Sermons

Sujet 16: L’Evangile de Jean

[PARTIE 8-2] La grâce du salut répandue sur la femme qui a été prise en adultère (Jean 8:1-12)

La grâce du salut répandue sur la femme qui a été prise en adultère
( Jean 8:1-12 )
“ Jésus se rendit à la montagne des oliviers. Mais, dès le matin, il alla de nouveau dans le temple, et tout le peuple vint à lui. S'étant assis, il les enseignait. Alors les scribes et les pharisiens amenèrent une femme surprise en adultère; et, la plaçant au milieu du peuple, ils dirent à Jésus: Maître, cette femme a été surprise en flagrant délit d'adultère. Moïse, dans la loi, nous a ordonné de lapider de telles femmes: toi donc, que dis-tu? Ils disaient cela pour l'éprouver, afin de pouvoir l'accuser. Mais Jésus, s'étant baissé, écrivait avec le doigt sur la terre. Comme ils continuaient à l'interroger, il se releva et leur dit: Que celui de vous qui est sans péché jette le premier la pierre contre elle. Et s'étant de nouveau baissé, il écrivait sur la terre. Quand ils entendirent cela, accusés par leur conscience, ils se retirèrent un à un, depuis les plus âgés jusqu'aux derniers; et Jésus resta seul avec la femme qui était là au milieu. Alors s'étant relevé, et ne voyant plus que la femme, Jésus lui dit: Femme, où sont ceux qui t'accusaient? Personne ne t'a-t-il condamnée?  Elle répondit: Non, Seigneur. Et Jésus lui dit: Je ne te condamne pas non plus: va, et ne pèche plus. Jésus leur parla de nouveau, et dit: Je suis la lumière du monde; celui qui me suit ne marchera pas dans les ténèbres, mais il aura la lumière de la vie.”


Qui peut recevoir la grâce de la rémission des péchés devant Jésus comme cette femme? Ce sont ceux qui savent bien qu’ils sont un tas de péché et commettent l’adultère durant toute leur vie. Tout le monde essaie à sa façon de recevoir la purification des péchés. Mais les gens qui insistent qu’ils n’ont jamais commis l’adultère ne peuvent pas recevoir la grâce de la rémission du péché. Ceux qui ne peuvent que commettre l’adultère peuvent recevoir la grâce de la rémission des péchés en rencontrant le Seigneur. 
Vraiment les gens ne peuvent pas éviter de commettre l’adultère continuellement. Les gens qui sont ignorants du fait qu’ils sont prompts à commettre l’adultère devant Dieu sont vraiment incapables de se vêtir de la grâce de la rémission des péchés, par l’évangile de l’eau et de l’Esprit même si on le leur donnait sur un plateau. 


La femme accusée

Dans le passage des Écritures d’aujourd’hui, les scribes et les Pharisiens ont accusé la femme qui a été prise en flagrant délit d’adultère. Ils l’ont poussée devant Jésus et ont dit: “Maître, cette femme a été prise en flagrant délit d’adultère.” Ces scribes et ces Pharisiens étaient les dirigeants religieux de l’époque. Ils voulaient accuser cette femme prise en flagrant délit d’adultère, et la lapider à mort.
Jésus était quelqu’un qui faisait de grands miracles, nourrissait les gens, ramenait le fils d’une veuve à la vie, ressuscitait Lazare des morts et guérissait les lépreux. Il n’y avait pas de problème physique ou spirituel qui ne puisse être résolu si on les Lui amenait.
Jésus cependant, était une épine dans le pied des Pharisiens et des scribes. Ils ont amené cette femme devant Jésus et l’ont accusée, disant “Maintenant, Moïse dans la loi nous a ordonné qu’une telle femme soit lapidée. Et toi, que dis-tu?” Les scribes et les Pharisiens pensaient que Jésus ne pourrait rien faire en réponse à leur question. Vraiment selon la Loi de Moïse, cette femme aurait dû être punie pour cet acte d’adultère et mise à mort. La vérité honnête c’est que devant la Loi de Dieu, qui ne serait pas pécheur? Si nous devions appliquer la Loi de Dieu à tout le monde, tous les gens de ce monde seraient lapidés pour leurs péchés et recevraient la punition de l’enfer. C’est parce que la Loi de Dieu amène la colère, et cette Loi nous enseigne que “le salaire du péché c’est la mort.” La Bible dit clairement: “Car tous ont péché et sont privés de la gloire de Dieu” (Romains 3:23) et “parce que la loi amène la colère; et que là où il n’y a point de loi il n’y a point non plus de transgression” (Romains 4:15).
Dieu est saint et Sa Loi est juste. Il nous a donné les 613 règles de la Loi y inclus les Dix Commandements. Savez-vous pourquoi Il nous a donné la Loi? La Loi nous a été donnée pour que nous soyons éveillés au fait que nous sommes pécheurs et non parfaits devant Lui, pour que nous recevions la purification de nos péchés. Si l’on interprétait la Parole de la Loi à la lettre et jugeait selon cela, toute l’humanité serait condamnée et serait lapidée à mort.
Les Pharisiens ont amené cette femme attrapée en flagrant délit adultère devant Jésus et ont pensé: “Cette femme sera lapidée à mort.” Et ils étaient convaincus que cette femme allait donc être lapidée à mort pour ses péchés selon la Loi de Dieu. La Loi de Dieu nous dit: “Tu n’auras point d’autre dieu devant ma face; tu ne tueras point; tu ne commettras point d’adultère; tu ne déroberas point; tu ne rendras point de faux témoignage contre ton prochain; honore ton père et ta mère; tu ne prendras point le nom de l’Éternel ton Dieu en vain, et ainsi de suite.” Si chacun devait être mis à mort selon la lettre de ces paroles, resterait-il quelqu’un de vivant? C’est ce qui arriverait si nous étions jugés selon la lettre de la Loi.
Les scribes et les Pharisiens complotaient contre la vie de Jésus et demandaient: “Maintenant, Moïse dans la loi a ordonné que ces pécheurs soient lapidés à mort. Mais toi, que dis-tu?” Quelles étaient leurs vraies intentions? Leurs intentions n’étaient pas de lapider cette femme, mais de lapider Jésus Christ à mort. Si Jésus leur avait dit d’avoir pitié de cette femme, ils L’auraient désigné comme un transgresseur de la Loi, et auraient fait une tombe de pierre au dessus de Lui. Quel complot terrible c’était!
La Bible dit: “Mais Jésus, s’étant baissé, écrivait avec le doigt sur la terre. Et comme ils continuaient à l’interroger, il se releva et leur dit: Que celui de vous qui est sans péché, jette le premier la pierre contre elle” (Jean 8:6-7). Et Il s’est de nouveau baissé et a écrit par terre. Nous lisons ensuite: “  Quand ils entendirent cela, accusés par leur conscience, ils se retirèrent un à un, depuis les plus âgés jusqu'aux derniers ”.

C’est parce que Jésus avait déjà pris les péchés de cette femme il y a longtemps avec les péchés du monde par le baptême qu’Il avait reçu de Jean au Jourdain avant de l’avoir rencontrée. C’est pour cela que Jésus ne pouvait pas permettre de lapider cette femme qui avait été prise en flagrant délit d’adultère. Puisque le péché de cette femme avait été transféré sur Jésus par l’imposition des mains de Jean Baptiste, Jésus pouvait donc payer pour sa punition et son péché à la Croix. Après avoir reçu le baptême de Jean, Il devait recevoir le jugement à la Croix pour cette femme. Il connaissait les péchés de cette femme et devait recevoir la punition et le jugement pour cela à sa place.


Jésus écrivait la Parole du salut sur le coeur des gens 

La Bible dit: “Mais Jésus, s’étant baissé, écrivait avec le doigt sur la terre, » Qu’est-ce que Jésus a écrit par terre, et pourquoi a-t-Il écrit deux fois? Et pourquoi a-t-Il dit: “Que celui de vous qui est sans péché jette le premier la pierre contre elle” Les scribes et les Pharisiens seraient-ils sans péché? Ils avaient du péché et des coeurs méchants. Selon la Loi de Dieu cette femme devait être lapidée; mais la vérité c’est que ses accusateurs auraient dû être lapidés premièrement. Quand Jésus dit: “ Que celui de vous qui est sans péché jette le premier la pierre contre elle”, ils ont alors été convaincus dans leur conscience, et ont posé les pierres qu’ils tenaient, et ont commencé à quitter ce lieu un à un, à commencer par les plus âgés jusqu’aux plus jeunes jusqu’à ce que tous soient partis.
Tout le monde devrait sérieusement réfléchir à ces paroles devant Dieu. Tous ceux qui ont du péché dans leur coeur doivent recevoir la punition pour le péché. Et si une personne croit dans son coeur au salut de Jésus et reçoit la rémission des péchés, Dieu effacera alors le nom de la personne et ses péchés du Livre des Oeuvres dans le Royaume des Cieux, puis inscrira son nom dans le Livre de Vie. Les gens qui vont au Ciel sont ceux dont le nom est inscrit dans le Livre de Vie par leur foi en l’évangile de l’eau et de l’Esprit donné par Dieu. En d’autres termes, les gens dont le nom est inscrit dans le Livre de Vie sont les justes qui croient en l’évangile de l’eau et de l’Esprit et sont vraiment nés de nouveau. Ils entreront dans le Royaume éternel de Dieu et vivront là à l’avenir.
Donc, les gens qui ne croient pas en l’évangile de l’eau et de l’Esprit sont dans l’angoisse et la douleur à cause du péché dans leur conscience. Puisqu’ils sont pécheurs et incapables d’avoir une conscience pure devant Dieu, ils auront toujours peur de Lui. Donc, ils doivent aussi croire en l’évangile de l’eau et de l’Esprit, recevoir la rémission de leurs péchés, et purifier leurs consciences. Les pécheurs doivent recevoir la purification de tous leurs péchés en entendant et en croyant en la Parole de l’évangile de l’eau et de l’Esprit, recevoir le salut de leur âme, et devenir des gens sans péché. C’est alors seulement que leurs noms seront inscrits dans le Livre de Vie au moment où ils seront nés de nouveau. Cela n’arrive qu’à ceux qui ont reçu la rémission des péchés par la foi en l’évangile de l’eau et de l’Esprit.
Les scribes et les Pharisiens dans le passage des Écritures d’aujourd’hui étaient coupables d’avoir commis les mêmes péchés que cette femme. Qui ne commet aucun péché? Puisque tout le monde commet des péchés, on ne peut pas être sans péché à moins de croire en l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Puisque les gens commettent le péché sans exception, Jésus le Fils de Dieu devait une fois pour toutes éliminer tous les péchés du monde par l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Les péchés des gens sont maintenant inscrits sur les tables de leur coeur et dans le Livre du Jugement de Dieu, et pour qu’ils soient purifiés de leurs péchés, ils n’ont pas d’autre alternative que de croire au baptême de Jésus qu’Il a reçu de Jean Baptiste en incluant Son sang à la Croix.


Qui reçoit la grâce du salut que Jésus donne?


Qu’une personne soit autorisée à être vêtue de la grâce du salut ou pas est déterminé par la foi en l’évangile de l’eau et de l’Esprit donné par Dieu. Quel était l’état émotionnel de cette femme qui a été prise en flagrant délit d’adultère? Elle pensait probablement qu’elle allait mourir aux mains de ces gens, et ne pouvait même pas ouvrir les yeux, et versait des larmes de regret et de peur pour sa vie. Elle savait très bien qu’elle était dans le péché et méritait de mourir à cause de ses péchés, et elle a probablement prié sincèrement comme cela: “Cher Dieu, tu as raison. Je suis un pécheur qui mérite de mourir pour mes péchés. Mais fais-moi miséricorde. Aie pitié de moi.” Elle a demandé à Jésus la grâce du salut avant de mourir et elle attendait le verdict ultime. 
Mais Jésus lui a demandé: “Femme, où sont ceux qui t’accusaient? Personne ne t’a-t-il condamnée?” La femme a regardé avec étonnement et n’a vu personne. Elle dit: “Personne, Seigneur.” À cela, Jésus lui dit; “Moi non plus, je ne te condamne pas.” Cela signifie que cette femme a pu être vêtue de la grâce du salut. Notre Seigneur dit clairement qu’Il ne pouvait pas juger cette femme. 
La raison pour laquelle Jésus dit cela est qu’Il avait déjà pris ses péchés quand Il a reçu le baptême de Jean Baptiste au Jourdain. Puisque Jésus avait déjà pris en charge tous les péchés du monde par Son baptême, Il devait personnellement recevoir le jugement et la punition pour les péchés de cette femme à sa place. Dans la perspective du Seigneur, ce n’était pas la femme qui devait recevoir le jugement du péché, mais le Seigneur Lui-même. C’est pour cela qu’Il dit: “Moi non plus, je ne te condamne pas” (Jean 8:11). Cette femme a reçu la rémission de ses péchés par la Parole prononcée.
Notre Seigneur est pleinement conscient de chaque péché de l’humanité. Quand Jésus a regardé cette femme qui a été prise en flagrant délit d’adultère, Il ne lui a pas dit qu’elle avait du péché. Plutôt, Il a dit: “Puisque j’ai reçu le baptême pour enlever vos péchés, je dois recevoir le jugement. Et puisque j’ai déjà porté tous vos péchés et les ai éliminés par le baptême, vous avez reçu le salut.” Jésus a fait à cette femme don de la rémission des péchés au lieu de la condamnation ou du jugement. Les pécheurs du monde, non seulement cette femme, peuvent recevoir la rémission des péchés en rencontrant le Seigneur en ayant foi en Lui. Quiconque accepte la Parole du salut que Jésus a effacé les péchés du monde par Son baptême, peut par la foi recevoir la grâce de la rémission des péchés. Seuls ceux qui croient vraiment en l’évangile de l’eau et de l’Esprit qui proclame que le Seigneur a purifié tous nos péchés en recevant le baptême de Jean et en versant Son sang sont capables de recevoir le salut du péché.
Donc tout le monde doit faire une confession comme cela devant Dieu: “Seigneur Dieu, je n’ai pas de mérite par moi- même. Il n’y a rien que je puisse t’offrir à part mes péchés. Donc, toi Seigneur qui es venu par l’évangile de l’eau et de l’Esprit  Tu es devenu mon Sauveur. Tu as éliminé tous mes péchés une fois pour toutes en recevant le baptême. Tu as complètement, une fois pour toutes, effacé et éliminé mes péchés en recevant le baptême de Jean Baptiste. Je crois en Toi Seigneur et en l’évangile de l’eau et de l’Esprit.” Si vous avez cette connaissance dans la foi, vous êtes des gens qui ont déjà reçu le salut de tous vos péchés.
Notre Seigneur dit à cette femme: “Moi non plus, je ne te condamne pas” (Jean 8:11). Cette Parole est donnée à chacun de nous qui ne pouvons que continuer à commettre l’adultère. Il a déjà pris tous les péchés du monde par le baptême qu’Il a reçu de Jean Baptiste, a reçu la punition de ces péchés en versant Son sang à la Croix, et est ressuscité d’entre les morts. Si une personne croit en l’évangile de l’eau et de l’Esprit qui est la Vérité de la rémission des péchés, elle devient un enfant de Dieu.
J’ai dit plus haut qu’il n’y a personne parmi nous qui ne commette pas l’adultère en vivant dans ce monde. Le Seigneur dit: “Vous avez appris qu’il a été dit: «Tu ne commettras point d’adultère». Mais moi, je vous dis que quiconque regarde une femme pour la convoiter, a déjà commis un adultère avec elle dans son cœur” (Matthieu 5:27-28). Combien il est facile pour des hommes et des femmes de commettre le péché d’adultère en marchant dans la rue et en regardant le sexe opposé. Si c’est le cas, comment les gens de ce monde peuvent-ils recevoir le salut? Vous et moi commettons aussi des péchés dans ce monde. Mais nous pouvons recevoir le salut à cause de l’amour de Dieu qui a enlevé nos péchés par le baptême de Jésus. Puisque nous avons une nature méchante, nous recevons le salut du péché en croyant en la justice du Seigneur. Si nous devions recevoir le salut de tous nos péchés en vivant vertueusement, il serait impossible de recevoir le salut de nos péchés. Non seulement cela, mais nous serions des gens exclus de la grâce de Dieu et de Son salut.
Comment les gens peuvent-ils recevoir le salut de leurs péchés, tout comme cette femme qui a entendu les paroles vivifiantes de Jésus: “Moi non plus je ne te condamne pas?” (Jean 8:11). En croyant en cette Parole du salut où Jésus a enlevé tous nos péchés par Son baptême. Seuls les gens qui ont reçu la rémission de tous leurs péchés par la foi au baptême de Jésus et au sang de la Croix peuvent vraiment recevoir la liberté de tous leurs péchés.


Les gens religieux devraient croire en l’évangile de l’eau et de l’Esprit et recevoir le salut de tous leurs péchés 


Les gens religieux sont les gens éthique et vertueux ou moraux de ce monde. Les paroles “Moi non plus je ne te condamne pas” ne peuvent pas s’appliquer à eux. Pourquoi sont-ils incapables de recevoir le don de Dieu de la rémission des péchés? C’est parce qu’ils ne réalisent pas leur état de péché. Et à cause de cet entêtement, ils ne sentent pas le besoin de croire au salut expiatoire de Dieu. Ils ne croient pas la grâce de la purification des péchés que le Seigneur a déjà accomplie pour eux, donc cela ne peut tragiquement pas leur être appliqué. Les gens dont les péchés sont exposés comme la femme qui a été prise en flagrant délit d’adultère reçoivent le  salut de leurs péchés en ayant foi en l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Nous devons aussi recevoir la purification de tous nos péchés en reconnaissant honnêtement devant Dieu que nous sommes des pécheurs coupables et devons recevoir la punition de nos péchés, et croire au baptême de Jésus et en Son sang à la Croix. Chaque pécheur doit confesser ceci: “Dieu, je suis une personne qui commettrai l’adultère jusqu’à ma mort. Je ne peux même pas continuer à faire des prières de repentance pour tous mes nombreux péchés que je commets chaque jour. Je crois au Seigneur et en l’évangile de l’eau et de l’Esprit qui m’a sauvé de tous mes péchés.” Le Seigneur revêt alors ces gens de Sa grâce du salut.
Notre Seigneur est le Roi d’amour, et le Berger d’amour. Dieu est juste, mais nous devons savoir qu’Il est d’abord le Seigneur d’amour et le Seigneur du salut. Puisque l’amour de Dieu est plus grand que Sa justice, nous sommes libérés de tous nos péchés et recevons le salut par la foi en la Parole du baptême et de la Croix qui nous a été donné par Son amour.
Alors, qu’est-ce que la justice de Dieu? La justice et la loi de Dieu disent clairement que les gens qui ont du péché doivent absolument être envoyés en enfer et jugés pour ces péchés. Mais puisque l’amour de Dieu est plus grand que la loi de la justice, Dieu a envoyé Son Fils unique, Jésus Christ sur la terre, qui a porté tous les péchés du monde par Son baptême, reçu le jugement à la Croix, et donné la grâce du salut qui sauve tous les croyants de leurs péchés. Dieu le Père nous a sauvés nous qui croyons au baptême de Jésus et au sang de la Croix de tous les péchés du monde.
Dieu n’a pas accepté la fausse foi religieuse et les cérémonies de l’humanité. Il ne veut aucune récompense de notre part; tout ce qu’Il veut que nous fassions c’est croire à l’amour et à la compassion qu’Il donne, et au vrai évangile de l’eau et de l’Esprit.
Jésus est le Fils de Dieu qui a effacé les péchés de tous les pécheurs par le baptême qu’Il a reçu de Jean Baptiste. Dieu le Père a fait que Son Fils unique, Jésus, reçoive le baptême et porte tous les péchés du monde, et souffre de leur punition à la Croix. Notre Seigneur nous a aimés nous pécheurs à tel point. Dieu hait les péchés. C’est pour cela qu’Il est venu sur cette terre pour sauver toute l’humanité de ses péchés.
Dieu le Père a planifié de nous donner l’évangile de l’eau et de l’Esprit en Jésus Christ avant la création du monde pour faire de nous Ses propres enfants. Et Il nous a réellement sauvés nous qui croyons au baptême que Jésus a reçu et au sang de la Croix. Si Dieu agissait envers nous seulement par Sa justice, alors nous devrions mourir à cause de nos péchés. Mais notre Seigneur est venu sur cette terre, nous a donné l’évangile de l’eau et de l’Esprit, et nous a complètement sauvés nous qui croyons, et nous avons obtenu une nouvelle vie par la foi. Trouvons maintenant l’ombre de l’évangile de l’eau et de l’Esprit dans la Parole de l’Ancien Testament.


Comment les gens de l’Ancien Testament recevaient-ils la rémission de leurs péchés? 

Si nous regardons en Lévitique 4:27-31: “Et si quelqu’un du peuple du pays a péché involontairement, en faisant contre l'un des commandements de l'Éternel des choses qui ne doivent point se faire et en se rendant ainsi coupable, et qu'il vienne à découvrir le péché qu'il a commis, il offrira en sacrifice une chèvre, une femelle sans défaut, pour le péché qu'il a commis. Il posera sa main sur la tête de la victime expiatoire, qu'il égorgera dans le lieu où l'on égorge les holocaustes. Le sacrificateur prendra avec son doigt du sang de la victime, il en mettra sur les cornes de l'autel des holocaustes, et il répandra tout le sang au pied de l'autel. Le sacrificateur ôtera toute la graisse, comme on ôte la graisse du sacrifice d'actions de grâces, et il la brûlera sur l'autel, et elle sera d'une agréable odeur à l'Éternel. C'est ainsi que le sacrificateur fera pour cet homme l'expiation, et il lui sera pardonné.”
Ce statut concernait la rémission des péchés d’une journée dans le Système Sacrificiel de l’Ancien Testament. Les gens de l’Ancien Testament apportaient une chèvre ou un bouc sans défaut comme offrande pour leur péché quotidien et posaient les mains sur sa tête. Quand ils confessaient quels péchés ils avaient commis et posaient leurs mains sur la tête de l’offrande sacrificielle ces péchés étaient transférés dessus. Ils prenaient ensuite son sang en coupant sa gorge. Le sacrificateur de service prenait ce sang et le mettait sur les cornes de l’autel. Les cornes situées aux quatre coins de l’autel représentent le Livre du Jugement, donc quand le sang du sacrifice était mis sur les cornes de l’autel, le nom de cette personne était effacé du Livre du Jugement. Et le reste de sang était versé au sol à la base de l’autel. Les gens ont été faits de la poussière de la terre, donc la poussière ou la terre désigne le coeur des gens. Les péchés dans nos coeurs ont aussi été effacés ainsi. De la sorte, les gens de l’Ancien Testament recevaient la rémission de leurs péchés qu’ils avaient commis chaque jour comme cela. 
Lisons plus loin dans Lévitique 16:21-22: “ Aaron posera ses deux mains sur la tête du bouc vivant, et il confessera sur lui toutes les iniquités des enfants d’Israël et toutes les transgressions, par lequel ils ont péchés; il les mettra sur la tête du bouc, et il le chassera dans le désert par un homme qui aura cette charge. Le bouc emportera sur lui toutes leurs iniquités dans une terre désolée; il sera chassé dans le désert.”
Dieu savait combien il était difficile aux gens de recevoir la rémission des péchés chaque jour. Donc, Il a établi une autre loi du salut où ils pouvaient transférer leurs péchés. C’était le Grand Jour de l’Expiation. Il a été décidé que ce jour soit le dixième jour du septième mois de “chaque année” pour faire l’offrande d’expiation des péchés d’une année. Le Souverain Sacrificateur, qui était le représentant d’Israël, offrait d’abord le sacrifice pour tous les ustensiles du Tabernacle, puis prenait deux boucs sans défaut. Aaron posait alors ses deux mains sur la tête du bouc vivant, où il mettait toutes les iniquités et les transgressions des enfants d’Israël en les confessant sur lui, transférant ainsi tous les péchés sur la tête du bouc.
L’imposition des mains a été instituée par Dieu et signifie simplement “transférer” quelque chose. Dieu leur dit de “poser les mains sur l’animal sacrificiel” et en faisant cela ils allaient transférer les péchés dessus, ils devaient ensuite prendre son sang, et le donner à Dieu dans le Tabernacle, en accord avec le Système Sacrificiel. Et quand ils faisaient cela, ils étaient bénis par la rémission de leurs péchés.” C’était la Loi du Sacrifice que Dieu a établie. Dieu a décidé que les péchés des pécheurs seraient transférés sur l’offrande sacrificielle de cette façon. Donc quand le Souverain Sacrificateur levait les mains de la tête du bouc, tous les péchés des Israélites étaient transférés dessus. Alors le Souverain Sacrificateur coupait le cou de l’animal, prenait son sang et aspergeait sept fois sur l’Arche de l’Alliance, située dans le Lieu Très Saint où Dieu demeurait. Les péchés annuels qui étaient accumulés dans le coeur des Israélites étaient complètement éliminés de cette façon, qui se passait au dixième jour du septième mois chaque année.
Le peuple d’Israël se tenait pensif autour du Tabernacle et était vraiment soulagé quand il entendait le son des cloches d’or accrochées au vêtement du Souverain Sacrificateur, quand il aspergeait sept fois le sang devant l’Arche. Quand le peuple d’Israël entendait le son des cloches d’or ils savaient que tous leurs péchés étaient remis. “C’est parti maintenant. Tous les péchés que nous avons accumulés pendant une année ont maintenant été entièrement éliminés. C’est un tel soulagement.” C’est pour cela que le dixième jour du septième mois était extrêmement important et une occasion joyeuse pour le peuple.
Le deuxième bouc était ensuite offert devant le peuple d’Israël. “Et Aaron posera ses deux mains sur la tête du bouc vivant, et il confessera sur lui toutes les iniquités des enfants d’Israël et toutes leurs transgressions, par lequel ils ont péchés; il les mettra sur la tête du bouc, puis il le chassera dans le désert à l’aide d’un homme qui aura cette charge. » (Lévitique 16:21). Aaron, le Souverain Sacrificateur, posait ses mains sur la tête du bouc à la vue de tous les enfants d’Israël. Il priait ainsi: “Cher Dieu, les enfants d’Israël ont commis des péchés. Ils ont commis tel et tel péché. Cher Dieu, je transfère ainsi tous les péchés sur ce bouc.” Après cela, il enlevait ses mains de la tête du bouc. Où pensez-vous que les péchés du peuple d’Israël allaient? Ils étaient transférés sur la tête du bouc.
Et ce bouc portant tous les péchés annuels du peuple d’Israël était conduit dans le désert. Quelqu’un qui avait été choisi à l’avance conduisait le bouc et l’abandonnait dans le désert sous un soleil brûlant, puis revenait. Ce bouc errait, marchait dans ce lieu aride et sec et mourrait de soif. C’est parce que les péchés du peuple d’Israël étaient transférés sur ce bouc émissaire. Ce bouc émissaire qui portait les péchés du peuple d’Israël devait aller loin et mourir à la place des enfants d’Israël pour que la rémission des péchés de l’année passée puisse être entièrement accomplie et expiée.


Comment les gens vivant au temps du Nouveau Testament reçoivent-ils le salut du péché? 

Nous vivons maintenant au temps du Nouveau Testament. Plus de 2000 ans sont passés depuis que Jésus est venu sur cette terre comme le Rédempteur. Dieu, selon Sa promesse dans l’Ancien Testament, nous a dit que Jésus recevrait le baptême pour prendre les péchés du monde et verser Son sang pour les expier.
Nous lisons en Matthieu 1:20-21: “ comme il y pensait, voici, un ange du Seigneur lui apparut en songe, et dit: Joseph, fils de David, ne crains pas de prendre avec toi Marie ta femme, car l’enfant qu’elle a conçu vient du Saint Esprit; elle enfantera un fils, et tu lui donneras le nom de Jésus, c’est lui qui sauvera son peuple de leurs péchés.” Le nom “Jésus” signifie “le Sauveur” qui sauvera Son peuple de leurs péchés. 
Jésus avait 30 ans quand Il a reçu le baptême de Jean Baptiste. Il est descendu dans le Jourdain, parce qu’Il voulait recevoir le baptême de Jean Baptiste. Alors qu’Il a baissé la tête devant Jean Baptiste, Il a dit: “Jean, baptise-moi! Il convient que nous fassions cela pour accomplir toute justice. Je dois éliminer tous les péchés du monde en recevant mon baptême et en versant mon sang. Il convient que je reçoive le baptême pour prendre tous les péchés du monde. Alors, baptise-moi maintenant” (Matthieu 3:13-17). Jean Baptiste ne pouvait pas rejeter l’ordre de Jésus. Il a suivi l’ordre du Seigneur “Laisse faire maintenant.”
Jésus est appelé “Merveilleux, Conseiller et Dieu Puissant” (Esaïe 9:6). Notre Dieu a une sagesse illimitée. Par Sa sagesse, Dieu le Père a envoyé Jean Baptiste en avance, le représentant de toute l’humanité, tout comme le Souverain Sacrificateur de l’Ancien Testament, et Il a ensuite envoyé Jésus Christ comme une offrande sacrificielle sans défaut pour qu’Il prenne les péchés du monde sur Lui. Tout comme Il a établi et accompli le Système Sacrificiel qui était utilisé pour éliminer les péchés des enfants d’Israël en une fois dans l’Ancien Testament en posant les mains sur la tête d’une chèvre et en transférant les péchés des gens dessus. Donc de même dans le Nouveau Testament, Dieu a envoyé Jésus comme une propitiation éternelle en faisant que Jean Baptiste pose ses mains sur Sa tête, faisant que lui le dernier Souverain Sacrificateur terrestre transfère les péchés du monde sur la tête de Jésus et faisant que Jésus verse Son sang précieux. Par cela, Il a accompli notre salut une fois pour toutes.
Dieu a envoyé Jean Baptiste et lui a permis de transférer tous les péchés du monde sur Jésus pour éliminer tous les péchés de l’humanité. Jean Baptiste est le représentant de toute l’humanité qui a été envoyé par Dieu. Il est clairement écrit à son sujet: “Parmi ceux qui sont nés de femmes, il n’en a point paru de plus grand que Jean Baptiste” (Matthieu 11:11). Donc Dieu a permis à Jean Baptiste de transférer tous les péchés du monde sur Son Fils. Dieu a planifié d’éliminer les péchés des Israélites par le moyen de l’imposition des mains dans l’Ancien Testament, et Il a planifié d’expier tous les péchés de l’humanité par la méthode du baptême dans le Nouveau Testament. Jésus a réellement pris tous les péchés de l’humanité en recevant le baptême de Jean, a éliminé les péchés de tous les gens qui croient, et a accompli toute la justice de Dieu.


Le fait que les violents prennent le Royaume des Cieux par la force signifie que nous pouvons entrer au Ciel par la foi
 
“Et depuis les jours de Jean Baptiste jusqu’à maintenant, le royaume des cieux est forcé, et ce sont les violents qui s’en emparent” (Matthieu 11:12). Ces mots ont la signification que puisque Jésus a pris tous les péchés de l’humanité en recevant le baptême de Jean Baptiste, quiconque croit en cette Vérité peut recevoir la purification des péchés et entrer au Ciel par la foi. À partir de ce moment, la porte du Ciel a été ouverte et quiconque reçoit la Vérité que Jésus a éliminé les péchés du monde en recevant le baptême de Jean Baptiste est capable d’obtenir le privilège d’aller au Ciel. 
C’est pour cela que Jésus pouvait dire en Jean 8 “Moi non plus, je ne te condamne pas.” Jésus est venu sur cette terre et a reçu Son baptême de Jean Baptiste au Jourdain; cela une seule fois. Puisqu’Il a reçu tous les péchés de cette femme par Son baptême, Il pouvait la sauver complètement. C’est parce que Jésus devait recevoir le jugement des péchés des gens à ce moment là à notre place. Jésus a pris tous les péchés du monde. Il avait vraiment peur de mourir à la Croix. Il devait néanmoins recevoir le jugement selon la juste Loi qui dit que “le salaire du péché c’est la mort”. La Bible dit qu’Il a prié ardemment trois fois Son Père dans le Jardin de Gethsémané. Il avait peur parce qu’Il avait un corps tout comme nous. Puisque Jésus a enlevé les péchés du monde par le baptême qu’Il a reçu de Jean Baptiste, tout ce qu’il lui restait à faire était d’aller à la Croix, verser Son sang précieux, et mourir. C’était le seul moyen pour qu’Il puisse ressusciter. Puisque Jésus a reçu l’imposition des mains par Son baptême comme le Souverain Sacrificateur le faisait sur la tête du bouc émissaire dans l’Ancien Testament, Il a pris tous les péchés de l’humanité par cette méthode sur Lui-même. Après cela, Il a reçu la malédiction de la Croix à Golgotha et nous a sauvés entièrement en portant tous les péchés de ce monde. Jésus est ainsi devenu la propitiation pour tous les pécheurs. Il nous dit maintenant que quiconque connaît et croit en l’évangile de l’eau et de l’Esprit sera complètement sauvé du péché.


Jésus ne pouvait pas exécuter le jugement sur cette femme


Parce que cette femme avait péché et avait été prise en flagrant délit d’adultère, tout le monde savait qu’elle était pécheresse. Mais le fait est que Jésus Christ avait précédemment remis tous les péchés de cette femme. Puisqu’elle a exprimé le péché hérité de son coeur en action et a ainsi été prise dans l’acte même, elle ne pouvait donc pas nier qu’elle était en effet un grave pécheur. Elle était alors capable de recevoir la rémission des péchés en croyant au fait que Jésus Christ avait déjà pris tous les péchés de ce monde et les avait portés quand Il a reçu le baptême de Jean Baptiste au Jourdain.
Puisque Dieu le Père a transféré tous les péchés du monde une fois pour toutes sur Jésus Christ en Le faisant baptiser, Dieu le Père était en mesure, de cette façon, de remettre tous les péchés du monde en Lui faisant verser Son sang et mourir à la Croix. Le Père L’a ensuite ramené à la vie au troisième jour après Sa mort. Il est maintenant assis au Ciel à la droite de la majesté de Dieu. Les pécheurs sont maintenant capables d’obtenir le salut de tous leurs péchés en croyant aux mérites du salut, qui sont le baptême et le sang du Fils de Dieu. Nous sommes vraiment des êtres faibles qui ne pouvons que commettre des péchés devant Dieu et les gens, mais la personne la plus heureuse dans ce monde c’est celle qui a reçu la rémission des péchés en croyant que notre Seigneur a sauvé les pécheurs par Son baptême et Son sang.
L’Apôtre Paul a dit: “ et à celui qui ne fait point d'oeuvre, mais qui croit en celui qui justifie l'impie, sa foi lui est imputée à justice. ” (Romains 4:5). Et dans le Livre des Psaumes, David dit aussi concernant ce sujet: “Heureux celui dont la transgression est remise, à qui le péché est pardonné” (Psaume 32:1). Nous commettons des péchés dès notre naissance et jusqu’à notre mort; nous sommes donc des gens injustes qui ne pouvons que pécher sans cesse. Nos corps sont toujours insuffisants et manquants. Nous sommes des gens faibles qui commettons des péchés même si nous connaissons la volonté de Dieu. Mais notre Dieu a pris tous nos péchés une fois pour toutes par le baptême de Son Fils et nous a dit à nous qui croyons en l’évangile de l’eau et de l’Esprit que nous n’avons pas de péché. Le croyez-vous vraiment?


“Voici! L’Agneau de Dieu qui ôte le péché du monde!”

 
Jean Baptiste a rendu témoignage: “Voici! L’Agneau de Dieu qui ôte le péché du monde!” (Jean 1:29). Comme Jean Baptiste témoigne, Jésus a porté les péchés du monde, et la punition de tous ces péchés de l’humanité, à notre place.
Les péchés de l’humanité sont les péchés qui ont été commis du commencement du monde à la fin du monde. Depuis le moment où notre Dieu, qui est le Commencement et la Fin, a fait l’univers jusqu’au moment de sa fin, tous les péchés que les gens commettent sont les péchés du monde. “Voici! L’Agneau de Dieu qui ôte le péché du monde!” (Jean 1:29). Tous les péchés du monde ont été transférés sur le dos de Jésus par le baptême qu’Il a reçu. Tous vos péchés ont aussi été transférés sur Jésus. Jésus a reçu le baptême que Jean Baptiste donnait puis est devenu l’Agneau de Dieu qui a ôté “une fois pour toutes” les péchés du monde. Sur la Croix Il a crié “Tout est accompli”, juste avant de rendre Son dernier souffle. Et au troisième jour Il est ressuscité, puis Il est monté au Ciel. Maintenant, quiconque croit au baptême, au sang, et à la résurrection de Jésus qui constituent son salut, peut recevoir le salut sans faute.
Notre Seigneur est venu personnellement sur cette terre et a pris en charge personnellement tous les péchés des gens par Son baptême. Les gens commettent à répétition les péchés de meurtre, d’adultère, pèchent par faiblesse, pèchent consciemment et inconsciemment. Mais Jésus a effacé tous ces péchés du monde en les prenant sur Son corps par Son baptême et a sauvé l’humanité du péché en payant par la vie de Sa chair quand Il a été crucifié.
Beaucoup de gens aujourd’hui sont de complets hypocrites; ils commettent des tas de péchés et les cachent avec talent. Pour vous dire la vérité, ce monde est une masse de péché où il naît et se consomme. Les gens sont-ils heureux s’ils ont des tas d’argent? Et sont-ils heureux s’ils ont la santé? Ce sont vraiment des mots inutiles. Comment les gens avec du péché peuvent-ils être heureux?
Notre Seigneur a reçu tous les péchés du monde par Son baptême au Jourdain. Donc, tous nos péchés sont inclus dans le témoignage de Jean Baptiste quand Il dit: “Voici! L’Agneau de Dieu qui ôte le péché du monde!” (Jean 1:29). Et en portant tous nos péchés et en mourant à la Croix, Jésus a accompli notre salut et pour tous ceux qui croiront. Tous nos péchés sont inclus dans les péchés du monde que Jésus a reçus par Son baptême quand Il a été baptisé par Jean Baptiste. Ce n’est pas que nous n’avons pas de péché parce que nous n’avons pas commis de péché; nous n’avons pas de péché parce que nous croyons au baptême que Jésus a reçu de Jean Baptiste et en Son sang à la Croix.


L’évangile de l’eau et de l’Esprit est accompli en accord avec la volonté de Dieu 


Dieu ne nous a pas sauvés par les oeuvres de la Loi, ni n’a permis que nous soyons sauvés par nos bonnes oeuvres. Regardons à quelques passages de la Bible de plus.
Hébreux 10:10 dit: C'est en vertu de cette volonté que nous sommes sanctifiés, par l'offrande du corps de Jésus Christ, une fois pour toutes. ” Les mots “cette volonté” ici signifient le plan du salut par lequel Dieu voulait sauver toute l’humanité des péchés du monde. Cela nous dit que nous avons déjà été sanctifiés et n’avons pas besoin de faire des prières de repentance encore, puisque nous croyons en l’évangile de l’eau et de l’Esprit donné par Dieu. Avez-vous été sanctifié de tous vos péchés par la foi en l’évangile de l’eau et de l’Esprit? Vous avez été sanctifiés par la foi. La rémission de nos péchés a été accomplie au temps “plus que parfait” et c’est terminé.
“  Et tandis que tout sacrificateur fait chaque jour le service et offre souvent les mêmes sacrifices, qui ne peuvent jamais ôter les péchés, lui, après avoir offert un seul sacrifice pour les péchés, s'est assis pour toujours à la droite de Dieu, attendant désormais que ses ennemis soient devenus son marchepied. Car, par une seule offrande, il a amené à la perfection pour toujours ceux qui sont sanctifiés.” (Hébreux 10:11-14).
Les gens qui croient au baptême que Jésus a reçu et en Son sang obtiennent le salut du péché. Donc, si nous devions commettre de nouveau des péchés demain parce que nous sommes insuffisants, avons-nous alors du péché? Puisque notre Seigneur, par Son baptême a pris même ces péchés là, nous n’avons pas de péché. Notre Seigneur a pris tous nos péchés, que nous les commettions demain ou après demain, nous devons comprendre cela. Nous avons reçu la rémission des péchés entièrement par la foi, et nous ne pouvons donc pas avoir de péchés dans notre coeur si nous croyons seulement en l’évangile de l’eau et de l’Esprit donné par Dieu.
Les péchés que nous pouvons commettre accidentellement viennent de nos erreurs et sont aussi les péchés du monde. Une personne n’a pas de péché si elle connaît et croit pleinement la Vérité du salut que les péchés du monde ont été mis sur Jésus par le baptême qu’Il a reçu. Tout comme la Parole qui dit que notre Seigneur “nous a rendus parfaits pour toujours”, la personne qui est née de nouveau par la foi en l’évangile de l’eau et de l’Esprit est devenue une personne parfaite sans péché. 


“Or, là où il y a pardon des péchés, il n'y a plus d'offrande pour le péché.”

“C'est ce que le Saint Esprit nous atteste aussi; car, après avoir dit: Voici l'alliance que je ferai avec eux, Après ces jours-là, dit le Seigneur: Je mettrai mes lois dans leurs coeurs, Et je les écrirai dans leur esprit, il ajoute: Et je ne me souviendrai plus de leurs péchés ni de leurs iniquités. Or, là où il y a pardon des péchés, il n'y a plus d'offrande pour le péché.” (Hébreux 10:15-18).
Jésus a remis tous les péchés de tous les pécheurs par l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Le baptême qu’Il a reçu et Son sang à la Croix étaient les éléments pivots de la rémission du péché et le pont qui nous conduit au Royaume des Cieux. Et c’est la Vérité qui nous donne la vie éternelle. 
Revenons à Jean 8. “Jésus leur parla de nouveau, et dit: Je suis la lumière du monde; celui qui me suit ne marchera pas dans les ténèbres, mais il aura la lumière de la vie” (Jean 8:12). Il n’y a pas de vraie Lumière dans ce monde en dehors de Jésus. Donc Jésus est le seul vrai Esprit du salut qui nous a complètement sauvés de tous les péchés du monde. Une personne a toujours besoin de la Parole de l’évangile de l’eau et de l’Esprit même après avoir reçu la rémission de ses péchés.
En 3 Jean, Dieu dit: “Bien aimé, je désire que tu prospères à tous égards et sois en bonne santé, comme prospère l’état de ton âme” (3 Jean 1:2). Qu’est-ce que cela signifie “comme prospère l’état de ton âme”? Cela ne signifie-t-il pas “recevoir le salut”, c’est-à-dire “recevoir la rémission des péchés”? Oui. Nous arrivons à notre état de juste en croyant dans nos coeurs en l’évangile qui vient par l’eau et l’Esprit, et nous arrivons à notre salut en confessant cette Vérité de nos bouches (Romains 10:10). Et alors, après être devenus justes, nous continuons fermement à écouter la Parole et grandissons rapidement, Dieu fait que toutes choses spirituelles et mêmes les choses physiques prospèrent aussi. Mais si nos âmes ne grandissent pas beaucoup après avoir entendu la Parole, nous ne pouvons pas recevoir de bénédiction de Dieu. Si notre âme prospère en priorité, alors nos corps prospèreront automatiquement, et non le contraire. C’est la volonté de Dieu et le principe de la Bible.
Quand l’été arrive, les cigales montent aux arbres et font beaucoup de bruit. Les gens qui ne réalisent pas que l’été est arrivé ressentent la saison au son des cigales qui remplit l’air de sons. Ce son est vraiment beau. Les cigales sont le symbole de la nouvelle naissance. Une larve de cigale devient une pupe, puis sort de son enveloppe pour devenir une cigale. Puis elles louent notre Seigneur fortement quand elles deviennent adultes et peuvent voler librement. Les gens entendent la Parole de Dieu, reçoivent le salut et échappent au terrible jugement en croyant au baptême que Jésus a reçu et en Son sang à la Croix. Les gens naissent sur cette terre dans le but de vraiment naître de nouveau.
Personne n’a pu être trouvé qui puisse lapider cette femme à cause de son péché d’adultère. Cette femme a rencontré Jésus, le Maître de l’évangile de l’eau et de l’Esprit, et a reçu le salut de tous ses péchés par la foi en Lui. Vous aussi pouvez recevoir la purification de vos péchés maintenant même comme cette femme, en connaissant et en croyant simplement en l’évangile de l’eau et de l’Esprit. 
Alléluia! Je suis si reconnaissant à Dieu.