Sermons

Sujet 24: SERMONS POUR CEUX QUI SONT DEVENUS NOS PARTENAIRES

[24-67] Faisons un ministère spécial devant la présence de Dieu (Genèse 30:25-43)

(Genèse 30:25-43)
«Lorsque Rachel eut enfanté Joseph, Jacob dit à Laban : Laisse-moi partir, pour que je m'en aille chez moi, dans mon pays. Donne-moi mes femmes et mes enfants, pour lesquels je t'ai servi, et je m'en irai ; car tu sais quel service j'ai fait pour toi. Laban lui dit : Puissé-je trouver grâce à tes yeux! Je vois bien que l'Éternel m'a béni à cause de toi ; fixe-moi ton salaire, et je te le donnerai. Jacob lui dit : Tu sais comment je t'ai servi, et ce qu'est devenu ton troupeau avec moi ; car le peu que tu avais avant moi s'est beaucoup accru, et l'Éternel t'a béni sur mes pas. Maintenant, quand travaillerai-je aussi pour ma maison? Laban dit : Que te donnerai-je? Et Jacob répondit : Tu ne me donneras rien. Si tu consens à ce que je vais te dire, je ferai paître encore ton troupeau, et je le garderai. Je parcourrai aujourd'hui tout ton troupeau ; mets à part parmi les brebis tout agneau tacheté et marqueté et tout agneau noir, et parmi les chèvres tout ce qui est marqueté et tacheté. Ce sera mon salaire. Ma droiture répondra pour moi demain, quand tu viendras voir mon salaire ; tout ce qui ne sera pas tacheté et marqueté parmi les chèvres, et noir parmi les agneaux, ce sera de ma part un vol. Laban dit : Eh bien! qu'il en soit selon ta parole. Ce même jour, il mit à part les boucs rayés et marquetés, toutes les chèvres tachetées et marquetées, toutes celles où il y avait du blanc, et tout ce qui était noir parmi les brebis. Il les remit entre les mains de ses fils. Puis il mit l'espace de trois journées de chemin entre lui et Jacob ; et Jacob fit paître le reste du troupeau de Laban. Jacob prit des branches vertes de peuplier, d'amandier et de platane ; il y pela des bandes blanches, mettant à nu le blanc qui était sur les branches. Puis il plaça les branches, qu'il avait pelées, dans les auges, dans les abreuvoirs, sous les yeux des brebis qui venaient boire, pour qu'elles entrassent en chaleur en venant boire. Les brebis entraient en chaleur près des branches, et elles faisaient des petits rayés, tachetés et marquetés. Jacob séparait les agneaux, et il mettait ensemble ce qui était rayé et tout ce qui était noir dans le troupeau de Laban. Il se fit ainsi des troupeaux à part, qu'il ne réunit point au troupeau de Laban. Toutes les fois que les brebis vigoureuses entraient en chaleur, Jacob plaçait les branches dans les auges, sous les yeux des brebis, pour qu'elles entrassent en chaleur près des branches. Quand les brebis étaient chétives, il ne les plaçait point ; de sorte que les chétives étaient pour Laban, et les vigoureuses pour Jacob. Cet homme devint de plus en plus riche ; il eut du menu bétail en abondance, des servantes et des serviteurs, des chameaux et des ânes.»
 

Il a fallu 14 ans à Jacob pour former son propre ménage

Quatorze longues années s’étaient écoulées depuis que Jacob avait commencé à travailler chez Laban, son oncle maternel. Pendant ce temps, Jacob épousa Léa et Rachel, les deux filles de Laban. Et entre les deux filles, Jacob aimait plus Rachel. Pour épouser Rachel, Jacob a dû travailler pendant sept longues années à élever les moutons de son oncle. Il a travaillé pendant sept ans avec diligence, jour et nuit, à nourrir et à gratter les fers de moutons et à paître des agneaux, et il est enfin arrivé qu’il allait épouser Rachel. Mais le matin suivant la nuit de noces, il s’est réveillé et a découvert que la femme qui était à côté de lui était Léa et non Rachel. Jacob épousa donc Léa en premier à cause de la tromperie de Laban. Jacob protesta alors en disant : «J’ai travaillé dur pour épouser Rachel, mais pourquoi m’as-tu donné Léa?» Quand Jacob s’est plaint de la façon dont Laban a changé les mariées lors de sa nuit de noces, Laban a dit : «Dans notre pays, il n’y a pas de précédent de jeune mariée avant sa sœur aînée,» puis a promis, «Donc, après sept jours de célébration de cette fête de mariage, je vais te donner Rachel aussi, mais tu devras travailler encore sept ans pour elle.» Donc Jacob a suivi ces paroles et a travaillé pendant encore sept ans. Cette fois, il a pu avoir Rachel qui est devenue sa deuxième femme, et donc comme ça, il lui a fallu quatorze ans pour former sa propre maison.
Lorsque la guerre de Corée a éclaté en 1950, le Nord communiste a envahi la Corée du Sud. Quand la Corée du Sud a été presque vaincue, les forces de l’ONU ont débarqué en Corée et restauré ses terres et ont repoussé les forces vers la frontière sino-nord-coréenne. Mais la Chine communiste a envoyé des millions de soldats dans la bataille et les forces alliées ont dû se retirer rapidement des provinces du Nord vers les régions du Sud. Et avec les bras en retraite, les Coréens vivant dans les provinces du Nord ne pouvaient s’empêcher de venir dans le sud à la recherche d’un refuge. Ils pensaient qu’ils pourraient retourner à leur ville natale une fois la guerre terminée. Mais ils ne pouvaient pas revenir, même à ce jour, parce que la guerre s’est terminée par un armistice avec une nouvelle ligne de démarcation tout près de l’ancienne. Depuis lors, les personnes déplacées ne sont pas en mesure de retourner dans leur pays d’origine malgré leur aspiration. En particulier dans la région de la province de Gangwon, en Corée du Sud, de nombreuses personnes déplacées aspirent à retourner dans leur pays d’origine.
D’une manière similaire, Jacob est également parti avec l’espoir de retourner dans son pays natal après avoir séjourné chez son oncle maternel pendant un certain temps. Il pensait que la colère de son frère aîné se serait calmée en un ou deux mois environ, mais quatorze ans s’étaient écoulés. Jacob vint chez son oncle maternel, et ce n’est qu’après avoir travaillé pendant quatorze longues années qu’il put fonder sa propre maison. Grâce à ses deux épouses, il a pu engendrer douze enfants. À l’époque de l’Ancien Testament, ce fut un grand honneur pour les parents d’avoir beaucoup d’enfants. 
De même, il y a une génération, dans notre pays, l’influence des familles qui avaient de nombreux frères et sœurs était considérable. Si quelqu’un intimidait l’un des frères d’une si grande famille, tous les frères et sœurs de la maison essaimeraient comme des abeilles sur le délinquant et le menaceraient, en disant : «Êtes-vous celui qui a battu notre frère?» Un tel spectacle d’influence était quelque chose d’énorme. Ainsi, les enfants d’une grande famille ont toujours vécu avec cet air triomphant sur eux-mêmes.
La Bible dit que la femme de Jacob, Rachel, était vraiment belle et pouvait charmer les gens. Mais Léa n’avait pas ces attributs. C’est pourquoi Jacob aimait le plus Rachel. Léa a eu quatre enfants, mais Rachel ne pouvait pas donner naissance à ne serait-ce qu’un seul enfant. Rachel dit à Jacob : «Donne-moi un enfant de peur que je ne meurs!» Bouleversé par cela, Jacob dit : «Suis-je Dieu? Puis-je retenir le fruit de ton utérus? Ta sœur aînée a eu des enfants parce que Dieu les lui a accordés. Donc, tu devrais aussi essayer de prier Dieu.» Rachel a été critiquée pour ne pas avoir d’enfant, et pour cette raison, Jacob a dit : «Seul Dieu, le Créateur des cieux et de la terre peut accorder un bébé. Alors, comment peux-tu me reprocher de ne pas t’accorder des enfants?» Comme cela, la Bible dit qu’une femme qui est digne de l’amour humain ne pouvait pas produire d’enfant, mais au lieu de cela, une femme qui n’avait pas reçu beaucoup d’amour de son mari lui a donné beaucoup d’enfants. 
 

Qu’est-ce que ce passage de l’Écriture nous apprend?

Il nous enseigne ceci : Ceux qui possèdent la vraie foi sont dignes de recevoir plus d’amour et de bénédictions de Dieu que ceux qui reçoivent des louanges parce qu’ils sont attrayants dans leur chair. En d’autres termes, ceux qui ne méritent pas la louange de ce monde peuvent être aimés beaucoup plus par Dieu parce qu’ils se consacrent à l’œuvre juste en croyant en la Justice de Dieu. Les justes qui n’ont rien dont se vanter d’un point humain regardent vers la Justice de Dieu et ont la foi de croire en Dieu. Et donc ils reçoivent beaucoup plus d’amour de Dieu. Il nous est dit que les justes qui ne mettent leurs espoirs qu’en Dieu reçoivent beaucoup plus d’amour de Lui. En d’autres termes, si nous nous efforçons pour le salut des âmes par la foi qui croit en l’évangile de l’eau et de l’Esprit, alors nous serons en mesure de porter beaucoup plus d’enfants de la foi. C’est aussi un enseignement qu’en ayant la foi de croire en la Justice de Dieu, nous pouvons porter beaucoup plus de fruits de cette nouvelle vie. Dieu nous apprend ici ce que devrait être notre vie spirituelle. Ceux qui se considèrent comme grands d’un point de vue humain ne peuvent pas porter de fruits spirituels car ils croient rarement en la Justice de Dieu ni ne la suivent. C’est pourquoi Dieu a donné plus de bénédictions à ceux qui comptent sur la Justice de Dieu et y croient que ceux qui comptent sur leur propre chair et la poursuivent. Dieu est le Dieu des justes.
Rachel, qui n’avait jusqu’à présent pas pu avoir d’enfant, finit par avoir un fils pour Jacob, et l’enfant s’appelait Joseph. Plus tard, Joseph devint gouverneur de tout le pays d’Égypte et il sauverait toute sa famille. Ce n’est autre que Rachel qui a donné naissance à ce Joseph. Après avoir donné naissance à Joseph, l’esprit de Rachel s’est levé vers le ciel et elle a dit : «Le Seigneur m’ajoutera un autre fils» (Genèse 30:24). Et donc l’enfant s’appelait Joseph, ce qui signifie en hébreu «Jéhovah a ajouté.»
 


Jacob a pris des dispositions pour son retour dans sa patrie


Même si Jacob avait deux femmes et de nombreux enfants, il lui manquait sa propre richesse, c’est-à-dire du bétail. Maintenant qu’il souhaitait quitter son oncle maternel et retourner dans son pays natal, il s’inquiétait de ne pas avoir de bétail propre. Il lui a fallu quatorze ans pour avoir deux femmes, et maintenant, il lui fallait avoir du bétail pour retourner chez ses parents. Jacob pensait : «Je dois maintenant travailler pour ma propre richesse», et il apporta cette question à son oncle maternel. «Cher oncle, s’il te plaît, envoie-moi et permets-moi de retourner dans mon pays d’origine». Bien qu’il ait dit cela, les pensées de son oncle maternel Laban étaient à d’autres choses. Il ne voulait pas laisser partir Jacob parce qu’il avait reçu beaucoup de bénédictions de Dieu grâce à Jacob. La vérité est que depuis que Jacob est entré dans la maison de Laban, ses moutons ont considérablement augmenté en nombre et il a été béni abondamment. Alors Laban a parlé à Jacob, «Clairement, j’ai pu avoir beaucoup de richesse peu de temps après ton arrivée ici, et je sais que Dieu m’a donné beaucoup de bénédictions à cause de toi. S’il te plaît reste avec moi un peu plus longtemps si j’ai trouvé grâce à tes yeux. Indique-moi ton salaire et ensuite je te le donnerai.»
Quand son oncle maternel lui demanda de lui nommer son salaire, Jacob dit :«Tu ne me donneras aucun salaire. Maintenant, mettons-nous d’accord sur une chose. Donne-moi les moutons mouchetés et tachetés qui naissent à partir de ce moment. Pour ce faire, sélectionne tous les moutons qui sont comme ça maintenant et donne-les à tes fils. Aussi une fois fait, envoie-les loin de moi. Et à partir de maintenant, donne-moi tous les moutons qui naissent avec des taches dessus.» Il a continué à proposer, «Pourvu que tu prennes tous les moutons qui ne sont pas mouchetés, qui n’ont pas de taches, et qui n’ont pas de motifs bruns parmi tes moutons, s’il te plaît fais de tous ces agneaux qui sont mouchetés et repérés mon salaire.»
Quand Laban entendit la proposition de Jacob, cela sonnait plutôt bien et il dit : «C’est une idée merveilleuse.» Ainsi, Laban a trié tous les moutons qui étaient mouchetés et repérés et il a mis trois jours de voyage entre ses moutons et Jacob. C’était pour éloigner ces moutons afin que Jacob ne puisse voler aucun d’entre eux. Laban se sentit extrêmement satisfait de la proposition de Jacob. Selon ses calculs, pensant «Il n’y a que des moutons blancs en plus grand nombre. Et si un bélier blanc devait s’accoupler avec un autre mouton blanc et produire des bébés agneaux, 99% d’entre eux seraient des agneaux blancs qui deviendraient alors aussi les miens. La probabilité de ce qui se passe sera de 99.9%! Quelle merveilleuse proposition mon neveu a faite. Mais malgré cette offre gracieuse, je pense toujours que mon neveu est une énorme bénédiction que Dieu m’a donnée. C’est ainsi que l’oncle de Jacob donna sa parole à Jacob, disant : «Ça sonne bien. Faisons comme tu as dit.»
Après s’être serré la main sur cette promesse, Laban a donné tous les moutons qui étaient bruns ou repérés à ses fils. Et puis il sépara ces brebis de Jacob par un voyage de trois jours et plaça un garde pour eux. Jacob avait maintenant cette tâche : «En termes de cette promesse, tous les agneaux nés d’ici qui sont bruns ou tachetés seront tous les miens». Mais il a pensé, comment suis-je censé faire en sorte que les moutons portent de tels agneaux? Après mûre réflexion, il est arrivé à la conclusion de prendre des branches en épluchant les écorces des platanes et en les plaçant devant les moutons en accouplement. Et c’est ainsi qu’il est arrivé, que lorsque les moutons se trouvaient devant ces branches écorchées, ils ont donné naissance à des agneaux qui ont été mouchetés et repérés.
Les moutons ont une habitude de s’accoupler quand ils boivent de l’eau. Et parce que Jacob était un si bon berger, il avait une bonne connaissance des habitudes des moutons. Et donc, quand il est temps de les abreuver, Jacob place ces tiges de platane pelées dans les gouttières d’arrosage afin que les moutons plus forts puissent les regarder comme les béliers accouplés avec eux. Comme son plan a fonctionné, les moutons les plus forts ont conçu des agneaux après avoir regardé les rayures des tiges de platane tout en buvant de l’eau en donnant naissance à des agneaux tachetés. Bien sûr, quand Jacob remarqua des moutons faibles à des fins d’accouplement, il enleva les tiges pelées. Ce n’est que lorsque les moutons plus forts et en meilleure santé s’accouplaient que Jacob les laissait voir les tiges de platane pelées. Comme ça, les moutons forts et en bonne santé portaient des agneaux mouchetés et tachetés. Un temps passa et beaucoup plus d’agneaux mouchetés devenaient la propriété de Jacob, et en plus de cela, ils étaient forts et robustes aussi. Mais les moutons appartenant à l’oncle de Jacob, c’est-à-dire les moutons qui n’avaient pas de taches, étaient faibles dès la naissance, et ils ont continué à porter des agneaux faibles. Comme ça, tous ces moutons qui étaient pleins de vie et forts étaient les moutons de Jacob. Et tous les faibles moutons blancs étaient ceux de Laban. De plus, Jacob les sépara en deux groupes, et fit nourrir les moutons mouchetés et bruns d’herbes meilleures, tout en faisant nourrir les moutons de Laban d’herbe moins riche. Non satisfait de cela, Jacob accouplait des moutons de couleur brune avec les moutons de Laban, et à partir de là, il tirait des agneaux tachetés, les faisant siens. Jacob, qui avait proposé quelque chose de rusé comme ceci est devenu un homme riche.
Quand il a fait sa promesse, son oncle Laban pensait que ce serait sa victoire. Mais bientôt le nombre de son troupeau devint très petit, tandis que le nombre de moutons de Jacob augmenta considérablement. Les moutons continuent à porter une progéniture, mais seuls ceux qui ont été mouchetés et repérés étaient en train de naître. Parce que Laban avait promis que tous les agneaux mouchetés et tachetés nés parmi le troupeau de moutons étaient ceux de Jacob, il n’avait rien d’autre à dire que de les donner tous à Jacob. Un certain agneau aurait l’air que tout son corps était blanc sans taches, mais après une inspection attentive, il y aurait une petite tache sur son talon. Certains moutons sont nés entièrement blancs mais avaient une petite tache sur le bout du nez, et cela est devenu à Jacob ainsi. Celui-ci était celui de Jacob, et celui-là était aussi à Jacob. De cette façon, Jacob est devenu un homme riche.
 

Spirituellement parlant, nous sommes aussi les Jacobs d’aujourd’hui qui faisons un type spécial d’élevage

Chers croyants, nous, les vrais croyants, prêchons aussi cet évangile spécial de l’eau et de l’Esprit comme Jacob. Tout comme un Jacob, un éleveur spécial, nous faisons un type vraiment spécial d’élevage plutôt que de faire de l’élevage ordinaire. Quel genre d’Évangile prêchons-nous maintenant? Vous et moi prêchons l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Nous ne prêchons pas le même évangile que les chrétiens ordinaires prêchent. Les chrétiens ordinaires ne prêchent qu’une partie de l’expiation des péchés, c’est-à-dire le sang sur la Croix. Et ils prêchent : «Si vous croyez simplement en Jésus, vous irez au Ciel. Si vous croyez en Jésus en suivant ces trois étapes faciles, alors vous recevrez le salut.» Ils font comme ça, mais nous ne le faisons pas.
Nous disons selon la Bible que si une personne croit en Jésus, et si cette personne a encore des péchés, alors cette personne est toujours un pécheur. Par conséquent, nous devons prêcher la Justice de Dieu en disant : «Vous devez croire en l’évangile de l’eau et de l’Esprit qui contient à la fois le baptême de Jésus et son sang à la Croix, plutôt qu’un évangile qui n’a qu’une partie de l’expiation des péchés, c’est-à-dire le sang de la Croix.» Tout comme Jacob a fait de l’élevage spécial avec les branches de platane pelées, nous livrons aussi l’évangile spécial aux gens de partout. Nous faisons ce ministère spécial en disant clairement : «Jésus vous sauve de tous les péchés du monde une fois pour toutes par l’évangile de l’eau et de l’Esprit», et nous ne suivons pas les exemples de ceux qui ne prêchent la Croix que comme la seule chose qui a expié nos péchés. Lorsque l’écorce de platane est dépouillée, la tige montre sa véritable blancheur. En d’autres termes, la véritable blancheur d’une branche de platane est cachée derrière son écorce. De la même manière, lorsque nous prêchons le véritable évangile aux pécheurs, nous leur enseignons d’abord l’essentiel de la Vérité, c’est-à-dire l’Évangile de l’eau et de l’Esprit qui contient le baptême que Jésus a reçu de Jean Baptiste et son sang versé à la Croix. Nous devons délivrer l’évangile de l’eau et de l’Esprit que le Seigneur nous a donné tels qu’il est écrit. De nos jours, ceux qui prêchent l’évangile de l’eau et de l’Esprit aux pécheurs sont les spéciaux qui accomplissent ce ministère spécial devant la présence de Dieu. En ce moment, ces travailleurs répandent l’évangile de l’eau et de l’Esprit à beaucoup de gens. Et en leur faisant connaître clairement la Justice de Dieu, ces travailleurs de Dieu leur font recevoir la rémission de tous leurs péchés par la foi. Nous devons absolument révéler la Justice de Dieu aux gens avec l’évangile de l’eau et de l’Esprit afin qu’ils puissent devenir le peuple de Dieu. Nous devons leur dire que ceux qui croient en l’évangile de l’eau et de l’Esprit appartiendront sûrement à Dieu. Dieu nous dit que ceux qui accomplissent ce genre de ministère spécial et une telle œuvre juste sont spirituellement les Jacob.
Ce Jacob a travaillé longtemps et dur pour atteindre ses propres brebis, mais il n’a pas mis les branches de platane pelées devant n’importe quel mouton. Ce n’est que devant des moutons en bonne santé qu’il a placé les branches pelées de platane et a attendu. Si l’élevage de moutons de Jacob en valait la peine, nous devrions aussi accomplir un ministère aussi spécial devant Dieu. Si nous prêchons l’évangile de l’eau et de l’Esprit qui contient la Justice de Dieu, nous devons également faire attention à ces aspects. Nous ne devons pas délivrer l’évangile de l’eau et de l’Esprit à ceux qui sont spirituellement arrogants devant Dieu. Au contraire, c’est seulement quand nous voyons qu’ils sont vraiment les brebis perdues de Dieu et qu’ils sont les pauvres de cœur qui recevraient la rémission des péchés, que nous devrions alors leur délivrer l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Nous devrions leur prêcher comme ceci : «Afin de vous sauver de tous les péchés du monde une fois pour toutes, notre Seigneur Jésus a assumé tous vos péchés une fois pour toutes par le baptême qu’il a reçu de Jean-Baptiste. Ce baptême est le même que l’imposition des mains sur la tête de l’agneau sacrificiel dans l’Ancien Testament. Et alors, Il a porté par procuration le jugement pour tous vos péchés en versant Son sang sur la Croix.» S’ils se convertissent et croient vraiment en ce véritable évangile, alors nous confirmons en leur disant : «Maintenant que le Seigneur vous a sauvé par l’évangile de l’eau et de l’Esprit, vous êtes parfaitement sauvé des péchés du monde par la foi.» Nous devrions leur prêcher que le Seigneur a maintenant fait d’eux les justes en leur faisant écouter et croire en l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Nous devrions prêcher cet évangile authentique de cette façon afin que les pécheurs puissent devenir des gens justes en étant véritablement sauvés de tous leurs péchés en croyant en l’évangile de l’eau et de l’Esprit.
Lorsque nous prêchons l’évangile de l’eau et de l’Esprit, nous devons faire un ministère spécial comme Jacob l’a fait comme c’est écrit dans le passage des Écritures d’aujourd’hui. Nous, les prédicateurs du véritable Évangile, ne devons jamais transmettre l’Évangile de la Justice de Dieu au hasard ou trop facilement à ceux qui méprisent la Parole de Dieu de peur qu'elle ne soit ignorée. C’est parce qu’ils sont les porcs spirituels qui piétinent et méprisent cette perle précieuse. En vérité, il y a d’innombrables âmes dans ce monde, mais la sagesse d’un prédicateur réside dans la diffusion de l’évangile de l’eau et de l’Esprit uniquement à ceux qui en ont vraiment besoin. Ce n’est qu’alors que les agneaux purs peuvent être sauvés de leurs péchés en croyant en l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Vous et moi ne devons ménager aucun effort pour mener à bien ce ministère sans faute. Cependant, la compassion de Dieu a également pour but d’être cohérente. Même maintenant, l’évangile de l’eau et de l’Esprit vous est prêché. Votre salut réside dans le fait que vous y croyiez vraiment ou non. C’est totalement à vous de voir.
 


Vous et moi qui croyons en l’Évangile de l’eau et de l’Esprit sommes les travailleurs spéciaux de Dieu


Tous ceux qui croient vraiment en l’évangile de l’eau et de l’Esprit sont les travailleurs de Dieu qui font un ministère spécial, tout comme Jacob l’a fait. Laban, l’oncle de Jacob, a pratiqué l’élevage en laissant les moutons tachetés être mélangés avec les moutons qui n’ont pas de taches. Mais en revanche, Jacob a accompli une tâche spéciale afin qu’il puisse obtenir ses propres brebis. Ainsi, tous les moutons de Jacob étaient soit mouchetés, soit repérés. Le ministère spirituel que vous et moi effectuons est comme ça. Notre ministère actuel qui prêche l’évangile de l’eau et de l’Esprit aux gens du monde entier est une œuvre spirituelle. De même, les travailleurs de Dieu doivent accomplir Son œuvre en connaissant la Justice de Dieu et en ayant la foi qui croit en l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Les gens qui ont été sauvés de tous leurs péchés en croyant en l’évangile de l’eau et de l’Esprit peuvent être appelés «les agneaux de Dieu.»
En effet, les enfants de Dieu sont ceux qui sont devenus les justes en croyant en l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Notre Seigneur a effacé tous les péchés de ce monde une fois pour toutes par l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Et tout le monde deviendra purifié de tous les péchés à l’intérieur du cœur s’il croit sincèrement en cet évangile céleste. Pour cette raison, les prédicateurs spirituels ne délivrent pas l’Évangile en disant : «Si vous croyez en Jésus, vous serez sauvés et irez au Ciel.» Au contraire, ils témoignent d’abord aux gens des péchés pour lesquels ils devraient être jugés par Dieu. En d’autres termes, les vrais prédicateurs font reconnaître d’abord leurs péchés aux gens afin qu’ils reconnaissent d’abord eux-mêmes qu’ils sont en effet des pécheurs graves. Et alors ils prêchent aux pécheurs que notre Seigneur les a fait naître de nouveau de leurs péchés en leur prêchant l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Ils prêchent que notre Seigneur a effacé tous les péchés du monde par le baptême qu’il a reçu de Jean-Baptiste et le sang qu’il a versé sur la Croix.
En fait, notre Seigneur nous a permis à vous et à moi qui croyons en l’évangile de l’eau et de l’Esprit d’être sauvés de tous les péchés du monde une fois pour toutes. Notre Seigneur nous a sauvés, vous et moi, des péchés du monde et a fait de nous des gens très précieux de Dieu qui sont spirituellement repérés et mouchetés. Oui, c’est vrai. Le Seigneur a fait de ceux d’entre nous qui croient en ce véritable évangile de l’eau et de l’Esprit le peuple même de Dieu qui est sans péché. Maintenant, Dieu reconnaît tous ceux d’entre nous qui croient en l’évangile de l’eau et de l’Esprit, en disant : «Je suis le Dieu d’Abraham, le Dieu d’Isaac et le Dieu de Jacob. Je ne suis pas le Dieu des morts, mais le Dieu des vivants.»
Dieu est donc devenu notre Dieu. Comment en sommes-nous venus à connaître cette Justice même de Dieu? Comment avons-nous rencontré ce Dieu même? Grâce à cette Vérité du salut qui est écrite dans la Parole de Dieu, nous avons pu rencontrer Dieu et recevoir notre salut. En ayant de tout cœur foi en l’évangile de l’eau et de l’Esprit tel qu’il est écrit dans la Parole de Dieu, nous sommes devenus les travailleurs de Sa Justice.
Qui est le Dieu de la justice? Comment pouvons-nous rencontrer ce Dieu de justice? De plus, comment croyons-nous en ce Dieu même de justice? Et à l’avenir, comment pouvons-nous continuer à croire en Lui et à Le suivre? Et comment pouvons-nous vraiment vivre notre foi? Dieu qui est fondamentalement saint nous montre toutes ces choses à travers Sa Sainte Parole. Je dis que le Dieu même qui a créé ce monde avec Sa Parole nous montre toutes ces choses à vous et à moi à travers Sa Parole écrite, même maintenant. Et donc, par la foi qui croit en la Parole de Dieu de justice telle qu’elle est écrite dans les Écritures, nous arrivons à rencontrer l’évangile de l’eau et de l’Esprit qui nous sauve de tous nos péchés, et nous sommes aussi capables de croire au Dieu de la Vérité.
Oui, c’est vrai. Nous sommes venus rencontrer le Dieu du salut en croyant en la Parole de la Justice de Dieu, et nous sommes devenus le peuple parfait de Dieu en ayant reçu la rémission authentique des péchés en connaissant et en croyant en l’évangile de l’eau et de l’Esprit qui est la Justice de Jésus-Christ. Maintenant, tous ceux d’entre nous qui croient en l’évangile de l’eau et de l’Esprit sont le peuple même de Dieu.
Par quel genre de foi sommes-nous devenus les spéciaux, les justes? Qu’est-ce que cela signifie que nous ayons une foi spéciale? Pourquoi sommes-nous ceux qui ont une foi particulière? Pourquoi sommes-nous le peuple même de Dieu? C’est parce que nous croyons en la Parole de Dieu qui stipule que l’on peut entrer dans le Royaume de Dieu et devenir l’un de Son peuple seulement quand nous sommes nés de nouveau en croyant en l’évangile de l’eau et de l’Esprit. C’est bibliquement correct parce que notre Seigneur a même dit qu’Il nous a sauvés de tous les péchés non seulement par le sang et non seulement par l’eau, mais par l’eau, le sang et l’Esprit (1 Jean 5:6-8). Pour que nous soyons sauvés de tous les péchés du monde, nous devions croire en la Parole même dans laquelle notre Seigneur a dit : «Tout est accompli!» après avoir expié tous nos péchés en venant sur cette terre, en se faisant baptiser par Jean-Baptiste et en versant son sang à mort sur la Croix. Exactement selon la Parole telle qu’elle est écrite dans l’Ancien Testament, Jésus-Christ a complètement accompli notre salut en prenant les péchés de ce monde une fois pour toutes sur son corps par son baptême, en versant le sang sur la Croix et en mourant par procuration pour nos péchés. Maintenant, par notre foi en cette Sainte Parole telle qu’elle a été écrite par Dieu, nous sommes venus recevoir la rémission des péchés et nous sommes devenus le peuple même de Dieu.
 


Dieu est le Dieu qui parle


Nous qui croyons en l’évangile de l’eau et de l’Esprit sommes des brebis spéciales aux yeux de Dieu. Spirituellement, nous sommes des moutons, des moutons spéciaux qui ont des taches et des mouchetures. D’un point de vue spirituel, vous et moi sommes les brebis de Dieu, et plutôt que d’être des brebis communes, nous sommes les brebis distinguées de Dieu. Tout comme les brebis tachetées et mouchetées seules pourraient devenir celles de Jacob plutôt que celles de Laban, nous sommes devenus les enfants de Dieu spirituellement en croyant en la Parole de la Justice de Dieu.
Au commencement, Dieu a créé les cieux et la terre. Au moment même de la création de cet univers, il y avait déjà la Parole de Dieu. Le premier passage de l’Évangile de Jean déclare : «Au commencement était la Parole, et la Parole était avec Dieu, et la Parole était Dieu» (Jean 1:1). Il nous est dit que la Parole existait même au commencement et que Dieu a créé cet univers avec cette Parole. Il a dit : «Qu’il y ait de la lumière! Qu’il y ait le soleil! Qu’il y ait la lune! Qu’il y ait les étoiles! Que la terre donne naissance à l’arbre fruitier qui donne des graines! Qu’il y ait des poissons et toutes les créatures rampantes qui rampent sur le sol!» Parce qu’Il avait dit qu’il y ait des choses selon leur genre, tout est venu à l’existence, et Il l’a fait ainsi. Comme le dit la Bible, «la Parole était avec Dieu, et la Parole était Dieu» quand Dieu faisait cet univers, le Dieu Trinitaire – Dieu le Père, Son Fils Jésus-Christ et le Saint-Esprit - est sorti et a travaillé ensemble dans l’union.
La Bible dit, «Au commencement était la Parole, et la Parole était avec Dieu, et la Parole était Dieu» (Jean 1:1). «La Parole» désigne ici nul autre que notre Seigneur Jésus-Christ. Notre Seigneur qui est descendu sur cette terre dans la chair et nous a sauvés de tous nos péchés avait à l’origine créé l’univers entier par Sa Parole comme Il habitait avec Dieu le Père avant même la création de cet univers. Par conséquent, cette Parole écrite ici n’est autre que la Parole prononcée par Dieu, et ce Dieu même, qui a prononcé cette Parole est descendu sur cette terre comme Jésus-Christ. Notre Dieu est le Dieu de la Parole! Nous, en croyant en cette Parole prononcée par Dieu et enregistrée par ses serviteurs à travers les âges, avons connu cet évangile de l’eau et de l’Esprit. De plus, en y croyant, nous avons été sauvés de tous nos péchés une fois pour toutes.
Comment rencontrons-nous et croyons-nous en ce Dieu qui a créé l’univers et tout ce qui s’y trouve? Et aussi après avoir reçu la rémission des péchés, comment pouvons-nous mener une vie de foi obéissant à la Justice de Dieu? Nous pouvons rencontrer Dieu et croire en Lui en croyant en cette Parole telle qu’Il l’a prononcée. C’est parce que Jésus-Christ a créé cet univers avec Sa Parole, parce qu’Il continue de nous donner, à nous les humains, le salut de tous nos péchés par la Parole de l’eau et de l’Esprit, et parce qu’Il est avec nous encore maintenant par Sa Parole. C’est pourquoi je remercie Jésus-Christ. Même si nous n’avons pas vu Dieu qui a créé les cieux et la terre de nos propres yeux, nous avons pu devenir les enfants mêmes de Dieu par Jésus-Christ, le Fils unique de Dieu le Père, qui est venu pour nous sauver, nous avons rencontré ce Dieu même en croyant en la Parole de l’évangile de l’eau et de l’Esprit. La Parole de Dieu qui a créé les cieux et la terre est devenue chair et a habité parmi nous et nous a sauvés, vous et moi, une fois pour toutes, par l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Oui, c’est vrai. Jésus-Christ, le Fils de Dieu, était fondamentalement la Parole. Cette Parole était avec Dieu et cette Parole était Dieu. Dieu existait même avant l’éternité, et Il existera pour toute l’éternité. Pour cette raison, Dieu a parlé la Parole, et parce qu’Il était Dieu, Il a créé toutes les choses de l’univers avec Sa Parole. Et il a fait enregistrer à ses serviteurs toute l’œuvre dont il avait parlé et qu’il avait réalisée. Grâce à la Parole écrite, nous sommes maintenant capables de voir et de croire en Lui. Nous pouvons le rencontrer par et en ayant foi en sa Parole. Cette Parole même qui était avec Dieu est ce en quoi vous et moi croyons aujourd’hui. C’est ainsi que le Dieu de la Parole nous a rencontré vous et moi encore aujourd’hui par l’eau et l’Esprit.
Vraiment, nous avons été sauvés en croyant en Dieu de cette justice qui s’accomplit par l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Nous avons été sauvés de tous nos péchés et nous avons également pu devenir le peuple distingué de Dieu en croyant en la vérité que Jésus-Christ nous a sauvés par l’eau et le sang. Chers croyants, par la foi qui croit en la Parole écrite de Dieu, nous pouvons maintenant jouir d’une vie nouvelle et éternelle devant Dieu. Même si nous ne pouvons pas voir Dieu avec nos yeux physiques, nous avons rencontré le Dieu de la justice et venons à vivre avec Lui par la foi qui croit en cette Parole telle qu’elle a été prononcée. Alors que nous vivions dans ce monde, nous avons rencontré Jésus-Christ qui est venu par l’eau et le sang par la Parole de Dieu. Parce que Jésus-Christ est descendu sur cette terre dans la chair humaine et nous a sauvés de tous nos péchés par l’eau et le sang, nous avons été sauvés de tous nos péchés en ayant foi en la Justice de Dieu. Aussi, nous avons tous pu devenir les disciples bénis de Jésus-Christ en croyant en et en suivant la Justice de Dieu.
Maintenant, nous devons accomplir cette œuvre spirituelle d’élevage spécial, tout comme Jacob en tant que véritables disciples de Jésus-Christ. Alors, à partir de maintenant, que ferons-nous vous et moi à l’avenir? Nous devons spirituellement décoller l’écorce du platane et placer les tiges pelées devant ceux qui sont dignes de croire en la Justice de Dieu. Nous devons prêcher l’évangile de l’eau et de l’Esprit, qui est l’évangile défini de Dieu sagement à ces personnes. S’ils y croient entièrement, ils naîtront de nouveau, deviendront le peuple de Dieu et deviendront les disciples de Jésus-Christ qui répandront aussi cet Évangile avec nous.
À partir de maintenant, alors que nous vivons nos vies restantes, nous devons continuer à faire l’œuvre distinguée de Dieu. Nous devons prêcherla Parole évangélique de l’eau et de l’Esprit de Dieu aux gens encore plus afin qu'ils puissent recevoir le salut vrai et spécifique. Ce salut parfait est différent du salut ordinaire et futile que les pécheurs chrétiens prêchent aujourd’hui, tout comme les moutons mouchetés et tachetés se distinguent clairement des moutons entièrement blancs. Oui, c’est vrai. Vous et moi devons présenter cet évangile de l’eau et de l’Esprit tel qu’il est écrit dans la Parole de Dieu à chaque pécheur. Tant qu’ils croient en Jésus-Christ par notre présentation persistante de cet Évangile, eux aussi donneront naissance à des enfants de Dieu qui seront sûrement mouchetés et repérés lorsqu’ils porteront à leur tour spirituellement des enfants de foi. Pour que cela devienne une réalité dans notre vie, nous devons d’abord apprendre à renier nos propres pensées, puis à devenir des disciples spécifiques de Jésus-Christ par la foi. Je dis que nous devons d’abord recevoir la rémission des péchés en croyant en l’évangile de l’eau et de l’Esprit, puis prêcher cet évangile authentique aux autres. Dieu nous enseigne aujourd’hui pour accomplir l’œuvre en devenant disciples de Jésus-Christ en nous montrant l’évangile de l’eau et de l’Esprit qui est comme le platane pelé.
Chers croyants, nous qui croyons en l’évangile de l’eau et de l’Esprit sommes le peuple même de Dieu. Ainsi, nous sommes la possession de Dieu. Tout comme toutes ces brebis mouchetées sont devenues l’atout de Jacob et sa possession, nous qui sommes nés de nouveau en croyant en l’évangile de l’eau et de l’Esprit sommes le peuple de Dieu et sa possession. Et pour ceux qui sont devenus le peuple même de Dieu, ils doivent sûrement vivre leur vie en ayant foi en cette Parole prononcée par Dieu.
Vraiment, ce monde en ce moment est dans un très mauvais état. De nombreux signes de la fin imminente du monde apparaissent partout. Les conditions économiques semblent également sombres. De nombreuses épreuves sont tombées ici et là, et les gens du monde entier ont beaucoup d’inquiétudes et de problèmes. Alors pouvons-nous continuer à vivre dans ce monde dur? Nous ne pouvons passer par là que par la foi qui croit en la Justice de Dieu et en Sa rédemption. Nous devons continuer à vivre en ayant foi en la Parole de Dieu que nous aurons la vie éternelle à coup sûr. Dieu nous a sauvés de tous nos péchés par l’évangile de l’eau et de l’Esprit, et nous venons à vivre en ayant foi en cette Parole. Et en ce jour même, nous devons confirmer le fait que nous avons déjà été sauvés du jugement pour tous nos péchés.
Aussi, s’il y a des choses qui nous inquiètent, nous troublent et nous mettent mal à l’aise, nous devons dire ces choses à Dieu en Le priant. La Bible nous exhorte ainsi : «Ne vous inquiétez de rien ; mais en toute chose faites connaître vos besoins à Dieu par des prières et des supplications, avec des actions de grâces. Et la paix de Dieu, qui surpasse toute intelligence, gardera vos cœurs et vos pensées en Jésus-Christ» (Philippiens 4:6-7). En croyant en cette réponse de Dieu, nous devons Le prier et continuer à vivre en nous confiant en Lui. La vie que nous menons réellement à partir de maintenant après avoir reçu le salut par la rémission des péchés par cette Parole de Dieu doit aussi être conduite entièrement en croyant en la Parole écrite de Dieu. Lorsque nous faisons cela, nous pouvons parfaitement vivre notre foi en ce monde. Nous pouvons devenir les bergers fidèles qui peuvent, avec le Seigneur comme ses disciples, élever de nombreux moutons et faire en sorte que le troupeau continue de porter des agneaux mouchetés pendant qu’ils se reproduisent.
Parmi les autres croyants, nous qui croyons en l’évangile de l’eau et de l’Esprit sommes ceux qui ont été spécialement distingués. Le Dieu de la Justice est notre Dieu. Il est votre Berger et le mien, et Il est votre Dieu et le mien. Ainsi, les gens qui croient en l’évangile de l’eau et de l’Esprit, c’est-à-dire que ceux qui ont reçu le salut de Dieu sont ceux qui ont été spécialement distingués. C’est un fait que nous sommes des gens très spéciaux. Nous sommes devenus les spéciaux, près d’un sur dix mille. Dieu a fait en sorte que nous puissions trouver cet évangile de l’eau et de l’Esprit en nous revêtant de Sa grâce spéciale. Il nous a permis de rencontrer Jésus-Christ par l’eau et l’Esprit. Par la Parole écrite de Dieu, il nous a fait rencontrer Jésus-Christ le vrai Dieu et nous a permis d’être sauvés de tous nos péchés en croyant en lui. S’il vous plaît gardez cela à l’esprit : Peu importe le genre de situation dans laquelle nous sommes, nous ne devons jamais oublier que nous sommes les enfants très spéciaux de Dieu.
Nous venons à vivre non pas à cause d’autres pouvoirs, mais parce que nous avons foi en la Parole de la Justice de Dieu. Nous devons donc croire inébranlablement en la Parole de Dieu. Nous en venons à vivre non pas par une capacité ou un pouvoir quelconque. En fait, nous en venons à vivre en croyant en la Parole écrite de Dieu. Qui plus est, nous ne pourrons continuer à vivre dans l’avenir qu’en croyant en Sa Parole. Si nous ne croyons pas correctement en cette Parole, qui est Dieu Lui-même après avoir été sauvés ; nous serons condamnés comme des lâches spirituels qui ont perdu leurs parents.
 


Nous devons mener à bien le ministère distinct de l’élevage spirituel


Même après avoir été sauvés des péchés du monde, nous devons vivre notre vie par la foi qui croit en Jésus-Christ, le Fils de Dieu qui vint par l’eau et l’Esprit. Je dis que même lorsque nous vivons notre vie dans ce monde en tant que personnes nées de nouveau, nous devons avoir une foi inébranlable en la Parole de Dieu. Nous vivons maintenant comme ces personnes particulièrement distinctes. Parce que nous avons reçu le salut par la Parole de Dieu de justice, nous sommes clairement différents des autres peuples de ce monde. Tout comme Jacob et Laban différaient l’un de l’autre dans leur méthode d’élevage, nous devons également mener une vie différente de celle des pécheurs chrétiens. Vous et moi accomplissons l’œuvre de Dieu où nous guidons les brebis pour qu’elles portent des agneaux mouchetés. En fait, nous sommes peut-être juste des gens ordinaires qui manquent de toutes sortes de capacités, mais nous vivons nos vies grâce à notre foi qui croit en la Parole de Dieu. Nous vivons une vie spéciale alors que nous accomplissons l’œuvre de sauver les âmes après avoir été sauvés par l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Nous devons continuer à vivre par la foi qui croit au fait que Dieu accomplira tout pour nous conformément à ce qu’Il a promis dans Sa Parole écrite. 
J’ai dit que Jacob et Laban différaient dans leur façon d’élevage. Qu’est-ce que Dieu entend alors par le ministère de Jacob? Cela signifie que Dieu a fait de vous et de moi les travailleurs de la Justice de Dieu, et que ce Dieu même qui est le Dieu d’Abraham, le Dieu d’Isaac et le Dieu de Jacob est devenu Dieu pour vous et moi, nous qui avons été sauvés par l’eau et l’Esprit. Moi aussi, j’y crois fermement. Je crois que le Dieu même qui a protégé et gardé Jacob partout où il est allé et lui a accordé Sa grâce deviendra le Dieu pour vous et moi qui sommes nés de nouveau par l’eau et l’Esprit, puis nous gardera vous et moi, sans faute, tout comme Il a gardé Jacob.
Nous devons continuer à vivre en possédant la foi qui croit en la Justice de Dieu. C’est le moment où nous devons continuer à vivre, possédant une foi encore plus forte pour croire en la Justice de Dieu plus que jamais auparavant. Nous sommes confrontés à cet âge terrible et pécheur où nous ne pouvons plus continuer à vivre normalement en termes humains. Ce que nous, les nés de nouveau, pouvons faire en cette époque méchante, c’est croire de tout cœur que cette Parole écrite est Dieu Lui-même. En écoutant cette Parole de Dieu, en nous appuyant dessus et en y croyant, nous devons continuer à vivre en recevant les réponses telles qu’elles sont écrites dans cette Parole. Vous et moi devons le faire parce que nous sommes le peuple distingué de Dieu. Dans cette fin des temps, que devons-nous faire? Quel genre de travail pouvons-nous faire? Inutile de demander, nous devons effectuer le travail même de porter des agneaux distingués qui ont des mouchetures et des taches. C’est précisément l’œuvre que les enfants de Dieu doivent faire dans Son Église. 
Et après, quand les justes souffriront à travers les tribulations et connaîtront de nombreuses épreuves, nous résiderons ici dans ce lieu de refuge préparé par Dieu. Je veux que vous sachiez que Dieu prépare cet endroit, c’est-à-dire notre Centre d’Entraînement de Disciple, afin de nous faire vivre ici pendant le temps de la tribulation. Les maîtres de ce centre ne sont autres que vous. Il n’y aura pas de maître spécial à part nous. Quand le monde deviendra difficile, nous nous rassemblerons ici et traverserons la tribulation sous la grâce de Dieu.
Chers croyants, nous avons en fait tellement d’œuvres différentes à faire. Tout d’abord, pour que les moutons puissent concevoir des agneaux bruns ou tachetés, nous devons placer les branches de platane pelées devant eux et, ce faisant, nous devons leur faire porter des agneaux spéciaux. Et nous devons bien élever ces agneaux. Lorsque nous allons dans les hôpitaux, nous devons montrer aux gens l’évangile de l’eau et de l’Esprit qui est le platane pelé d’un point de vue spirituel ; lorsque nous allons dans les établissements correctionnels, nous devons le leur montrer aussi ; lorsque nous sommes sur la route ou dans les centres commerciaux, nous devons le montrer aux gens ; lorsque nous allons sur n’importe quel campus, nous devons le montrer aux étudiants ; lorsque nous sommes chez nous, nous devons le montrer aux membres de notre famille ; lorsque nous allons au Japon ou en Russie, nous devons le montrer aux gens là-bas. Au lieu de faire tomber les gens dans une illusion de salut en leur livrant un évangile léger qui ne peut sauver personne, nous devons les faire atteindre leur salut en croyant clairement en l’évangile de l’eau et de l’Esprit. En tout cas, il y a encore tant de gens dans ce monde à qui nous devons montrer l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Montrons-le à tout le peuple, et rassemblons-nous et vivons avec Dieu. Dans ce monde, nous avons tant d’endroits où nous devons montrer cet évangile de l’eau et de l’Esprit, et c’est pourquoi nous ne nous sommes réunis ici que deux fois par an jusqu’à présent. Lorsque nous aurons fini de répandre cet évangile de l’eau et de l’Esprit dans le monde entier, nous nous rassemblerons ici et nous vivrons tous ensemble.
Il y a encore tellement d’endroits où nous devons faire ôter les écorces des platanes et montrer la réalité de sa blancheur. Nous devons visiter tous les endroits à travers les cinq océans et les six continents, et répandre cet évangile de l’eau et de l’Esprit partout. Jusqu’à présent, d’un point de vue spirituel, les chrétiens ont simplement montré n’importe quel type d’arbre au lieu du platane pelé et ont dit aux gens, : «Croyez juste.» Ainsi, même si ce n’était pas le platane pelé, les gens croyaient comme on leur disait simplement de croire. «Il suffit de croire en Jésus de toute façon, et vous serez sauvé.» Ce type de prédication propage «la croyance facile,» et malgré leur foi en Jésus, ils ne peuvent jamais devenir le peuple de Dieu. C’est le moment pour nous les rachetés de décoller l’écorce du platane et de montrer les tiges pelées blanches aux gens. Nous devons clairement montrer l’évangile de l’eau et de l’Esprit qui est caché à l’intérieur de la Justice de Dieu aux pécheurs. Nous devons leur montrer avec précision que Jésus les a sauvés par l’eau et le sang en soulignant correctement les péchés à l’intérieur de leurs cœurs et à quel point la chair humaine est méchante et en exposant pleinement les péchés à l’intérieur d’eux. Ce n’est qu’en faisant cela étape par étape qu’ils obtiendront le vrai salut.
 


Nous devons nous consacrer à propager l’Évangile de l’eau et de l’Esprit pendant la fin des temps


Pendant ces temps de la fin des temps, nous devons accomplir un ministère spécial d’élevage spirituel comme Jacob. Je veux parler d’une forme très particulière d’élevage. Tous les agneaux tachetés, mouchetés et bruns devinrent ceux de Jacob. Cela signifie que tout type de mouton qui n’avait pas de taches ou qui n’était pas moucheté n’était pas celui de Jacob. Tous les moutons ne sont pas les moutons de Dieu. Seuls les spéciaux sont considérés comme les brebis de Dieu. Nous devons accomplir l’œuvre même de faire naître les gens de nouveau comme les brebis de Dieu. Nous devons montrer les tiges pelées à de nombreux pays. Et nous devons répandre l’évangile de l’eau et de l’Esprit pleinement dans le monde entier. Prêcher l’évangile de l’eau et de l’Esprit à tous les peuples du monde est précisément le travail d’éplucher l’écorce des platanes et de leur montrer les bâtons blancs. Nous devons concentrer nos efforts sur ce travail. Lorsque nous aurons complètement terminé cette tâche, notre Seigneur apparaîtra une deuxième fois sur cette terre pour enlever ceux d’entre nous qui attendent avec impatience d’avoir été séparés du péché (Hébreux 9:28). Il y a encore beaucoup d’autres travaux à faire. Et c’est pourquoi je pense que Dieu protège particulièrement la Corée, où se trouve le siège du ministère de Dieu.
Je suis sûr que même dans les pays étrangers où nos collègues exercent des ministères de prédication de l’Évangile ; beaucoup de gens en viendront à croire en l’évangile authentique de l’eau et de l’Esprit. Quoi qu’il arrive, nous devons prêcher cet évangile de l’eau et de l’Esprit. Nous devons décoller l’écorce des branches de platanes et montrer les tiges blanchies à chaque pécheur. En d’autres termes, nous devons prêcher le secret de l’évangile authentique de l’eau et de l’Esprit - que le Seigneur Jésus a effacé tous les péchés du monde avec le baptême même qu’il a reçu de Jean-Baptiste et le sang qu’il a versé sur la Croix - à tous les peuples du monde. J’ai toute confiance que le Seigneur sera avec nous si nous propageons cet évangile de l’eau et de l’Esprit. Il est dit que lorsque l’Évangile de l’eau et l’Esprit sera répandu jusqu’à la fin du monde, ce monde prendra fin et notre Seigneur viendra une fois de plus. Ce jour-là se produira sûrement au moment même où cet Évangile sera répandu et prêché dans le monde entier.
En fait, il y a encore beaucoup de pays où cet évangile n’est pas encore entré. Les théologiens chrétiens disent que l’évangile de Dieu s’est déjà répandu dans le monde entier, mais la vérité est que ce véritable évangile de l’eau et de l’Esprit, qui est aussi spécial que les branches pelées du platane, n’a pas encore été répandu aux extrémités du monde. Chers croyants, parmi tous ceux du monde entier, il y a beaucoup de gens qui n’ont même pas entendu parler de l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Jusqu’à présent, ils pensaient que tous les évangiles étaient les mêmes. En d’autres termes, les gens ont pensé que tant qu’ils croient simplement en Jésus comme le Sauveur inconditionnellement, ils peuvent être appelés comme les chrétiens sauvés. Mais à quoi ressemble la vérité? Avoir une telle croyance n’est pas une croyance en la Justice de Jésus, mais plutôt croire au mensonge.
 

Dieu bénit ceux d’entre nous qui répandent l’Évangile de l’eau et de l’Esprit partout dans le monde

Dieu a promis qu’Il deviendrait le Dieu de Jacob. Ce Dieu même a béni Jacob. Il a dit : «Je serai ton Dieu, et où que tu sois, j’irai avec toi. Sûrement, l’odeur de mon fils est comme l’odeur d’un champ que J’ai béni. Je maudirai ceux qui te maudissent, et je bénirai ceux qui te béniront.» Oui, c’est exact. Dieu est le Dieu de Jacob. Aussi, ce Dieu même est Dieu pour tous ceux qui sont nés de nouveau en croyant en l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Dieu ne peut jamais être quelqu’un qui devient Dieu inconditionnellement pour quiconque prétend croire en Jésus de toute façon. Jésus ne devient Dieu que pour ceux qui croient en l’évangile spécial de l’eau et l’Esprit tout comme Jacob ne comptait que les brebis spéciales, à savoir les brebis mouchetées, tachetées ou brunes-comme ses brebis. Dieu souhaite que ceux d’entre nous qui sont nés de nouveau répandent cet Évangile, c’est-à-dire qu’ils pratiquent cette forme spéciale d’élevage dans le monde entier. Dieu bénit les justes qui croient en l’évangile de l’eau et de l’Esprit. À votre avis, pourquoi fait-Il cela? C’est parce que nous sommes aussi le peuple de Dieu, comme Jacob. Peu importe à quel point nous manquons, Dieu nous bénit parce que nous sommes devenus ces brebis de Dieu très distinguées qui ont des mouchetures et des taches. Malgré notre manque, Dieu accordera sûrement Sa bénédiction sur l’œuvre que nous faisons. Tout comme Jacob est devenu très riche comme c’est écrit dans le passage des Écritures d’aujourd’hui, j’ai toute confiance que Dieu travaillera pour nous et nous aidera afin qu’il y ait beaucoup de progrès et de fruits dans notre ministère de prédication de l’Évangile.
Pour cette raison, nous devons répandre l’évangile de l’eau et de l’Esprit dans le monde entier. Nous devons accomplir cette tâche par la foi. Nous devons prêcher cet Évangile par la foi, et nous devons travailler par la foi et continuer à vivre par la foi. Au milieu de tous ces domaines, la chose même où nous devons le plus utiliser notre foi n’est autre que dans le ministère de diffusion de l’Évangile. Aussi, nous devons utiliser notre foi le plus dans le domaine du soutien du ministère de diffusion de l’Évangile, c’est-à-dire dans le domaine de la gestion de nos entreprises pour soutenir le fonds de la mission. Même dans tous les aspects de votre vie, vous devez utiliser et exercer votre foi.
«Ne vous inquiétez de rien ; mais en toute chose faites connaître vos besoins à Dieu par des prières et des supplications, avec des actions de grâces. Et la paix de Dieu, qui surpasse toute intelligence, gardera vos cœurs et vos pensées en Jésus-Christ.» (Philippiens 4:6-7). C’est la Parole de Dieu. Si ces paroles sont la Parole même de Dieu, alors je crois que Dieu gardera sûrement nos esprits et nos cœurs selon cette Parole. Je crois que Dieu nous aidera et résoudra les problèmes qui nous préoccupent et que Dieu nous gardera dans chaque étape. Nous avons la foi que Dieu, qui surpasse toute compréhension, entendra toutes les angoisses de notre esprit et de notre cœur et nous aidera pleinement avec Sa puissance omnipotente dans tous nos nombreux problèmes. C’est parce que cette Parole n’est autre que Dieu Lui-même. C’est aussi parce que ce Dieu même est le Dieu qui accomplira toutes Ses promesses telles qu’elles sont écrites dans les Écritures. Nous croyons que Dieu travaillera sûrement pour nous, tant que nous aurons confiance que Dieu nous apportera fidèlement son aide à nous qui comptons sur Lui par la foi.
Lorsque nous reviendrons dans nos églises respectives après ce camp d’entraînement de disciple d’été et que nous rentrerons chez nous, nous devons continuer à répandre l’évangile de l’eau et de l’Esprit comme nous l’avons fait auparavant. Il y a encore tellement d’endroits qui nous attendent. C’est pourquoi nous devons toujours prier Dieu qu’il soit avec nous dans ce ministère de propagation de l’Évangile.
 


Pendant cette fin des temps, nous devons nous consacrer encore plus à la diffusion de l’Évangile, plutôt qu’à notre gloire personnelle


Vraiment, nous devons continuer à vivre pendant cette fin des temps en concentrant notre cœur sur la diffusion de l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Nous ne devons jamais mettre notre cœur à la recherche de notre gloire personnelle. Si Dieu dit que la fin approche pour ce monde, alors nous devons croire que la fin du monde est vraiment juste au coin de la rue. Même si nous n’avons pas examiné toutes les preuves scientifiques de la destruction imminente du monde, nous sommes en mesure de savoir que ce monde va bientôt périr. Même si l’âge des chagrins, lorsque les famines et les tremblements de terre s’enchaînent, n’a pas encore atteint son apogée et que le jour de la destruction mondiale n’a pas été pleinement réalisé, nous pensons que ce monde sera sûrement détruit dans peu de temps. La foi authentique nous permettra de voir l’accomplissement de chaque Parole avec nos yeux. Par conséquent, avant que ce monde ne soit finalement détruit, nous devons délivrer cet Évangile à tous les peuples du monde entier.
Chers croyants, ne vous inquiétez pas de vos inquiétudes concernant : «Que mangerons-nous?», «Que boirons-nous?» ou «Que porterons-nous?» Si vous êtes trop inquiet de telles choses, alors priez Dieu. Priez comme ceci : «Cher Dieu, s’il Te plaît, donne-nous notre pain quotidien, donne-nous les nécessités quotidiennes, garde-nous et bénis-nous.» Alors croyez que Dieu a entendu vos prières car Il sait que vous avez besoin de toutes ces choses et Il vous chérit plus que les oiseaux du ciel qu’Il nourrit suffisamment tous les jours. Et puis jetez vos soucis pour de telles choses, telles que manger et boire et travaillez d’abord pour le Royaume de Dieu autant que vous le pouvez.
Vous devez prier beaucoup plus pour l’œuvre de diffusion de l’Évangile du Seigneur et concentrer beaucoup plus d’efforts sur celle-ci. C’est parce que lorsque la fin arrivera, ce que vous avez entassé dans ce monde s’effondrera. Il n’y aura qu’une seule chose qui ne s’effondrera pas même dans un tel désordre total, et ce n’est autre que l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Parce que seul le peuple de Dieu qui a reçu la rémission des péchés par la diffusion de l’Évangile sera ressuscité devant Dieu et entrera dans le Royaume de Dieu même au milieu d’une destruction aussi totale du monde, nous devons concentrer tous nos efforts sur cette œuvre précieuse. Je ne veux plus dire que la fin de ce monde s’est rapprochée de nous. C’est parce que j’en ai déjà parlé il y a quelques années. Si je devais prêcher à nouveau sur ce sujet, ce ne serait que du rembourrage à mon sermon. En ce moment, il pleut, et qui nierait qu’il pleut? Il est plus significatif de pouvoir prédire que la pluie arrivera à une certaine heure demain, alors que les nuages de pluie ne sont toujours pas arrivés. Si le météorologue devait dire qu’il pleut alors qu’il pleut en fait, cela signifierait-il qu’il fait son travail correctement? Non, ce ne serait pas le cas. Cela ne peut pas être une prédiction, mais seulement énoncer un fait.
Chers croyants, ce monde sera bientôt complètement détruit. Donc, avant que ce monde ne soit détruit, nous devons répandre l’évangile de l’eau et de l’Esprit à tous les peuples du monde. Chers croyants, me suivez-vous? Ce sera réalisé tout comme la Parole est prononcée par Dieu. Ainsi, ne pensez pas que ces choses ne se passeront pas de cette façon. Si vous continuez à penser que cela n’arrivera jamais, alors ce jour viendra en un instant. Nous devons nous préparer à la fin des temps, regarder sagement vers l’avenir et bien vivre le présent en ayant une foi parfaite. Nous devons devenir les serviteurs de Dieu qui attendent patiemment le retour du Seigneur, professant : «Oh, Seigneur Jésus, s’il Te plaît, viens rapidement» après avoir accompli toutes les tâches qui nous ont été assignées avant la seconde venue du Seigneur. Nous ne devrions pas seulement manger, boire, nous vanter, et profiter de la vie jusqu’à ce que ce jour se lève. Si cela se produit, nous ne nous réveillerons alors qu’en nous lavant le visage et en nous habillant lorsque l’Époux sera déjà arrivé. 
Chers croyants, réalisons ensemble cette tâche de répandre l’évangile de l’eau et de l’Esprit dans le monde entier. En cette époque actuelle où le monde s’assombrit et périt, que devons-nous faire? Devrions-nous nous inquiéter de nos vies comme si nous vivions des dizaines de milliers d’années alors que ce monde devient sombre en ce moment? Qu’a dit un célèbre poète coréen nommé Sat Gat Kim dans l’un de ses poèmes satiriques? Il a chanté,
«Pourquoi menez-vous une vie 
Qui s’étend sur moins de cent ans
Avec des soucis qui pèsent mille ans?»
Si vous avez encore le péché dans votre cœur, vous devriez vous en défaire et abandonner toutes ces angoisses. Tout d’abord, vous préféreriez vous inquiéter du problème des péchés qui sont à l’intérieur de votre cœur. Croyez-moi, il ne reste plus beaucoup de temps. Nous devons nous unir pour devenir un seul cœur pour répandre cet évangile de l’eau et de l’Esprit dans le monde entier. Nous devons le faire d’un cœur uni. Lorsque les choses sont assez difficiles, même si nous devions rassembler nos forces dans une seule direction, nous devons unir nos volontés comme une seule, car rien ne se produira à la fin si nos cœurs sont divisés en plusieurs segments. Nous devons faire l'œuvre de Dieu en unissant nos cœurs comme un seul homme.
Nous devons avoir un rêve. Nous devons avoir la foi. Nous devons offrir notre cœur à Dieu. Nous devons croire en la Parole de Dieu, et croire en cet évangile de l’eau et de l’Esprit qui est aussi spécial que la branche pelée du platane, de tout notre cœur. Aussi, nous devons croire que la fin viendra sur cette terre le jour où cet Évangile sera complètement répandu dans le monde entier. Notre Seigneur a dit qu’il viendra en temps voulu, mais avant que le Seigneur ne vienne, nous devons répandre fidèlement l’évangile de l’eau et de l’Esprit dans le monde entier. Chacun d’entre nous doit y croire individuellement. Que se passe-t-il si vous faites soudainement face à la mort alors que vous ne croyez pas en ce véritable évangile? On ne peut qu’aller en enfer. Alors croyez-y maintenant, en ce moment même. Partagez votre cœur avec les gens de foi en l'Église de Dieu. Croyez en ce véritable Évangile de tout votre cœur. Chers frères et sœurs, encouragez les membres de votre famille à y croire avec leur cœur aussi. Qu’ils ne puissent pas arrêter de fumer ou de boire de l’alcool n’a pas d’importance du tout devant Dieu. S’ils croient simplement en l’œuvre que notre Seigneur a faite, ils seront sûrement sauvés de tous leurs péchés. Après cela, Dieu s’occupera de ces questions.
Aujourd’hui, Dieu veut nous confier ce travail spécial d’élevage que Jacob a autrefois accompli, comme c’est écrit dans le passage des Écritures d’aujourd’hui. J’ai toute confiance que Dieu appellera ses enfants partout dans le monde à travers nous et que, ce faisant, il accomplira sa volonté. 
Dernièrement, j’ai à cœur de demander à Dieu de l’aide par la foi. Je demande à Dieu de nous aider lorsque nous répandons l’Évangile en croyant en la Justice de Dieu. Aussi, j’ai à cœur de souhaiter que Dieu nous fournisse de nombreux travailleurs. De plus, je désire que Dieu nous donne des fonds suffisants pour la diffusion de l’évangile de l’eau et de l’Esprit. J’espère et je prie pour que de nombreux frères et sœurs qui soutiennent l’Évangile surgissent en Corée et dans tous les pays.
Alors prions tous une fois de plus Dieu. Prions comme ceci : «S’il Te plaît, permets-nous de répandre cet évangile de platane pelé dans le monde entier. Bénis ce ministère et permets-nous d’avoir de nombreux travailleurs qui soutiendront ce ministère.» Je crois que Dieu réalisera pleinement les désirs de nos cœurs.