Sermons

Sujet 6: Hérésie

[6-17] À cette heure demain, vous saurez ce qu’est le vrai salut ( 2 Rois 7:1-20 )

À cette heure demain, vous saurez ce qu’est le vrai salut
( 2 Rois 7:1-20 )
“Élisée dit: Écoutez la parole de l’Éternel! Ainsi parle l’Éternel: Demain, à cette heure, on aura une mesure de fleur de farine pour un sicle et deux mesures d’orge pour un sicle, à la porte de Samarie. L’officier sur la main duquel s’appuyait le roi répondit à l’homme de Dieu: Quand l’Éternel ferait des fenêtres au ciel, pareille chose arriverait-elle? Et Élisée dit: Tu le verras de tes yeux; mais tu n’en mangeras point. Il y avait à l’entrée de la porte quatre lépreux, qui se dirent l’un à l’autre: Quoi! Resterons-nous ici jusqu’à ce que nous mourions? Si nous songeons à entrer dans la ville, la famine est dans la ville, et nous y mourrons; et si nous restons ici, nous mourrons également. Allons nous jeter dans le camp des Syriens; s’ils nous laissent vivre, nous vivrons et s’ils nous font mourir, nous mourrons. Ils partirent donc au crépuscule, pour se rendre au camp des Syriens; et lorsqu’ils furent arrivés à l’entrée du camp des Syriens, voici, il n’y avait personne. Le Seigneur avait fait entendre dans le camp des Syriens un bruit de chars et un bruit de chevaux, le bruit d’une grande armée, et ils s’étaient dit l’un à l’autre: Voici, le roi d’Israël a pris à sa solde contre nous les rois des Héthiens et les rois des Égyptiens pour venir nous attaquer. Et ils se levèrent et prirent la fuite au crépuscule, abandonnant leurs tentes, leurs chevaux et leurs ânes, le camp tel qu’il était, et ils s’enfuirent pour sauver leur vie. Les lépreux, étant arrivés à l’entrée du camp, pénétrèrent dans une tente, mangèrent et burent, et en emportèrent de l’argent, de l’or, et des vêtements, qu’ils allèrent cacher. Ils revinrent, pénétrèrent dans une autre tente, et en emportèrent des objets qu’ils allèrent cacher. Puis ils se dirent l’un à l’autre: Nous n’agissons pas bien! Cette journée est une journée de bonne nouvelle; si nous gardons le silence et si nous attendons jusqu’à la lumière du matin, le châtiment nous atteindra. Venez maintenant, et allons informer la maison du roi. Ils partirent, et ils appelèrent les gardes de la porte de la ville, auxquels ils firent ce rapport: Nous sommes entrés dans le camp des Syriens, et voici, il n’y a personne, on n’y entend aucune voix d’homme; il n’y a que des chevaux attachés et des ânes attachés, et les tentes comme elles étaient. Les gardes de la porte crièrent, et ils transmirent ce rapport à l’intérieur de la maison du roi. Le roi se leva de nuit, et il dit à ses serviteurs: Je veux vous communiquer ce que nous font les Syriens. Comme ils savent que nous sommes affamés, ils ont quitté le camp pour se cacher dans les champs, et ils se sont dit: Quand ils sortiront de la ville, nous les saisirons vivants, et nous entrerons dans la ville. L’un des serviteurs du roi répondit: Que l’on prenne cinq des chevaux qui restent encore dans la ville,-ils sont comme toute la multitude d’Israël qui y est restée, ils sont comme toute la multitude d’Israël qui dépérit,-et envoyons voir ce qui se passe. On prit deux chars avec les chevaux, et le roi envoya des messagers sur les traces de l’armée des Syriens, en disant: Allez et voyez. Ils allèrent après eux jusqu’au Jourdain; et voici, toute la route était pleine de vêtements et d’objets que les Syriens avaient jetés dans leur précipitation. Les messagers revinrent, et le rapportèrent au roi. Le peuple sortit, et pilla le camp des Syriens. Et l’on eut une mesure de fleur de farine pour un sicle et deux mesures d’orge pour un sicle, selon la parole de l’Éternel. Le roi avait remis la garde de la porte à l’officier sur la main duquel il s’appuyait; mais cet officier fut écrasé à la porte par le peuple et il mourut, selon la parole qu’avait prononcée l’homme de Dieu quand le roi était descendu vers lui. L’homme de Dieu avait dit alors au roi: On aura deux mesures d’orge pour un sicle et une mesure de fleur de farine pour un sicle, demain, à cette heure, à la porte de Samarie. Et l’officier avait répondu à l’homme de Dieu: Quand l’Éternel ferait des fenêtres au ciel, pareille chose arriverait-elle? Et Élisée avait dit: Tu le verras de tes yeux; mais tu n’en mangeras point. C’est en effet ce qui lui arriva: il fut écrasé à la porte par le peuple, et il mourut.”
 

Aujourd’hui, nous lisons tout le chapitre sept de 2 Rois. Israël était envahi par la Syrie, et était maintenant retiré dans sa capitale, la ville de Samarie. Cette ville de Samarie était entourée par l’armée de Syrie et coupée de tous vivres, et tout le monde dans la cité souffrait de famine mortelle. Donc le prix de la nourriture était très élevé (2 Rois 6:25). Même les haricots sauvages et les ânes, que le peuple d’Israël ne mangeait pas en temps normal, étaient vendus à prix élevé. Un sicle d’argent dans la monnaie israélienne de ce temps valait à peu près le salaire de quatre jours de travail pour un ouvrier moyen. Donc pour acheter un pot d’haricots sauvages, un ouvrier devait payer l’équivalent de 20 jours de travail, et quasiment son salaire annuel entier pour un âne. Cela montre le peu qu’avaient les gens d’Israël à ce moment là. 
Comme l’état de siège se poursuivait, des choses terribles se passaient à l’intérieur de la ville de Samarie. Les gens dans la cité avaient si faim qu’ils devenaient fous. Une fois, deux femmes avaient décidé de tirer au sort et de manger leurs propres enfants tour à tour, et l’un des enfants a effectivement été mangé. Ayant tiré au sort leurs propres enfants, elles avaient mangé d’abord l’enfant d’une femme, et le lendemain, elles devaient manger l’enfant de l’autre femme. Mais la mère de l’enfant qui était encore en vie, une fois que sa faim a été un peu calmée après avoir mangé l’enfant de l’autre femme, revint à son bon sens et cacha son enfant. Donc une bagarre tumultueuse éclata entre eux. Entendant cela, le roi d’Israël déchira ses vêtements et pleura. Même s’il était roi d’Israël, il était complètement impuissant puisqu’il n’y avait rien qu’il puisse faire, devant une situation aussi désespérée où il ne pouvait qu’attendre que tout le monde meure dans la ville. 
Cependant, à ce moment là, quand Israël faisait face à une crise si grave à cause de l’invasion de la Syrie, le serviteur de Dieu apporta Sa Parole en disant “A cette heure-ci demain, le grain abondera dans la ville.”
 

L’arrière plan de l’émergence des hérétiques dans le christianisme d’aujourd’hui

La raison pour laquelle je donne ce sermon aujourd’hui c’est qu’il y a trop d’hérétiques dans le christianisme d’aujourd’hui. En fait, l’origine des hérétiques et la raison pour laquelle les hérétiques ont émergé dans le christianisme d’aujourd’hui remontent aux jours de Jéroboam. Jéroboam était le premier roi d’Israël, mais il cherchait seulement à satisfaire son envie charnelle. Cela a conduit tous les israélites à devenir des hérétiques. A l’origine, Jéroboam ne devait pas succéder au trône d’Israël. Un successeur légitime au trône d’Israël devait venir de la maison de Juda, et plus spécifiquement, être un descendant de David. Ceci parce que Dieu l’avait promis à David. En ce temps là, Roboam, le fils de Salomon, était le seul successeur légitime au trône d’Israël.
Cependant, le roi Salomon avait adoré les idoles à tel point que Dieu donna une partie d’Israël à Jéroboam. Cet homme appelé Jéroboam était à l’origine un officier de la cour de Salomon, qui avait dirigé la construction du palais. Néanmoins, Dieu l’a établi comme roi du royaume du nord d’Israël. Dans le royaume du sud de Juda, par contre, Dieu s’assura que les tribus de Juda et de Benjamin restent loyales à Roboam le fils de Salomon. Par conséquent, le peuple d’Israël était maintenant divisé entre le royaume du nord d’Israël et le royaume du sud de Juda, pendant l’époque du royaume divisé. Avant cela, Israël était une nation, mais maintenant, elle était divisée en deux parties. Donc il y avait maintenant deux rois en Israël 
Jéroboam n’était pas de la famille royale. Vous devriez être pleinement conscient que cela vient du fait que Salomon ait adoré les idoles que Dieu a divisé le peuple en deux et donné une partie à Jéroboam. C’est ainsi que Jéroboam est devenu roi d’Israël. Au sud, le fils de Salomon nommé Roboam devint roi, pendant qu’au nord c’est Jéroboam devint roi. 
Cependant, Jéroboam avait un sérieux problème de gouvernement. Une fois qu’il a accédé au trône du royaume du nord d’Israël, il devait prendre des mesures spéciales pour maintenir son trône et son pouvoir, peu importe ce qu’il fallait sacrifier. C’était la position du roi Jéroboam. Puisque le roi Jéroboam n’était pas un descendant de David, il s’inquiétait encore davantage après avoir accédé au trône. Puisque Dieu avait trouvé Son plaisir en David, Il avait promis qu’Il donnerait le trône d’Israël aux descendants de David et qu’ils le garderaient. Jéroboam le savait très bien, donc quand il devint roi d’Israël, il devait faire quelque chose pour maintenir son trône. 
Ce qu’il a fait c’est changer toutes les institutions que Dieu avait établies depuis longtemps. En Israël, seuls les descendants de Lévi pouvaient devenir sacrificateurs ou Souverains Sacrificateurs, mais le roi Jéroboam désigna sacrificateurs quiconque voulait le devenir, même parmi le commun du peuple. Il remplaça aussi Dieu Yahvé par des veaux d’or, et changea la date du Jour de l’Expiation pour le quinzième jour du huitième mois au lieu du dixième jour du septième mois. Même si le Temple de Dieu était situé dans une seule ville en Israël, Jérusalem, Jéroboam bâtit des sanctuaires à Béthel et à Dan, induisant et corrompant le peuple du royaume du nord d’Israël pour qu’il offre des sacrifices à Dieu là, au lieu du Temple de Jérusalem. Après avoir bâti des sanctuaires à Dan et Béthel, Jéroboam désigna alors des gens ordinaires au sacerdoce, et amena son peuple à remplacer Dieu Yahvé, le Dieu des Israélites, par des veaux d’or et à les adorer comme leurs dieux. De sa propre volonté, il devint un hérétique, quelqu’un que Dieu avait en horreur. Dans sa tentative de garder le trône, il finit par non seulement marcher dans la voie des hérétiques lui-même, mais il conduisit aussi le peuple d’Israël sur cette voie. 
Les gens d’Israël ont différentes fêtes. La plus grande de ces fêtes n’est autre que la Pâque. Marquant le jour où Dieu a fait sortir le peuple d’Égypte, c’est le moment où tout le peuple d’Israël se mit en mouvement. Une autre fête avait lieu le septième mois du calendrier juif. Le septième mois en Israël correspond à octobre du calendrier actuel, et c’est le mois de la reconnaissance lorsque les grains sont récoltés et stockés, et l’adoration en reconnaissance est donnée à Dieu. Le premier jour du septième mois, on sonnait de la trompette pour déclarer ce mois comme le mois des fêtes, et c’était en ce mois qu’on trouvait la Fête des Semaines – c’est-à-dire la Fête des Tabernacles, tout comme le Jour de l’Expiation. Les gens voyagent beaucoup lorsque c’est les fêtes, pour être réunis avec leurs familles. En Israël aussi, quand ces fêtes arrivaient, tous les gens se rassemblaient au Temple d’Israël. Bien qu’Israël ait été désormais divisé entre le royaume du nord et le royaume du sud, tous les israélites étaient supposés retourner à Jérusalem pour les fêtes, et donc cela causait beaucoup de souci à Jéroboam. 
Cette question est apparue comme le plus grand souci pour le règne du roi Jéroboam. C’est parce que si son peuple allait dans le royaume du sud pour faire des sacrifices, les israélites du nord et du sud auraient pu s’unir et se rebeller contre le roi Jéroboam. Jéroboam avait accédé au trône temporairement seulement parce que le roi Salomon avait commis tant d’idolâtrie. Dieu avait permis que cela arrive pour un temps à cause des péchés commis par le roi Salomon, et donc il était bien possible qu’une fois que les gens réalisent que Jéroboam n’avait pas le sang de la maison de Juda, ils le tuent et reviennent vers le roi Roboam. Donc Jéroboam devait prendre une décision radicale pour éviter que les gens du royaume du nord d’Israël ne se rendent au temple de Jérusalem pour adorer, puisqu’il se trouvait dans le royaume du sud. 
Dans ce but, il commença par changer le Jour de l’Expiation du dixième jour du septième mois au quinzième jour du huitième mois; il fit ensuite des sacrificateurs parmi les gens ordinaires qui le voulaient, même si seuls les descendants de Lévi pouvaient être désignés au sacerdoce; et il remplaça aussi Dieu Yahvé par des veaux d’or et amena son peuple à s’incliner devant eux et à brûler de l’encens pour les adorer. C’est le processus par lequel Jéroboam et le peuple d’Israël ont fini par devenir des hérétiques devant Dieu. C’est ainsi que Jéroboam est non seulement devenu un hérétique lui-même, mais il a aussi conduit le peuple d’Israël sur la voie de l’hérésie. Et son impact indélébile influence toujours beaucoup de leaders dans les communautés chrétiennes. Nous devons tous réaliser ce fait, que le christianisme d’aujourd’hui reprend clairement et suit les péchés de Jéroboam.
Le vrai Dieu d’Israël est Dieu Yahvé. Le nom de ce Dieu en hébreu est “Yahweh”. Le roi Jéroboam avait remplacé ce Dieu Yahweh par des veaux d’or pour être adorés comme dieux. Donc vous devez réaliser ici combien son péché était grave. Ayant fait des veaux d’or à des endroits choisis, il dit au peuple du royaume du nord d’Israël: “Ce sont les dieux qui vous ont conduit. Ces veaux d’or sont vos dieux.” Amenant ainsi son peuple à servir les veaux d’or comme leurs dieux, Jéroboam les a tous conduits dans l’hérésie. 
Comme Israël fut à l’origine fondé par les douze fils de Jacob, il y avait douze tribus, et parmi ces tribus, seule la tribu de Lévi pouvait être désignée au sacerdoce de Dieu. Cependant, le roi Jéroboam désigna des gens ordinaires au sacerdoce, et en faisant cela il a détruit l’institution du sacerdoce établie et réglée par Dieu. Jéroboam a aussi bâti des sanctuaires à Dan et Béthel au lieu de Jérusalem, y a placé des veaux d’or, et a amené son peuple à les adorer comme leurs dieux. Il changea tous le système sacrificiel du salut établi par Dieu pour la gloire de sa propre chair. 
Spirituellement parlant, donc, le roi Jéroboam est le premier hérétique responsable d’avoir conduit les chrétiens d’aujourd’hui dans l’hérésie. Nous devons identifier la cause de l’émergence des hérétiques dans le christianisme d’aujourd’hui à partir des péchés de Jéroboam, comprendre cette cause, et nous tenir éloignés de ses péchés. C’est parce qu’aujourd’hui même, beaucoup de leaders chrétiens essaient de satisfaire leur propre envie avec la même motivation et la même foi que le roi Jéroboam. Pour gratifier leur désir charnel, ils croient en des doctrines chrétiennes sans fondement de leur propre fabrication, et en faisant cela, ils changent les chrétiens d’aujourd’hui en hérétiques devant Dieu. 
 

Que nous dit le fait que le roi Jéroboam ait remplacé Dieu Yahvé par des veaux d’or au sujet de la condition spirituelle du christianisme moderne aujourd’hui?

Maintenant comme auparavant, un veau d’or est un symbole de richesse et de pouvoir. Tout comme Jéroboam, les chrétiens aujourd’hui essaient aussi de satisfaire leur désir charnel. En d’autres termes, bien que les hérétiques existant dans les communautés chrétiennes d’aujourd’hui professent croire en Jésus comme leur Sauveur, en réalité, ils demandent seulement de l’argent à leur assemblée, pour satisfaire leur envie charnelle. Donc, même parmi les dits leaders chrétiens, ceux qui enseignent leurs adeptes à demander seulement à Dieu des bénédictions charnelles sont des hérétiques qui sont tombés dans les péchés de Jéroboam. Autrement dit, ces gens ont remplacé la vraie foi chrétienne, qui croit en Jésus comme le Sauveur, par une foi envieuse, et dans ce processus ils ont amené les chrétiens à s’incliner devant les veaux d’or comme leurs dieux, tout comme le roi Jéroboam aux temps anciens. Dès le commencement, ils ont suivi les désirs de leur propre chair. 
Mais puisque ces gens dominent maintenant le christianisme aujourd’hui, les chrétiens de par le monde ne voient pas de problème du tout à leur foi et leurs croyances, même s’ils adorent en réalité des veaux d’or. Donc les chrétiens d’aujourd’hui ne réalisent pas qu’ils sont eux-mêmes devenus des hérétiques devant Dieu à cause de leur fausse foi qui a abandonné l’évangile de l’eau et de l’Esprit établi par Dieu. La plupart des leaders chrétiens aujourd’hui ne connaissent pas l’évangile de l’eau et de l’Esprit, et à la place ils conduisent leur assemblée à adorer des veaux d’or. C’est pour cela que Dieu reprend les chrétiens d’aujourd’hui si sévèrement et leur dit de croire en l’évangile de l’eau et de l’Esprit que le Seigneur a donné. En bref, parce que les chrétiens de nos jours sont devenus des hérétiques spirituels du point de vue de Dieu, Dieu a permis aux faux prophètes de les tromper par de faux miracles et des bénédictions charnelles. 
 

L’œuvre bénie de Dieu qui s’est produite en un seul jour

Nous venons de lire 2 Rois chapitre sept, et ce passage est la parole de Dieu rapportant ce qui s’est passé en un seul jour. Cette bénédiction merveilleuse qui a eu lieu autour de la ville de Samarie s’est réalisée en un seul jour, tout comme le serviteur de Dieu l’avait dit. Élisée avait prophétisé qu’à la même heure le lendemain, une mesure de farine se vendrait un sicle à la porte de Samarie et deux mesures de grain pour un sicle, et Dieu fit exactement ce qu’Il avait promis par Son serviteur. Le serviteur de Dieu prophétisait que les grains, qui étaient si chers désormais, allaient être si abondants dans un seul jour qu’ils seraient vendus à des prix si bas. Les gens d’Israël devaient être étonnés d’entendre cette Parole de promesse de Dieu, mais malgré cela, ils n’ont pas rejeté cette Parole, car ils ne pouvaient s’appuyer que sur Dieu dans cette souffrance extrême. Mais il y a un homme qui n’a pas écouté les paroles d’Élisée et n’y a pas cru, un officier sur qui le roi d’Israël s’appuyait, et il s’opposa à Dieu et à Son serviteur. 
La Parole de Dieu qu’Élisée le serviteur de Dieu donna devait s’accomplir dans les 24 heures. Donc l’un des officiers israélite n’a pas cru en lui, se demandant comment une telle chose pourrait se produire, et douta de la faisabilité de ce qu’Élisée avait dit, pensant “Comment cela est-il possible, même si Élisée est le serviteur de Dieu et a donné la Parole de Dieu Yahvé?” L’officier ne pouvait pas croire en ce que Dieu avait dit par Élisée, disant comment une telle chose pourrait se produire même si le Seigneur faisait des fenêtres dans le ciel. Même si Yahvé avait promis par Élisée qu’Il ferait abonder la nourriture pour les israélite d’ici la même heure le lendemain, l’officier dit à l’homme de Dieu: “Regarde, si le Seigneur faisait des fenêtres dans le ciel, cela pourrait-il se faire?” Dans ses pensées charnelles, il pensait que c’était absolument impossible. Il ne croyait pas les paroles du serviteur de Dieu, se demandant comment une telle chose pouvait se passer même si Dieu Yahvé faisait des fenêtres dans le ciel, étant donné combien la situation de guerre était désespérée, combien la ville de Samarie était entourée par l’armée Syrienne, et combien les gens et soldats dans la ville mourraient de faim par manque de nourriture. 
Cet homme, même s’il était un officier en Israël, ne croyait pas en la Parole du Tout-Puissant Dieu Yahvé donnée par Son serviteur, mais il pensait que c’était tout simplement impossible. Dans sa pensée charnelle, il pensait que dans la condition prévalente, même le Dieu d’Israël ne pouvait pas amener une telle chose à se produire. Donc il méprisa les paroles d’Élisée, se demandant comment Yahvé pourrait faire cela même s’il faisait des fenêtres dans le ciel. Il s’en prenait à Élisée pour avoir dit une chose si impossible. Élisée lui dit alors qu’il le verrait de ses propres yeux à la même heure le lendemain, mais qu’il n’en mangerait pas. Et le lendemain, tout comme Dieu l’avait dit par Son serviteur, un miracle surnaturel se produisit. 
 


Le peuple d’Israël menait sa vie de foi contre la volonté de Dieu


Le Seigneur Dieu était le Roi de Son peuple Israël Il régnait Lui-même sur eux par Ses serviteurs. Vers la fin de l’ère des Juges, cependant, le peuple d’Israël commença à demander un roi humain pour régner sur eux. Voyant comment les nations voisines avaient des armées puissantes sous le règne de monarques, les Israélites demandèrent à Samuel, le dernier Juge, de nommer quelqu’un d’exceptionnel parmi eux roi d’Israël. Comme Dieu n’était pas visible à leurs yeux de la chair, ils voulaient le règne visible d’un monarque humain. Le peuple d’Israël voulait aussi être dirigé par un roi pour vaincre ses ennemis et établir une nation forte par eux-mêmes. Cependant, Dieu voulait être le Dieu qui ne changerait jamais pour le peuple d’Israël. Donc, Il leur dit par le prophète Samuel que s’ils établissaient un roi humain, ils seraient ses esclaves, subiraient le travail forcé, et seraient chargés du fardeau de taxes. 
En dépit de cela, le peuple d’Israël continua de demander un roi humain jusqu’à la fin, et donc Dieu dit à Samuel de le leur accorder. Samuel oint alors Saül, fils de Kush, un homme de la tribu de Benjamin, comme premier roi d’Israël. Saül était un homme impressionnant. Il était si grand que la plupart des gens ne lui arrivaient qu’aux épaules (1 Samuel 9:1-2). Mais Dieu voulait établir David comme roi d’Israël plutôt que Saül. Donc après la mort de Saül, David devint le roi d’Israël. 
Une fois que David a accédé au trône, Israël était uni du nord au sud et devint très prospère. Salomon prospéra grâce aux tributs payés par les pays voisins d’Israël. La fondation de cette prospérité avait été posée par son père le roi David en menant la guerre et les conquêtes. Donc il est dit que pendant le règne de Salomon, l’argent était utilisé aussi communément que les pierres (1 Rois 10:27). 
Le roi David croyait en Dieu Yahvé, Le suivant comme une brebis suit son berger (Psaume 23:1). Même s’il était le roi, il cherchait l’approbation de Dieu en toute chose, écoutait les paroles des sacrificateurs et des prophètes, croyait en la Parole de Dieu qu’il entendait par Ses prophètes, et menait sa vie comme Dieu le voulait. A la différence de David, cependant, Salomon ne se confiait pas en Dieu Yahvé ni ne s’appuyait vraiment sur Lui. Plutôt, il s’appuyait sur sa propre sagesse, et il essayait de maintenir la paix par ses mariages, en acceptant les princesses des pays puissants comme l’Égypte pour femmes. Quand ces princesses étrangères venaient en Israël pour se marier avec Salomon, elles apportaient leurs idoles nationales. Par conséquent, non seulement la cour d’Israël, mais aussi la nation entière devint une exposition d’idoles étrangères. 
Après le roi Salomon, son fils Roboam accéda au trône. Comme Dieu avait promis à David qu’Il amènerait ses descendants à la succession au trône, Roboam devint roi. Mais Roboam adorait aussi des idoles, suivant les traces de son père Salomon. Donc Dieu divisa Israël en deux à cause des péchés de Salomon. Israël fut donc divisé entre le royaume du nord d’Israël et le royaume du sud de Juda, et le trône du royaume du nord revint à Jéroboam, qui était un officier de Salomon. Cependant, comme je l’ai expliqué il n’y a pas longtemps, le roi Jéroboam s’inquiétait que son peuple puisse retourner dans le royaume de Juda, et il fit donc des veaux d’or, en plaça un à Dan et un à Beersheba à la frontière sud, et il déclara que c’étaient les dieux qui avaient sauvé le peuple d’Israël de l’Égypte. Par conséquent, il devint le pire ennemi de Dieu. Ce qui est important pour nous ici c’est que les croyants chrétiens d’aujourd’hui sont aussi devenus des hérétiques devant Dieu en tombant dans le piège tendu par Jéroboam. 
C’est ainsi que le peuple d’Israël, conduit par le roi Jéroboam en premier plan, s’est mis à adorer les idoles et suivre ses péchés. Ils étaient maintenant devenus de terribles hérétiques du point de vue de Dieu, proche de ne plus pouvoir revenir. Dieu avait leurs péchés en horreur. Donc pour que Jéroboam le roi du royaume du nord d’Israël et son peuple se repentent, Dieu envoyait des armées étrangères des pays voisins, y inclus l’armée Syrienne, et les punissait. Quand le peuple d’Israël était sur le point de récolter ses grains, les armées étrangères les envahissaient et prenaient toute la récolte. Les israélites vivaient sous les invasions constantes des ennemis. Cependant, pendant la période où ils étaient dirigés par des rois craignant Dieu, Dieu donnait la paix à Israël. Mais lorsque les israélites adoraient les idoles et suivaient les péchés de Jéroboam, ce que Dieu avait en horreur, Il les punissait et rendait leur vie misérable pour les amener à la repentance. Dieu Yahvé permettait toutes ces souffrances pour que le peuple d’Israël vive en s’appuyant sur Lui et Lui faisant confiance à Lui seul. 
Bien que c’était le désir de Dieu Yahvé de devenir le vrai Dieu et le vrai bon Berger pour tout le peuple d’Israël, les israélites voulaient constamment abandonner ce Dieu, aller sur leur voie indépendante, et adorer des veaux d’or. En opposition à David, qui adorait Son Dieu Yahvé en chantant: “L’Éternel est mon berger, je ne manquerai de rien”, le peuple d’Israël pensait qu’il n’avait plus besoin de Dieu Yahvé comme berger. En bref, ils ne voulaient pas que Dieu Yahvé soit leur berger. De façon basique, le peuple d’Israël disait à Dieu: “Si nous n’avons rien à manger, nous travaillerons la terre. Si nous n’avons pas d’eau, nous nous irriguerons en faisant des réservoirs. Donc ne viens pas interférer dans nos affaires. C’est si ennuyeux!”
Caïn avait abandonné la présence de Dieu pour demeurer dans le pays de Nod à l’est d’Éden, et ce désir d’abandonner Dieu est le péché de ceux qui sont nés comme descendants d’Adam. Cependant, le peuple d’Israël n’aurait jamais pu survivre sans l’aide de Dieu Yahvé. Étant donnée la puissance des pays voisins, il n’était pas possible à une aussi petite nation qu’Israël de survivre par ses propres forces. Mais en dépit de cela, le peuple d’Israël ne le reconnaissait pas, et donc ils pensaient qu’ils n’avaient pas besoin de la puissance de Dieu. Loin d’avoir besoin de l’aide de Dieu, ils souhaitaient qu’Il puisse cesser d’interférer dans leurs vies. Les israélites étaient convaincus que leurs vies leur appartenaient. 
Ignorant les bénédictions de Dieu Yahvé qui les avait conduits hors d’Égypte, les avait sauvés des péchés du monde, et les avait protégés pour qu’ils prospèrent, le peuple d’Israël suivait les péchés de Jéroboam, n’aimant plus Dieu. Même si dans la chair ils étaient les descendants d’Abraham, spirituellement, ils n’étaient plus le peuple de Dieu. 
Malgré cela, Dieu les exhortait toujours à revenir, leur disant: “Il y a une promesse que j’ai faite à Abraham. Je lui ai promis que pour ses descendants, pour ceux qui sont circoncis, je serai leur Dieu. Je veux être votre Dieu et Berger, et lorsque vos ennemis vous envahiront, je vous protégerai. Je suis Yahvé votre Seigneur Dieu. Sachez cela dans votre vie. Comment pouvez-vous mener votre vie sans croire en Moi, votre Dieu? N’avez-vous pas mis des veaux d’or à Ma place, et ne les adorez-vous pas comme vos dieux maintenant même?”
Du point de vue de Dieu, tout le monde est né à Son image, et donc tout le monde doit vivre en craignant Dieu. Chacun doit s’appuyer sur quelque chose en menant sa vie. Combien est-ce insensé de s’appuyer sur des veaux d’or au lieu de Dieu Yahvé, et quelle vie aveugle spirituellement que cette vie? Même si Dieu avait protégé les israélites et les avait bénis, ils ont abandonné ce Dieu et adoré des veaux d’or à la place, et c’est pour cela qu’ils ne pouvaient recevoir ni la bénédiction matérielle ni la bénédiction spirituelle de Dieu. 
 

Quel est le point de vue de Dieu sur chacun?

Quand le peuple d’Israël était entouré de ses ennemis, certains parents ont même mangé leurs propres enfants. Il est absolument impératif que nous réalisions combien chacun est méchant, et combien nous sommes méchants, pour que nous croyions en la justice de Dieu. Quand la ville de Samarie fut à court de nourriture à cause du siège, certaines femmes ont mangé leurs propres enfants, tour à tour. Il est écrit: “Cette femme-là m’a dit: Donne ton fils! nous le mangerons aujourd’hui, et demain nous mangerons mon fils. Nous avons fait cuire mon fils, et nous l’avons mangé. Et le jour suivant, je lui ai dit: Donne ton fils, et nous le mangerons. Mais elle a caché son fils.” (2 Rois 6:28-29).
Le roi d’Israël était dévasté d’entendre cette tragédie. Mais il n’y avait rien qu’il puisse faire pour son peuple. La nature humaine est telle que tout le monde ferait cuire et mangerait ses propres enfants s’il n’avait rien à manger. Cette image affreuse n’est-elle pas la vôtre et la mienne? Si vous et moi avions faim depuis des jours, et que nous avions si faim que nous commencions à halluciner, n’aurions-nous pas aussi fini comme ces femmes israélites? Regardez à vous-même. Vous et moi sommes plus que capables de commettre cette atrocité. C’est parce que tout le monde est méchant, au même point. Si nous avions vraiment faim à en mourir, vous et moi pourrions très bien nous retrouver à faire ce que les femmes ont fait ici. 
L’histoire dont je vais vous parler est un récit authentique. Il y a longtemps, une année d’extrême famine, un fils revint du champ, et sa mère lui dit: “Fils, j’ai vu un agneau qui courait dans la cour, alors je l’ai tué et l’ai fait cuire dans une grande marmite pour toi. Viens, et mange-le.” Donc le fils vint dans la cuisine et ouvrit la marmite, et là il vit son propre fils bouilli, mort. Sa mère plus âgée avait tellement faim que son petit-fils avait l’air d’un agneau à ses yeux. 
Avez-vous vu un film appelé Alive (NdT Vivant)? Ce film retrace ce qui s’est réellement produit lorsqu’un avion transportant des joueurs de l’équipe d’Uruguay de rugby s’est écrasé dans les Montagnes des Andes, en racontant l’histoire des survivants. Quand les survivants ne trouvaient rien à manger dans le froid extrême, ils ont sauvé leur vie en mangeant la chair humaine de ceux qui étaient morts auparavant, jusqu’à ce qu’ils soient secourus. Dans l’histoire de l’humanité, ces choses se sont réellement passées assez communément partout où il y avait un manque de nourriture. Même si nous savons que nous ne devrions jamais faire cela, si nous sommes suffisamment affamés physiquement, nous humains sommes capables de manger même nos propres enfants. Pensez-vous que vous êtes une exception et que vous ne permettriez jamais que cela n’arrive? Pensez-y encore. Au fond de vous, vous savez vous-même qu’il n’y a pas de limite à la méchanceté de l’humanité. 
La Bible rapporte cet épisode historique qui s’est produit dans la ville de Samarie pour souligner le fait que tous ceux qui vivent sur cette planète sont fondamentalement nés avec un cœur méchant dès le moment de leur naissance. Donc devant Dieu, tout le monde est né avec un cœur méchant dès sa naissance. De nos jours, tout le monde professe être un bon humanitaire, mais c’est seulement parce que les circonstances sont bénignes. Si nos vies et nos circonstances deviennent assez mauvaises, nous montrerons la méchanceté qui dort dans nos cœurs. N’avez-vous pas vu ce qui s’est passé à la Nouvelle Orléans quand elle a été frappée par l’ouragan Katrina? Beaucoup de gens se mirent à piller les supermarchés, tout comme cela s’était produit lors du blackout à New York en 1977. Alors que le blackout n’a duré que 25 heures, il y a eu plus de 1600 cas de pillages et de vol qui ont donné lieu à 4000 arrestations. La loi et l’ordre étant brisés, il était difficile de trouver la trace de vertus civiques et de décence humaine. 
Cette tragédie a-t-elle eu lieu parce que les gens de la Nouvelle Orléans étaient pires que vous? Non, absolument pas. Je suis certain que vous avez expérimenté cela dans votre vie aussi. Puisque la nature de chacun est mauvaise, dès lors que les gens font face à de mauvaises circonstances, ils commettent des actes méchants. Simplement, tout le monde est méchant comme cela. Et puisque tout le monde est si méchant, personne ne peut éviter de faire face au juste jugement de Dieu pour sa méchanceté. Donc la seule raison pour laquelle les gens essaient de vivre vertueusement c’est de gagner le respect et servir leurs propres intérêts, comme cela ne peut être assuré que s’ils demeurent dans des normes sociales et sont en conformité avec les lois sociales. Mais une fois qu’ils font face à des circonstances extrêmes, ils déversent toute sorte de méchanceté qui est dans leur cœur.
Avez-vous regardé un sport de combat appelé K-1? C’est un sport extrêmement brutal qui prend des compétiteurs de différents arts martiaux, une version moderne des gladiateurs où quasiment tout est permis. Il semble de nos jours que la boxe ne soit pas assez sanguinaire pour être intéressante, puisque les gens de par le monde s’intéressent davantage au K-1. Ce sport est maintenant devenu assez populaire. Quand les gens regardent un tel combat, cela leur donne un cadre indirect pour expérimenter et se vanter de la méchanceté qui est dans leur cœur Nous voulons tous qu’un des joueurs soit frappé et tombe; c’est ennuyeux si le match se termine seulement par des points marqués. C’est parce que nos cœurs montrent déjà des désirs meurtriers et méchants. Tous ceux qui vivent sur cette planète ont ces désirs violents dans leur cœur. Donc lorsque la guerre éclate dans ce monde et que la société tombe dans le chaos, c’est seulement une évidence qu’il y ait une épidémie de vol, d’enlèvement, de meurtre, et d’incendies volontaires. C’est la nature fondamentale de l’humanité, reflétant le cœur des êtres humains nés avec la semence du péché. Par contre, cependant, le cœur humain a aussi le désir d’aimer les autres, en plus de l’amour-propre. C’est parce que les êtres humains veulent aussi vivre une vie sainte, vertueuse et juste, tout comme Dieu. Mais ils ne peuvent pas faire cela par eux-mêmes parce qu’ils sont tous nés comme des descendants d’Adam, et donc dès leur naissance, ils sont nés dans ce monde avec les douze désirs pécheurs dans leur cœur 
Quand les gens font face à des circonstances difficiles, ils sont liés à déverser les douze iniquités qui sont dans leur cœur Par exemple, l’on sait communément que pendant la Guerre de Corée, des troupes étrangères impliquées dans la guerre ont enlevé des femmes Coréennes. Donc, toutes les femmes Coréennes devaient fuir pour leur vie quand elles voyaient des soldats étrangers s’approcher. Ainsi, si la guerre éclate ou que des catastrophes naturelles frappent, l’ordre social est facilement méprisé et ce n’est qu’une question de temps avant que les gens ne commencent à se tuer et se voler les uns les autres. C’est à cause des douze iniquités fondamentales dans le cœur des gens qui s’exposent une fois que certaines circonstances arrivent. Qu’est-ce que cela nous dit-il donc sur la nature fondamentale de l’humanité? Cela nous dit que la nature humaine fondamentale est aussi méchante que cela. Nous tous humains devons admettre devant Dieu la méchanceté qui se trouve dans nos cœurs Vous et moi ne pouvons pas nier plus longtemps que c’est ce que nous sommes. 
Pourquoi les gens essaient-ils à ce point de gagner de l’argent dans ce monde? C’est parce que quiconque n’a pas d’argent peut facilement devenir un voleur. Un voleur vole-t-il parce que quelqu’un lui a dit de voler? Non, il vole parce qu’il y a de la convoitise dans son cœur dès le départ. Les gens volent fondamentalement parce que tout le monde a des iniquités dans son cœur. Quand la guerre éclate dans ce monde, tout le monde devient meurtrier. Aussi longtemps que nos circonstances vont dans ce sens, nous pouvons tous devenir meurtriers. N’êtes-vous pas d’accord? Pour tout le monde, ce qui est exposé lorsqu’on fait face aux situations les plus difficiles et désespérées c’est sa réalité propre, fondamentale. Même si nous n’avons pas fait face à ces circonstances extrêmes, puisque c’est ce que nous dit la Parole de Dieu, nous devons reconnaître qu’il y a effectivement un côté méchant en chacun de nous. Le passage des Écritures d’aujourd’hui parle du salut qui nous a délivrés de ces conditions. 
La ville de Samarie faisait face à une situation désespérée, sans espoir. Mais malgré cela, Élisée prophétisa qu’à la même heure le lendemain, il y aurait une provision de nourriture surabondante dans la ville. Cela devait effectivement se produire comme le prophète avait annoncé la Parole de la part de Dieu. Mais l’un des officiers du roi rejeta la Parole de Dieu, disant: “Regarde, même si le Seigneur faisait des fenêtres dans le ciel, cela serait-il possible?” Néanmoins, la réalité se déroula exactement comme le serviteur de Dieu l’avait prophétisé avec la Parole. Cette chose visiblement impossible s’est réellement produite en un seul jour. 
Que nous dit cet événement, spirituellement? Nous devons examiner cet événement dans un contexte spirituel, avec l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Mes chers croyants, vous devez réaliser que notre Seigneur a expié tous nos péchés en un seul jour, par l’évangile de l’eau et de l’Esprit. En un seul jour, notre Seigneur a expié tous nos péchés par la Vérité de l’évangile de l’eau et de l’Esprit. A cause de nos péchés, nous tous humains sommes destinés à rester méchants et à commettre des actes méchants jusqu’au jour de notre mort, mais pour sauver des gens comme nous de tout péché, notre Seigneur est venu sur la terre incarné dans la chair d’un homme, et Il a pris tous les péchés de l’humanité en un seul jour en étant baptisé par Jean-Baptiste. Par ce baptême, le Seigneur a pris sur Lui et a effacé tous les péchés de la race humaine entière en un seul jour. Pour porter les péchés du monde et de l’humanité, Jésus fut baptisé par Jean-Baptiste, et en étant crucifié et ressuscitant d’entre les morts, Il a sauvé en une fois tous ceux qui croient en l’évangile de l’eau et de l’Esprit. 
C’est la Vérité contenue dans l’évangile de l’eau et de l’esprit. Le Seigneur a mis fin à toute la condamnation du péché en effaçant tout péché de l’humanité une fois pour toutes par l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Tout comme l’officier qui n’a pas cru que ce que le serviteur du Seigneur disait arriverait à la même heure le lendemain mourut, aujourd’hui, ceux qui ne croient pas en l’évangile de l’eau et de l’Esprit qui proclame que Jésus-Christ a expié tous les péchés de l’humanité en étant baptisé par Jean-Baptiste feront aussi face à la mort spirituelle. Nous chrétiens devons croire que Jésus a pris sur Lui tous les péchés de l’humanité en un seul jour par Son baptême. 
 


Aujourd’hui, nous devrions louer le Seigneur en mettant notre foi en l’évangile de l’eau et de l’Esprit


Ceux qui ne croient pas que notre Seigneur a expié tous les péchés du monde une fois pour toutes par l’évangile de l’eau et de l’Esprit sont les vrais hérétiques dans les communautés chrétiennes. L’évangile de l’eau et de l’Esprit proclame que le Seigneur est venu sur la terre incarné dans la chair d’un homme, a pris sur Lui les péchés du monde une fois pour toutes en étant baptisé par Jean-Baptiste à l’âge de 30 ans, a porté ces péchés à la Croix, et les a expiés de façon permanente une fois pour toutes par Son sang versé à mort. Donc, ceux qui ne croient pas en cet évangile de tout leur cœur sont les vrais hérétiques dans le christianisme. L’officier d’Israël sur qui s’appuyait le roi dit: “Regarde, si le Seigneur faisait des fenêtres dans le ciel, cela pourrait-il se faire?” Aujourd’hui, si quelqu’un ne croit pas en l’évangile de l’eau et de l’Esprit comme cet officier, il est certainement un hérétique devant Dieu. En d’autres termes, les hérétiques sont ceux qui ne croient pas que notre Seigneur a pris sur Lui tous les péchés du monde une fois pour toutes en étant baptisé par Jean-Baptiste, et qu’Il a payé le salaire une fois pour toutes, non deux fois, en étant crucifié à la Croix. 
Il n’y a aucun doute sur le fait que nous sommes liés à commettre des péchés jusqu’à notre mort. Donc comme ceux qui croient que Jésus-Christ est le Sauveur, nous devons nous tenir sur la Vérité de l’évangile de l’eau et de l’Esprit dans nos cœurs, et la méditer jusqu’à notre dernier souffle. Tous ceux qui croient en Jésus doivent méditer l’évangile de l’eau et de l’Esprit dans leur cœur encore et encore. Parce que nos péchés ont été transférés sur Christ une fois pour toutes par le baptême que notre Seigneur a reçu de Jean-Baptiste, nous croyons que nos péchés ont disparu, et nous sommes devenus justes une fois pour toutes en croyant en l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Par cette foi en l’évangile de l’eau et de l’Esprit, nous nous sommes unis au Seigneur, et quand Il fut baptisé et versa Son sang à mort à la Croix permettant ainsi l’expiation de nos péchés, nos péchés ont été effacés, et nous sommes aussi morts avec Christ. Et puisque Jésus-Christ est ressuscité d’entre les morts, nous croyants en l’évangile de l’eau et de l’Esprit allons aussi ressusciter avec le Seigneur pour jouir de Sa gloire et de la splendeur avec Christ pour toujours. Maintenant, nous devons toujours méditer l’évangile de l’eau et de l’Esprit dans nos cœurs par la foi. 
Alors que nous menons nos vies dans ce monde, notre faiblesse est visible chaque jour et nos insuffisances sont exposées jour après jour. C’est pour cela que nous devons méditer chaque jour la Parole de l’évangile de l’eau et de l’Esprit, la Parole de la justice de Dieu, et effacer toutes nos transgressions par la foi en ce véritable évangile. Bien que les péchés du monde aient déjà été effacés par l’évangile de l’eau et de l’Esprit, nous devons résoudre cela en mettant notre foi en cet évangile puissant. Effectivement, par l’évangile de l’eau et de l’Esprit donné par le Seigneur, nous devons effacer toutes les iniquités que nous commettons par faiblesse dans la foi. Ceux d’entre nous qui croient maintenant en l’évangile de l’eau et de l’Esprit sont réellement le peuple de Dieu, mais si nous n’avons pas été capables de vivre le genre de vie que Dieu veut que nous vivions, alors il convient que nous reconnaissions tous les péchés que nous avons commis dans nos circonstances, confirmions que le Seigneur a déjà expié même ces péchés là à la perfection par la Vérité de l’évangile de l’eau et de l’Esprit, et avec cette foi, remercier Dieu qui nous a réellement sauvés. C’est ainsi que nous maintenons notre sainteté, en professant constamment notre foi en l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Nous devrions confirmer l’évangile de l’eau et de l’Esprit sur la base de la Parole de Dieu, et être assurés que nos cœurs ont effectivement été lavés de tous nos péchés, en disant: “Je suis insuffisant et j’ai fait de mauvaises choses. Mais le Seigneur n’a-t-Il pas déjà pris sur Lui tous mes péchés en étant baptisé?”
Pourquoi devons-nous venir à l’Église de Dieu et y adorer? Pourquoi devons-nous continuer d’écouter les sermons qui parlent de la Parole de Dieu? Quand vous venez à l’Église de Dieu, vous entendez la Parole de Dieu et en particulier la Vérité de l’évangile de l’eau et de l’Esprit. La Vérité c’est que le Seigneur est venu sur cette terre, a pris sur Lui tous nos péchés une fois pour toutes en étant baptisé par Jean-Baptiste, fut crucifié à mort une fois, est ressuscité d’entre les morts, et nous a ainsi tous sauvés une fois pour toutes. Notre Seigneur a sauvé l’humanité des péchés du monde une fois pour toutes par l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Il nous a sauvés en venant sur la terre, étant baptisé Lui-même pour nos péchés, puis mourant sévèrement à la Croix et ressuscitant d’entre les morts. 
Certaines personnes s’étonnent: “Comment Jésus peut-Il avoir pris les péchés que je n’ai pas encore commis?” Mais il n’y a pas de quoi s’inquiéter. Dans le passage des Écritures d’aujourd’hui, même dans une situation désespérée et sans espoir, quand les habitants de la ville de Samarie faisaient face à des circonstances si extrêmement difficiles qu’ils mouraient de faim en état de siège, le serviteur de Dieu a prophétisé qu’à la même heure le lendemain, Dieu remplirait la ville de nourriture abondante. Croyez-vous en ces paroles du serviteur de Dieu. 
Tout comme seuls ceux qui crurent en la parole du serviteur de Dieu furent sauvés de la situation désespérée en Samarie, le salut de Dieu n’est donné qu’à ceux qui croient réellement en l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Même si nous sommes insuffisants, le Seigneur nous a sauvés de nos péchés une fois pour toutes par l’évangile de l’eau et de l’Esprit. En étant baptisé Lui-même par Jean-Baptiste puis crucifié, et en versant Son sang à mort et ressuscitant d’entre les morts, Jésus a en une seule fois sauvé tous ceux qui croient en l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Donc, avant de croire en l’évangile de l’eau et de l’Esprit, nous devons d’abord reconnaître que nous sommes fondamentalement mauvais et destinés à l’enfer. Nous devons croire en l’évangile de Vérité qui proclame que notre Seigneur a pris sur Lui nos péchés une fois pour toutes en étant baptisé par Jean-Baptiste, et qu’Il nous a sauvés parfaitement en étant crucifié, versant Son sang à mort, et ressuscitant d’entre les morts. 
Ceux qui croient en l’évangile de l’eau et de l’Esprit savent qu’ils sont toujours sans péché, peu importe combien ils peuvent être insuffisants, car ils croient en ce véritable évangile, et donc ils peuvent appeler Dieu le Père “Abba, Père”. Ils peuvent aussi mener le restant de leur vie en se confiant en cet évangile. Même si nous les croyants en l’évangile de l’eau et de l’Esprit sommes toujours insuffisants, nous sommes les enfants de Dieu. Donc vivons par notre foi en l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Même pour nous les justes, à moins que nous ne vivions par notre foi en la justice de Dieu, nous pouvons aussi tomber dans les iniquités du monde et périr. En d’autres termes, même si vous avez reçu la rémission des péchés, à moins de vivre par la foi, vous ne pouvez pas mener votre vie comme une personne juste. Combien les iniquités prévalent-elles dans ce monde? Comment le juste peut-il vivre dans un monde si rempli de péché? Il ne peut pas vivre dans ce monde à moins d’avoir foi en la justice de Dieu, c’est-à-dire de croire en l’évangile de l’eau et de l’Esprit. 
Ce qu’Élisée le serviteur de Dieu avait dit qu’il se produirait à la même heure le lendemain s’est effectivement passé exactement comme il l’avait dit. De même, Dieu nous a sauvés vous et moi des péchés du monde par l’évangile de l’eau et de l’Esprit. C’est avec cet évangile de l’eau et de l’Esprit que Dieu a expié les péchés de l’humanité une fois pour toutes. L’évangile de l’eau et de l’Esprit a effacé tous vos péchés pour vous rendre blanc comme neige. Si nous regardons seulement à nos aspects charnels, il n’y a pas de différence entre nous qui sommes nés de nouveau et les pécheurs qui ne connaissent pas encore l’évangile de l’eau et de l’Esprit. La seule différence c’est que même si nous étions destinés à l’enfer, nous avons maintenant été sauvés de tous nos péchés une fois pour toutes en croyant en l’évangile de l’eau et de l’Esprit. 
Par contre, tous les autres chrétiens croient qu’ils peuvent être sauvés même s’ils croient seulement en le sang de Jésus versé à la Croix et c’est pour cela qu’ils vivent dans leur état pécheur. Autrement dit, ils sont tombés dans le piège religieux de ce monde. Alors qu’ils croient et suivent les doctrines faites selon le modèle des dogmes chrétiens prévalent, ils sont tombés dans une grave erreur spirituelle et sont devenus des hérétiques devant Dieu. Aujourd’hui, tous ceux qui, dans les communautés chrétiennes, ne croient pas en l’évangile de l’eau et de l’Esprit sont des hérétiques spirituels. Ce ne sont autres que des hérétiques du point de vue de Dieu. Spirituellement parlant, les hérétiques ne sont autres que ceux qui ne croient pas en Dieu selon Sa parole; ils n’acceptent pas la Vérité selon laquelle Dieu nous a sauvés de tous les péchés du monde une fois pour toutes par l’évangile de l’eau et de l’Esprit. 
Alors que nous croyons que le Seigneur nous a sauvés des péchés du monde par la Vérité de l’évangile de l’eau et de l’Esprit, nous sommes les vrais chrétiens. Donc, ceux parmi les chrétiens d’aujourd’hui qui n’ont pas une compréhension correcte de l’évangile de l’eau et de l’Esprit, et pensent plutôt que Jésus les a sauvés de leurs péchés par Son sang seul, restent des pécheurs pris dans l’hérésie. C’est pour cela qu’il y a tant de chrétiens qui sont tombés dans l’hérésie par eux-mêmes, car leur propre justice et leur propre bonté ont dépassé celles de Dieu. Les hérétiques ne réalisent même pas qu’ils vont droit en enfer, ni ne sont conscients qu’ils sont complètement dépravés devant Dieu, et ils restent inconscients de la justice de Dieu – c’est-à-dire qu’ils ne réalisent pas que le Seigneur les a sauvés de leurs péchés par l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Les hérétiques du point de vue de Dieu sont ces gens qui ne connaissent pas l’évangile de l’eau et de l’Esprit, et qui ne peuvent ni y croire ni reconnaître la Vérité réelle du salut donnée par le Seigneur. Comme nous sommes nés dans ce monde avec des faiblesses, il n’y a rien dans notre chair en quoi nous puissions nous confier. 
Ainsi, nous sommes sauvés seulement si nous saisissons et croyons dans nos cœurs que l’évangile de l’eau et de l’Esprit est composé du baptême que Jésus-Christ Lui-même reçut et du sang qu’Il versa à la Croix apportant ainsi une expiation correcte pour nous. En d’autres termes, nous devons croire en l’évangile de Vérité, que Jésus nous a sauvés de tous les péchés du monde une fois pour toutes en étant baptisé par Jean-Baptiste au Jourdain pour porter nos péchés, en mourant à la Croix, et en ressuscitant d’entre les morts. Et nous devons répandre l’évangile de l’eau et de l’Esprit dans le monde entier. 
“L’évangile de l’eau et de l’Esprit est-il le véritable évangile? Et cet évangile apporte-t-il le vrai salut?” Ce n’est que lorsque nous pouvons répondre à ces questions correctement, et connaissons la réponse que nous sommes sauvés de nos péchés une fois pour toutes par la foi. En croyant en l’évangile de l’eau et de l’Esprit, nous pouvons surmonter les désirs méchants de Satan et le mettre en défaite. En croyant en cet évangile, nous pouvons vaincre le Diable en menant nos vies dans ce monde. En croyant en l’évangile de l’eau et de l’Esprit, nous pouvons recevoir toutes les bénédictions données par Dieu dont nous sommes destinataires par notre statut hérité. Et en croyant en ce véritable évangile, nous pouvons atteindre la qualification pour être bénis par Dieu. 
Les croyants en l’évangile de l’eau et de l’Esprit ont été bénis par Dieu pour toujours par l’héritage qu’Il leur a donné. Ceux qui croient maintenant en l’évangile de l’eau et de l’Esprit ne sont pas maudits du point de vue de Dieu. Nous sommes ceux qui seront bénis par Dieu éternellement; nous sommes ceux qui peuvent maintenant délivrer et sauver chacun des péchés du monde; et nous sommes ceux qui jouiront de la splendeur et de la gloire avec Dieu. Dieu nous fera asseoir près de Son trône dans Son Royaume. Même si nous vivons maintenant comme n’importe qui d’autre sur la terre, à l’avenir, quand nous serons transformés pour entrer dans le Royaume du Seigneur, nous jouirons de la même splendeur, gloire, et majesté que notre Seigneur. Vous et moi, qui croyons maintenant en l’évangile de l’eau et de l’Esprit, avons reçu ces bénédictions de Dieu grâce à notre foi présente en Sa justice. Nous tous qui croyons en l’évangile de l’eau et de l’Esprit somme ces gens bénis devant Dieu. Puisque nous avons abandonné notre chair pour répandre l’évangile de l’eau et de l’Esprit, dans notre apparence charnel nous pouvons sembler abaissés, mais nous avons atteint les bénédictions du Ciel en croyant en l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Maintenant, tout ce qu’il nous reste à faire c’est de croire en la justice de Dieu et répandre l’évangile de l’eau et de l’Esprit par cette foi. 
Même ceux d’entre nous qui croient en l’évangile de l’eau et de l’Esprit peuvent parfois perdre leur force en regardant à leur faiblesse, et de temps en temps, nous pouvons aussi nous trouver en souci au sujet de notre avenir. Nous pourrions même nous étonner “Ma situation a l’air si désespérée maintenant, je n’ai pas d’argent, et je ne suis bon à rien. Que se passera-t-il si je deviens un sans abri?” Cependant, mes chers croyants, nous avons déjà transféré tous nos péchés sur Christ en recevant le baptême spirituel avec Lui, et nous avons été crucifiés avec Christ et sommes ressuscités avec Lui. Donc, c’est en regardant à Jésus-Christ qui nous a rendus parfaits pour toujours que nous pouvons vraiment vaincre l’adversité, non en fixant seulement nos propres faiblesses. Tout comme Jésus-Christ a revêtu Son corps spirituel et retrouvé Sa gloire divine par Sa résurrection, chacun de nous sera aussi ramené à la vie dans un corps spirituel et vivra glorieusement comme Dieu (1 Corinthiens 15:42-44). 
Maintenant, nous les croyants en l’évangile de l’eau et de l’Esprit nous sommes humiliés nous-mêmes pour sauver du péché ceux qui n’ont pas reçu la rémission des péchés, et nous sauvons effectivement des pécheurs. Tout comme le Fils de Dieu Lui-même a abandonné Son trône pour venir sur la terre et a vécu comme nous pendant 33 ans, nous aussi nous nous humilions pour un peu de temps à cause des pécheurs de ce monde. Ce n’est pas parce que vous et moi sommes idiots que nous consacrons et sacrifions nos vies pour répandre l’évangile comme cela. La foi de nos cœurs en la Parole de Dieu est sans pareil, et c’est seulement parce que cette foi ne s’est pas encore pleinement accomplie dans ce monde que nous semblons affaiblis momentanément. Le Seigneur dit: “Or la foi est une ferme assurance des choses qu’on espère, une démonstration de celles qu’on ne voit pas. Pour l’avoir possédée, les anciens ont obtenu un témoignage favorable” (Hébreux 11:1-2). En réalité, nous avons été abondamment bénis, car tout se passera comme Dieu l’a dit si nous croyons en l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Tout comme Dieu est grand, les croyants justes de la foi sont grands. 
Pour nous tous qui croyons en l’évangile de l’eau et de l’Esprit, ce sur quoi nous nous appuyons est une question cruciale. Si nous ne nous appuyons pas sur la justice de Dieu, alors Dieu nous verra comme des hérétiques. En d’autres termes, à moins que nous ne nous appuyions sur l’évangile de l’eau et de l’Esprit qui constitue la justice de Dieu, nous serons des hérétiques du point de vue de Dieu. Si nous mettons maintenant de côté notre foi en l’évangile de l’eau et de l’Esprit, refusons que nos vies soient dirigées par Dieu, n’écoutons plus attentivement Sa Parole, et désirons plutôt adorer des veaux d’or contre la volonté de Dieu, nous perdrons l’assurance de la foi qui vient de la justice de Dieu. Une fois que nous arrêtons d’écouter la Parole de Dieu dans Son Eglise, Satan nous condamne ainsi. Le Diable nous assiège, nous disant “Comment est-il possible que quelqu’un comme toi reçoive la rémission des péchés? Il y a tant de personnes qui sont bien meilleures que toi! Tu as trop de défauts fondamentaux. Tu n’es pas le genre de personne qui peut mener une vie de foi. Regarde-toi. Tu ne crois même pas vraiment en l’évangile de l’eau et de l’Esprit.”
Ainsi, nous devons toujours nous confier en l’évangile de l’eau et de l’Esprit, et nous devons diffuser cet évangile dans nos vies. Permettez-moi de vous raconter une histoire terrible ici; j’ai entendu cette histoire d’une de nos sœurs Il y avait un couple marié vivant dans un appartement à un haut niveau – disons qu’il y avait 300 étages. Un jour, les ascenseurs de l’appartement sont tombés en panne, et donc ce couple devait prendre les escaliers jusqu’au 300ème étage. Ils ont donc décidé de monter les escaliers, se promettant de raconter tour à tour des histoires, amusantes, tristes, effrayantes, jusqu’à ce qu’ils arrivent au 300ème étage. Sur ce chemin, alors qu’ils partageaient des histoires intéressantes, ils n’ont pas trouvé qu’il était si difficile de monter si haut. Finalement, ils ont atteint le 299ème étage. Le mari dit alors à sa femme “Chérie, veux-tu entendre une histoire vraiment effrayante?” Donc la femme dit “Bien sûr, pourquoi pas, vas-y.” Son mari lui dit alors “Je vais te raconter la pire histoire au monde. J’ai oublié la clé chez le gardien au premier étage!” Ne sentez-vous pas des frissons dans tout votre corps?
Ainsi, si vous et moi menons notre vie de foi sans connaître l’évangile de l’eau et de l’Esprit, en dépit d’avoir cru en Jésus toute notre vie, et sommes toujours convaincus que nous irons quand même au Royaume des Cieux, alors nous réaliserons à notre dernier souffle que nous ne pouvons pas aller là où est le Seigneur, à cause des péchés qui sont encore dans nos cœurs. Ce sera la pire chose qui puisse jamais nous arriver. Tout ce temps, vous avez cru en Jésus avec l’espoir d’aller au Ciel un jour, mais si vous réalisez à votre mort que vous ne pouvez pas aller au Ciel parce que vous n’en avez pas la clé, qui est l’évangile de l’eau et de l’Esprit, combien serez-vous dévasté? N’êtes-vous pas terrifié à cette perspective?
Si nous croyons réellement en Jésus comme notre Sauveur, et si nous croyons que nous avons été remis de nos péchés par notre foi en l’évangile de l’eau et de l’Esprit, alors nous entrerons certainement au Ciel. Cependant, beaucoup de gens ne connaissent pas l’évangile de l’eau et de l’Esprit, et leurs péchés restent donc intacts dans leur cœur. Comme ces gens ne sont pas les enfants de Dieu, ils ne peuvent pas entrer au Royaume des Cieux. C’est pour cela que beaucoup de chrétiens professant croire en Jésus verront le jugement le plus terrifiant en payant le salaire de leur péché devant Dieu, parce qu’ils sont ignorants de l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Cependant, pour ceux qui ont maintenant reçu la rémission des péchés en croyant en la Vérité de l’évangile de l’eau et de l’Esprit de tout leur cœur, il n’y a pas de quoi s’inquiéter car notre salut est assuré jusqu’à notre lit de mort. En croyant en l’évangile de l’eau et de l’Esprit, nous avons déjà reçu la vie éternelle de Dieu tout comme la purification de nos péchés, et nous avons aussi été ramenés de la mort à la vie pour ne plus y revenir (Jean 5:24).
Malgré cela, cependant, nous les croyants en l’évangile de l’eau et de l’Esprit continuons encore de vivre liés par nos corps faibles. Donc, il est absolument indispensable que nous écoutions la Parole de Dieu prêchée dans Son Eglise et la suivions par la foi. C’est parce que les justes sont encore faibles et que leurs actes sont encore pleins de défauts que Dieu a établi Ses serviteurs pour eux, et c’est pour cela qu’il y a des frères et sœurs qui sont avancés dans l’Église de Dieu, et pourquoi le Saint-Esprit demeure dans votre cœur et le mien pour nous conduire. C’est parce que même après avoir reçu la rémission des péchés en croyant en l’évangile de l’eau et de l’Esprit, nos corps ne peuvent faire autrement que rester faibles, et donc nous commettons encore des péchés de temps en temps. C’est pour cela que nous avons besoin de méditer sur la Parole d’évangile de l’eau et de l’Esprit constamment. Quand nous continuons d’écouter la Parole d’évangile de l’eau et de l’Esprit et de la méditer aussi souvent que possible, c’est alors que le Saint-Esprit nous donne la foi et nous guide, pour que nous puissions venir dans la présence de Dieu avec assurance en nous confiant en l’évangile de l’eau et de l’Esprit, la Parole de Dieu. 
Le Seigneur enlève la souillure de nos cœurs par la Vérité de l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Lorsque nous sommes honteux de nos péchés que nous avons commis à cause de notre faiblesse, Il nous dit: “Pourquoi ton cœur est-il chargé? As-tu peur de venir devant Moi? Pourquoi cela?” En exposant les iniquités de nos cœurs qui nous font hésiter à venir devant Dieu, le Saint-Esprit nous conduit à confesser nos fautes. Il nous encourage ensuite à nous tenir droits avec la Parole bénie de l’évangile de l’eau et de l’Esprit. En d’autres termes, le Saint-Esprit nous assure de la Vérité que le Seigneur a expié tous nos péchés, y inclus le péché précis que nous venons de commettre, par l’évangile de l’eau et de l’Esprit accompli par Son eau et le sang. 
Donc, quand les justes méditent sur la Parole d’évangile de l’eau et de l’Esprit qui contient la justice de Dieu, leurs cœurs sont purifiés et restaurés. Quand nous venons à l’Église de Dieu et écoutons Sa Parole, nous voyons que nos cœurs coupables sont purifiés par la Parole de l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Puisque les justes croient en l’évangile de l’eau et de l’Esprit, ils n’ont pas de péché et leur cœur reste pur chaque jour. Cependant, lorsque nous commettons un péché par faiblesse, nous nous sentons mal à l’aise dans nos cœurs. Dans des moments comme cela, nous devons reconnaître nos transgressions et mettre notre foi en l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Autrement dit, nous devons d’abord reconnaître que nous sommes si faibles fondamentalement que nous ne pouvons éviter de commettre le péché, et confirmer une fois encore la Vérité de l’évangile de l’eau et de l’Esprit. C’est alors que nos cœurs peuvent vraiment être purifiés. C’est quand nous méditons ainsi sur la Parole de Dieu par l’évangile de l’eau et de l’Esprit que notre foi se maintient. Grâce à l’Esprit de Dieu, donc, nous sommes maintenant capables d’appeler Dieu “Abba, Père.” La vie du juste est une vie de “ruminant”, c’est-à-dire de méditation sur l’évangile de l’eau et de l’Esprit. C’est pour cela que l’Ancien Testament dit dans ses règles sur les animaux purs et impurs: “Vous mangerez de tout animal qui a la corne fendue, le pied fourchu, et qui rumine” (Lévitique 11:3).
En croyant en la Vérité de l’évangile de l’eau et de l’Esprit, où la justice de Dieu est révélée, nous sommes devenus Ses enfants. Nous sommes ceux qui ont atteint la qualification pour recevoir les bénédictions de Dieu en croyant en Sa justice. Tout ce qu’il nous reste à faire maintenant c’est répandre l’œuvre de Dieu en prêchant l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Le fait de servir l’évangile de Dieu, l’évangile de l’eau et de l’Esprit, est la plus grande de toutes Ses bénédictions. C’est parce qu’à moins que nous ne fassions l’œuvre juste de Dieu, nous sommes liés à dévier, à commettre à nouveau le péché, et à ne rien faire que le mal. Même après avoir cru en l’évangile de l’eau et de l’Esprit, si nous dévions de l’Église de Dieu pour servir de fausses idoles, alors nous serons foulés par les gens dans le monde. Nous deviendrons des gens complètement inutiles dans ce monde et dans le Royaume de Dieu aussi. Ce genre de gens ne peuvent être d’aucune utilisé dans le Royaume de Dieu, puisqu’il est écrit: “Vous êtes le sel de la terre. Mais si le sel perd sa saveur, avec quoi la lui rendra-t-on? Il ne sert plus qu’à être jeté dehors, et foulé aux pieds par les hommes” (Matthieu 5:13).
Même avant la fondation du monde, Dieu avait prévu de nous sauver vous et moi de tous les péchés de ce monde par l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Et quand le temps fut venu, Dieu le Père envoya Jésus-Christ sur la terre. Jean-Baptiste transféra alors les péchés de ce monde sur le corps de Jésus-Christ une fois pour toutes en le baptisant. Le corps de Jésus-Christ fut ensuite crucifié pour verser Son sang, et Il mourut à notre place pour nous péchés. Et Dieu le Père Le ressuscita. La Bible dit “Mais il était blessé pour nos péchés, Brisé pour nos iniquités” (Esaïe 53:5). La mort de Jésus-Christ est la mort pour nous les croyants en l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Car c’est par Ses meurtrissures et blessures que nous avons été guéris. Pour nous, Jésus-Christ est venu sur la terre, fut baptisé, frappé, et crucifié. Il versa ensuite Son sang jusqu’à Sa mort à la Croix, nous ressuscita d’entre les morts, et Il a ainsi sauvé une fois pour toutes tous ceux qui croient en l’évangile de l’eau et de l’Esprit des péchés du monde. C’est parce que Jésus-Christ a reçu le baptême, a versé Son sang à la Croix jusqu’à la mort, et est ressuscité d’entre les morts que notre salut a été accompli.
Donc, c’est pour notre gloire en tant que croyants en l’évangile de l’eau et de l’Esprit que Jésus-Christ est maintenant glorifié. Par Son Fils, Dieu le Père nous a sauvés vous et moi des péchés du monde, et Il a fait de nous Ses propres enfants. Dieu nous a glorifiés, nous qui croyons en l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Jésus-Christ nous a bénis comme enfants de Dieu, et nous avons reçu les bénédictions éternelles de Dieu en croyant en la Vérité de l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Donc, il n’y a absolument aucune raison pour que nous tombions dans le désespoir, car nous avons Jésus-Christ, Dieu le Père, et le Saint-Esprit de notre côté. Nous sommes ceux qui ont obtenu la qualification pour recevoir la bénédiction de Dieu en croyant en l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Ce que nous devons tous réaliser de façon indispensable en vivant en ce temps présent n’est autre que cette Vérité de l’évangile de l’eau et de l’Esprit. 
 

Les témoins qui croient en l’évangile de l’eau et de l’Esprit doivent réaliser ce qu’ils doivent faire maintenant

“Il y avait à l’entrée de la porte quatre lépreux, qui se dirent l’un à l’autre: Quoi! resterons-nous ici jusqu’à ce que nous mourions? Si nous songeons à entrer dans la ville, la famine est dans la ville, et nous y mourrons; et si nous restons ici, nous mourrons également. Allons nous jeter dans le camp des Syriens; s’ils nous laissent vivre, nous vivrons et s’ils nous font mourir, nous mourrons. Ils partirent donc au crépuscule, pour se rendre au camp des Syriens; et lorsqu’ils furent arrivés à l’entrée du camp des Syriens, voici, il n’y avait personne. Le Seigneur avait fait entendre dans le camp des Syriens un bruit de chars et un bruit de chevaux, le bruit d’une grande armée, et ils s’étaient dit l’un à l’autre: Voici, le roi d’Israël a pris à sa solde contre nous les rois des Héthiens et les rois des Égyptiens pour venir nous attaquer. Et ils se levèrent et prirent la fuite au crépuscule, abandonnant leurs tentes, leurs chevaux et leurs ânes, le camp tel qu’il était, et ils s’enfuirent pour sauver leur vie. Les lépreux, étant arrivés à l’entrée du camp, pénétrèrent dans une tente, mangèrent et burent, et en emportèrent de l’argent, de l’or, et des vêtements, qu’ils allèrent cacher. Ils revinrent, pénétrèrent dans une autre tente, et en emportèrent des objets qu’ils allèrent cacher. Puis ils se dirent l’un à l’autre: Nous n’agissons pas bien! Cette journée est une journée de bonne nouvelle; si nous gardons le silence et si nous attendons jusqu’à la lumière du matin, le châtiment nous atteindra. Venez maintenant, et allons informer la maison du roi.”
Il est dit ici qu’il y avait des lépreux assis à l’entrée de la porte de la ville. Puisque ces lépreux étaient à la porte de la ville, ils pouvaient soit entrer dans la ville, soit sortir dans le camp Syrien. Les lépreux avaient probablement entendu tout le tumulte qu’il y avait de l’autre côté de la porte de la ville, et ils avaient probablement entendu aussi la nouvelle que les gens à l’intérieur mangeaient leurs propres enfants. Donc quand les lépreux ont réfléchi à leur situation, ils ont réalisé qu’ils étaient sans espoir, pris entre un rocher et un sol dur. Donc ils décidèrent d’aller au camp des Syriens, se disant en eux-mêmes “Puisque nous sommes lépreux, personne ne s’occupe de nous. Nous mourrons de faim de toute façon, donc allons vers l’armée Syrienne et voyons ce qui se passera. S’ils veulent nous tuer, soit peut-être nous épargneront-ils et nous donneront un peu de nourriture avant de nous tuer.” Puisque de toute façon la mort était certaine pour ces lépreux, ils décidèrent de faire une dernière tentative pour avoir au moins un peu de nourriture avant de mourir. 
Donc les lépreux se rendirent au camp des Syriens, mais quand ils arrivèrent, il ne restait aucun Syrien. L’armée Syrienne entière avait disparu, laissant tout derrière elle, de la nourriture aux vêtements et tentes. Comme Élisée le serviteur de Dieu avait prophétisé que la nourriture abonderait à la même heure le lendemain, Dieu avait agi exactement en ce sens. Quand les Syriens ont entendu les lépreux approcher, il leur a semblé qu’une grande armée et des chars étaient sur le point de les attaquer. Le bruit était si fort que l’armée Syrienne fut prise de panique à ce son, pensant que les Israélites avaient fait appel à l’armée Égyptienne contre eux. Et dans leur panique, ils laissèrent toutes leurs provisions militaires et même leurs armures derrière eux, fuyant pour leur vie. 
Au moment où les lépreux sont arrivés au camp Syrien, ils virent que les Syriens étaient partis dans la précipitation, sans même toucher aux repas qu’ils avaient préparés. Donc les lépreux commencèrent par se rassasier de la nourriture qui était devant eux. Ils ont du manger comme s’il n’y aurait pas de lendemain. Cela devait être un rêve pour eux de découvrir tant de nourriture disponible juste pour eux! Alors qu’ils voyaient tout ce qu’ils voulaient à manger, leurs yeux ont fini par voir autre chose que la nourriture. Ils virent des trésors précieux comme de l’or et de l’argent. Donc ils en prirent et en cachèrent, se disant “nous devrions mettre la main sur ces trésors en premier.”
Après un temps, les lépreux ont senti que quelque chose n’allait pas. Ils avaient gagné trop de choses d’un seul coup. Donc ils se dirent les uns aux autres: “Quelque chose ne va pas. Si le roi d’Israël apprend que nous avons gardé cette nourriture et ces trésors pour nous toute la nuit, nous serons mis à mort! Notre conscience n’est pas libre. Nous devrions rentrer dans la ville et dire au roi ce qui se passe ici. Les gens dans la ville de Samarie sont si désespérés qu’ils mangent leurs propres enfants. Si nous nous dépêchons et leur annonçons la bonne nouvelle, ils auront aussi de la bonne nourriture et de ces trésors. Donc allons voir le roi et disons lui la bonne nouvelle.” Les lépreux retournèrent donc à la ville de Samarie et dirent aux gardes ce qu’ils avaient trouvé. Les gardes pouvaient à peine croire leur histoire, mais ils la rapportèrent au roi, et c’était leur devoir. 
La nouvelle est finalement arrivée aux oreilles du roi. C’était aussi très difficile pour lui de croire à cette nouvelle, et il dit: “C’est impossible! Les Syriens doivent essayer de nous tromper. Ils se cachent quelque part, attendant que nous sortions de la ville pour nous capturer vivants. Nous ne devrions pas être trompés par leur ruse.” Ses officiers dirent alors au roi “Même si c’est le cas, qu’avons-nous à perdre? Les lépreux peuvent très bien avoir dit la vérité. Donc envoyons au moins quelques hommes pour voir ce qui se passe.” Donc le roi envoya un petit groupe d’hommes au camp Syrien, qui prit cinq des chevaux qui restaient avec eux. 
Quand les espions sont entrés en silence dans le camp Syrien, ils ont découvert qu’il était complètement silencieux. Le camp devait grouiller de soldats Syriens, mais étonnamment, il n’y avait pas de bruit du tout mais seulement un silence de mort. Quand les espions sont entrés plus loin dans le camp, ils sont tombés sur différents équipements et objets restés à terre. Une fois avancés, ils ont vu les environs, et découvert qu’il n’y avait personne dans le camp, mais seulement des vêtements, de la nourriture, et de l’or resté partout dans le camp. Donc ils sont revenus vers le roi et ont rapporté leur découverte, l’informant que les lépreux avaient dit la vérité. Quand le peuple d’Israël sortit de la ville et rentra dans le camp, ils trouvèrent effectivement beaucoup de nourriture sur place. Donc il y avait maintenant une provision abondante de nourriture. 
La Parole de Dieu fut maintenant accomplie tout comme Élisée Son serviteur l’avait dit. Exactement selon les paroles du serviteur de Dieu, le peuple d’Israël était capable de manger de la nourriture abondante. Cependant, l’officier qui n’avait pas cru aux paroles d’Élisée et s’était opposé à lui en disant “Si le Seigneur faisait des fenêtres dans le ciel, cela serait-il possible?” fut piétiné à mort par le peuple d’Israël alors qu’il était en charge de la porte. Une fois que quelqu’un se fait écraser, il est quasiment impossible que cela s’arrête. Alors que tout le monde se précipitait pour sortir de la ville, l’officier fut piétiné à mort dans la précipitation. Cela s’est fait exactement selon la Parole de Dieu. 
Le message clé de toute cette histoire c’est que Dieu est le Dieu d’Israël. Cela souligne le fait que Dieu a protégé la nation d’Israël. Cela signifie que le vrai roi d’Israël est Dieu Yahvé. Dieu accomplit toute Parole qu’Il a donnée par Ses serviteurs. 
Pourquoi Dieu a-t-Il fait ceci aux Israélites? C’est parce que Dieu voulait être leur Dieu qu’Il aidait le peuple d’Israël, les bénissait, et les protégeait. Dieu voulait être loué par le peuple d’Israël. Il voulait être reconnu par le peuple d’Israël comme étant juste et miséricordieux, et être loué comme le Sauveur et le Dieu tout puissant. Ceci implique que Dieu le Père nous a crées, humains, et nous a prédestinés à être Ses enfants et sauvés en Jésus-Christ, pour que nous puissions louer Dieu (Éphésiens 1:14). Dieu veut effectivement nous entendre le recommander. Dieu nous a sauvés des péchés du monde une fois pour toutes par l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Même si nous sommes si insuffisants, Dieu nous a sauvés des péchés du monde parfaitement. Il a fait de nous Ses propres enfants. Il nous a bénis pour toujours. Il nous a bénis. 
L’apôtre Paul a dit: “J’estime que les souffrances du temps présent ne sauraient être comparées à la gloire à venir qui sera révélée pour nous” (Romains 8:18). Dieu nous a tellement bénis, Il nous a protégés, et Il continuera de nous protéger dans l’avenir. A tout moment, Dieu a été fidèle pour nous. Pour que nous fassions des chants nouveaux et continuions à louer Dieu, Il nous fait du bien, travaille puissamment dans nos vies, prend soin de nous, et nous bénit tous. C’est ainsi que Dieu agit envers nous. C’est la relation que nous avons avec Dieu. Dieu veut recevoir la gloire et la louange de la part des croyants en l’évangile de l’eau et de l’Esprit, et ce Dieu veut être le Berger de Ses enfants, les protéger personnellement, les bénir, les nourrir, et répandre toutes Ses bénédictions sur eux. C’est ce que Dieu veut montrer au peuple d’Israël, ainsi qu’à vous et moi aussi. 
Donc, ayant maintenant reçu les bénédictions de Dieu, il n’y a qu’une chose que nous devrions faire: nous devrions louer Dieu par notre foi. Nous devrions Le recommander par notre foi. Lorsque nous adorons Dieu, nous devons écouter Sa Parole sans faute, et nous devons Le prier et Le louer. Les louanges que nous chantons dans nos cultes sont pour Dieu. Ces louanges sont notre confession de foi envers Dieu. C’est la confession de nos lèvres louant Dieu pour nous avoir bénis. Nous devons vivre par la foi, réalisant et croyant que Dieu a agi dans nos vies avec un si grand amour, et que notre relation avec Dieu est une relation d’amour. 
 

De telles choses arriveront à cette heure demain

Comme vous et moi croyons en l’évangile de l’eau et de l’Esprit, Dieu nous a sauvés une fois pour toutes. N’est-ce pas? Dieu nous a effectivement sauvés une fois pour toutes de nos péchés par l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Vous et moi étions fondamentalement mauvais, destinés à l’enfer. Cependant, le Seigneur est venu sur la terre et a pris nos péchés du monde sur Son corps une fois pour toutes en étant baptisé par Jean-Baptiste. Et après avoir pris nos péchés, le corps du Seigneur fut crucifié pour verser le sang jusqu’à Sa mort, portant ainsi la condamnation de nos péchés et accomplissant la loi qui déclare que le salaire du péché c’est la mort. Ressuscitant ensuite d’entre les morts, Il est devenu le vrai Sauveur pour vous et moi qui croyons en l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Le fait que Jésus-Christ nous a sauvés n’est pas de notre propre volonté, mais c’est parce que Dieu nous a aimés le premier, et donc en obéissance à la volonté de Dieu le Père, Jésus Lui-même a fait de nous des enfants de Dieu pour Sa part en nous sauvant de tous nos péchés par la Vérité de l’évangile de l’eau et de l’Esprit. L’amour de Dieu pour nous est donc éternel et parfait. 
Mes chers croyants, alors que nous menons nos vies dans ce monde après avoir reçu la rémission des péchés, peu importe combien nous pouvons être insuffisants, si nous vivons en croyant en l’évangile de l’eau et de l’Esprit, alors même si nous sommes inquiets au sujet de nous-mêmes au début, finalement, nous réalisons qu’il est complètement inutile de nous inquiéter. Donc nous nous unissons à l’Église de Dieu en mettant notre foi en l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Nous nous disons en nous-mêmes: “C’est trop dommage de mener ma vie pour moi-même. Je vais m’unir à l’Église de Dieu et vivre pour l’évangile. Je vivrai pour la justice de Dieu en étant content de tout ce qu’Il me donne.”
Maintenant, demeurant dans l’évangile de l’eau et de l’Esprit du Seigneur, et ayant reçu le vrai salut, le vrai amour, et la vraie gloire, nous attendons le retour du Seigneur. Tout ceci est déjà réalisé pour nous. Je n’exagère pas ici. L’évangile de l’eau et de l’Esprit est la Vérité qui nous permet de recevoir toutes les bénédictions célestes. 
Par contre, si quelqu’un ne croit pas que Dieu nous a sauvés une fois pour toutes par l’évangile de l’eau et de l’Esprit, alors il est un hérétique chrétien. Puisque nous commettons des péchés constamment en vivant dans ce monde, si nous croyons seulement en le sang de la Croix au lieu de l’évangile de l’eau et de l’Esprit, nous resterons toujours pécheurs. C’est pour cela que ces gens ont une foi d’hérétique devant Dieu en dépit de leur foi en Jésus comme leur Sauveur, car leurs péchés restent toujours intacts dans leur cœur 
Des croyances hérétiques ont émergé de la foi du peuple d’Israël et de ses rois. Vous devez réaliser qu’aujourd’hui même, des hérétiques ont émergé parmi les chrétiens qui ne connaissent pas l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Ceux qui ne croient toujours pas en Jésus comme leur Sauveur ne sont pas des hérétiques devant Dieu, mais ils sont des brebis perdues. Mais les chrétiens, qui professent croire en Jésus comme leur Sauveur et disent qu’ils ont encore du péché à chaque fois qu’ils commettent le péché par faiblesse, sont ignorants de l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Et ils doivent donc rejeter leur foi hérétique et croire en cet évangile de l’eau et de l’Esprit. 
La foi hérétique est la suivante: “Bien que Jésus ait déjà remis les péchés que j’ai commis jusqu’à maintenant, Il doit encore remettre les péchés que je vais commettre dans le futur. Donc je dois recevoir la rémission des péchés par des prières de repentance.” Ce sont ces gens qui sont des hérétiques, adorant des veaux d’or comme leurs dieux devant le vrai Dieu. Parmi les communautés chrétiennes aujourd’hui, ces gens croient en Jésus en vain. 
Comme Dieu est miséricordieux, Il nous a sauvés nous croyants en l’évangile de l’eau et de l’Esprit parfaitement, une fois pour toutes. Jésus-Christ, qui est venu sur la terre par l’évangile de l’eau et de l’Esprit, voulait être le Dieu du salut pour nous qui croyons en l’évangile de l’eau et de l’Esprit, et Il est effectivement devenu notre Dieu Sauveur. C’est Jésus-Christ qui nous a sauvés parfaitement; s’Il avait manqué d’expier nos péchés par l’évangile de l’eau et de l’Esprit, comment serait-Il Dieu? Jésus-Christ est Celui qui nous a sauvés, nous les croyants en l’évangile de l’eau et de l’Esprit, de nos péchés. Il est Celui qui nous a bénis, et Il est Celui qui nous garantit un avenir éternel. Jésus-Christ est le Dieu du salut qui répand sur nous cette bénédiction; après tout, quel genre de Dieu serait-Il s’Il ne pouvait pas faire cela?
Nous qui sommes nés de nouveau et croyons en l’évangile de l’eau et de l’Esprit avons été si bénis. C’est pour cela que nous travaillons le plus diligemment possible pour le Royaume du Seigneur. En vivant sur cette terre pour un peu de temps, les justes ont déposé leur vie pour la cause de la diffusion de l’évangile de l’eau et de l’Esprit. 
En réalité, nous les croyants en l’évangile de l’eau et de l’Esprit somme de loin plus bénis que ceux qui croient seulement en le sang de la Croix. C’est parce que ces gens qui ont cru tout ce temps que le sang de la Croix constitue leur salut n’ont toujours pas été purifiés complètement de leurs péchés pour devenir blancs comme neige. Par contre, Dieu nous a bénis, nous les croyants en l’évangile de l’eau et de l’Esprit, parfaitement. Effectivement, nous sommes ceux qui ont reçu les bénédictions éternelles de Dieu. Donc je vous exhorte tous à plaire à Dieu davantage en mettant votre foi en l’évangile de l’eau et de l’Esprit, et à louer pour toujours la justice de Dieu qu’Il a répandue sur nous. 
Par dessus tout, c’est ma prière sincère que vous ne deveniez jamais un hérétique devant l’évangile de l’eau et de l’Esprit et Dieu. Qui sont les vrais hérétiques du point de vue de Dieu? N’est-ce pas ceux qui ne croient pas l’évangile de l’eau et de l’Esprit? Le Seigneur Dieu a accompli l’œuvre du salut en un seul jour. Parce que l’un des officiers d’Israël n’a pas réalisé cela, et n’y a pas cru, il est mort piétiné par les gens. 
Mes chers croyants, essayez-vous encore d’être purifié de vos péchés en croyant en le sang versé de Jésus à la Croix, en vain? Ou voulez-vous maintenant être purifié de tous vos péchés en un seul jour, en croyant en l’évangile de l’eau et de l’Esprit que le Seigneur nous a donné, à nous l’humanité? Je vous exhorte aussi à croire en l’évangile de l’eau et de l’Esprit donné par le Seigneur, et à être ainsi purifié de tous vos péchés aujourd’hui même, devenir enfant de Dieu, et recevoir toutes Ses bénédictions. 
Maintenant, en ce temps présent, ceux qui ne croient pas en l’évangile de l’eau et de l’Esprit donné par le Seigneur ne peuvent pas effacer leurs péchés pour toujours, et c’est pour cela qu’ils sont devenus des hérétiques. Donc maintenant que vous croyez en l’évangile de l’eau et de l’Esprit, je vous demande de rendre grâces à Dieu pour le fait que votre cœur soit devenu pur du péché, et du fait que vous ayez reçu les bénédictions éternelles de Dieu. J’espère et prie que toutes les bénédictions célestes que le Seigneur vous a données demeurent toujours dans votre esprit, avec l’évangile de l’eau et de l’Esprit.