Sermons

Sujet 16: L’Evangile de Jean

[PARTIE 7-1] Jésus qui a travaillé d'un coeur résolu (Jean 7:1-36)

Jésus qui a travaillé d'un coeur résolu
( Jean 7:1-36 )
“ Après cela, Jésus parcourait la Galilée, car il ne voulait pas séjourner en Judée, parce que les Juifs cherchaient à le faire mourir. Or, la fête des Juifs, la fête des Tabernacles, était proche. Et ses frères lui dirent: Pars d'ici, et va en Judée, afin que tes disciples voient aussi les oeuvres que tu fais. Personne n'agit en secret, lorsqu'il désire paraître: si tu fais ces choses, montre-toi toi-même au monde. Car ses frères non plus ne croyaient pas en lui. Jésus leur dit: Mon temps n'est pas encore venu, mais votre temps est toujours prêt. Le monde ne peut vous haïr; moi, il me hait, parce que je rends de lui le témoignage que ses oeuvres sont mauvaises. Montez, vous, à cette fête; pour moi, je n'y monte point, parce que mon temps n'est pas encore accompli. Après leur avoir dit cela, il resta en Galilée. Lorsque ses frères furent montés à la fête, il y monta aussi lui-même, non publiquement, mais comme en secret. Les Juifs le cherchaient pendant la fête, et disaient: Où est-il? Il y avait dans la foule grande rumeur à son sujet. Les uns disaient: C'est un homme de bien. D'autres disaient: Non, il égare la multitude. Personne, toutefois, ne parlait librement de lui, par crainte des Juifs. Vers le milieu de la fête, Jésus monta au temple. Et il enseignait. Les Juifs s'étonnaient, disant: Comment connaît-il les Écritures, lui qui n'a point étudié? Jésus leur répondit: Ma doctrine n'est pas de moi, mais de celui qui m'a envoyé. Si quelqu'un veut faire sa volonté, il connaîtra si ma doctrine est de Dieu, ou si je parle de mon chef. Celui qui parle de son chef cherche sa propre gloire; mais celui qui cherche la gloire de celui qui l'a envoyé, celui-là est vrai, et il n'y a point d'injustice en lui. Moïse ne vous a-t-il pas donné la loi? Et nul de vous n'observe la loi. Pourquoi cherchez-vous à me faire mourir? La foule répondit: Tu as un démon. Qui est-ce qui cherche à te faire mourir? Jésus leur répondit: J'ai fait une oeuvre, et vous en êtes tous étonnés. Moïse vous a donné la circoncision, -non qu'elle vienne de Moïse, car elle vient des patriarches, -et vous circoncisez un homme le jour du sabbat. Si un homme reçoit la circoncision le jour du sabbat, afin que la loi de Moïse ne soit pas violée, pourquoi vous irritez-vous contre moi de ce que j'ai guéri un homme tout entier le jour du sabbat?  Ne jugez pas selon l'apparence, mais jugez selon la justice. Quelques habitants de Jérusalem disaient: N'est-ce pas là celui qu'ils cherchent à faire mourir? Et voici, il parle librement, et ils ne lui disent rien! Est-ce que vraiment les chefs auraient reconnu qu'il est le Christ? Cependant celui-ci, nous savons d'où il est; mais le Christ, quand il viendra, personne ne saura d'où il est.  Et Jésus, enseignant dans le temple, s'écria: Vous me connaissez, et vous savez d'où je suis! Je ne suis pas venu de moi-même: mais celui qui m'a envoyé est vrai, et vous ne le connaissez pas. Moi, je le connais; car je viens de lui, et c'est lui qui m'a envoyé. Ils cherchaient donc à se saisir de lui, et personne ne mit la main sur lui, parce que son heure n'était pas encore venue. Plusieurs parmi la foule crurent en lui, et ils disaient: Le Christ, quand il viendra, fera-t-il plus de miracles que n'en a fait celui-ci? Les pharisiens entendirent la foule murmurant de lui ces choses. Alors les principaux sacrificateurs et les pharisiens envoyèrent des huissiers pour le saisir. Jésus dit: Je suis encore avec vous pour un peu de temps, puis je m'en vais vers celui qui m'a envoyé. Vous me chercherez et vous ne me trouverez pas, et vous ne pouvez venir où je serai. Sur quoi les Juifs dirent entre eux: Où ira-t-il, que nous ne le trouvions pas? Ira-t-il parmi ceux qui sont dispersés chez les Grecs, et enseignera-t-il les Grecs? Que signifie cette parole qu'il a dite: Vous me chercherez et vous ne me trouverez pas, et vous ne pouvez venir où je serai?”


Jésus a fait Son oeuvre avec un coeur résolu

Le passage des Écritures d’aujourd’hui vient de Jean 7. Jésus est venu sur la terre, nous a sauvés vous et moi et toute l’humanité du péché, et a fait de nous des enfants de Dieu. En d’autres termes, Jésus nous a permis de recevoir la rémission de nos péchés en nous donnant Son corps et Son sang. Le Seigneur est venu sur la terre pour faire cette oeuvre et l’a accomplie parfaitement.
Jésus Christ est venu sur cette terre et a travaillé avec un coeur agité, sachant qu’Il devait mourir à la Croix pour accomplir l’oeuvre juste du salut de nous tous pécheurs de tous nos péchés. Nous devons être reconnaissants et penser profondément à Jésus qui n’a pas évité à mourir pour l’oeuvre du salut avec un coeur résolu pour accomplir Son but lors de  sa venue sur la terre. Puisque Jésus savait que pour nous sauver du péché Il devait mourir sévèrement et revenir à la vie pour devenir notre vrai Sauveur, nous devons concevoir dans nos coeurs quel coeur partagé et résolu Il avait quand Il marchait volontairement vers Sa mort pour accomplir le salut de Dieu.
J’ai des moments où je fais l’oeuvre du Seigneur et mon corps devient très faible et je pense: “Oula, je vais mourir.” A ces moments là, j’ai des pensées résolues comme: “Ne devrais-je pas au moins finir ce qui m’a été confié avant de partir?” Donc, je pense au dur travail que j’ai fait pour corriger le nouveau livre que nous essayons de publier. À travers ce genre d’expérience, je peux comprendre au moins un peu quel coeur résolu le Seigneur avait quand Il allait accomplir chaque oeuvre pour notre salut.
En Jean 6, Il a accompli le miracle des cinq pains et des deux poissons, a eu compassion des gens qui cherchaient seulement le pain pour leur corps, et leur a conseillé de chercher le pain du Ciel qui ne périt pas: “Je vous donnerai la vie éternelle en vous donnant Ma chair et Mon sang. Donc, je vous donnerai la rémission de vos péchés et vous obtiendrez la vie éternelle. Quiconque mange Ma chair et boit Mon sang obtiendra la vie éternelle.”
Il dit cela, et au chapitre 7, Il parle de Sa mort. Jésus a donné Sa chair et Son sang à l’humanité et devait souffrir la mort, pour réellement et entièrement sauver l’humanité de la mort et donner la vie éternelle. Il a marché sur Sa voie, portant à l’esprit qu’Il devait mourir pour accomplir Sa mission.


Jésus savait aussi que la mort de Son corps était proche


Jésus savait que sa mort était proche à ce moment là; Il savait que le temps était proche où Il donnerait Sa vie à la Croix. Donc, Il a dit aux gens à ce moment là pourquoi Il était venu sur la terre et qu’Il devait mourir.
Les Juifs voulaient tuer Jésus. C’est parce qu’Il amenait les gens à être sceptiques, appelait Dieu Son Père, et faisait des reproches aux dirigeants religieux de l’époque, les traitant d’hypocrites. En d’autres termes, ils considéraient Sa mort comme correcte parce qu’ils pensaient qu’Il était vraiment arrogant et s’était grandement trompé. Mais Jésus, ayant dit, “Je dois mourir” n’avait rien à faire de leur plan. Il parlait selon Sa propre intention. Comment nous est-il possible de connaître le coeur du Seigneur? Mais ce qui est évident c’est le fait que puisque Jésus avait déjà reçu le baptême de Jean Baptiste, Il savait déjà en Lui-même qu’Il serait mis sur la Croix, verserait Son sang, et mourrait pour l’humanité, et Il a obéi. Je suis étonné de combien le coeur de Jésus devait être résolu alors qu’Il parlait à Ses ennemis et disait que Sa mort était proche. Nous, aussi, devons faire l’oeuvre du Seigneur avec ce genre de coeur résolu en connaissant et en tenant ferme avec un coeur comme celui du Seigneur.
La Bible dit que Jésus a été “élevé à cause de nos offenses, et ressuscité à cause de notre justification” (Romains 4:25). Jésus est venu sur la terre pour Se donner Lui-même. Le but pour lequel Jésus est venu sur la terre était de nous sauver des péchés du monde, faire de nous des enfants de Dieu, et nous faire vivre pour toujours en nous donnant la vie éternelle. Et pour accomplir cette oeuvre, Il a continué volontairement à suivre ce chemin, sachant qu’Il verrait inévitablement la mort. Alors que Jésus Christ n’a pas évité Sa mort mais a suivi le chemin, Il s’est déterminé: “Je dois mourir si je veux accomplir l’oeuvre du salut de l’humanité. Et je dois leur enseigner le vrai salut et sur Dieu et les conduire dans la Parole. Et je dois faire de même avec Mes disciples.” Donc, je vous demande de nouveau d’imaginer combien le coeur de Jésus devait être résolu.
 


Personne ne s’est uni au coeur de Jésus 


En Jean 7:1-2, il est dit: “ Après cela, Jésus parcourait la Galilée, car il ne voulait pas séjourner en Judée, parce que les Juifs cherchaient à le faire mourir. Or la fête des Juifs, celle des tabernacles, était proche.” Jésus savait qu’Il allait bientôt mourir. Il savait aussi que les Juifs le détestaient et que les anciens et les chefs des sacrificateurs parmi eux Le livreraient aux dirigeants Romains et que, par ces gentils, Il serait cloué à la Croix et mourrait. Mais Il était dans la région de la Galilée à ce moment là. Puisqu’Il savait que les Juifs voulaient Le tuer, Il n’est pas allé en Judée. Ce moment était proche du temps de la Fête des Tabernacles.
La Fête des Tabernacles était une fête établie par Dieu pour que le peuple d’Israël se rappelle la vie de marche dans le désert quand ils ont traversé la Mer Rouge et vécu dans le désert jusqu’au moment d’entrer dans le pays de Canaan, plantant des tentes dans le désert ou faisant des huttes sous les arbres ou les rochers. Donc, ils faisaient des huttes en bois ou avec de la paille et tenaient cette fête pendant une semaine dans le désert. C’était la Fête des Tabernacles.
Jésus avait des frères et des sœurs. Après que Marie ait conçu et donné naissance à Jésus par le Saint Esprit, elle a eu des demi-frères et sœurs de Jésus par les relations avec son mari, Joseph. En d’autres termes, Jésus n’était pas né de Joseph et Marie ayant couché ensemble; Il a été conçu dans le ventre de Marie par l’oeuvre du Saint Esprit, a pris une chair d’homme, et est né. Mais Marie, la mère physique de Jésus, a ensuite eu des relations avec son mari, Joseph, et a eu plusieurs jeunes frères et sœurs de Jésus. Mais les petits frères de Jésus ne L’auraient-ils pas suivi alors qu’Il proclamait la Parole de Dieu?
Si nous regardons en Jean 7:3-5, il est dit: “Et ses frères lui dirent: Pars d’ici et va en Judée, afin que tes disciples aussi voient les œuvres que tu fais; personne n’agit en secret lorsqu’il désire paraître; si tu fais ces choses, montre-toi toi-même au monde. Car ses frères non  plus ne croyaient pas en lui.” À ce moment là, même les disciples de Jésus ne comprenaient pas pleinement Sa mission. Donc, le coeur de Jésus était certainement seul et résolu, parce qu’Il devait faire Son oeuvre en silence. Même Ses frères ne croyaient pas ce qu’Il disait. Donc, ils ont dit: “Attends un peu... Tu dis que Tu vas nourrir tout le monde de Ta chair et Ton sang? Si c’est ce que Tu veux faire, pourquoi ne vas-Tu pas à Jérusalem Te montrer? Que fais-Tu ici dans la région de la Galilée? Si c’est ce que Tu fais, va à Jérusalem. Monte et montre ouvertement que Tu es le Fils de Dieu venu pour sauver l’humanité. Tu dis que Tu vas accomplir la volonté de Dieu, mais pourquoi ne vas-Tu pas Te montrer au monde entier?”
La douleur et la solitude qu’Il a connue était grande parce qu’ils ne croyaient pas qu’Il était le Sauveur. Tout comme le dicton dit : qu’il y a de la solitude même dans une foule de personnes, beaucoup de gens ont suivi Jésus, mais la solitude qu’Il a connue ne peut s’expliquer avec des mots parce que personne n’a vraiment compris Sa volonté et Sa passion. Comment pensez-vous qu’était le coeur de Jésus quand Il devait faire des oeuvres que les autres ne connaissaient pas et qu’Il devait faire la volonté de Dieu au milieu de ceux qui ne pouvaient comprendre la Vérité, même s’Il la leur disait? Comment pensez-vous qu’était le coeur de Jésus quand ils n’ont pas uni leur coeur au Sien, et n’ont pas essayé de Le comprendre mais ont plutôt fait des remarques cyniques? Bien que nous ne puissions pas pleinement comprendre le coeur de Jésus, nous devons pouvoir le ressentir, au moins un peu.
Donc, Jésus leur a dit: « Mon temps n’est pas encore venu, mais votre temps est toujours prêt. Le monde ne peut pas vous haïr; moi il me hait, parce que moi je rends de lui le témoignage que ses œuvres sont mauvaises” (Jean 7:6-7). Si nous regardons ces paroles, le Seigneur savait que Ses disciples seraient aussi mis sur des croix et souffriraient le martyr à l’avenir. En d’autres termes, Il disait à Ses disciples: “Vous aussi, vous souffrirez le martyr comme Moi. Mais Mon temps n’est pas encore venu. Dans peu de temps à la Pâque, je monterai à Jérusalem et j’y mourrai.”
Jésus était déterminé à mourir à la Pâque. C’était nécessaire qu’il y ait un agneau à sacrifier pour la Pâque. La nuit où le peuple d’Israël a fui l’Égypte, quand l’ange de la mort est venu, il n’est pas entré dans les maisons qui avaient le sang des boucs sur les linteaux et les seuils des portes. La Pâque est une fête que Dieu a établie pour commémorer ce récit. Donc, il était nécessaire d’avoir un animal à sacrifier pour éliminer les péchés de l’humanité pendant la Pâque. Donc, Jésus est mort pendant la fête de la Pâque.
Le Seigneur a fait cela afin de sauver le peuple d’Israël et tous les gentils du péché. Il est venu sur cette terre, s’est donné Lui-même pour nous sauver, a reçu le baptême, est mort à la Croix pour répandre le salut sur nous. Il n’y avait qu’une raison pour qu’Il soit détesté à ce moment là par les hommes d’influence et voie la mort: c’est parce qu’Il témoignait que les oeuvres du monde étaient mauvaises. Jésus témoignait que toute oeuvre du monde était mauvaise. Donc il était haï. Puisque même ses propres frères n’ont pas cru en Lui et faisaient des remarques cyniques, Jésus leur dit: “ allez d’abord à Jérusalem, je suivrai ensuite.” Après les avoir envoyés, Il y est allé durant cette fête. 


Jésus est fondamentalement le vrai Dieu 


En Jean 7:14-16, il est dit: “Vers le milieu de la fête, Jésus monta au temple. Et il enseignait. Les Juifs s'étonnaient, disant: Comment connaît-il les Écritures, lui qui n'a point étudié? Jésus leur répondit: Ma doctrine n'est pas de moi, mais de celui qui m'a envoyé.”
Jésus est entré dans le Temple à Jérusalem et a enseigné. Donc, les Juifs trouvaient cela étrange et disaient “Cette personne est quelqu’un que nous connaissons bien. Il n’est jamais allé à l’école de la Loi, et Il ne vient pas d’une famille décente. Comment connaît-Il les lettres pour enseigner?” Au temps de la fête, les gens d’Israël s’assemblaient dans la synagogue ou au Temple, et tout le monde pouvait prendre le livre de la Loi de Dieu et enseigner. Donc, il était possible d’avoir des discussions dans les synagogues et d’y enseigner la Parole. Donc, Jésus est allé dans le Temple et a enseigné sur la Loi. Alors qu’il le faisait, les gens regardaient Jésus lire et enseigner le Livre de la Loi et trouvaient cela étrange. Ils disaient: “Comment quelqu’un qui n’a pas appris les lettres les connait-il? Comment parle-t-Il de la Loi qu’Il n’a pas apprise? Comment a-t-Il le talent d’interpréter et d’enseigner la Loi?” Ils ne pouvaient pas du tout comprendre.
Mais le fait est qu’Il était fondamentalement le vrai Dieu puisqu’Il était le Fils de Dieu. Dieu ne connait-Il pas les lettres parce qu’Il n’est pas allé à l’école? Jésus est Dieu, donc Il connait toutes les langues du monde. Quelqu’un doit-Il lui enseigner les lettres pour qu’Il les connaisse? Il n’a pas appris, de personne, nulle part sur terre. Mais Jésus est Dieu et le Créateur. Il est devenu un Homme pour peu de temps pour nous. Puisqu’Il était Dieu qui est venu sur cette terre comme Homme, Il connaissait la Loi mieux que les enseignants, même s’il n’avait jamais fréquenté d’école. Il est le Maître de la Loi qui a personnellement établi celle-ci. Donc, Il enseignait ouvertement les Juifs à la synagogue.
Les Juifs trouvaient cela étrange, donc Jésus leur a dit: “Ma doctrine n’est pas de moi, mais de celui qui m’a envoyé. Si quelqu’un veut faire sa volonté, il connaîtra si ma doctrine est de Dieu, ou si je parle de mon propre chef. Celui qui parle de son propre chef cherche sa propre gloire; mais celui qui cherche la gloire de celui qui l’a envoyé, celui-là est vrai, et il n’y a point d’injustice en lui” (Jean 7:16-18). Jésus est entré au Temple à ce moment là et a enseigné la Loi aux Juifs, ces enseignements n’étaient pas les Siens. C’étaient les enseignements de Dieu le Père. Donc, si quelqu’un veut faire la volonté de Dieu, il peut savoir si les Paroles que Jésus a enseignées viennent de Dieu, ou si les Paroles ont été données pour se prévaloir Lui-même ou pas. Jésus ne voulait pas se vanter ou se défendre Lui-même, Il voulait montrer quelle est la volonté de Dieu.
Si nous regardons les Paroles que Jésus a dites ici, Il dit que tous les gens recevraient le salut du péché à l’avenir, pas juste le peuple d’Israël. Donc, Jésus est venu pour sauver toute l’humanité du péché, et la preuve c’est qu’Il n’a pas cherché Sa propre gloire, mais a cherché la gloire de Dieu, le Père, qui L’a envoyé. Donc il n’y a pas d’injustice en Lui. Autrement dit, Jésus est venu sur cette terre et a enseigné la Parole de Dieu dans le Temple, mais Il ne se défendait pas Lui-même ni ne S’élevait; Il diffusait la volonté de Dieu le Père, qui L’avait envoyé, et recherchait la gloire du Père. Donc, Jésus est venu sur cette terre et a vécu avec la mort à l’esprit pendant toutes Ses oeuvres. Il avait Sa mort à l’esprit et a travaillé pour notre salut depuis le moment où Il a reçu le baptême.
La vie publique de Jésus a duré trois ans. Puisqu’Il avait pris tous les péchés de l’humanité en recevant le baptême de Jean Baptiste, Il devait mourir comme salaire du péché, et donc Il devait enseigner toutes choses à Ses disciples pour leur vie spirituelle avant qu’Il ne meure. Les Paroles que Jésus a données à ce moment là étaient pour vous et moi et pour les générations futures. Vraiment, c’était pour toute l’humanité. Jésus a montré toutes les Paroles qu’Il voulait dire à toutes les générations, a donné Sa vie à la Croix, est mort, est ressuscité, et est devenu notre vrai Sauveur. Jésus a travaillé pour sauver toute l’humanité. 
Donc, quel coeur résolu notre Seigneur avait-Il en travaillant à accomplir la volonté de Dieu le Père comme notre Sauveur? Jésus avait des faiblesses parce qu’Il avait un corps; nous devons savoir combien Son coeur était résolu quand Il faisait ce travail, et combien Il a travaillé dur à Son oeuvre pour nous sauver vous et moi des péchés et nous donner la vie éternelle. Nous devons penser à cette situation et penser au coeur de Jésus Christ. Si vous et moi étions à la place de Jésus et savions que nous allions bientôt mourir, aurions-nous avancé pour accomplir notre mission sans hésitation? Mais Jésus nous a enseigné calmement et nous a guidés. Donc, Jésus nous a sauvés des péchés.
Et vous, servez-vous aussi comme cela maintenant? Les jeunes ouvriers dans la foi peuvent penser que c’est bien de travailler jusqu’à un certain point, mais les prédécesseurs dans la foi ont un coeur résolu à accomplir l’oeuvre de Dieu parce qu’ils savent comment les oeuvres doivent se faire, et quelle foi forte est nécessaire dans Son oeuvre. Si vous aussi, spirituellement, avez le même coeur, vous sympathiserez avec mes paroles. Nous ne travaillons pas seulement pour l’évangile du Seigneur dans une façon de penser nonchalante; nous servons l’évangile en priant Dieu avec un coeur vraiment sincère. Pour que cette oeuvre se fasse bien, nous ne nous soucions pas que des gens perturbent ou s’opposent. Et alors que nous prions avec des coeurs sincères dans les parties qui doivent absolument s’accomplir, nous cherchons à promouvoir chaque projet pour la prédication de l’évangile, anticipant les résultats qui viendraient à l’avenir si c’était accompli. Il y a une grande différence entre le coeur d’une personne qui fait l’oeuvre de Dieu fidèlement et le coeur d’une personne qui fait juste l’oeuvre qui lui est confiée en passant. La personne qui travaille en connaissant la volonté de Dieu a un coeur très résolu, et la personne qui travaille sans connaître la volonté de Dieu travaille avec un coeur qui n’est pas attentif et ne fait pas attention à ce que l’oeuvre de Dieu se fasse bien ou pas. La différence dans nos coeurs et notre foi vient de l’attitude intérieure de nos pensées.
Jésus est venu sur la terre nous sauver du péché, du jugement, et de la destruction. Nous devons savoir combien le coeur de Jésus était résolu, par lequel Il a accompli l’oeuvre de notre salut. Nous devons vraiment connaître le coeur de Jésus. En Jean 7, le Seigneur a vraiment élevé Son coeur et a travaillé. 
Et Il dit à la femme prise en flagrant délit d’adultère en Jean 8: “Moi non plus je ne te condamne pas, va et ne pèche plus.” À ce moment là, Il avait déjà reçu le baptême de Jean Baptiste, donc Il portait même le péché d’adultère de cette femme, et puisqu’Il avait Sa mort à la Croix devant Lui, Il a dit à cette femme que Lui non plus ne pouvait pas dire qu’elle avait du péché. 
Nous devons savoir combien l’oeuvre de Jésus était résolue pour nous sauver par l’évangile de l’eau et de l’Esprit, et nous devons savoir combien c’était difficile pour Lui d’accomplir Son oeuvre. C’est seulement ainsi que nous pouvons, nous aussi, faire l’oeuvre de Dieu avec assurance. Quand toutes sortes de désirs ou de pensées de la chair arrivent, nous devons remercier de nouveau pour la détermination avec laquelle Jésus a travaillé pour nous sauver des péchés du monde, et nous devons donner nos vies pour faire fermement l’oeuvre du Seigneur. Peu importe combien les circonstances sont difficiles, nous devons être capables d’accomplir ce que nous devons faire par la foi avec un coeur résolu. Nous devons être capables de faire toutes les oeuvres comme Jésus par ce genre de coeur.
Jésus est totalement différent de nous. Il enseignait la volonté de Dieu le Père même en sachant qu’Il mourrait pour cela. Le Seigneur est le Fils de Dieu qui nous a sauvés du péché, et Il est le Sauveur, mais nous sommes des gens qui ne connaissons pas le présent, l’avenir, ni quoi que ce soit, mais recevons seulement le salut par la foi que Dieu a donnée, et vivons allant d’une chose à l’autre, selon les circonstances, jusqu’au jour de notre mort. Bien sûr, nous trouvons occasionnellement des aspects spirituels en nous parce que nous sommes nés de nouveau en croyant en Jésus Christ, et par conséquent, le Saint Esprit est venu dans nos coeurs. 
Les gens ont condamné Jésus comme offensant la Loi parce qu’Il a guéri des malades le jour du Sabbat, et ils ont essayé de Le tuer. Si nous regardons en Jean 8, les gens ont conduit la femme prise en flagrant délit d’adultère devant Jésus et ont demandé: “Moïse ordonne dans la loi qu’une telle femme soit lapidée. Mais toi, que dis-tu?” Ils essayaient de le pousser à la  faute et de L’accuser d’offenser la Loi, comme quelqu’un qui ne l’observe pas, comme un méchant. Mais si nous regardons de la perspective de Jésus, ce n’était pas qu’Il ne gardait pas la Loi; Il faisait l’oeuvre de salut de l’humanité du péché. Cependant, ces gens condamnaient Jésus selon qu’Il observait la Loi ou non d’après la lettre. Jésus était une Personne qui allait donner Sa vie le moment venu même s’ils n’avaient pas essayé de Le tuer. Mais Jésus a été ridiculisé, frappé, ignoré, et marginalisé par les gens. Vous et moi savons bien combien ces choses peuvent être douloureuses et blessantes.
Quand Jésus était sur cette terre, les gens qui s’opposaient tout le temps à Lui et se disputaient avec Lui étaient les scribes et les Pharisiens. En disant qu’ils croyaient en Dieu, ils ne pouvaient toutefois pas comprendre ce que Jésus faisait, et ils cherchaient donc à Le tuer. Ils cherchaient à Le tuer parce qu’ils pensaient qu’Il enfreignait la Loi. Donc, en Jean 1, la Bible déclare: “Toutes choses ont été faites par Lui, et sans Lui rien de ce qui a été fait n’a été fait” et “A tous ceux qui L’ont reçu, à ceux qui croient en Son nom, Il a donné le pouvoir de devenir enfants de Dieu.”
Jésus le Créateur Lui-même est venu sauver Son peuple. Et les Juifs étaient le peuple de Jésus physiquement aussi. Ils étaient les descendants d’Abraham et son peuple. Jésus était le Dieu de ce peuple. Il est le Créateur de l’univers. Jésus Christ est venu vers Ses créatures et vers la nation où vivaient les descendants d’Abraham, qu’Il aimait particulièrement, mais qui L’a rejeté. En plus de cela, ils ont essayé de Le tuer, parce qu’ils pensaient qu’Il était en offense et en transgression de la Loi, et un escroc.
Donc, le Seigneur leur a dit: “Ne jugez pas selon l’apparence, mais jugez d’un jugement juste” (Jean 7:24). Qu’est ce qui est juste? “Observez-vous vraiment la Loi? Êtes-vous vraiment juste? N’êtes-vous pas des gens qui suivent la Loi comme des légalistes, non la justice de Dieu que la Loi demande? N’êtes-vous pas des gens qui vous percevez mal comme des gens qui ont observé toute la Loi parce que vous essayez de l’observer seulement dans les apparences extérieures? Vous Pharisiens n’êtes que des tombeaux blanchis.” Les Juifs qui ne savaient pas ce qu’était la justice de Dieu, particulièrement les Pharisiens, étaient si frustrants. Donc Jésus leur dit cela. Jésus dit toutes ces choses en sachant qu’Il allait bientôt mourir.
Jésus était volontaire pour mourir quand le moment serait venu. Pourquoi était-il nécessaire qu’Il parle de cela? Parce que vous et moi, aussi, avons besoin de connaître ces Paroles pour chercher fermement la justice de Dieu, même si nous sommes attaqués par nos ennemis du monde. En d’autres termes, c’est parce que l’oeuvre qu’a vécue le Seigneur est l’oeuvre que vous et moi devons de même voir et surmonter en travaillant pour l’évangile. Tout le monde doit recevoir le salut du péché en croyant en l’évangile de l’eau et de l’Esprit et devenir enfant de Dieu. C’est le but de la foi en Jésus. Cependant, la plupart des chrétiens dans ce monde ne jugent pas correctement les oeuvres de justice. Le Seigneur savait que nous, les justes, serions marginalisés, et qu’ils traiteraient notre foi d’hérésie parce que ce n’est pas la même que leur secte, donc Il nous a donné cette Parole à l’avance.
À travers Ses Paroles de conflit, s’opposant à ceux qui L’ignoraient, Le combattaient, et cherchaient à Le tuer, Jésus nous dit de tenir ferme contre ces gens par des paroles simplement quand nous aussi souffrons ces choses. En d’autres termes, Il a dit ces choses pour vous et moi, qui allions souffrir ces choses à l’avenir. Jésus n’a pas dit cela parce qu’Il avait peur d’être marginalisé; Il a dit que non seulement Lui, mais aussi Ses disciples souffriraient en vivant sur la terre. Donc, Il a dit cela et l’a fait inscrire; et maintenant Il réconforte Ses disciples en leur disant qu’il est naturel qu’ils souffrent ce que le Maître a souffert. Et Il l’a inscrit dans la Bible pour dire qu’il est juste de surmonter ces difficultés par la foi peu importe combien elles sont dures.


“N’est-ce pas Lui que les Juifs cherchent à faire mourir?”

Parmi les gens à Jérusalem qui ont entendu les paroles de Jésus, certains ont dit: “N’est-ce pas Lui qu’ils cherchent à faire mourir?” Les Juifs cherchaient à tuer Jésus. Seules quelques personnes suivant Jésus L’aimaient; tous les autres voulaient Le tuer. Ils L’aimaient quand Il faisait des miracles et leur donnait du pain, mais quand Il a dit qu’ils obtiendraient la vie éternelle en mangeant Sa chair et Son sang, tout le monde est parti sauf Ses douze disciples. Quand Jésus a demandé: “Voulez- vous aussi partir?” Pierre a représenté les disciples et répondu: “Seigneur, à qui irions-nous? Tu as les paroles de la vie éternelle.” Mais en dehors de Ses disciples, tous L’ont abandonné. Ils L’ont tous quitté. Maintenant, environ 99.9% des gens dans ce pays étaient devenus Ses ennemis.
Pourquoi sont-ils, eux qui étaient Ses fans, tous devenus Ses ennemis? Quand Jésus guérissait les malades au Sabbat, guérissait les lépreux, ressuscitait les morts, et disait qu’Il était le Fils de Dieu, pour faire simple, Il est devenu ce que le monde du divertissement aujourd’hui appelle une “superstar.” Il s’est élevé dans le pays d’Israël comme une grande superstar. Les Juifs ont vu les choses qu’Il faisait et étaient captivés: “Tous les problèmes seront résolus si cet Homme est avec nous. S’il n’y a rien à manger, ne vous en faites pas. Une superstar est là qui peut même nourrir dix ou vingt mille personnes en amenant un panier et disant juste une bénédiction. Ne vous inquiétez pas de votre maladie. Toute maladie sera guérie si vous venez devant Lui. Ne vous inquiétez pas des gens qui sont morts. Si ceux qui sont morts Le rencontrent, ils reviendront à la vie.” Ils croyaient ainsi et Le suivaient. Donc, Jésus n’était-Il pas une superstar? Jésus était un Homme comme le soleil, élevant l’espoir des Juifs.
Mais quand Jésus a arrêté de faire ces oeuvres, et a dit aux gens de manger Sa chair et de boire Son sang pour obtenir la vie éternelle, ils ont jugé qu’il n’y avait rien de plus à attendre de Lui et L’ont quitté. Jésus est le Sauveur qui est venu sur cette terre pour nous donner la rémission des péchés en nous nourrissant de Sa chair et de Son sang. En d’autres termes, Il nous a dit de devenir les enfants de Dieu par la foi. Le Seigneur est le Fils de Dieu; Il a dit aux gens de croire en Lui pour être sauvés des péchés, puisqu’Il a éliminé tous leurs péchés par Son baptême et la Croix. Donc même les gens qui L’avaient suivi un temps L’ont quitté, se sont opposés à Lui, et sont devenus Ses ennemis.
Les chrétiens d’aujourd’hui sont identiques. Ils disent que vivre la vie d’un chrétien signifie aller mieux, que la santé sera meilleure, et que l’on aura du succès dans le monde, juste en invoquant le nom du Seigneur. Mais ils détestent quand les vrais disciples de Jésus Christ essaient de partager l’évangile de l’eau et de l’Esprit avec eux. Ils pensent immédiatement aux vrais disciples de Jésus comme des ennemis, s’ils leur disent: “Le Seigneur est devenu notre Sauveur éternel en venant sur la terre, recevant le baptême de Jean Baptiste, étant cloué à la Croix et mourant, et ressuscitant des morts. Il a éliminé tous nos péchés. Donc, vous n’avez pas de péchés. Puisque l’évangile de l’eau et de l’Esprit a éliminé tous vos péchés, ceux qui croient en cet évangile n’ont pas de péché.” Et ils détestent les justes et cherchent à les tuer. 
Au temps de Jésus, aussi, les fanatiques religieux du Judaïsme voulaient Le tuer. Mais voyant que les Pharisiens et les chefs des sacrificateurs ne disaient rien même si Jésus parlait publiquement, les Juifs trouvaient cela étrange et doutaient, demandant: “Les dirigeants d’Israël pensent-ils que cet Homme est vraiment le Christ?” Mais les gens qui connaissaient bien Jésus physiquement ne pensaient pas ainsi. En confirmant qu’ils savaient d’où Il venait, ils L’ignoraient et n’ont jamais reconnu qu’Il était le Fils de Dieu. Quand Christ est venu, il est dit que personne ne saurait d’où Il était venu, ils ont donc pensé que Jésus ne pouvait pas être Christ. Ils ont pensé qu’ils savaient tout: qu’Il venait de Nazareth, qu’Il n’était pas allé à l’école et était donc ignorant, qu’il n’y avait rien de spécial en Lui, et qu’Il était né dans une famille pauvre. Puisqu’ils savaient que Ses parents étaient Joseph et Marie et qu’Il avait quelques frères et quelques sœurs, ils ne pouvaient pas reconnaître que Jésus était Dieu qui était venu sur la terre dans la chair d’un homme et le Messie, même s’ils ont vu Ses nombreux miracles et écouté Ses enseignements qui faisaient autorité.
Quand le Seigneur a dit ces paroles, les gens voulaient Le tuer, mais puisque Son temps d’être sacrifié à mort à la Croix n’était pas encore venu, personne n’a pu mettre la main sur Lui. Beaucoup de gens parmi ceux qui écoutaient Ses enseignements dans le Temple ont dit: “Quand le Christ viendra, fera-t-Il plus de miracles que n’en a fait celui-ci ? Et ils chuchotaient entre eux. Cela signifie qu’il y avait de ceux qui croyaient que Jésus était le Sauveur. Donc, puisque la foule qui venait vers Jésus augmentait, les Pharisiens et les chefs des sacrificateurs ont ordonné à leurs subordonnés de Le saisir. Mais Jésus dit: “ Je suis encore avec vous pour un peu de temps, puis je m'en vais vers celui qui m'a envoyé. Vous me chercherez et vous ne me trouverez pas, et vous ne pouvez venir où je serai.”
Alors, les Juifs ont dit: “ Où ira-t-il, que nous ne le trouvions pas? Ira-t-il parmi ceux qui sont dispersés chez les Grecs, et enseignera-t-il les Grecs?” Les gens avaient des questions sur les paroles que Jésus a données quand Il a dit: “Vous me chercherez et vous ne me trouverez pas, et vous ne pouvez venir où je serai.” mais Il parlait de Sa mort. Il disait: “Dans un peu de temps, je vais donner Ma vie à la Croix et mourir; vous ne pourrez plus me rencontrer à ce moment là.”
Le Seigneur n’est pas une personne qui est venue sur la terre selon ce qu’Il voulait. Le Seigneur a été envoyé par Dieu le Père, et Il a fait la volonté du Père et diffusé Sa Parole. Il est le Sauveur qui a accompli les commandements du Père de nous sauver du péché, du jugement, et de la destruction pour nous donner la vie éternelle.
J’espère que lorsque vous regardez au passage des Écritures d’aujourd’hui, vous réfléchissez au coeur résolu que Jésus devait avoir pour accomplir Son ministère public pendant trois ans, marchant sur la route de la mort, tout en sachant très clairement qu’Il allait mourir. Nous devons nous rappeler du fait que Jésus a reçu le baptême et est allé, pas à pas, à la Croix pour nous sauver, tout en sachant qu’Il allait mourir. Puisque notre Seigneur nous aime, Il a été capable de faire cette oeuvre avec persistance, sachant qu’Il devait mourir. Et j’espère que vous vous rappelez du fait que le Seigneur a constamment travaillé pour la volonté de Dieu, peu importe les circonstances.
Si vous croyez en l’évangile de l’eau et de l’Esprit, et que votre foi a grandi, j’espère que vous devenez des gens qui comprennent au moins le coeur résolu de Jésus, Le suivent par la foi, et deviennent des personnes d’une telle foi. Nous sommes insuffisants et égoïstes, donc il est très difficile de devenir ce genre de personnes, mais si le Seigneur nous donne la force, nous pouvons le faire. Donc, j’espère que vous avez une plus grande volonté, réfléchissez au coeur et aux pensées de Dieu, et devenez le genre de personnes qui pensent, agissent, et suivent selon Sa volonté.