Sermons

Sujet 24: SERMONS POUR CEUX QUI SONT DEVENUS NOS PARTENAIRES

[24-71] Quelle Écriture peut sauver les pécheurs des péchés du monde (Genèse 40:1-23)

(Genèse 40:1-23)
«Après ces choses, il arriva que l'échanson et le panetier du roi d'Égypte, offensèrent leur maître, le roi d'Égypte. Pharaon fut irrité contre ses deux officiers, le chef des échansons et le chef des panetiers. Et il les fit mettre dans la maison du chef des gardes, dans la prison, dans le lieu où Joseph était enfermé. Le chef des gardes les plaça sous la surveillance de Joseph, qui faisait le service auprès d'eux ; et ils passèrent un certain temps en prison. Pendant une même nuit, l'échanson et le panetier du roi d'Égypte, qui étaient enfermés dans la prison, eurent tous les deux un songe, chacun le sien, pouvant recevoir une explication distincte. Joseph, étant venu le matin vers eux, les regarda ; et voici, ils étaient tristes. Alors il questionna les officiers de Pharaon, qui étaient avec lui dans la prison de son maître, et il leur dit : Pourquoi avez-vous mauvais visage aujourd'hui? Ils lui répondirent : Nous avons eu un songe, et il n'y a personne pour l'expliquer. Joseph leur dit : N'est-ce pas à Dieu qu'appartiennent les explications? Racontez-moi donc votre songe. Le chef des échansons raconta son songe à Joseph, et lui dit : Dans mon songe, voici, il y avait un cep devant moi. Ce cep avait trois sarments. Quand il eut poussé, sa fleur se développa et ses grappes donnèrent des raisins mûrs. La coupe de Pharaon était dans ma main. Je pris les raisins, je les pressai dans la coupe de Pharaon, et je mis la coupe dans la main de Pharaon. Joseph lui dit : En voici l'explication. Les trois sarments sont trois jours. Encore trois jours, et Pharaon relèvera ta tête et te rétablira dans ta charge ; tu mettras la coupe dans la main de Pharaon, comme tu en avais l'habitude lorsque tu étais son échanson. Mais souviens-toi de moi, quand tu seras heureux, et montre, je te prie, de la bonté à mon égard ; parle en ma faveur à Pharaon, et fais-moi sortir de cette maison. Car j'ai été enlevé du pays des Hébreux, et ici même je n'ai rien fait pour être mis en prison. Le chef des panetiers, voyant que Joseph avait donné une explication favorable, dit : Voici, il y avait aussi, dans mon songe, trois corbeilles de pain blanc sur ma tête. Dans la corbeille la plus élevée il y avait pour Pharaon des mets de toute espèce, cuits au four ; et les oiseaux les mangeaient dans la corbeille au-dessus de ma tête. Joseph répondit, et dit : En voici l'explication. Les trois corbeilles sont trois jours. Encore trois jours, et Pharaon enlèvera ta tête de dessus toi, te fera pendre à un bois, et les oiseaux mangeront ta chair. Le troisième jour, jour de la naissance de Pharaon, il fit un festin à tous ses serviteurs ; et il éleva la tête du chef des échansons et la tête du chef des panetiers, au milieu de ses serviteurs : il rétablit le chef des échansons dans sa charge d'échanson, pour qu'il mît la coupe dans la main de Pharaon ; mais il fit pendre le chef des panetiers, selon l'explication que Joseph leur avait donnée. Le chef des échansons ne pensa plus à Joseph. Il l'oublia.»
 

Aujourd’hui, j’aimerais partager avec vous la vérité authentique du salut à travers le récit du boulanger en chef et du majordome chef. La première question est, de quels types de péchés du monde et de quelle manière Dieu nous a-t-il sauvés? Et la deuxième question est de savoir quel genre de personnes peut être sauvé devant Dieu et quel genre de personnes ne peut pas le faire? Je vais vous parler de ces questions concernant le salut spirituel.
La Parole de Dieu a été écrite par les serviteurs de Dieu car ils étaient poussés par le Saint-Esprit. Par conséquent, cette Parole est la Vérité qui nous parle de la façon dont Dieu a sauvé tous les pécheurs de tous leurs péchés par la justice de Jésus-Christ. Par conséquent, quand nous regardons la Parole à travers la Justice de Dieu et l’évangile de l’eau et de l’Esprit, nous pouvons voir que la Bible est totalement différente des nombreux romans ou livres d’histoire qui peuvent facilement être obtenus dans ce monde. Donc, nous ne considérons pas la Parole de Dieu comme de simples paroles humaines. Plutôt, nous croyons que Dieu nous parle à travers la Parole telle qu’écrite par Ses serviteurs sur la façon d’atteindre la nouvelle vie précieuse. L’évangile de l’eau et de l’Esprit tel que révélé dans la Parole de Dieu est sans aucun doute la Vérité qui accorde le salut à tout vrai croyant et les délivre du péché.
Nous venons de lire le passage des Écritures du chapitre 40 de la Genèse, versets 1 à 3. Ces versets indiquent que le majordome et le boulanger du roi d’Égypte avaient offensé leur seigneur, le roi d’Égypte, et donc pour leurs offenses, ils ont été gardés en détention dans la maison du capitaine de la garde, une prison, l’endroit même où Joseph était confiné. Joseph a été confiné à la prison à cause de fausses accusations portées contre lui pour la tentative de viol de la femme de son maître. Ces deux officiers ont été enfermés dans la même prison où Joseph était détenu. Maintenant, nous allons examiner ce que le Seigneur veut nous faire comprendre à travers ce passage de l’Écriture. 
Il est écrit : «l'échanson et le panetier du roi d'Égypte, offensèrent leur maître, le roi d'Égypte». Ces deux hauts fonctionnaires furent emprisonnés parce qu’ils avaient offensé leur roi. Comme cela, tous les êtres humains commettent le péché devant Dieu, et peu importe à quel point ils essaient de ne pas commettre de péché. On ne peut pas trouver une seule personne qui ne commet pas de péché. Ainsi, d’un point de vue spirituel, tout le monde est enfermé dans une prison du péché. Tous les gens vivant dans ce monde ont des péchés, et pour cette raison, ils souffrent spirituellement avec beaucoup de douleur tout en étant enfermés dans la prison du péché, tout comme ces deux officiers du roi.
Cependant, la plupart des gens d’aujourd’hui sont dévoués à leurs propres religions respectives dans l’espoir de recevoir la purification de leurs péchés. En participant à des religions mondaines comme ceci, cela ne leur permettra pas d’être purifiés de leurs péchés. C’est parce qu’ils ne peuvent pas être purifiés des péchés avec leurs propres efforts charnels ou leur volonté. Et donc, quiconque veut être purifié de ses péchés doit connaître et croire en l’évangile de Vérité de l’eau et de l’Esprit qui est la Parole de la rémission des péchés que Dieu nous a donnée. Le Seigneur dit : «Vous connaîtrez la vérité, et la vérité vous affranchira» (Jean 8:32).
Vraiment, ces deux personnes, le majordome en chef et le boulanger en chef, ne sont pas les seuls à commettre des péchés contre Dieu. Au contraire, chaque personne dans le monde entier est un serviteur du péché qui ne peut que commettre des péchés devant Dieu. Quel genre de péchés commettons-nous réellement devant Dieu alors? En ce qui concerne cette question, nous devons l’examiner en détail à travers la Parole de Dieu. 
Pourquoi les gens continuent-ils à vivre en commettant des péchés? La réalité est que, bien que chaque personne s’efforce de ne pas commettre de péchés, elle ne peut éviter de commettre continuellement le péché. Une fois né dans ce monde, l’être humain est lié au péché parce que chacun, indépendamment de qui il ou elle est, continue à commettre des péchés tout au long de sa vie. Les gens détestent commettre des péchés, mais ils commettent simplement des péchés à plusieurs reprises. Et à cause de ces crimes, ils continuent à vivre dans beaucoup de souffrances. Ils continuent à vivre dans l’angoisse en se jugeant comme de graves pécheurs. Ainsi, nous sommes des pécheurs qui ne peuvent que commettre de nombreux crimes devant Dieu.
 


Pourquoi commettons-nous des péchés?


Nous devons méditer profondément sur notre vraie nature pour trouver la réponse à cette question. «Pourquoi commettons-nous des péchés devant Dieu?» Si nous ne comprenons pas la réponse à cette question clairement et définitivement, nous passerons par de grandes épreuves et erreurs tout au long de notre vie dans le chaos. Sommes-nous vraiment des êtres qui ne peuvent que commettre des péchés tout au long de nos vies? Sommes-nous devenus ceux qui ne peuvent que commettre des péchés devant Dieu? Pourquoi les grands sages du monde nous ont-ils dit de nous connaître nous-mêmes?
Nous devrions avoir une très bonne compréhension de nous-mêmes. Nous devons savoir précisément ce que Dieu a dit au sujet de notre nature fondamentale. Ce n’est qu’alors que nous serons en mesure de reconnaître correctement et de croire en Jésus-Christ, le Sauveur, qui est venu par l’eau et le sang. Aussi, nous devrions essayer de découvrir exactement comment le Seigneur nous a sauvés, vous et moi, des péchés du monde et exactement comment il a enlevé tous nos péchés.
Nous pouvons alors vivre comme les enfants de Dieu en croyant en la Justice de Dieu. Mais si nous ne comprenons pas clairement que nous sommes fondamentalement des pécheurs, alors nous serons confrontés à de nombreux problèmes et au chaos. Croire en Jésus comme le Sauveur sans être conscient du genre de pécheurs que nous sommes vraiment s’apparente à quelqu’un qui veut prendre n’importe quel type de médicament au hasard sans savoir de quel genre de maladie il souffre. Par conséquent, si vous voulez recevoir la rémission des péchés de Dieu, vous devez d’abord connaître correctement la réalité de votre maladie du péché. Et vous devez correctement chercher et consulter un médecin qui peut traiter cette maladie du péché. Ne devrait-il pas en être ainsi? Vous et moi devrions connaître correctement notre nature fondamentale concernant le type d’existence que nous sommes devant Dieu. Tout le monde devrait alors croire et accepter la justice de Jésus sachant correctement qu’il ou elle est vraiment un pécheur grave.
 


L’état spirituel de toute l’humanité 


Je vais vous montrer notre condition spirituelle en lisant le livre d’Ésaïe chapitre 59, du verset 1 au verset 8.
«Non, la main de l'Éternel n'est pas trop courte pour sauver, Ni son oreille trop dure pour entendre. Mais ce sont vos crimes qui mettent une séparation Entre vous et votre Dieu ; Ce sont vos péchés qui vous cachent sa face Et l'empêchent de vous écouter. Car vos mains sont souillées de sang, Et vos doigts de crimes ; Vos lèvres profèrent le mensonge, Votre langue fait entendre l'iniquité. Nul ne se plaint avec justice, Nul ne plaide avec droiture ; Ils s'appuient sur des choses vaines et disent des faussetés, Ils conçoivent le mal et enfantent le crime. Ils couvent des œufs de basilic, Et ils tissent des toiles d'araignée. Celui qui mange de leurs œufs meurt ; Et, si l'on en brise un, il sort une vipère. Leurs toiles ne servent point à faire un vêtement, Et ils ne peuvent se couvrir de leur ouvrage ; Leurs œuvres sont des œuvres d'iniquité, Et les actes de violence sont dans leurs mains. Leurs pieds courent au mal, Et ils ont hâte de répandre le sang innocent ; Leurs pensées sont des pensées d'iniquité, Le ravage et la ruine sont sur leur route. Ils ne connaissent pas le chemin de la paix, Et il n'y a point de justice dans leurs voies ; Ils prennent des sentiers détournés : Quiconque y marche ne connaît point la paix.» (Ésaïe 59:1-8).
Le passage de l’Écriture nous parle de l’état spirituel de tous les humains. Nous devons comprendre que lorsque Dieu essaie de nous sauver, Il ne peut pas nous aider parce que nos iniquités nous ont séparés de Lui ; non pas parce que Sa main est raccourcie ou parce que Son oreille est trop lourde qu’Il ne peut pas entendre nos prières. Certes, nous sommes des êtres qui adorent toujours des idoles et commettent le péché avec nos mains, nos cœurs, nos lèvres et nos langues ; nous concevons également des plans pervers et méchants dans nos cœurs, et commettons des crimes en les mettant en action. Ainsi, nous devons nous rendre compte que nous sommes devenus des pécheurs tuant de nombreuses personnes dans nos cœurs, pensées, ou même avec nos actes. Presque toutes les personnes vivant sur cette terre continuent à vivre à l’agonie juste à cause des autres humains. Il y a ceux qui pensent que cette terre serait une utopie s’il n’y avait pas d’êtres humains. Toutes les autres créatures passent leur vie magnifiquement et naturellement sur cette planète Terre. Cependant, les êtres humains dont le cœur possède des péchés méchants continuent à vivre en s’entretuant et en s’infligeant le mal les uns aux autres. C’est pourquoi la Bible dit :
«Ils couvent des œufs de basilic, Et ils tissent des toiles d'araignée. Celui qui mange de leurs œufs meurt ; Et, si l'on en brise un, il sort une vipère.» (Ésaïe 59:5).
Cela signifie-t-il alors que les êtres humains sont bien de telles créatures?
Oui, c’est comme ça. Sans la Justice de Dieu, nous ne pouvons pas échapper au péché du monde, peu importe le nombre d’actes vertueux que nous avons accomplis. Par conséquent, nous sommes des êtres qui sont prompts à commettre des péchés. Les pensées humaines elles-mêmes sont des pensées d’iniquités ; les humains ne connaissent pas le chemin de la paix et ne sont pas justes ; et ils ont fait des chemins tordus par eux-mêmes et pour eux-mêmes. Des gens comme ceci ruinent complètement leur vie parce que même si le chemin vers le salut de tous les péchés a été établi par Dieu, les êtres humains ne connaissent pas ce chemin. La réalité est qu’il y a beaucoup de gens qui sont dans une situation aussi misérable. 
Quel genre d’êtres sommes-nous, nous humains aux yeux de Dieu? Les humains sont-ils fondamentalement une couvée de malfaiteurs, ou sont-ils fondamentalement bons? Nous devons bien comprendre cela. Nous, les humains, sommes des êtres qui font fondamentalement le mal. C’est la nature fondamentale que vous et moi avons depuis notre naissance. En fait, nous, les humains, non seulement dégageons l’odeur du mal, mais nous l’exécutons également. De plus, non seulement nous faisons le mal par hasard, mais nous commettons des péchés en planifiant de faire ce mal. Aussi, parce que tous les humains naissent aveugles spirituellement, ils ne connaissent pas le chemin de la paix ; ils ne savent pas s’ils doivent recevoir la rémission de leurs péchés de Dieu à cause de leur aveuglement spirituel. Ils errent au milieu du chaos parce qu’ils sont incapables de trouver le chemin qui mène à la purification des péchés par eux-mêmes. De plus, ils ignorent totalement qu’ils défient en fait la Justice de Dieu et se dressent contre la grâce de Dieu. Un tel aveuglement spirituel est répandu chez tous ceux qui vivent sur cette terre. Ainsi, la Bible nous dit depuis le début que nous, les humains, sommes ceux qui vivent au milieu de l’absence de forme, du vide et des ténèbres (Genèse 1:2). Jésus nous parle de cette vérité dans l’Évangile de Marc chapitre 7, versets 20 à 23. Il savait que toute l’humanité n’est qu’un morceau d’iniquités. Et pour cette raison, il a parlé de ces vérités dans Esaïe chapitre 59.
 


Le Seigneur a dit : «Ce que sort de l’homme, c’est ce qui souille l’homme»


Marc 7:20-23 dit : «Ce qui sort de l'homme, c'est ce qui souille l'homme. Car c'est du dedans, c'est du cœur des hommes, que sortent les mauvaises pensées, les adultères, les impudicités, les meurtres, les vols, les cupidités, les méchancetés, la fraude, le dérèglement, le regard envieux, la calomnie, l'orgueil, la folie. Toutes ces choses mauvaises sortent du dedans, et souillent l'homme.» Notre Seigneur a dit que la chose même qui sort de quelqu’un va souiller cette personne. Ce n’est pas la malbouffe qui entre et souille une personne, mais plutôt, c’est ce péché dans le cœur de quelqu’un qui sort et souille la personne. Le Seigneur dit que les humains commettent toutes sortes de péchés à cause du mal et de la saleté qui se trouvent à l’intérieur de leur cœur.
Le Seigneur en parle dans Marc 7:21-23 : «Car c'est du dedans, c'est du cœur des hommes, que sortent les mauvaises pensées, les adultères, les impudicités, les meurtres, les vols, les cupidités, les méchancetés, la fraude, le dérèglement, le regard envieux, la calomnie, l'orgueil, la folie. Toutes ces choses mauvaises sortent du dedans, et souillent l'homme.», et cela nous montre que toutes ces douze sortes de péchés coulent de l’intérieur du cœur de chacun. Si cela est vrai, alors quel genre de couvée sommes-nous, nous êtres humains? Les êtres humains sont fondamentalement une couvée de malfaiteurs. C’est parce que tous les gens naissent avec les douze types de péchés suivants hérités de leurs parents depuis la naissance : adultère, fornication, meurtre, vols, convoitise, méchanceté, tromperie, luxure, mauvais œil, blasphème, orgueil et bêtise.
C’est jumelé à la Parole dans le Livre d’Esaïe, qui dit :
«Car vos mains sont souillées de sang, Et vos doigts de crimes ; Vos lèvres profèrent le mensonge, Votre langue fait entendre l'iniquité. Nul ne se plaint avec justice, Nul ne plaide avec droiture ; Ils s'appuient sur des choses vaines et disent des faussetés, Ils conçoivent le mal et enfantent le crime. Ils couvent des œufs de basilic, Et ils tissent des toiles d'araignée. Celui qui mange de leurs œufs meurt ; Et, si l'on en brise un, il sort une vipère. Leurs toiles ne servent point à faire un vêtement, Et ils ne peuvent se couvrir de leur ouvrage ; Leurs œuvres sont des œuvres d'iniquité, Et les actes de violence sont dans leurs mains.» (Ésaïe 59:3-6).
La Bible nous dit que les péchés à l’intérieur des cœurs des gens tueront d’autres personnes. C’est nous dire que ces personnes vont se faire du mal et faire du mal aux autres. Quel genre de couvée sont tous les gens alors? Qu’est-ce qu’un être humain? Les Écritures disent que nous, les humains, commettons divers types de péchés tout au long de notre vie parce que nous sommes la couvée de malfaiteurs qui, en substance, sont nés avec de tels désirs maléfiques. Par conséquent, même si nous ne voulons pas commettre de péchés, nous ne pouvons que commettre de tels péchés à plusieurs reprises tout au long de notre vie jusqu’à notre mort.
Un célèbre poète lyrique coréen nommé Dongju Yun (1917-1945) a chanté dans son poème intitulé Prologue comme suit :
«Ne me laissez pas avoir honte
Sous le ciel
À moi de mourir.
Vent uniforme parmi le feuillage
J’ai mal au cœur.»
Il a vraiment essayé d’éviter ce qui troublait sa conscience. Bien que ce ne soit pas commun, il y a des gens comme ce poète. Cependant, une telle vie ne serait qu’un souhait impossible, mais la réalité est que l’on ne peut pas vivre comme ça. Parce que tous les humains naissent avec les péchés hérités de leurs parents, ils ne peuvent que continuer à vivre à plusieurs reprises en commettant ces douze péchés, à moins qu’ils n’aient été purifiés de tous leurs péchés en croyant en l’évangile donné par le Seigneur de l’eau et de l’Esprit. Telle est la situation réelle de tout être humain. Par conséquent, les humains doivent se connaître correctement. Avant de croire en Jésus, il faut d’abord se connaître soi-même.
La Bible dit que le majordome en chef et le boulanger en chef ont été emprisonnés parce qu’ils avaient offensé leur seigneur, Pharaon le roi d’Égypte. Comment sommes-nous devenus pécheurs? Nous sommes nés avec ces douze sortes de péchés, et pour cette raison, nous sommes devenus des gens qui commettent des péchés à plusieurs reprises tout au long de notre vie. Nous devons d’abord nous en rendre compte et reconnaître par nous-mêmes que nous sommes des êtres misérables qui commettent des péchés sans cesse contre Dieu. Nous devons comprendre que plus nous essayons de ne pas commettre de péchés, sans être conscients du genre d’êtres que nous sommes vraiment, plus les péchés se déverseront pleinement et automatiquement hors de nous au fil du temps.
La Bible dit que les gens naissent sur cette terre avec un cœur obscène. Il est dit aussi que les gens ont de mauvaises pensées. Réfléchissons un instant à cette question. Disons que vous essayez de ne pas faire d’actes obscènes malgré le fait d’avoir le cœur obscène. Disons que vous passez devant un théâtre montrant un panneau voyant. Alors, votre cœur n’aspirerait-il pas à jeter un coup d’œil à cette image voyante? En passant, vous pouvez cacher votre visage en vous détournant après un coup d’œil et dire : «Oh, mon Dieu!» Cependant, même si vous dites cela par surprise, parce que vous avez essentiellement un cœur obscène, vous devenez fou de ne pas jeter un coup d’œil à ce panneau. Pour des raisons de moralité, vous ne prendrez peut-être pas le temps de lire un tel panneau en public, mais si vous êtes tout seul, vous essayerez probablement de le voir d’une manière ou d’une autre. C’est parce que nous, les humains, avons un cœur obscène, et pour cette raison, nous faisons des actes obscènes. La Bible dit clairement que nous, les humains, avons de mauvaises pensées, peu importe qui nous sommes. Nous faisons le mal parce que nous avons de mauvaises pensées. Et pour cette raison seule, nous sommes emprisonnés par le péché souffrant beaucoup de douleur. À cause de ces péchés à l’intérieur de nos cœurs, nous sommes des pécheurs devant Dieu.
 

Nos péchés sont écrits en deux endroits

Quand les gens commettent des péchés, ils sont écrits dans le cœur d’abord, puis sur les Livres de Jugement. Jérémie 17:1 dit, 
«Le péché de Juda est écrit avec une plume de fer ;
Avec la pointe d’un diamant, il est gravé 
Sur la tablette de leur cœur, 
Et sur les cornes de vos autels.»
 Chaque fois que quelqu’un commet un péché, Dieu l’écrit sur la tablette du cœur de la personne comme ceci : «Vous avez commis tel ou tel péché un jour ou un tel jour.» Les gens sont une si sale couvée de malfaiteurs dès la naissance, et tant de péchés sont écrits sur les tablettes de leur cœur. Et même si l’homme est créé à l’image de Dieu, ils commettent ces péchés parce qu’ils en ont hérité. En outre, ils pèchent à plusieurs reprises en oubliant le fait qu’ils ont même commis de tels péchés. C’est parce qu’ils sont fondamentalement ce genre de semences de malfaiteurs.
Les chiens non entraînés mangent leurs propres excréments. Ils ne pensent pas que leurs excréments sont sales. De même, les humains naissent avec des morceaux de péché, alors ils pensent que leurs désirs pécheurs sont bons, ou du moins pensent que c’est juste de l’instinct. Ils ne pensent jamais que les péchés sont sales. Mais Dieu les écrit sur les tablettes de leur cœur. C’est pourquoi la Bible dit que le péché de Juda est écrit avec une plume de fer, avec la pointe d’un diamant, sur les tablettes de ces cœurs et sur les cornes des autels. Comme il est écrit dans le passage ci-dessus, les péchés sont écrits à deux endroits. Premièrement, ils sont écrits dans les tablettes de nos propres cœurs, et deuxièmement, ils sont écrits dans le Livre du Jugement devant Dieu.
 

Quel est le rôle de la loi?

Dieu nous a donné la Loi. Parce que nous ne savons pas ce qu’est le péché, Dieu nous a donné Sa Loi et nous a fait réaliser par cette Loi ce qu’est le péché. «Vous n’aurez pas d’autres dieux devant Moi. Vous ne vous ferez pas une image sculptée. Vous ne prendrez pas le nom du Seigneur votre Dieu en vain. Souvenez-vous du jour du sabbat, pour le sanctifier. Honorez votre père et votre mère. Vous ne tuerez pas. Vous ne devez pas commettre d’adultère. Vous ne volerez pas. Vous ne porterez pas de faux témoignage contre votre voisin. Vous ne convoiterez pas la maison de votre voisin.» Ce sont les dix commandements. Il y a 613 statuts à faire et ne pas faire dans la Loi au total, mais Dieu a choisi exactement 10 statuts représentatifs parmi eux et les a distingués comme les Dix Commandements. Les 4 premiers statuts des Dix Commandements sont les clauses que nous devons garder par rapport à Dieu et les 6 autres statuts sont les lois que nous, les humains, devons garder les uns par rapport aux autres.
Alors pourquoi Dieu nous a-t-il donné cette Loi? Il nous a donné la Loi afin que nous réalisions notre état pécheur. Lorsque nous nous tenons devant le miroir de chaque statut de la Loi à tour de rôle et que nous nous y opposons, nous découvrons quel genre de péchés nous avons commis. Comme ceci, Romains 3:19-20 dit : «Or, nous savons que tout ce que dit la loi, elle le dit à ceux qui sont sous la loi, afin que toute bouche soit fermée, et que tout le monde soit reconnu coupable devant Dieu. Car nul ne sera justifié devant lui par les œuvres de la loi, puisque c'est par la loi que vient la connaissance du péché.» Dieu, en nous donnant la Loi, nous a fait réaliser et savoir ce qu’est le péché et quel genre de pécheurs nous sommes vraiment. Il nous a dit : «Tu ne tueras pas», parce que nous sommes des êtres qui commettent des meurtres à chaque occasion. Nous sommes des êtres qui commettent même un meurtre au nom de Dieu, ce qui signifie que nous sommes condamnés comme coupables. Parce que nous sommes ainsi condamnés coupables par la Loi, nous devenons pécheurs devant Dieu. Et donc, nous sommes des pécheurs à part entière. Nous pourrions penser qu’il y a une différence entre ceux qui commettent beaucoup de péchés et ceux qui ne commettent que quelques péchés. Mais que nous commetions beaucoup de péchés ou peu de péchés, nous sommes tous des pécheurs égaux aux yeux de Dieu, car le péché est un péché pour Dieu.
 

Les gens ne connaissent pas leurs péchés correctement

Le fait que nous, les humains, ne puissions que commettre le péché n’est pas quelque chose dont nous pouvons débattre. C’est une affaire très grave, mais malheureusement, ceux qui ont commis beaucoup de péchés ne sont pas conscients de leurs péchés. Lorsque nous nous trouvons dans une prison et que nous parlons avec des criminels condamnés, ne cessent-ils de se lamenter? «Je n’ai pas particulièrement commis de crime. Pourtant, j’ai été condamné à mort.» Certains d’entre eux pourraient répondre, «En fait, vous avez commis beaucoup de péchés, mais vous étiez fanfaronnant le long de la rue parce que vous avez eu de la chance. Mais j’ai été extrêmement malchanceux ; J’ai été pris quand j’ai commis un seul crime et j’ai été condamné à mort par cette loi mondaine. En fait, j’ai l’impression que je ne mérite pas ça. Comme d’autres personnes, je n’ai pas réellement commis un crime aussi odieux qui mérite la peine de mort, mais comment se fait-il que je sois le seul à devoir recevoir cette peine de mort?» Puis, si vous lui demandiez exactement ce qu’il a fait pour justifier cette condamnation à mort, il répondrait : «Quelqu’un est venu chez moi, et je suis devenu si en colère en ayant une dispute avec lui que j’ai versé de l’essence sur lui et l’ai mis en feu. Pour ce seul acte, j’ai reçu la peine de mort.» Il raisonnerait alors quelque chose comme ceci : «Et vous? Êtes-vous propre? N’avez-vous jamais commis un péché comme celui-là? Le désir de tuer les autres n’est-il pas apparu en vous? Je l’ai fait accidentellement, mais je n’avais vraiment pas l’intention de le tuer. N’avez-vous pas aussi commis beaucoup de péchés? Mais vous êtes un homme libre dans le monde, mais je suis un homme condamné confiné dans cette cellule, incapable de voir très bien le soleil. J’ai été plongé dans cette triste situation parce que j’étais malheureux.» Cette conversation nous montre que la plupart des gens sont sérieux au sujet de leurs péchés.
Pourquoi ce criminel ne connaît-il pas ses péchés? C’est parce qu’il ne s’est jamais tenu devant la Loi, en particulier devant la loi qui déclare : «Vous ne tuerez pas.» Si nous comparons une personne à une autre, chacun est pareil. Y a-t-il quelqu’un de spécial? Est-il vrai que Confucius était quelqu’un qui n’a pas commis de péchés, et est-il vrai que les ecclésiastiques et les religieux de renommée mondiale ne commettent aucun péché? La vérité est qu’ils commettent tous des péchés. La seule différence est de savoir s’ils ont exposé ou non leurs actes pécheur qui violent la loi de manière transparente.
Vraiment, nous naissons avec des péchés dès la naissance et venons à vivre en commettant des péchés, et donc, nous sommes des criminels. Devant Dieu et devant les gens et même devant les lois de ce monde, nous sommes de graves criminels. Dans ce monde laïque, seuls ceux qui ont été arrêtés et condamnés pour leurs crimes sont punis. Mais la Loi de Dieu juge non seulement sur les actes, mais aussi sur les mauvaises pensées et l’intention du cœur. Par conséquent, parce que nous sommes nés avec des péchés, nous devenons emprisonnés par des péchés, et ainsi, ils restent à l’intérieur de nos cœurs.
 


Seuls ceux qui reconnaissent leurs péchés peuvent trouver le chemin du salut


Dieu nous parle en disant : «Vous avez commis tel ou tel péché tel ou tel jour», en écrivant nos péchés sur les tablettes de notre conscience. Il le fait en amenant la juste lumière de la Loi ainsi que la lumière de la conscience sur nos actes et nos pensées. Notre conscience fonctionne comme une norme pour juger le bien ou le mal. Et ainsi, même ceux qui ne connaissent pas la Loi affichent l’angoisse de l’âme pour les œuvres de leur conscience comme face à la loi de Dieu. Les gens qui ignorent même la loi de la conscience ne connaissent pas leur nature fondamentale et vont simplement continuer leur vie comme ils le veulent. Mais ceux qui sont au moins conscients de cette loi craignent Dieu et écoutent Sa Parole. Nous devons faire ce qu’il faut faire, c’est parler de la Loi à ce genre de gens. Se reflétant soi-même devant la Parole de la Loi qui dit : «Tu n’auras pas d’autres dieux devant Moi», cette personne réalisera combien de dieux elle a mis en avant, et reflétant son passé devant la Parole de la Loi qui dit : «Tu ne prendras pas le nom du Seigneur ton Dieu en vain», cette personne se rendra compte à quel point elle a sous-estimé Dieu. Il y a aussi beaucoup d’idiots désespérés qui affirment que tout ce qui est bon est dû à leurs propres mérites, mais chaque mal qui arrive est à cause de Dieu.
Vous devez donc réaliser et être capable de confesser : «Je suis un pécheur devant Dieu. Et je fais ces actes horribles à plusieurs reprises? Maintenant, je sais que je ne peux que commettre le péché jusqu’à ce que je meure parce que je suis né avec le péché.» Ce n’est que lorsque vous ferez cela que vous serez qualifiés pour rechercher Jésus-Christ et demander son aide. Et quand vous réaliserez exactement comment Jésus-Christ vous a sauvé, ce sera gravé dans votre cœur, et vous serez sauvé par la foi. Lorsque vous réaliserez à quoi ressemble vraiment votre nature fondamentale et comment le Seigneur vous a sauvé, vous serez sauvé et deviendrez l’enfant de Dieu, et vous croirez vraiment et complètement en Lui. Vous serez alors en mesure de confesser, «Ouah! Le Seigneur est venu dans ce monde de cette façon et a accompli toutes ces œuvres justes pour mon salut».
En admettant de manière transparente et honnête tous nos péchés que nous avons réellement commis jusqu’à présent ainsi que les péchés que nous venons d’abriter dans nos cœurs, puis en croyant en cet évangile donné par Jésus de l’eau et de l’Esprit, nous pouvons être purifiés de tous nos péchés et devenir aussi blancs que la neige et devenir son peuple. Lorsque cela nous arrivera, l’Esprit Saint vivant à l’intérieur de nos cœurs apportera ce changement en nous. Alors que le Saint-Esprit s’installe dans nos cœurs, nos cœurs commencent à faire l’expérience de la nouveauté, et nous en venons bientôt à aimer ce que nous avions détesté dans le passé et à haïr ce que nous avions aimé dans le passé. Tout changera parce que nos cœurs ont fondamentalement changé, et cela ne se fait pas de notre propre gré. Et ainsi, nous deviendrons vraiment les gens qui sont extrêmement bénis devant Dieu.
Par conséquent, si vous voulez recevoir la rémission des péchés, vous devez d’abord réaliser que vous êtes une personne misérable née avec ces douze sortes de péchés tels qu’ils apparaissent dans Marc 7:21-22 qui dit : «Car c'est du dedans, c'est du cœur des hommes, que sortent les mauvaises pensées, les adultères, les impudicités, les meurtres, les vols, les cupidités, les méchancetés, la fraude, le dérèglement, le regard envieux, la calomnie, l'orgueil, la folie.» Vous devez réaliser avant tout le reste que vous ne pouvez pas faire autrement que commettre des péchés continuellement parce que vous possédez fondamentalement un tel cœur pécheur. Essayer de ne pas commettre de péchés peut être louable, mais il est plus louable pour vous d’accepter la vérité que vous êtes quelqu’un qui ne peut que continuer à commettre des péchés parce que vous avez hérité de ces péchés de vos parents malgré vos efforts pour ne pas commettre de péchés.
 

Vous devez connaître la cause de la maladie du péché premièrement pour en être guéri

Vous devez le savoir. Votre cœur malade du péché ne peut être guéri que si vous connaissez la cause de la maladie du péché. Si vous ne savez pas pourquoi vous continuez à commettre des péchés, vous ne pourrez jamais recevoir la rémission des péchés même si vous êtes réellement face au Seigneur en ce moment. Si vous ne faites pas face à cette réalité, vous n’aurez aucun moyen de rencontrer le Seigneur. C’est pourquoi le Seigneur nous dit : «Ceux qui vont bien n’ont pas besoin d’un médecin, mais ceux qui sont malades.» En d’autres termes, Jésus est Celui qui guérit la maladie de notre péché, donc vous devez d’abord devenir les malades pour avoir besoin de Jésus. Quant à ceux qui ne sont pas malades du péché et qui devraient rencontrer Jésus, ils ne le reconnaîtront qu’au niveau de «Oh, Jésus est vraiment abondant en amour. Il est génial.» C’est juste le tenir en révérence avec les lèvres.
Par conséquent, vous devez réaliser que vous êtes ceux qui doivent réellement aller en enfer à cause des péchés qui sont dans votre cœur. La Bible dit, «Le salaire du péché c’est la mort» (Romains 6:23), vous serez sûrement jugé par Dieu et irez en enfer à moins que vous ne soyez parfaitement purifié de tous vos péchés. La Bible dit que si quelqu’un a la moindre quantité de péché, il ira en enfer. Alors que nombreux sont condamnés à être jetés en enfer parce qu’ils ont des péchés dans leur cœur, n’est-il pas ridicule de les voir professer encore avec ferveur que Jésus est leur Seigneur, en disant : «Oh! Dieu est grand. Je t'aime. Tu es vraiment digne de respect»? Si vous professez encore, «Parce que je te favorise, je croirai en toi Jésus,» ce genre de foi ferait-il disparaître les péchés? Ils ne disparaîtront jamais. Vous devez d’abord savoir quel type de maladie vous avez contracté.
Il y a des années, je suis allé voir un médecin à cause d’une grave irritation de la gorge. À notre hôpital général, vous devez savoir avec certitude quelle partie de votre corps est malade et recevoir des conseils pour savoir à quel service vous devriez vous rendre. J’ai donc suivi les instructions données par un commis au bureau d’information. Ensuite, j’ai eu le droit de rencontrer quelqu’un qui était responsable du département de médecine familiale.
Le médecin m’a demandé : «Qu’est-ce qui vous a poussé à venir ici?»
J’ai répondu : «J’ai quelques trous dans la langue. Et j’ai mal à la gorge.»
«S’il vous plaît, ouvrez votre bouche.»
«Ah-h-h.»
Il m’a alors dit, «Allez au laboratoire d’électrocardiogramme et faites un électrocardiogramme.»
Je l’ai donc fait après avoir attendu pendant des heures, puis je suis retourné chez le même médecin. Il a alors dit : «Revenez ici vendredi prochain, puis je vous dirai le résultat.» Quand je suis revenu à ce rendez-vous, le médecin m’a dit de faire une sorte de radiographie. Et donc j’ai été radiographié. Après cela, j’ai payé des frais et je suis rentré chez moi. Lors de la troisième visite, ce médecin m’a de nouveau dit que je devais passer une autre sorte de test. Je voulais recevoir un traitement immédiat pour ma gorge qui me faisait mal, mais au lieu de me guérir, ce soi-disant médecin ne faisait que prescrire plus de tests. J’ai continué à avoir mal à la gorge et mon argent coulait de ma poche. Et donc je me suis mis en colère contre l’hôpital. J’en suis venu à la conclusion que l’hôpital ne se préoccupait pas de ses patients, mais seulement de ses revenus. Je suis donc allé dans un autre hôpital à Séoul, et mon mal de gorge a été réglé après avoir reçu un traitement d’un médecin spécialiste.
Si vous voulez que votre maladie soit traitée, vous devez savoir exactement où vous avez mal et vous rendre chez un médecin spécialiste désigné qui diagnostiquera votre maladie correctement. Et lorsque votre maladie est correctement diagnostiquée, vous recevrez également le traitement. Ce n’est que lorsque vous faites cela que vous pouvez être guéri de votre maladie et revenir à la santé et au bonheur. De la même manière, vous ne pouvez pas être guéri de la maladie de votre péché en allant dans n’importe quelle église juste parce que vous pensez qu’ils ont raison. Vous devez examiner si oui ou non votre péché - cœur malade - a en effet été complètement guéri après un long traitement de cette église que vous fréquentez. Ce n’est qu’alors que vous recevrez la bonne réponse à votre question de savoir si oui ou non «Cette église est l’endroit approprié pour que ma maladie du péché soit traitée?»
En fait, nous sommes nés avec des péchés depuis notre naissance, et nous sommes des pécheurs qui commettent des péchés tout au long de nos vies. Même si nous n’avons commis aucun crime, nous sommes toujours des pécheurs. Même si nous n’avons pas commis de meurtre et même si nous n’avons jamais rien volé, nous sommes des pécheurs parce que nous avons un cœur pécheur devant Dieu. La Bible dit que Dieu regarde au fond de notre cœur. Pour cette raison, nous sommes en effet de misérables pécheurs. En réfléchissant à nos propres cœurs devant la Parole de Dieu, vous devez d’abord examiner ces choses suivantes : «Suis-je un pécheur ou non ; suis-je en mesure de respecter la loi? Ai-je des péchés écrits dans mon cœur en ce moment? Et est-ce que je reconnais la Parole de Dieu?» Si vous diagnostiquez que «Vous êtes en effet un pécheur. Vous irez en enfer selon la Loi de Dieu», vous vous êtes alors qualifié pour rencontrer Jésus-Christ.
Cependant, si vous n’avez pas atteint la conclusion que vous êtes un pécheur grave qui mérite l’enfer, alors vous n’essayerez jamais de chercher Jésus-Christ, et si vous deviez le rencontrer, vous le considéreriez comme rien de plus qu’un simple professeur d’éthique. Si quelqu’un ne se reconnaît pas comme un pécheur grave alors il n’a pas besoin de Jésus. Si quelqu’un ne se dirige pas vers l’enfer, alors cette personne n’a pas besoin d’un Sauveur. Tout comme quelqu’un qui ne se noie pas n’a pas besoin de l’aide d’un sauveteur, il faut avoir au moins un tout petit peu de péché pour aspirer au Sauveur Jésus-Christ. Ce que je dis, c’est que si nous n’avons ne serait-ce qu’un tout petit péché, nous subirons la destruction. Si nous avons des péchés, nous périrons sûrement. Par conséquent, nous devons réaliser pleinement cette vérité et aspirer au Sauveur. En réalisant comment ce Sauveur nous a sauvés, nous pouvons vraiment être sauvés. Seul un patient a besoin d’un médecin.
 


Les chrétiens d' aujourd'hui mènent une vie de foi dans un chaos profond


La plupart des chrétiens ainsi que beaucoup de gens religieux ont ces pensées : «Quelle que soit la religion que je pourrai professer, je lui serai fidèle, donc je demande seulement à Dieu de m’accorder de l’argent, mais jamais des billets à ordre. Je veux que Tu m’accordes des bénédictions en reconnaissant toutes mes vertus.» Ils négocient avec Dieu, disant : «Dieu, rappelle-moi parce que je suis prêt à bien Te servir.» Comme ça, la plupart des chrétiens d’aujourd’hui sont tombés dans le chaos absolu. 
Genèse 1:2 dit : «La terre était informe, et vide; et les ténèbres couvraient la surface de l’abîme. Et l’Esprit de Dieu se mouvait au-dessus des eaux». Il est dit ici, «la terre était sans forme» signifiant que le cœur des gens est dans le chaos absolu. Il nous est dit que ces êtres humains pécheurs essaient de bien servir Dieu, mais seront-ils bénis par Lui? S’ils ne sont pas touchés, ce serait une chance, mais comme ils continuent à le faire, ils seront maudits immédiatement. Et donc, bien qu’ils aient essayé de bien servir Jésus et de croire en Lui régulièrement, beaucoup de gens se suicident à cause de l’agonie de leurs péchés. De nombreux chrétiens sont admis dans des hôpitaux psychiatriques ces jours-ci. Pourquoi en est-il ainsi? Bien qu’ils veuillent croire en Jésus-Christ et le suivre de tout cœur, ils ne peuvent pas le faire en raison des péchés qui restent intacts dans leur cœur, et en plus de cela, ils n’ont pas encore reçu la rémission des péchés, et sont donc à l’agonie. 
Je connaissais un vieux chrétien qui était un vrai gentleman. Il avait des traits soignés de la tête aux orteils. Vraiment, aucune faute unique ne pouvait être trouvée en lui en ce qui concerne son apparence extérieure. Mais un jour, il a gravi une montagne, versé de l’essence sur tout son corps, l’a allumé et est mort dans l’incendie. Dans son rapport, il écrit : «Je crois en Jésus, mais mes péchés ne s’écartent pas de mon cœur. Ces péchés sont si dégoûtants que je ne peux que prendre une mesure extrême contre eux tous. Donc maintenant, comme mon dernier acte, je verse de l’essence sur mon corps et le brûle. Pour purifier tous ces péchés qui sont à l’intérieur de mon cœur avant de mourir, je brûle ce corps par ma propre volonté.»
Il était un chrétien fidèle et était respecté par tous les croyants de son église, mais il a fait un acte si tragique et ridicule à cause des péchés dégoûtants qui étaient à l’intérieur de son cœur. Les péchés à l’intérieur de votre conscience disparaîtraient-ils si vous essayiez de les brûler avec votre corps? Non, absolument pas! 
Pourquoi alors a-t-il agonisé comme cela? Tout d’abord, il ne savait pas quel genre de pécheur il était vraiment. En d’autres termes, il a essayé de croire en Jésus comme le Sauveur favorablement par lui-même. La plupart des chrétiens sont enclins à connaître et à croire en Jésus dans une approche de bon sens comme Celui qui a été accroché à la Croix. Jésus est le Dieu de l’amour ; Il est le Fils de Dieu ; Il est le Tout Puissant ; et il est notre Sauveur. Ainsi, ils croient qu’Il est mort par procuration sur la Croix pour leur bien et qu’Il les a sauvés des péchés. Et alors, la plupart des gens vont à l’église et ont tendance à penser qu’ils ont rencontré Jésus même s’ils ont des péchés intacts dans leur cœur. Ils disent : «Cher Seigneur Jésus. Ravi de te rencontrer. Je t’aime tellement. J’ai tellement entendu parler de Toi.» Et donc, ils ne pensent qu’à Jésus sur la Croix et L’aiment. Mais c’est une grande incompréhension que la plupart des chrétiens ont. Néanmoins, ils essaient toujours de servir le Seigneur et de l’aimer beaucoup plus. Mais la réalité est qu’ils ne peuvent pas être qualifiés pour être sauvés s’ils tentent de mener une vie aussi décente. Au contraire, ils doivent d’abord réaliser qu’ils sont des êtres qui doivent d’abord recevoir la rémission des péchés par Jésus. S’ils ne sont pas purifiés de tous les péchés alors ils seront condamnés à l’enfer sans aucun doute.
 

Vous devez d’abord connaître votre nature fondamentale précisément

Nous devons savoir qu’une fois que nous sommes nés dans ce monde, nous sommes tous nés comme une couvée de malfaiteurs, et nous sommes des êtres qui doivent être détruits sans aucun doute. Et notre fin n’est que l’enfer. Une fois que nous sommes nés, nous sommes tous nés comme des pécheurs, comme les descendants d’Adam. C’est ainsi que, dans l’Ancien Testament, David confessa : «Voici, j’ai été engendré dans l’iniquité, et c’est dans le péché que ma mère m’a conçu» (Psaumes 51:5). Il dit que dans le péché sa mère et son père l’ont conçu et qu’il a été engendré dans l’iniquité. Cela signifie que les êtres humains sont fondamentalement nés dans le péché et le mal et qu’ils commettent donc le péché.
David a commis l’adultère pour avoir pris Bathsheba, la femme d' Urie. Un jour, il marchait avec désinvolture sur le toit de la maison du roi, et il a vu par hasard une femme nue nommée Bathsheba prendre un bain. Je vous ai dit qu’il y a un cœur obscène dans le cœur des gens. Je vous ai dit qu’il y a aussi un cœur qui convoite aussi. Ce cœur qui convoite dit : «Hé, David. Ne la convoites-tu pas? Tu aimes Bathsheba, n’est-ce pas? Si tu l’aimes, prends-la.» Et puis le cœur voleur s’est levé et a dit : «Vole-la David. Tu es un roi après tout, et tu as le pouvoir de le faire. Essaie. Essaie.» Mais ayant honte dans sa conscience, David ferma soudainement les yeux et secoua la tête en disant : «Je ne peux pas le faire! Je ne peux pas!» Puis ce désir qui convoite dit à David encore : «Qu’est-ce que tu veux dire que tu ne peux pas? Je suis ton ardent défenseur. Ton cœur la désire. Fais ce que ton cœur veut.» David dit : «Eh bien, dois-je jeter un coup d’œil à son visage une fois?»
David ordonna donc à ses gardes de lui apporter Bathsheba. Quand il a vu son visage de plus près, il s’est senti tellement ravi. Un désir de la prendre vint dans son cœur. Comme douze sortes de péchés surgissaient d’un seul coup dans son cœur, David a commencé à commettre des péchés. Et pour les cacher, il est ensuite allé jusqu’à prendre la vie d’Urie, le mari de cette femme Bathsheba. Un désir meurtrier surgit dans le cœur de David et il lui dit : «Hé, n’as-tu pas honte de ton adultère? Cache ton péché. Tu peux le faire de manière trompeuse.» Mais sa conscience lui a dit «Non, tu ne dois pas le faire. Tu crois en Dieu. Comment pourrais-tu même essayer de faire cette chose?» Sa conscience s’est battue avec ce cœur inique. Néanmoins, quoi de plus puissant que sa conscience? C’était sa nature pécheresse qu’il avait depuis sa naissance. C’est le désir meurtrier qui a dit à David : «Hé, c’est tout naturel. Que vas-tu faire si tu ne le fais pas? Si c’est détecté, tu perdras le trône. Est-ce que tu veux ça?» Et ainsi, David a envoyé son subordonné Urie droit dans la ligne de front. Il a indirectement commis un meurtre. Par la suite, il se console en se disant : «C’est correct parce que je ne l’ai pas tué moi-même.»
Mais un jour, Nathan le Prophète vint et réprimanda David en soulignant indirectement son péché. Nathan le Prophète a essayé de faire reconnaître son péché à David par une parabole comme celle-ci : «Il y avait dans une ville deux hommes, l'un riche et l'autre pauvre. Le riche avait des brebis et des bœufs en très grand nombre. Le pauvre n'avait rien du tout qu'une petite brebis, qu'il avait achetée ; il la nourrissait, et elle grandissait chez lui avec ses enfants ; elle mangeait de son pain, buvait dans sa coupe, dormait sur son sein, et il la regardait comme sa fille. Un voyageur arriva chez l'homme riche. Et le riche n'a pas voulu toucher à ses brebis ou à ses bœufs, pour préparer un repas au voyageur qui était venu chez lui ; il a pris la brebis du pauvre, et l'a apprêtée pour l'homme qui était venu chez lui.» (2 Samuel 12:1-4).
Quand Nathan le Prophète a raconté cette histoire, David était très en colère et a dit : «L'Éternel est vivant! L'homme qui a fait cela mérite la mort. Et il rendra quatre brebis, pour avoir commis cette action et pour avoir été sans pitié.» Alors Nathan a déclaré : «Tu es cet homme!» David avait en fait causé tout cela parce qu’il y avait de la luxure qui montait de l’intérieur de son cœur. À cause de la scène obscène d’une femme nue prenant un bain, un cœur adultère, un désir meurtrier et un cœur trompeur surgit dans le cœur de David, et afin de servir ces désirs, il prend Bathsheba et tue Urie. Il avait tué Urie pour servir l’iniquité, montée dans son cœur.
Aussi, ce que David a confessé a confessé à ce sujet du salut à Dieu était : «J’ai péché contre le Seigneur. J’ai été engendré dans l’iniquité, et dans le péché, j’ai été conçu. Je suis un homme dont la nature fondamentale est à l’origine de la lignée des malfaiteurs.» Cela nous montre ici que David avait reconnu sa nature pécheresse devant la Parole de Dieu. Et pour cette raison, Dieu chérissait David. Dieu lui a accordé la miséricorde parce qu’il avait reconnu sa nature fondamentale devant Lui, non pas parce qu’il avait vécu plus décemment que n’importe quel autre ou n’avait commis aucun péché.
Par conséquent, si vous voulez rencontrer Dieu, vous devez d’abord savoir quel genre d’être vous êtes vraiment. Quand vous regardez honnêtement en arrière sur votre cœur, si vous trouvez qu’il y a des péchés écrits sur la tablette de votre cœur, qu’il y a encore des péchés qui n’ont pas encore été purifiés, ou que vous ne connaissez toujours pas l’évangile de l’eau et de l’Esprit, alors vous devez réaliser que vous êtes quelqu’un qui recevra le jugement pour vos péchés. Peu importe si cela fait 50 ans, 30 ans, 3 ans ou 3 mois que vous avez cru en Jésus pour la première fois. Le fait que vous ayez cru Jésus pendant longtemps ne signifie pas que vous serez sûrement reconnu par Dieu.
 

Aujourd’hui, vous devez naître de nouveau en croyant en l’Évangile de l’eau et de l’Esprit

En Jean chapitre 3 nous lisons au sujet de Jésus rencontrant Nicodème. Nicodème admirait aussi Jésus-Christ et essayait d’être reconnu par lui, mais il ne pouvait recevoir aucune louange de sa part. Plutôt dans Jean 3:3-5, Jésus a dit qu’il faut naître de nouveau par l’eau et l’Esprit pour entrer dans le Royaume de Dieu. Nicodème était l’un des dirigeants nationaux d’Israël, et il était un pharisien et un chef du judaïsme. Mais parce qu’il ne savait pas comment naître de nouveau, il est venu voir Jésus au cœur de la nuit. À un tel homme, Jésus dit : «Vous devez naître de nouveau par l’eau et l’Esprit pour entrer dans le Royaume de Dieu ou pour le voir.» Nicodème alors perplexe répondit «Dois-je entrer une seconde fois dans le ventre de ma mère pour naître?» Jésus lui répondit alors : «N’es-vous pas le maître d’Israël, et ne connais-tu pas ces choses?»
Notre Seigneur lui a ensuite enseigné une grande leçon sur le salut, en disant : «Et comme Moïse éleva le serpent dans le désert, il faut de même que le Fils de l'homme soit élevé, afin que quiconque croit en lui ait la vie éternelle. Car Dieu a tant aimé le monde qu'il a donné son Fils unique, afin que quiconque croit en lui ne périsse point, mais qu'il ait la vie éternelle.» (Jean 3:14-16).
Plus tard, ce Nicodème a compris les mots se Jésus lui avait dits, il a découvert qui ce Jésus était vraiment, se rendre compte qu’il était un pécheur grave, et finalement venu à avoir foi en ce Jésus. Il a découvert comment le Seigneur l’avait sauvé, quelqu’un qui n’avait pas d’autre choix que d’aller en enfer. Il a finalement atteint son salut qui a été donné par l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Il devint donc l’un des deux hommes qui prirent soin du corps de Jésus tout en risquant sa vie avec Joseph d’Arimathée (Jean 19:38-39).
Nous devons comprendre avec précision quel genre d’être nous sommes vraiment. Nous sommes appelés la couvée des malfaiteurs parce que nous sommes nés avec le cœur pécheur qui ne peut que commettre des péchés. C’est parce que nous sommes nés avec un cœur pécheur, nous commettons ces péchés parce que nous sommes nés avec un tel cœur pécheur. Mais si nous étions nés avec un saint cœur ou avec l’Esprit Saint à l’intérieur de nos cœurs, alors nous aurions accompli les accomplissements des œuvres de l’Esprit Saint.
Le livre des Galates chapitre 5 parle de deux sortes de désirs, à savoir, les convoitises de la chair et les désirs de l’Esprit. Les nés de nouveau ont les deux désirs ; les convoitises de la chair et les désirs de l’Esprit Saint. Mais pour ceux qui ne sont pas nés de nouveau en ne connaissant pas l’évangile de l’eau et de l’Esprit, ils n’auront que les convoitises de la chair et seront privés des désirs de l’Esprit Saint. Les cœurs des non-nés de nouveau sont remplis des désirs de se montrer, sont hautement manipulateurs, se rendent exaltés et se font paraître vertueux aux yeux des autres. Ils essaient de se cacher avec des mensonges abondants.
Alors qui sommes-nous devant Dieu? Si nous ne connaissons pas l’évangile de l’eau et de l’Esprit avec précision et n’y croyons pas, alors nous sommes toujours des pécheurs. À l’intérieur du cœur de ceux qui ne croient pas en l’évangile de l’eau et de l’Esprit ne sont que des péchés. Si certaines personnes trouvent qu’elles ne connaissent pas leurs péchés après avoir regardé dans leur cœur devant même la Parole de Dieu, alors cela signifie qu’elles sont incapables de comprendre le chemin du salut, même si elles peuvent devenir des personnes hautes et nobles. C’est comme s’ils devenaient comme les bêtes qui périssent (Psaumes 49:12). On peut même dire que ce ne sont pas des êtres humains. Ce sont bien sûr des êtres humains, mais ce que je dis, c’est que ces êtres humains qui ne reconnaissent pas Dieu sont comme les bêtes qui méritent d’être détruites.
Par conséquent, nous devons nous connaître en toute franchise ; autrement nous ne pouvons pas rencontrer Jésus-Christ qui est descendu sur cette terre par l’évangile de Vérité de l’eau et de l’Esprit, peu importe combien de temps nous avons pu croire en ce Seigneur Jésus avec ferveur.
 

Nous devons nous distancier de la croyance en le Sauveur Jésus d’une manière religieuse

Beaucoup de chrétiens disent : «Jésus! Je t’aime», mais même s’ils le font, cela ne sert à rien. En adorant Jésus, de nombreux pécheurs chrétiens offrent divers instruments de musique, accumulent des piles d’enveloppes de dons monétaires et prêtent allégeance à Dieu avec leur vie. Mais parce que leurs cœurs n’ont pas reçu la rémission des péchés, tous leurs efforts seront vains. Et donc, presque tous ceux qui ont cru en Jésus pendant longtemps sont des pécheurs. C’est parce qu’ils sont piégés dans une foi religieuse qui ne peut jamais leur apporter le salut.
J’étais aussi l’un d’entre eux. Mais après avoir cru en Jésus pendant dix ans, j’ai pu obtenir mon diplôme d’une telle foi religieuse. Vous qui croyez en l’évangile de l’eau et de l’Esprit maintenant, vous avez beaucoup de chance. C’est vraiment un miracle pour vous d’avoir rencontré cet évangile authentique.
Bien que ces pécheurs chrétiens veuillent aussi vivre vertueusement, connaissent bien la Parole de Dieu et y obéissent, pour une raison quelconque, ils continuent à vivre en ne commettant que des péchés. Bien sûr, un crime est quelque chose que nous ne devrions pas commettre, mais il attire toujours nos cœurs à l’essayer. Mais ces pratiquants religieux ne peuvent que continuer à commettre des péchés contre Dieu même s’ils s’efforcent très fort de ne pas le faire. Par conséquent, ils doivent se rappeler qu’ils doivent être changés fondamentalement dans leur cœur. C’est pourquoi Jésus a dit que tout le monde doit naître de nouveau. Il nous dit que nous devons naître deux fois. Vous devez aussi naître de nouveau en croyant en l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Une fois que vous êtes vraiment né de nouveau, vos vies changeront.
Chers croyants, jetez un coup d’œil à mon cas. Il y a longtemps, alors même que je commettais tant de péchés, je ne me rendais pas compte que j’étais un pécheur si grave. J’ai vraiment pensé à me rationaliser en pensant : «Ce n’est pas de ma faute. L’environnement m’a transformé en quelqu’un comme cela, et c’est pourquoi j’ai péché. Je voulais juste passer devant la salle de cinéma, mais mon ami m’a demandé d’aller avec eux. Donc je ne pouvais pas m’en empêcher.» À l’époque où j’étudiais la théologie, je passais devant une salle de cinéma et je pensais, «Les images sur le panneau de signalisation sont trop voyantes. Oh non, je ne dois pas le regarder. C’est trop voyant. Mais qu’est-ce que je fais maintenant? Mes yeux ne sont pas sous mon contrôle. Eh bien, si je vais être comme ça, alors laissez-moi juste jeter un oeil à ces photos du film.» J’allais là-bas et je les regardais pour voir qui était le personnage principal. Je verrais le titre et les photos, donc je trouverais à peu près quel genre d’histoire ce film serait. Je ne dis pas que voir des photos d’un film était un grand péché, mais plutôt, le problème était que le film avait capturé mon cœur plus étroitement que Jésus. Quant à certaines personnes, d’autres choses que les films saisissent leur cœur. Et donc, ils tombent dedans. Autrement dit, ils servent leurs propres convoitises.
Lorsque l’automne arrive, les feuilles de ginkgo jaunissent et commencent à tomber. Lorsque les feuilles continuent de tomber une par une, un nettoyeur de rue les balaie. Mais un peu plus tard, les feuilles tombent à nouveau une par une et continuent de tomber. Même si le nettoyeur les balaie tous les jours, la rue ne reste pas propre. Cependant, lorsque l’hiver arrive enfin, toutes les feuilles des arbres de ginkgo tombent et le pied reste nu.
Je vous dis que si vous ne croyez pas en l’évangile de l’eau et de l’Esprit où tous les péchés à l’intérieur de nos cœurs sont parfaitement balayés, vous continuerez à commettre des péchés. Cependant, une fois que vous rencontrerez Jésus et commencerez à servir l’évangile de l’eau et de l’Esprit, vous ne serez plus comme ça. Lorsque le Seigneur devient votre Maître, vous n’êtes plus comme ça parce qu’il ne reste même pas un seul péché du cœur en vous. Ils sont tous partis. Je ne dis pas que vous deviendrez quelqu’un qui ne pèche plus. Bien sûr, vous commettrez sûrement le péché même après être né de nouveau en croyant en l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Je dis qu’une fois que vous êtes né de nouveau, le Saint-Esprit demeure en vous et la nouveauté du cœur vient à votre esprit. Une fois que vous aurez rencontré la Justice du Seigneur, votre cœur changera. Et après cela, que vous fassiez ou non quelque chose dépend de votre propre volonté.
Jusqu’à présent, en me concentrant sur la partie sur «l’emprisonnement du majordome en chef et du boulanger en chef», je vous ai parlé de la façon dont nous, les humains, sommes devenus pécheurs et pourquoi nous ne pouvons que commettre des péchés. En fait, je voudrais parler sur un autre sujet du même ce passage de l’Écriture, mais si j’essaie de le faire maintenant, des problèmesse poseront. Je vais donc limiter mon sermon à un seul sujet cette fois.
Pour qu’un patient se rétablisse complètement, le médecin doit poser un diagnostic précis et prescrire le médicament correct et le patient doit le reconnaître et lui faire confiance. Ce n’est que si le patient suit cela qu’il sera guéri. Même si le médecin fait un diagnostic précis et donne un remède, si le patient ne croit pas en ce médecin, ce patient n’obéira pas à la prescription telle qu’elle est écrite. Le patient prendra le médicament au hasard, puis le jettera dans une poubelle. Lorsque cela se produit, un tel patient ne gagnera pas une récupération complète. Et donc, répandre cet Évangile face à face n’est pas facile. Par conséquent, vous ne pouvez pas imaginer à quel point il est bon de répandre l’Évangile par ce ministère littéraire. Nous préférons le ministère de la littérature car cette méthode fait rarement mal à la fierté de nos lecteurs lorsqu’on le compare au fait de le faire dans un autre sens. Il leur suffit de lire nos livres et de méditer pour savoir si les enseignements de nos livres sont justes ou non. Ceux qui sont justes d’esprit seront tous sauvés une fois qu’ils liront nos livres sérieusement. La Bible dit : «Ceux-ci étaient plus justes que ceux de Thessalonique, en ce sens qu’ils recevaient la parole avec empressement, et sondaient les Écritures quotidiennement pour savoir si ces choses étaient ainsi» (Actes 17:11). Ainsi, des attitudes attentives et réactives sont surtout nécessaires.
 

Le plan du salut de tous les gens liés à l’enfer est accompli par l’Évangile de l’Eau et de l’Esprit

Quel est notre sort à nous, les êtres humains? Nous sommes des êtres qui allons en direction de l’enfer. Parce que nous sommes nés dans ce monde avec des péchés, nous sommes des êtres qui se dirigent vers l’enfer à cause de ces péchés. Dans ce sermon, je vous ai prêché à propos de ce fait même. Peu importe qui vous êtes, si vous avez le péché, vous ne pourrez pas éviter le jugement juste de Dieu pour les péchés. Une fois qu’un pécheur reçoit ce jugement juste, alors ce pécheur tombera sûrement dans l’étang de feu qui ne sera jamais éteint. C’est pourquoi, de cette vérité, on ne peut ni ajouter ni enlever quoi que ce soit. Si vous êtes une personne qui reconnaît la Parole de Dieu ; si vous êtes une personne qui reconnaît ce qui est dans votre conscience ; si vous êtes une personne qui reconnaît la volonté même de Dieu, la Parole même et la Loi même de Dieu, et si vous croyez en Dieu qui existe pour toujours bien qu’Il ne puisse pas être vu à l’œil nu - alors la toute première chose que vous devez faire est de reconnaître le fait que vous êtes un pécheur qui se dirige vers l’enfer et ensuite croire au Seigneur.
Si vous avez reçu un diagnostic que vous vous dirigez vers l’enfer à cause de vos péchés, Dieu n’aurait-il pas un plan pour votre salut? Parce que Dieu vous aime, Il a mis en place un plan. Le salut est quelque chose que Dieu ne fait pas selon n’importe quel plan. Dans mon prochain sermon, je vous parlerai spécifiquement de la façon dont Dieu a mis en place le plan de notre salut.
Je vous le dis parce que j’ai rencontré le Seigneur et l’évangile de l’eau et de l’Esprit avant vous, pas parce que je suis plus excellent que vous. Je suis le même que vous. Je suis un être humain comme vous, mais le Seigneur a eu la gentillesse de me rencontrer en premier. Ainsi, j’en suis venu à rencontrer la Parole de la Vérité de l’eau et de l’Esprit d’abord. Ainsi, par cette Parole évangélique, mes péchés ont été complètement purifiés. Ce qui est incroyable, c’est que tous mes péchés ont été en fait balayés une fois pour toutes juste au moment où j’ai appris à connaître la Parole de la Vérité, non pas parce que j’avais parlé en langues, offert des prières au sommet des montagnes, ou offert des prières de repentance, etc. Quand j’ai entendu que c’est la Parole de l’Évangile, j’ai cru en cette Parole, et tous mes péchés ont disparu. Ainsi, j’ai pu recevoir mon salut. Par conséquent, même si je manque encore, j’ai pu me tenir devant vous comme ceci et vous prêcher la Parole jusqu’à présent.
Je remercie Dieu. Alors que je termine ce sermon, j’espère que vous saurez tous la vérité que les gens qui ont des péchés dans leur cœur sont destinés à recevoir la punition de Dieu. Et je veux que vous connaissiez et croyiez avec précision en l’évangile de l’eau et de l’Esprit après avoir reconnu votre nature pécheresse. Si vous faites cela, vous serez sûrement purifié de tous vos péchés une fois pour toutes.