Sermons

Sujet 13: L’Evangile de Matthieu

[PARTIE 17-1] Comment recevoir le Saint-Esprit (Matthieu 17:1-13)

Comment recevoir le Saint-Esprit
( Matthieu 17:1-13 )
“Six jours après, Jésus prit avec lui Pierre, Jacques, et Jean, son frère, et il les conduisit à l’écart sur une haute montagne. Il fut transfiguré devant eux; son visage resplendit comme le soleil, et ses vêtements devinrent blancs comme la lumière. Et voici, Moïse et Élie leur apparurent, s’entretenant avec lui. Pierre, prenant la parole, dit à Jésus: Seigneur, il est bon que nous soyons ici; si tu le veux, je dresserai ici trois tentes, une pour toi, une pour Moïse, et une pour Élie. Comme il parlait encore, une nuée lumineuse les couvrit. Et voici, une voix fit entendre de la nuée ces paroles: Celui-ci est mon Fils bien-aimé, en qui j’ai mis toute mon affection: écoutez-le! Lorsqu’ils entendirent cette voix, les disciples tombèrent sur leur face, et furent saisis d’une grande frayeur. Mais Jésus, s’approchant, les toucha, et dit: Levez-vous, n’ayez pas peur! Ils levèrent les yeux, et ne virent que Jésus seul. Comme ils descendaient de la montagne, Jésus leur donna cet ordre: Ne parlez à personne de cette vision, jusqu’à ce que le Fils de l’homme soit ressuscité des morts. Les disciples lui firent cette question: Pourquoi donc les scribes disent-ils qu’Élie doit venir premièrement? Il répondit: Il est vrai qu’Élie doit venir, et rétablir toutes choses. Mais je vous dis qu’Élie est déjà venu, qu’ils ne l’ont pas reconnu, et qu’ils l’ont traité comme ils ont voulu. De même le Fils de l’homme souffrira de leur part. Les disciples comprirent alors qu’il leur parlait de Jean-Baptiste.”
 

En ces temps de la fin, Dieu nous a donné les membres de Son Église, nous a fait prêcher l’évangile de l’eau et de l’Esprit dans le monde entier, et nous a permis de diffuser cet évangile aux âmes en Corée aussi. Je remercie Dieu de nous avoir bénis comme cela avec la foi. Aujourd’hui en ce temps, les laïcs et tous les pasteurs de la majorité du christianisme, y inclus les évangéliques, consacrent leur attention à la construction de plus grands bâtiments d’église. Cela demande énormément de ressources financières pour construire une église. Les pasteurs mobilisent alors toutes sortes de plans pour tirer de l’argent de leur assemblée. J’ai entendu qu’un certain pasteur collectait même de l’argent par la force, en menaçant son assemblée de mort, leur disant constamment comment son collègue bâtissait une église qui valait 3 millions, et comment il devait y arriver. Bien qu’ils aient construit un énorme bâtiment d’église avec des murs de marbre, il n’y a pas tellement de monde dans cette église. Il est dit que le temps que la construction était terminée, la plupart des membres de l’église avaient fui. 
J’ai même entendu parler d’un homme qui, même s’il ne gagnait qu’environ 700$ comme balayeur de rues, a fait un prêt bancaire pour donner pour la construction de son église, et maintenant il doit payer 750$ par mois rien que pour les intérêts. Tout cet argent gagné durement ne suffit même pas à payer les intérêts, et encore moins le capital. Il est si brisé que son pasteur doit même l’aider un peu chaque mois maintenant. Donc il est dit que les membres de cette église doivent donner tout leur salaire à l’église et survivre sur les petites répartitions qu’ils peuvent obtenir de leur pasteur.
Ces choses sont très communes de nos jours. Ces gens continueront-ils de fréquenter l’église? Bien sûr que non. Alors que cet homme ne peut même pas payer les intérêts, il peut encore moins payer le capital, quelle joie aurait-il à aller à l’église? Puisqu’il a fait un prêt bancaire pour le donner à son église, quand il pense que tout cet argent est allé dans les briques rouges, il ne doit même plus pouvoir voir l’église.
Mes chers croyants, notre église n’est pas ce genre d’église. Mais dans ce monde il y a beaucoup d’églises comme cela. Le Seigneur dit que l’iniquité abonderait dans ces temps de la fin, et que beaucoup de gens se refroidiraient (Matthieu 24:12). Combien les religieux du monde sont-ils complètement éloignés de la Parole de Dieu dans leur ministère? Même s’ils disent que le monde est un lieu sombre et que sa fin est proche, n’exploitent-ils pas leurs assemblées pour de l’argent? Si Jésus venait dans quelques jours, tous ces ministres n’ont besoin que d’argent pour mener le genre de vie dont ils ont envie. Mais de quelle utilité leur sera cet argent alors que la fin du monde est imminente?
Mes chers croyants, permettez-moi d’éclaircir ceci ici. La Parole de la Bible dit que personne ne connaît le jour ni l’heure où Jésus reviendra sur la terre. Il n’y a rien dans la Bible qui précise exactement quel jour et à quelle heure le Seigneur reviendra, et il n’est question que des signes qui indiquent le retour imminent du Seigneur. Vous devriez réaliser que Jésus reviendra quand la Grande Tribulation frappera ce monde, quand les justes seront martyrs, et quand le monde sera complètement détruit par les plaies des sept trompettes. Jésus déversera les plaies des sept trompettes sur la terre, et c’est au milieu de la Tribulation de sept ans, quand l’autorité des saints sera brisée, que Jésus viendra. Ce n’est pas exagéré de dire qu’Il viendra quand la Grande Tribulation sera quasiment finie.
Vous ne devez jamais vous permettre d’être trompé par de faux prophètes. Il y a beaucoup de gens qui disent: “Jésus reviendra avant la Grande Tribulation. Il nous enlèvera avant la Grande Tribulation de ce monde. Donc pourquoi avons-nous besoin des choses matérielles de ce monde alors que Jésus reviendra avant la Grande Tribulation? Quelle en est l’utilité? Donnez tout à Dieu. Donnez tout à l’église pour la construire en marbre puis allons dans le Royaume des Cieux quand le Seigneur reviendra. Rejetons nos possessions terrestres et allons dans le Royaume des Cieux.” Ces gens sont des voleurs et des fraudeurs.
Quasiment tous les pasteurs qui ne sont pas nés de nouveau, y inclus les évangéliques, épousent la théorie de l’enlèvement pré-tribulation pour prendre l’argent de leur assemblée. Ils disent à leur assemblée: “Pourquoi essayez-vous d’amasser des trésors sur la terre, alors que le Seigneur reviendra avant la Grande Tribulation?” Une telle déclaration revient à être une pierre d’achoppement de fraude. Vous vous rappelez probablement comment il y a longtemps le Pasteur Jang-Lim Lee de la mission de Dami a trompé les gens en disant que Jésus reviendrait et que ses disciples seraient enlevés le 28 décembre 1992, tout en cachant des chèques sous son lit. N’a-t-il pas aussi essayé de fuir à l’étranger quand il a été saisi et ramené à l’aéroport avec ses chèques cachés dans les chaussures? Cet homme était un fraudeur complet. Mes chers croyants, savez-vous combien de tricheurs il y a parmi les pasteurs d’aujourd’hui? Il y en a beaucoup trop. Parmi mille ministres, peut être seuls 50 sont décents, tout au plus, et les 950 autres sont tous des escrocs.
Comment pouvons-nous discerner que ces pasteurs sont des fraudeurs? Un arbre se connaît à son fruit. Même leurs propres disciples ont encore des péchés dans leur cœur, ces faux pasteurs ne s’intéressent pas à cette question. Ils ne s’intéressent qu’à l’argent, donc quand leurs membres d’église donnent de l’argent, ils sont heureux de les nommer à des positions dans l’église ouvertement. Mais si ces membres d’église font faillite et ne peuvent plus donner d’argent à l’église, ils deviennent froids envers eux et les ignorent complètement. C’est leur fruit. Il est écrit: “On reconnaît un arbre à son fruit.” Donc peu importe ce que dit un pasteur, vous et moi devons vivre diligemment, sachant que nous devons vivre dans ce monde jusqu’à ce que nous passions la Grande Tribulation et jusqu’à ce que le Seigneur revienne. Quoi que vous fassiez, que vous ayez un travail ou gériez une affaire, je vous demande de travailler diligemment et de mener votre vie de foi uni à l’église. Quand vous unissez votre cœur à l’église, faites connaître vos problèmes et demandez à l’église de prier pour vous, et cherchez de l’aide auprès de votre ministre pour passer vos difficultés. Votre ministre et les autres saints prieront tous pour vous. Je vous exhorte à mener votre vie fidèlement jusqu’au jour où ce monde prendra fin, jusqu’au jour où votre vie prendra fin. Ne vous trompez pas vous-même en pensant que même si vous avez des péchés, Jésus vous enlèvera d’une façon ou d’une autre si vous croyez en Lui. Comme un aimant n’attire que du métal, les pécheurs ne peuvent pas être enlevés quand le Seigneur Lui-même descendra du Ciel dans un éclair, à la voix d’un archange, et avec la trompette de Dieu (1 Thessaloniciens 4:16).
L’enlèvement signifie être élevé dans les airs (1 Thessaloniciens 4:17). Bien sûr, Jésus nous enlèvera. Cependant, la Bible ne dit pas que l’enlèvement aura lieu avant la Grande Tribulation. Elle dit que cet événement se produira pendant la Grande Tribulation. La Bible dit que Jésus viendra au son de la dernière trompette (1 Corinthiens 15:52). Quand la dernière trompette sonnera-t-elle? Elle sonnera à la fin du monde. Pourquoi Dieu amènera-t-Il la Grande Tribulation sur terre? Il amènera la Grande Tribulation pendant la dernière moisson pour sauver le peuple d’Israël. Et Il la déversera sur ceux qui s’opposent à Dieu sur terre et Le défient avec imprudence. À travers la Grande Tribulation, Dieu donnera aux gens une chance de plus. En permettant la Grande Tribulation, Il moissonnera les âmes une fois de plus pour la dernière fois parmi ceux qui ont hésité et tardé à croire en l’évangile de l’eau et de l’Esprit.
Aussi, Dieu veut séparer le blé de l’ivraie à travers la Grande Tribulation, comme il est écrit: “Il a son van à la main; il nettoiera son aire, et il amassera son blé dans le grenier, mais il brûlera la paille dans un feu qui ne s’éteint point” (Matthieu 3:12). Quand Son van fera souffler le vent de la Grande Tribulation, l’ivraie sera enlevée et seul le blé restera pour être rassemblé dans les greniers.
Ce monde passe maintenant les temps de la fin. Cependant, nous ne savons pas exactement quel jour, quel mois, et quelle année le Seigneur viendra. Donc peu importe combien quelqu’un dit que Jésus est apparu sur une certaine montagne, dans un village, ou une certaine église, vous ne devez pas y aller. Peu importe ce que quelqu’un peut dire, que Jésus soit apparu à un pasteur et ait parlé par lui, vous ne devez pas être attiré par ces mensonges. Une fois, l’Église Catholique de Corée s’est vantée qu’une croix est apparue dans le ciel au-dessus d’une réunion qu’ils avaient fait en plein air. Mais de quelle utilité est-ce pour les pécheurs chrétiens de voir une croix apparaître dans le ciel de leurs propres yeux? Comme la Bible dit: “Car c’est en croyant du cœur qu’on parvient à la justice, et c’est en confessant de la bouche qu’on parvient au salut” (Romains 10:10), notre salut est obtenu en croyant en l’évangile de l’eau et de l’Esprit avec le cœur. Jusqu’à ce que le Seigneur revienne, nous devons mener nos vies de foi diligemment.
 


Regardez les escrocs qui trompent les gens sous prétexte de la venue de la Tribulation des derniers jours


Pour extirper l’argent de l’assemblée, les faux prophètes utilisent la théorie de l’enlèvement pré-tribulation et disent des choses ridicules comme “Quand je serai enlevé, ayez la liberté d’utiliser l’appareil photo qui est sur mon bureau.” Disent-ils qu’ils seront enlevés mais pas leur assemblée? Ces gens ne sont que des escrocs. Permettez-moi de vous dire clairement que vous ne devez pas vous permettre d’être trompés par ces gens. La vraie église de Dieu garde les ornements superficiels de sa chapelle au minimum, et dépense ses ressources pour la diffusion de l’évangile et le salut des gens du monde. Pensez-vous que c’est parce que nous n’avons pas d’argent que nous avons un si petit pupitre ici et que nous faisons de si petits arrangements floraux? Non, nous sommes riches aussi. Cependant, nous vivons seulement pour la cause de l’évangile.
Il y a beaucoup de charlatans dans le temps présent. Que ce soit une église née de nouveau ou non, ou une église qui prêche le vrai évangile, si une église vous demande de faire un prêt et de le donner pour construire un bâtiment d’église, alors vous devez réaliser que ce pasteur est un escroc, cracher, et quitter l’église. Vivons-nous dans un temps si facile et prospère? Non, tout le monde a des difficultés pour combler ses besoins, et cela inclut aussi les croyants. Pourquoi une église sur cette terre a-t-elle besoin de construire un bâtiment mammouth quand ses membres ont du mal à vivre? Un bâtiment de près de 3000m2 peut se louer pour 1000$ par mois avec une caution de 10000$, et un bâtiment de deux ou trois étages pour environ 1500$ par mois avec une caution de 20000$. Alors pourquoi dépenser tant d’argent dans la construction d’un bâtiment d’église? Le prix du bâtiment augmentera-t-il quand il sera construit? Non, il perdra de la valeur. Pourquoi certains pasteurs prennent-ils alors des dizaines de millions de dollars pour construire leurs bâtiments d’église? Ce genre de montant suffirait à diffuser l’évangile dans le monde entier plus de dix fois.
Pensez-vous que tout pasteur qui prend une voix sainte est un vrai pasteur? Pensez-vous que tous ceux qui sont diplômés du séminaire sont serviteurs de Dieu? Non, Dieu doit approuver ce serviteur. Les faux prophètes prennent une voix sainte et prêchent à l’assemblée: “vivez vertueusement”, mais ces sermons sont donnés assez souvent dans les cours d’éthique à l’école. C’est à cause du péché que les gens sont tourmentés maintenant et c’est à cause du péché qu’ils souffrent. Mais les faux prophètes sont incapables de prêcher à ces gens la façon dont leurs péchés peuvent disparaître. Ils ne peuvent pas résoudre les problèmes spirituels des gens, mais parlent seulement de choses superficielles. Les gens du monde connaissent mieux ces choses. Ils savent mieux que quiconque comment vivre dans ce monde. Quand les gens viennent à l’église, ils viennent pour écouter la Parole de Dieu et être sauvés de leurs péchés. Donc comment quelqu’un qui ne peut même pas remplir cet objectif peut s’appeler pasteur?
Mes chers croyants, c’est quand nous renonçons à nous-mêmes et nous humilions que Jésus est exalté. Jésus est-Il exalté quand un pasteur prétend être saint, expose sa bravoure, et parle avec des paroles douces? Non, c’est quand nos insuffisances sont exposées que la sainteté de Jésus et Sa justice sont révélées. Si quelqu’un est trop saint et parfait, alors tout ce qui brille c’est sa propre justice, alors que la perfection de Jésus n’est pas révélée. En réalité, tout le monde est insuffisant devant Dieu. N’est-ce pas vrai? Bien sûr que si. En dépit de cela, il y a beaucoup de pasteurs qui choisissent leurs paroles attentivement pour prétendre être saints, comme les Pharisiens. Voyez-vous un escroc qui n’est pas un beau parleur? Quand un escroc est sur le point de commettre une fraude, il a prévu toutes ses paroles, prêt à tenter sa victime par ses paroles douces. Si un charlatan a l’air d’un charlatan, il a échoué.
En quoi les pasteurs d’aujourd’hui sont-ils différents des escrocs? Ils sont payés des dizaines de milliers de dollars pour donner quelques sermons par semaine. Quand ils visitent leurs membres d’église chez eux, ils reçoivent aussi une grosse enveloppe de billets. Mais en dépit de toutes ces récompenses, y a-t-il quelque chose que ces pasteurs fassent vraiment pour leur assemblée? Quand un pasteur vous visite, ne lui donnez pas une enveloppe blanche pleine d’argent. C’est une évidence que chaque pasteur visite les saints chez eux, prie pour eux, et partage la Parole dans la communion. Si vous continuez d’offrir ce genre d’enveloppes à votre pasteur, il sera bientôt attiré par cela et en un rien de temps il se mettra à vous visiter encore et encore.
Soyons honnêtes ici. Quand les pasteurs des églises du monde visitent les membres chez eux, ne reçoivent-ils pas des enveloppes pleines d’argent? Bien sûr. Mais faire cela c’est changer le donneur et le bénéficiaire en voleurs. Les deux ont tort. Pourquoi des membres d’église devraient donner ces choses alors qu’un salaire digne est déjà versé au pasteur par l’église? Pourquoi devrait-on préparer une fête si élaborée pour la visite du pasteur? Les pasteurs mangent déjà assez bien; il n’y a pas besoin de vous faire tout ce souci. Si votre pasteur vous visite, demandez-lui s’il a déjà mangé, et s’il dit que ce n’est pas encore fait, alors servez-lui le repas normal que vous avez, non une fête énorme. Ne remplissez pas la table de toutes sortes de plats même si le pasteur vous dit qu’il a déjà mangé et ne déposez pas une enveloppe pleine d’argent sur la table.
Si vous avez des dons à faire, mettez-les dans le tronc. Je les prendrai et les dépenserai pour l’évangile. Dans les églises de ce monde, cependant, c’est une pratique commune que des membres offrent des enveloppes pleines d’argent quand leur pasteur les visite. Aussi, au lieu de mettre les offrandes dans des troncs, les gens les mettent dans une enveloppe, marquent leur nom et le montant dessus, et les empilent sur le pupitre. C’est devenu plutôt officiel. C’est, cependant, une mauvaise pratique.
Peu importe ce que font les autres, pour autant que vous et moi sommes concernés, servons le Seigneur jusqu’à la fin du monde et menons nos vies pour sauver d’autres âmes. Plutôt que de regarder notre propre pays, regardons au monde entier, et diffusons l’évangile partout. Je vous demande aussi de ne pas essayer de montrer votre propre justice dans l’église. Si c’est bénéfique pour Dieu, pour les saints, pour les serviteurs de Dieu, et les autres âmes, alors vous devez ravaler votre orgueil, abandonner votre entêtement, et cesser d’être ainsi. Lorsque des insuffisances sont exposées en suivant le Seigneur, vous devez les reconnaître en disant “Je suis un homme plein de limites. C’est ce que je suis.” De telles personnes peuvent mener leur vie de foi confortablement dans l’église. Ce sont ces gens qui peuvent trouver la grâce de Dieu.
Par contre, ceux qui ne peuvent pas en arriver là ne peuvent même pas accepter leur faiblesse quand elle est exposée, disant: “Je suis vertueux. Ce n’est pas vraiment ce que je suis”, et ils sont liés à souffrir. Alors que nous menons nos vies, nous pouvons parfois faire de bonnes choses et nous pouvons parfois faire des erreurs. Lorsque nous faisons une erreur, tout ce que nous devons faire c’est reconnaître nos fautes dès que possible et dire: “J’ai essayé de mon mieux, mais j’ai échoué”, et croire que Jésus a enlevé tous les péchés. Je vous exhorte à ne jamais être trompés par les voleurs spirituels. Pour vous et moi aussi, c’est une bénédiction d’avoir trouvé l’église de Dieu et d’y mener nos vies de foi.
 

Qu’est-ce que Jésus essaie de dire par le récit de Sa transfiguration?

Le passage que nous lisons aujourd’hui décrit un événement qui a eu lieu quand Jésus a emmené trois disciples, Pierre, Jacques, et Jean, sur une montagne. Sur la montagne, Jésus fut transfiguré devant eux et Son visage se mit à briller comme le soleil et Ses habits devinrent blancs comme la lumière. Puis Moïse et Élie descendirent du ciel et parlèrent avec Jésus. Ses trois disciples virent cela. Soudainement, une voix est venue des nuées, disant: “Celui-ci est mon Fils bien aimé, en qui j’ai mis mon affection. Écoutez-le!” Les disciples ont eu très peur et sont tombés sur leur visage, tremblants.
Pierre avait d’abord dit à Jésus: “Seigneur, il est bon que nous soyons ici; si tu le veux, je dresserai ici trois tentes, une pour toi, une pour Moïse, et une pour Élie” Mais Jésus ne l’a pas permis. Quand les disciples ont entendu la voix du ciel, ils sont tombés sur leur visage et étaient effrayés.
Jésus les toucha et dit: “Levez-vous, n’ayez pas peur!” Les trois disciples tremblaient de peur, mais quand ils se sont attachés à la voix de Jésus les appelant, ils ont vu qu’Il était redevenu comme avant. Le fait que Jésus n’ait pas répondu à la demande de Pierre de construire trois tentes signifie qu’Il l’a ignorée. Bien que Pierre ait demandé honnêtement, dans Sa dignité, Jésus n’a rien dit en réponse. Puis sur le chemin de retour, Jésus dit aux disciples: “Ne parlez à personne de ma rencontre avec Élie et Moïse jusqu’à ce que le Fils de l’homme soit ressuscité d’entre les morts.” Les disciples lui demandèrent alors: “Pourquoi les scribes disent-ils que Élie doit revenir d’abord?” Et Jésus leur dit: “Effectivement, Élie vient d’abord et restaure toutes choses.”
Les disciples ont posé cette question parce que Jésus avait rencontré Élie sur la montagne de la transfiguration. Nous pourrions nous demander ici: “Jésus dit qu’Élie devait venir pour restaurer toutes choses, mais qu’est-ce qui sera restauré?” Élie est effectivement très important pour notre salut. Pourquoi Moïse et Élie ont-ils parlé avec Jésus resplendissant ici? Pourquoi Jésus a-t-Il montré cela aux disciples, et qu’essaie-t-Il de nous dire à vous et moi aujourd’hui? Pourquoi les scribes et étudiants bibliques disaient-ils qu’Élie devait revenir et restaurer toutes choses? Nous pourrions poser ces questions ici. Moïse est aussi très important pour le ministère de notre salut. C’est parce que c’est au travers de Moïse que Dieu a donné la Loi. Le Seigneur dit: “car la loi a été donnée par Moïse, la grâce et la vérité sont venues par Jésus-Christ.” C’est Jésus-Christ qui nous a sauvés et c’est par Moïse que Dieu a donné la Loi à l’humanité. C’est ce que Dieu dit.
Moïse a reçu deux tables de pierre avec les Dix Commandements de Dieu. Et il a aussi reçu 613 commandements soulignant les “à faire, à ne pas faire” de la vie. Moïse a donné cette Loi au peuple. Le système sacrificiel était aussi inclus dans cette Loi. C’est selon les conditions du système sacrificiel que Dieu nous a sauvés.
Dieu a d’abord commandé à Moïse de construire le Tabernacle avec des instructions spécifiques. Et Il a répandu Sa grâce sur les gens d’Israël, pour qu’ils soient capables de recevoir la rémission de leurs péchés par le sacrifice d’expiation offert dans le Tabernacle. Lévitique chapitre quatre décrit le système sacrificiel par lequel les Israélites étaient remis de leurs péchés en suivant les étapes suivantes: ils transféraient leurs péchés sur un animal à sacrifier en posant leurs mains sur sa tête, coupaient son cou et versaient son sang, le donnaient aux sacrificateurs pour qu’ils mettent de ce sang sur les cornes de l’autel des holocaustes et versent le reste à terre, puis offraient la chair à Dieu en la brûlant sur l’autel. Donc dans l’Ancien Testament, lorsque les gens d’Israël commettaient le péché, ils apportaient un animal à sacrifier comme un bouc ou un agneau, transféraient leurs péchés sur l’animal en s’assurant de poser leurs mains sur sa tête comme ordonné par Dieu, coupaient sa gorge et prenaient le sang, et le sacrifiaient à Dieu. C’est ainsi qu’ils recevaient la rémission de leurs péchés. Dieu avait donné ces conditions de la Loi à travers Moïse.
Moïse a aussi écrit dans la Bible que le Sauveur viendrait. En effet, c’est aussi par Moïse que Dieu a écrit le livre de la Genèse. Mes chers croyants, serait-il correct que nous ayons seulement le Nouveau Testament sans l’Ancien Testament? Non, cet Ancien Testament contient les promesses que Dieu nous a données par Ses serviteurs il y a longtemps, avant que le Seigneur ne vienne sur la terre. Dieu avait promis notre salut dans l’Ancien Testament et Il l’a accompli dans le Nouveau Testament.
Les israélites dans l’Ancien Testament étaient remis de leurs péchés quotidiens et annuels par le système sacrificiel du Tabernacle. Et par Moïse, ils ont connu la Loi de Dieu. C’est par Moïse que le peuple d’Israël a réalisé ce que Dieu attendait d’eux, ce qu’était la Loi, et ce qu’était le péché. Mais ici dans le passage des Écritures d’aujourd’hui, Jésus n’a pas seulement parlé avec Moïse sur la montagne, mais avec Élie aussi. Pourquoi Élie devait-il venir sur la terre avant Jésus? Et qui est exactement Élie ici? Quand nous regardons en Matthieu 11:11-14, nous voyons Jésus dire: “Je vous le dis en vérité, parmi ceux qui sont nés de femmes, il n’en a point paru de plus grand que Jean-Baptiste. Cependant, le plus petit dans le royaume des cieux est plus grand que lui. Depuis le temps de Jean-Baptiste jusqu’à présent, le royaume des cieux est forcé, et ce sont les violents qui s’en emparent. Car tous les prophètes et la loi ont prophétisé jusqu’à Jean; et, si vous voulez le comprendre, c’est lui qui est l’Élie qui devait venir.”
 


Qui est l’Élie qui devait venir? C’est Jean-Baptiste


Dans la Bible, Jésus mentionne fréquemment Jean-Baptiste. Donc nous devons nous poser quelques questions ici et chercher les réponses dans la Bible: “Pourquoi Élie devait-il venir sur terre avant le Messie? Pourquoi devait-il venir pour que tout soit restauré? Jean-Baptiste est-il indispensable à notre salut?” Jésus dit en Matthieu 21:32: “Car Jean est venu à vous dans la voie de la justice, et vous n’avez pas cru en lui. Mais les publicains et les prostituées ont cru en lui; et vous, qui avez vu cela, vous ne vous êtes pas ensuite repentis pour croire en lui.” Le Seigneur dit ici que Jean est venu dans la voie de la justice. Qu’est-ce que la voie de la justice? Jésus explique ici que la raison pour laquelle Jean-Baptiste est venu était de mener la race humaine toute entière sur la bonne voie, sur la voie du Royaume des Cieux. Il dit “Jean est venu dans la voie de la justice, et il est l’Élie qui devait venir.” En d’autres termes, Jean-Baptiste et Élie étaient ceux qui ont fait le même genre d’œuvre devant Dieu.
Nous avons déjà examiné Moïse, regardons maintenant à Élie de plus près. Élie doit-il absolument venir sur terre? Avant de répondre à cette question, observons une question différente d’abord: “Dieu a-t-il vraiment dit dans l’Ancien Testament qu’Il enverrait Élie?”
L’Ancien Testament finit par le passage suivant en Malachie 4:5-6:
“Voici, je vous enverrai Élie, le prophète,
Avant que le jour de l’Éternel arrive,
Ce jour grand et redoutable. 
Il ramènera le cœur des pères à leurs enfants,
Et le cœur des enfants à leurs pères, 
De peur que je ne vienne frapper le pays d’interdit.”
Le livre de Malachie décrit ici combien les sacrificateurs étaient fortement corrompus à l’époque. Donc par le prophète Malachie, Dieu a repris ces sacrificateurs très sévèrement, disant: “Tous ces dits serviteurs de Dieu sont des déchets”, Dieu dit qu’Il enverrait Élie avant la venue du grand et terrible jour de l’Éternel, avant l’arrivée de la fin de ce monde.
Pourquoi, alors, Dieu doit-Il envoyer Élie avant la venue du jour grand et terrible du Seigneur? Quelle en est la raison? Est-il absolument nécessaire qu’Élie vienne sur la terre? Quand nous regardons en 1 Rois chapitre 18, nous voyons comment Élie a confronté 850 prophètes d’Astarté et de Baal, et a montré au peuple d’Israël que Yahvé est le vrai Dieu. Élie avait ainsi conduit tout le peuple d’Israël qui adorait des idoles vers Dieu Yahvé. Il était un puissant serviteur de Dieu.
Alors, Élie doit-Il venir absolument dans ce monde? Oui, il doit venir sans faute. J’expliquerai maintenant la raison pour laquelle Élie devait venir absolument. 
 


Le sacrifice du jour de l’expiation dans l’Ancien Testament


Pour comprendre le sacrifice du Jour de l’Expiation dans l’Ancien Testament, regardons Lévitique 16:29-34 ici: “C’est ici pour vous une loi perpétuelle: au septième mois, le dixième jour du mois, vous humilierez vos âmes, vous ne ferez aucun ouvrage, ni l’indigène, ni l’étranger qui séjourne au milieu de vous. Car en ce jour on fera l’expiation pour vous, afin de vous purifier: vous serez purifiés de tous vos péchés devant l’Éternel. Ce sera pour vous un sabbat, un jour de repos, et vous humilierez vos âmes. C’est une loi perpétuelle. L’expiation sera faite par le sacrificateur qui a reçu l’onction et qui a été consacré pour succéder à son père dans le sacerdoce; il se revêtira des vêtements de lin, des vêtements sacrés. Il fera l’expiation pour le sanctuaire de sainteté, il fera l’expiation pour la tente d’assignation et pour l’autel, et il fera l’expiation pour les sacrificateurs et pour tout le peuple de l’assemblée. Ce sera pour vous une loi perpétuelle: il se fera une fois chaque année l’expiation pour les enfants d’Israël, à cause de leurs péchés. On fit ce que l’Éternel avait ordonné à Moïse.”
Ce passage décrit le sacrifice du Jour de l’Expiation qu’Aaron faisait le dixième jour du septième mois. Selon le système sacrificiel du Tabernacle, des sacrifices quotidiens étaient faits quand les israélites apportaient un animal à sacrifier, transféraient leurs péchés dessus en posant leurs mains sur sa tête, coupaient sa gorge et versaient son sang, et donnaient ce sang au sacrificateur avec la chair. Le sacrificateur mettait alors un peu de ce sang sur les cornes de l’autel des holocaustes et versait le reste à terre. Toute la chair de l’animal était découpée en morceaux, avant la graisse était séparée des entrailles, et tout ce qui était pur était posé et brûlé sur l’autel, alors que tout ce qui était impur était jeté dehors. Dieu appelait cela un holocauste ou un sacrifice pour le péché.
Tout comme nous ne pouvons pas expier nos péchés en faisant nos propres prières de repentance, Dieu savait que le peuple d’Israël ne pourrait pas éradiquer tous ses péchés par les sacrifices quotidiens. Donc Il établit le Jour de l’Expiation une fois par an. Sa date était fixée au dixième jour du septième mois. Ayant fixé cette date pour le Jour de l’Expiation, Dieu suscita Aaron, le frère de Moïse, comme Souverain Sacrificateur pour le peuple d’Israël, et à travers lui, leurs péchés étaient transférés sur l’animal à sacrifier. Le Souverain Sacrificateur faisait un sacrifice pour lui-même et sa maison. En posant ses mains sur la tête de cet animal, Aaron le souverain sacrificateur transférait ses péchés et ceux de sa famille. En d’autres termes, en faisant d’abord ce sacrifice qui transférait les péchés de tous ceux qui servaient dans le Tabernacle, Aaron s’assurait que tous les sacrificateurs reçoivent la rémission de leurs péchés premièrement.
Suivant ce sacrifice, Aaron apportait deux boucs, et en amenait un dans le Tabernacle. Posant ses mains sur la tête du bouc, il transférait les péchés du peuple d’Israël sur le bouc en disant: “Seigneur, le peuple d’Israël a commis tel et tel péché. Ils ont commis l’adultère, ils ont commis le meurtre, ils ont enfreint chacun de tes Dix Commandements. Je transfère maintenant tous ces péchés sur ce bouc.” Il coupait ensuite le cou du bouc, prenait son sang, et amenait ce sang dans le Saint des Saints. Pour entrer dans le Saint des Saints, où était l’Arche du Témoignage, Aaron devait traverser le Lieu Saint. Donc le Souverain Sacrificateur prenait un encensoir et le remplissait à l’autel des parfums, tout comme il remplissait ses deux mains d’encens, puis il traversait le voile, s’assurant ainsi que le Saint des saints soit rempli de l’arôme de l’encens. Dans le Saint des Saints se trouvait l’Arche du Témoignage, mesurant 3,75 pieds (113cm) de long, 2,25 pieds (68cm) de large, et 2,25 pieds (68cm) de haut. Le couvercle de cette Arche est appelé le Propitiatoire. C’est là que le Souverain Sacrificateur aspergeait le sang du bouc sept fois.
Des cloches d’or étaient accrochées au bord du vêtement du Souverain Sacrificateur. Ainsi quand le Souverain Sacrificateur aspergeait le sang dans le Saint des Saints, les gens à l’extérieur pouvaient entendre le son des cloches d’or. Ils entendaient les cloches sonner sept fois, comme c’était prévu par le système sacrificiel de Dieu. Le peuple d’Israël était alors assuré de sa rémission des péchés, disant: “Comme Dieu l’a demandé, tous mes péchés annuels ont maintenant été transférés sur l’animal. Tous les péchés de l’année dernière, que je ne pouvais expier par mes sacrifices quotidiens, sont maintenant expiés.” C’est ainsi que le peuple d’Israël recevait la rémission de ses péchés.
Ils obtenaient la rémission de leurs péchés quotidiens en amenant l’animal à sacrifier eux-mêmes, transférant les péchés dessus eux-mêmes, et le tuant eux-mêmes. Les péchés annuels, par contre, étaient transférés par Aaron, le représentant de tous les prêtres et du peuple d’Israël, pour le peuple tout entier. Quand Aaron est mort, son premier fils lui a succédé pour le ministère de Souverain Sacrificateur. Le rôle de Souverain Sacrificateur continua d’être transmis aux descendants d’Aaron, mais à chaque moment, il n’y avait qu’un seul Souverain Sacrificateur représentant le peuple d’Israël. Le Souverain Sacrificateur était ordonné à l’âge de 30 ans et se retirait quand il avait 50 ans. Voilà la raison pour laquelle Jésus a été baptisé à l’âge de 30 ans.
Ainsi, les gens d’Israël croyaient que leurs péchés étaient expiés une fois pour toutes. Ils croyaient que le Messie viendrait et qu’Il prendrait non seulement les péchés quotidiens et annuels, mais aussi les péchés de toujours en étant baptisé sous la forme d’une imposition des mains. Ils croyaient qu’Il serait condamné à la Croix et qu’Il sauverait ainsi la race humaine entière.
Cependant, tous les sacrificateurs de l’Ancien Testament étaient corrompus. Au lieu de sacrifier des animaux sans défaut comme Dieu l’avait précisé, ils ont amené des animaux inaptes qui ne pouvaient même pas se vendre, et disaient à Dieu: “Seigneur, accepte nos offrandes.” Quand les israélites ordinaires apportaient des animaux sans défaut, les sacrificateurs les mettaient de côté pour eux-mêmes et sacrifiaient des animaux souillés à la place. Ils étaient corrompus sans description. C’est pour cela que Dieu a dit aux Israélites de venir à Lui dans le livre de Malachie.
Malachie 4:5-6 dit: 
“Voici, je vous enverrai Élie, le prophète,
Avant que le jour de l’Éternel arrive,
Ce jour grand et redoutable. 
Il ramènera le cœur des pères à leurs enfants,
Et le cœur des enfants à leurs pères, 
De peur que je ne vienne frapper le pays d’interdit.”
Dieu dit qu’en envoyant Élie, Il ramènerait le cœur des pères vers les enfants, et le cœur des enfants vers leurs pères. Où, si ce n’est ici, pouvons-nous trouver la nécessité de la venue d’Élie sur la terre? Il devait venir pour ramener le cœur de Dieu vers Son peuple, et le cœur de tout le monde vers Dieu le Créateur.
Quand nous regardons en Luc, nous voyons que Jean-Baptiste est né six mois avant Jésus. La lignée de Jean était de la maison d’Aaron le Souverain Sacrificateur. Quand son père Zacharie est allé au Temple pour faire des sacrifices pour le peuple d’Israël, Dieu lui est apparu et a dit: “Zacharie, je te donnerai un fils. Tu l’appelleras Jean.” Zacharie était un vieil homme. Sa femme Elisabeth était aussi une femme âgée. Comme Elisabeth avait passé la ménopause depuis longtemps, il était impensable qu’elle porte un enfant, mais Dieu parla ainsi dans le Sanctuaire.
Pourquoi Élie doit-il venir dans ce monde? Et pourquoi Élie qui devait venir est-il Jean-Baptiste? Puisque Jésus Lui-même a dit: “Élie qui devait venir, c’est Jean-Baptiste”, Jean-Baptiste est l’Élie qui devait venir. Cela ne signifie pas qu’Élie devait venir tel qu’il était avant, mais cela signifie que Dieu établirait un sacrificateur entre l’humanité et Lui-même, tout comme Élie avait été intermédiaire entre Dieu et le peuple d’Israël. Ce sacrificateur n’est autre que Jean-Baptiste.
Qui était le prophète le plus cher à Dieu? C’est Élie. C’est pour cela que Dieu a promis qu’Il enverrait Élie. En d’autres termes, Dieu a dit qu’Il confierait à quelqu’un comme Élie l’œuvre de ramener Son cœur vers les gens et leurs cœurs à Dieu pour qu’il remplisse le rôle de médiateur entre Dieu et l’humanité. Mais Jésus n’est-Il pas notre Intercesseur? Pourquoi Dieu a-t-Il dit qu’Il enverrait Élie? La raison à cela c’est que tout sacrificateur de l’époque était corrompu. C’est pour cela que Dieu devait envoyer un prophète comme Élie.
L’Ancien Testament allait se finir avec la naissance de Jésus. Il avait été prophétisé à répétition dans l’Ancien Testament que le Fils de Dieu viendrait sur la terre, et donc avec l’apparition de ce Messie promis, toutes les prophéties ont été accomplies et le temps de la prophétie devait prendre fin.
 


Jean-Baptiste est né six mois avant la naissance de Jésus


Dieu a envoyé Jean-Baptiste avant le Messie. Il l’a amené dans ce monde à travers la femme de Zacharie, un sacrificateur de la classe d’Abia. 
Regardons en Luc 1:5-6: “Du temps d’Hérode, roi de Judée, il y avait un sacrificateur, nommé Zacharie, de la classe d’Abia; sa femme était d’entre les filles d’Aaron, et s’appelait Élisabeth. Tous deux étaient justes devant Dieu, observant d’une manière irréprochable tous les commandements et toutes les ordonnances du Seigneur.”
Il est aussi écrit en Luc 1:8-17: “Or, pendant qu’il s’acquittait de ses fonctions devant Dieu, selon le tour de sa classe, il fut appelé par le sort, d’après la règle du sacerdoce, à entrer dans le temple du Seigneur pour offrir le parfum. Toute la multitude du peuple était dehors en prière, à l’heure du parfum. Alors un ange du Seigneur apparut à Zacharie, et se tint debout à droite de l’autel des parfums. Zacharie fut troublé en le voyant, et la frayeur s’empara de lui. Mais l’ange lui dit: Ne crains point, Zacharie; car ta prière a été exaucée. Ta femme Élisabeth t’enfantera un fils, et tu lui donneras le nom de Jean. Il sera pour toi un sujet de joie et d’allégresse, et plusieurs se réjouiront de sa naissance. Car il sera grand devant le Seigneur. Il ne boira ni vin, ni liqueur enivrante, et il sera rempli de l’Esprit-Saint dès le sein de sa mère; il ramènera plusieurs des fils d’Israël au Seigneur, leur Dieu; il marchera devant Dieu avec l’esprit et la puissance d’Élie, pour ramener les cœurs des pères vers les enfants, et les rebelles à la sagesse des justes, afin de préparer au Seigneur un peuple bien disposé.”
C’est ce que Dieu Lui-même dit à Zacharie. Regardons plus loin en Luc 1:57-63: “Le temps où Élisabeth devait accoucher arriva, et elle enfanta un fils. Ses voisins et ses parents apprirent que le Seigneur avait fait éclater envers elle sa miséricorde, et ils se réjouirent avec elle. Le huitième jour, ils vinrent pour circoncire l’enfant, et ils l’appelaient Zacharie, du nom de son père. Mais sa mère prit la parole, et dit: Non, il sera appelé Jean. Ils lui dirent: Il n’y a dans ta parenté personne qui soit appelé de ce nom. Et ils firent des signes à son père pour savoir comment il voulait qu’on l’appelle. Zacharie demanda des tablettes, et il écrivit: Jean est son nom. Et tous furent dans l’étonnement.”
Enfin, lisons les versets 67-80: “Zacharie, son père, fut rempli du Saint-Esprit, et il prophétisa, en ces mots: Béni soit le Seigneur, le Dieu d’Israël, De ce qu’il a visité et racheté son peuple, Et nous a suscité un puissant Sauveur Dans la maison de David, son serviteur, Comme il l’avait annoncé par la bouche de ses saints prophètes des temps anciens, - Un Sauveur qui nous délivre de nos ennemis et de la main de tous ceux qui nous haïssent! C’est ainsi qu’il manifeste sa miséricorde envers nos pères, Et se souvient de sa sainte alliance, Selon le serment par lequel il avait juré à Abraham, notre père, De nous permettre, après que nous serions délivrés de la main de nos ennemis, De le servir sans crainte, En marchant devant lui dans la sainteté et dans la justice tous les jours de notre vie. Et toi, petit enfant, tu seras appelé prophète du Très-Haut; Car tu marcheras devant la face du Seigneur, pour préparer ses voies, Afin de donner à son peuple la connaissance du salut Par le pardon de ses péchés, Grâce aux entrailles de la miséricorde de notre Dieu, En vertu de laquelle le soleil levant nous a visités d’en haut, Pour éclairer ceux qui sont assis dans les ténèbres et dans l’ombre de la mort, Pour diriger nos pas dans le chemin de la paix. Or, l’enfant croissait, et se fortifiait en esprit. Et il demeura dans les déserts, jusqu’au jour où il se présenta devant Israël.”
Pourquoi Jean-Baptiste devait-il venir six mois avant Jésus? C’est parce que le Seigneur devait prendre les péchés de l’humanité par un Souverain Sacrificateur sur la terre. Quand le Souverain Sacrificateur mourrait, son fils succédait au sacerdoce pour continuer dans sa fonction, mais pendant plusieurs centaines d’années avant la venue de Jésus, tous les sacrificateurs étaient corrompus. Convoitant des possessions matérielles, ces sacrificateurs étaient complètement corrompus. Donc la lignée du sacerdoce fut rompue. Cependant, Dieu avait préservé Zacharie le sacrificateur, un descendant d’Aaron le Souverain Sacrificateur, et par Zacharie, Dieu a amené Jean dans ce monde pour qu’Il baptise Jésus.
Dans l’esprit d’Élie, Jean ramenait le cœur des pères vers leurs enfants, et les cœurs des enfants vers leurs pères. Et comme Dieu avait amené le peuple d’Israël à transférer ses péchés sur l’animal à sacrifier par le Souverain Sacrificateur, Dieu a fait que Jean-Baptiste baptise Jésus exactement de la même façon. C’est pour cela que Dieu a amené Jean le fils de Zacharie sur la terre six mois avant Jésus. En d’autres termes, Dieu a envoyé Jean-Baptiste, qui avait l’Esprit d’Élie, comme représentant de toute l’humanité qui transférerait les péchés de tout le monde sur Jésus l’Agneau de Dieu. Jean-Baptiste fut choisi et suscité par Dieu Lui-même. Dieu l’avait choisi pour faire cette œuvre de transfert de tous les péchés de l’humanité sur Son Fils, Jésus-Christ.
Dieu a dit: “J’enverrai Élie. Je vous frapperai si vous ne vous détournez pas et refusez de croire en la Parole qu’il donnera”, et selon cette promesse, Il a envoyé Jean-Baptiste sur cette terre. Jean-Baptiste est l’Élie que Dieu avait promis d’envoyer. Qu’a donc fait exactement Jean-Baptiste quand il est venu sur la terre? Il a transféré les péchés sur Jésus au Jourdain. C’est pour cela que Jésus dit aux chefs et aux anciens du peuple: “Car Jean est venu à vous dans la voie de la justice, et vous n’avez pas cru en lui. Mais les publicains et les prostituées ont cru en lui; et vous, qui avez vu cela, vous ne vous êtes pas ensuite repentis pour croire en lui” (Matthieu 21:32). Jean est venu dans la voie de la justice. Il est venu sur la terre pour conduire les humains dans la bonne voie, pour que nous recevions la rémission de nos péchés. Jean a été envoyé sur cette terre par Dieu le Père Lui-même, selon Sa volonté. Il est venu dans l’esprit d’Élie.
Cependant, quand Jean-Baptiste est venu sur cette terre, beaucoup de religieux n’ont pas cru en lui. Ils n’ont pas cru que Jean-Baptiste avait été envoyé par Dieu, qu’il était venu dans l’esprit d’Élie, et qu’il était le serviteur de Dieu qui allait baptiser Jésus-Christ et ainsi transférer les péchés du monde sur Lui. Les Pharisiens, les Sadducéens, et les scribes particulièrement n’ont pas cru en lui. Qui a cru en lui alors? Ce n’étaient autres que les publicains et les prostituées. Seuls les pécheurs manifestes ont cru en lui. Les publicains n’étaient autres que des escrocs autorisés assis au bureau des impôts. Bien que ce ne soit plus le cas, dans le temps beaucoup de collecteurs d’impôts en Corée pouvaient construire une maison en moins de deux ans. Jean était venu sur la terre pour transférer les péchés de l’humanité sur Jésus et il l’a effectivement réalisé. À ce moment-là, beaucoup de gens pauvres d’esprit ont cru en Jésus et au rôle de Jean-Baptiste, et en particulier des gens comme les prostituées et les publicains qui commettaient beaucoup de péchés, ont cru en eux. Même si Jean était venu sur la terre dans la voie de la justice, les gens orgueilleux n’ont pas cru, mais les prostituées et les publicains ont cru.
Regardons au passage des Écritures d’aujourd’hui. Jésus a amené Moïse et Élie à la montagne de la transfiguration et a parlé avec eux. Il dit alors aux disciples: “jusqu’à ce que le Fils de l’Homme soit crucifié et ressuscité, ne dites à personne que j’ai rencontré et parlé avec Élie et Moïse.” Entendant cela, les disciples ont demandé: “Qu’est-ce que cela signifie quand il est dit que Élie doit venir pour que tout soit restauré?” Jésus dit alors: “Élie est déjà venu, mais vous l’avez traité comme vous avez voulu. Qui est-il? Il n’est autre que Jean-Baptiste.” Notre Seigneur Lui-même dit cela. Le rôle de Jean-Baptiste était le rôle d’Élie et il est absolument indispensable que vous et moi soyons sauvés de nos péchés, pour l’expiation de l’humanité. Pour être sauvés, nous avons besoin de Jésus, et nous avons aussi besoin de l’Élie qui devait venir. Nous avons besoin de Moïse pour recevoir notre salut. Comprenez-vous ce que je veux dire?
Sur la montagne de la transfiguration, Jésus fut transfiguré pour briller comme la neige et le soleil. Ce récit nous est donné comme un précurseur des choses à venir, que lorsque nous serons enlevés par Jésus au dernier jour nos corps seront transformés, tout, de nos visages à nos vêtements et corps, tout sera transformé tout comme Jésus-Christ a été transformé. Croyez-vous cela?
Sur Son chemin de retour de la montagne, les disciples Lui ont demandé: “pourquoi les scribes disent-ils qu’Élie doit venir d’abord?” Jésus répondit et leur dit: “Il est vrai qu’Élie doit venir, et rétablir toutes choses. Mais je vous dis qu’Élie est déjà venu, qu’ils ne l’ont pas reconnu, et qu’ils l’ont traité comme ils ont voulu. De même le Fils de l’homme souffrira de leur part. Les disciples comprirent alors qu’il leur parlait de Jean-Baptiste.”
Que signifie ce passage? Jésus dit aux disciples: “Élie est venu. Il est venu avant moi. C’est Jean-Baptiste”, témoignant que lorsque Jean-Baptiste L’a baptisé, Il a pris tous les péchés de l’humanité à travers Jean. En d’autres termes, Jésus disait aux disciples: “Je suis venu sur la terre pour vous sauver, et j’ai pris vos péchés. Celui qui a transféré vos péchés et les péchés du monde sur moi c’est Jean-Baptiste.” Ainsi, Jean-Baptiste était un prophète excessivement exalté devant Dieu.
Ce prophète excessivement exalté rendit témoignage de Jésus le jour suivant après avoir baptisé Jésus en disant: “Voici l’Agneau de Dieu, qui ôte le péché du monde.” Comme Jean-Baptiste a transféré vos péchés et les miens sur Jésus, et témoigné en Jean chapitre un “Voici l’Agneau de Dieu, qui ôte le péché du monde.” nous pouvons maintenant saisir clairement le salut que Jésus nous a apporté en prenant nos péchés et en mourant à la Croix. En d’autres termes, grâce au témoignage de Jean-Baptiste, nous avons maintenant réalisé que le Seigneur nous a sauvés de tous nos péchés. S’il n’y avait pas le témoignage de Jean-Baptiste, et s’il n’avait pas transféré nos péchés, alors il n’aurait pas été nécessaire que Jésus vienne sur la terre, et même s’Il était venu, Il n’aurait pas pu accomplir Sa volonté.
Puisque Dieu a promis qu’Il transfèrerait tous les péchés du peuple d’Israël par le Souverain Sacrificateur, Il devait effectivement accomplir cette promesse dans le Nouveau Testament aussi. Jésus est venu sur la terre pour prendre les péchés du monde, mais qui devait les transférer sur Lui? C’est Jean-Baptiste. Jésus Lui-même a décrit Jean-Baptiste comme le plus grand de ceux qui sont nés de femmes. Les hommes enfantent-ils? Non. Ce sont les femmes. Que signifie le plus grand de ceux qui sont nés de femmes? Cela signifie que Jean-Baptiste est le représentant de l’humanité, un prophète excessivement exalté, et le dernier Souverain Sacrificateur. Sur qui ce dernier Souverain Sacrificateur a-t-Il transféré les péchés? C’est sur la tête de Jésus-Christ que Jean-Baptiste a transféré les péchés du monde en Le baptisant. C’est pour cela que le rôle de Jean-Baptiste est si important et indispensable pour votre salut et le mien. 
 


La nécessité du témoignage de Jean-Baptiste


Regardons en Jean 1:6-7: “Il y eut un homme envoyé de Dieu: son nom était Jean. Il vint pour servir de témoin, pour rendre témoignage à la lumière, afin que tous crussent par lui.”
La lumière ici signifie que Jésus a pris tous les péchés du monde et les a expiés complètement, que les péchés de l’humanité ont été transférés sur Jésus. Jean-Baptiste a transféré nos péchés sur Jésus en Le baptisant pour qu’à travers lui, tout le monde croie en Christ. Comme il est écrit “afin que tous crussent par lui.” Comment savons-nous donc que tous les péchés de notre vie entière ont été effectivement transférés sur Jésus? Ne croyons-nous pas cela à cause de ce qui est écrit en Matthieu chapitre trois, que tout ce qui est juste a été accompli quand Jean-Baptiste a baptisé Jésus – c’est-à-dire quand il a transféré tous les péchés?
Il est écrit en Matthieu 3:13-17: “Alors Jésus vint de la Galilée au Jourdain vers Jean, pour être baptisé par lui. Mais Jean s’y opposait, en disant: C’est moi qui ai besoin d’être baptisé par toi, et tu viens à moi! Jésus lui répondit: Laisse faire maintenant, car il est convenable que nous accomplissions ainsi tout ce qui est juste. Et Jean ne lui résista plus. Dès que Jésus eut été baptisé, il sortit de l’eau. Et voici, les cieux s’ouvrirent, et il vit l’Esprit de Dieu descendre comme une colombe et venir sur lui. Et voici, une voix fit entendre des cieux ces paroles: Celui-ci est mon Fils bien-aimé, en qui j’ai mis toute mon affection.”
Le mot “alors” ici veut dire que c’est au moment où Jean-Baptiste et Jésus avaient 30 ans. Jésus a commencé Sa vie publique à l’âge de 30 ans. C’est alors que Jésus a commencé Son œuvre de salut. À ce moment-là, Jésus est venu vers Jean-Baptiste, Il a marché de la Galilée jusqu’au Jourdain pour être baptisé par Jean. Mais Jean a d’abord essayé d’arrêter Jésus en disant: “C’est moi qui ai besoin d’être baptisé par toi, et tu viens à moi!” À première vue, Jean-Baptiste réalisait qui était Jésus. Il savait que Jésus était le Sauveur de ce monde, et c’est pour cela qu’Il a d’abord refusé de Le baptiser.
Hébreux dit que Jésus est le Souverain Sacrificateur des Cieux. Jésus est le Fils de Dieu, et Il est venu sur cette terre pour accomplir Ses devoirs de Souverain Sacrificateur. Le fait que Jésus vienne sur cette terre pour accomplir ce devoir de Souverain Sacrificateur est contenu dans le nom de Jésus-Christ. Le nom Jésus signifie le Sauveur. Christ signifie Celui qui est oint.
Seuls trois types de fonctions étaient oints par Dieu. D’abord, quand Dieu établissait des rois en Israël dans l’Ancien Testament, Il les oignait par Ses prophètes, sans faute. Par exemple, quand David a été choisi comme nouveau roi, le prophète Samuel a rempli une corne d’huile et l’a versée sur David, disant: “Yahvé t’a suscité comme roi pour le peuple d’Israël” Il fuit ensuite à Rama. Pourquoi Samuel a-t-Il fui? Parce que même s’il y avait déjà un roi, il avait dit à un autre homme: “Dieu t’a suscité roi d’Israël”. Si le roi du moment avait entendu cela, Samuel aurait été frappé à mort, et c’est pour cela qu’il s’enfuit pour sa vie après avoir oint David.
Deuxièmement, Aaron le Souverain Sacrificateur et ses descendants étaient oints quand ils étaient consacrés à leur sacerdoce. De nos jours, quand un pasteur est ordonné, les pasteurs présidents posent leur main sur sa tête pour prier après avoir trempé leurs mains dans de l’huile. Avec cette imposition des mains, la puissance des serviteurs de Dieu précédents est transmise à celui sur qui les mains sont posées. Pour remplir la fonction de Souverain Sacrificateur, l’on devait être oint.
Troisièmement, les prophètes étaient oints. Quiconque obéit et diffuse la volonté de Dieu était oint sans faute. Quelle est, alors, la signification spirituelle de l’onction? Les gens oints aujourd’hui ne sont autre que ceux qui ont reçu la rémission des péchés et le Saint-Esprit dans leur cœur. Personne qui n’ait pas reçu la rémission des péchés ne devrait servir comme pasteur. Un pasteur qui n’a pas été remis de ses péchés et dont le cœur reste pécheur ne peut pas être un vrai pasteur. S’il y a quelqu’un qui sert maintenant comme pasteur alors qu’il n’a pas reçu la rémission de ses péchés, il n’est rien de plus qu’une personne qui gagne son salaire. Il est un escroc et un voleur. Ces gens sont dans le ministère seulement comme une autre profession, juste pour gagner leur vie.
Le mot Christ signifie Celui qui est oint, et seuls les rois, les sacrificateurs, et les prophètes étaient oints. Quand Jésus est venu sur la terre, Il a rempli ces trois fonctions de Roi, de Sacrificateur et de Prophète. Il est le Souverain Sacrificateur du Ciel. Tout comme les sacrificateurs de l’Ancien Testament permettaient au peuple d’Israël de recevoir la rémission des péchés en transférant leurs péchés sur un animal et le sacrifiant avec son sang, Jésus a aussi fait un sacrifice pour nous dans le Nouveau Testament. Mais cette fois, Il a accompli notre expiation éternelle par Son propre sang, non le sang d’un animal. Jésus a abandonné Son corps comme propitiation pour les péchés de toute personne en ce monde, et en étant baptisé sous une forme d’imposition des mains, Il a pris tous les péchés du monde. En d’autres termes, en donnant Son corps à Dieu, Jésus a pris tous les péchés de notre conscience. Hébreux dit qu’en prenant tous ces péchés du monde, Jésus a complètement purifié la conscience de Ses croyants. C’est pour nous purifier de tous nos péchés que Jésus a été baptisé par Jean-Baptiste. Le représentant de la terre et le représentant du Ciel se sont rassemblés. N’est-ce pas le cas? Bien sûr que c’est le cas.
Dieu le Père a envoyé Son Fils sur la terre à l’image de l’homme, et Il Lui a fait remplir son devoir de Souverain Sacrificateur. Pour sauver les humains, Dieu le Père a envoyé Son Fils sur la terre, Lui a fait prendre tous les péchés du monde sur Son corps, et L’a mis à mort à la Croix. Dieu a envoyé Son Fils sur la terre pour expier nos péchés et Jésus est venu nous sauver en sacrifiant Son corps en obéissance à la volonté de Dieu. Il est écrit: “Laisse faire maintenant, car il est convenable que nous accomplissions ainsi tout ce qui est juste. Et Jean ne lui résista plus. Dès que Jésus eut été baptisé, il sortit de l’eau. Et voici, les cieux s’ouvrirent.” Comme Jésus explique qu’il convenait que Lui et Jean-Baptiste accomplissent tout ce qui est juste, Jean ne résista plus et le baptisa.
Le lieu où Jésus a été baptisé est le Jourdain. Le baptême formel a lieu dans un endroit où le corps d’une personne peut être entièrement submergé dans l’eau. Le baptême est reçu de la même façon que l’imposition des mains. Un pasteur pose ses mains sur la tête de la personne qui est baptisée, la submerge dans l’eau disant “Je baptise un tel au nom du Père, du Fils, et du Saint Esprit”, puis il le fait sortir de l’eau. Cela s’appelle le baptême.
Que signifie, alors, le baptême de Jésus? Le baptême signifie “être purifié”, “être enterré”, et “transférer”. Par le baptême de Jean-Baptiste, Jésus a pris tous les péchés. C’était la promesse de Dieu. Puisque c’était la promesse de Dieu, elle s’est accomplie exactement comme promis quand Jésus a obéi au Père. Tout comme dans l’Ancien Testament, dans le Nouveau Testament aussi, Jésus l’agneau du sacrifice a été baptisé par Jean-Baptiste, le représentant de l’humanité. C’est par ce baptême que Jésus a pris tous les péchés du monde. Il convenait qu’Il accomplisse ainsi tout ce qui est juste. En d’autres termes, il convenait que Jésus expie les péchés de tout le monde par Son baptême. Jésus dit: “Baptiste-moi, et je le recevrai. Transfère les péchés du monde sur moi, et je les prendrai à travers toi. Il convient que je rende les croyants purs de tout péché.” C’est pour cela que Jésus a été baptisé.
L’on ne devrait pas s’opposer à cet évangile sans même connaître la Bible correctement. Jésus dit dans la Bible: “Laisse faire maintenant, car ainsi il nous est convenable d’accomplir toute justice.” Le mot “ainsi” ici signifie que Jésus, étant venu dans ce monde comme le Sauveur, a pris tous les péchés de l’humanité de cette façon à travers Jean-Baptiste. C’est ce que le mot “ainsi” signifie ici. L’expression “car ainsi” c’est “hoo’-tos gar (οϋτως γάρ)” en grec, qui signifie, “le plus approprié”, “par cette méthode”, et “aucun autre moyen que cela.” Pour que Jésus prenne les péchés du monde, Il devait être baptisé par Jean-Baptiste, le représentant de l’humanité. Jésus Lui-même devait prendre les péchés de l’humanité. C’est pour cela qu’Il dit: “il convient que nous accomplissions ainsi toute justice.”
La “justice” ici, qui justifie tous les gens en les rendant purs du péché, signifie “justice” ou “droiture”. Cette œuvre que Jésus a faite pour nous rendre purs du péché quand Il est venu sur la terre est la bonne œuvre. C’est pour faire la bonne chose que Jésus a été baptisé par Jean. Ce n’est autre que la toute première chose que Jésus a faite quand Il a commencé Sa vie publique à l’âge de 30 ans – c’est-à-dire prendre tous les péchés de l’humanité en étant baptisé. C’est la signification du texte original.
Il est écrit: “Dès que Jésus eut été baptisé, il sortit de l’eau. Et voici, les cieux s’ouvrirent, et il vit l’Esprit de Dieu descendre comme une colombe et venir sur lui. Et voici, une voix fit entendre des cieux ces paroles: Celui-ci est mon Fils bien-aimé, en qui j’ai mis toute mon affection.” Il est dit ici que lorsque Jésus est sorti de l’eau après Son baptême, la porte du ciel s’est ouverte, le Saint-Esprit est descendu comme une colombe, et le Père a dit: “Celui-ci est mon Fils bien-aimé, en qui j’ai mis toute mon affection.” En d’autres termes, Dieu le Père disait: “Mon Fils a obéi à Ma volonté en étant baptisé par Jean-Baptiste, et acceptant ainsi tous les péchés de l’humanité.” C’est pour cela que le Père s’est réjoui dans Son cœur. C’est à cause de Son Fils que Dieu le Père était dans la joie.
Il est écrit: “Car Dieu a tant aimé le monde qu’il a donné son Fils unique, afin que quiconque croit en lui ne périsse point, mais qu’il ait la vie éternelle.” (Jean 3:16). Le monde ici désigne toute l’humanité. Ainsi, Dieu a envoyé Son Fils sur la terre et nous a rendus sans péché en transférant tous les péchés du monde sur Son Fils par le baptême. Jésus a alors porté tous nos péchés à la Croix, et Il a porté la honte à notre place, ses vêtements ont été déchirés, et on l’a frappé quarante fois moins une. Il a porté toutes les souffrances et toute la malédiction, a été crucifié, et a versé tout le sang qui était dans Son cœur. C’est ainsi qu’Il nous a sauvés. “Dieu a tant aimé le monde” signifie que par Son amour pour nous, Dieu le Père a envoyé Son Fils unique sur la terre, L’a fait baptiser et crucifier, ressusciter d’entre les morts, et nous a ainsi sauvés parfaitement. Dieu nous a sauvés parfaitement vous et moi qui croyons en le baptême de Jésus-Christ et Son sang à la Croix, tous ceux qui croient en la signification de Ses actes justes. Croyez-vous aussi cela?
En Jean 1:29, il est écrit: “Le lendemain, il vit Jésus venant à lui, et il dit: Voici l’Agneau de Dieu, qui ôte le péché du monde.” Le lendemain désigne le jour après que Jean ait baptisé Jésus. Quand Jean-Baptiste vit Jésus venir vers lui le lendemain, il témoigna: “Voici l’Agneau de Dieu, qui ôte le péché du monde.” En d’autres termes, Jean-Baptiste rendit témoignage de Jésus, disant: “Il n’est autre que le Fils de Dieu qui porte les péchés du monde comme notre propitiation. Il est notre Sauveur qui porte les péchés du monde. Et Il a été baptisé par moi, Il porte maintenant les péchés du monde.”
Jésus a-t-Il réellement pris tous nos péchés en étant baptisé? Absolument! En recevant Son baptême, Jésus a effacé tous les péchés qui étaient dans nos cœurs. Jésus dit qu’Il a pris tous nos péchés par Son baptême. Si Jésus a effectivement pris tous nos péchés par Son baptême, alors ne devait-Il pas mourir? Il devait mourir, bien sûr. C’est pour cela que le baptême signifie “être purifié”, et “être enterré”.
Mes chers croyants, le rôle de Jean-Baptiste est-il absolument nécessaire pour que nous recevions le salut? C’est absolument indispensable. La Bible parle de l’œuvre de Jean-Baptiste de nombreuses fois. Ceux qui ne croient pas en ce fait croient en Dieu par eux-mêmes, interprétant la Bible par eux-mêmes et abandonnant ceux qu’ils veulent abandonner. Nous devons saisir ici que quiconque croit en Dieu en enlevant toute la Parole de l’Ancien Testament sera écarté du Royaume de Jésus, et que quiconque croit en ajoutant à la Parole de Dieu sera maudit. Dans l’Ancien Testament, le peuple d’Israël transférait ses péchés quotidiens sur l’animal à sacrifier en posant leurs mains sur sa tête, sans faute. Les péchés accumulés pendant une année étaient transférés sur l’animal à sacrifier par le Souverain Sacrificateur qui posait ses mains à la place du peuple au dixième jour du septième mois. Quand le Souverain Sacrificateur faisait le sacrifice à Dieu le Jour de l’Expiation, les gens étaient libérés de tous leurs péchés qui étaient accumulés depuis une année. De même, quand Jésus est venu sur la terre, Il a pris tous nos péchés une fois pour toutes en étant baptisé par Jean, est mort à la Croix une fois pour toutes, et nous a ainsi sauvés une fois pour toutes.
Quand les disciples ont demandé à Jésus pourquoi Élie devait venir d’abord, Jésus leur a dit qu’il était déjà venu et qu’il n’était autre que Jean-Baptiste. C’est parce que Jean-Baptiste avait accompli toute la justice de Dieu en baptisant Jésus.
Comment la vie de Jean-Baptiste s’est-elle terminée? À ce moment-là, le roi Hérode commettait tant de péchés que Jean-Baptiste a dénoncé ses péchés. Pour avoir exposé les fautes d’Hérode, Jean-Baptiste a été emprisonné puis a été décapité. Il a été martyr sur la terre après avoir transféré tous les péchés sur Jésus, et avoir rendu Son témoignage, disant: “Voici! L’Agneau de Dieu qui ôte les péchés du monde. Il n’est autre que notre Sauveur.” Même si Jean a été martyr sur la terre, il n’a pas échoué. Il est mort après avoir accompli tous ses devoirs. Il a dit: “Il faut qu’Il [Jésus] croisse, et que je diminue.” (Jean 3:30). Jean-Baptiste s’est effacé après avoir rempli tout son rôle. Il n’avait pas besoin d’être exalté encore par les Israélites. Jean-Baptiste a rendu témoignage de notre salut, disant que Jésus avait pris tous les péchés du monde et les avait enlevés, et ayant ainsi rempli son appel, il fut martyr. Ainsi, nous devons réaliser quel grand homme était Jean-Baptiste et croire en son ministère.
 

Pourquoi insistons-nous sur Jean-Baptiste comme cela?

Certaines personnes nous demandent: “Êtes-vous les disciples de Jean-Baptiste?” Mais Jésus a dit dans la Bible: “Même si Jean est venu dans la voie de la justice, vous n’avez pas cru en lui, alors que les publicains et les prostituées ont cru. Ces publicains et ces prostituées entreront au Ciel les premiers, alors que vous serez écartés.” Jésus a continué d’insister sur Jean-Baptiste et son ministère. Il dit que Jean-Baptiste était venu dans la voie de la justice. Tout comme Dieu l’a promis, Jean-Baptiste a transféré tous nos péchés sur Jésus pour nous. C’est pour cela que Dieu a dit qu’Il devait envoyer Élie. Comprenez-vous cela?
La Bible dit donc en 1 Pierre 3:21: “Cette eau était une figure du baptême, qui n’est pas la purification des souillures du corps, mais l’engagement d’une bonne conscience envers Dieu, et qui maintenant vous sauve, vous aussi, par la résurrection de Jésus-Christ.” La figure qui nous sauve est le baptême de Jésus. Le baptême de Jésus n’est-il pas la figure qui nous sauve? Bien sûr qu’il l’est. Jésus n’a-t-Il pas porté nos péchés quand Il a été baptisé? Il a effectivement porté nos péchés. Tous les péchés de votre vie entière, tous les péchés de ma vie entière, tous les péchés de la vie de vos enfants, et tous les péchés de la vie de vos parents – Jésus a pris tous ces péchés par Son baptême. Comme il est écrit: “Cette eau était une figure du baptême – qui maintenant vous sauve.”
Jésus nous a sauvés, n’est-ce pas? Effectivement, en étant baptisé et crucifié à mort, Jésus a porté toute la condamnation de nos péchés. C’est en croyant en le baptême de Jésus et en Son sang à la Croix, en croyant que Jésus est devenu notre Sauveur, que nous pouvons recevoir la rémission de nos péchés. Croyez-vous cela?
Cependant, maintenant que nous avons reçu la rémission de nos péchés, cela signifie-t-il que nous ne commettrons plus de péché avec nos corps? Non, nous commettons toujours des péchés après notre salut. Donc pour éviter de nous méprendre, l’apôtre Pierre dit dans la Bible que la rémission des péchés n’est “pas la purification des souillures du corps, mais l’engagement d’une bonne conscience envers Dieu.” Comme Jésus a été baptisé à notre place, nous sommes maintenant sans péché. Cependant, cela signifie que nous avons été sauvés par la foi, non que la souillure de notre chair ait été enlevée. Pierre dit que c’est l’engagement d’une bonne conscience envers Dieu. Même après avoir reçu la rémission de nos péchés, nous commettons toujours des péchés avec notre chair de temps en temps. Mais ce péché est aussi un péché du monde. Ce péché, aussi, a été transféré sur Jésus. Donc, par la foi, nous avons obtenu une bonne conscience devant Dieu.
Y a-t-il du péché dans votre cœur? Non, il n’y a pas de péché. Est-il facile de dire que vous n’avez pas de péché dans votre cœur? Essayez de dire cela devant d’autres personnes. Leurs mâchoires s’ouvriront sous le choc quand vous dites: “Avez-vous des péchés? Je n’ai pas de péché dans mon cœur!” Ils seront si agacés de vous entendre dire cela. Mais notre propre conscience dit que nous sommes maintenant sans péché devant Dieu. Puisque tous nos péchés ont été transférés sur Jésus quand Jean-Baptiste L’a baptisé, nous n’avons pas de péché dans notre conscience. Puisque nous croyons, nous n’avons pas de péché.
Il est écrit: “l’engagement d’une bonne conscience envers Dieu.” Pourquoi sommes-nous maintenant capables de venir nous tenir dans la présence de Dieu? C’est parce que tous les péchés que nous commettons dans ce monde chaque jour, et tous les péchés que nous commettrons jamais jusqu’à notre mort, ont tous été transférés sur Jésus quand Il est venu sur cette terre et a été baptisé. Cloué aux mains et aux pieds, Jésus a dit en mourant: “Tout est accompli!” Et ressuscitant d’entre les morts après trois jours, Il est monté dans le Royaume des Cieux. En croyant cela, nous sommes maintenant devenus sans péché et avons reçu le don du Royaume des Cieux avec une bonne conscience. Jésus est le Sauveur qui est venu sur la terre sauver l’humanité et a expié pour toujours les péchés du monde une fois pour toutes. Le Seigneur nous a sauvés. Donc n’a-t-Il pas fait de vous une personne de bonne conscience? Il vous a réellement rendu tel. 
Puisque Jésus est né sur cette terre pour nous sauver, a été baptisé par Jean-Baptiste à l’âge de 30 ans, a subi des souffrances pendant trois ans, et a été crucifié, nous sommes sans péché. Il est écrit: “Mais il était blessé pour nos péchés, Brisé pour nos iniquités” (Esaïe 53:5). En étant baptisé, Jésus a pris les péchés du monde, incluant les péchés que nous commettons tous les jours, et en mourant à notre place, Il nous a sauvés. Étant donné ces choses, comment pouvons-nous dire à Dieu que nous avons des péchés? Quiconque sait cela et y croit ne peut pas dire à Dieu qu’il a du péché. Aucun croyant ne peut avoir une mauvaise conscience, car il a une bonne conscience devant Dieu. Quand Dieu m’a sauvé si clairement, comment mes péchés pourraient-ils rester? Je n’ai pas de péché. Le Seigneur m’a sauvé. Je suis un homme juste. Le Seigneur a fait de moi un homme juste. Il a fait de moi un enfant de Dieu.
La Bible dit: “Mais à tous ceux qui l’ont reçue, à ceux qui croient en son nom, elle a donné le pouvoir de devenir enfants de Dieu” (Jean 1:12) et dit aussi: “Car c’est en croyant du cœur qu’on parvient à la justice, et c’est en confessant de la bouche qu’on parvient au salut” (Romains 10:10). Mes chers croyants, croyez-vous cela? La foi c’est croire du cœur. C’est l’engagement d’une bonne conscience envers Dieu. Ceux qui croient en l’évangile de l’eau et de l’Esprit confessent ce qui suit: “Père, comme Jésus a porté mes péchés en étant baptisé, et comme Il a versé Son sang à mort, Tu m’as sauvé comme cela. Dieu, je viens maintenant dans Ta présence en mettant ma foi en Jésus. Je crois en Toi.” Notre foi n’est pas basée sur nos propres émotions. La Bible dit: “Cette eau était une figure du baptême – qui maintenant vous sauve.” L’apôtre Pierre croyait cela. Mais qu’en est-il de vous? Croyez-vous aussi cela? Moi aussi je crois cela. Le Seigneur nous a effectivement sauvés de cette façon. Je Lui suis si reconnaissant. Même si nous sommes parfois insuffisants, puisque le Seigneur a vraiment pris tous nos péchés, nous sommes maintenant enfants de Dieu. Nous croyons toujours en cet évangile dans nos cœurs, et lorsque nous commettons le péché par insuffisance, tout ce que nous devons faire c’est reconnaître nos fautes.
Maintenant, je voudrais vous dire certaines choses sur la prière de confession. Certains d’entre vous ont probablement toujours le désir de faire des prières de repentance, n’est-ce pas? Quelqu’un qui a l’habitude de faire des prières de repentance a ce besoin par habitude. Quand vous commettez le péché après la rémission de vos péchés, vous devez faire des prières de confession, disant à Dieu: “Seigneur, j’ai commis tel et tel péché.” Au lieu de demander à Dieu de vous pardonner, reconnaissez vos péchés honnêtement devant Dieu, disant: “Seigneur, j’ai péché.” Puis affirmez l’évangile une fois de plus, réalisant: “Ces péchés ont aussi été transférés sur Jésus quand Il a été baptisé”. Quand nous reconnaissons que ces péchés ont aussi été transférés sur Jésus quand Il a été baptisé, nous pouvons ressentir encore plus de gratitude pour notre salut.
C’est pour cela que 1 Jean 1:9 dit: “Si nous confessons nos péchés, il est fidèle et juste pour nous les pardonner, et pour nous purifier de toute iniquité.” Quand nous confessons nos péchés, le Saint-Esprit nous parle dans nos cœurs, disant: “Ne t’inquiète pas, car ces péchés ont aussi été transférés sur Jésus-Christ quand Il a été baptisé.” C’est pour cela que nous vivons avec un visage éclatant comme le soleil. C’est parce que nous avons le Saint-Esprit qui demeure dans nos cœurs que nous sommes reconnaissants à Dieu et capables de mener une vie joyeuse. Nous avons été sauvés en dépit de nos insuffisances, et c’est précisément pour cela que nous sommes toujours reconnaissants. Après tout, si Dieu nous avait sauvés par nos propres mérites, qui Le remercierait? C’est parce qu’Il nous a sauvés en dépit de nos défauts que nous sommes reconnaissants. Donc dans ce monde, seuls ceux qui ont des défauts sont sauvés. Mais beaucoup de gens ne croient pas en cet évangile et c’est pour cela qu’ils vont droit en enfer. Puisque ces gens ne réalisent pas combien ils ont de défauts, ils résistent par entêtement, pour finir jetés en enfer.
Si vous croyez au Seigneur, vous irez au Ciel. Quand ce monde deviendra de plus en plus sombre, notre Seigneur viendra. Puisque nous croyons en l’évangile de l’eau et de l’Esprit devant le Seigneur, nous sommes enfants de Dieu. Nous sommes devenus le peuple de Dieu par la foi. Le Seigneur nous a revêtus d’un amour si merveilleux qu’il est impossible pour moi de le décrire à cette heure.
Donc alors que vous irez au lit ce soir, je vous demande de méditer sur cet amour. Je suis certain que vous vous retrouverez à rire dans une joie immense, disant en vous-même: “Ouah! C’est merveilleux que je sois une personne juste qui n’a pas de péché!” Votre épouse ou vos enfants pourront alors penser que vous êtes devenu fou, mais malgré cela, vous avez reçu une telle joie que vous ne pouvez simplement pas la cacher.
Donc soyez libre de témoigner dans l’Église comment le Seigneur a expié tous vos péchés et de dire à tout le monde combien votre cœur est heureux. Et si vous avez des questions sur la Parole, alors demandez à un saint dans l’église. Toutes vos questions auront une réponse. Il y a beaucoup de grands frères et sœurs dans l’église. Ceux qui ont reçu la rémission des péchés récemment sont les plus jeunes.
Je rends grâces à Dieu pour la rémission de tous nos péchés. Alléluia!