esprit donné par le Seigneur. L’ivraie, ce sont les religieux qui croient en tout ce qui leur semble bien selon leurs propres pensées.
Ces religieux sont ceux qui ne croient pas en la Parole de Dieu comme elle est, mais ajoutent ou soustraient comme ils veulent, croyant selon leur pensée. La foi de l’ivraie de ces gens est mal orientée dans son essence. Leur devise est “faisons-le”. Ces gens aiment s’engager dans toutes sortes de mouvements religieux.
Ils croient en Jésus seulement dans une dimension religieuse, disant: “Disons que nous avons reçu la rémission du péché en croyant en le sang de la Croix”.
Ces croyants peuvent demander: “Que devrions-nous donc faire des péchés que nous commettons ensuite?” Alors, on leur répond: “On ne peut pas être sûr de cela, mais supposons que Jésus Christ ait effacé tous les péchés que nous commettons ensuite. Comme nous avons encore du péché, et sommes mal à l’aise, croyons qu’Il a effacé tous nos péchés”.
Ainsi, les faux prophètes considèrent la foi chrétienne comme un mouvement religieux. “Comme le Seigneur expia les péchés du monde à la Croix, supposons et croyons qu’Il a aussi expié les péchés quotidiens que nous commettons après avoir cru.” Alors, ils s’embarquent dans leur mouvement religieux proclamant: “En venant dans ce monde et en étant crucifié, le Seigneur prit tous les péchés du monde une fois pour toutes et les expia tous. Donc, supposons et croyons qu’il n’y a pas de péché dans nos cœurs.” Leur foi n’est que s’accorder pour supposer. Ils disent: “N’argumentons pas, mais supposons que c’est ainsi, et croyons cela.” Cependant, cette foi et croyance qu’ils ont n’est pas la vraie foi, ni une vraie croyance.
Les faux enseignants qui ont une foi d’ivraie témoignent qu’ils ont été sauvés de leurs péchés en croyant seulement en le sang de la Croix. Cependant, comme leurs disciples continuent à pécher et ne peuvent résoudre le problème de leur péché de façon satisfaisante, ils demandent à leurs leaders comment trouver la solution à leur problème.
“Révérend, j’ai péché une fois de plus et suis toujours pécheur. Que faire maintenant?”
Alors, un des faux conducteurs peut dire à son assemblée: “Jésus a déjà remis tous vos péchés par Son sang à la Croix, et si vous le croyez, vous n’avez rien à craindre.” Il dit que comme Jésus a remis tous leurs péchés en versant Son sang à la Croix, tout ce qu’ils ont à faire c’est supposer que leurs péchés ont disparu.
Mais quelqu’un peut-il vraiment être sauvé de ses péchés, juste en supposant qu’ils ont tous disparu? Cette foi est la foi des religieux.
Jésus a-t-il vraiment remis nos péchés quand Il fut crucifié? Où, les péchés du monde sont-ils passés sur le corps de Jésus quand Il fut baptisé par Jean Baptiste? Nos péchés peuvent-ils être vraiment effacés en croyant en le sang de Jésus sur la Croix seul? Non! Ce n’est pas à la Croix que Jésus a pris les péchés de l’humanité.
C’est avant que Jésus ne soit crucifié, quand Il fut baptisé par Jean Baptiste, qu’Il prit les péchés du monde (Matthieu 3:13-15). Donc, nos péchés ne peuvent être expiés juste en croyant en le sang de la Croix seul comme notre salut. Cependant, le christianisme général aujourd’hui proclame cette foi comme étant orthodoxe. C’est pour cela que beaucoup de gens ont encore du péché dans leur cœur bien qu’ils professent croire en Jésus.
Leurs dirigeants disent que c’est parce que l’assemblée ne croit pas en le sang de Jésus complètement qu’ils ont du péché. Est-ce vraiment le cas? Nos péchés peuvent-ils être parfaitement expiés si nous croyons seulement en le sang de la Croix? Non, ce n’est pas possible.
Nous sommes lavés de nos péchés en croyant en la vérité selon laquelle notre Seigneur vint sur cette terre, fut baptisé par Jean Baptiste pour prendre les péchés du monde sur Lui, fut crucifié et versa Son sang, ressuscita des morts, et les expia ainsi parfaitement. Cette foi est la foi juste. Cette foi est la foi qui croit en la vérité révélée dans la Bible.
Lequel de ces deux évangiles trouvez-vous juste? Est-ce l’évangile de l’eau et de l’Esprit, ou l’autre évangile qui dit: “Supposons que Jésus a expié nos péchés du monde en étant juste crucifié et en versant Son sang à la Croix”? Par leurs mouvements religieux, ces gens conduisent leurs assemblées dans les liens des péchés du monde. Ceux qui sont tenus par cette ivraie, en d’autres termes, sont devenus religieux. Ceux qui croient que c’est à la Croix seulement que le Seigneur a remis tous leurs péchés ne peuvent pas recevoir la rémission de leurs péchés. Ceci parce que ce n’est pas lorsqu’Il était à la Croix que Jésus prit les péchés du monde.
En dépit de cela, si les gens croient encore que Jésus expia tous les péchés du monde à la Croix, alors ils ne croient pas en la vérité de l’évangile de l’eau et de l’Esprit, mais ont une foi religieuse. Les religieux du monde, qu’ils croient en Jésus ou au Bouddhisme, vont bien tant qu’ils ont de la joie et de la paix dans leur cœur. Et quand ils sentent le péché s’accumuler dans leur cœur et que leur conscience est liée par le péché, ils sont d’accord de redevenir pécheurs une fois encore. C’est pourquoi beaucoup de gens, peu importe la façon dont ils professent que Jésus a remis leurs péchés par Son sang à la Croix ou non, expérimentent que leurs cœurs ne sont pas libres de leurs péchés. Bien sûr, ils continuent d’essayer de résoudre ce problème, mais ils ne vont qu’à leur propre mort finalement.
Maintenant, notre Seigneur parle aux dirigeants du christianisme par la parabole des semences. Quand on leur demande: “Comment expliquer que les chrétiens aient encore du péché dans leur cœur tout en croyant en Christ?”, l’ivraie répond: “Jésus a effacé tout péché par Son sang à la Croix. Tout comme Il a aussi effacé à la Croix tous les péchés que nous commettons ensuite. Supposez cela et croyez ainsi. Alors tout est résolu.” Quand l’ivraie enseigne ses disciples, il les exhorte: “Croyez que Jésus a effacé vos péchés en versant Son sang à la Croix”. Mais cet enseignement est-il vraiment juste? Non, il est absolument faux.
Mes chers croyants, c’est en étant baptisé par Jean Baptiste et en prenant les péchés du monde, en étant crucifié, et en ressuscitant des morts, que Jésus nous a délivré des péchés du monde. Cet évangile, l’évangile de l’eau et de l’Esprit est le seul vrai évangile. Mais la réponse finale que peuvent donner les croyants de l’ivraie est celle-ci: “Supposons que”. En bref, c’est une tentative de conclusion dérivée de leur propre doute d’avoir été sauvés.
Dans les communautés chrétiennes, ceux qui ont cette foi d’ivraie disent à leur disciples: “Puisque Jésus fut crucifié et mourut à la Croix, supposons qu’Il a purifié tous nos péchés par Son sang. Croyons cela.” Certains peuvent demander: “Pasteur, je le crois, mais mes péchés ne sont pas effacés par cette confession. Que puis-je faire pour être purifié de mes péchés?” Alors, le pasteur dit: “Tu dois avoir plus de foi en Jésus. Crois de tout cœur qu’Il expia les péchés des gens à la Croix seulement.” C’est pour cela que leurs prières de repentance sont le moyen de recevoir la rémission quotidienne des péchés. Quand vous les voyez faire cela, vous devez discerner leur foi et dire: “Vous êtes de l’ivraie.”
La Bible proclame clairement que les péchés du monde ont été transférés sur Jésus quand Il fut baptisé par Jean Baptiste, et c’est pour cela que Jésus porta ces péchés à la Croix, versa Son sang et mourut, ressuscita des morts, et devint ainsi notre Sauveur éternel (Matthieu 3:13-15; Jean 1:29, 19:30). Quand c’est si clair, pourquoi essayer de se détourner de Jésus vers un évangile différent? (Galates 1:6).
C’est parce que le Seigneur est devenu le vrai Sauveur pour nous qu’Il prit tous nos péchés du monde en étant baptisé par Jean Baptiste. Et c’est à cause de cela qu’Il alla à la Croix, fut crucifié pour les péchés du monde, et ressuscita des morts. En croyant que tout péché, ainsi que les péchés commis après avoir cru en Jésus, furent transféré sur le Seigneur une fois pour toutes quand Il fut baptisé au Jourdain, et qu’Il a expié tous ces péchés en étant jugé à la Croix, nous pouvons être parfaitement nés de nouveau. C’est parce que Jésus prit tous les péchés du monde par Son baptême, et que nos péchés furent tous transférés sur Lui une fois pour toutes par Son baptême. C’est ainsi que nous avons été sauvés de tous nos péchés parfaitement par la foi.
Bien sûr, nous pourrions nous sentir émotionnellement coupable dans nos consciences parce que nous commettons toujours des péchés au quotidien. Cependant, ce n’est que de notre coté que nous continuons à commettre des péchés en vivant dans ce monde. Pour le Seigneur, Il a déjà expié tous les péchés du monde en étant baptisé par Jean Baptiste au Jourdain, et en versant Son sang à la Croix. En prenant tous nos péchés du présent, de l’avenir, et du passé par Son baptême, portant ainsi la punition du péché à la Croix en portant les péchés du monde et en mourant sur la Croix, et ressuscitant des morts, Jésus est devenu notre parfait Sauveur.
L’ivraie est incapable d’expliquer cela, et dit seulement: “Supposons et croyons que Jésus effaça même nos péchés personnels.” C’est fondamentalement faux. Réalisons et gravons dans nos pensées que le cœur de ceux qui ont une foi d’ivraie est mal placé. Quand je pense à l’ivraie dans ma pensée, je me dis: “L’ivraie est si idiote! Et elle est si indigne.”
Si quelqu’un est diplômé d’une école de médecine, devient docteur, et traite des patients, il devrait savoir exactement comment s’occuper de leurs problèmes de santé et les guérir. Si un docteur ne sait pas diagnostiquer correctement, et donc ne peut prescrire les bons médicaments, ni même faire la chirurgie comme il faut, ce n’est pas un docteur.
Si vous étiez un vrai docteur, ne devriez-vous pas examiner votre patient, lui expliquer pourquoi il est malade, comment et pourquoi la maladie progresse, lui donner la bonne prescription, et lui donner le bon traitement? Mais si vous ne faites rien de tout cela, et dites juste à votre patient: “Je vais supposer que je vous ai traité, et vous devriez penser que vous êtes guéri maintenant”, aurait-ce du sens?
Ceux qui ne croient qu’en le sang de Jésus sur la Croix ou d’autres doctrines en dehors de l’évangile de l’eau et de l’Esprit sont comme ce docteur. Il est clair que tous ceux qui prétendent avoir reçu la rémission du péché sans même croire en la vérité exacte, et sans avoir la Parole de vérité, ne sont autres que de l’ivraie.
A eux, l’ivraie de ce monde, je peux proclamer l’évangile de l’eau et de l’Esprit en toute clarté. Et je peux dire à cette ivraie: “Si vous comprenez Jésus et croyez en Lui selon vos propres pensées, comme vous le faites, vous devenez un serviteur de Satan.” Tout ce que nous avons à faire c’est enseigner la vérité de l’évangile de l’eau et de l’Esprit à quiconque est tourmenté par ses péchés. Nous pouvons guérir un tel patient, et dire avec confiance: “Vos problèmes peuvent être résolus si vous croyez en la vérité de l’évangile de l’eau et de l’Esprit.”
Mais l’ivraie dit seulement aux gens: “Croyez en ce que Jésus effaça à la Croix.” Mais ceux qui insistent aveuglement comme cela, se basant sur leur foi erronée, ne sont ni les serviteurs de Dieu, ni gens de Dieu. Et c’est en ces gens que Satan travaille, les utilisant comme instruments pour propager l’évangile de l’ivraie aux gens. Nous devons discerner les vrais prophètes des faux prophètes pour être conduits à Dieu. Je n’accuse pas les autres sans raison, mais je proclame que l’évangile de l’eau et de l’Esprit est le seul vrai évangile qui peut nous délivrer de nos péchés.
 

 
Qui sont ceux qui sont devenus l’ivraie devant Dieu?
 

Qu’est-ce, alors, que l’ivraie? Ceux d’entre vous qui ont une expérience des cultures devraient être familiarisés avec l’ivraie. Quand un fermier sème des semences de riz dans le champ, le grain germe et grandit, mais parmi les grains grandit aussi l’ivraie. Le fermier n’a jamais voulu semer de l’ivraie, ni ne l’a plantés, mais il peut voir que l’ivraie monte de nulle part et est plantée dans son champ.
Cette ivraie n’est clairement pas du riz. Donc même quand le temps passe, cela ne devient pas du grain. L’ivraie n’est rien que de l’herbe. Le riz et l’ivraie ont des branches vertes en grandissant. Ce n’est pas facile de les discerner quand ils sont jeunes. Quand ils grandissent un peu plus, l’ivraie a l’air plus en forme que le riz. L’ivraie est plus grande que le riz, et a des traits blancs en plus.
Ce n’est que plus tard, quand le temps de la moisson vient, que le riz peut être clairement distingué de l’ivraie, car ce sont les plantes qui portent vraiment du fruit. Quand le riz porte des grains, il se courbe sous le poids du grain, mais l’ivraie se tient droit et reste vide. D’apparence extérieure, l’ivraie a l’air plus grande et forte, mais en regardant à ce qui est produit, ce n’est que de l’herbe qui ne porte rien du tout. Et l’ivraie, même après avoir desséché, revient l’année suivante.
Ce qui est pire c’est que parce qu’elle se nourrit de la nourriture supposée aller au riz, s’il y a trop d’ivraie, le riz ne peut pas bien grandir. Si le fermier fertilise le champ et en prend soin, le riz peut aussi bien grandir, mais il n’est pas aussi fort que l’ivraie. Si le fermier plante le riz et part, disant: “Je vais aller en ville. Occupe-toi de toi-même. Grandis seul.” Quand il revient pour la moisson, il y a peu de riz et seulement de l’ivraie dans tout le champ.
Nous voyons que beaucoup de gens étaient en fait de l’ivraie. Bien qu’ils aient l’air pareil, l’ivraie est l’ivraie et le grain est le grain. Le vrai germe et l’ivraie sont fondamentalement différents. L’ivraie est entièrement vide. Bien sûr il y a quelques grains qui, incapables d’imbiber assez de nutriments, n’ont que des feuilles. Mais Dieu les chérit encore. Si vous pouvez grandir dans le grain, Dieu vous chérira précieusement, mais Jésus dit que l’ivraie serait destinée au feu, car elle n’est bonne à rien et seulement pauvre.
Le Seigneur dit: “Le royaume des cieux est comme un homme qui a semé une bonne semence dans son champ.” En entendant cette parabole, nous devons penser aux églises de ce monde. Alors, vous réaliserez que le grain implique ceux qui croient en l’évangile de l’eau et de l’Esprit, et que tous ceux qui ne croient pas en cet évangile ne sont que de l’ivraie. Mes chers croyants, par ce passage, nous devons réaliser ce qui nous arrivera finalement si nous devenons de l’ivraie au lieu du grain devant Dieu, changez, et devenez du grain en croyant en l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Jésus dit clairement ici dans ce passage que l’ivraie sera liée et jetée au feu.
Nous devrions aussi reconnaître qu’il peut y avoir de l’ivraie même dans l’Eglise de Dieu. Si quelqu’un dit le nom de Jésus, L’adore, croit en Lui comme son Sauveur, et demeure dans l’Eglise de Dieu, mais qu’il a encore du péché dans son cœur, il est de l’ivraie. Si vous voulez savoir si vous êtes de l’ivraie ou non, examinez-vous attentivement pour voir si oui ou non vous croyez en l’évangile de l’eau et de l’Esprit de tout cœur. Si quelqu’un ne croit pas en l’évangile de l’eau et de l’Esprit, alors aucun n’autre que lui n’est celui dont la foi est de l’ivraie devant Dieu.
C’est pour cela que nous devons connaître et croire en l’évangile de l’eau et de l’Esprit comme il faut pour recevoir la rémission de nos péchés. Mais malheureusement, il y a encore beaucoup de chrétiens ivraie dans le monde, qui ne connaissent pas l’évangile de l’eau et de l’Esprit ni y croient. Ces chrétiens sont comme des non chrétiens qui ne croient pas en Jésus comme leur Sauveur. Donc, ils doivent se convertir de leur état d’ivraie, de leur croyance au faux évangile, apprendre l’évangile de l’eau et de l’Esprit, et y croire de tout cœur. Aussi, ceux qui ont encore du péché dans leur cœur et ne sont pas libres de leur statut de pécheur tout en croyant en Jésus doivent se détourner de leur foi doctrinale et croire en la vérité de l’évangile de l’eau et de l’Esprit maintenant pour être remis de tous leurs péchés.
 

 
Ceux qui sont de l’ivraie maintenant doivent recevoir la rémission de leurs péchés en croyant en l’évangile de l’eau et de l’Esprit


En Matthieu 5:25-26, notre Seigneur dit: “Accorde-toi promptement avec ton adversaire, pendant que tu es en chemin avec lui, de peur qu’il ne te livre au juge, que le juge ne te livre à l’officier de justice, et que tu ne sois mis en prison. Je te le dis en vérité, tu ne sortiras pas de là que tu n’aies payé le dernier quadrant.”
Jésus dit: “Accorde-toi promptement avec ton adversaire, pendant que tu es en chemin avec lui.” “Ton adversaire” ici se réfère à quelqu’un qui fait pression. L’adversaire qui accuse l’homme devant Dieu est le Diable, et ce qui vous rend accusé c’est votre péché. Quand il y a du péché dans votre cœur, ce péché vous accuse devant Dieu: “Tu n’as pas encore reçu la rémission du péché. Tu es encore un pécheur. Tu seras condamné à l’avenir.” Ainsi, vos péchés portent plainte contre vous.
C’est pour cela que le Seigneur nous dit de nous libérer rapidement de ces accusations vivant dans ce monde. Ce que nous devons faire urgemment tant que nous vivons, en d’autres termes, c’est croire en l’évangile de l’eau et de l’Esprit et recevoir la rémission du péché dans nos cœurs. Recevoir cette rémission du péché ne peut jamais être différé.
Notre Seigneur dit: “de peur qu’il ne te livre au juge, que le juge ne te livre à l’officier de justice, et que tu ne sois mis en prison.”
Si votre cœur a du péché, alors vous aurez la condamnation du péché. C’est parce que le Seigneur déclara que le salaire du péché c’est la mort (Romains 6:23). C’est logique que le pécheur soit condamné pour ses péchés. Si vos péchés sont intacts devant Dieu, ces péchés vous conduiront en enfer. C’est pour cela qu’à la fin, les pécheurs seront emprisonnés en enfer et souffriront l’éternelle douleur de la mort.
Donc, nous devons mettre dans nos cœurs ce que Jésus dit en Matthieu 5:26: “Je te le dis en vérité, tu ne sortiras pas de là que tu n’aies payé le dernier quadrant.” Nous ne sortirons pas, dit le Seigneur ici, de prison avant d’avoir payé le dernier centime de nos péchés, la plus petite miette que ce soit.
Comment, alors, pourrions-nous être remis de nos péchés, sans qu’il n’en reste un centime? C’est assez facile. Si nous croyons en l’évangile de l’eau et de l’Esprit que le Seigneur nous a donné, nous serons sûrement remis de nos péchés. En croyant en ce vrai évangile, nous pouvons être purifiés de tous nos péchés, jusqu’au dernier centime. C’est en croyant en l’évangile de l’eau et de l’Esprit que nous avons été purifiés de tous nos péchés.
Avez-vous été purifié de tous vos péchés ou non? Sûrement que oui. Quand vous croyez en l’évangile de l’eau et de l’Esprit de tout cœur, il n’y a plus de péché dans votre cœur, même pas un centime. Mais étant donné le fait que vous serez jeté en enfer s’il y a ne serait-ce qu’un centime de péché, vous devez croire en l’évangile de l’eau et de l’Esprit et purifier ainsi tous les péchés, devenant blanc comme neige. Même s’il y a des montages de péché derrière votre dos, vous pouvez être remis de tous ces péchés une fois pour toutes en croyant en l’évangile de l’eau et de l’Esprit.
Notre Seigneur a semé de bonnes semences dans ce monde et le Diable de l’ivraie. Maintenant, vous et moi devons voir attentivement si nous sommes réellement du grain devant Dieu ou juste de l’ivraie. Si nous avons encore du péché tout en croyant en Jésus, alors maintenant même, à cet instant, nous devons croire en l’évangile de l’eau et de l’Esprit, et nous devons donc être lavés de tous nos péchés complètement, jusqu’au dernier centime. C’est ce que nous dit notre Seigneur.
Peu importe avec quelle ferveur nous avons cru en Jésus devant Dieu, et peu importe combien nous Lui avons été fidèle, si nous avons ne serait-ce qu’un centime de péché, alors ce péché nous amènera au Juge. Le Seigneur nous dit que le salaire du péché c’est la mort et la condamnation du péché c’est la malédiction éternelle. Etant donné cela, nous devons réaliser que nous serons jetés en enfer si nous avons ne serait-ce qu’un peu de péché dans nos cœurs, comprendre clairement que c’est parce que nous avons du péché dans nos cœurs que nous sommes de l’ivraie, et nous détourner de ces mauvaises voies.
Si vous êtes encore comme l’ivraie, vos devez reconnaître: “J’ai mal cru jusqu’ici. Comme mes croyances étaient fausses, je devrais croire en l’évangile de l’eau et de l’Esprit dès maintenant.” Mais malheureusement, il y a tant de chrétiens bornés qui insistent: “Tous ces chrétiens finiront-ils alors en enfer juste parce qu’ils ne connaissent pas l’évangile de l’eau et de l’Esprit? J’ai étudié la théologie orthodoxe, et conduit des âmes à Jésus Christ même si je n’avais aucune idée de l’évangile de l’eau et de l’Esprit! J’ai expérimenté tant de choses en priant Dieu, j’ai rencontré le Seigneur souvent dans mes rêves, et j’ai vu mes prières exaucées souvent dans ma vie. Comment pouvez-vous me traiter de pécheur, juste parce que je ne connais pas l’évangile de l’eau et de l’Esprit?” Ils disent que même s’ils n’ont pas connu l’évangile de l’eau et de l’Esprit, ils sont remplis du Saint Esprit, et ne peuvent oublier ce qu’ils ont expérimenté par la foi. Dieu le Saint Esprit peut-il demeurer dans le cœur d’un pécheur? Absolument pas! A quel point sont-ils stupides de s’accrocher à de telles croyances fallacieuses?
Jésus dit: “le royaume des cieux est comme un homme qui a semé une bonne semence dans son champ.” Dieu a semé dans ce monde la bonne semence du vrai évangile qui amène la rémission du péché. Pour que nous recevions la rémission de nos péchés si seulement nous croyons en cet évangile, le Seigneur a semé l’évangile de puissance, c’est-à-dire l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Le seul vrai évangile est l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Cet évangile a le pouvoir d’effacer les péchés des gens et les rendre blancs comme neige. Cet évangile est l’évangile qui accomplit la Parole de prophétie qui se trouve en Esaïe 1:18 qui dit: “Plaidons ensemble dit le Seigneur, si vos péchés sont comme le cramoisi, ils seront blancs comme la neige; s’ils sont rouge comme le pourpre, ils seront comme la laine.”
Si quelqu’un ne croit pas en cet évangile de l’eau et de l’Esprit, et pense plutôt: “Je reste sur ma vieille foi. Bien que j’aie un peu de péché dans mon cœur, j’ai seulement besoin d’être un peu sanctifié”, il doit écouter et être instruit par ce que le Seigneur dit: “tu ne sortiras pas de là que tu n’aies payé le dernier quadrant” (Matthieu 5:26). Vous devez réaliser pourquoi Jésus vous parle par ces paraboles. Et maintenant même, Il nous dit de vraiment connaître la puissance de l’évangile de l’eau et de l’Esprit et de croire de tout notre cœur.
Dans le passage des Ecritures d’aujourd’hui, l’ivraie se réfère à ceux qui sont liés au péché. Ce sont les pécheurs qui ne sont pas encore nés de nouveau pour manquer de croire en la puissance de l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Il est impératif qu’ils soient nés de nouveau en recevant la rémission du péché.
Allons en Jean 3:1-5: “Mais il y eut un homme d’entre les pharisiens, nommé Nicodème, un chef des Juifs, qui vint, lui, auprès de Jésus, de nuit, et lui dit: Rabbi, nous savons que tu es un docteur venu de Dieu; car personne ne peut faire ces miracles que tu fais, si Dieu n’est avec lui. Jésus lui répondit: En vérité, en vérité, je te le dis, si un homme ne naît de nouveau, il ne peut voir le royaume de Dieu. Nicodème lui dit: Comment un homme peut-il naître quand il est vieux? Peut-il rentrer dans le sein de sa mère et naître? Jésus répondit: En vérité, en vérité, je te le dis, si un homme ne naît d’eau et d’Esprit, il ne peut entrer dans le royaume de Dieu.”
Notre Seigneur dit clairement ici que personne ne peut voir le Royaume de Dieu sans naître de nouveau. Aucun pécheur ne peut entrer au Royaume de Dieu à cause de ses péchés, et parce qu’il ne peut entrer aux Cieux, il ne peut pas voir le Père non plus.
Comment, alors, pouvons donc naître de nouveau? Notre Seigneur dit en Jean 3:5: “En vérité je vous le dis, si un homme ne naît de nouveau d’eau et d’Esprit, il ne peut voir le royaume de Dieu.” Cela signifie que l’on peut entrer et voir le Royaume de Dieu seulement en étant né de nouveau d’eau et d’Esprit. Nous devons réaliser ici que la Parole de l’évangile de l’eau et de l’Esprit est la Parole de Dieu qui nous permet de naître de nouveau.
Et nous devons nous rappeler ce que le Seigneur dit aussi en Jean 8: “Vous connaîtrez la vérité, et la vérité vous rendra libres.” Autrement dit, cela signifie que ceux dont le cœur est lié par les péchés tout en croyant en Jésus sont encore comme l’ivraie. Quiconque a ne serait-ce qu’un peu de péché dans son cœur est comme l’ivraie spirituelle. C’est quelqu’un qui n’est pas encore né de nouveau, car il ne croit pas en l’évangile de l’eau et de l’Esprit.
Comment une telle personne peut-elle naître de nouveau? Le Seigneur dit que c’est par l’eau et l’Esprit que l’on naît de nouveau. L’eau signifie le baptême que le Seigneur Jésus reçut de Jean Baptiste, car c’est par ce baptême que Jésus Christ ôta tous les péchés du monde. Notre Seigneur est Jésus Christ le Sauveur qui prit les péchés du monde en étant baptisé, mourut sur la Croix en les portant tous, ressuscita des morts, et qui nous a sauvés pour toujours de tous nos péchés.
Le Saint Esprit rend aussi témoignage aux ministères que notre Seigneur accomplit quand Il vint sur cette terre (1 Jean 5:6). Le Saint Esprit est le même Dieu que le Père et le Fils. C’est pour cela que, lorsque nous croyons en la Parole De l’évangile de l’eau et de l’Esprit, le Saint Esprit descend sur nos cœurs, et c’est le Saint Esprit qui nous atteste que c’est par notre foi que nous sommes nés de nouveau d’eau et d’Esprit.
Dieu le Saint Esprit est notre Aide. Le Saint Esprit nous rend témoignage de tout ce que le Père et le Fils planifièrent et accomplirent selon la Parole écrite de Dieu, et Il rend témoignage de notre salut et le garantit quand nous avons foi en la vérité de l’évangile. Le Saint Esprit nous rend aussi témoignage que c’est en croyant en l’évangile de l’eau et de l’Esprit que nous pouvons entrer au Royaume de Dieu. Il rend témoignage du fait que notre Seigneur, en étant baptisé, en mourant sur la Croix, et en ressuscitant des morts, a ôté tous nos péchés complètement et parfaitement. Donc, ce que nous devons réaliser c’est que pour accomplir le plan de Dieu le Père, Jésus est né sur cette terre, fut baptisé, mourut sur la Croix, ressuscita des morts, et nous a ainsi sauvés de nos péchés; et que le Saint Esprit est le Dieu qui nous atteste que le Seigneur nous a effectivement sauvés prenant nos péchés par Son baptême, mourant sur la Croix, et ressuscitant des morts, et qui nous aide à croire en ces choses.
Autrement dit, le Saint Esprit vous témoigne: “Dieu vous a sauvés ainsi au travers de Son Fils. Jésus est Dieu Lui-même et votre Sauveur, et pour être plus concret, Il vous a sauvé en étant baptisé, en mourant sur la Croix, et en ressuscitant des morts. Il vous a parfaitement sauvés en prenant vos péchés par Son baptême, en étant crucifié et en versant Son sang à votre place pour être condamné pour vos péchés.” Ainsi, si vous avez foi en l’évangile de l’eau et de l’Esprit de tout cœur, vous devez répondre au Saint Esprit par votre foi. Le Saint Esprit est aussi l’Esprit de Vérité. Donc quand nous lisons la Parole de Dieu et connaissons la Vérité par la Parole, le Saint Esprit nous garantit notre salut.
 
 
Comment le Saint Esprit garantit-Il notre salut quand nous croyons en l’évangile de l’eau et de l’Esprit?
 
Le Saint Esprit nous dit: “Ta foi en l’évangile de l’eau et de l’Esprit est la bonne foi. Tu es maintenant sans péché. Pourquoi? Parce que pour prendre tes péchés, le Fils de Dieu est né sur cette terre, fut baptisé, et mourut à la Croix: le baptême que Jésus reçut de Jean Baptiste avait pour but de prendre tous tes péchés; Sa mort à la Croix est le sacrifice qu’Il fit pour prendre la condamnation de tes péchés à ta place; et la résurrection de Jésus Christ eut lieu pour te donner une vie nouvelle. C’est pour faire de toi le peuple de Dieu, te permettre d’entrer dans Son Royaume et vivre avec Lui pour toujours, que Dieu Lui-même vint sur cette terre et accomplit Son œuvre.” C’est parce que le Saint Esprit témoigne ainsi que Jésus Lui-même dit que nous ne pouvons ni voir le Royaume de Dieu, ni y entrer dans être né de nouveau d’eau et d’Esprit.
Quelqu’un parmi vous a-t-il encore du péché dans son cœur? Quiconque a ne serait-ce qu’un peu de péché dans son cœur reste lié au péché même après avoir cru en Jésus, et peu importe la ferveur avec laquelle il fait des prières de repentance pour ses péchés, ces péchés ne disparaissent pas. Ainsi, même s’il n’a pas connu l’évangile de l’eau et de l’Esprit jusqu’alors, il doit le connaître maintenant, et y croire comme étant le vrai évangile.
Ceux qui entendent l’évangile de l’eau et de l’Esprit et n’y croient pas encore réellement, mais restent à leur ancienne foi, ont forcément du péché dans leur cœur tout le temps. Ils regardent l’évangile de l’eau et de l’Esprit juste comme un nouvel enseignement, et donc l’ajoutent simplement à leur ancienne foi. Par conséquent, dès qu’ils commettent un péché, ce péché ne fait que s’ajouter à leurs péchés existants.
Mais ceux qui croient en l’évangile de l’eau et de l’Esprit sont sans péché même s’ils sont insuffisants, car ils croient en ce vrai évangile. Pourquoi? Parce que Jésus a déjà pris tous leurs péchés et a déjà payé. C’est ainsi parce qu’il y a plus de 2000 ans, Il a déjà pris nos péchés, est allé à la Croix et y mourut, et ressuscita des morts, nous sauvant tous ainsi. C’est en croyant en cette vérité que nous pouvons être remis de nos péchés par la foi. Ceux qui ne croient pas doivent croire.
La plupart d’entre vous ont certainement entendu l’évangile de l’eau et de l’Esprit, et déjà connu cette Parole de vérité. Pour les croyants en l’évangile de l’eau et de l’Esprit, ce que je dis ici peut être une répétition, mais vous avez besoin de l’entendre encore. Le Seigneur dit que tous ceux qui invoquent le nom de Dieu et professent croire en Jésus ne sont pas du vrai grain. Il dit qu’il y a du grain et de l’ivraie dans les dites églises.
Le grain porte les épis et l’ivraie porte le fruit de l’ivraie. L’ennemi a semé l’ivraie, et par cette ivraie, il porte encore plus d’ivraie. Dieu a semé de bonnes semences, les a fait porter encore, et le grain porte toujours plus. Le Seigneur nous dit, en d’autres termes, que nous devons croire en l’évangile de l’eau et de l’Esprit sans faute.
 

Ce monde est le champ du Royaume de Dieu
 
L’endroit où Dieu peut faire Son oeuvre c’est ce monde. Et c’est dans nos cœurs que Dieu peut semer la semence de l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Mais, en même temps, le Diable peut aussi semer les mauvaises semences d’ivraie dans nos cœurs. C’est pour cela que nous devons d’abord savoir quel évangile a été planté dans le champ de nos cœurs. Si vous réalisez maintenant et savez que des semences d’ivraie ont été semées dans vos cœurs, vous devez maintenant incliner vos cœurs devant l’évangile de l’eau et de l’Esprit et l’apprendre toujours et encore. Et vous devez y croire.
Les quatre terrains dont Jésus parle dans Sa parabole du semeur se réfèrent à quatre conditions typiques du cœur humain. Après avoir connu la condition du champ de nos cœurs, nous avons alors besoin de découvrir si c’est vraiment la bonne semence qui a été semée dans le champ de nos cœurs. Si nous trouvons du péché dans notre cœur, cela signifie que l’ivraie a été semée, et cette ivraie dans nos cœurs, ce sont les faux évangiles. Nous devons maintenant les enlever de nos cœurs et les jeter par la foi. Il y a certains pseudos évangiles qui ressemblent à l’évangile de l’eau et de l’Esprit, mais si ce n’est pas l’évangile de l’eau et de l’Esprit à 100%, alors ce sont de faux évangiles. Si ces faux pseudos évangiles ont été plantés dans nos cœurs, nous devons les rejeter sans hésitation, et nous devons planter fermement, par la foi, l’évangile de l’eau et de l’Esprit à la place.
Vous devez réaliser que dans l’esprit de beaucoup de chrétiens qui professent croire en Jésus, il y a beaucoup d’ivraie en réalité – c’est-à-dire, de faux évangiles – qui ont été plantés. En même temps, vous devriez aussi réaliser que parmi vous, il y a des gens dans le cœur de qui l’évangile de l’eau et de l’Esprit a été planté.
Notre Dieu le Père, Jésus, et le Saint Esprit ont semé la bonne semence en nous. En nous donnant l’évangile de l’eau et de l’Esprit, Dieu nous a permis de recevoir la rémission de nos péchés. Il nous a tant aimés, et Son amour est manifesté dans le fait que Dieu Lui-même devint un homme. Jésus Christ le Fils de Dieu est né sur cette terre par le corps d’une Vierge, Marie. Le fait que Dieu Lui-même vienne dans ce monde dans la chair d’un homme était de sauver l’humanité de ses péchés. C’est seulement dans ce but que le Créateur Lui-même devint humain. Selon ce but, notre Seigneur vint sur cette terre, prit tous les péchés de l’humanité en étant baptisé par Jean Baptiste, mourut sur la Croix comme prix pour avoir pris les péchés du monde, ressuscita des morts, et devint ainsi notre Sauveur. Le but dans lequel notre Seigneur est devenu un homme était, en bref, de prendre tous les péchés du monde par Son baptême.
Après Sa résurrection, à Son dernier moment sur terre avant Son ascension aux Cieux, Jésus dit à Ses disciples: “Allez, faites de toutes les nations des disciples, les baptisant au nom du Père, du Fils et du Saint Esprit, et enseignez-leur tout ce que je vous ai commandé” (Matthieu 28:19-20).
Par ce commandement, Jésus nous dit encore: “Moi, le Fils de Dieu, ai pris tous vos péchés, fus condamné à votre place et mourus, et vous ai ainsi sauvés parfaitement. Je suis ressuscité des morts et suis devenu votre Sauveur vivant. Vous devez donc proclamer cet évangile de par le monde entier.” Dans ce Grand Mandat, nous pouvons voir l’importance de Son baptême, de Sa mort à la Croix, et de Sa résurrection, et l’importance de cette foi en la vérité de l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Voyant ces choses que le Fils de Dieu et le vrai Dieu fit pour nous, nous devons réaliser et croire l’importance critique de cette foi.
Nous répandons maintenant l’évangile de l’eau et de l’Esprit dans le monde entier, qui est le propre champ d’action de Dieu et le champ où la semence doit être semée. Et nous prêchons l’évangile de Son baptême et de Son sang versé en obéissant à Son commandement. Il est temps que vous connaissiez la vérité de l’évangile de l’eau et de l’Esprit et y croyiez.
L’apôtre Paul professa sa foi en Romains 8:1-2, disant: “Il n’y a maintenant aucune condamnation pour ceux qui sont en Christ, qui ne marchent pas selon la chair, mais selon l’Esprit. Car la loi de l’Esprit de vie en Christ Jésus m’a affranchi de la loi du péché et de la mort.”
Même si vous professez croire en Jésus comme votre Sauveur, vous avez deux possibilités: Soit vous demeurez effectivement en Jésus maintenant, soit vous êtes encore à côté. Cela se réfère à la condition de savoir s’il y a du péché ou non dans votre cœur maintenant, et c’est une question extrêmement cruciale pour vous. Et à chaque fois que vous péchez, que ce péché présent gêne votre cœur et l’affecte est aussi important. En fonction de cela, que vous ayez ou non du péché en Jésus Christ, vous pouvez découvrir si vous êtes ivraie ou bon grain.
La foi qui vous permet d’être en Jésus Christ est la foi en l’évangile de l’eau et de l’Esprit. C’est par cette foi que vous pouvez entrer au Royaume des Cieux, car le puissant évangile de l’eau et de l’Esprit est l’évangile qui peut effacer tous vos péchés à la perfection, même jusqu’au dernier reste.
Comme il est écrit, “il n’y a maintenant aucune condamnation pour ceux qui sont en Christ” (Romains 8:1), c’est parce que nous croyons en l’évangile de l’eau et de l’Esprit que nous n’avons plus de péché du tout, et c’est parce que nous n’avons plus de péché qu’il n’y a pas de condamnation non plus. Les croyants en l’évangile de l’eau et de l’Esprit sont maintenant devenus purs de tout péché par leur foi, et ils ne redeviendront donc plus jamais pécheurs. C’est parce qu’ils sont sans péché maintenant par la foi qu’ils sont devenus justes.
Le mot “condamnation” dans ce passage implique le fait d’ “être condamné pour avoir du péché.” C’est pour souligner qu’il y a du péché dans le cœur humain. Beaucoup de chrétiens, même après avoir cru en Jésus, professent encore qu’ils sont pécheurs comme il y a du péché dans leur cœur. Mais la Bible déclare clairement qu’il n’y a pas de condamnation en Jésus Christ, ce qui signifie que la foi de ceux qui disent qu’ils ont encore du péché est fausse.
“Je suis un pécheur. Je ne suis pas fils de Dieu. Je ne suis qu’une ivraie.” Avoir ce genre de foi c’est désobéir à la justice de Dieu et ne pas y croire. Par contre, l’Apôtre Paul déclare: “Il n’y a maintenant aucune condamnation pour ceux qui sont en Christ.” Et il poursuit disant: “car la loi de l’Esprit de vie en Christ Jésus m’a affranchi de la loi du péché et de la mort.”
Qu’est-ce que la loi de la mort que le Seigneur mentionne ici? C’est la Loi qui souligne les péchés des gens et assure qu’il y aura une condamnation pour ces péchés. Quelle est la loi qui condamne et juge les péchés des gens et les amène à la mort? C’est la juste Loi de Dieu. La Loi révèle et fait ressortir les péchés des gens. C’est la juste Loi de Dieu qui désigne ce qu’est le péché devant Dieu et comment beaucoup de péchés ont été commis, et rend le verdict suivant: “Si vous avez du péché, vous serez jeté en enfer.” C’est la fonction de la Loi.
Qu’est-ce, alors, que la loi de l’Esprit de vie? Cela se réfère à la loi du salut par laquelle le Fils de Dieu le Père a remis nos péchés, et les a tous effacé parfaitement. Par cette loi du salut, Il nous a fait naître de nouveau et recevoir la vie nouvelle, nous a changés en enfants de Dieu, et nous a permis de recevoir la vie éternelle.
La loi de la rémission du péché est contenue dans la puissance de l’évangile de l’eau et de l’Esprit. L’évangile de l’eau et de l’Esprit est la loi du salut par laquelle Jésus nous a sauvés de nos péchés en venant sur cette terre, étant baptisé, mourant sur la Croix, et ressuscitant des morts. Il est écrit: “Car la loi de l’Esprit de vie en Christ Jésus m’a affranchi de la loi du péché et de la mort” (Romains 8:2). Cela signifie que l’évangile de l’eau et de l’Esprit nous a libérés de la loi du péché et de la mort.
Mon pays la Corée fut dirigé par le Japon par la force pendant 35 ans. Pour faire esclave le peuple Coréen, le Japon avait forcé les Coréens à changer leurs noms en noms Japonais et même à changer la religion en Shintoïsme. La vie des Coréens à cette époque était misérable, indescriptible. Nombreux Coréens furent ajoutés à l’armée Japonaise de force et devaient se battre pour le Japon dans la guerre agressive de la Deuxième Guerre Mondiale, et beaucoup de vies ont disparu.
Si le Japon n’avait pas perdu la Deuxième Guerre Mondiale, les Coréens auraient été privés de leur nation par les Japonais encore plus longtemps. Mais grâce à la victoire des Forces Alliées, la Corée, comme beaucoup de nations colonisées, fut libérée de la tyrannie de l’impérialisme Japonais. C’est le 15 août 1945 que le Japon s’inclina inconditionnellement devant les Forces Alliées, et c’est ce jour là que le colonialisme Japonais fut exclu de la Péninsule Coréenne.
Ainsi, grâce à l’acte juste de Jésus, la loi de l’Esprit de vie en Christ Jésus nous a tous parfaitement libérés de la loi du péché et de la mort, tout comme la Corée fut complètement libérée à la fin de la Deuxième Guerre Mondiale. Romains 8:3-4 dit: “Car-chose impossible à la loi, parce que la chair la rendait sans force, -Dieu a condamné le péché dans la chair, en envoyant, à cause du péché, son propre Fils dans une chair semblable à celle du péché, et cela afin que la justice de la loi fût accomplie en nous, qui marchons, non selon la chair, mais selon l’esprit.”
Ce qui nous a libérés de la loi du péché et de la mort c’est la loi de l’Esprit de vie, mais ce qui nous a enseigné que nous avons du péché et serons jetés en enfer c’est la Loi. Pour nous libérer de cette Loi, les exigences de la Loi doivent être satisfaites. A cette fin, le Fils de Dieu vint sur cette terre incarné dans la chair, prit tous les péchés de l’humanité sur Son propre corps, et nous libéra en remplissant les conditions de la Loi. Tous nos péchés furent transférés sur le corps de Jésus Christ.
Donc Jésus Christ prit tous nos péchés en étant baptisé, alla à la Croix et fut condamné pour ces péchés – c’est pour cela qu’Il a dit: “Tout est accompli” quand Il mourut – ressuscita des morts, et devint ainsi notre Sauveur parfait. En devenant la propitiation de l’humanité, notre Seigneur, l’Agneau de Dieu, a remis tous nos péchés, n’en laissant aucun, même pas un tout petit reste.
C’est pour cela que quiconque veut devenir le bon grain doit croire en l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Si vous n’aviez pas connu l’évangile de l’eau et de l’Esprit et cru seulement en le sang de la Croix jusqu’ici, vous devez croire, maintenant même, en cet évangile de l’eau et de l’Esprit.
Qu’a dit Jésus? Il dit que quand les gens s’endorment, l’ennemi vient semer l’ivraie. Cela signifie que lorsque les gens sont ignorants de l’évangile de l’eau et de l’Esprit, Satan amène ses serviteurs à semer les faux évangiles d’ivraie. L’un de ces faux évangiles est l’évangile du sang de la Croix seul.
Il y a tellement à dire sur les faux et le vrai évangiles. Je peux expliquer la différence entre les deux jusqu’au moindre détail. Avec la Parole de Dieu, je peux examiner en profondeur et saisir l’esprit, et je peux discerner si quelqu’un est un vrai prophète ou un faux prophète. Ainsi, je peux guérir toute sorte de maladie spirituelle certainement. Je l’ai fait jusqu’à ce jour et je continuerai à le faire. C’est en prêchant continuellement le vrai évangile que je peux permettre aux autres de connaître les faux prophètes au moment où ils s’approchent.
Il y a eu des temps où je me sentais très frustré à cause du manque de compréhension des gens. Cependant, puisque Jésus attend dans Sa patience infinie pour la moisson, il est bon que nous aussi attendions. Nous devons enseigner les âmes perdues encore et encore avec patience, disant: “C’est ce en quoi l’évangile de l’eau et de l’Esprit consiste. Par la Parole de l’eau et du sang de Jésus, vous avez reçu la rémission de vos péchés une fois pour toutes. Vous êtes juste éternellement.” Il en est ainsi de ceux qui prêchent l’évangile de l’eau et de l’Esprit.
J’espère et prie que vous croyiez tous en le vrai évangile de l’eau et de l’Esprit, ayez la foi du vrai grain, et soyez moissonné dans le grenier de Dieu au dernier jour.