Sermons

Sujet 16: L’Evangile de Jean

[PARTIE 7-2] Nous devons savoir et croire que Jésus est le Fils de Dieu et Dieu Lui-même (Jean 7:28-53)

Nous devons savoir et croire que Jésus est le Fils de Dieu et Dieu Lui-même
( Jean 7:28-53 )
“Et Jésus, enseignant dans le temple, s'écria: Vous me connaissez, et vous savez d'où je suis! Je ne suis pas venu de moi-même: mais celui qui m'a envoyé est vrai, et vous ne le connaissez pas. Moi, je le connais; car je viens de lui, et c'est lui qui m'a envoyé. Ils cherchaient donc à se saisir de lui, et personne ne mit la main sur lui, parce que son heure n'était pas encore venue. Plusieurs parmi la foule crurent en lui, et ils disaient: Le Christ, quand il viendra, fera-t-il plus de miracles que n'en a fait celui-ci? Les pharisiens entendirent la foule murmurant de lui ces choses. Alors les principaux sacrificateurs et les pharisiens envoyèrent des huissiers pour le saisir. Jésus dit: Je suis encore avec vous pour un peu de temps, puis je m'en vais vers celui qui m'a envoyé. Vous me chercherez et vous ne me trouverez pas, et vous ne pouvez venir où je serai. Sur quoi les Juifs dirent entre eux: Où ira-t-il, que nous ne le trouvions pas? Ira-t-il parmi ceux qui sont dispersés chez les Grecs, et enseignera-t-il les Grecs? Que signifie cette parole qu'il a dite: Vous me chercherez et vous ne me trouverez pas, et vous ne pouvez venir où je serai? Le dernier jour, le grand jour de la fête, Jésus, se tenant debout, s'écria: Si quelqu'un a soif, qu'il vienne à moi, et qu'il boive. Celui qui croit en moi, des fleuves d'eau vive couleront de son sein, comme dit l'Écriture.  Il dit cela de l'Esprit que devaient recevoir ceux qui croiraient en lui; car l'Esprit n'était pas encore, parce que Jésus n'avait pas encore été glorifié.  Des gens de la foule, ayant entendu ces paroles, disaient: Celui-ci est vraiment le prophète. D'autres disaient: C'est le Christ. Et d'autres disaient: Est-ce bien de la Galilée que doit venir le Christ? L'Écriture ne dit-elle pas que c'est de la postérité de David, et du village de Bethléhem, où était David, que le Christ doit venir? Il y eut donc, à cause de lui, division parmi la foule. Quelques-uns d'entre eux voulaient le saisir, mais personne ne mit la main sur lui. Ainsi les huissiers retournèrent vers les principaux sacrificateurs et les pharisiens. Et ceux-ci leur dirent: Pourquoi ne l'avez-vous pas amené?  Les huissiers répondirent: Jamais homme n'a parlé comme cet homme. Les pharisiens leur répliquèrent: Est-ce que vous aussi, vous avez été séduits? Y a-t-il quelqu'un des chefs ou des pharisiens qui ait cru en lui? Mais cette foule qui ne connaît pas la loi, ce sont des maudits! Nicodème, qui était venu de nuit vers Jésus, et qui était l'un d'entre eux, leur dit: Notre loi condamne-t-elle un homme avant qu'on l'entende et qu'on sache ce qu'il a fait? Ils lui répondirent: Es-tu aussi Galiléen? Examine, et tu verras que de la Galilée il ne sort point de prophète. Et chacun s'en retourna dans sa maison.”


Bonsoir. C’est bon de vous voir. C’est vraiment bon de manger beaucoup de bonne nourriture et de rencontrer les serviteurs de Dieu et les ouvriers de l’Église du pays entier. 
Voici le passage des Écritures d’aujourd’hui. Le jour Juif de la Fête des Tabernacles approchait, et puisque les Juifs voulaient Le tuer, Jésus essayait de ne pas aller dans la région de Judée. Les frères physiques de Jésus ont demandé à Jésus comment Il pourrait faire Son oeuvre s’Il ne se montrait pas et Lui ont demandé de le faire. Même Ses frères physiques n’ont pas cru. Alors, Jésus a dit: “Mon heure n’est pas encore venue. Montez à la fête d’abord. Le monde ne peut pas vous haïr, mais il me haït parce que je témoigne que ses oeuvres sont mauvaises.” Et Il est allé à la Fête des Tabernacles plus tard. Les gens qui ont vu Jésus ont parlé à voix basse, disant qu’Il les avait trompés. 


Jésus nous a enseigné Sa mission pour Ses brebis


La Fête des Tabernacles vers octobre est comme Thanksgiving de nos jours. Pendant ce temps durant une semaine, ils se rappelaient que Dieu les avait délivrés d’Égypte et leur avait donné un grain abondant. Et ils espéraient plus de bénédictions en restant dans des tentes.
Quand la Fête des Tabernacles des Juifs approchait, Jésus est allé dans le Temple à Jérusalem. Les Juifs étaient étonnés quand Il enseignait les gens. Ils chuchotaient sur le fait que c’était Jésus qui n’avait jamais appris les lettres en hébreu et les connaissait et comme c’était étrange qu’Il enseigne les gens en lisant la Loi.
Dans le Temple, Jésus a aussi dit: “Vous n’observez pas la Loi. Pourquoi essayez-vous de me tuer? Vous me voyez comme étrange pour avoir guéri quelques uns le jour du sabbat.” Et quand Il a enseigné la Parole de Dieu aux gens, ils ont trouvé cela étrange. Il dit alors: “Si un homme reçoit la circoncision le jour du sabbat, afin que la loi de Moïse ne soit pas violée, pourquoi vous irritez-vous contre moi de ce que j'ai guéri un homme tout entier le jour du sabbat? Ne jugez pas selon l'apparence, mais jugez selon la justice.” (Jean 7:23-24). Alors certains d’entre eux de Jérusalem dirent: “N’est-ce pas celui qu’ils cherchent à faire mourir? Et voici, il parle librement, et ils ne lui disent rien! Est-ce que vraiment les chefs auraient reconnu qu'il est le Christ? Cependant celui-ci, nous savons d'où il est; mais le Christ, quand il viendra, personne ne saura d'où il est” (Jean 7:25-27).
Recevoir la rémission des péchés en croyant en l’évangile de l’eau et de l’Esprit n’est pas la seule chose qui est importante. Nous devons penser à la façon dont nous connaissons réellement Jésus et combien nous croyons en Lui. Les gens voulaient Le tuer et Jésus savait cela très bien. Alors, notre Seigneur a parlé de Sa mort expiatrice en Jean chapitre 7 et 8.
Il est naturel que les gens aient voulu tuer Jésus. C’est parce que Jésus disait toujours qu’Il était le Fils de Dieu, que les gens pouvaient recevoir le salut s’ils mangeaient Sa chair et buvaient Son sang, et qu’ils recevraient le salut s’ils croyaient en Lui. Pour Jésus, c’était très naturel de dire cela, mais de la perspective des Juifs, Ses Paroles étaient absolument absurdes. De la perspective de ceux qui croient au Seigneur Dieu, ils ne pouvaient pas accepter les enseignements de Jésus qu’Il était le Fils de Dieu et que l’on obtenait la vie éternelle en croyant en Lui. Ils étaient si furieux des paroles de Jésus qu’ils ne pouvaient même pas écouter ce que Jésus disait. Ils ne pouvaient absolument pas tolérer ou écouter Jésus quand Il disait sans hésitation qu’Il était le Fils de Dieu et que les gens obtiendraient le salut en mangeant Sa chair et en buvant Son sang.
Il n’a pas seulement parlé comme cela, mais a aussi guéri les malades et les handicapés. Si quelqu’un était malade parmi ceux qui écoutaient, Il les regardait avec compassion, posait ses mains sur eux, et guérissait les maladies. Quand il n’y avait rien à manger pour ceux qui Le suivaient et que c’était l’heure du repas, Il bénissait un panier pour accomplir le miracle des cinq pains et des deux poissons. Alors, plus de 15000 personnes ont mangé, et il restait de la nourriture. Donc, Il était toujours populaire. Quand ces sortes de choses arrivaient, il y a beaucoup de gens qui croyaient en Jésus comme leur Rédempteur, alors que par ailleurs, des gens se fâchaient contre Lui. Deux extrêmes se sont développés entre les gens qui entendaient les Paroles de Jésus.
Les gens qui étaient les plus furieux contre Jésus étaient les chefs des sacrificateurs, les Pharisiens, les scribes, les officiels du gouvernement, c’est-à-dire les dirigeants religieux du Judaïsme qui croyaient fortement en la religion établie. C’est parce qu’ils pensaient que leurs adeptes seraient enlevés puisque tout le monde allait voir Jésus où qu’Il se trouve. Les dirigeants religieux, les descendants de Lévi, et la majorité des Juifs ont classé Jésus comme un individu très dangereux. Puisque la plupart des gens en dehors de ceux qui vivaient en s’attachant à la religion dominante suivaient Jésus, ils étaient très inquiets de cela.
Particulièrement les chefs des sacrificateurs et les scribes (officiels du gouvernement) considéraient Jésus comme fauteur de trouble politique. Ils s’inquiétaient que si beaucoup de gens suivaient Jésus, Il incite les gens à se révolter contre les Romains et fasse des manifestations. Ils pensaient que c’était un grand problème si Jésus était une personne qui pouvait devenir un dirigeant et une personne qui puisse s’opposer aux Romains. Jésus était doux et bon, donc il ne semblait pas qu’Il ait été une personne qui ait provoqué un coup d’état, mais puisqu’il y avait beaucoup de gens qui le suivaient, c’est devenu un grand problème. Donc, il y a des groupes qui voulaient l’attraper et le tuer partout où Il allait.
Avant que Jésus ne soit cloué à la Croix, la personne qui a fait le dernier verdict sur Lui auprès du Gouverneur Pilate était le Souverain Sacrificateur. Il a dit: “Il convient qu’un homme meure pour que son peuple vive.” Il a alors fait ce verdict pour tuer Jésus en disant: “Si nous ne nous chargeons pas de Jésus, ce peuple sera détruit.”
Que ce soit dans le passé ou le présent, les représentants de la religion sont des gens qui sont loyaux à la nation. Ce n’est pas qu’ils vivent pour le dieu auquel ils croient; ce sont des gens qui travaillent pour la nation à travers la religion créée par les hommes. Quand les chefs des sacrificateurs ont pris la décision de tuer Jésus, tout a avancé rapidement. Jésus a été saisi, jugé, condamné à mort même s’Il était innocent, et cloué à la Croix en quelques jours.
Jésus était au sommet de Sa popularité. Ce n’était pas de Son intention, mais les gens étaient presque fous de L’exalter. Jésus, qui n’était même pas allé à l’école, est allé au Temple et a enseigné les gens spirituellement. Puisqu’Il avait beaucoup de popularité parmi les gens, Jésus ne pouvait qu’être haï par les dirigeants religieux. Si Jésus avait de la popularité dans le Temple, les chefs des sacrificateurs n’avaient pas d’endroit où se tenir. 


La Parole du Seigneur est la Parole de Dieu


Le Seigneur dit: “Ma doctrine n’est pas de moi, mais de Celui qui m’a envoyé. Si quelqu’un veut faire Sa volonté, il connaitra si ma doctrine est de Dieu ou si je parle de mon chef. Celui qui parle de son chef cherche sa propre gloire, mais celui qui cherche la gloire de Celui qui l’a envoyé, celui-là est vrai, et il n’y a point d’injustice en Lui” (Jean 7:16-18). Il est aussi écrit: “ Et Jésus, enseignant dans le temple, s'écria: Vous me connaissez, et vous savez d'où je suis! Je ne suis pas venu de moi-même: mais celui qui m'a envoyé est vrai, et vous ne le connaissez pas. Moi, je le connais; car je viens de lui, et c'est lui qui m'a envoyé. Ils cherchaient donc à se saisir de lui, et personne ne mit la main sur lui, parce que son heure n'était pas encore venue. Plusieurs parmi la foule crurent en lui, et ils disaient: Le Christ, quand il viendra, fera-t-il plus de miracles que n'en a fait celui-ci? Les pharisiens entendirent la foule murmurant de lui ces choses. Alors les principaux sacrificateurs et les pharisiens envoyèrent des huissiers pour le saisir. Jésus dit: Je suis encore avec vous pour un peu de temps, puis je m'en vais vers celui qui m'a envoyé. Vous me chercherez et vous ne me trouverez pas, et vous ne pouvez venir où je serai. Sur quoi les Juifs dirent entre eux: Où ira-t-il, que nous ne le trouvions pas? Ira-t-il parmi ceux qui sont dispersés chez les Grecs, et enseignera-t-il les Grecs? Que signifie cette parole qu'il a dite: Vous me chercherez et vous ne me trouverez pas, et vous ne pouvez venir où je serai? ” (Jean 7:28-36)
C’était le dernier jour de la Fête des Tabernacles. Ce jour là, Jésus est allé au Temple une fois encore. Il est écrit: “Le dernier jour, le grand jour de la fête, Jésus, se tenant debout, s'écria: Si quelqu'un a soif, qu'il vienne à moi, et qu'il boive. Celui qui croit en moi, des fleuves d'eau vive couleront de son sein, comme dit l'Écriture.  Il dit cela de l'Esprit que devaient recevoir ceux qui croiraient en lui; car l'Esprit n'était pas encore, parce que Jésus n'avait pas encore été glorifié.” (Jean 7:37-39).


“Si quelqu’un a soif, qu’il vienne à Moi et boive”


Le Seigneur a dit que quiconque croit en Lui et a soif vienne à Lui et boive. Tout comme le dit l’Écriture, les gens qui croient en Jésus ont alors des fleuves d’eau vive qui coulent de leur coeur. Jésus a crié ainsi le dernier jour de la Fête. Il a aussi crié: “Je ne suis pas venu de moi-même, mais Celui qui m’a envoyé est vrai, et vous ne le connaissez pas. Moi, je le connais; car je viens de lui, et c'est lui qui m'a envoyé. ” Jésus a parlé fortement pour dire aux gens qu’Il était le Fils de Dieu le Père et qu’Il était venu sur la terre parce que Dieu le Père L’a envoyé.
Mais les Juifs pensaient seulement à Jésus dans un sens physique puisqu’Il venait de Nazareth. Puisqu’Il a vécu en Galilée un certain temps avant de faire Sa mission, les Juifs demandaient: “Peut-il venir quelque chose de bon de Nazareth en Galilée” et ignoraient Jésus. Donc, Jésus dit: “Vous ne me connaissez pas.” Jésus continuait à parler de Lui à tel point qu’on pouvait penser qu’Il se défendait Lui-même. “Il y a Celui qui M’a envoyé. Je suis venu parce qu’Il m’a envoyé. Si vous pensez que ce que je dis est vrai, écoutez-Moi. Alors, vous saurez si je cherche Ma propre gloire ou Sa gloire.”
Quand Jésus dit “Vous me chercherez et vous ne me trouverez pas, et vous ne pouvez venir où je serai,” les Juifs se sont mépris et ont demandé “A-t-Il l’intention d’aller en dispersion parmi les grecs et d’enseigner les grecs? Veut-Il dire que nous ne pourrons plus Le rencontrer parce qu’Il vivra là-bas et se séparera des Juifs?” Mais puisque les Juifs qui entendaient cela continuaient d’être ignorants à Son sujet, Jésus dit la même chose en Jean 8 après la Fête des Tabernacles. En Jean 8, le Seigneur parle fermement. “Là où je vais, vous ne pouvez venir. Plutôt, vous allez mourir dans vos péchés.” La chose frustrante était que les Juifs ne comprenaient pas Ses paroles du tout.
Le point du passage des Écritures d’aujourd’hui est la question de comment nous devons croire au Seigneur. En d’autres termes, le point est la question de la façon dont nous devons croire au Seigneur pour que de l’eau vive coule dans nos coeurs.
“Si quelqu’un a soif, qu’il vienne à Moi et qu’il boive. Celui qui croit en Moi, des fleuves d’eau vive couleront de son sein, comme dit l’Écriture.” Puisqu’il y a de l’eau vive dans le Seigneur, quiconque a soif doit aller au Seigneur et boire. Si quelqu’un veut aller au Seigneur et boire de l’eau vive, s’il veut que les fleuves d’eau vive étanchent la faim et la soif de son âme et coulent de son coeur, il doit croire au Seigneur. Le Seigneur dit que seuls ceux qui croient en Lui étanchent leur faim et leur soif.
Nous avons tendance à croire superficiellement que Jésus est seulement notre Rédempteur. La chose qu’Il a le plus soulignée est qu’Il est le Fils de Dieu et Dieu Lui-même. Il continuait à dire cela. Il dit: “Dieu le Père m’a envoyé. Si vous savez d’où la doctrine dont je parle vient, vous croirez en Moi.” Jésus dit que puisqu’Il est Dieu, nous devons Le connaître comme Dieu. Il dit que des fleuves d’eau vive couleront du coeur des gens qui croient en Jésus.
“Jésus” signifie Rédempteur et “Christ” signifie le Roi, le Souverain Sacrificateur, et le Prophète. Il est venu avec ces trois devoirs et a sauvé Son peuple du péché. Cependant, les Juifs n’ont pas cru en Jésus. Il y a des situations aujourd’hui, aussi, où vous ne croyez pas en Lui. Nous devons croire que Jésus Christ est Dieu. Il est réellement Dieu, et Il est le Fils de Dieu. Il est vraiment le Créateur qui a créé toutes choses. La Bible dit “Toutes choses ont été faites par Lui, et rien de ce qui a été fait n’a été fait sans Lui ” (Jean 1:3). Il est dit aussi: “Mais à tous ceux qui L’ont reçu, à ceux qui croient en Son nom, Il a donné le pouvoir de devenir enfants de Dieu” (Jean 1:12).
Jésus Christ est le Roi des rois, le Dieu Tout Puissant, notre Rédempteur, et le Prophète. Nous devons connaître Jésus qui nous a sauvés comme Dieu et croire en Lui comme tel. Dieu est venu sur cette terre, a reçu le baptême, est allé à la Croix, et est ressuscité d’entre les morts pour nous sauver. Si nous croyons en Jésus comme Dieu et qu’Il nous a sauvés vous et moi par l’évangile de l’eau et de l’Esprit, des fleuves d’eau vive déborderont dans nos coeurs.
Nous avons reçu le salut en croyant en Jésus Christ qui est venu par l’eau et l’Esprit comme notre Rédempteur. Les gens qui ont reçu le salut vivent comme serviteurs de Dieu et vont clairement dans le Royaume de Dieu. Les gens qui savent et croient que Dieu nous a sauvés par l’évangile de l’eau et de l’Esprit et les gens qui croient vaguement que Jésus les a sauvés du péché ont des sentiments différents dans leur coeur.
Vous ne pouvez pas tenir ferme avec une foi vague en Jésus Christ. Vous êtes insuffisant, faible, et vivez dans beaucoup de problèmes. Quand vous ne pouvez pas avoir de repos spirituel au milieu de beaucoup de problèmes, vous regardez à vos faiblesses et perdez vos forces. Vos coeurs sont renouvelés et bien si vous pensez au Seigneur et lisez Sa Parole, mais il devient dur quand vous êtes pris par le travail. Votre humeur est bonne si les choses vont bien, mais vous êtes tendu si les choses ne vont pas bien. Mais vous et moi sommes des gens qui sont élevés et nobles en tant que gens de Dieu. Nous sommes des gens qui avons reçu le salut de Sa part. Quand vous et moi étions pris dans le péché, devions être maudits et détruits, et allions en enfer, Dieu nous a regardé avec pitié, est venu sur la terre dans la chair d’un homme, et nous a sauvés. Dieu Lui-même a reçu le baptême, est monté à la Croix, et est ressuscité d’entre les morts pour nous sauver.
Croire en Jésus vaguement et croire qu’Il nous a sauvés du péché par l’évangile de l’eau et de l’Esprit est différent. Connaître et croire en l’origine de Jésus est différent d’une foi aveugle. Bien sûr, une personne reçoit le salut même si elle peut ne pas connaître cela exactement, mais le fond est différent. Dieu nous a tant aimés qu’Il nous a sauvés et a dit: “ Si quelqu’un a soif, qu’il vienne à Moi et qu’il boive. Celui qui croit en Moi, des fleuves d’eau vive couleront de son sein, comme dit l’Écriture.” Si une personne croit que Jésus est Dieu et croit au Seigneur qui est venu par l’évangile de l’eau et de l’Esprit, des fleuves d’eau vive couleront de son coeur, et elle recevra la rémission des péchés. Si nous ne croyons pas que Jésus est Dieu qui a créé l’univers et toutes choses qui s’y trouvent et qu’Il est Dieu qui nous a créés vous et moi, notre foi à vous et moi tombera comme une maison qui est bâtie sur le sable.
Le Seigneur dit qu’Il est un avec Dieu le Père. Cela signifie que Jésus est Dieu. Mais la plupart des chrétiens croient seulement en Lui comme le nommé Rédempteur par la force de l’habitude religieuse. Cependant, Dieu a sauvé seulement ceux qui croient en l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Dieu vous a tant aimé qu’Il est venu sur cette terre, a pris tous vos péchés sur Son corps, est monté sur la Croix, est mort, et est ressuscité d’entre les morts. Dieu qui a créé toute chose a fait cela pour vous et moi. Si nous croyons que Dieu nous a sauvés vous et moi, même si nous recevons le même salut, la profondeur du salut est différente. Le Créateur qui a fait l’univers nous a sauvés vous et moi.
Dieu nous a sauvés vous et moi du péché et est devenu notre Berger. Les Témoins de Jéhovah insistent sur le fait que Jésus est une créature. Et beaucoup de gens croient que Jésus est le Fils de Dieu, mais ils ne croient pas qu’Il est Dieu Lui- même. Si une personne sait et croit que Jésus est Dieu, la signification de toutes les choses qu’Il a faites, en particulier ce qu’Il a fait à travers l’évangile de l’eau et de l’Esprit change. Puisque Jésus est Dieu, notre salut peut être parfait. Jésus est venu sur la terre, a pris tous nos péchés par l’évangile de l’eau et de l’Esprit, reçu le transfert du péché et le jugement, est ressuscité d’entre les morts, et nous a ainsi sauvés. Jésus nous a donné la vie éternelle et a fait de nous les enfants de Dieu et Son peuple. Jésus est notre Berger. Si vous croyez que Jésus est Dieu, tout change et devient nouveau pour vous. Croire seulement de façon religieuse disparaît complètement. Alors, des fleuves d’eau vive coulent vraiment de votre coeur.
Toutes les choses que notre Seigneur a faites quand Il est venu sur cette terre sont parce qu’Il nous aime tant vous et moi. Dieu est un refuge où nous âmes peuvent trouver paix et repos. Il nous a sauvés par l’évangile de l’eau et de l’Esprit par Son amour pour nous. Quand nous savons et croyons cela, vous et moi pouvons jouir de l’état le plus paisible et tranquille de nos coeurs. 
Dans Jean 8:1-12, il est dit: “ Jésus se rendit à la montagne des oliviers. Mais, dès le matin, il alla de nouveau dans le temple, et tout le peuple vint à lui. S'étant assis, il les enseignait. Alors les scribes et les pharisiens amenèrent une femme surprise en adultère; et, la plaçant au milieu du peuple, ils dirent à Jésus: Maître, cette femme a été surprise en flagrant délit d'adultère.  Moïse, dans la loi, nous a ordonné de lapider de telles femmes: toi donc, que dis-tu? Ils disaient cela pour l'éprouver, afin de pouvoir l'accuser. Mais Jésus, s'étant baissé, écrivait avec le doigt sur la terre. Comme ils continuaient à l'interroger, il se releva et leur dit: Que celui de vous qui est sans péché jette le premier la pierre contre elle. Et s'étant de nouveau baissé, il écrivait sur la terre. Quand ils entendirent cela, accusés par leur conscience, ils se retirèrent un à un, depuis les plus âgés jusqu'aux derniers; et Jésus resta seul avec la femme qui était là au milieu. Alors s'étant relevé, et ne voyant plus que la femme, Jésus lui dit: Femme, où sont ceux qui t'accusaient? Personne ne t'a-t-il condamnée?  Elle répondit: Non, Seigneur. Et Jésus lui dit: Je ne te condamne pas non plus: va, et ne pèche plus. Jésus leur parla de nouveau, et dit: Je suis la lumière du monde; celui qui me suit ne marchera pas dans les ténèbres, mais il aura la lumière de la vie.”


“Je ne peux pas te juger non plus parce que tu crois en Moi”


Notre Seigneur est allé au Temple pendant la Fête des Tabernacles et a enseigné les gens à chaque occasion. Pour en faire un prétexte, les Pharisiens et les scribes ont amené violemment une femme prise en flagrant délit d’adultère devant Jésus alors qu’Il enseignait au Temple. Ils ont dit: “Maintenant, Moïse, dans la loi, nous a ordonné qu’une telle femme soit lapidée. Mais toi, que dis-tu?” Alors, Jésus dit: “Que celui parmi vous qui n’a pas péché lui jette la première pierre” et a écrit par terre. Cela signifiait que celui qui reconnaîtrait qu’il n’avait pas de péché pouvait lancer une pierre en premier. Les scribes voulaient tester Jésus, mais au lieu de cela ils ont été testés eux-mêmes. Ils essayaient de le piéger pour le détruire, mais ils ont été pris par leur propre complot.
Les scribes et les Pharisiens étaient les dirigeants de la nation de Judée à ce moment là. Ils pensaient que Jésus, qui avait toujours été une écharde pour eux, avait été pris, mais ils ont été eux-mêmes pris par les paroles de Jésus quand Il a dit: “Que celui parmi vous qui n’a pas de péché lui jette la première pierre.” Puisqu’Il a donné l’ordre en disant: “Que celui parmi vous qui n’a pas de péché lui jette la première pierre.” personne ne pouvait oser s’avancer et jeter une pierre.
“Quand ils entendirent cela, accusés par leur conscience, ils se retirèrent un à un, depuis les plus âgés jusqu'aux derniers; et Jésus resta seul avec la femme qui était là au milieu. Alors s'étant relevé, et ne voyant plus que la femme, Jésus lui dit: Femme, où sont ceux qui t'accusaient? Personne ne t'a-t-il condamnée?  Elle répondit: Non, Seigneur. Et Jésus lui dit: Je ne te condamne pas non plus: va, et ne pèche plus. Jésus leur parla de nouveau, et dit: Je suis la lumière du monde; celui qui me suit ne marchera pas dans les ténèbres, mais il aura la lumière de la vie.”
Ces paroles nous disent aussi que Jésus est Dieu. Jésus dit à cette femme: “Aucun homme ne te condamne. Moi non plus, je ne te condamne pas, va et ne pèche plus.” Jésus n’a pas dit que la femme avait du péché, mais lui a dit d’aller et de ne plus en commettre. Quand Jésus dit “je ne te condamne pas non plus,” cela signifiait qu’Il avait éliminé les péchés de cette femme.
Par la suite, le Seigneur a dit: “Je suis la lumière du monde. Celui qui me suit ne marchera pas dans les ténèbres, mais il aura la lumière de la vie” (Jean 8:12). Le Seigneur est la lumière du monde, et quiconque Le suit ne marchera pas dans les ténèbres mais aura la lumière de la vie. Le Seigneur est la lumière du monde. Puisque Jésus est Dieu, Il est venu pour sauver Son peuple du péché. Puisqu’Il a revêtu la chair d’un homme pour un peu de temps pour obéir à la volonté de Dieu le Père puis est venu sauver toute l’humanité de tous les péchés, Il a dit: “Je suis la lumière du monde. Celui qui me suit ne marchera pas dans les ténèbres, mais il aura la lumière de la vie” (Jean 8:12).
Nous devons croire en Jésus comme le Rédempteur et comme Dieu. Une personne qui croit que Jésus Christ le Rédempteur nous a sauvés par l’évangile de l’eau et de l’Esprit reçoit la vie éternelle et a la lumière de la vie. Même si nous sommes insuffisants et faibles, une personne qui croit en Dieu qui a dit “Fils, tes péchés te sont pardonnés” a la lumière de la vie. C’est parce qu’Il est parfait et éternel. Par notre foi en Jésus Christ, Il nous sauve par l’évangile de l’eau et de l’Esprit, devient notre Berger, et nous donne la vie éternelle. Puisque nous croyons en Lui, vous et moi recevons complètement le salut éternel et avons la lumière de la vie. 
Je prêche souvent que Jésus est Dieu, mais les gens croient en Lui seulement comme le Fils de Dieu. Mais notre Seigneur a dit: “Celui qui croit en Moi, des fleuves d’eau vive couleront de son sein, comme dit l’Écriture,” Il dit aussi: “Si quelqu’un a soif, qu’il vienne à moi et boive.” Puisqu’Il est Dieu, Il nous donne à vous et moi les bénédictions de la rémission des péchés et la vie éternelle, devient notre Berger, et a dit ces paroles. Même si vous et moi sommes insuffisants, le Seigneur nous a donné la lumière de la vie pour que nous puissions continuer à faire l’oeuvre de Dieu.
L’apôtre Paul a dit: “Je cours vers le but pour remporter le prix de la vocation céleste de Dieu en Jésus Christ” (Philippiens 3:14). Puisque le Dieu éternel est devenu la lumière de la vie et a brillé sur nous, notre foi ne changera jamais, et des fleuves d’eau vive couleront du coeur des gens qui croient en Jésus comme Dieu. La soif dans leur coeur disparaît, et ils ne ressentent ni faim ni soif. Toutes ces choses ont été faites parce qu’Il nous a aimés vous et moi.
“Car Dieu a tant aimé le monde qu’Il a donné Son Fils unique, afin que quiconque croit en Lui ne périsse pas mais qu’il ait la vie éternelle” (Jean 3:16). Puisque Jésus Christ qui a été envoyé par Dieu le Père qui nous a aimés est Dieu, ceux qui croient en Lui en tant que Dieu et Rédempteur qui nous a sauvés par l’évangile de l’eau et de l’Esprit reçoivent les bénédictions de la rémission des péchés. Vous et moi avons reçu cette bénédiction. Puisque Dieu nous a aimés vous et moi, nos coeurs sont tranquilles et heureux. Puisque nous pouvons garder notre position, nous pouvons nous permettre de faire attention aux autres. 
Tous les gens du monde n’ont pas été en mesure de recevoir la rémission des péchés. Ces gens ne peuvent pas s’inquiéter de ce qui arrive aux autres. Cette bénédiction vient dans le coeur de vous et moi qui connaissons et croyons correctement que Jésus Christ qui nous a sauvés est Dieu. Nous avons reçu les bénédictions de Jésus Christ et rendons grâces à Dieu qui nous a donné ces bénédictions. 
Si Jésus n’était pas Dieu, Il n’aurait pas pu dit: “Que celui qui n’a pas de péché parmi vous lui jette la première pierre.” Jésus a dit à la femme qui avait été prise en flagrant délit d’adultère qu’elle n’avait pas de péchés. Il pouvait le dire parce qu’Il avait pris tous ses péchés et tous les péchés de l’humanité quand Il a reçu le baptême au Jourdain. Donc Il a dit à cette femme qu’elle n’avait pas de péché et de ne pas commettre de péché de nouveau. 
Le Seigneur dit: “Je suis la lumière du monde. Celui qui me suit ne marchera pas dans les ténèbres, mais il aura la lumière de la vie.” Cela signifie qu’Il est réellement la lumière du Ciel et le Sauveur qui est venu sauver l’humanité. Dieu est venu sur cette terre, nous a sauvés vous et moi par l’évangile de l’eau et de l’Esprit, est devenu notre Berger, et nous a donné la vie éternelle. Puisqu’Il est notre Dieu, le Dieu Puissant, et vit pour toujours, toutes les bénédictions qu’Il nous a données sont parfaites. Donc, les bénédictions que vous et moi avons reçues sont grandes. 
L’oeuvre que l’Église de Dieu doit faire est de dire aux gens combien le Dieu Puissant a éliminé nos péchés. Mais les églises d’aujourd’hui n’ont pas pu le faire, ils disent seulement: “Puisque nous sommes enfants de Dieu, nous devrions vivre de façon vertueuse.” Jésus dit à la femme: “Ne pèche plus,” mais vous et moi commettons encore des péchés. Nous pouvons nous déterminer à ne plus commettre de péché, mais c’est vraiment difficile de ne plus en commettre. C’est pour cela que nous devenons des personnes sans péché seulement en connaissant et en croyant en l’évangile de l’eau et de l’Esprit. 
Puisque Jésus est Dieu, Il a éliminé nos péchés par l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Il y a beaucoup de gens qui croient que Jésus est leur Rédempteur, mais ils ne peuvent pas vivre pour la justice de Dieu. C’est parce qu’ils n’ont aucune idée de la grâce que Dieu veut leur donner dans Sa justice. Bien sûr, ils sont reconnaissants pour la rémission des péchés qu’ils ont reçue, mais ils pensent que l’amour qu’ils ont reçu est trop petit. Ils vivent ainsi parce qu’ils pensent que recevoir la rémission des péchés est seulement une partie de leur vie et non une bénédiction digne de leur vie entière.
Quand Jésus a parlé de l’eau vive, Il en a parlé concernant l’Esprit, que ceux qui croient en Lui devaient recevoir. Quiconque croit en Jésus en vérité reçoit l’Esprit. Les gens qui croient que Jésus est Dieu reçoivent l’Esprit. C’est inutile si une personne ne croit pas que Jésus est Dieu, même si elle croit qu’Il est le Sauveur. Une enquête en Allemagne demandait aux gens s’ils croyaient que Jésus est Dieu, et 99% ont répondu qu’ils ne le croyaient pas. Quand on leur a demandé s’ils croyaient que Jésus été né de la Vierge Marie, ils ont aussi dit qu’ils ne le croyaient pas. En dehors des laïcs, même le clergé n’y croit pas. Sans l’Esprit, personne ne peut dire que Jésus est Seigneur. 
C’est seulement quand vous croyez que Jésus est Dieu que vous pouvez croire que Jésus nous a sauvés en venant sur la terre dans la chair d’un homme, prenant tous nos péchés par Son baptême, puis étant attaché à la Croix. Si vous ne croyez pas que Jésus est Dieu, vous Le chercherez seulement quand vous avez besoin de Son aide et de réconfort ou dans les difficultés. Donc, la Croix est devenue seulement un symbole d’amour physique pour une telle personne. Pour la plupart des chrétiens, la Croix est symbole de souffrance, de réconfort, et d’amour. C’est cela la religion. Mais, j’ai reçu la rémission des péchés et le don de l’Esprit en croyant que Jésus est Dieu qui a pris tous nos péchés par l’évangile de l’eau et de l’Esprit.
C’est maintenant la saison du Carême, et Pâque approche. Puisque Jésus est ressuscité, notre foi doit aussi ressusciter. Mais si une enquête se faisait pour voir si les gens croient que nous sommes morts et ressuscités avec Jésus, ils diraient qu’ils ne le croient pas. Quand j’étais au séminaire, je n’ai pas cru à la résurrection pendant longtemps parce que ma foi n’était pas profonde. J’ai réalisé à quel point il était grave d’avoir une foi si faible. Une personne ne peut recevoir l’Esprit que par la foi.
Le Seigneur dit: “Croyez-en Moi, et des fleuves d’eau vive couleront de votre sein.” Si nous recevons la rémission de nos péchés, nous jouissons du rafraîchissement dans nos coeurs. Un coeur qui était affamé et assoiffé à cause du péché est rafraîchi quand il reçoit la rémission des péchés. C’est un fleuve spirituel. Si une personne reçoit la rémission des péchés, son coeur est rafraîchi, et elle reçoit le don du Saint Esprit. Le Saint Esprit vient dans le coeur si l’on reçoit la rémission des péchés en connaissant correctement l’évangile de l’eau et de l’Esprit, et en croyant que Jésus est Dieu. Le coeur est alors rafraîchi.
Le Seigneur nous a demandé aujourd’hui si nous croyons que Jésus est Dieu ou pas. Les Juifs ne croyaient pas que Jésus était le Fils de Dieu, et ils ne croyaient pas qu’Il était le Créateur qui a créé l’univers. Tout comme c’est écrit: “ Dieu leur a donné un esprit d'assoupissement, Des yeux pour ne point voir, Et des oreilles pour ne point entendre, Jusqu'à ce jour.” (Romains 11:8). Dans cette génération, les gens qui croient en Jésus n’ont pas la foi nécessaire dans les derniers jours.
La foi nécessaire dans les derniers jours est celle qui sait que Jésus est le vrai Dieu, qu’Il a éliminé tous nos péchés par l’évangile de l’eau et de l’Esprit, et croit que nous sommes devenus enfants de Dieu en recevant la rémission de nos péchés et recevant l’Esprit en don. Ce n’est pas parler en langues, faire beaucoup de dons, et vivre une bonne vie.
Tous les gens sont insuffisants, mais Dieu est vrai. La Bible nous dit de croire en Jésus comme Dieu et de L’adorer en esprit et en vérité. Dieu a éliminé nos péchés par l’évangile de l’eau et de l’Esprit et a fait de nous Ses enfants. Il est notre Berger, et nous a donné la vie éternelle. Il est avec nous pour toujours, nous aime, et prend soin de nous pour toujours. Nous devons savoir et croire cela. Alors, cela ne sera pas un problème quand le Seigneur reviendra.
Vous et moi qui croyons en l’évangile de l’eau et de l’Esprit croyons que Jésus est Dieu. Nous devons purement croire cela. Quand nous croyons la Parole de Dieu, nous devenons purs. Dieu nous aime vous et moi, nous bénit, et est avec nous pour toujours. Nous devons reconnaître que Jésus est Dieu. Au dernier jour, nous ne pourrons jamais être capables de faire l’oeuvre qui nous a été confiée si nous n’avons pas cette foi. 
Je suis reconnaissant de ce que Jésus qui est Dieu est avec nous aujourd’hui.