คำสอน

Sujet 18: Genèse

[PARTIE 4-7] Nous devons unir nos cœurs à la justice de Dieu (Genèse 4:1-7)

Nous devons unir nos cœurs à la justice de Dieu
(Genèse 4:1-7)
“Adam connut Eve, sa femme; elle conçut, et enfanta Caïn et elle dit: J'ai formé un homme avec l'aide de l'Éternel. Elle enfanta encore son frère Abel. Abel fut berger, et Caïn fut laboureur. Au bout de quelque temps, Caïn fit à l'Éternel une offrande des fruits de la terre; et Abel, de son côté, en fit une des premiers-nés de son troupeau et de leur graisse. L'Éternel porta un regard favorable sur Abel et sur son offrande; mais il ne porta pas un regard favorable sur Caïn et sur son offrande. Caïn fut très irrité, et son visage fut abattu. Et l'Éternel dit à Caïn: Pourquoi es-tu irrité, et pourquoi ton visage est-il abattu? Certainement, si tu agis bien, tu relèveras ton visage, et si tu agis mal, le péché se couche à la porte, et ses désirs se portent vers toi: mais toi, domine sur lui.”
 

Adam et Eve, les premiers ancêtres de l’humanité, ont couché ensemble et ont eu un enfant dans la chair, et le nom de ce premier fils était Caïn. Après la naissance du premier fils, Adam démontra sa foi en disant: “J’ai acquis un fils du Seigneur”, et nomma ce fils Caïn. Nous pouvons voir qu’Adam a reconnu Dieu et cru en le fait que Dieu lui avait donné un enfant.  
Puis, ils eurent un autre enfant, et le nom de cet enfant était Abel. Ainsi, après une longue période, chacun d’eux eut un travail: Abel était gardien de brebis, et Caïn labourait la terre. Et il arriva qu’ils apportèrent un sacrifice à Dieu. Caïn rassembla et offrit des fruits de la terre au Seigneur, et Abel offrit le premier né de son troupeau et sa graisse. Ces deux personnes avaient fait un sacrifice à Dieu, et nous devrions regarder et voir lequel de ces deux sacrifices offerts était correct pour Dieu. 
La différence entre les offrandes de ces deux personnes montre la différence entre la foi de ces deux personnes. La foi d’Abel était la même que celle de ses parents, alors que la foi de Caïn était différente de la foi de ses parents. Lorsqu’ils ont grandi, leurs parents, Adam et Eve leur parlaient de qui est Dieu, pourquoi ils avaient été chassés du Jardin d’Éden, et par conséquent, pourquoi et comment ils devaient faire des sacrifices. Donc, Abel offrit un sacrifice à Dieu en ayant hérité de la foi de ses parents. Mais le plus grand fils, Caïn, a rejeté la foi de ses parents.
Cela signifie que Caïn n’a pas suivi l’exemple de la foi et du cœur de ses parents. Cependant, Abel a suivi l’exemple de la foi de ses parents. Comme résultat, alors que le gardien des brebis, Abel, a tué un agneau en sacrifice et l’apporta à Dieu, le laboureur de la terre, Caïn, a offert des produits fermiers. Mais Dieu n’a pas agréé Caïn et son offrande. À cause de cela, Caïn était en colère contre Dieu. Alors, Dieu dit à Caïn: “Certainement, si tu agis bien, tu relèveras ton visage, et si tu agis mal, le péché se couche à la porte” (Genèse 4:7). 
Ici, on voit les mots “agis bien”. Si c’était vraiment la manière de chercher le bien, il aurait fait un sacrifice que Dieu voulait. Mais, puisque Caïn ne l’a pas fait, Dieu l’a repris. Dieu disait: “Si tu m’avais offert un sacrifice tel que je le voulais, ne l’aurais-je pas accepté? Or, tu as fait un sacrifice qui te plaisait, donc pourquoi devrais-tu te fâcher de ce que je ne l’aie pas accepté? N’aurais-je pas accepté si tu avais cherché quel genre de sacrifice je voulais en unissant ton cœur avec le Mien et celui de tes parents, puis me l’avais offert? Aussi, même si je n’ai pas accepté ton sacrifice parce qu’il n’était pas approprié, est-ce juste que tu sois en colère contre Moi qui suis le Tout-Puissant? Si tu fais le bien, ne seras-tu pas agréé?”
Comme vous pouvez le voir, Caïn était un homme qui ne s’était pas fondamentalement uni au cœur de Dieu. Si son cœur avait été droit, il n’aurait pas été en colère, même s’il avait eu le reproche de ne pas avoir offert à Dieu le sacrifice qu’Il voulait. Ce que je dis c’est que si Caïn avait pensé “J’ai dû faire quelque chose de mal. Alors, il doit y avoir une intention cachée de Dieu”, la colère dans son cœur ne se serait pas manifestée comme cela. Bien qu’il ait pu avoir un peu de regret, il aurait essayé de comprendre la volonté de Dieu en pensant: “il doit y avoir une signification cachée de Dieu au sujet de cet événement.”
Mais, Dieu indiqua que cette colère était une erreur. “Si tu fais bien, ne seras-tu pas agréé? As-tu vraiment fait le bien? As-tu offert le sacrifice correct? As-tu offert un sacrifice que je voulais ou as-tu fait un sacrifice selon ton propre désir?” Dieu connaît très bien le cœur de chaque personne, donc, Il a pointé ce qui se trouvait dans le cœur de Caïn: “Caïn ton cœur n’est pas droit. Même si tu dis que tu m’offres un sacrifice, pourquoi me donnes-tu du fruit de la terre? N’ai-je pas aussi sauvé tes parents du péché? Tes parents étaient destinés à mourir, mais je les ai fait vivre en prenant la vie d’un animal, enlevant sa peau, et couvrant tes parents de tuniques de peau. N’as-tu pas entendu cette histoire de la part de tes parents?” Alors que Caïn et Abel grandissaient, Adam et Eve leur avaient suffisamment parlé de la justice de Dieu. Néanmoins, Caïn n’était pas capable d’unir son cœur avec la justice de Dieu pour le salut. Cela signifie que le cœur de Caïn lui-même ne s’est pas uni avec Dieu. 
 


Nous, humains, méritons et avons besoin des reproches de Dieu 


Dieu reprend les gens qui n’unissent pas leur cœur avec le Sien. Les manquements de la chair humaine ne comptent pas si l’on s’appuie sur la justice de Dieu. Mais qu’une personne ne s’unisse pas au cœur de Dieu est le péché le plus sérieux. Satan le diable craint les gens qui ont le cœur uni à la justice de Dieu. Si quelqu’un ne s’unit pas au cœur de Dieu, cette personne n’est rien. Donc, Satan le diable ne craint pas cette personne. Satan le diable est le compagnon de ceux qui ne croient pas en la justice de Dieu. Ainsi, si nous ne nous unissons pas au cœur juste de Dieu, nous deviendrons serviteurs du diable. 
Le fait que Caïn n’ait pas uni son cœur à ses parents est un grand péché. Caïn ne s’est pas uni à la foi de ses parents dans son cœur. Dieu a dit à Caïn: “si tu agis bien, tu relèveras ton visage.” Même s’il avait agi ne sachant pas, il aurait pu dire ouvertement: “Attends, n’est-ce pas l’offrande que tu voulais? Sinon, je n’aurai qu’à t’offrir le don que tu veux, n’est-ce pas?” Puis, il aurait pu changer son sacrifice et l’offrir. Mais, Caïn ne l’a pas fait. 
Quand le cœur d’une personne se trompe, sa contenance va forcément être perdue. Même si le comportement de quelqu’un était erroné, il pourrait recevoir la rémission de ses péchés; mais il est difficile à ceux dont le cœur est arrogant et tortueux devant Dieu de recevoir la rémission des péchés. Vous devez vous rappeler du fait que si les gens veulent recevoir la rémission des péchés, ils doivent avoir une foi sincère qui s’est vraiment unie à la justice de Dieu. Quiconque n’a pas un cœur uni à la justice de Dieu ne peut pas recevoir la rémission des péchés. 
 


Ceux qui se sont unis à la justice de Dieu offrent le sacrifice de la foi selon Sa volonté 


Il y a deux types de sacrifice: l’un est le premier né du troupeau et sa graisse, et l’autre le fruit de la terre. Abel a offert un sacrifice à Dieu en tuant le premier né de son troupeau, enlevant et jetant les choses impures, détachant la graisse des intestins, les boyaux, et le foie, et la plaçant au dessus de la viande de l’agneau, puis, brûlant le tout. Le sacrifice correct pour Dieu est le sacrifice d’Abel; il avait offert l’agneau et sa graisse en sacrifice. Un tel sacrifice montre la reconnaissance pour la rémission des péchés de quelqu’un et la foi qui reconnaît la Loi de Dieu pour la mort, et la loi de la vie. “Je suis une personne qui a péché devant Dieu. Ainsi, il convient que je souffre la mort si Dieu devait exercer un jugement juste sur moi selon la Loi.” Il convient que les gens tuent le premier né du troupeau et l’offrent avec sa graisse à Dieu, s’ils ont reconnu devant Dieu qu’ils sont destinés à la destruction, et acceptent le salut de Dieu pour la justice. 
La fait qu’Abel sacrifie un agneau à Dieu est une confession de foi qui dit: “Je suis désobéissant à Dieu, donc, je ne peux que mourir à cause de ce péché. Je crois que Dieu m’a sauvé en prenant mes péchés et en mourant à ma place, comme cet agneau sacrifié est mort à ma place.” Ainsi, dans l’offrande sacrificielle du premier né du troupeau et la graisse, il y a la confession de foi suivante: “Tous les gens ont hérité du péché de leurs ancêtres, et je reconnais devant Dieu que je suis aussi un être humain destiné à mourir à cause de mes péchés. Il y a beaucoup de choses qui ne sont pas parfaites dans mon cœur, et aussi, beaucoup de mes actions ne sont pas parfaites. Ainsi, je suis une personne supposée recevoir le jugement et aller en enfer. Mais puisque le Seigneur m’a aimé, je sais que Tu as ouvert une voie pour que je reçoive la rémission des péchés. Veuille accepter cette offrande, et comme tu as sauvé mes parents du péché, sauve-moi aussi s’il te plaît.” Si Caïn avait eu ce cœur en union avec Dieu, il aurait offert un agneau. S’il était revenu et avait offert à Dieu le premier né du troupeau et sa graisse, il aurait aussi reçu la rémission des péchés, comme Adam et Eve avaient reçu la rémission des péchés de Dieu.
Regardant au passage des Écritures d’aujourd’hui, certaines personnes peuvent penser: “Alors, une personne ne pourrait-elle pas recevoir le salut du péché en croyant juste au sang de la Croix puisque Jésus est mort pour les péchés?” Cependant, Dieu a fait en sorte qu’on ne dise pas cela en nous disant: “Abel, de son côté, en fit une des premiers-nés de son troupeau et de leur graisse. L'Éternel porta un regard favorable sur Abel et sur son offrande” (Genèse 4:4). À quoi la graisse mentionnée ici se réfère-t-elle? Elle se réfère au Saint-Esprit. Dieu qui est l’Esprit vint dans le corps de Marie et la rendit enceinte. Ainsi, Il est né, Jésus-Christ. Dieu qui est le saint devait venir dans la chair humaine pour prendre tous les péchés de l’humanité puisqu’Il était sans défaut.
De plus, pour que le Sauveur, Jésus-Christ, prenne les péchés du monde, Il devait désigner un représentant de l’humanité, et Il a reçu le baptême de sa part comme une forme d’imposition des mains. Jésus devait prendre les péchés de toute l’humanité en recevant le baptême de Jean-Baptiste, puis devait mourir pour être offert à Dieu comme un sacrifice parfait. En faisant cela, les péchés du monde seraient éradiqués. Les mots: “Abel, de son côté, en fit une des premiers-nés de son troupeau et de leur graisse” signifient cela. 
On doit offrir un sacrifice selon le système sacrificiel que Dieu a établi pour Lui convenir. Et c’est alors seulement que cela devient un sacrifice que Dieu accepte avec plaisir. On doit offrir comme cela, et c’est alors seulement que la personne reçoit la rémission des péchés de Dieu par la foi. Cependant, il y a tant de gens qui disent aveuglément: “Je crois que Jésus-Christ est mon Sauveur”, sans même connaître l’œuvre que Dieu a accomplie pour l’humanité. Beaucoup de gens professent croire en Jésus aveuglément; ils insistent sur leur salut même s’ils n’ont pas une foi unie à la justice de Dieu. Vraiment, il n’y a que peu de gens qui croient en Jésus-Christ en unissant leur cœur à l’évangile de l’eau et de l’Esprit donné par Dieu. 
Vraiment, nous devons fidèlement nous appuyer sur la justice de Dieu. Pour nous humains, Dieu dit: “Car le salaire du péché, c'est la mort; mais le don gratuit de Dieu, c'est la vie éternelle en Jésus-Christ notre Seigneur” (Romains 6:23). Il est dit que le salaire du péché c’est la mort. Le passage nous dit que si une personne a du péché devant Dieu, elle ira en enfer. Une personne honnête, qui a accepté cette Parole de Dieu comme la vérité, admettra: “j’ai du péché dans mon cœur, donc je suis destiné à l’enfer! Je suis une personne qui n’a pas rencontré le Seigneur!” Puis, ayant dit: “Cher Dieu, je suis un pécheur. S’il te plaît fais-moi grâce”, elle pourra offrir un sacrifice comme celui d’Abel en cherchant la compassion de Dieu. 
Abel, en union avec la justice de Dieu, a offert un sacrifice. Et c’est pour cela que Dieu prit plaisir à le recevoir. Cependant, puisque Caïn ne s’est pas uni à la justice de Dieu et n’a pas été capable d’offrir le genre de foi voulue par Dieu, il n’a pas pu recevoir le salut des péchés. Les gens qui ne vont pas devant Dieu avec une foi en union à Dieu souffriront tous de la destruction, comme Caïn, à cause de leurs péchés. Bien qu’il ait pu être un laboureur de la terre, s’il avait su que Dieu voulait un sacrifice dont le sang soit versé, Caïn aurait aussi dû offrir un tel sacrifice en offrande par la foi et comme confession de foi: “Cher Dieu, j’aurais du mourir à cause de mes péchés devant toi. Mais puisque tu as voulu un sacrifice d’expiation à ma place, accepte ce sacrifice, purifie-moi de mes péchés, et sauve-moi. Donne-moi une vie nouvelle.” Cette foi est la foi qui s’unit à la justice de Dieu. Une offrande en sacrifice cherchant la miséricorde de Dieu, un cœur voulant la compassion de Dieu, c’est la foi qui s’appuie sur la justice de Dieu, tout comme la foi qui s’attend à Son amour.
Cependant, Caïn n’a pas fait cela. Il amena des offrandes à Dieu arbitrairement à sa façon. Cela signifie qu’il s’est incliné devant Dieu et a dit: “Accepte ceci”, en ayant empilé des fruits de la terre, comme des pommes de terre, du blé, du riz, des pommes, des pêches, des pastèques, et ainsi de suite. C’est exactement pareil que d’amener des offrandes et s’incliner devant des démons. 
L’offrande que Dieu veut c’est un sacrifice avec du sang. On doit offrir un sacrifice à Dieu avec la foi qui professe: “Même si je dois être mis à mort, puisque Tu es juste, je t’offre un sacrifice pour expier mes péchés selon le système sacrificiel que Tu as établi. En transférant mes péchés sur cette offrande sacrificielle en mettant mes deux mains sur sa tête puis en tuant ce sacrifice à ma place, je n’ai plus de péché dans mon cœur. Alors veuille accepter ce sacrifice de ma part.” Mais Caïn n’a pas apporté ce genre de sacrifice. Combien est-ce mal devant Dieu? Même si Dieu a accompli toute la justice pour nous sauver, il convient que ceux qui résistent et adorent à leur manière soient mis à mort spirituellement.
Chers croyants, vous devez examiner vous-mêmes si vous suivez ou non le Seigneur en unissant vos cœurs à la justice de Dieu. Si vous n’êtes pas encore uni à Lui, apprenez à le faire. Je ne cherche pas à dire que vous devez servir les prédécesseurs dans la foi inconditionnellement. Je ne dis pas que vous devez suivre quelqu’un juste parce qu’il ou elle est un serviteur qui est devant. Les prédécesseurs dans la foi sont précieux parce qu’ils suivent la volonté de Dieu et Sa Parole de justice en unissant leurs cœurs avec Lui. Comme il est dit: “Tu te lèveras devant les cheveux blancs, et tu honoreras la personne du vieillard. Tu craindras ton Dieu. Je suis l'Éternel” (Lévitique 19:32), pour ceux qui ont servi l’évangile pendant longtemps, il y a de la sagesse et de l’expérience. Cela signifie que les prédécesseurs dans la foi ont suivi le Seigneur longtemps sans quitter le Seigneur en unissant leur cœur à Lui dans l’Église. Les Écritures nous disent de les respecter et de les suivre à cause de leur foi.
Quel est le cœur et la foi que Dieu veut que nous ayons? Dieu veut que nous ayons la foi qui est unie à la justice de Dieu. Dieu aime que nous connaissions correctement et croyions en la justice de Dieu; Il ne prend pas plaisir à ce que nous fassions bien Son œuvre ou montrions beaucoup de mérites devant Lui. Donc, avant de faire l’œuvre de Dieu, nous devons d’abord voir si nos cœurs sont en union avec la justice de Dieu, et si ce n’est pas le cas, nous devons nous unir à la justice de Dieu de tout cœur. J’espère que vous avez une foi qui est en union avec la justice de Dieu. Je veux que vous priiez pour cette foi, et je souhaite aussi que vous chérissiez ceci. Même si vous et moi avons des manquements dans notre conduite, je crois que si nous avons ce genre de cœur et de foi, Dieu acceptera ce cœur et cette foi, et Il nous fera vivre le restant de notre vie en union avec Lui. Ayez ce genre de foi. Je crois que le Seigneur qui voit et connaît le fond de nos cœurs nous donnera la bénédiction après avoir vu ce genre de foi. 
Cependant, presque tous les chrétiens font l’offrande de Caïn en adorant Dieu. Les gens qui offrent l’adoration comme Abel, bien qu’en petit nombre, sont ceux qui adorent Dieu “en esprit et en vérité” (Jean 4:24), parce qu’ils ont reçu la rémission des péchés et le Seigneur en eux comme don par la foi en Jésus-Christ qui est venu à nous par l’eau et l’Esprit. Les gens qui ont une foi religieuse sont ceux qui amènent le genre d’adoration de Caïn. Les gens qui adorent selon eux-mêmes sans avoir uni leur cœur à Dieu sont les méchants qui vont toujours contre Dieu. C’est pour cela que Dieu répand des malédictions sur ces gens. Mais, parmi eux, Dieu sauve ceux qui méritent sa compassion. 
Dix ans après que j’aie cru en Jésus, j’ai reconnu que j’étais vraiment un pécheur destiné à l’enfer, par la Parole de Dieu. Il est écrit: “le salaire du péché c’est la mort.” Et bien que dix ans se soient passés depuis que j’avais commencé à croire en Jésus, mon cœur avait des péchés face à la Parole de Dieu. J’ai reconnu que j’étais un pécheur et j’ai confessé: “Seigneur, je suis une personne destinée à l’enfer.” Quand je l’ai fait, le Seigneur m’a rencontré avec l’évangile de l’eau et de l’Esprit. 
Certaines personnes pourraient réfuter disant: “J’ai cru en Jésus pendant vingt ans, et j’ai tant servi et fait de sacrifice pour Dieu. J’ai parlé en langues et eu des visions. Le Seigneur m’est apparu plusieurs fois et m’a dit tant de choses. Ainsi, c’est très clair que Dieu m’aide. Et tu dis que j’irai en enfer? Je dois avoir des manquements, mais je suis sûr d’aller au Ciel.” Mais ce n’est que leur pensée car la Parole de Dieu dit que le salaire du péché c’est la mort. Le fait est que si les gens ont des péchés, ils iront en enfer. Ces gens doivent rapidement quitter le genre d’adoration de Caïn, qu’ils ont pratiqué jusqu’à maintenant, et en offrant le sacrifice d’expiation comme Abel, ils doivent recevoir la rémission des péchés. 
Les offrandes d’Abel et Caïn, vues dans le livre de la Genèse chapitre 4, montrent deux types de foi très précisément. Si vous et moi réalisons cela, nous pouvons savoir par quelle foi nous devons mener nos vies. Bien que nous ayons des manquements comme Abel, nous recevrons les bénédictions de Dieu si nous servons le Seigneur et faisons de tout cœur l’œuvre qu’Il veut par la foi qui s’unit à Dieu. Cependant, nous devons nous rappeler du fait que nous serons maudits si nous avons une foi qui n’est pas en union avec Dieu, comme Caïn. Spirituellement parlant, il y a seulement ces deux types de personnes dans ce monde: Caïn et Abel. La plupart des gens dans ce monde sont des descendants de Caïn. Mais il y a aussi des descendants d’Abel, même s’ils ne sont pas nombreux. 
Peu importe qui ils sont, si les gens veulent vraiment croire en la Parole de Dieu comme elle est et si les gens ont du péché dans leur cœur, ils doivent recevoir la rémission des péchés maintenant même. Nous devons nous unir à la justice de Dieu. Suivons le Seigneur en nous unissant à Dieu, unis à la Parole de Dieu, unis à l’Église, unis avec l’œuvre que l’Église accomplit, unis avec les serviteurs qui dirigent, et unis avec les autres saints. Nous devons mener une vie juste en nous étant unis à la 
justice de Dieu.