Sermons

Sujet 24: SERMONS POUR CEUX QUI SONT DEVENUS NOS PARTENAIRES

[24-46] Dieu nous a rendus justes en faisant l'impossible (Genèse 17:15-22)

(Genèse 17:15-22)
«Dieu dit à Abraham : Tu ne donneras plus à Saraï, ta femme, le nom de Saraï; mais son nom sera Sara. Je la bénirai, et je te donnerai d'elle un fils; je la bénirai, et elle deviendra des nations; des rois de peuples sortiront d'elle. Abraham tomba sur sa face; il rit, et dit en son coeur : Naîtrait-il un fils à un homme de cent ans? et Sara, âgée de quatre-vingt-dix ans, enfanterait-elle? Et Abraham dit à Dieu : Oh! qu'Ismaël vive devant ta face! Dieu dit : Certainement Sara, ta femme, t'enfantera un fils; et tu l'appelleras du nom d'Isaac. J'établirai mon alliance avec lui comme une alliance perpétuelle pour sa postérité après lui. A l'égard d'Ismaël, je t'ai exaucé. Voici, je le bénirai, je le rendrai fécond, et je le multiplierai à l'infini; il engendrera douze princes, et je ferai de lui une grande nation. J'établirai mon alliance avec Isaac, que Sara t'enfantera à cette époque-ci de l'année prochaine. Lorsqu'il eut achevé de lui parler, Dieu s'éleva au-dessus d'Abraham.»
 

Je planifie d'aller en voyage missionnaire en Chine avec quelques ministres l'année prochaine. Travaillons dur et gagnons davantage d'argent. Gagnons davantage d'argent et utilisons-le pour l'évangile du Seigneur. 
 

Isaac, le fils d'Abraham, est né à travers Sarah la stérile
 
Dans la lecture des Écritures d'aujourd'hui, nous pouvons voir que Dieu est apparu à Abraham, notre ancêtre de la foi, et lui a dit : «Dieu dit à Abraham : Tu ne donneras plus à Saraï, ta femme, le nom de Saraï; mais son nom sera Sara. Je la bénirai, et je te donnerai d'elle un fils; je la bénirai, et elle deviendra des nations; des rois de peuples sortiront d'elle» (Genèse 17:15-16). Dieu dit qu'Il donnerait un fils à Abraham par sa femme Sarah la stérile. Alors Abraham a répondu : «Ce serait bien si mon fils Ismaël vivait devant Toi et grandissait bien puis héritait de ma lignée. Je comprends que Tu me réconfortes maintenant. J'apprécie Ton souci. Merci.»
Quelle était la raison pour laquelle Abraham a répondu comme ceci? Abraham regardait cette situation dans une perspective humaine et pensait qu'il lui était impossible d'avoir un enfant avec sa femme, Sarah, qui avait maintenant 90 ans et n'était jamais tombée enceinte d'un enfant durant sa vie entière. Donc, Abraham disait qu'il serait satisfait si Ismaël, le fils né de sa servante, grandissait bien et héritait de sa lignée. Mais Dieu a dit que la pensée d'Abraham était mauvaise. Dieu dit : «Sara, ta femme, t'enfantera un fils; et tu l'appelleras du nom d'Isaac,» et a rejeté résolument la réponse négative d'Abraham. Alors Dieu dit clairement à Abraham : «Sara, ta femme, t'enfantera un fils; et tu l'appelleras du nom d'Isaac. J'établirai mon alliance avec lui comme une alliance perpétuelle pour sa postérité après lui» (Genèse 17:19).
Qu'est-ce que cela signifie? Dieu dit qu'Il donnerait réellement un fils à Abraham par sa femme qui était maintenant âgée de 90 ans. Et Dieu a dit à Abraham de lui donner le nom d'Isaac. Isaac signifie «il rit» en langue hébraïque. Ainsi, Dieu a dit qu'Il donnerait un fils à Abraham à travers sa femme Sarah et que ce fils, Isaac, était celui qui leur apporterait du rire et de la joie. Dieu disait à Abraham qu'Il ferait quelque chose qui était absolument impossible à sa pensée humaine. Cette promesse que Dieu a faite à Abraham de lui donner des descendants à travers Isaac signifie que Dieu allait accomplir des choses impossibles pour vous et moi. Le nom original de la femme d'Abraham était Sarai, mais il a été changé en Sarah parce que Dieu avait dit à Abraham de l'appeler Sarah. Sarah était stérile jusqu'à l'âge de 90 ans. Et Dieu dit qu'Il donnerait certainement un enfant à Abraham à travers Sarah, sa femme stérile.
Réfléchissez à cela. Comment une femme âgée pouvait-elle porter un enfant à un âge où son corps desséchait? Elle ne pouvait pas donner naissance à un enfant. C'est impossible. En dépit de cela, Dieu dit qu'il allait certainement donner un fils à Abraham à travers Sarah. Abraham, notre ancêtre dans la foi, croyait cette Parole de Dieu jusqu'à la fin même si cela semblait impossible.
Cette Parole de Dieu ne s'applique pas à Abraham seul. Dieu dit cela à tous les gens qui croient en Lui y compris Abraham. Quand nous regardons la Parole de Dieu dans notre perspective charnelle, il semble que la Parole de Dieu ne puisse pas s'accomplir par notre chair tout comme il semblait impossible que la femme d'Abraham ne donne naissance à un enfant quand elle avait 90 ans. Qu'est-ce que cela signifie? Oui, il est impossible pour vous et moi de devenir justes dans notre chair en ne commettant même pas de péché. Cependant, Dieu a promis d'accomplir l'impossible et a finalement donné «Isaac» pour vous et moi selon cette promesse. Dieu a envoyé Jésus Christ dans ce monde et nous a donné le rire et la joie en expiant tous nos péchés. Le Dieu Tout-puissant a accompli cette œuvre qui n'aurait jamais pu être accomplie par notre propre force. 
 

 
Est-il possible de devenir parfait dans notre chair? 

 
Vous et moi avons clairement reçu la rémission des péchés par le Seigneur. Mais ce serait merveilleux si nous qui avons déjà reçu la rémission des péchés devenions parfaits même dans notre chair, mais est-ce réellement possible? Ce n'est pas possible. Ce n'est pas possible tout comme il n'était pas possible à Sarah de donner naissance à un enfant à l'âge de 90 ans.
Savez-vous quand les saints qui ont reçu la rémission des péchés deviennent le plus affligés? C'est quand ils ont peu grandi après avoir reçu la rémission des péchés, comme un enfant qui est prêt à aller à l'école élémentaire après avoir appris à marcher. Pendant cette première phase de croissance, la plupart des saints commencent à penser qu'ils devraient devenir meilleurs dans la chair puisqu'ils sont devenus parfaits spirituellement, et ils commencent à lutter pour cela. Cependant, il est impossible de devenir parfait dans la chair. Comme Sarah ne pouvait pas donner naissance à un enfant à cet âge avancé, il est impossible à une personne de devenir parfaite dans la chair indépendamment qu'elle croie en Jésus ardemment ou pas. Plutôt, le cœur des saints nés de nouveau est devenu parfait, mais ils ne peuvent pas devenir parfaits dans leur chair. Leur cœur ne peut qu'être affligé puisque la réalité est de loin différente de l'idéal. Cependant, Dieu a donné un fils à Sarah alors qu'il semblait impossible d'avoir un enfant. Qu'est-ce que cela signifie? Cela signifie que Dieu fait de ceux qui ne peuvent pas devenir parfaits dans leur chair des gens qui sont justes. C'est ce que Dieu nous enseigne à travers la lecture des Écritures d'aujourd'hui. 
Même si nous avons reçu la rémission des péchés par la bénédiction du Seigneur, nous ne pouvons devenir parfaits dans notre chair par notre propre force. La femme d'Abraham avait 90 ans à l'époque. Une femme de 90 ans peut-elle réellement donner naissance à un enfant même si elle le veut? C'est impossible. Nous avons absolument été rendus parfaits dans nos esprits en croyant en Jésus Christ. Cependant, notre chair peut-elle aussi devenir parfaite en même temps? Non, elle ne le peut pas. Donc, nous aurions dévié en un court moment si Dieu ne nous avait pas parlé de telles choses. Si Dieu ne nous avait pas enseigné ces vérités, nous n'aurions pas été capables de dire que nous sommes devenus les justes.
La chair humaine ne peut jamais devenir parfaite. Mais en dépit de cela, le Dieu Tout-puissant a accompli cette œuvre. Une femme de 90 ans a donné naissance à un enfant. A l'époque, les gens de ce village ont probablement ri de cela. Ils ont probablement ri en disant que cette vieille femme Sarah avait donné naissance à un enfant. Cela pourrait être la raison pour laquelle Dieu a dit à Abraham d'appeler l'enfant du nom d'Isaac.
Il nous est impossible de devenir parfait dans notre chair. Donc, nous ne devons pas suivre les choses de la chair qui ne deviendront jamais parfaites. Ceux qui cherchent à suivre le Seigneur après avoir reçu la rémission des péchés doivent suivre l'Esprit juste. Suivre la chair est mauvais et il est impossible de devenir parfait en des termes charnels. Vous et moi devons réaliser qui nous sommes en tant qu'humains avec la chair. Nous devons savoir honnêtement que nous sommes comme Sarah dans la présence de Dieu. Je dis que nous devons reconnaître nos limites et manques et croire dans la justice de Dieu.
C'est vrai. Nous sommes tous des gens comme Sarah. Nous devons reconnaître : «Je suis quelqu'un qui ne peux pas mener une vie sainte et parfaite de façon charnelle tout comme Sarah n'aurait jamais pu donner naissance à un enfant par sa propre force à l'âge de 90 ans.» Nous devons penser à ce fait et le reconnaître dans nos cœurs. Nous pouvons aller de l'avant et mener une vie vraiment juste de foi seulement quand nous pensons à qui nous sommes réellement et reconnaissons nos faiblesses charnelles. 
Nous pouvons abandonner la vie de foi quand nous réalisons que nous ne pouvons pas mener une vie sainte comme cela. Dieu nous dit maintenant que nous-mêmes sommes des gens comme Sarah, la femme d'Abraham. Dieu nous dit que nous ne pouvons pas mener une vie parfaite dans un sens charnel. Nous devons ouvrir les portes de nos cœurs et écouter cette Parole de Dieu. Et nous devons reconnaître ce fait : «Oui, Tu as raison. Je suis une telle personne méchante. Mais en envoyant Jésus Christ dans ce monde, Tu m'as rendu juste, même si je suis si méchant et ne peux pas devenir parfait de mon propre chef.» Vraiment, nous sommes si méchants et ne pouvons pas devenir parfaits nous-mêmes. Mais en dépit de tous ces faits, Dieu a fait de vous et moi des saints vraiment justes en envoyant Jésus Christ dans ce monde. 
 


Jésus nous a rendus justes

 
Jésus est venu dans ce monde sous la forme d'un humain, a pris tous nos péchés sur ce corps de chair en étant baptisé au Jourdain, et nous a sauvés vous et moi en prenant le jugement de la Croix à notre place. Et nous sommes devenus justes en croyant dans cette œuvre complète de salut de Jésus dans nos cœurs. Vraiment, Dieu aurait pu donner un enfant à Abraham quand sa femme était plus jeune et aurait aussi pu faire que Sarah donne naissance un enfant quand elle était âgée de 65 ans, c'est-à-dire quand elle a quitté sa patrie avec son mari Abraham. Cependant, Dieu a finalement fait que Sarah donne naissance à un enfant seulement après qu'elle ait eu 90 ans. 
Quelle pourrait être la raison à cela? C'était pour montrer, en donnant un enfant à une femme très âgée, ce qui semblait totalement impossible à l'homme. Dieu a montré clairement cette chose merveilleuse qui est arrivée à cause de leur obéissance immuable à Ses Paroles. Dans un sens similaire, nous qui ne pouvions jamais devenir justes par nous-mêmes sommes devenus justes en obéissant et croyant la Parole de l'évangile de l'eau et de l'Esprit. 
Vous et moi devons réellement savoir combien notre chair est souillée. Nous n'aurions pas pu recevoir le salut par nous-mêmes si le Seigneur ne nous avait pas sauvés. Nous n'aurions jamais pu être sauvés excepté par la Parole de la Vérité du Seigneur. De plus, nous sommes des êtres qui n'aurions jamais pu devenir justes si nous n'avions pas eu cette foi de croire en cette Parole du salut. Nous sommes des êtres qui n'aurions jamais pu devenir justes sinon par Dieu. Mais le Dieu Tout-puissant a fait que nous les méchants devenions des saints justes. Dieu le Père nous a sauvés, nous pitoyables. C'est la Vérité même que Dieu nous dit aujourd'hui. Dieu n'a pas donné un enfant à la femme d'Abraham à un âge si avancé parce qu'Il s'ennuyait. Plutôt, Dieu a fait cela selon Sa providence, et a fait enregistrer cet événement dans Sa Parole. C'est pour enseigner à chacun de nous, humains, la façon de devenir une personne juste en croyant en Jésus Christ. 
Réfléchissons à cela. Vous et moi pouvons-nous devenir parfaits dans notre chair? Nos corps physiques deviennent-ils sains et parfaits quand le temps passe après que nous ayons reçu la rémission des péchés? Non, ce n'est pas le cas. Mais nous ne voulons pas reconnaître ce fait. Nous ne voulons pas croire ce fait bien que nous ne soyons pas droits dans la chair. Nous ne devons réellement pas suivre les choses de la chair. Suivre notre chair n'est pas la volonté de Dieu. Nos cœurs deviennent sombres et méchants quand nous suivons les choses de notre chair. Donc, vous et moi devons reconnaître que nous ne sommes pas justes dans la chair. Notre chair est comme Sarah. Nos âmes sont la seule partie de nous qui devient complètement parfaite en croyant la Parole de Dieu. C'est seulement quand nous tenons ferme dans notre foi en la Parole de Dieu que nous pouvons engendrer Isaac tout comme Abraham et Sarah l'ont pu. 
Plus nous vivons la vie de foi longtemps, plus nous devons reconnaître ce fait. Nous devons reconnaître que nous ne pouvons pas, d'aucune manière, devenir justes en des termes charnels, et que nous sommes quelqu'un comme Sarah qui ne pouvait pas porter un enfant à l'âge mûr de 90 ans. Mais nous sommes devenus justes seulement en croyant que Jésus Christ a expié tous nos péchés par l'eau, le sang, et le Saint Esprit qui nous a été donné. Nous devons avoir la foi dans nos cœurs qui dit : «Il m'est impossible de devenir une personne juste d'une façon charnelle. Cependant, Dieu a fait d'un méchant comme moi une personne juste.» Dieu nous a vraiment rendus justes en expiant tous nos péchés. Dieu a fait cette œuvre que nous ne pouvions absolument pas réaliser nous-mêmes. Le Dieu Tout-puissant a fait cette œuvre qui était absolument impossible pour nous avec toute notre propre force.
Certaines personnes abandonnent leur foi au milieu de leur vie de foi parce qu'elles ont regardé seulement à leur propre chair sans avoir cette foi. Dieu a dit : «Sarah ne peut réellement pas donner naissance à un enfant elle-même. Cependant, Je vais lui donner un enfant,» et effectivement, Il leur a donné un enfant, et cet enfant a été nommé Isaac. C'est pareil que dire que Dieu a fait de nous, qui sommes manquants dans la chair, les justes. 
 


Par la foi, riez à propos de l’œuvre que Dieu a faite 

 
Comme je l'ai dit plus haut, le nom du fils d'Abraham, Isaac, signifie «il rit». Et le mot «évangile» contient la signification «nouvelle joyeuse». Comment nous sommes-nous sentis lorsque nous avons reçu la rémission des péchés dans nos cœurs par l'évangile du Seigneur? Nous avons simplement éclaté de rire parce que nous étions si heureux, n'est-ce pas? Ainsi, Isaac signifie aussi l'évangile même du Seigneur.
Croyez-vous dans l’œuvre que Dieu a faite pour notre salut? Reconnaissez-vous votre être insuffisant? Si vous le faites, alors c'est bien. Si vous avez une telle foi, vous n'avez pas besoin de regarder à vous-même ou vous lamenter ou être découragé de vous-même en vivant votre foi. Ne regardez pas à vos faiblesses charnelles, mais plutôt reconnaissez-les simplement. Nous pouvons finalement rire quand nous reconnaissons notre vraie nature et professons : «Je suis un tel être méchant dont la chair ne peut qu'être telle peu importe combien le temps passe. Mais Dieu a fait de moi une personne parfaitement juste.» Nous pouvons mener une vie de foi brillante et ferme si nous avons une telle foi. Dieu enseigne à une personne qui est quelqu'un comme Sarah à prêcher l'évangile du Seigneur avec puissance. Dieu fait qu'une telle personne prêche Son évangile avec l'assurance d'un lion. Donc nous pouvons aussi dire : «Dieu a vraiment fait de vous un saint juste. Dieu vous donnera vraiment un enfant.»
Nous sommes tous des Sarah qui sont comme une femme âgée de 90 ans. Nous sommes tous des êtres stériles qui ne peuvent avoir d'enfant. C'est-à-dire que personne ne peut devenir une personne juste par ses propres œuvres. C'est pareil pour les soi-disant grands sages de ce monde comme Bouddha, Confucius, et Socrate. Un certain moine Bouddhiste Coréen a publié un livre récemment ayant pour titre «Comment puis-je être illuminé quand il n'y a pas de vérité.» Il a dit qu'il n'y a rien dans ce monde qui puisse être considéré comme «la vérité.» Il est une personne très honnête puisqu'il a reconnu qu'il ne pouvait pas trouver «la vérité» puisqu'il n'y a rien de tel que «la vérité» dans le Bouddhisme bien qu'il ait mené la vie d'un moine Bouddhiste pendant très longtemps. Cette personne est aussi comme Sarah bien qu'il ne suive pas le Seigneur. C'est parce qu'il a réalisé qu'il lui est impossible de devenir une personne juste en menant la vie ascétique d'un moine.
C'est si vrai. Notre chair ne peut jamais devenir parfaitement juste si nous vivons dans ce monde vertueusement et avec morale. Quelle est la façon pour que vous et moi devenions justes et allions dans le Royaume des Cieux? N'est-ce pas seulement en Jésus? N'allons-nous pas au Royaume des Cieux par la foi qui croit en Jésus correctement? Toute chose spirituelle que nous possédons devient inutile si ce n'est en Jésus Christ. Que vous ayez reçu ou non la rémission des péchés, vous ne pouvez jamais devenir parfait dans votre chair. Nous pouvons être justes seulement par notre foi. Comment cette justice peut-elle s'atteindre? Cette justice est seulement reçue de Dieu et nous devenons les enfants de Dieu en croyant en Jésus, c'est-à-dire en croyant que Jésus Christ qui est notre Sauveur a pris tous nos péchés sur Lui-même par le baptême d'eau et a payé pour cela en portant le jugement de tous nos péchés à la Croix. Nous devenons les enfants justes de Dieu avec cette foi. Veuillez garder cela fermement dans votre cœur. Le seul moyen de devenir enfants de Dieu est de croire en Jésus Christ le fils de Dieu. Nous devons reconnaître une fois encore que c'est impossible par notre chair. Reconnaissez-vous cela?
Dieu est venu vers Abraham et lui a parlé unilatéralement. Le Seigneur Dieu est apparu à Abraham et a fait de lui l'ancêtre de la foi. Je crois que la façon dont Dieu a parlé à Abraham à l'époque est la Parole même que Dieu nous a donnée aussi à nous. Par l'évangile de l'eau et de l'Esprit, Jésus Christ nous a sauvés vous et moi, nous qui ne pouvions pas devenir parfaits dans notre chair. Mais Jésus Christ nous a donné la possibilité de devenir justes. Notre Dieu a fait de nous qui sommes insuffisants les justes. C'est l’œuvre que Dieu a accomplie, comme l’œuvre qu'Il a faite en faisant que Sarah ait un enfant. Le fait que nous soyons devenus justes est la promesse et la bénédiction du Dieu Tout-puissant. Le croyez-vous?
Y a-t-il la moindre chose que nous puissions rendre juste dans notre chair? Non, il n'y a rien. Nous devons réellement reconnaître cela. Notre Dieu a fait de nous, qui sommes comme