শিক্ষা

Sujet 13: L’Evangile de Matthieu

[PARTIE 13-7] Marie n’est assurément pas divine ( Matthieu 13:53-58 )

Marie n’est assurément pas divine
( Matthieu 13:53-58 )
“Lorsque Jésus eut achevé ces paraboles, il partit de là. S’étant rendu dans sa patrie, il enseignait dans la synagogue, de sorte que ceux qui l’entendirent étaient étonnés et disaient: D’où lui viennent cette sagesse et ces miracles? N’est-ce pas le fils du charpentier? N’est-ce pas Marie qui est sa mère? Jacques, Joseph, Simon et Jude, ne sont-ils pas ses frères? Et ses sœurs ne sont-elles pas toutes parmi nous? D’où lui viennent donc toutes ces choses? Et il était pour eux une occasion de chute. Mais Jésus leur dit: Un prophète n’est méprisé que dans sa patrie et dans sa maison. Et il ne fit pas beaucoup de miracles dans ce lieu, à cause de leur incrédulité.”
 
 
La ville natale de Jésus c’est Nazareth. Jésus retourna dans Sa ville natale, et Il enseigna la Parole de Dieu dans une synagogue Juive. Tous ceux qui L’entendaient étaient étonnés et offensés, disant: “D’où viennent la sagesse et les miracles de cet homme? N’est-ce pas le fils du charpentier? Sa mère ne s’appelle-t-elle pas Marie? Et ses frères Jacques, Joseph, Simon et Jude? Et Ses sœurs, ne sont-elles pas des nôtres? D’où lui viennent donc toutes ces choses?”
Quand Jésus revint dans Sa ville natale et continua d’y prêcher la Parole de Dieu, ceux qui entendaient Sa Parole ne crurent pas même s’ils étaient étonnés. Quelle en est la raison? C’est parce que c’était Sa ville natale. La raison pour laquelle ils n’ont pas cru en ce que Jésus disait est qu’Il était de leur ville natale. Donc la foule était agitée, disant: “A ce que nous savons, Il n’est pas éduqué, et Il ne connaît rien. Comment peut-Il dire ces choses?” C’est pour cela qu’ils ont ignoré et n’ont pas cru en la Parole de Jésus.
Il y a des leçons que nous devons tirer de ce passage, et nous avons aussi besoin de réaffirmer notre foi par ces leçons.
Nous ne devons pas déifier Marie et l’idolâtrer. Parce que des organisations religieuses de ce monde ont idolâtré Marie, j’éclaircirai ici que c’est faux de la déifier.
Nous plaçons souvent l’Eglise Catholique dans la catégorie du christianisme. Dans le monde entier, il y a plus de catholiques que de protestants. La raison pour laquelle je parle soudainement du catholicisme ici est qu’aucune autre Eglise que le catholicisme ne représente les organisations religieuses qui ont déifié et idolâtré Marie.
Pourquoi les catholiques idolâtrent Marie? Ils le font parce qu’ils croient que la Vierge Marie donna naissance à Jésus et ne mourut pas. Ils l’exaltent comme la “Reine des Cieux”. Ils l’appellent même la “Mère de Dieu”. Parce que Jésus est le vrai Dieu, cela semble littéralement plausible, mais une idée dangereuse y est liée. Une fois qu’ils ont commencé à déifier Marie, ils ont intensifié cette tendance sans cesse.
Finalement, les catholiques l’ont appelée “l’Immaculée Marie”. Autrement dit, cela signifie qu’elle serait née sans péché, et n’ait commis aucun péché durant sa vie. Donc, ils disent même qu’elle n’a jamais donné naissance à d’autres enfants avec son mari Joseph, après avoir porté Jésus Christ. Si leur déclaration est vraie, d’où viennent alors les frères et sœurs de Jésus cités dans le passage d’aujourd’hui.
Des idées fausses bibliquement ont été consolidées par des événements anti bibliques aussi, tels que l’apparition supposée de Marie à Fatima, au Portugal au 20ème siècle. Je voudrais citer ici un passage extrait d’un document catholique:
Cinquante ans après les apparitions à Fatima, Marie apparut à des enfants en Belgique, à Banneaux et à Beauraing. Ce sont les dernières apparitions Mariales approuvées par Rome. Notre Mère apparut à cinq enfants à Beauraing: Fernande, Gilberte, Albert, Andrew, et Gilbert en trente deux apparitions depuis le 19 novembre 1932, jusqu’au 3 janvier 1933. Le 21 décembre 1932, Elle s’identifia aux enfants: “Je suis la Vierge Immaculée”. Les enfants virent un cœur doré dans la poitrine de Marie. Le 3 janvier 1933, elle dit à Andrew: “Je suis la Mère de Dieu, la Reine du Ciel, prie toujours!”
Que pensez-vous de cela? Les catholiques croient que Marie est ressuscitée et qu’elle est allée aux Cieux comme l’a fait son Fils. Toutes ces doctrines ont accompagné la déification de Marie, essayant d’égaliser son statut avec celui de son Fils. Mais rien ne peut être plus loin de la vérité!
 


Nous ne devons pas déifier Marie

 
Marie était une Juive née dans la maison de Juda. Elle était une jeune femme ordinaire de la maison de Juda. Joseph, son mari, était aussi un homme de la maison de Juda.
Quelle est l’origine de cette maison? L’un des douze fils de Jacob était Juda, et Dieu lui avait promis: “je ferai sortir des rois de ta descendance.” Selon cette promesse, Jésus Christ est né sur cette terre comme le Roi des rois dans la maison de Juda.
Nous devons réaliser que Marie n’est pas quelqu’un qui doit être déifié. Elle était une femme qui a reçu une grâce spéciale de Dieu et qui a été utilisé comme Son instrument précieux pour Son œuvre de salut. Ainsi, quand nous regardons à la foi de Marie, elle est une femme bénie et digne de notre respect, mais dire que Marie doit être honorée et exaltée encore plus que Jésus parce qu’elle serait née sans péché, et parce qu’elle est la Reine des Cieux, n’est que le produit de l’ignorance venant de fausses pensées.
Les catholiques appellent Marie “l’intercesseur de leurs prières.” Ils disent que comme Marie est un intercesseur entre Dieu et l’homme, quand les gens la prient, elle parle de leur part à Dieu le Père. Et ils disent que c’est plus efficace de prier Marie. Cela vient des pensées charnelles selon lesquelles parler à la mère du roi serait plus efficace que de demander à son fils. Donc chaque jour, ils disent plusieurs Rosaires. Mais vous devriez considérer si vos prières sont vraiment tournées vers Dieu le Père ou si vous priez Marie.
Evidemment, Marie donna naissance à beaucoup d’enfants. Nous voyons dans le passage d’aujourd’hui qu’en dehors de Jésus, elle porta six autres enfants. Jésus devait naître par une vierge. Le fait que Dieu soit né par le corps de la Vierge Marie pour se faire homme est quelque chose que Jésus devait accomplir pour sauver tout le monde du péché. C’est parce que Jésus, Dieu Lui-même, était sans péché qu’Il est né par le corps de la Vierge Marie.
Cependant, les autres enfants de Marie, c’est-à-dire les frères et sœurs de Jésus dans la chair, sont nés dans ce monde normalement. Jacques, qui écrivit l’Epître de Jacques, était le frère de Jésus, et Joseph, Simon, et Jude étaient aussi les frères de Jésus dans la chair. Et Il avait aussi deux sœurs ou plus. A l’exception de Jésus, tous les enfants nés de Marie et Joseph le sont d’une conception normale. C’est un mensonge de dire que Marie n’a pas donné naissance autrement qu’à Jésus, et c’est aussi un mensonge de dire que Marie est née sans péché. C’est un non sens absolu.
Ainsi, nous ne devons pas idolâtrer Marie. Nous ne devons pas adorer la Vierge Marie comme Dieu, ni penser à elle comme la mère ou la femme de Dieu. Nous ne devons pas la prier. Nous ne devons pas l’adorer comme Dieu ni la révérer comme Dieu. Les catholiques prient Marie comme suit: “Sainte Marie pleine de grâce le Seigneur est avec vous; vous êtes bénie parmi les femmes et le fruit de vos entrailles est béni. Sainte Marie, Mère de Dieu, priez pour nous pauvres pécheurs, aujourd’hui et à l’heure de notre mort. Amen.” J’ai vu un jour à la télévision catholique comment ils faisaient cette prière à Marie: Un homme récitait d’abord la première moitié de la prière, et les autres répondaient par l’autre moitié. Quand je vis cela, cela m’a attristé au delà des mots.
Ils prient ainsi, mais Marie n’est pas pleine de grâce comme Dieu. Quel est le non sens à parler de Marie comme étant pleine de grâce? Marie était une femme sur qui la grâce de Dieu est venue. Tout comme vous et moi avons reçu la grâce de Dieu par la foi, Marie aussi fut couverte de l’amour de Dieu. C’est parce que Dieu utilisa le corps de Marie comme Son instrument qu’elle était bénie. C’est seulement parce que Marie accepta la grâce de Dieu par la foi, et donna naissance à Jésus, qu’elle reçut la grâce et l’amour de Dieu; si elle n’avait pas donné naissance à Jésus, elle n’aurait pas été différente. En dépit de cela, les gens pensent charnellement, la déifient, font des statues d’elle, et demandent de l’aide devant ces statues. Rien ne peut être aussi inapproprié.
Dans le catholicisme, beaucoup de cas d’apparitions de Marie ont été rapportés. D’autres ont témoigné qu’ils ont vue des larmes de sang couler des yeux de leur statue. Si une statue saigne, ce n’est que de la rouille, de l’eau s’infiltre dans la statue et fait rouiller les parties métalliques à l’intérieur. En déifiant cela, les catholiques créent l’atmosphère d’une Marie vivante, mais en fait ce qu’ils disent est entièrement faux.
Bien sûr, ces mots peuvent offenser ceux qui déifient et adorent Marie, mais c’est la réalité. Ils clament que Marie n’a jamais donné naissance en dehors de Jésus. Mais il est clairement écrit dans la Parole que Marie eut plusieurs enfants. Cela signifie-t-il que la Bible est un mensonge? Ou que notre Bible est différente de leur Bible? Ce passage dans leur Bible est le même que pour nous, même s’ils ont sept livres en plus appelés “Apocryphes”.
Comment Marie peut-elle être la sainte Mère de Dieu? Elle est simplement une femme. Exactement comme nous, Marie est humaine. La prier est totalement futile. Ceux qui ont des pensées charnelles ont mal compris Marie au point qu’ils l’ont idolâtrée et déifiée, et placent leur foi en elle. Mais cette Marie, que les catholiques révèrent comme la Reine des Cieux jusqu’à ce jour, n’est autre qu’une simple femme tel que c’est écrit dans la Parole. Marie n’était pas une grande femme que tout le monde citait, mais juste une femme de foi. Mais les générations suivantes l’ont déifiée et adorée ainsi. C’était le plan du Diable. Il dit encore aux gens: “Croyez en Jésus, mais croyez aussi en Marie” pour qu’ils ne reçoivent pas la rémission des péchés malgré leur foi en Jésus. Le Diable fait cela parce qu’on ne peut pas être sauvé si on ajoute ou soustrait à la Parole de Dieu.
C’est pour cela qu’aujourd’hui je traite de ce sujet si sérieusement en essayant de prêcher la Parole de vérité. C’est aux aspects spirituels que nous devons faire attention.
Il n’y a rien d’autre que cette foi en l’évangile de l’eau et de l’Esprit que nous devons connaître. En dehors de cette foi, toutes nos mauvaises œuvres, telles que la corruption de la vérité, et l’adulation des humains selon nos pensées, nous rend ennemis de Dieu, et nous ne devons donc pas tolérer ces choses. Comme l’Eglise Catholique a couvert le fait que Marie ait donné d’autres enfants que Jésus Christ, les catholiques prient Marie et s’y attachent encore davantage. C’est parce qu’ils ne croient pas en la Parole mais suivent leurs propres pensées humaines qu’ils périssent ainsi.
Alors que vous et moi continuons nos vies de foi, si nous ne vivons pas sur la base de la Parole de Dieu, nous aussi aurons ces résultats. Ce que la Parole approuve est approuvé, et si la Parole dit que Dieu nous a sauvés par l’eau et par l’Esprit, alors Il nous a effectivement sauvés par l’eau et par l’Esprit; nous ne devons pas interpréter cela de manière si absurde en nous basant sur des pensées charnelles. Nous ne devons pas idolâtrer ou louer quelqu’un autrement que ce que la Bible dit. Nos vies de foi doivent être centrées sur la Parole.
Nous prêchons l’évangile au monde. En fait, nous devons consacrer toute notre énergie à répandre cet évangile. Mes chers partenaires, alors que vous et moi prêchons l’évangile de l’eau et de l’Esprit, quelle tâche nous a été confiée à chacun dans notre travail? Consacrons-nous tous nos efforts à cette œuvre? Si nous ne consacrons pas toute notre énergie à cette œuvre, des choses absurdes peuvent arriver et nous tromper. Vous êtes les ouvriers de l’évangile, et les témoins qui répandent l’évangile de par le monde entier. Ce temps maintenant est plus qu’opportun pour répandre l’évangile. Si nous ne le répandons pas maintenant, nous devrons risquer notre vie pour le répandre plus tard, et ce qui est pire, nous ne pouvons attendre que ce soit aussi efficace qu’aujourd’hui.
Dans un temps aussi favorable pour répandre l’évangile, si nous ne nous consacrons pas à cette mission, alors nous aussi pourrions tomber dans ces erreurs charnelles. Les gens de la ville natale de Jésus L’ignoraient à cause de leurs pensées charnelles. Les catholiques exaltent Marie avec leurs pensées charnelles. Pour ne pas suivre leur exemple, chacun de nous doit être fidèle à la tâche qui nous est assignée et courir pour l’évangile.
Mes chers partenaires, la porte va s’ouvrir dans le monde entier. Elle s’ouvrira. Les nations fermées seront ouvertes et nous pourrons prêcher l’évangile dans tous les coins du monde. Nous pouvons envoyer nos livres chrétiens dans des pays où l’évangile de l’eau et de l’Esprit n’a pas encore été répandu et les partager avec des gens, et nous pouvons aussi imprimer nos livres dans ces pays. Par nos partenaires dans le monde entier qui ont reçu la rémission du péché et travaillent maintenant avec nous, nous pouvons imprimer nos livres chrétiens localement et les distribuer directement. L’évangile sera répandu partout en peu de temps.
Et nous continuerons à publier de nouveaux livres sur notre site web. Comme nous continuons à publier notre série sur la croissance spirituelle comme ce livre sur Matthieu, l’œuvre de Dieu se fera avec succès. Nous devons faire cette œuvre par la foi et continuer à vivre notre vie de foi spirituelle.
Je crois qu’il est temps pour nos saints et ministres dans le monde entier d’être forts et ambitieux. Et je crois que notre but doit être clair. Nous ne devons pas mettre l’accent sur l’approbation des autres. Plutôt, nous devons penser au fait d’accomplir fidèlement ou non l’œuvre que Dieu nous a confiée, et si oui ou non l’évangile de l’eau et de l’Esprit atteindra le monde entier. Nous devons nous demander si nous consacrons ou non nos forces et efforts à cette œuvre. C’est ce à quoi nous devons être attentifs. N’oubliez jamais le fait que Satan essaie de nous faire avoir des pensées charnelles pour nous détruire. Ne pensez même pas que vous vivrez pendant dix mille ans. Le monde finira tôt ou tard.
La raison de l’échec complet de l’Eglise Orthodoxe Russe est une grande leçon pour nous. Ses dirigeants parlaient pendant des années de choses telles que la tenue des prêtres en chaire, si ces vêtements devaient être bleus, rouges, ou noirs. Alors qu’ils se disputaient sur ces questions absurdes, savez-vous ce qui s’est passé en Russie? La Révolution Communiste éclata, et les communistes emprisonnèrent tous les religieux et les tuèrent. Quand les chrétiens plaçaient leurs pensées dans des choses aussi absurdes, Satan souffla un vent dévastateur sur eux.
N’est-ce pas ainsi dans le christianisme aujourd’hui? Chaque dénomination ne dit-elle pas être la seule et la meilleure? En Corée, il y avait un groupe hérétique nommé l’Eglise de la Vie Eternelle, dont le fondateur a été arrêté récemment et condamné à mort pour avoir tué plusieurs disciples qui s’étaient échappés de la secte. Ce fondateur disait qu’on pouvait avoir la vie éternelle en gardant les 318 commandements de sa propre loi. L’un de ces articles consistait en quelque chose de bizarre tel que l’on peut recevoir la vie éternelle si on ne couche pas avec sa femme. En comparaison aux 613 commandements de la Loi de Dieu, les 318 de sa loi n’étaient que la moitié de la vraie loi, mais malgré cela, quelqu’un aurait-il pu en observer un seul? C’est impossible, même pour le plus fervent adepte de la secte. Puisque tout le monde est insuffisant, ce dont nous avons besoin c’est de la puissance de l’évangile qui sauve les pécheurs insuffisants, et non de ce genre de commandements humains bizarres.
Mes chers croyants, je vous encourage à vous examiner. N’êtes-vous pas insuffisant? Bien sûr que vous l’êtes. Comment, alors, pouvez-vous recevoir la rémission de vos péchés? Vous avez été sauvé seulement en croyant en l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Si vous croyez vraiment en l’évangile de l’eau et de l’Esprit, vous transférez aussi vos insuffisances sur Jésus Christ.
“Que faut-il faire? Croire au moins en l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Le Seigneur vint sur cette terre, fut baptisé, mourut à la Croix, ressuscita des morts, et m’a ainsi sauvé par l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Je crois en cela. Je suis maintenant sans péché, car le Seigneur a expié tous mes péchés. Bien que je sois insuffisant, Dieu m’a confié Son œuvre, et je l’accomplirai fidèlement avant d’aller vers Lui”. C’est la foi spirituelle.
Mes chers croyants, nous devons vivre avec ce genre de pensée spirituelle et par cette foi. Plutôt que commenter ce que sont les autres, il nous est plus bénéfique de nous examiner nous-mêmes, reconnaître nos insuffisances, et méditer l’évangile du Seigneur. Souvenez-vous que lorsque vous montrez quelqu’un du doigt, trois doigts sont pointés vers vous. Nous devons nous souvenir du passage de la Bible: “Mais si vous vous mordez et vous dévorez les uns les autres, prenez garde que vous ne soyez détruits les uns par les autres” (Galates 5:15) et réaliser que discuter de ce qui a été bien fait et ce qui a été mal fait c’est enfoncer nos dents les uns dans les autres et nous dévorer jusqu’à nous tuer. Si nous continuons à nous déchirer les uns les autres, qui pourra survivre entier?
Alors que je lis le passage des Ecritures d’aujourd’hui, je voudrais dire quelques paroles à propos, à des chrétiens qui ont déifié Marie et croient en elle au lieu de croire en Dieu le Père et en la divinité de Jésus: “Arrêtez cette absurdité maintenant!” Je veux qu’ils réalisent qu’ils ne vivent leur vie de foi que charnellement, et qu’ils retournent maintenant à la vraie vie de foi spirituelle. Cela m’attriste beaucoup de voir que des gens ont fabriqué des religions étranges en ajoutant librement leurs propres pensées et vont droit à la destruction.
Nous devons croire en la Vérité proclamée par la Bible telle qu’elle est. Comme la Parole dit que Dieu a effacé tous nos péchés par l’évangile de l’eau et de l’Esprit, nous devons croire tel que c’est dit. C’est quand nous croyons en cela que nous sommes sans péché. Et c’est le but de notre foi que nous soyons nés de nouveau et entrions dans le Royaume des Cieux. Est-ce vrai ou non? Bien sûr que oui. Sommes-nous devenus sans péché juste parce qu’il y a eu un changement émotionnel dans nos cœurs? Non, c’est parce que nous croyons en l’évangile de l’eau et de l’Esprit que nous sommes maintenant sans péché.
Mes chers croyants, si quelqu’un essaie d’altérer l’évangile de l’eau et de l’Esprit, il est dans l’erreur. Mais parmi les justes, il peut y avoir des méchants, même s’ils n’essaient pas d’altérer le vrai évangile. S’il y a quelqu’un parmi ceux qui sont nés de nouveau qui ne sert pas le vrai évangile mais essaie seulement de vivre vertueusement pour gagner une bonne réputation, il est méchant devant Dieu. Supposons qu’il y ait quelqu’un parmi nous qui n’ait rien fait de mal et ait vécu pieusement. Mais cette personne ne sert pas l’évangile. Cette personne est-elle une bonne personne? Non. Peu importe qu’elle vive pieusement, si elle ne sert pas l’évangile et ne vit pas pour l’évangile, elle est une personne méchante. Elle est une personne méchante qui n’a rien fait de bon.
Quelle perte est-ce pour Dieu que nous péchions, et quel bénéfice tire-t-Il du fait que nous ne péchions pas? Si nous péchons, c’est seulement nous qui sommes jugés et punis. Dieu n’est pas dirigé ou influencé par nous, mais Il est le seul Dieu omniscient et omnipotent qui peut tout faire selon Sa volonté. Il est le Juge. Nous ne devons pas penser à Lui comme à l’un d’entre nous, comme s’Il était comme nous. C’est nous qui avons besoin de Lui. Est-ce parce que nous avons vécu vertueusement que nous sommes justifiés? Non, absolument pas! C’est parce que nous croyons en Lui que nous avons reçu la rémission de nos péchés. C’est parce qu’Il a effacé nos péchés par l’évangile de l’eau et de l’Esprit que nous sommes sauvés. Et c’est parce que nous croyons en cela que nous sommes maintenant sans péché. Vivre vertueusement ne signifie pas qu’il y ait beaucoup de changement spirituel en vous.
Quand nous servons l’évangile, nous sommes transformés spirituellement et notre foi grandit. Si nous ne servons pas l’évangile, alors il n’y a aucun bénéfice pour nous, et nous ne sommes pas meilleurs. Si l’évangile de l’eau et de l’Esprit nous est ôté, il n’y a pas de bonne foi en nous, ni aucune foi du tout.
Supposons que vous abandonniez vos efforts de service de l’évangile et vaquiez plutôt à vos affaires charnelles. Que se passera-t-il? Vous serez corrompu en un rien de temps. Votre cœur se perdra immédiatement, comme les mouches viennent sur un rat mort. Quand votre cœur meurt ainsi, la mauvaise odeur de la décadence vient. Votre corps, vos actes, votre pensée et votre réflexion sentiront mauvais. Êtes-vous d’accord? C’est vrai pour moi aussi. Moi aussi je sentirai une terrible odeur si je ne servais pas cet évangile. Si je n’étais pas né de nouveau, je ne supporterais pas les gens de ce monde. A moins de servir l’évangile, c’est ce que nous deviendrons.
 
 
Notre foi ne doit pas être charnelle mais spirituelle
 
Nous ne devons pas vivre notre vie de foi charnellement. Déduire que Marie est la femme de Dieu le Père parce qu’elle a donné naissance à Jésus est la logique charnelle. Comment cela pourrait-il être de logique spirituelle? Quelqu’un peut-il ignorer Jésus seulement parce qu’Il est de sa ville natale?
On ne doit pas déifier Marie, ni ignorer Jésus simplement parce qu’Il vient de la même ville. Jésus est le Fils de Dieu, Il est fondamentalement Dieu Lui-même, et Il est notre Sauveur. En dépit de cela, il y avait des Rabbins juifs – des enseignants – qui entendaient Sa Parole et L’ignorèrent. Peu importe que ce soient de grands enseignants, ils ne pouvaient pas parler comme Jésus. Ils ne pouvaient pas révéler le mystère du salut. Mais en dépit de cela ils s’opposaient à l’évangile de l’eau et de l’Esprit et refusaient de croire. Et parce qu’ils n’ont pas cru, Jésus n’a pas fait de signes ni de miracles ici.
La même chose s’applique à vous et moi aussi. Si vous ne croyez pas en cette Parole de Dieu, le Seigneur n’agira pas dans vos cœurs. C’est quand vous et moi croyons en la Parole de Dieu de tout cœur que le Seigneur agit dans nos cœurs. Quand le Seigneur soutient notre cœur, le remplit, nous amène à Le servir, nous permet d’éviter de tomber dans le mal et de Le suivre en nous conduisant par Sa Parole, c’est alors que nous tenons ferme sur notre foi.
Donc, nous ne devrions pas vivre nos vies de foi charnellement, mais nous devons vivre par la foi. Notre vie de foi doit être centrée sur la Parole. Nous devons baser nos vies de foi sur la Parole. Nous ne pouvons mettre côté cette vie de foi. “Puisque j’ai beaucoup grandi, je peux maintenant faire mon propre jugement et m’occuper de moi-même, même sans la Parole.” Ces pensées là sont fausses.
Nous devons toujours vivre nos vies de foi centrées sur la Parole. Nous ne devons jamais oublier l’évangile de l’eau et de l’Esprit, mais nous fondant dans la Parole, nous devons faire de l’annonce de l’évangile de l’eau et de l’Esprit notre but, et nous devons continuer d’aller vers ce but. C’est alors que nous pouvons éviter d’être pris dans des affaires absurdes et perdre notre temps. Et alors nous pouvons vivre nos vies comme ses serviteurs, être conduits par Dieu et aimé par Lui encore plus, et prospérer corps et esprit. Ainsi, nous ne devons pas vivre notre vie charnellement.
Combien de membres de famille avait Jésus dans la chair? Ses frères seuls étaient sept. Cela signifie que Marie avait au minimum 7 enfants. Il est possible qu’elle en ait eu encore plus, mais c’est le minimum qu’elle ait eu.
C’est parce que beaucoup de gens aujourd’hui pensent encore à Jésus en des termes humains et croient en Lui de façon humaine que leur foi est sans fondement. “Jésus mourut à la Croix pour moi. Quelle douleur cela représente! J’y crois!” Croire en Lui ainsi c’est avoir une foi charnelle. Notre Seigneur dit qu’Il vint par l’eau et l’Esprit, et qu’Il a effacé tous nos péchés par l’eau et l’Esprit. Ne devrions-nous pas croire, juste comme il Le dit?
Au lieu de sympathiser avec Sa souffrance, ne devrions-nous pas accepter le salut que Jésus a déjà accompli pour nous exactement comme il est, et ne devrions-nous pas nous y tenir et croire en la Parole, exactement comme elle est? Ne soyez pas prétentieux comme montrant de la sympathie pour Jésus. Qui devrait avoir de la sympathie pour qui ici? C’est Dieu le Père et Jésus qui devraient avoir de la compassion pour nous – sommes-nous, après tout, en position de sympathiser avec Jésus? Les mendiants et les clochards sont-ils en position d’avoir pitié de nous?
Tous ceux qui croient en Jésus seulement charnellement doivent se réveiller. Maintenant, ils croient seulement en le sang de la Croix disant: “que c’était douloureux! Comme Il est mort pour moi, je crois en Lui.” Mais cette foi n’est qu’une foi émotionnelle qui vient de la pitié. C’est une croyance absurde par laquelle on croit en Jésus, comme si on Lui faisait une faveur. C’est la foi arrogante qui dit: “Ok, je suis d’accord. Je reconnais que Tu m’as sauvé.”
N’est-ce pas faux? C’est insultant pour la gloire de notre Seigneur. C’est une offense blasphématoire, car quelqu’un qui a besoin de la compassion du Seigneur, ne connaissant pas sa place, accepte de croire en Lui comme si c’était une faveur.
Ce qui nous met en bonne relation avec Dieu c’est la foi. Qu’est ce que la vraie foi? Regardant à l’œuvre de salut par laquelle Dieu nous a sauvés par l’eau et l’Esprit, nous ne pouvons qu’accepter la Vérité de Son amour avec reconnaissance. Et puisque cette Vérité de l’évangile a du sens pour nous quand nous la considérons avec notre raison, nous ne pouvons que révérer Dieu et Lui confesser: “Je crois en ce que Tu as fait pour moi. Je crois en Ton œuvre juste.” Voilà la foi. Regarder avec révérence à ce que Dieu a fait pour nous et croire c’est la foi. Une religion, par contre, c’est quelque chose qui est fait de pensées humaines.
Au lieu d’être liés par vos propres insuffisances, vous devriez méditer sur la vérité selon laquelle le Seigneur a effacé tous vos péchés par l’évangile de l’eau et de l’Esprit, et croire en cette vérité. Nos péchés n’ont-ils pas été transférés sur Jésus quand Il fut baptisé au Jourdain et sortit de l’eau? Notre Seigneur, en prenant nos péchés par Son baptême, mourant à la Croix, et ressuscitant des morts, nous a sauvés parfaitement.
Si nos péchés ont été transférés sur Jésus, nous sommes sans péché. Avez-vous encore du péché, ou n’avez-vous plus de péché? Bien sûr, vous n’avez pas de péché. Et Jésus fut condamné pour tous nos péchés. C’est ainsi qu’Il a purifié nos cœurs. Nous devons maintenant aller de l’avant en plaçant notre foi en notre Seigneur. Bien que vous et moi sommes insuffisants dans notre chair, la vérité c’est que le Seigneur a effacé tous nos péchés. Donc, par la foi nos cœurs peuvent être purifiés, et par la foi nous pouvons vivre nos vies spirituelles de foi pour l’œuvre qui plait au Seigneur. Tout ce qu’il nous reste à nous c’est de recevoir une nouvelle force chaque jour et courir la course de la foi.
Nous devons vivre nos vies de foi spirituellement. Nous n’avons pas grandi entièrement, ni ne sommes entièrement matures. Nous devons continuer à courir vers le but comme le déclare l’apôtre Paul: “Ce n’est pas que j’aie déjà remporté le prix, ou que j’aie déjà atteint la perfection; mais je cours, pour tâcher de le saisir, puisque moi aussi j’ai été saisi par Jésus Christ. Frères, je ne pense pas l’avoir saisi; mais je fais une chose: oubliant ce qui est en arrière et me portant vers ce qui est en avant, je cours vers le but, pour remporter le prix de la vocation céleste de Dieu en Jésus” (Philippiens 3:12-14).
Ainsi, je voudrais vous dire à tous et aux ouvriers de par le monde: “Ne vous inquiétez pas de ceci ou de cela. Soyez fidèle à ce qui vous a été confié. Si vous pouvez gagner du temps tout en faisant cette œuvre, vous devriez vous examiner et vous appuyer sur votre foi. Que gagnerez-vous à commenter ce que font les autres, s’ils font bien ou mal? Soyez diligent si vous avez du temps en plus. Nous sommes loin du but d’atteindre le prix de la vocation céleste en Jésus Christ.”
Pouvez-vous devenir assez saint pour vous tenir devant Dieu avec votre propre justice? Pouvez-vous être saint en ne faisant aucune faute en paroles et en actions? Jamais! Servir le Seigneur est saint, ce n’est pas en prétendant être saint par nous-mêmes que nous devenons saints. C’est seulement à cause de l’évangile que nous sommes devenus saints. C’est parce que l’évangile a effacé tous nos péchés que nous avons été sanctifiés.
Pour être franc, nous ne prions pas tellement quand nous nous assemblons. Nous prions pour l’annonce de l’évangile dans le monde, et pour toutes les choses que nous faisons pour servir l’évangile fidèlement et efficacement. Puis, nous les ouvriers mangeons et parlons ensemble dans la joie. Comme nous nous rencontrons après avoir travaillé dur, nous avons de bons plats pour restaurer nos forces. S’il nous reste du temps nous jouons au football. Nous sommes rafraîchis en le faisant, et revenons à notre poste pour servir au mieux la vérité de l’évangile. Retourner prendre soin de nos familles et faire ce qui nous a été assigné avec une force renouvelée est spirituel. Est-ce spécial? Qu’y a-t-il d’autre à faire pour nous, sinon faire l’œuvre que Dieu nous a confiée fidèlement et diligemment?
Si vous ne servez pas le Seigneur, ni l’évangile, pouvez-vous faire autre chose pour être saint? Serez-vous saint si vous cultivez votre esprit dans une grande méditation à la cave? Au lieu de devenir saint, vous serez encore pire. Si quelqu’un est tourné sur lui-même et s’assied sans rien faire, des pensées du monde et inutiles viendront dans son esprit.
Mes chers partenaires, nous n’avons pas encore entièrement répandu l’évangile. Nous en sommes loin. Je sais que c’est dur pour nous. Je crois que Dieu nous donnera la force. Dieu nous fera servir encore plus. Parfois, nous sommes troublés par les choses du passé. Mais nous ne devons pas être liés aux choses que nous avons faites. Plutôt, nous devrions nous porter vers le but pour le prix de la vocation céleste en Jésus Christ. Paul essayait aussi d’oublier ces choses derrière lui et d’aller de l’avant vers les choses qui sont devant. Vous devez faire ce qui vous a été assigné fidèlement à chacun, et dévouer votre cœur et votre force à cette œuvre. C’est sage.
Jésus dit: “Un prophète n’est méprisé que dans sa patrie et dans sa maison.” Vous aussi serez méprisé dans votre maison. Si les membres de votre famille ne sont pas nés de nouveau, vous serez souvent persécuté. C’est parce que vous n’êtes pas spirituellement compatible avec eux qu’il y a une tension entre vous et les membres de votre famille. Parce que nous, nés de nouveau, vivons nos vies de foi et vivons pour l’évangile, nos pensées et notre style de vie sont différents des gens du monde. Il y a beaucoup trop d’incompatibilités entre ceux qui sont nés de nouveau et ceux qui ne sont pas encore nés de nouveau.
 
 
Nous devons répandre l’évangile de l’eau et de l’Esprit en Europe aussi
 
Je crois que nous devons répandre l’évangile en Europe plus vigoureusement aussi. Bien que nous ayons publié nos livres dans la plupart des langues européennes, il y a peu de gens qui reçoivent ce vrai évangile en Europe. Beaucoup de gens du monde entier demandent nos livres, mais ces demandes venant d’Europe sont assez rares. Nos livres ne sont pas encore entrés en nombre dans un seul pays d’Europe, mais comme un chemin s’ouvrira bientôt pour cela, nous nous y préparons. Dans peu de temps, nous entendrons la nouvelle que la vérité de l’évangile de l’eau et de l’Esprit se répand en Europe encore plus qu’aux Etats Unis.
Je crois que l’évangile sera bientôt répandu au Japon aussi. Récemment, l’un de nos titres anglais a été traduit en japonais. Comme ce livre a mis du temps à sortir, les japonais qui cherchent la vérité seront capable de réaliser immédiatement en lisant notre livre que c’est la vérité.
Dans mon précédent sermon je vous ai parlé des quatre terrains du cœur, et ce que nous devons en tirer est ceci: “Suis-je ivraie ou blé?” “Étais-je comme le bord du chemin quand j’ai entendu l’évangile? Ai-je entendu cet évangile en vivant une vie religieuse? Ou étais-je un terrain pierreux qui reçu l’évangile de l’eau et de l’Esprit un moment mais n’ai pu y croire de tout cœur? Quand cet évangile m’a été prêché, ai-je seulement dit que je croyais, même si mon cœur était plein de péchés, peu étant révélés et pas encore reconnus? Ou suis-je maintenant un sol d’épines? Bien que je croie en l’évangile, parce que j’aime trop le monde, est-ce que je ne suis pas le Seigneur seulement avec un cœur partagé? Où suis-je une bonne terre? Est-ce que je crois vraiment que le Seigneur m’a sauvé, même si je suis si insuffisant? Et suis-je un vrai grain de blé devant le Seigneur?” Ce sont des choses que nous devons nous demander.
Dans les sermons précédents j’ai expliqué une série de paraboles de Jésus en Matthieu 13. Vous souvenez-vous de cette Parole? L’avez-vous oubliée? Réalisez-vous si vous êtes du blé ou de l’ivraie, vraiment? Et connaissez-vous quel niveau vous atteignez dans votre vie de foi, vraiment? Nous étions fondamentalement comme le bord du chemin ou le sol pierreux. Ceux qui ne se sont pas appuyés sur la Parole sont encore pierreux. C’est en se tenant sur la Parole que nous reconnaissons que nous sommes méchants. Et c’est en nous tenant sur la Parole de l’eau et de l’Esprit, et parce que le Seigneur a effacé nos péchés, que nous devenons sans péché et sommes amenés à la vie au lieu de mourir.
“Même si j’ai reçu la rémission des péchés, ne suis-je pas en train d’essayer de réussir seulement dans ce monde, incapable de rejeter ma convoitise? Ne suis-je pas en train d’utiliser le nom de Jésus au profit de ma prospérité dans ce monde?” Nous devons penser à ces choses. Nous devons nous examiner pour voir si nous sommes ce genre de terrain: ces cœurs ne s’intéressent pas à l’évangile de l’eau et de l’Esprit, ni à le servir, mais seulement à la richesse, et trompés par la popularité du monde et les plaisirs de la chair, tous leurs intérêts se trouvent là. Nous devons réaliser que ces trois terrains sont mauvais, reconnaître que nous sommes ces terrains, et croire en l’évangile de l’eau et de l’Esprit.
Nous devons reconnaître: “Mon cœur désire ce monde et ne connaît pas ses péchés. Ce n’est pas bien. Je fais une erreur ici.” Et nous devons croire en la Parole de l’eau et de l’Esprit. Alors, nous deviendrons de bonnes terres, accepterons la Parole, porterons de bons fruits, et deviendrons nous-mêmes du bon grain. C’est quand nous acceptons le fait que nous sommes méchants et liés à l’enfer si nous avons du péché, et quand nous recevons l’évangile de l’eau et de l’Esprit aussi, que nous devenons une bonne terre. C’est ainsi que nous devenons le blé et la bonne terre devant Dieu qui porte par trente, soixante et cent. Ces gens-la sont conduits par Dieu et se verront confier davantage. Ils seront encore plus fidèles quand ils seront persécutés, et donc le Seigneur répandra plus de bénédictions sur eux. Il n’y a aucun doute à ce sujet.
Quand Pierre dit à Jésus: “Nous avons tout laissé pour Te suivre”, Jésus répondit ainsi: “Je vous le dis en vérité, il n’est personne qui, ayant quitté, à cause de moi et à cause de la bonne nouvelle, sa maison, ou ses frères, ou ses sœurs, ou sa mère, ou son père, ou ses enfants, ou ses terres, ne reçoive au centuple, présentement dans ce siècle-ci, des maisons, des frères, des sœurs, des mères, des enfants, et des terres, avec des persécutions, et, dans le siècle à venir, la vie éternelle.” (Marc 10:28-30).
Quand nous servons l’évangile de l’eau et de l’Esprit, le Seigneur ne nous donne jamais la bénédiction de la foi sans persécution. Notre Seigneur veut que nous soyons purifiés des restes charnels de nos cœurs avant qu’Il nous bénisse selon Son désir. Quand Il pense: “Un tel m’est fidèle, et ne se détournera pas si je le bénis”, Il lui donne des bénédictions matérielles aussi. Dieu nous donne une foi forte au début, puis Il nous donne d’autres bénédictions en plus de la foi.
Nous devons penser à ces choses: ayant une foi profondément ancrée, nous devons nous tenir sur la Parole que nous entendons, avoir des pensées spirituelles, croire en la Parole de Dieu et penser à notre façon de vivre. Nous devons humilier nos cœurs devant Dieu au lieu de penser que nous sommes déjà parfaits. Nous devons laisser nos restes charnels quand le Seigneur nous amène à le faire, et nous reconnaître comme nous sommes quand Dieu le veut. Et nous devons suivre le Seigneur avec un cœur pur, sans laisser nos cœurs se fermer à cause de nos insuffisances en les renversant par notre foi. Quand nous prions le Seigneur, nous tenons sur la Parole, et Le servons par la foi, Il nous confie diverses œuvres. Quand cela convient à Dieu, Il nous bénit tellement, directement ou indirectement.
Devenons spirituels. C’est la clé. Il n’y a rien d’autre. Il y a des gens qui sont nés de nouveau il y a 10 ans ou plus, mais cela ne signifie pas qu’ils sont déjà parfaits. Ils doivent poursuivre encore le but pour remporter le prix de la vocation céleste de Dieu en Jésus Christ (Philippiens 3:14). Etapes après étapes, nous devons continuer à courir jusqu’à ce que le Seigneur soit satisfait.
Il ne nous reste plus qu’à prêcher l’évangile de l’eau et de l’Esprit au monde entier. Il est intolérable que nous soyons des obstacles à l’avancée de l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Si cet évangile est répandu, il n’est pas grave que nous soyons insuffisants. Et si nous croyons en l’évangile de l’eau et de l’Esprit, vivons pour cet évangile, gardons la Parole de Dieu dans nos cœurs et la suivons par la foi, alors Dieu, aussi, dira que c’est bon.
Cependant, si nous nous engageons dans des choses inutiles, et nous querellons sur des choses viles, Dieu ne pourra tolérer cela. Tout est perte de temps en dehors de l’annonce de l’évangile. Nous devons tout faire pour répandre l’évangile de l’eau et de l’Esprit, comme il est écrit: “Que vous mangiez ou buviez, ou quoi que vous fassiez, faites tout pour la gloire de Dieu” (1 Corinthiens 10:31).
Et je dois dire que les catholiques du monde entier doivent se réveiller et prendre conscience. Qu’ils aiment entendre cela ou non, ce qui doit être dit doit l’être. Ils doivent savoir que Marie a donné naissance à six autres enfants après Jésus. C’est le devoir du prophète de leur permettre de réaliser la vérité de la Parole, et qu’ils reconnaissent: “Ce que nous avons cru est faux. C’est tout faux.” Marie était une femme ordinaire, mais elle fut bénie quand elle crut la Parole de Dieu. Nous voulons aussi cette foi forte, car c’est la chose la plus bénie pour les saints nés de nouveau.
Que les gens nous écoutent ou non, nous les sacrificateurs de ce temps devons leur dire la vérité exacte de la Parole de Dieu, car il est écrit:
“Car les lèvres du sacrificateur doivent garder la science,
Et c’est à sa bouche qu’on demande la loi,
Parce qu’il est un envoyé de l’Éternel des armées” (Malachie 2:7).
Remercions Dieu et consacrons toutes nos forces à servir l’évangile. Vivons par la foi spirituelle. Alléluia!