Sermons

Sujet 6: Hérésie

[6-15] Les chrétiens doivent maintenant se détourner et croire en l’évangile de l’eau et de l’Esprit ( 1 Rois 22:51-53 )

Les chrétiens doivent maintenant se détourner et croire en l’évangile de l’eau et de l’Esprit
( 1 Rois 22:51-53 )
“Achazia, fils d’Achab, régna sur Israël à Samarie, la dix-septième année de Josaphat, roi de Juda. Il régna deux ans sur Israël. Il fit ce qui est mal aux yeux de l’Éternel, et il marcha dans la voie de son père et dans la voie de sa mère, et dans la voie de Jéroboam, fils de Nebath, qui avait fait pécher Israël. Il servit Baal et se prosterna devant lui, et il irrita l’Éternel, le Dieu d’Israël, comme avait fait son père.”
 

Le passage des Écritures d’aujourd’hui nous dit que lorsqu’Achazia, le fils du roi Achab du royaume du nord d’Israël, accéda au trône de Samarie, il marcha dans les mauvaises voies de son père et de sa mère – c’est-à-dire qu’il suivit aussi la voie de Jéroboam et amena Israël à pécher – et a provoqué la colère de Yahvé Dieu tout comme son père l’avait fait. Succédant à son père, Achazia a régné sur Israël pendant deux ans, et il mourut de la blessure d’une chute. La question est la suivante: qu’a-t-il fait exactement pendant ses deux années de règne? La Bible dit que comme il a marché dans les voies de son père et de sa mère, dans la voie de Jéroboam le fils de Nebath qui avait amené Israël à pécher, Achazia a aussi adoré les veaux d’or et provoqué ainsi la colère du Dieu d’Israël. Parmi ceux qui ont suivi Jéroboam le premier roi du royaume du nord d’Israël à avoir accédé au trône, il n’y a aucun roi qui ait craint Dieu Yahvé et qui ait fait Son plaisir. C’est parce que ces rois ont suivi tous les péchés commis par Jéroboam fils de Nebath, le premier roi du royaume du nord d’Israël.
 

Le comportement incompréhensible des rois d’Israël

Pourquoi tous ces rois d’Israël ont perpétué les péchés de Jéroboam encore et encore dépasse simplement ma compréhension, peu importe combien j’essaie de les comprendre. Le roi Achazia n’a pas fait exception; il a aussi suivi la foi de son père et de sa mère et a suivi les péchés commis par Jéroboam. En d’autres termes, tout comme Jéroboam, Achazia a aussi présenté des veaux d’or au peuple d’Israël comme leurs dieux et leur a dit d’adorer ces idoles, les amenant ainsi à pécher. Et il leur fit offrir des sacrifices à ces veaux d’or pour les adorer. 
Le roi Achazia aurait du savoir mieux que personne que son propre père Achab a été maudit précisément parce qu’il était devenu un ennemi de Dieu et s’était opposé à Lui en n’écoutant pas les paroles du serviteur de Dieu et en adorant des veaux d’or. En dépit de cela, tout comme son père, le roi Achazia a aussi adoré les veaux d’or comme ses dieux, et donc à cause de ce péché, il est tombé de sa chambre haute et est mort de sa blessure. Il a provoqué la colère de Dieu en s’opposant à Lui même après avoir entendu l’avertissement d’Élie le serviteur de Dieu. Élie lui avait dit par avance: “C’est pourquoi ainsi parle l’Éternel: Tu ne descendras pas du lit sur lequel tu es monté, car tu mourras. Et Élie s’en alla” (2 Rois 1:4).
Jézabel, la mère du roi Achazia fut tuée quand Jéhu se rebella contre la maison d’Achab, alors que les eunuques qui étaient avec Jéhu la jetèrent par la fenêtre. Son corps mort fut alors dévoré par les chiens. Il ne resta rien d’autre que le crâne, les pieds et la paume de ses mains (2 Rois 9:30-35). Achazia avait vu comment son père avait souffert d’une mort misérable pour s’être opposé à Dieu avec son adoration des veaux d’or, et donc il aurait dû penser à quelque chose de meilleur que de perpétuer les péchés de son père, réalisant “mon père est mort de la sorte à cause de son idolâtrie. Une fois que j’accéderai au trône, je ne commettrai jamais un tel péché devant Dieu. Pour mes enfants, le peuple d’Israël, et Dieu Yahvé, je n’adorerai pas les veaux d’or.” Mais Achazia était si insensé que pendant ses deux années de règne comme roi d’Israël, il a adoré les idoles tout comme ses parents, marchant dans leurs voies et dans les voies de Jéroboam, le fils de Nebath, qui fit pécher Israël Presque tous les rois qui ont succédé au trône du royaume du nord d’Israël ont suivi les péchés de Jéroboam par leur idolâtrie C’est comme s’ils étaient tous déterminés à commettre le pire péché de tous devant Dieu. 
La Bible dit que ces rois d’Israël continuaient à pécher et marchaient dans la voie de Jéroboam sans fin, même s’ils étaient sévèrement repris par Dieu. Cela montre combien l’éducation est importante, et combien il est critique d’être éduqué correctement à la maison. L’environnement dans lequel un enfant grandit a une immense influence sur sa vie future. En Chine, par exemple, il y a une histoire célèbre sur le point auquel la mère de Mencius, l’un des plus grands disciples de Confucius, a assuré l’éducation de son propre fils. La légende dit que lorsque Mencius était jeune, sa mère a déménagé trois fois pour trouver un bon environnement pour l’éducation de son fils. Par contre, qu’ont vu les rois d’Israël lorsqu’ils ont grandi? Ils n’ont rien vu d’autre que la foi hérétique de leurs parents qui péchaient selon les péchés de Jéroboam, et cette foi qu’ils ont prise de leurs parents a fait d’eux des hérétiques devant Dieu.
Le péché le plus abominable devant Dieu est le péché d’idolâtrie comme celui qu’a commis Jéroboam. Quel est le péché que le roi Jéroboam a commis contre Dieu? Il a conduit le peuple d’Israël à remplacer Dieu Yahvé par des veaux d’or et à les adorer à la place. De plus, les rois d’Israël ont aussi adoré Baal en lui demandant des récoltes abondantes, servi Astarté demandant la fertilité, et conduit leur peuple à adorer ces idoles aussi. Combien d’idoles Jézabel, la mère du roi Achazia, a-t-elle adorées durant sa vie? Et combien son père le roi Achab était-il méchant, alors qu’il est allé jusqu’à tuer même les serviteurs de Dieu? Combien de désastres se sont abattus sur Israël une fois qu’Achab a accédé au trône? Dans la Corée ancienne, quand des calamités s’abattaient sur la nation, les rois disaient: “Mon manque de vertu a provoqué la colère du ciel”, et ils faisaient des sacrifices à leurs dieux du ciel. Mais en Israël, les rois ne se détournaient pas des péchés que Jéroboam avait commis même s’ils étaient la nation choisie de Dieu. Loin de là, leurs cœurs étaient endurcis pour s’opposer encore plus à Dieu, et ils ont commis le péché le plus abominable avec encore plus d’appétit. 
Vers la fin de son règne de deux ans sur Israël, le roi Achazia est tombé de sa chambre haute et fut blessé gravement. Il envoya alors des messagers à Baal-Zebub, le dieu d’Ekron, pour demander les perspectives de sa restauration. Dieu envoya alors son serviteur Élie pour lui dire: “Est-ce parce qu’il n’y a point de Dieu en Israël que vous allez consulter Baal-Zebub, dieu d’Ékron? C’est pourquoi ainsi parle l’Éternel: Tu ne descendras pas du lit sur lequel tu es monté, car tu mourras. Et Élie s’en alla.” Effectivement, comme Dieu l’avait dit, Achazia ne s’est jamais levé de son lit et y est mort (2 Rois 1:2-17). 
C’est pour cela que je dis qu’il est simplement impossible de comprendre les rois d’Israël et ce peuple. Ce n’est pas seulement Achab et Achazia qui ont adoré des veaux d’or, mais tous les successeurs au trône de Jéroboam, l’homme qui introduisit ces veaux d’or, ont continué de les adorer génération après génération. A la mort de Salomon, fils de David, la nation d’Israël a été séparée entre le royaume du sud de Juda et le royaume du nord d’Israël. Depuis le jour où Jéroboam, le premier roi du royaume du nord, a fait des veaux d’or et les a placés à Bethel et à Dan pour qu’on les adore comme ses dieux, et jusqu’au jour où le royaume a été détruit, le peuple d’Israël a adoré ces veaux d’or comme leurs dieux. N’est-ce pas tellement pathétique? Comment le peuple d’Israël et ses rois ont-ils pu faire ces choses? Quand Israël subissait une calamité après l’autre au lieu de trouver la prospérité, ses rois auraient dû chercher la cause de cette misère, mais au lieu de le faire, ils ont continué à marcher aveuglement sur la voie de l’idolâtrie, ce que Dieu déteste le plus. Tragiquement, ils n’ont pas réalisé que les plaies qui s’abattaient sur eux étaient dues précisément à leur péché pour avoir remplacé Dieu Yahvé par des veaux d’or. 
Spirituellement parlant, le roi d’Israël avait une foi erronée devant Dieu. Quelle était donc cette foi? C’était une foi hérétique, qui était placée en des idoles à la place de Dieu. Leur péché était d’amener le peuple d’Israël à dévier de Dieu en commettant les mêmes péchés que Jéroboam avait commis. 
Par contre, comment était la foi des serviteurs de Dieu montrés dans la Bible? N’adoraient-ils pas Dieu Yahvé, connaissant et croyant fidèlement que Yahvé était leur vrai Dieu? Il est bon pour nous de réaliser et de croire que Yahvé est le vrai Dieu. Si les rois d’Israël avaient conduit leur peuple correctement à réaliser que Dieu Yahvé était le vrai Dieu et à Le servir par la foi, ils auraient tous été bénis. Mais loin de là, ils ont péché contre Dieu en priant constamment ces idoles, des veaux d’or de Baal à Astarté, pour demander des bénédictions charnelles. Ils ont adoré les idoles de tout leur cœur à la place de Dieu, même si ces idoles étaient complètement incapables d’amener la prospérité ne serait-ce qu’à leur chair. 
Dieu Yahvé est le vrai Dieu qui apporte la prospérité à nos corps et âmes, et qui nous bénit pour prospérer en toute chose. En dépit de cela, le peuple d’Israël adorait autre chose que Dieu Yahvé – c’est à dire qu’ils adoraient des veaux d’or et d’autres idoles comme Baal et Astarté. En réalité, ces idoles ne sont rien de plus que la création de l’homme. S’incliner devant ces idoles inanimées est non seulement primitif, mais c’est commettre un péché abominable contre Dieu Yahvé. 
Le royaume du nord d’Israël a perdu le Dieu de Vérité qui avait agi dans la vie d’Abraham, Isaac et Jacob, ses prédécesseurs dans la foi, à cause des veaux d’or en lesquels il croyait, il suivait, et adorait. Le peuple d’Israël avait oublié que ce Dieu, en qui leurs ancêtres croyaient, qu’ils suivaient et adoraient, était encore vivant et vivant pour toujours, et ils ont manqué de réaliser que Dieu voulait leur adoration. En fait, si les israélites s’étaient détournés du péché de l’adoration des veaux d’or, Dieu les aurait accueillis à nouveau et les aurait bénis en tout temps, mais parce qu’ils avaient trahi leur propre Dieu miséricordieux, Il les laissa devenir de tels hérétiques adorant des veaux d’or en vain. Après tout, avant que le peuple d’Israël n’en soit réduit à cela, Dieu ne les a-t-il pas exhortés et repris de nombreuses fois par Ses serviteurs, attendant qu’ils se détournent? S’ils avaient accepté l’exhortation des serviteurs de Dieu en Israël et réalisé Sa volonté, alors ils auraient certainement rencontré le Dieu qui les aimait, mais ils ont manqué de le faire. 
Si Achazia le roi d’Israël ne connaissait pas la volonté de Dieu, alors tout ce qu’il avait à faire c’était de demander à Élie le serviteur de Dieu. S’il avait simplement demandé au serviteur de Dieu, Achazia aurait pu découvrir qui était le Dieu que ses ancêtres avaient suivi, en qui ils avaient cru, et qu’ils adoraient; ce qui offensait ce Dieu et ce qui Lui plaisait; et comment il aurait dû conduire la nation d’Israël. Mais loin de chercher le conseil d’Élie, Achazia l’a considéré comme son ennemi. C’est pour cela que le peuple d’Israël ne pouvait pas réaliser la volonté de Dieu et son amour. Même s’il y avait réellement des serviteurs de Dieu comme Élie qui connaissaient la volonté du Dieu de leurs pères, ils ignoraient les paroles de ces serviteurs de Dieu et n’écoutaient pas Ses commandements, et donc il n’y avait aucun moyen pour eux de connaître la volonté de Dieu, peu importe combien ils voulaient être bénis par Lui. L’envers du fait que le peuple d’Israël adorait les idoles à ce point était qu’ils cherchaient à recevoir beaucoup de bénédictions. En d’autres termes, ils adoraient les veaux d’or, Baal, et Astarté à ce point précisément parce qu’ils voulaient recevoir davantage de bénédictions de ces idoles. 
Par quel genre de foi, alors, ces israélites auraient-ils pu recevoir les bénédictions données par Dieu? La fondation de la nation d’Israël remonte à un homme, Abraham l’ancêtre de tous les israélites. Le mot “Hébreu” signifie “traverser”, en référence à la traversée par Abraham du fleuve Euphrate. De même, quand le peuple d’Israël quitta l’Égypte et entra dans le pays de Canaan, ils devaient aussi traverser un fleuve, cette fois le Jourdain. C’est pour cela que les Canaanites les appelaient Hébreux, pour parler de leur traversée. Étant donné le fait qu’Abraham, Isaac, et Jacob étaient les ancêtres dans la foi des israélites, le peuple d’Israël aurait dû savoir comment et par quel genre de foi Isaac et Jacob étaient bénis, et comment leurs ancêtres avaient été libérés de l’oppression en Égypte pour entrer dans le pays de Canaan conduits par Moïse – en d’autres termes, en regardant leur propre histoire, ils auraient pu savoir tout ce qu’il y avait à savoir sur Dieu Yahvé, mais en dépit de le savoir, ils se sont attachés aux veaux d’or plus qu’à Dieu. Les israélites avaient aussi les récits de leurs rois passés; comme tous les accomplissements et les erreurs de leurs fois étaient notés par les scribes, ils auraient pu voir facilement comment et pourquoi ils avaient été déroutés. 
Plus important, le peuple d’Israël avait le Pentateuque, les cinq livres de la Loi de Dieu écrits par Moïse. Connus aussi comme la Torah, les premiers cinq livres de l’Ancien Testament – Genèse, Exode, Lévitique, Nombres, et Deutéronome – sont appelés les Cinq Livres de Moïse. La Torah, écrite par Moïse, était inspirée par la direction donnée par l’auteur, Dieu Lui-même. Elle montrait Ses commandements et l’histoire d’Israël. En d’autres termes, les israélites avaient les Livres de la Loi de Dieu. Tout comme nous avons maintenant la Bible, la Parole de Dieu, le peuple d’Israël avait la Torah, les Livres de la Loi de Dieu qui étaient en rouleaux de papyrus. Puisque la Torah était écrite dans leur propre langue, il n’y avait pas de raison pour qu’ils ne la lisent pas. Mais même s’ils la lisaient, ils adoraient quand même les veaux d’or au lieu de Dieu Yahvé, tout en Lui demandant Ses bénédictions ce qui est un non sens complet. Ils auraient dû rejeter leurs veaux d’or et revenir à Dieu Yahvé. Mais les israélites ne pouvaient pas rejeter leurs veaux d’or, ce qui est la raison pour laquelle ils ont été maudits par Dieu. 
Bien que tous les rois d’Israël voulaient être bénis par Dieu Yahvé, aucun roi ne savait pour lui-même comment il pouvait recevoir les bénédictions données par Dieu, et donc, tous les rois auraient dû demander aux prophètes d’Israël. Une fois que Jéroboam a accédé au trône, il aurait dû s’assurer durant son règne que le peuple d’Israël serve Dieu Yahvé fidèlement; il aurait dû désigner seulement les descendants de Lévi comme sacrificateurs comme le faisait le royaume du sud de Juda; et il aurait dû faire des sacrifices à Dieu selon le système sacrificiel établi par Lui. Et s’il devait y avoir quelque chose qu’il ne savait pas, tout ce qu’il avait à faire c’était de demander aux sacrificateurs. Puisque les prophètes d’Israël étaient les plus au courant de la volonté de Dieu, chaque roi d’Israël aurait du rechercher leur conseil, et ils auraient dû diriger Israël et conduire sa foi selon le plaisir de Dieu. Mais le roi Achazia n’a pas cherché le conseil des prophètes de Dieu. Son père le roi Achab n’avait pas non plus écouté les paroles des prophètes. Ainsi, depuis le roi et jusqu’au plus petit de tous, tout le peuple d’Israël était trop arrogant devant Dieu et désobéissait à Sa Loi et Sa volonté. Pour des pécheurs méchants comme cela, non seulement ils sont détruits eux-mêmes, mais même leurs descendants sont aussi détruits à cause du péché de l’adoration des veaux d’or et des idoles. La destruction était effectivement amenée perpétuellement sur tous ces gens une génération après l’autre. 
 


Le besoin des israélites de vrais leaders spirituels


Israël était une théocratie. Le vrai roi d’Israël était le Seigneur Dieu. Israël était une nation qui était dirigée par Dieu Lui-même à travers Ses serviteurs. Donc ses rois auraient dû demander aux serviteurs de Dieu Sa volonté et conduire leur peuple en fonction. Dieu aurait alors pris soin du reste et aurait été avec eux pour les protéger. Il n’y avait aucune raison pour que les rois d’Israël cherchent le conseil auprès des pays voisins, puisqu’ils auraient pu consulter les serviteurs de Dieu au sujet de toutes sortes de choses. En dehors d’Israël, il n’y eut pas de nation dans le monde entier qui a été dirigée par Dieu Lui-même; Israël était la seule nation ayant le privilège d’être sous le règne direct de Dieu. 
En dépit de cela, les israélites cherchaient les malédictions de Dieu par leur propre vouloir, parce qu’ils avaient oublié comment leurs ancêtres étaient les pères de la foi qui ont cru en Dieu Yahvé, et comment ce Dieu de leurs ancêtres n’était autre que leur propre Dieu de Vérité. Les rois du royaume du nord d’Israël ont non seulement négligé la merveilleuse bénédiction que d’avoir des serviteurs de Dieu dans leur royaume, mais pire encore, ils se sont détournés du Dieu de Vérité et de Ses serviteurs pour adorer des idoles à la place, selon leurs propres désirs. En faisant cela, ils ont remplacé Dieu par des veaux d’or par eux-mêmes et ont suivi les péchés de Jéroboam. Comme ce péché abominable, introduit par le roi Jéroboam, a été hérité par les rois suivants pour se transmettre d’une génération à une autre, les gens d’Israël ont fini par complètement adorer les veaux d’or comme leurs dieux au lieu du Seigneur Dieu. En d’autres termes, avec sa foi corrompue, la nation d’Israël a fini par adorer ces veaux d’or comme leurs dieux. Même si les gens d’Israël savaient que les veaux d’or n’étaient en fait rien de plus que des idoles, ils ne pouvaient probablement pas parler de cela parce qu’ils avaient trop peur de leurs rois. 
Dieu Yahvé n’est pas juste une créature. Le Seigneur Dieu est le Dieu saint et le Dieu Tout-Puissant. Si les gens d’Israël savaient que ce Dieu était leur Dieu, ils auraient dû demander à leurs rois de revenir à leur vrai Dieu, mais ils ne l’ont pas fait. Peut être que les israélites avaient trop peur de leurs rois, peut être qu’ils étaient trop préoccupés par leurs désirs charnels, ou peut être qu’ils avaient trop peur d’être réunifiés avec le royaume du sud de Juda – quelle qu’ait été la raison, il est difficile de comprendre pourquoi ils ont choisi de ne pas revenir à Dieu. Néanmoins, Israël était la seule théocratie dirigée par Dieu dans l’histoire de l’humanité. Dieu avait personnellement choisi cette nation comme Son propre peuple et Ses sacrificateurs pour toute l’humanité. 
Bien sûr, la Bible dit que les épreuves que le peuple d’Israël a souffertes à cause de leur idolâtrie allaient servir à répandre l’évangile aux Gentils. En d’autres termes, cela aussi venait de la providence profonde de Dieu. Donc, se référant à la façon dont le peuple d’Israël menait une vie de foi fallacieuse, refusant de se soumettre à Dieu dans la désobéissance, et adorant des idoles à ce point, l’apôtre Paul dit: “donc: Est-ce pour tomber qu’ils ont bronché? Loin de là! Mais, par leur chute, le salut est devenu accessible aux païens, afin qu’ils fussent excités à la jalousie” (Romains 11:11). En d’autres termes, Paul dit ici que le peuple d’Israël a pu ne pas obéir à Dieu pendant un temps pour que la grâce de Dieu soit aussi répandue sur tous les gentils. 
Si nous humains pouvions tout faire, nous n’aurions pas besoin de croire en Jésus-Christ comme le Seigneur de notre salut. Mais tous les êtres humains sont trop insuffisants et incapables d’accomplir leur salut du péché par eux-mêmes, et c’est pour cela que Jésus-Christ le Sauveur est si absolument indispensable à tout le monde. Cependant, Israël était une nation avec une demande insatiable de signes et de miracles. Comme le dit la Bible, “Les Juifs demandent des miracles et les Grecs cherchent la sagesse” (1 Corinthiens 1:22), le peuple d’Israël a effectivement cherché les signes et les miracles sans fin. La foi et les croyances des chrétiens en Corée sont similairement à la recherche de miracles. Même s’ils professent croire en Dieu, ils veulent voir des signes et des miracles avant de Le suivre. Il y a beaucoup de points communs entre la foi de ces chrétiens coréens et la foi des israélites. Elles tendent toutes deux à s’appuyer excessivement sur leurs propres émotions. 
Récemment, le coach de l’équipe nationale de football coréenne a été remplacé. Dans le premier match après l’arrivée du nouveau coach, l’équipe coréenne a joué contre l’équipe iranienne et a gagné 2 à 0. Les coréens étaient ivres de la victoire. Alors que le résultat du match était clairement gratifiant, le jeu de l’équipe nationale coréenne avait changé de façon drastique par rapport à ce qu’il était sous la direction du coach précédent. Donc les médias ont fait l’éloge du nouveau coach avec effusion. Puis l’ancien coach a critiqué le nouveau coach dans une interview avec des reporters de son pays, disant “le nouveau coach a gagné le jeu avec les joueurs que j’avais déjà nourri et préparés. Les membres du comité technique de l’Association Coréenne de Football sont terribles. La Corée est une tombe pour les coachs étrangers.” Cependant, ce qui est clair c’est que même lorsqu’il s’agit de sport, le genre de coach qui dirige les joueurs a un impact considérable sur le jeu. 
Israël avait les serviteurs de Dieu – c’est-à-dire qu’ils avaient des prophètes. Si les rois voulaient être de bons dirigeants et recevoir les bénédictions de Dieu matériellement et spirituellement, tout ce qu’ils avaient à faire c’était d’écouter le conseil des serviteurs de Dieu et leur faire confiance. Si les rois d’Israël et le peuple avaient cherché le conseil des serviteurs de Dieu, ils auraient pu vivre des vies bénies, mais ils ne l’ont pas fait. Parmi les rois d’Israël, ceux qui ont été détruits physiquement et spirituellement avait invariablement manqué de chercher le conseil des serviteurs de Dieu. C’est pour cela qu’ils ont été détruits à la fin. 
Le roi Achazia n’était pas une exception; la seconde année de son règne, il était déjà cloué au lit et finit par mourir de ses blessures. Cela s’est produit parce qu’il avait rejeté le Dieu d’Israël et adoré une idole étrangère appelée Baal-Zebub. Une telle idole ne pouvait pas être le Dieu d’Israël. En dépit de cela, Israël était pleine de toutes sortes de faux dieux. Il y avait tellement d’idoles en Israël en ce temps là que c’était pratiquement un hall d’exposition des religions du monde. 
Il y a une leçon que nous devons tirer de tout cela, et c’est que les chrétiens de par le monde sont aussi en train maintenant d’adorer des veaux d’or à la place de Dieu tout comme Jéroboam. Les chrétiens d’aujourd’hui suivent les traces des rois d’Israël qui avaient remplacé Dieu par des veaux d’or et les adoraient. Donc peu importe avec quelle diligence les chrétiens dans le monde entier essaient de mener leur vie de foi, c’est tout à fait inutile. C’est là la raison pour laquelle en dépit de leurs efforts, tant de chrétiens restent incapables de recevoir les bénédictions données par Dieu, d’atteindre le salut, et de vivre leur foi dans la crainte de Dieu. La foi Protestante d’aujourd’hui a son origine dans la Réforme du 16ème siècle, mais d’un point de vue spirituel, dès le départ ses adeptes ont adoré des veaux d’or selon leurs désirs charnels. Donc maintenant même, la foi du christianisme ne peut pas être changée à moins qu’ils ne réforment fondamentalement leur foi en croyant en l’évangile de l’eau et de l’Esprit. 
 


Le christianisme du temps présent dans le monde entier doit changer son évangile


Beaucoup de chrétiens et pasteurs dans le monde entier disent souvent que le christianisme aujourd’hui a besoin d’un changement. Le problème, cependant, c’est qu’ils désignent seulement le besoin d’un changement, sans savoir exactement ce qui a besoin d’être changé. C’est parce qu’ils sont ignorants de l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Donc les croyants qui mènent leur vie de foi sous la direction de pasteurs qui, spirituellement parlant, adorent des veaux d’or, continuent d’adorer ces veaux d’or eux-mêmes, même s’ils ont l’impression que quelque chose ne va pas. Tout comme le peuple d’Israël, les chrétiens d’aujourd’hui aiment aussi adorer les veaux d’or, et ils vont toujours dans cette direction. C’est pour cela que le christianisme aujourd’hui décline vers la ruine spirituelle. 
Le christianisme d’aujourd’hui ne fait-il pas face à une ruine spirituelle? Quelqu’un doit maintenant démontrer ses erreurs, mais comme ses leaders présents ne connaissent pas l’évangile de l’eau et de l’Esprit, ils sont incapables de le conduire dans le droit chemin. En d’autres termes, même ceux qui sentent que quelque chose ne va pas dans le christianisme ne réalisent pas que son déclin vient de l’ignorance de l’évangile de l’eau et de l’Esprit. La plupart des chrétiens pensent juste que c’est à cause d’un manque d’actes vertueux, et donc ils essaient de réformer leurs actes erronés et de traiter des problèmes institutionnels. Cela, cependant, n’est pas la vraie réforme. Ils doivent plutôt croire en l’évangile de l’eau et de l’Esprit et réformer leur foi elle-même. Le christianisme de par le monde entier doit maintenant croire en l’évangile de l’eau et de l’Esprit, et chaque chrétien doit aussi connaître l’évangile de l’eau et de l’Esprit correctement et vivre la véritable réforme de la foi. Pour mener cette réforme de la foi correctement, les chrétiens doivent rencontrer Jésus-Christ notre Dieu, qui a effacé tous les péchés du monde, par l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Pour que les chrétiens d’aujourd’hui obtiennent leur salut parfait, ils doivent croire en l’évangile de l’eau et de l’Esprit que notre Seigneur nous a donné. Donc ils doivent réaliser le vrai salut que le Seigneur nous a apporté à nous humains, et ils doivent d’abord recevoir la bénédiction de la rémission des péchés en croyant en l’évangile de l’eau et de l’Esprit. 
Nous chrétiens devons avoir la juste compréhension de l’évangile de l’eau et de l’Esprit que Jésus nous a donné maintenant, mais beaucoup de chrétiens ne connaissent pas cette Vérité de l’évangile de l’eau et de l’Esprit, et c’est pour cela qu’ils font face à la ruine spirituelle. C’est parce que les chrétiens dans le monde entier sont ignorants de l’évangile de l’eau et de l’Esprit qu’ils ne peuvent pas faire de progrès pour instituer une véritable réforme de la foi en dépit de leurs efforts. C’est pour cela que j’ai décidé d’écrire mes livres sur l’hérésie. J’ai toute confiance qu’à travers ces livres, les chrétiens vont réaliser ce qu’étaient les péchés de Jéroboam, comment ils ont aussi été pris dans le même péché, et pourquoi l’évangile de l’eau et de l’Esprit leur est maintenant si indispensable. 
Beaucoup de gens pensent que puisque les offenses de Jéroboam ont été commises contre Dieu par lui-même, seul lui a été puni pour ces péchés. Ce n’est cependant pas le cas. Le plus grand péché que le christianisme aujourd’hui commet contre Dieu c’est qu’il suit les péchés de Jéroboam. Le christianisme du temps présent marche dans la même voie de péché que le roi Jéroboam suivait, et donc il est aussi sujet aux mêmes malédictions qui sont tombées sur Jéroboam. Les péchés du roi Jéroboam n’étaient pas seulement ses péchés personnels, mais c’étaient les péchés qui ont dérouté le peuple d’Israël pour l’attirer vers les veaux d’or, les amenant ainsi à pécher contre Dieu. Autrement dit, les conséquences des péchés de Jéroboam n’était pas confinées à lui seul. L’offense d’un homme, Jéroboam, est devenue l’offense du peuple d’Israël tout entier. C’est parce qu’à travers Jéroboam, un homme, le peuple d’Israël entier s’est embarqué sur la voie de l’adoration des veaux d’or. Les chrétiens aujourd’hui ont aussi remplacé leur Dieu par des veaux d’or. En d’autres termes, ils ont remplacé Dieu Yahvé par la puissance, la santé, et la gloire de ce monde, ayant plus d’égard pour les idoles terrestres que pour le Dieu céleste Lui-même. 
Les péchés qui ont pour origine un homme, le roi Jéroboam, ont amené tout ce peuple à pécher contre Dieu Yahvé, et c’est la raison pour laquelle la nation d’Israël entière a été détruite par Dieu. C’était le péché le plus abominable de Son point de vue. C’est seulement si les chrétiens d’aujourd’hui réalisent cela qu’ils peuvent revenir à Jésus-Christ qui est venu par l’évangile de l’eau et de l’Esprit et rencontrer le Dieu de Vérité. Les péchés commis par Jéroboam n’étaient pas ses péchés individuels seulement, mais aussi les péchés de sa nation, et ces péchés sont ceux que les chrétiens d’aujourd’hui commettent. En tant que chrétiens, vous et moi pouvons aussi commettre des péchés par nos actes insuffisants, mais les péchés des chrétiens d’aujourd’hui sont d’une dimension fondamentalement différente, puisqu’ils ignorent Jésus-Christ, qui est venu sur la terre par l’évangile de l’eau et de l’Esprit, et adorent à la place des veaux d’or comme leurs dieux. Donc, le christianisme aujourd’hui doit rejeter ces veaux d’or et croire en Jésus-Christ comme le Sauveur. Cette adoration des veaux d’or est le péché des chrétiens d’aujourd’hui et le péché des pasteurs dans les communautés chrétiennes. C’est comme s’ils disaient maintenant “Sors de notre chemin Jésus-Christ”. Nous voulons adorer et servir les veaux d’or comme nos dieux.” Même s’ils ne disent pas réellement cela dans leurs paroles, dans leur cœur, ils cherchent seulement les bénédictions charnelles. C’est là justement l’offense des chrétiens d’aujourd’hui. 
Le péché prévalant des chrétiens d’aujourd’hui c’est qu’ils ont dévié de l’évangile de l’eau et de l’Esprit et adorent à la place des veaux d’or devant Dieu comme une abomination. En refusant de croire en cet évangile de l’eau et de l’Esprit dans leur cœur mais en le rejetant plutôt, les chrétiens commettent maintenant le même péché que le peuple d’Israël en adorant des veaux d’or. Certains chrétiens peuvent répondre en disant “Quand les chrétiens ont-ils adoré des veaux d’or?” Mais le fait que tant de chrétiens aujourd’hui cherchent seulement la prospérité matérielle, la santé physique, la célébrité du monde, ne prouve-t-il pas à lui seul qu’ils adorent des veaux d’or? N’est-ce pas le cas? Citant 3 Jean 1 qui dit “Bien-aimé, je désire que tu prospères à tous égards et sois en bonne santé, comme prospère l’état de ton âme”, certaines dénominations hypnotisent les pensées des chrétiens en défendant la dite “Triple Bénédiction” ou “L’Évangile Quadruple”. Quel est ce genre de foi sinon l’adoration des veaux d’or? Même s’ils disent dans leurs paroles que Jésus-Christ est leur Sauveur, à la fin, ils adorent et suivent réellement des veaux d’or dans ce monde plus que Dieu Lui-même. 
La triste réalité des chrétiens partout dans le monde c’est qu’ils servent des veaux d’or comme leurs dieux. C’est évident non seulement dans certaines dénominations, mais dans toutes les dénominations chrétiennes. Donc, le christianisme d’aujourd’hui souligne seulement le sang de la Croix, en n’ayant aucun intérêt pour l’évangile de l’eau et de l’Esprit, qui est le véritable évangile dont Jésus a parlé. Si les gens pouvaient recevoir la rémission des péchés juste en croyant en le sang de la Croix seul, ne serait-ce pas facile pour tout le monde d’y arriver? L’évangile de Vérité par lequel le Seigneur nous a sauvés des péchés est-il réellement si simple et facile? Bien que beaucoup de chrétiens disent que quelqu’un est sauvé des péchés juste en croyant en l’évangile du sang de la Croix seul, le véritable évangile est l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Autrement dit, les chrétiens aujourd’hui adorent des veaux d’or dans leur cœur. Donc il est absolument critique que nous saisissions ce qu’est la foi de l’hérésie. 
Le véritable évangile de Vérité que Jésus nous a donné est l’évangile de l’eau et de l’Esprit. L’évangile de la Croix diffère totalement de l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Cependant, la plupart des chrétiens ont été familiarisés avec l’évangile de la Croix seule pendant longtemps. Il n’est donc pas si facile de croire en l’évangile de l’eau et de l’Esprit pour eux. Pour que les gens aujourd’hui comprennent et croient en l’évangile de l’eau et de l’Esprit, ils doivent d’abord réaliser qu’ils sont effectivement des pécheurs, saisir exactement comment le Seigneur nous a sauvés par l’évangile de l’eau et de l’Esprit, et y croire. Tous ceux qui croient maintenant en l’évangile de l’eau et de l’Esprit ont reçu toutes les bénédictions données par Dieu. 
En dépit de la profession de foi en Jésus comme leur Sauveur, les chrétiens aujourd’hui ont des veaux d’or placés au centre de leur cœur. C’est la réalité de leur foi. Ayant créé leur propre version de Jésus-Christ, les chrétiens d’aujourd’hui croient en ce Jésus-Christ de leur propre fabrication. Ce n’est autre que la foi qui adore les veaux d’or. Puisque le peuple d’Israël croyait en des veaux d’or comme leur dieu, comment Dieu n’aurait-Il pas pu verser Sa colère sur eux? C’est pour cela que les israélites ont été maudits et ont eu des souffrances physiques et spirituelles immenses, à cause des veaux d’or. Puisque le peuple d’Israël croyait en ces veaux d’or comme leurs dieux, ils ont non seulement dévié des bénédictions de Dieu, mais pire encore ils ont été maudits et détruits. En dépit de cela, ils ne se sont toujours pas détournés de leurs voies, car ils ont manqué de réaliser la cause de leur misère. Les chrétiens aujourd’hui ne doivent pas répéter cette erreur des israélites. Plutôt que de croire en le sang de la Croix seul, ils doivent croire en l’évangile de l’eau et de l’Esprit, réaliser la justice de Dieu, et vraiment devenir Ses enfants. 
Les chrétiens dans le monde entier doivent se repentir de leurs péchés de l’adoration des veaux d’or comme leurs dieux – c’est-à-dire qu’ils doivent se repentir devant Dieu de l’offense qu’ils ont commise en suivant les péchés de Jéroboam – et ils doivent croire en l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Ce n’est pas vraiment la justice de Dieu qu’ils servent, mais ils adorent les richesses du monde comme leurs dieux. Invoquant le nom de Jésus-Christ, les chrétiens aujourd’hui et leurs ministres cherchent invariablement seulement les valeurs du monde comme la richesse, le pouvoir, et la célébrité. Pour faire simple, le christianisme des temps présents commet une offense abominable devant Dieu. Et c’est pour cela que tant de chrétiens sont maudits spirituellement, car ils sont incapables de croire en Jésus-Christ qui est venu par l’évangile de l’eau et de l’Esprit comme leur Sauveur. 
Les chrétiens qui ont reçu la rémission des péchés en croyant en l’évangile de l’eau et de l’Esprit ont atteint leur salut éternel et la vie éternelle en Dieu. Jésus-Christ notre Seigneur et un Sauveur miséricordieux. Bien que le peuple d’Israël ait été maudit par Dieu à cause de son cœur insensé et endurci, parmi les chrétiens d’aujourd’hui, ceux qui croient en l’évangile de l’eau et de l’Esprit ont reçu par la foi les bénédictions célestes répandues par Jésus-Christ. 
En suivant les péchés de Jéroboam, beaucoup de pasteurs dans le monde sont dans l’erreur, conduisant leur propre assemblée à adorer des veaux d’or aussi. Ces pasteurs sont pris dans le plus grand de tous les péchés, le péché de l’adoration des veaux d’or devant Dieu. Le Seigneur dit: “Mais, si quelqu’un scandalisait un de ces petits qui croient en moi, il vaudrait mieux pour lui qu’on suspendît à son cou une meule de moulin, et qu’on le jetât au fond de la mer” (Matthieu 18:6). En dépit de cet avertissement, beaucoup de pasteurs amènent des gens à pécher. Ainsi, ils doivent aussi croire en l’évangile de l’eau et de l’Esprit et revenir à Dieu. Pour éviter la condamnation qui les attend, ils doivent revenir au Dieu vivant et croire de tout cœur en l’évangile de l’eau et de l’Esprit que Jésus-Christ leur a donné. Ces gens doivent maintenant être sauvés de tous les péchés du monde en mettant leur foi en l’évangile de l’eau et de l’Esprit. C’est alors seulement qu’ils pourront devenir justes. 
De plus, quiconque reçoit la rémission des péchés en croyant en l’évangile de l’eau et de l’Esprit de tout cœur doit devenir un serviteur de la justice de Dieu et ainsi atteindre la victoire, au lieu de rester un serviteur des veaux d’or. Je suis certain que lorsque nous croyons en l’évangile de l’eau et de l’Esprit qui est devenu la justice de Dieu, et lorsque nous suivons le Seigneur en cherchant le Royaume de Dieu et Sa justice par la foi, Dieu nous bénira pour que tout prospère. 
C’est mon espoir sincère et ma prière est que les chrétiens de par le monde pris dans l’hérésie reviennent à Dieu et atteignent le salut en croyant en l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Que les bénédictions de notre Dieu soient avec vous.