Sermons

Sujet 24: SERMONS POUR CEUX QUI SONT DEVENUS NOS PARTENAIRES

[24-50] Rappelez-vous et croyez l'amour de Dieu (Genèse 22:1-13)

(Genèse 22:1-13)
«Après ces choses, Dieu mit Abraham à l'épreuve, et lui dit : Abraham! Et il répondit : Me voici! Dieu dit : Prends ton fils, ton unique, celui que tu aimes, Isaac; va-t'en au pays de Morija, et là offre-le en holocauste sur l'une des montagnes que je te dirai. Abraham se leva de bon matin, sella son âne, et prit avec lui deux serviteurs et son fils Isaac. Il fendit du bois pour l'holocauste, et partit pour aller au lieu que Dieu lui avait dit. Le troisième jour, Abraham, levant les yeux, vit le lieu de loin. Et Abraham dit à ses serviteurs : Restez ici avec l'âne; moi et le jeune homme, nous irons jusque-là pour adorer, et nous reviendrons auprès de vous. Abraham prit le bois pour l'holocauste, le chargea sur son fils Isaac, et porta dans sa main le feu et le couteau. Et ils marchèrent tous deux ensemble. Alors Isaac, parlant à Abraham, son père, dit : Mon père! Et il répondit : Me voici, mon fils! Isaac reprit : Voici le feu et le bois; mais où est l'agneau pour l'holocauste? Abraham répondit : Mon fils, Dieu se pourvoira lui-même de l'agneau pour l'holocauste. Et ils marchèrent tous deux ensemble. Lorsqu'ils furent arrivés au lieu que Dieu lui avait dit, Abraham y éleva un autel, et rangea le bois. Il lia son fils Isaac, et le mit sur l'autel, par-dessus le bois. Puis Abraham étendit la main, et prit le couteau, pour égorger son fils. Alors l'ange de l’Éternel l'appela des cieux, et dit : Abraham! Abraham! Et il répondit : Me voici! L'ange dit : N'avance pas ta main sur l'enfant, et ne lui fais rien; car je sais maintenant que tu crains Dieu, et que tu ne m'as pas refusé ton fils, ton unique. Abraham leva les yeux, et vit derrière lui un bélier retenu dans un buisson par les cornes; et Abraham alla prendre le bélier, et l'offrit en holocauste à la place de son fils.»
 

Dieu a parlé à Abraham : «Prends ton fils, ton unique, celui que tu aimes, Isaac; va-t'en au pays de Morija, et là offre-le en holocauste sur l'une des montagnes que je te dirai.» Dieu a ordonné que le fils d'Abraham soit offert en holocauste. Il a dit à Abraham qu'Il aimait d'offrir son fils précieux qu'il avait obtenu à l'âge de cent ans comme holocauste. Qu'a fait Abraham, notre père dans la foi, quand il a entendu cette Parole de Dieu? Il a effectivement essayé de tuer et sacrifier son fils comme Dieu le père lui avait dit de faire. Juste avant qu'il ne soit sur le point de tuer son fils, Dieu l'a empêché de tuer son fils. Mais dans son cœur c'était comme s'il avait déjà tué son fils et l'avait offert à Dieu. A travers la Parole de Dieu, quelle leçon Dieu essaie-t-Il de nous transmettre? Dieu nous révèle que ce qu'Il attend vraiment et absolument de nous c'est que nous ayons la foi qui croit dans la justice de Dieu.
«Tue ton fils et offre-le en holocauste.» Que signifie cette Parole de Dieu à Abraham? Cela signifie que Dieu désire recevoir votre cœur et le mien et aussi notre foi qui croit dans la Parole de Dieu. C'est vraiment cela. Dieu désire avoir nos cœurs et notre foi qui croit dans la Parole de justice de Dieu. Abraham a suivi la Parole de la justice de Dieu avec une foi complète et il était quelqu'un qui obéissait à la Parole de Dieu dans la foi. Donc, le fait que Dieu ait ordonné à Abraham d'offrir son fils en holocauste montre que Dieu testait son cœur. Cela signifie que Dieu désirait le cœur d'Abraham tout entier. Et, de la même façon que Dieu l'a demandé à Abraham, Dieu désire nos cœurs et notre foi qui croit dans la Parole de Dieu aussi.
 


Qu'est-ce que Dieu désire réellement de notre part? 


Dieu désire que nous ayons la foi qui croit en l'évangile de l'eau et de l'Esprit, qui est la justice de Dieu dans nos cœurs. Dieu ne désire pas accepter nos œuvres ou autre chose si ce n'est nos cœurs. Il désire aussi que la foi qui croit dans la justice de Dieu soit dans nos cœurs. Que Dieu désire-t-Il d'autre de notre part? Comme Dieu a ordonné à Abraham de donner son fils en holocauste, Dieu désire que vous et moi ayons foi dans la justice de Son Fils Jésus-Christ.
Vraiment, Dieu le Père désirait enlever les péchés de ceux d'entre nous qui croient en l'évangile de l'eau et de l'Esprit une fois pour toutes afin de nous sauver en accomplissant la justice de Dieu en nous donnant Son Fils Jésus Christ comme propitiation pour notre salut. Vous et moi avons été sauvés une fois pour toutes par la foi qui croit dans la justice de Jésus Christ. La justice du Seigneur a fait de nous, les justes, des purs sans aucun péché du tout. Nous commettons tant de péché, mais le Seigneur a enlevé tous nos péchés une fois pour toutes en plaçant tous nos péchés sur Lui quand Il a été baptisé par Jean Baptiste et en mourant à la Croix versant Son sang de vie. A travers cette justice de Dieu, ceux d'entre nous qui croient en l'évangile de l'eau et de l'Esprit sommes devenus des âmes pures sans aucun péché.
De cette manière, Dieu le Père a expié tous nos péchés en faisant que Jésus Christ prenne tous nos péchés par Son baptême et en faisant que Son Fils soit sacrifié. Cependant, il y a une chose que Dieu désire toujours de notre part. Il demande que nous ayons un cœur qui croit complètement dans la justice de Dieu. Il désire recevoir notre cœur entier. Qu'est-ce que Dieu requiert de notre part dans notre vie spirituelle? Dieu nous parle : «J'ai enlevé tous vos péchés une fois pour toutes à travers Mon Fils. Vous n'avez aucun péché maintenant. J'ai enlevé tous vos péchés, mais m'aimez-vous? Et me suivez-vous? Me donnez-vous votre cœur pleinement?» Qu'est-ce que Dieu veut dire par là? Cela signifie que Dieu ne requiert pas de bonnes œuvres de notre part, mais Il requiert ce qui nous est le plus précieux – nos cœurs entiers. 
 
 
Pourquoi Dieu requiert-Il que nous ayons dans nos cœurs la foi qui croit dans la justice de Dieu? 

Pourquoi Dieu requiert-Il que nous ayons la foi qui croit dans la justice de Dieu dans nos cœurs? La raison est que Dieu nous a donné Son cœur et Son amour. Ainsi, comme Il nous a donné Son cœur premièrement, Dieu désire que nous Lui donnions aussi nos cœurs. Ce qui est le plus important pour vous et moi qui sommes reconnaissants pour la grâce de Dieu qui nous a donné la rémission des péchés n'est pas de montrer des accomplissements méritoires de ce que nous avons fait pour le Seigneur, mais plutôt, ce en quoi Dieu prend vraiment plaisir et qu'Il désire c'est notre foi qui croit dans la justice du Seigneur et aussi tout ce que nous possédons en Christ. Vraiment, Dieu requiert que vous et moi Lui donnions nos cœurs de vraie foi. Il dit : «J'ai expié tous vos péchés par Ma justice une fois pour toutes. A quoi est votre cœur maintenant même?»
Chers croyants, s'il y a quelque chose qui est plus important pour nous en tant qu'être humains, qu'est-ce que cela peut être? C'est notre vie. Mais, bien que notre vie nous soit précieuse, ce qui est plus important et de valeur c'est notre foi. Et, Dieu désire recevoir ce cœur de foi qui est le plus précieux pour nous. Dieu désire recevoir notre cœur qui est reconnaissant pour Sa grâce et qui proclame : «Dieu m'a rendu sans péché par l'évangile de l'eau et de l'Esprit. Il m'a sauvé de tous mes péchés. Le Seigneur a fait de moi une personne sans péché par cet évangile authentique de l'eau et de l'Esprit.» De cette manière, Dieu désire clairement recevoir nos cœurs qui Lui rendent constamment grâce.
Vraiment, dans nos vies spirituelles, le plus important pour nous est de donner nos cœurs à Dieu lorsque nous allons devant Lui. Comment Dieu réagirait-Il si nous venions devant Lui avec des mérites passés, œuvres, possessions, ou fruits de la terre avec lesquels nous aurions servi Dieu jusqu'à présent, en disant : «Cela devrait suffire»? Dieu ne les recevrait jamais. Une telle foi revient seulement à notre propre justice, et devant Dieu ce n'est rien de plus que de l'orgueil.
Qui sont les gens que Dieu chérit et qui Lui plaisent le plus? Notre Dieu prend le plus plaisir en ceux qui méditent sur la profondeur de Sa grâce, ceux qui ont un cœur de reconnaissance pour la grâce qui a expié chacun de leurs péchés par l'évangile de l'eau et de l'Esprit, et ceux qui servent le Seigneur avec un cœur de reconnaissance. Nous devons prendre un moment pour réfléchir à ce que nous avons donné à Dieu alors que nous avons grandi dans notre vie spirituelle. Et, nous devons en venir à réaliser la grâce de Dieu. Ce que Dieu désire de notre part plus que quoi que ce soit c'est recevoir nos cœurs qui sont reconnaissants pour Sa grâce. C'est vraiment cela. Bien que nous soyons faibles et manquants, quand nous servons Dieu avec des cœurs vraiment reconnaissants envers Lui, proclamons l'évangile de l'eau et de l'Esprit, servons l’Église et faisons toutes choses avec reconnaissance pour Sa grâce qui nous a sauvés, alors Dieu acceptera et prendra plaisir à nos cœurs. 
 


Combien êtes-vous reconnaissant envers Dieu?


Chers croyants, vous et moi devons réfléchir combien nous sommes reconnaissants dans nos vies pour la grâce du salut par laquelle Dieu a expié tous nos péchés une fois pour toutes. Nous avons clairement reçu la rémission des péchés une fois pour toutes par la foi dans l'évangile de l'eau et de l'Esprit qui est la justice du Seigneur. Donc, alors que nous menons nos vies, nous pouvons méditer sur la grâce insondable de Dieu. Puisque nous manquons toujours, à chaque fois que nous reconnaissons nos manquements, nous nous rappelons de la justice de Dieu. Dieu a déjà expié et porté tous nos péchés une fois pour toutes par Son baptême et Son sang versé. De plus, nous continuons d'avoir besoin de cette justice de Dieu. Et donc, nous nous rappelons d'être reconnaissants dans nos cœurs au Seigneur une fois encore. Le seul fait que nous ayons reçu la rémission de nos péchés une fois pour toutes ne signifie pas que nous devions être reconnaissants une seule fois. Alors que nous menons nos vies entières, à chaque fois que nous reconnaissons nos manquements, nous devons vivre avec un cœur qui est toujours reconnaissant au Seigneur dans la foi qui croit dans la justice de Dieu. 
Chers croyants, faites attention à cela. Vous et moi ne devons pas oublier la justice de Dieu qui nous a sauvés de tous nos péchés une fois pour toutes. Alors que nous menons nos vies entières, nous devons vivre avec un cœur qui rend grâces au Seigneur en ruminant sur la grâce de notre salut merveilleux. La Bible rapporte que les gens avec des manquements et les gens qui ont beaucoup péché ont rendu davantage grâces à Dieu pour Sa justice. Nous commettons toujours des péchés dans nos vies, que ce soit dans nos actions ou dans nos cœurs. Puisque nous avons pleinement reçu le salut des péchés de Dieu, il n'est pas correct de dire : «J'ai encore du péché», mais c'est une expression correcte de dire «Je pèche toujours.» Néanmoins, nous devons nous rappeler du fait que le Seigneur a enlevé une fois pour toutes par Sa justice même tous nos péchés personnels que nous commettons continuellement. Et, puisque vous et moi sommes des êtres si faillibles qui ne peuvent que commettre continuellement du péché ; nous devons savoir que par la foi dans la justice de Dieu, nous pouvons avoir un cœur qui continue de Lui rendre grâces.
Chers croyants, vos actions sont-elles saines? Puisqu'il n'y a pas de péché dans vos cœurs, vous-mêmes êtes sains par la foi. Mais vos actions sont-elles parfaites? Non. Nous ne sommes jamais parfaits par nos œuvres. Nous sommes insuffisants dans nos cœurs, mais le Seigneur les a déjà portées par le baptême qu'Il a reçu au Jourdain. De cette manière, nous croyons en l'évangile de l'eau et de l'Esprit de tout cœur. Alors, rendons-nous grâces pour l'évangile de l'eau et de l'Esprit? Ou ne sommes-nous pas reconnaissants? Nous rendons grâces et croyons au fait que notre Seigneur a porté tous les péchés personnels que nous commettons parce que nous sommes faibles et frêles. 
Nous sommes les justes qui avons déjà reçu la rémission de tous nos péchés, mais nous pouvons nous éloigner de Dieu en devenant à nouveau désolés et agonisant sur tous les péchés que nous commettons dans nos cœurs ou avec nos actions dans nos vies réelles. Cela arrivera si nous n'avons pas foi dans la justice de Dieu. Mais en étant rappelés une fois encore que notre Seigneur a déjà porté tous nos péchés une fois pour toutes par Son baptême, nous pouvons pousser un soupir de soulagement et rendre profondément grâces au Seigneur. Oui nous le pouvons. Nous pouvons toujours nous rappeler et être reconnaissants pour la Vérité du salut que Dieu nous a rendus sans péché comme cela ; que le Seigneur nous a sauvés des péchés que nous commettons tous les jours parce que nous sommes manquants une fois pour toutes ; et qu'Il nous a délivrés de tous ces péchés. Dieu désire que nous soyons reconnaissants pour Sa grâce, que nous Le servions, et que nous Le suivions.
Dans le passage des Écritures d'aujourd'hui, Dieu a testé Abraham. Il lui a ainsi ordonné : «Abraham, offre ton fils Isaac en holocauste.» Chers croyants, réfléchissez-y. Ce fils d'Abraham, appelé Isaac, était un enfant que Dieu avait promis inconditionnellement. Et Il a effectivement donné ce fils à Abraham une vingtaine d'années après le Lui avoir promis quand Il avait 100 ans. Mais, quel orage dans le ciel bleu et clair que de devoir donner son fils en holocauste à Dieu? Cependant, c'était pour tester le cœur et la foi d'Abraham, et ce n'était pas donné pour vraiment reprendre le fils d'Abraham. Dieu a testé le cœur d'Abraham en disant : «Je t'ai vraiment aimé et t'ai béni. J'ai fait de toi le père de toutes les nations et je t'ai béni en te rendant juste. J'ai dit que ceux qui te bénissent seront bénis et que ceux qui te maudissent seront maudits. Cependant, au regard des bénédictions que Je t'ai données, permets-tu qu'elles demeurent vraiment dans ton cœur et y crois-tu réellement? Es-tu vraiment capable de donner tout ce que tu as, de tout Me donner sans y réfléchir, si Je devais te le demander? As-tu vraiment un cœur qui M'est reconnaissant?»
Abraham, qui a entendu la Parole de Dieu, s'est levé tôt le matin suivant, a mis une selle sur son âne pour partir en voyage avec son fils Isaac, amenant du bois pour son holocauste. Et, Abraham est allé vers l'une des montagnes du pays de Morija comme Dieu le lui avait dit, a empilé le bois, attaché les mains de son fils, et essayé de tuer son fils unique. Regardons de près à ce passage des Écritures. Il n'y a aucune expression d'hésitation ou de délai dans le cœur d'Abraham. Pas du tout!
Et si cela nous arrivait à vous ou moi? Si Dieu nous disait de tuer et de Lui offrir nos fils, ne lutterions-nous à ce sujet toute la nuit? Bien sûr, puisque Dieu ne prend clairement pas plaisir dans le sacrifice d'êtres humains, il y a probablement certains gens de foi qui se confient en Dieu et qui offrent le sacrifice que Dieu demande en sachant que c'est seulement un test de Sa part. Même si c'était ainsi, je suis certain qu'il y aurait de l'hésitation dans le cœur. Mais Abraham a mis toutes ses pensées de côté et a arrangé les choses à toute vitesse.
Abraham croyait sans vaciller dans la promesse de Dieu. Il pensait en lui-même : «Dieu m'a dit d'offrir mon fils en holocauste. Mais, Dieu a clairement dit qu'Il rendrait mes descendants comme le sable de la plage et les étoiles du ciel à travers cet enfant. Je crois que Dieu accomplira certainement Sa promesse. J'en suis sûr.» Abraham avait une telle foi invariable envers Dieu. Même s'il devait tuer son fils, Abraham croyait que Dieu ramènerait son fils à la vie et accomplirait la Parole de promesse exactement comme Il l'avait dit (Hébreux 11:19). De cette façon, Dieu a testé Abraham mais la foi d'Abraham était ferme. Il avait une foi sûre. Et ainsi, afin de faire de son fils un holocauste et de l'offrir à Dieu, il a placé le bois sur un autel de pierre et a attaché son fils.
Quand nous lisons le passage des Écritures d'aujourd'hui, nous voyons que son fils Isaac n'a pas tellement résisté. Et donc nous voyons que le père et le fils étaient pareils. Finalement, alors qu'Abraham était sur le point de tuer son fils, Dieu a parlé et dit : «Abraham, Abraham. Ne porte pas la main sur ton fils. Je connais ton cœur maintenant. Puisque tu n'as pas refusé ton propre fils unique et Me l'as offert, je connais ton cœur. Maintenant, Je sais que tu M'aimes vraiment.» Oui, Dieu avait vraiment testé la foi d'Abraham. 
Chers croyants, notre foi doit être comme celle d'Abraham. Sa foi était assez forte pour abandonner son fils sans aucune hésitation à Dieu si cela Lui plaisait. Alors, d'où pensez-vous qu'une foi telle que celle d'Abraham vient? Cette foi vient de l'assurance que «Dieu m'a sauvé de tous mes péchés par l'évangile de l'eau et de l'Esprit, Il a enlevé tous mes péchés et Il est le Dieu qui les a tous expiés aussi.»
 

Comment pouvons-nous servir et suivre Dieu?

Seuls ceux qui croient que Dieu a expié tous nos péchés par Sa justice et sont reconnaissants pour cette grâce peuvent servir pleinement Dieu et Le suivre. Seuls ceux d'entre nous qui croient que Dieu nous a sauvés de tous nos péchés par Sa justice et sont reconnaissants pour ce salut peuvent donner ce qui est le plus précieux de nous-mêmes à Dieu le Père. D'où la force de notre amour pour Dieu vient-elle? Elle vient de la foi qui croit dans la justice de Dieu et l'amour que Dieu nous a donné. La force d'aimer Dieu jaillit en nous lorsque nous avons cette foi qui croit dans la justice de Dieu. Pensez-vous que nous avons autre chose qui mérite l'approbation de Dieu? Même si nous avons obtenu beaucoup d'expérience ou de maturité spirituelle, nous devons chérir le service et suivre Dieu avec un cœur qui rend grâces pour la grâce du salut par lequel Il nous a parfaitement sauvés de tous nos péchés. La personne qui a un tel cœur devant Dieu sera richement bénie par Lui. Le Livre des Romains déclare : «Nous savons du reste que toutes choses concourent ensemble au bien de ceux qui aiment Dieu, qui sont appelés selon Son dessein» (Romains 8:28). Seule la personne qui aime vraiment Dieu est capable de donner ce qui est le plus précieux parmi ses possessions à Dieu comme l'a fait Abraham.
Si nous désirons être comme Abraham, il n'y a qu'une chose que nous pouvons faire. Nous devons nous confier dans le fait que Jésus-Christ ait porté tous nos péchés une fois pour toutes par le baptême qu'Il a reçu de Jean Baptiste et en mourant à la Croix. Seul celui qui est reconnaissant pour la grâce du salut par laquelle Dieu l'a fait devenir une personne sans péché par la foi dans la justice de Jésus Christ peut mener une vie spirituelle bénie comme Abraham. Vraiment, la force que nous avons pour aimer Dieu jaillit d'un cœur qui rend grâces pour la grâce du salut que Dieu nous a donnée. 
 


La force d'aimer Dieu vient de la foi qui croit que tous nos péchés ont été expiés par la justice de Dieu


Chers croyants, avez-vous du péché? Ou n'avez-vous pas de péché? Jésus Christ a-t-Il enlevé tous les péchés que vous avez commis et allez toujours commettre à travers Son baptême? Ou ne l'a-t-Il pas fait? Ce péché, tel péché, et tel autre péché – quand nous regardons en arrière à nos vies, nous avons laissé une trace sans fin de péché. Néanmoins, le fils de Dieu, Jésus Christ, qui est aussi le Dieu Tout-puissant, a complètement enlevé tous ces péchés. Jésus Christ a fait que le serviteur approprié Le baptise, à travers ce baptême au Jourdain, Il a porté tous ces péchés souillés une fois pour toutes. Et ainsi, à travers cette œuvre complète de salut, nous avons cru et sommes devenus justes, sans péché.
Vos péchés ont-ils été placés sur Jésus Christ une fois pour toutes par Son baptême? Ou pas? Notre Seigneur a porté et pris tous nos péchés qui sont aussi nombreux que le sable une fois pour toutes en étant baptisé par Jean Baptiste, et a payé le prix à la Croix. Nos péchés ont été placés sur le Seigneur une fois pour toutes. A travers Jésus Christ, nous sommes devenus des gens saints sans aucun péché une fois pour toutes. Chers croyants, faites attention à cela. C'est à cause de la grâce du Seigneur que nous sommes devenus sans péché. Le Seigneur a porté tous nos péchés une fois pour toutes par Son baptême, et donc quiconque croit en Lui est devenu quelqu'un qui est sans péché. Si Jésus Christ n'avait pas enlevé tous nos péchés, alors nous serions tous restés des gens souillés jusqu'à maintenant même. Mais qu'en est-il de la vraie justice de Dieu? Le Seigneur a enlevé tous nos péchés une fois pour toutes par Sa justice. Maintenant, puisque ceux d'entre nous qui croient en l'évangile de l'eau et de l'Esprit sont sans péché et nos cœurs sont purs, nous sommes devenus des gens qui peuvent faire toutes les choses que Dieu nous ordonne comme Abraham l'a fait. Nous sommes reconnaissants à Dieu, donc nous sommes réceptifs et heureux de faire ce que Dieu nous dit de faire. Et ainsi, nous sommes maintenant capables de servir parfaitement Dieu. 
 


Nous devons confirmer de nouveau le fait que nos péchés ont été placés sur Jésus Christ une fois pour toutes 


Chers croyants, nous sommes des gens qui avons reçu la rémission des péchés une fois pour toutes en croyant en l'évangile de l'eau et de l'Esprit. Mais, comme Jésus a lavé les pieds de Pierre pour lui rappeler que ses péchés personnels avaient été effacés, nous devons confirmer de nouveau dans nos cœurs le fait que Jésus Christ ait déjà effacé tous nos péchés par le baptême qu'Il a reçu de Jean Baptiste. Nous devons doucement examiner et confirmer dans nos cœurs le fait que Jésus ait porté et enlevé tous nos péchés une fois pour toutes par Son baptême et Son sang versé. C'est ainsi que nous pouvons devenir libres du péché dans nos cœurs. Le Seigneur a porté tous nos péchés et versé Son sang par l’œuvre juste du salut, mais si nous ne nous assurons pas pour notre part du fait certain que nos péchés ont été placés sur Jésus Christ une fois pour toutes, alors même si nous avons clairement reçu la rémission des péchés, nous ne pouvons que rester dans un certain état de cœur qui est celui d'un pécheur. N'est-ce pas vrai?
Donc, vous et moi devons surmonter tous nos péchés et examiner si oui ou non ces péchés ont été vraiment placés sur Jésus Christ quand Il a été baptisé par Jean Baptiste. C'est alors seulement que nos cœurs seront pleinement purifiés, et que nous pourrons servir la justice de Dieu vigoureusement et joyeusement en tant que ceux qui sont sans péché. Dieu a expié tous les péchés de toute l'humanité, y compris les péchés de ceux qui vont naître dans le futur. Par exemple, nous sommes en 1995 maintenant ; cela fait 1995 ans que Jésus est venu sur cette terre. Jésus a porté tous nos péchés quand Il a été baptisé à l'âge de trente ans. Ainsi, Jésus a enlevé tous les péchés de chaque personne dans ce monde, à commencer par Adam et jusqu'à la fin du monde, il y a 1995 ans à travers Son baptême.
Dieu pour Sa part a fait placer tous nos péchés sur Lui une fois pour toutes à travers Son baptême et par Sa justice. Mais, la plupart des humains pour leur part n'ont pas fait le travail de placer leurs péchés sur Jésus Christ. Dieu, pour Sa part, a éradiqué tous nos péchés et a ouvert la porte du Ciel. Et, Il a permis à chacun qui est sans péché d'entrer par cette porte.
Alors, que doivent faire les êtres humains? Nous devons accepter que tous nos péchés ont été transférés sur Jésus Christ à travers Son baptême. Mais c'est seulement possible d'accepter cela quand il y a la vraie foi dans nos cœurs. Il est vraiment important que nous fassions cela. Croire que nous étions pécheurs et croire que tous nos péchés de notre vie entière qui sont aussi nombreux que le sable ont été transférés sur Jésus Christ est ce qui est absolument nécessaire pour notre part en tant qu'êtres humains. Vous et moi devons mener nos vies sur cette terre en confirmant cela au quotidien, le fait que tous nos péchés ont été transférés sur Jésus Christ. Et à chaque fois que nous faisons cela, nous devons de tout cœur rendre grâces à Jésus pour avoir porté tous nos péchés. Oui, c'est vrai. Nous devons être les gens qui sont toujours reconnaissants pour le fait que Dieu nous ait sauvés complètement. Nous sommes toujours manquants et faibles donc nous pouvons toujours rendre grâces à Dieu. Je dis que nos manquements et faiblesses sont la raison pour laquelle nous pouvons rendre grâces à Dieu et aussi Le louer. Au contraire, si nous n'étions pas manquants ou faibles mais parfaits, nous n'aurions pas péché, et il n'y aurait aucune raison de rendre grâces et louer Dieu qui a enlevé tous nos péchés. 
 


Nous sommes capables de rendre grâces au Seigneur d'autant plus que nous sommes des êtres humains faibles 


Chers croyants, faites attention à cela. Puisque nous êtres humains sommes des existences faibles vivant toujours dans la chair, nous sommes en mesure de rendre grâces au Seigneur qui a enlevé même nos faiblesses. A travers notre faiblesse qui est la raison pour laquelle nous rendons grâces au Seigneur, nous Lui rendons vraiment grâces. Chers croyants, n'est-ce pas vrai?
Dieu dit qu'Il a pris part aux faiblesses de notre chair humaine (Hébreux 4:15). Puisque notre Seigneur est venu sur cette terre étant incarné dans la chair humaine, Il a été tenté par la nourriture et l'honneur comme nous, donc Il comprend tout de nous. Notre Seigneur, qui a expérimenté les faiblesses de la chair, a porté tous nos péchés que nous commettons à cause de la fragilité de notre chair. Il nous a ainsi sauvés vous et moi. Maintenant, ce que nous devons faire pour notre part est de croire que tous nos péchés ont déjà été transférés sur Jésus Christ. 
Croyons cela et rendons grâces à Dieu dans nos vies. Alors que nous menons nos vies, quand nos faiblesses ont été vraiment exposées et que nous commettons le péché, que devons-nous faire? Nous devons nous rappeler de notre foi que ce péché a déjà été transféré sur Jésus, donc, nous rendons grâces au Seigneur une fois encore. Nous pensons : «Si Dieu n'avait pas porté même ce péché, alors je serais resté une personne avec du péché,» et donc nous rendons grâces au Seigneur qui a déjà porté tous nos péchés. Autrement dit, quand notre faiblesse est révélée, alors nous pouvons rendre grâces au Seigneur une fois de plus, et avec la foi que nous n'avons aucun péché, nos cœurs vont désirer faire l’œuvre juste que Dieu nous instruit à faire. 
 

Quand reconnaissons-nous que nous craignons Dieu?

Quand nous réalisons que nous n'avons aucun péché et que nous sommes purs, nous sommes alors capables de servir Dieu comme Abraham l'a fait. Quand nous confions-nous en Dieu comme notre propre Dieu, et commençons-nous à L'aimer, à être reconnaissants envers Lui, et à Le craindre? Cela est possible seulement quand nous avons la foi qui croit en Dieu. Si nous n'avons pas cette foi qui croit en Dieu, alors il nous sera impossible de Le craindre.
Dans le passage des Écritures d'aujourd'hui, Dieu a dit à Abraham d'offrir son fils en holocauste. Chers croyants, veuillez réfléchir à cela. Même si c'était l'ordre de Dieu, comment pouvait-il tuer et offrir son fils à Dieu? Cependant, Abraham, notre père dans la foi, a cru que Dieu accomplirait absolument ce qu'Il avait dit. Il a cru que la Parole de Dieu est la vérité qui ne change pas et dure toujours. Dieu a donné une Parole de promesse à Abraham il y a longtemps. Il a dit : «A travers ton fils, ta semence, Je rendrai tes descendants sur la terre aussi nombreux que les étoiles du ciel.» Abraham a cru Dieu. Il a cru que même si son fils devait être mis à mort, Dieu ramènerait son fils à la vie pour que ses descendants existent, et c'est pour cela qu'il a pu offrir son fils à Dieu sans hésitation. Quand Abraham a recherché Dieu avec une foi si complète, Dieu a dit : «Maintenant, Je sais que tu Me crains.» Dieu a accepté et loué Abraham, qui avait une foi pleine.
Abraham a obéi à Dieu quand il fallait offrir son fils en holocauste. D'où vient un tel comportement obéissant? Cela vient d'une foi qui croit en Dieu. Cet acte juste ne vient pas d'une œuvre de la chair, mais de la foi qui est dans le cœur. Abraham a cru dans la Parole de Dieu juste comme elle était. Vous et moi croyons-nous alors dans la Parole de Dieu disant qu'Il a expié tous nos péchés et qu'Il a préparé le Ciel pour nous tout comme cela a été dit? Si oui, alors nous sommes des gens de foi comme Abraham qui sont approuvés et loués par Dieu. Vraiment, la foi d'Abraham qui croyait en Dieu a produit une œuvre d'offrande de son fils précieux à Dieu. Qu'est-ce que cela signifie? Cela signifie qu'Abraham a pu faire quelque chose de pareil parce qu'il croyait en Dieu. C'est pareil pour nous. Toutes nos œuvres justes sont produites par notre foi qui croit en Dieu. 
 


Je prie que vous deveniez des gens de foi comme Abraham


Il y a un seul moyen de devenir une personne de foi comme Abraham. La foi que Dieu a enlevé tous mes péchés, la foi que Dieu est mon Père et mon Sauveur – la foi comme cela porte des œuvres comme celles d'Abraham, et par ces œuvres, nous devenons des gens qui sont bénis devant Dieu. Dieu désire toujours avoir nos cœurs de foi. Vraiment, Dieu désire que nous ayons une foi pleine dans nos cœurs. Dieu ne requiert pas de bonnes œuvres et actes vertueux que nous aurions faits jusqu'à maintenant, mais à Sa question : «Crois-tu toujours en Moi? Crois-tu que j'ai expié et effacé tous tes péchés en tant que ton Sauveur? As-tu un cœur de reconnaissance et crois-tu les Paroles de promesses que j'ai données?» Il désire que nous répondions : «Oui, je crois dans Ta Parole et je crois en Toi.» Donc, vous et moi devons avoir un cœur d'obéissance, de reconnaissance, et de révérence devant Dieu. Dieu désire que nous ayons un cœur qui L'aime et Lui obéit. Même en ce moment, Dieu nous teste vous et moi comme Il l'a fait pour Abraham. 
De temps en temps, nous pourrions remarquer que Dieu nous teste dans différents domaines de nos vies. A travers ces tests, Dieu nous demande : «M'aimes-tu? M'aimes-tu réellement et crois-tu en Moi?» En réponse, nous devons dire : «Seigneur, tu sais que je T'aime.» Nous pouvons seulement répondre comme cela quand nous nous confions complètement en Dieu et Le suivons comme Abraham l'a fait.
Quand Dieu nous teste, nous devons faire face au test avec un cœur de reconnaissance. Je demande que vous donniez à Dieu votre foi et votre cœur. Et, avec votre cœur et par la foi, je vous demande de servir le Seigneur. Suivez Dieu de cette façon. Alors, je crois que Dieu dira les mêmes Paroles qu'Il a dites à Abraham : «Je sais que tu M'aimes et Me crains.» Et quand nous avons ce genre de foi, Dieu nous donnera toutes les bénédictions qu'Il a données à Abraham.
Donc, nous devons être le peuple de foi qui croit complètement en Dieu. Lorsque nous nous tenons devant Dieu, nous devons nous tenir devant Lui comme le peuple de foi. Nous ne devons pas nous tenir devant Lui avec nos œuvres, disant : «J'ai fait ceci et cela pour Toi, et je vais faire cela pour Toi dans le futur.» Plutôt, nous devons nous tenir devant Dieu seulement par la foi en disant : «Je crois ce qui suit. Tu es mon Dieu, mon Seigneur, et mon Christ. Seigneur, Tu as expié tous mes péchés et Tu es mon Seigneur qui m'as rendu sans péché. Tu es le Seigneur qui as fait de moi Ton enfant. Tu es le Seigneur qui as préparé le Ciel pour moi. Je ne peux que T'aimer. Bien que je sois faible, je T'aime. Veuille m'accepter et me dire ce que Tu désires me dire. En tant que Ton serviteur, j'écouterai et T'obéirai. Et je crois que je suis Ton serviteur. Bien que je sois manquant, confie-moi Ton œuvre. Je Te servirai.»
Oui, c'est juste. Vous et moi devons toujours nous tenir devant Dieu comme des gens de foi. Nous ne devons pas nous tenir devant Lui avec nos œuvres, mais avec notre foi. Nous devons nous tenir devant Lui comme des gens de foi. Quand nous nous tenons devant Dieu par notre foi comme Abraham l'a fait avec la foi authentique en Dieu, alors nous pourrons faire des œuvres justes comme Abraham l'a fait. Quand nous glorifions Dieu et Le suivons de tout cœur, nous serons absolument approuvés par Dieu et recevrons toutes les bénédictions que Dieu donne. Par-dessus tout, nous devons croire au fait que Dieu a expié tous nos péchés. Nous devons toujours rendre grâces de ce que nos péchés aient été transférés sur Jésus Christ, et de ce que nous soyons maintenant devenus purs. 
Oui, nous devons toujours avoir un cœur de reconnaissance devant le Seigneur. Nous devons toujours rendre grâces et toujours croire en Dieu alors que nous suivons notre Seigneur. C’est la foi bénie d’Abraham qui a été approuvée par Dieu.