คำสอน

Sujet 18: Genèse

[PARTIE 4-8] Qui est Abel et qui est Caïn devant Dieu? (Genèse 4:1-24)

Qui est Abel et qui est Caïn devant Dieu?
(Genèse 4:1-24) 
“Adam connut Eve, sa femme; elle conçut, et enfanta Caïn et elle dit: J'ai formé un homme avec l'aide de l'Éternel. Elle enfanta encore son frère Abel. Abel fut berger, et Caïn fut laboureur. Au bout de quelque temps, Caïn fit à l'Éternel une offrande des fruits de la terre; et Abel, de son côté, en fit une des premiers-nés de son troupeau et de leur graisse. L'Éternel porta un regard favorable sur Abel et sur son offrande; mais il ne porta pas un regard favorable sur Caïn et sur son offrande. Caïn fut très irrité, et son visage fut abattu. Et l'Éternel dit à Caïn: Pourquoi es-tu irrité, et pourquoi ton visage est-il abattu? Certainement, si tu agis bien, tu relèveras ton visage, et si tu agis mal, le péché se couche à la porte, et ses désirs se portent vers toi: mais toi, domine sur lui. Cependant, Caïn adressa la parole à son frère Abel; mais, comme ils étaient dans les champs, Caïn se jeta sur son frère Abel, et le tua. L'Éternel dit à Caïn: Où est ton frère Abel? Il répondit: Je ne sais pas; suis-je le gardien de mon frère? Et Dieu dit: Qu’as-tu fait? La voix du sang de ton frère crie de la terre jusqu'à moi. Maintenant, tu seras maudit de la terre qui a ouvert sa bouche pour recevoir de ta main le sang de ton frère. Quand tu cultiveras le sol, il ne te donnera plus sa richesse. Tu seras errant et vagabond sur la terre. Caïn dit à l'Éternel: Mon châtiment est trop grand pour être supporté. Voici, tu me chasses aujourd'hui de cette terre; je serai caché loin de ta face, je serai errant et vagabond sur la terre, et quiconque me trouvera me tuera. L'Éternel lui dit: Si quelqu'un tuait Caïn, Caïn serait vengé sept fois. Et l'Éternel mit un signe sur Caïn pour que quiconque le trouverait ne le tuât point. Puis, Caïn s'éloigna de la face de l'Éternel, et habita dans la terre de Nod, à l'orient d'Éden. Caïn connut sa femme; elle conçut, et enfanta Hénoc. Il bâtit ensuite une ville, et il donna à cette ville le nom de son fils Hénoc. Hénoc engendra Irad, Irad engendra Mehujaël, Mehujaël engendra Metuschaël, et Metuschaël engendra Lémec. Lémec prit deux femmes: le nom de l'une était Ada, et le nom de l'autre Tsilla. Ada enfanta Jabal: il fut le père de ceux qui habitent sous des tentes et près des troupeaux. Le nom de son frère était Jubal: il fut le père de tous ceux qui jouent de la harpe et du chalumeau. Tsilla, de son côté, enfanta Tubal-Caïn, qui forgeait tous les instruments d'airain et de fer. La sœur de Tubal-Caïn était Naama. Lémec dit à ses femmes: Ada et Tsilla, écoutez ma voix! Femmes de Lémec, écoutez ma parole! J'ai tué un homme pour ma blessure, Et un jeune homme pour ma meurtrissure. Caïn sera vengé sept fois, Et Lémec soixante-dix-sept fois.” 
 

Avant tout, Dieu enseigna à Adam et Eve l’évangile de justice en les vêtant de tuniques faites de peau. Cet évangile est la vérité dans laquelle Adam et Eve auraient la garantie du salut de tous leurs péchés par la foi. Abel était un homme qui avait hérité de la vraie foi de ses parents. Donc, la foi d’Abel aussi était approuvée par Dieu quand il offrit le premier né de son troupeau avec la graisse en sacrifice de foi. Alors, quel genre de personnes est de la semence d’Abel dans une perspective spirituelle? Les descendants d’Abel sont ceux qui font un sacrifice de foi, la foi qui croit en la justice de Dieu. Ce sont les gens dont la foi est agréée de Dieu et ce sont ceux qui ont reçu les bénédictions spirituelles du Ciel.
Mais, pourquoi Dieu n’a-t-Il pas accepté l’offrande de Caïn? C’est parce que Caïn donna son offrande en sacrifice à Dieu de sa propre façon. Puisque l’offrande de sacrifice que Caïn donna ne correspondait pas à l’offrande sacrificielle établie dans la providence de Dieu pour le salut, Il ne l’a pas acceptée. Les gens tendent à penser qu’il est bon d’offrir n’importe quel sacrifice aussi longtemps que c’est fait avec sincérité, mais en réalité, il n’en est pas ainsi. Il est écrit dans la Bible qu’Abel offrit le premier né de son troupeau avec la graisse. Cela signifie que nous devons aller devant Dieu avec la foi en le salut qu’Il a accompli pour nous. 
 

Quel genre de gens sont les descendants d’Abel? 

Dans le passage des Écritures d’aujourd’hui, le fait que deux offrandes différentes soient mentionnées, représentées par Abel et Caïn, signifie que deux lignées spirituelles différentes se sont transmises de génération en génération. Les descendants d’Abel sont ceux qui ont offert des sacrifices à Dieu seulement par la foi, croyant en la vérité de l’évangile que Dieu a enseignée à leurs ancêtres dans la foi. En d’autres termes, ce sont ceux qui font des sacrifices de foi à Dieu par la foi qui croit en la justice de Dieu. Ce sont ceux qui ont hérité de la foi d’Abel. Comme pour nous, nous sommes aussi descendants d’Abel, s’il est vrai que nous avons reçu la rémission des péchés en ayant foi en le sacrifice de rédemption que Dieu a établi. Ce sont ceux qui ont reçu la bénédiction du Ciel en offrant des sacrifices de foi. 
Mais, les descendants de Caïn ne sont pas comme cela. Ils sont ceux qui ont offert des sacrifices à leur propre mode, sans se soucier des désirs de Dieu. Comme résultat, ils se sont tenus contre la justice de Dieu et ont amené sur eux la destruction et le châtiment de l’enfer à la fin. 
Caïn a offert un sacrifice à Dieu en prenant du fruit de la terre comme offrande selon ses propres pensées, mais Abel a offert des sacrifices à Dieu en prenant le premier né de son troupeau et la graisse, c’est-à-dire, par la foi qui croit en la justice de Dieu. Si nous devions comparer les actes de ces deux hommes d’une perspective humaine, Abel n’était pas meilleur que Caïn. Mais, à la lumière de la vérité de Dieu, Abel qui avait foi en la justice de Dieu était plus honnête et meilleur que Caïn.
Ainsi, le sacrifice de Caïn offert avec le fruit de la terre était un sacrifice charnel, mais par contre, le sacrifice qu’Abel offrit à Dieu avec le premier né de son troupeau sans défaut était un sacrifice spirituel. Le sacrifice d’Abel fut offert par la foi qui croit en la justice de Dieu. Abel suivit la foi de ses parents et croyait tel qu’elle était, donc il offrit le même sacrifice à Dieu. La graisse mentionnée dans le passage des Écritures se réfère au Saint-Esprit qui est Dieu. Adam et Eve furent capables de recevoir le salut de tous leurs péchés en ayant foi en la Parole que Dieu avait parfaitement expié leur honte. Dieu avait tué une offrande en sacrifice pour eux et les avait vêtus tous les deux de tuniques faites de peau. Leur foi était la même que la nôtre, qui croit en l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Abel a hérité de cette foi de ses parents. Donc, si nous croyons en la justice de Dieu maintenant, ce genre de foi est semblable à celle d’Abel. Pour nous sauver des péchés de ce monde, Jésus s’est offert Lui-même comme propitiation éternelle pour toute l’humanité. Le premier né des brebis devenant une offrande à sacrifier avait pour but de prendre les péchés d’Adam et Eve aussi bien que les nôtres, et de mourir à la place de toute l’humanité, pour restaurer la vie qui avait été perdue.
Après le martyr d’Abel, il est montré que la foi d’Abel criait à Dieu: “Cher Dieu, j’ai foi en le fait que le Seigneur m’a sauvé parfaitement en s’offrant en sacrifice Lui-même. N’est-ce pas juste de croire ainsi? Je crois selon ta Parole mais je suis mort sous la persécution. Ma foi n’était-elle pas juste?” Le sang d’Abel criait à Dieu de la terre (Genèse 4:10). Le fait est que la foi d’Abel avait été agréée par Dieu. 
Que signifie le nom “Abel?” Il signifie littéralement “souffle”, et aussi “vanité” ou “transitoire”. Les gens qui réalisent la vanité de la vie et cherchent à recevoir le salut sont les descendants d’Abel, spirituellement. Par la foi, ils font des sacrifices comme préfiguration de l’évangile de l’eau et de l’Esprit. 
À la place d’Abel, Dieu donna à Adam et Eve Seth, et Seth eut un fils, Enosch. La signification du nom “Enosch” est “homme mortel”. Cela nous dit que ceux qui acceptent le fait qu’ils sont de ceux qui ne peuvent qu’être détruits à cause de leurs péchés deviennent des enfants de Dieu et reçoivent les bénédictions du Ciel de Dieu en ayant foi en la Parole de l’évangile de l’eau et de l’Esprit que Dieu a enseignée à leurs ancêtres. Ainsi, les descendants de Caïn sont ceux qui ne croient pas en la justice de Dieu et la refusent, mais ceux qui sont bénis sont ceux qui ont la foi en l’évangile de l’eau et de l’Esprit, et ce ne sont autre que les descendants d’Abel et d’Enosch.
 


Maintenant même, les descendants d’Abel et les descendants de Caïn coexistent dans ce monde 


Les descendants d’Abel sont ceux qui croient en la Parole de Dieu, et les descendants de Caïn sont ceux qui croient en la parole de ce monde. Qui sont les descendants d’Abel? Ce sont ceux qui croient en la Parole de Dieu, comme les fils d’Adam, Seth, Enosch, Shem, et Abraham, tout comme vous et moi qui croyons en l’évangile de l’eau et de l’Esprit aujourd’hui. Ils sont ceux dont la foi a été approuvée par Dieu pour leur foi en la justice de Dieu, réalisant qu’ils étaient des êtres fragiles et fondamentalement faibles. Ceux qui sont les descendants spirituels d’Abel sont ceux qui ont des manquements et sont faibles. Par contre, les descendants de Caïn sont ceux qui ont une volonté forte et sont forts physiquement, mais à la fin, ils se retrouvent comme ceux qui sont contre Dieu.
Les descendants d’Abel et de Caïn continuent à se trouver dans ce monde. Les descendants d’Abel sont ceux qui n’avaient pas d’autre choix que de mourir pour leurs péchés s’ils ne croyaient pas en la justice de Dieu. Ce sont ceux qui acceptent le fait qu’ils ont beaucoup de fautes, méritant seulement d’être maudits par Dieu.
Mais Dieu fait Son œuvre en utilisant les descendants d’Abel qui acceptent le fait qu’ils ont des manquements, au lieu des descendants de Caïn qui sont pleins de leur propre justice. Dieu répand l’évangile dans le monde entier en utilisant les descendants d’Abel. Par ceux qui ont des manquements, Dieu a fait que la foi qui croit en la justice de Dieu continue à se répandre. La foi des descendants d’Abel a été transmise de cette manière.
Vous et moi ne sommes pas devenus justes parce que nous sommes meilleurs que les autres. En ayant foi en la justice de Dieu, nous avons pu nous tenir dans les rangs des justes. Notre salut qui ne périt jamais a été possible non par l’or et l’argent mais par la foi qui croit en le baptême que Jésus-Christ a reçu et le sang précieux. Les descendants d’Abel n’avaient pas d’autre choix que de croire et de s’appuyer seulement sur la justice de Dieu car ils savent bien qu’ils ont des manquements, mais ceux qui croient et s’appuient sur leur propre force, prétendant être meilleurs et plus intelligents dans un sens physique finiront comme des descendants de Caïn.
Dans ce monde, seuls ceux qui réalisent correctement leurs manquements et leurs faiblesses de la chair peuvent se tenir dans les rangs de la foi d’Abel. Ainsi, tous ceux qui n’ont pas leur propre justice de la chair recevront les bénédictions précieuses qui viennent du Ciel en ayant foi en la justice de Dieu qu’Il a donnée. En d’autres termes, ceux qui sont plutôt faibles dans la chair reçoivent les bénédictions de Dieu en ayant foi en l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Aussi longtemps que les gens qui n’ont rien de quoi se vanter dans ce monde, rien sur quoi s’appuyer, et sont faibles croient en l’évangile de l’eau et de l’Esprit, ils sont capables d’entrer dans le rang des justes, avec leurs ancêtres dans la foi.
Vous ne devriez pas vous plaindre de vos parents dans la chair même s’ils ne vous ont pas laissé d’héritage. Plutôt, vous devez être reconnaissants qu’ils vous aient permis de vous tenir dans les rangs des descendants d’Abel en ne vous laissant ni richesse ni santé. Si vos parents vous avaient laissé une grande richesse et que vous viviez ainsi sans aucun besoin, auriez-vous cru en l’évangile de l’eau et de l’Esprit qui contient la justice de Dieu? Il est facile à ceux qui sont grands dans ce monde de se tenir dans les rangs des descendants de Caïn. Si les parents laissaient beaucoup de richesses à leurs enfants, il est plus évident que leurs enfants deviennent des descendants de Caïn et soient ruinés spirituellement. 
Il y a longtemps, il y a un temps où je me plaignais: “J’aurais pu bien vivre dans ce monde si mes parents dans la chair m’avaient laissé même un peu de richesse. Comme le dit le proverbe, il n’y a pas de pâturage pour un troupeau de vaches. Je n’ai rien, alors comment pourrais-je commencer même une petite affaire?” Mais après être né de nouveau, j’ai réalisé que Dieu appelait les pauvres, ceux dans le manque, les négligés et les malades de ce monde, et qu’Il les faisait entrer dans les rangs de la foi d’Abel. Si nous étions de ceux qui ont richesse et pouvoir dans ce monde, nous serions dans le rang de Caïn. J’espère que vous réalisez qu’il est plus facile de se tenir dans le rang d’Abel où nous recevrons les grandes bénédictions du Ciel quand nous réalisons que nous sommes un vase fragile, si facile à briser. La raison pour laquelle Dieu nous a donné des épines et des ronces sur notre chemin de la vie est que nous réalisions nos manques et nos faiblesses et revenions à Dieu. Nous devons le réaliser et être reconnaissants pour cela. Nous devons réaliser que les bénédictions de la chair de ceux qui sont intelligents, éminents, et ont beaucoup de choses d’une perspective humaine n’est pas vraiment la bénédiction du Ciel. 
Nous sommes reconnaissants à Dieu d’avoir sauvé ceux d’entre nous qui sont vains, ont des manquements, et sont mortels. Quand j’étais un enfant, mes parents pensaient que j’allais mourir car j’étais très faible. Quand je mourrais, ils allaient me jeter, mais je ne suis pas mort. Ma mère m’a gardé en vie en faisant de la soupe de riz, parce que son sein était sec. Peut être que c’est pour cette raison que lorsque j’ai grandi et que je saluais mes voisins, je les entendais dire: “Eh bien, tu as survécu et as grandi à ce point. Tes parents ne t’ont même pas donné de nom pendant des années pensant que tu allais mourir.”
Ce devait être similaire quand Abel ou Enosch sont nés. Quand Caïn est né, puisque les cris étaient forts et le corps vif, on lui a donné le nom de “Caïn”, qui signifie “possession”. Mais quand Abel et Enosch sont nés, ils semblaient si faibles et sur le point de mourir, qu’ils furent appelés “Abel” signifiant “vanité” et “Enosch” signifiant “ce qui se brise facilement”. Mais Abel et Enosch qui étaient ainsi ont reçu la bénédiction du salut de Dieu en ayant foi et s’appuyant sur Lui. J’étais aussi très faible, et les gens étaient surpris que je grandisse et fasse des choses normales comme un homme, mais je suis devenu serviteur de Dieu par Sa grâce. 
À la maison, il y a deux chiots. L’un deux aboie maladivement. L’autre est en bonne santé, mais il ne prend pas de poids peu importe ce qu’il mange. Donc, mon cœur penche davantage vers celui qui est maladif. Dieu aussi donne plus d’amour à ceux qui ont des manquements. Parmi ceux qui sont autour de nous, des gens qui sont dans le manque croient en la Parole de la justice de Dieu et s’appuient sur Lui plus facilement. Ainsi, ces gens sont sauvés et deviennent des enfants de Dieu. Si nous regardons les gens du point de vue de Dieu, les malades, les aveugles, les affaiblis, ceux qui tombent facilement, et ceux qui ont le cœur vide reçoivent beaucoup mieux l’amour de Dieu. C’est pour cela qu’il est dit que Dieu est le Dieu de Jacob. Ésaü était un homme fort, et de grande volonté. Mais Jacob était un homme faible et dans le manque. 
 


Vous tenez-vous dans le rang d’Abel ou dans le rang de Caïn? 


Êtes-vous quelqu’un qui est spirituellement dans le rang de la foi d’Abel? Sinon, êtes-vous dans le rang de la foi de Caïn? Dans la chair et en esprit, avez-vous quelque chose de quoi vous vanter? Les gens qui pensent qu’ils sont meilleurs à bien des égards sont prompts à se tenir dans le rang de Caïn en montrant leur propre justice plutôt que la justice de Dieu. Cependant, parmi ceux dans ce monde qui ont le cœur vide, qui peuvent seulement vivre en ayant reçu la grâce de Dieu car ils sont faibles, et qui peuvent seulement vivre en se confiant en la justice de Dieu, beaucoup entrent dans le rang d’Abel spirituellement. Ainsi, il est difficile à ceux qui ont beaucoup de choses dont ils se vantent en termes de la chair de recevoir les bénédictions spirituelles. 
Les gens ne reçoivent les bénédictions spirituelles qu’en croyant en la justice de Dieu. Les gens qui ont la foi qui croit en la justice de Dieu ne reçoivent pas seulement les bénédictions pour eux-mêmes, mais ils peuvent aussi aider beaucoup d’autres à recevoir les mêmes bénédictions en les guidant sur le chemin du salut spirituel. Mais, les gens de la chair qui ne savent pas combien la bénédiction spirituelle est précieuse cherchent seulement les valeurs de ce monde, se vantant d’être si grands. 
Vous devriez remercier Dieu pour vos manques et vos faiblesses. Mais, si vous pensez encore que vous avez beaucoup de choses à mettre en avant en termes de la chair, regardez objectivement à vous-même et découvrez correctement combien vous êtes faibles et avez des manquements. En fait, pour tous les êtres humains, aucun d’entre eux n’a de quoi se prévaloir dans la chair. Comment une personne pourrait-elle avoir quelque chose à montrer dans la chair devant Dieu? Nous n’avons rien à faire prévaloir. Ceux qui sont vraiment grands sont ceux qui ont la foi qui croit en la justice de Dieu et la répandent. Sans Christ, nous n’avons rien à mettre en avant.
Avant d’être né de nouveau, l’apôtre Paul se considérait lui-même comme quelqu’un de très bien. Mais après avoir rencontré le Seigneur, il réalisa qui il était et accepta qu’il était mauvais. Il avait réalisé que tout ce dont il se prévalait dans le passé n’était pas plus précieux que des ordures devant la vérité du Seigneur. Ainsi, il dit qu’il avait maintenant considéré toutes choses qui étaient avant des bénéfices pour lui comme une perte (Philippiens 3:7-8). Paul avait beaucoup de choses dont il pouvait être fier dans la chair. Donc, quand on lui demanda de parler des choses de la chair, il pouvait dire: “moi, circoncis le huitième jour, de la race d'Israël, de la tribu de Benjamin, Hébreu né d'Hébreux; quant à la loi, pharisien; quant au zèle, persécuteur de l'Église; irréprochable, à l'égard de la justice de la loi” (Philippiens 3:5-6). Il regarda honnêtement à lui-même dans une perspective spirituelle, et conclut en disant: “C'est pour cela qu'il y a parmi vous beaucoup d'infirmes et de malades, et qu'un grand nombre sont morts”  (1 Corinthiens      11:30). J’espère que vous réalisez vos propres manques devant Dieu. 
Tout comme Caïn et Abel vinrent avec chacun une offrande différente, les gens avec deux types de foi différentes vivent dans ce monde, et le résultat de leur foi diffère l’un de l’autre, complètement. Un groupe de personnes reçoit la bénédiction, mais l’autre est maudit même s’il croit en Dieu. Dès le début, les gens qui sont dans le rang de Caïn ont rejeté et se sont tenus contre la justice de Dieu. Cependant, les gens qui sont dans le rang d’Abel ont accepté et cru en la justice de Dieu, et Dieu agrée leur foi.
Les gens du rang de Caïn bâtissent une cité pour eux-mêmes. Caïn a fortifié un mur de défense avec sa propre puissance pour que les ennemis ne puissent pas l’attaquer. Il l’a fait parce qu’il a cru en son propre pouvoir plutôt qu’en Dieu.
Mais, les gens du rang d’Abel croient en la justice de Dieu et s’appuient seulement sur Dieu parce qu’ils savent qu’ils ont des manquements. C’est parce qu’ils croient que Dieu seul les protège des dangers et leur donne la bénédiction. Vos cœurs sont-ils dans le rang de la foi d’Abel? Ou, sont-ils dans le rang de la foi de Caïn? Nous devons examiner ceci attentivement. Et, si nous voulons recevoir la bénédiction de Dieu, nous devons nous tenir dans le rang de la foi d’Abel. Nous devons croire en la justice de Dieu, et par la foi nous devons suivre la justice de Dieu. Par contre, si nous ne croyions pas en la justice de Dieu et allions contre la justice de Dieu avec notre propre force, nous serions automatiquement dans le rang de Caïn. La file dans laquelle nous devons nous tenir est le rang de la foi d’Abel. Dieu donne les bénédictions divines du ciel à ceux qui sont dans le rang d’Abel, croyant en la justice de Dieu. 
 


Caïn s’est trouvé encore plus loin de Dieu 


Caïn se trouvait de plus en plus loin de Dieu. Ainsi, ses descendants se sont aussi éloignés encore davantage de la bénédiction de la foi en la justice de Dieu. Dans le passage des Écritures d’aujourd’hui, la lignée des descendants de Caïn est présentée, et parmi ses descendants, Lémec dit qu’il a tué un homme. Dieu dit que si Caïn devait être vengé sept fois, alors Lémec le serait soixante dix sept fois. 
Ainsi, le cœur des descendants de Caïn est devenu si borné et persistant et aussi méchant que possible, et donc plus distant encore de la justice de Dieu. Pourquoi se sont-ils encore plus éloignés de Dieu? Si nous regardons à la cause, nous pouvons voir que cela vient du sacrifice de foi que leur ancêtre commun, Caïn, avait amené comme une offrande erronée devant Dieu. Il est écrit que Caïn avait offert le fruit de la terre en sacrifice à Dieu mais qu’Abel avait offert le premier né de son troupeau avec la graisse. C’était l’offrande du fruit de la terre qui a fait que lui et ses descendants s’éloignent encore plus de la justice de Dieu. Caïn n’a pas réalisé qu’il se retrouverait si loin de la justice de Dieu à cause de sa foi erronée présentée à Dieu; il avait offert le fruit de la terre comme offrande à Dieu avec sincérité et tous ses efforts, utilisant toute sa force, mais il n’a pas réalisé qu’à cause de cela il deviendrait ennemi de la justice de Dieu.
Cependant, la foi erronée de Caïn l’avait rendu si distant de la justice de Dieu au point qu’il n’était plus capable de revenir. Juste une fois, si Caïn avait laissé son entêtement devant Dieu, il aurait aussi pu recevoir la bénédiction. Si Caïn avait regardé Dieu acceptant le sacrifice que son jeune frère Abel avait offert et avait revu sa pensée en disant: “Comme Abel, je dois aussi offrir un sacrifice qui fasse la joie de Dieu”, il ne serait pas devenu ennemi de Dieu, et il aurait aussi été capable de bien vivre avec son frère par la foi. Mais, il ne pouvait pas le faire à cause de l’entêtement à ne pas vouloir briser son propre orgueil dû à trop de propre justice. Le fait est que Caïn s’est retrouvé encore plus éloigné de Dieu parce qu’il n’a pas reconnu son propre mal ni ses fautes. 
 

Pourquoi les chrétiens d’aujourd’hui s’éloignent-ils encore plus de la justice de Dieu? 

Parce que des gens maintenant même apportent à Dieu des offrandes de foi erronées, ils s’éloignent de plus en plus de Dieu. Si les gens rejettent la vérité de l’évangile de l’eau et de l’Esprit qui révèle la justice de Dieu, ils se trouvent encore plus loin de la justice de Dieu. Les gens tendent à penser: “C’est bon pour moi d’avoir foi en Dieu de tout mon cœur. Pourquoi devrais-je m’éloigner de Dieu juste parce que je ne crois pas en l’évangile de l’eau et de l’Esprit?” Mais en réalité, ne pas avoir foi en l’évangile de l’eau et de l’Esprit est un raccourci pour se trouver très loin de la justice de Dieu. Les gens restent sur le siège du maudit à cause de leurs péchés parce qu’ils résistent à l’évangile de l’eau et de l’Esprit qui contient la justice de Dieu. 
Les gens deviennent distants de Dieu parce qu’ils ne croient pas et rejettent l’évangile de l’eau et de l’Esprit qui révèle la justice de Dieu. Ainsi, qui que ce soit doit connaître l’évangile de vérité qui contient la justice de Dieu. N’y a-t-il pas tant de gens qui mettent en avant tous leurs efforts variés parce qu’ils veulent être proches de Dieu? Les gens essaient désespérément d’être proches de Dieu en faisant toutes sortes d’efforts divers, comme des prières tôt le matin, le jeûne et la prière, la prière sur les montagnes, les veillées de prière, les services sociaux, les œuvres missionnaires, les activités de collectes de fonds, et ainsi de suite. Cependant, parce que les gens ne croient pas et rejettent la justice de Dieu révélée dans l’évangile de l’eau et de l’Esprit, ils se retrouvent encore plus éloignés du Dieu Saint. Pour ceux d’entre nous qui croient en l’évangile de l’eau et de l’Esprit, nous nous retrouverons aussi loin de Dieu si nous ne restons pas proches de cet évangile de justice. S’approcher de Dieu c’est s’approcher de Jésus-Christ en ayant foi en Lui qui est venu par l’évangile de l’eau et de l’Esprit, et si quelqu’un devait rester à distance de la justice de Dieu révélée dans l’évangile de vérité, à la fin, il sera encore plus éloigné de Jésus-Christ. 
Donc, les ouvriers de l’évangile doivent croire en l’évangile de l’eau et de l’Esprit et le diffuser aussi souvent que possible. C’est parce que ce qui relie Dieu et les gens est l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Si nous chérissons la justice de Dieu, nous vivrons plus près de Lui. Pour que nous qui étions des pécheurs soyons plus près de Dieu, il faut que nous ayons foi en l’évangile de l’eau et de l’Esprit dans lequel la justice de Dieu est contenue. Si nous ne croyons pas en cet évangile et offrons des sacrifices à Dieu avec le fruit de la terre, alors à partir de ce moment là, nous serions séparés de Dieu. Le fruit de la terre se réfère à tout ce qui vient de notre chair humaine, c’est-à-dire nos propres pensées, notre propre justice, notre propre volonté, notre zèle, notre entêtement, notre sacrifice, et ainsi de suite; ce sont des fruits de la terre.
Ce qui nous fait rester près de Dieu est l’évangile de l’eau et de l’Esprit, alors que ce qui éloigne les gens encore plus de Dieu est l’offrande du fruit de la terre. Caïn n’a pas réalisé combien c’était mal d’essayer d’être accepté de Dieu avec ses propres pensées, sa diligence, et ses efforts. Cependant, si quelqu’un veut rester près de Dieu, ne serait-ce pas le cas que tout ce que quelqu’un doit faire c’est réaliser sa propre foi erronée et s’en détourner? Pour qu’une personne revienne de sa foi erronée, il faut croire en l’évangile de l’eau et de l’Esprit que Dieu a donné et venir au Seigneur. Cependant, puisque Caïn n’a pas reconnu son erreur même après avoir vu que Dieu n’ait pas accepté sa foi, il s’est éloigné de Dieu à la fin.
L’on mène une vie loin de la justice de Dieu si l’on ne répand pas l’évangile de l’eau et de l’Esprit après avoir reçu la rémission des péchés. Il est possible que même ceux qui sont nés de nouveau cherchent davantage les désirs de la chair. Si nous le faisons, nous ne serons pas capables de nous unir à la volonté de Dieu. Si nous ne restons pas près de l’évangile de l’eau et de l’Esprit et négligeons de le répandre, nous allons dégénérer spirituellement. L’offrande qui nous éloigne de Dieu est l’offrande du fruit de la terre, mais l’offrande qui nous rapproche de Dieu est l’offrande du sacrifice du premier né du troupeau et sa graisse. 
Caïn a frappé son frère Abel à mort. Pourquoi a-t-il tué son frère, qu’il aurait dû aimer? Parce que Caïn croyait que son offrande était meilleure que celle d’Abel. Cela signifie qu’il croyait qu’aller devant Dieu en apportant sa propre justice était la bonne façon de recevoir l’approbation de Dieu. Il était donc déçu même du fait que Dieu n’ait pas accepté son offrande. Il reprit son jeune frère. “La prochaine fois, offre à Dieu des offrandes du fruit de la terre, juste comme moi, ton grand frère. Pourquoi fais-tu des sacrifices de ta propre volonté? N’accepterait-Il pas nos offrandes si nous Lui apportions les mêmes choses?”
Caïn dit ceci à Abel, mais puisque son jeune frère ne l’a pas écouté, il tua son frère. Si le jeune frère l’avait écouté, Caïn l’aurait-il tué? Pourquoi aurait-il tué son cher petit frère? Il était le seul membre de sa famille de sang après lui.
Mais la foi d’Abel était ferme. “Cher grand frère, quand maman et papa ont commis le péché devant Dieu, comment Dieu les a-t-Il sauvés du péché? Regarde ces tuniques. N’est-ce pas vrai que l’offrande sacrificielle a pris les péchés de notre mère et notre père pour mourir à leur place? N’est-ce pas que nous commettons aussi des péchés? Alors, ne devrions-nous pas aussi venir devant Dieu en apportant les premiers nés du troupeau comme offrande en sacrifice et recevoir aussi la rémission des péchés?” “Cher grand frère, le sacrifice que tu offres à Dieu n’est pas bon. Tu dois le changer. Et tu ne dois pas être borné devant Dieu. Cher frère! J’écouterai tout ce que tu as à dire d’autre. Veux-tu que je t’aide dans ton travail? Tout ce que tu diras, je le ferai pour toi. Mais le sacrifice que j’offre à Dieu est le bon. Offrons un sacrifice à Dieu de cette façon, toi et moi, ensemble.” Pensez-vous que le jeune frère Abel n’a pas dit cela?
Puisque Caïn ne pouvait pas laisser sa propre justice, alors qu’ils étaient dans le champ, il tua son jeune frère Abel. Chers croyants, pourquoi Caïn a-t-il tué Abel dans le champ et non à la maison? C’est parce qu’il devait être assez loin de leur mère et de leur père pour faire cet acte. En d’autres termes, à ce moment là, Adam, Eve et Abel faisaient l’église pour Dieu. Mais, un membre de l’Église a été tué en dehors de l’église par quelqu’un qui n’était pas une personne née de nouveau. Au chapitre 3 du livre de la Genèse, un événement où le serpent a tué Eve spirituellement quand elle était loin d’Adam est raconté. Si vous ne voulez pas être tué spirituellement, vous devez vous unir à l’Église, obéir à ses commandements, et recevoir sa protection, toujours.
Quiconque veut acquérir la bénédiction de la vie éternelle et aller au Ciel doit croire en Jésus-Christ, qui est l’incarnation du premier né des brebis, comme le Sauveur, et offrir le bon sacrifice à Dieu par la foi. C’est-à-dire que l’on doit recevoir la rémission des péchés en croyant en l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Cette foi est la foi nécessaire pour qu’une personne reçoive le salut des péchés. Caïn alla en enfer parce qu’il n’avait pas cette foi, et par cette foi, Abel est allé au Ciel.
Comment une personne, qui est séparée de Dieu par ses propres péchés, reçoit-elle la rémission des péchés? La personne reçoit la rémission des péchés par un agneau. Parce que Caïn a résisté à cette offrande de la foi, ses péchés ont commencé à s’accumuler. D’abord, Caïn s’est trouvé très loin de Dieu à cause du faux sacrifice par lequel il ne pouvait pas recevoir la rémission des péchés. Deuxièmement, il devint encore plus distant de Dieu parce qu’il ne pouvait pas laisser ses propres pensées. Et, à la fin, à cause de cette fausse foi, il finit par frapper son frère à mort. 
Caïn s’est caché après avoir tué son jeune frère, et Dieu demanda à Caïn: “Caïn, où est ton frère?” Caïn répondit avec arrogance: “Suis-je le gardien de mon frère?” Dieu dit “Le sang de ton frère crie de la terre. Et tu dis que tu ne sais pas? Je sais que tu as frappé ton frère à mort avec une pierre, et dis-tu que tu ne sais rien à son sujet? La terre a reçu le sang de ton frère et crie vers Moi. N’est-ce pas ton cœur qui me dit que tu as tué ton frère? Penses-tu que je ne sais pas? Penses-tu que tu peux cacher ce fait?” Caïn répondit: “Mais il est déjà mort, alors que puis-je faire? Dieu tu me presses, et mon châtiment est au-dessus de mes forces. Tu m’as certainement rejeté ce jour de la surface de la terre; je serai caché de ta face; je serai un fugitif et un vagabond sur la terre, et quiconque me trouvera me tuera.” 
À partir de là, Caïn eut peur de sa famille et des gens. En vérité, Caïn devint ennemi de ses parents et devint une personne que tout le monde évitait. Vous demandez comment il peut y avoir eu d’autres personnes en ce temps là. Adam et Eve n’ont pas donné naissance seulement à Caïn et Abel. Ayant vécu 930 ans, Adam a eu enfant après enfant. Ses enfants avaient leurs propres enfants et le nombre de gens commençait à augmenter de façon exponentielle. 
Si vous n’acceptez pas non plus l’évangile de l’eau et de l’Esprit, vous recevrez le jugement pour vos péchés et irez en enfer comme salaire de vos péchés. À cause des péchés dans son esprit, Caïn ne pouvait que devenir fugitif et vagabond sur la terre. Aussi, craignant que les autres gens ne le tuent, il vivait avec la peur de la mort. Ainsi, cela ne lui suffisait-il pas pour se soumettre à Dieu et revenir? Caïn aurait reçu la rémission des péchés s’il s’était retourné, pensant: “J’ai eu tort de tuer mon jeune frère. J’avais tort aussi de ne pas croire en Dieu avec la foi qu’avait mon frère. Offrir le fruit de la terre à Dieu était une erreur en soi. Je dois changer” et avait amené un agneau en disant: “Cet agneau a été tué en sacrifice à ma place. Permets-moi de recevoir la rémission des péchés, tout comme pour mon frère.” Mais Caïn ne l’a pas fait. 
Cependant, Dieu appela de nouveau Caïn et lui donna une marque de salut pour que même Caïn puisse recevoir la rémission des péchés. Cela signifie que Dieu a donné à Caïn la marque du salut, c’est-à-dire, l’évangile de l’eau et de l’Esprit, qui dit: “J’ai même expié ton péché pour avoir commis un meurtre.” Mais, Caïn sortit de la présence du Seigneur Dieu à la fin et demeura dans le pays de Nod à l’est d’Éden. Ce pays où il demeura était un pays où l’on devait se déplacer. Caïn était le représentant de la vie maudite dans laquelle les gens portent tous leurs péchés eux-mêmes et sont détruits. Même maintenant, les descendants de Caïn disent: “Si je dois aller en enfer, j’irai. Pourquoi avoir peur?”
 


Les enfants de Caïn sont devenus charnels à la fin 


Caïn laissa Dieu et coucha avec sa femme. Ainsi, il eut Enosch, et Enosch engendra Irad, et Irad engendra Mehujael, et Mehujael engendra Methushael, et Methushael engendra Lémec. Puis Lémec pris Adda pour femme et eut Jabal et Jubal, et Jabal est celui dont on dit qu’il est le père de ceux qui vivent dans les tentes et ont du bétail. La vie d’un humain commence par le soin pour la nourriture, le vêtement, et le gîte. Aussi, son jeune frère Jubal devint le père de ceux qui jouent de la harpe et de la flûte, et cela signifie que ceux qui sont partis loin de Dieu cherchent le plaisir après avoir résolu le problème de la nourriture, du vêtement, et du gîte.
La seconde femme de Lémec, Tsilla, donna naissance à Tubal-Caïn. Il était un instructeur de travailleurs du bronze et de l’acier. Cela signifie qu’il était forgeron. Cela signifie qu’il était le père de ceux qui font des épées et des objets en chauffant le métal avec du feu. Avec ces trois hommes, la civilisation humaine s’éleva. Par les enfants de Caïn, les cultures de la guerre, du plaisir, et de l’agriculture commencèrent. Toute l’humanité essaie de résoudre les problèmes de nourriture, vêtement, et gîte avant tout. Quand la nourriture, le vêtement, et le gîte sont réglés, ils cherchent le plaisir. Quand le plaisir prévaut, les guerres éclatent. Comment l’humanité, qui a renié l’évangile, se détruit-elle? Elle se détruit par les guerres. Finalement, l’histoire de l’humanité marquera sa fin par la guerre. Dieu nous dit que l’histoire de l’humanité, qui a renié l’évangile, a commencé comme cela et finira aussi comme cela.
Les gens qui ont laissé l’évangile de l’eau et de l’Esprit tuent les gens parce que leurs cœurs sont blessés. Ils tendent toujours à penser que les autres leur ont infligé ces blessures. Ainsi, ils tuent les gens pour qu’ils paient, et ils justifient ces actes de meurtre. Ils trouvent des excuses à leurs péchés, en disant: “je n’avais pas d’autre choix que de faire cela”, et ils se tiennent sans cesse contre Dieu. Comme résultat, ils se retrouvent aussi loin de Dieu que possible et finissent en enfer. La malédiction de leur vie perverse se trouve dans le fait qu’ils se sont éloignés de l’évangile. Ainsi, les gens vont en enfer parce qu’ils se sont éloignés de l’évangile. 
Pour ceux d’entre nous qui ont reçu la grâce de Dieu, nous devons faire tous nos efforts pour élever des brebis. Si nous voulons faire l’œuvre du ministère, nous devons faire tous nos efforts pour la diffusion de l’évangile. Nous devons vivre pour le bénéfice de l’évangile. Nous ne pouvons que faire cela. Nous ne sommes pas des forgerons, et nous ne sommes pas non plus de ceux qui jouent de la flûte, ni de ceux qui essaient de s’occuper de la nourriture, du vêtement, ou du gîte. Avec la vie que Dieu nous a donnée, nous devons faire l’œuvre de garder les brebis avec les gens de Dieu. Jésus a parlé à Pierre. Il lui demanda: “Simon, fils de Jonas, m'aimes-tu plus que ne m'aiment ceux-ci?” Et dit: “Pais mes agneaux”, et “Pais mes brebis” (Jean 21:15-17). Tous les saints qui sont nés de nouveau sont des bergers spirituellement. 
Les gens qui sont proches de Dieu sont ceux qui ont accepté l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Que nous mangions ou buvions, quoi que nous fassions, nous devons tout faire pour la gloire de Dieu (1 Corinthiens 10:31). C’est pour cela que nous diffusons l’évangile de l’eau et de l’Esprit, poursuivons cet évangile, et faisons l’œuvre de servir cet évangile. Faire l’œuvre du service de l’évangile c’est être de la famille de Dieu. Comprenez-vous le fait qu’accepter l’évangile de l’eau et de l’Esprit c’est accepter la justice de Dieu et s’approcher de Dieu? Réalisez-vous maintenant que se tenir loin de l’évangile de l’eau et de l’Esprit c’est rester loin de Dieu et que c’est aussi un acte qui conduit à la damnation? Les gens qui ont renié l’évangile de l’eau et de l’Esprit sont ceux qui s’opposent à Dieu. Ainsi, il y a une telle différence entre le résultat de ceux qui croient en l’évangile de l’eau et de l’Esprit et celui de ceux qui ne croient pas. J’espère que vous vous rappelez que si quelqu’un croit ou non et accepte ou non l’évangile de l’eau et de l’Esprit est un point de divergence entre la bénédiction et la malédiction. À cette heure, nous devons comprendre la puissance et la bénédiction de l’évangile de l’eau et de l’Esprit. 
 


L’amour de Dieu qui veut sauver même Caïn 


“Caïn, j’ai expié même les péchés que tu as commis. Donc, tu es sans péché.” Ainsi, Dieu a donné même à Caïn la Parole comme marque de salut. Mais, Caïn n’a pas cru en la Parole et a laissé Dieu. La raison pour laquelle Caïn a laissé Dieu n’est pas qu’il avait commis beaucoup de péchés mais c’est parce qu’il a refusé la Parole de Dieu. Ainsi, la malédiction est tombée sur lui parce qu’il a refusé l’amour de Dieu. 
Dans ce monde, spirituellement, il y a deux types de personnes: ceux de la famille d’Abel et ceux de la famille de Caïn. Leurs caractères sont déterminés selon leurs activités. Caïn était fermier et Abel était berger gardant des brebis. Si nous ne chérissons pas l’évangile de l’eau et de l’Esprit, ne diffusons pas cet évangile, en d’autres termes, si nous ne menons pas la vie d’un berger paissant ses brebis, nous finirons par devenir des fermiers comme Caïn. J’ai vu beaucoup de gens s’éloigner de Dieu après avoir cru en l’évangile de la justice de Dieu dans un premier temps. Je me demande: “Cet homme avait l’évangile et se trouvait en position élevée. Mais, quand le temps est passé, comment a-t-il pu se trouver si loin de l’évangile de la justice de Dieu comme cela?”
J’ai lu un livre écrit par un prédicateur qui avait prêché l’évangile de l’eau et de l’Esprit, mais c’était trop terrible. Je ne pouvais pas trouver même une ligne dans le livre qui déclarait le véritable évangile. Il n’y avait aucune trace de l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Pourquoi cet homme est-il devenu comme cela? Est-il devenu comme cela parce qu’il a péché plus que nous? Est-ce parce qu’il n’a pas appris la Bible autant que nous? Non. Il est devenu une telle personne parce qu’il a pris de la distance avec l’évangile de l’eau et de l’Esprit. En d’autres termes, il a suivi la voie de Caïn. Il n’a pas servi les âmes, il a juste servi sa propre chair comme Caïn travaillait la terre. 
Qui aurait su que suivre la foi de Caïn lui apporterait un tel résultat? Qui aurait su que le point divergeant entre le Ciel et l’enfer se trouvait dans cette simple vérité, l’évangile de l’eau et de l’Esprit? Qui dans ce monde aurait connu cette vérité qui dit que peu importe combien quelqu’un a des manquements, s’il offre à Dieu un agneau en sacrifice par la foi, il ira au ciel par la foi et recevra les bénédictions de Dieu? Notre Dieu nous a fait posséder le Ciel en nous faisant connaître l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Et Dieu nous a maintenant permis de vivre pour cet évangile de Vérité comme des bergers de brebis de Dieu dans Son Église. 
Nous devons savoir clairement combien l’évangile de l’eau et de l’Esprit est précieux. Ce véritable évangile nous a fait naître de nouveau comme justes, et nous a fait jouir de la vie éternelle dans le Ciel en faisant de nous les enfants de Dieu. Cet évangile a expié tous nos péchés, et comme résultat, le Saint-Esprit est venu en nous. L’évangile de l’eau et de l’Esprit est la vérité de l’évangile qui a été accompli par Jésus-Christ. Cet évangile est l’évangile du salut accompli selon le plan de Dieu, et c’est l’évangile de la bénédiction donné à toute l’humanité. Ainsi, nous devons réaliser le fait que nous mettre à distance de l’évangile de l’eau et de l’Esprit c’est nous mettre à distance de Dieu. Nous qui sommes nés de nouveau vivons maintenant pour répandre cet évangile. Je rends grâces devant le Seigneur qui nous a permis de recevoir la rémission des péchés en nous donnant l’évangile de l’eau et de l’Esprit. 
Chers croyants, restez proches de l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Ne vous en éloignez pas. Si vous vous unissez à l’église de Dieu, vous pouvez être proche de l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Cette exhortation ne sera jamais suffisante. Pourquoi? Parce que dans l’évangile de l’eau et de l’Esprit il y a Dieu, la vie éternelle, Jésus-Christ, le Saint Esprit, et la vérité qui nous permet d’être sauvés. Ce dont nous avons toujours besoin c’est Jésus-Christ, que nous soyons en paix ou troublé. Quand vous vous tenez près de l’évangile de l’eau et de l’Esprit, vous pouvez servir l’église de Dieu et diffuser l’évangile. Prenez soin et élevez les frères et sœurs qui diffusent l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Vivez pour la diffusion de l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Servez l’évangile. Si vous le faites, Dieu vous garantira tout ce qu’Il a promis. Chérissez l’évangile et obéissez à la volonté de Dieu en servant l’évangile. 
 


Nous recevons les bénédictions quand nous nous unissons à la justice de Dieu 


Les gens qui possèdent l’évangile de l’eau et de l’Esprit n’ont pas de péché dans leur cœur et jouiront de la vie éternelle; mais ceux qui n’ont pas l’évangile de l’eau et de l’Esprit ont du péché dans leur cœur et recevront le jugement. Les premiers savent qu’ils n’ont pas de péché dans leur cœur. Par contre, les derniers savent qu’ils ont des péchés dans leur cœur, que le jugement les attend, et qu’ils iront en enfer. 
Le diable nous dit de rejeter l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Mais si nous perdions l’évangile de l’eau et de l’Esprit, nous perdrions tout. Quand Dieu nous a créés, Il a décidé de nous recréer par Sa grâce en l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Chers frères et sœurs, quand vous servez le Seigneur, considérez que l’évangile est précieux. Vivez votre foi en l’évangile. La vie sans l’évangile de l’eau et de l’Esprit est un raccourci vers la malédiction et la destruction. Mais, si nous sommes avec l’évangile de l’eau et de l’Esprit, nous serons bénis. Si nous marchons avec l’évangile de l’eau et de l’Esprit, tous nos chemins seront grand ouverts. J’espère que vous connaissez clairement ce principe. Ce ne doit pas être votre cas de ne pas savoir cela. De plus, vous ne devez pas être trompés par de faux évangiles. Si nous n’avons pas la foi qui croit en l’évangile de l’eau et de l’Esprit, cela revient au même que de ne rien posséder. 
Quand ils étaient dans le champ, Caïn a frappé son jeune frère Abel à mort. Puis, il enterra son frère dans la terre. Personne ne savait que Caïn avait tué Abel. Même Adam et Eve ne le savaient pas. Mais, quand Dieu est apparu devant Caïn et a dit: “Caïn, où est Abel ton frère?” Caïn a répondu: “Suis-je le gardien de mon frère?” Le cœur de Caïn était plein de défiance. Dans le passé, il n’avait pas de réticence en voyant Dieu. Mais maintenant, comme son cœur était plein de péché, et qu’il était donc maudit, Caïn pensait qu’il ne pourrait plus le faire.
Pour ceux dont le cœur est uni avec la volonté de Dieu, la bénédiction et la paix viennent dans leur cœur. Cependant, le cœur de ceux qui ne sont pas unis à Dieu devient atroce et maudit. Dieu voulait que Caïn aussi tue un agneau et le Lui offre, et ainsi, reçoive la rémission des péchés. Mais Caïn alla contre la volonté de Dieu, n’unit pas son cœur avec Dieu, resta borné, et tua son frère. Ainsi, le péché est venu dans son cœur. Et, à cause de ce péché, il était destiné à la malédiction. Il réalisa cela. Pour ceux qui ne s’unissent pas à Dieu, leur cœur est maudit d’abord, puis ils sont désolés. Et, les péchés s’inscrivent dans leurs cœurs. Adam et Eve sont devenus pécheurs parce qu’ils n’ont pas cru en la Parole de Dieu, et même Caïn aurait pu recevoir la rémission des péchés en offrant un jeune agneau à Dieu. Mais, il devint un pécheur complet parce qu’il ne partagea pas son cœur avec la volonté de Dieu. En vérité, si nous ne nous unissons pas à Dieu, nous devenons pécheurs, mais si nous nous unissons à l’évangile de l’eau et de l’Esprit de Dieu, nous recevons la rémission des péchés et devenons justes. 
Comme enfants d’Adam, ils sont nés pécheurs, mais Caïn et Abel n’ont pas réalisé qu’ils étaient des pécheurs avant d’avoir offert des sacrifices à Dieu. Mais après avoir offert des sacrifices à Dieu, puisque Caïn est resté borné et a rejeté la rémission des péchés donnée par Dieu, il est devenu un pécheur. Dieu a dit à Caïn: “Qu’as-tu fait? La voix du sang de ton frère crie de la terre jusqu'à moi.” La terre se réfère au cœur des gens. À qui les péchés du cœur de Caïn ont-ils amené un témoignage contre lui? La conscience de Caïn apporta un témoignage contre Caïn à Dieu. “Tu as péché. Tu as tué ton propre frère. Comment peut-il y avoir quelqu’un comme toi? Tu es méchant. Tu es meurtrier. Tu as commis un grand péché.” Les péchés du cœur de Caïn l’on suivi et l’ont amené à Dieu comme un meurtrier, ce qui a irrité Dieu qui a réprimandé sa conscience.
Puisque Caïn ne s’est pas uni à la vérité donnée par Dieu de la rémission des péchés, il est devenu un pécheur entier. Dieu avait déjà donné à Adam et Eve l’évangile par lequel ils pourraient recevoir la rémission des péchés, et Il l’a aussi donné à leurs enfants. Mais alors que le jeune frère est devenu une personne juste en y croyant, Caïn est resté pécheur parce qu’il n’a pas uni son cœur avec la volonté de Dieu. Cette personne de Caïn représente tous les gens méchants qui rejettent la justice de Dieu. 
Comment les gens deviennent-ils de méchants pécheurs devant Dieu? S’ils n’unissent pas leur cœur à l’évangile de l’eau et de l’Esprit qui amène la rémission des péchés, ils resteront de méchants pécheurs. Recevoir le salut de Dieu n’a rien à voir avec les propres mérites ou démérites de quelqu’un. Jésus-Christ a expié tous nos péchés par le baptême qu’Il a reçu et par le sang de la Croix. Et nous recevons le salut en unissant nos cœurs à cela. Si nous l’acceptons en disant: “Seigneur, tu as expié tous mes péchés ainsi par l’évangile de l’eau et de l’Esprit”, et si nous le croyons, nous allons recevoir la rémission des péchés, et aussi, nous deviendrons justes. Si nous nous unissons à cet évangile ainsi, il n’y aura pas de péché dans nos cœurs. Mais si nous n’unissons pas nos cœurs à l’évangile de l’eau et de l’Esprit, le péché restera intact. 
Entre ces deux fils ici, Abel et Caïn, leur salut n’avait rien à voir avec leurs actes. Qui avait agi correctement devant Dieu et qui avait obéi à ses parents le mieux ne comptait pas. Plutôt, du point de vue de la chair, Caïn aurait pu pratiquer la piété filiale et avoir fait les choses mieux. Puisqu’il servait Dieu avec le fruit de la terre, vous pouvez imaginer comme cela était bon pour ses parents. Une personne devenant un pécheur ou un juste est déterminé par le fait qu’il ait uni ou non son cœur à la vérité de l’évangile de l’eau et de l’Esprit, que Dieu nous a donné. Alors, à quoi devrions-nous unir nos cœurs? Nous unissons nos cœurs par la foi avec l’évangile de l’eau et de l’Esprit dans lequel est révélée la justice de Dieu. 
 


L’évangile de l’eau et de l’Esprit est comme ceci 


Notre Seigneur est venu sur la terre et a pris nos péchés une fois pour toutes en étant baptisé. Puis, il mourut à la Croix et ressuscita d’entre les morts. Jésus a reçu le baptême de Jean-Baptiste en disant: “Laisse faire maintenant, car il est convenable que nous accomplissions ainsi tout ce qui est juste” (Matthieu 3:15). Nos péchés ont été transférés sur Jésus une fois pour toutes à ce moment là. Ainsi, la mort de Jésus-Christ est devenue ma mort, et Sa résurrection est devenue ma résurrection. Nous recevons la rémission des péchés en croyant en cette vérité de l’évangile de tout cœur. Si nous unissons nos cœurs avec l’évangile de l’eau et de l’Esprit, nous recevons la rémission des péchés. 
Au contraire, si nous n’unissons nos cœurs avec l’évangile de l’eau et de l’Esprit, nous ne pouvons pas échapper à l’état de pécheur, et comme Caïn, nous deviendrons de plus en plus de méchants pécheurs. Qu’a dit Dieu à Caïn? Il a dit: “Quand tu cultiveras le sol, il ne te donnera plus sa richesse. Tu seras errant et vagabond sur la terre” (Genèse 4:12). C’est la malédiction de Caïn. Dans le cœur de ceux qui n’unissent pas leur cœur à la justice de Dieu, l’évangile de Dieu, seule la malédiction peut trouver place. Ces gens ne s’infligent pas seulement la malédiction à eux-mêmes, mais ils font aussi que les autres soient maudits. 
Ici en Genèse 4:12, Dieu dit: “Quand tu cultiveras le sol, il ne te donnera plus sa richesse. Tu seras errant et vagabond sur la terre.” Peu importe les efforts de quelqu’un, qu’il mène une vie de religion, gagne diligemment de l’argent, vive ardemment, fasse de bonnes œuvres, vive vertueusement, que la personne soit capable de gagner de l’argent et de mener une vie de religion sera en vain, en dépit de tout. De plus, cette personne ne pourra pas être juste. Les gens qui n’unissent pas leur cœur à l’évangile ne seront pas capables de recevoir les bénédictions charnelles. Non seulement cela, mais leur cœur ne sera jamais béni, en dépit du fait qu’ils mènent une vie de religion diligemment, font des prières de repentance, font de bonnes œuvres ardemment, et ainsi de suite. Ils ont travaillé dur, mais ils ne sont pas devenus riches. C’est ce que signifie ce passage. 
Il n’y a personne qui veuille être pauvre. Ainsi, les gens travaillent diligemment. Mais les choses ne vont pas bien en dépit de leur désir. Pourquoi? Cela signifie qu’un pécheur ira à la damnation éternelle de l’enfer après avoir vécu une vie maudite parce que la personne a été maudite de Dieu pour ne pas avoir uni son cœur avec Dieu. Les pécheurs qui ne croient pas en la justice de Dieu sont maudits devant Dieu de la sorte. 
N’est-ce pas difficile pour les gens de vivre? En moyenne, il y a beaucoup de gens qui n’ont rien à manger demain s’ils ne travaillent pas correctement aujourd’hui. Il n’y a pas tant de gens qui vivent sans s’inquiéter de leurs dépenses de la vie. Dieu dit: “Quand tu cultiveras le sol, il ne te donnera plus sa richesse.” Il n’y a plus de force. Cela signifie que tout devient vide peu importe combien une personne essaie. C’est la malédiction de ceux qui n’unissent pas leur cœur avec l’évangile de la rémission des péchés donné par Dieu. 
Quand nous voyons Caïn d’un point de vue charnel, il ne semble pas avoir fait quelque chose de spécialement mal. Cependant, la cause de sa malédiction est qu’il n’a pas uni son cœur avec l’œuvre de salut que Dieu avait accomplie pour lui. Puisque son cœur ne se réjouissait pas de la justice de Dieu, il a tué son plus jeune frère, qui avait uni son cœur avec Dieu. Ainsi, si quelqu’un veut être maudit par Dieu, tout ce qu’il a à faire c’est ne pas s’unir à la vérité de l’évangile. En faisant cela, la personne sera maudite, condamnée à mort. 
Et, elle sera aussi maudite pour ne pas pouvoir vivre dans un endroit longtemps, comme il est dit: “Tu seras un fugitif et un vagabond sur la terre.” Cela signifie qu’il ne peut pas vivre en s’installant dans un endroit. Cela signifie qu’il vivra ici maintenant, puis là bas, se déplaçant. Pour ceux qui ne s’unissent pas vraiment avec Dieu, ils ne peuvent pas être satisfaits par quoi qu’ils fassent, et puisqu’ils ne peuvent pas mettre leur cœur à quoi que ce soit, ils continuent à mener leur vie dans ces malédictions, changeant souvent de travail, vivant souvent le divorce, et changeant souvent de maison.
Le Ministre Choi de l’Église de Pocheon, qui sert maintenant bien l’évangile comme un serviteur de Dieu, vivait comme opérateur de grue avant de recevoir la rémission des péchés. Il avait fait un crédit sur son plan d’installation et avait travaillé très dur pour payer la dette chaque mois. Mais, les dettes ici et là devenaient trop lourdes. Ainsi, durant l’hiver quand il n’y avait pas de travail, vivre semblait juste perdu d’avance.
Mais, après être devenu un ouvrier de l’évangile, avez-vous vu quelle vie heureuse il mène? Bien sûr, maintenant même, il travaille diligemment pour servir l’évangile. Mais le fait est que maintenant tous ses efforts ne sont pas en vain mais plutôt cela a l’effet d’amasser dans le Ciel. Par le passé, même s’il travaillait dur, la terre ne lui donnait pas sa force, mais maintenant, il est capable de mener une vie précieuse en diffusant l’évangile dans le monde entier en servant l’Église et envoyant des biens matériels au Bureau Central de notre organisation missionnaire avec beaucoup de profit en travaillant seulement un peu. 
Les gens dont le cœur a des péchés ont peur. Caïn avait peur et agonisait parce qu’il pensait que les gens le tueraient à cause de ses péchés. Puisque quelqu’un qui n’est pas né de nouveau a des péchés dans son cœur, le cœur sent de la peur, parce que la personne ne s’unit pas à l’évangile de l’eau et de l’Esprit donné par Dieu de tout cœur, ni n’a la foi. Cette personne vit sous un sentiment de victime, comme si quelqu’un allait la tuer ou lui faire du mal. Si nous ne nous unissons pas à la vérité, cela ne s’arrête pas au seul fait de ne pas le faire, mais ces malédictions ne vont pas cesser de se répandre. Cependant, au contraire, les gens qui ont uni leur cœur avec l’amour de la vérité de Dieu recevront une grande bénédiction. Nous devons nous unir à Dieu pour cette raison. Comprenez-vous? Si Dieu était un méchant Dieu pour nous, il n’y aurait pas besoin de nous unir à Lui, mais puisqu’Il est si compatissant et bon, il n’y a pas de raison de ne pas nous unir à Lui. Si une personne résiste au fait de s’unir à Lui, cette personne doit être insensée. Ce que j’essaie de dire c’est que si une personne a une pensée normale, quelle raison peut-il y a voir pour ne pas s’unir à Dieu comme Abel?
Il est écrit: “Caïn dit à l'Éternel: Mon châtiment est trop grand pour être supporté. Voici, tu me chasses aujourd'hui de cette terre; je serai caché loin de ta face, je serai errant et vagabond sur la terre, et quiconque me trouvera me tuera. L'Éternel lui dit: Si quelqu'un tuait Caïn, Caïn serait vengé sept fois. Et l'Éternel mit un signe sur Caïn pour que quiconque le trouverait ne le tuât point” (Genèse 4:13-15). 
Dieu donna à Caïn une occasion disant: “J’ai expié tous tes péchés et manquements. Partage avec moi la Parole de vérité une fois encore. Si tu viens en ne t’étant pas uni à moi la première fois, essaie encore maintenant.” Mais, qu’a fait cette personne à la fin? Caïn est parti de la présence de Dieu et a demeuré dans le pays de Nod à l’est d’Éden. Cela signifie qu’il a mené une vie de fugitif après avoir abandonné Dieu. Caïn est le représentant de ces gens qui n’unissent pas leur cœur à Dieu. Parmi tous les gens qui vivent sur la terre, ceux qui n’ont pas reçu la bénédiction de Dieu sont des gens semblables à cette personne, Caïn. 
En Dieu, il y a le salut, la bénédiction, la vie éternelle, la direction, et l’amour. Tout est préparé. Tout ce que nous avons à faire c’est de croire en Dieu et de suivre l’Église en unissant nos cœurs à Lui. Caïn est le représentant qui n’a pas accepté cette grâce et n’a pas uni son cœur à Dieu. 
Certains prédicateurs interprètent mal le passage des Écritures d’aujourd’hui en disant: “Dieu n’a pas accepté Caïn parce qu’il a donné le fruit de la terre qui n’était pas utile, à savoir des restes, au lieu de donner un sacrifice avec sincérité.” Ce n’est pas le cas. Par la colère de Caïn lorsque Dieu n’a pas accepté son offrande, nous voyons qu’il a offert le fruit de la terre qui était de la meilleure qualité: même s’il a offert le meilleur de ce qu’il avait obtenu par ses efforts, puisque Dieu ne l’a pas accepté et puisque son jeune frère lui a dit que son offrande n’était pas bonne, il a été tellement frustré qu’il a tué son jeune frère. Nous devons réaliser que c’est un péché de ne pas s’unir à Dieu, et aussi de ne pas marcher par la foi. 
 

Nous qui croyons en l’évangile de l’eau et de l’Esprit faisons aussi des erreurs dans la vie 

C’est vrai. Cependant, nous ne mourons pas à cause de nos erreurs. C’est parce que nous croyons en l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Dieu a dit à Caïn, “Si quelqu'un tuait Caïn, Caïn serait vengé sept fois. Et l'Éternel mit un signe sur Caïn pour que quiconque le trouverait ne le tuât point.” Quel est ce signe? C’est l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Dieu lui a donné en fait le signe du salut. Ainsi, il fit en sorte que personne ne rencontre ni ne tue Caïn. Quel genre de signe Dieu nous a-t-Il aussi donné à vous et moi? Il nous a donné le signe du salut qui nous permet de recevoir la rémission des péchés. Il nous a donné la Parole de l’eau et de l’Esprit. Maintenant, donc, personne – pas même le diable ou quelqu’un – ne peut faire quoi que ce soit au sujet des justes. 
Cependant, nous avons un cœur méchant qui ne veut pas s’unir à Dieu. Mais, parce que le Seigneur a expié même ce péché là de ne pas vouloir s’unir à Lui afin que nous puissions nous unir à nouveau à Dieu, tout ce que nous avons à faire c’est de nous unir à Lui de nouveau. Si nous unissons nos cœurs à Lui en disant: “Cher Dieu, j’ai vraiment mal agi. Tu as raison. Le Seigneur a fait cela. Il a complètement expié même ce péché. Il a complètement expié même ce péché que j’ai commis par manquement. Quand Jésus a reçu le baptême, tous mes péchés ont été transférés sur Lui à ce moment là. Je crois en Lui”, notre relation avec le Seigneur est restaurée, partager la communion avec Lui devient possible, et nous recevons des bénédictions abondantes de Sa part.
Mais, Caïn est parti sans avoir accepté ce signe de tout cœur jusqu’à la fin, s’est éloigné, et a demeuré dans le pays de Nod. Que se passe-t-Il si quelqu’un ne s’unit pas à Dieu jusqu’à la fin? Une malédiction totale tombe sur cette personne. Il y a beaucoup de fois où les justes se trompent, mais nous ne devons jamais devenir comme Caïn. Si nous nous unissons à l’évangile donné par Dieu une fois de plus en reconnaissant nos erreurs et nous en détournant, toutes les bénédictions de Dieu redeviennent nôtres. Nous devons réaliser combien il est important de nous unir avec la justice de Dieu. En nous unissant à l’évangile de la justice de Dieu, nous recevons la rémission des péchés, recevons la bénédiction, et vivons une vie bénie. Mais, si nous ne nous y unissons pas, nous sommes maudits, devenons enfants du diable, traversons des difficultés même sur la terre, et à la fin, allons en enfer. Donc, j’espère que vous réalisez que cette union est si importante. Bien que le Seigneur ait déjà expié tous nos péchés, si nous ne partageons pas nos cœurs avec cette Parole de vérité, nous ne pouvons pas avoir foi en cette vérité. Maintenant même, beaucoup de gens amènent la malédiction sur eux et vont en enfer parce qu’ils ne s’unissent pas de tout cœur à cet évangile donné par Dieu comme Caïn. 
J’ai vu beaucoup de gens misérables qui ont vécu comme Caïn. Maintenant même, je les vois. Que voulez vous faire? Voulez vous unir vos cœurs à l’évangile ou voulez vous aller à son encontre? Si vous vous y unissez, les bénédictions de Dieu sont à vous. Mais si vous vous y opposez, la malédiction de Dieu sera déversée sur vous. Ce sera ainsi. Si vous vous êtes uni à Dieu de tout cœur, vous avez déjà reçu toutes les bénédictions, même si vous ne les voyez pas de vos yeux. Quand le temps viendra, toutes ces bénédictions seront réalisées. Pour ceux qui ne sont pas unis à Dieu de tout cœur, même si les malédictions ne sont pas encore visibles à leurs yeux maintenant, les malédictions viendront alors que le temps s’écoulera. Ainsi, combien cette Parole est effrayante mais merveilleuse? Toutes les choses que le Seigneur a dites seront réalisées jusqu’au temps marqué. C’est la vérité. Ceux qui ne s’unissent pas à Dieu seront détruits. Donc, nous devons nous unir à Dieu. 
Il est dit qu’il y a longtemps quand les ascétiques assis dans leur maison disaient: “Oh! Il y a quelqu’un qui vient à trois miles”, cette personne arrivait dans l’heure qui suivait. C’est comme le dicton: “Croyez-le ou non.” Cependant, nous les justes connaissons très clairement si une personne recevra une sorte de bénédiction ou si l’autre personne recevra une sorte de malédiction. Nous pouvons dire: “Cette personne continuera à vivre dans la malédiction”, et, “cette personne, bien qu’elle ait des manquements, recevra la bénédiction.” Ces choses sont claires pour nos yeux de la foi. Comment le savons-nous? Nous le savons parce que la Parole de Dieu le dit.
Devant nous se trouve un chemin vers la bénédiction et un autre vers la malédiction. Mais ce que j’essaye de dire c’est que si c’est possible, pourquoi ne pas prendre la voie de la bénédiction et vivre avec la bénédiction par la foi au lieu d’être maudit en insistant pour ne pas s’unir à Dieu. Si nos cœurs sont dans l’erreur, tout ce que nous avons à faire c’est revenir, et si nos cœurs deviennent trop fiers pour suivre Dieu, tout ce que nous avons à faire c’est le briser. Donc, disais-je pourquoi nous ne le brisons pas? Les pensées de quelqu’un ne sont pas toujours bonnes. Plutôt, puisque nos pensées sont toujours méchantes, il est facile de devenir ennemis de Dieu. Caïn était-il comme cela? Ceux qui seront maudits ne s’unissent pas à Dieu. 
Ismaël a-t-il aussi été maudit? Abraham engendra Isaac et Ismaël, mais alors qu’Isaac a reçu la bénédiction, Ismaël a été maudit. Pourquoi? Parce qu’Isaac était le fils de la promesse alors qu’Ismaël était le fils de la chair; le premier était le fils de l’évangile tandis que le second était le fils de la Loi (Galates 4:22-25). 
Chers croyants, même si nous pouvons avoir des manquements, unissons nos cœurs à Dieu. Bien que nous ayons des manquements, si nous nous unissons à Lui, nous vivrons dans la bénédiction de Dieu, mais si nous ne nous unissons pas à Lui, nous mourrons certainement sous la malédiction. J’espère que vous vous unissez à Dieu. Je veux aussi que vous vous unissiez encore plus au Seigneur. Désirez-vous vous unir? Vous devez vous unir à l’évangile. Dieu a déjà remis tous les manquements de vos actes. Jésus a accompli toute la justice en recevant le baptême et en mourant à la Croix. Puis, en ressuscitant, Il est devenu le Sauveur de tous ceux qui croient en l’évangile de l’eau et de l’Esprit.
 
 

Qu’est ce que le bien et le mal dont Dieu parle? 


“Au bout de quelque temps, Caïn fit à l'Éternel une offrande des fruits de la terre; et Abel, de son côté, en fit une des premiers-nés de son troupeau et de leur graisse. L'Éternel porta un regard favorable sur Abel et sur son offrande; mais il ne porta pas un regard favorable sur Caïn et sur son offrande. Caïn fut très irrité, et son visage fut abattu” (Genèse 4:3-5).
Quand les gens vont devant Dieu, ils amènent le fruit de la terre ou des choses qui ont été données par Dieu. Si quelqu’un devait essayer d’aller devant Dieu avec ses propres actes ou sa propre justice, il serait maudit. Dieu n’a pas eu égard à Caïn et son sacrifice. Ainsi, Caïn s’est mis en colère, si bien qu’il en perdit sa contenance. Pourquoi Caïn s’est-il fâché au point d’en perdre sa contenance? Il était fâché parce qu’il pensait: “J’ai fait tant de bien, et je n’ai rien fait de mal. Alors, pourquoi Dieu n’accepte-t-Il pas mon sacrifice? Certainement, j’ai fait un sacrifice bien meilleur que celui d’Abel.” Il disait qu’il avait raison et que Dieu avait tort. C’est pour cela qu’il était en colère.
Mais Dieu dit: “Pourquoi es-tu irrité, et pourquoi ton visage est-il abattu? Certainement, si tu agis bien, tu relèveras ton visage, et si tu agis mal, le péché se couche à la porte.” Ici, Dieu parle du bien. Quel est le vrai bien que nous pourrions faire devant Dieu? Ce serait d’avoir la foi en l’œuvre de Dieu, le fait que Jésus-Christ, qui est le Premier né des brebis, a expié tous nos péchés. La bonne œuvre c’est de croire de tout cœur en toutes les œuvres de la justice que Dieu a accomplies pour nous sauver en venant sur la terre, recevant le baptême par lequel Il a pris tous nos péchés, mourant à la Croix pour payer le salaire de ces péchés, et ressuscitant d’entre les morts. C’est notre acte le plus vertueux que d’avoir foi en l’œuvre que Jésus, qui est Dieu, a accomplie en venant sur la terre dans la chair humaine. De plus, Dieu a fait toutes ces œuvres pour nous sauver, mais ignorer l’œuvre que Dieu a accomplie au lieu d’y croire, c’est le mal. Le bien ce n’est pas offrir beaucoup de choses à Dieu; plutôt, le vrai bien c’est avoir foi en les œuvres que Jésus a accomplies pour nous sauver. 
Les êtres humains, qui ont acquis leurs propres standards de ce qui est bien et ce qui est mal en ayant mangé du fruit de l’arbre de la connaissance du bien et du mal, discernent le bien et le mal avec leurs propres standards relatifs. Cependant, pour tous les êtres humains descendants de leur ancêtre pécheur et corrompu Adam, il n’y a pas de bien fondamental du tout. C’est pour cela que la Bible dit: “selon qu'il est écrit: 
Il n'y a point de juste, Pas même un seul; 
Nul n'est intelligent, 
Nul ne cherche Dieu; 
Tous sont égarés, tous sont pervertis; 
Il n'en est aucun qui fasse le bien, 
Pas même un seul;” (Romains 3:10-12).
Les standards du bien et du mal dans une société humaine changent avec les sociétés et le temps. Cela signifie qu’une vertu dans une certaine société est un vice dans une autre. Ainsi, ce que cela signifie c’est que ces vertus sont relatives et ne sont pas basées sur la Parole de Vérité.
Seul Dieu est bon. C’est pour cela que notre vraie vertu se trouve dans le fait d’accepter l’œuvre que Dieu a accomplie. Dieu le Père nous a envoyé Son Fils unique pour nous sauver. Et, Il a transféré tous nos péchés sur ce Fils. Puis, en transférant le jugement sur le Fils au lieu de l’exercer sur nous, Il a expié tous nos péchés et nous a sauvés. Ainsi, Dieu le Père nous a sauvés par Son Fils. Donc, le fait de saisir dans nos cœurs l’œuvre que le Fils de Dieu a accomplie c’est la vertu devant Dieu. C’est cela le bien. 
La vertu authentique ce n’est pas faire beaucoup de bonnes œuvres et ce n’est pas servir Dieu à notre propre façon. Plutôt, accepter complètement l’œuvre que Dieu a accomplie pour nous, c’est-à-dire, le fait que Dieu nous a sauvés, et retourner à la grâce de Dieu, c’est faire le bien devant Dieu. Comprenez-vous le concept du bien et du mal? Ici, Dieu nous montre clairement le concept du bien et du mal. Qui est le vrai Dieu? Le fait est qu’être sauvé en acceptant l’œuvre du salut que Dieu a faite entièrement, c’est-à-dire accepter l’amour de Dieu, c’est ce qui est bien.
 


Quelle est la foi correcte? 


Prenons un exemple. Disons que vous avez un serviteur. Ce serviteur commet un péché et se trouve sur le point d’être puni de mort. Cependant, disons que parce que vous aimez tellement ce serviteur, pour le sauver, vous envoyez votre propre fils unique pour être exécuté à sa place, et qu’il sauve ce serviteur en prenant les péchés du serviteur ici, recevant le jugement, et mourant sévèrement à la place du serviteur. Et, s’il se trouvait que le serviteur en question ne croie pas au salut que vous avez accompli par votre fils, comment vous sentiriez vous face à ce serviteur? Pour vous, le maître, le bien c’est que le serviteur reçoive le salut que votre fils à accompli, c’est-à-dire que le serviteur accepte votre amour. Voyez-vous ce que cette histoire essaie de dire? Le vrai bien dont Dieu parle c’est que nous acceptions l’amour de Dieu avec un profond sentiment de gratitude.
Cependant, Caïn n’a pas accepté l’amour de Dieu comme il est, et au lieu de cela, il pensait que l’offrande de ses propres mérites à Dieu était bien. C’est pour cela que Dieu lui fait le reproche en disant: “Certainement, si tu agis bien, tu relèveras ton visage, et si tu agis mal, le péché se couche à la porte, et ses désirs se portent vers toi: mais toi, domine sur lui” (Genèse 4:7). Dieu disait quelque chose comme ceci: “Pourquoi es-tu en colère? S’il y avait du bien dans ce que tu as fait, pourquoi n’aurais-je pas accepté ton offrande? Quand tes parents ont commis le péché, je les ai sauvés en évitant qu’ils ne reçoivent le jugement en tuant un animal pour le salaire de leurs péchés et leur faisant porter sa peau. N’as-tu pas commis de péché? Alors, n’aurais-tu pas dû te présenter avec un premier né du troupeau comme Abel? N’aurais-tu pas dû m’offrir un sacrifice de foi en apportant devant moi une offrande en sacrifice comme je te l’ai enseigné, et dire: “À la place de ma mort, cet animal a été tué?” Ne devrais-tu pas venir devant moi en croyant au moyen du salut qu’est le sacrifice pour le salut que je t’ai donné? Recevoir le salut, n’est-ce pas ce que signifie faire le bien? N’est-ce pas un fait que Jésus, le premier né des brebis, a souffert de la mort rédemptrice pour te sauver? N’est-ce pas le bien? N’est-ce pas le vrai salut?”
Mais Caïn dit: “Je ne ferai pas comme mon petit frère – amener un agneau, poser les mains sur sa tête, couper sa peau, puis l’offrir à Dieu. Oh non, je ne ferai pas cela. Dieu, regarde. Regarde mes avant bras”, puis, empilant sur une grande et large pierre ce qu’il avait rassemblé de meilleur de son agriculture, comme des pommes de terres, du blé, des ananas, des bananes, et tout le reste, dit: “Dieu, veuille accepter cela.”
Dieu dit: “Caïn, quelle vie ces offrandes peuvent-elles t’apporter? Le sacrifice que j’accepte doit avoir la vie, c’est-à-dire du sang. Comme il est écrit “Car l'âme de la chair est dans le sang” (Lévitique 17:11), si tu veux être sauvé des péchés, tu dois transférer tous tes péchés sur le sacrifice qui a du sang en mettant tes mains sur sa tête. Puis, tu dois tuer ce sacrifice, verser son sang, et offrir sa viande en la faisant brûler sur l’autel.” C’est l’évangile que Dieu avait aussi enseigné à Adam et Eve. Maintenant même, Dieu n’a pas changé: Dieu a envoyé Son Fils, Jésus-Christ, pour nous sauver. Et ce Fils nous a sauvés en prenant nos péchés en recevant le baptême et en versant Son sang à notre place.
“Car l'âme de la chair est dans le sang” (Lévitique 17:11). Pour faire que nous qui étions destinés à mourir pour nos péchés vivions de nouveau, Jésus est venu sur la terre, a pris tous nos péchés en recevant le baptême, et a été cloué à la Croix à notre place. Cela aurait été possible que Jésus soit pendu, mais pourquoi devait-Il être crucifié et verser Son sang? C’est parce que le Seigneur avait pris tous nos péchés du monde par Son baptême, et Il devait donc verser Son sang pour payer le salaire de ces péchés afin de nous sauver parfaitement. Et c’est pour cela que Jésus, qui avait pris nos péchés par Jean-Baptiste au Jourdain, a été cloué à la Croix.
Dieu le Père nous a tant aimés qu’Il nous a sauvés en donnant Son Fils unique. Pour nous sauver, Jésus a pris tous nos péchés en recevant le baptême au Jourdain, versa Son sang à la Croix, ressuscita au troisième jour, et siège maintenant à la droite du trône de Dieu. Donc, ne pas avoir foi en le Fils unique, c’est le mal, alors qu’avoir foi, c’est le bien. Ainsi, les standards du bien et du mal dépendent seulement de Dieu. 
Si nous ne croyions pas en l’œuvre que Jésus a accompli et offrions à Dieu notre propre justice et nos mérites en faisant beaucoup de services d’auto-sacrifice, cela serait-il une piété filiale pour Dieu, ou serait-ce de l’impiété filiale? Ce n’est pas une piété filiale que de faire des choses par nous-mêmes sans connaître la volonté de nos parents. Faire ce qui rend l’autre personne heureuse, c’est la vertu.
Les standards du bien et du mal reposent en Dieu. Donc, Dieu dit à Caïn: “Certainement, si tu agis bien, tu relèveras ton visage, et si tu agis mal, le péché se couche à la porte.” Par ces paroles, Dieu dit: “Si effectivement tu avais vraiment fait le bien devant Moi, pourquoi ton visage serait-il devenu rouge? Si tu étais venu en croyant correctement en la vérité par laquelle je t’ai sauvé, pourquoi serais-tu dans une colère pareille? C’est parce que tu ne crois pas en ma Parole. Parce que tu ne crois pas en Moi, tu insistes sur tes propres vertus.”
Le salut n’est pas quelque chose que nous avons fait. Nous avons reçu le salut des péchés en ayant foi en la justice de Dieu; nous recevons le salut en acceptant la vertu de Dieu. Il est écrit: “Et cet amour consiste, non point en ce que nous avons aimé Dieu, mais en ce qu’il nous a aimés et a envoyé son Fils comme victime expiatoire pour nos péchés” (1 Jean 4:10). Chers croyants, Dieu nous a faits, et quand nous étions destinés à aller en enfer, ayant été trompés par Satan le diable, Dieu a préparé une offrande en sacrifice. Dans l’Ancien Testament, les offrandes à sacrifier étaient du bétail, mais dans le Nouveau Testament, cette offrande à sacrifier était Jésus, l’Agneau de Dieu. Maintenant, nous devons recevoir le salut de Dieu, vivre dans la piété devant Dieu, et réjouir le cœur de Dieu en acceptant l’œuvre du salut par laquelle Dieu nous a sauvés. Mes chers croyants, n’est-ce pas le cas?
Il y a une vieille histoire en Corée au sujet de deux personnes qui avaient reçu une médaille de piété filiale. Une personne avait reçu une médaille pour avoir servi ses parents avec un extrême dévouement, mais plus tard, une personne qui avait reçu une meilleure médaille de piété filiale se présenta. Donc, celui qui avait reçu la première médaille dit: “Je dois aller voir comment il a exercé la piété filiale pour qu’il obtienne un plus grand prix de piété”, et chercha à observer en détail la conduite de l’homme en allant vers lui. Alors qu’il entra, il dit: “Maman, je suis à la maison”, la mère lui dit: “Mon fils, assieds toi et tends les jambes.” Et quand le fils tendit les jambes, sa mère ôta ses chaussettes, mit ses pieds dans une bassine, et lava ses pieds pour qu’ils soient bien propres, puis elle essuya même ses pieds avec une serviette. Puis la mère dit: “Mon Fils, je vais faire quelque chose à manger, donc reste à la maison et mange”, et donna au fils tout son amour avec un dévouement cordial. Mais tout ce que le fils faisait c’était d’accepter cet amour.
D’abord, l’homme qui avait eu un prix de piété filiale et qui était venu apprendre du second en observant, commença à lui en vouloir. “Cette personne a une telle impiété filiale. Il devrait laver ses pieds lui-même. Comment peut-il dire à sa mère de les laver? Quel mauvais fils.” Mais après avoir passé quelques jours ensemble, il comprit que la mère de cet homme était plus heureuse lorsqu’elle pouvait servir son fils. Puis, il comprit: “Voilà, la vraie piété filiale c’est de rendre le cœur de ses parents heureux et confortable. Cette mère trouve plus de plaisir à se sacrifier et à faire quelque chose pour son fils, plutôt qu’à recevoir quelque chose de sa part. Et c’est pour cela que cette personne à la piété filiale fait juste ce que sa mère veut faire! Donc, puisque cette personne connaissait les désirs de sa mère, il exerçait la vraie piété filiale en tendant les jambes lorsqu’elle lui disait de le faire et en mangeant les repas que sa mère préparait pour lui avec plaisir lorsqu’elle lui disait de manger.”
Si nous voulons vraiment faire preuve de piété filiale à Dieu, et réjouir Son cœur, tout ce que nous avons à faire c’est accepter Son amour pour le salut avec reconnaissance. Nous devons découvrir les intentions de Dieu à notre égard, et unir nos cœurs à ces intentions. Cela signifie que nous devons accepter l’évangile par lequel Dieu nous a sauvés au lieu de faire de bonnes œuvres à notre propre façon. Nous devons recevoir le salut en ayant foi en l’évangile tel qu’il est, en l’œuvre que le Fils de Dieu, Jésus-Christ, a accomplie en venant sur la terre dans la chair humaine. En faisant cela, Dieu y prendra plaisir, et nous serons unis à Dieu à cause du salut de Dieu qui se sera réalisé dans nos cœurs. Chers croyants, comprenez-vous?
Nous devons clairement connaître la définition du bien et du mal. Ne pas croire parfaitement en l’œuvre accomplie par Jésus, s’abandonner devant Dieu à des choses de son propre goût, et être léger à sa propre façon, c’est faire le mal. À ceux qui disent: “N’ai-je pas chassé des démons et fait beaucoup de miracles en ton nom Seigneur?” Le Seigneur dira: “retirez-vous de moi, vous qui commettez l'iniquité” (Matthieu 7:21-23). Sans croire parfaitement en l’œuvre du salut accomplie pour nous par Jésus, vous pouvez faire des efforts, faire beaucoup de bonnes œuvres, donner beaucoup d’argent, et faire beaucoup de sacrifices par vous mêmes en disant que c’est pour le Seigneur. Ayant servi Dieu de cette façon, vous allez vous retrouver devant Lui. Mais si le Seigneur vous juge comme quelqu’un qui a pratiqué l’iniquité, combien vous sentirez-vous absurde et inutile? N’est-ce pas? Puisque nous aurions fait tant d’efforts pour Lui, ne nous opposerions nous pas à Lui en disant: “Comment peux-tu me faire cela?”
Dieu veut que nous recevions le salut et jouissions de la vie éternelle. Aussi, il veut que nous menions une vie spirituelle. Il est écrit: “Cela est bon et agréable devant Dieu notre Sauveur, qui veut que tous les hommes soient sauvés et parviennent à la connaissance de la vérité” (1 Timothée 2:3-4). Chers croyants, comprenez-vous? Notre concept du bien et du mal doit changer. Ne pas accepter l’œuvre accomplie par Jésus c’est le mal en soi. C’est le mal. 
 


“Certainement, si tu agis bien, tu relèveras ton visage”


La chose la plus vertueuse c’est accepter dans nos cœurs l’évangile de l’eau et de l’Esprit par lequel la justice de Dieu a été réalisée. C’est accepter l’évangile de la justice de Dieu comme la vérité pour le salut des péchés. C’est ce qui est bien devant Dieu. 
“Et si tu agis mal, le péché se couche à la porte, et ses désirs se portent vers toi: mais toi, domine sur lui” (Genèse 4:7). Le désir de défier Dieu est dans tous les gens; le désir de défier la vérité est en chacun. Si possible, les gens désirent défier Dieu. La Bible nous dit qu’un tel blasphème est fondamentalement dans nos cœurs (Marc 7:22). Mais, nous devons réaliser que c’est mal, et nous devons nous repentir et nous détourner. En ayant fait cela, nous devons accepter l’œuvre que Jésus-Christ a accomplie comme elle est, et croire en elle comme elle est. Puis, nous devons la suivre comme elle est. 
“Et si tu agis mal, le péché se couche à la porte” (Genèse 4:7). Si nous ne croyons pas en Jésus-Christ de tout cœur, tout ce que nous commettons sera le péché. Sans avoir foi en Jésus-Christ, même si quelqu’un visite les maisons d’arrêt et les maisons de retraite pour les réconforter et donnait 1 million de dollars comme fond d’aide, cela reviendrait à commettre des péchés. C’est juste établir sa propre justice. C’est montrer sa propre justice, au lieu de montrer la justice de Dieu. Ce n’est autre que l’œuvre qui s’oppose à Dieu tout comme un signe de destruction par Dieu. Même si nous pouvons avoir le désir de défier la Parole de Dieu, nous devons le contrôler. Nous devons confesser “J’ai mal pensé. La Parole de Dieu a raison.” Nous devons réaliser ceci, revenir à Dieu, et accepter Son œuvre de salut comme elle est. 
Chers saints bien aimés, nous devons avoir un concept juste du bien. Accepter l’œuvre juste que Dieu a faite pour notre salut est la plus grande vertu. L’œuvre que Dieu fait par Son Église et Sa Parole est la meilleure chose. Il a été dit: “Voici, l'obéissance vaut mieux que les sacrifices, et l'observation de sa parole vaut mieux que la graisse des béliers. Car la désobéissance est aussi coupable que la divination, et la résistance ne l'est pas moins que l'idolâtrie et les théraphim” (1 Samuel 15:22-23). Dieu se réjouit surtout de notre obéissance à la Parole de Dieu. Par contre, ne pas accepter la Parole de Dieu c’est comme servir des idoles. Cela signifie que c’est semblable au péché de servir le diable. 
Alors que nous menons une vie de foi, nous nous demandons: “Qu’est-ce qui est vraiment bien?” Tous les gens ont leurs propres standards du bien et du mal. Cependant, nous devons reconnaître le fait que seul Dieu est bon et que seul Dieu établit le standard du bien et du mal. Ainsi, je vous dis que vous devez rejeter vos propres standards du bien et du mal. Si vous avez vos propres standards du bien et du mal, vous serez jetés hors du Jardin d’Éden. Vous n’irez pas au Ciel. Nous devons placer nos standards du bien et du mal en Dieu. 
Alors que nous menons une vie de foi, nous ne devons pas posséder nos propres standards du bien. Par l’Église, Dieu nous parle, nous garde, et nous guide. Nous devons comprendre que la Parole de Dieu est sacrée, et que cette direction est juste. Alors que nous écoutons la Parole de Dieu, nous ne devons pas penser: “La Parole de Dieu dit ceci, mais devons-nous le faire?”
Du fait qu’Abel a offert un sacrifice avec le premier né du troupeau, nous voyons que c’est une preuve de ce que ses parents, Adam et Eve, l’ont enseigné sur la foi dans laquelle Dieu trouve plaisir. Quand ses parents, c’est-à-dire ses leaders spirituels, lui ont apporté la Parole de Dieu, Abel l’a acceptée et a cru comme c’était. Abel dit: “Ah! Il est dit que Dieu a sauvé mes parents comme cela. Alors, Dieu nous sauve en acceptant ce sacrifice, un agneau qui est mort à la place de notre propre mort”, puis unit son cœur à l’évangile de Vérité tel qu’il est. 
Mais Caïn ne l’a pas fait, et au lieu de recevoir la bénédiction de Dieu, il a été maudit en ayant suivi la justice de ses propres pensées. Maintenant même, tant de chrétiens rejettent l’évangile de l’eau et de l’Esprit que Dieu a donné et croient seulement en le sang de la Croix selon leurs propres pensées. Ils sont ceux qui commettent le mal et pratiquent l’iniquité. 
Alors que vous menez une vie de foi, n’est-ce pas vrai que vos propres pensées se présentent dans votre tête? Lorsque nous faisons face à n’importe quelle œuvre, nos pensées surgissent. La justice de la chair est prompte à se manifester dans la chair. Cependant, lorsque cela arrive, pour que nous suivions la justice au lieu de suivre les pensées erronées de la chair, nous devons chercher la direction de Dieu et de l’Église en disant: “Que dit Dieu à ce sujet? Que nous enseigne le leader dans un cas comme celui-ci?” La Parole de Dieu et la direction de l’Église sont vertueuses. 
Au contraire, si vous refusez d’être conduit par Dieu et l’Église, vous tomberez dans vos propres pensées et finirez par  vous détourner de Dieu. Même Caïn s’est tourné contre Dieu et a tué son propre frère à la fin car il était tombé dans la justice de ses propres pensées lorsqu’il a apporté à Dieu des offrandes différentes de celles d’Abel et que Dieu ne les a pas acceptées. S’il était allé vers Adam, lui parler de son problème, et recevoir la direction, lui et ses descendants ne seraient pas tombés sous la malédiction. Mais, il a insisté sur le fait que ses pensées étaient justes jusqu’à la fin. Pouvons-nous, humains, faire de bonnes œuvres par nos propres efforts devant Dieu? Les êtres humains sont par eux-mêmes une manifestation du mal. Ainsi, ceux qui essaient d’atteindre la vertu par leurs propres efforts, pensant qu’ils sont assez bons, sont ceux qui sont les plus méchants, allant surtout contre Dieu. 
Ainsi, savez-vous quelle religion dans ce monde va le plus à l’encontre de Dieu? C’est le bouddhisme. Ces gens croient qu’ils peuvent devenir des dieux par eux-mêmes. Le bouddhisme, qui dit: “Si une personne fait de bonnes œuvres, la personne peut devenir un dieu”, est la religion qui s’oppose le plus à Dieu. Ce bouddhisme commence en ce moment à prévaloir dans le monde entier. En particulier en Europe, le bouddhisme enregistre sa plus forte croissance. La raison pour laquelle le bouddhisme est si actif dans une région à l’origine dominée par le christianisme tient aux deux faits suivants: d’abord, parce que le christianisme sans l’évangile de vérité n’a pas pu donner aux gens le salut parfait, les gens se sont intéressés au bouddhisme avec un goût pour le mysticisme oriental. Deuxièmement, parce que le christianisme légaliste et doctrinal n’est pas si différent du bouddhisme, qui cherche fondamentalement la propre vertu des personnes, il a été possible au bouddhisme de s’insérer dans la société chrétienne sans grand rejet. 
Cependant, les êtres humains deviennent-ils des dieux par leurs propres efforts? Ce n’est pas possible. La pensée que quelqu’un puisse devenir dieu en faisant de bonnes œuvres et en pratiquant des rites, c’est défier Dieu. Si les gens insistent sur leur propre vertu, ce n’est en fait pas une vertu, comme il est dit: “Jésus lui dit: Pourquoi m 'appelles-tu bon? Il n 'y a de bon que Dieu seul” (Marc 10:18).
Vous ne savez pas combien votre propre justice et votre entêtement existent quand vous menez votre vie. Mais si nous devions vivre comme Caïn selon nos propres pensées et notre entêtement, serions-nous capables de recevoir le salut, ou non? Nous ne le recevrions pas. Comment le recevons-nous? Si vous pensez “Quel besoin ai-je de croire en Jésus? Toute ce que j’ai à faire c’est vivre vertueusement sans faire de tort aux autres”, le fait est que vous ne pourrez jamais recevoir le salut. Ce que je veux dire c’est que c’est tout au plus une vertu humaniste. 
Les gens qui ne reconnaissent pas leur méchanceté et ne se détournent pas de ce mal s’opposent à l’église de Dieu, tout comme Caïn a mis Abel à mort. Si quelqu’un réalise son erreur, la personne doit se détourner de sa méchanceté, mais Caïn, a mis en avant sa propre justice jusqu’à la fin sans s’en détourner, a tué son plus jeune frère, Abel le juste. Quel mal ce jeune frère a-t-il fait? Tout comme Dieu avait sauvé ses parents en les couvrant de tuniques de peau, son frère voulait recevoir la rémission des péchés en tuant un agneau en sacrifice et l’amener à Dieu, donc, qu’est-ce que ce jeune frère avait fait de mal? Quel mal a-t-il fait pour que Caïn le frappe à mort dans le champ?
C’est la mauvaise conduite du méchant qui ne demeure pas devant Dieu. Parce qu’il avait le mal dans son cœur, Caïn a tué son jeune frère, qui suivait le bien. C’est pour cela que la Bible dit: “ne pas ressembler à Caïn, qui était du malin, et qui tua son frère. Et pourquoi le tua-t-il? parce que ses œuvres étaient mauvaises, et que celles de son frère étaient justes” (1 Jean 3:12). Vraiment, si nous ne renonçons pas à nous-mêmes devant la Parole de Dieu, nous deviendrons une personne de ce genre. Si nous ne renonçons pas à nous-mêmes, nous finirons par commettre un meurtre. 
Chers croyants, Abel a reçu le salut. Adam et Eve ont aussi reçu le salut. Seth aussi a reçu le salut. Cependant, tous les descendants de Caïn ont été maudits. Il y a eu beaucoup de descendants de Caïn. Les descendants de Caïn ne sont autres que ceux qui continuent d’insister sur le fait que l’évangile de l’eau et de l’Esprit n’est pas vrai, même si Jésus les a sauvés par cet évangile. La Bible nous dit que Jésus a reçu le baptême pour prendre tous les péchés et nous purifier de tous nos péchés en mourant à la Croix en versant Son sang. Notre Seigneur nous a sauvés parfaitement. Alors, comment pourrions-nous dire qu’il n’en est pas ainsi? Nous devrions réaliser que c’est un grand péché devant Dieu de ne pas rejeter notre propre justice jusqu’à la fin.
 


Une personne qui ne croit pas selon la Parole de Dieu est comme Caïn 


Dieu n’a pas accepté Caïn et son offrande. Parce que Dieu n’a pas accepté son offrande avec joie, Caïn s’est mis en colère. Se sentant si énervé, son visage devint rouge, et il commença à soupirer. “Dieu n’accepte pas mon offrande? Ce n’est pas juste. Mon frère lui jouait tranquillement tous les jours et quand il tue un agneau et le pose sur une pierre, Dieu l’accepte, mais pas le mien? J’ai préparé mon sacrifice avec tant de dévouement. J’ai préparé le fruit de la terre en traversant tant de difficultés. Et Dieu ne l’accepte pas?” Caïn a commencé à murmurer. Caïn se réjouissait vraiment de commettre des péchés devant Dieu. Il aimait trop cela. Caïn fut rempli du désir de s’opposer, de défier, et de désobéir à Dieu, aussi bien qu’il désirait désobéir et défier les instructions de ses parents. 
Mes chers croyants, pourquoi les gens qui n’acceptent pas l’évangile s’irritent contre Dieu et nous qui sommes justes? Parce qu’ils sont méchants et leurs cœurs sont arrogants, ils se considèrent eux-mêmes comme justes. Pour ces gens, Dieu dit la chose suivante: “Si tu veux recevoir la rémission des péchés, fais un sacrifice avec un agneau. Transfère tes péchés en mettant tes mains sur la tête de l’animal qui a le sang du sacrifice, puis apporte-le devant Moi après avoir tué cet animal à ta place. N’es-tu pas celui qui devait mourir? J’aurais dû te laisser mourir, mais j’ai dit que je te sauverais, si tu transférais tes péchés sur cet animal, coupais son cou, versais son sang, et me l’offrais en sacrifice. Alors, pourquoi n’écoutes-tu pas ma Parole mais fais-tu des offrandes à ton propre goût et à ta propre façon? Pourquoi offres-tu des choses dont tu te vantes, comme la force ou la sincérité de toi-même? C’est corrompu, donc je ne peux l’accepter. Tu es en train de souffler et de murmurer parce que je ne les accepte pas? Méchant, ingrat!”
Caïn et Abel amenèrent chacun des offrandes à Dieu, puis, le feu est tombé du ciel et a consumé le sacrifice d’Abel en un instant. C’est-à-dire que ce feu venait de Dieu. Et c’est pour cela que le feu de l’autel des holocaustes est appelé le feu de l’Éternel Dieu. Le sacrifice d’Abel, premier né du troupeau et sa graisse, avait brûlé, mais le fruit de la terre offert par Caïn était resté comme il était. C’est-à-dire que le fait que Dieu ne l’a pas accepté était clairement démontré. Ainsi, Caïn, murmurant, commença à se tourner contre Dieu. 
Pourquoi les chrétiens ont-ils du ressentiment envers Dieu en disant: “J’ai traversé tant de difficultés pour Toi, mais pourquoi n’expies-Tu pas mes péchés et ne me donnes-Tu pas la paix? Pourquoi me donnes-Tu des temps si difficiles?” Est-ce juste d’avoir du ressentiment contre Dieu? S’ils croyaient en l’amour de la vérité que Dieu a donnée et offraient un sacrifice par la foi, Dieu les bénirait. Pourquoi font-ils des choses selon leurs propres désirs puis ont du ressentiment envers Dieu?
À l’avenir, beaucoup de chrétiens se plaindront devant le Seigneur. “N’ai-je pas prophétisé, chassé des démons, fait beaucoup de miracles en ton nom Seigneur? Comment peux-tu dire que tu ne m’as jamais connu?” Quand ils le feront, le Seigneur ne les regardera même pas et les jugera par la sentence suivante: “Vous qui pratiquez l’iniquité, éloignez vous de moi!” Ce jour là, tous les descendants de Caïn tout comme Caïn lui-même se plaindront ensemble, disant “Dieu, tu es trop dur. N’est-ce pas que tu nous as trompés?” Dieu les a-t-Il trompés? Ce sont eux qui ont trompé Dieu. Le fait est que Dieu a promis le salut par l’animal à sacrifier. Maintenant, comment peuvent-ils même essayer de recevoir le salut en donnant des choses de leur propre dévouement, et en faisant des prières de repentance ardentes? Ces gens seront rejetés ce jour là. 
Ensuite, Caïn frappa Abel, son jeune frère, à mort. Le résultat de ne pas avoir obéi à la Parole de Dieu pour le salut a conduit Caïn à tuer son propre frère. Si nous devions croire en Jésus de façon erronée, nous commettrions un meurtre. Les gens qui ne sont pas nés de nouveau sont effrayants. Quand ils voient que quelque chose peut leur infliger un tort, ils nous menacent et s’en prennent à nous en disant qu’ils vont nous faire arrêter de faire l’œuvre si nous ne les écoutons pas. Trop tard pour eux. Quand nous sommes allés en Russie et avons prêché l’évangile, quelques personnes ont reçu la rémission des péchés, et ont commencé à faire l’œuvre de l’évangile avec nous. Alors, des pasteurs qui avaient travaillé avec ces personnes par le passé sont venus et ont commencé à les menacer et les avertir en disant que s’ils ne venaient pas travailler avec eux de nouveau, ils les empêcheraient de continuer à travailler en faisant courir la rumeur qu’ils étaient tombés dans une hérésie. Ces pasteurs sont des descendants de Caïn.
Quelqu’un devient comme eux, s’il suit la foi de Caïn. Si une personne ne croit pas selon la Parole de Dieu et ne croit pas selon l’enseignement de Dieu, alors la personne devient ennemie de Dieu, ennemie des justes, et serviteur du diable. Beaucoup de gens qui ne sont pas nés de nouveau diront des paroles abusives à Dieu même s’ils vivent juste une petite difficulté. Ils diront: “J’ai vécu pour le Seigneur jusqu’à maintenant, alors pourquoi ces choses m’arrivent-elles? Pourquoi en suis je arrivé là?”
Dieu nous a montré à la fois la bonne foi et la foi erronée pour que nous ayons la foi correcte. En comparant la foi d’Abel et de Caïn, Dieu nous a donné un avertissement pour que nous ne tombions jamais dans le péché comme celui de Caïn. Faire des prières de repentance en nombre, cela revient aussi à l’offrande de Caïn. C’est comme l’offrande du fruit de la terre. 
Ceux qui ne sont pas encore nés de nouveau sont tous des Caïn. Les gens qui croient en Jésus mais ne croient pas en Jésus-Christ qui est venu par l’eau, le sang, et l’Esprit sont des Caïn. Ils agissent comme Caïn. Ils se fâchent à un moment donné. Ils disent qu’ils sont les meilleurs. Et ils se vantent de leur force et de leur justice. Ils disent: “Nous sommes une si grande dénomination. Qui es-tu, petite dénomination, pour dire que nous ne croyons pas correctement?” Le Seigneur a dit: “Le royaume des cieux est semblable à du levain qu’une femme a pris et mis dans trois mesures de farine, jusqu'à ce que la pâte soit toute levée” (Matthieu 13:33). Si nous mettons un peu de levure dans un grand pot de farine, le pot lèvera. Cela signifie que même si le nombre de gens qui ont reçu la rémission des péchés n’est pas très grand, cette foi se diffusera à tous les gens dans le monde entier en un rien de temps.
Qui est Abel? Il est une personne née de nouveau. Qui est Caïn? Il représente les pécheurs chrétiens qui ne sont pas nés de nouveau. Nous devons comprendre le fait que ceux qui ne sont pas nés de nouveau sont des Caïn. Ainsi, les gens qui ne sont pas nés de nouveau agissent comme Caïn, sans exception. C’est pour cela que la Bible dit: “ne pas ressembler à Caïn, qui était du malin, et qui tua son frère” (1 Jean 3:12). Quelle est la caractéristique de la foi de Caïn? Il a cru selon ses propres pensées. Maintenant même, ceux qui croient selon leurs propres pensées, disant: “Si je fais des prières de repentance maintenant, Dieu me pardonnera”, doivent réaliser qu’ils sont comme Caïn et se détourner. 
Chers croyants, les gens qui ne sont pas nés de nouveau en n’ayant pas la foi en l’évangile de l’eau et de l’Esprit disent des choses terribles quand ils voient des gens nés de nouveau. Ils disent: “Les gens sont sauvés même s’ils ne croient pas en l’évangile de l’eau et de l’Esprit.” Ils commencent ensuite à les persécuter. Leur conduite est exactement celle de Caïn ayant frappé Abel à mort. Cependant, ils ne peuvent pas nous tuer si Dieu ne le permet pas. 
Tous ceux qui ne croient pas en la Parole de Dieu telle qu’elle est sont comme Caïn. Savez-vous combien il y a de Caïn? Actuellement, 99,9% des chrétiens de par le monde sont comme Caïn. La question n’est pas que Caïn n’ait pas cru en Dieu. Certainement, Caïn a offert un sacrifice à Dieu. Cependant, en réalité, Caïn n’a pas eu foi en Dieu. Il avait trop de sa propre justice. Le restant de la vie de Caïn n’était pas bonne du tout. Seule la malédiction l’attendait. 
Nous devons avoir une foi spirituelle comme celle d’Abel. Le Seigneur dit: “Voici, je vous envoie comme des brebis au milieu des loups. Soyez donc prudents comme les serpents, et simples comme les colombes” (Matthieu 10:16). Vivons sages comme des serpents et purs comme des colombes. J’espère que vous deviendrez ceux qui sont fidèles à la justice de Dieu.