Sermons

Sujet 6: Hérésie

[6-12] La malédiction de Dieu sur les hérétiques ( 1 Rois 15:25-34 )

La malédiction de Dieu sur les hérétiques
( 1 Rois 15:25-34 )
“Nadab, fils de Jéroboam, régna sur Israël, la seconde année d’Asa, roi de Juda. Il régna deux ans sur Israël. Il fit ce qui est mal aux yeux de l’Éternel; et il marcha dans la voie de son père, se livrant aux péchés que son père avait fait commettre à Israël. Baescha, fils d’Achija, de la maison d’Issacar, conspira contre lui, et Baescha le tua à Guibbethon, qui appartenait aux Philistins, pendant que Nadab et tout Israël assiégeaient Guibbethon. Baescha le fit périr la troisième année d’Asa, roi de Juda, et il régna à sa place. Lorsqu’il fut roi, il frappa toute la maison de Jéroboam, il n’en laissa échapper personne et il détruisit tout ce qui respirait, selon la parole que l’Éternel avait dite par son serviteur Achija de Silo, à cause des péchés que Jéroboam avait commis et qu’il avait fait commettre à Israël, irritant ainsi l’Éternel, le Dieu d’Israël. Le reste des actions de Nadab, et tout ce qu’il a fait, cela n’est-il pas écrit dans le livre des Chroniques des rois d’Israël? Il y eut guerre entre Asa et Baescha, roi d’Israël, pendant toute leur vie. La troisième année d’Asa, roi de Juda, Baescha, fils d’Achija, régna sur tout Israël à Thirtsa. Il régna vingt-quatre ans. Il fit ce qui est mal aux yeux de l’Éternel, et il marcha dans la voie de Jéroboam, se livrant aux péchés que Jéroboam avait fait commettre à Israël.”
 

Les hérétiques sont maudits pour les générations à venir

Le fils de Jéroboam s’appelait Nadab. Bien qu’il ait succédé au trône de son père pour régner sur Israël comme roi, il a été assassiné par l’un de ses serviteurs, et sa famille entière a été exterminée. Comme le roi Nadab était méchant aux yeux de Yahvé, et qu’il marchait sur la voie de son père Jéroboam, la malédiction de la mort a suivi chaque génération de la maison de Jéroboam. Alors que le roi Nadab, fils de Jéroboam, menait bataille dans un lieu nommé Guibbethon, l’un de ses officiers, Baesha, conspira contre lui pendant la guerre, le tua, et devint roi à sa place. Quand Baesha devint roi d’Israël, il frappa toute la maison de Jéroboam et tua tout le monde, ne laissant aucun survivant. Yahvé avait prophétisé cette destruction de la maison de Jéroboam par le prophète Akhija, et cela s’est passé comme cela avait été prophétisé. La Bible montre que tout ce que Dieu a dit à ces rois par Ses prophètes a été accompli comme prophétisé. Baesha, qui avait conspiré contre le roi Nadab et l’avait tué, a transmis le trône à son fils, mais une fois encore, un officier nommé Zimri a comploté contre le nouveau roi et l’a tué, usurpant ainsi le trône d’Israël. 
Dieu avait dit qu’à cause des péchés de Jéroboam, Il tuerait tout le monde dans la maison de Jéroboam. Comme le péché de Jéroboam avait provoqué la colère de Dieu, Il avait promis qu’Il tuerait tous ceux qui poursuivraient dans la foi de Jéroboam, et tout s’est accompli selon cette Parole de Dieu. Il était difficile qu’un roi d’Israël vive une pleine vie après avoir accédé au trône. Presque tous les rois sont morts sur le champ de bataille ou ont été tués par des serviteurs infidèles. 
Une chose commune à tous ces rois est le fait qu’ils ont commis le même péché que Jéroboam et ont été mis à mort par Dieu. Quand le fils de Jéroboam devint roi, lui aussi, a commis le même péché que son père devant Dieu. Il a adoré comme dieux les veaux d’or dans lesquels son père croyait, et ayant ainsi provoqué la colère de Dieu, il a fini par être assassiné. Tout comme son père, il a péché en nommant des gens ordinaires sacrificateurs, faisant sacrificateur quiconque voulait le devenir. Par conséquent, il a souffert d’une mort maudite. Pour quasiment tous les rois du royaume du nord d’Israël, c’est invariablement par la trahison qu’ils sont devenus rois. 
Le roi Nadab a été tué par un homme nommé Baesha, qui est mentionné dans le passage des Écritures d’aujourd’hui, et Baesha a comploté contre son roi Nadab et l’a assassiné en un lieu nommé Guibbethon. Alors que le roi Nadab était occupé à mener la bataille contre les troupes ennemis à Guibbethon, Baesha l’a tué et s’est fait lui même roi d’Israël. Une fois que Baesha a accédé au trône, il a tué tous les hommes dans la maison de Jéroboam et n’en a pas épargné un seul. Et après être devenu roi, Baesha lui-même a aussi commis les mêmes péchés que Jéroboam. Une foi profondément erronée s’était transmise, et tout ceci était le résultat de la foi fallacieuse d’un homme. Tout comme un enfant hérite le sang de ses parents dans la chair, la foi d’un hérétique avait aussi été héritée par ses successeurs. 
Ici, nous devons garder à l’esprit que toute foi est transmise et héritée par quelqu’un, indépendamment du fait que ce soit la bonne foi ou non. Tout comme dans une dynastie un fils succède au trône de son père, la foi erronée continue aussi d’être transmise dans la succession de ceux qui la suivent. C’est pour cela que dans le royaume du nord d’Israël, les monarques commettaient les mêmes péchés que ceux qu’avait commis le roi Jéroboam. Puisqu’ils commettaient les mêmes péchés comme cela, Dieu les punissait en influençant le cœur de leurs officiers, mais quand ces traîtres devenaient rois, eux-mêmes commettaient de nouveau les mêmes péchés. Nous pouvons tirer une importante leçon de cela: la foi se transmet continuellement. 
 


Jusqu’où la foi corrompue du roi Jéroboam s’étend-elle?


Comme nous le savons très bien, il est certain de pouvoir dire que la foi corrompue du roi Jéroboam s’étend bien dans le christianisme d’aujourd’hui. C’est parce que le christianisme dans le monde entier sert maintenant des veaux d’or comme dieux. La plupart d’entre vous connaissez probablement le roi Achab, peut être le pire roi de toute l’histoire d’Israël. Le roi Achab du royaume du nord d’Israël avait hérité de la foi de Jéroboam, typiquement. Sa femme était Jézabel. Cette femme étrangère adorait des idoles à tel point en Israël, et elle avait un tel contrôle sur son mari le roi Achab, qu’elle contribua singulièrement à changer toute la nation d’Israël en une nation d’idolâtrie complètement païenne. 
Après que Jéroboam soit devenu roi sur le peuple du royaume du nord d’Israël, il a fait deux veaux d’or et les a conduits à croire en ces veaux comme Dieu Yahvé. En faisant cela, il est devenu le pionnier qui a conduit les israélites à une foi corrompue. Et cette foi fallacieuse de Jéroboam a continué tout au long du temps jusqu’aux jours de Jésus-Christ. N’est-ce pas vraiment étonnant? Jéroboam a été clairement puni par Dieu pour sa foi erronée, et donc comment était-il possible que sa foi continue de se transmettre? Pourquoi le peuple d’Israël a-t-il répété les erreurs de Jéroboam encore et encore, et souffert par conséquent, alors qu’ils savaient très bien que cette foi était fausse? Même si le trône du royaume du nord d’Israël continuait de passer de main en main, la foi de ces rois restait constamment la même. Indépendamment du fait que le trône soit transmis à son héritier légal ou à un officier méchant, tout roi héritait invariablement de la foi de Jéroboam. Les rois du royaume du nord d’Israël s’étaient fait eux-mêmes Souverain Sacrificateurs et avaient conduit leur peuple à une foi fausse. C’est pour cela que le peuple d’Israël croyait selon l’ordre des rois, provoquant la colère de Yahvé en commettant le même péché que Jéroboam avait commis, et ont fini par être détruits avec leurs rois. 
En lisant le Livre de 1 Rois, je pensais en moi-même: “Les gens d’Israël et leurs rois étaient si pathétiques!” Alors que la lignée royale continuait et que de nouveaux rois venaient et passaient, ils auraient dû réaliser combien leurs rois prédécesseurs étaient maudits pour avoir adoré des veaux d’or comme leurs dieux, et avec cette prise de conscience, ils auraient dû revenir à la bonne voie et croire en Dieu correctement, mais ils ne se sont pas détournés de leur foi erronée. Je veux qu’aucun d’entre vous ne soit jamais comme ces gens. Quand le fils de Jéroboam est devenu roi, lui aussi a commis les mêmes péchés que son père en adorant les veaux d’or et des idoles, mais ce n’est pas seulement le fils de Jéroboam qui est tombé dans de tels péchés, mais son peuple croyait aussi comme lui et suivait ses voies. C’est à cause de la foi corrompue du roi Jéroboam que toute la nation d’Israël a été détruite. Quand les rois d’Israël ont réalisé que leur foi était corrompue, ils auraient dû revenir à Dieu pour éviter d’être maudits, mais loin de se détourner de cette foi erronée, ils l’ont enseignée à leur peuple. Ils ont enseigné leur peuple de la sorte parce qu’ils étaient rois d’Israël. Et le peuple d’Israël croyait selon l’instruction qu’ils recevaient de leurs rois. 
La même chose se passe au sein des communautés chrétiennes aujourd’hui: les chrétiens croient selon ce que leurs leaders leur enseignent. Certaines dénominations insistent sur leur histoire, disant “Puisque les pasteurs précédents de notre dénomination ont été martyrs pour Dieu, vivons tous notre vie comme eux!” Tout cela est très bien. Mais je pense qu’il serait préférable pour eux d’amener les chrétiens d’aujourd’hui à vivre leur foi maintenant, au lieu d’exploiter la foi des pasteurs martyrs qui étaient là avant eux. Je crois que la vraie foi en Dieu émerge volontairement d’un cœur fidèle qui est inspiré par la Vérité de l’évangile de l’eau et de l’Esprit. 
 


Maintenant même, la foi de Jéroboam trouve une succession en ceux qui adorent les veaux d’or


Aujourd’hui, nous pouvons voir que des fois fausses continuent d’être perpétuées par les communautés chrétiennes dans le monde entier. Dans le christianisme d’aujourd’hui, il y a beaucoup de dénominations comme les Presbytériens, les Méthodistes, les Baptistes, l’Église Évangélique de la Sainteté. L’Église Évangélique de la Sainteté est une dénomination qui est principalement confinée en Corée; elle a peu d’adhérents à l’étranger. Les principales dénominations chrétiennes qui ont une portée globale sont les Presbytériens, les Méthodistes, les Baptistes, les Luthériens, et quelques autres. La prééminence de ces dénominations est due principalement au fait qu’elles ont été fondées par des théologiens célèbres. John Wesley, le fondateur de l’Église Méthodiste, était un grand théologien, et Jean Calvin, un Français, était aussi un théologien renommé qui a fondé l’Église Presbytérienne. L’Église Luthérienne a été fondée aussi par un théologien renommé, Martin Luther. Tous ces gens étaient des hommes qui ont accompli de grandes choses. Cependant, même s’il peut sembler qu’il y ait beaucoup de grands théologiens dans les communautés chrétiennes de par le monde, quand vous y regardez de plus près, vous verrez qu’il n’y en a en réalité pas tellement. 
Au 20ème siècle, de nouvelles dénominations ont émergé sous la rubrique ‘Église Pentecôtiste’. Les dénominations affiliées à ce Mouvement Charismatique insistent sur les signes et les miracles, au nom de la propagation de la foi de l’Église  Primitive. Et leurs adhérents croient que comme les œuvres miraculeuses de Dieu se déroulaient pendant le temps de l’Église Primitive, les mêmes miracles se produisent aussi dans leur vie également. Les premiers adhérents du Mouvement Charismatique croyaient que le miracle de la guérison, la capacité de parler en langues, et d’autres phénomènes mystiques, se produisaient comme une œuvre de Dieu, et ils ont donc formé une dénomination d’eux-mêmes. Cependant, il leur manquait un leader qui puisse discerner correctement si ces miracles, le parler en langues, le tremblement physique, et la guérison étaient vraiment l’œuvre de Dieu ou non. Donc ils croyaient aveuglement que toutes ces œuvres étaient de Dieu, puisqu’ils étaient tous ensemble convaincus que le Mouvement Pentecôtiste était effectivement l’œuvre de Dieu. Donc, plutôt que d’examiner si leur foi était juste ou non, leur seul but était de servir et de suivre Dieu avec zèle, ici et maintenant. Et alors que ce genre de foi a trouvé une succession aveugle, aujourd’hui, nous pouvons voir que ces adhérents adorent des veaux d’or. C’est le verdict si l’on juge strictement. 
Cependant, ce genre de succession aveugle de la foi n’est pas unique à l’Église Pentecôtiste. Regardez autour, à certaines dénominations. C’est commun à toutes les dénominations. Ce que John Wesley a prêché était une évangélisation sociale. Il insistait sur le concept de la “sainteté sociale” en disant: “L’évangile de Christ ne connaît pas de religion que le social, pas de sainteté que la sainteté sociale”. En bref, cet évangile appelait à la christianisation de la société. En fonction de cela, l’Église Méthodiste aujourd’hui consacre tous ses efforts à répandre la foi de ce théologien. Donc l’Église Méthodiste est très intéressée par la réforme sociale. C’est pour cela qu’elle est engagée dans beaucoup d’œuvres caritatives et loue ceux qui sont au premier plan de ce genre de mouvements. 
Par contre, les théologiens Presbytériens formés par les enseignements de Jean Calvin croient en la Doctrine de la Prédestination. Quel est le concept de la prédestination de Dieu? La Bible dit: “En lui Dieu nous a élus avant la fondation du monde, pour que nous soyons saints et irrépréhensibles devant lui, nous ayant prédestinés dans son amour à être ses enfants d’adoption par Jésus-Christ, selon le bon plaisir de sa volonté” (Éphésiens 1:4-5). Ce passage signifie que Dieu a prédestiné, à l’avance, que ceux qui croient en l’évangile de l’eau et de l’Esprit, l’évangile par lequel Jésus-Christ a complètement expié tous nos péchés, soient tous sauvés. Cependant, la Doctrine calviniste de la Prédestination dit: “Ceux qui sont prédestinés au salut croiront en Jésus comme leur Sauveur inconditionnellement, mais ceux qui n’ont pas été prédestinés ne croiront pas quoi qu’il arrive.” Est-ce là la vraie prédestination de Dieu? Jamais!! Ce qui est pire c’est que ceux qui suivent ces théologiens héritent toutes ces croyances. 
L’Église Luthérienne a hérité de la foi de Luther, intacte. Et cette foi continue de se transmettre. Donc, si le premier fondateur d’une dénomination croit à tort, sa foi se transmet constamment, et tous ceux qui suivent ses traces sont automatiquement maudits. C’est pour cela qu’il est si important d’être dans la bonne file même quand il s’agit de croire en Dieu. 
J’ai eu des temps difficiles en essayant de comprendre comment le peuple d’Israël a pu continuer à perpétuer la foi de Jéroboam pendant des milliers d’années. Auparavant, quand je lisais l’Ancien Testament, je pensais seulement que c’était à cause de leurs péchés que les israélites avait été en captivité à Babylone pendant 70 ans, mais par la suite, j’ai fini par réaliser que toute cette souffrance était due au fait que le peuple d’Israël s’était attaché à la foi de Jéroboam devant Dieu. Tout ce que les israélites avaient à faire c’est de se détourner de la foi fallacieuse du roi Jéroboam qui était perpétuée par leurs rois et ancêtres, mais ils ont manqué de le faire, et ont continué de suivre la foi de Jéroboam. 
Les gens d’Israël croyaient que s’ils s’inclinaient devant une image d’Astarté, la déesse de la fertilité, leurs descendants allaient prospérer. Ils adoraient Astarté comme si c’était Dieu, espérant qu’ils auraient beaucoup d’enfants, deviendraient riches, et vivraient une vie longue et en bonne santé, le tout en des termes charnels. Ils adoraient aussi Baal, croyant qu’ils prospéreraient dans la chair. Alors que ceux qui suivaient la foi du roi Jéroboam adoraient aussi Dieu, ils adoraient en même temps des idoles, s’inclinant devant elles et croyant en elles. N’est-ce pas ce pour quoi le prophète Ésaïe et beaucoup d’autres prophètes de l’Ancien Testament ont repris le peuple d’Israël et ses rois? Même si on reprochait à ces rois leur péché, ils n’écoutaient pas les paroles des prophètes de Dieu, et c’est pour cela qu’à la fin, Dieu a permis une répétition de coups d’état et que ces rois soient tués. 
Vous devez réaliser que maintenant même, le christianisme continue de soutenir la foi intacte de Jéroboam, et malgré cela, il est complètement inconscient de ce fait. Même aujourd’hui, alors que le christianisme épouse de fausses doctrines, ces croyances erronées sont suivies aveuglement et acceptées par les pécheurs chrétiens. Regardons à certaines doctrines au sujet de la Sainte Cène que croit chaque dénomination par exemple. Des églises comme l’Eglise Luthérienne croient en la Doctrine de la Consubstantiation qui a été présentée par Martin Luther. C’est un peu différent de la Doctrine de la Transsubstantiation, mais ces deux sont presque les mêmes en réalité. La Doctrine de la Transsubstantiation dit que quand quelqu’un prend part à la Sainte Cène, le vin et le pain sont transformés en le vrai sang et la vraie chair de Jésus. 
Au Dernier Souper, quand Jésus a pour la première fois accompli la Sainte Cène, le pain utilisé venait d’une seule miche. Jésus a rompu cette grande miche de pain et en a donné des morceaux à Ses disciples en leur disant “Prenez et mangez ce pain, car c’est Ma chair.” Et quand Jésus a partagé le vin avec Ses disciples, Il leur a dit “Prenez cette coupe et buvez en, car c’est Mon sang que je verse pour beaucoup.” Pourquoi a-t-Il établi ce sacrement pour qu’ils le gardent à perpétuité? La nuit où Il fut arrêté pour être crucifié, Il prit du pain rendant grâces à Dieu, le rompit et dit: “Ceci est mon corps, qui est rompu pour vous; faites ceci en mémoire de moi. De même, après avoir soupé, il prit la coupe, et dit: Cette coupe est la nouvelle alliance en mon sang; faites ceci en mémoire de moi toutes les fois que vous en boirez” (1 Corinthiens 11:24-25). Il est clair que Jésus a donné ce sacrement pour que nous nous rappelions de Son œuvre de salut. Dans la Sainte Cène, le pain représente le baptême que Jésus a reçu pour prendre sur Lui tous les péchés du monde une fois pour toutes, alors que le vin représente le fait que le sang qu’il a versé à la Croix a effacé tous nos péchés. 
Par contre, la Doctrine de la Transsubstantiation clame que lorsqu’un prêtre Catholique consacre le pain et le vin de la Sainte Cène en priant: “Agneau de Dieu qui ôte le péché du monde, priez pour nous”, ce pain et ce vin sont transformés en la véritable chair et en le sang de Jésus. En d’autres termes, la doctrine soutient que lorsqu’un prêtre prie comme cela, le pain et le vin sont réellement transformés en corps vivant de Jésus et Son sang, et donc quiconque mange ce pain mange le corps de Jésus, et quiconque boit le vin boit le sang de Jésus. C’est l’essence de la Doctrine de la Transsubstantiation, épousée par l’Eglise Catholique. 
Quand Luther s’est séparé de l’Église Catholique avec la Réforme, il a amené avec lui presque la même doctrine mais avec un nom différent, appelée la “Consubstantiation.” Cette doctrine dit que la substance du pain et du corps de Jésus-Christ coexistent quand le pasteur prend le pain et rend grâces à Dieu. Luther lui-même distribuait la Communion aussi fréquemment que les Catholiques, à chaque culte. Luther, qui était un moine et théologien dans l’Église Catholique, a amené certaines de ses doctrines et rituels avec lui quand il s’en est séparé, et cette foi continue d’être suivie, intacte, par l’Église Luthérienne. Comme autre exemple, la croyance catholique en le baptême des enfants est restée intacte. C’est ainsi que les croyances des fondateurs de communautés chrétiennes ont trouvé dans chaque chrétien une succession aveugle.
Ces croyances, cependant, sont toutes fausses quand on y réfléchit avec la Parole de Dieu. Pour prendre part à la Sainte Cène par la foi, nous devons croire en l’évangile de l’eau et de l’Esprit, et c’est alors seulement que nous pouvons vraiment prendre part à ce sacrement par la foi. Le seul fait que des parents croient en l’évangile de l’eau et de l’Esprit ne signifie pas que leurs enfants seront automatiquement sauvés. Il n’est pas non plus vrai que parce que quelqu’un a été baptisé dans la forme, qu’il est réellement sauvé de ses péchés. Plutôt, l’on doit connaître et croire en l’évangile de l’eau et de l’Esprit, réalisant pourquoi Jésus a été baptisé au Jourdain par Jean-Baptiste, et pourquoi Il a versé Son sang et est mort à la Croix. Pour ce faire, l’on doit d’abord connaître la nature fondamentale de l’humanité, et atteindre une compréhension concrète et correcte de ses péchés. Nous devons prêcher la Vérité authentique à tout le monde, proclamant notre foi en l’évangile de l’eau et de l’Esprit à tous. 
Cependant, comme des croyances doctrinales et dogmatiques erronées ont été transmises de génération en génération, le christianisme d’aujourd’hui est devenu une religion du monde. La colonne vertébrale de l’Église Presbytérienne est formée par les dits Cinq Points du Calvinisme établis par le dénommé Calvin. La Doctrine de la Prédestination est représentative de ces Cinq Points du Calvinisme. Cette doctrine clame que Dieu a aimé certaines personnes et a décidé de les sauver du péché avant même la fondation du monde, alors que d’autres personnes n’ont pas été choisies. Donc ceux qui ont été destinés à être sauvés, Dieu les a déjà sauvés en Jésus-Christ. Les adhérents à cette doctrine disent donc que des gens étaient déjà prédestinés à être sauvés, et donc ceux qui ont été prédestinés et choisis par Dieu seront sauvés et iront au Ciel en croyant en Jésus, tandis que ceux qui ne sont pas aimés de Dieu et ont été prédestinés à ne pas être sauvés seront rejetés. De telles croyances doctrinales ont continué d’être transmises dans le christianisme. C’est ainsi que la foi des réformateurs religieux a été gardée intacte jusqu’à ce jour. 
La question, alors, est de savoir si ces réformateurs religieux savaient ce qu’est l’évangile de l’eau et de l’Esprit, à ce moment là. Si les réformateurs religieux ne connaissaient pas l’évangile de l’eau et de l’Esprit et n’ont prêché qu’un demi-évangile, alors les chrétiens d’aujourd’hui qui ont hérité de leur foi sont inévitablement liés à croire en le même demi-évangile. N’est-ce pas une terrible conséquence? Réalisez-vous que suivre un demi-évangile c’est suivre les péchés que Jéroboam a commis dans le temps de l’Ancien Testament? 
Comment en est-on arrivé à un résultat si tragique? La foi d’Abraham n’a-t-elle pas été transmise au peuple d’Israël continuellement? D’Abraham vinrent Isaac et Jacob, et la nation d’Israël a été formée par les douze fils de Jacob. Et ils ont gardé la foi de leurs ancêtres, même quand ils ont souffert de terribles tribulations. Les prophètes dirigeaient Israël jusqu’au temps de Samuel. Après la mort de Samuel, ses fils ont été jugés indignes (1 Samuel 8:3), et le peuple d’Israël demanda à Dieu d’établir un roi sur eux. Donc Dieu institua une monarchie pour Israël, et son premier roi fut Saül. Cependant, Dieu ne trouva pas son plaisir dans un homme comme Saül. Dieu voulait quelqu’un comme David. Donc Dieu fit David roi, et à ce moment là, la théocratie a été courtement restaurée. Une fois qu’il a accédé au trône, David a régné sur Israël avec sagesse, a établi la maison d’Aaron comme la maison du Souverain Sacrificateur, et établi la séparation des sacrificateurs. Ayant ainsi établi correctement l’ordre spirituel, David transmit le trône à Salomon. 
Cependant, la tragédie commença une fois que Salomon accéda au trône. Après avoir accédé au trône, Salomon prit des femmes étrangères pour lui, et donc sa foi s’est complètement ébranlée. Des idoles étrangères furent introduites en Israël sans limite durant son règne. Des sanctuaires dédiés à des dieux étrangers apparurent dans tout Israël. Donc le peuple d’Israël se mit à s’incliner devant les idoles. Après la mort de Salomon, son fils Roboam devint roi, mais le roi Roboam adora aussi les idoles tout comme Salomon. Puisque son père, le roi Salomon, avait commis tant de péchés, durant le règne de Roboam, Dieu arracha dix tribus et les donna à un homme nommé Jéroboam, l’amenant à régner sur un nouveau royaume. 
Mais que fit Jéroboam après être devenu le premier roi du royaume du nord? Pour protéger son trône, il monta un plan méchant, destiné à calmer sa crainte que le peuple d’Israël ne retourne vers le roi Roboam, dans le royaume du sud. Il fit deux veaux d’or et les plaça à Béthel et à Dan. Puis il amena son peuple à les adorer. Il changea la date du Jour de l’Expiation pour le quinzième jour du huitième mois au lieu du dixième jour du septième mois, et il fit aussi de gens ordinaires qui n’étaient pas des descendants de Lévi des sacrificateurs. Les gens d’Israël finirent pas remplacer Dieu Yahvé par des veaux d’or. Ce péché horrible d’idolâtrie fut pleinement perpétué par les rois successifs d’Israël et reproduit par le peuple d’Israël. Ils avaient tous reproduit la foi de Jéroboam. C’est pour cela que si les leaders dévient, il est automatique que les gens qui les suivent dévient aussi, pour périr corps et esprit. Même si le peuple d’Israël essayait d’être fidèle à Dieu, ils ne pouvaient pas changer leur foi erronée par leur propre force. 
En ce temps présent, ceux qui croient en l’évangile de l’eau et de l’Esprit comme nous sont capables de dire que tout évangile en dehors de cet évangile de l’eau et de l’Esprit est un faux évangile, parce qu’ils peuvent discerner la fausse foi de la foi vraie. Mais durant le règne de Jéroboam, il était inévitable pour les israélites de se confier dans les paroles de leur leader et de le suivre, car ils étaient aveugles spirituellement. C’est pour cela que le peuple d’Israël s’est mis à servir les idoles. Puisque le roi Jéroboam avait dérouté son peuple pour qu’il croie faussement en Dieu et se détourne, les israélites ne pouvaient pas faire autrement que de croire de façon erronée. Et puisque les rois qui se succédaient et le peuple d’Israël continuaient à croire comme cela, ils continuaient à être maudits aussi. 
Même à cette époque et en ce temps, presque tous les chrétiens croient de façon erronée selon les doctrines de leur propre dénomination. Aujourd’hui, la même chose se passe aussi pour les chrétiens dans le monde entier. Il y a une comédienne en Corée qui a récemment fait beaucoup rire, apparaissant dans un programme de comédie à la télévision comme la tête d’une secte imaginaire religieuse qui adorait l’obésité. Sa comédie est particulièrement hilarante, et bien que je ne sois pas très bon pour l’imiter, j’essaierai ici. Elle commence sa blague lorsqu’elle entre sur scène de cette façon: “Éloignez-vous de moi vous tous qui êtes minces! L’ère des gros vient bientôt! Mangez! Même si votre commencement était mince, votre fin sera abondamment grasse! Je suis la tête des Adorateurs de l’Obésité! Mon nom est Childbirthandra, le sauveur des minces de ce monde!”
Puis elle chante un slogan des “Adorateurs de l’Obésité” comme cela: “Donnez naissance naturellement, donnez le lait maternel! Donnez naissance naturellement, allaitez!” Elle commence ensuite son sermon, disant: “Oh, maigre pécheur! Aujourd’hui, je vais te bénir. Mange. Repens-toi et mange. Oh, vous la grosse assise à côté d’elle, vous êtes déjà bénie! Mais pour ceux qui n’ont pas encore été bénis, je prêche encore une fois la parole aujourd’hui. Le passage sacré d’aujourd’hui vient du “Livre de la Gloutonnerie”. Aujourd’hui, je voudrais partager avec vous la parole pour proclamer l’innocence de la transformation du “seigneur crevette”. Par bravoure, il a médité d’attaquer une baleine, mais il a été blessé et s’est cassé le dos. (Note de l’éditeur: il y a un proverbe en Corée qui dit “le dos d’une crevette est blessé dans le combat avec une baleine” qui se réfère à un spectateur innocent qui prend un coup dans le public lors d’une bagarre.) Mais qu’avons-nous fait? Ne nous sommes-nous pas moqué de ses petits yeux? En dépit de cela, il a montré son humilité en courbant le dos. Ce n’est pas tout. Pour guérir ce mal de dos chronique, il s’est lui-même roulé dans le sel, couvert de farine, a mis de la sauce sur lui, et s’est sacrifié pour devenir un beignet de crevette. Il mit ensuite son corps dans le moulin, sauta dans de l’huile bouillante, et fut réincarné en snack goûteux que personne ne peut arrêter de manger lorsqu’il y a goûté. Mangez-vous ce beignet de crevette? Le mangez-vous? Mangez-vous du burger aux crevettes? Mangez-vous du beignet de crevette? Hey! Serveuse, puis-je avoir la sauce sur une assiette séparée?”
Le comédien chante ensuite “♪ Si vous vous endormez après avoir mangé, ♪ je vous bénirai. ♪ Si vous tombez de fatigue pour avoir mangé, ♪ je vous bénirai. Gros! Gros! ♪”
“Je dois y aller maintenant.”
Un autre comédien l’empêche de partir en disant “Mais Childbirthandra, pourquoi cesses-tu de prêcher la bonne parole? Où vas-tu maintenant?”
“Je vais détruire les trains qui n’ont pas de wagon restaurant!”
Quand nous regardons au monde chrétien aujourd’hui, nous voyons qu’il est à peine différent d’une telle comédie. Même si les chrétiens savent que Jésus a été crucifié pour expier les péchés de l’humanité, ils ne savent pas qu’Il a sauvé parfaitement tous les gens du monde entier de leurs péchés et en a fait des enfants de Dieu. Ils croient au Seigneur vaguement, sans même réaliser qu’Il nous a effectivement rendus libres de tout péché, même dans notre conscience. En dépit du fait qu’il y ait beaucoup de dénominations chrétiennes qui professent croire en Jésus comme leur sauveur, la plupart du temps, l’évangile qu’elles prêchent ne met foi qu’en le sacrifice de Jésus par le sang versé à la Croix. C’est pour cela que leurs fois sont essentiellement congruentes les unes avec les autres en dépit de leurs différences de dénominations. Leur foi commune c’est que Jésus les aime, et qu’Il a été crucifié pour les sauver des péchés du monde. Leur proclamation c’est qu’à cause du sang de Jésus sacrifié, ils ont été sauvés. En dépit de cette déclaration, leurs péchés restent intacts dans leur cœur. 
Si leurs cœurs restent pécheurs même s’ils croient en Jésus, cela ne signifie-t-il pas que leur foi est fausse? A quel point est-ce ridicule? A quel point est-ce absurde qu’il y ait encore des péchés dans leurs cœurs, en dépit de leur déclaration que Jésus les a sauvés en étant crucifié en Se sacrifiant Lui-même? Le christianisme d’aujourd’hui est devenu une religion du monde risible qui n’est pas différente de la comédie que je viens de mentionner plus haut. La comédienne dont j’ai parlé a probablement fréquenté des églises auparavant. Il semble que ce soit pour cela qu’elle parodie le discours familier des prédicateurs pour susciter le rire. La semaine dernière, elle a commencé son sermon comique comme ceci: “Aujourd’hui, je voudrais partager les paroles de “la première épître de la crevette”, chapitre tant et versets tant. Le “Seigneur crevette” s’est sacrifié lui-même en sautant dans la casserole pour sauver les maigres. Il était si humble qu’il ne s’est jamais tenu face aux petits. Qu’en est-il de nous? Sommes-nous humbles devant lui? Non, plutôt que de nous abaisser, nous nous sommes moqués de lui qui s’est sacrifié pour nous.” N’est-ce pas une parodie de la foi chrétienne selon laquelle Jésus nous a sauvés du péché en se sacrifiant Lui-même sur la terre par amour pour nous? 
Ce dont nous devons nous assurer avant de poursuivre c’est que même si les chrétiens dans le monde entier croient en Jésus comme leur Sauveur, leurs péchés restent intacts dans leur cœur. En d’autres termes, les chrétiens d’aujourd’hui ont toujours des péchés dans leur cœur. Ceci implique que le christianisme est devenu une religion mondaine. La religion est un produit de la fabrication de l’humanité elle-même. Les chrétiens qui croient en Jésus seulement comme une question de religion pensent à Son ministère sur la terre en leurs propres termes humains, et ils croient seulement en ce qu’ils peuvent comprendre. Même si Jésus est venu sur la terre pour sauver les pécheurs, beaucoup de chrétiens renient même ceci. C’est si ridicule. C’est si hilarant que j’ai l’impression que je suis en train de regarder une comédie. Comment peuvent-ils faire rire les gens à tel point? Les leaders chrétiens d’aujourd’hui sont si forts pour faire rire les gens. Quand ils disent à l’assemblée “Recevez la bénédiction de Dieu”, leurs adeptes crient aveuglement: “Alléluia! Amen, je crois!” Ils insistent sur le sacrifice de Jésus, clament que l’on est sauvé en croyant en le sang que Jésus a versé à la Croix, et soutiennent que ceux qui croient en ce sang ont déjà été sauvés. 
Ils disent que si quelqu’un donne plus d’argent à l’église, il recevra plus de bénédictions de Dieu. Le christianisme d’aujourd’hui est devenu une religion mondaine absurde. Qui est responsable de tout cela? C’est à cause des leaders chrétiens d’aujourd’hui qui adorent des veaux d’or. Vous entendez quelque chose d’extrêmement important ici. Je respecte les leaders chrétiens comme êtres humains. En ce qui concerne les questions spirituelles, cependant, je leur dis ce qui est dans ma pensée. Clairement, les réformateurs religieux du Moyen Age ont fait des réformes substantielles. Mais n’est-il pas clair aussi que comme l’Église Catholique à cette époque était corrompue, les Églises Protestantes sont aussi devenues des religions mondaines? Leurs enseignements sont loin de la Bible. Ils ne se sont pas éloignés juste un petit peu, mais ils ont complètement dévié des Écritures. Comme le christianisme d’aujourd’hui a été réduit seulement à l’une des nombreuses religions du monde, il croit en ses propres doctrines, et non en Jésus qui est venu par l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Il est vrai que les chrétiens pendant la Réforme ont cherché à réformer l’Église et à vivre une vie plus droite basée sur la Parole de Dieu. Ils ont essayé d’être plus proches de Jésus. Mais en dépit de cela, les chrétiens d’aujourd’hui continuent de vivre une vie religieuse mondaine en adorant des veaux d’or, et non une vie de foi. En quoi les Protestants et les Catholiques d’aujourd’hui sont-ils différents les uns des autres, alors que les deux sont devenues des religions mondaines? De l’architecture de leurs églises à leurs actes, ils partagent tant de similarités qu’ils sont quasiment les mêmes. 
Vous devez saisir combien il est sérieux que le christianisme d’aujourd’hui soit tombé dans les péchés de Jéroboam. Dans le passage des Écritures d’aujourd’hui, un homme nommé Baesha a tué le roi Nadab, le fils du roi Jéroboam. Et il est écrit que lorsque Baesha a accédé au trône, il a frappé la maison de Jéroboam et tué tout le monde, pour qu’il ne reste personne en vie. Cela s’est accompli selon ce que les serviteurs de Dieu avaient prophétisé au sujet des péchés de Jéroboam. La maison de Jéroboam fut complètement exterminée. Chaque membre de sa maison fut tué. Réalisez-vous vraiment cela? Baesha était un officier du roi Nadab, mais quand il usurpa le trône par la force, il n’a épargné personne de la famille de Jéroboam. Il a ordonné à ses soldats d’exterminer toute la famille du précédent roi. Tous ceux qui étaient en parenté avec Jéroboam furent tués. Pourquoi cela est-il arrivé? La Bible dit que c’est “à cause des péchés que Jéroboam avait commis et qu’il avait fait commettre à Israël, irritant ainsi l’Éternel, le Dieu d’Israël” (1 Rois 15:30). Cependant, une fois que Baesha est devenu roi, il a aussi fini par suivre la voie de Jéroboam. Comme il est écrit: “La troisième année d’Asa, roi de Juda, Baescha, fils d’Achija, régna sur tout Israël à Thirtsa. Il régna vingt-quatre ans. Il fit ce qui est mal aux yeux de l’Éternel, et il marcha dans la voie de Jéroboam, se livrant aux péchés que Jéroboam avait fait commettre à Israël” (1 Rois 15:33-34).
Les leaders chrétiens d’aujourd’hui ne commettent pas seulement le péché eux-mêmes, mais ils amènent leurs assemblées à commettre le même péché également. Combien est-ce mal? Combien les leaders chrétiens d’aujourd’hui sont-ils fautifs? Malgré cela, ils n’ont pas idée que ce qu’ils font est mal. Pour les leaders chrétiens d’aujourd’hui, c’est au-delà de leur pire rêve de penser qu’ils commettent effectivement les péchés de Jéroboam en enseignant que la rémission des péchés se reçoit en croyant en le sang de la Croix seul. Ils pensent que s’ils sont révélés comme des êtres insuffisants, c’est à cause du manque de soins, et ils se considèrent tous comme fondamentalement bons, des chrétiens à la doctrine saine. Considérant comment tous ces leaders chrétiens croient que Jésus les a sauvés de leurs péchés en mourant à la Croix seulement, il est difficilement raisonnable de s’attendre à ce qu’il y ait quelqu’un dans les communautés chrétiennes d’aujourd’hui qui pense que ce soit une fausse croyance. Il n’y a probablement personne qui pense cela, même dans leurs pires rêves. 
Bien que les chrétiens diffèrent dans leurs dénominations respectives, ils croient tous uniformément que c’est seulement à la Croix du Calvaire que Jésus les a sauvés. C’est pour cela qu’il est absolument inconcevable pour eux de penser que leur foi puisse être fausse. Cela les arrange de croire comme ça puisque tous les autres chrétiens croient comme eux. Donc les ministres et les pasteurs prêchent sans hésitation que seul le sang de Jésus à la Croix du Calvaire apporte le salut. Cependant, ces gens sont non seulement ignorants de l’évangile de l’eau et de l’Esprit, mais ils rejettent cet évangile et conduisent les autres à de faux évangiles, tout en restant complètement inconscients de ce qu’ils font en réalité. Aucun d’entre eux ne pense probablement qu’enseigner de telles faussetés constitue le péché que Jéroboam a commis contre Dieu. 
Mais que dit la Bible? Elle dit que Jéroboam n’a pas seulement péché lui-même, mais qu’il a aussi amené son peuple à pécher, et qu’il a finalement été détruit à cause de cela. Ce message est souligné à répétition dans l’Ancien Testament, en partant du Livre de 1 Rois et jusqu’au Livre de Malachie. N’est-ce pas une chose terrible? La plupart des chrétiens aujourd’hui pensent que leur foi en Jésus est correcte. Ceux qui prêchent seulement le sang de la Croix, conscients du sacrifice de Jésus, jeûnent souvent dans la prière et font des services volontaires dans des œuvres caritatives. Ils se considèrent probablement comme de bons chrétiens pour avoir pratiqué l’amour de Jésus non seulement en paroles mais aussi dans leur vie. Et ils ne pensent pas qu’il y ait quoi que ce soit de mal dans la foi de leurs prédécesseurs. Loin de là, ils sont convaincus que ce en quoi ils croient est la vérité absolue. Autrement dit, ils pensent qu’il n’y a aucun autre évangile qui puisse leur apporter le salut en dehors de l’évangile du sang de la Croix. 
Cependant, la Bible dit que c’est l’évangile de l’eau et de l’Esprit qui est la Vérité, et l’authentique évangile (1 Jean 5:4-8). Quand on réfléchit à l’évangile de l’eau et de l’Esprit, nous pouvons voir combien le christianisme d’aujourd’hui s’est corrompu. C’est pour cela que, même si le christianisme a une histoire qui s’étend sur plus de 2000 ans, ses adeptes croient invariablement et collectivement à tort maintenant. Ils sont même dénoncés par la société séculière. Les Presbytériens croient à tort à cause de leurs doctrines presbytériennes, les Catholiques croient à tort à cause de leurs crédos catholiques, et la liste se poursuit. Toute communauté chrétienne a dévié loin de la vraie Parole de la Bible à cause de ses doctrines erronées. Sa foi est complètement et fondamentalement différente de la foi en l’évangile de l’eau et de l’Esprit. 
L’évangile de l’eau et de l’Esprit parle-t-il seulement du sang de la Croix? Non! L’évangile de l’eau et de l’Esprit proclame que lorsque le Seigneur est venu sur la terre, Il a pris sur Lui tous nos péchés par le baptême qu’Il a reçu de Jean-Baptiste, les a portés à la Croix, fut condamné à mort pour prendre le jugement de tous ces péchés, est ressuscité d’entre les morts, et est ainsi devenu notre Sauveur. Il déclare que Jésus n’a pas seulement porté tous vos péchés et les miens par Son baptême qu’Il a reçu de Jean, mais en versant Son sang à la Croix, Il a aussi été condamné pour les péchés de ce monde, nous délivrant ainsi de la mort et de la destruction, et nous amenant dans le Royaume du Fils de Dieu. C’est la Vérité de l’évangile de l’eau et de l’Esprit dont la Bible parle. Aujourd’hui, les croyants en l’évangile de l’eau et de l’Esprit sont les gens bénis de ce temps de la fin, qui ont reçu la grâce du salut de Dieu. 
Le christianisme d’aujourd’hui a une histoire longue mais troublée. Même s’il se prévaut maintenant d’une histoire qui s’étend sur plus de 2000 ans, avec l’Édit de Milan promulgué par un empereur romain en 313 après JC, il est entré dans la Période Sombre pour plus de 1000 ans sous le règne de l’Église Catholique. Et alors que le Protestantisme a émergé avec le Mouvement de la Réforme au 16ème siècle, même après cela, les doctrines chrétiennes sont toujours restées complètement hors piste vis à vis de la justice de Dieu. Le christianisme d’aujourd’hui ne connaît et ne croit rien au sujet de l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Il ne peut pas être dit non plus que ceux qui mènent leur vie de foi dans différentes églises Protestantes nées de la Réforme ont été complètement libérés de la foi Catholique. Tout ce qu’ils ont fait c’est quitter l’Église Catholique; en dehors de cela, ils croient toujours en vain, car ils continuent d’adhérer à leur doctrine erronée selon laquelle le salut s’obtient seulement en croyant en le sang de la Croix seul, au lieu de croire en l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Le problème, en d’autres termes, c’est qu’ils ne connaissent que le sang de la Croix, et ne croient pas que Jésus a pris sur Lui tous leurs péchés une fois pour toutes en étant baptisé par Jean-Baptiste. Et leurs leaders ne croient pas en l’évangile de l’eau et de l’Esprit, ni ne le prêchent. C’est pour cela que même Calvin a fait quelques prières désespérées dans ses commentaires, demandant essentiellement au Seigneur de pardonner un pécheur comme lui. 
Ainsi, loin de devenir sans péché en croyant en Jésus, les leaders chrétiens sont en réalité devenus des pécheurs davantage encore. Donc en diffusant leurs doctrines chrétiennes, ils ont fini par tromper beaucoup de gens. Parce qu’ils ne connaissent pas l’évangile de l’eau et de l’Esprit, ils ont enseigné la Doctrine de la sanctification progressive, disant que l’on doit être sanctifié graduellement pour devenir libre du péché. Par conséquent, les chrétiens se sont mis à penser à tort que même s’ils restaient pécheurs, ils pourraient toujours entrer dans le Royaume de Dieu en croyant en Jésus, et ils se sont mis aussi à croire que seul Dieu savait si quelqu’un était sauvé ou pas. Leur foi est un héritage direct de la foi erronée de leurs leaders, qui sont tous perdus dans la confusion spirituelle. Ils mènent leur vie de foi comme héritiers de la Doctrine de la prédestination. En d’autres termes, ce qu’ils croient n’est pas la vérité. Si les leaders chrétiens dans une dénomination croient à tort, alors tous ceux qui sont sous leur direction ne peuvent pas faire autrement que de croire à tort. Pourquoi? Parce qu’ils ne peuvent pas discerner la fausse foi, puisque c’est tout ce qu’ils connaissent. 
L’origine de l’hérésie remonte tout au long de l’Ancien Testament, venant de quelqu’un comme Jéroboam. Le pionnier de l’hérésie collective est Jéroboam, et c’est depuis son époque que l’hérésie a prospéré jusqu’à la fin du temps de l’Ancien Testament et au-delà, pour continuer même dans le temps du Nouveau Testament. Maintenant, l’hérésie collective est suivie par les leaders des dénominations d’aujourd’hui qui ont une foi qui est semblable à celle de Jéroboam. Même après que Jésus soit venu sur la terre et nous ait sauvés du péché par l’évangile de l’eau et de l’Esprit, le christianisme a été corrompu et l’est resté jusqu’à maintenant. C’est pour cela que le christianisme est plongé dans de telles ténèbres. Le monde entier est dans les ténèbres. Aujourd’hui, cependant, Dieu a éclairé le monde entier avec la Vérité de l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Et en faisant cela, Il a permis aux croyants en l’évangile de l’eau et de l’Esprit de recevoir leur salut du péché. Il nous a sauvés complètement et parfaitement, pour qu’aucun d’entre nous ne dise qu’il a du péché. 
Les leaders qui sont dans l’erreur dans les communautés chrétiennes doivent réaliser qu’ils éconduisent les gens en ce moment même. Effectivement, maintenant même, ces leaders chrétiens doivent connaître l’évangile de l’eau et de l’Esprit correctement, y croire correctement, et l’enseigner correctement. Ils doivent ainsi remercier Dieu et Le glorifier pour la Parole d’évangile de l’eau et de l’Esprit, l’évangile que Dieu nous a donné en ce temps. Dès maintenant, ils doivent croire en l’évangile et le prêcher dans le monde entier, car cet évangile de l’eau et de l’Esprit est la Vérité marquée dans la Bible. 
Mais les leaders chrétiens d’aujourd’hui ne connaissent pas cet évangile, et ils croient plutôt aveuglement dans les doctrines de leurs propres dénominations. C’est inévitable pour quiconque ne connaît pas l’évangile de l’eau et de l’Esprit. C’est pour cela que nous devons montrer les péchés de leur cœur sur la base de la Parole, puis leur prêcher l’évangile en disant “Y a-t-il des péchés dans votre conscience? Jésus a porté ces péchés en étant baptisé. Et Il les a portés à la Croix et a été crucifié à mort. Puis Il ressuscita d’entre les morts, et nous a sauvés parfaitement. Jésus a expié tous nos péchés comme cela. Vos péchés sont-ils toujours là, ou ont-ils disparu maintenant?” De cette façon, les leaders chrétiens de partout doivent recevoir le salut, avoir la vraie foi, devenir des ouvriers qui travaillent pour le Royaume de Dieu, vivre pour l’évangile, et devenir les moissonneurs de Dieu en ces derniers jours. 
Si vous étudiez la théologie superficiellement sans saisir pleinement l’histoire du christianisme, vous finirez pas devenir un hérétique. Chacun doit atteindre la juste compréhension de l’évangile de l’eau et de l’Esprit, la Vérité du christianisme. Bien que beaucoup de chrétiens croient que seul l’évangile du sang versé à la Croix du Calvaire est l’évangile authentique, en réalité, c’est l’évangile de l’eau et de l’Esprit qui est le seul véritable évangile. La Bible témoigne que seul l’évangile de l’eau et de l’Esprit est la Vérité. Comme elle le dit, “C’est un antitype qui nous sauve maintenant, le baptême, qui n’est pas la purification des souillures de la chair, mais l’engagement d’une bonne conscience envers Dieu, par la résurrection de Jésus-Christ” (1 Pierre 3:21). Ce passage signifie que Jésus nous a sauvés de tous nos péchés une fois pour toutes en venant sur la terre, étant baptisé, mourant à la Croix, et ressuscitant d’entre les morts, pour que nous soyons capables d’effacer tous nos péchés de notre conscience et répondre à l’appel de Dieu. C’est ainsi que croyaient les apôtres. 
La Bible montre aussi clairement que Jésus nous a sauvés par l’eau, le sang, et l’Esprit (1 Jean 5:3-8). Jésus Lui-même a dit: “Si quelqu’un ne naît de nouveau d’eau et d’Esprit, il ne peut voir le Royaume de Dieu” (Jean 3:2-7). Le fait que “nous devons naître de nouveau d’eau et d’Esprit” signifie que nous sommes sauvés de nos péchés seulement si nous croyons que Jésus a pris tous les péchés du monde par le baptême qu’Il a reçu de Jean-Baptiste, est mort à la Croix, est ressuscité d’entre les morts, et nous a ainsi sauvés. C’est alors seulement que nous pouvons devenir enfants de Dieu et Ses ouvriers, jouir de la vie éternelle dans le monde à venir, et prendre part à toute la splendeur et la gloire de Dieu. 
C’est parce que les gens ne connaissent pas la Vérité de l’évangile de l’eau et de l’Esprit qu’ils suivent seulement les doctrines enseignées par leurs dénominations. Pour apprendre l’évangile de l’eau et de l’Esprit, l’on doit étudier la Bible et apprendre de ceux qui ont compris l’évangile en premier. Pour ouvrir vos yeux spirituels, vous devez étudier la Bible et devez apprendre de ceux qui ont cru en l’évangile de l’eau et de l’Esprit et sont nés de nouveau avant vous. Je sais fermement que toute la Bible, Ancien et Nouveau Testament, parle de l’évangile de l’eau et de l’Esprit. C’est quelque chose que Dieu m’a enseigné. Nous devrions examiner l’histoire du christianisme pour voir quand la foi en l’évangile de l’eau et de l’Esprit a été corrompue, et si la foi des chrétiens d’aujourd’hui est effectivement correcte ou non. S’ils connaissent et croient maintenant en l’évangile de l’eau et de l’Esprit correctement, alors ils devraient remercier leurs prédécesseurs dans la foi; sinon, ils doivent croire en cet évangile maintenant même, avant qu’il ne soit trop tard. Les leaders chrétiens doivent effectivement être des gens de foi, possédant la même foi qu’Abraham. 
Notre connaissance présente de l’évangile de l’eau et de l’Esprit est-elle venue en apprenant des théologiens? Non, certainement pas. Loin de là, ils croient actuellement en un autre évangile qui est différent de l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Si les chrétiens d’aujourd’hui avaient au moins évité d’hériter la foi des réformateurs religieux, ils pourraient avoir l’occasion d’apprendre l’évangile de l’eau et de l’Esprit de nouveau. 
Au temps de la Réforme, il était inévitable que les réformateurs religieux amènent des réformes dans l’église. L’Église Catholique du Moyen Age était engagée dans une routine avec le but de voler l’argent des gens et de confisquer leurs propriétés en les contaminants d’hérésie. Elle accusait et tuait des gens jugés hérétiques. Par exemple, s’il y avait une femme riche que l’église considérait comme traître, elle était accusée de sorcellerie et d’adoration des démons, dans le seul but de confisquer ses propriétés. Une cour ecclésiastique, appelée l’Inquisition, était assemblée pour cela, afin de l’accuser et la condamner à mort pour hérésie. La cour trouvait alors deux faux témoins pour commettre le parjure en sa faveur, témoignant faussement “Cette femme a maudit Dieu Yahvé. Elle a dit que Jésus n’est pas Dieu, ni le Fils de Dieu.” Cette femme était alors torturée jusqu’à ce qu’elle soit forcée de confesser, et finalement exécutée. Les méthodes de torture étaient si haineuses et brutales, du fait de tirer la langue à l’excès aux coups et coupures, qu’elle n’avait pas d’autre choix que de confesser. Elle était ensuite tuée au nom de l’église, et toutes ses propriétés étaient confisquées. Voilà ce dont il était question. C’est ainsi que l’Église Catholique a accumulé des richesses pendant le Moyen Age. Bien sûr, l’Église Catholique n’est plus engagée dans ce genre de pratiques maintenant, mais elle a commis ces actes horribles par le passé. Pendant mille ans, son histoire à l’époque du Moyen Age était marquée par de telles atrocités. 
Toutes ces choses sont familières à quiconque a étudié l’histoire de l’église. Mais pour beaucoup de gens, leur connaissance de la Réforme est superficielle. Les réformateurs ont aussi commis des cruautés comme ce qu’avaient fait les autorités catholiques. En d’autres termes, peu de personnes connaissent vraiment la brutalité de l’Église Catholique qui a été répétée par certains réformateurs Protestants. Par exemple, Jean Calvin, un réformateur français, tenait la divinité de Jésus comme un élément doctrinal indispensable. Mais il y avait des personnes qui reniaient la divinité de Jésus. Donc tout comme l’Église Catholique Romaine, Calvin a aussi assemblée des cours religieuses pour les persécuter, les condamnant comme hérétiques et les brûlants vifs. En ce temps là, les leaders religieux avaient un tel pouvoir. 
Mais avons-nous maintenant l’autorité de brûler des gens pour motif d’hérésie? Non, nous n’avons pas cette autorité. Nous essayons seulement de détourner les chrétiens d’aujourd’hui de leur foi fallacieuse, puisqu’ils croient en un autre évangile au lieu de l’évangile de l’eau et de l’Esprit; nous n’avons pas le droit de les brûler pour cela ni de les frapper à mort pour hérésie. Mais avant et pendant la Réforme, beaucoup de leaders religieux et beaucoup d’autres usaient d’un tel pouvoir. Aujourd’hui, bien sûr, c’est impensable puisque nous vivons sous une loi séculière, mais c’était commun en ces temps anciens. 
Cependant, les héritiers de la Réforme d’aujourd’hui, qui enseignent la foi des réformateurs religieux comme la vraie foi, rejettent aveuglement ceux dont les croyances sont différentes des leurs, comme des hérétiques. Il y a longtemps, les Presbytériens accusaient les Méthodistes d’hérésie, les Méthodistes dénonçaient les Presbytériens comme des hérétiques, et tous les deux condamnaient l’Église du Plein Évangile comme une hérésie. Chaque dénomination accuse l’autre d’hérésie. En tous cas c’était le cas en Corée. Mais que se passe-t-il aujourd’hui? Comme l’Église du Plein Évangile, qui est une dénomination Pentecôtiste, grandit rapidement et devient très influente, personne n’ose plus la condamner comme une hérésie. Toutes ces dénominations se reconnaissent maintenant les unes les autres comme orthodoxes et sont en communion les unes avec les autres. 
Nous pouvons tirer une leçon importante ainsi: “Quelle que soit la façon dont croit un leader, tous ses adeptes vont croire de la même façon. La foi du leader est cruciale. Il est inévitable que ses adeptes héritent de sa foi, même s’ils ne le veulent pas. Donc, si quelqu’un s’attache à des prédécesseurs à la foi erronée, il est destiné à devenir un hérétique, même si ce n’est pas son désir.” Maintenant même, le christianisme dans le monde entier est devenu une hérésie collective. Donc nous savons tous très bien que c’est notre appel de ramener ces gens au bon endroit. C’est pour cela que nous prêchons l’évangile de l’eau et de l’Esprit, et c’est pour cela que j’utilise maintenant l’exemple de Jéroboam pour expliquer l’hérésie en détail. 
Parfois, nous aimerions pouvoir simplement dire clairement à ces pécheurs chrétiens “vous ne devriez pas croire comme cela, vous êtes un hérétique,” mais avec ce genre d’approche nous ne pourrons jamais changer leur cœur. Quand quelqu’un est complètement conditionné par des pensées erronées, il est difficile de changer cela juste en lui disant toute d’un coup. Nous pouvons changer la pensée de ces gens seulement si nous leur expliquons pas à pas, sur la base de la Parole, ce qui est exactement erroné dans leurs croyances. C’est ainsi qu’ils croient en la Parole correctement et sont transformés pour atteindre leur salut. 
Maintenant même, beaucoup de gens reçoivent la rémission de leurs péchés par nos livres. Alors que quelques personnes reçoivent la rémission de leurs péchés après avoir lu juste deux de nos livres, pour la plupart des gens, il faut cinq ou six livres avant qu’ils ne soient purifiés de tous leurs péchés. Ce qui est frustrant c’est que même si nous publions maintenant nos séries sur la croissance spirituelle, à cause de contraintes financières, nous nous trouvons incapables de les partager avec autant de croyants en l’évangile que nous le voudrions. Heureusement, cependant, nos livres continuent d’être traduits et chargés au format électronique, et beaucoup les ont téléchargés. Réalisant combien de gens aujourd’hui sont tombés dans l’hérésie collective, nous devons tous saisir que c’est notre appel de prier pour eux et de les sauver. Et nous devrions tous vivre nos vies dans ce but. 
La raison pour laquelle nous devons prier est simple: parce que Dieu écoute nos prières. Puisque Dieu entend nos prières, si nous prions assez, alors Dieu agira certainement et répondra à nos prières. De sérieuses tensions se sont élevées au sujet du programme nucléaire de la Corée du Nord, mais le Ministre de l’Unification de la Corée du Sud, Chung Dong Young, est revenu de son dernier voyage en Corée du Nord avec un certain succès, ayant trouvé un accord avec le Dirigeant Kim Jong II pour favoriser des échanges coopératifs étendus entre les deux pays. Nous avons prié intensément au sujet du programme nucléaire de la Corée du Nord, et il semble que Dieu touche le cœur de Kim pour résoudre la question et éviter que la guerre n’éclate dans la Péninsule Coréenne. Je remercie Dieu pour cela. 
De même, nous devons toujours prier Dieu de sauver ceux qui sont pris dans l’hérésie collective. Quand nous prêchons la Parole après avoir prié, Dieu les ramènera pour qu’ils reviennent à l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Jusqu’à présent, des gens sont revenus un à un, et nous sommes reconnaissants pour cela, mais maintenant en ce temps de déclin, il est possible que des dénominations entières reviennent d’un coup. Je crois que le jour vient où l’œuvre de l’évangile se manifestera dans la vie de tous ces chrétiens pour les faire revenir au véritable évangile, en nous disant combien ils étaient ignorants tout ce temps, et comment ils ont maintenant trouvé l’authentique Vérité par nos livres. 
Prions donc pour tous ceux qui sont pris dans l’hérésie collective maintenant, et continuons d’accomplir notre travail de salut pour tous les délivrer.