শিক্ষা

Sujet 6: Hérésie

[6-16] Qui sont ces leaders chrétiens qui recherchent seulement Mammon? ( 2 Rois 5:1-27 )

Qui sont ces leaders chrétiens qui recherchent seulement Mammon?
( 2 Rois 5:1-27 )
“Naaman, chef de l’armée du roi de Syrie, jouissait de la faveur de son maître et d’une grande considération; car c’était par lui que l’Éternel avait délivré les Syriens. Mais cet homme fort et vaillant était lépreux. Or les Syriens étaient sortis par troupes, et ils avaient emmené captive une petite fille du pays d’Israël, qui était au service de la femme de Naaman. Et elle dit à sa maîtresse: Oh! si mon seigneur était auprès du prophète qui est à Samarie, le prophète le guérirait de sa lèpre! Naaman alla dire à son maître: La jeune fille du pays d’Israël a parlé de telle et telle manière. Et le roi de Syrie dit: Va, rends-toi à Samarie, et j’enverrai une lettre au roi d’Israël. Il partit, prenant avec lui dix talents d’argent, six mille sicles d’or, et dix vêtements de rechange. Il porta au roi d’Israël la lettre, où il était dit: Maintenant, quand cette lettre te sera parvenue, tu sauras que je t’envoie Naaman, mon serviteur, afin que tu le guérisses de sa lèpre. Après avoir lu la lettre, le roi d’Israël déchira ses vêtements, et dit: Suis-je un dieu, pour faire mourir et pour faire vivre, qu’il s’adresse à moi afin que je guérisse un homme de sa lèpre? Sachez donc et comprenez qu’il cherche une occasion de dispute avec moi. Lorsqu’Élisée, homme de Dieu, apprit que le roi d’Israël avait déchiré ses vêtements, il envoya dire au roi: Pourquoi as-tu déchiré tes vêtements? Laisse-le venir à moi, et il saura qu’il y a un prophète en Israël. Naaman vint avec ses chevaux et son char, et il s’arrêta à la porte de la maison d’Élisée. Élisée lui fit dire par un messager: Va, et lave-toi sept fois dans le Jourdain; ta chair redeviendra saine, et tu seras pur. Naaman fut irrité, et il s’en alla, en disant: Voici, je me disais: Il sortira vers moi, il se présentera lui-même, il invoquera le nom de l’Éternel, son Dieu, il agitera sa main sur la place et guérira le lépreux. Les fleuves de Damas, l’Abana et le Parpar, ne valent-ils pas mieux que toutes les eaux d’Israël? Ne pourrais-je pas m’y laver et devenir pur? Et il s’en retournait et partait avec fureur. Mais ses serviteurs s’approchèrent pour lui parler, et ils dirent: Mon père, si le prophète t’eût demandé quelque chose de difficile, ne l’aurais-tu pas fait? Combien plus dois-tu faire ce qu’il t’a dit: Lave-toi, et tu seras pur! Il descendit alors et se plongea sept fois dans le Jourdain, selon la parole de l’homme de Dieu; et sa chair redevint comme la chair d’un jeune enfant, et il fut pur. Naaman retourna vers l’homme de Dieu, avec toute sa suite. Lorsqu’il fut arrivé, il se présenta devant lui, et dit: Voici, je reconnais qu’il n’y a point de Dieu sur toute la terre, si ce n’est en Israël. Et maintenant, accepte, je te prie, un présent de la part de ton serviteur. Élisée répondit: L’Éternel, dont je suis le serviteur, est vivant! je n’accepterai pas. Naaman le pressa d’accepter, mais il refusa. Alors Naaman dit: Puisque tu refuses, permets que l’on donne de la terre à ton serviteur, une charge de deux mulets; car ton serviteur ne veut plus offrir à d’autres dieux ni holocauste ni sacrifice, il n’en offrira qu’à l’Éternel. Voici toutefois ce que je prie l’Éternel de pardonner à ton serviteur. Quand mon maître entre dans la maison de Rimmon pour s’y prosterner et qu’il s’appuie sur ma main, je me prosterne aussi dans la maison de Rimmon: veuille l’Éternel pardonner à ton serviteur, lorsque je me prosternerai dans la maison de Rimmon! Élisée lui dit: Va en paix. Lorsque Naaman eut quitté Élisée et qu’il fut à une certaine distance, Guéhazi, serviteur d’Élisée, homme de Dieu, se dit en lui-même: Voici, mon maître a ménagé Naaman, ce Syrien, en n’acceptant pas de sa main ce qu’il avait apporté; l’Éternel est vivant! je vais courir après lui, et j’en obtiendrai quelque chose. Et Guéhazi courut après Naaman. Naaman, le voyant courir après lui, descendit de son char pour aller à sa rencontre, et dit: Tout va-t-il bien? Il répondit: Tout va bien. Mon maître m’envoie te dire: Voici, il vient d’arriver chez moi deux jeunes gens de la montagne d’Éphraïm, d’entre les fils des prophètes; donne pour eux, je te prie, un talent d’argent et deux vêtements de rechange. Naaman dit: Consens à prendre deux talents. Il le pressa, et il serra deux talents d’argent dans deux sacs, donna deux habits de rechange, et les fit porter devant Guéhazi par deux de ses serviteurs. Arrivé à la colline, Guéhazi les prit de leurs mains et les déposa dans la maison, et il renvoya ces gens qui partirent. Puis il alla se présenter à son maître. Élisée lui dit: D’où viens-tu, Guéhazi? Il répondit: Ton serviteur n’est allé ni d’un côté ni d’un autre. Mais Élisée lui dit: Mon esprit n’était pas absent, lorsque cet homme a quitté son char pour venir à ta rencontre. Est-ce le temps de prendre de l’argent et de prendre des vêtements, puis des oliviers, des vignes, des brebis, des bœufs, des serviteurs et des servantes? La lèpre de Naaman s’attachera à toi et à ta postérité pour toujours. Et Guéhazi sortit de la présence d’Élisée avec une lèpre comme la neige.”
 

Le passage des Écritures d’aujourd’hui vient de 2 Rois 5:1-27. Sur la base de ce passage, je voudrais témoigner de la vérité au sujet de l’hérésie. Le passage de 2 Rois 5:1-27 est la Parole de vérité qui rapporte tous les événements qui se sont produits durant le processus par lequel le Général Naaman, un lépreux, a été guéri de sa maladie.
La Bible dit: “Naaman, chef de l’armée du roi de Syrie, jouissait de la faveur de son maître et d’une grande considération; car c’était par lui que l’Éternel avait délivré les Syriens. Mais cet homme fort et vaillant était lépreux.” Le Général Naaman était le héros le plus important qui avait sauvé sa nation d’une crise. Même s’il n’avait pas le titre nominal de roi, il était traité comme l’un d’eux. Naaman avait tout ce qu’il voulait, mais il était atteint de la lèpre. La lèpre était une des maladies incurables de ce temps, et donc le fait que Naaman ait été infecté de la lèpre signifiait sa mort imminente. Naaman faisant donc face au plus grand défi de sa vie. 
Spirituellement parlant, cette lèpre se réfère au péché de l’humanité. Comme la mort est inévitable pour un lépreux, quiconque a du péché doit subir la seconde mort – c’est-à-dire la punition éternelle de l’enfer. Ainsi, le problème du péché est le plus grand problème pour tout le monde, alors que recevoir la rémission des péchés est la plus grande des bénédictions. Donc, le tout premier problème que tout le monde doit résoudre est le problème de ses péchés. Quiconque a résolu le problème de ses péchés est quelqu’un qui a vraiment réussi dans sa vie, et une telle vie est la vie la plus réussie. 
Puisque le Général Naaman était un lépreux, il pensait qu’il serait heureux seulement s’il pouvait guérir de cette maladie. Dans la Bible, la lèpre se réfère au péché de l’humanité, et il est dit que le salaire du péché c’est la mort. Il est écrit: “Car le salaire du péché, c’est la mort; mais le don gratuit de Dieu, c’est la vie éternelle en Jésus-Christ notre Seigneur” (Romains 6:23). Dieu montre clairement ici que le salaire du péché c’est la mort. C’est pourquoi, si quelqu’un résout le problème de ses péchés, il a résolu le problème de la mort. C’est donc une personne qui a du succès. Que peut désirer quelqu’un en plus, s’il a résolu le problème de sa mort? Il n’y a rien de plus à désirer, si ce n’est de vivre le restant de sa vie pour la diffusion de l’évangile de l’eau et de l’Esprit. 
Donc, pour être guéri de sa maladie, Naaman est allé en Israël à la recherche d’Élisée. Il est allé vers le roi d’Israël avec une lettre personnelle du roi de Syrie. Dans cette lettre que Naaman lui apporta, le roi de Syrie écrivait “J’envoie le commandant de mon armée. Il y a un homme appelé Élisée dans votre pays qui peut guérir la maladie de Naaman, donc je vous demande d’être personnellement responsable de sa guérison.” Ayant lu la lettre du roi de Syrie, le roi d’Israël déchira ses vêtements et dit “Suis-je Dieu? Comment puis-je guérir cette maladie si je ne suis pas Dieu? Le roi Syrien n’est-il pas en train de chercher un conflit? Ne cherche-t-il pas une excuse pour nous envahir? Le commandant de son armée est atteint de la lèpre, mais qu’es-ce que cela a à voir avec moi? Si l’on me demandait une autre faveur, peut-être que j’aurais pu le faire, mais comment puis-je guérir la lèpre que tout le monde craint?” Le roi d’Israël était complètement désespéré devant la demande du roi Syrien. C’est pour cela qu’il montra sa colère en déchirant ses vêtements devant sa cour. 
Donc le palais fut jeté dans l’agitation, puisque le roi était dans une grande colère. L’homme en question était le commandant de l’armée Syrienne. Il ne fallait pas jouer avec lui. Si ce problème ne se résolvait pas correctement, la guerre pouvait éclater à nouveau. Personne ne pouvait résoudre ce problème, à l’exception du Seigneur Dieu. Ni le roi d’Israël ni aucun leader des religions païennes ne pouvait résoudre ce problème. Mais Dieu a résolu ce problème par son serviteur Élisée. Ici encore, nous pouvons découvrir la puissance de Dieu qui a agi par l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Aujourd’hui, je voudrais rendre témoignage à la vraie foi et poser les questions suivantes: “Qui sont les vrais serviteurs de Dieu dans le christianisme? Qui sont ces croyants orthodoxes, et qui sont les menteurs?”
 

Envoie Naaman à Élisée

Il est écrit: “Lorsqu’Élisée, homme de Dieu, apprit que le roi d’Israël avait déchiré ses vêtements, il envoya dire au roi: Pourquoi as-tu déchiré tes vêtements? Laisse-le venir à moi, et il saura qu’il y a un prophète en Israël.” Comme l’arrivée de Naaman plongea la cour dans l’agitation et provoqua aussi le trouble parmi le peuple, Élisée dit au roi de lui envoyer Naaman, disant: “il saura qu’il y a un prophète en Israël”
Élisée dit au roi d’Israël d’envoyer le Général Naaman vers lui. En entendant ces paroles, le roi envoya le Général Naaman à Élisée. Puisque Naaman était le commandant de l’armée, il devait conduire un char spectaculaire. Il devait être entouré de gardes en arrivant à la maison d’Élisée dans une cérémonie pompeuse. Mais Élisée envoya son serviteur vers Naaman en lui demandant de dire ceci: “Lave-toi dans le Jourdain sept fois. Puis tu seras guéri.” Donc le serviteur d’Élisée alla vers Naaman et lui dit ce qu’on lui avait ordonné: “Élisée le serviteur de Dieu a dit: Va au Jourdain et lave-toi sept fois. Tu seras alors guéri de la lèpre.” Alors que la prescription d’Élisée était tout simplement incompréhensible pour la pensée de Général Naaman, il s’est mis en colère et a cherché à rentrer dans son pays. 
Donc Naaman repartit en colère et ordonna à ses serviteurs de retourner en Syrie, disant “Élisée n’est même pas venu ici me dire cela en personne, mais il a juste envoyé son serviteur pour me dire que je dois me laver dans le Jourdain. Combien c’est dur! Ne sait-il pas qui je suis, pour oser se moquer de moi de la sorte? Pense-t-il que j’ai fait tout ce chemin jusqu’ici parce qu’il n’y a pas de fleuve dans mon pays qui soit meilleur que le Jourdain? Repartons et rentrons en Syrie. Ces Israélites m’ont pris pour un insensé.” Alors l’un des serviteurs de Naaman lui dit: “Mon père, si le prophète t’avait dit de faire quelque chose de plus difficile que cela, ne l’aurais-tu pas fait? Puisqu’il t’a dit que tu serais guéri si tu te lavais dans le Jourdain sept fois, pourquoi ne pas essayer? Si tu n’es pas guéri, nous pourrons retourner en Syrie et faire tout ce qu’il faut pour punir les israélites pour cette offense, même si c’est la guerre. Alors calme-toi s’il te plaît et allons au Jourdain. Trempes-toi sept fois, et vois ce qui se passera.”
Quand le Général Naaman considéra cela, il vit que ce que son serviteur disait était assez raisonnable. Donc Naaman se détourna, pensant en lui-même “J’ai fait tout ce chemin de la Syrie jusqu’en Israël, et tout le monde en Israël sait maintenant que je suis lépreux. Il n’y a plus d’endroit pour me retirer. Je dois être guéri ici.” La nouvelle s’était déjà répandue en tout Israël que le Général Naaman de Syrie était lépreux. Il devait être embarrassé par cela, puisqu’il était le commandant de l’armée Syrienne, et que les israélites savaient maintenant qu’il était lépreux. 
Avant cet événement, les gens d’Israël ne savaient pas que le Général Naaman était lépreux. Seule sa femme, son roi, et une poignée de ses proches connaissances savaient qu’il était lépreux, et il avait essayé de tout faire pour le cacher aux autres. Mais une jeune fille, prise en captivité en Israël, avait dit à Naaman qu’il serait certainement guéri de la lèpre s’il allait voir le prophète Élisée en Israël, et à cause de son désespoir, Naaman ne put faire autrement que de croire les paroles de cette fille. C’est la raison pour laquelle il était venu en Israël avec une lettre personnelle du roi de Syrie. Donc si Naaman retournait en Syrie sans être guéri, cela aurait été très embarrassant pour lui. Il décida donc d’essayer et de faire ce qu’Élisée lui avait dit, puisqu’il était déjà en Israël. 
Il se rendit donc au Jourdain, et trempa son corps sept fois dans le fleuve. À ce moment là, la chair du Général Naaman fut restaurée et devint saine. La Bible dit: “Il descendit alors et se plongea sept fois dans le Jourdain, selon la parole de l’homme de Dieu; et sa chair redevint comme la chair d’un jeune enfant, et il fut pur.” Le Général Naaman fut guéri de la lèpre. Comme il était maintenant guéri de sa lèpre, tous les problèmes de sa vie furent résolus. La lèpre – c’est à dire le problème de la mort – avait été la plus grande question à résoudre dans la vie de Naaman, mais ce problème était maintenant résolu. L’implication spirituelle ici c’est que Naaman était non seulement guéri de sa maladie physique, mais il a aussi reçu la rémission des péchés. 
 


Il saura qu’il y a un prophète en Israël


Dans quel fleuve d’Israël le Général Naaman s’est-il plongé sept fois pour être complètement guéri de la lèpre? C’était le Jourdain. La Bible dit que lorsque Naaman s’est plongé dans le Jourdain sept fois, sa chair fut restaurée et purifiée comme celle d’un jeune garçon. 
Ce que je voudrais vous montrer ici c’est que lorsque les serviteurs de Dieu prêchent l’évangile de l’eau et de l’Esprit, ils prêchent l’événement du Jourdain, sans faute. Le Jourdain avait une signification importante dans l’Ancien Testament aussi. Quand le peuple d’Israël devait entrer dans le pays de Canaan, qui était le pays de la promesse qu’ils recherchaient, il devait traverser le Jourdain. Après leur Exode d’Égypte, quand les Israélites devaient traverser le Jourdain, les sacrificateurs qui portaient l’Arche de l’Alliance sont entrés dans le fleuve avant le peuple, et alors que le fleuve a cessé de couler et s’est mis à sec, les israélites purent traverser le Jourdain en toute sécurité (Josué 3:5-17). 
Cet événement prophétise la façon dont Jésus allait venir sur la terre pour résoudre le problème du péché pour la race humaine entière en étant baptisé par Jean-Baptiste au Jourdain. En allant au Jourdain et recevant Son baptême par Jean-Baptiste, Jésus-Christ porta tous les péchés de ce monde sur Son corps. Il fut ensuite crucifié pour mourir et ressuscita d’entre les morts, donnant ainsi la véritable rémission des péchés à toutes les âmes qui croient en Lui. Ainsi, le passage des Écritures d’aujourd’hui donne la réponse exacte aux questions suivantes: “Où ceux qui croient en Jésus peuvent-ils être purifiés de leurs péchés? Et qui sont les serviteurs approuvés de Dieu?”
Dans le passage des Écritures d’aujourd’hui, un serviteur de Dieu nommé Élisée conduisit Naaman au Jourdain pour qu’il soit guéri. Ceci implique que les vrais serviteurs de Dieu dans le christianisme de nos jours sont ceux qui prêchent l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Et les chrétiens reçoivent la rémission des péchés quand ils croient en l’évangile de l’eau et de l’Esprit, dont le point central tourne autour de l’événement du Jourdain. Quand Jésus-Christ fut baptisé par Jean-Baptiste au Jourdain, tous les péchés de l’humanité furent transférés sur Lui sans exception. Jésus prit les péchés de l’humanité au Jourdain au travers de Jean-Baptiste, les porta tous à la Croix, versa Son sang jusqu’à la mort, ressuscita d’entre les morts, et est ainsi devenu notre vrai Sauveur. Il a résolu le problème des péchés pour nous humains. En bref, le Seigneur nous a donné la rémission des péchés et la vie éternelle. 
Quand les menteurs spirituels prêchent l’évangile, ils prêchent seulement l’événement de la Croix. Par contre, les serviteurs de Dieu prêchent la foi en le baptême que Jésus a reçu de Jean-Baptiste au Jourdain, et le sang qu’Il a versé à la Croix, sans laisser aucun des deux éléments, et ils proclament que Jésus a sauvé tout le monde de tous les péchés par ces deux ministères. Les vrais serviteurs de Dieu sont ceux qui prêchent l’évangile de l’eau et de l’Esprit à tous les pécheurs et résolvent ainsi le problème des péchés pour eux. Maintenant, il est clair que seuls les justes qui ont foi en l’évangile de l’eau et de l’Esprit sont qualifiés pour être les vrais serviteurs de Dieu. 
A leur différence, les menteurs essaient de résoudre le problème du péché des gens en prêchant seulement Jésus crucifié, oubliant le baptême qu’Il a reçu de Jean-Baptiste au Jourdain. C’est pour cela que tant de gens sont incapables de résoudre le problème du péché de leur cœur. Donc ce sont ces gens qui se trouvent dans les communautés chrétiennes d’aujourd’hui. Aujourd’hui, je voudrais partager la Parole de Dieu à ce sujet. 
 

Même aujourd’hui, il y a tant d’hérétiques dans le christianisme!

Qui sont exactement les hérétiques dans le christianisme d’aujourd’hui? Il est absolument indispensable que nous connaissions la bonne réponse à cette question selon ce qui est écrit dans la Parole de Dieu. Et nous devons aussi réaliser correctement quel genre de foi est orthodoxe. Ceux dans le christianisme, aujourd’hui, qui suivent les péchés de Jéroboam, même s’ils professent croire en Jésus, sont des hérétiques. Parmi les ministres chrétiens en ce temps présent, beaucoup exercent le ministère comme Jéroboam adorait les veaux d’or. Beaucoup des dits “leaders” dans le christianisme aujourd’hui – c’est-à-dire les anciens, les pasteurs, et les théologiens – suivent en réalité la voie de Jéroboam. Ces gens ne savent pas qui sont les hérétiques dans les communautés chrétiennes. 
Cette vérité est énoncée dans 2 Rois chapitre 12 dans l’Ancien Testament, qui montre que les chrétiens qui suivent les péchés de Jéroboam ne sont pas des croyants orthodoxes, mais des hérétiques. Réellement, les hérétiques ont pour origine ceux qui, en Israël, clamaient croire en Dieu Yahvé fidèlement. En d’autres termes, les hérétiques sont issus du Judaïsme. Nous devons saisir que, en ce temps du Nouveau Testament aussi, c’est du christianisme lui-même que les hérétiques ont émergé. Tout comme beaucoup de gens à l’époque de l’Ancien Testament ont été détruits en suivant les péchés de Jéroboam, la plupart des chrétiens aujourd’hui suivent aussi l’exemple des péchés de Jéroboam. 
Quels étaient les péchés de Jéroboam? Même si Dieu avait établi que seuls les descendants de Lévi pouvaient devenir sacrificateurs, Jéroboam fit des sacrificateurs de toutes les classes de personnes, à la place des descendants de Lévi. “Après cet événement, Jéroboam ne se détourna point de sa mauvaise voie. Il créa de nouveau des prêtres des hauts lieux pris parmi tout le peuple; quiconque en avait le désir, il le consacrait prêtre des hauts lieux” (1 Rois 13:33). Si des gens parmi le commun du peuple voulaient devenir sacrificateur, alors Jéroboam les désignaient par sa propre volonté. Qu’est-ce d’autre que de l’hérésie? Les israélites ne voyaient aucune utilité de Dieu Yahvé, ni de sa Loi, ni des sacrificateurs établis par Lui, ou du système sacrificiel de justice et de grâce qui leur avait permis d’être purifiés de leurs péchés. 
Dans l’Ancien Testament, il y a une loi du salut que Dieu avait établie pour permettre aux gens d’être purifiés du péché – c’est-à-dire un système sacrificiel – et ce système sacrificiel prévoyait que pour que quelqu’un soit remis de ses péchés par Dieu, il offre une foi juste sans faute. Dieu dit que pour qu’un homme soit purifié de ses péchés, il doit y avoir un animal à sacrifier qui prenne ses péchés et meure à sa place. Et il devait y avoir un sacrificateur pour offrir le sacrifice pour lui. Si quelqu’un commettait le péché en enfreignant un des commandements de Dieu, il devait amener un animal sans défaut au Tabernacle, transférer son péché dessus en posant ses mains sur la tête de cet animal à sacrifier, tuer l’animal, verser son sang, et donner ce sang au sacrificateur. Le sacrificateur prenait alors ce sang, en mettait une partie sur l’autel des holocaustes, versait le reste à terre, coupait la chair en morceaux, les plaçait sur l’autel des holocaustes, et les offrait en les brûlant. C’est ainsi qu’un pécheur pouvait recevoir la rémission des péchés. C’était la Vérité qui résolvait le problème du péché et de la mort de l’humanité. 
Ainsi, Dieu avait établi la loi du salut qui permettait aux gens d’être purifiés du péché, mais le roi Jéroboam a corrompu ce système sacrificiel établi par Dieu en désignant des gens ordinaires comme sacrificateurs. De son propre chef, il a fini par invalider et abaisser la loi du salut établie par Dieu, le plan du salut fait par Dieu. 
Dans les communautés chrétiennes d’aujourd’hui aussi, presque n’importe qui est mis dans la prêtrise. Ils ordonnent au ministère quelqu’un qui ne connaît ni la loi de Dieu, ni Sa parole, et qui ne connaît pas non plus ni ne croit en l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Le christianisme d’aujourd’hui désigne des gens qui n’ont pas encore reçu la rémission des péchés de Dieu comme pasteurs pour diriger des églises. Ces gens ont fait des veaux d’or leurs dieux au lieu de Jésus-Christ, et ils amènent les autres à suivre les veaux d’or. 
Le Temple établi par Dieu se trouvait à Jérusalem, mais loin d’adorer là, Jéroboam a établi des sanctuaires à deux différents endroits, Dan et Béthel. Le Temple est le lieu où Dieu demeure. Donc le Temple de Dieu aujourd’hui est Son Église, et il se trouve dans le cœur des saints qui croient en l’évangile de l’eau et de l’Esprit. C’est à l’Église de Dieu que nous allons pour L’adorer, et c’est à l’Église de Dieu que nous allons pour entendre la Parole de l’évangile de l’eau et de l’Esprit par Ses serviteurs. Dans Son Église, les pécheurs peuvent recevoir la rémission des péchés dans leur cœur, et ainsi résoudre tous les problèmes de leurs péchés, maladies, et de leur vie. Ainsi, les gens devraient recevoir les bénédictions de Dieu à travers Ses serviteurs, mais aujourd’hui, beaucoup de pasteurs les empêchent de le faire, bien que ce ne soit pas le cas de tous les pasteurs. Tout comme Jéroboam a fait dévier le peuple d’Israël dans l’adoration des veaux d’or, tant de pasteurs aujourd’hui font dévier leurs assemblées. 
Tout hérétique dans le christianisme est quelqu’un qui a suivi la voie de Jéroboam dans l’Ancien Testament. Puisque les officiants de l’église d’aujourd’hui et les leaders chrétiens ne connaissent pas l’évangile de l’eau et de l’Esprit ni n’y croient, ils ont du péché dans leur cœur. En ce moment précis même, ils sont toujours incapables d’effacer les péchés de leur cœur. En dépit de cela, chaque jour, ils essaient d’effacer leurs péchés par leurs propres prières de repentance. Ils fabriquent et servent une religion idolâtre. Même s’ils ont des péchés dans leur cœur, dans leurs églises respectives, ils sont désignés comme diacres, anciens, pasteurs, et même professeurs dans les séminaires. 
Dans l’Église de Dieu, cependant, seul quelqu’un qui a reçu la rémission des péchés dans son cœur en croyant en l’évangile de l’eau et de l’Esprit peut être désigné dans un service de l’église pour faire l’œuvre de Dieu. Tout comme Dieu a établi seulement les descendants de Lévi comme Ses sacrificateurs, aujourd’hui, ce sont seulement les croyants en l’évangile de l’eau et de l’Esprit que Dieu suscite pour être Ses serviteurs. En contraste avec les hérétiques qui désignent des pécheurs dans les services de l’église, Dieu établit seulement les justes qui croient en l’évangile de l’eau et de l’Esprit comme officiants dans Son Église. 
Élisée demanda au roi d’Israël de lui envoyer le Général Naaman, pour qu’il sache qu’il y a un prophète en Israël. Quand le Général Naaman est venu, Élisée a alors dit à son serviteur de lui transmettre le message que Naaman devait aller au Jourdain et se laver sept fois. Donc le serviteur d’Élisée vint vers Naaman et lui donna le message d’Élisée. En entendant cela, le Général Naaman fut en colère. Naaman, un lépreux, fut furieux parce qu’il était plein de ses propres pensées. Même quand une personne malade va voir un docteur pour être guérie de sa maladie, si elle est pleine de ses propres pensées, elle pourrait bien finir par se battre avec le docteur. A l’hôpital, chaque patient devrait faire ce que le docteur lui dit de faire. Si le docteur lui dit d’enlever son t-shirt, il devrait le faire. Et le docteur demandera probablement quand les symptômes ont-ils commencé à se manifester. Il devrait alors répondre à toutes les questions du docteur. 
Mais Élisée dit simplement au Général Naaman d’aller au Jourdain et de se laver sept fois; pire encore, Élisée n’a pas dit cela en personne, mais il a envoyé le message par un serviteur. C’est pour cela que Naaman était en colère. Quand Naaman y pensa, il se sentit insulté par Élisée. Dans sa pensée charnelle, il pensait qu’Élisée viendrait à lui en personne, poserait ses mains sur lui, et guérirait sa lèpre en disant “Sois guéri au nom de Yahvé!” Donc le Général Naaman exprima sa pensée en disant: “Voici, je me disais: Il sortira vers moi, il se présentera lui-même, il invoquera le nom de l’Éternel, son Dieu, il agitera sa main sur la place et guérira le lépreux” (2 Rois 5:11). Naaman s’attendait à ce que le serviteur de Dieu vienne au moins vers lui et le guérisse en posant ses mains sur lui et disant toutes sortes de formules. 
Ainsi, même aujourd’hui, les chrétiens qui ne sont pas nés de nouveau mènent une vie de foi superstitieuse. Ces croyances superstitieuses sont toutes le résultat du fait d’avoir suivi leurs pensées charnelles, au lieu de la Parole de Dieu. Cependant, la Bible dit: “Ceux, en effet, qui vivent selon la chair, s’affectionnent aux choses de la chair, tandis que ceux qui vivent selon l’esprit s’affectionnent aux choses de l’esprit. Et l’affection de la chair, c’est la mort, tandis que l’affection de l’esprit, c’est la vie et la paix; car l’affection de la chair est inimitié contre Dieu, parce qu’elle ne se soumet pas à la loi de Dieu, et qu’elle ne le peut même pas. Or ceux qui vivent selon la chair ne sauraient plaire à Dieu” (Romains 8:5-8). Si vous ne reniez pas vos pensées charnelles, alors vous ne pourrez jamais croire en l’évangile de l’eau et de l’Esprit ni le suivre, mais vous finirez par tomber dans des croyances superstitieuses. 
Donc parmi les chrétiens d’aujourd’hui, beaucoup de gens pensent selon la chair: “Si je fais des prières de repentance à Dieu, Il effacera mes péchés.” Il y en a aussi d’autres qui pensent que s’ils montent sur une montagne et prient Dieu en jeûnant, Dieu aura compassion d’eux et effacera leurs péchés. Ceux qui offrent des prières de repentance en jeûnant le font parce qu’ils pensent que s’ils subissent la faim physique et fond des prières de repentance, grâce à cela, Dieu montrera de la miséricorde pour eux et effacera leurs péchés. Mais ces croyances et ces prières de repentance sont superstitieuses. 
Les péchés de l’humanité sont effacés seulement en croyant en l’évangile de l’eau et de l’Esprit que le Seigneur nous a donné. Beaucoup de chrétiens pensent aussi que s’ils vont vers des personnes douées spirituellement et leur demandent de prier pour eux en leur imposant les mains, leurs péchés seront effacés et résolus. Donc ils veulent trouver quelqu’un qui a l’air doué spirituellement pour qu’il prie pour eux en leur imposant les mains. Cela n’est pas différent des pratiques superstitieuses du passé: tout comme nos ancêtres essayaient d’éloigner le mauvais sort ou de guérir des maladies en invitant un chaman à faire des rituels païens et dire des formules, les chrétiens d’aujourd’hui essaient aussi de recevoir la rémission des péchés ou d’obtenir la guérison en faisant que les pasteurs dits “doués spirituellement”, anciens, ou diacres, prient pour eux en leur imposant les mains. C’est ainsi que les chrétiens d’aujourd’hui sont trompés par ces menteurs trompeurs. 
Les hérétiques dans les communautés chrétiennes sont ceux qui ne connaissent pas l’évangile de l’eau et de l’Esprit et prêchent seulement le sang de la Croix au lieu de l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Ces gens sont hérétiques, enseignant les autres dans l’erreur que leurs péchés seraient effacés par des prières de repentance. Les hérétiques sont révélés aux autres par le manque de fruit de leur foi égoïste. Comment le fruit des hérétiques chrétiens d’aujourd’hui est-il révélé? Le fruit de leur foi se voit par leur recherche des richesses matérielles. Donc Jésus Lui-même dit la chose suivant au sujet des faux prophètes: “Prenez garde aux faux prophètes. Vous les connaîtrez à leur fruit. Un bon arbre peut-il porter de mauvais fruits?”
 

Il y a effectivement beaucoup de leaders chrétiens comme Guéhazi devant Dieu 

Regardons à 2 Rois 5:15-16 ici: “Naaman retourna vers l’homme de Dieu, avec toute sa suite. Lorsqu’il fut arrivé, il se présenta devant lui, et dit: Voici, je reconnais qu’il n’y a point de Dieu sur toute la terre, si ce n’est en Israël. Et maintenant, accepte, je te prie, un présent de la part de ton serviteur. Élisée répondit: L’Éternel, dont je suis le serviteur, est vivant! Je n’accepterai pas. Naaman le pressa d’accepter, mais il refusa.” 
Naaman avait été guéri de la lèpre en obéissant à l’instruction d’Élisée. Donc dans sa joie débordante et une profonde gratitude à Dieu et Son serviteur qui l’avait guéri, Naaman demanda à Élisée d’accepter le cadeau qu’il avait apporté. Étant donné que la chair de Naaman était devenue comme la chair d’un jeune garçon, il ne pouvait pas être plus heureux. Après avoir été guéri de la lèpre au Jourdain ayant suivi les instructions du serviteur de Dieu, Naaman fit sa confession de foi comme suit: “Maintenant, je sais qu’il n’y a point de Dieu sur toute la terre, à l’exception de celui qui est en Israël” Naaman était complètement guéri en ayant obéi au serviteur de Dieu. Il réalisa donc que le Dieu d’Israël était le vrai Dieu. Il savait maintenant qu’il n’y avait pas d’autre dieu sur toute la terre que le Dieu Yahvé d’Israël, et il reconnaissait que ce Dieu était le vrai et Dieu et que tous les autres dieux étaient faux. Il était maintenant capable d’un discernement juste. 
Se réjouissant à ce point, Naaman demanda à Élisée d’accepter son cadeau, mais Élisée déclina son offre en disant: “L’Éternel, dont je suis le serviteur, est vivant! Je n’accepterai pas.” Nous découvrons ici le verset du passage des Écritures d’aujourd’hui qui montre clairement qui sont les vrais serviteurs de Dieu, et qui sont les menteurs. Les serviteurs de Dieu cherchent seulement Sa gloire, pas Mammon. Par contre, les menteurs cherchent Mammon à chaque occasion, tout en invoquant le nom de Dieu. 
Comme Naaman était maintenant guéri de sa lèpre, il voulait offrir un cadeau précieux par sa gratitude profonde à Dieu, mais Élisée déclina son offre. Donc Naaman demanda à Élisée de le laisser prendre au moins un peu de terre d’Israël. Il demanda cela parce qu’il voulait amener de la terre en Syrie pour bâtir un autel et adorer Dieu Yahvé. Naaman demanda aussi qu’Élisée le comprenne, car une fois qu’il retournerait en Syrie, il lui serait inévitable de s’incliner devant les idoles qu’adorait le roi de Syrie quand il accompagnerait le roi dans les sanctuaires. Donc il chercha la permission d’Élisée pour cela. Quand le roi de Syrie offrait des sacrifices à son idole, le roi s’inclinait devant ses dieux en s’appuyant sur le bras de Naaman, et à ce moment là Naaman devait aussi s’incliner. Bien que Naaman croyait maintenant que seul le Dieu Yahvé d’Israël était le vrai Dieu, quand il retournerait en Syrie, il lui serait inévitable de s’incliner devant un dieu païen contre sa volonté. Naaman demanda à Élisée de comprendre cela. 
Regardez le cœur de cet homme, le commandant de l’armée de Syrie retournant chez lui après avoir été guéri de la lèpre. Il voulait prendre de la terre d’Israël. La ligne de sa foi était clairement tracée maintenant. Naaman réalisait maintenant que le Dieu d’Israël était le vrai Dieu, et la ligne de sa foi était maintenant clairement tracée dans son cœur. Donc combien sa foi était-elle droite? Une fois que Naaman retournerait en Syrie, il parlerait à sa femme de Dieu Yahvé et parlerait aussi de Lui à ses amis. Ne serait-il pas encore proclamé dans toute la Syrie que Dieu Yahvé était le vrai Dieu? Ceci ne se serait-il pas produit? Certainement que cela se serait produit ainsi. Comme Naaman réalisait que seul le Dieu d’Israël était le vrai Dieu et que seul le peuple d’Israël était le peuple de Dieu, spirituellement parlant, il faisait maintenant partie du peuple d’Israël. Quand il rentrerait dans son pays, il répandrait cette nouvelle dans toute la nation, et la Syrie deviendrait aussi une nation de Dieu spirituellement. 
Si Élisée avait accepté le cadeau de Naaman, cela aurait signifié qu’Élisée avait reçu une compensation pour la guérison de Naaman. Si cela s’était passé, le Général Naaman aurait pensé qu’il avait payé sa dette envers Élisée pour la guérison de sa lèpre, et donc il n’aurait pas été reconnaissant plus longtemps, mais aurait continué à adorer les idoles une fois rentré dans son pays. Cependant, Élisée savait cela et donc il dit qu’il ne recevrait pas de cadeau de la part de Naaman. En d’autres termes, quand Élisée déclina le cadeau de Naaman, il le fit pour faire passer le message suivant: “Dieu t’a guéri parce qu’Il a eu compassion de toi. C’est Dieu qui t’a guéri. J’ai seulement fait ce qu’Il m’a ordonné de faire, pour te dire d’aller au Jourdain et te laver. Donc quand tu es allé au Jourdain et t’es lavé, Dieu a guéri ta maladie. Tout cela a été fait par Dieu.”
Tout devenait plus clair pour Naaman. Guéri de sa maladie, le Général Naaman a été rempli d’une grande joie. Il était si reconnaissant. Naaman voulait offrir un don à Élisée après avoir été guéri, mais puisqu’Élisée n’a pas accepté ce don, il a réalisé: “Vraiment, c’est un don de Dieu. C’est la vérité.” Donc il retournerait dans son pays et raconterait son histoire à ses serviteurs, sa femme, et son roi, et un grand réveil spirituel se produirait dans sa nation.
Le problème, cependant, c’était le serviteur d’Élisée nommé Guéhazi. Cet homme Guéhazi savait très bien comment son maître faisait l’œuvre de Dieu, ce que Dieu avait dit à travers son maître, comme Il avait accompli Sa Parole, et comme Il avait protégé et défendu la nation d’Israël. Guéhazi, aussi, était quelqu’un qui croyait en Dieu. Mais cet homme, un croyant en Dieu Yahvé, finit par devenir un croyant égoïste et pris de convoitise. Il est écrit: “Guéhazi, serviteur d’Élisée, homme de Dieu, se dit en lui-même: Voici, mon maître a ménagé Naaman, ce Syrien, en n’acceptant pas de sa main ce qu’il avait apporté; l’Éternel est vivant! je vais courir après lui, et j’en obtiendrai quelque chose” (2 Rois 5:20). Au contraire d’Élisée, qui avait dit “L’Éternel, devant qui je me tiens, est vivant, je ne recevrai rien de lui.” Ces deux hommes avaient un état d’esprit complètement opposé. 
C’est parce que des gens comme Guéhazi travaillent comme hommes d’église dans le christianisme d’aujourd’hui que tant d’hérétique émergent et fleurissent. Les hérétiques ne viennent pas de l’extérieur du christianisme. Ils sortent de chrétiens qui professent croire en Jésus, particulièrement des gens d’église qui sont dans le ministère au sein des communautés chrétiennes. Guéhazi a couru après Naaman et lui a dit: “Mon maître m’a envoyé te demander telle et telle chose. Je suis là parce que quelques jeunes étudiants sont venus d’une autre région, et mon maître est un enseignant, et ils ont besoin d’un peut d’argent pour s’habiller et leurs dépenses.” Avec cette excuse, Guéhazi a essayé d’obtenir un gain matériel de la part de Naaman. Il a demandé à Naaman un talent d’argent et deux habits de rechange, disant que les étudiants d’Élisée n’avaient rien à manger. Cet homme n’avait pas honte. 
Quand le Général Naaman a entendu ce que Guéhazi disait, il s’est mis à penser: “Je le savais! Élisée convoite aussi les richesses, car lui aussi n’est qu’un homme. Il a décliné mon offre par politesse il y a un moment, mais maintenant il montre son vrai visage.” Il donna alors à Guéhazi un don généreux en disant: “Hmm... demandes-tu juste un talent d’argent? Bien, je vais te donner deux talents. Et je te donnerai aussi deux tenues.” Et avant même que Naaman ne rentre dans son pays, sa foi innocente était déjà souillée. 
Si Naaman n’avait pas rencontré Guéhazi et était rentré chez lui, il y aurait eu un grand réveil spirituel en Syrie. L’évangile de l’eau et de l’Esprit aurait alors fleuri là. Mais Guéhazi a fait obstruction à cela et a complètement ruiné la grâce du véritable salut. Ainsi, les hérétiques dans le christianisme aujourd’hui cherchent les gains matériels plus que Dieu. Il y a beaucoup de gens dans les communautés chrétiennes aujourd’hui qui sont comme Guéhazi. Ils demandent de l’argent à l’assemblée, enseignant que les péchés sont expiés s’ils croient seulement en le sang de Jésus à la Croix, et font des prières de repentance, en prêchant que cette foi est la véritable foi. 
Quand on demande aux chrétiens d’aujourd’hui: “Avez-vous des péchés dans votre cœur ou non?” certains disent qu’ils n’ont pas de péché. Mais même s’ils clament être sans péché de leurs lèvres, puisqu’ils ne connaissent pas l’évangile de l’eau et de l’Esprit, ils ont en réalité des péchés dans leur cœur. Néanmoins, ils essayent toujours de tromper les gens, clamant une fois de plus: “Essayez de croire vraiment en le sang de la Croix. Vos péchés disparaîtront alors. Les péchés de vos cœurs ne sont pas expiés parce que vous ne croyez pas fidèlement dans le sang de la Croix.” Ces gens disent aussi: “Vous ne croyez pas vraiment en le sang de la Croix. Alors à partir de maintenant, écoutez les paroles que nous prêchons, et croyez fidèlement en le sang de la Croix seul. Vous deviendrez alors une personne sans péché.” Cependant, à moins que quelqu’un ne croie en l’évangile de l’eau et de l’Esprit de tout son cœur, il ne peut pas recevoir la rémission des péchés.
Il y a un groupe de gens appelés Évangéliques dans le christianisme du temps présent. Ils savent qu’il est juste que les croyants n’aient pas de péché. Ils savent que si quelqu’un croit en Jésus, il devrait être sans péché. Cependant, ils ne savent pas exactement comment leurs péchés ont été transférés sur Jésus, et donc ils enseignent arbitrairement “Par le sang qu’Il a versé à la Croix, Jésus a effacé tous les péchés de l’humanité, des péchés passés aux présents et futurs aussi. Si vous croyez en le sang de la Croix de tout votre cœur, alors vos péchés disparaîtront de vos cœurs” Donc, tous les chrétiens évangéliques disent aussi qu’ils n’ont pas de péché. Comme les évangéliques enseignent de la sorte, disant que l’on est sans péché et juste si l’on croit en Jésus correctement, les chrétiens qui ont été oppressés par le péché sont heureux d’entendre qu’ils n’ont pas de péché, et ils finissent par être trompés par les mensonges de ces gens. Ce phénomène est le même qui se produit quand certains chrétiens voient quelqu’un d’autre être guéri de la même maladie qu’eux, et par conséquent, ils s’hypnotisent eux-mêmes dans la foi erronée qu’ils seront aussi guéris s’ils ont la même foi que cette personne. Comme la réponse est que l’on devient sans péché si l’on croit en Jésus correctement, quand les gens s’hypnotisent eux-mêmes dans la croyance qu’ils n’ont pas de péché, ils se sentent ensuite comme s’ils n’avaient effectivement pas de péché, même si en fait leurs péchés sont toujours intacts dans leur cœur. Il y a beaucoup de ces gens parmi les chrétiens d’aujourd’hui qui croient seulement en le sang de Jésus à la Croix. 
Ce genre de foi en elle-même est une foi hérétique, et en dépit de cela, les hérétiques encouragent leurs adeptes en disant: “N’êtes-vous pas heureux de ne plus avoir de péché? Ne vous sentez-vous pas comme si vous voliez dans le ciel? Pourquoi ne donnez-vous pas votre témoignage de salut?” Comme leurs adeptes disent que leurs cœurs sont comblés, ils veulent leur extorquer de l’argent en les mettant en compétition les uns avec les autres pour être approuvé des autres par des témoignages encore plus touchants. Alors, les gens naïfs ne réalisent même pas leur plan et témoignent comme suit: “J’ai cru en Jésus depuis 20 ans, mais j’avais des péchés dans mon cœur Mais maintenant que je crois au sang de Jésus à la Croix, je suis sans péché, et mon cœur est si heureux et comblé. A partir de maintenant, je veux vivre pour servir Dieu et l’évangile de la Croix.” Les hérétiques les exploitent alors pour leur argent comme suit: “N’es-tu pas si heureux? Ce que tu as reçu n’est-il pas si merveilleux?” 
“Oui, c’est si merveilleux! Je veux continuer de servir l’évangile.”
“Bon, nous avons prévu de construire un bâtiment d’église, et tu devrais participer à cette œuvre en faisant des contributions financières. Prendre part à cette œuvre avec tes possessions matérielles est aussi une bonne chose.” Les hérétiques amènent l’assemblée à donner leurs possessions matérielles en jouant sur leur ego. Ils leur disent “c’est une telle bénédiction d’entendre ton témoignage!” Et lorsqu’ils se rassemblent, ils demandent à l’assemblée de témoigner. Et ils leur soutirent de l’argent. 
Ce que les hérétiques veulent c’est l’argent. Ils prennent l’argent de leur assemblée de différentes façons. Quand ils font une réunion de réveil, ils demandent aux participants de faire des offrandes. Pour forcer leur assemblée à faire des offrandes, les menteurs citent souvent la Bible, comme le passage suivant: “Trois fois par année, tous les mâles d’entre vous se présenteront devant l’Éternel, ton Dieu, dans le lieu qu’il choisira: à la fête des pains sans levain, à la fête des semaines, et à la fête des tabernacles. On ne paraîtra point devant l’Éternel les mains vides. Chacun donnera ce qu’il pourra, selon les bénédictions que l’Éternel, ton Dieu, lui aura accordées” (Deutéronome 16:16-17). Donc lorsque leurs églises tiennent une réunion de réveil, il y a une grande pile d’enveloppes pour les offrandes. Et avant que le prédicateur ne commence son sermon, il nomme chaque personne qui a offert une enveloppe, remercie Dieu dans la prière, et Lui demande de les bénir spécialement. En prenant une enveloppe d’offrande, ils peuvent dire combien d’argent elle contient. Ils font des réunions de réveil pour exploiter l’argent de leur assemblée, et leur but est de convertir les gens au christianisme seulement pour prendre leur argent sous n’importe quel prétexte. Le but ultime de leur ministère est l’argent. Regardez aux églises dont ils se prévalent pour l’histoire et la tradition. A la fin, après avoir soutiré autant d’argent que possible à leur assemblée, ils le dépensent pour construire un bâtiment d’église extravagant. Même si elle est entourée de bidonvilles, l’église elle-même est grande et magnifique. 
 

Si les hérétiques peuvent construire un grand bâtiment d’église durant la vie du ministère, ils pensent que c’est un grand succès

Nous connaissons un arbre à ses fruits. Le fruit des hérétiques c’est la recherche de Mammon. Ils extorquent de l’argent même aux membres pauvres, indépendamment des moyens à mettre en œuvre. Pour prendre de l’argent à leur assemblée, ils font des compétitions de témoignages. Ils font cela en disant la chose suivante: “Quelqu’un a donné tant de contributions. Cette sœur a donné l’argent qu’elle mettait de côté pour son mariage. N’est-ce pas merveilleux? Je suis reconnaissant. Je suis si inspiré devant Dieu.” “Un certain frère a donné beaucoup d’argent dès qu’il est venu dans notre église, a entendu la Parole de l’évangile, et a cru en Jésus.” Un autre frère a donné 5000$ même si son salaire est faible.”
Ce qu’ils disent la plupart du temps c’est ceci: “Un tel a donné tant d’offrande, et un tel sert davantage que tel autre.” Ils disent à l’assemblée: “Ce frère n’a reçu la rémission des péchés que récemment, mais il a offert tant d’argent. Comme il a fait une grande contribution dès le départ, il continue de donner généreusement jusqu’à maintenant. Plus encore, il a donné tout ce qu’il possédait, et comme si ce n’était pas assez, il a même fait un prêt à la banque pour donner l’argent à l’église.” Ces gens ne sont autres que des hérétiques. C’est une fraude spirituelle que de ne demander que des offrandes lors des cultes. 
Se référant à Naaman, Élisée a dit au roi d’Israël “il saura qu’il y a un prophète en Israël”. Même quand nous faisons une réunion de réveil, nous devons prêcher l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Tout le monde doit croire en l’évangile de l’eau et de l’Esprit et ainsi être qualifié pour être béni par Dieu. Si quelqu’un croit en l’évangile de l’eau et de l’Esprit, alors il reçoit les bénédictions de Dieu. C’est pour cela que l’Église de Dieu, de ceux qui sont nés de nouveau, dit à tout le monde d’avoir foi en l’évangile de l’eau et de l’Esprit, plutôt que de demander des offrandes à l’Église. Vos offrandes suffiraient à subvenir aux besoins de la vie de nos ministres. Mais les saints de notre Église doivent aussi vivre, et donc comment l’Église pourrait-elle leur prendre des contributions financières? Pour que les saints couvrent les besoins de leur vie, ils ont tous besoin d’une maison. Si l’Église leur demander de vendre leurs maisons, où vivront-ils? Vous devez être en mesure de couvrir les besoins de votre vie avant de servir l’évangile du Seigneur. 
Cependant, si vous êtes pris dans les modèles des hérétiques, alors vous tomberez dans la pauvreté, car ils enseignent “Vendez vos maisons et donnez cela à l’église. Si vous louez une grande maison, alors déménagez dans une petite maison et donnez la différence à l’église. Prenez un prêt bancaire en hypothéquant vos salaires et donnez l’argent à l’église.” Les hérétiques enseignent comme cela, suggérant qu’une telle vie soit une vie digne qui plaise à Dieu. Donc quand les gens sont pris dans les filets des hérétiques d’aujourd’hui, ils ne peuvent que s’endetter. Ce qui est pire, c’est que leurs péchés restent intacts dans leurs cœurs. Ces gens qui exploitent l’assemblée pour de l’argent ne sont autres que les hérétiques qui résident dans les communautés chrétiennes. 
Comment pouvons-nous donc reconnaître les serviteurs de Dieu des faux enseignants, et comment pouvons-nous reconnaître la vraie Église de Dieu des fausses églises? Nous pouvons les séparer en regardant au fruit de leur foi et à l’évangile qui est diffusé. Au final, les hérétiques ne demandent que des contributions matérielles. Si vous leur donnez des contributions matérielles, vous serez traité avec toutes sortes d’honneurs, mais si vous ne pouvez pas leur donner tellement de contributions, alors loin d’être honoré, vous serez dédaigné. 
Qu’en est-il de l’Église de Dieu alors? Dédaigne-t-elle quelqu’un juste parce qu’il ne donne pas de contribution financière? Non, bien sûr que non! Cela revient à frapper quelqu’un qui est à terre. Pour servir Dieu avec vos possessions matérielles, vous devez avoir au moins quelques possessions pour démarrer. Comment pouvez-vous servir Dieu seulement des lèvres? Ce que nous devons réaliser c’est que les gens dans le christianisme d’aujourd’hui qui convoitent seulement les richesses, la célébrité, et les désirs de la chair, ne sont autres que les véritables hérétiques. 
Dans le passage des Écritures d’aujourd’hui, Guéhazi le serviteur d’Élisée a suivi Naaman, a pris de l’argent et des habits, et l’a fait en secret. Mais Élisée le serviteur de Dieu savait tout cela, mais il lui a quand même demandé où il était. Guéhazi mentit alors en disant “Ton serviteur n’est allé nulle part.” Cependant, Élisée savait exactement ce que Guéhazi avait fait, comme il lui a dit: “Mon esprit n’était pas absent, lorsque cet homme a quitté son char pour venir à ta rencontre. Est-ce le temps de prendre de l’argent et de prendre des vêtements, puis des oliviers, des vignes, des brebis, des bœufs, des serviteurs et des servantes?” (2 Rois 5:26). Dieu avait parlé au cœur d’Élisée au sujet de ce qui s’était passé. Élisée le serviteur de Dieu déclara alors à son serviteur Guéhazi: “Tu as abandonné l’œuvre de Dieu et recherché Mammon, donc tu seras puni par la lèpre. Tu es devenu un hérétique et seras maudit pour l’éternité.” Et cela s’est produit exactement comme Élisée l’avait dit. 
Même pour ceux qui ont reçu la rémission des péchés en croyant en l’évangile de l’eau et de l’Esprit, s’ils recherchent seulement Mammon comme Guéhazi, alors ils deviendront aussi des hérétiques. L’hérésie est quelque chose qui émerge dans le christianisme lui-même. Élisée a déclaré: “La lèpre de Naaman s’attachera à toi et à ta descendance pour toujours”, et la Bible dit que Guéhazi est sorti de la présence d’Élisée, est devenu lépreux, devenant blanc comme la neige. Aujourd’hui aussi, il y a de ces hérétiques dans les communautés chrétiennes. Cela signifie que leur cœur est lépreux. Si quelqu’un a du péché dans son cœur, et qu’il œuvre quand même comme pasteur, évangéliste, ou diacre dans son église et sa dénomination, alors il est lui-même un hérétique. Peu importe combien ces gens se qualifient eux-mêmes de chrétiens orthodoxes, ils sont des hérétiques du point de vue de Dieu. Tout ceux qui prêchent la Parole et ont des responsabilités dans l’église tout en ayant du péché dans leur cœur sont aussi des hérétiques. 
Les hérétiques recherchent seulement le gain matériel. C’est parce que Guéhazi a recherché seulement les richesses qu’il est devenu un hérétique. Tous ses descendants sont devenus lépreux. Ils ont tous souffert de la lèpre génération après génération. Si vous alliez dans une colonie de lépreux spirituels, vous verriez qu’elle est remplie des descendants de Guéhazi. Tout le monde dans la famille, du grand père au père et au fils, est lépreux. Personne ne sait quand cette malédiction de la lèpre s’arrêtera. 
Les hérétiques doivent maintenant se détourner de leur foi erronée et croire en l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Eux, aussi, doivent maintenant croire en l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Spirituellement parlant, ceux qui ont du péché dans leur cœur tout en professant croire en Jésus comme leur Sauveur sont des hérétiques. Beaucoup de chrétiens croient en Jésus comme leur Sauveur de façon vague, mais maintenant, ils doivent croire concrètement que Jésus a pris sur Lui les péchés de l’humanité en étant baptisé par Jean-Baptiste au Jourdain, est mort à la Croix, est ressuscité d’entre les morts, et est ainsi devenu notre vrai Sauveur. Parmi les chrétiens aujourd’hui, ceux qui ne croient pas en l’évangile de l’eau et de l’Esprit sont des hérétiques. Ces gens ne peuvent pas faire autrement que de rechercher Mammon, et leurs cœurs ne peuvent faire autrement que d’avoir des péchés. 
 


Y a-t-il du péché dans vos cœurs et le mien, qui croient maintenant en l’évangile de l’eau et de l’Esprit?


Non, il n’y a pas de péché dans nos cœurs Donc, les croyants en l’évangile de l’eau et de l’Esprit sont des chrétiens normaux devant Dieu. Par contre, parmi ceux qui fréquentent les églises de ce monde, beaucoup de gens sont devenus des hérétiques. Même s’il y a tant de chrétiens dans le monde entier et tant de gens professant croire en Jésus, les églises et les dénominations sont pleines d’hérétiques. La plupart du christianisme est marqué par des hérétiques. Bien que ces chrétiens clament que leurs rassemblements sont orthodoxes, ils sont en réalités hérétiques. Mais ce n’est pas de leur propre volonté qu’ils sont devenus hérétiques. Puisqu’ils ont été enseignés dans l’erreur, par des menteurs, ils ont fini par devenir des hérétiques. Quand vous parlez avec les dits “leaders chrétiens” parmi les Évangéliques, vous verrez qu’ils sont ignorants de l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Mais en dépit de cela, tant d’entre eux prêchent encore l’évangile du sang de la Croix seul, et croient en cet évangile erroné. Leur évangile ressemble au vrai mais est en fait différent de l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Il apporte seulement la malédiction sur les croyants parce que c’est cet évangile que le Seigneur a dénoncé: “Mais, quand nous-mêmes, quand un ange du ciel annoncerait un autre Évangile que celui que nous vous avons prêché, qu’il soit anathème! Nous l’avons dit précédemment, et je le répète à cette heure: si quelqu’un vous annonce un autre Évangile que celui que vous avez reçu, qu’il soit anathème!” (Galates 1:8-9). 
L’Église de Dieu est le rassemblement de ceux qui croient en l’évangile de l’eau et de l’Esprit. C’est le rassemblement de ceux qui ont été remis et sauvés des péchés du monde en croyant en l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Partout où les croyants en l’évangile de l’eau et de l’Esprit sont rassemblés dans ce monde, c’est l’Église de Dieu. Les membres de l’Église de Dieu sont ceux qui ont reçu la rémission des péchés en croyant en l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Comment ont-ils reçu la rémission des péchés? Ils l’ont obtenue en croyant en l’évangile de l’eau et de l’Esprit. 
Cependant, quand on demande aux hérétiques: “Comment avez-vous reçu la rémission des péchés”, ils disent “je l’ai reçu en croyant en le sang de la Croix.” Quand on leur demande à nouveau “N’avez-vous donc pas de péché? Votre conscience est-elle réellement sans péché ou pas?”, la plupart d’entre eux disent qu’ils ont des péchés. Quand leurs cœurs sont examinés en profondeur, il est évident que leurs péchés sont encore intacts en eux. Ces gens sont hérétiques. Ils ne connaissent pas l’évangile de l’eau et de l’Esprit, ni ne veulent y croire. Certains d’entre eux disent qu’ils connaissent aussi l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Mais quand on leur demande “Si vous connaissez cet évangile, parlez-en”, ils ne peuvent en réalité rien dire de cet évangile de l’eau et de l’Esprit. Certains peuvent être en mesure de parler de l’évangile de l’eau et de l’Esprit en bref, mais quand nous leur posons des questions, nous finissons par découvrir qu’ils ne connaissent pas vraiment cet évangile. 
Les apôtres du temps de l’Église Primitive avaient aussi l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Cet évangile, en d’autres termes, existait aussi au Temps Apostolique. Tout comme nous, l’apôtre Paul, l’apôtre Pierre, et l’apôtre Jean croyaient et prêchaient l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Cependant, au fil du temps le christianisme a été sécularisé. Constantin le Grand a déclaré le christianisme religion d’état de l’Empire Romain. A partir de là, l’évangile de l’eau et de l’Esprit disparut, et l’évangile du sang versé à la Croix seul a commencé à être accepté comme si c’était le véritable évangile. Après cela, la foi en l’évangile de l’eau et de l’Esprit a disparu, et tout le monde était reconnu chrétien s’il professait croire en Jésus. C’est pour cela qu’il y a tant d’hérétiques dans les communautés chrétiennes. 
Nous avons entendu beaucoup de pasteurs et d’évangélistes à l’étranger nous dire qu’ils avaient reçu la rémission des péchés en lisant nos livres. Ils ne nous l’ont pas écrit parce que nous leur aurions demandé d’écrire de tels témoignages. C’est parce qu’ils ont réellement reçu la rémission des péchés en croyant en l’évangile de l’eau et de l’Esprit qu’ils nous envoient des e-mails. C’est la raison pour laquelle nous menons notre ministère de la littérature. Même si nous ne les avons pas vus face à face, nous connaissons leur foi. Donc nous menons notre ministère de la littérature encore plus diligemment. En écrivant des livres, les traduisant, et les publiant, nous prêchons maintenant l’évangile de l’eau et de l’Esprit à chacun dans le monde entier. 
Même si nous sommes insuffisants, nous sommes toujours les serviteurs de Dieu et Son peuple. Ce sont les croyants en l’évangile de l’eau et de l’Esprit qui sont les vrais serviteurs de Dieu. Pendant que les ouvriers de Dieu servent l’évangile de l’eau et de l’Esprit en se consacrant eux-mêmes entièrement, les hérétiques, qui ne sont pas le peuple de Dieu, commettent seulement des fraudes spirituelles. Il y avait une chanson d’enfants en Corée qui disait: “♫ On m’a dit de croire en Jésus et d’aller à l’église, mais on m’a volé mes chaussures.” Quelqu’un a dû écrire cette chanson comme un jeu, mais les hérétiques n’ont leurs vues que sur votre argent. Ils cherchent toujours une occasion de tuer votre âme. Cependant, Dieu a mis sur la terre Ses saints qui croient en l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Et ces saints sauvent les âmes maintenant. Vous et moi sommes serviteurs de Dieu. N’est-ce pas une bénédiction merveilleuse? 
Laissez-moi vous dire clairement qui sont exactement les hérétiques: tous ceux qui ont fabriqué des doctrines chrétiennes à partir de leurs propres pensées, et qui disent que l’on doit croire selon ces doctrines, sont hérétiques. Ces gens ne s’occupent pas de ce que dit vraiment la Parole de Dieu. Ils mettent davantage l’accent sur l’éthique, la morale, et leur propre mode de pensée. Donc ils ont fait des doctrines chrétiennes selon leur mode de pensée, et ils approuvent ceux qui croient en Dieu selon ces doctrines. C’est là toute la question de la doctrine de la Croix dans le christianisme aujourd’hui. Ces chrétiens sont certains qu’ils ont déjà été sauvés en croyant en le sang de la Croix, et ils croient que les péchés quotidiens qu’ils commettent ensuite sont remis s’ils font des prières de repentance. Pour atteindre le salut parfait cependant, ils doivent mener une vie sainte et être sanctifiés. Donc ils disent que s’ils essaient d’être sanctifiés comme cela, ils seront complètement sanctifiés par Dieu à leur mort – c’est-à-dire qu’ils seront sans péché – et entreront dans le Royaume des Cieux. C’est ce que la plupart des chrétiens croient de nos jours. 
Puisque ces chrétiens ont fabriqué des doctrines chrétiennes à partir de leurs pensées confuses, et croient en ces doctrines, quand nous prêchons le baptême de Jésus en plus de Son sang au lieu de parler seulement du sang de la Croix, ils nous considèrent comme étranges et nous traitent d’hérétiques. Et ils disent que même s’ils ont encore des péchés en dépit de leur foi en Jésus, même ces pécheurs peuvent entrer au Ciel, puisqu’ils croient en Jésus. Par contre, les croyants en l’évangile de l’eau et de l’Esprit disent qu’ils n’ont pas de péché du tout, et c’est précisément pour cela que ces pécheurs chrétiens nous traitent d’hérétiques. A leurs yeux et selon le modèle de leur doctrine, c’est nous qui sommes hérétiques. Mais vu à travers le modèle de la Parole de Dieu, ce sont eux qui sont hérétiques, et nous sommes des croyants orthodoxes.
Comme vous pouvez le voir ici, le modèle de pensée humain est très dangereux. C’est pour cela que quiconque croit en Jésus doit rejeter ses propres pensées. Nous avons vu comment le Général Naaman a aussi rejeté ses propres pensées et s’est plongé dans le Jourdain sept fois selon les paroles du serviteur de Dieu, et comment, par conséquent, sa chair a été complètement guérie et est devenue comme la chair d’un jeune garçon. Nous devons rejeter nos pensées charnelles et écouter ce que Dieu dit, reconnaître Ses serviteurs, et écouter ce que ces serviteurs de Dieu nous disent. Et nous devons suivre l’évangile de l’eau et de l’Esprit. 
Étant donné que le christianisme entier est vraiment tombé dans la foi de l’hérésie, si je parlais de ce sujet trop crûment, au lieu de réaliser leur réalité, beaucoup de chrétiens m’attaqueraient férocement. Avec cela à l’esprit, je prévois d’expliquer la réalité de l’hérésie pas à pas sur la base de la Parole, pour qu’ils puissent comprendre. Je vais les amener à se détourner et à revenir au véritable évangile de l’eau et de l’Esprit. Je suis certain que Dieu accomplira cela. Je suis reconnaissant à Dieu de nous faire croire que Jésus a pris sur Lui tous nos péchés et les a effacés en étant baptisé par Jean-Baptiste au Jourdain, et d’avoir fait de nous Ses serviteurs en dépit de nos insuffisances. 
Maintenant que nous avons reçu la rémission des péchés en croyant en l’évangile de l’eau et de l’Esprit, nous devons consacrer nos cœurs et pensées à Dieu. Nous confier en Dieu c’est unir nos cœurs, nos pensées, et notre détermination avec la volonté de Dieu, nous offrant nous-mêmes à Dieu pour être utilisés par Dieu selon Sa volonté. C’est alors que Dieu nous utilise comme instruments de Sa justice. Si, cependant, nous n’offrons pas nos pensées et corps à Dieu même après avoir reçu la rémission des péchés, alors nos corps deviendront des instruments de péché. Si nous ne sommes pas vigilants, nous pourrions aussi devenir des Guéhazi. C’est possible, même pour nous, de devenir comme Guéhazi. 
Guéhazi avait travaillé avec Élisée, et il est quand même devenu un hérétique. Ayant reçu la rémission des péchés, si nous nous unissons à l’Église de Dieu et participons ensemble à l’œuvre qui soutient et sert Son évangile, nous serons aussi capables de vivre comme les serviteurs chéris de Dieu et serons approuvés comme bons et fidèles serviteurs de Son point de vue. Cependant, si nous ne le faisons pas, alors nous deviendrons comme Guéhazi et entendrons Dieu nous reprendre en disant “Chassez ces serviteurs inutiles”. Ce n’est pas parce que nous sommes spirituels, méritants, ou de bonne nature que nous pouvons servir le Seigneur. C’est quand nous offrons nos corps et nos pensées à Dieu qu’Il nous élève pour être utilisés, et c’est ainsi que nous devenons les instruments de Sa justice, après avoir reçu la rémission des péchés. Je vous exhorte tous à réaliser cela et à y croire. Ce n’est pas par notre propre volonté que quoi que ce soit de spirituel se fait. 
Vous devriez vous confier à Dieu. Laissez Dieu s’occuper de vous. Demandez-Lui de vous protéger et vous bénir. Même si vous et moi avons reçu la rémission des péchés, et peu importe combien nous pourrions être forts et déterminés, si nous ne nous confions pas à Dieu, nous ferons de nos corps des instruments d’iniquité pour pécher, “Ne livrez pas vos membres au péché, comme des instruments d’iniquité; mais donnez-vous vous-mêmes à Dieu, comme étant vivants de morts que vous étiez, et offrez à Dieu vos membres, comme des instruments de justice” (Romains 6:13). Il n’y a pas d’exception ici. C’est la même chose pour vous et moi aussi. A moins que je ne continue à faire l’œuvre de Dieu, je finirai aussi par devenir un instrument de péché. Quand cette réunion de réveil sera finie, je vais rentrer chez moi et travailler sur mon nouveau livre; quand j’aurai fini ce travail, j’irai au Centre de Formation des Disciples d’In-je pour y travailler; et lorsque nous referons une réunion de réveil, je serai là pour prêcher. Ainsi, je travaille sans cesse. Pourquoi? C’est parce que si je ne faisais pas cela, je deviendrais un instrument de péché. C’est pour cela que j’insiste tellement sur ce point avec vous. 
Pour nous tous ici, nos étudiants, nos sœurs, nos frères, nos ministres, et tous les autres aussi, ce à quoi nous nous consacrons détermine si nous devenons des instruments de justice ou des instruments de péché. Nous sommes tirés dans deux directions, spirituelle et charnelle. C’est la condition dans laquelle nous nous trouvons maintenant, ayant reçu la rémission des péchés. En fonction de la direction dans laquelle nous allons, notre camp est déterminé. Une fois que c’est déterminé, il est difficile de s’en détourner. Si un arbre penche beaucoup d’un côté, il tombera de ce côté là, “Quand les nuages sont pleins de pluie, ils la répandent sur la terre; et si un arbre tombe, au midi ou au nord, il reste à la place où il est tombé” (Ecclésiaste 11:3). Si vous penchez vers Dieu, alors vous deviendrez un serviteur de Dieu, mais si vous penchez vers le monde, alors vous deviendrez un serviteur du monde. C’est le carrefour que nous rencontrons après avoir reçu la rémission des péchés. Si nous laissons nos cœurs pencher vers le monde, même un peu, nous deviendrons des instruments du monde en peu de temps. 
Il y a une chanson en Corée qui est assez populaire, et ses paroles disent quelque chose comme cela: “Ne va pas trop loin, ♪car tu es une femme.” Il semble que cette chanson a été chantée à partir de l’inquiétude d’une mère pour sa fille. “Ne va pas trop loin, car tu ne pourras pas rentrer à la maison, car tu es une femme.” Il est facile pour une femme d’être blessée et abandonnée dans ce monde dangereux. Mais cela signifie-t-il que les frères soient libres du monde? 
Spirituellement parlant, nous sommes tous sœurs devant Dieu. Nous sommes l’épouse de Jésus. Voulez-vous essayer? Allez et essayez d’appeler le Rev. Park: “Soeur Park”. Mes chers croyants, nous ne devons pas aller trop loin dans le monde. En faisant l’œuvre de Dieu, certains d’entre nous peuvent être tentés et s’éloigner pour un peu de temps, mais nous devons tous revenir à l’Église de Dieu aussi vite que possible. Pourquoi? Parce que spirituellement parlant, nous sommes tous des femmes, nous sommes faibles, nous sommes facilement blessés, et si quelque chose va mal, nous nous trouvons incapables de défendre notre foi et devenons les serviteurs de nos ennemis. C’est pour cela qu’il y a des réunions à l’Église de Dieu, des cultes, et des réunions de réveil. Nous devrions-nous rassembler aussi souvent que possible pour former notre propre culture de justes, et y trouver notre joie. 
Je dois partir et rentrer chez moi demain. Mon cœur est déjà attristé. Cependant, même si nous nous séparons, la Parole de Dieu que nous avons partagée reste dans nos cœurs. Une fois de retour chez nous, nous allons de nouveau nous occuper des tâches qui nous incombent. Alors que nous faisons l’œuvre de Dieu constamment, cela peut être dur pour nous et nous pouvons être épuisés parfois. Donc, alors que nous devons tous travailler diligemment, n’oublions pas de prendre une pause de temps en temps. 
Les hérétiques insistent sur leur assemblée pour qu’elle leur donne seulement des possessions matérielles. C’est parce que pour ceux qui ne croient pas en l’évangile de l’eau et de l’Esprit, c’est précisément le fruit de leur foi. Par contre, tout ce que je veux demander à chacun d’entre vous, c’est de faire l’œuvre de Dieu. Vous pouvez être un laïc, mais si c’est possible, je vous demander de participer à cette œuvre du service du Seigneur, ensemble. Puisqu’il n’y a pas assez d’ouvriers, les adolescents et même les enfants de l’École du dimanche doivent devenir des ouvriers. S’il y avait assez d’ouvriers, les adultes auraient tout fait. Mais il n’y a pas assez de travailleurs, et c’est pour cela que je vous demande de travailler aussi pour le Seigneur. 
J’espère et prie que vous serez tous fidèles à l’œuvre du Seigneur jusqu’à la mort.