Sermons

Sujet 24: SERMONS POUR CEUX QUI SONT DEVENUS NOS PARTENAIRES

[24-53] En qui Dieu a-t-Il trouvé Sa joie ? (Genèse 25:19-34)

(Genèse 25:19-34)
«Voici la postérité d'Isaac, fils d'Abraham. Abraham engendra Isaac. Isaac était âgé de quarante ans, quand il prit pour femme Rebecca, fille de Bethuel, l'Araméen, de Paddan-Aram, et sœur de Laban, l'Araméen. Isaac implora l’Éternel pour sa femme, car elle était stérile, et l’Éternel l'exauça : Rebecca, sa femme, devint enceinte. Les enfants se heurtaient dans son sein; et elle dit : S'il en est ainsi, pourquoi suis-je enceinte? Elle alla consulter l’Éternel 
Et l’Éternel lui dit : 
Deux nations sont dans ton ventre, et 
deux peuples se sépareront au sortir de tes entrailles; 
un de ces peuples sera plus fort que l'autre, 
et le plus grand sera assujetti au plus petit. 
Les jours où elle devait accoucher s'accomplirent; et voici, il y avait deux jumeaux dans son ventre. Le premier sortit entièrement roux, comme un manteau de poil; et on lui donna le nom d'Esaü. Ensuite sortit son frère, dont la main tenait le talon d'Esaü; et on lui donna le nom de Jacob. Isaac était âgé de soixante ans, lorsqu'ils naquirent. Ces enfants grandirent. Esaü devint un habile chasseur, un homme des champs; mais Jacob fut un homme tranquille, qui restait sous les tentes. Isaac aimait Esaü, parce qu'il mangeait du gibier; et Rebecca aimait Jacob. Comme Jacob faisait cuire un potage, Esaü revint des champs, accablé de fatigue. Et Esaü dit à Jacob : Laisse-moi, je te prie, manger de ce roux, de ce roux-là, car je suis fatigué. C'est pour cela qu'on a donné à Esaü le nom d'Edom. Jacob dit : Vends-moi aujourd'hui ton droit d'aînesse. Esaü répondit : Voici, je m'en vais mourir; à quoi me sert ce droit d'aînesse? Et Jacob dit : Jure-le moi d'abord. Il le lui jura, et il vendit son droit d'aînesse à Jacob. Alors Jacob donna à Esaü du pain et du potage de lentilles. Il mangea et but, puis se leva et s'en alla. C'est ainsi qu'Esaü méprisa le droit d'aînesse.»
 


Esaü et Jacob


Le passage des Écritures d'aujourd'hui parle des fils jumeaux d'Isaac, Jacob et Esaü. Si vous comprenez la volonté de Dieu envers Jacob et Esaü, alors vous serez en mesure de connaître 95% de la volonté de Dieu. Le fils d'Abraham, Isaac, a donné naissance à des jumeaux, Jacob et Esaü. Et quand ils étaient encore dans le ventre de leur mère Rebecca, notre Seigneur a dit : «Deux nations sont dans ton ventre, et deux peuples se sépareront au sortir de tes entrailles; un de ces peuples sera plus fort que l'autre, et le plus grand sera assujetti au plus petit» (Genèse 25:23). Puis les Écritures nous disent : «Le premier sortit entièrement roux, comme un manteau de poil; et on lui donna le nom d'Esaü. Ensuite sortit son frère, dont la main tenait le talon d'Esaü; et on lui donna le nom de Jacob» (Genèse 25:25-26).
Dieu dit que l'aîné serait assujetti au plus jeune. En d'autres termes, Il nous enseigne ici que tous les gens seront distingués en deux genres différents comme cela. Qu'est-ce que tout cela signifie? Cela signifie qu'il y a les gens qui reçoivent les bénédictions de Dieu alors que d'autres ne reçoivent aucune bénédiction. Comme c'est montré dans le passage des Écritures d'aujourd'hui, Jacob était un homme calme. Il était un homme qui restait dans sa maison à bien s'occuper des tâches ménagères avec sa mère. Par contre, Esaü était l'opposé complet, un homme des champs qui aimait chasser.
Regardant à la foi de ces deux genres de personnes, quelle est la foi qui est approuvée? La vie de Jacob et sa foi est la correcte. Jacob n'est pas allé dans le monde, mais plutôt, il est resté à la maison et a pris bien soin de sa maison. Chers croyants, qu'est-ce que cela signifie? Le mode de vie de Jacob signifie qu'il a mené une vie qui suivait le Seigneur à l'intérieur de l'Église de Dieu après être né de nouveau par la rémission des péchés devant le Seigneur.
Vous et moi sommes pareils. Quoi que je fasse, si je le fais en m'unissant à la justice du Seigneur, je me sentirai toujours heureux et joyeux. Si je fais l’œuvre de Dieu et non l’œuvre qui est reliée à ce monde, c'est-à-dire si je fais l’œuvre qui est reliée à Dieu et Son Église et au service des âmes, alors je serai en mesure de porter du fruit, de jouir d'une grande satisfaction, et de me sentir à l'aise, même si de grands résultats ne sortaient pas de cette œuvre.
Même quand Jacob et Esaü étaient encore dans le ventre de leur mère, Dieu a dit qu'ils seraient séparés en deux nations et deux peuples, et que l'aîné serait assujetti au plus jeune. Cela nous dit que Jacob, qui vivait avec Dieu, était du peuple de Dieu, mais Esaü, qui n'était pas comme cela, n'était pas de Son peuple. Regardons maintenant plus en profondeur à cette partie en observant Jacob, le plus calme. 
 
 

Comment vous et moi devons-nous mener une vie de foi?


Nous devons mener une vie de foi comme Jacob. Nous devons prendre bon soin des tâches ménagères, balayer la cour, réparer les portails, et bien faire les courses. En qui Dieu trouve-t-Il Sa joie? Il trouve de la joie dans les gens qui travaillent calmement et fidèlement dans leur maison et ne sortent pas dans le monde. Faire des corvées ménagères toute la journée et accueillir des hôtes peut sembler une question très triviale pour nous, mais notre Seigneur trouve de la joie dans les gens qui font une telle œuvre. C'est effectivement ainsi. Si nous ne sortons pas dans le monde faire quelque chose de spectaculaire, et si nous demeurons dans l'Église de Dieu et faisons l’œuvre qui est reliée à l'Église de Dieu, c'est-à-dire reliée à la diffusion de l'évangile de l'eau et de l'Esprit, en menant nos vies de famille, nos vies scolaires, nos vies de vocation, alors nos cœurs se sentiront bénis et serons pleins de dignité et de joie. Et Dieu nous permettra de porter de beaux fruits spirituels.
Nous les justes agonisons beaucoup sur la façon dont nous devrions mener une vie de foi après avoir reçu la rémission des péchés. Et ainsi, il y a des gens qui ont l'espoir de servir le Seigneur en gagnant de l'argent par la gestion d'une grande affaire. La réalité c'est qu'il y a beaucoup de genres de gens différents. Mais que pensez-vous que Dieu veuille réellement de notre part? Il veut trouver ceux qui sont unis à la foi en faisant Son œuvre juste. Travailler dans l'Église de Dieu peut ne pas être quelque chose de si grand, mais notre Seigneur trouve de la joie dans ceux qui font l’œuvre de Dieu calmement dans l'Église. Faire l’œuvre de la diffusion de l'évangile par la foi est la vie de foi correcte. La Bible dit : «Ainsi donc, que vous mangiez ou buviez, ou quoi que vous fassiez, faites tout pour la gloire de Dieu» (1 Corinthiens 10:31). Ce verset nous dit de faire les choses pour la gloire de Dieu, que nous mangions ou buvions, cela nous dit de ne rien faire d'autre que l’œuvre de Dieu. En contraste, on peut dire que faire un travail séculier en dehors de l'Église n'est pas une vie de foi authentique. Dieu ne veut pas que nous Lui rendions la gloire en faisant du travail mondain en abondance. De plus, Il n'acceptera même pas une telle gloire.
Maintenant donc, quel genre de foi Dieu attend-Il authentiquement de notre part, et dans quel genre de foi trouve-t-Il de la joie? Ce n'est autre que l’œuvre de la justice de Dieu. En d'autres termes, l’œuvre de la justice de Dieu est de diffuser Son évangile de l'eau et de l'Esprit en y croyant et en nous unissant à l'Église de Dieu après avoir reçu le salut des péchés. Toute l’œuvre nécessaire que nous faisons pour diffuser l'évangile de l'eau et de l'Esprit, c'est-à-dire offrir des prières et faire l’œuvre de diffusion de la Parole de Dieu Lui-même, est ce en quoi Dieu trouve le plus de joie. Il y a beaucoup de moyens et canaux efficaces par lesquels nous pouvons prêcher cet évangile de la justice de Dieu. Nous offrons nos mains, pieds, et corps au Seigneur, et nous faisons l’œuvre de diffusion de la Parole d'évangile que le Seigneur nous a confiée en utilisant toutes sortes de moyens, comme les livres papier et livres électroniques. Et notre Seigneur trouve de la joie dans les gens comme nous qui font bien cette œuvre indépendamment de nos positions.
Vous et moi devons mener une telle vie de foi. Vous devez savoir que ceux qui reçoivent les louanges de beaucoup de chrétiens mondains sont ennemis de Dieu. Ne savez-vous pas que les ennemis de Dieu sont ceux qui reçoivent les louanges de gens du monde? Si vous recevez les louanges des gens du monde, alors vous faites des œuvres qui vont contre Dieu. Quand les chrétiens rendent la gloire à Dieu en recevant les louanges des gens mondains, pensez-vous que Dieu accepte une telle gloire? C'est une grande méprise. Dieu ne trouve pas de joie dans cela. Si les gens de ce monde vous louent, cela signifie seulement que vous êtes un faux prophète, comme le Seigneur Jésus a dit : «Malheur à vous si les hommes disent du bien de vous, car leur pères ont fait de même aux faux prophètes» (Luc 6:26). Les gens que notre Dieu veut trouver sont ceux qui diffusent la Parole de Dieu et prêchent à propos de Jésus Christ, qui est Vie. C'est ce que Dieu veut vraiment.
Alors que nous regardons Jacob, nous devons réfléchir attentivement à la façon de vivre notre vie de foi. Pour nous, quel genre de vie de foi est vraiment la vie de foi correcte? La vie de foi correcte est de mettre tous nos efforts dans l’œuvre de diffusion de cet évangile de la justice de Dieu donné par Dieu, c'est-à-dire l'évangile de l'eau et de l'Esprit. Travailler jour et nuit sans repos pour diffuser l'évangile de l'eau et de l'Esprit aux gens du monde est vraiment digne de bénédiction. C'est la vie de foi correcte.
Comment nous, les chrétiens authentiques, devons-nous vivre? L’œuvre que nous devons faire maintenant est l’œuvre qui partage avec les gens du monde cet évangile que le Seigneur nous a confié. Qu'y a-t-il d'autre à faire pour nous excepté cette œuvre glorieuse? Il n'y a rien. Notre Seigneur nous dit que Jacob était une personne douce. Jacob n'était pas un homme des champs. Il ne savait même pas comment chasser, sans parler d'un arc et d'une flèche. Ainsi, sa mère lui a dit que puisque son père avait demandé un plat savoureux qu'il aimait, il devait tuer deux jeunes bêtes de choix dans le troupeau et les lui amener pour qu'elle les cuisine. Ensuite, Jacob a apporté ce plat de nourriture savoureuse à son père, le lui a offert, et a ainsi reçu la prière de bénédiction de sa part. De cette manière, il a reçu la bénédiction non par ses propres pouvoirs charnels mais en ayant travaillé selon ce que sa mère lui avait dit. 
 

Dieu hait les gens qui sont comme Esaü

Jacob était un opposé total d'Esaü. Esaü était le frère aîné de Jacob. Esaü était un homme des champs. Il était un homme inique qui cherchait seulement les choses de la chair. Quand son père lui a dit de lui apporter un plat savoureux, il espérait recevoir la prière de bénédiction en l'offrant avec les victimes de sa chasse, puisqu'il était un homme des champs, donc il a offert à son père ce plat savoureux qu'il avait fait, mais loin de recevoir une bénédiction, il a reçu une malédiction.
Dieu aime les gens comme Jacob et hait les gens des champs. Les chrétiens peuvent ainsi être séparés en ces deux genres : les gens de foi qui font l’œuvre de Dieu et les gens de la chair qui ne font pas l’œuvre de Dieu. Même parmi ceux qui professent croire dans la justice de Dieu, il y a des gens comme Jacob, et par contre, il y a aussi des gens qui sont comme Esaü dans l'esprit même s'ils demeurent dans l'Église de Dieu. Ces gens qui sont comme Esaü font continuellement obstruction à l’œuvre de Dieu par l'intérieur de l'Église de Dieu. Quel genre de gens sont-ils? Ce sont ceux qui ne croient effectivement pas dans la justice de Dieu mais prétendent le faire. Les gens comme cela sont ceux qui essaient de gouverner et d'oppresser les vrais saints qui croient dans la justice de Dieu, même si eux-mêmes ne sont pas nés de nouveau et n'ont pas vraiment reçu la rémission des péchés. Tout comme Satan, ce sont des chasseurs qui chassent les âmes comme Esaü. Alors, ce sont de faux croyants. Ces gens sont les méchants que Dieu hait le plus. 
Esaü, qui apparaît dans la lecture des Écritures d'aujourd'hui, était un homme des champs, et Dieu ne trouvait pas de joie en lui. Mais par contre, Jacob est décrit comme un homme en qui Dieu a trouvé de la joie, et nous apprenons aussi que Jacob était un homme doux qui demeurait dans les tentes. Dans ce monde, il y a des gens qui appartiennent à Esaü et il y a ceux qui appartiennent à Jacob. Tous ceux qui appartiennent à Esaü seront maudits. Ce sont ceux qui vivent leur vie en s'appuyant sur leur propre force. Ce sont des gens charnels qui sont comme Esaü, c'est-à-dire ceux qui n'acceptent pas la Parole de Dieu juste telle qu'elle est, pensent par eux-mêmes, et mènent une mauvaise vie de foi en ayant inventé leurs propres plans charnels et notions dans l'Église de Dieu. Et ces gens quittent l'Église finalement et vivent selon leur propre volonté. Bien qu'ils disent qu'ils croient en Jésus comme le Sauveur, ce sont des méchants qui mènent une vie seulement pour leur propre chair et selon leurs propres désirs. 
Si vous voulez suivre la justice de Jésus, vous devez obéir à la Parole de Dieu. En fréquentant l'Église de Dieu, vous devez naître de nouveau en ayant une connaissance appropriée de l'évangile de l'eau et de l'Esprit. Après cela, vous devez prêcher l'évangile de l'eau et de l'Esprit qui est la justice du Seigneur. Si un homme devait essayer de prêcher l'évangile sans être vraiment né de nouveau, alors cet homme est sans aucun doute quelqu'un comme Esaü. Esaü était un homme avec une foi légaliste forte. Esaü était comme le clergé qui est ignorant de l'évangile de l'eau et de l'Esprit. Ces gens sont les escrocs spirituels qui existent dans le christianisme. Ils sont comme Esaü qui a été maudit.
Même si Jacob et Esaü sont nés et ont été élevés par les mêmes parents, pourquoi Jacob était-il si béni et Esaü maudit? Esaü a été maudit spirituellement parce qu'il vivait sa vie en s'appuyant sur sa propre force charnelle. Dans une perspective charnelle, la disposition de Jacob pouvait être vue comme pire que celle d'Esaü, et de plus, Jacob avait davantage de souillure. Mais Jacob n'a pas vécu selon ses propres désirs. Plutôt, il a fait toutes choses en obéissant à ce que sa mère lui disait de faire. 
La mère de Jacob, Rebecca, représente l'Église de Dieu aujourd'hui. En d'autres termes, plutôt que de faire les choses selon sa propre volonté, Jacob a obéi à la volonté de l'Église de Dieu. Tristement, aujourd'hui, il y a tant de méchants chasseurs d'âmes comme cela qui cherchent des gens à dévorer. Combien pensez-vous que ces chasseurs seront satisfaits de chasser d'autres âmes? Ils se réjouissent de faire aller d'autres âmes en enfer en leur faisant croire aveuglement en Jésus alors qu'eux-mêmes ne sont pas nés de nouveau. Ils ont certainement beaucoup d'amusement à faire cela. Si les vrais saints sont tranquilles, ils peuvent sauver les âmes en leur prêchant l'évangile, mais ces méchants chasseurs ont tué des gens qui n'auraient pas dû mourir, et ont gardé en vie ceux qui ne devaient pas vivre, en mentant continuellement aux gens (Ézéchiel 13:19). Vous ne pouvez imaginer combien cela doit leur procurer de la joie de faire une telle œuvre méchante. 
Il y a peu de joies dans la vie, et parmi elles se trouve la joie de manger. Il y a aussi la joie des plaisirs charnels et la joie de la chasse ou la pêche. Mais la plus grande de toutes c'est la chasse ou la pêche. Quand vous chassez avec un fusil, les animaux sont tués par les balles et ils meurent en saignant à mort, et les gens disent que c'est si plaisant de voir cela arriver. Alors que vous voyez un animal perdre sa vie parce que vous avez tiré dessus, vous ressentez une extase comme si vous aviez conquis quelque chose.
Les chasseurs d'âmes ont le même sentiment. Alors qu'ils vont de lieu en lieu, ils trouvent du bonheur à chasser les âmes qui n'auraient pas dû mourir. Mais Dieu a en horreur l’œuvre qu'ils font. Plutôt, Il donne des bénédictions à ceux qui croient et diffusent l'évangile de l'eau et de l'Esprit. Dieu ne donne jamais Ses bénédictions aux gens des champs. Plutôt, Il donne Sa bénédiction à ceux qui croient en l'évangile de l'eau et de l'Esprit. 
 

Il y a juste trop de chasseurs d'âmes de nos jours

De nos jours, il y a trop d'Esaü, c'est-à-dire d'hommes des champs qui chassent les âmes. Par contre, le nombre de gens qui sont comme Jacob est juste faible en nombre. Le nombre de saints qui croient en l'évangile de l'eau et de l'Esprit de par le monde est plutôt petit, c'est-à-dire que le nombre de Jacob est extrêmement petit. Mais le nombre d'Esaü, les hommes des champs, est tellement grand qu'ils débordent.
Chers croyants, je veux que vous sachiez que pour les êtres humains, chasser est quelque chose de plutôt amusant. Je pense que ces gens ont chassé tant d'animaux que maintenant ils sont à court de jeu digne. Ainsi, je pense qu'ils peuvent maintenant essayer de se glisser dans l'Église de Dieu et d'y faire leur œuvre de chasse des âmes. Quand ils chassent, quelque chose à manger apparaît juste devant. En attrapant une seule biche, un groupe de gens peut être nourri. Les gens sont attirés vers les endroits où se trouvent les animaux chassés. En d'autres termes, les églises qui sont dirigées par des pasteurs qui ne sont pas nés de nouveau semblables à Esaü semblent produire un réveil, mais en réalité elles chassent les âmes et exercent de pseudo-ministères. Elles semblent grandir énormément. Qu'est-ce que cela signifie? La réalité prouve sans aucun doute qu'il y a beaucoup de menteurs et de fraudeurs dans ce monde. 
Chers croyants, vous devez savoir que ce type de ministère accompli par ceux qui ne sont pas vraiment nés de nouveau est l’œuvre de pasteurs du type d'Esaü. Nous pensons juste à eux comme ceux qui ne sont pas nés de nouveau. Mais ce n'est pas la fin de l'histoire. Je veux que vous réalisiez que ceux qui mènent des ministères d'évangélisation sans avoir foi dans l'évangile de l'eau et de l'Esprit sont d'horribles chasseurs d'âmes. Donc, nous ne devons pas penser modérément à eux comme ceux qui ne sont pas nés de nouveau. Vous devez plutôt les voir comme des chasseurs d'âmes qui vont tuer vos âmes.
Notre Seigneur a dit que ceux qui appartiennent à la famille d'Esaü sont des gens des champs. Esaü et Jacob, même si ces deux hommes étaient des jumeaux, n'avaient pas la même foi. Ils étaient frères, mais en réalité, ils étaient les représentants de deux nations différentes. Et la foi des deux différait grandement l'une de l'autre. L'un d'eux était un homme qui avait reçu une nouvelle vie pour avoir reçu la rémission des péchés de la part de Dieu, et ainsi était un homme béni dans le corps et l'esprit. Alors que l'autre faisait obstruction à l’œuvre de Dieu et était devenu un chasseur d'âmes qui agissait comme serviteur du diable pour tuer l'âme des gens. Ainsi, quand nous voyons les chrétiens, nous devons reconnaître qu'il y a deux types différents de gens dans la communauté chrétienne. Nous ne devons pas simplement les voir avec la pensée : «Cette personne n'est pas née de nouveau. Elle fait vraiment pitié.» Si nous devions les voir comme cela mais n'avions pas la capacité de leur prêcher l'évangile de l'eau et de l'Esprit, alors nous ne ferions que leur infliger des cicatrices. Nous devons être clairs sur le genre de gens que sont nos opposants spirituellement, puis nous devons sans faute leur prescrire l'évangile de l'eau et de l'Esprit.
Il y a deux sortes de chrétiens qui ne sont pas nés de nouveau. Il y a ceux qui ne savent même pas qui est Jésus en dépit d'avoir foi en Jésus comme le Sauveur, alors qu'il y a ceux qui savent qui est Jésus mais ne Le connaissent pas comme étant venu par l'évangile de l'eau et de l'Esprit. Nous devrions les voir comme les brebis perdues. Pour ceux qui cherchent les autres âmes alors qu'eux-mêmes ne sont pas nés de nouveau, nous devons les voir comme des chasseurs d'âmes, comme Esaü. Et vous devez savoir et croire que c'est un fait marqué dans la Bible. Ces chasseurs d'âmes continuent de faire leurs efforts, inconscients qu'ils tuent en fait l'âme des gens. Ce sont ceux qui tuent les âmes qui n'auraient pas dû mourir puis arrachent la chair comme butin. Il y a juste beaucoup trop de gens comme cela. Vous et moi devrions être vigilants face à ceux qui tuent les âmes des gens et pillent leur propriété. 
 


Les justes doivent combattre ces chasseurs d'âmes


Quel genre de gens devons-nous combattre, vous et moi? Ce n'est autre que les chasseurs d'âmes, comme Esaü. Sur cette terre, il y a des guerres qui font encore rage, et l'une de ces guerres est la guerre entre Jacob et Esaü. Jusqu'au dernier jour de monde, cette guerre va continuer. Vous pouvez voir les Israélites et les Palestiniens se combattre encore en dépit de s'être mis d'accord sur un pacte. Les gens d'Israël et les gens de Palestine sont à l'origine des descendants d'Isaac, mais ils se combattent non-stop. Regardez aux descendants d'Abraham et aux descendants de son fils Isaac. Chers croyants, Isaac et Ismaël étaient tous deux enfants d'Abraham, mais leurs mères étaient différentes. Isaac est né de la femme d'Abraham, Sarah, mais Ismaël est né de sa servante, Hagar. Qu'est-ce que cela représente dans une perspective spirituelle? Chacun d'eux ayant une mère différente signifie que les églises qu'ils fréquentent et servent sont différentes. Isaac était un enfant né de nouveau par l'évangile de l'eau et de l'Esprit dans l'Église de Dieu, mais Ismaël était un enfant né dans la chair, non dans la justice de Dieu. C'est pour cela que même maintenant ces deux types de nations continuent de pointer leurs armes l'une sur l'autre. Bien qu'ils aient pour origine le même père, ils continuent de se battre. C'est parce que leur foi n'est pas la même.
Quand nous rencontrons les âmes d'autres gens, nous devons les mettre sincèrement face à l'évangile de l'eau et de l'Esprit comme si nous engagions une vraie guerre. Sachant que nos opposants sont liés dans le péché, nous devons combattre courageusement en ayant foi dans l'évangile de l'eau et de l'Esprit. Nous ne devons pas les voir simplement comme «les serviteurs qui ne sont pas encore nés de nouveau.» Ils sont comme Esaü, des chasseurs d'âmes. Nous devons vaincre ces chasseurs d'âmes par l'évangile de l'eau et de l'Esprit. C'est alors seulement que nous pourrons sauver les brebis de Dieu parfaitement. Nous ne devons pas être laxistes envers eux comme un gentleman au bon cœur. Nous devons réaliser que les gens qui ne sont même pas nés de nouveau sont simplement les brebis perdues qui ont trop peu de connaissance sur la justice du Seigneur, mais pour ceux qui courent hardiment sans même être nés de nouveau, nous devons réaliser qu'ils sont les chasseurs d'âmes même comme Esaü. 
 


Nous devons bien apprendre la foi de Jacob 


Vous et moi qui croyons en l'évangile de l'eau et de l'Esprit sommes ceux qui possèdent la foi de Jacob. Jacob était un homme qui travaillait dans la cuisine en restant près de sa mère, allait partout où allait sa mère, recevait des instructions de sa mère, et la suivait. Ainsi, Jacob était un homme qui s'occupait calmement du travail domestique. Quel genre de foi devons-nous avoir alors? Devons-nous devenir quelqu'un comme Esaü ou quelqu'un comme Jacob? Sans aucun doute, nous devons devenir quelqu'un comme Jacob.
Cependant, même pour nous, il y a la tendance à être similaires à Esaü. Donc, nous devons réfléchir plus profondément à cela : pourquoi Dieu a-t-Il béni Jacob et accompli Son œuvre à travers lui? Bien que Dieu parle de beaucoup d'autres choses dans la Bible, Il insiste particulièrement sur ceci : «Jacob a fait comme sa mère lui a dit de faire.» Alors que nous vivons notre foi, nous rencontrons beaucoup de tendance à vouloir faire ceci ou cela. Néanmoins, nous ne devons pas produire ces plans charnels devant Dieu. Et afin de pleinement suivre la justice du Seigneur, nous devons rejeter ces pensées charnelles que nous avons. C'est alors seulement que vous et moi serons capables de voir quelle direction prend l'Église de Dieu et de vivre notre foi en nous focalisant sur cela. De tels gens peuvent être vus comme quelqu'un qui mène une vie de foi de Jacob. 
Dans nos cœurs, nous avons une nature de Jacob et aussi une nature d'Esaü. Mais Dieu hait cette nature d'Esaü. Dieu a détruit la plupart des Israélites pendant les 40 ans de marche dans le désert, et les seuls qui ont survécu au désert étaient Caleb et Josué. La Bible dit que Dieu a détruit tous les adultes qui étaient sortis d'Égypte mais a épargné leurs enfants qui sont nés dans le désert. Dieu a détruit chacun de ceux qui sont sortis d'Égypte. Dieu a même fait mourir Moïse quand les Israélites étaient sur le point de traverser le Jourdain, et donc, nous pouvons voir combien Sa volonté est inébranlable. Que signifie tout cela? Cela signifie que Dieu a détruit le «moi» en nous. Cela signifie que nous devons écarter tous nos plans humains. 
 


Nous devons vivre notre foi en sachant ce qu'est une vie de foi authentique 


Nous devons mener une vie de foi en sachant ce qu'est réellement une vie de foi authentique. N'élevons-nous pas une clameur ou un mensonge comme les faux prophètes des églises mondaines parce que nous ne savons pas comment faire? Bien que nous ayons la disposition à le faire, nous ne le faisons pas. Pensez-vous que je ne sais pas que si je disais des prières avec l'imposition des mains sur les membres de l'église ma popularité grandirait? Mais je ne fais pas cela parce que c'est quelque chose que ferait quelqu'un comme Esaü, et je sais que notre Seigneur ne trouverait pas de joie à cela. C'est pour cela que je ne le fais pas. Nous devons faire l’œuvre qui réjouit le Seigneur. L’œuvre de justice que notre Seigneur nous a dit de faire ne sera jamais comme cela.
Oui c'est vrai. Tout comme Jacob a fait seulement ce que sa mère lui a dit de faire, nous devons aussi faire seulement ce que le Seigneur nous a confié. L’œuvre que Rebecca a ordonné à Jacob de faire – c'est l’œuvre exacte que nous devons faire. Et cette œuvre est l’œuvre spirituelle qui délivre l'évangile de l'eau et de l'Esprit aux gens.
Rebecca a parlé à Jacob. Elle lui a dit : «Va dans l'enclos et apporte-moi deux jeunes bêtes de choix pour préparer une nourriture savoureuse pour ton père. Enroule sa fourrure autour de ton corps, porte les vêtements de ton frère, prends la nourriture savoureuse que je vais faire, et apporte-la à ton père.» Réfléchissez à cela. Qui pensez-vous pouvoir faire de la meilleure nourriture que quelqu'un qui aime son père? La mère le fait le mieux. Puisque la mère a vécu longtemps avec le père, cela fait si longtemps maintenant qu'elle connaît très bien son appétit. Peu importe combien l'enfant pourrait bien faire la nourriture savoureuse, ce ne serait pas aussi bon que ce que la mère fait. Donc la mère a dit à Jacob de prendre la nourriture qu'elle a faite, et Jacob a obéi à ce que sa mère lui a dit de faire et a alors reçu toutes les bénédictions célestes aussi bien que les bénédictions de la terre. Plus tard, son frère aîné a découvert ce qui s'était passé, et Jacob a failli être tué. Mais, aussi dans cette situation, la mère de Jacob lui a dit : «Fuis loin de lui. Va chez ton oncle Laban, mon frère.» Ensuite, Jacob est devenu une homme de grande richesse et succès pour avoir fait ce que sa mère lui avait dit de faire. Jacob a reçu une bénédiction qui est de loin plus grande que celle d'Esaü, et ses descendants ont aussi reçu cette bénédiction.
Nous devons mener nos vies de foi en connaissant cette Vérité que Dieu nous dit dans la lecture des Écritures d'aujourd'hui. Il nous est dit que nous devons mener une vie de foi comme celle de Jacob. C'est exactement la foi que notre Seigneur veut trouver en nous. Même si nous ne semblons pas faire l’œuvre de Dieu, quand nous faisons l’œuvre ordonnée par l'Église de Dieu, à la fin, nous porterons de grands fruits de foi et recevrons la bénédiction de Dieu. Les gens qui possèdent la foi spirituelle recevront la bénédiction de la rosée du ciel et de la graisse de la terre sans faute (Genèse 27:28).
Mais que se passerait-il si vous deveniez des gens à la foi d'Esaü, l'homme des champs? Au début, vous obtiendrez beaucoup de butin de ce monde, mais plus tard vous serez maudit spirituellement et n'aurez d'autre choix que d'aller en enfer. Isaac a prié une malédiction sur Esaü son fils. C'était quelque chose d'humainement impossible pour un père, mais c'est Dieu qui a placé cette malédiction sur Esaü en utilisant Isaac comme Son agent. Cela nous montre que les gens qui mènent une vie de foi comme celle d'Esaü seront maudits par Dieu. A travers les leaders spirituels du passé, Dieu a souvent béni ou maudit Son peuple. 
Comment alors vous et moi devons-nous mener une vie de foi? Nous devons la mener comme Jacob l'a fait. Ce que cela signifie, c'est que nous devons vivre notre foi en étant devenu une personne calme qui suit la Parole de Dieu dans Son Église. Si vous décidez de travailler seul séparé de l'Église, peu importe combien de plans vous pouvez avoir, ce genre de foi ne sera pas une foi qui amène de la joie à Dieu. Une fois qu'un homme devient un homme des champs, cela sera sa fin spirituellement. Un homme des champs mène une vie de foi comme il lui plaît. Et une personne qui fait l’œuvre de Dieu selon elle-même en étant dans l'Église n'est jamais une vraie personne de foi. Ce que je dis, c'est que si nous faisons des choses selon nous-mêmes devant Dieu et Son Église, nous ne deviendrons jamais une vraie personne de foi. Mener une vie de foi en étant instruit par les serviteurs de Dieu est réellement une vraie vie de foi. 
Notre Dieu a fait de vous et moi des gens comme Jacob. Mais certaines personnes parmi nous continuent de vivre sans même réaliser qu'ils sont devenus le peuple de Dieu. Il y a beaucoup de gens qui continuent de vivre en ayant oublié le fait que Dieu nous a tous délivrés de la puissance des ténèbres et nous a amenés dans le Royaume de la justice de Dieu. Bien sûr, la majorité absolue des chrétiens sur cette terre sont des «morts qui marchent» puisqu'ils mènent une vie de foi déviante comme celle d'Esaü. Aussi, par ailleurs, il y a beaucoup de gens qui doutent sans cesse, même avec la connaissance de la vérité comme Jacob. 
Je veux que vous sachiez que vous et moi qui croyons en l'évangile de l'eau et de l'Esprit sommes déjà devenus les gens de foi qui appartiennent à la famille de Jacob. De plus, je veux aussi que vous sachiez que Dieu a déjà tracé une voie droite de vie pour que nous vivions notre foi. Vraiment, il n'y a pas d'autre voie pour ceux d'entre nous qui croient en l'évangile de l'eau et de l'Esprit. Notre mode de vie passé qui était comme celui d'Esaü est déjà passé. Avant de croire en l'évangile de l'eau et de l'Esprit, nous avions planifié nos vies nous-mêmes, décidant de tout par nous-mêmes seuls, et essayant de tout accomplir par nos propres efforts. Nous n'avons jamais demandé d'aide à Dieu et ne nous sommes pas appuyés sur Lui, même pas un peu. Une telle foi était une foi qui nous conduisait à la destruction. Mais Dieu a fait de vous et moi Son propre peuple. Je veux que ceux qui croient en l'évangile de l'eau et de l'Esprit croient en ce fait. Je veux que vous vous rappeliez cela. Vous et moi devons mener une vie spirituelle de foi comme celle de Jacob devant Dieu.
Si nous devions mener une vie de foi spirituellement droite, qu'obtiendrions-nous? Nous obtiendrons le fruit de justice qui sauve les âmes perdues. Mais ce serait un acte insensé que nous fassions des plans pour nos vies selon nous-mêmes, tout comme un homme qui bat de l'air quand il essaie de combattre. Vivre de notre propre manière charnelle est pour nous comme vivre une vie qui bat de l'air sans avoir aucun but. Ayant écarté nos propres recours charnels, nous devons vraiment faire l’œuvre du Seigneur, recevoir Sa direction, et continuer de suivre la justice du Seigneur. Et ces gens qui font l’œuvre du Seigneur sont ceux qui mènent une vie de foi correcte par la foi. J'espère que vous réaliserez que Dieu a déjà tracé un chemin de vie pour que nous suivions Sa justice par la foi. 
Nous ne pouvons pas faire l’œuvre de Dieu selon nous-mêmes. Bien sûr, des pensées charnelles montent aussi en nous, et avec cela nous pouvons vivre nos vies parfaitement en suivant ce monde. Mais pour les justes, même si quelqu'un nous disait de mener une vie charnelle, nous ne pouvons pas le faire. Nous ne pouvons pas faire cela parce que nous avons peur et aussi parce que nous savons que c'est mal. Nous ne pouvons pas faire cela parce qu'il est trop évident pour nous que nous serions alors maudits par Dieu dans le corps et l'esprit. Pourquoi en est-il ainsi? C'est parce que Dieu nous a bénis en nous ayant choisis comme des Jacob. Puisqu'Il nous a inclus à Son propre peuple, plutôt que de nous considérer comme ceux qui ne sont pas nés de nouveau, même si nous sommes tentés de mener une vie charnelle, nous ne sommes pas en mesure de le faire. 
 


Nous devons devenir des gens de foi qui connaissent la justice de Dieu 


Nous devons mener nos vies de foi en connaissant et croyant la Vérité de l'évangile de l'eau et de l'Esprit qui est la justice de Dieu. Ceux qui poursuivent authentiquement la justice de Dieu dans l'Église de Dieu ne peuvent jamais vivre selon leurs propres désirs charnels. Au lieu de vivre comme il leur plaît, ils vivent par la foi qui croit dans la justice de Dieu. Observez la vie de Noé. Vous pouvez être béni par Dieu seulement en unissant votre cœur à la justice de Dieu dans votre vie tout comme Noé l'a fait.
Chers croyants, même si nous voulons faire notre propre œuvre, nous sommes forcés à devenir des serviteurs qui vont amener de la joie au cœur du Seigneur d'abord. L’œuvre de Dieu ne sera jamais réalisée si nous faisons l’œuvre en pensant dans nos propres pensées et sagesse : «je dois faire ces choses de telle façon dans telle situation, et je dois faire d'autres choses de telle façon dans telle autre situation.» De plus, Dieu n'accepte pas les œuvres dans lesquelles sont instillées des pensées humaines. Servir le Seigneur avec ses propres pensées et agir avec sa propre sagesse n'est pas une manière correcte de servir le Seigneur.
Quel genre de serviteur selon vous peut rafraîchir le cœur du Seigneur? C'est un serviteur qui fait l’œuvre de justice que le Seigneur désire. Et même en faisant cela, c’est un serviteur qui le fait rapidement plutôt que de tarder. Un tel serviteur est le serviteur qui rafraîchit vraiment le cœur du Seigneur. Les gens comme Jacob qui apparaît dans le passage des Écritures d'aujourd'hui sont les gens de pureté. Ils ne font absolument pas les choses selon leurs propres pensées. Ce sont ceux qui font seulement les œuvres que le Seigneur leur dit de faire. Observez la vie entière de Jacob. Il était un homme qui a fait les choses selon ce que sa mère lui a dit de faire. Il n'a jamais été un homme qui ait fait les choses avec de la sagesse qui ait été sienne. Il peut avoir été borné et hésitant parfois, mais il était à la base un homme qui a tout fait comme on le lui a dit.
Mais comment était Esaü? A-t-il fait ce que sa mère lui a dit de faire? Bien qu'il ait semblé qu'il ait fait ce qu'on lui avait dit, si vous regardez de plus près à sa vie, il l'a fait en ajoutant ses propres pensées, indépendamment du genre d’œuvres que c'était. En conclusion, il a fait les choses comme il lui plaisait. Quel genre de foi doit alors être notre foi? Regardons à la Parole d'aujourd'hui, et réfléchissons-y. Puis réalisons le fait que nous devons devenir une personne douce devant Dieu, comme Jacob.
«Suis-je vraiment né de nouveau en croyant en l'évangile de l'eau et de l'Esprit? Après être né de nouveau, ais-je vraiment fait les choses selon ce que l'Église de Dieu me dit de faire?» A tout moment, nous devons vérifier cela. «Est-ce que je ne fais pas les choses comme il me plaît? Est-ce que je ne possède pas mes propres pensées et ma propre sagesse?» Je veux que vous réfléchissiez si oui ou non vous avez vos propres plans, faites les choses selon vous-même avec vos propres propriétés, et méprisez le fait qu'on vous dise de faire l’œuvre de Dieu. Chers croyants, réfléchissez si vous êtes un Esaü ou un Jacob.
Nous devons mener une vie de foi comme celle de Jacob sans faute. Notre Seigneur a béni Jacob. Il n'a jamais béni Esaü, un homme des champs. Nous devons attentivement nous examiner nous-mêmes pour voir quel genre de gens nous sommes. Peut-être que vous êtes quelqu'un qui fait les choses selon lui-même, n'est-ce pas?
Chers croyants, vous et moi devons devenir les gens de vraie foi. Les gens qui croient vraiment et suivent la justice de Dieu par la foi reçoivent la bénédiction du Seigneur. Les gens qui suivent vraiment la justice de Dieu sont les plus sages et les plus prudents, qui reçoivent les bénédictions de Dieu. Ces gens sont comme Jacob dans l'esprit, et ce sont ceux qui croient dans la Parole de la justice de Dieu de tout cœur.