Sermons

Sujet 27: Les lettres de Dieu pour nous à l'ère du coronavirus

[27-4] Vivons notre foi en nous dressant contre les adversaires de Dieu (Ézéchiel 28:11-19)

(Ézéchiel 28:11-19)
«La parole de l'Éternel me fut adressée, en ces mots:
Fils de l'homme, Prononce une complainte sur le roi de Tyr! Tu lui diras: Ainsi parle le Seigneur, l'Éternel: Tu mettais le sceau à la perfection, Tu étais plein de sagesse, parfait en beauté.
Tu étais en Éden, le jardin de Dieu; Tu étais couvert de toute espèce de pierres précieuses, De sardoine, de topaze, de diamant, De chrysolithe, d'onyx, de jaspe, De saphir, d'escarboucle, d'émeraude, et d'or; Tes tambourins et tes flûtes étaient à ton service, Préparés pour le jour où tu fus créé.
Tu étais un chérubin protecteur, aux ailes déployées; Je t'avais placé et tu étais sur la sainte montagne de Dieu; Tu marchais au milieu des pierres étincelantes.
Tu as été intègre dans tes voies, Depuis le jour où tu fus créé Jusqu'à celui où l'iniquité a été trouvée chez toi.
Par la grandeur de ton commerce Tu as été rempli de violence, et tu as péché; Je te précipite de la montagne de Dieu, Et je te fais disparaître, chérubin protecteur, Du milieu des pierres étincelantes.
Ton cœur s'est élevé à cause de ta beauté, Tu as corrompu ta sagesse par ton éclat; Je te jette par terre, Je te livre en spectacle aux rois.
Par la multitude de tes iniquités, Par l'injustice de ton commerce, Tu as profané tes sanctuaires; Je fais sortir du milieu de toi un feu qui te dévore, Je te réduis en cendre sur la terre, Aux yeux de tous ceux qui te regardent.
Tous ceux qui te connaissent parmi les peuples Sont dans la stupeur à cause de toi; Tu es réduit au néant, tu ne seras plus à jamais!»
 


L’ange déchu


Dans la lecture des Écritures d’aujourd’hui, Dieu parle de la chute d’un ange qui avait été béni pour vivre dans son jardin. Au début, cet ange vivait dans l’obéissance à Dieu comme il convenait à son statut, mais quand son cœur est devenu arrogant, il a abandonné sa position et a finalement été chassé par Dieu. Il n’y a aucune trace de la création des anges par Dieu dans le livre de la Genèse dans l’Ancien Testament. Les Écritures ne donnent aucun compte rendu détaillé des anges parce que Dieu a écrit la Bible dans le but de sauver les êtres humains déchus de tous leurs péchés. Dieu a rapporté dans la Bible que Son plan de salut pour délivrer l’humanité de ses péchés et l’accomplissement de ce salut ont tous deux été réalisés par Jésus-Christ. Ainsi, l’Écriture se concentre principalement sur la Vérité du salut pour nous montrer comment Dieu a délivré les êtres humains déchus de leurs péchés. Dieu se réjouit de nous révéler Sa providence du salut à tous par la Vérité de l’Évangile de l’eau et de l’Esprit. 
Il est toujours important pour nous de connaître l’œuvre de l’ange déchu, alors Dieu nous en parle dans le passage de l’Écriture d’aujourd’hui du Livre d’Ézéchiel. Ici, soulignant les péchés du roi de Tyr, Dieu assimile le jugement de ce roi au jugement de l’ange qui s’est rebellé contre Lui. C’est aussi la sagesse de Dieu destinée à nous enseigner, nous qui sommes obtus. Parce que la plupart des gens ne connaissent pas le travail de l’ange déchu, ils l’adorent inconsciemment. Le problème ici est que même si nous avons tous besoin d’une bonne connaissance des anges, ce n’est pas notre réalité. Personne dans ce monde ne peut recevoir les bénédictions de Dieu sans une connaissance appropriée de l’ange qui se dresse contre Dieu afin que l’on ne finisse pas par l’adorer, même par inadvertance. La vérité que Dieu nous a cachée ne peut être comprise que si Dieu nous l’enseigne, sinon nous ne pouvons rien savoir de l’ange qui se dresse contre Dieu. Il va de soi que nous ne pouvions pas savoir qui était l’adversaire de Dieu pendant tout ce temps. Maintenant que nous avons appris à connaître la Vérité du salut à travers l’évangile de l’eau et de l’Esprit donné par Dieu, il est temps pour nous d’apprendre à connaître l’ange qui se dresse contre Dieu et de demeurer dans la Vérité. Si nous avons reçu la rémission des péchés en croyant en l’évangile de l’eau et de l’Esprit, alors nous avons besoin d’être instruits sur l’ange déchu par les serviteurs de Dieu, afin que nous puissions réaliser quel genre de vie de foi Dieu veut que nous vivions. Nous devons donc avoir foi en la Parole évangélique de l’eau et de l’Esprit donnée par Dieu. Dieu est heureux de ne plus cacher Son dessein et de le révéler aux croyants qui croient en l’évangile de l’eau et de l’Esprit. 
Ici, dans la lecture des Écritures d’aujourd’hui, nous voyons que le roi de Tyr a péché contre Dieu en élevant son propre cœur comme l’ange déchu. Ce que Dieu nous dit ici par l’intermédiaire du roi de Tyr et de l’ange déchu, c’est ceci : si nos cœurs deviennent fiers devant Dieu, nous serons chassés comme eux. Par l’intermédiaire de l’ange déchu, Dieu nous montre que quiconque est fier devant Lui fera face à Son jugement, peu importe qui est cette personne. Quelle que soit la position de chacun dans la vie, individus et rois, laisser le cœur devenir fier, c’est devenir l’adversaire de Dieu. 
Il est donc très important pour nous d’en apprendre davantage sur les attributs de Dieu et de respecter la Vérité claire. Nous devons aussi réaliser que se dresser contre Dieu est dans la nature du diable. La lecture des Écritures d’aujourd’hui du Livre d’Ézéchiel nous offre de nombreuses leçons spirituelles car elle rapporte en détail les péchés de l’ange déchu. Dieu a confié différentes tâches à différents anges, tels que Michel, l’ange de la guerre, et Gabriel, le porteur de la bonne nouvelle. Cependant, il y avait aussi un certain ange qui s’est rebellé contre Dieu après avoir accompli ses tâches données par Dieu, il y a donc une leçon importante à tirer de ce récit: nous ne devons jamais devenir les adversaires de Dieu quoi qu’il arrive. Par les péchés de cet ange déchu, Dieu nous enseigne sur «l’orgueil». 
 


Qu’est-ce qui résultera quand on deviendra l’adversaire de Dieu par notre propre libre arbitre?


En parlant de l’ange déchu, la Bible dit vers la fin du verset 13 :
«Tes tambourins et tes flûtes étaient à ton service, 
Préparés pour le jour où tu fus créé.» 
Avant sa chute, le devoir de cet ange était de louer la sainteté de Dieu avec les instruments de musique préparés par Lui. L’ange avait un statut élevé parmi tous les anges que Dieu a créés, comme il est écrit: 
«Tu étais un chérubin protecteur, aux ailes déployées; Je t'avais placé et tu étais sur la sainte montagne de Dieu; Tu marchais au milieu des pierres étincelantes. Tu as été intègre dans tes voies, Depuis le jour où tu fus créé Jusqu'à celui où l'iniquité a été trouvée chez toi.» (Ézéchiel 28:14-15).
Nous pouvons voir ici que lorsque Dieu a créé cet ange, Il l’a fait presque à la perfection afin que l’ange ne manque de rien. Nous pouvons aussi voir ici que Dieu a donné le libre arbitre non seulement aux êtres humains, mais aussi à tous les anges qu’Il a créés. Il est seulement approprié que le libre arbitre donné par Dieu soit exercé d’une manière qui plaise à Dieu, afin de Le glorifier. En d’autres termes, ceux qui ont le libre arbitre devraient vivre pour la gloire de Dieu en Lui obéissant et en se soumettant à Lui selon Sa volonté. 
Lorsque nous pensons aux péchés de l’ange déchu, nous pouvons voir clairement qu’il a abusé du libre arbitre qui lui a été accordé. Il ne fait aucun doute qu’avant de succomber à la corruption, il avait servi Dieu au plus près de Lui. Puisque l’ange au service de Dieu le plus proche de Lui s’est transformé en adversaire de Dieu, il y avait plus qu’assez de raisons pour qu’il soit chassé par Dieu. Cette conséquence découlait clairement de l’échec de l’ange à gérer son propre libre arbitre. Nous, les humains, prenons également d’innombrables mauvaises décisions en utilisant notre libre arbitre. Même aujourd’hui, l’œuvre de l’ange qui s’est dressé contre Dieu consiste à entrer dans le cœur d’innombrables rois et peuples de ce monde et à les faire se dresser contre Dieu. Entré dans le cœur de beaucoup de gens, ce mauvais esprit, qui est l’adversaire de Dieu, les incite à se rebeller contre Dieu. Ainsi, tout comme Dieu avait jugé Son adversaire dans les temps anciens, aujourd’hui aussi, Dieu attend le jour où Il jugera tous Ses adversaires. Nous devons donc connaître correctement l’œuvre de l’ange déchu et ne jamais nous permettre de suivre ses traces.
Le roi de Tyr dans la lecture des Écritures d’aujourd’hui avait été le fléau de la vie pour le peuple d’Israël. C’est parce que lorsque la nation d’Israël a péché contre Dieu, Dieu avait envoyé le roi de Tyr à son peuple pour l’opprimer. Quand la nation d’Israël a péché, Dieu a livré son peuple aux rois du monde et lui a permis de souffrir de leurs mains. Cependant, le roi de Tyr était censé s’arrêter à un certain point et modérer son action. Étant arrogant, il a plutôt franchi la ligne au grand dam de Dieu, alors qu’il aurait dû utiliser son libre arbitre pour s’arrêter. Mais le roi de Tyr était trop occupé à persécuter le peuple d’Israël. Nous devons nous rappeler que celui qui travaille maintenant dans le cœur de nombreux rois et peuples de ce monde est l’ange déchu qui a vécu dans le jardin d’Eden il y a très, très longtemps. Aujourd’hui, il y a des moments où certaines personnes tourmentent les justes, et nous devons réaliser qu’ils se dressent contre les justes parce que leur cœur est habité par de mauvais esprits. 
Et si nous vivions comme les adversaires de Dieu?
Nous, les croyants en l’évangile de l’eau et de l’Esprit, sommes chéris par Dieu Tout-Puissant dans notre vie quotidienne. Cependant, même parmi nous, il est toujours possible qu’il y ait des gens qui se dressent contre Dieu et finissent par être maudits par Lui en conséquence. Même parmi les justes qui ont reçu la rémission de tous leurs péchés en croyant en la Parole évangélique de l’eau et de l’Esprit, certaines personnes vivent dans ce monde sans recevoir les bénédictions de Dieu. Qu’est-ce qui explique cela? Premièrement, ces gens ne sont pas devenus un seul cœur avec le commandement du Seigneur, même après avoir cru que l’évangile de l’eau et de l’Esprit est la vraie Vérité qui leur permet d’être remis de tous leurs péchés. C’est parce qu’ils désirent vivre leur vie uniquement pour rechercher les intérêts de leur chair tout en ignorant l’autorité de Dieu. C’est parce que même parmi le peuple de Dieu aujourd’hui, il y a ceux qui s’opposent à l’œuvre de Dieu tout comme les anges déchus de l’antiquité. C’est pourquoi ces gens vivent dans la misère, incapables de recevoir non seulement des bénédictions spirituelles mais aussi matérielles de Dieu. 
Si vous croyez vraiment en l’évangile de l’eau et de l’Esprit donné par Dieu, vous ne devez jamais faire obstacle à l’annonce de cet évangile. Quelles que soient les circonstances, nous devons nous consacrer à répandre l’Évangile de l’eau et de l’Esprit et à servir l’œuvre de Dieu. Aujourd’hui, ceux qui sont devenus justes aux yeux de Dieu en croyant en l’évangile de l’eau et de l’Esprit donné par le Seigneur désirent consacrer leur vie à prêcher cet évangile, car ils croient en l’amour de Dieu Tout-Puissant. C’est parce que le Saint-Esprit habite dans le cœur des croyants en l’évangile de l’eau et de l’Esprit, et ce Saint-Esprit se réjouit de la vie qui glorifie Dieu. Parce que nous croyons en l’amour de notre Dieu Tout-Puissant, nos cœurs trouvent la plus grande satisfaction lorsque nous prêchons son Évangile. C’est ainsi que nous glorifions Dieu par la foi. Pourquoi, alors, voyons-nous parfois des gens, même parmi les justes, qui ne veulent pas vivre pour la prédication de l’Évangile de l’eau et de l’Esprit? C’est parce que ces gens ont remplacé l’amour de Dieu par leurs propres idoles et désirs. 
L’apôtre Paul a dit : «N’éteignez pas l’Esprit» (1 Thessaloniciens 5:19). Quand Dieu inspire le cœur des justes par le Saint-Esprit et leur fait faire Son œuvre, nos cœurs sont heureux et joyeux. Ainsi, c’est Dieu le Saint-Esprit qui donne aux justes le désir de servir l’évangile de l’eau et de l’Esprit. C’est la volonté de Dieu, mais si nous l’ignorons, alors nous finirons par nous opposer à l’amour de Dieu. Nous devons donc consacrer notre vie à répandre l’évangile de l’eau et de l’Esprit, qui est la volonté de Dieu, et vivre par la foi. Ce n’est que lorsque nous faisons cela que nous pouvons recevoir l’amour et les bénédictions de Dieu dans nos vies. Si nous vivons plutôt nos vies sur cette terre en tant qu’adversaires de la volonté de Dieu, il ne nous restera que des malédictions et des souffrances. 
Deuxièmement, quand les adversaires de Dieu seront-ils ruinés? Cela arrivera quand viendra le temps du jugement de Dieu. La Parole de Dieu nous dit ici, dans la lecture des Écritures d’aujourd’hui :
«Par la grandeur de ton commerce Tu as été rempli de violence, et tu as péché» (Ézéchiel 28:16). 
Si nous abandonnons la prédication de l’évangile de l’eau et de l’Esprit, et trouvons satisfaction à vivre une vie charnelle et mondaine, alors, en fin de compte, même nous, les croyants en l’évangile de l’eau et de l’Esprit de Dieu, serons également détruits pour toujours avec Ses adversaires. Là où la Bible dit ici, «la grandeur de ton commerce», elle parle de prospérité. Même si nous croyons en l’amour de Dieu Tout-Puissant à travers l’évangile de l’eau et de l’Esprit, si nous ne servons pas cet évangile dans l’unité dans le monde, alors nous aussi, nous deviendrons les ennemis de Dieu à la fin. Si nous jouissons de la prospérité grâce aux bénédictions de Dieu, nous devons vivre notre vie encore plus fidèlement pour répandre l’Évangile de l’eau et de l’Esprit au plaisir de Dieu. Le cœur des arrogants tombe dans le péché d’orgueil lorsqu’ils recherchent la prospérité de leur propre chair plutôt que la Justice de Dieu dans leur vie. 
Ainsi, alors que nous, les justes, poursuivons notre vie dans ce monde, nous devons nous consacrer encore plus à la diffusion de l’Évangile lorsque nous sommes prospères dans la chair. Parce que nous avons reçu la rémission des péchés en croyant en l’évangile de l’eau et de l’Esprit, nous pouvons prospérer sur cette terre aussi si nos cœurs sont droits. Nous faisons des erreurs de temps en temps, même en servant dans l’unité pour prêcher l’Évangile de l’eau et de l’Esprit. Nous devrions aborder ces transgressions en croyant que Dieu a déjà lavé tous ces péchés aussi avec l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Si vous vivez avec Dieu dans l’unité, Il couvrira toutes vos faiblesses. Cependant, Dieu ne se contente pas de passer sous silence les péchés de ceux qui s’opposent à Sa justice en dépit de connaître Sa volonté, et c’est la justice de Dieu. Si nous, les croyants en l’évangile de l’eau et de l’Esprit, vivions notre vie uniquement pour chercher la richesse du monde, Dieu ne restera pas les bras croisés.
Nous devons en savoir plus sur ce que fait l’adversaire de Dieu. Quand Dieu nous regarde, qu’est-ce qu’il voit comme notre orgueil? C’est faire confiance à nos propres capacités seules et ne pas compter sur Dieu – c’est ce que l’on entend par arrogance. Ceux dont le cœur est fier devant Dieu sont non seulement dédaigneux de l’autorité de Ses serviteurs et de Son peuple, mais ils font aussi un pas de plus pour entraver Son œuvre. C’est parce qu’ils entravent l’œuvre de Dieu qu’ils finissent par se retrouver contre Lui. Dieu nous dit, à nous les justes : «Ignorer la parole de vos collègues, c’est de l’orgueil.» C’est parce que Dieu dit dans le cœur de Son peuple : «La parole de vos collègues est Ma Parole.» Dieu parle de notre péché d’orgueil à travers les lèvres des membres de l’Église. Dieu vous parle par l’intermédiaire de Ses serviteurs, et nous entendons aussi le commandement de Dieu à travers les membres de Son Église. Quand vous et moi nous égarons aux yeux de Dieu, Il nous parle à travers Son peuple, en disant : «Ce que vous faites est mal! Tu t’égares!» C’est à travers le peuple de Dieu que nous entendons Son avertissement. Dans des moments comme ceux-ci, nous devons être capables de reconnaître que ce que nous entendons de nos collègues est la Parole de Dieu et de l’écouter. 
Nous devons réaliser que les avertissements de nos collègues sont la voix de Dieu. Les sages devraient saisir : «Oh, Dieu me dit maintenant d’humilier mon cœur.» Pour que nous devenions les bienheureux aux yeux de Dieu, nous devons écouter Sa Parole et unir nos cœurs aux serviteurs de l’Évangile de l’eau et de l’Esprit. Nous devons réaliser que notre orgueil découle de l’infidélité et que, par conséquent, nous devons avoir la foi et mettre de côté notre orgueil. Le peuple de Dieu doit aussi avoir foi dans les politiques de l’Église et dans la direction de ses dirigeants. Nous ne pouvons mener une vie de foi digne de ce nom que si nous apprenons aussi correctement la volonté de Dieu auprès de nos dirigeants. C’est parce que Dieu est heureux de nous parler à travers l’Église qu’Il a fondée. Puisque nous ne sommes pas à la hauteur de Dieu Tout-Puissant, nous devons écouter Sa Parole et Lui obéir par la foi. Nous devons donc croire que Dieu nous parle maintenant par l’intermédiaire de nos collègues. 
La Bible dit qu’à partir du jour même où Dieu a créé l’ange déchu au Ciel, son devoir était de louer Dieu pour toujours. C’était le but pour lequel il a été créé par Dieu, il aurait donc été merveilleux que l’ange demeure dans le Dieu saint et tout-puissant et le loue avec la harpe et la lyre, chantant: «Saint, saint est le Seigneur Dieu.» Ainsi, si nous demeurons dans le domaine de Dieu par la foi, nous pouvons vivre une vie si joyeuse qu’il n’y a pas de temps pour l’ennui. La vie des justes est joyeuse chaque jour et renouvelée chaque jour. Mais, nous devons nous rappeler que l’un des anges créés par Dieu a fini par être condamné à la destruction éternelle parce qu’il est devenu trop fier, a quitté son poste et a défié l’autorité de Dieu. Qu’est-ce qui pourrait expliquer pourquoi cet ange pensait à des choses aussi arrogantes? C’est parce qu’il était fier devant Dieu. Parce que Dieu lui a donné le libre arbitre, il lui était possible d’avoir des pensées si fières et de faire des choses aussi arrogantes. Dieu lui a donné le libre arbitre parce qu’Il ne voulait pas que l’ange Lui obéisse par la force. 
Cet ange était insensé de penser, après avoir exercé son libre arbitre, qu’il était lui-même sage. Quand de telles pensées surgissaient, l’ange aurait dû se réprimander, se détourner de ses pensées orgueilleuses et retourner à sa place pour craindre Dieu. Au lieu de cela, l’ange s’est dressé contre Dieu Tout-Puissant, disant: «Je vais essayer. Je relèverai ce défi avec mes subordonnés.» Ainsi, avec d’autres anges qui se sont embarqués dans ses idées, il a commis le péché d’orgueil en défiant l’autorité de Dieu. Voyant son plan et ses actions arrogants, Dieu a dit : «Seras-tu exalté jusqu’aux extrémités des cieux? Non, tu seras amené jusqu’aux extrémités de la terre. Je préparerai l’Hadès pour toi et te jetterai dans son fond.» Peu importe que nous parlions d’anges ou de justes. Peu importe qui, si le cœur et les actes de quelqu’un sont fiers devant Dieu, alors cette personne sera maudite par Dieu tout comme l’adversaire qui s’est dressé contre Lui. 
 


«N'avoir pas de lui-même une trop haute opinion» (Romains 12:3)


Parfois, nos pensées sont comme un flux sans fin, avec une pensée menant à une autre. De toutes les pensées que nous avons, les pensées de la chair ne sont pas seulement autodestructrices, mais elles nous font aussi nous dresser contre Dieu. En revanche, les pensées spirituelles que nous avons devant Dieu nous font travailler pour sauver de nombreuses âmes. Par conséquent, chaque fois que nous pensons, nous devrions avoir des pensées spirituelles. Les pensées spirituelles des justes visent à craindre Dieu et à conduire les âmes à Christ. Nous devons penser aux pensées de Dieu et croire en elles. Les religions du monde cherchent à trouver la réponse en s’appuyant sur les processus de pensée humains, mais la solution à tous les problèmes ne se trouve pas dans l’esprit humain, mais se trouve plutôt dans la Vérité donnée par Dieu notre Christ. C’est parce que Jésus-Christ est la Vérité elle-même. Même si les gens pensent que leurs pensées sont profondes, en réalité, les pensées humaines cherchent leurs propres intérêts charnels, et ces pensées de la chair conduisent finalement les gens à la confusion spirituelle. La réponse au salut de l’humanité dépend de la Parole de notre Dieu Christ, et non des pensées humaines. Lorsque les gens atteignent la fin de leurs pensées charnelles, ils ne peuvent même plus reconnaître ce qu’ils pensent. C’est pourquoi l’apôtre Paul a dit dans Romains : «n'avoir pas de lui-même une trop haute opinion.» 
Nous, les justes, devons penser à l’œuvre spirituelle selon la Parole écrite de Dieu, et nous devons vivre par la foi en la Vérité. Parfois, Dieu nous réprimande en disant : «Pourquoi perdez-vous votre temps à penser aux choses de la chair?» Dans les premiers jours de notre Église, certaines personnes me disaient : «En ce moment, vous prêchez l’Évangile de l’eau et de l’Esprit, mais dans une décennie ou deux, vous aussi finirez par changer.» Aucune des personnes qui disaient de telles choses n’est encore dans l’Église de Dieu maintenant. Avec leurs pensées inutiles de la chair, ils ont fini par se transformer en ennemis de Dieu. Parce que la Parole de l’eau et de l’Esprit de l’Évangile donnée par Dieu est la Vérité qui sauve tous les pécheurs de leurs péchés, elle était, est et sera toujours la Vérité du salut. Et si l’évangile de l’eau et de l’Esprit que nous prêchons maintenant permet aux gens de recevoir la rémission des péchés dans leur cœur, alors l’évangile donné par Dieu de Vérité de l’eau et de l’Esprit est l’évangile éternel du salut pour toute l’humanité. 
Il n’y a pas d’autre évangile à prêcher que l’évangile de l’eau et de l’Esprit que Dieu nous a donné. Pourquoi? C’est parce que le Seigneur n’a jamais donné à l’humanité d’autre vérité du salut que le véritable évangile de l’eau et de l’Esprit. Un évangile autre que l’évangile de l’eau et de l’Esprit nous a-t-il jamais délivrés de tous les péchés de ce monde? Non, car il est écrit : «Il n'y a de salut en aucun autre; car il n'y a sous le ciel aucun autre nom qui ait été donné parmi les hommes, par lequel nous devions être sauvés.» (Actes 4:12). L’Évangile qui a apporté le vrai salut du péché aux pécheurs est l’Évangile de l’eau et de l’Esprit que nous prêchons maintenant. L’évangile du salut que Dieu a donné à l’humanité est l’évangile non seulement de l’eau, ni du sang seul, mais de l’eau, du sang et de l’Esprit. Cette Parole évangélique donnée par Dieu de l’eau et de l’Esprit est la Vérité divine qui continuera à sauver tous ceux qui sont tombés dans le péché dans 30 ans, 40 ans, 500 ans, 5 000 ans et pour toujours. 
La Parole évangélique de l’eau et de l’Esprit est la Parole de salut absolument incorruptible et vraie que Dieu nous a donnée, car c’est la Parole de Dieu et la Vérité immuable pour toujours. Cependant, ceux qui ne sont pas encore nés de nouveau, bien qu’ils croient en Jésus comme leur Sauveur, pensent dans leur chair : «Une fois que suffisamment de temps passera, cet évangile de l’eau et de l’Esprit changera aussi.» Ceux qui ne traitent la Parole de Dieu qu’en termes charnels comme ceci doivent se rendre compte que leurs pensées ne sont rien d’autre que les pensées de la mort. Les êtres humains sont voués à être ruinés s’ils succombent à leurs propres pensées de chair et s’opposent au vrai Dieu et à Sa Justice, que Dieu a offerts à l’humanité. Toutes les pensées charnelles de l’humanité sont fausses aux yeux de Dieu.
 


«Ton cœur s'est élevé à cause de ta beauté»


Avez-vous une beauté immuable pour toujours? Quelle beauté avez-vous? Est-ce votre visage, votre corps, votre honneur ou vos richesses? Lequel d’entre eux est votre beauté? Prenons un moment ici et réfléchissons sur nous-mêmes selon la vraie Parole de salut que Dieu nous a donnée. Dieu nous a maintenant donné l’Évangile de l’eau et de l’Esprit à nous tous. Il nous a donné, à nous les croyants en l’Évangile de l’eau et de l’Esprit, tous les talents et les bénédictions dont nous avons besoin pour accomplir son œuvre juste. Ainsi, chacun de nous a au moins un don précieux que Dieu nous a donné. Ce n’est pas seulement moi, mais mes collègues ont tous au moins un don. Cependant, certaines personnes pensent qu’elles seules ont les meilleurs talents du monde entier. L’ange déchu dans la lecture des Écritures d’aujourd’hui a dû être très beau aux yeux de Dieu, car la Bible dit que son cœur a été élevé à cause de sa beauté. Et la Bible dit aussi que cet ange était arrogant à cause de sa propre splendeur, et s’est corrompu avec sa propre sagesse. Il en était venu à penser : «Si seulement je pouvais prendre la place de Dieu, je serais comme Lui. Je deviendrai Dieu moi-même et régnerai sur toute Sa création.» 
 


Qu’est-ce que la vraie sagesse?


La vraie sagesse est la capacité d’appliquer ses connaissances pour accomplir quelque chose. La «connaissance» est juste la connaissance, tandis que la «sagesse» est la capacité de mettre en œuvre ses connaissances pour réaliser quelque chose. Ainsi, quiconque croit en l’amour de Dieu doit avoir non seulement foi en Sa Parole, mais aussi en sa sagesse, bien qu’évidemment aucun être humain ne puisse jamais être aussi sage que Dieu. La connaissance peut être atteinte par n’importe qui ayant appris. En revanche, tout le monde n’a pas la sagesse donnée par Dieu, c’est donc quelque chose qui doit être reçu de Dieu en Le priant. La vraie sagesse qui vient de Dieu consiste à croire en la Parole donnée par Dieu et à marcher par la foi. C’est parce que la sagesse de Dieu est une bénédiction qui ne peut être reçue que par ceux qui croient en Dieu et obéissent à Sa volonté. 
Il y avait quelqu’un qui, bien qu’ayant plus de 2 millions de dollars sur son compte bancaire, pensait qu’il était ruiné financièrement et a tué sa femme, ses enfants et lui-même. Il a laissé une note disant qu’il se suicidait à la suite de ses problèmes d’argent et qu’il emmenait également sa femme et ses enfants avec lui. Même si cet homme avait 2 millions de dollars sur son compte bancaire, il pensait toujours qu’il était condamné dans ce monde. De toute évidence, il n’avait pas la sagesse de Dieu. Bien que 2 millions de dollars ne soient peut-être pas suffisants pour diriger une grande entreprise, c’était encore plus qu’assez d’argent pour qu’il investisse dans une entreprise décente et gagne bien sa vie et celle de sa famille grâce à un travail acharné. Et s’il l’avait fait, il aurait donné l’exemple à ses enfants. Mais, cet homme manquait de sagesse. 
Quand l’ange déchu se regarda, il crut qu’il était exalté. Il pensait vivre dans la gloire. Son statut était en effet très élevé et splendide, puisqu’il était un ange louant Dieu juste à côté de Lui. Alors que son cœur montait en flèche dans l’arrogance, il a finalement essayé de devenir Dieu lui-même et a fini par être condamné à l’enfer. Cet ange déchu avait servi Dieu Tout-Puissant juste à côté de Lui. Ainsi, nous pouvons réaliser ici que Dieu nous dit à travers ce récit : «Ma place ne peut être enlevée par personne. Seuls ceux qui acceptent la grâce que J’offre peuvent vivre avec Moi.» Dieu a fait non seulement des anges, mais aussi des êtres humains. 
Ayant créé des êtres humains dans le jardin d’Éden, Dieu leur a promis qu’Il leur accorderait Sa grâce de salut en les délivrant des péchés qu’ils commettraient. Dieu a promis par Sa Parole : «Je viendrai sur cette terre à travers le corps d’une femme comme le Sauveur de toute l’humanité. Et je vous sauverai par l’évangile de l’eau, du sang et de l’Esprit.» Pour accomplir l’œuvre du Christ sur cette terre, comme il l’a promis à toute l’humanité avec sa Parole, Dieu lui-même devait naître par le corps de Marie pour s’incarner dans la chair de l’homme. Et ce Dieu a été baptisé par Jean-Baptiste pour supporter nos péchés, a été crucifié à mort, est ressuscité d’entre les morts avec puissance, et est ainsi devenu le vrai Sauveur pour nous tous qui croyons maintenant en l’Évangile de l’eau et de l’Esprit. Le salut de l’humanité du péché est écrit dans la Bible comme ceci, dans l’Ancien et le Nouveau Testament. 
Cependant, il y a beaucoup de gens aujourd’hui qui ne savent rien de la Justice de Dieu notre Christ. Ils disent qu’ils croient en Dieu même s’ils ne connaissent pas l’Évangile de vérité de l’eau et de l’Esprit, que Dieu Lui-même a accompli pour nous sauver de nos péchés quand Il est venu sur cette terre pour nous. Les êtres humains doivent donc apprendre et comprendre, à travers la Parole de Dieu, la raison pour laquelle Dieu les a créés, et le domaine des anges fait par Dieu. Vous et moi devons comprendre clairement et croire en la raison pour laquelle Dieu nous a sauvés des péchés de ce monde une fois pour toutes, et pourquoi Dieu nous dit maintenant de louer Son amour et Sa gloire. C’est parce que si nous apprenons et comprenons le dessein de Dieu pour nous, nous pouvons Le glorifier. C’est parce qu’une fois que nous réalisons la providence de Dieu et Son dessein, nous pouvons Le glorifier par notre foi en Sa Justice. Nous devons réaliser ici que Dieu nous a confié la tâche qui avait été confiée à l’ange déchu, qui louait Dieu. Et nous devons y croire. Si nous connaissons et croyons l’amour de Dieu pour nous, et si nous croyons en Sa Justice et la louons, alors nous serons encore plus exaltés que cet ange ne l’était à la création des cieux et de la terre. C’est parce que par la foi, nous avons atteint notre vrai salut et revêtu la gloire du Ciel, et donc nous sommes en venus à louer Dieu. 
Louer Dieu, c’est louer l’œuvre juste que Dieu a faite pour nous. C’est pourquoi nous exaltons et louons l’amour de Dieu et la justice de Son œuvre. Féliciter Dieu, c’est le remercier et le glorifier dans notre vie quotidienne non seulement pour nous avoir sauvés de tous les péchés de ce monde une fois pour toutes, mais aussi pour avoir répondu à nos prières, nous avoir aidés dans notre marche quotidienne et nous avoir bénis pour vivre avec lui. C’est ce que signifie vivre une vie qui loue Dieu.
Aujourd’hui, vous et moi qui croyons en l’Évangile de l’eau et de l’Esprit avons été bénis pour assumer et jouir du devoir glorieux que l’ange déchu avait perdu. Nous sommes devenus les enfants de Dieu en croyant en l’évangile de l’eau et de l’Esprit, et Dieu se réjouit de recevoir toute la gloire à travers nous. Tout cela est la bénédiction de Dieu et la sagesse céleste que Dieu nous a donnée. C’est le but pour lequel Dieu nous a créés. N’est-il pas tout simplement étonnant que Dieu nous ait tous permis d’avoir foi en la Parole évangélique de l’eau et de l’Esprit? Tout ce que Dieu a fait pour nous les croyants en l’évangile de l’eau et de l’Esprit, est une bénédiction étonnante. 
 


Ce que l’on perd par orgueil


À cause de son orgueil, l’ange déchu a perdu le beau devoir qui lui avait été confié. Il a été ruiné et il est devenu le chef de l’enfer. En fin de compte, il s’est transformé en adversaire de Dieu se dressant contre Lui. Nous croyons maintenant en l’évangile de l’eau et de l’Esprit, mais comment menons-nous notre vie devant Dieu? Y a-t-il quelqu’un parmi nous qui a succombé à l’orgueil, que ce soit à cause de la beauté extérieure ou des talents, et qui s’est ainsi transformé en un objet de la haine de Dieu? Si vous avez de beaux dons ou de beaux talents, vous ne devriez pas les laisser aller à votre tête, car ils vous ont été donnés pour que vous serviez Dieu. 
Dieu a dit que la fabrication des tambourins et des flûtes était préparée pour l’ange le jour où il a été créé. Cela signifie que Dieu avait donné à cet ange le devoir béni de Le louer. Ce n’est pas comme si l’ange était allé dans une école de musique! Son talent donné par Dieu était la capacité de jouer des instruments de musique et le désir sincère de louer la sainteté de Dieu. En voyant la création de Dieu, de son esprit ont dû jaillir naturellement des notes de musique pour pouvoir louer Dieu magnifiquement. De cette manière, nous, les croyants en la Parole évangélique de l’eau et l’Esprit, avons aussi de grands talents que Dieu nous a déjà donnés. Mais, si nous pensons que nous sommes meilleurs que nos frères et sœurs à cause de tels talents et que nous les utilisons pour nous y opposer, alors nous serons ruinés. Si nous, les croyants en l’Évangile de l’eau et de l’Esprit, renonçons à répandre l’Évangile et allons dans le monde pour chercher notre propre bien-être monétaire, alors nous nous retrouverons finalement à nous opposer à Dieu. Notre vie de foi serait alors terminée aux yeux de Dieu.
Moi aussi, je ne suis rien sans les talents que Dieu m’a donnés. J’utilise donc mes capacités données par Dieu pour prêcher l’Évangile du salut qui m’a sauvé. Je ne me vante pas devant Dieu. Tout ce que je fais est fait pour la gloire de Dieu ; il n’y a pas d’autre but à mon travail. Donc, si vous et moi laissions nos talents aller à notre tête et cessions de servir Dieu, alors nous deviendrions comme l’ange déchu. Aujourd’hui, dans l’Église de Dieu aussi, si vous n’utilisez pas vos talents pour Dieu, Dieu n’utilisera pas vos talents. Si de telles personnes essayaient d’accomplir l’œuvre de Dieu, Dieu humilierait leur cœur en leur disant : «Ce que vous faites maintenant ne signifie rien.» Ainsi, nous voyons que Dieu nous choisit et nous utilise comme Ses instruments lorsque nous servons Son œuvre en unité avec nos collègues. En revanche, quand quelqu’un ignore ses collègues et les serviteurs de Dieu, alors nous voyons Dieu prendre le devoir de cette personne et le donner à une autre personne, en disant: «Arrête. Je ne peux plus t’utiliser ici.»
 


Dieu a permis le libre arbitre à chacun d’entre nous


Pour les êtres humains comme pour les anges, Dieu leur a donné le libre arbitre quand Il les a créés. Dieu ne les a pas faits comme des robots. Les anges créés par Dieu ont également reçu des personnalités. Dieu leur a donné les facultés de l’intellect, de l’émotion et de la volonté, c’est-à-dire la capacité de savoir, de ressentir et d’agir. Dieu a également donné les mêmes facultés d’intellect, d’émotion et de volonté aux êtres humains, ce qui est également connu sous le nom de personnalité. Dieu leur a permis de comprendre, de ressentir et d’agir. Il leur a donné le libre arbitre de penser et de tout faire de leur propre chef. S’ils veulent devenir comme Dieu, ils peuvent penser comme ça ; s’ils veulent défier Dieu, ils peuvent le faire ; et s’ils veulent se dresser contre Dieu parce qu’ils sont contrariés par Lui, alors ils peuvent le faire aussi. En d’autres termes, Dieu a fait des anges des êtres intellectuels, émotionnels et volontaires. Cependant, l’un des nombreux anges a défié l’autorité de Dieu. Alors Dieu a jeté l’ange arrogant et ses subordonnés à terre. 
Ainsi, quand Dieu a créé les êtres humains, Il ne les a pas faits comme des robots, mais comme des personnes. Nous pouvons nous dresser contre Dieu, ou bien nous pouvons accepter la Parole donnée par Dieu et être sauvés de tous nos péchés. Dieu nous a fait, nous êtres humains, avec le libre arbitre. Dieu aussi est une Personne, et accorde Son amour et Ses bénédictions à ceux qui croient en l’amour de Dieu et en les bénédictions du salut qui se manifestent dans l’Évangile de l’eau et du sang. Cependant, même si nous avons été sauvés en croyant en l’évangile de l’eau et de l’Esprit, si nous nous dressons contre Dieu Tout-Puissant, alors nous aussi, nous serons chassés comme l’ange déchu. Nous, les croyants en l’évangile de l’eau et de l’Esprit, devons nous rappeler que Dieu nous a donné le libre arbitre. De cette façon, Dieu est vraiment un Dieu juste. Notre Dieu Créateur n’est pas influencé émotionnellement par nous, Ses créatures, et Il ne fait pas non plus de compromis avec nous parce qu’Il serait faible. Donc, si vous et moi sommes arrogants devant Dieu, alors nous paierons à juste titre un prix pour notre orgueil. 
 


Nous devons construire une communauté de foi respectueuse 


Lorsque vous partagez la communion avec ceux qui ont été sauvés de leurs péchés en croyant en l’Évangile de l’eau et de l’Esprit, écoutez attentivement ce qu’ils disent. Vous vous rendrez alors compte qu’il y a beaucoup à apprendre d’eux. Vous en viendrez à reconnaître : «Ces membres de l’Église accomplissent fidèlement l’œuvre de Dieu sans faire d’histoires. Ce ne sont que des membres ordinaires de l’Église, tout comme moi, mais ce sont des gens de caractère et je devrais les imiter». Certaines personnes sont très émotives, aimant Dieu et Le servant avec beaucoup de zèle un jour, puis sombrent soudainement dans un profond malaise le lendemain et refusent de servir. D’autres, en revanche, sont plus cohérents, servant le Seigneur régulièrement dans l’unité avec les membres de l’Église sans attirer l’attention sur eux-mêmes. 
Quand nous regardons les ouvriers de Dieu, nous voyons qu’ils ont chacun leurs propres forces et faiblesses. Certains membres ont ce qui nous manque, et nous avons ce qui manque à certains membres. C’est pourquoi, en tant que membres de l’Église, nous devons apprendre les uns des autres et être unis. Nous pouvons alors réaliser : «Ces frères et sœurs méritent tant de respect. Ils sont incroyables. Dieu est si bien servi par eux! Il leur a donné la sagesse et la foi pour le servir. Il les a bénis!» Dieu a écrit la Bible pour que nous soyons enseignés par Sa Parole que nous ne devrions pas élever nos propres cœurs dans l’arrogance, mais être unis les uns aux autres à partir de toutes les positions que nous avons chacun. Dieu nous a permis de servir le Seigneur fidèlement dans l’unité. Il nous a permis de servir maintenant dans son œuvre afin que nous puissions tous soutenir le ministère de l’Évangile et consacrer nos efforts à la prédication de l’Évangile. Dieu nous a laissés sur cette terre afin que nous servions et soutenions Son œuvre dans l’unité. 
Récemment, le pasteur Galvao m’a envoyé un message m’informant qu’il y avait pas mal d’inquiétude parmi ses frères et sœurs à cause de la COVID-19. En voyant leurs proches mourir du coronavirus sous leurs yeux, l’assemblée souffrait beaucoup et était profondément angoissée, et le pasteur Galvao m’a demandé si je pouvais leur envoyer quelques mots d’encouragement. Quand j’ai entendu cela, j’ai réalisé que Dieu me disait de reprendre notre ministère de littérature. Donc, dernièrement, j’ai révisé et ajouté aux sermons que j’ai donnés pendant le culte dans l’Église de Dieu. C’est parce que le pasteur Galvao et d’autres collègues étrangers m’ont demandé de le faire. C’est parce que le public cible de ces nouvelles publications est nos collègues à l’étranger. J’ai écrit mes sermons comme si je leur écrivais une lettre. Les sermons que je prêche pendant le culte sont également destinés à nos collègues du monde entier. Je les ai donc révisés et traduits. 
Ainsi, Dieu nous fait faire divers types d’œuvres selon Son temps. Il nous incombe d’accomplir tranquillement toute œuvre que Dieu nous a confiée. Accomplir diligemment l’œuvre de Dieu par la foi chaque fois qu’elle nous est confiée est ce qu’est la vie de foi. C’est parce que tout le travail que nous devons faire en vivant dans ce monde est l’œuvre de Dieu. Ainsi, nous accomplissons l’œuvre du Seigneur, nous louons Dieu pendant l’heure de l’adoration, nous écoutons sa Parole, nous partageons ensemble sa grâce et nous renouvelons notre force chaque jour. Une fois notre vie quotidienne terminée, quand viendra le temps pour nous d’aller dans Son Royaume, nous jouirons aussi de Sa gloire. 
 


L’ange déchu ne pourra plus jamais jouir de son ancienne gloire 


En tant que ceux qui sont devenus le peuple de Dieu en croyant en l’évangile de l’eau et de l’Esprit, vous et moi jouirons de la gloire de vivre avec Dieu. Dieu nous a dit que lorsque ce moment viendra, nous Le verrons face à face. Alors, avec cette espérance, accomplissons tous chaque jour l’œuvre du Seigneur. Lorsque nous travaillons à répandre l’Évangile de l’eau et de l’Esprit du Seigneur, nous en viendrons à glorifier Dieu dans la vie que Dieu nous accorde. Et parce que tout ce travail est fait avec la famille de Dieu, nos frères et sœurs, chaque instant est une joie pour moi. Je me réjouis toujours parce que quoi que nous fassions dans ce monde, c’est pour l’œuvre de Dieu. 
Mon cœur est toujours joyeux, car je fais l’œuvre de Dieu pour répandre son Évangile de l’eau et de l’Esprit, pour l’amour de son Église et pour le bien de nos frères et sœurs. Ce sont ces pensées qui m’apportent de la joie : «Alors que je pose maintenant les bases pour soutenir le ministère de l’Évangile, nos frères et sœurs jouiront de toutes ces choses. Grâce à cette œuvre de service que je fais, l’Évangile se répandra encore plus. Le cœur des gens sera guéri. L’Évangile de l’eau et de l’Esprit sera proclamé de plus en plus loin. Je suis si heureux de voir que le travail que j’ai accompli sur cette terre a apporté tant de bénédictions spirituelles à nos frères et sœurs. Je suis béni par cela. Je ne pouvais pas demander plus, car le fruit de mon travail est apprécié non seulement par moi, mais aussi par notre famille de l’Église, et c’est ce qui plaît à Dieu.» 
Qu’est-ce qui vaut plus la peine que cela, et que pourrais-je demander de plus? Un jour, j’entrerai dans le Royaume de Dieu et je vivrai pour toujours avec Lui face à face. Vous êtes le même que moi. Tous ceux qui ont été sauvés de leurs péchés par la Parole de l’eau et de l’Esprit de l’Évangile donnée par Dieu sont précieux aux yeux de Dieu. Nous ne sommes pas humiliés aux yeux de Dieu. Même si certains de nos frères et sœurs ont des défauts dans leur chair, nous ne devrions mépriser aucun d’entre eux. Nous devrions plutôt faire preuve de tolérance et les chérir en disant: «Nous comprenons. Vous avez fait quelque chose d’imprudent brièvement. Il y a une leçon que Dieu veut vous enseigner à travers cela.»
Cependant, certaines personnes sont si fières d’elles-mêmes qu’elles entravent l’œuvre de Dieu. Ces gens seront traités comme les adversaires de Dieu. Si quelqu’un entrave l’œuvre de Dieu, alors cette personne s’est déjà rangée du côté de l’ange déchu. Ainsi, nous devons non seulement respecter ceux qui craignent Dieu, mais aussi les aimer et unir nos cœurs avec eux par notre foi en Dieu. Il y a des dirigeants dans les communautés chrétiennes qui disent aux gens de les servir eux seuls, pas Dieu. Si jamais nous nous unissons à de telles personnes, nous serons traités comme l’ange déchu. L’ange déchu a été chassé du Ciel et a perdu sa position. Donc, Dieu a rendu cette position glorieuse vacante, et a voulu faire des êtres humains à Son image et les y mettre. Dieu savait aussi que ces créatures humaines de Sa création pécheraient. C’est pourquoi Dieu avait préparé un plan de salut pour délivrer de leurs péchés les êtres humains, qui ont été faits à la ressemblance de Son image.
Dieu Lui-même est venu sur cette terre en tant que Sauveur, et Il a sauvé toute l’humanité du péché par Son sacrifice, Son amour sans fin et Sa Justice. Et à tous ceux qui croient en la Parole évangélique de l’eau et de l’Esprit, Dieu leur a donné la bénédiction de vivre avec Lui. Ce faisant, Dieu nous a fait croire à l’Évangile de l’eau et de l’Esprit pour nous vanter de Lui avec nos lèvres, louant : «Dieu nous a donné le salut, la gloire du Ciel et Ses bénédictions.» C’est pourquoi nous louons Dieu de nos lèvres, en mettant des mélodies sur les paroles qui vantent Dieu. En tant que justes, nous louons Dieu parce que nos cœurs sont réjouis. Chanter des louanges n’est pas quelque chose qui peut être fait par la force. Les paroles de nos hymnes sont toutes merveilleuses. Lorsque nous louons Dieu pour l’œuvre juste et bénie qu’il a faite pour nous, nos cœurs sont renouvelés en un rien de temps. La joie jaillit. C’est ce que Dieu est pour nous. 
 


Dieu nous parle maintenant pour nous donner une leçon spirituelle


Il est écrit dans Proverbes 16:18: «L'arrogance précède la ruine, Et l'orgueil précède la chute.» 
Dieu nous dit ici que l’orgueil est le prédécesseur d’une chute. Il nous avertit de ne pas laisser nos cœurs devenir fiers. Si nous avons fait quelque chose pour l’œuvre de Dieu, c’est tout à cause de la force, de la capacité et des bénédictions données par Dieu, et non à cause de notre propre pouvoir et de notre propre force. Si vous et moi avons accompli quelque chose de bon pour l’œuvre de Dieu, c’est grâce à l’aide que nous avons reçue de Dieu, de son Église et des frères et sœurs qui nous entourent. Même en ce qui concerne les choses que nous avons accomplies avant de naître de nouveau, nous avons pu les faire grâce à l’aide que nous avons reçue de nos parents qui nous ont amenés dans ce monde, nous ont nourris et ont pris soin de nous en grandissant. Aurions-nous pu faire quoi que ce soit sans l’aide que nous avons reçue de nos parents, de nos frères et sœurs, de nos parents et de nos amis? Pourtant, l’ange déchu ici pensa: «Voilà qui je suis! Il n’y a personne d’autre au-dessus de moi que Dieu. Tout le monde est en dessous de moi. Tout ce que j’ai à faire maintenant, c’est simplement monter à la place de Dieu!»
Si jamais de telles pensées arrogantes nous viennent à l’esprit comme cet adversaire de Dieu, nous devrions réaliser immédiatement à quel point c’est une grave erreur, confesser notre péché à Dieu et nous réprimander. Nous devrions ouvrir nos lèvres et abaisser notre cœur en nous disant: «Es-tu hors de ton esprit? Tu es ici maintenant parce que Dieu t’a rendu juste. Es-tu né juste dès le début? N’as-tu pas été créé par Dieu? Existes-tu par toi-même, comme Dieu?» De cette sorte, nous devons nous assurer que nous ne finissons jamais par nous tenir du côté de l’adversaire de Dieu. L’ange déchu non seulement s’est dressé contre Dieu lui-même, mais il a également incité d’autres anges à s’opposer à Dieu. C’est pourquoi l’ange déchu a été maudit par Dieu. Si vous succombez à l’orgueil, vous aussi, vous deviendrez un objet de malédictions comme Satan. Satan amène les orgueilleux dans son giron et les utilise comme ses instruments. 
Dieu chasse les orgueilleux. Même aujourd’hui, Dieu chasse les rois du monde s’ils sont trop arrogants. Même maintenant, Dieu chasse les magnats s’ils ne se vantent que d’eux-mêmes et deviennent arrogants même devant Dieu. Nous voyons régulièrement dans ce monde comment de telles personnes sont misérablement ruinées à la fin. Donc, nous ne devrions jamais laisser nos cœurs devenir hautains devant Dieu. 
Nous devrions être satisfaits dans notre vie quotidienne. Nous devons vivre avec action de grâce, car nous avons de la nourriture à manger et des vêtements à porter, nous demeurons dans l’Église de Dieu et nous avons la communion de foi. Parce que Dieu nous a maintenant donné la tâche d’accomplir Son œuvre et nous a placés dans cette position, nous faisons ce qui rend gloire à Dieu. Vous et moi ne sommes pas là où nous en sommes maintenant parce que nous avons en quelque sorte des dons exceptionnels. Je ne suis pas non plus ici pour donner ce sermon parce que je suis doué. Je suis plutôt ici parce que Dieu m’a donné la sagesse, la foi et le Saint-Esprit, afin que je puisse comprendre ce que dit la Parole de Dieu quand je la lis. Je vous prêche en ce moment même parce que Dieu m’a permis de réaliser ce qu’Il nous dit par Sa Parole.
La conclusion à tirer ici est que nous n’avons rien de quoi être fiers. Si nous sommes bons dans quelque chose, c’est parce que Dieu nous a donné de tels dons et talents. Quand Dieu nous a donné tous nos talents, comment pourrions-nous devenir arrogants? Chaque fois que nous accomplissons l’œuvre de Dieu, nous ne pouvons l’accomplir que si nous sommes réfléchis et diligents jour et nuit. C’est lorsque nous consacrons tout notre cœur et toutes nos forces à la gloire de Dieu que Dieu accomplit cette œuvre pour nous. Dieu nous a permis de «travailler» sur cette terre pour que Son œuvre soit accomplie. Nous ne devons donc pas élever nos propres cœurs, et être unis à nos collègues. 
Parfois, nous pensons à tort que nous sommes meilleurs que les autres. Nous nous disons : «Puisque je suis talentueux, je devrais être à la tête d’une équipe. Alors pourquoi des gens moins qualifiés que moi sont-ils à la tête d’équipes alors qu’on me passe devant? L’Église n’est-elle pas partiale? N’est-ce pas parce que l’Église ne peut pas reconnaître mes dons? Je suis tellement mieux que ces gens-là. Si on me donne le poste, je ferai un bien meilleur travail que n’importe lequel d’entre eux.» Cependant, Dieu ne veut pas confier Son œuvre à quiconque pense ainsi. Dieu veut que nous unissions aussi nos cœurs aux faibles et que nous accomplissions Son œuvre. Il veut que les forts et les faibles s’entraident et accomplissent l’œuvre du Seigneur dans l’unité. Dieu ne veut pas accomplir Son œuvre uniquement par ceux qui sont bons au travail, et Il ne veut pas non plus être glorifié par une seule personne. Il n’est absolument pas vrai que notre Dieu veut simplement que nous fassions du bon travail. 
Au contraire, par son œuvre, Dieu veut que nous partagions l’amour du Christ les uns avec les autres et que nous relayions nos précieux dons aux autres. Et Dieu veut aussi que nous apprenions des précieux talents des autres. Il veut que nos cœurs compatissent aux faiblesses de nos compagnons de l’Église. S’il y a quelqu’un qui est physiquement faible, Dieu veut que nous comprenions cette personne et que nous soyons un dans l’unité par Son amour, en pensant : «Je ferais la même chose si j’avais une maladie physique comme ce frère. C’est parfaitement compréhensible. Dieu veut que nous travaillions tous ensemble pour accomplir l’œuvre évangélique de l’eau et de l’Esprit pour Sa bonté. Il ne veut pas être glorifié par quelqu’un qui est bon au travail.»
Donc, je ne confie pas l’œuvre de Dieu à quelqu’un qui est juste bon dans le travail. J’examine également d’autres aspects et, après mûre réflexion, je demande à cette personne d’assumer la tâche que j’ai en tête pour elle. Si la personne dit: «Je ne suis pas doué pour quelque chose comme ça», je partage mes mots d’encouragement, en lui disant: «Essayez-le. Priez Dieu et essayez-le.» Ensuite, la personne est souvent capable d’accomplir la tâche même si elle a quelques lacunes. Personne n’est un expert dès le début. Nous faisons tous beaucoup d’erreurs lorsque nous commençons. Cependant, lorsque nous réfléchissons attentivement à la façon de faire l’œuvre de Dieu et prions le Seigneur à ce sujet, Dieu nous donne la force d’accomplir cette œuvre. C’est en faisant l’œuvre de Dieu que la foi grandit dans nos cœurs, et c’est selon cette foi que l’œuvre de Dieu avance. Le résultat est alors meilleur. 
Si une tâche est confiée à un bon travailleur et que la tâche est accomplie avec succès, il y a peu de gain spirituel à avoir. En revanche, lorsque quelqu’un qui n’est pas bon au travail se voit confier une tâche et que le travail se déroule bien à mesure que la foi de cette personne grandit et avance même un peu, alors il y a beaucoup à gagner. La foi de cette personne est également appelée à grandir. C’est ce que je veux. Ainsi, ceux qui se vantent d’être de grands travailleurs finissent par m’entendre leur dire : «Partez! Allez là-bas et travaillez là-bas!» Parce que le cœur de Dieu est dans mon cœur, je veux quelqu’un qui est en unité avec les membres de l’Église qui se chérissent les uns les autres, qui reconnaît le peuple de Dieu, qui discerne l’honorable, qui est béni et qui partage ces bénédictions, ensemble. Ce genre de désir n’était pas dans mon cœur dans le passé. Mais il a surgi une fois que j’ai rencontré le Seigneur qui est venu sur cette terre par l’eau et l’Esprit. À quel point est-ce merveilleux? Dieu m’a donné la sagesse et m’a fait préparer Son œuvre jusqu’à ce jour. Et quand le moment est venu, j’ai pu partager l’œuvre de Dieu avec les autres, en leur disant : «Vous devriez venir ici et faire l’œuvre de Dieu. Tu devrais aller là-bas et faire l’œuvre de Dieu.»
Même aujourd’hui, comme le cœur du roi est comme les rivières d’eau, Dieu émeut le cœur du chef. C’est Dieu qui tourne le cœur de ses serviteurs. Les serviteurs de Dieu ne décident pas eux-mêmes de l’œuvre du Seigneur, ni ne la confient à qui ils préfèrent personnellement. La domination de Dieu n’est pas la même que celle de ce monde. Les affaires de l’Église sont supervisées par Dieu. Donc, quand quelqu’un a besoin d’être formé, je lui demande d’effectuer certaines tâches. Mais, il y a des gens qui n’écoutent pas. Certaines personnes ne cessent de trouver des excuses et n’écoutent jamais. Refuser d’écouter les dirigeants de l’Église à maintes reprises revient à devenir comme l’ange déchu. Vous devriez écouter vos dirigeants. Si vos dirigeants de l’Église vous demandent d’assumer une certaine position, alors vous devriez leur faire confiance et dire : «Cela doit être la volonté de Dieu pour moi.» Pourtant, certaines personnes sont mécontentes de leur placement et se plaignent, en disant: «Pourquoi suis-je traité comme ça? C’est tellement étrange! Ils doivent me haïr. Pourquoi s’en prennent-ils autant à moi?» Ce n’est pas le cas. C’est Dieu qui vous fait accomplir Son œuvre pour vous former. Dieu vous fait passer à travers une formation spirituelle car vous n’êtes pas assez formé. Ce n’est qu’alors que nous pourrons unir nos cœurs à Dieu et recevoir Ses bénédictions. 
À qui Dieu confierait-il un concours de chorale le louant? Même maintenant, les anges du Ciel louent Dieu. Mais qui les rejoindra à l’avenir? Par qui Dieu accomplirait-il Son œuvre? Lorsque nous nous tournons vers le Livre de l’Apocalypse, nous voyons les justes se rassembler et louer Dieu. La domination de Dieu se déploiera à nouveau au Ciel. Et le jour viendra où Dieu accordera une vie glorieuse à Son peuple. Dieu n’accorde pas Sa gloire à quiconque est comme l’ange déchu. Les anges du Ciel à ce moment-là seront les serviteurs des fils et des filles de Dieu. Dieu a dit qu’Il nous assignera les anges , à nous Ses enfants comme nos serviteurs. Les anges célestes seront vos serviteurs et les miens. Ceux d’entre vous qui croient en l’Évangile de l’eau et de l’Esprit et le servent sont les propriétaires du Royaume des Cieux. Cette foi est réelle. 
Les gens deviennent arrogants quand ils se font des illusions en pensant que leurs propres mensonges sont réels. L’arrogance se vante d’elle-même et dit: «C’est qui je suis», mais en substance, ils ne sont rien de plus que des faibles avec d’innombrables lacunes. Cependant, nous croyons que nous pouvons tout faire et accomplir n’importe quelle tâche si Dieu nous bénit et nous donne la sagesse. Alors, réalisant cela, recevons les bénédictions, la vie glorieuse et l’œuvre glorieuse que Dieu nous a donnée, ne perdons jamais aucune d’entre elles au regard de Satan, chérissons-les et glorifions Dieu dans nos vies. Je veux que vous receviez tous de nombreuses bénédictions sur cette terre et que vous jouissiez d’encore plus de bénédictions au Ciel. Alléluia!