Sermons

Sujet 6: Hérésie

[6-4] Suivre les désirs de la chair fera automatiquement de vous un hérétique ( 1 Rois 12:1-18 )

Suivre les désirs de la chair fera automatiquement de vous un hérétique
( 1 Rois 12:1-18 )
“Roboam se rendit à Sichem, car tout Israël était venu à Sichem pour le faire roi. Lorsque Jéroboam, fils de Nebath, eut des nouvelles, il était encore en Égypte, où il s'était enfui loin du roi Salomon, et c'était en Égypte qu'il demeurait. On l'envoya appeler. Alors Jéroboam et toute l'assemblée d'Israël vinrent à Roboam et lui parlèrent ainsi: Ton père a rendu notre joug dur; toi maintenant, allège cette rude servitude et le joug pesant que nous a imposé ton père. Et nous te servirons. Il leur dit: Allez, et revenez vers moi dans trois jours. Et le peuple s'en alla. Le roi Roboam consulta les vieillards qui avaient été auprès de Salomon, son père, pendant sa vie, et il dit: Que conseillez-vous de répondre à ce peuple? Et voici ce qu'ils lui dirent: Si aujourd'hui tu rends service à ce peuple, si tu leur cèdes, et si tu leur réponds par des paroles bienveillantes, ils seront pour toujours tes serviteurs. Mais Roboam laissa le conseil que lui donnaient les vieillards, et il consulta les jeunes gens qui avaient grandi avec lui et qui l'entouraient. Il leur dit: Que conseillez-vous de répondre à ce peuple qui me tient ce langage: Allège le joug que nous a imposé ton père? Et voici ce que lui dirent les jeunes gens qui avaient grandi avec lui: Tu parleras ainsi à ce peuple qui t'a tenu ce langage: Ton père a rendu notre joug pesant, et toi, allège-le-nous! Tu leur parleras ainsi: Mon petit doigt est plus gros que les reins de mon père. Maintenant, mon père vous a chargés d'un joug pesant, et moi je vous le rendrai plus pesant; mon père vous a châtiés avec des fouets, et moi je vous châtierai avec des scorpions. Jéroboam et tout le peuple vinrent à Roboam le troisième jour, suivant ce qu'avait dit le roi: Revenez vers moi dans trois jours. Le roi répondit durement au peuple. Il laissa le conseil que lui avaient donné les vieillards, et il leur parla ainsi d'après le conseil des jeunes gens: Mon père a rendu votre joug pesant, et moi je vous le rendrai plus pesant; mon père vous a châtiés avec des fouets, et moi je vous châtierai avec des scorpions. Ainsi le roi n'écouta point le peuple; car cela fut dirigé par l'Éternel, en vue de l'accomplissement de la parole que l'Éternel avait dite par Achija de Silo à Jéroboam, fils de Nebath. Lorsque tout Israël vit que le roi ne l'écoutait pas, le peuple répondit au roi: Quelle part avons-nous avec David? Nous n'avons point d'héritage avec le fils d'Isaï! A tes tentes, Israël! Maintenant, pourvois à ta maison, David! Et Israël s'en alla dans ses tentes. Les enfants d'Israël qui habitaient les villes de Juda furent les seuls sur qui régna Roboam. Alors le roi Roboam envoya Adoram, qui était préposé aux impôts. Mais Adoram fut lapidé par tout Israël, et il mourut. Et le roi Roboam se hâta de monter sur un char, pour s'enfuir à Jérusalem.”
 

Le passage des Écritures d’aujourd’hui que nous venons de lire rapporte les événements qui se sont produits quand Roboam, fils de Salomon, accéda au trône. Roboam était le fils du Roi Salomon par le sang. Quand le Roi Salomon est mort, le peuple d’Israël vint à Sichem pour voir son fils Roboam, et lui fit une requête. A ce moment là, un homme appelé Jéroboam, fils de Nebath, retourna de son exil en Égypte et vint voir Roboam en même temps que le peuple d’Israël. 
 


“Ton père a rendu notre joug dur; toi maintenant, allège cette rude servitude et le joug pesant que nous a imposé ton père”


Jéroboam et le peuple d’Israël demandèrent à Roboam: “Maintenant que tu es devenu notre roi, montre de la considération pour nos difficultés. Que ta loi soit plus facile que celle de ton père. Si tu impose aussi des lourds fardeaux comme l’a fait ton père, nous ne serons plus capables de porter ce poids. Promets-nous donc que tu allégeras nos fardeaux. Nous te servirons alors de tout cœur.” En dépit de cela, même si le peuple d’Israël demanda à Roboam de ne pas régner sur eux comme son père l’avait fait, Roboam, fils de Salomon, rejeta la demande du peuple et leur parle encore plus durement. Son rejet de la demande du peuple venait de son arrogance. 
Bien sûr, Roboam consulta d’abord les anciens qui s’étaient tenus devant son père Salomon quand il était en vie, demandant leur conseil face à la demande du peuple. Ils conseillèrent au Roi Roboam de se retenir, lui disant: “Si tu veux vraiment les servir et leur répondre avec bonté, ils seront tes serviteurs pour toujours.” Cependant, le roi Roboam n’a pas écouté leur conseil. Plutôt, il a consulté les jeunes gens qui ont grandi avec lui, posant la même question. Ces jeunes hommes conseillèrent alors à Roboam de dire aux gens: “Mon père était inférieur à moi. Si mon père vous a dirigé avec des fardeaux lourds et le fouet, alors je vous châtierai avec des scorpions!” Donc suivant le conseil de ces jeunes gens, le roi Roboam répondit au peuple durement “Puisque mon père vous a dirigé avec les fouets, moi je vous dirigerai avec les scorpions.”
Quand le peuple d’Israël vit que le roi ne les avait pas écoutés, ils retournèrent à leur tente, disant: “Veille sur ta propre maison!” Peu de temps après, Roboam envoya Adoram pour les mobiliser au travail forcé, mais les dix tribus d’Israël le lapidèrent à mort. Et ces dix tribus parmi les douze tribus d’Israël firent de Jéroboam leur roi. À cause de cela, Jéroboam accéda au trône du Royaume d’Israël, mais il finit par pécher contre Dieu, Le remplaçant par des veaux d’or et faisant des prêtres parmi toutes les classes de personnes, qui n’étaient pas des fils de Lévi (1 Rois 12:28-32). La Bible dit que c’est à cause de Jéroboam, parce qu’il avait suivi ses vœux personnels, que la nation d’Israël et son peuple sont devenus des hérétiques collectivement, chose qu’ils allaient regretter pendant un long temps à venir. À partir de là, et jusqu’au temps où Jésus-Christ est venu sur la terre, Israël est devenu une nation d’idolâtrie. Et le roi Jéroboam était pour toujours marqué par l’infamie comme celui qui amena l’hérésie collective dans le domaine de la foi. 
Nous devons considérer attentivement ici la façon exacte dont le roi Jéroboam a conduit le peuple d’Israël à tomber dans l’hérésie collective. Jéroboam avait suivi ses désirs, et c’est précisément à cause de cela que son peuple a fini par tomber dans l’hérésie. Tous ceux qui ont conduit le christianisme d’aujourd’hui à tomber dans l’hérésie collective suivent aussi leurs désirs de la chair. Dieu dit dans la Bible: “L’amour de l’argent est la racine de tous les maux” (1 Timothée 6:10). Dieu dit aussi que ceux qui font partie de l’hérésie ne suivent pas Sa justice, mais loin de là, ils se tiennent en réalité contre cette justice, et donc ils finissent par devenir Ses ennemis. Les hérétiques sont ceux qui cherchent seulement le plaisir de leur chair. 
Pour ceux d’entre nous qui croient en l’évangile de l’eau et de l’Esprit, quand nous pensons aux hérétiques, nous pensons qu’ils sont fondamentalement différents de nous. Tout comme nous, cependant, ils croient aussi en Dieu le Père et en Jésus-Christ, ils invoquent aussi le nom de Jésus, ils L’adorent aussi et Le prient, et ils se sacrifient aussi eux-mêmes et travaillent pour Son nom. La seule différence est qu’ils ne croient pas en l’évangile de l’eau et de l’Esprit auquel nous croyons; en dehors de cela, ils ont la même Bible que nous, et il y a peu de différence entre leur forme d’adoration et la nôtre. Nous sommes souvent incapables de discerner l’hérésie, et c’est parce que nous ne comprenons pas très bien ce que recherchent les hérétiques.
En fait, le christianisme hérétique est aussi sorti de l’Église de Dieu, c’est-à-dire, de groupes corrompus de croyants. Comment est-il alors possible que l’hérésie sorte de l’Église de Dieu? En réalité, l’origine des groupes hérétiques remonte à très longtemps, et jusqu’aux jours de Jéroboam, même aux jours du roi Salomon. C’est depuis les jours de Jéroboam que tout le peuple d’Israël est devenu hérétique. Nous pouvons voir cela plus clairement si nous regardons à la façon dont le Roi Salomon marchait. Puisque le roi Salomon a cherché et suivi seulement les désirs de sa chair, il a fini par se permettre à lui-même et à son peuple d’adorer des idoles, et à la fin, il est devenu un hérétique dans la présence de Dieu. Depuis Salomon, nous pouvons voir que si quelqu’un suit seulement ses désirs personnels, il devient un hérétique devant Dieu. Donc c’est pour nous avertir de ces risques et pour nous enseigner une leçon que Dieu a écrit cette histoire de l’Ancien Testament pour nous. 
Salomon avait hérité du trône de son père David tout comme sa richesse et sa splendeur. En gagnant de nombreuses guerres, son père David avait vaincu beaucoup d’ennemis, amené les nations voisines à la soumission, et bâti une grande richesse de ces tributs. David était un homme dont le cœur était en harmonie avec le cœur de Dieu, et il était aussi un bon roi d’Israël. Durant toute sa vie, David n’a été repris sévèrement par Dieu qu’une seule fois, et cela s’est passé lorsqu’il a pris la femme d’Urie par convoitise. Excepté cela, il n’y avait vraiment aucune     autre occasion où David ait été durement repris par Dieu. 
Par contre, tout ce que le roi Salomon a fait était de jouir de toute cette richesse et servir des idoles. Le roi Salomon a bâti le temple de Dieu comme tout premier accomplissement une fois qu’il a succédé à son père sur le trône. Il a élevé une force de travail de plus de 30,000 hommes parmi le peuple d’Israël, ajoutant 10,000 hommes encore, pour travailler pendant un mois et rester chez eux pendant deux mois (1 Rois 5:14). Puisqu’il est aussi écrit qu’il y avait 70 000 mineurs et 80,000 tailleurs de pierres dans les montagnes (1 Rois 5:15), alors que le Temple de Dieu et le palais de Salomon étaient en construction, tout le peuple d’Israël devait certainement être mobilisé en force de travail pour au moins plusieurs mois de l’année. Alors que le roi Salomon a imposé ce travail pénible à son peuple, lui-même vivait une vie de richesse et de splendeur extravagantes. 
La Bible dit que durant sa vie, Salomon a dépensé de l’argent comme si c’était aussi commun que les pierres du sol. Il a dilapidé sa richesse ainsi durant toute sa vie, et il n’avait pas moins de 1,000 concubines. Il a aussi forcé son peuple au travail durant sept ans pour bâtir le Temple de Dieu. Et pour bâtir son propre palais, il les a fait travailler pendant 13 ans. S’il avait vraiment pris soin du peuple, alors il les aurait seulement fait travailler un an ou deux pour bâtir son palais, puis aurait laissé le peuple se reposer et servir sa famille.
Pensez-y vous-même. Imaginez que je vous ai amené au travail forcé pour travailler pendant 13 ans afin de bâtir ma propre maison. J’aurais eu à faire à une dure résistance de votre part. C’est pour cela que lorsque le règne du fils du roi Salomon commença, le peuple d’Israël est venu vers le roi Roboam et lui a demandé d’alléger leur travail pénible. Le roi aurait dû écouter et accéder à leur demande, mais il la rejeté comme un insensé et attisa ainsi leur rébellion. Mais c’était la volonté de Dieu que le roi Roboam refuse la demande du peuple. Comme le roi Salomon avait servi les idoles, ce que Dieu a en horreur, son fils Roboam a été autorisé à faire cette erreur pour que Dieu rende son jugement pour le péché de son père Salomon. 
 

Pourquoi l’hérésie émerge-t-elle au sein du christianisme?

L’hérésie se développe dans les communautés chrétiennes parce qu’ils y a des gens comme Roboam et Jéroboam parmi eux. Examinons maintenant de plus près pourquoi l’hérésie a émergé au sein du christianisme. Même pour nous, qui croyons en l’évangile de l’eau et de l’Esprit, si nous suivons trop nos désirs personnels, alors nous deviendrons aussi des hérétiques. Et pour ceux qui sont dans les communautés chrétiennes aussi, s’ils croient au christianisme seulement comme une question de religion, plutôt que de mener leur vie de foi en croyant en l’évangile de l’eau et de l’Esprit, alors ils seront aussi vus comme des hérétiques du point de vue de Dieu. Bien que ce soit naturel que cela arrive aux chrétiens de nom, vous devez réaliser que même si quelqu’un suit Dieu, s’il poursuit seulement ses désirs personnels, alors il deviendra aussi un hérétique.
Même pour les croyants en l’évangile de l’eau et de l’Esprit, s’ils vivent seulement selon les désirs de la chair, alors ils peuvent aussi devenir des hérétiques devant Dieu. Jéroboam avait suivi ses propres désirs. C’est pour cela qu’il est devenu un hérétique du point de vue de Dieu. Le roi Jéroboam était un hérétique devant Dieu. C’est parce qu’il avait suivi seulement les désirs de la chair selon l’envie de son cœur. Les hérétiques suivent leurs prédécesseurs hérétiques. Jéroboam avait été témoin de la marche de Salomon en servant dans sa cour. C’est pour cela qu’il a commis les mêmes péchés hérétiques que le roi Salomon. Ainsi, puisque le peuple d’Israël a aussi marché dans les traces de Jéroboam et a répété les mêmes péchés qu’il avait commis, ils sont devenus des hérétiques, haïs de Dieu.
Il y a beaucoup de gens dans les communautés chrétiennes d’aujourd’hui qui sont emprisonnés par des hérétiques collectifs. Dans le christianisme aujourd’hui, tous ceux qui ne croient pas en l’évangile de l’eau et de l’Esprit sont en effet des opposants de Dieu, mais ce n’est pas parce qu’ils veulent vraiment s’opposer à Dieu que cela s’est produit. Plutôt, c’est parce qu’ils sont incapables de mettre de côté les convoitises de la chair dans leur cœur. Si quelqu’un n’est pas né de nouveau, et que son cœur n’est donc pas rempli du Saint-Esprit, alors il est incapable de rejeter les désirs de la chair, et c’est pour cela qu’il finit par appartenir à l’assemblée des hérétiques collectifs. C’est si frustrant quand je pense à ces gens qui suivent leur propre envie devant Dieu. Comment un pasteur conduit par sa propre convoitise charnelle peut-il être appelé leader du christianisme? Ces pasteurs ne connaissent pas l’évangile de l’eau et de l’Esprit et n’y croient pas, et donc ils ont beaucoup de péchés dans leur cœur. Alors, comment ces pasteurs, qui sont ignorants de l’évangile de l’eau et de l’Esprit, peuvent-ils se tenir devant leurs assemblées et leur prêcher, et encore plus prêcher cet évangile de Vérité aux pécheurs?
Il est dit que beaucoup d’avantages mondains suivent quand quelqu’un devient pasteur. Les rois ont droit à divers prérogatives royales, mais il est dit que les pasteurs ont droit à encore plus de privilèges que les rois. Donc ils ne veulent pas abandonner leur ligne de foi, même s’ils apprennent qu’elle est fausse, car ils perdraient tous les privilèges des pasteurs du christianisme majoritaire. C’est parce que tant de pasteurs aujourd’hui servent selon leur propre désir personnel pour satisfaire leur envie seulement qu’ils n’essaient même pas de corriger leur direction erronée. C’est pour cela que les pasteurs et ceux qui les suivent sont incapables d’échapper aux hérésies collectives dudit christianisme majoritaire. 
Dans le christianisme d’aujourd’hui aussi, beaucoup de leaders vivent selon les désirs de leur chair, tout comme Jéroboam. Tous ces gens marchent sur la voie de l’hérésie devant Dieu. Les pasteurs hérétiques servent pour suivre leur envie individuelle. Certains pasteurs insistent sur la dite “bénédiction du triple évangile.” Ces pasteurs cherchent seulement les bénédictions de la chair. Citant 3 Jean 1:2 qui dit: “Bien aimé, je désire que tu prospères à tous égards et sois en bonne santé, comme prospère l’état de ton âme”, ils clament que si quelqu’un croient en Jésus, il ne sera pas seulement sauvé mais recevra aussi les bénédictions sur la terre et sera guéri de toutes ses maladies physiques. De telles croyances ne sont autres que placer la foi de quelqu’un en péril, des fausses doctrines qui ne sont pas meilleures qu’une mauvaise comédie. Armés de l’argument qui clame: “Tous les problèmes sont résolus si quelqu’un croit en Jésus”, ils incitent ceux qui suivent leur propre envie et en font des fanatiques de leurs propres enseignements. Pour ces gens, Jésus est à peine plus qu’un assureur qui garantit leur succès. Au fond de leur cœur, on ne trouve pas Jésus, mais des veaux d’or. 
 

Ceux qui appartiennent à l’hérésie collective suivent l’envie de leur chair

Les dits leaders du christianisme d’aujourd’hui ne connaissent ni ne croient l’évangile de l’eau et de l’Esprit, et ils prétendent tous être des hommes d’église dans les communautés chrétiennes. A la fin, ils ne vivent pas seulement pour leur propre chair, mais leur chair est honorée au nom de Jésus-Christ. C’est parce qu’ils veulent servir des veaux d’or qu’ils servent dans l’église. Dans certains cas, il n’y a rien d’autre qu’ils puissent faire dans la société; en effet, certains ne pourraient même pas vivre autrement, et c’est pour cela qu’ils travaillent dans le ministère. Ces gens exploitent les âmes insensées, armés de faible connaissances théologiques et d’un peu de doctrine chrétienne qu’ils ont appris au séminaire, et montrant des théologiens connus ou des martyrs faisant la fierté de leur propre dénomination. Même s’ils ne sont rien d’autres qu’une pile d’envies, leur chair est honorée dans les communautés chrétiennes. Ce sont ces gens qui sont non seulement incapables de mettre de côté leurs désirs privés, mais ils sont dans le ministère pour se satisfaire, et sont devenus des hérétiques dans le christianisme. 
Même pour tous nos ministres, nos ouvriers, et nos saints qui croient en l’évangile de l’eau et de l’Esprit aujourd’hui, s’ils suivent seulement leur envie privée, alors ils pourraient aussi devenir des hérétiques devant Dieu. En fait, ceux qui s’embarquent sur la voie de l’hérésie le font parce qu’ils placent leur propre envie charnelle à la place de Dieu et la servent comme leur dieu. C’est la tragédie des pasteurs d’aujourd’hui qui servent des veaux d’or dans les communautés chrétiennes. Même si quelqu’un croit en l’évangile de l’eau et de l’Esprit, s’il ne sert pas cet évangile et ne vit sa vie pour qu’il soit proclamé, une telle personne juste pourrait aussi devenir un hérétique. Et c’est aussi vrai pour les nombreux pasteurs qui servent aujourd’hui dans le christianisme sans être nés de nouveau. Pourquoi les ministères et ceux qui les suivent dans les communautés chrétiennes d’aujourd’hui sont-ils tombés dans l’hérésie collective? C’est parce qu’ils ont suivi leur propre envie personnelle. 
Un roi d’Israël devrait gagner la guerre contre ses ennemis et régner sur sa nation par théocratie, mais loin de là, un certain roi n’a pas seulement amené des femmes étrangères dans sa cour comme concubines, mais il a passé toute sa vie à se vanter de sa propre sagesse, intelligence, et vertu. Ce roi était un hérétique. Savez-vous qui c’est? Ce n’est autre que Salomon. Un tel roi ne peut que finir par conduire son peuple dans l’idolâtrie. 
Que dit Salomon lorsqu’il approcha de la fin de sa vie? N’a-t-il pas dit “Vanité des vanités, tout est vanité?” (Ecclésiaste 1:2). Salomon avait expérimenté tout ce qu’il y a sur la terre. Il avait vécu selon son envie, mais tout ce travail n’était-il pas en vain? Nous pouvons trouver ici une grande leçon de Dieu. Nos ministres, nos ouvriers hommes et femmes, et nos saints suivent maintenant la justice de Dieu, ayant reçu la rémission de leurs péchés en croyant en l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Cependant, l’envie de la chair demeure dans nos cœurs aussi. Néanmoins, nous devons nous dévouer à l’œuvre de la diffusion de l’évangile de l’eau et de l’Esprit, croyant et suivant la justice de Dieu. Même pour les justes, s’ils suivent seulement leur envie charnelle, alors ils deviendront finalement des hérétiques. C’est parce que quelqu’un suit ses propres désirs privés qu’il est incapable de croire en l’évangile de l’eau et de l’Esprit, et par conséquent, devient un hérétique. La même leçon s’applique à nous aussi: même si nous croyons en l’évangile de l’eau et de l’Esprit, si nous mettons trop l’accent sur nos désirs de la chair personnels, nous soumettons à ces désirs, et suivons seulement l’envie de la chair, alors nous deviendrons aussi des hérétiques. C’est la leçon que nous devons aussi apprendre ici. 
Nous devons garder à l’esprit que même ceux qui sont nés de nouveau en croyant en l’évangile de l’eau et de l’Esprit et recevant la rémission de leurs péchés peuvent suivre des idoles. Je suis certain que même dans l’Église de Dieu, si nos ministres, ouvriers, et frères et sœurs suivent seulement l’envie de leur chair, alors cela prendra peut de temps pour qu’ils deviennent aussi des hérétiques qui servent des idoles. Certaines personnes pourraient alors dire: “Nous croyons en l’évangile de l’eau et de l’Esprit, alors comment pourrions-nous devenir des hérétiques devant Dieu?” Mais ce n’est pas si impossible. Nous, aussi, pourrions être réduits à une église hérétique qui sert les idoles à 100 pour cent. Pour ceux qui ne croient pas en l’évangile de l’eau et de l’Esprit, c’est juste évident qu’ils servent des idoles. Cependant, même nous les croyants en l’évangile de l’eau et de l’Esprit pouvons finir comme Jéroboam. 
Mes chers croyants, le roi Jéroboam aurait-il été ignorant de la Loi de Dieu? Non, il la connaissait entièrement. Il savait très bien que le dixième jour du septième mois était le Jour de l’Expiation, et que lorsque le Jour de l’Expiation ou la Pâque approchaient, tout le peuple d’Israël devait s’assembler autour du Temple de Jérusalem pour que le Souverain Sacrificateur fasse des sacrifices à leur place et leur donne la possibilité de recevoir la rémission des péchés. Il était aussi pleinement conscient du fait que les gens ordinaires ne pouvaient pas être désignés comme sacrificateurs, et que seuls les descendants de Lévi pouvaient devenir sacrificateurs. Il savait très bien aussi que seul quelqu’un qui descendait d’Aaron pouvait être désigné Souverain Sacrificateur. En dépit de sa connaissance de ces conditions, Jéroboam est quand même allé à l’encontre et a corrompu la Loi de Dieu, la prenant en moquerie. Tous les changements qu’il a faits ont prospéré. Seuls les Lévites pouvaient devenir sacrificateurs, et seul le dixième jour du septième mois était le Jour de l’Expiation établi par Dieu. Cela déshonorait Dieu de les changer. Altérer la loi établie par Dieu est une chose que font les hérétiques, et c’est un péché grave qui change les règles de Dieu. 
C’est parce que les chrétiens ont tous suivi leur propre envie privée qu’ils sont devenus des hérétiques collectifs. Jéroboam recherchait ses propres envies individuelles. Les autres rois d’Israël qui ont succédé au trône ont tracé des frontières territoriales pour éviter que le peuple d’Israël ne soit en communion avec le peuple du Royaume de Juda, et qu’ils ne fassent pas d’aller et venus pour faire des contrats avec les frères du sud. Quand les tribus du royaume du nord d’Israël, envahissaient le royaume du sud, le roi de Juda offrait même de l’argent au roi de l’autre nation et le couvrait d’or et d’argent, lui demandant de tuer le roi d’Israël et tout son peuple en échange. 
Les israélites demandaient à d’autres pays comme Babylone de tuer leurs compatriotes à leur place. Israël et Juda étaient devenus des ennemis. Pourquoi cela s’est-il produit? C’est parce que leurs rois ont manqué de mettre de côté l’envie de la chair. Si ces rois avaient mis de côté leurs désirs personnels, cru en Dieu Yahvé comme le seul vrai Dieu, et établi des sacrificateurs pour faire des sacrifices selon le système sacrificiel établi par Dieu, tout le peuple aurait reçu la rémission des péchés et glorifié Dieu. Si le roi Jéroboam avait désigné les descendants de Lévi comme sacrificateurs, connu et servi la volonté de Dieu par Ses prophètes, permis à la communion de s’installer avec le royaume de Juda par la même foi, assemblé son peuple au Temple de Jérusalem et adoré Dieu avec le peuple de Juda dans les festivités comme le Jour de l’Expiation, la Pâque, la Fête des Moissons, et s’était uni à Juda pour vaincre les tribus étrangères, alors la nation d’Israël aurait été bénie de Dieu et aurait joui de la paix. Il aurait alors sécurisé sa légitimité, et ses descendants auraient aussi conduit les gens de la bonne façon. Mais Jéroboam n’a rien fait de tout cela, mais plutôt, il a brisé les relations de son royaume avec le royaume de Juda au sud, et a empêché son peuple d’avoir des contacts avec les gens de Juda, juste pour satisfaire sa propre envie. 
Même aujourd’hui, les gens de par le monde qui ne sont pas nés de nouveau sont contre ceux qui croient en l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Ces gens ne savent pas ce qu’est l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Si quelqu’un leur dit que son cœur est devenu pur de tout péché en croyant en l’évangile de l’eau et de l’Esprit, ils le désignent aveuglément comme un hérétique. Pourquoi traitent-ils les croyants en l’évangile de l’eau et de l’Esprit de la sorte? Ils le font pour satisfaire leur envie personnelle. C’est parce qu’ils ont peur que si les croyants de l’évangile de l’eau et de l’Esprit viennent dans leurs églises et enseignent à leurs assemblées le véritable évangile, ils ne soient plus reconnus comme pasteurs par leur propre assemblée. Et s’ils ne sont plus reconnus comme pasteurs dans leurs propres églises, alors ils ne seront plus payés, ils ne seront plus honorés, ils n’entendront plus personne les appeler pasteurs, et ils ne seront pas respectés par leur propre assemblée. C’est pour cela qu’ils accusent les croyants en l’évangile de l’eau et de l’Esprit d’être des hérétiques. 
 


L’hérésie collective dans le christianisme, s’appelant elle-même la dénomination orthodoxe, a émergé par ignorance de l’évangile de l’eau et de l’Esprit.


Il est impossible de dire que le roi Salomon n’avait rien à voir avec le fait que le peuple d’Israël soit devenu un groupe d’hérétiques. Bien qu’il ait été clairement mal que le roi Jéroboam serve les idoles, ceci s’est passé précisément parce que Salomon l’avait enseigné. Autrement dit, la raison pour laquelle Jéroboam s’est détourné de la sorte vient du roi Salomon, parce que Salomon avait servi les idoles et enseigné sa foi hérétique aux gens. Alors, qui doit être blâmé pour l’émergence de l’hérésie collective dans le christianisme aujourd’hui? C’est à cause des leaders chrétiens qui suivent des idoles dans leur vie. Et c’est à cause de ceux qui suivent leur propre envie de la chair même après avoir cru en l’évangile de l’eau et de l’Esprit et être nés de nouveau, que les hérésies se sont développées dans les communautés chrétiennes.
Donc, comme ceux qui croient maintenant en l’évangile de l’eau et de l’Esprit, nous devons saisir combien notre responsabilité est importante. Pour nos ministres dans toute la Corée, comme pour tous nos partenaires et frères et sœurs dans le monde entier qui croient en l’évangile de l’eau et de l’Esprit, je voudrais éclaircir ce point: il n’y a pas de garantie que nous ne devenions jamais hérétiques devant Dieu. Si nous servons des idoles comme Salomon selon nos envies individuelles, alors nous deviendrons aussi des hérétiques. 
Le roi Achab est le fils d’Omri. Les péchés commis par Jéroboam ou ses successeurs palissent en comparaison avec les péchés commis par Achab. Achab fils d’Omri a fait le mal devant le Seigneur, plus que tous ceux qui étaient avant lui      (1 Rois 16:30). Il a même fait des images de Baal et d’Astarté et les a placées dans le temple de Baal en Samarie. Il a bâti un autel, s’est incliné devant ces idoles, et a brûlé de l’encens pour elles, et s’est ainsi opposé à Dieu. A qui cet Achab s’est-il marié? Il s’est marié à une femme étrangère nommée Jézabel. A ce point, il n’avait absolument aucune crainte de Dieu. Comment un homme de Dieu pouvait-il épouser une femme étrangère? Aujourd’hui, beaucoup de gens se marient parmi différentes nationalités, et je ne dis en aucun cas ici que c’est quelque chose de charnel ou de mal. Plutôt, je désigne l’erreur spirituelle d’Achab, comme ce mariage à Jézabel était un péché, comme le péché que les croyants en l’évangile de l’eau et de l’Esprit commettraient s’ils partageaient une communion de foi avec d’autres chrétiens qui ne croient pas en cet évangile de Vérité. 
Puisque je suis né de nouveau en croyant en l’évangile de l’eau et de l’Esprit, je pense peu à ceux qui ne connaissent pas cet évangile, peu importe combien ils soient bien et merveilleux. Les gens de Dieu peuvent-ils s’attacher et être amis avec n’importe qui? Non, bien sûr que non. Nos frères et sœurs qui sont nés de nouveau en croyant en l’évangile de l’eau et de l’Esprit peuvent-ils partager la communion avec ceux qui font partie de l’hérésie? Non, ils ne le peuvent pas. Ils peuvent avoir fait cela quand ils ne connaissaient pas l’évangile de l’eau et de l’Esprit, mais ils ne peuvent pas faire cela une fois qu’ils ont foi en le véritable évangile. Parmi ceux qui sont nés de nouveau, quand ceux qui suivent leurs propres désirs se marient à quelqu’un qui ne croit pas en l’évangile de l’eau et de l’Esprit, ils essaient de rationaliser leur comportement charnel, disant en eux mêmes: “C’est bon, une fois que je serai marié, je prêcherai l’évangile à mon épouse et la conduirai au salut.” Pour ces gens, j’ai les paroles suivantes: “Non-sens! Vous pourriez aussi bien essayer d’être Dieu vous-même!”
Mes chers croyants, pourquoi certains justes se trouvent-ils incapables de discerner ce qui est faux spirituellement? Cela se passe quand ils suivent seulement les désirs de leur chair. Les excréments du corps ne sont pas les seules choses qui sont sales. Ceux qui sont dans le ministère sans croire en l’évangile de l’eau et de l’Esprit sont aussi sales. Les choses qui sont visibles aux yeux de la chair sont-elles les seules choses sales? Ceux qui suivent seulement leur propre envie de la chair, même après être nés de nouveau en croyant en l’évangile de l’eau et de l’Esprit, ne sont-ils pas aussi sales spirituellement? Ils sont en effet impurs spirituellement. Prêchez-vous réellement l’évangile de l’eau et de l’Esprit par la foi? Si vous suivez seulement la prospérité matérielle, même si vous vous appelez une personne juste, vous n’êtes pas réellement en train de prêcher l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Quelqu’un qui suit seulement ses désirs individuels désire-t-il vraiment servir l’évangile de l’eau et de l’Esprit? Non, même si ces gens clament servir l’évangile, du point de vue de Dieu ils ne sont pas vraiment en train de le servir, car leur but ultime repose sur la prospérité matérielle. Ces gens sont idolâtres. Nous devons avoir le discernement spirituel pour reconnaître ces hérétiques, prêcher l’évangile de l’eau et de l’Esprit, et ainsi les conduire à réellement devenir de vrais enfants de Dieu. 
Donc, nous devons garder à l’esprit que même nous, qui croyons en l’évangile de l’eau et de l’Esprit aujourd’hui, pouvons devenir des hérétiques si nous cherchons seulement les choses matérielles du monde. Vous devez réaliser que si vous suivez votre envie, alors finalement, vous finirez par dévier de l’évangile de l’eau et de l’Esprit, et vous vous trouverez changé en hérétique qui sert des idoles. Moi-même je dois réaliser cela, et vous devez aussi le saisir. Pour ceux qui sont nés de nouveau et croient en l’évangile de l’eau et de l’Esprit, et pour ceux qui ne sont pas nés de nouveau aussi, ils ont tous l’envie de la chair. Dans le passage des Écritures d’aujourd’hui, nous devons saisir comment l’hérésie collective émerge. Je ne dis pas ici maintenant: “Cette dénomination est une hérésie, et telle dénomination est orthodoxe”. Plutôt, je montre pour que vous le compreniez que les leaders chrétiens et les croyants qui ne croient pas en l’évangile de l’eau et de l’Esprit font tous partie de l’hérésie. 
Le christianisme d’aujourd’hui de par le monde est devenu une hérésie collective précisément parce qu’il ne croit pas en l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Ceux qui sont devenus des hérétiques collectivement essaient de se séparer des croyants en le véritable évangile pour couvrir leur foi erronée, puisque leurs faux actes seraient exposés s’ils s’associaient aux croyants en l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Pire encore, ils s’opposent clairement à ceux qui croient en l’évangile de l’eau et de l’Esprit. En réalité, ils sont devenus des hérétiques parce qu’ils ne connaissent pas et ne croient pas en l’évangile de l’eau et de l’Esprit, et non parce qu’ils sont plus méchants au fond que ceux qui sont nés de nouveau. Par contre, si quelqu’un croit en l’évangile de l’eau et de l’Esprit, s’il suit seulement les désirs de sa chair, alors il est un idolâtre devant Dieu, et il finira par devenir un hérétique qui s’oppose à la justice de Dieu. Même si les désirs de la chair continuent de s’élever dans nos cœurs, nous devons dédier nos corps insuffisants à l’œuvre de Dieu et servir l’évangile de l’eau et de l’Esprit, et c’est quand nous servons ainsi la justice de Dieu de tout cœur que nous craignons Dieu. Si nous suivons la justice de Dieu par la foi, alors nous serons chéris. Dieu nous protégera aussi, et nous recevrons Sa bénédiction abondante. 
Nous ne pouvons pas mener une vie de foi correcte individuellement nous-mêmes en dehors de l’Église de Dieu. Il y a longtemps, quelques ministres qui avaient travaillé avec nous ont défié l’autorité de l’Église, pensant eux-mêmes “Nous allons laisser l’Église de Dieu, établir notre propre église, et être ses leaders et ministres.” Confiants qu’ils pourraient ainsi établir leur propre version de l’Église de Dieu, ils ont quitté la vraie Église de Dieu en suivant les désirs de leur chair. Mais Dieu utiliserait-Il l’un d’eux? Et serait-il en accord avec la volonté de Dieu que chacun suive sa propre envie? C’est seulement parce que nous sommes conduits par le Saint-Esprit, qui nous donne le pain pour nos corps et nos esprits en Son temps, et qui nous fait connaître la volonté de Dieu, que nous vivons maintenant selon la volonté du Seigneur, Lui ayant dédié nos corps et nos cœurs. C’est parce que Dieu nous tient fermement et nous conduit par Sa Parole et par le Saint-Esprit que nous sommes maintenant utilisés par Dieu comme Ses instruments. 
Quiconque ne peut pas devenir un leader dans l’Église de Dieu. Par contre, quiconque croit en l’évangile de l’eau et de l’Esprit peut répandre cet évangile et soutenir sa proclamation. Alors que nous pouvons tous prêcher cet évangile, nous ne pouvons pas tous satisfaire le cœur de Dieu, être conduits par Lui, penser à Son œuvre plutôt que suivre les envies de la chair, et obéir et servir la volonté de Dieu. Je ne dis pas cela pour me vanter de mes mérites, mais pour expliquer que quiconque ne peut pas supporter le devoir de leader dans l’Église de Dieu. Si n’importe qui pouvait le faire, alors Dieu aurait utilisé tout le monde!
Mes chers croyants, laissez-moi une fois encore dire clairement ici que même ceux qui sont nés de nouveau et croient en l’évangile de l’eau et de l’Esprit peuvent devenir des hérétiques. Qu’il n’y ait aucun doute que même pour nous, si nous suivons les désirs de la chair, nous deviendrons aussi des hérétiques. Cette vérité s’applique également aux saints qui croient en l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Si quelqu’un suit son propre désir de la chair, alors il deviendra un hérétique. La même chose est valable pour moi aussi. Êtes-vous d’accord avec cela? 
Il est absolument impératif que nous apprenions au sujet de la volonté de Dieu. Et nous devons aussi savoir en détail exactement ce que Dieu nous dit par Sa Parole. Quand nous regardons au christianisme du temps présent en versant la lumière de la Parole de Dieu, nous pouvons voir que c’est devenu une hérésie collective. En citant 3 Jean 1:2 qui dit: “Bien-aimé, je souhaite que tu prospères à tous égards et sois en bonne santé, comme prospère l'état de ton âme”, les leaders chrétiens d’aujourd’hui disent: “Nous sommes condamnés à vivre dans les trois malédictions de Satan, mais Dieu a remplacé les trois malédictions de Satan par Ses trois bénédictions.” Mais en réalité, ils appuient sur les bénédictions matérielles plutôt que sur les bénédictions spirituelles. Insister sur les bénédictions matérielles est une chose que font les hérétiques. 
Nous devons donc comprendre la Parole de Dieu correctement, l’appliquer à nous-mêmes, et apprendre comment nous devons vivre devant Dieu. Nous devons apprendre au sujet de la volonté de Dieu, réaliser cette volonté et la suivre. Nos pensées ne sont pas ce qui importe. Nous avons encore beaucoup de chemin à faire. Même si les désirs de la chair nous tentent jusqu’à notre dernier souffle, nous devons être sans partage dévoués à l’œuvre de la diffusion de l’évangile de l’eau et de l’Esprit jusqu’au jour où nous serons dans la présence du Seigneur, réalisons que si nous tombons dans la tentation et suivons les désirs de la chair, nous finirons par devenir hérétiques. Pour nous aussi, qui sommes déjà devenus justes, il est indispensable d’examiner nos cœurs aussi souvent que possible. Et nous devons participer activement à l’œuvre de diffusion de l’évangile de Dieu. Nous devons faire tout ce qui est nécessaire pour faire l’œuvre de Dieu, et nous devons continuer de soutenir le ministère de l’évangile pour amener ses fleurs à éclore. 
Mes chers croyants, quand nous travaillons dur dans ce monde pour gagner de l’argent, et servons l’évangile de l’eau et de l’Esprit avec cet argent, c’est ainsi que nous pouvons soutenir la prédication de l’évangile. De nos jours, les gens n’aiment pas quand des étrangers les approches pour essayer d’avoir une conversation avec eux. Donc comme Dieu nous a donné de la sagesse, nous avons déjà répandu l’évangile par notre littérature et le service d’Internet depuis maintenant dix ans. Nous voyons maintenant combien cette stratégie a été extrêmement efficace pour la diffusion de l’évangile. Toutes ces œuvres sont faites par Dieu Lui-même, à travers Ses serviteurs. Peut-être pensez-vous en vous-même: “Bon, cela fait maintenant un certain temps que je crois en l’évangile de l’eau et de l’Esprit, et je ne risque pas de devenir un hérétique.” Cependant, si vous suivez l’envie de votre chair, alors vous aussi, serez ruiné, sans faute. Le roi Jéroboam est devenu un hérétique devant Dieu, se mettant lui-même à la tête de l’hérésie collective. Nous devons apprendre de la Parole de Dieu que Salomon aussi a manqué dans sa vie de foi parce qu’il a suivi les désirs de sa chair. 
A tous, de moi-même à nos ministres, nos ouvriers, et nos saints, je voudrais dire ceci clairement: “Qui devient un hérétique devant Dieu? C’est celui qui suit l’envie de sa chair qui devient un hérétique. Et si quelqu’un ne croit pas en l’évangile de l’eau et de l’Esprit, et prêche un autre évangile à la place, alors il devient un hérétique.” Nous devons tous nous rappeler ceci clairement. Pour nous aussi, si nous voulons éviter de devenir hérétiques devant Dieu, nous devons avoir la foi, suivre la volonté de Dieu, et toujours vivre par la foi. Certains d’entre nous peuvent penser que puisqu’ils connaissent peu de choses, et ont accompli des choses, et ont un peu grandi ces dix dernières années, ils savent ce que le pasteur va prêcher dès lors qu’il annonce le passage principal de son sermon. Mais ce n’est cependant pas le cas. Nous avons à peu près fait le premier pas, mais nous avons encore du chemin à faire. La vraie foi ne s’obtient que lorsque la Parole de Dieu est comprise dans notre marche quotidienne, et fermement plantée dans nos cœurs par la foi. Nos progrès dans la foi ne se font que si nous croyons en la Parole et la mettons en pratique pas à pas – après tout, quel bénéfice y aurait-il à connaître la Parole de Dieu seulement comme une question de connaissance intellectuelle et théorique? La connaissance rend arrogant (1 Corinthiens 8:1). Même si nous connaissons beaucoup, combien connaissons-nous vraiment? Toute notre connaissance n’est rien de plus qu’un déchet, même pas assez pour remplir quelques volumes d’une encyclopédie. Même l’apôtre Paul considérait toute sa connaissance comme un déchet. Le chemin qui est devant nous, où nous ne sommes jamais allés auparavant, reste long. Il y a encore tant de travail à faire. 
Voulez-vous devenir un hérétique? Je vous pose cette question parce qu’alors que nous pouvons rester à l’écart de ceux qui sont déjà devenus des hérétiques devant Dieu, puisqu’il y a peu de chose que nous puissions faire, nous devrions au moins faire en sorte que nous ne devenions pas hérétiques nous-mêmes. Pensez-vous que nos ministres qui croient en l’évangile de l’eau et de l’Esprit ne deviendront jamais des hérétiques? Loin de là! Peu importe qu’ils soient des ministres nés de nouveau, s’ils ne continuent pas de travailler à servir et répandre la justice de Dieu et l’évangile de l’eau et de l’Esprit, il est 100 pour cent possible qu’ils deviennent aussi hérétiques. Avant, il m’était difficile de dire des choses pareilles, mais maintenant, je suis plus que capable de les dire. 
Ceux qui craignent Dieu et obéissent à Sa volonté dans leur vie peuvent prospérer, corps et esprit. Même si ce n’était pas le cas, nous devons vivre pour la justice de Dieu et répandre l’évangile de l’eau et de l’Esprit de par le monde entier. Tout dans ce monde a été fait par Dieu, et toutes choses sont dans Ses mains. C’est pour cela que ses créatures vivent en paix, dans la providence de Dieu. Ainsi, si nous, qui vivons maintenant devant Dieu, dédions nos vies à l’œuvre de diffusion de l’évangile de l’eau et de l’Esprit dans le monde entier, Dieu prendra soin de nous tous et amènera la prospérité en Son temps. Il y a, bien sûr, des temps où nous sommes dans la difficulté. Cependant, comme le dit le proverbe “la patience est amère, mais son fruit est doux”, si nous continuons de servir l’œuvre spirituelle dans les temps bons et difficiles, nous prévaudrons à la fin. N’avons-nous pas vu comment Dieu nous a bénis quand nous avons rempli notre devoir au mieux de nos capacités en obéissance à Sa volonté? N’abandonnons donc pas notre effort présent pour suivre le Seigneur, ne tombons pas dans le désespoir, mais vivons nos vies selon la justice de Dieu jusqu’à la fin.
En effet, si nous combattons notre chair et l’amenons à la soumission, plutôt que de suivre nos envies individuelles, et si nous suivons la volonté de Dieu, alors nos cœurs seront remplis d’un plaisir et d’une joie indescriptibles, réconfortés par le Seigneur. Je suis sûr que vous avez expérimenté ceci auparavant, quand votre cœur était dans la joie, même si votre corps se sentait complètement épuisé. Faisant confiance à la justice de Dieu, nous devons tous mener le genre de vie qui est conforme à Sa justice. Dans le passage des Ecritures d’aujourd’hui, nous devons réaliser que même ceux qui sont nés de nouveau, les justes, peuvent devenir des hérétiques, s’ils suivent leur propre envie et la convoitise de leur chair. J’espère et prie que cela ne vous arrive jamais à vous et moi, de devenir des hérétiques et servir les idoles. Je ne dois moi-même pas permettre que cela ne m’arrive. Comment pourrais-je me permettre à moi-même de devenir un hérétique? Comment pourrais-je trahir l’évangile de l’eau et de l’Esprit et suivre plutôt le monde? Je ne peux pas laisser cela se produire. Si, cependant, je finis par suivre les envies de la chair pour une raison quelconque, alors je finirai par devenir un hérétique. Tous ceux qui me suivent deviendront aussi des hérétiques, et vous deviendrez aussi un hérétique. Si cela arrive, alors, nous ne prêcherons plus l’évangile de l’eau et de l’Esprit, mais le connaîtrons seulement théoriquement, et notre foi deviendra totalement obsolète. A la fin, nous deviendrons comme le serviteur qui a reçu et rendu un talent, et donc, Dieu nous donnera notre part avec les hypocrites (Matthieu 24:51). 
C’est pour cela que votre vie d’église est si importante. Il est absolument crucial que vous demeuriez dans l’Église. C’est par l’Église que Dieu parle. Vous et moi aussi devons écouter ce que le Saint-Esprit dit dans l’Église. Nous sommes engagés dans plusieurs affaires pour prêcher l’évangile de l’eau et de l’Esprit dans le monde entier. Comme l’apôtre Paul a gagné de l’argent en faisant des tentes de ses propres mains, nous partageons nos livres avec les gens dans le monde entier avec l’argent que nous avons gagné dans nos diverses affaires. Faire fonctionner une affaire est si dur. Quand l’affaire fonctionne, certains peuvent penser: “Bon, cela fonctionne bien tout seul. Mais c’est normal, si Dieu bénit, alors il y a du succès.” Mais ce n’est pas toujours le cas. Même concernant l’œuvre de Dieu, pour qu’elle ait du succès, cela demande du travail et du dévouement de cœur. Ce n’est que si nos affaires fonctionnent que nous pouvons faire la volonté de Dieu, et il est donc indispensable que ceux qui ont la responsabilité de ces affaires dévouent leur vie à leur travail et remplissent les tâches qui leur incombent. 
Mettant notre foi dans la justice de Dieu, nous devons continuer d’offrir nos corps à Sa justice sans cesse. Nous ne pouvons pas nous permettre de ne pas faire l’œuvre que nous avons commencée pour l’évangile, et quand nous le faisons, nous devons le faire fidèlement et méticuleusement. Nous ne pouvons pas juste faire l’œuvre de Dieu avec un cœur partagé, de la façon que nous voulons. Si quelqu’un peut être négligent au sujet des choses de ce monde, aucun de ceux qui ont le devoir de prêcher le véritable évangile ne peut se permettre d’être négligent, car il ne fait pas cette œuvre juste pour vivre. L’œuvre de Dieu doit s’accomplir sans faute. Elle doit être accomplie à 100 pour cent. Puisque nous n’essayons pas seulement de nous nourrir nous-mêmes, mais de nourrir tout les gens du monde avec le pain spirituel, et avec la nourriture de la chair si nécessaire, nous devons tous travailler dur pour assurer ces bénédictions. C’est pour cela que nous sommes fatigués de tout notre travail. Je ne suis pas une exception; moi aussi je me sens exténué assez souvent. 
Vous vous sentez probablement exténué aussi, non? Peut-être pensez-vous: “Cela devrait suffire. L’Église a tout ce qu’il faut. Elle a plusieurs véhicules, ses finances sont suffisantes, et j’ai fait ma part du travail. N’ai-je pas servi l’évangile fidèlement? N’est-ce pas assez?” Si le Seigneur était effectivement satisfait de ce que nous avons fait jusqu’à présent, alors nous n’aurions pas besoin de travailler davantage. Cependant, si nous restons complaisants ici, et ne servons plus l’évangile de l’eau et de l’Esprit, alors nous deviendrons des hérétiques. Si nous suivons seulement nos propres désirs de la chair et vivons nos vies seulement pour cela, nous deviendrons des monstres spirituels. Nous deviendrons comme Jéroboam. C’est 100 pour cent garanti. Moi, je n’ai aucune envie de devenir comme Jéroboam, et je ne veux pas non plus devenir comme le roi Salomon. Même si c’est humble, je veux devenir un ouvrier de Dieu. Et quand le Seigneur viendra, je veux l’entendre me dire: “Bien, bon et fidèle serviteur; tu as été fidèle en peu de choses, je te confierai de plus grandes choses.” Jusqu’au jour où j’irai au Royaume des Cieux pour jouir pour toujours de la richesse et de la gloire de Dieu, avec Lui, je veux vivre ma foi en attendant et espérant ce jour. Ce jour viendra sans faute. 
Beaucoup de gens ne prennent pas les hérétiques assez au sérieux, même s’ils sont avertis à leur sujet. Ceux qui appartiennent à l’hérésie, cependant, sont totalement méchants. Tous ceux qui servent des idoles devant Dieu ne pourraient pas être plus méchants. 
C’est mon espoir et ma prière que Dieu protège tous les serviteurs et les saints dans Son Eglise. Dans ces temps de la fin, je prie Dieu de protéger tous nos partenaires et saints en Corée et dans le monde entier. Je vous exhorte tous à craindre Dieu en ces derniers jours, à servir l’évangile dans le Seigneur, et à prospérer corps et esprit. Que Dieu nous bénisse tous, nous qui croyons en Sa justice. Amen.
C’est mon espoir et ma prière que Dieu protège tous les serviteurs et les saints dans Son Église. Dans ces temps de la fin, je prie Dieu de protéger tous nos partenaires et saints en Corée et dans le monde entier. Je vous exhorte tous à craindre Dieu en ces derniers jours, à servir l’évangile dans le Seigneur, et à prospérer corps et esprit. Que Dieu nous bénisse tous, nous qui croyons en Sa justice. Amen.