Sermons

Sujet 24: SERMONS POUR CEUX QUI SONT DEVENUS NOS PARTENAIRES

[24-59] Gardez votre foi dans la Justice de Dieu (Genèse 26:1-11)

(Genèse 26:1-11)
«Il y eut une famine dans le pays, outre la première famine qui eut lieu du temps d'Abraham; et Isaac alla vers Abimélec, roi des Philistins, à Guérar. L'Éternel lui apparut, et dit : Ne descends pas en Égypte, demeure dans le pays que je te dirai. Séjourne dans ce pays-ci : je serai avec toi, et je te bénirai, car je donnerai toutes ces contrées à toi et à ta postérité, et je tiendrai le serment que j'ai fait à Abraham, ton père. Je multiplierai ta postérité comme les étoiles du ciel; je donnerai à ta postérité toutes ces contrées; et toutes les nations de la terre seront bénies en ta postérité, parce qu'Abraham a obéi à ma voix, et qu'il a observé mes ordres, mes commandements, mes statuts et mes lois. Et Isaac resta à Guérar. Lorsque les gens du lieu faisaient des questions sur sa femme, il disait : C'est ma sœur; car il craignait, en disant ma femme, que les gens du lieu ne le tuassent, parce que Rebecca était belle de figure. Comme son séjour se prolongeait, il arriva qu'Abimélec, roi des Philistins, regardant par la fenêtre, vit Isaac qui plaisantait avec Rebecca, sa femme. Abimélec fit appeler Isaac, et dit : Certainement, c'est ta femme. Comment as-tu pu dire : C'est ma sœur? Isaac lui répondit : J'ai parlé ainsi, de peur de mourir à cause d'elle. Et Abimélec dit : Qu'est-ce que tu nous as fait? Peu s'en est fallu que quelqu'un du peuple n'ait couché avec ta femme, et tu nous aurais rendus coupables. Alors Abimélec fit cette ordonnance pour tout le peuple : Celui qui touchera à cet homme ou à sa femme sera mis à mort.»
 

Aujourd’hui, dans la lecture de l’Écriture, le fils d'Abraham, Isaac, apparaît. Et Dieu apparaît à Isaac et lui parle. Dans la Bible, nous trouvons de nombreux cas où les gens de foi ont souffert de la famine. Abraham est descendu en Égypte à cause de la famine, et Naomi ainsi que Lot sont également descendus dans la région de Moab à cause d’une grave famine. Comme vous pouvez le voir aujourd’hui dans le livre de la Genèse chapitre 26, le fils d'Abraham, Isaac, serait également descendu vers Abimélec à cause de la famine.
 


Dieu nous dit de ne pas descendre en terre d’Égypte


Dans le livre de la Genèse chapitre 26, versets 2 et 3, nous lisons : «L'Éternel lui apparut, et dit : Ne descends pas en Égypte, demeure dans le pays que je te dirai. Séjourne dans ce pays-ci : je serai avec toi, et je te bénirai, car je donnerai toutes ces contrées à toi et à ta postérité, et je tiendrai le serment que j'ai fait à Abraham, ton père.»
Isaac a donc habité à Guérar. Je ne sais pas exactement où se trouve cette région de Gerar. Mais peu importe, je suis sûr que cette Parole de Dieu où Il dit de ne pas descendre à la terre de l’Egypte juste à cause d’une famine est aussi dirigée vers tous Ses serviteurs et les gens vivant dans ce jour et cet âge. Notre Dieu a clairement parlé à tous les ancêtres de la foi comme suit : «Même sous une grave famine, demeurez dans le pays de Canaan. Et ne descendez pas au pays d’Egypte. Si vous obéissez à cette instruction, j’exécuterai toutes les promesses que j’ai faites à Abraham, l’homme de foi. Mes chers serviteurs ne descendez jamais en terre d’Egypte, même pendant une grave famine. Habitez dans le pays que je vous ai montré.» Dieu a dit qu’Abraham avait pleinement gardé tous les commandements et lois de Dieu. Et c’était la raison pour laquelle Dieu avait promis d’exécuter toutes les promesses qu’Il avait faites pour lui et ses descendants.
En lisant cette Parole, je suis tombé sur la pensée suivante. En ce qui concerne Abraham, Dieu dit qu’il a obéi à tous ses commandements, statuts et lois. Mais Abraham n’a-t-il pas vendu sa propre femme? Est-ce que cela ferait partie du fait que nous aurions respecté les statuts et les commandements de Dieu? Dieu n’a pas regardé ces actes charnels d’Abraham. Quand Dieu dit qu’Abraham avait respecté ses commandements, ses statuts et ses lois, il l’a fait parce qu’il a vu la foi par laquelle Abraham croyait en Dieu et a obéi et suivi les commandements qu’il lui avait donnés. Personne ne peut dire qu’Abraham avait pleinement gardé les voies de Dieu. Même Dieu Lui-même ne peut jamais le dire simplement en ayant regardé les actes d’Abraham. La chose importante ici est que même si Abraham avait parfois chancelé, son cœur résidait dans la foi parfaite située dans la Justice de Dieu et il a suivi Dieu avec cette foi.
 

Les Justes doivent regarder ce que Dieu veut, plutôt que de ne regarder que la situation actuelle

Plutôt que de ne regarder que le moment présent, nous, les justes, devons penser à «Qu’est-ce que Dieu nous dit? Et quelle est la volonté de Dieu envers nous?» Et ce faisant, nous devons examiner la volonté de Dieu et nous concentrer sur la découverte de cette volonté. Et en réalisant cette volonté de Dieu et en y croyant de tout cœur, nous devons suivre la volonté de Dieu. En suivant la Justice de Dieu, nous devons d’abord attendre de découvrir ce que la Parole de Dieu signifie vraiment plutôt que de nous soucier de nos actes. Même lorsque nous menons une vie de foi, il arrive souvent un moment où nous nous écartons parce que nous avons été ligotés dans des situations charnelles et des circonstances défavorables. Et il y a de nombreuses occasions où nous perdons même notre jugement. Néanmoins, nous ne devons pas être gouvernés par nos pensées et nos jugements. Nous devons garder notre foi parfaitement en croyant en la Justice de Dieu comme nous pensons à ce que Dieu nous dit seulement.
Nous avons lu aujourd’hui que Dieu a dit : «Vivez dans le pays que je vous ai montré. Si vous le faites, je vous donnerai toutes les fortunes et les bénédictions que j’ai données à Abraham.» Vous et moi devons être capables d’entendre cette Parole de bénédiction que Dieu nous a dite. Alors nous pourrons continuer à vivre notre foi en suivant la Parole de Dieu, tout comme Abraham, par la foi qui croit en la Justice parfaite de Dieu.
Jetez un coup d’œil à la vie d’Abraham, d’Isaac, de Jacob et de leurs descendants de foi. La bénédiction de Dieu leur est venue quand ils ont tous habités dans le pays de la promesse en croyant en la promesse de Dieu. Aujourd’hui, nous avons vu Dieu parler à Isaac - Dieu a dit à Isaac qu’il ne devait jamais descendre en Égypte à cause d’une famine. Et nous devons comprendre que cette Parole de Dieu nous est destinée à vous et à moi aujourd’hui. Oui, c’est vrai. Nous ne devons jamais permettre à nos cœurs de demeurer dans le pays de l’Egypte juste parce que nos situations semblent difficiles. C’est parce que ce n’est pas la volonté de Dieu. Quand une famine survint pour la deuxième fois, Isaac avait alors dans son cœur de descendre en Égypte, et pour cette raison Dieu lui apparut et lui dit de ne pas descendre là-bas.
Nous ne devrions pas suivre cet exemple d’Isaac. Il viendra sûrement un moment où nous serons confrontés à des difficultés charnelles. Il y aura des moments où l’Église connaîtra des difficultés et aussi des moments où votre cœur rencontrera des difficultés. Dans ces moments-là, nous devons savoir ce que Dieu nous dit. Et nous devons aussi prêter une attention particulière à ce que Dieu dit à Son Église. Alors, que dit-Il à Son Église dans des moments si difficiles? Il nous dit de ne pas descendre en Égypte. J’espère sincèrement que vous apprendrez à connaître la volonté de Dieu à travers cette Parole et continuerez à vivre par la foi en jouissant de la puissance dans la volonté de Dieu.
 

Les Justes doivent vivre par la foi comme instruit par Dieu

Chers croyants, si nous continuerons à vivre tranquillement et avec confiance dans le pays de Canaan, comme Dieu nous l’a demandé, c’est-à-dire si nous habitons tranquillement dans l’Église de Dieu, il nous donnera toutes les bénédictions qu’il a promis de donner à Abraham. Il faut y croire. Vous devez avoir une telle foi à coup sûr. À tout moment, vous devez avoir une connaissance si claire de cette volonté de Dieu.
Dans le livre de la Genèse chapitre 26, verset 7, nous lisons : «Lorsque les gens du lieu faisaient des questions sur sa femme, il disait : C'est ma sœur ; car il craignait, en disant ma femme, que les gens du lieu ne le tuassent, parce que Rebecca était belle de figure.»
Que signifie ce passage? Certains Philistins interrogeaient Isaac au sujet de sa femme. Et Isaac mentit au roi en disant que sa femme était sa sœur. Bien sûr, elle était sa demi-sœur (Genèse 20:12). En vérité, Isaac était un cousin au second degré de sa femme Rebecca. Donc en fait, elle était sa sœur-parente. Parce qu’ils étaient mariés, ils étaient considérés comme un couple marié. Mais ayant peur qu’il puisse être tué à cause de sa belle femme, Isaac leur a dit qu’elle était sa sœur, au lieu de dire qu’elle était sa femme. À cause de cela, le roi Abimélec et ses sujets convoitaient tous la femme d'Isaac. Mais un jour, le roi Abimélec regarda par sa fenêtre et vit Isaac montrer de l’affection pour Rebecca.
Le passage suivant semble difficile à comprendre. Le roi Abimélec n’était-il pas un ennemi de la nation d’Israël? Mais après avoir vu Isaac embrasser Rebecca affectueusement, qu’a-t-il dit? Dans Genèse 26:10, nous lisons : «Et Abimélec dit : Qu'est-ce que tu nous as fait? Peu s'en est fallu que quelqu'un du peuple n'ait couché avec ta femme, et tu nous aurais rendus coupables.» Bien qu’il ait été pécheur, il a dit à Isaac qu’il avait presque apporté la culpabilité sur lui. Il était à l’origine un morceau de péché, et le travail qu’il faisait d’habitude était juste commettre des péchés. Pourtant, ce roi Abimélec dit à Isaac : «Parce que tu as dit que ta femme était ta sœur, quelqu’un de mon peuple aurait pu commettre un péché en couchant avec ta femme. Ainsi, tu aurais pu nous rendre coupables.»
Bien sûr, s’il avait vraiment été un homme saint et un croyant en Dieu, ses paroles auraient un sens. Mais cet Abimélec était quelqu’un qui ne croyait pas en Dieu et a commis toutes sortes de péchés tous les jours. Par conséquent, il était déraisonnable pour lui de faire de telles accusations contre Isaac qui a reçu la bénédiction de Dieu. Pour le dire ainsi, son accusation était tout simplement ridicule.
Ce roi Abimélec déclara alors un ordre royal, disant : «Celui qui touchera à cet homme ou à sa femme sera mis à mort.» (Genèse 26:11). Chers croyants, il y a une chose que nous devons savoir clairement ici. Ces paroles prononcées par Abimélec sont précisément les Paroles prononcées par Dieu qui sont dirigées vers vous et moi. Oui, c’est vrai. À travers cet événement, Dieu nous parle maintenant spirituellement. En d’autres termes, ces paroles nous disent que les gens qui touchent Isaac ou sa femme mourront à cause de ce péché.
 

Nous ne devons jamais nous mêler à ceux qui ne croient pas en la Justice de Dieu

Qu’est-ce que cela signifie? Les gens qui n’ont pas reçu la rémission des péchés pour ne pas connaître et croire en l’évangile de l’eau et de l’Esprit doivent s’identifier clairement comme pécheurs. Certains ont cependant tendance à dire qu’ils sont aussi les descendants d’Abraham, c’est-à-dire les gens qui ont reçu la rémission des péchés. Les gens qui n’ont pas reçu la rémission des péchés doivent rester dans leur état pécheur afin d’être sauvés de leurs péchés. Mais qu’arriverait-il à ces pécheurs qui essaient de mener une vie de foi avec les justes affirmant qu’ils ont également reçu la rémission des péchés alors qu’ils ne l’ont pas fait? Bien que cela puisse sembler ironique, les gens qui ont reçu la rémission des péchés ne seront pas en mesure de prêcher à ces prétendus chrétiens. L’Église de Dieu devrait plutôt prêcher l’évangile de la rémission des péchés aux faux croyants qui ne sont pas encore nés de nouveau correctement, mais la réalité est que nous, les nés de nouveau, ne pouvons pas le faire. Ces mots peuvent être difficiles, mais je pense que vous pouvez me suivre.
Oui, c’est vrai. Même si quelqu’un qui ne croit pas en l’évangile de l’eau et de l’Esprit commence à assister à l’Église de Dieu, il doit confesser qu’il est toujours un pécheur. Mais si ce pécheur couchait avec le peuple de Dieu et qu’il devenait une seule famille, alors cela entraînerait un gros problème. Si une personne née de nouveau devenait une famille unie à la chair avec quelqu’un qui n’est pas né de nouveau, nous perdrions l’occasion de prêcher l’évangile de l’eau et de l’Esprit à une telle personne plus tard. Pourquoi? C’est parce que le pécheur comprend mal qu’il est aussi un descendant d’Abraham d’un point de vue charnel. Si Abimélec couchait avec la femme d’Isaac, un tel problème se poserait spirituellement. C’est parce qu’Isaac était clairement un descendant d’Abraham. Par conséquent, si les gens qui n’ont pas reçu la rémission des péchés devenaient des descendants d’Abraham, ils ne pourraient plus jamais avoir un cœur pauvre qui peut entendre l’évangile précis de l’eau et de l’Esprit et recevoir la rémission des péchés. Je dis que si les gens qui ne croient pas en l’évangile de l’eau et de l’Esprit devaient s’engager dans un mariage physique et devenir unis comme un seul avec ceux qui ont reçu la rémission des péchés, ils perdraient à jamais l’occasion de recevoir la rémission des péchés devant Dieu.
Dans le passage actuel des Écritures, Abimélec, roi des Philistins, dit : «Celui qui touchera Isaac ou à sa femme sera mis à mort.» Cela signifie que les saints de l’Église de Dieu ne doivent jamais se mêler à ceux qui n’ont pas reçu la rémission des péchés et que les justes ne doivent jamais accepter la foi de tels pécheurs. La Bible nous dit que les gens qui ont reçu la rémission des péchés en croyant en l’évangile de l’eau et de l’Esprit ne doivent jamais se mêler spirituellement à ceux qui n’ont pas reçu la rémission des péchés. Dieu a dit que s’il devait y avoir un tel événement, Il tuerait sûrement. Quand quelque chose comme ça se produit réellement, tout serait mis à mort, en esprit et en chair.
Le roi des Philistins était un ennemi de la nation d’Israël. Donc cela n’a aucun sens qu’il ait pris le parti d’Isaac et ait dit une telle chose juste. Mais la Bible dit que Dieu a permis que ces paroles soient prononcées par sa bouche. Même par la bouche d’un philistin, Dieu déclare que seuls les descendants d’Abraham sont son peuple. Ce que nous devons comprendre ici, c’est que «Si nous sommes les descendants d’Abraham, nous devons demeurer dans le pays tel qu’il est défini par Dieu et nous ne devons jamais vivre notre vie en étant mêlés aux gens du monde.» Cela signifie que nous devons sûrement garder notre foi qui croit en la Justice de Dieu. Dieu nous dit que nous qui avons reçu la rémission des péchés ne devons jamais admettre la foi de ces pécheurs chrétiens juste parce qu’ils sont bons envers nous. Oui, c’est exact. Si nous qui croyons en l’évangile de l’eau et de l’Esprit devions continuer à vivre en étant mêlés à ceux qui n’ont pas reçu la rémission des péchés, alors à la fin, nous mourrons tous.
Dieu nous dit par là que nous qui croyons en l’évangile de l’eau et de l’Esprit pouvons apporter la culpabilité aux pécheurs. Si nous menons une vie de foi avec ceux qui n’ont pas encore reçu le salut de leurs péchés, nous leur apporterons la culpabilité et ils finiront par souffrir de la mort à coup sûr. C’est pourquoi je vous implore de ne pas vivre votre vie en vous unissant à ceux qui ne sont pas encore vraiment nés de nouveau spirituellement. Si nous sommes ceux qui croient sincèrement en l’évangile de l’eau et de l’Esprit, et aussi si nous sommes les descendants spirituels d’Abraham, alors en tant que ses descendants, nous devons vivre notre foi en croyant au Dieu juste, même si nous faisons face à des moments difficiles de temps en temps. Quand nous ferons cela, Dieu accomplira sûrement ces promesses de bénédiction qu’Il avait promises à Abraham sur nous. Dieu nous a clairement promis ce qui suit : «Je maudirai quiconque vous maudira et bénirai quiconque vous bénira. Je ferai multiplier vos descendants comme les étoiles du ciel.» Cela signifie que lorsque nous habitons dans l’Église de Dieu avec la même foi que celle d’Abraham, Dieu fera surgir les descendants de la foi dans ce monde en grand nombre. Ce sont des Paroles prononcées par Dieu pour nous.
Nous devons réaliser le fait que nous pouvons empêcher ces gens de recevoir la rémission des péchés à cause de leur ignorance spirituelle. Nous ne devons jamais les faire culpabiliser. Je dis que nous ne devons jamais mener une vie de foi en admettant leur foi et en nous mêlant à eux. Nous ne devons jamais dire : «Ils ne sont pas si différents de nous. Ils sont comme nous, et donc ils ont aussi raison.» Si nous devions admettre et reconnaître leur foi, alors ce serait la même chose que reconnaître que leur état pécheur n’a pas d’importance. La réalité est qu’ils iront sûrement en enfer par leurs péchés. Chers croyants, s’il vous plaît gardez cela à l’esprit.
Même si ceux qui n’ont pas reçu la rémission des péchés essaient de prendre parti pour nous et de prêcher que c’est le véritable évangile d’une manière similaire à nous, nous ne devons jamais être trompés. Il y a une nette différence de foi que nous possédons par rapport à celle d’un pécheur. Dieu a vu qu’il y avait la foi en Abraham et a dit qu’il obéissait à ses statuts et à ses commandements. Cela signifie qu’il a obéi à la Justice de Dieu parla foi. Mais cela ne signifie pas qu’Abraham n'a obéi à la Parole de Dieu que par ses actes. Nous qui avons reçu la véritable rémission des péchés en croyant en la justice de Jésus-Christ sommes les descendants spirituels d’Abraham qui partagent la même foi avec lui. Par conséquent, nous ne devrions admettre aucune fausse foi et faux salut que la fausse religion de ce monde propage et prêche. Dieu nous a dit de garder la foi qui croit en l’évangile pur de l’eau et de l’Esprit jusqu’à la toute fin. C’est seulement quand nous gardons cette foi que notre Seigneur exécutera et déversera ses bénédictions qu’il a promises à Abraham sur nous.
 

Dieu a promis de bénir Jacob 

Chers croyants, lorsque nous lisons les chapitres suivants après le passage que nous venons de lire aujourd’hui, nous découvrirons ce qui est arrivé à Jacob après avoir reçu la prière de bénédiction de son père. Ayant reçu toute la prière de bénédiction de son père, il s’est attiré la haine de son frère aîné Esaü à cause de cela, et il s’est ensuite rendu chez le frère de sa mère pour se réfugier. Ce qui est inhabituel à ce sujet, c'est que lorsque les gens justes fuient, ils se dirigent généralement vers leurs proches du côté de leur mère. Quoi qu’il en soit, alors qu’il se dirigeait vers la maison de son oncle, il s’est endormi dans le désert. Il a pris une pierre et l’a mise sous sa tête et s’est endormi. Dans son rêve, il a vu une échelle installée sur la terre atteignant le Ciel. Et à l’extrémité supérieure de cette échelle, il a vu les anges monter et descendre.
Dans le rêve, Dieu est apparu devant lui et lui a parlé. Dans le livre de la Genèse chapitre 28, versets 13-16, nous lisons : «Et voici, l'Éternel se tenait au-dessus d'elle; et il dit : Je suis l'Éternel, le Dieu d'Abraham, ton père, et le Dieu d'Isaac. La terre sur laquelle tu es couché, je la donnerai à toi et à ta postérité. Ta postérité sera comme la poussière de la terre; tu t'étendras à l'occident et à l'orient, au septentrion et au midi; et toutes les familles de la terre seront bénies en toi et en ta postérité. Voici, je suis avec toi, je te garderai partout où tu iras, et je te ramènerai dans ce pays; car je ne t'abandonnerai point, que je n'aie exécuté ce que je te dis. Jacob s'éveilla de son sommeil et il dit : Certainement, l'Éternel est en ce lieu, et moi, je ne le savais pas!» Notre Dieu a dit les paroles de bénédiction à Jacob comme ceci. Dieu a promis que les descendants de Jacob seraient nombreux comme la poussière de la terre et qu’Il serait avec lui et le garderait. La Bible continue : «Et Jacob se leva de bon matin; il prit la pierre dont il avait fait son chevet, il la dressa pour monument, et il versa de l'huile sur son sommet. Il donna à ce lieu le nom de Béthel; mais la ville s'appelait auparavant Luz.» (Genèse 28:18-19). Ici, le mot «Béthel» signifie «la maison de Dieu».
Dans Genèse 28:20-22, nous lisons : «Jacob fit un vœu, en disant : Si Dieu est avec moi et me garde pendant ce voyage que je fais, s'il me donne du pain à manger et des habits pour me vêtir, et si je retourne en paix à la maison de mon père, alors l'Éternel sera mon Dieu; cette pierre, que j'ai dressée pour monument, sera la maison de Dieu; et je te donnerai la dîme de tout ce que tu me donneras.»
Dieu est apparu dans le rêve de Jacob et lui a dit personnellement qu’Il deviendrait son Dieu, et donc à partir de ce moment tout ce que Jacob avait à faire était de simplement croire en cette Parole de Dieu. Pour votre référence, notre Dieu qui apparaît aujourd’hui à travers la Parole écrite était souvent apparu aux gens de foi comme cela à travers les rêves à l’époque de l’Ancien Testament. C’est Dieu même qui avait parlé aux ancêtres de la foi pendant l’Époque de l’Ancien Testament qui parlait à Jacob dans son rêve en lui promettant : «Je te donnerai toutes les bénédictions que j’ai données à Abraham. Où que vous alliez, je vous garderai et vous ramènerai sur cette terre ; car je ne te quitterai pas tant que je n’aurai pas fait ce que je t’ai dit.» Maintenant que Dieu avait parlé à Jacob comme ça, tout ce qu’il avait à faire était de remercier Dieu en disant, «Amen,» et d’accepter tout cela par la foi. Et comme il allait faire ceci par la foi, toutes les bénédictions deviendraient les siennes. Si les justes attendent que la bénédiction de Dieu soit accomplie par la foi, toutes les promesses que Dieu a faites à Jacob deviendront sûrement accomplies dans leur vie.
Mais qu’est-ce que Jacob a fait ici? Encore une fois, il a offert une prière de promesse à Dieu. Il a juré : «Si tu fais cela pour moi, je construirai sûrement une église ici.» Quel genre de prière était cela? Elle nous montre que la foi de Jacob pour croire en la Parole de Dieu manquait encore. Comme cela, nous, les justes, avons besoin d’avoir le genre de foi qui croit en Dieu et sa Parole de tout cœur.
 


Quand nous attendons l’accomplissement de la Parole de Dieu par la foi sans nous soucier de notre situation actuelle, ces promesses se réaliseront sûrement


Souvent, nos cœurs qui croient au Seigneur se balancent de part et d’autre, et aussi nos cœurs sont enclins à tomber dans un état de faiblesse. Bref, nos cœurs vacillent facilement. À votre avis, quelle est la raison pour laquelle nos cœurs balancent si souvent? La raison en est que notre foi est faible. Chers croyants, Dieu nous a sauvés de tous nos péchés par Sa Justice. Par conséquent, nous devrions posséder la foi qui croit en la Parole de Dieu où Dieu dit qu’Il nous guidera sûrement sur le bon chemin tant que nous habiterons à l’intérieur de Son Église seulement. Lorsque nous attendrons la promesse de Dieu en ayant foi en Sa Parole, la promesse même qu’Il a faite sera accomplie. Vous y croyez?
Mais notre foi est encline à être influencée en fonction de l’évolution d’une situation. Ce n’est pas la vraie foi. Si cela se produit, je serai comme Jacob offrant une prière de promesse à Dieu en raison de sa foi faible. Mais Dieu a déclaré unilatéralement la promesse de Sa bénédiction à Jacob. Et donc maintenant, tout ce qu’il avait à faire était de croire en la Parole de Dieu disant, «Amen» et par cette foi, tout aurait été accompli. Mais il dit : «Si Dieu me fait revenir, alors ici même, je construirai la maison de Dieu.» Vraiment, s’il avait été un homme de foi qui croyait en la Parole de Dieu, alors il n’aurait pas dû offrir une telle prière de promesse. Si Dieu disait qu’Il serait sûrement avec Jacob et qu’il reviendrait à cet endroit, alors Dieu le ferait revenir sûrement à cet endroit en toute sécurité. Si Dieu dit qu’Il vous donnera cette terre, alors Dieu vous la donnera. Si Dieu dit qu’Il multipliera vos descendants, alors vos descendants seront multipliés pendant que vous attendez patiemment avec la foi pour y croire. C’est précisément la foi correcte qui croit en la Parole de Dieu.
Chers croyants, que fait Satan quand il essaie d’influencer notre cœur? Il nous fait regarder seulement nos situations environnantes encore et encore. Jetez un coup d’œil au neveu d'Abraham, Lot. Quand il vit de riches pâturages verdoyants vers le sud, il quitta le côté de Dieu et descendit au pays de Sodome, pensant : «Oh! Ce sera bien d’y aller.» Chers croyants, nous ne devrions jamais suivre les actes de ce monde avec un cœur incroyant. Nous ne devrions suivre Dieu et Sa Parole qu’avec la foi qui croit en Sa Justice. Ce que je dis ici, c’est que nous devons suivre le Seigneur Dieu par la foi qui croit en Sa Parole au plus profond de nos cœurs. Chers croyants, nous nous sommes lancés dans une vie de foi par la foi qui croit en l’évangile de l’eau et de l’Esprit, qui est la Justice de Dieu. Maintenant, nous pouvons mener une véritable vie de foi pour avoir été sauvés de tous nos péchés et pour avoir reçu la rémission de ces péchés. Dieu parle à ceux d’entre nous qui sont comme cela. Il nous dit : «Ne descendez pas en Égypte à cause de la famine. Habitez plutôt dans la terre même que j’avais promise à Abraham.»
Que signifie cette Parole? Il nous dit que tant que nous demeurerons dans la terre qu’il a promise à Abraham, il nous bénira et accomplira personnellement la Parole même de promesse. Parce que Dieu l’a dit, vous et moi devons maintenant y croire et avoir foi. Si nous habitons à l’intérieur de l’Église de Dieu par la foi qui croit en sa justice, Dieu nous accordera, à vous et à moi, toutes les bénédictions qu’il nous a promises, y compris la tâche précieuse de répandre le véritable Évangile dans le monde entier à travers nous. Nous devons très bien comprendre cette volonté de Dieu.
Bien sûr, en raison de notre situation actuelle, nos cœurs ne peuvent pas être à l’aise, pas même pour une seule journée. Sur seulement un an, de nombreux événements se produisent, et même en un seul mois, de nombreux événements et incidents se produisent, et nos cœurs sont enclins à en être influencés. Mais nous devons maintenir une foi encore plus forte en la Parole de Dieu. Si nous habitons à l’intérieur de l’Église de Dieu avec notre foi ferme qui croit en la Justice de Dieu et si nous unissons nos cœurs à l’Église, Dieu nous donnera toutes les bénédictions qu’Il désire nous accorder et accomplira toute l’œuvre qu'Il désire accomplir à travers nous. Chers croyants, y croyez-vous?
Alors que j’effectue des ministères à l’intérieur de l’Église de Dieu, il y a de nombreuses occasions où mon cœur est grandement influencé en raison du changement de situation. Et en ces occasions, mon cœur vacille, pensant : «Dois-je accomplir telle ou telle tâche?» Mais même dans des moments comme ceux-ci, je trouve des réponses à mes questions à travers la Parole de Dieu en me demandant, «Qu’est-ce que Dieu essaie de me dire à propos de la situation? Qu’a-t-il dit aux ancêtres de la foi dans des moments comme celui-ci?» De cette façon, j’ai acquis la sagesse, le jugement clairvoyant, et le repos pour mon cœur à travers la Parole de Dieu. Ce faisant, j’ai fini par trouver la paix dans mon cœur.
Dieu nous a parlé, à nous, ses saints et ses serviteurs. Le Dieu même qui nous a sauvés de tous nos péchés et nous a accordé toutes les bénédictions nous a fait une demande, disant : «Quoi qu’il arrive, même si une grave famine devait tomber sur l’Église, ne descendez jamais en Égypte. Si vous ne descendez pas en Égypte et restez là où vous êtes, c’est-à-dire si vous demeurez à l’intérieur de l’Église de Dieu sans faute, j’accomplirai sûrement ce que je vous ai promis.» C’est pourquoi, chers croyants, nous devons tous prêter nos oreilles à cette Parole. Nous devons croire en cette Parole et fixer nos cœurs clairement.
Chers bien-aimés, que nous arrivera-t-il si nos situations deviennent difficiles? Et devrions-nous alors commencer à penser : «N’y a-t-il pas d’autre moyen que cette foi qui croit en l’évangile de l’eau et de l’Esprit? Il doit y avoir autre moyen que de croire en la Justice de Dieu.» Si vous faites cela, vous commencerez à regarder vers d’autres groupes chrétiens, et comme vous le faites, votre cœur s’éloignera bientôt de la présence de Dieu et mourra. Et quand cela se produira, serez-vous en mesure de mener une vie meilleure de foi en quittant l’Église de Dieu et en allant ailleurs? Les sermons prononcés là-bas seront-ils différents de ceux d’ici, et seront-ils meilleurs? La Parole de Dieu sera-t-elle différente et la direction sera-t-elle différente aussi? Non, cela ne peut jamais être. Si c’est là que l’on donne des conseils selon la Parole de Dieu, alors où que l’on soit, ce sera pareil. Et s’ils devaient donner des conseils non conformes à la Parole de Dieu et s’ils étaient enclins à recourir à des méthodes et des moyens humains, alors ce serait très différent bien sûr. Mais s’ils sont ceux qui avancent selon la Parole de Dieu comme nous, alors ils sont aussi les descendants d’Abraham spirituellement parlant.
Alors que vous menez une vie de foi à l’intérieur de l’Église de Dieu et quand les choses deviennent difficiles, vous êtes alors susceptible d’aller dans une autre dénomination et d’essayer d’y commencer une nouvelle vie de foi. Ensuite, vous devez vous souvenir et comprendre une chose clairement. Vous et moi ne devons pas quitter la terre même dans laquelle Dieu nous a ordonné de demeurer. Les justes ne doivent jamais quitter l'Église de Dieu pour descendre au pays d’Égypte. Je dis que même si votre cœur souffre de difficultés et qu’il semble y avoir un endroit où votre chair peut se réfugier dans n’importe quel autre endroit, vous ne devez pas aller à cet endroit. Il est clair que par la foi, nous devons habiter dans la terre même que Dieu a promise.
Alors, exactement, où est cette terre? Il y a longtemps, à l’époque de l’Ancien Testament, cette terre était la terre de Canaan, mais à cette époque, cette terre de Canaan se réfère spirituellement à l’Église de Dieu. Elle fait référence à la véritable Église de Dieu. En d’autres termes, si nous habitons dans le pays de Canaan, c’est-à-dire si nous restons à l’intérieur de l’Église de Dieu, Dieu réalisera sûrement toute la promesse qu’il a donnée pour nous les justes. Vous y croyez? Il est donc important de vivre par la foi qui croit en la Parole de Dieu. C’est la question centrale que Dieu nous enseigne dans le livre de la Genèse chapitre 26. Ces choses que Dieu nous a clairement dites à travers ce chapitre sont les suivantes : (1) Ne faites pas commettre des péchés aux gens du monde ; (2) si vous êtes les descendants d’Abraham qui possèdent la vraie foi, alors ne mélangez pas cette foi avec la fausse foi du peuple de ce monde ; (3) ne reconnaissez pas leur foi ; (4) guidez-les un par un vers Jésus-Christ afin qu’ils puissent recevoir la rémission des péchés par la justice de Jésus-Christ ; (5) et qu’ils deviennent le peuple de Dieu. Toutes ces choses ne sont possibles que lorsque vous demeurez dans l'Église de Dieu. 
 


Vous les justes ne devez jamais quitter l’Église de Dieu, peu importe à quel point votre situation est difficile


Chers croyants, qu’est-ce que Dieu nous a dit dans le passage des Écritures d’aujourd’hui? Il nous a dit que nous ne devrions jamais quitter l'Église de Dieu simplement parce que nous sommes confrontés à de graves difficultés. Chers croyants, comprenez-vous cela? Si nous restons et ne quittons pas l'Église de Dieu, Dieu nous guidera sur le bon chemin. D’un certain point de vue, il y a des cas où nous nous balançons beaucoup en tant qu’être humain, mais la vraie foi se trouve clairement dans une relation entre Dieu et l’homme. Alors que nous menons une vie de foi, ce que nous devons garder ferme et inébranlable, c’est une relation fidèle entre Dieu et nous, les humains. Une relation fidèle est établie lorsque je poursuis la Parole de Justice de Dieu et lorsque je me concentre sur ce que Dieu m’a promis, ce dont il m’a béni, et ce qu’il accomplira à travers moi. Peu importe comment ma situation réelle peut changer, en ce qui concerne ma relation avec Dieu, je dois suivre la justice du Seigneur par la foi. Chers croyants, comprenez-vous cela?
Dieu a promis qu’Il sauverait tous les pécheurs et les bénirait par votre intermédiaire. Il a promis, disant : «À l’intérieur de l’Église de Dieu, je vous guiderai et vous bénirai. Grâce à vous, je sauverai d’innombrables personnes. Je vous promets ces choses à coup sûr, et j’accomplirai clairement ces promesses.» C’est ce que Dieu a dit, alors tout ce que nous pouvons faire maintenant est de suivre le Seigneur tranquillement par la foi. Si nous suivons la Justice de Dieu comme ceci, la volonté de Dieu sera accomplie. Avoir des pensées dictées par les circonstances, par exemple, «Est-ce que cet endroit est mieux pour habiter ou est-ce mieux ailleurs?» fait suivre les circonstances. Ce n’est pas suivre de tout cœur la Parole de Dieu. La foi c’est faire confiance à la Justice de la Parole de Dieu malgré des circonstances difficiles et suivre l’Église de Dieu en partageant une relation avec Dieu dans l’Évangile authentique.
Y aura-t-il des moments difficiles lorsque vous mènerez une vie de foi? Ne tâtonnez-vous pas pour des solutions humaines dans de tels moments, en pensant, que puis-je faire pour être mieux loti? Aussi, n’avez-vous pas parfois de telles pensées, même si vous n’en avez pas encore fait une réalité dans votre cœur? Mais chercher des voies humaines comme c’est le cas n’est pas la vraie foi. Tout ce que Dieu a promis ne se réalisera que si nous pensons à ce qu’Il nous a dit; souvenez-vous de cette Parole de Dieu, tenez-vous à cette promesse et attendez patiemment par la foi, plutôt que de chercher des voies humaines qui nous mèneront à la destruction. Nous ne sommes pas bénis en faisant quelque chose de bien. La volonté de Dieu se réalisera sûrement si nous croyons en Sa Parole, attendons patiemment exerçons la Justice de Dieu par la foi. Dans le livre de la Genèse chapitre 1, nous lisons : «Puis Dieu dit : Que la lumière soit! Et la lumière fut.» (Genèse 1:3). La lumière est venue parce que le Dieu Tout-Puissant l’a dit. Si nous devions croire en cette Parole omnipotente de Dieu et aller de l’avant par la foi, Sa Parole s’accomplirait réellement sur et en nous. La foi qui croit cela, c’est la vraie foi.
Par conséquent, le point de départ de la foi doit être fixé sur la Parole de Dieu. C’est extrêmement important. Suivre la justice du Seigneur en fondant notre foi en cela est très difficile au début. Mais quand notre foi reste clairement ferme avec notre croyance en la Parole de la Justice de Dieu, alors même au milieu de toute sorte de difficultés dans notre vie de foi, la foi qui s’accroche à la Parole de Dieu à l’intérieur de nos cœurs sera toujours victorieuse dans chaque situation de bataille de notre propre vie. Lorsque nous nous accrochons à la Parole de Dieu comme ceci, cette Parole même de Dieu régnera réellement sur nos vies et apportera Ses bénédictions dans nos vies. Par conséquent, nous avons tous personnellement besoin de cette foi qui croit en la Parole de la Justice de Dieu. Je dis que même au sein de l’Église de Dieu et de nos aspects personnels, nous avons besoin d’une foi qui nous permette de suivre la Justice du Seigneur absolument. Aussi, nous avons besoin d’avoir une foi qui nous permet de nous unir à l’Église de Dieu. Véritablement, vous et moi avons besoin de ces deux types de foi. Ceux qui croient en la Justice de Dieu deviendront ce qu’ils croient, mais ceux qui ne croient pas tomberont dans le monde parce qu’ils seront influencés par des situations humaines.
Quelles que soient les circonstances dans lesquelles nous nous trouvons, si nous avons une foi qui croit en la Justice de Dieu, Dieu nous guidera sûrement vers le chemin juste dans l’Église de Dieu. Mais que se passera-t-il si nous suivons notre situation plutôt que de croire en la Justice de Dieu? En raison de cette infidité qui a été formée en suivant ces circonstances, nous subirons beaucoup de déceptions et de difficultés. Chers croyants, avez-vous la foi qui croit en la Parole de Dieu dans vos cœurs? Tout comme Dieu l’a promis à Abraham, beaucoup de nations et d’individus recevront et apprécieront la bénédiction du salut grâce à nous qui croyons en l’Évangile de la Justice de Dieu. Avez-vous la foi que Dieu fera multiplier nos descendants comme les étoiles du ciel? Si c’est le cas, alors tout ce que vous avez à faire maintenant est de posséder cette foi et d’attendre tranquillement. Si nous répandons la Parole de Dieu avec cette foi et continuons à croire en ses promesses malgré nos situations difficiles, tout sera sûrement réalisé selon cette foi.
Il y a de nombreuses occasions où la foi des saints commence à balancer. Quand balance-t-elle? Cela arrive quand ils ne s’accrochent pas à la Parole de l’eau et de l’Esprit par laquelle Dieu les a sauvés et à la Parole de toutes les bénédictions que Dieu leur a promises après les avoir sauvés; leur foi va sûrement être influencée, et ils tourneront leurs yeux sur les circonstances dans lesquelles ils se trouvent et finiront par courir après le monde alors que la situation se poursuit. De plus, après avoir été pressés par de telles circonstances, ils ne seront confrontés qu’à des frustrations et à des déceptions. En effet, il y a beaucoup de ces saints dans des situations telles. Les gens qui ne tiennent pas fermement sur l’évangile de l’eau et de l’Esprit qui détient la Justice de Dieu ne comprennent pas du tout le fait que chaque Parole de Dieu est la Parole même qui leur est donnée personnellement. La Parole que Dieu a donnée à Isaac est dirigée vers nul autre que vous et moi. Elle nous est évidemment donnée à vous et à moi. Par conséquent, si nous croyons en cette Parole, nous serons en mesure de posséder la conviction que cette Parole de promesse sera pleinement réalisée, confessant, «Peu importe le genre de situation dans laquelle je suis, tant que je ne quitte pas l’Église de Dieu, Dieu accomplira sûrement ce qu’Il m’a dit.» Et parce que nous avons la foi d’avoir la conviction dans une telle volonté de Dieu, nous pourrons attendre tranquillement. Comme ça, quand nous comprenons bien la volonté de Dieu, nous sommes capables d’attendre tranquillement même dans des situations difficiles. Mais que nous arrivera-t-il si nous ne comprenons pas cette volonté de Dieu? Nous chercherons différentes manières, pensant qu’il faut faire ceci ou cela, ne voulant pas croire en la Parole et incapables de nous accrocher à la Parole. Nous sommes enclins à chercher des voies humaines parce que nous ne pouvons pas nous accrocher à la Parole de Dieu et parce que nous-mêmes n’y croyons pas. Qui est le représentant de ces personnes? Ce n’est autre que le neveu d'Abraham, Lot. Quel a été le résultat final de la façon de Lot? Parce qu’il ne s’est pas accroché à la Parole de Dieu et à Ses promesses, il a cherché des voies humaines et, à la fin, il a été maudit pour avoir quitté la Justice de Dieu.
Oui, c’est vrai. Si nous continuons en fonction des circonstances, nous serons influencés par ces circonstances. Cependant, si nous croyons en la Parole de Dieu, un changement viendra sûrement au milieu de ces situations difficiles. C’est parce que la Parole de Dieu est la Vérité, l’étendard et le rocher. Si nous croyons sincèrement en cette Parole de Dieu, les mauvaises situations finiront par devenir bonnes, et finalement elle se transformera complètement en un environnement si béni. Mais que se passerait-il si nous cherchions des voies et des moyens humains pour changer l’environnement lui-même sans connaître cette vérité? Si nous faisons certaines choses par des moyens humains sans croire en la Parole, cette situation pourrait changer pendant une courte période de temps, mais quand le temps passe et que vous regardez ses résultats, vous vous retrouverez piégé dans cette même situation une fois de plus. 
 


Pourquoi la foi qui croit en la Justice de Dieu vient en premier?


En menant une vie de foi, nous devons réaliser le fait que la foi pour s’accrocher fermement à la Parole de Dieu, croire en cette Parole et rester à l’intérieur de cette même Parole de promesse devrait venir en premier. Lorsque vous possédez la foi qui croit en la Parole même que Dieu a promise dans les Écritures, vous pouvez devenir un homme d’une grande richesse comme Abraham et gagner des descendants de la foi au même nombre que les étoiles du ciel. Chers croyants, y croyez-vous?
Oui, c’est vrai. Nous devons d’abord croire en la Parole de Dieu. Peu importe ce que le monde dit et peu importe ce que quelqu’un d’autre dit, si nous continuons à croire en chaque Parole de Dieu fermement et résolument, même si quelqu’un doit nous attaquer soudainement avec une masse de fer, cette personne ne sera jamais en mesure de nous vaincre parce que nous croyons en la Parole. De plus, quelle que soit la vague de voyous qui pourrait s’écraser sur nous, nous, les gens de foi, ne faiblirons jamais. C’est pourquoi nous lisons dans les Écritures que Jésus-Christ, en plus d’être la Justice de Dieu, est le Rocher. Nous devons croire en la Parole de la Justice de Dieu. Et quand nous, saints et serviteurs de Dieu, croyons en la Parole de Dieu et nous tenons fermement avec cette foi, toutes les promesses que Dieu a faites à Abraham et à tous Ses saints se réaliseront par nous. Si chacun de vous habitait fermement à l’intérieur de la Parole de Dieu par la foi qui croit en cette Parole, toutes ces Paroles de promesse seraient pleinement réalisées sur vous. Et alors, tout comme le passage des Écritures d’aujourd’hui nous le montre, votre environnement serait également changé. 
Mais que vous arriverait-il si vous ne croyiez pas en cette Parole de Dieu? Vous serez alors enclins à essayer de changer votre situation sous prétexte de manifester votre propre sagesse. Alors vous continuerez à être pris au piège dans ces circonstances, et à la fin votre foi faiblira. Ainsi, dès que vous êtes sauvés, vous devez posséder la foi qui tient fermement à la Parole de Dieu. Nous avons clairement besoin d’une telle foi pour nous tenir fermement à la volonté de Dieu et l’exécuter en attendant tranquillement et patiemment.
Il est écrit : «Or, la foi est une ferme assurances des choses qu’on espère, une démonstration de celles qu’on ne voit point.» (Hébreux 11:1). C’est la conclusion tirée dans le Livre des Hébreux concernant cette foi. Si nous croyons en la Parole de Dieu et que nous espérons et croyons aux promesses prononcées par Dieu, alors ces promesses, même si elles ne peuvent pas être vues de nos yeux en ce moment, deviendront en fait une réalité sous nos yeux. Je crois en cette Parole à coup sûr. Peu importe ce que quelqu’un d’autre dit et indépendamment des vagues qui peuvent soudainement s’écraser sur moi, si c’est ce que dit la Bible, alors je crois en la Parole dans la Bible telle qu’elle est. Je dis que quand je regarde la Bible, je sais que toutes ces Paroles sont prononcées par Dieu et sont dirigées vers nul autre que moi. De nombreux chrétiens pratiquent le QT (Quiet Time – temps calme), et même lorsqu’ils pratiquent le QT, ils le font conventionnellement comme un rituel. Mais ce qui est clair, c’est que ces Écritures sont ce que Dieu promet à chacun de nous, aux saints et aux serviteurs de Dieu. Dieu est notre Dieu et Dieu est mon Dieu. LaParole de Dieu est la Parole dirigée vers moi et qui m’est promise. En outre, c’est la Parole dirigée vers l’Église de Dieu où vous et moi sommes réunis.
Chers croyants, la situation de l’Église de Dieu est devenue difficile en ce moment. Avec quoi pouvons-nous surmonter une telle situation? Elle ne peut être surmontée par nos manières humaines. Mais ce n’est que par la foi qui croit en la Justice de Dieu que nous pouvons surmonter cette situation difficile. Seule une sorte de foi nous permettra de surmonter et de conquérir toutes les conditions difficiles. Chers croyants, désirez-vous mener toute une vie de foi? Si vous le faites, croyez en la Parole de Dieu. Et puis, attendez patiemment. Continuez simplement à faire l’œuvre que le Seigneur vous demande de faire et suivez simplement le flux de l’Église. Pendant que vous résidez à l’intérieur de l'Église de Dieu, continuez simplement à suivre le Seigneur. Ainsi, si vous croyez de tout cœur en la Parole et suivez l’exemple de l'Église de Dieu, cette Parole de Dieu se réalisera réellement dans votre vie. Dieu le fera se réaliser dans nos vies. C’est précisément la vraie vie de la foi. Cependant, une fois sauvés, les gens ont tendance à essayer de faire les choses de leur propre chef. Cherchant des voies humaines, ils continuent à calculer : «Dois-je le faire de telle ou telle façon?» Mais vous et moi ne devrions pas être comme ça. Ne cherchez pas les voies et moyens humains. Ne possédez que la bonne foi.
Chers croyants, vous croyez en la Parole de Dieu, n’est-ce pas? Si nous croyons vraiment en la Parole de Dieu et ne descendons pas en Égypte, je crois que Dieu réalisera toutes les Paroles qu’Il a promises à Abraham pour qu’elles soient réalité pour vous et moi. N’importe qui peut posséder ce genre de foi. Chers croyants, croyez-vous vraiment en cette vérité? Malgré cette vérité, vous ne pouvez pas imaginer combien de personnes souffrent de pertes pour ne pas avoir une telle foi. La foi est d’arriver à avoir la foi en croyant. Si vous croyez, Dieu travaille dans votre vie, mais si vous ne croyez pas, Il ne travaille pas du tout. Si vous avez foi en Sa Parole, votre cœur se sentira en sécurité, et ce genre de foi se manifestera réellement dans votre vie et se réalisera dans la réalité. D’un autre côté, si vous vivez votre vie sans croire en Sa Parole, vous subirez de nombreuses épreuves. Et un jour, vous ne ferez que vous lamenter sur votre vie difficile, en disant : «Pourquoi ai-je jamais reçu ce salut? Comment se fait-il qu’il soit si difficile et dur de mener une vie de saint?»
J’ai la foi que Dieu accomplira pour vous et moi toutes les promesses qu’Il a faites à Abraham tant que nous ne descendons pas au pays d’Égypte malgré les difficultés que nous éprouvons, et donc, ne faites pas commettre le péché aux gens du monde. Croyez-vous aussi ainsi? Si vous faites cela, ce sera la même chose pour vous d’avoir été béni par Dieu. Pensez-y. Nous avons cru en Sa Parole de tout cœur comme ceci. Dans l’affirmative, notre environnement changera-t-il ou non? L’environnement ne changera-t-il pas de différentes manières? Aussi, les circonstances ne se dérouleront-elles pas de différentes manières? Malgré tout cela, nos cœurs seront-ils influencés ou ne seront-ils pas influencés? Tant que nous aurons la foi, nos cœurs ne balanceront jamais. Si nous croyons vraiment, nous ne serons pas influencés. Plutôt, quand nous faisons face à un travail difficile et des situations défavorables que nous traversons, Dieu nous donnera quelque chose de beaucoup mieux. Si nous pensons comme cela par la foi, nous gagnerons en fait quelque chose de beaucoup mieux. Et nous ne verrons pas le mal. Notre foi ne sera pas influencée. Quel que soit le genre de situation qui surgira soudainement, même si nous pouvons chanceler un instant, tant que nous continuerons à nous accrocher à la Parole, nous serons en mesure de parler hardiment, «Que le typhon souffle. Mais tout se déroulera selon Sa Parole. Alors, vous venez de me mettre au défi.» Et comme nous continuons à le faire, l’environnement va changer dans l’autre sens, et les mauvaises choses se transformeront en quelque chose de beaucoup mieux. De tels changements se produiront. 
Chers croyants, jetez un œil au point de départ d’Abraham notre père de la foi. Il est sorti à la poursuite de la Parole de Dieu. Il s’est accroché à la Parole et est allé de l’avant même s’il n’avait aucune idée d’où il allait. C’est pourquoi nous appelons Abraham «notre père de la foi». Même si Abraham a connu de nombreuses situations difficiles pendant toute sa vie, il est allé jusqu’à la fin en s’accrochant fermement à la foi. Et pour cette raison, Dieu poursuit en disant qu’Abraham est le père de la foi. De plus, Dieu bénit Isaac en raison de la fidélité de son père Abraham, disant : «Je multiplierai ta postérité comme les étoiles du ciel; je donnerai à ta postérité toutes ces contrées; et toutes les nations de la terre seront bénies en ta postérité, parce qu'Abraham a obéi à ma voix, et qu'il a observé mes ordres, mes commandements, mes statuts et mes lois.» (Genèse 26:4-5). Abraham est appelé le père de la foi et l’homme de la foi parce qu’il était allé de l’avant en s’accrochant fermement à la Parole de Dieu et parce que même s’il s’était fait influencer dans certaines circonstances, au moins son cœur avait habité à l’intérieur de la foi, c’est-à-dire la Parole. 
C’est la même chose pour vous et moi aussi. Notre situation peut changer de diverses manières, mais si nous devions aussi nous accrocher à la Parole de Dieu et aller de l’avant en y croyant en toutes circonstances, Dieu nous appellerait le peuple de foi et nous accorderait ses bénédictions. Dieu agirait grandement dans nos vies. Dieu nous dira : «Vous êtes en effet le peuple de la foi. Vous êtes digne. Vous avez réussi.» Et une fois que notre foi aura été reconnue par Dieu, Il changera alors nos situations et travaillera dans nos vies comme Il nous l’a promis dans Sa Parole. Par notre intermédiaire, il accomplira toutes ses œuvres. Chers croyants, y croyez-vous?
Je dis plus que toute autre chose que la foi qui croit en la Justice de Dieu devrait venir en premier. En ce qui concerne ce que nous croyons, la foi qui croit en la Parole de Dieu est d’abord et avant tout. Si nous avons foi en la Parole de Dieu, la situation changera et Il travaillera selon cette foi. Aujourd’hui, Dieu nous parle : «N’apportez pas de culpabilité aux gens.» En effet, l’Église de Dieu ne devrait jamais apporter la culpabilité à ceux qui n’ont pas reçu la rémission des péchés. Nous ne devons pas les laisser aller en enfer. Et même si nos circonstances sont difficiles, nous devons demeurer tranquillement et patiemment dans la terre promise par Dieu, la terre qu’Il a promise à Abraham, c’est-à-dire l’Église de Dieu, en nous unissant à Ses enfants. Si nous habitons ainsi dans le pays de Dieu, si nous croyons en la Parole de Dieu et si nous la suivons comme Abraham l’a fait, alors Dieu fera sûrement multiplier nos fruits spirituels comme les étoiles du ciel, tout comme Il a promis à Abraham d’innombrables descendants autant que les étoiles du ciel. Nous devons croire en cette promesse et nous y tenir fermement. Nous devons croire que le Dieu d’Abraham n’est autre que notre Dieu, votre Dieu et mon Dieu. Nous devons croire que la Parole promise à Abraham, Isaac et Jacob est la Parole même promise à nul autre que vous et moi. Et pour cette raison, ce Dieu même qui a travaillé à travers la vie d’Abraham travaillera aussi à travers nous. Chers croyants, croyez-vous cela? Nous devons travailler par la foi.
Nous sommes actuellement des églises pionnières dans toute la Corée, mais comment en faisons-nous l’expérience? Ces situations ne sont-elles pas difficiles? Pasteurs et évangélistes ainsi que leurs femmes traversent de nombreuses épreuves. Même si notre foi est claire, les situations ne cessent de changer et les choses semblent difficiles. Cependant, même ainsi, si nous continuons à posséder entièrement la foi qui tient fermement à la Parole de Dieu et si les prédécesseurs de la foi attendent tranquillement avec une telle foi, Dieu changera sûrement ces circonstances. Tout ce que nous avons à faire est de vivre notre vie avec la foi qui croit en la Parole de Dieu de cette manière.
En tenant ferme et croyant en la Parole de Dieu, concentrons notre force sur le fait de demeurer à l’intérieur de la foi en Sa Parole. Les circonstances nous apportent des difficultés, mais la foi nous permet de vivre. La foi sauve les serviteurs de Dieu et Ses saints. Aussi, ce genre de foi apportera sûrement un changement dans l’environnement. Bien sûr, il faudrait beaucoup de temps. Tout comme les enfants ont besoin de temps pour grandir, tous les saints qui ont reçu le salut ainsi que les serviteurs de Dieu ont besoin de beaucoup de temps pour avoir une foi encore plus forte. Cependant, si nous attendons tranquillement dans son Église, notre âme atteindra la maturité pendant cette période. Si nous ne descendons pas au pays d’Égypte, c’est-à-dire tant que nous resterons à l’intérieur de l’Église par la foi sans chercher les voies humaines, nos fruits spirituels grandiront. Dieu leur permettra de grandir. Grâce à Dieu, ils grandiront sûrement.
Dieu n’est autre que votre Dieu et mon Dieu. Il est notre Dieu. Je loue Dieu d’être devenu notre Dieu. Je le remercie.