Sermons

Sujet 13: L’Evangile de Matthieu

[PARTIE 16-5] Renoncez à vous-même et suivez le Seigneur (Matthieu 16:24-27)

Renoncez à vous-même et suivez le Seigneur
( Matthieu 16:24-27 )
“Alors Jésus dit à ses disciples: Si quelqu’un veut venir après moi, qu’il renonce à lui-même, qu’il se charge de sa croix, et qu’il me suive. Car celui qui voudra sauver sa vie la perdra, mais celui qui la perdra à cause de moi la trouvera. Et que servirait-il à un homme de gagner tout le monde, s’il perdait son âme? Ou, que donnerait un homme en échange de son âme? Car le Fils de l’homme doit venir dans la gloire de son Père, avec ses anges; et alors il rendra à chacun selon ses œuvres.”
 

Avant de commencer, je voudrais d’abord remercier le Seigneur d’avoir sauvé beaucoup de frères et sœurs pendant ce Camp de Formation de Disciples (CFD). Comme l’heure est déjà avancée, je vais essayer de finir mon sermon aussi vite que possible. Dans ce CFD, notre Dieu a sauvé toutes les âmes de la Classe de l’Évangile. Je suis certain que plus de personnes auraient donné leur témoignage de salut si nous avions plus de temps. Mais comme nous sommes pressés par le temps, tout le monde n’a pas pu témoigner aujourd’hui. À ceux qui n’ont pas pu donner leur témoignage ici, je demande à chacun de retourner dans son église respective et de témoigner du salut. Si vous avez des questions, je vous encourage à ne pas hésiter à les poser, et je vous exhorte aussi à mener votre vie de foi diligemment. Ce sont les enfants faibles et insuffisants de Dieu que le Seigneur veut porter et bénir.
Par nature, le dernier jour de tous les CFD est celui où je suis le moins célèbre. C’est parce que c’est le jour où les enfants du camp chantent des chants spéciaux. Ils sont sans doute les plus célèbres. Quand les beaux enfants chantent et dansent, tous les adultes sont si réjouis dans leur cœur qu’ils ne savent pas quoi faire. Le second groupe le plus populaire après les enfants au camp ce sont nos frères adultes, et c’est probablement parce qu’ils ne peuvent pas chanter aussi bien, alors tous les autres saints les encouragent encore plus. Toutefois, ils ont préparé leur chant depuis le déjeuner. Même dans ma chambre, je pouvais entendre le son d’une guitare et tout le monde qui chantait ensemble. Après avoir loué et les avoir entendu chanter, les frères étaient inspirés, se félicitant les uns les autres: “Ouah! Nous chantons si bien!” Le fait que nos frères adultes puissent chanter à ce niveau est quelque chose dont nous pouvons être fiers. S’encourageant les uns les autres à être confiants, ils sont venus ici et ont donné la louange et les remerciements à Dieu.
Ensuite, le troisième groupe le plus populaire c’est la Classe de l’Évangile. Dans les heures de ce soir, nous avons passé un peu de temps avec les âmes de la Classe de l’Évangile, qui ont donné leur témoignage de salut et glorifié Dieu. Quand ils témoignent comment le Seigneur les a sauvés, cela réchauffe nos cœurs, à ceux qui témoignent et à ceux qui écoutent, et nous nous sentons si reconnaissants à Dieu. C’est le désir de mon cœur que le Seigneur les protège tous. Indépendamment de la façon dont les élèves de la Classe de l’Évangile sont venus ici, qu’ils soient venus par la force, ou par leur propre volonté, je crois que le fait qu’ils soient venus ici ensemble et ont entendu la Parole de Dieu est le plus grand cadeau de toute leur vie.
Ce soir, nous avons aussi procédé à des baptêmes et c’était si béni et merveilleux. Assis sur un banc, j’ai vu nos saints être baptisés. Avant la réunion du soir, j’ai eu l’occasion de voir quelques prises vidéo de ce baptême avec nos ministres et c’était si amusant à regarder. Certains ministres ont donné une bénédiction pendant un certain temps après avoir baptisé, mais d’autres ministres ont gardé la cérémonie simple, baptisant les saints, les sortant de l’eau, puis priant courtement: “Merci Seigneur. Bénis ce frère.” Alors que j’ai vu comment certains ministres priaient pour la bénédiction simplement comme cela pendant que d’autres priaient un moment, j’ai pensé que même lorsque quelqu’un est baptisé, il doit faire attention à la file qu’il choisit. Puisque les serviteurs de Dieu demandent la bénédiction, il vaudrait mieux choisir la bonne file et être baptisé par un ministre qui priera beaucoup pour vous. Après tout, ce n’est pas une opportunité de tous les jours. Étant donné le fait que nous recevons le baptême par la foi après être né de nouveau une seule fois dans notre vie, c’est une expérience si inspirante. C’est parce qu’à ce moment nous devons vraiment confesser notre foi en Dieu et les serviteurs de Dieu prient pour nous. Il y a un moment, quand nos ministres regardaient la prise vidéo de la cérémonie de baptême, ils ont même plaisanté ensemble, disant: “Regarde, ce pasteur paresseux se détend pendant les baptêmes!” Mais je ne dis en aucun cas ici qu’il soit bon de prier longtemps et mal de prier courtement. C’était une vision magnifique de voir comment le baptême était donné et reçu par la foi.
Pendant la durée de ce Camp de Formation de Disciples, Dieu nous a donné du beau temps. Il nous a donné Sa Parole et Sa grâce, pour ne pas parler de la bonne nourriture; et a permis à Ses serviteurs et Son peuple de se rencontrer, Dieu nous a donné de grandes bénédictions au-delà des mots. À la maison, il faisait si chaud que je transpirais, mais ici au Centre de Formation de Disciples de Inje, il fait frais, le temps était beau et rafraîchissant, et même mon cœur a été rafraîchi et je suis très reconnaissant. Avant de venir à ce CFD, j’étais épuisé, à peine capable de respirer. Mais maintenant que je suis venu ici et que j’ai rencontré les partenaires et frères et sœurs et me suis rafraîchi dans le temps frais d’ici, je me sens plus vivant. C’est comme si j’avais rempli mes devoirs pour Dieu avec beaucoup de souffrance, mais maintenant je suis venu dans ce centre et j’ai partagé la Parole avec vous ces derniers jours, et je peux à nouveau apprécier quelle grande bénédiction c’est d’être né de nouveau en croyant au Seigneur et Le servir.
Pour ceux qui sont venus à la Classe de l’Évangile cette semaine, je vous remercie d’avoir écouté patiemment la Parole si longtemps. Je crois que les épouses de nos ministres ont travaillé dur particulièrement. La cuisine était agréable et chaude durant l’hiver, mais il y faisait beaucoup trop chaud cet été. J’ai vu comment leurs visages étaient enflés. Donc je me suis dit: “Cela a dû être vraiment difficile pour elles. Nous n’avions pas prévu cela. Je ne réalisais pas qu’il ferait si chaud dans la cuisine.” Je n’y avais pas encore pensé, comme c’est la première fois que nous faisons un CFD d’été dans ce bâtiment depuis sa construction. Je vous promets que la cuisine sera fraîche l’été prochain. Comme l’a dit l’apôtre Paul: “Je puis tout par celui qui me fortifie”, si Dieu nous fortifie, tout ce que nous désirons s’accomplira. Pour les femmes de tous nos ministres, vous avez travaillé très dur dans la cuisine et vous avez nos remerciements sincères pour votre travail.
Je voudrais aussi remercier chacun de nos ministres d’avoir travaillé sous différentes formes et de diverses façons. L’un d’entre eux avait pris froid cet été et a même perdu un peu de poids. Ce pasteur était heureux que son visage ait l’air moins gras, mais il était moins heureux d’entendre un autre pasteur lui disant pour plaisanter “On dirait que le poids que tu as perdu au visage est allé dans ton ventre.” Nos ministres ne peuvent pas voir quelqu’un heureux – bien sûr, je plaisante moi-même en disant cela. Par la grâce de Dieu, nous avons tous passé un moment merveilleux dans ce CFD. Il y avait quelques difficultés dans la préparation de ce camp, mais je suis reconnaissant à Dieu. Je vais essayer de faire un sermon court aujourd’hui, parlant en des termes clairs et simples.
 


À partir de maintenant, vous devez apprendre à renoncer à vous-même


Aujourd’hui, nous venons de lire Matthieu 16:24. Ce passage dit: “Alors Jésus dit à ses disciples: Si quelqu’un veut venir après moi, qu’il renonce à lui-même, qu’il se charge de sa croix, et qu’il me suive.” Si nous, les justes, voulons devenir les disciples de Jésus-Christ, nous devons suivre le Seigneur. Et quiconque veut suivre le Seigneur doit rejeter ses pensées et ses réflexions charnelles. Mais est-il facile de rejeter ses pensées charnelles? Non, ce n’est pas du tout facile. En dépit de cela, vous et moi, nés de nouveau, devons renoncer à nous-mêmes, renoncer à nos pensées qui désirent vivre pour notre propre chair, et suivre Jésus. Seuls ceux qui suivent Jésus même dans leurs épreuves les plus difficiles peuvent devenir disciples du Seigneur. C’est parce que le Seigneur Lui-même dit dans le passage des Écritures d’aujourd’hui: “Si quelqu’un veut venir après moi, qu’il renonce à lui-même, qu’il se charge de sa croix, et qu’il me suive.”
Quiconque veut suivre le Seigneur a sa propre croix à porter. Ce qui rend difficile le fait de suivre le Seigneur c’est votre croix. Mais nous ne devons jamais abandonner la suite du Seigneur à cause de difficultés. C’est parce que cette voie à la suite du Seigneur c’est la voie de la vie. Et c’est aussi parce que c’est la voie de la bénédiction de renoncer à soi, prendre sa croix, et suivre Jésus. Même si c’est difficile de suivre le Seigneur, nous devons renoncer à nous-mêmes, prendre notre croix, et Le suivre. C’est précisément parce que c’est la voie du Seigneur de Le suivre peu importe quel genre de difficulté nous avons, que nous devons endurer les épreuves et continuer à suivre le Seigneur. Puisque suivre le Seigneur est le moyen d’assurer nos propres vies, il est encore plus impératif de le suivre.
Dans les versets 25 à 27 du passage des Écritures d’aujourd’hui, le Seigneur dit: “Car celui qui voudra sauver sa vie la perdra, mais celui qui la perdra à cause de moi la trouvera. Et que servirait-il à un homme de gagner tout le monde, s’il perdait son âme? Ou, que donnerait un homme en échange de son âme? Car le Fils de l’homme doit venir dans la gloire de son Père, avec ses anges; et alors il rendra à chacun selon ses œuvres.” Ici, le terme “sa vie” ou l’équivalent est mentionné quatre fois.
Suivre le Seigneur signifie renoncer à soi-même et prendre sa croix, et cela signifie à son tour que suivre le Seigneur revient à abandonner sa propre vie. Considérant que suivre le Seigneur revient à abandonner sa propre vie, si nous trouvions trop difficile de renoncer à nous-mêmes et nous résignions à suivre le Seigneur, nous finirions par mourir. Par contre, si nous suivions le Seigneur après être né de nouveau et avoir reçu la rémission des péchés, alors nous atteindrions les bénédictions de Dieu. Ce salut que nous avons reçu une fois – c’est-à-dire la rémission des péchés – revient à recevoir une vie nouvelle. Quand Jésus-Christ est mort à la croix à notre place, nous qui étions destinés à l’enfer à cause de nos péchés, nous, aussi, sommes morts avec Lui et quand Il est ressuscité d’entre les morts, nous sommes aussi ressuscités avec Lui. En croyant cela, nous avons reçu une vie nouvelle de Dieu. Avant d’être nés de nouveau, la vie que nous avions était celle d’un pécheur, mais maintenant que nous sommes nés de nouveau, nous avons obtenu une vie nouvelle comme personnes justes.
Étant donné le fait que nous avons reçu la rémission de nos péchés et obtenu une vie nouvelle comme justes, c’est une question extrêmement importante de savoir si nous suivrons le Seigneur comme Son peuple racheté après avoir reçu cette vie nouvelle de juste. C’est quand les justes nés de nouveau suivent le Seigneur qu’ils peuvent maintenir leur vie, être bénis davantage pour prospérer davantage et grandir davantage, et donner naissance à beaucoup d’enfants pour recevoir encore plus de bénédictions. Ceux qui suivent le Seigneur jouiront pour toujours de bénédictions et de la splendeur donnée par Dieu et ils ne perdront jamais la vie éternelle qu’ils ont obtenue. Par contre, ceux qui ne renoncent pas à eux-mêmes et cessent de suivre le Seigneur à cause de leurs difficultés perdront leur vie. C’est le message que le passage des Écritures d’aujourd’hui nous enseigne. 
 


Vous ne pouvez pas suivre le Seigneur à moins de renoncer à vos propres pensées


Vous et moi avons reçu la rémission des péchés en entendant l’évangile. C’est précieux d’avoir entendu l’évangile et reçu la rémission de nos péchés. L’un de nos frères a témoigné que cela lui avait pris 37 ans pour entendre enfin l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Pour certains d’entre vous, cela a pris 20 ans, et pour d’autres cela a pris 40 ou même 50 ans. Ainsi, le fait que vous ayez reçu la rémission de vos péchés est une grande bénédiction. Il y a beaucoup de gens dans ce monde qui meurent sans entendre cet évangile de vie une seule fois. Mais vous avez entendu cette Parole et obtenu quelque chose de précieux. Après tout, qu’est-ce qui pourrait être plus important que le fait qu’une personne destinée à l’enfer reçoive une vie nouvelle? C’est un don de vie merveilleux.
Quiconque reçoit la rémission des péchés obtient une vie nouvelle de Dieu. Nous avons tous ainsi atteint une vie nouvelle par la rémission des péchés de la grâce. Cependant, si nous refusons notre croix et ne suivons pas le Seigneur, alors nous ne serons pas capables de mener cette vie nouvelle. Il n’y a rien de plus fou que de recevoir une nouvelle vie puis manquer de la conserver et de la faire grandir. Nous, les justes, pouvons vivre la vie bénie quand nous chérissons cette précieuse vie nouvelle. Une fois que nous avons atteint cette vie nouvelle, nous devons la faire grandir et la diffuser aux autres, pour qu’ils puissent aussi devenir enfants de Dieu. Cependant, même si nous essayons tous de suivre le Seigneur comme cela, il y a une chose qui nous empêche de renoncer à nous-mêmes et nous fait abandonner nos efforts pour suivre le Seigneur à la moindre difficulté, et ce n’est autre que notre chair. La chair et ses pensées charnelles que vous et moi avons nous retiennent des pensées spirituelles désirant toujours suivre le Seigneur.
Nos pensées charnelles qui se soucient seulement du bien-être de la chair ne désirent pas suivre le Seigneur. Tout comme l’apôtre Paul dit: “la pensée de la chair c’est la mort”, notre chair ne peut pas accomplir la volonté du Seigneur, peu importe combien notre esprit soupire à suivre le Seigneur. C’est pour cela que le Seigneur a dit à Ses disciples: “Si quelqu’un veut me suivre, qu’il reçoive d’abord la rémission des péchés. Qu’il demeure avec Moi dans l’Église, soit enseigné dans ma Parole, mange la Parole pour son cœur et soit rempli, reçoive une foi inébranlable dans son cœur, et trouve de l’aide par la prière.” En d’autres termes, si nous, nés de nouveau, voulons suivre le Seigneur, être bénis corps et esprit, nous devons renoncer à nous-mêmes.
Nous devons renoncer à nous-mêmes. Que nous l’aimions ou pas, nous devons renoncer à la chair. Le renoncement à soi est extrêmement difficile. Si l’on vous disait juste de vous asseoir et de ne rien faire que renoncer à vous-même, vous seriez probablement mort de frustration. Néanmoins, si nous voulons suivre le Seigneur, nous devons avant tout renoncer à nous-mêmes, et si nous voulons renoncer à nous-mêmes, nous devons accepter et prendre la Parole de Dieu avec enthousiasme. De même, si le Seigneur dit que cet évangile est effectivement bon et qu’il convient que l’église soit orientée vers la diffusion de l’évangile, nous devons penser en fonction et chercher la bonne vie de foi, nous demandant: “Que puis-je faire pour accomplir la volonté du Seigneur?” Notre chair fera de toute façon quelque chose à tout moment, donc nous devons l’utiliser pour le Seigneur. Après tout, Dieu nous a donné des mains pour travailler, des jambes pour marcher, des yeux pour voir, des lèvres pour parler, et un nez pour respirer.
Pour que vous et moi suivions le Seigneur, nous devons savoir comment renoncer à nous-mêmes. Peu importe combien nos pensées et nos standards semblent bons, nous devons rejeter nos pensées et nos propres standards et suivre plutôt la Parole du Seigneur. Et peu importe le genre de difficulté que nous rencontrons, nous devons nous tenir à ce que Jésus nous a dit, que nous devons renoncer à nous-mêmes pour Le suivre. Comme le troupeau qui suit la direction du berger, nous devons suivre le Seigneur dans une obéissance totale. En dépit de cela, certaines personnes refusent de suivre le Seigneur parce qu’il leur est trop difficile de renoncer à elles-mêmes, elles ne peuvent pas renoncer à leur propre entêtement parce qu’elles sont trop bornées, et clament que leur personnalité et caractère ne sont pas écartés pour mener une vie de foi. Ces gens n’ont pas renoncé à eux-mêmes. 
Il est vrai que beaucoup de gens ne sont pas séparés pour leur vie de foi. Il y en a certains qui disent aussi “J’enseignerai, mais je déteste être enseigné par quelqu’un”, mais ils doivent renoncer à cela aussi. Puis il y a ceux qui sont à fleur de peau; ils doivent aussi renoncer à leur personnalité. Peu importe ce qui arrive, nous devons renoncer à nous-mêmes. C’est seulement quand nous renonçons à nous-mêmes que nous pouvons suivre le Seigneur. Peu importe combien il est difficile de renoncer à nous-mêmes, nous devons renoncer à nous-mêmes et suivre le Seigneur, car c’est la voie de la vie. Si vous voulez suivre le Seigneur, le renoncement à soi est quelque chose qui est inévitable pour vous. Puisque c’est la bonne réponse, il est plus profitable de nous fixer sur ce que nous devons faire pour renoncer à nous-mêmes et suivre le Seigneur fidèlement. Quand nous pensons à la tâche que Dieu nous a confiée, il est bien plus facile de renoncer à nous-mêmes et de suivre le Seigneur.
Je suis certain que le passage des Écritures d’aujourd’hui vous est assez familier, mais revenons encore une fois au passage précédent. Jésus demanda à Ses disciples: “Qui dit-on que je suis?” Les disciples répondirent alors en disant: “Certains disent que tu es Jean-Baptiste, d’autres Elie, et d’autres que Tu es l’un des prophètes.” Jésus demanda alors de nouveau aux disciples: “Et vous, qui dites-vous que je suis?” À cela, Pierre répondit disant: “Tu es le Christ, le Fils du Dieu vivant.” Pierre donna la bonne réponse. Jésus en était heureux.
Donc Pierre fut plein d’assurance devant les autres disciples. Étant donné le fait que Jésus ait dit à Pierre: “Tu as raison, c’est le Père qui t’a révélé cela”, les autres disciples ont dû dire: “Ouah, Pierre, tu es surprenant!” Donc Pierre fut très heureux d’avoir été recommandé par Jésus. Cependant, Jésus poursuivit en disant: “J’irai bientôt à Jérusalem, et je serai pris par les anciens Juifs, frappé par les soldats romains, et crucifié. Je mourrai de la sorte, et je ressusciterai au troisième jour.” Pierre fut choqué d’entendre cela, comme Jésus-Christ, son enseignant, son Roi, son Prophète, son Souverain Sacrificateur, le Fils du Dieu Tout-Puissant, et le Sauveur qui avait sauvé sa vie et venait de le louer il y a un instant, dit soudainement qu’Il allait mourir. Donc Pierre prit Jésus à part et essaya de le dissuader, disant: “A Dieu ne plaise, Seigneur! Cela ne t’arrivera pas.”
Alors Jésus changea soudainement de posture et reprit Pierre, disant: “Tu es un démon! Arrière de moi Satan!” Pierre a dû être abasourdi de voir comment Jésus a changé brusquement à son égard, alors qu’un instant plus tôt il recommandait Pierre avec effusion, disant: “Ta foi est effectivement juste, tu es vraiment bien.”
Pierre était si consacré à Jésus qu’il a dit: “Seigneur, je Te suivrai jusqu’à la mort”, et il essayait très fort de suivre le Seigneur avec un cœur affermi. En dépit de cela, on lui a dit tout d’un coup que le Seigneur, l’enseignant qu’il avait décidé de suivre, allait mourir. L’un d’entre vous serait-il content d’entendre que l’un de vos biens aimés soit sur le point de mourir? Bien sûr que non. C’est pour cela que Pierre essayait de retenir Jésus, disant: “Tu ne devrais pas faire cela”, parce qu’il débordait d’amour pour Jésus. Jésus se mit alors en colère contre Pierre et le reprit très sévèrement, lui disant: “Homme corrompu! Tu ne penses pas aux choses de Dieu, mais aux choses des hommes. Arrière de moi, Satan! Sors de ma vue et pars! Tu m’es en scandale!”
Donc Pierre ne savait pas quelle voix suivre et décida qu’il aurait mieux valu pour lui qu’il se taise. Les autres disciples n’étaient pas différents. Étant donné que Pierre était le premier parmi les disciples et Jésus l’avait repris soudainement après l’avoir recommandé un instant plus tôt, tous les autres disciples étaient aussi sur leurs gardes en se disant: “Ouf! Heureusement que je suis resté silencieux, sinon j’aurais été repris!” Donc le reste des disciples s’est calmé et tous sont restés silencieux.
Si Pierre n’avait pas renoncé à ses pensées, se disant lui-même: “Jésus est si instable! Une minute il me loue et la minute d’après il s’en prend à moi”, à partir de ce moment, il n’aurait plus pu suivre Jésus. Cependant, Jésus dit à ce moment-là: “Si vous voulez me suivre, vous devez renoncer à vous-même, prendre votre croix, et me suivre.” Comme le Seigneur a dit: “Renoncez à vous-mêmes si vous voulez me suivre”, c’est alors que Pierre et le reste des disciples ont vraiment été éduqués respectivement. Voici la leçon qu’ils ont apprise: “Donc, nous devons renoncer à nous-mêmes. Tout ce que le Seigneur dit être juste et ce qu’Il nous commande est juste, et nous devons agir par la foi en nous confiant en Sa Parole; et ce qu’il dit être faux et pour quoi il nous reprend, nous devons réaliser que c’est mauvais, renoncer à nous-mêmes, et Le suivre par la foi.”
Quiconque veut suivre le Seigneur doit renoncer à lui-même comme cela et Le suivre avec sa croix sur le dos. À cela, Jésus ajoute une explication supplémentaire disant: “Quiconque désire sauver sa vie la perdra”. La Parole de Jésus est très difficile à comprendre. Certaines personnes peuvent penser; “Jésus dit une chose ici, mais Il dit quelque chose de différent juste après. Je ne peux pas comprendre ce qu’Il veut dire. Une minute il semble parler aux pécheurs, puis à la minute suivante Il semble parler aux justes. Donc je ne peux pas du tout comprendre cela.” Effectivement, cela m’arrive aussi lorsque je prêche. Bien qu’il y ait beaucoup de personnes justes ici, il y a parfois aussi quelques pécheurs qui sont présents. Je vais et viens aussi dans mes sermons, parlant parfois aux pécheurs et d’autres fois aux justes. Donc, vous devez saisir ce que j’ai à l’esprit quand vous m’écoutez. Il en va de même lorsque vous écoutez la Parole de Jésus. Bien que beaucoup de gens disent qu’il est trop difficile de comprendre Sa Parole, cette Parole de Jésus est étonnamment simple.
Quand il est dit ici: “Quiconque désire sauver sa vie la perdra”, cela veut dire que si quelqu’un veut garder sa vie, il la perdra. Et lorsqu’il est dit: “Quiconque perdra sa vie pour moi la trouvera”, cela est possible parce que le Seigneur est Celui qui peut nous donner la vie éternelle. Certaines personnes peuvent penser: “Ouah, Jésus est donc complètement arbitraire! Tout ceci ne finit-il pas par vouloir me dire d’abandonner ma vie pour Lui?” Cependant, ce passage signifie que Jésus donnera une vie nouvelle à tous ceux qui se tiennent à la Parole de Vérité, renoncent à eux-mêmes, et suivent la volonté du Seigneur. Il a la domination sur toute vie et mort et est capable de donner et reprendre la vie comme Il veut. Notre Seigneur continue alors en disant: “Et que servirait-il à un homme de gagner tout le monde, s’il perdait son âme? ou, que donnerait un homme en échange de son âme?” Ce passage signifie que suivre le Seigneur est aussi important que la vie de quelqu’un.
Mes chers croyants, ce que Jésus dit à Ses disciples dans le passage des Écritures d’aujourd’hui s’applique à vous et moi également. Nous sommes nés de nouveau. Si nous sommes nés de nouveau, nous sommes maintenant enfants de Dieu. Et si nous sommes enfants de Dieu, alors nous devons vivre dans Son Royaume. Le Royaume de Dieu maintenant sur la terre est Son Église. Une fois que nous sommes nés de nouveau, notre vie de foi doit être menée avec les yeux fixés sur Dieu, nous nourrissant de Sa Parole, croyant en cette Parole de Dieu, et Le suivant fidèlement. C’est l’une des façons de vivre dans le Royaume de Dieu. Tout comme il est évident qu’un bon citoyen suive les lois de son pays et obéisse à ses règles et conditions légales, si nous avons effectivement reçu la rémission de nos péchés de la part de Dieu et sommes devenus Son peuple né de nouveau sur la terre, il est aussi évident que nos lois changent et que nos pensées soient transformées. Pour nous qui sommes nés de nouveau, le mode de vie et le mode de pensée a complètement changé maintenant.
Notre foi dans le Seigneur a été transformée. Nos actes ont aussi changé. Tout a changé. Tout comme il y a un hymne qui dit: “♪Toute ma vie a changé; Une nouvelle vie de nouvelle naissance ♪” tout a effectivement changé. Le standard pour nos actes a changé tout comme le standard de la foi a été transformé. La vie elle-même a changé. Nos bénédictions ont changé en essence. Nous avons été transformés en de nouvelles créatures pour vivre non seulement pendant 60 ou 70 ans, mais pour toujours. Puisque tout a changé, nous devons vivre comme des personnes changées maintenant que nous avons reçu la rémission des péchés. C’est pour cela qu’une fois remis de nos péchés, nous devons rejeter nos propres pensées. Maintenant, ce ne sont plus nos propres pensées et réflexions qui sont importantes pour nous, mais ce que Dieu dit est ce qu’il y a de plus important pour nous.
Vous et moi devons suivre le Seigneur. La voie qui suit le Seigneur est la voie de la vie, la voie pour soutenir la vie, et la voie de la bénédiction, et c’est pour cela qu’il est si indispensable pour nous tous de suivre le Seigneur. C’est mon exhortation cordiale à vous tous que maintenant que toute la loi a changé pour vous, si vous voulez vraiment suivre le Seigneur, vous rejetiez vos pensées et votre entêtement, et croyiez et suiviez ce que le Seigneur dit dans Sa Parole écrite. Une fois que vous êtes né de nouveau, vous devez demeurer dans l’Église de Dieu et vous unir avec son œuvre de la diffusion de l’évangile – c’est alors que vous pouvez garder le salut et la vie nouvelle que vous avez reçu et continuer de recevoir des bénédictions de Dieu dans votre vie selon Son temps. Quand vous entendez la Parole et l’apprenez dans l’Église de Dieu, y croyez, faites l’œuvre de Dieu avec l’église, priez ensemble, servez le Seigneur quelle que soit la position qui vous a été assignée dans l’église, soutenez le ministère de l’évangile, et suivez le Seigneur, vous pouvez maintenir votre vie. Et permettez-moi de vous dire clairement que quand vous faites l’œuvre de Dieu dans votre vie, même si vous luttez parfois au point que vous êtes épuisé, vous vivrez avec plus d’énergie. Et même s’il semble que vous allez perdre beaucoup, en fait vous serez béni et gagnerez beaucoup.
Comprenez-vous ce que je dis? Peut-être que j’ai parlé trop vite maintenant et que certains ont du mal à essayer de me comprendre. Comprenez-vous ce que je dis? Je suis aussi insuffisant, mais je suis la volonté du Seigneur sur Son ordre. Même si je suis insuffisant, quand je renonce à moi-même et suis le Seigneur, je suis conduit par Lui pour suivre Ses pas encore plus énergiquement et fortifié par le Seigneur. Si je n’avais pas renoncé à moi-même et avais refusé de suivre la Parole du Seigneur, j’aurais perdu mon salut et aurais péri.
Maintenant que vous et moi avons reçu la rémission de nos péchés, suivons le Seigneur à tout prix. Participons vraiment aux œuvres que le Seigneur veut que nous accomplissions, recevons et jouissons de tout ce que le Seigneur veut nous donner, servons Dieu, et ayant ainsi vécu le restant de notre vie de cette façon, nous nous tiendrons devant le Seigneur sans crainte. Nous irons à Lui à ce moment-là. Il est écrit: “Car le Fils de l’homme doit venir dans la gloire de son Père, avec ses anges; et alors il rendra à chacun selon ses œuvres.” Notre Seigneur nous récompensera certainement pour toutes les larmes que nous avons versées et les difficultés que nous supportons pour l’évangile comme Son peuple racheté. Il a promis que sur cette terre aussi, Il récompenserait au centuple ceux qui renoncent à eux-mêmes et Le suivent même dans les épreuves. Pour ceux qui renoncent vraiment à eux-mêmes, prennent leur croix, et suivent le Seigneur, il est inévitable qu’ils aient beaucoup de persécution et de souffrance au début. Un jour, cependant, ceux qui demandent au Seigneur Son aide et continuent de Le suivre même au milieu de ces épreuves expérimenteront pour eux-mêmes comment le Seigneur les récompensera pour toutes leurs difficultés et douleurs. Ces gens seront récompensés au centuple sur la terre aussi, et il n’y a personne parmi eux qui ne recevra pas la vie éternelle dans le monde à venir.
C’est ce que Dieu Lui-même nous a promis. Et c’est pour cela que nous qui sommes nés de nouveau devons suivre le Seigneur, car ce n’est autre que le chemin précis des bénédictions et du bonheur.