Sermons

Sujet 6: Hérésie

[6-2] Qui sont les hérétiques devant Dieu? ( 1 Rois 11:1-13 )

Qui sont les hérétiques devant Dieu?
( 1 Rois 11:1-13 )
“Le roi Salomon aima beaucoup de femmes étrangères, outre la fille de Pharaon: des Moabites, des Ammonites, des Édomites, des Sidoniennes, des Héthiennes, appartenant aux nations dont l'Éternel avait dit aux enfants d'Israël: Vous n'irez point chez elles, et elles ne viendront point chez vous; elles tourneraient certainement vos coeurs du côté de leurs dieux. Ce fut à ces nations que s'attacha Salomon, entraîné par l'amour. Il eut sept cents princesses pour femmes et trois cents concubines; et ses femmes détournèrent son coeur. A l'époque de la vieillesse de Salomon, ses femmes inclinèrent son coeur vers d'autres dieux; et son coeur ne fut point tout entier à l'Éternel, son Dieu, comme l'avait été le coeur de David, son père. Salomon alla après Astarté, divinité des Sidoniens, et après Milcom, l'abomination des Ammonites. Et Salomon fit ce qui est mal aux yeux de l'Éternel, et il ne suivit point pleinement l'Éternel, comme David, son père. Alors Salomon bâtit sur la montagne qui est en face de Jérusalem un haut lieu pour Kemosch, l'abomination de Moab, et pour Moloc, l'abomination des fils d'Ammon. Et il fit ainsi pour toutes ses femmes étrangères, qui offraient des parfums et des sacrifices à leurs dieux. L'Éternel fut irrité contre Salomon, parce qu'il avait détourné son coeur de l'Éternel, le Dieu d'Israël, qui lui était apparu deux fois. Il lui avait à cet égard défendu d'aller après d'autres dieux; mais Salomon n'observa point les ordres de l'Éternel. Et l'Éternel dit à Salomon: Puisque tu as agi de la sorte, et que tu n'as point observé mon alliance et mes lois que je t'avais prescrites, je déchirerai le royaume de dessus toi et je le donnerai à ton serviteur. Seulement, je ne le ferai point pendant ta vie, à cause de David, ton père. C'est de la main de ton fils que je l'arracherai. Je n'arracherai cependant pas tout le royaume; je laisserai une tribu à ton fils, à cause de David, mon serviteur, et à cause de Jérusalem, que j'ai choisie.”
 

Aujourd’hui, je voudrais poser la question suivante comme sujet principal: Comment l’hérésie collective a-t-elle émergé dans l’église du Nouveau Testament?
Lorsque nous revenons dans l’Ancien Testament, nous voyons que le peuple d’Israël pouvait rencontrer Dieu par ses ancêtres dans la foi. En d’autres termes, les Israélites pouvaient rencontrer Dieu par Sa loi qui a été donnée par Moïse, et par Ses prophètes. Et selon le système sacrificiel, ils pouvaient être remis de leurs péchés par les sacrifices offerts dans le Tabernacle. Donc, l’amour de Dieu et Son salut par la rémission des péchés, qui étaient révélés par le Tabernacle et son système sacrificiel, étaient très importants pour eux, constituant la vérité indispensable qu’ils devaient infailliblement croire et obéir pour atteindre la vie et le salut. Ainsi, pour le peuple d’Israël, le système sacrificiel révélé dans le système du Tabernacle et institué pour leur salut, était aussi précieux que la vie elle-même. 
Ayant hérité de la foi d’Abraham, le peuple d’Israël gardait sa foi en Dieu comme le Sauveur jusqu’aux jours du roi David. Cependant, à partir du temps du fils de David nommé Salomon, ils se sont mis à servir des idoles contre la volonté de Dieu, et par conséquent, ils ont dévié très loin du Dieu de la Vérité et de la justice. A ce moment-là, à cause du péché d’idolâtrie du Roi Salomon, Dieu enleva dix tribus parmi les douze tribus d’Israël et les confia à Jéroboam. Israël était donc séparé en deux royaumes distincts. Donc, Jéroboam, le premier roi du royaume du nord, craignait que son peuple ne retourne vers le royaume du sud où se trouvait le Temple, et pour éviter cela, il fit deux veaux d’or pour que les gens les adorent à la place de Dieu, et il changea ainsi le système sacrificiel qui avait été institué par Dieu. Par conséquent, le royaume du nord d’Israël se changea en une nation d’hérésie collective servant des idoles devant Dieu. 
C’est ainsi que les deux royaumes du nord et du sud finirent par devenir des nations d’hérésie collective, et par l’œuvre de Satan, cette foi d’idolâtrie fut transmise tout au long du temps jusqu’aux chrétiens vivant au temps du Nouveau Testament. En d’autres termes, en amenant même les chrétiens d’aujourd’hui à servir des idoles, Satan a fait d’eux des hérétiques communs. Le peuple d’Israël était tombé dans le péché d’idolâtrie, et comme ce même péché prévaut aussi dans le christianisme aujourd’hui, il a conduit même ceux qui croient en l’amour de Dieu à être maudits. De même, l’hérésie collective qui commença avec Jéroboam continue de prospérer et de grandir dans le christianisme aujourd’hui, mais peu de chrétiens le réalisent réellement. 
 


Pourquoi Israël est-elle devenue une nation d’hérésie collective ?


Pourquoi le peuple d’Israël est-il devenu hérétique devant Dieu? L’origine se trouve dans le péché d’un homme, Salomon. Le Roi Salomon était le premier roi des Israélites à prendre des femmes étrangères comme concubines et à accepter les idoles qu’elles adoraient. Comme Salomon s’est marié à des femmes Gentilles et les aimait, ces femmes étrangères éloignèrent le cœur du roi de Jéhovah Dieu et le firent servir leurs idoles. Et comme le roi d’Israël servait des idoles, son peuple aussi s’est mis à adorer des idoles. Par conséquent, les Israélites bâtirent des sanctuaires dans les lieux élevés de tout le pays, et cela devint très commun pour eux d’adorer des idoles. Les sacrifices qu’ils offraient à ces idoles étaient proches des rituels chamanistes, adorant et s’inclinant devant des objets inanimés. Dieu est encore apparu au Roi Salomon pas moins de deux fois et lui a commandé: “Ne suis pas d’autres dieux que moi. Si tu sers des idoles devant moi, je diviserai ton royaume et j’en donnerai une partie à un autre.” Mais Salomon n’écoutait pas l’avertissement de Dieu. Ainsi, le Royaume d’Israël finit par être divisé en deux, les royaumes du nord et du sud, tout comme Dieu l’avait dit. 
Par conséquent, l’hérésie collective commença à émerger en Israël pendant les jours de Roboam et de Jéroboam. Ceci est décrit en 1 Rois 12:25-33 comme suit: “Jéroboam bâtit Sichem sur la montagne d'Éphraïm, et il y demeura; puis il en sortit, et bâtit Penuel. Jéroboam dit en son coeur: Le royaume pourrait bien maintenant retourner à la maison de David. Si ce peuple monte à Jérusalem pour faire des sacrifices dans la maison de l'Éternel, le coeur de ce peuple retournera à son seigneur, à Roboam, roi de Juda, et ils me tueront et retourneront à Roboam, roi de Juda. Après s'être consulté, le roi fit deux veaux d'or, et il dit au peuple: Assez longtemps vous êtes montés à Jérusalem; Israël! Voici ton Dieu, qui t'a fait sortir du pays d'Égypte. Il plaça l'un de ces veaux à Béthel, et il mit l'autre à Dan. Ce fut là une occasion de péché. Le peuple alla devant l'un des veaux jusqu'à Dan. Jéroboam fit une maison de hauts lieux, et il créa des sacrificateurs pris parmi tout le peuple et n'appartenant point aux fils de Lévi. Il établit une fête au huitième mois, le quinzième jour du mois, comme la fête qui se célébrait en Juda, et il offrit des sacrifices sur l'autel. Voici ce qu'il fit à Béthel afin que l'on sacrifiât aux veaux qu'il avait faits. Il plaça à Béthel les prêtres des hauts lieux qu'il avait élevés. Et il monta sur l'autel qu'il avait fait à Béthel, le quinzième jour du huitième mois, mois qu'il avait choisi de son gré. Il fit une fête pour les enfants d'Israël, et il monta sur l'autel pour brûler des parfums.”
A cause des péchés du Roi Salomon, Dieu sépara la nation d’Israël en deux royaumes pendant les jours de Roboam. Roboam, le fils de Salomon, succéda à son père pour assumer le trône du royaume d’Israël. Quand il prit le trône, les gens lui demandèrent de réduire le fardeau des travaux forcés. Son père, le roi Salomon, avait mobilisé les Israélites dans des travaux forcés pendant 7 ans pour construire le Temple de Jéhovah et pendant 13 ans pour bâtir son propre palais. Cela signifie que Salomon avait opprimé son peuple dans le travail forcé depuis 20 ans pour construire le temple et son palais. C’est pour cela que le peuple demandait au roi Roboam de ne plus leur imposer un tel travail forcé. 
Cependant, après avoir entendu cette demande de son peuple, le roi Roboam répondit sévèrement, disant: “Mon père a rendu votre joug pesant, et moi je vous le rendrai plus pesant; mon père vous a châtiés avec des fouets, et moi je vous châtierai avec des scorpions.” Par conséquent, dix tribus du peuple d’Israël abandonnèrent le roi Roboam, couronnèrent Jéroboam comme leur nouveau roi, et établirent un autre royaume dans le nord. La nation d’Israël avait été un état, mais maintenant, elle était séparée en deux royaumes, avec le Royaume d’Israël dans le nord dirigé par Jéroboam, et le Royaume de Juda dans la région du sud dirigé par Roboam. Bien sûr, ce peuple qui restait loyal au roi Roboam était dans le royaume du sud. Mais Roboam n’était suivi que par deux tribus, Juda et Benjamin. Jéroboam, par ailleurs, devint roi par accident, comme suite de l’idolâtrie de Salomon et de la punition de Dieu pour ses péchés. Jéroboam aurait du alors avoir appris une leçon du cas de Salomon, se résoudre à ne pas tomber dans le péché comme Salomon, revenir dans les bras de Dieu, et Le servir, mais loin de là, il conduisit le royaume d’Israël du nord à tomber dans l’hérésie collective. 
C’est à cause du péché d’idolâtrie de Salomon que Jéroboam était devenu roi d’Israël. Cela aurait du lui servir d’avertissement, mais au lieu de cela, il était maintenant obsédé par ses propres désirs égoïstes de garder sa puissance, de défendre son honneur, et de protéger son trône. Lorsque le Jour de l’Expiation, le dixième jour du septième mois, approcha, il pensait en lui-même que les gens du royaume du nord iraient à Jérusalem pour faire des sacrifices, et qu’ainsi ils s’attachent au roi du royaume du sud. Il était inquiet, pensant: “les gens ne retourneront-ils pas vers le roi Roboam dans le sud pour ensuite me tuer?” Il échafauda donc un méchant plan pour dissiper sa crainte. Sa solution était de remplacer Dieu par des veaux d’or. Il pensait: “Je pourrais alors être libre de la loi établie par Dieu, et mon peuple n’aura plus besoin non plus d’aller à Jérusalem! Au lieu de croire au Dieu d’Israël selon Sa loi, je n’ai qu’à inventer une autre religion qui adore les idoles. Le peuple d’Israël ne me servira-t-il pas, alors, comme son seul roi?” Avec ce plan méchant à l’esprit, il fit deux veaux d’or. Puis il en plaça un à Bethel, et l’autre à Dan, disant à son peuple: “Assez longtemps vous êtes montés à Jérusalem; Israël! voici ton Dieu, qui t'a fait sortir du pays d'Égypte.” (1 Rois 12:27-29).
Jéroboam changea aussi le Jour de l’Expiation, amenant sa date au quinzième jour du huitième mois. À l’origine, le sacrifice du Jour de l’Expiation était prévu le dixième jour du septième mois. C’était la pleine lune le quinzième jour du huitième mois, et à ce moment là, il amena le peuple d’Israël à penser aux veaux d’or comme étant leur Dieu et à leur faire des sacrifices. Voici le péché commis par Jéroboam qui changea son peuple en des hérétiques collectifs devant Dieu. Il n’a pas seulement changé le système sacrificiel et les fêtes de Dieu, mais il a même changé les statuts gouvernant la qualification des prêtres (1 Rois 12:31-33). Ainsi, Jéroboam était sur le front de l’idolâtrie 
De lui-même, Jéroboam décida de nommer des personnes ordinaires, non lévites, comme prêtres et leur fit offrir des sacrifices. À l’origine, seuls les Lévites pouvaient devenir prêtres devant Dieu, et seuls les descendants d’Aaron pouvaient être Souverains Sacrificateurs, mais le roi Jéroboam nomma à la prêtrise tous ceux qui voulaient y accéder, même parmi le peuple commun. Donc, le roi Jéroboam avait tout changé de lui-même. La Bible dit qu’à cause de cela, il devint le chef des hérétiques. C’est à partir de là que l’hérésie collective a émergé dans l’Ancien Testament, et cette tradition a continué jusqu’à l’Église du temps du Nouveau Testament, infligeant un dommage énorme au Christianisme d’aujourd’hui. 
Bien avant cela, Cain était devenu un hérétique individuellement pour n’avoir pas cru en la Parole de Dieu, mais maintenant, tout le peuple d’Israël était devenu hérétique collectivement. C’est à cause de Salomon et Jéroboam que le peuple d’Israël a fini par devenir une nation d’idolâtrie. Ce passage en 1 Rois fournit la réponse à la question de savoir pourquoi le christianisme d’aujourd’hui a été réduit à rien de plus qu’un corps religieux d’hérésie collective. Dans l’Ancien Testament, c’est le plan méchant de Jéroboam qui a conduit le peuple d’Israël à tomber dans l’hérésie collective. De même, dans le christianisme d’aujourd’hui, c’est à cause de l’œuvre de Satan et des désirs égoïstes des leaders chrétiens que même ceux qui veulent croire en Jésus sont tombés dans l’hérésie collective. 
Les ministères chrétiens d’aujourd’hui veulent attirer autant de personnes que possible dans leur foule, mais puisqu’ils considèrent que la louange ne suffit pas à attirer les gens dans leurs églises, ils ont élaboré des plans méchants. Ces mauvais désirs de la chair incluent un accent mis sur les dons mystiques dans le christianisme, et le fait de souligner seulement les bénéfices matériels en disant: “Si quelqu’un croit en Jésus, sa bénédiction matérielle, la santé de son corps, et le bonheur de sa famille sont garantis.” De tels plans sont utilisés seulement comme un outil de croissance du nombre de membres de l’église. Donc, trompés par de tels sermons à l’eau de rose, les gens du monde ont commencé à se tourner vers le christianisme. Et les bâtiments d’églises ont commencé à devenir de plus en plus grands. Donc, vu de l’extérieur en apparence, le christianisme a vu un grand mouvement de réveil, mais de l’intérieur, c’est devenu une hérésie, finissant dans l’idolâtrie avec des membres qui servent des veaux d’or comme leur Seigneur. Donc, les leaders chrétiens d’aujourd’hui doivent réaliser le fait qu’ils sont en train de servir des veaux d’or, et venir à la justice de Dieu en croyant en la vérité de l’évangile de l’eau et de l’Esprit le plus vite possible. Le christianisme du temps présent doit se détourner de sa voie, car il est devenu une hérésie collective qui adore des veaux d’or devant Dieu. 
Pour découvrir la raison qui explique l’émergence de l’hérésie collective dans le christianisme aujourd’hui, il est très utile d’examiner comment Jéroboam a commis ses péchés d’idolâtrie. En regardant à ses péchés, nous pouvons réaliser pourquoi l’hérésie est née, et aussi comprendre clairement pourquoi au temps présent le christianisme a été réduit à une hérésie collective qui adore des veaux d’or. 
 


Pour sauver tout le monde du péché et de l’hérésie collective, Dieu a envoyé Son Fils Jésus-Christ sur cette terre 


Le nom du Fils de Dieu est Jésus-Christ. Jésus est né sur cette terre s’incarnant en chair par le corps de la Vierge Marie, et quand Il eut 30 ans, Il fut baptisé par Jean-Baptiste dans le Jourdain. Ce baptême qu’Il reçut de Jean-Baptiste avait pour but de prendre sur Lui les péchés de ce monde. Par cette méthode – c’est-à-dire en étant baptisé par Jean-Baptiste – le Seigneur a pris sur Lui les péchés de l’humanité entière dans ce monde et les a effacés. Quand Jésus a été baptisé par Jean, tous nos péchés humains ont été transférés sur Jésus, et donc, c’est par ce baptême de Jésus et le sang de la Croix que nos péchés ont été effacés. 
Chaque chrétien et chaque être humain doit réaliser cette vérité de l’évangile de l’eau et de l’Esprit et y croire. C’est en croyant en toute cette Vérité que l’on peut être délivré de tous ses péchés. Donc, tout le monde doit connaître et croire en Jésus-Christ comme le Sauveur, qui est venu par l’évangile de l’eau et de l’Esprit. C’est absolument indispensable. Pendant trois ans, Jésus a rendu témoignage de Lui-même comme le Sauveur, et Il fut finalement crucifié pour verser Son sang et mourir. Mais Il ressuscita d’entre les morts le troisième jour, et Il a ainsi sauvé tout chrétien et toute la race humaine, à la perfection. Jésus-Christ est notre vrai Sauveur. Dieu le Père voulait sauver l’humanité de façon juste en envoyant Son Fils pour qu’il meure, et c’est selon cette volonté que Jésus nous a sauvés par la vérité de l’évangile de l’eau et de l’Esprit. En d’autres termes, le Seigneur nous a sauvés par l’évangile de l’eau et de l’Esprit. 
C’est pour cela qu’il est écrit en 1 Jean 5:4-8: “parce que tout ce qui est né de Dieu triomphe du monde; et la victoire qui triomphe du monde, c’est notre foi. Qui est celui qui a triomphé du monde, sinon celui qui croit que Jésus est le Fils de Dieu? C 'est lui, Jésus-Christ, qui est venu avec de l'eau et du sang; non avec l'eau seulement, mais avec l'eau et avec le sang; et c'est l'Esprit qui rend témoignage, parce que l'Esprit est la vérité. Car il y en a trois qui rendent témoignage: l'Esprit, l'eau et le sang, et les trois sont d'accord.”
Ce passage signifie que Dieu le Père a sauvé l’humanité de tous ses péchés en envoyant Son Fils jusqu’à la mort – c’est-à-dire par l’eau, le sang, et l’Esprit. Autrement dit, le Seigneur est né sur cette terre pour nous sauver de tous nos péchés, de la destruction et de la malédiction, et c’est parce qu’Il a porté les péchés de ce monde et nos péchés en étant baptisé par Jean-Baptiste, et parce qu’il nous a racheté payant le salaire de ces péchés en étant crucifié et versant Son sang, que quiconque croit en cette Vérité peut maintenant être purifié de tous ses péchés par cette foi. La condamnation de nos péchés est déjà accomplie, car Jésus-Christ fut baptisé et versa Son sang à la Croix à notre place. Pour faire simple, cette Vérité est la vérité de l’évangile de l’eau, du sang, et de l’Esprit. C’est donc en venant sur la terre et en établissant la vérité de l’évangile de l’eau et de l’Esprit que Jésus nous a sauvés. Dieu a sauvé de tous ses péchés quiconque croit en cet Évangile de vérité. 
Cette Vérité, l’évangile de l’eau et de l’Esprit, est venue du Dieu Trinitaire dans son intégralité. C’était le plan de salut parfait de Dieu pour l’humanité d’envoyer Son Fils Jésus Christ, de lui faire prendre les péchés de ce monde en étant baptisé par Jean-Baptiste, et de les expier tous. Le Seigneur a expié nos péchés par l’eau et le sang. C’est la vérité de l’évangile, à savoir que le Seigneur est venu par l’eau et le sang et nous a sauvés des péchés du monde. 
Ainsi, l’apôtre Paul dit en 1 Pierre 3:21: “or cet antitype vous sauve aussi maintenant, c’est-à-dire le baptême.” Cela signifie que le Seigneur nous a sauvés de tous nos péchés de cette façon, c’est-à-dire par Son baptême. Tous les apôtres et les saints de l’Église Primitive croyaient en l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Des apôtres Paul et Pierre aux apôtres Jacques et Jean, c’est en croyant en l’évangile de l’eau et de l’Esprit que chaque disciple de Jésus-Christ était sauvé. Et ils prêchaient tous cet évangile de l’eau et de l’Esprit à un grand nombre de personnes. C’est aussi ainsi que nous avons obtenu le salut, en croyant en ce même évangile de l’eau et de l’Esprit. 
Bien que les apôtres de l’Église Primitive aient tous cru en l’évangile de l’eau et de l’Esprit, les chrétiens aujourd’hui croient en des veaux d’or de leur propre fabrication à la place de Dieu, comme le roi Jéroboam. Parce qu’ils adorent et révèrent leurs propres désirs charnels comme leurs dieux, ils sont collectivement devenus hérétiques, et à cause de cela, le Christianisme s’est corrompu en une religion encore plus hérétique. Dans leur mentalité, les leaders chrétiens d’aujourd’hui ont déjà pris des veaux d’or comme dieux, croient ainsi, et prêchent sans arrêt directement ou indirectement, pour maintenir l’honneur et l’autorité qui sont garantis par leur devoir sacré dans lequel ils ont été ordonnés. Même s’il est écrit dans la Parole que Dieu nous a sauvés de tous les péchés du monde une fois pour toutes par la Vérité de l’évangile de l’eau et de l’Esprit, ils ne croient pas en cette Parole telle qu’elle est, mais plutôt, ils l’ont altérée. Comme le roi Jéroboam a changé la date du Jour de l’Expiation du dixième jour du septième mois au quinzième jour du huitième mois, ils ont également corrompu l’évangile du salut lui-même. Pourquoi le christianisme a-t-il remplacé Dieu par des veaux d’or? C’est parce que les leaders chrétiens ont consciemment rejeté toute croyance qui ne leur facilite pas la tâche d’amasser une fortune, comme si ce n’était qu’un vieux soulier. 
Les chrétiens d’aujourd’hui ont-ils reçu la rémission de leurs péchés en croyant en l’évangile de l’eau et de l’Esprit que le Seigneur nous a donné? Non. Dans leur propre mentalité de la chair, ils croient qu’ils ont reçu la rémission de leurs péchés en croyant en le sang de la Croix seul. Mais ce genre de foi est une perversion de l’évangile de l’eau et de l’Esprit que Dieu a donné. Le vrai évangile est l’évangile de l’eau et de l’Esprit, non l’évangile qui ne proclame que le sang de la Croix. Défendre seulement le sang de la Croix c’est défendre une fausse doctrine fabriquée par quelqu’un. 
Les chrétiens d’aujourd’hui sont si ignorants de l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Puisqu’ils croient en le sang de la Croix seul comme étant le vrai évangile, même s’ils croient en des veaux d’or à la place de Dieu, ils ne réalisent même pas qu’ils sont tombés dans une foi hérétique. En d’autres termes, même s’ils servent maintenant des veaux d’or comme leur dieu, ils n’ont aucune idée de ce en quoi ils font mal. Tous les gens dans les communautés chrétiennes d’aujourd’hui qui croient en des veaux d’or comme leur seigneur sont des hérétiques devant Dieu. 
Au temps de l’Ancien Testament, Jéroboam avait nommé des personnes ordinaires comme prêtres si seulement elles le voulaient. De même, en ce temps actuel, à peu près tout le monde peut devenir un ministre avec la simple approbation d’un séminaire ou de sa dénomination. Quand certains chrétiens échouent dans les affaires, ils pensent par eux-même que c’était le plan de Dieu que leurs affaires échouent, et que Dieu les appelle alors à être Ses serviteurs. Ils commencent donc à fréquenter un séminaire à un âge avancé, essayant de devenir des ministères. Certains jeunes chrétiens, par ailleurs, s’inscrivent au séminaire théologique juste parce que leurs notes ne sont pas assez bonnes pour être admis dans une autre école supérieure. Simplement, ces gens n’ont rien fait de plus que de prendre les séminaires chrétiens pour un refuge. 
Au temps de l’Ancien Testament, seuls les descendants de Lévi pouvaient devenir des prêtres légalement. En dépit de cela, Jéroboam nomma même des gens ordinaires à la prêtrise, si seulement ils en avaient envie. De même, en ce temps présent, tout le monde peut être nommé au ministère, même s’il a du péché dans son cœur; tout ce qu’il faut c’est l’approbation de ses professeurs théologiens et des pasteurs de sa dénomination. Les leaders chrétiens d’aujourd’hui commettent le même péché que celui que Jéroboam a commis. Pour étendre leur influence dénominationnelle et récupérer l’autorité qui va avec, ils ordonnent dans le ministère quiconque est diplômé du séminaire. Mais ceci est-il juste? Confesser Jésus comme son sauveur est-il la seule exigence pour devenir un ministre, et est-ce suffisant pour être ordonné, même si l’on a du péché dans son cœur? Le fait que les gens soient inconditionnellement ordonnés au ministère même s’ils n’ont pas reçu la rémission des péchés par l’évangile de l’eau et de l’Esprit vient de ce que ceux qui les nomment et ceux qui postulent sont tous aveugles spirituellement. Quand vous observez ceci avec une compréhension plus claire, vous voyez que beaucoup de chrétiens commettent le même péché que Jéroboam au temps de l’Ancien Testament. Le christianisme d’aujourd’hui a abandonné Dieu et adore des veaux d’or à la place, et par conséquent, c’est déjà devenu une hérésie. 
Comme le royaume du nord d’Israël était devenu une nation d’idolâtrie collective à cause des mauvais plans de Jéroboam, le christianisme d’aujourd’hui devient aussi une hérésie collective à cause de ses leaders. Tous ceux qui suivaient le roi Jéroboam étaient devenus hérétiques. De même, les pécheurs d’aujourd’hui emprisonnés dans les doctrines chrétiennes sont tombés dans une hérésie collective tous ensemble. Comment le christianisme d’aujourd’hui est-il devenu collectivement et de lui-même une hérésie? Ceci s’est produit parce que beaucoup de pasteurs et de croyants, et tous ceux qui se nomment eux-mêmes serviteurs de Dieu dans le monde entier, ne connaissent pas l’évangile de l’eau et de l’Esprit, n’y croient pas, et ne le prêchent pas devant Dieu. Pourquoi les chrétiens d’aujourd’hui sont-ils devenus des hérétiques devant Dieu? C’est parce qu’ils ont suivi les traces de Jéroboam, qui croyait en des veaux d’or comme étant Dieu, et ont commis le même péché. 
Nous devons tous connaître la Vérité du salut. Selon la Bible, comment Jésus-Christ a-t-il expié les péchés de l’humanité? Il prit nos péchés sur Lui par Son baptême au Jourdain, et Il paya le prix pour tous ces péchés par Son sang à la Croix. Quand le Seigneur est venu sur cette terre, Il a pris les péchés de l’humanité en étant baptisé par Jean-Baptiste, a expié tous nos péchés, les effaçant une fois pour toutes en étant crucifié à mort et ressuscitant d’entre les morts, et nous a donc sauvés en une seule fois, nous qui croyons en cette Vérité. Nous devons comprendre et croire en l’évangile de l’eau et de l’Esprit, et nous devons aussi le répandre. Si, cependant, vous croyez et prêchez seulement le sang de la Croix, au lieu de croire en l’évangile de l’eau et de l’Esprit, comment les péchés des gens pourraient-ils être éradiqués de leur cœur?
C’est pour cela que dans l’Église de Dieu, absolument seuls ceux qui ont reçu la rémission de leurs péchés sont nommés comme ministères. Parmi ceux qui sont nés de nouveau en croyant en l’évangile de l’eau et de l’Esprit, l’Église de Dieu reconnaît ceux qui ont déterminé leur cœur à servir l’évangile seul comme ouvriers de Dieu. Par contre, ceux qui servent des veaux d’or comme leur dieu ordonnent n’importe qui comme prêtre de Dieu, même s’il n’a pas reçu la rémission de ses péchés. Ils nomment quelqu’un ministre ou évangéliste, du moment qu’il est diplômé d’un séminaire, possède son diplôme, appartient à une dénomination, et croit dans les doctrines qu’elle défend. Voici la preuve du fait que le Christianisme adore des veaux d’or. C’est à cause de ce genre de foi que le christianisme a été réduit à une hérésie collective. 
 

Le matérialisme a un règne suprême sur le christianisme

Beaucoup de pasteurs aiment l’argent, sinon tous. Ces pasteurs exercent seulement pour amasser plus d’argent de la part de l’assemblée, bâtir de plus grands locaux d’église, et être mieux payés. Ostensiblement, ils disent officier pour conduire les gens à croire en Jésus et les amener dans le Royaume de Dieu, mais en réalité, le fruit de leur ministère n’est rien de plus que de servir des veaux d’or. N’est-ce pas vrai? Ils ont un grand intérêt à savoir quelle est la plus grande dénomination, quelle église paie les plus hauts salaires, et quelle église reçoit le plus d’offrandes. Ces pasteurs estiment qu’un ministère qui a une grasse rémunération de la part de l’assemblée est un pasteur compétent et spirituel, alors qu’un ministère d’une petite église avec un maigre salaire est incompétent et non spirituel. 
Simplement, les pasteurs d’aujourd’hui servent aussi des veaux d’or. Les laïcs aussi pensent que si quelqu’un est béni matériellement et prospère sur la terre, il est un homme de foi, alors que si quelqu’un n’est pas béni matériellement, c’est à cause d’un manque de foi. Par conséquent, plus le temps passe depuis qu’un chrétien a commencé à croire en Jésus, plus il devient affreux, avec un cœur encore plus endurci et idolâtre Donc l’objet de leur foi ce n’est plus Dieu, mais ce sont des veaux d’or. Bien sûr, ils invoquent toujours le nom de Dieu et prient et louent ce nom, mais la valeur de ce Dieu pour eux ne concerne que leur propre gain matériel (l’argent), qui est le vrai objet de leur amour. C’est pour cela qu’il y a tant d’anciens et de diacres qui, après avoir servi des veaux d’or, se retrouvent en prison. Je ne suis pas en train de leur reprocher seulement leurs actes, mais je dis que cela vient du fait qu’ils ont remplacé Dieu par des veaux d’or et se sont confiés en eux, et se trouvent maintenant à la geôle. 
Même aujourd’hui, beaucoup de leaders chrétiens n’hésitent pas à ordonner au ministère quelqu’un qui ne croit même pas en l’évangile de l’eau et de l’Esprit, et n’a donc pas reçu la rémission de ses péchés, comme un ministre qui va servir les veaux d’or qu’ils ont fabriqués. La plupart des gens croient que n’importe qui peut devenir un pasteur en étant diplômé d’un séminaire. Mais pour qu’un pasteur remplisse sa prêtrise, qui comprend le devoir d’expier les péchés dans le cœur d’autres personnes, au moins une question – si ce n’est même que cela – devrait se poser sans faute: “Croyez-vous en l’évangile de l’eau et de l’Esprit?” En d’autres termes, seul quelqu’un qui a été purifié de ses péchés en croyant en l’évangile de l’eau et de l’Esprit devrait être en mesure de devenir serviteur de Dieu.
Donc, à compter de maintenant, les leaders chrétiens devraient demander à quiconque aspire au ministère la chose suivante: “Es-tu sauvé?”
“Oui.”
“Connais-tu l’évangile de l’eau et de l’Esprit? Et as-tu réellement été lavé de tes péchés pour naître de nouveau en croyant en cet évangile vrai?”
“Professeur, je ne connais pas l’évangile de l’eau et de l’Esprit.”
“Comment peux-tu donc demander à devenir pasteur devant Dieu? N’est-ce pas pour servir les veaux d’or de ta propre fabrication? Ce n’est rien de plus qu’un désir charnel. C’est quelque chose qui émane de tes désirs charnels.” Ainsi, avec un discernement attentif, quiconque n’est pas assez qualifié ne devrait jamais être ordonné pasteur. 
Plutôt que de mal diriger les gens pour qu’ils servent les veaux d’or, nous devons prêcher le vrai évangile, l’évangile de l’eau et de l’Esprit, et leur faire recevoir la rémission des péchés. Mais les professeurs de séminaires ne demandent même pas aux étudiants s’ils croient en la vérité à propos de l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Ils ne veulent pas non plus entendre les témoignages de salut des croyants en l’évangile de l’eau et de l’Esprit qui confessent comment Dieu a expié leurs péchés. Quand les serviteurs de Dieu entendent le témoignage de salut de quelqu’un, ils peuvent discerner si oui ou non cette personne a du péché dans son cœur, et si oui ou non elle sert des veaux d’or comme un dieu.
Pour les justes qui ont été sauvés de leurs péchés en croyant en l’évangile de l’eau et de l’Esprit, leurs témoignages de salut sont toujours identiques, car ils ont tous clairement obtenu le salut en croyant en l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Le témoignage de salut en essence n’est pas quelque chose de différent pour chacun. Pour tous les chrétiens, il ne peut y avoir qu’un témoignage du salut de leurs péchés: c’est qu’ils ont été remis de tous leurs péchés en croyant en la Parole reçue de Dieu qu’est l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Votre rémission des péchés ne s’obtient pas en servant des veaux d’or, mais elle se reçoit seulement en croyant en l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Indépendamment du moment auquel vous avez entendu l’évangile de l’eau et de l’Esprit, c’est seulement en croyant en cet évangile de tout cœur que vous pouvez être remis de vos péchés. Il ne peut y avoir aucun autre témoignage de salut devant Dieu. C’est parce qu’aucun veau d’or n’a lavé vos péchés, ni les miens, mais c’est Jésus-Christ le Fils de Dieu le Père qui nous a sauvés par la Vérité de l’évangile de l’eau et de l’Esprit, qui a fait de nous le peuple de Dieu, et a fait de nous Ses ouvriers. Donc, croire en cette Vérité, remercier Dieu pour cela, et rendre témoignage est tout ce dont il est question quant au témoignage de salut. 
Ainsi, quelqu’un qui a toujours du péché intact en refusant de croire en l’évangile de l’eau et de l’Esprit n’est catégoriquement pas qualifié pour devenir un pasteur, et une telle personne est même trop déficiente pour être un saint. Même si l’insuffisance des actes de quelqu’un ne constitue pas une disqualification, lorsque quelqu’un a du péché dans son cœur, il ne peut pas devenir un ministre. Personne dans ce monde n’a pas d’insuffisances dans ses actes. Cependant, il y a ceux qui sont devenus exempts de péché en croyant en Jésus qui est venu par l’évangile de l’eau et de l’Esprit, puis il y a ceux qui croient seulement en le sang de la Croix, et dont le cœur reste pécheur. Ces gens qui croient en un faux évangile, et qui par conséquent ont toujours du péché dans leur cœur, ne doivent pas être autorisés à devenir des ministres. Non seulement il n’y a pas de moyen pour ces gens d’assurer à leur propre âme d’échapper à la malédiction, mais ils vont aussi finir par conduire leur assemblée à la mort. 
Ces faux ministères, qui ne connaissent pas l’évangile de l’eau et de l’Esprit ou qui n’y croient pas même s’ils le connaissent, sont en train de servir des veaux d’or, et c’est ainsi qu’ils ont conduit des multitudes de chrétiens à tomber collectivement dans l’hérésie en propageant leurs fausses doctrines chrétiennes. Même si les gens obéissent aux doctrines chrétiennes et croient seulement en le sang de la Croix comme l’enseigne le christianisme, en réalité, leurs cœurs restent pleins de péchés, et ils croient en réalité en des veaux d’or plutôt que de craindre Dieu réellement. Les chrétiens d’aujourd’hui pensent qu’ils croient en Dieu fidèlement même s’ils adorent des veaux d’or. Même s’ils restent complètement ignorants de l’évangile de l’eau et de l’Esprit qui apporte le vrai salut, ils pensent qu’ils peuvent être sauvés s’ils croient au Seigneur aveuglement. Donc, beaucoup de pasteurs pensent de leur propre chef que s’ils croient en Jésus, ils ont été sauvés, même s’ils sont toujours pécheurs. 
Cependant, l’évangile dont la Bible parle est l’évangile de l’eau et de l’Esprit qui amène la rémission des péchés dans le cœur. La Bible montre clairement que l’on ne peut recevoir la rémission des péchés dans sa conscience seulement si l’on croit en cet évangile. Si nous regardons en 1 Pierre 3:21, il est écrit: “Cette eau était une figure du baptême, qui n'est pas la purification des souillures du corps, mais l'engagement d'une bonne conscience envers Dieu, et qui maintenant vous sauve, vous aussi, par la résurrection de Jésus-Christ.” Ici il est dit que le baptême de Jésus est la preuve infaillible de notre salut. Cela signifie que Jésus a pris nos péchés en étant baptisé. Le fait que le Seigneur soit venu sur la terre et nous ait sauvés de la destruction et de nos péchés est dû au fait qu’il a été baptisé par Jean-Baptiste. C’est parce que le Seigneur a pris sur Lui nos péchés par Son baptême qu’Il devait mourir à la Croix, et c’est à cause de cela qu’Il est ressuscité d’entre les morts et a pu nous sauver. C’est pour cela que l’apôtre Pierre dit: “Cette eau était une figure du baptême, qui n'est pas la purification des souillures du corps, mais l'engagement d'une bonne conscience envers Dieu, et qui maintenant vous sauve, vous aussi, par la résurrection de Jésus-Christ.” Lorsqu’il est dit ici “qui n'est pas la purification des souillures du corps”, cela signifie que lorsque vous recevez la rémission de vos péchés, ce n’est pas votre corps qui est lavé pour ne plus jamais pécher, mais c’est votre conscience qui est purifiée. 
Quiconque a été sauvé doit répondre à Dieu comme il se doit. Si vous voulez vraiment être sauvé de vos péchés, vous devez recevoir la rémission de vos péchés dans votre conscience. Ceux qui croient en l’évangile de l’eau et de l’Esprit devant Dieu ont-ils du péché ou non? Ils n’ont pas de péché. Pourquoi n’ont-ils pas de péché? Ils n’ont pas de péché dans leur cœur précisément parce que le Seigneur a pris leurs péchés en étant baptisé par Jean-Baptiste lorsqu’il est venu sur la terre, et donc tous leurs péchés ont été transférés sur Jésus. Comme pour moi, j’ai aussi été sauvé par la foi, car le Seigneur a accepté tous mes péchés par Son baptême, les a portés à la Croix, a versé Son sang, et ressuscita d’entre les morts. En d’autres termes, parce que je crois que le Seigneur est venu sur la terre pour moi, a porté mes péchés par le baptême, est mort à la Croix, est ressuscité d’entre les morts, et m’a ainsi sauvé, ma conscience a été libérée de tous mes péchés et j’ai obtenu le vrai salut. La Bible dit que le vrai salut c’est “la demande à Dieu d’une bonne conscience”. Quiconque croit en l’évangile de l’eau et du sang peut être sauvé de tous les péchés de sa conscience. Même si notre chair demeure insuffisante et continue d’être faible, nos consciences ont été sauvées par la foi. C’est pour cela que notre salut s’appelle le salut de l’âme. 
Mes chers croyants, personne dans ce monde, pas même un seul, ne fait pas d’erreur et ne commet aucun péché dans la chair. Même pour nous les croyants en l’évangile de l’eau et de l’Esprit, il n’y a personne qui ne commette jamais de péché. La Bible dit clairement que le salut ne signifie pas la purification des souillures de la chair. Pensez-vous que notre salut des péchés a été obtenu en étant purifiés des souillures de la chair une fois pour toutes de sorte que notre chair ne commette plus de péché? Voulez-vous être sauvé en étant sanctifié dans la chair? Croyez-vous en Jésus comme votre Sauveur pour vous tenir loin de vos vices, ne pas boire et ne pas fumer? Non, ce n’est pas la raison pour laquelle vous croyez en Jésus. 
Vous croyez en Jésus parce que vous voulez aller vers Dieu avec une bonne conscience. La Bible mentionne la bonne conscience précisément parce que ce sont nos cœurs qui ont reçu la rémission des péchés, comme le Seigneur nous a sauvés par l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Nous étions tous sans issue dans notre cas, destinés à être jetés en enfer à cause de nos péchés, mais notre Seigneur nous a sauvés en venant sur la terre, étant baptisé par Jean-Baptiste, et mourant à la Croix. À cette lumière, ne pas croire en cette Vérité, que le Seigneur nous a sauvés de nos péchés par l’évangile de l’eau et de l’Esprit, c’est ce qu’il y a de pire. Par contre, lorsque nous acceptons innocemment cette Vérité dans nos cœurs et y croyons, et obtenons ainsi le salut, c’est alors que notre conscience devient une bonne conscience. Vu comment le Seigneur nous a sauvés si parfaitement, ne pas croire c’est condamner notre conscience à rester mauvaise perpétuellement. 
Mes chers croyants, c’est en croyant en l’évangile de l’eau et de l’Esprit que nous avons été remis de tous nos péchés. Nos corps en tant qu’humains passeront quand nous mourrons. Cependant, quand le Seigneur reviendra, ce corps sera aussi ressuscité. Bien que nous soyons alors ressuscités dans un corps impérissable, pendant que nous vivons encore sur la terre, nous ne pouvons pas éviter de continuer à commettre des péchés dans la chair, car la chair est toujours insuffisante, même si nous croyons en l’évangile de l’eau et de l’Esprit et avons reçu la rémission de nos péchés. C’est pour cela que l’apôtre Pierre dit: “qui n'est pas la purification des souillures du corps”. En d’autres termes, voici ce que Pierre disait: “Ce n’est pas pour ne commettre aucun péché dans notre corps que nous sommes sauvés. Puisque la chair est faible, nous sommes liés à commettre des péchés jusqu’au jour de notre mort. Mais cela n’intervient pas sur notre salut. C’est notre âme qui a été sauvée, pour que nous puissions aller vers Dieu avec assurance dans une bonne conscience. Dieu a expié tous nos péchés.”
C’est vrai. Quiconque a du péché dans son cœur ne peut pas devenir un pasteur, ni un évangéliste, ni un diacre, ni même un saint – en fait, une telle personne ne devrait être autorisée à ne remplir aucun office dans l’église. Tous ceux dont le cœur est pécheur sont hors de Christ (Romains 8:1). Ce n’est pas quelqu’un qui est en Christ. C’est pour cela que ces personnes doivent d’abord être sauvées dans leur conscience. 
Récemment, en prenant un taxi, j’ai eu l’occasion de discuter avec le chauffeur. Le chauffeur de taxi avait l’air d’un bon Chrétien, car il avait des tracts d’évangélisation dans son taxi. Donc sans lui dire que j’étais un pasteur, je lui ai demandé: “Comment est ta conscience? Est-elle sans péché?”
Il m’a alors dit: “Comment la conscience de quelqu’un peut-elle être sans péché?” Il a dit aussi qu’il était sauvé, même s’il avait du péché dans son cœur, parce qu’il croyait en Jésus. Je lui ai alors demandé: “Comment as-tu été sauvé?” Le chauffeur cita alors Romains 10:10 pour montrer comment il avait été sauvé. Romains 10:10 dit ceci: “Car c'est en croyant du coeur qu'on parvient à la justice, et c'est en confessant de la bouche qu'on parvient au salut”.
Cependant, ce passage ne signifie pas ce que le chauffeur voulait en faire. Le chapitre de Romains 10 tout entier a été adressé par l’apôtre Paul au peuple d’Israël. Le peuple d’Israël était bien conscient du système sacrificiel et savait donc bien que le Messie devait être mis à mort après avoir pris tous les péchés lorsque leur représentant aurait posé ses mains sur Christ. C’est ainsi que l’un des brigands qui fut crucifié avec Jésus put être sauvé par la foi. En bref, les Israélites avaient la connaissance de base sur le moyen d’être sauvé des péchés. 
Le vrai sens de Romains 10:10 c’est que quelqu’un est rendu juste et sauvé de ses péchés seulement s’il croit de son cœur en la justice de Dieu que Jésus a accomplie par l’évangile de l’eau et de l’Esprit, et le confesse de sa bouche. Le fait que quelqu’un croie seulement en quelques doctrines chrétiennes dans son cœur ne signifie pas qu’il soit sauvé alors qu’il ignore l’évangile de l’eau et de l’Esprit. 
Mes chers croyants, seuls ceux qui ont été sauvés de leurs péchés dans leur conscience en croyant en l’évangile de l’eau et de l’Esprit sont ceux qui ont vraiment été sauvés par Dieu. Qu’en est-il de vous? Votre conscience a-t-elle été sauvée de tous vos péchés en croyant en l’évangile de l’eau et de l’Esprit? Comment avez-vous obtenu le salut? Es-ce en croyant en l’évangile de l’eau et de l’Esprit? Ou l’avez-vous obtenu par vos propres actes pieux? Vous avez reçu le salut en croyant en l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Alors, qu’est-ce que cette foi? C’est de croire en le juste salut du Seigneur, en ce qu’Il nous a sauvés des péchés en venant sur cette terre, par Son baptême, et en étant crucifié à mort. C’est cela la foi en l’évangile de l’eau et de l’Esprit. 
Les chrétiens de l’ère de l’Église Primitive croyaient en l’évangile de l’eau et de l’Esprit et prêchaient cet évangile. Le Nouveau Testament est la Parole qui a été écrite pendant l’ère de l’Église Primitive. Les croyants de l’Église Primitive étaient sauvés dans leur conscience en croyant en l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Ils gardaient leur foi en cet évangile même s’ils étaient persécutés. Cependant, en 313 après JC, lorsque l’empereur Constantin de l’Empire Romain sortit l’Édit de Milan et garantit la liberté religieuse, beaucoup de gens sont venus au christianisme. Selon les récits historiques, en 312 après JC Constantin faisait face à un clash inévitable avec son adversaire Maxence pour une question de direction politique. À ce moment là, Maxence avait une supériorité militaire incontestable sur Constantin. La nuit avant que cette confrontation n’ait lieu, Constantin eut une vision dans laquelle il lui a été dit de “porter le signe du Dieu Céleste” sur les boucliers de ses soldats avant d’aller à la bataille. Il le fit, et il gagna le combat. Couronné comme empereur, il unit alors les empires Romains de l’est et de l’ouest, et garantit la reconnaissance légale du christianisme. 
Cet homme, cependant, finit par commettre le même péché que Jéroboam. Comme Empereur de Rome, il se fit lui même dirigeant du christianisme. Il convoqua le Premier Concile de Nicée et présida la conférence lui-même. Il n’était pas seulement le maître d’un empire, mais il s’était fait lui-même maître du christianisme aussi. À partir de là, le christianisme commença à devenir une religion du monde, finalement réduite à l’hérésie collective. 
Comment le christianisme d’aujourd’hui est-il tombé à ce point pour n’être rien de plus qu’une hérésie collective? C’est parce que ses dirigeants servaient des veaux d’or comme Jéroboam. C’est parce que les leaders chrétiens ont remplacé Dieu par leurs veaux d’or que le christianisme d’aujourd’hui est devenu une religion du monde qui adore des idoles inanimées. Dans les communautés chrétiennes de nos jours, chacun peut devenir un prêtre simplement en étant diplômé d’un séminaire et affirmant les doctrines défendues par sa dénomination, même s’il ne croit pas en l’évangile de l’eau et de l’Esprit, et même si son cœur n’a pas été purifié de ses péchés. En s’inscrivant au séminaire, payant les frais, et étant diplômé avec suffisamment de points, n’importe qui peut être ordonné pasteur et commencer le ministère, peu importe si son cœur reste plein de péché. C’est pour cela que le christianisme d’aujourd’hui est devenu une hérésie collective qui adore des veaux d’or. Même si quelqu’un a du péché dans son cœur, s’il peut enseigner les doctrines chrétiennes avec un peu de compétence, il peut facilement devenir un ministre. Ces pasteurs commettent le même péché que celui qu’avait commis Jéroboam au temps de l’Ancien Testament. 
En dépit du fait que le christianisme aujourd’hui soit collectivement devenu une hérésie, les chrétiens eux-mêmes ne réalisent même pas qu’ils sont en train de servir des veaux d’or. Les chrétiens d’aujourd’hui pensent: “Certainement, le salut peut aussi se trouver dans les doctrines chrétiennes”, et sont convaincus qu’ils ne sont pas en train de servir des veaux d’or. Ceci, cependant, n’est pas vrai. Dans les doctrines chrétiennes, la vérité de l’évangile de l’eau et de l’Esprit ne se trouve nulle part. Loin de croire en l’évangile de l’eau et de l’Esprit, le christianisme aujourd’hui sert des veaux d’or, et donc tant que vous restez dans cette religion, vous ne pouvez pas faire autrement que de croire ses doctrines inutiles. N’est-ce pas le cas? Puisque les chrétiens ne connaissent pas l’évangile de l’eau et de l’Esprit, ils n’ont pas reçu la rémission des péchés dans leur conscience, et puisqu’ils n’ont donc pas le Saint-Esprit dans leur cœur, ils ne comprennent ni ne prêchent l’évangile de Vérité. C’est pour cela que les chrétiens qui ne sont pas nés de nouveau ne peuvent pas faire autrement que croire et suivre leurs veaux d’or d’idolâtrie, intoxiqués et aveuglés par les doctrines chrétiennes. 
Moi aussi j’étais comme eux auparavant. Mais les péchés dans ma conscience m’ont au moins conduit à penser: “quelque chose ne va pas avec cette façon de croire”. Pour un temps, cependant, j’ai continué d’être tourmenté par les péchés de mon cœur, et il n’y avait rien que je puisse faire sinon faire mes prières de repentance avec des larmes tout le temps. Mais là, Dieu m’a finalement rencontré par l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Cet événement était le plus grand de tous les miracles. Pour vous aussi, le fait que vous ayez entendu cette Parole d’évangile de l’eau et de l’Esprit est le plus grand de tous les miracles. Le fait que je prêche la vérité de l’évangile de l’eau et de l’Esprit c’est à votre intention, et pour chaque personne dans ce monde. Ce n’est pas si facile pour moi de vous prêcher cette Vérité. Vous devriez réaliser que prêcher la Parole de la Vérité n’est pas facile. Si je ne connaissais pas la Bible, et si je ne connaissais pas l’histoire du christianisme et ses doctrines, je ne serais pas capable de réfuter fermement son hérésie collective et ses fausses doctrines, ni de prêcher que seul l’évangile de l’eau et de l’Esprit est la Vérité. 
Par eux-mêmes, beaucoup de pasteurs et de missionnaires d’aujourd’hui pensent qu’ils ont été remis de leurs péchés dans leur conscience juste en croyant en le sang de la Croix, même s’ils ne connaissent pas l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Qu’ils sont dans l’erreur! C’est précisément ce genre de phénomène qui conduit le christianisme d’aujourd’hui encore plus loin dans l’hérésie collective, n’en faisant rien de plus qu’un rassemblement d’hérétiques. Les chrétiens doivent donc réaliser ceci et se détourner d’une telle religion d’hérésie collective. Ils doivent revenir à Dieu en croyant en l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Ils doivent revenir à la Parole de Dieu qui est venue par l’évangile de l’eau et de l’Esprit, et ainsi causer de la joie au cœur de Dieu. Les chrétiens d’aujourd’hui doivent connaître la Parole de Dieu, l’écouter de tout leur cœur, l’apprendre, y croire, et être sauvés de tous leurs péchés. Vous devez maintenant croire en l’évangile de l’eau et de l’Esprit et permettre que votre conscience soit lavée de tous vos péchés. 
Donc, les leaders chrétiens d’aujourd’hui ne devraient pas ordonner n’importe qui dans le ministère. C’est une grande erreur d’ordonner quelqu’un qui est diplômé du séminaire comme pasteur. De nos jours, nous vivons dans une société si compétitive que ce n’est pas si facile de réussir en étant diplômé d’une université médiocre. Donc, devant un futur incertain et dans l’impossibilité de trouver un travail correct, certains pensent qu’il vaudrait mieux pour eux fréquenter un séminaire et devenir pasteurs. Ils peuvent prêcher en répétant le message de certains livres doctrinaux chrétiens, et ils peuvent vanter leur connaissance en copiant les commentaires de quelqu’un d’autre. À partir de là, ils peuvent même devenir des gens très respectés comme serviteurs de Dieu dans les communautés chrétiennes, et prospérer. Ils vivent avec un titre honorifique, se faisant toujours appeler “Révérend”. Le prix de l’essence peut monter au plus haut, mais se font-ils du souci pour cela? Non, c’est l’église qui paie. L’église se substitue aussi à eux pour toutes sortes de dépenses différentes, de la scolarité de leurs enfants à leurs achats de livres et frais de voyages. Par dessus tout cela, l’église leur paie aussi un salaire d’un montant substantiel. Je ne visite pas les membres de l’église chez eux, mais c’est une pratique commune pour l’assemblée de donner une paie au pasteur lorsqu’il les visite. Il parait que si le salaire mensuel d’un pasteur est de 10,000$, l’argent qu’ils touchent en dessous de table dépasse les 10,000$. C’est parce que les membres de l’église sont approuvés dans leur vie de foi quand ils ont la faveur de leur pasteur, plus que de Dieu lui-même.
Par hasard, y aurait-il quelqu’un parmi vous qui veuille être pasteur d’une église mondaine? Au moment où vous le devenez, vous tombez certainement dans le péché de Jéroboam et serez maudit de Dieu. Dieu n’épargnera aucun de ces faux prophètes, mais Il les mettra tous à mort. C’est parce qu’ils ont commis le même péché que Jéroboam a commis. Tout le peuple d’Israël a suivi ce péché, et par conséquent, ils ont tous fini dans le péché d’idolâtrie. Même si Dieu leur a dit: “Ne suivez pas la voie de Jéroboam”, ils ont suivi les traces de Jéroboam, pratiquant ses actes et commettant son péché, et ils ont par conséquent tous été condamnés par Dieu et ont péri. 
Ceux qui ne croient pas que le Seigneur nous a sauvés par l’évangile de l’eau et de l’Esprit sont des hérétiques. Ce sont ces gens là, qui ne croient pas en l’évangile de l’eau et de l’Esprit donné par Dieu, qui sont des hérétiques. Le Seigneur a dit: “que vous soyez saints; car je suis saint” (Lévitique 11:45). Il dit aussi: “Ce que Dieu veut, c'est votre sanctification” (1 Thessaloniciens 4:3). Même si nous ne pouvons pas être saints dans nos actes, en croyant en l’évangile de l’eau et de l’Esprit, notre conscience peut devenir sainte. Est-ce la volonté de Dieu pour nous que nous ayons toujours des péchés dans nos cœurs même lorsque nous croyons en Jésus? Non, ce n’est pas Sa volonté. Ceux dont le cœur reste pécheur alors qu’ils professent croire en Jésus sont des hérétiques. 
Réunis, les Catholiques et les Protestants constituent environ 1.5 milliard de chrétiens, mais la plupart d’entre eux sont tombés dans l’hérésie. En dépit de cela, ils sont complètement ignorants de ce qu’est vraiment l’hérésie et du fait qu’ils participent eux-mêmes à l’hérésie. De nos jours, les chrétiens en général considèrent comme hérétique quelqu’un dont les croyances sont même légèrement différentes des doctrines de leur propre dénomination. Par contre, la Bible affirme qu’un hérétique c’est quelqu’un qui s’est condamné lui-même bien qu’il croie en Jésus. 
Paul dit en Tite 3:10-11: “Éloigne de toi, après un premier et un second avertissement, celui qui provoque des divisions, sachant qu’un homme de cette espèce est perverti, et qu'il pèche, en se condamnant lui-même.” Un homme sectaire, c’est-à-dire un hérétique, n’a pas reçu la rémission de ses péchés, et donc il se condamne lui-même comme pécheur, car son cœur est plein de péchés. En d’autres termes, ces gens reconnaissent eux-mêmes qu’ils sont pécheurs même s’ils croient en Jésus, disant: “Seigneur, bien que je croie en toi, je confesse que je suis un pécheur devant toi. Je ne peux pas éviter d’être pécheur.” Ils disent ceci parce qu’ils ne connaissent pas l’évangile de l’eau et de l’Esprit, et même si toutefois ils le connaissent, ils n’y croient pas. C’est pour cela qu’ils disent: “J’étais un pécheur avant de croire au Seigneur, et je suis toujours pécheur après avoir cru en Lui. Avant de croire au Seigneur, j’étais un vrai pécheur, mais maintenant que je crois en Lui, je suis un pécheur sauvé.” Même s’ils confessent leur foi basée sur leurs propres doctrines, disant: “j’ai été sauvé de mes péchés par le précieux sang de Jésus”, leurs péchés sont toujours dans leur cœur, et ils se décrivent donc eux-mêmes comme des pécheurs sauvés ou des pécheurs chrétiens. Mes chers croyants, le christianisme d’aujourd’hui adore les veaux d’or, croyant en des doctrines bizarres de leur propre fabrication. Voilà la preuve que le christianisme est devenu une hérésie collective. 
Les hérétiques du temps présent dans le christianisme sont ceux qui ne croient pas en l’évangile de l’eau et de l’Esprit et adorent des veaux d’or à la place. Spirituellement parlant, quiconque est tombé dans le péché de Jéroboam est un hérétique. La grande majorité des chrétiens de ce temps sont tombés dans l’idolâtrie et adorent des veaux d’or. Mais ils ne réalisent même pas qu’ils sont tombés dans l’hérésie, et la raison à cela c’est qu’ils sont devenus des hérétiques tous ensemble. En d’autres termes, puisque quasiment tous les chrétiens ne connaissent pas l’évangile de l’eau et de l’Esprit, ils ne peuvent discerner l’hérésie, et puisque presque tous les chrétiens mènent leur vie de foi de cette façon sans même recevoir la rémission de leurs péchés, ils adhèrent à cette foi d’hérésie, pensant que ce qu’ils croient est juste. Si un seul pasteur enseigne faussement, tout le monde dans l’assemblée finit par croire à tort comme cela. La raison pour laquelle tant de chrétiens aujourd’hui sont destinés à l’enfer, incapables d’expier leurs péchés même s’ils croient en Jésus, mais plutôt accumulant d’autres péchés en plus, c’est précisément qu’ils servent actuellement les veaux d’or du christianisme. Donc, pour échapper à une telle hérésie, personne ne doit rejeter l’évangile de l’eau et de l’Esprit donné par Dieu. 
Trop de chrétiens continuent encore à retenir leurs péchés dans leur cœur. Ces gens peuvent-ils aller au ciel, juste parce qu’ils croient en Jésus? Peuvent-ils éviter le juste jugement de Dieu? Non, quiconque a du péché dans son cœur sera jeté en enfer par Dieu, peu importe qu’il s’autoproclame chrétien ou non. Quand on demande aux chrétiens: “Si vous avez des péchés, irez-vous au ciel ou en enfer?”, la plupart disent qu’ils iraient en enfer. Mais quand ils regardent à eux-mêmes, ils sont perturbés à l’idée d’être destinés à l’enfer. Cependant, ils n’essaient pas d’éradiquer leurs péchés en croyant en le vrai évangile que nous prêchons. 
Si vous regardez à votre propre conscience et y trouvez du péché, alors vous êtes devant un sérieux problème. Par contre, pour ceux qui connaissent et croient en l’évangile de l’eau et de l’Esprit, même s’ils peuvent être trop faibles pour éviter de commettre des péchés, ils peuvent toujours affirmer dans leur conscience qu’ils n’ont pas de péché, car ils croient en cet évangile de Vérité. Ils peuvent dire avec une conscience pure: “Je suis absolument sans péché. Parce que le Seigneur m’a sauvé, je n’ai pas de péché. Merci Seigneur!” C’est pour cela que la puissance de l’évangile est si surprenante. Et c’est pour cela que nous sommes si reconnaissants au Seigneur. Ceux qui ont réellement reçu la rémission de leurs péchés élèvent leur voix pour adorer le Seigneur et Sa grâce. La puissance de l’évangile de l’eau et de l’Esprit est extraordinaire. Elle nous a libérés, vous et moi, de tous nos péchés et nous a tous sauvés. Cet évangile de l’eau et de l’Esprit nous a délivrés de toute condamnation. Il nous a sauvés de la destruction. C’est pourquoi nous sommes si reconnaissants. Sa puissance est si merveilleuse. 
La plupart des chrétiens de par le monde, Catholiques et Protestants confondus, disent dans leur ignorance qu’ils ont été sauvés de leurs péchés en croyant en la passion de Jésus, en le sang qu’Il a versé à la Croix. Même les prêtres catholiques disent que l’on est sauvé en croyant au sang de la Croix. Comment le sang de la Croix seul nous a-t-il sauvés? C’est parce que le Seigneur a pris sur Lui nos péchés en étant baptisé par Jean-Baptiste qu’Il les a portés à la Croix et fut condamné en versant Son sang, et c’est en croyant en cette Vérité que nous avons été sauvés de nos péchés. Croire aveuglément que le Seigneur nous a sauvés juste en étant crucifié revient à servir les veaux d’or. Si vous croyez maintenant en l’évangile de l’eau et de l’Esprit, vous pouvez être purifié et sauvé de tous vos péchés une fois pour toutes. 
Dans les communautés chrétiennes d’aujourd’hui, ceux qui sont encore des pécheurs bien qu’ils croient en Jésus sont devenus des hérétiques devant Dieu sans même le réaliser eux-mêmes. Cependant, quand le temps de la fin arrivera, beaucoup de gens vont croire en l’évangile de l’eau et de l’Esprit et revenir à Dieu. Dans les jours qui viennent, beaucoup de chrétiens vont croire en l’évangile de l’eau et de l’Esprit donné par Dieu et revenir à Lui. Après que l’ère de l’Église Primitive soit passée, des myriades de chrétiens étaient collectivement devenues des hérétiques en croyant aux veaux d’or, mais maintenant, les chrétiens vont découvrir et croire en l’évangile de l’eau et de l’Esprit, et ainsi revenir au Seigneur tous ensembles. Lorsque la fin des temps approchera, les gens du monde entier qui servent des veaux d’or vont croire en l’évangile de l’eau et de l’Esprit en masse. Une fois que peu de gens commenceront à croire en l’évangile de l’eau et de l’Esprit, beaucoup de gens suivront leur trace et croiront aussi en cet évangile. Pendant tout ce temps, les chrétiens ont pris des veaux d’or comme leurs dieux à tort et ont cru à tort jusqu’à ce jour, mais maintenant même, ils doivent croire en l’évangile de l’eau et de l’Esprit et recevoir le vrai salut. 
Y a-t-il du péché dans votre cœur ou le mien? Non, comme vous et moi croyons en l’évangile de l’eau et de l’Esprit, il n’y a pas de péché dans nos cœurs. Ma conscience est complètement libre du péché. Même si mes actes sont insuffisants et que je fasse parfois du tort à quelqu’un d’autre en passant, je suis toujours sans péché dans ma conscience. Qu’en est-il donc de votre conscience? Votre conscience est-elle aussi libre du péché? Bien sûr que oui. Qui, alors, sont ceux dont la conscience est libre du péché? Qui peut dire être sans péché, sinon ceux qui croient en l’évangile de l’eau et de l’Esprit ? En dehors de vous et moi, et nos partenaires dans le monde entier qui croient en l’évangile de l’eau et de l’Esprit, qui peut regarder à sa conscience et dire qu’il n’a pas de péché? Seuls ceux qui croient en l’évangile de l’eau et de l’Esprit peuvent dire avec une conscience pure qu’ils sont devenus exempts de péché. 
Cet évangile de l’eau et de l’Esprit est la puissance de l’évangile par laquelle le Seigneur nous a sauvés. La puissance du salut est amenée à ceux qui croient en la vérité de l’évangile de l’eau et de l’Esprit. C’est pour cela que la Bible dit: “Car je n'ai point honte de l'Évangile: c'est une puissance de Dieu pour le salut de quiconque croit, du Juif premièrement, puis du Grec, parce qu’en lui est révélée la justice de Dieu par la foi et pour la foi, selon qu'il est écrit: Le juste vivra par la foi.” C’est par la foi que nous qui sommes nés de nouveau vivons, croyant que le Seigneur a expié nos péchés une fois pour toutes par l’évangile de l’eau et de l’Esprit. C’est en sachant et croyant que le Seigneur nous a sauvés que nous sommes rendus justes, car Dieu nous a effectivement sauvés par l’évangile de l’eau et de l’Esprit. 
L’évangile de l’eau et de l’Esprit donné par Dieu a réellement le pouvoir de la dynamite pour effacer tous nos péchés. Maintenant, si quelqu’un ne trompe pas sa conscience plus longtemps et reconnaît sa situation de péché, nous devons enseigner l’évangile de l’eau et de l’Esprit à cette personne, lui expliquer comment le Seigneur a expié tous ses péchés, et l’amener à y croire. En venant sur la terre, et prenant les péchés du monde par le baptême qu’il reçut de Jean-Baptiste, le Seigneur a sauvé tous ceux qui croient en cette Vérité. Donc, si quelqu’un veut être sauvé, il doit comprendre correctement et exactement comment Jésus l’a sauvé avant de croire – c’est-à-dire que vous devez réaliser et croire clairement que le Seigneur vous a sauvé en prenant tous vos péchés individuels quand Il fut baptisé par Jean, mourut à la Croix, et ressuscita d’entre les morts. Quiconque croit en l’évangile de l’eau et de l’Esprit peut devenir une personne sans péché et une personne à la conscience pure devant Dieu. C’est la puissance de l’évangile. L’évangile est comme la dynamite. Si quelqu’un y croit, tous les péchés commis durant toute sa vie seront enlevés une fois pour toutes, comme un bâton de dynamite fait s’écrouler un bâtiment lorsqu’on l’allume. 
Si quelqu’un entend la Parole de l’évangile de l’eau et de l’Esprit et y croit, il sera revêtu de la puissance de salut de Dieu. Les nombreux péchés qui le souillaient seront ôtés, et il sera exempt de péché. Quiconque croit en l’évangile de l’eau et de l’Esprit verra tous ses péchés disparaître entièrement. C’est ainsi que vous devenez une personne sans péché avec une conscience pure devant Dieu. Et c’est ainsi que vous êtes formé comme ouvrier de la justice de Dieu. 
Croyant en l’évangile de l’eau et de l’Esprit, nous avons maintenant rejeté les veaux d’or hors de la présence de Dieu. Nous espérons et prions tous que les chrétiens de par le monde entier arrêtent aussi de servir les veaux d’or, croient en l’évangile de l’eau et de l’Esprit, et reviennent dans les bras de Dieu. Je remercie Dieu de nous utiliser dans un ministère si précieux.
Croyant en l’évangile de l’eau et de l’Esprit, nous avons maintenant rejeté les veaux d’or hors de la présence de Dieu. Nous espérons et prions tous que les chrétiens de par le monde entier arrêtent aussi de servir les veaux d’or, croient en l’évangile de l’eau et de l’Esprit, et reviennent dans les bras de Dieu. Je remercie Dieu de nous utiliser dans un ministère si précieux.