Sermons

Sujet 24: SERMONS POUR CEUX QUI SONT DEVENUS NOS PARTENAIRES

[24-66] Vivons pour la Justice de Dieu (Genèse 30:25-43)

(Genèse 30:25-43)
«Lorsque Rachel eut enfanté Joseph, Jacob dit à Laban : Laisse-moi partir, pour que je m'en aille chez moi, dans mon pays. Donne-moi mes femmes et mes enfants, pour lesquels je t'ai servi, et je m'en irai; car tu sais quel service j'ai fait pour toi. Laban lui dit : Puissé-je trouver grâce à tes yeux! Je vois bien que l'Éternel m'a béni à cause de toi; fixe-moi ton salaire, et je te le donnerai. Jacob lui dit : Tu sais comment je t'ai servi, et ce qu'est devenu ton troupeau avec moi; car le peu que tu avais avant moi s'est beaucoup accru, et l'Éternel t'a béni sur mes pas. Maintenant, quand travaillerai-je aussi pour ma maison? Laban dit : Que te donnerai-je? Et Jacob répondit : Tu ne me donneras rien. Si tu consens à ce que je vais te dire, je ferai paître encore ton troupeau, et je le garderai. Je parcourrai aujourd'hui tout ton troupeau; mets à part parmi les brebis tout agneau tacheté et marqueté et tout agneau noir, et parmi les chèvres tout ce qui est marqueté et tacheté. Ce sera mon salaire. Ma droiture répondra pour moi demain, quand tu viendras voir mon salaire; tout ce qui ne sera pas tacheté et marqueté parmi les chèvres, et noir parmi les agneaux, ce sera de ma part un vol. Laban dit : Eh bien! qu'il en soit selon ta parole. Ce même jour, il mit à part les boucs rayés et marquetés, toutes les chèvres tachetées et marquetées, toutes celles où il y avait du blanc, et tout ce qui était noir parmi les brebis. Il les remit entre les mains de ses fils. Puis il mit l'espace de trois journées de chemin entre lui et Jacob; et Jacob fit paître le reste du troupeau de Laban. Jacob prit des branches vertes de peuplier, d'amandier et de platane; il y pela des bandes blanches, mettant à nu le blanc qui était sur les branches. Puis il plaça les branches, qu'il avait pelées, dans les auges, dans les abreuvoirs, sous les yeux des brebis qui venaient boire, pour qu'elles entrassent en chaleur en venant boire. Les brebis entraient en chaleur près des branches, et elles faisaient des petits rayés, tachetés et marquetés. Jacob séparait les agneaux, et il mettait ensemble ce qui était rayé et tout ce qui était noir dans le troupeau de Laban. Il se fit ainsi des troupeaux à part, qu'il ne réunit point au troupeau de Laban. Toutes les fois que les brebis vigoureuses entraient en chaleur, Jacob plaçait les branches dans les auges, sous les yeux des brebis, pour qu'elles entrassent en chaleur près des branches. Quand les brebis étaient chétives, il ne les plaçait point; de sorte que les chétives étaient pour Laban, et les vigoureuses pour Jacob. Cet homme devint de plus en plus riche; il eut du menu bétail en abondance, des servantes et des serviteurs, des chameaux et des ânes.»
 


C’est le dernier âge


Mes chers croyants, quand notre Seigneur reviendra-t-il? Il reviendra quand Il voudra revenir. Quand notre Seigneur reviendra-t-il? Il reviendra exactement comme Il a dit qu’Il reviendrait. Les saints seront enlevés quand les sept trompettes sonneront, et le Seigneur reviendra après avoir versé les sept coupes sur cette terre. Vous y croyez? Je vous ai appris ce qui va se passer ces derniers jours. Mes enseignements sont basés exactement sur la Parole de Dieu. En tant que serviteur de Dieu et votre dirigeant, j’ai moi-même prophétisé sur la fin des temps selon la Parole écrite parce que je crois en cette Parole et non par quoi que ce soit d’autre qui vient de mes propres pensées. En effet, il n’y a rien d’autre à faire pour nous que de croire en la Parole de Dieu exactement comme Il l’a dite. Et la chose que nous devons faire est de simplement prêcher l’évangile de l’eau et de l’Esprit diligemment jusqu’au jour où notre Seigneur reviendra.
Mes chers croyants, comme l’Esprit de Dieu habite dans nos cœurs, Il permet aux serviteurs et saints de Dieu de savoir ce qui se passe, et de savoir pourquoi les méchants ordonnent aux autres de se lever contre la direction de l’Église de Dieu. Récemment, nous avons ordonné de nouveaux pasteurs et j’ai eu le sentiment qu’il pourrait y avoir une grande révolte contre l'Église de Dieu. Comme de telles pensées me sont venues en ordonnant ces pasteurs, j’ai prié Dieu : «Que tous ceux qui sont rebelles se lèvent, afin que ceux qui veulent nous quitter partent, et ceux qui veulent se joindre à nous se joignent à nous encore plus étroitement et répandent l’Évangile encore plus vigoureusement.» Peu importe que ceux qui ont l’intention de nous quitter le fassent ou non avec un adieu. Nous n’avons pas d’autre but que de répandre ensemble l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Et quelques jours plus tard, certains membres, dont un pasteur, nous ont quitté après avoir créé une grande agitation. Nous ne voulons pas éjecter unilatéralement de notre côté de tels agitateurs de notre réunion. Ce qui est surprenant, c'est que de tels antagonistes ont toujours provoqué de l’émoi de leur côté et ils nous ont ensuite laissé en blasphémant contre l'Église de Dieu.
Mes chers collègues croyants, je ne suis pas un chef de secte. Je ne suis qu’un membre du peuple de Dieu comme vous, un travailleur de Dieu qui croit en l’Évangile de l’eau et de l’Esprit et qui le sert. Je suis quelqu’un qui croit et suit l’évangile de l’eau et de l’Esprit, la Parole de Dieu, et vous l’êtes tous aussi. N’est-ce pas vrai? Comme vous le savez tous bien, notre Église a commencé dans la ville de Sokcho lorsque le Seigneur m’a conduit vers une église communautaire d’ex-catholiques. Je leur ai prêché l’Évangile, et l’église communautaire est devenue l’Église de Dieu. Puis certains saints m’ont suggéré de commencer une nouvelle église avec eux en dehors de l’ancienne église communautaire. Si j’avais été un homme avide épinglant pour la renommée mondiale et l’argent, j’aurais pu établir une église séparément avec quelques frères et sœurs qui m’ont suivi. Si j’avais fait cela, l’Église de Dieu aurait été divisée en deux depuis le début. J’aurais été heureux de servir dans une nouvelle église si j’étais juste intéressé par mon propre bien-être. Si j’avais prêché l’évangile de l’eau et l’Esprit pour la cupidité, alors cela aurait corrompu notre foi il y a longtemps.
Avant de vous rencontrer, j’étais à l’église communautaire, je traversais des moments difficiles. Pendant un an et demi après avoir vécu dans la ville de Sokcho, j’ai crié à Dieu si souvent au bord de la mer. J’avais l’habitude de demander à Dieu : «Seigneur, ne suis-je pas Ton serviteur? Je suis Ton serviteur, n’est-ce pas? Pourquoi alors m’as-tu envoyé dans un endroit si désolé qui n’a pas de gens justes? Pourquoi dois-je souffrir autant comme ça?» En priant Dieu comme ça, j’ai réalisé que Dieu m’avait envoyé ici parce qu’il n’y avait pas une seule église prêchant cet évangile de l’eau et de l’Esprit. Il m’est donc apparu dans mon esprit que je devais répandre cet Évangile ici. Et je me suis dit : «Je prêcherai l’évangile de l’eau et de l’Esprit non seulement à tout le monde dans la ville de Sokcho, mais au monde entier un jour, et quand je gagnerai des âmes au Christ, je les ferai laver tous leurs péchés aussi blancs que la neige avec l’évangile authentique.» Dieu m’a vraiment éveillé à une si grande responsabilité spirituelle. C’est pourquoi j’ai prêché l’évangile de l’eau et de l’Esprit jusqu’à ce jour. Bien qu’il y ait des gens dans ce monde qui me critiquent, je peux simplement ignorer cela parce que je ne suis intéressé que par l’Évangile. En effet, mon seul intérêt est de prêcher l’évangile du Seigneur, l’évangile de l’eau et de l’Esprit.
À cette époque, il y avait des gens parmi les nouveau-nés qui m’ont interrogé sur l’enlèvement. Un homme nommé Cyrus Scofield avait enseigné la doctrine de l’enlèvement pré-tribulation aux gens du monde entier, et beaucoup de chrétiens croyaient en son enseignement ne sachant pas ce que cela signifie vraiment. Mais ses enseignements sur l’enlèvement comportaient de nombreuses erreurs par rapport à la Bible. Ainsi, comme son hypothèse n’a pas pu être prouvée par des preuves bibliques, beaucoup de gens m’ont interrogé sur l’enlèvement. Je leur ai dit : «Je n’en suis pas trop sûr. Mais une chose est claire comme de l’eau de roche, l’enlèvement ne se produira pas avant la tribulation ni après elle, mais au milieu de celle-ci. C’est tout ce que je sais. Je ne pouvais pas le prouver bibliquement à ce moment-là, mais depuis lors, je suis allé plus loin dans cette affaire et j’ai découvert la vérité. J’ai écrit deux livres sur le Livre de l’Apocalypse et quiconque veut en savoir plus sur l’enlèvement peut avoir les connaissances correctes sur cette question à travers ces livres de sermons. N’est-ce pas vrai?
Certains chrétiens sont trop préoccupés par l’enlèvement, obsédés par quand et comment cela va se produire. Mais cela ne devrait pas être notre principale préoccupation. Après tout, nous ne sommes pas des eschatologues qui essaient de fixer la date de la seconde venue du Seigneur. Allons-nous arrêter tout ce que nous faisons et simplement attendre le jour de la seconde venue de Jésus? Que ferons-nous si le Seigneur ne revient pas le jour où nous pensons qu’il va revenir? Allons-nous fixer une autre date et attendre un peu plus? Ceux qui croient en la théorie de l’enlèvement de Scofield - c’est-à-dire ceux qui croient en la doctrine de l’enlèvement pré-tribulation - ont régulièrement prédit le jour du retour du Seigneur, seulement pour voir ce jour arriver et passer. Ces prédictions non tenues ont été partout dans le monde. Elles se sont produites aux États-Unis, en Grande-Bretagne et dans notre propre pays également.
Ces gens disent toujours : «Jésus reviendra à telle ou telle heure un jour ou tel.» Pensez-y. Jésus viendra-t-il en plein jour? Viendra-t-Il même quand les fléaux des sept trompettes et des sept coupes ne seront pas encore arrivés? La Bible dit que Celui qui doit venir viendra avec un son de trompette comme il est écrit, «Car le Seigneur lui-même descendra du ciel avec un cri, avec la voix d’un archange, et avec la trompette de Dieu» (1 Thessaloniciens 4:16). Que faut-il dire de plus quand la Bible le dit si clairement? Permettez-moi de préciser ici que la doctrine de l’enlèvement pré-tribulation est absolument non biblique.
Je n’ai besoin ni de m’élever ni de m’abaisser. Ma seule préoccupation est de prêcher l’évangile de l’eau et de l’Esprit partout dans le monde. Cette grande Commission sera certainement remplie en unissant les forces de chacun. C’est seulement parce que j’ai réalisé l’évangile de l’eau et de l’Esprit que je suis devant vous et que je vous prêche cet évangile, et c’est parce que Dieu me parle que jevous guide. J’essaie de vous protéger de ceux qui souhaitent vous dévorer, et je vous guide afin que vous puissiez accomplir une œuvre juste en présence de Dieu. Nous sommes unis pour sauver les âmes du péché. Je n’ai donc pas d’autre but. Je n’ai pas d’autres envies. Certains d’entre vous pensent peut-être que je vous gouverne. Mais je n’ai aucune envie de vous dominer, et j’en ai assez de m’expliquer quand il s’agit de telles questions. Vous et moi sommes les mêmes devant Dieu. Tout ce que je veux, c’est vivre avec justice dans ce monde, je n’ai pas d’autre désir.
Je suis tellement reconnaissant que le Seigneur m’ait rencontré par l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Récemment, il y a eu quelques incidents malheureux qui se sont produits involontairement. Comme vous le savez peut-être bien, l’un de nos pasteurs et quelques-uns de ses disciples ont quitté l’Église en grinçant des dents. Cependant, je dois dire clairement ce qui doit être dit. Je crois que Dieu essaie de nous parler à travers de tels incidents malheureux afin que nous puissions être plus vigilants. Dans les jours à venir, encore plus d’entre vous s’effondreront. Je crois que Dieu a permis à ces incidents malheureux de se produire afin qu’il puisse affiner notre foi pour répandre encore plus l’évangile de l’eau et de l’Esprit sur cette terre, pour se préparer à la Grande Tribulation et pour se préparer pour le royaume à venir du Seigneur. Croyez-vous aussi cela mes chers croyants? Qu’en pensez-vous? Est-ce aussi ce que vous pensez? Cela vous sert-il d’avertissement?
Certains d’entre vous se demandent comment des choses aussi étranges ont pu se produire, n’est-ce pas? Cependant, ceux qui ont vraiment reçu la rémission des péchés ne trahissent jamais le Seigneur. Et ceux qui ont chassé de leur cœur des idoles telles qu’Astarté et Baal ne font jamais une telle chose que Judas Iscariote a faite. Quelles sont ces idoles? Ce sont des dieux de fécondité et de prospérité. En d’autres termes, les adorateurs d’Astarté et de Baal suivent les valeurs de ce monde. Ces adorateurs d’idoles doivent être coupés du peuple de Dieu. Je veux dire, quelqu’un qui ne les a pas abandonnés peut se révéler comme ça même s’il a reçu la rémission des péchés. Par conséquent, vous et moi devons nous assurer que nous mettons de côté notre cupidité charnelle. Le Seigneur est notre justice; seul le Seigneur est notre Roi; et lui seul est notre bonheur, notre bénédiction et notre gloire. Lorsque nous nous en rendrons compte et que nous y croyons, alors le Seigneur nous fournira à tous les choses qui sont bonnes et nécessaires. Tant que le Seigneur est avec nous, nous n’avons plus de désirs.
 


D’où vient la Justice de Dieu?


Nous sommes nés de nouveau en croyant en l’évangile de l’eau et de l’Esprit donné par le Seigneur. De qui sommes-nous nés? Bien sûr, nous sommes nés de Dieu. Mais la réalité est que, que cela nous plaise ou non, nous, les humains, ne pouvons nous empêcher de commettre le péché du jour de notre naissance au jour où nous allons nous tenir devant Dieu - c’est-à-dire du berceau à la tombe. Cependant, parce que notre Seigneur nous aimait et avait de la compassion pour nous, il est venu sur cette terre et a effacé tous nos péchés.
Comment les a-t-il épongés? Étant venu sur cette terre incarné dans la chair, Jésus-Christ a été baptisé par Jean-Baptiste et a assumé tous nos péchés. Jésus a ensuite porté tous ces péchés à la Croix, a été condamné en étant crucifié, et s’est levé d’entre les morts à nouveau. Il a ainsi accompli la Justice de Dieu pour nous. La justice que nous avons - c’est-à-dire le fait que nous avons été justifiés pour devenir le peuple sans péché de Dieu - a été atteinte entièrement parce que Dieu nous a donné Sa justice et parce que nous avons cru en cette justice de Dieu.
Notre tout est venu de Dieu. Toute la justice que nous avons ne venait pas de nous-mêmes, mais elle venait de Dieu. En d’autres termes, c’est Dieu Lui-même qui a fait cette justice parfaite et nous l’a donnée. La Bible dit qu’Il a été livré pour nos offenses et qu’Il a été ressuscité pour notre justification (Romains 4:25). En effet, après avoir créé cet univers et l’humanité, Il voulait nous rendre sans péché, pour nous rendre justes, et pour faire de nous Son peuple. Dieu lui-même est alors venu sur cette terre comme le Sauveur et s’est incarné dans la chair de l’homme. Étant ainsi venu sur cette terre, Il a été baptisé par Jean-Baptiste pour accomplir la Justice de Dieu, a porté les péchés du monde à la Croix, est mort sur la Croix, est ressuscité d’entre les morts à nouveau, et à travers cela Il est devenu notre Sauveur. Dieu a donné toute Sa justice à ceux qui croient en l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Il nous a en effet justifiés et nous a rendus tout à fait justes.
Si cela est vrai, alors êtes-vous une personne juste ou un pécheur? Quiconque croit en l’évangile de l’eau et de l’Esprit est clairement une personne juste. Par nature, nous ne pouvions nous empêcher de commettre le péché à partir du moment où nous sommes nés sur cette terre. Parce que nous sommes tous nés avec les douze sortes de péchés dans nos cœurs, nous ne pouvions pas éviter mais continuer à commettre des péchés jusqu’au jour de notre mort. N’est-ce pas vrai?
Malgré cela, Dieu nous a revêtus de Sa Justice par l’amour et le salut. Il nous a aussi donné toutes les bénédictions du monde. Autrement dit, quand Jésus-Christ, le Fils de Dieu et Dieu Lui-même est venu sur cette terre, Il nous a sauvés de tous les péchés par Son eau et Son sang, et Il a maintenant revêtu tous ceux d’entre nous qui croient en l’Évangile de l’eau et de l’Esprit de Sa justice qui a été accomplie par Son œuvre de salut. En croyant en cette Justice de Dieu, nous avons reçu la Justice de Dieu et toutes les bénédictions. Même si nous ne pouvions pas nous empêcher de rester pécheurs pour le reste de nos vies, nous sommes maintenant devenus des gens justes. Nous sommes devenus sans péché. Grâce à Dieu, vous et moi sommes devenus les propres enfants de Dieu, et grâce à Dieu, nous sommes devenus des gens justes. Cette vraie justice que nous avons maintenant est venue de Dieu. C’est pourquoi nous faisons des travaux très spéciaux. Nous menons des travaux extrêmement importants. En d’autres termes, nous faisons l’œuvre de répandre l’évangile de l’eau et de l’Esprit qui détient la Justice de Dieu.
 

Jacob a construit sa propre famille pendant qu’il était allé chercher refuge chez son oncle

Jacob avait trompé son frère pour qu’il reçoive les bénédictions de son père. En conséquence, il est devenu un fugitif et a fui Ésaü. Ainsi, sur les conseils de sa mère, Jacob se rendit chez son frère et s’y réfugia. Et c’est là qu’il épousa les deux filles de son oncle. Pour épouser l’une d’elles, il a travaillé dur pendant sept ans, et pour épouser l’autre, il a travaillé pendant encore sept ans. De cette façon, il a fini par avoir deux femmes. À l’origine, Jacob voulait juste épouser l’une de ces filles, mais son oncle les lui a donnés toutes les deux. Il est écrit que l’oncle a dit : «Il vaut mieux que je te la donne que de la donner à un autre homme.» Bien que ce soit très étrange, c’est néanmoins ce que dit la Bible.
Pour être honnête, il y a beaucoup de parties dans la Bible que j’ai du mal à comprendre. Comment quelqu’un peut-il dire à son propre neveu : «C’est mieux que je te donne ma fille qu’à quelqu’un d’autre»? Jetez un coup d’œil aux gens d’aujourd’hui. Y a-t-il quelqu’un qui dit de telles choses à un parent? Non, bien sûr que non! Ils disent que la reproduction entre des membres de la famille étroitement liés conduit presque toujours à la naissance d’un enfant avec de graves défauts génétiques. Ces enfants ont alors tendance à faire face à de graves problèmes de développement. Ainsi, à notre époque, épouser son parent est mal vu. Cependant, à l’époque de l’Ancien Testament, c’était une coutume acceptable. Je suis aussi sûr que Dieu a écrit ce récit afin de nous enseigner une leçon spirituelle que nous ne devrions pas mélanger notre foi avec celle des non-nés de nouveau.
En tout cas, Jacob travailla chez son oncle pendant quatorze ans, et grâce à son travail, il gagna deux femmes et de nombreux enfants. Cependant, Jacob remarqua que même s’il n’avait aucune possession, son oncle était un homme très riche, possédant des troupeaux de vaches, de moutons et de chèvres. L’oncle avait toutes sortes de bétail.
Avez-vous déjà vu du bétail paître dans le pâturage? Je suis allé en Mongolie et j’ai vu tant de vaches, de moutons et de chèvres là-bas. Quand le berger passe devant, les animaux le suivent. Les moutons, les chèvres et les vaches reconnaissent leur propriétaire. J’ai entendu dire un jour que la Mongolie a le plus grand nombre de têtes de bétail par habitant. Quoi qu’il en soit, la Mongolie a beaucoup de bétail et son air est également très propre. Pour votre information, notre Évangile est prêché dans ce pays. Je prie sincèrement pour que Dieu sauve le peuple de ce pays, tant dans son corps que dans son esprit, et qu’il accorde de nombreuses bénédictions à ceux qui s’unissent à notre Église là-bas.
Revenons à la Parole. Ayant épousé deux femmes, elles ont donné à Jacob de nombreux enfants. Mais c’est Léa qui lui a donné le plus d’enfants; sa seconde épouse Rachel a longtemps été stérile. Comme Rachel était incapable de concevoir, elle a pleuré devant Dieu. Dieu a alors ouvert son ventre et lui a permis d’accoucher. Qui est le fils qu’elle a eu? C’était Joseph. Quand Rachel a donné naissance à son premier fils, elle a dit : «Dieu m’a enlevé ma honte. Le Seigneur Dieu m’ajoutera un autre fils.» Elle a donc appelé son nom «Joseph» qui signifie «Jéhovah a ajouté.» Ayant ainsi engendré Joseph, Jacob voulut maintenant quitter son oncle.
 

Regardons ce que Jacob a fait pour obtenir l’indépendance de son oncle

Ayant engendré de nombreux enfants, Jacob cherchait maintenant à s’éloigner de son oncle. Étant donné qu’il vivait avec sa famille depuis quatorze ans, il était temps qu’il veuille poursuivre son chemin. Un proverbe coréen dit qu’aucun homme ne devrait jamais vivre avec sa famille, même s’il a un sac de blé. Cependant, contrairement au passé, de nombreux jeunes coréens veulent aujourd’hui vivre avec leur famille. Et les jeunes couples mariés ne veulent pas avoir d’enfants. Autrefois, il n’était pas rare de voir un couple avoir et élever une douzaine d’enfants. Et quand il y avait beaucoup d’enfants comme ça, il était courant que quelques-uns d’entre eux meurent. Demandez aux personnes âgées de votre quartier combien de frères et sœurs elles ont. Presque toutes vous diront : «J’en ai sept. En fait, j’en avais 10, mais 3 d’entre eux sont morts.»
Jetez un coup d’œil à Jacob dans le passage des Écritures d’aujourd’hui. Combien d’épouses avait-il? Il en avait quatre. En incluant ses première et deuxième épouses, ainsi que leurs servantes, Jacob avait pas moins de quatre épouses. Pourtant, même s’il avait tant d’épouses et d’enfants, il n’avait toujours pas pu poursuivre son chemin. Voulant donc y aller, Jacob a alors parlé à son oncle. En fait, avant que cela ne se produise, il avait un rêve. Dieu apparut dans son rêve et dit : «Je suis ton Dieu.» Je rêve que Jacob ait vu des béliers sauter sur les troupeaux qui étaient striés, mouchetés et tachetés de gris (Genèse 31:10). Après que Dieu ait montré ces choses à Jacob, Jacob a dit à son oncle qu’il voulait continuer son chemin, en disant : «Envoie-moi, afin que je puisse fonder ma propre famille.» Son oncle dit alors : «Fixe ton salaire, et je te paierai.» Jacob a dit : «Il n’y a pas besoin de fixer de gros salaires. Tu n’as pas besoin de me payer. Je te demande simplement d’accepter ma proposition. De tes troupeaux et du bétail, laisse-moi prendre comme mien tout ce qui est tacheté, moucheté ou brun. L’animal qui n’est pas moucheté et repéré sera tien. Mais avant de commencer, retire tous les animaux qui sont repérés ou mouchetés et garde-les pour toi. Donne-moi comme mon salaire seulement les moutons ou les chèvres repérés qui naissent de l’accouplement complet avec des animaux blancs à partir de maintenant.»
Son oncle était un éleveur expert. Il réfléchit donc à la proposition de Jacob. Si une chèvre tachetée est accouplée avec une chèvre blanche, il est fort probable que certains de ses descendants soient repérés, d’autres soient blancs, et d’autres encore soient des chèvres noires. Mais que se passera-t-il si les deux chèvres sont blanches? Elle portera probablement une progéniture blanche. Ainsi, pensant que la proposition de Jacob lui était tout à fait avantageuse, l’oncle accepta agréablement cette proposition. 
Qu’est-ce que Jacob a fait après cela? Jacob a utilisé certains arbres pour élever plus d’animaux tachetés. En fait, je ne connais pas très bien les arbres. Le père de l 'évangéliste Junghee Yun assiste à cette réunion, et il est un expert en arbres. Permettez-moi de l’interroger sur ces arbres. Bien que je ne sache pas grand-chose sur les arbres, je crois en ce récit. C'est parce que c’est ce que dit la Bible, et je n’ai qu’à prêcher l’Écriture exactement telle qu’elle est. Mais pour vous aider à comprendre, je vais demander à l’expert en arbres là-bas. Il est écrit dans Genèse 30:37-38 : «Jacob prit des branches vertes de peuplier, d'amandier et de platane; il y pela des bandes blanches, mettant à nu le blanc qui était sur les branches. Puis il plaça les branches, qu'il avait pelées, dans les auges, dans les abreuvoirs, sous les yeux des brebis qui venaient boire, pour qu'elles entrassent en chaleur en venant boire.» Il est dit ici que Jacob a pris les branches de peuplier vert et d’amandiers et de platanes, et les a épluchées pour exposer les bandes blanches. Permettez -moi de poser la question au père de l'évangéliste Yun. Lorsque vous épluchez des branches de peuplier vert, obtenez-vous des bandes blanches? Obtenez-vous également des bandes blanches lorsque vous épluchez des amandiers? Qu’en est-il des platanes? Les bandes blanches sont-elles exposées lorsque vous les décollez? Ils sont tous blancs en dessous? Je vois, merci pour cette réponse. J’ai demandé juste pour m’assurer.
Jacob a travaillé dur pour gagner ses propres troupeaux. Après avoir pâturé dans le champ, les troupeaux sont venus boire aux abreuvoirs. Et Jacob savait que les troupeaux s’accouplaient en buvant et qu’en conséquence ils produisaient leurs petits. C’était l’habitude des troupeaux.
Qu’est-ce que Jacob a fait alors? Chaque fois qu’il voyait un bétail fort et en bonne santé s’abreuver, il plaçait les tiges pelées de peuplier vert et d’amandiers et de platanes, avec des bandes blanches exposées, devant elles dans ces abreuvoirs afin que le bétail puisse les voir lors de l’accouplement. En d’autres termes, Jacob plaça les tiges pelées avec des bandes blanches devant les troupeaux quand ils étaient sur le point de s’accoupler. Comme les troupeaux avaient aussi des yeux, ils ont vu ces tiges. Et étrangement, lorsque ces troupeaux ont donné naissance, des agneaux tachetés sont nés. Spirituellement parlant, cela implique que lorsque Dieu nous montre l’évangile de l’eau et de l’Esprit, nous devons croire que cet évangile est le véritable évangile.
Jacob ne montrait les tiges pelées avec des bandes blanches que lorsque des troupeaux en bonne santé s’accouplaient, et lorsque des troupeaux faibles s’accouplaient, il enlevait ces tiges. Ainsi, quand les agneaux blancs purs sont nés, ils étaient faibles et fragiles. En revanche, comment étaient les agneaux tachetés? Ils étaient forts au moment où ils sont nés. L’oncle de Jacob est venu et a vu cette situation. En ce qui concerne les agneaux nouvellement nés, le rapport était probablement d’environ 5/1. Pour cinq agneaux tachetés, il n’y avait probablement qu’un seul agneau blanc. L’oncle aurait pu penser : «Comment cela s’est-il produit? Ce n'est probablement qu’un hasard.» Mais les troupeaux ont continué à donner naissance à des agneaux encore plus tachetés. Que s’est-il finalement passé? Le nombre de moutons blancs, c’est-à-dire les troupeaux de son oncle, diminua, tandis que le nombre de troupeaux tachetés, qui appartenaient à Jacob, augmenta à pas de géant. Jacob prit alors ces troupeaux et s’échappa de chez son oncle. Qu’est-ce que Jacob a dit à son oncle plus tôt? Il a dit : «Ma justice répondra pour moi. Que chaque troupeau noir, tacheté ou moucheté soit le mien. Ce sera ma justice. Ils seront les miens.» Et fidèle à sa parole, Jacob a réussi et est devenu un homme très riche, et il a obtenu l’indépendance qu’il cherchait.
 

Les croyants en l’Évangile de l’eau et le l’Esprit sont différents des gens ordinaires

Mes chers frères croyants, qu’est-ce que le récit d’aujourd’hui sur Jacob nous enseigne? Il nous dit que le peuple de Dieu est différent des gens ordinaires de ce monde. Cela signifie que le peuple de Dieu est spécial. En d’autres termes, ils ont revêtu l’amour spécial de Dieu et ont foi en Sa Justice, et par conséquent ont fait de cette Justice spéciale de Dieu leur propre bien. C’est ce que le passage des Écritures d’aujourd’hui nous enseigne. Souvenez-vous de cela, mes chers croyants. Ceux qui ont reçu la rémission des péchés, c’est-à-dire ceux qui ont reçu la Justice de Dieu et la possèdent, sont capables d’accomplir des réalisations spéciales et uniques sur cette terre.
Jetez un œil à Jacob dans ce compte. Il a sorti la tige pelée seulement quand les troupeaux en bonne santé se sont accouplés et les a enlevés quand les troupeaux faibles se sont accouplés.
Que cela implique-t-il pour vous et moi qui prêchons l’Évangile sur cette terre? Lorsque nous prêchons l’Évangile aux cœurs qui n’ont pas été correctement labourés et qui craignent sincèrement Dieu, comment devons-nous les traiter? Tout comme Jacob a montré la tige, nous devrions prêcher l’évangile de l’eau et de l’Esprit clairement et exactement. En d’autres termes, nous prêchons à la fois le baptême de Jésus et son sang sur la Croix en détail. En revanche, les autres chrétiens, bien qu’ils veuillent entendre l’Évangile, essaient en fait d’établir leur propre justice humaine, en disant : «J’avais l’habitude de faire de grands ministères dans ma vie passée.» Comment traitons-nous ces personnes? De quoi devrions-nous parler à ces personnes qui ne craignent pas Dieu et n’ont pas foi en Sa Parole? Nous mettons de côté les Écritures et ne parlons que des péchés dans leur cœur.
Mes chers collègues croyants, nous sommes sans aucun doute des personnes nées de nouveau. Vous et moi sommes des gens très spéciaux aux yeux de Dieu. Nous avons été choisis en Jésus-Christ. Nous sommes les enfants de Dieu, ses ouvriers, les gens de grâce et les héritiers pour hériter du Ciel. En bref, nous devons hériter de tout ce que Dieu a. Vous y croyez? Nous sommes en effet des gens très spéciaux.
 


Parce que nous avons reçu l’amour spécial de Dieu, nous ne prêchons pas seulement le sang sur la Croix


Mes chers collègues croyants, nous sommes des gens spéciaux. Nous avons reçu l’amour spécial de Dieu et nous avons été sauvés en croyant en l’Évangile spécial de la Justice de Dieu. Tout comme Jacob et tous les gens de foi dans la Bible étaient spéciaux, nous sommes les croyants en l’évangile de l’eau et les gens spéciaux de l’Esprit. Jacob augmenta ses troupeaux par un moyen très spécial et exact. Il en va de même pour nous aussi. Lorsque nous prêchons l’Évangile, nous ne prêchons pas seulement le sang de la Croix, mais nous prêchons l’Évangile spécial qui proclame à la fois le sang sur la Croix et le baptême de Jésus.
Que se passerait-il si vous ne croyiez qu’au sang de la Croix? Vos péchés futurs ne seront jamais résolus avec seulement le sang de la Croix. Vos insuffisances et faiblesses humaines ne seront pas non plus réglées. Devrions-nous alors offrir des prières de repentance tous les jours, même si Jésus a clairement dit qu’il a enlevé tous les péchés du monde? Faut-il pleurer tous les jours? Faut-il crucifier Jésus tous les jours? Non, tout cela n’a aucun sens! Dieu nous a donné, à vous et à moi, ce salut spécial et nous a revêtus d’une grâce spéciale. C’est ce que nous devons tous comprendre ici.
Mes chers frères croyants, la justice que vous et moi avons n’est venue de nul autre que Dieu Lui-même. En effet, vous et moi possédons maintenant la Justice de Dieu. Par conséquent, vous et moi sommes des gens justes. Nous sommes devenus les justes. Même si nous continuerons à être insuffisants dans notre chair jusqu’à la mort, nous sommes toujours clairement les justes. Nous sommes sans péché. N’est-ce pas vrai, mes chers croyants? Bien sûr qu’il en est ainsi! Que se passe-t-il lorsque nous admettons nos insuffisances? Nous devons savoir que le Seigneur a déjà pris soin de toutes nos insuffisances ainsi que de tous les péchés que nous commettrons à l’avenir, quoi qu’il arrive.
Cependant, même si le Seigneur nous a clairement rendus complètement justes comme ça, que se passera-t-il si nous nions le fait qu’il a remis tous nos péchés avec l’eau et l’Esprit? Ce péché même constitue le péché de blasphème de l’Esprit Saint. Quel est ce péché de blasphème du Saint-Esprit? C’est le péché de nier les œuvres du salut que Dieu a faites pour nous. Alors que tous les autres péchés sont pardonnables, ce péché est le péché impardonnable. Bien que l’on puisse être remis de tous les péchés, si l’on commet le péché de blasphème de l’Esprit, ni Dieu ni l’homme ne peuvent le renverser. Personne ne peut rien faire contre ce péché. Ces personnes se sont volontairement portées volontaires pour aller en enfer. Et si nous nous associons à de telles personnes et sommes influencés par elles, nous finirons aussi par aller en enfer avec elles.
 


Ceux qui croient en la Justice parfaite de Dieu sont spirituellement parfaits


Est-ce que je dis ces choses parce que je crains que vous ne soyez enclins à être dépravés par de telles personnes? Non, ce n’est absolument pas le cas. Si nous étions si vulnérables à mourir de leur poison, c’est-à-dire si le salut de Dieu était si incertain, alors nous pourrions aussi bien dire que Dieu ne nous a pas vraiment sauvés. Qu’est-ce que Dieu a dit au sujet des justes? Il a dit que nous ne mourrons pas même si nous sommes mordus par un serpent et buvons le venin d’une vipère (Marc16:18). Mais ne laissez pas un serpent vous mordre juste à cause de cela. Ce n’est pas ce que cette Parole signifie. Cela signifie que peu importe comment les possédés par les démons essaient de nous tromper, nous, les justes, ne sommes jamais trompés pour boire le poison de Satan. N’est-ce pas si vrai? Comme ça, bien que nous soyons insuffisants dans notre chair, spirituellement, nous sommes parfaits. Nous sommes complets.
De temps en temps, je vois mes défauts humains. J’essaie donc de ne pas être prétentieux. Bien sûr, je m’énerve quand quelqu’un me montre du dédain, mais je n’ai aucune envie de me relever sur un piédestal. Que se passe-t-il si je me lève seulement pour voir quelqu’un d’autre me faire tomber? Rien ne serait plus honteux que cela. Donc, quand je traite avec les gens de ce monde, je fais semblant d’être sombre d’esprit. Je leur dis : «Oui, je suis vraiment bon à rien.» Cependant, quand quelqu’un me dénigre sur ma spiritualité ou ma foi, je leur dis clairement : «Je me fiche de ce que vous dites, car Dieu m’a vraiment sauvé!» Je suis un homme tout à fait juste, peu importe ce que les autres pourraient dire; pensez-vous que juste parce que quelqu’un dit quelque chose sur moi, je suis en quelque sorte 99 pour cent juste et 1 pour cent pécheur? Non! Nous sommes parfaits! Nous sommes parfaits et complets aux yeux de Dieu.
 


Les Justes n’ont pas peur de la fin des temps


Dieu est maintenant en train de nous entraîner, vous et moi. Il nous entraîne pour que nous soyons prêts pour les difficultés qui arriveront à la fin des temps. À la fin des temps, il y aura clairement des gens qui essaieront de nous saisir et de nous livrer à mort. Nous en ferons personnellement l’expérience à l’avenir. J’ai le sentiment que lorsque l’Évangile sera complètement prêché et que la fin des temps arrivera, quelqu’un de très proche de moi me trahira et me délivrera à ma mort. Mais je me suis déjà préparé à cela. Qui est cette personne, je ne le sais toujours pas. Mais cela peut se dérouler comme ça. «Révérend, j’ai besoin que vous m’accompagniez quelque part.»
«Où?»
«On m’a appelé pour l’hôtel de ville, et on m’a dit de m’assurer de vous amener avec moi.»
«Ok alors; allons-y.» Je saurais de quoi il s’agissait simplement en entendant cette voix, mais j’irais toujours avec lui.
«Révérend, êtes-vous déçu que je vous fasse cela?»
«Non, pourquoi devrais-je l’être? C’est ce que vous devez faire, alors faites-le rapidement.»
Quand j’arrivais à l’hôtel de ville, les agents là-bas me demandaient : «Avez-vous du péché ou non?»
«Je n’ai pas de péché.»
«Comment se fait-il que vous puissiez dire que vous n’avez pas de péché?»
«C’est parce que Dieu m’a parfaitement sauvé.»
«Mais nous avons examiné votre dossier personnel et déterré beaucoup de saleté sur vous.»
«Même ainsi, je n’ai pas de péché.»
«Comment pouvez-vous dire que vous n’avez pas de péché quand vous avez tant de défauts? N’est-ce pas un peu étrange?» 
«Cela peut être étrange pour vous, mais cela ne change rien au fait que je suis sans péché.»
«Mais quand même, n’êtes-vous pas pécheur? Si vous dites que vous avez péché, nous vous libérerons, mais si vous continuez à dire que vous n’avez pas péché, nous vous emprisonnerons.»
«Faites ce que vous voulez faire, car je suis sans péché.»
«Dans ce cas, nous devrons vous mettre en prison. La loi stipule clairement que quiconque prétend être sans péché doit être emprisonné.»
Je serais alors emprisonné, mais même dans cette prison, je chanterais toujours les mêmes louanges que nous chantons maintenant. Et puis je serai mis à mort par eux. Mes chers frères croyants, c’est peu de temps après que de telles choses se seront déroulées que notre Seigneur viendra. Je n’ai pas peur de la mort; au contraire, je l’attends avec impatience. Que dit-on du martyre? Nous avons écrit dans l’une de nos chansons de louange : «Notre martyre est notre récompense.» Quand ce moment arrivera et que vous ne voudrez pas mourir, alors ne mourez pas. Cachez-vous dans un égout en essayant de sauver votre vie misérable. Mais voulez-vous vraiment vivre comme ça, quand la grêle tombe du ciel, que des tremblements de terre frappent et que des volcans éteints entrent en éruption partout, que les rivières et les océans se transforment en sang, et qu’il n’y a rien à manger au point que même les rats meurent de faim? Si vous avez l’Esprit Saint dans votre cœur, alors vous embrasserez votre martyre en attendant la venue du Seigneur et en priant : «Seigneur Jésus, viens bientôt!»
Vous dites : «Mon Dieu, pourquoi le pasteur parle-t-il à nouveau de la fin des temps?» Mais ce point doit être fait parce qu’il y a tellement de prédicateurs aujourd’hui qui trompent les gens avec la doctrine de l’enlèvement pré-tribulation. Pourquoi la doctrine de l’enlèvement pré-tribulation est-elle toujours si populaire? C’est parce que ceux qui croient en l’enlèvement pré-tribulation pensent qu’ils iront vers le Seigneur sans souffrir de la Grande Tribulation. Cette hypothèse peut faire taire leurs craintes de la Tribulation. Cependant, ils sont alors tenus d’être négligents avec leur vie de foi actuelle. Mes chers frères croyants, nous ne devons pas croire en la doctrine de l’enlèvement pré-tribulation, mais nous devons seulement prêcher cet Évangile correctement.
Revenons à la Parole. Mes chers collègues croyants, nous sommes des gens parfaits. Jacob dans le passage des Écritures d’aujourd’hui avait à l’origine de nombreux défauts, et il avait été un homme rusé et trompeur. Malgré cela, il a été grandement béni par Dieu. Abraham, Isaac, Jacob et leurs descendants sont les gens de foi qui avaient la même foi que vous et moi. Tout comme ces gens qui ont servi Dieu de tout cœur, vous et moi avons spécialement revêtu la Justice de Dieu, et par conséquent, sommes devenus des gens tout à fait justes et complètement parfaits. Nous faisons un travail très spécial. Bref, nous prêchons l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Vous et moi devrions réaliser clairement que nous sommes des personnes si spéciales.
Mon esprit est préoccupé par la question de savoir comment nous devrions prêcher l’Évangile au cours du second semestre de cette année. Nous devons nous consulter et tenir des réunions de prière sur cette question, et je vous demande de servir le Seigneur avec dévotion lorsque vous retournerez dans vos Églises respectives. Les ministres se réuniront également pour se consulter et prier à ce sujet, et ils travailleront avec un plan.
Mes chers croyants, même si nous sommes insuffisants, Dieu est parfait. Et ce Dieu parfait nous a donné Sa Justice. La justice que vous et moi avons n’est autre que la justice parfaite donnée par Dieu. Elle durera donc éternellement. Chaque personne qui a cette justice vaincra le monde, vaincra le Diable, se dépassera et l’emportera. Vous y croyez? Vous ne serez trompé par rien.
 

Maintenant, dans ce monde, il y a tellement de travail de Dieu à faire

D’innombrables chrétiens dans ce monde trompent et sont trompés. En conséquence, ils sont devenus de simples pratiquants religieux. À quoi adhérons-nous? S’agit-il d’une religion ou d’une croyance? C’est la foi. En effet, nous sommes les gens de foi qui vivons par la foi. Nous croyons que Dieu nous a rendus, vous et moi, parfaitement justes, et c’est par cette foi que nous prêchons l’Évangile pour sauver les gens. N’est-ce pas le bon travail à faire? Bien sûr que oui! Il n’y a pas d’autre travail dans ce monde qui soit plus juste que cela. Quel salut incroyable et parfait Dieu nous a-t-il donné à vous et à moi? Quelles bénédictions merveilleuses nous a-t-il données? Quelle œuvre merveilleuse et juste nous a-t-il fait accomplir? En tant que personnes comme ceci, nous devons toujours être conscients de faire un travail spirituel devant Dieu.
Il y a encore beaucoup de gens sur cette planète qui doivent recevoir la rémission des péchés. Je suis allé en Mongolie, et ce pays compte également beaucoup de ces personnes. Nous y avons rencontré des missionnaires coréens, mais ces missionnaires sont tellement pathétiques. Ils nous ont dit que nous ne pourrions jamais venir à leur école parce qu’ils s’occupaient des gens là-bas depuis sept ans. Il y a un collège chrétien établi par des missionnaires coréens, mais ils ne nous permettent pas de leur rendre visite. C'est tellement ridicule. Pensez-y. Le champ de l’Évangile doit être ouvert à quiconque pour semer la postérité de l’Évangile. Juste parce que ces gens sont là, prêchent-ils l’Évangile à tout le monde? En fait, ils n’ont pas réussi à prêcher l’évangile de l’eau et l’Esprit à qui que ce soit, pas même à une seule personne, car ils ne connaissaient pas cet évangile authentique. Pourtant, malgré cela, ils ne nous ont pas permis de rendre visite aux étudiants. Les instructeurs autochtones là-bas nous ont également dit : «Nous avons tellement bénéficié de ces missionnaires, et vous ne devriez donc pas essayer d’empiéter sur ce pourquoi ils ont travaillé.»
Mes chers collègues croyants, il y a en effet beaucoup de travail qui nous attend dans le monde entier. Jacob a ici pris les tiges de peuplier vert, les amandiers et les platanes, et a pelé des bandes blanches sur eux, et chaque fois que ses troupeaux et le bétail s’accouplait, il les a placés devant eux. En d’autres termes, il a incité son bétail à élever des animaux tachetés en utilisant une méthode spéciale d’élevage. Qu’est-ce que cela implique? Cela signifie que si vous et moi avons effectivement été sauvés de ce monde en croyant en l’évangile de l’eau et de l’Esprit, alors la prochaine étape pour nous est de prêcher invariablement cet évangile spécial. C’est exactement ce que Dieu vous dit, à vous et à moi.
Mes chers croyants, quoi qu’il arrive, vous ne devez jamais commettre le péché de blasphème du Saint-Esprit. Si vous êtes insuffisant, alors admettez simplement que vous êtes insuffisant et que vous avez commis le péché. Alors, à ce moment précis, la justice que le Seigneur nous a donnée, à vous et à moi, brillera et fera disparaître toutes vos ténèbres. Cela vous rendra à nouveau entier. Cela vous rendra parfait. Même si vous et moi trébuchons et tombons tout au long de notre vie, Dieu nous a clairement rendus parfaits et justes.
Quand ce Dieu a-t-il porté tous vos péchés et les miens? Il les a tous portés quand Il a été baptisé, et a porté ces péchés du monde à la Croix. Il a été condamné pour tous vos péchés et les miens en versant Son précieux sang. C’est ainsi que Dieu nous a parfaitement sauvés. Comment pourrions-nous alors croire aux paroles des injustes et les suivre? Pour être franc, ce qu’ils disent est ridicule. Ils parlent de ce que des théologiens célèbres ont dit, mais c'est ridicule. «Allez-y et assistez à une centaine de séminaires si vous le souhaitez. Tout cela sera inutile, car ce que je dis en lisant un seul chapitre de la Bible est mieux que votre enseignement.» Mes chers croyants, la Justice de Dieu est de loin supérieure à l’intellect de l’homme. Et elle est extrêmement supérieure à tout apprentissage humain. Vous n’êtes pas d’accord?
Mes chers croyants, dans les années à venir, Satan continuera à nous attaquer sur de telles questions de la chrétienté dominante qui ne prône pas l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Il attaquera également vos faiblesses. Dans des moments comme celui-ci, vous devez vous rappeler sans faute que la Justice de Dieu est devenue votre Justice. Et je vous demande de penser à l'œuvre de Dieu, à l'œuvre de l’Esprit. Fixez votre esprit sur le travail de sauver les âmes. Dieu a déjà achevé votre salut et le mien. Pensez à l’œuvre du salut que Dieu a faite pour ces âmes. Lorsque nous nous mettrons ainsi à sauver des âmes dans nos vies, en nous souvenant comment Dieu nous a dit de prêcher l’Évangile et par quelle méthode, et comment Dieu travaille dans nos vies lorsque nous faisons Ses œuvres, alors toutes nos faiblesses seront également couvertes. Comme la Justice de Dieu vous remplit, vous ne trébucherez ni ne tomberez. Et vous deviendrez un travailleur de justice qui glorifie Dieu et serez quelqu’un qui tourne d’innombrables personnes vers le bon chemin. Vous deviendrez un travailleur parfait devant Dieu.
Mes chers collègues croyants, le monde est en effet grand et il y a tellement de choses à faire. C’est ce qu’a déclaré Woo Jung Kim, le fondateur d’une société mondiale appelée Daewoo. Je ne sais pas où il en est aujourd’hui, mais il a laissé des mots très convaincants : «Le monde est grand et il y a beaucoup à faire.» Je trouve ce dicton si convaincant. Le monde est grand. La Corée est grande aussi. Il est presque impossible de voyager dans tous les coins de la Corée. Alors quelle est l’ampleur de ce monde! Et dans ce monde, il y a tellement de choses à faire. Nous devons sauver tout le monde, noir et blanc, chrétien et non chrétien, sage et stupide, arrogant et humble, jeune et vieux, ambitieux et désespéré. Je vous demande donc de vous mettre d’accord sur le travail spirituel de sauver les âmes. Pensez à l’œuvre de l’Esprit plutôt qu’à l’œuvre de la chair.
Lorsque nous serons conscients de l’œuvre de l’Esprit, nous aurons un discernement clair parce que nos pensées sont dirigées par l’Esprit. Qu’est-ce que le Seigneur nous a dit? Il nous a dit d’être attentifs aux choses de l’Esprit plutôt qu’aux choses de la chair. Et il nous a aussi dit que si l’œuvre de la chair apporte la mort, l’œuvre de l’Esprit apporte la vie et la paix. Si nous sommes conscients des choses de l’Esprit, nous ferons l’œuvre de l’Esprit, mais si nous sommes conscients des choses de la chair, alors nous ferons l’œuvre de la chair. Selon ce que nous pensons et ce que nous croyons, notre corps et nos actes se déplaceront en conséquence. Vous y croyez? Voilà à quoi nous ressemblons. Je ne suis pas un homme spécial. S’il y a quelque chose de savoureux mais nuisible à ma santé, je serais heureux de le manger. Tout le monde est comme ça. Qu’est-ce qui me distingue alors? C’est que je suis toujours attentif à l’œuvre de l’Esprit. Comme ça, tant que vous et moi vivons dans ce monde, nous devons toujours être conscients des choses de l’Esprit et accomplir l’œuvre du Saint-Esprit.
Je veux prier pour les âmes perdues, prier pour nos frères et nos sœurs, passer le reste de ma vie à penser à l’œuvre spirituelle et à l’exécution d’un travail juste, puis aller à la rencontre de Dieu. Je veux que nous vivions tous une vie juste. Je veux que vous viviez tous une vie parfaite avec moi. Bien que parfois mes insuffisances soient exposées et que la cupidité monte dans mon esprit de temps en temps, je suis néanmoins quelqu’un qui est devenu parfait en croyant en la Justice de Dieu, et je vivrai le reste de ma vie courageusement et encore plus juste. C'est parce que j’ai été justifié et parce que je suis maintenant un homme juste que je peux mener une vie juste. Bien qu’il y ait beaucoup de troupeaux et de bétail, je veux élever un troupeau spécial comme Jacob l’a fait, plutôt que de simples troupeaux fades et ordinaires. En d’autres termes, même s’il y a beaucoup d’âmes dans ce monde et beaucoup de chrétiens aussi, je veux élever les justes qui sont suffisamment qualifiés pour se tenir devant Dieu en recevant la rémission des péchés; envoyer ces âmes au Seigneur; et aller à Lui après avoir fait cette œuvre.
Pour ma part, j’espère et je prie pour que nos saints et nos ministres ne soient jamais secoués par qui que ce soit ou que quelque chose nous dérange, mais qu’ils continuent à faire ce que nous sommes censés faire. Quel est ce travail que nous sommes censés faire? Je crois que tout ira bien si nous exécutons diligemment ce que le Seigneur nous demande de faire. Même si quelque chose d’inattendu se produit, je suis sûr que Dieu sera avec nous et le résoudra pour nous avec justice.
Quelqu’un peut-il devenir un leader simplement parce qu’il veut devenir un leader, et peut-on réaliser quelque chose simplement parce que l’on veut y parvenir? Si Dieu nous dit de faire cette œuvre, alors nous devons le faire; et si Dieu nous dit de travailler dans cette position, nous devrions alors travailler dans cette position. Voilà! Y a-t-il quelque chose de plus? Non, il n’y a rien de plus que d’obéir à Dieu.
Certains traîtres se sont mis à me calomnier comme un usurpateur de cette Église. Depuis que j’ai rencontré le Seigneur, je n’ai jamais eu d’avidité privée jusqu’à ce jour. Je n’ai vraiment aucune ambition personnelle. Je n’ai absolument pas l’intention d’obtenir quoi que ce soit de vous. Tout ce que je veux, c’est que vous viviez une vie juste, que vous soyez bénis par Dieu à la fois dans le corps et dans l’esprit, et que vous aidiez les âmes qui n’ont pas encore reçu la rémission des péchés à atteindre leur salut. C’est mon seul désir, je n’ai pas d’autre souhait.
Si je devais vivre ma vie comme n’importe quel autre chrétien, j’aurais abandonné ma foi il y a longtemps. Si ma foi avait été simplement religieuse, ne croyant que dans le sang de la Croix, étant pécheur tous les jours, et recevant la rémission des péchés en offrant des prières de repentance sur une base quotidienne, alors j’aurais été spirituellement mort, me demandant : «Pourquoi ai-je cru en Jésus juste pour passer par tous ces ennuis?» Mais mes chers croyants, ce n’est pas le Jésus en lequel vous et moi croyons. Nous sommes de ceux qui ont la Justice de Dieu, car nous croyons en Sa Justice parfaite. 
Je suis profondément reconnaissant à Dieu de nous avoir donné Sa Justice et du fait que vous et moi soyons venus à avoir cette Justice de Dieu. Je prie Dieu qu’Il nous bénisse et nous bénisse encore plus pour répandre l’évangile de l’eau et de l’Esprit, cet évangile spécial de Dieu, partout dans le monde.
Je Lui adresse tous mes remerciements!