Sermons

Sujet 16: L’Evangile de Jean

[PARTIE 6-18] Jésus, qui nous a donné le pain de vie (Jean 6:54-63)

(Jean 6:54-63)
«Celui qui mange ma chair et qui boit mon sang a la vie éternelle; et je le ressusciterai au dernier jour. Car ma chair est vraiment une nourriture, et mon sang est vraiment un breuvage. Celui qui mange ma chair et qui boit mon sang demeure en moi, et je demeure en lui. Comme le Père qui est vivant m’a envoyé, et que je vis par le Père, ainsi celui qui me mange vivra par moi. C’est ici le pain qui est descendu du ciel. Il n’en est pas comme de vos pères qui ont mangé la manne et qui sont morts: celui qui mange ce pain vivra éternellement. Jésus dit ces choses dans la synagogue, enseignant à Capernaüm. Plusieurs de ses disciples, après l’avoir entendu, dirent: Cette parole est dure; qui peut l’écouter? Jésus, sachant en lui-même que ses disciples murmuraient à ce sujet, leur dit: Cela vous scandalise-t-il? Et si vous voyiez le Fils de l’homme monter où il était auparavant? C’est l’esprit qui vivifie; la chair ne sert de rien. Les paroles que je vous ai dites sont esprit et vie.»
 


Le Seigneur a expié tous nos péchés à vous et moi


En venant sur cette terre, notre Seigneur a pris tous les péchés de mon âme, les a expiés, et a été jugé pour eux. Ainsi, Il a fait de nous des gens sans péché. Devenir un esprit sans péché, une personne sans péché, est vraiment quelque chose d’extraordinaire. Hormis ceux qui ont reçu le salut, il n’y a personne qui soit sans péché. 
Vous êtes de chair, mais vous avez un esprit. Parce que Jésus, qui est Dieu, a expié tous les péchés de nos esprits, nous sommes devenus justes et sans péché puisque nos esprits ont reçu le salut. Quelle plus grande bénédiction y a-t-il que de devenir une personne sans péché? Nous devons réaliser que la bénédiction qui est nôtre en étant devenus sans péchés est quelque chose de grand. La plus grande bénédiction est le fait d’être sans péché. C’est parce qu’il y a tant d’avantages une fois qu’on est sans péché. Avant tout, nous pouvons vivre dans ce monde sans hésitations. Le fait que nous puissions vivre honorablement dans ce monde sans peur du jugement est une bénédiction que seule une personne dont les péchés ont disparu par l’eau et l’Esprit peut avoir. Devant le Seigneur, nous rendons vraiment grâces et Lui rendons la gloire. 
Chers croyants, la pensée que nous sommes les seuls qui jouissent de la bénédiction de la pureté me désole pour ceux qui ne sont pas dans la bénédiction. Même Dieu ne veut pas que cet évangile précieux ne soit connu que parmi nous. Donc, j’ai le désir qu’en répandant cet évangile, nous ayons des gens qui deviennent sans péché comme nous. Parce que cette œuvre est aussi le commandement du Seigneur (Matthieu 28:19-20), nous diffusons avec joie cet évangile dans le monde entier. Le Seigneur nous a demandé de faire connaître à toute personne combien l’amour de Dieu est grand et parfait. Il nous a dit de faire savoir à toutes les nations combien Dieu nous aime et comment le Seigneur a expié tous nos péchés et nous a donné la vie éternelle.
 


Puisque notre Seigneur a expié tous nos péchés par l’évangile de l’eau et de l’Esprit, nous n’avons pas de péché dans nos cœurs 


Mes chers croyants, en tant qu’hommes, comment les gens peuvent-ils dire être sans péché? Le Seigneur dit: «Je vous dis que quiconque regarde une femme pour la convoiter a déjà commis un adultère avec elle dans son cœur» (Matthieu 5:28). Puisque les gens commettent des péchés avec leurs yeux, comment peuvent- ils être sans péché? Ce que je demande c’est comment un homme peut être sans péché comme Dieu? Savez-vous que vous êtes sans péché parce que le Seigneur a expié vos péchés? Chers croyants, ce n’est possible que par la grâce de Dieu. Vraiment, nous avons pu recevoir le salut des péchés parce que Dieu a eu pitié de nous et nous a sauvés.
Ce que je dis c’est que puisque le fait de vivre honorablement en étant sans péché vient de la grâce de Dieu, comment pouvons-nous être les seuls à posséder cette Vérité précieuse? Dans ce monde, on souffre, il y a de la honte, du suicide, des maladies du cœur et du corps. Et, il y a beaucoup de gens qui meurent parce que rien ne va bien, parce qu’ils sont aveugles spirituellement, et parce qu’ils sont confus physiquement. Mais, comment ceux qui ont reçu la rémission des péchés devant Dieu peuvent-ils se détourner de la volonté de Dieu et être ignorants, alors qu’ils possèdent et jouissent de cette Vérité précieuse pour eux-mêmes? C’est ce que j’essaie de dire.
Dieu n’aime pas que nous, mais tout le monde. Et, Il a sauvé tout le monde du péché. La seule différence c’est que certains ont reçu la grâce devant Dieu en connaissant et croyant en la Vérité, et d’autres n’ont pas reçu la grâce parce qu’ils n’ont pas cru en la Vérité n’en ayant pas connaissance, et la Vérité c’est que Dieu aime tout le monde.
Quand une multitude a commencé à suivre le Seigneur, Il eut pitié d’eux, nourrit plus de cinq mille personnes en bénissant cinq pains et deux poissons qu’un enfant avait donnés. Les gens, après avoir mangé cela, essayaient de faire de Jésus leur roi. Mais, voyant leurs intentions, le Seigneur partit. Les disciples traversèrent la mer de Tibériade en barque, mais Jésus n’était pas avec eux. Ainsi, quand les disciples rencontrèrent un grand vent et eurent peur, ne sachant que faire, il est écrit que Jésus vint marchant sur l’eau et la calma.
Le jour suivant, ceux qui ont vécu la bénédiction du «miracle des cinq pains et des deux poissons» virent que Jésus n’était pas là, et commencèrent à chercher le Seigneur. Jésus avait guéri les malades, ressuscité des morts, et nourri plus de cinq mille personnes avec un panier de nourriture. Parce qu’il était difficile pour eux de vivre, leur pays étant sous la domination de Rome, ces gens pensaient que s’ils faisaient de Jésus qui les avait nourris leur roi et Le servaient, ils seraient libres de la destitution et rejetteraient l’Empire Romain. C’est pourquoi les gens cherchaient Jésus. Mais, la motivation n’était pas de recevoir la vie éternelle en obtenant la rémission des péchés, ils voulaient plutôt manger du pain pour la chair et se rassasier.
De même, aujourd’hui, beaucoup de chrétiens croient en Jésus pour le pain de la chair. Pourquoi croient-ils en Jésus? Ils croient en Lui pour la bénédiction de la chair. Le Seigneur dit de jouir de la vie éternelle en étant né de nouveau et de mener la vie d’un disciple qui transmet cette bénédiction. Mais la foi de la multitude qui cherchait Jésus visait la satisfaction des désirs de la chair. C’est pour cela que notre Seigneur dit: «Vous me cherchez, non parce que vous avez vu des miracles, mais parce que vous avez mangé des pains et que vous avez été rassasiés» (Jean 6:26) à ceux qui venaient pour avoir encore du pain après avoir vu les miracles de Jésus. Le Seigneur savait qu’ils venaient pour le pain de la chair. Il nous dit que lorsque quelqu’un cherche le Seigneur, il ne faut pas le chercher pour avoir du pain à manger, mais plutôt confirmer et croire les signes qui nous disent que Jésus est le Sauveur qui a expié nos péchés. Cela signifie que lorsque Jésus a fait le miracle des cinq pains et des deux poissons, les gens auraient dû reconnaître qu’il est le Fils de Dieu, le Dieu qui a créé les Cieux et la terre, et Celui qui était venu pour donner la vie au peuple.
Jésus voulait que ces gens sachent qu’Il est le Fils de Dieu et le Sauveur qui expirerait les péchés de toute l’humanité. Cependant, ils l’ont perçu comme une personne qui leur avait donné du pain à manger. Parce qu’ils ont vu Jésus comme quelqu’un qui pourvoit à leur chair seulement, Il était insatisfait et leur dit: «Comment ne travaillez-vous pas pour la nourriture qui ne périt pas, mais me suivez-vous pour ce qui périt? Ne me suivez-vous pas pour manger encore du pain? Me cherchez-vous jusqu’ici pour manger encore du pain, comme si vous alliez à une fête?» Jésus trouvait cela regrettable: «Si vous cherchez la vie éternelle, je vous donnerai la vie éternelle, et si vous cherchez la rémission du péché, je vous donnerai la rémission des péchés une fois pour toute et ferai de vous des enfants de Dieu. Et, si vous cherchez la bénédiction du ciel, je peux vous donner la bénédiction du ciel. Mais comment pouvez-vous rechercher seulement les choses de la terre?»
Regardons au passage des Ecritures de l’évangile de Jean chapitre 6 versets 28 à 40. «Ils lui dirent: Que devons-nous faire, pour faire les œuvres de Dieu? Jésus leur répondit: L’œuvre de Dieu, c’est que vous croyiez en celui qu’il a envoyé. Quel miracle fais-tu donc, lui dirent-ils, afin que nous le voyions, et que nous croyions en toi? Que fais-tu? Nos pères ont mangé la manne dans le désert, selon ce qui est écrit: Il leur donna le pain du ciel à manger. Jésus leur dit: En vérité, en vérité, je vous le dis, Moïse ne vous a pas donné le pain du ciel, mais mon Père vous donne le vrai pain du ciel; car le pain de Dieu, c’est celui qui descend du ciel et qui donne la vie au monde. Ils lui dirent: Seigneur, donne-nous toujours ce pain. Jésus leur dit: Je suis le pain de vie. Celui qui vient à moi n’aura jamais faim, et celui qui croit en moi n’aura jamais soif. Mais, je vous l’ai dit, vous m’avez vu, et vous ne croyez point. Tous ceux que le Père me donne viendront à moi, et je ne mettrai pas dehors celui qui vient à moi; car je suis descendu du ciel pour faire, non ma volonté, mais la volonté de celui qui m’a envoyé. Or, la volonté de celui qui m’a envoyé, c’est que je ne perde rien de tout ce qu’il m’a donné, mais que je le ressuscite au dernier jour. La volonté de mon Père, c’est que quiconque voit le Fils et croit en lui ait la vie éternelle; et je le ressusciterai au dernier jour.»
Chers croyants, pourquoi notre Seigneur est-il venu sur la terre et a-t-il fait des miracles? Le Seigneur l’a fait pour nous enseigner qu’Il est le Fils de Dieu et le Sauveur des hommes. Si Jésus était venu sur terre et n’avait guéri que les maladies des gens, ceux qui ont été guéris auraient vécu seulement quelques années de plus puis iraient en enfer après êtres morts avec des péchés dans leur cœur. Donc, il n’y aurait pas de bénéfice à la venue de Jésus sur terre. Notre Seigneur fit des miracles et des prodiges pour montrer que le Seigneur Lui-même est le Sauveur, et qu’Il a le pouvoir d’expier tous les péchés des hommes une fois pour toutes.
Les différents miracles de Jésus étaient l’image de la rémission des péchés. Le Seigneur a fait le miracle des cinq pains et des deux poissons pour nous enseigner quel genre de foi fait obtenir la vie éternelle: «Je vous donne ma chair, et je vous donne mon sang. Ainsi, je vous donne ma vie. Vous recevez la rémission des péchés et obtenez la vie éternelle en mangeant ma chair et mon sang.» Le Seigneur fit le miracle des cinq pains et deux poissons pour nous enseigner que Jésus Lui-même est le pain qui vient du ciel et que si les gens mangent le pain qui vient du ciel, ils obtiennent la vie éternelle.
Chers croyants, beaucoup de faux prophètes aujourd’hui font des miracles, mais ce sont des tromperies. Notre Seigneur fit des miracles pour expier tous nos péchés en venant sur terre et pour nous enseigner qu’Il est le Fils de Dieu et notre Sauveur, le Rédempteur.
Quand Jésus dit qu’Il est le pain, à quoi les gens ont-ils fait attention? Ils étaient intéressés au pain lui-même. Ils pensaient qu’ils n’auraient plus faim s’ils pouvaient manger la manne du ciel, comme au temps de Moïse. C’est pourquoi ils dirent: «Nos pères ont mangé la manne dans le désert, tout comme il est écrit Il nous a donné à manger le pain du ciel.» En réponse, notre Seigneur dit: «La manne ne vient pas de Moïse, mais plutôt, de Mon Père.» Dans l’Ancien Testament, Dieu a donné au peuple d’Israël de la manne quand ils erraient dans le désert pendant 40 ans, et ils ont réussi à survivre sans avoir à cultiver la nourriture. De même, dans le Nouveau Testament, Dieu a donné Sa propre vie pour nous et nous pouvons vivre pour toute l’éternité. Il dit que, en prenant l’exemple de Dieu donnant la manne lorsque le peuple d’Israël vivait dans le désert il y a longtemps, Dieu le Père, par Jésus, permet que maintenant des gens reçoivent la rémission du péché en mangeant et en buvant la chair et le sang de Jésus et obtiennent ainsi la vie éternelle.
 

Les gens s’intéressent à la nourriture qui périt

La multitude a été très intéressée par la question: «Que puis-je faire pour manger et être rassasié aujourd’hui?» Toutefois, notre Seigneur était intéressé à ce que les gens puissent recevoir la rémission du péché et à les faire vivre éternellement en renonçant à Lui-même pour qu’ils mangent et boivent. Jésus a donné Sa chair et Son sang afin que nous puissions vivre sur cette terre en abondance et aussi pour nous faire entrer dans le Royaume des Cieux, car on n’étanche pas la faim et la soif pour l’éternité en mangeant une seule fois. Notre Seigneur est venu sur cette terre non pour la satisfaction de notre chair, mais pour que nos esprits soient libres du péché et pour pouvoir vivre dans la paix pour toute l’éternité.
Pourquoi est-ce que vous croyez en Jésus? Avez-vous peut-être cru en Jésus, afin que votre chair soit bien? Vous ne devez pas travailler pour la nourriture qui périt. Au lieu de cela, vous devez faire le travail pour la nourriture qui ne périt pas. Si l’on est en bonne santé à l’intérieur, l’extérieur deviendra sain, aussi. Chers croyants, si nous croyons au Seigneur dans nos cœurs et connaissons le véritable Evangile de façon plus détaillée, et si l’Evangile pénètre plus profondément nos cœurs, nos infirmités de la chair seront guéries, aussi. Cependant, s’il y a des péchés dans nos cœurs, nos cœurs deviendront malades et nos esprits aussi tomberont malades. Et donc, notre corps sera finalement affecté. Nous devons comprendre ce fait. C’est pourquoi il est dit dans la Bible, «L'esprit de l'homme le soutient dans la maladie; Mais l'esprit abattu, qui le relèvera?» (Proverbes 18:14).
Notre Seigneur est venu sur cette terre pour effacer les péchés de notre esprit. C’est un fait que vous devez connaître. Le Seigneur n’est pas descendu sur cette terre dans la chair pour nous faire manger et bien vivre et nous rendre riches. Chers croyants, comprenez-vous cela? La grande multitude a cherché Jésus quand Il vivait sur la terre de Judée parce qu’ils voulaient manger le pain de la chair. Toutefois, nous ne devrions pas être comme ces personnes. Notre Seigneur a effacé tous les péchés de l’humanité se donnant Lui-même entièrement, pour tous les peuples du monde. Jésus l’a fait afin que toutes les personnes reçoivent la vie éternelle en croyant en Lui.
Chers saints, notre esprit doit devenir sain tout d’abord. Si premièrement nos esprits sont bien, tout le reste sera alors bien aussi. Toutes les bénédictions viendront à nous. Une personne qui s’unit à l’Eglise de Dieu dans la foi après avoir reçu la rémission du péché, demeure dans la Parole, et vit avec la nette conviction que son esprit n’a pas de péché, a un corps qui est en bonne santé aussi. Une voie s’ouvre à tout ce que la personne fait. C’est parce que le Seigneur donne à cette personne tous les bienfaits que l’on ne peut tout simplement pas exprimer par des mots. Bien que cela puisse ne pas être visible avec les yeux désormais, la personne sera en mesure de goûter les bénédictions et le secours du Seigneur, qu’il fournit à certains moments.
Toutefois, si l’esprit va mal, chers croyants, c’est la fin. Si l’esprit va mal, tout ressemble à la tombée de la nuit, et même avec les deux yeux ouverts, on n’est pas en mesure de trouver le chemin. Même en plein jour c’est la confusion, l’errance et le questionnement: «Où est la route?» Si l’esprit va mal, on peut commencer à se demander: «Hélas, que dois-je faire? Que dois-je faire? Que dois-je faire pour trouver une façon de vivre? Quel travail dois-je faire? Par quelles entreprises dois-je commencer? Comment puis-je résoudre les problèmes de famille?» Mais, on ne trouve pas de réponse à toutes ces questions. C’est la raison pour laquelle l’esprit doit être bien tout d’abord. Si nous recevons dans nos cœurs la rémission des péchés, les péchés disparaissent complètement grâce à notre Seigneur, et une voie est ouverte. Par conséquent, nos esprits doivent être bien en premier. L’esprit doit être à l’aise pour que tout le reste aille bien.
Il fut un temps où mon corps était en très mauvais état. D’ailleurs, à cause de ma maladie, j’ai commencé à croire en le Seigneur au début de ma vingtaine. Et près de vingt ans se sont écoulés depuis que j’ai vraiment rencontré le Seigneur à travers le véritable évangile de l’eau et de l’Esprit. Toutefois, mon corps n’était pas en meilleure forme. Allais-je obtenir de meilleures choses tout de suite juste parce que j’ai rencontré le Seigneur et que mon esprit allait bien? Ce n’est pas le cas. Le fait est que mon corps est allé vraiment mieux sans en être conscient, alors que je méditais tous les jours sur la façon dont notre Seigneur avait effacé mes péchés, en le réaffirmant avec la Parole chaque jour, écoutant la Parole tous les jours, partageant avec les autres saints par l’étude de la Parole, et diffusant le fait qu’il avait effacé tous nos péchés avec la Parole. Comme mon cœur allait mieux, mon corps allait mieux, les yeux de la chair sont devenus plus clairs, et notre Seigneur m’a béni dans tout ce que j’ai fait.
Dans un premier temps, après avoir reçu le salut, il y avait plus de pertes du point de vue de la chair, mais le temps passant, notre Seigneur m’a considérablement béni, et plus que toute autre chose, j’ai commencé à avoir une foi plus forte. Le Seigneur m’a donné la foi que Lui-même, qui m’a sauvé et a effacé tous les péchés de mon âme, assumera la responsabilité pour moi et me bénira. Après avoir atteint cette foi, bien qu’il y ait eu de nombreuses occasions où je L’ai déçu, le Seigneur ne m’a jamais déçu, pas une seule fois. En vérité, il y avait beaucoup de moments où j’ai eu l’impression que Dieu était déçu de mes défauts, et il y a aussi de nombreuses fois, vraiment, où je pense que d’autres personnes étaient déçues. Mais, le Seigneur ne m’a pas déçu, non pas une fois.
Pourquoi notre Seigneur est-il venu sur terre? Le Seigneur n’est pas venu pour Son plaisir. La raison de sa venue est de faire la volonté de Dieu le Père, comme il est dit: «Je suis descendu du ciel, non pour faire ma volonté, mais la volonté de celui qui m’a envoyé. La volonté du Père qui m’a envoyé, c’est que je ne perde aucun de ceux qu’il m’a donnés, mais que je le ressuscite au dernier jour» (Jean 6:38-39).
Voulez-vous recevoir la rémission des péchés? Voulez-vous devenir enfant de Dieu, sans péché dans votre esprit? Si vous le voulez, vous recevrez la rémission des péchés. Qui sont ceux dont il dit: «ceux qu’Il m’a donnés»? Ce sont ceux qui cherchent le Seigneur avec le désir de la rémission des péchés. Regardez Zachée (Luc 19:2-5). Bien qu’il ait commis beaucoup de péchés honteux et que sont cœur ait été souillé de péché, il s’approcha du Seigneur parce qu’il voulait être purifié devant Dieu et entrer dans le Royaume de Dieu. 
Chers croyants, si quelqu’un vient devant Dieu, Il donne Son amour. Le fait est que, pour les gens qui cherchent vraiment le Royaume de Dieu, Dieu le Père a expié tous les péchés en envoyant Son propre fils unique, Jésus, sur la terre. Et Jésus, suivant la volonté de Dieu, vint sur la terre, fut baptisé au Jourdain, et accomplit notre salut en mourant à la Croix où Il versa Son sang.
 

«Elle enfantera un fils, et tu lui donneras le nom de JESUS»

Dans l’Evangile de Matthieu chapitre 1 versets 21-23, il est écrit: «Elle enfantera un fils, et tu lui donneras le nom de Jésus; c'est lui qui sauvera son peuple de ses péchés. Tout cela arriva afin que s'accomplît ce que le Seigneur avait annoncé par le prophète: Voici, la vierge sera enceinte, elle enfantera un fils, et on lui donnera le nom d'Emmanuel, ce qui signifie Dieu avec nous.»
La Vierge Marie conçut l’enfant Jésus. Elle l’a conçu par le Saint-Esprit. Le Saint-Esprit est Dieu. Pour que Dieu sauve les humains, Il devait naître en chair. Puisque les gens ne pouvaient être sauvés que si Jésus prenait les péchés de la chair sur Sa propre chair, notre Seigneur est venu dans ce monde par le corps de la Vierge Marie. Et par un ange, Dieu donna un nom pour le bébé qui allait naître: «elle enfantera un fils, et tu lui donneras le nom de Jésus; c'est lui qui sauvera son peuple de ses péchés.» (Matthieu 1:21).
Il est dit que Jésus a été conçu par le Saint-Esprit. Le Saint-Esprit est Dieu. Cela signifie que pour que Dieu devienne le rédempteur de l’humanité, Il devait naître comme l’enfant Jésus, du corps de Marie. Il est dit: «Voici, la vierge sera enceinte, elle enfantera un fils, et on lui donnera le nom d'Emmanuel, ce qui signifie Dieu avec nous.» (Matthieu 1:23), et, Emmanuel signifie que Dieu est avec nous (Esaïe 7:14), cela nous montre donc que Dieu est venu sur la terre sous la forme d’un homme.
Maintenant, nous devons comprendre pourquoi Dieu est venu comme un homme. Il fallait qu’un corps prenne tous les péchés des gens pour ôter le péché du monde. C’est une façon d’offrir un sacrifice comme dans l’Ancien Testament où il y avait un sacrifice animal sans défaut pour expier les humains qui transféraient leurs péchés. Et c’est pour cela que Jésus, comme offrande pour nous tous les hommes, est venu sur la terre comme un homme.
En Lévitique dans l’Ancien Testament, si les gens voulaient la rémission des péchés, ils l’obtenaient en offrant un animal sans défaut. Si une personne amenait un animal sans défaut et posait ses mains dessus, les péchés étaient transférés sur ce sacrifice. Et, ce sacrifice sans défaut mourait à la place de la personne qui avait péché. Comme il est dit: «Car l'âme de la chair est dans le sang…car c'est par l'âme que le sang fait l'expiation.» (Lévitique 17:11), les gens mettaient leur péché sur un animal fait de chair et le saignaient. Les gens de l’Ancien Testament recevaient la rémission des péchés de cette façon.
Notre Dieu, pour nous sauver de la même façon, vint sur la terre Lui-même comme un homme. Et, nous verrons comment il nous a sauvés en regardant au passage de l’Ecriture de l’Evangile de Matthieu chapitre 3. Ce sont les paroles écrites de la façon dont Jésus nous a donné Sa chair.
«Alors Jésus vint de la Galilée au Jourdain vers Jean, pour être baptisé par lui. Mais Jean s'y opposait, en disant: C'est moi qui ai besoin d'être baptisé par toi, et tu viens à moi! Jésus lui répondit: Laisse faire maintenant, car il est convenable que nous accomplissions ainsi tout ce qui est juste. Et Jean ne lui résista plus. Dès que Jésus eut été baptisé, il sortit de l'eau. Et voici, les cieux s'ouvrirent, et il vit l'Esprit de Dieu descendre comme une colombe et venir sur lui. Et voici, une voix fit entendre des cieux ces paroles: Celui-ci est mon Fils bien-aimé, en qui j'ai mis toute mon affection.» (Matthieu 3:13-17).
Il y a trois personnes en Dieu—le Père, le Fils, et le Saint-Esprit. Les trois sont différents en statut, mais ils sont Dieu. Jésus est Dieu. Le Saint-Esprit est Dieu aussi. Le Père est Dieu aussi. Les trois personnes de Dieu ont la même intention, et Jésus, qui est le Fils du Père, vint sur terre comme un homme. Etant né dans ce monde de Marie, Jésus fut baptisé par Jean-Baptiste qui était représentant de l’humanité. C’est pour cela que Dieu rend témoignage à Son fils en disant: «Celui-ci est mon fils bien aimé, en qui j’ai mis toute mon affection» (Matthieu 3:17) après que Jésus ait été baptisé. Qui témoigne de quoi? Dieu le Père témoigne que Jésus qui a été baptisé est Son fils. Par ce baptême, les péchés du monde sont venus sur Lui. C’est pour cela qu’au lendemain du baptême, Jean-Baptiste dit: «Voici l’Agneau de Dieu qui ôte le péché du monde!» (Jean 1:29).
Notre Dieu envoya le pain de la vie éternelle du Ciel. Ce pain est Son Fils, Jésus. Il a envoyé Jésus, le Créateur, le Roi des rois, le Seigneur de tout, le Fils de Dieu qui est aussi Dieu, sur la terre. Jésus, envoyé sur terre sous la forme d’un homme, prit tous les péchés de l’humanité par le baptême. Dieu fit transférer les péchés du monde sur Son Fils, et fit recevoir la rémission des péchés aux hommes par la foi, car Jésus a pris tous les péchés de l’humanité sur Sa chair. 
Des gens disent: «Jésus a été baptisé au Jourdain pour donner un exemple d’humilité. Ce n’est pas le cas. Il n’a pas commencé Sa vie publique par le baptême pour montrer Son caractère humble. Ce n’est pas une œuvre inutile parmi tout ce qu’Il a fait en venant sur terre. Pourquoi le Seigneur, venu pour nous sauver vous et moi, a-t-il commencé en allant vers Jean-Baptiste, courbant sa tête devant lui, et étant baptisé? Pourquoi les quatre évangiles commencent tous par le ministère de Jésus en parlant de Son baptême, et pourquoi les disciples mentionnent- ils, à maintes occasions, le baptême de Jésus? Pourquoi l’apôtre Paul proclame-t-il: «Vous tous, qui avez été baptisés en Christ, vous avez revêtu Christ.» (Galates 3:27)?
Notre Seigneur est venu sur terre pour nous sauver, et à l’âge de trente ans, Il prit les péchés de l’humanité sur Son corps. Son corps était sans péché. Pourquoi? Parce que Jésus n’était pas né de l’union d’un homme et d’une femme. Pour être dans la chair, mais divinement pur, Il avait utilisé le corps de Marie. Et, pour prendre les péchés de l’humanité sur Lui, Il a été baptisé au Jourdain. C’est ce que signifie: «Jésus a donné Sa chair pour nous.»
 


Pourquoi Jésus devait-Il être baptisé par Jean-Baptiste?


Jean-Baptiste était un messager envoyé par Dieu. Dans l’Ancien Testament, le Souverain Sacrificateur Aaron, comme représentant des Israélites, faisait l’imposition des mains sur le sacrifice le 10ème jour du 7ème mois, pour expier les péchés du peuple d’Israël une fois pour toutes (Lévitique 16:20-22, 29). Le Souverain Sacrificateur transférait les péchés du peuple sur la chair du sacrifice une fois pour toutes en posant ses mains dessus comme représentant selon le système sacrificiel établi par Dieu. Ainsi, il fallait envoyer un représentant de l’humanité sur la terre pour que Dieu expie tous les péchés de l’humanité en les mettant sur Jésus. C’est pour cela que, 6 mois avant la naissance de Jésus, Jean-Baptiste est né de Zacharie, un descendant du Souverain Sacrificateur Aaron (Luc 1:5-25).
Dieu est un Dieu d’Alliance. Comme Il l’a promis dans le système sacrificiel et Sa Parole prophétique, Dieu est venu sur terre et a donné Sa chair pour l’humanité. Pour ce faire, par qui a-t-Il pris nos péchés? Par Jean-Baptiste. Jésus a reçu le baptême de Jean-Baptiste, le messager de Dieu et le représentant de l’humanité. Le Seigneur a témoigné personnellement que Jean-Baptiste était le représentant de tout le monde, disant: «Car c’est celui dont il est écrit: Voici, j’envoie mon messager devant ta face, Pour préparer ton chemin devant toi. Je vous le dis en vérité, parmi ceux qui sont nés de femmes, il n’en a point paru de plus grand que Jean-Baptiste. Cependant, le plus petit dans le royaume des cieux est plus grand que lui» (Matthieu 11:10-11).
Il dit que le plus petit du Royaume des Cieux est plus grand que lui parce que Jean-Baptiste était le représentant de la terre. Un représentant de la terre, quoi qu’il soit grand, est plus petit que le plus petit du Royaume des Cieux. Mais, Jean-Baptiste est le plus grand sur terre. Le plus grand né de femme désigne le représentant de tous les hommes. Aussi, le Seigneur, faisant référence au livre de Malachie chapitre 3 verset 1, dit: «Voici, j'enverrai mon messager; Il préparera le chemin devant moi» (Malachie 3:1). Cela signifie que Dieu, pour expier les péchés, a envoyé un représentant des hommes 6 mois avant qu’Il ne vienne sur terre. Qui est-il? C’est Jean-Baptiste. 
«Voici, j’enverrai mon messager; 
Il préparera le chemin devant moi. 
Et soudain entrera dans son temple 
le Seigneur que vous cherchez; 
Et le messager de l’alliance 
que vous désirez, voici, il vient, 
Dit l’Éternel des armées» (Malachie 3:1).
A qui se rapporte le messager de Dieu mentionné ici? Jésus dit personnellement que c’est Jean-Baptiste. Jésus témoigne qu’Elie qui devait venir n’est autre que Jean-Baptiste (Malachie 4:5).
Vers la fin de l’Ancien Testament, la nation d’Israël fut détruite et il n’y avait plus d’espoir parce qu’ils s’étaient éloignés de Dieu. Alors, Dieu, par le prophète Malachie, promit d’envoyer un représentant comme Son messager, le Souverain Sacrificateur. Il promit d’envoyer un représentant de l’humanité avant le Seigneur pour prendre les péchés des hommes par le baptême. Pour nous sauver, Il a effectivement mis en place un plan parfait. 
«Depuis le temps de Jean-Baptiste jusqu’à présent, le royaume des cieux est forcé, et ce sont les violents qui s’en s’emparent» (Matthieu 11:12). Depuis le temps de Jean-Baptiste jusqu’à maintenant, le Royaume des Cieux est forcé par les gens de foi. Au chapitre 3 de l’évangile de Matthieu, pourquoi Jésus devait-Il être baptisé? Dans l’évangile de Jean chapitre 6, Jésus dit: «Quiconque mange Ma chair et boit Mon sang a la vie éternelle. Vous pouvez alors demeurer en moi comme je demeure dans le Père. Mais, si vous ne mangez Ma chair ni ne buvez Mon sang, vous et moi n’avons rien à faire ensemble.» De la chair et le sang de Jésus, si quelqu’un ignore l’un ou l’autre, il ne pourra ni demeurer en Jésus, ni obtenir la vie éternelle.
«Oh, j’aime le sang de Jésus, mais pas la chair.» Quelqu’un dit-il cela? Pour expier nos péchés, notre Seigneur vint dans ce monde dans la chair, prit nos péchés en étant baptisé dans Son corps, et nous rendit sans péché dans nos cœurs. Il a planifié de nous sauver, alors nous devons le croire. Si nous ignorons soit la chair soit le sang de Jésus, ce serait comme ignorer le plan de salut de Dieu. 
Notre Dieu a été baptisé pour nous sauver. Et c’est pour cela que Jésus a commandé à Jean-Baptiste: «Laisse faire maintenant». «Es-tu le Souverain Sacrificateur de la terre? Es-tu le représentant de l’humanité? Ne dis rien, mais pose tes mains sur ma tête comme je t’ai dit de le faire. Si tu le fais, les péchés du monde viendront sur moi. Il est juste que nous permettions aux gens d’être sans péché en faisant cela. Cela revient à accomplir ce qui est juste.» 
Chers croyants, est-ce correct ou non? Oui. Jésus nous a-t-Il sauvés en disant: «Hé, je meurs pour toi. Crois en moi, en étant sur la Croix sans avoir pris les péchés, bien qu’ils soient en nous? » S’il l’avait fait, nos péchés seraient encore en nous, et les péchés ne partiraient jamais de nos cœurs. La raison est la même que celle pour laquelle il y a du péché dans le cœur de ceux qui ne croient pas au baptême de Jésus. 
Vous ne pouvez pas ignorer le baptême de Jésus. Chers croyants, si nos esprits reçoivent la rémission des péchés, ce n’est qu’en ayant foi en le fait que notre Seigneur a été baptisé au Jourdain pour prendre les péchés à ce moment là. Sans la foi en le baptême de Jésus, qui est notre nourriture, comment pouvons-nous dire que notre esprit est sans péché? Notre Dieu est le Dieu juste. Parce que nous péchons toute notre vie dans la chair, nous devons mourir à cause de nos péchés. Mais, le Seigneur est venu sur terre comme un homme pour expier tous les péchés, et nous a sauvés en prenant le péché de tout le monde par le baptême qu’Il a reçu et le sacrifice de Sa chair à la Croix. 
Jésus a été baptisé au Jourdain. Que signifie le mot «baptême»? Tout d’abord, le mot «baptême» signifie «purifier». Chers croyants, comment vos cœurs sont-ils purifiés? Quand nos cœurs sont pleins de péché, comment sont-ils purifiés? Les péchés de nos cœurs sont purifiés parce que tout péché a été transféré sur Jésus. Nos péchés ont été transférés sur Jésus parce qu’il a pris les péchés par le représentant de tout le monde, et parce que nos péchés ont été transférés, les péchés de nos cœurs ont disparu entièrement par cette purification. Quand nous regardons au système sacrificiel de l’Ancien Testament, les péchés n’étaient-ils pas transférés lorsqu’un pécheur mettait ses mains sur un animal? Alors, y avait-t-il encore du péché dans la personne? Non, il n’y en avait pas. Il n’y avait pas de péché, car les péchés étaient effacés. C’est la rédemption. La rédemption signifie qu’il n’y a plus de péché parce que le prix a été payé.
Au jour de la rédemption, le Souverain Sacrificateur Aaron posait ses mains sur le sacrifice pour le peuple d’Israël. Parce que les péchés du peuple d’Israël passaient sur le sacrifice entièrement de cette façon, les péchés de ces gens étaient effacés. Donc, l’on recevait la rémission des péchés en ayant foi en cela. De même, le fait est que Jésus, pour expier nos péchés, a pris les péchés de toute l’humanité en étant baptisé par Jean-Baptiste qui est le représentant de l’humanité. Les péchés sont effacés par la foi en cela. 
Deuxièmement, le mot «baptême» signifie aussi «enterrer». En d’autres termes, il implique la mort. Chers croyants, pourquoi Jésus est-il mort? Jésus est mort à la Croix parce qu’Il avait pris nos péchés au Jourdain. Jésus n’avait pas de péché. Il n’a même pas commis un seul péché. Vous pouvez chercher en détail dans les évangiles, il n’y a pas un seul passage qui montre Jésus faisant une erreur. Jésus n’a pas d’imperfection, ni spirituellement, ni devant la Loi. Les passages disent qu’il est le Fils de Dieu, pur, saint, sans défaut. C’est pourquoi la Bible dit: «Celui qui n'a point connu le péché, il l'a fait devenir péché pour nous, afin que nous devenions en lui justice de Dieu» (2 Corinthiens 5:21).
Pourquoi Jésus est-il venu sur terre pour être baptisé? Pour prendre les péchés des hommes, Il a été baptisé. Jésus, en donnant Sa chair immaculée, a pris tous nos péchés dans Sa chair. Parce qu’Il devait être jugé pour sauver les hommes du péché, Il a été baptisé pour prendre les péchés en donnant Sa chair. Jésus prit entièrement nos péchés. Notre Seigneur nous a donné Sa chair. Il nous a fait manger Sa chair. Comme Il le dit: «Laisse faire maintenant, car il convient que nous accomplissions ainsi tout ce qui est juste» (Matthieu 3:15), les péchés du monde ont été ôtés et la justice a été satisfaite quand Jésus a été baptisé. Cela nous montre que l’œuvre de purification des péchés du monde et d’accomplissement de la justice a été accomplie par le baptême de Jésus.
Comme les sacrifices de l’Ancien Testament ôtaient les péchés, Jésus a pris les péchés du monde en étant baptisé. Comme les péchés du peuple d’Israël disparaissaient quand l’animal mourait après avoir pris les péchés du peuple d’Israël et avoir été envoyé au désert en faisant «meeeh, meeeh», Jésus est venu sur terre comme l’Agneau de Dieu, pour expier les péchés de l’humanité, Il a mis fin au jugement des péchés en prenant les péchés par le baptême et en mourant sur la Croix. Jésus a pris tous les péchés par le baptême.
Troisièmement, le mot «baptême» signifie «transférer». Du point de vue d’un pécheur, c’est seulement quand ses péchés étaient transférés sur le sacrifice qu’il devenait sans péché et recevait la rédemption. Jésus est le sacrifice pour la rédemption. Pour nous sauver du péché et pour sauver l’humanité, Jésus est devenu le sacrifice qui a pris nos péchés. Si le Seigneur n’avait pas pris tous les péchés, comment pourrions-nous en être purifiés? «Je ne veux pas. Je n’ai pas de péché. Pourquoi devrais-je prendre les péchés? Ne dis pas cela, Père. Je n’ai pas de péché. Je n’ai pas fait de faute. Il n’y a pas de péché dans Mon cœur. Je suis saint. Etant Ton Fils, ne suis- je pas ton égal? Dois-je vraiment devenir pécheur en prenant les péchés de ces êtres vulgaires? Je ne veux pas le faire.» Si Jésus avait dit cela, cela aurait été notre fin. Si Jésus n’avait pas été baptisé, il n’y aurait aucun espoir pour l’humanité. En fait, toute l’humanité n’aurait d’autre choix que d’aller en enfer.
Quand Jésus a été baptisé, Dieu dit: «Et voici, une voix fit entendre des cieux ces paroles: Celui-ci est mon Fils bien-aimé, en qui j'ai mis toute mon affection» (Matthieu 3:17). Cela signifie que bien qu’il ait été sans péché, pour faire la volonté de Dieu de sauver l’humanité, Jésus pencha sa tête devant Jean-Baptiste et prit volontairement les péchés sur Lui, alors qu’il n’avait aucun péché. C’est pour cela que Dieu dit: «en qui j’ai mis toute mon affection» (Matthieu 3:17). Dieu se plaît dans le fait que Jésus soit mort en devenant un sacrifice pour un temps en portant les péchés du monde, et Dieu L’a fait revivre alors qu’Il était mort.
Notre Seigneur est mort après avoir vécu 33 ans sur terre. Pendant 30 ans, il vivait sa vie personnelle, et pendant les 3 années suivantes, Il a vécu sa vie publique. Les 3 ans allant du moment de Son baptême à Sa mort sur la Croix. Jésus est mort après avoir vécu Sa vie publique pendant 3 ans. Pour expier nos péchés, Jésus fut baptisé, et nous donna Sa chair. Le passage des Ecritures d’aujourd’hui dans l’Evangile de Jean nous parle de cette Vérité.
 

«Le pain que je donne c’est ma chair, que je donne pour la vie du monde»

«Je suis le pain de vie descendu du ciel. Si quelqu’un mange ce pain, il vivra éternellement; et le pain que je donne c’est ma chair, que je donne pour la vie du monde» (Jean 6:51).
Il est dit que Jésus est le pain vivant descendu du ciel. Il nous a donné ce pain. Cela signifie qu’Il a donné Sa chair. Parce que Sa chair est donnée pour la vie du monde, Il l’a donnée avec joie. En prenant nos péchés dans le baptême de Sa chair, Il a libéré l’humanité de tout péché. Le Seigneur nous a sauvés en prenant tous nos péchés, les miens y compris, en abandonnant Sa chair. Ceux qui ont foi en cela sont sans péché, peu importe qu’ils aient des manquements. Jésus nous a purifiés de tout péché en prenant les péchés du monde. Chers amis, croyez-vous cela? Jésus nous a sauvés en donnant Sa chair. 
Y a-t-il des péchés dans votre esprit? Non, il n’y en a aucun. Il n’y a pas de péché dans votre esprit, ni dans le mien. Nous sommes justes. Peu importent nos manques, nous sommes justes et avons reçu la grâce de Dieu. Les justes sont les princesses, les princes, et les rois du Royaume des Cieux. Nous sommes devenus enfants de Dieu par la foi. Maintenant, les rires jaillissent chez ceux qui croient cette Vérité. Le rire vient du fond de leur cœur. «Alléluia! Je n’ai pas de péché. Le Seigneur a donné Sa chair et tous mes péchés ont été transférés sur Lui! C’est ce qui s’est passé! Oui.» En y pensant de plus en plus, nos cœurs sont rafraîchis, et même lorsque nous dormons, les rires jaillissent de nos cœurs. 
Dans l’Evangile de Jean chapitre 6 verset 53, le Seigneur a dit clairement: «Si vous ne mangez la chair du fils de l’homme et ne buvez son sang, vous n’avez pas la vie en vous.» Mais pourquoi les gens ne mangent-ils pas la chair du Fils de l’Homme? Pourquoi les gens ne croient-ils pas en le fait que le Seigneur a pris sur Lui les péchés de l’humanité? Le Seigneur est venu sur terre nous sauver et prendre tous nos péchés en nous donnant Sa chair innocente. Pourquoi les gens ne croient-ils pas en cet amour? Pourquoi résistent-ils? Mangez par la foi. Si les gens résistent, le Seigneur trouve cela regrettable. Et la vie du Seigneur ne peut pas demeurer dans ces personnes. Le Seigneur veut nous donner la vie, mais si nous résistons, nous ne recevons pas cette vie. Comme le Saint-Esprit ne peut pas résider dans une personne qui a des péchés, le Seigneur veut que nous recevions la rémission des péchés et obtenions une vie nouvelle. Nous devons croire que le Seigneur a pris les péchés de l’humanité en étant baptisé pour vous et moi. 
«En vérité, je vous le dis, si vous ne mangez pas la chair du fils de l’homme ni ne buvez son sang, vous n’avez pas la vie en vous» (Jean 6:53). Le Seigneur a donné Sa chair pour que nous soyons sauvés. Il a donné Sa chair pour que vous et moi, ainsi que tous les gens du monde, sans exception, soient sauvés. En nous donnant sa chair au Jourdain, c’est-à-dire en prenant les péchés du monde sur Son corps, le Seigneur nous a fait manger Sa chair par la foi. Qu’est-il dit qu’il arriverait si nous ne mangions pas la chair par laquelle Il a pris tous les péchés de l’humanité? Il est dit: «vous n’avez pas la vie en vous» (Jean 6:53). Il est dit que peu importe la foi de quelqu’un, le Saint-Esprit n’est pas en lui. 
Le Saint-Esprit est-il en vous? Comment l’Esprit divin, le Saint-Esprit, peut-il venir dans vos cœurs? Le Seigneur scelle nos cœurs du Saint-Esprit quand nous croyons en l’œuvre juste du Seigneur. Le Seigneur a fait recevoir la rémission du péché à ceux qui croient en leur donnant l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Et à ceux qui ont reçu la rémission des péchés, Il a donné le Saint-Esprit. Nous avons en effet reçu le Saint-Esprit en croyant en l’évangile de l’eau et de l’Esprit dans nos cœurs.
Le Seigneur a pris mes péchés en étant baptisé au Jourdain. Il a pris tous nos péchés sur Sa chair, et en versant Son sang à la Croix, Il nous a donné la vie. Nous devons croire de tout cœur en l’œuvre qui a mis fin à nos péchés et au jugement du Seigneur. Les gens qui croient que le Seigneur a pris nos péchés au Jourdain n’ont pas de péché dans leur cœur. Si les pécheurs réalisent et croient cela, ils n’y aura plus de péché dans leur cœur, peu importe qui ils sont. Le Saint-Esprit pose un sceau sur ceux qui n’ont pas de péché, et demeure dans leurs cœurs. Le Seigneur vit en nous comme l’Esprit, et je suis dans le Seigneur par la foi; c’est ainsi que le Seigneur et moi faisons un. Le Seigneur demeure en tant qu’Esprit-Saint en ceux qui ont reçu la rémission des péchés par la foi en ce que le Seigneur les a rachetés par Son Fils. 
Il est dit: «Si vous ne mangez pas la chair du Fils de l’homme et ne buvez son sang, vous n’avez pas la vie en vous» (Jean 6:53). Nous devons le croire. Jésus a été baptisé et est mort sur la Croix, et nous devons réaliser que la mort du Seigneur est notre mort à vous et moi. Et nous devons croire que le baptême de Jésus au Jourdain devait nous sauver des péchés. Nous devons croire que Dieu a été baptisé pour manifester Son amour pour nous et nous sauver, et que c’est le bon moyen pour le salut. Lorsque nous croyons en la chair et le sang de Jésus, le salut se réalise parfaitement. Et c’est alors seulement que la vie vient dans le cœur de ceux qui sont sauvés, et que le Saint-Esprit y demeure. Si quelqu’un renie une de ces deux choses, il ne peut recevoir le salut.
Quand notre Seigneur dit qu’Il donnerait Sa chair, les Juifs ont dit: «Que veux-tu dire? Nous ne comprenons pas.» Chers croyants, ces paroles de Vérité sont-elles aussi difficiles pour vous? Jésus est le Bon Berger, Il a sauvé Ses brebis en donnant Sa chair et Son sang pour elles. Le Seigneur est notre Bon Berger. N’est-ce pas simple? L’évangile de l’eau et de l’Esprit est simple, mais parce que c’est quelque chose d’important, nous devons le répandre, l’écouter, tous les jours. Entre la chair et le sang de Jésus, si l’on en retire l’un, il n’y a pas de salut.
J’ai vu une inscription disant: «Etes-vous pécheurs bien que vous ayez la foi?» sur une église. En fait, la plupart des chrétiens croient en Jésus à leur façon, mais il y a du péché dans leurs cœurs. Bien qu’ils aient foi en Jésus, pourquoi les chrétiens du monde sont- ils pécheurs? Savez-vous pourquoi il y a des pécheurs en dépit de leur foi? Parce qu’ils n’ont bu que le breuvage du Seigneur. Ils croient seulement en la Croix et ont donc des péchés bien qu’ils confessent: «Seigneur Jésus, je crois que Tu es mort pour moi. Je crois que Tu as expié mes péchés, Alléluia!» Peu importe la ferveur de leur foi, le Saint-Esprit n’est pas dans leurs cœurs. Ils n’ont pas la Parole qui témoigne du fait que leurs péchés ont été transférés, et lorsqu’ils pèchent, le péché reste dans leurs cœurs. Ils s’étonnent: «Oh, c’est étrange. J’ai foi en Jésus, mais il y a du péché dans mon cœur. Le Seigneur a ôté le péché originel ainsi que les fautes commises. Pourquoi y a-t-il du péché? C’est étrange!» Si vous êtes dans ce cas, vous devez examiner ce qui est étrange. Si vous examinez, vous verrez que vous avez du péché en dépit de votre foi en Jésus parce que vous ne connaissez pas la manière dont le Seigneur vous a sauvé. 
Connaissant le fait que le Seigneur nous a sauvés en donnant Sa chair au Jourdain, que vous arrivera-t-il? Même en dormant, vous direz: «Seigneur, je ne savais pas. Mais Tu l’as fait, Seigneur. Oui, c’est vrai. C’est pour cela que beaucoup de passages des Ecritures parlent de la chair et du sang. Merci Seigneur. Je suis reconnaissant pour Ton salut par ces moyens que sont la chair et le sang.»
Chers croyants, j’espère que vous croyez en l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Le Seigneur nous a sauvés ainsi. Nous sommes sans péché parce que le Seigneur est venu dans la chair, a pris nos péchés sur Sa chair, et est mort sur la Croix après cela. Si le Seigneur n’était pas venu sur terre dans la chair et n’avait pas été baptisé malgré sa venue, vous et moi serions des pécheurs en dépit de notre foi. 
Le christianisme n’est pas une religion. C’est la foi. Cela vient d’en haut. La foi c’est s’appuyer et croire que le Seigneur a expié nos péchés. Nous regardons à l’œuvre que le Seigneur a accomplie et recevons la rémission des péchés en ayant foi. C’est la foi. La religion est quelque chose que l’on garde et sur lequel on s’appuie au moyen de la détermination. Si vous vous appuyez sur vos paroles disant: «Oh, Seigneur, je crois en toi», cela ne sert à rien. Vous devez regarder à l’œuvre que le Seigneur a accomplie et dire: «Seigneur, tu as vraiment expié tous mes péchés. Alléluia, je crois en la Vérité.» C’est alors que le Seigneur vous donne un laissez passer. 
Chers croyants, avez-vous des péchés? Non. Jésus a pris tous nos péchés en donnant Sa chair au Jourdain. «Voici l’Agneau de Dieu qui ôte le péché du monde» (Jean 1:29). Jésus, en allant à la Croix chargé des péchés du monde a mis fin une fois pour toutes au jugement de nos péchés. Le Seigneur nous a sauvés parfaitement pour que nous recevions la rémission des péchés en croyant de tout notre cœur. Le Seigneur nous permet de recevoir le salut par la foi seule, sans avoir besoin d’actes vertueux ou d’efforts. 
Notre Seigneur nous a sauvés. Le Seigneur est notre Sauveur. Pendant 33 ans, pour nous sauver, le Seigneur a été patient envers ceux qui le rejetaient, et nous ne pouvons imaginer sa patience. Les Juifs, les Pharisiens, et les scribes défiaient Jésus, et essayaient de le capturer pour le tuer. Si j’étais le Créateur comme Jésus, je les aurais détruits en un instant, mais parce que notre Seigneur est miséricordieux, Il est venu pour les sauver. Parce qu’il voulait aussi prendre le péché de ces gens là, et leur obtenir la vie éternelle, Il était patient comme une brebis qu’on mène à l’abattoir (Esaïe 53:7). Cet amour n’est-il pas noble et merveilleux? Notre Seigneur a de la compassion, et Il a voulu que même ceux qui l’ont cloué au bois soient sauvés. C’est ainsi que, même lorsqu’on l’a cloué à la Croix, il s’est écrié: «Père, pardonne leur, car ils ne savent pas ce qu’ils font» (Luc 23:34).
Notre Seigneur est venu sur terre et nous a donné Sa chair et Son sang pour nous sauver. Voilà le salut. Il nous a ainsi permis de respirer. Notre Seigneur a libéré nos cœurs du péché pour que nos cœurs, oppressés par le péché, puissent respirer. Le Seigneur nous a donné Sa chair et Son sang. Maintenant, assis à la droite du trône de Dieu, Il espère que beaucoup de gens soient sauvés en mangeant et en buvant Sa chair et Son sang par la foi. Il le désire tant que nous ne pouvons même pas l’imaginer. «J’ai été baptisé pour vous et j’ai pris tous vos péchés. Je vous ai sauvé en vous donnant tout ce qui est à Moi. J’ai expié les péchés de tout le monde. Je vous ai sauvé par Ma chair et Mon sang.» Nous devons réaliser combien le Seigneur veut que nous recevions la rémission des péchés par la foi. Et, nous devons réaliser combien le Seigneur désire que nous entrions dans le Royaume où Dieu réside en obtenant la vie éternelle par la foi. Voyez-vous le cœur de Dieu?
Pourquoi Dieu est-il venu sur terre dans la chair et a-t-il souffert? Pourquoi notre Seigneur a-t-il abandonné Sa chair? Lorsque notre Seigneur priait à Gethsémané, quelle était sa douleur lorsqu’il dit: «Abba, Père, toutes choses te sont possibles, éloigne de moi cette coupe!» (Marc 14:36) C’était le sang. Parce qu’Il avait pris nos péchés sur Sa chair, qu’Il a donnée, Il devait mourir sur la Croix, et cela revenait à boire la coupe de la souffrance horrible. C’est pour cela que Jésus aurait aimé, si c’était possible, éviter cette coupe. Mais Jésus, après avoir prié trois fois, s’inclina devant Dieu et dit: «non pas ce que je veux, mais ce que tu veux» (Marc 14:36). Il dit «Père, fais ce que Tu veux» et se donna pour être crucifié. Bien qu’Il ait été sans péché, parce qu’Il avait pris les péchés du monde en étant baptisé dans la chair pour sauver l’humanité du péché, le Seigneur devait payer le prix de tous ces péchés. Vraiment, bien que notre Seigneur n’ait pas aimé être châtié pour tous les péchés puisqu’Il hait le péché, le fait est qu’Il a enduré toute cette œuvre afin de nous sauver. 
En ayant foi en Jésus, nous devons recevoir la rémission des péchés et entrer dans le Royaume des Cieux. Et même sur cette terre, nous devrions être capables de vivre dans la paix comme ceux sans péché. Cela a été la volonté de notre Seigneur envers nous. Chers amis, le croyez-vous? Notre Seigneur nous a sauvés en nous donnant Sa chair. Bien que cela soit la Vérité, pourquoi les gens ne croient-ils pas? Quand nous disons cela pour les chrétiens, la plupart d’entre eux ont tendance à ne pas croire cela, disant: «Eh bien, comment peut-il y avoir une telle chose?» Et, chaque fois que cela arrive, le Seigneur souffre. Toutes les œuvres que le Seigneur a faites en venant sur cette terre pour nous sauver sont la voie de notre salut. Cependant, pourquoi ont-ils la foi en seulement quelques-unes des œuvres qu’il a faites, et pas d’autres? Pourquoi ont-ils annulé quelques-unes de Ses œuvres d’expiation? Pourquoi n’ont-ils mis en avant que la doctrine de leur dénomination? Ce que Jésus dit est indispensable. Nous devons manger et boire par la foi, la chair et le sang que Jésus nous a donnés.
La secte religieuse n’est pas importante. Je n’ai pas une secte religieuse. Avant d’être né de nouveau en croyant en l’évangile de l’eau et de l’Esprit, j’ai étudié la théologie de la dénomination Kosin, l’une des dénominations presbytériennes les plus conservatrices en Corée. Ma famille a une solide expérience dans la dénomination Kosin. Mais maintenant, je ne travaille plus avec eux. Le fait est que je crois dans le Seigneur, parce que je veux le suivre, et parce que c’est Lui qui a effacé tous mes péchés, je l’aime par la foi et fais le travail de diffusion de cet évangile, c’est ce qu’Il veut et je m’en réjouis, ce n’est pas du tout que je travaille à la construction et au développement de ma propre secte. Diffusons-nous l’évangile de l’eau et de l’Esprit dans le monde entier pour nous montrer nous-mêmes? Non. Nous ne cherchons pas à affirmer que nous sommes meilleurs que les autres. Car Il a effacé tous les péchés, et le Seigneur veut que tous les hommes reçoivent la rémission des péchés, et Il veut que ceux d’entre nous qui l’ont reçu les premiers deviennent des outils pour la diffusion de l’Evangile du Seigneur.
 

Certains ignorent le baptême de Jésus dans l’évangile de l’eau et de l’Esprit

Qu’est-ce que l’Ecriture dit, si l’on ignore le baptême de Jésus? Il est clairement écrit, «Si vous ne mangez la chair du Fils de l’homme et buvez son sang, vous n’avez pas la vie en vous» (Jean 6:53). Si l’on ne croit pas à l’évangile de l’eau et de l’Esprit, le fait est que la personne va aller en enfer malgré sa foi en Jésus. Il n’y a pas de vie.
Est-ce que le Saint-Esprit est en vous? Il n’y a pas de péché dans le cœur de ceux qui ont le Saint-Esprit. Ceux qui n’ont pas l’Esprit-Saint croient en Jésus, mais une fois qu’ils commettent un acte répréhensible, ils sont attachés par le péché. Parce qu’ils sont ligotés par le péché, encore et encore, ils prennent l’engagement de dire: «Je ne dois pas pécher. Je ne dois pas commettre le péché.» Mais, parce qu’ils sont des êtres humains, comment pourraient-ils ne pas commettre de péché de nouveau? Aussi, quand ils commettent le péché de nouveau, ils ont peur de recommencer encore et disent: «Hélas, j’ai de nouveau péché. Que dois-je faire?» Pourquoi quelqu’un qui a la foi en Jésus a-t-il peur? C’est parce qu’il n’a pas reçu le salut, car il ne croit pas en l’évangile de l’eau et de l’Esprit.
Si Dieu avait dit que c’était à nous de payer le prix pour le péché à chaque fois que nous péchons, alors nous serions passés par le deuil bien plus de dix mille fois. Juste pour les péchés que nous commettons en une semaine, nous devrions déjà avoir été battus à mort une centaine de fois et plus encore. S’il était vrai que nous devions être jugés selon nos péchés de la sorte, il ne resterait personne dans ce monde. Qu’est-ce que notre Seigneur dit? Il a dit: «Allez, et apprenez ce que signifie: Je prends plaisir à la miséricorde, et non aux sacrifices. Car je ne suis pas venu appeler des justes, mais des pécheurs» (Matthieu 9:13).
Chers fidèles, cette «miséricorde» se réfère au fait que le Seigneur a effacé tous nos péchés, Il a pris pitié de nous. Et, le passage, «Je prends plaisir à la miséricorde, et non aux sacrifices», signifie que le Seigneur ne veut pas que nous fassions des prières de repentance, en offrant des services et agissant sur les choses, comme le peuple d’Israël au cours de l’ère de l’Ancien Testament venait vers un prêtre portant une offrande de sacrifice en disant: «J’ai péché. S’il vous plaît pardonnez-moi. J’en ai besoin». Il veut tout simplement que nous recevions la rémission des péchés en croyant en l’évangile de l’eau et de l’Esprit.
Est-ce que vous mangez la chair du Fils de l’homme par la foi? S’il vous plaît, mangez la chair du Fils de l’homme. Dans l’Evangile de Jean chapitre 6, versets 54-55, le Seigneur a dit: «Celui qui mange ma chair et qui boit mon sang a la vie éternelle; et je le ressusciterai au dernier jour. Car ma chair est vraiment une nourriture, et mon sang est vraiment un breuvage». La chair du Seigneur est la vraie nourriture. Le fait que notre Seigneur a pris tous nos péchés par Sa chair est un vrai signe de notre salut. Chers amis, croyez-vous cela? Nous obtenons la nourriture de notre cœur, en méditant dans notre esprit: «Ah, oui. Le Seigneur a pris les péchés du monde, à travers le baptême. Oui, c’est exact.» Ainsi, l’évangile de l’eau et de l’Esprit est la nourriture qui donne la vie pour toute l’éternité, et il ne périt pas, même si nous devions tenir longtemps et en manger.
Le Seigneur a accompli toute la justice pour moi, en tenant compte de tous mes péchés, au Jourdain. Par Son baptême, Jésus a pris complètement les péchés de tout le monde. Jésus est venu comme l’Agneau de Dieu, et s’en alla portant tous les péchés du monde. Si nous nous rappelons de ce fait tous les jours, notre cœur est sans péché. Jésus a pris les péchés que nous avions commis depuis la naissance jusqu’à l’âge de trente ans par le baptême, et même si nous avons à vivre jusqu’à l’âge de soixante-dix ans, Il a pris les péchés que l’on aura commis jusqu’alors. Ayant foi dans le fait qu’Il a pris, non seulement nos péchés, mais aussi les péchés de nos pères et de nos mères, ainsi que les péchés de nos enfants, c’est à dire les péchés de toutes les personnes à partir d’Adam jusqu’aux personnes de la fin de ce monde, cela devient une nourriture pour nos cœurs.
L’esprit de quelqu’un ne peut pas supporter le péché, quand il commet le péché. Mais, comment notre vie peut-elle être en paix quand elle est remplie de péché? Il est seulement possible à notre Seigneur de nous donner la vraie nourriture. Quelle est la vraie nourriture de l’esprit pour nous les êtres humains? La vraie nourriture pour nos esprits est Sa chair. Le fait que notre Seigneur nous a donné Sa chair au Jourdain est la nourriture de notre esprit. La chair de notre Seigneur est notre vraie nourriture. Et la vraie boisson est le sang du Seigneur. Le fait que le Seigneur ait reçu tous les jugements que nous étions censés recevoir est la vraie boisson. Nos esprits se sentent rafraîchis du fait que tous nos péchés ont été expiés.
Si nous devions être faibles et nous soucier du jugement en ayant de nouveau commis des péchés, peu importe la qualité de la nourriture, nous ne serions pas en mesure d’assimiler et d’acquérir la force qu’elle procure. Qu’est-ce qui nous rafraîchit et apaise nos cœurs? C’est le sang de Jésus. Le sang de Jésus se réfère à rien d’autre que le jugement. Nous n’avons pas à être jugés parce que Jésus a reçu tout jugement à notre place. C’est quelque chose qui a été accompli par notre Seigneur, qui nous a sauvés. C’est pourquoi le Seigneur est notre Sauveur.
Comment pouvons-nous vivre agréablement et paisiblement dans nos cœurs? En profitant de cette grâce d’avoir la vraie nourriture et la vraie boisson que le Seigneur nous a donnée. Nous sommes en mesure de vivre toujours avec nos esprits remplis de paix et de force, car Il nous a donné Sa chair et Son sang. En ayant foi dans l’œuvre de Sa chair et de Son sang, nous sommes en mesure de vivre dans ce monde, ayant acquis force, fraîcheur et paix dans nos cœurs, et nous sommes en mesure de vivre éternellement dans le confort, même dans le monde à venir. C’est notre salut. C’est le salut qui a effacé les péchés de l’humanité. Chers amis, le croyez-vous? Je crois aussi dans le Seigneur. Nous ne savons pas combien le Seigneur est bon.
Pendant 10 ans, après avoir commencé à croire en Jésus pour la première fois, j’ai vécu en tant que chrétien pécheur. Donc, pendant 10 ans, j’ai été très, très angoissé. Avant d’avoir la foi en Jésus, je pensais au bouddhisme, mais à cause de la maladie de mon corps, j’ai commencé à croire en Jésus. Ainsi, je suis venu à croire en Jésus et à connaître la Loi et le péché. Au début, j’avais acquis la paix dans mon cœur, sachant que Jésus était mort sur la Croix. Je pensais cela, et pour les cinq premières années, je parlais bien, j’avais un amour ardent, et j’étais prêt à aider les autres. Chaque fois que l’argent était dans ma poche, je donnais tout à des gens qui étaient en difficultés. Chaque fois que je marchais dans une rue remplie de mendiants, mes poches se vidaient. Un missionnaire a dit qu’il avait tout donné, sauf un vêtement et, par conséquent, a vécu sans possession, et pendant 10 ans, j’ai essayé de vivre comme ça aussi.
Mais, comme j’essayais de plus en plus dur de vivre avec droiture, je me suis rendu compte du fait que j’avais tant de manque en moi. J’ai commencé à accumuler des péchés dans mon cœur. J’étais tellement touché par les péchés, que je me suis senti comme si j’allais mourir. Quand je me suis rendu compte du fait que mon esprit était dans l’asphyxie par les péchés, je ne pouvais même pas voir les visages des gens. Non seulement les gens, je ne pouvais même pas regarder vers le ciel et je ne pouvais même pas appeler le Seigneur. Après avoir péché, je ne pouvais même pas dire un mot lorsque j’essayais de prier Dieu. Seul le mot «Seigneur» sortait de ma bouche, et je ne savais pas quoi dire ensuite. C’était tellement angoissant. Au début, je priais, mais le temps passant, étrangement, il est devenu plus difficile pour moi de prier. Comme les mots ne sortaient pas, après avoir crié: «Seigneur», alors que je priais toute la nuit je répétais: «Seigneur, Seigneur», et ainsi, vous pouvez imaginer combien je me sentais étouffé. J’ai dû aller devant le Seigneur et j’ai dû m’adresser à Lui sérieusement. Mais, je ne pouvais tout simplement pas le faire. Ce n’était pas seulement une ou deux fois que j’ai eu à faire face à cela jusqu’au lendemain matin, restant à crier «Seigneur, Seigneur», toute la nuit.
Cela a duré pendant 5 ans. Cela commençait à être vraiment fastidieux. Bien que la douleur ne puisse pas être décrite par des mots, le plus grave est que je me sentais moi-même en train de mourir à cause de l’asphyxie de mon esprit. «Je n’ai plus besoin de continuer à vivre. Je pense que je devrais quitter ce monde.» Seule cette pensée captivait mon cœur, et j’avais donc toujours l’impression d’être étouffé.
A ce moment là, j’ai réalisé quelque chose alors que je lisais l’Evangile de Matthieu, chapitre 3 versets 13 à 15. C’est le fait que le Seigneur a pris tous mes péchés, au Jourdain. Quand je me suis rendu compte du fait que le Seigneur avait pris tous mes péchés, en me donnant Sa chair et recevant le baptême, mon esprit, qui avait commencé à étouffer, s’est remis à respirer immédiatement. «Maintenant, je dois être sans péché. J’ai reçu le salut. Je serais mort d’asphyxie en dépit de ma foi en Jésus, si je n’avais pas connaissance de l’Écriture, le passage qui dit que le Seigneur a vraiment pris mes péchés à ce moment-là. Heureusement, j’ai reçu le salut juste à temps.» J’étais plein de joie et rempli de joie. Ainsi, même quand j’étais au lit, je regardais ce passage de l’Ecriture. Chaque fois que je tombais dans les faiblesses, je jetais un coup d’œil à ce passage de l’Ecriture qui me disait comment tous mes péchés étaient passés sur le corps de Jésus.
Aussi, par les passages de l’Ecriture: «Voici l'Agneau de Dieu, qui ôte le péché du monde» (Jean 1:29) et «Or, là où il y a pardon des péchés, il n 'y a plus d'offrande pour le péché» (Hébreux 10:18), j’ai obtenu la preuve que le Seigneur a déjà parfaitement accompli mon salut. En outre, le Seigneur a dit: «Tout est accompli» (Jean 19:30), et en disant: «Il n'y a donc maintenant aucune condamnation pour ceux qui sont en Jésus-Christ» (Romains 8:1), il est devenu évident que l’on ne peut plus trouver de condamnation à l’intérieur du cœur de ceux d’entre nous qui croient en l’évangile de l’eau et de l’Esprit par lequel le Seigneur a mis au point toute la justice.
Chers fidèles, chaque fois que je tombe dans les faiblesses, je réaffirme ces passages de l’Ecriture. Et, mon esprit mange la chair du Seigneur tous les jours. Maintenant, même si je n’ai pas lu ces passages tous les jours, dans mon cœur j’assimile le fait que le Seigneur a pris tous mes péchés. Je remercie le Seigneur. Je suis vraiment reconnaissant. Pour moi, manger la chair du Seigneur par la foi est devenu la vraie nourriture. Ainsi, je suis capable de rire, de propager la Parole, être en communion, prier pour les autres, et demander la bénédiction de Dieu pour eux.
Chers croyants, le Seigneur nous a sauvés vous et moi, ainsi que toutes les autres personnes, avec Sa chair et Son sang. Croyez-vous cela? Ainsi, Il a fait en sorte que nous ne soyons jamais jugés.
Je suis occupé avec l’œuvre de l’évangile. Comme je suis seul, je me rends compte combien j’ai de défauts et je suis faible. Je veux avancer spirituellement, mais il y a tellement de pensées de la chair à l’intérieur de moi. Quand je les vois, je ne peux que me reconnaître. Quand je suis couché, je me dis de rester couché un peu plus longtemps. Ensuite, je me dis que je peux somnoler un peu plus longtemps. Et puis, je me dis de dormir un peu plus longtemps, et il devient très difficile pour moi de me lever. Alors, je me regarde moi-même et je commence à m’exprimer, en disant: «Seigneur, comment peut-il y avoir une personne comme moi? Seigneur, tu m’as sauvé. Pourtant, au lieu de prier pour les autres, je me dis de me coucher un peu plus longtemps.» En dépit de tout cela, je suis en mesure de me ressaisir et de suivre le Seigneur de nouveau, car le fait est qu’il n’y a pas de péché dans mon cœur. Quelqu’un pourrait dire: «Mais, comment peut-on oser dire que vous êtes sans péché?» Néanmoins, le fait demeure que mon esprit est sans péché, à cause du fait que j’ai mangé la chair du Seigneur.
Le Seigneur nous a donné Sa chair et Son sang. Ainsi, nous sommes en mesure de rejeter immédiatement la crainte du péché et du jugement par la foi quand ils essaient de nous lier. Même aujourd’hui, pour ne pas être lié par nos faiblesses, nous prions: «Seigneur, je veux contribuer à ce que plus de personnes puissent recevoir la rémission des péchés aujourd’hui», puis sortir dans la rue ou le campus. Quand nous sommes dehors pour rencontrer d’autres gens, nous commençons la diffusion de l’évangile de l’eau et de l’Esprit en demandant: «Avez-vous des péchés, ou n’en avez-vous pas? Savez-vous comment Jésus vous a sauvé?» Comme nous le faisons, nous arrivons à répondre à de nombreuses personnes qui ont une foi erronée: ils croient en Jésus, mais ils ont du péché dans leur cœur, et nous commençons à leur parler de l’évangile de l’eau et de l’Esprit avec joie.
Lorsqu’on demande: «Êtes-vous juste?» Certaines personnes répondent: «je suis juste car j’ai la foi en Jésus, mais parce que je commets des péchés tous les jours, je suis un pécheur.» Comment peut-il y avoir un juste qui a toujours du péché? Pour ces esprits qui sont dans une telle confusion, nous devons largement exposer l’évangile de l’eau et de l’Esprit dans les détails. J’ai vu tellement de cas où ces personnes reçoivent la rémission des péchés, après seulement une heure de recherche dans la Parole de Dieu. Après leur avoir transmis tout l’évangile quand je demande: «Maintenant, avez-vous du péché?» Ils répondent qu’ils n’ont plus de péché, et mon cœur se remplit de joie. Vous ne réalisez pas combien ils sont joyeux, après avoir vu la Parole et compris le fait que leurs cœurs sont réellement sans péché. Ils confessent la manière dont ils pourraient avoir vécu jusqu’ici s’ils avaient eu connaissance de quelque chose de si bon que cela.
Notre Seigneur a donné Sa chair et Son sang pour vous et moi, ainsi que pour les gens du monde, et donc, nos cœurs se rafraîchissent à chaque fois que nous mangeons et buvons cette nourriture et cette boisson. Parce que nous sommes sans péché, il est vrai que nous sommes en mesure de nous déplacer honorablement, grâce à Dieu, et de Le louer. Je remercie le Seigneur, et à cause de Lui, je suis heureux. Bien que je sois si faible, je peux toujours remercier le Seigneur parce que le Seigneur a sauvé des gens comme moi par l’Evangile de l’eau et de l’Esprit. Je suis reconnaissant de ce que le salut a été donné à des gens comme moi par l’eau et l’Esprit. C’est pourquoi l’Apôtre Paul a dit: «Soyez toujours joyeux. Priez sans cesse. Rendez grâces en toutes choses, car c 'est à votre égard la volonté de Dieu en Jésus-Christ.» (1 Thessaloniciens 5:16-18). Chers croyants, nous sommes en mesure d’être reconnaissants pour toutes choses parce que notre Seigneur nous a donné Sa chair et Son sang. Chers croyants, est-ce vrai ou pas? Oui.
La chair de Jésus c’est Son baptême, et le sang de Jésus c’est le jugement. Parce que la vie se trouve dans le sang, au nom de ceux qui étaient supposés recevoir la malédiction et de mourir, Jésus a reçu le jugement et la malédiction sur la Croix en ayant pris tous nos péchés complètement. Il a fait que nous ne soyons plus jugés. Il y a une chanson gospel pour enfants dans notre livre de cantiques. «♪Il n’y a pas de jugement pour moi. ♫Le sang du Seigneur couvre tous mes péchés. ♫Car Jésus est mort pour moi, il n’y a pas de jugement pour moi.♪» Chers croyants, y a-t-il un jugement réservé pour vous? Non. Je me tiens devant vous et donne des sermons, car je n’ai pas de péché, et je n’ai pas de jugement prévu pour moi. Si un jugement m’attendait, comment pourrais-je lever la tête?
Chers croyants, s’il vous plaît, cherchez le Seigneur et croyez dans les œuvres que le Seigneur a faites. S’il vous plaît, prenez la chair et le sang du Seigneur. C’est précisément ce qu’est la foi, c’est justement croire dans le Seigneur, c’est précisément ce qu’est le salut, et c’est précisément ce qu’est la vie éternelle. Louez le Seigneur!