Sermons

Sujet 13: L’Evangile de Matthieu

[PARTIE 21-1] Les ouvriers utilisés par Dieu (Matthieu 21:1-11)

Les ouvriers utilisés par Dieu
( Matthieu 21:1-11 )
“Lorsqu’ils approchèrent de Jérusalem, et qu’ils furent arrivés à Bethphagé, vers la montagne des oliviers, Jésus envoya deux disciples, en leur disant: Allez au village qui est devant vous; vous trouverez aussitôt une ânesse attachée, et un ânon avec elle; détachez-les, et amenez-les-moi. Si quelqu’un vous dit quelque chose, vous répondrez: Le Seigneur en a besoin. Et à l’instant il les laissera aller. Or, ceci arriva afin que s’accomplît ce qui avait été annoncé par le prophète: Dites à la fille de Sion: Voici, ton roi vient à toi, Plein de douceur, et monté sur un âne, Sur un ânon, le petit d’une ânesse. Les disciples allèrent, et firent ce que Jésus leur avait ordonné. Ils amenèrent l’ânesse et l’ânon, mirent sur eux leurs vêtements, et le firent asseoir dessus. La plupart des gens de la foule étendirent leurs vêtements sur le chemin; d’autres coupèrent des branches d’arbres, et en jonchèrent la route. Ceux qui précédaient et ceux qui suivaient Jésus criaient: Hosanna au Fils de David! Béni soit celui qui vient au nom du Seigneur! Hosanna dans les lieux très hauts! Lorsqu’il entra dans Jérusalem, toute la ville fut émue, et l’on disait: Qui est celui-ci? La foule répondait: C’est Jésus, le prophète, de Nazareth en Galilée.”
 

Nous lisons Matthieu chapitre 21. Il est décrit comment Jésus est entré à Jérusalem sur un âne. Dans ce passage, le Seigneur explique quel genre de personnes sont choisies comme Ses ouvriers et comment ils sont utilisés par Lui. Qui sont donc ceux qui sont utilisés par Dieu? Il utilise ceux qui ont été libérés de leurs liens du monde. Ceux qui sont attachés au monde ne peuvent pas devenir des ouvriers parce qu’ils tiennent toujours à trop de choses du monde. Ceux qui ont été libérés du monde sont utilisés par Dieu comme Ses précieux instruments. Dieu fait d’eux Ses ouvriers et accomplit Sa volonté par eux. C’est à travers des gens qui ont été libérés du monde que Dieu accomplit Son œuvre Il les utilise pour Son œuvre. 
Il est écrit: “Lorsqu’ils approchèrent de Jérusalem, et qu’ils furent arrivés à Bethphagé, vers la montagne des oliviers, Jésus envoya deux disciples, en leur disant: Allez au village qui est devant vous; vous trouverez aussitôt une ânesse attachée, et un ânon avec elle; détachez-les, et amenez-les-moi. Si quelqu’un vous dit quelque chose, vous répondrez: Le Seigneur en a besoin. Et à l’instant il les laissera aller. Or, ceci arriva afin que s’accomplît ce qui avait été annoncé par le prophète: Dites à la fille de Sion: Voici, ton roi vient à toi, Plein de douceur, et monté sur un âne, Sur un ânon, le petit d’une ânesse” (Matthieu 21:1-5).
Quand Jésus et Ses disciples sont venus près de Jérusalem, Il dit à deux de Ses disciples: “Allez dans le village et vous verrez une ânesse et un ânon. Déliez-les et amenez-les-moi. Si quelqu’un dit quelque chose, dites-leur que le Seigneur en a besoin.” C’est quelque chose que seul le Seigneur peut dire. Si nous avions agi ainsi, les gens auraient dit que nous sommes devenus fous. Si nous marchions et que je vous disais: “Amenez-moi une voiture. Si le propriétaire dit quelque chose, dites-lui que le Seigneur en a besoin,” ne penseriez-vous pas que je suis devenu fou? Ce passage est effectivement quelque chose que seul le Seigneur pouvait dire. 
Le Seigneur, qui nous a sauvés, est plus que capable de le faire. Puisqu’Il est le créateur des cieux et de la terre, l’univers entier et tout ce qu’il contient Lui appartient, y inclus les ânes. Puisque le Seigneur a commandé à Ses disciples de détacher l’âne et l’ânon et de les Lui amener, les disciples ont obéi et fait ce qu’on leur avait dit. Jésus est alors entré à Jérusalem à dos d’âne. 
Les gens l’ont accueilli avec enthousiasme. Ils ont déposé leurs habits par terre. Ils ont mis des rameaux tout au long de son chemin. Ils l’ont accueilli avec enthousiasme, criant: “Gloire à Dieu!” Le passage des Écritures dit: “d’autres coupèrent des branches d’arbres, et en jonchèrent la route. Ceux qui précédaient et ceux qui suivaient Jésus criaient: Hosanna au Fils de David! Béni soit celui qui vient au nom du Seigneur! Hosanna dans les lieux très hauts!” Eux, aussi, savaient et croyaient que le Roi entrait dans leur ville.
C’est ainsi que Jésus-Christ est entré à Jérusalem. Le Roi des rois était sur un âne qui avait été détaché des liens de ce monde. Il était sur l’âne pour entrer dans la ville par humilité. Le Seigneur est le Roi des Cieux, mais Il est entré à Jérusalem sur un simple âne. Dans la Bible, les ânes représentent les descendants d’Adam qui ne sont pas nés de nouveau. Les premiers hommes et femme, Adam et Eve, n’ont pas cru en la Parole de Dieu et ont désobéi par entêtement. Dieu les décrit comme des ânes. Quelqu’un qui a le cou raide et est borné est appelé un âne.
Qui devient ouvrier devant Dieu. Même si nous sommes bornés comme des ânes, Dieu fait de nous qui sommes nés de nouveau Ses ouvriers. Alors que c’est un âne que Jésus monte, c’est un âne spécial qui a été libéré du monde. Il est écrit: “Tu rachèteras avec un agneau tout premier-né de l’âne; et, si tu ne le rachètes pas, tu lui briseras la nuque. Tu rachèteras aussi tout premier-né de l’homme parmi tes fils” (Exode 13:13). Nous tous, sans exception, devons être mis à mort à cause de nos péchés. Mais, en croyant en la propitiation de l’Agneau de Dieu, nous sommes nés de nouveau et rachetés de tous nos péchés. Ces ânes, ayant reçu la rémission des péchés, sont le peuple de Dieu. Même si nous sommes descendants d’Adam, et même si nous étions destinés à mourir à cause de nos péchés, ceux d’entre nous qui ont reçu la rédemption par Jésus-Christ et obtenu la rémission de leurs péchés sont utilisés par Dieu. C’est en utilisant ces gens que Dieu accomplit Sa volonté.
Si un âne est attaché par une corde à un poteau dans le sol, comment cet âne peut-il servir? Peu importe combien veut être utile cet âne, s’il est attaché au sol, il ne peut pas être utilisé. De même, ceux qui ont été sauvés et sont utilisés par le Seigneur sont ceux qui ont été détachés ou libérés du monde. Seuls ceux qui ont été détachés du monde sont utilisés par Dieu comme Ses instruments précieux. Dieu ne peut pas utiliser ceux qui s’inquiètent de la nourriture, de la boisson, du vêtement, et des choses matérielles. Jésus dit: “vous trouverez aussitôt une ânesse attachée, et un ânon avec elle; détachez-les, et amenez-les-moi. Si quelqu’un vous dit quelque chose, vous répondrez: Le Seigneur en a besoin.”
Dieu détache les liens qui nous attachent au monde puis nous sauve. Donc ceux qui sont utilisés par Dieu sont ceux qui ont été détachés de la terre. Parmi ceux qui sont sauvés, certains peuvent devenir ouvriers de Dieu, alors que d’autres ne le peuvent pas. Il y a de jeunes croyants que Dieu ne peut pas utiliser selon le désir de Son cœur, puis il y a ceux que Dieu peut utiliser pour faire Son œuvre. Quelqu’un qui ne peut pas devenir ouvrier devant Dieu est quelqu’un qui est encore attaché au monde. Dieu ne peut pas utiliser ces gens. Il ne peut pas utiliser des gens qui sont toujours attachés aux plaisirs matériels de ce monde. Quand Jésus a ressuscité Lazare d’entre les morts, Il a dit: “Déliez-le et laissez-le aller” (Jean 11:44). Lazare était enveloppé dans des linges quand il a été mis dans la tombe. Quand le Seigneur l’a appelé et a dit: “Lazare, sors du tombeau”, il est sorti enveloppé de linges. Voyant cela, notre Seigneur a dit: “Déliez-le et laissez-le aller.” La résurrection de Lazare d’entre les morts signifie son salut – signifiant que même s’il était lié par ses péchés et destiné à l’enfer, il a été sauvé de l’enfer, de la destruction, et du péché pour vivre à nouveau. Mais il avait toujours beaucoup de choses qui le liaient encore aux choses terrestres. 
“Déliez-le et laissez-le aller.” Dieu détache les liens à travers Ses serviteurs. Donc Ses serviteurs sont ceux qui délient les gens des liens qui les attachent au monde. Notre Seigneur Lui-même ne les détache pas personnellement, mais Il les délie à travers Ses serviteurs. L’âne ici était aussi attaché au monde. Un poteau était planté au sol et l’âne était attaché par une corde à ce poteau. Cela se faisait ainsi habituellement. L’âne travaille pour son maître. Il fait tout ce que son maître lui dit de faire. Il y a longtemps, quand il n’y avait pas de voitures, les ânes étaient des moyens de transport. Tout comme l’âne est un ouvrier pour son maître, nous sommes aussi ouvriers de Dieu une fois que nous sommes nés de nouveau.
Nous recevons la rémission des péchés et sommes nés de nouveau en croyant en l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Une fois que nous sommes nés de nouveau, nous sommes qualifiés pour être ouvriers de Dieu. Cependant, si nous sommes encore attachés au monde, Dieu ne peut pas nous utiliser comme Ses ouvriers. Les liens qui nous attachent au monde doivent vraiment être brisés. C’est seulement quand nous sommes détachés du monde que le Seigneur peut monter sur nous pour entrer à Jérusalem avec nous. Si nous sommes toujours liés au monde même après avoir reçu le salut, comment Dieu peut-il nous utiliser pour Son œuvre?
Combien de liens avez-vous qui vous lient? Vous pouvez être lié à vos fréquentations, à vos attachements émotionnels, à la puissance, à vos besoins basiques, et même à vous-même. Mais tous ces liens doivent être défaits avant que vous ne puissiez être utilisés par Dieu. Dieu utilise ceux qui ont été détachés du monde et d’eux-mêmes après avoir été sauvés. Dieu utilise ceux qui vivent par la foi et disent: “Je crois que Dieu pourvoir à mes besoins. Maintenant que je suis libéré du monde, Dieu prendra soin de moi.” C’est parce que nous ne vivons pas par des efforts humains. Ceux qui sont utilisés par Dieu sont ceux qui ne sont pas attachés au monde, mais qui sont conduits par Lui et attachés à Dieu plutôt. Dieu est glorifié à travers ces gens.
L’âne mentionné dans le passage des Écritures d’aujourd’hui nous désigne. Comme je viens de le mentionner, il est écrit en Exode: “Tu rachèteras avec un agneau tout premier-né de l’âne; et, si tu ne le rachètes pas, tu lui briseras la nuque” (Exode 13:13). Tout premier-né de l’âne devait mourir. Pour sauver cet âne, il devait être racheté par un agneau. Cela signifie que si un agneau était tué et offert à Dieu à la place de l’âne, alors cet âne ne devait pas être mis à mort. Quand un âne était né, ne pas le tuer nécessitait un animal sacrifié. Pourquoi Dieu n’aimait-Il pas les ânes? Il ne les aime pas parce qu’ils sont bornés. Les ânes nouveaux nés étaient tués, et ils étaient tués d’une façon spécifique; en leur brisant la nuque.
La plupart des animaux herbivores peuvent se lever et courir dès leur naissance. Dieu avait commandé aux Israélites de tuer les ânes nouveau-nés dès le moment de leur naissance en brisant leur nuque. Pourquoi? Les ânes nouveau-nés sont comme Satan, et s’opposent à Dieu. Les ânes n’écoutent même pas quand on leur dit ce qui est bon pour eux. C’est pour cela que Dieu a dit qu’ils doivent être tués. Ce que Dieu déteste le plus c’est quand les gens désobéissent à Sa Parole et n’y croient pas. Donc Dieu dit que les ânes nouveau-nés doivent être tués. Puisque la Bible montre fréquemment la volonté de Dieu à la manière de principes représentatifs, le mot “âne nouveau-né” signifie “tout âne”. Donc l’âne nouveau-né signifie chacun des hommes.
Tous ceux qui sont nés comme descendants d’Adam sont des ânes. Les gens sont bornés et n’écoutent pas la Parole de Dieu. Quand on leur dit: “Vous êtes un pécheur. Vous êtes un tas de péché”, ils disent: “Pourquoi suis-je un tas de péché?” Quand on leur dit: “Vous mourrez si vous enfreignez Ma loi”, ils disent: “Non, je ne le pense pas.” Ils objectent à tout ce que Dieu leur dit. Quand Dieu dit: “Cela devrait se faire ainsi”, ils disent: “Je pense qu’il serait mieux de le faire comme cela.” Ils sont complètement opposés à la volonté de Dieu. Quand on leur dit: “Allez dans cette direction”, ils disent: “Non, j’irai dans cette direction plutôt”. Ils sont comme des ânes qui font le contraire de ce qu’on leur dit. Un âne ne vous suivra jamais si vous vous tenez devant lui et essayez de le tirer vers vous. Pour faire avancer un âne, vous devez vous mettre derrière lui et lui donner un coup. C’est seulement quand vous sortez un bâton que l’âne vous obéit.
Mes chers croyants, nous sommes tous des ânes. Nous sommes nés comme des ânes par naissance. Pour être sauvés, nous avons besoin d’un sacrifice d’expiation. Les animaux que Dieu préparait comme sacrifices d’expiation sont des agneaux et des boucs. Pour être sauvés, nous avons besoin d’un agneau. Nous pouvons vivre seulement si un agneau porte nos péchés et meurt à notre place. Le Livre du Lévitique parle de la façon dont nous commettons beaucoup de péchés quand nous vivons dans ce monde, et combien d’erreurs nous faisons dans nos vies. Regardons à Lévitique ici.
Lévitique 14:33-47 dit: “L’Éternel parla à Moïse et à Aaron, et dit: Lorsque vous serez entrés dans le pays de Canaan, dont je vous donne la possession; si je mets une plaie de lèpre sur une maison du pays que vous posséderez, celui à qui appartiendra la maison ira le déclarer au sacrificateur, et dira: J’aperçois comme une plaie dans ma maison. Le sacrificateur, avant d’y entrer pour examiner la plaie, ordonnera qu’on vide la maison, afin que tout ce qui y est ne devienne pas impur. Après cela, le sacrificateur entrera pour examiner la maison. Le sacrificateur examinera la plaie. S’il voit qu’elle offre sur les murs de la maison des cavités verdâtres ou rougeâtres, paraissant plus enfoncées que le mur, il sortira de la maison, et, quand il sera à la porte, il fera fermer la maison pour sept jours. Le sacrificateur y retournera le septième jour. S’il voit que la plaie s’est étendue sur les murs de la maison, il ordonnera qu’on ôte les pierres attaquées de la plaie, et qu’on les jette hors de la ville, dans un lieu impur. Il fera râcler tout l’intérieur de la maison; et l’on jettera hors de la ville, dans un lieu impur, la poussière qu’on aura râclée. On prendra d’autres pierres, que l’on mettra à la place des premières; et l’on prendra d’autre mortier, pour recrépir la maison. Si la plaie revient et fait éruption dans la maison, après qu’on a ôté les pierres, râclé et recrépi la maison, le sacrificateur y retournera. S’il voit que la plaie s’est étendue dans la maison, c’est une lèpre invétérée dans la maison: elle est impure. On abattra la maison, les pierres, le bois, et tout le mortier de la maison; et l’on portera ces choses hors de la ville dans un lieu impur. Celui qui sera entré dans la maison pendant tout le temps qu’elle était fermée sera impur jusqu’au soir. Celui qui aura couché dans la maison lavera ses vêtements. Celui qui aura mangé dans la maison lavera aussi ses vêtements.”
Le passage ici décrit la règle concernant la lèpre. Cela souligne ce que l’on devait faire quand la lèpre se déclarait dans une maison israélite. Quand quelqu’un avait la lèpre, la maladie pouvait facilement se diffuser à toute la maison. La maison entière pouvait être infectée par la lèpre. Quand la plaie de la lèpre arrivait dans une maison, le propriétaire de la maison devait venir en parler à un sacrificateur. Le sacrificateur devait aller dans la maison et l’examiner. Une fois qu’il déterminait qu’il y avait la lèpre, il disait aux habitants de racler les pierres et de jeter la poussière dans un lieu impur en dehors de la ville. Les murs de toute la maison étaient alors raclés. Les déchets des murs étaient alors jetés dans un lieu hors de la ville où les choses impures étaient jetées. La maison ici fait référence à nous, les êtres humains.
La Bible utilise tout pour parler de la rémission des péchés. C’est le seul livre qui parle du salut. Il n’y absolument aucun moyen de recevoir la rémission des péchés avec un autre livre; ni de connaître le mystère du salut. La Bible seule parle de cela. C’est seulement par la Parole de Dieu que nous connaissons le salut. Quand la lèpre se manifestait dans une maison israélite, tous les murs devaient être raclés, et les déchets étaient récupérés pour être jetés dans un lieu où les choses impures étaient jetées. Toute pierre impure devait être retirée et jetée. La maison ici désigne les gens. En d’autres termes, quiconque a des péchés dans son cœur doit être purifié.
Comme cette maison, combien d’impuretés ont les gens? Combien d’erreurs les gens font-ils et combien de péchés commettent-ils durant toute la durée de leur vie? Ce n’est pas que toute la maison soit impure. Un certain endroit peut être contaminé, mais tout le reste peut être bon. En ce temps-là, les maisons bâties pouvaient être concernées par cela. Même certaines maisons bâties en ciment sont comme cela. La moisissure apparaît quand il y a trop d’humidité dans la maison. Pour les gens, c’est comme l’infection de la lèpre. C’est très impur. Quand vous marchez dans une cave pleine d’humidité, vous pouvez souvent voir de la moisissure pousser le long des murs.
Nous commettons tous des péchés dans notre vie, peu importe combien nous essayons de mener une vie juste. Quelqu’un bâtit une maison pour y vivre une vie droite. Bien que la maison soit d’abord pure, alors que le temps passe, la maison tombe sous la plaie de la lèpre. Les gens nés dans ce monde essaient de ne pas commettre le péché et de vivre une vie vertueuse. Mais comment quelqu’un peut-il ne pas commettre le péché? Tout le monde commet le péché. Dieu a commandé aux israélites que lorsque la plaie de la lèpre apparaisse dans une maison, tous les murs infectés devaient être raclés et la poussière devait être jetée. De la même façon, nous souffrons aussi de la lèpre de nos péchés que nous commettons durant toute notre vie. Dieu nous a commandé de la racler et la rejeter. Le péché est impur. 
Tout le monde commet des péchés. Dieu regarde dans le cœur d’une personne, voit le péché, et la juge comme impure. Il dit ensuite de les racler et les rejeter. Quand une maison avait la plaie de la lèpre, selon la loi de Dieu, tout le monde qui la visitait pendant la période de la plaie était aussi impur. Donc Il commanda que tous les murs de la maison soient raclés. Un sacrificateur devait venir vers le lieu infecté, en faire enlever les parties infectées, et les faire jeter hors de la ville. Si le sacrificateur voyait que la lèpre était à nouveau là après cela, alors toute la maison devait être détruite. Toutes les parties et les pierres de la maison devaient être enlevées et jetées dans un lieu où les choses impures étaient jetées.
Cela parle de votre vie et la mienne. Cela parle de tous nos frères et sœurs, et toute personne dans ce monde. Dieu a établi ces règles comme un symbole pour les humains. C’est impossible pour nous de ne pas commettre le péché durant notre vie. Nous commettons tous des péchés, et nous devons les rejeter loin de nous. Que ce passe-t-il si nous commettons le même péché encore et encore même après l’avoir rejeté? Que devrions-nous faire si nos péchés sont exposés une fois de plus après que le Seigneur les ait enlevés? Dieu dit que si le même péché est à nouveau exposé, et que nous continuons de le commettre à répétition, cette maison doit être détruite, effondrée, et toutes ses parties doivent être ramassées et jetées dans un lieu où les choses impures sont jetées. 
Nous avons tous tendance à commettre le même péché encore et encore. C’est la nature humaine de commettre le péché à répétition. Nous ne sommes pas différents de cette maison impure. Les gens commettent les mêmes péchés à répétition encore et encore. Cela étant, nous devrions être rejetés dans un lieu impur et brûlés par le feu. C’est pour cela que la Bible dit: “Le salaire du péché c’est la mort.” Les israélites démontaient les murs impurs et jetaient les déchets, mais si la plaie lépreuse de la maison continuait après cela, alors la maison était détruire et tout était jeté dans un lieu où l’on jetait les choses impures. Si les humains continuent de commettre le péché, ils seront jetés dans le lieu impur et brûlés.
Tout le monde est né pécheur. Tout le monde est né comme un âne borné. Vous et moi sommes nés avec un cou raide, et même s’il peut sembler que nous obéissions à Dieu, nous ne Lui obéissons pas du tout en réalité. Tous les gens qui continuent de désobéir à Dieu doivent être détruits. Ils doivent être jetés en enfer.
Pour éviter l’enfer, il ne suffit pas que le Seigneur seul ait pris tous les péchés que nous avons commis jusqu’alors. Même si nous sommes conscients du fait que nous ne devons pas pécher, nous commettons les mêmes péchés encore et encore. Selon la Loi du Seigneur, nous devons tous être démolis. Le Seigneur est venu sur cette terre pour expier tous nos péchés pour toujours. 
Ce que Dieu voit en nous Le force à nous jeter en enfer sans exception. Nous méritons tous d’être jetés en enfer. Nous ne sommes rien de plus que des ânes. Nos nuques devraient être brisées et nous devrions être mis à mort. Du point de vue de Dieu, nous méritons tous d’avoir la nuque brisée pour être si bornés.
Cependant, par amour pour nous, Jésus a ouvert une route nouvelle et vivante pour nous (Hébreux 10:20). Nous devons d’abord réaliser que Jésus est devenu la propitiation pour l’expiation. Ici Dieu dit: “enlevez les déchets impurs et jetés-les dans un lieu où les choses impures sont jetées.” Jésus-Christ est devenu notre sacrifice d’expiation pour tous nos péchés. Jésus est notre propitiation.
Cela signifie que Jésus, comme un sac à déchets, a pris sur Lui tous nos péchés, et est devenu un dépôt de choses impures. En d’autres termes, même si Jésus était absolument pur, Il a pris tous nos péchés, a porté toutes nos impuretés, et a été condamné à notre place. Jésus a porté tous nos péchés et a pris toutes nos impuretés par Son baptême et Sa mort à la Croix.
C’est ainsi que Jésus est devenu notre propitiation. Il est venu sur la terre pour nous sauver vous et moi du péché. Nous sommes tous des ânes bornés qui n’écoutent pas la Parole de Dieu et n’y croient pas, et désobéissent avec entêtement. Jésus, l’agneau de Dieu, qui était sans aucun péché, est mort à notre place. C’est ainsi que nous, bornés, comme des ânes, avons pu éviter la mort, et c’est ainsi que nous pouvons maintenant être utilisés par Dieu et Ses instruments précieux.
Nous avons tous besoin de saisir ce qui est entendu ici par la maison qui est détruite à cause de la lèpre mentionnée dans le Lévitique. La maison frappée de lèpre désigne les humains. Elle désigne nos vies. Si votre maison est frappée par la lèpre, vous devez nettoyer la maison, enlever tout ce qui est étranger et moisi, et le rejeter. Cela serait bien que la moisissure ne revienne pas, mais si votre maison a trop d’humidité, elle reviendra inévitablement. Si cela se répète, la maison entière devrait être détruite. 
Nous sommes nés pécheurs. Nous sommes descendants d’Adam. Adam et Eve sont les ancêtres de l’humanité. Mais ils ont été trompés par Satan et le péché est entré dans leur cœur. Une fois qu’ils ont désobéi à la Parole de Dieu, ils ont commencé à écouter les paroles du diable. De plus en plus ils ont rejeté la Parole de Dieu. Si la moisissure ne revient pas après qu’elle ait été enlevée, les gens peuvent vivre dans la maison. Mais si la moisissure revient même après qu’on l’ait enlevée, la maison doit être démolie. Il serait juste que Dieu enlève seulement les péchés que nous avons commis jusqu’à maintenant si nous n’en commettions plus d’autres ensuite. Mais pouvons-nous le faire? Commettons-nous des péchés une seule fois pour ne plus en commettre ensuite? Quelqu’un peut-il faire cela? Quelqu’un est-il capable de ne pas commettre le péché à répétition durant toute sa vie? Personne ne peut le faire. C’est la nature humaine de commettre le péché encore et encore jusqu’à ce que nous mourions. Nous ne sommes rien de plus que des ânes. Nous désobéissons et n’écoutons pas Dieu durant toute notre vie entière.
Ne devrions-nous pas être détruits par Dieu, comme la maison lépreuse était détruite? Nous devons être détruits jusqu’à la fondation. Les israélites n’enlevaient-ils pas toutes les choses impures des murs pour les jeter dans un lieu impur hors de la ville? Quand une maison est détruite, où vont les débris? Les jette-t-on à la poubelle? On le jette dans une décharge. Nous méritons tous d’être jetés en enfer et rejetés par Dieu. Nous ne pouvons que commettre le péché, et nous commettons le péché encore et encore.
En dépit de cela, Jésus est devenu notre propitiation pour que Dieu nous sauve. Ce n’est pas seulement un agneau sacrificiel qui est mort; c’est le Fils de Dieu, le Créateur vivant Lui-même, qui est venu comme Sauveur de l’humanité. Jésus s’est sacrifié pour sauver des êtres semblables à des ânes pour que la maison ne soit pas démolie, mais épargnée, et Jésus a pris toute la lèpre des humains, tous les péchés sur Lui-même, et a versé Son sang à la Croix pour prendre la condamnation des péchés. A cause de cela, vous et moi avons été libérés par la foi. La Bible dit que ces maisons désignent les humains (1 Corinthiens 3:9).
Chers croyants, la rémission des péchés n’a pas de prix. Si une maison est infectée continuellement, personne ne peut y vivre peu importe combien elle peut être belle. Pourquoi? Tôt ou tard, quiconque vit ici sera infecté par la maladie. Un lépreux peut être en parfaite santé à l’exception d’une petite partie de son corps. Mais cela suffit à l’appeler lépreux. Peu importe combien cette personne peut être intelligente ou riche, les gens ne l’appellent pas intelligent ou riche. Ils l’appellent lépreux. 
Il y a longtemps, l’un de mes amis a eu la lèpre. Je ne le réalisais pas à ce moment-là. Il était suffisamment peu attirant avant d’avoir la lèpre, il avait toujours des boutons. Puisque j’avais aussi eu souvent des maladies de la peau comme des furoncles ou la teigne, je pensais qu’il avait une maladie de la peau courante comme moi. Il était un jeune homme brillant et agréable. Sa famille était assez riche aussi. Il avait l’habitude de me donner des choses lorsque je visitais sa maison pour jouer avec lui. Mais pour une raison, personne d’autre ne venait chez lui.
Alors que le temps passait, lorsque j’ai grandi, j’ai finalement réalisé que cet enfant souffrait de la lèpre. J’allais souvent chez lui, puisqu’à l’époque j’étais trop jeune pour savoir tout cela. Mais un jour sa famille a déménagé. C’était longtemps avant que je ne réalise qu’il était lépreux. Il avait tout le temps des plaies, et ces plaies ne partaient pas. Quand j’avais des furoncles, je pouvais m’en débarrasser assez facilement avec des remèdes faits maison. Mais il avait toujours des boutons sur le visage et le corps toute l’année, et ils ne partaient jamais. Il souffrait de la lèpre. Peu importait combien sa famille était riche; il était toujours un lépreux évité par les autres.
La Bible parle aussi du Général Naaman, un lépreux. Le Général Naaman était le commandant de l’armée de Syrie. Il était le héros le plus important qui avait sauvé sa nation. Mais la Bible dit: “il était lépreux”. Il était le plus souvent appelé “Naaman le lépreux” plutôt que “Naaman le commandant.” La lèpre désigne le péché de l’humanité. Peu importe combien quelqu’un peut essayer de vivre une vie saine, il ne peut que commettre le péché. Peu importe combien quelqu’un peut être éduqué, riche, droit moralement, et décent, s’il a du péché, alors il est un pécheur devant Dieu. 
Ce genre de personne sera envoyé en enfer à moins de recevoir la rémission des péchés. Peu importe combien il a pu jouir du luxe et de l’extravagance dans ce monde. Peu importe aussi combien il est brillant et combien il a été diplômé comme premier de sa classe. S’il a du péché dans son cœur, alors il est un lépreux. Son intelligence et sa richesse sont inutiles. Elles ne lui servent à rien. Si elles sont utilisées, elles seront jetées dans un lieu où les choses impures sont jetées. Ce lieu où les choses impures sont jetées c’est l’enfer. Comme les gens jettent leurs déchets à la poubelle, nos péchés doivent être jetés dans un lieu où les choses impures sont jetées. Ce lieu où les déchets sont brûlés, où les choses impures sont jetées, c’est l’enfer. Quiconque a du péché sera jeté en enfer.
Quand une maison était infectée, un sacrificateur l’examinait. Si le sacrificateur déterminait que la maison était lépreuse, alors ses murs étaient raclés Toute la poussière infectée était raclée et jetée. Quand le sacrificateur revenait à la maison, la lèpre avait parfois à nouveau éclaté avec de la moisissure qui se répandait partout. Cette maison devait alors être détruite. La même chose s’applique à l’humanité. Nés comme descendants d’Adam, nous commettons tous le péché. Nous pouvons ne pas avoir commis beaucoup de péchés quand nous étions jeunes, mais nous devenons tous des experts du péché une fois que nous grandissons. Même si les gens apprennent à vivre vertueusement, ils commettent des péchés. Quand vous commettez le péché, votre cœur peut se sentir mieux après que vous ayez fait une réparation en faisant des prières de repentance. Vous pouvez penser que ce péché exposé peut être géré par des remèdes religieux.
Quand les gens font de bonnes œuvres, font des prières de repentance, pratiquent le renoncement à soi, et tourmentent leur propre corps, ils pensent que leur esprit peut être guéri de la culpabilité comme compensation. Mais que se passe-t-il quand ils commettent à nouveau le péché après cela? Que ferez-vous si vous commettez le même péché encore et encore, et que votre lèpre soit encore plus exposée qu’auparavant? Si tous les murs d’une maison continuent de moisir dans toutes les directions, alors cette maison doit être détruite. Que devrions-nous faire quand nos péchés continuent de se manifester comme cela et que nous continuons de commettre le péché? Le pardon qui est obtenu par la religion est inutile et sera rejeté. Ceux qui trouvent refuge dans la religion seront jetés dans le lieu où les choses impures sont jetées. Ils sont destinés à l’enfer avec leurs péchés.
Mes chers croyants, vous et moi sommes des gens impurs. Nous sommes des ânes. Combien faisons-nous les choses qu’on nous a dit de ne pas faire? Ne commettons-nous jamais de nouveau le péché, une fois que nous avons reçu la rémission des péchés? Non, nous commettons le péché. Les gens cessent-ils de boire juste parce qu’on leur dit de ne pas boire? Non, ils boivent toujours. La pensée humaine est telle que lorsqu’on nous dit de ne pas manger quelque chose, nous voulons encore plus le manger.
Si votre mari devait boire beaucoup, il y a un moyen rapide qu’il cesse de boire. Si votre mari est ivre et devient fou, préparez quelques bouteilles de plus. Quand votre mari rentre ivre à la maison, donnez-lui encore à boire. Ouvrez sa bouche et versez à boire dans sa gorge. Laissez-le dormir un peu puis donnez-lui quelque chose à grignoter. Puis faites-le boire à nouveau “ouvre la bouche”. Puis donnez-lui encore à grignoter, et après une petite pause, recommencez à le faire boire. Faites-le encore et encore. “Bois encore. Tu aimes boire, n’est-ce pas?” Faites-le encore boire.
Il y a longtemps, quand mes amis s’enivraient et se moquaient de moi, je leur préparais des boissons et les invitais chez moi pour boire toute la nuit. “Buvez jusqu’à satiété! Puisque vous aimez tant les liqueurs, et puisque c’est tout ce que vous voulez pour votre vie, voici toute la liqueur que vous voulez.” Je les faisais boire. Une fois que les gens étaient ivres, ils ne se remettaient pas si facilement à boire. C’est simplement la nature humaine qui fait que les gens aiment faire ce qu’ils ne sont pas supposés faire.
La Bible nous dit de ne pas commettre de meurtre, d’adultère, de vol et d’autres choses. Mais tôt ou tard, tout le monde fait ce qu’on lui dit de ne pas faire. Nous commettons le péché encore et encore. Pensez-y. Ne commettons-nous aucun péché durant toute notre vie? Non, nous continuons de commettre des péchés jusqu’au jour de notre mort. Quand un sacrificateur découvrait que la plaie de la lèpre se manifestait à nouveau, même après avoir raclé les murs infectés une fois et avoir jeté la poussière, cette maison était détruite.
Si le Seigneur avait expié nos péchés seulement à un certain moment dans le temps, ce serait très bien si nous ne commettions plus jamais de péché à partir de là. Mais commettons-nous réellement le péché seulement jusqu’à ce point? Non, nous péchons tous les jours. Nous péchons encore jusqu’au jour de notre mort. Si nous étions une maison, resterait-il un endroit pur? La porte resterait-elle pure? Les murs seraient-ils purs? Le plafond serait-il pur? Si le plafond était notre tête, les murs étaient nos membres, et la porte était nos ventres, quelque chose serait-il intact? La maison ne serait-elle pas infectée par la lèpre de partout? Ne serait-elle pas complètement souillée, pleine d’humidité et de moisissure? Qui vivrait dans une maison pareille? Elle serait détruite à la fin. 
Mes chers croyants, qu’est-ce que cela signifie que vous et moi ayons reçu la rémission des péchés? Jésus est devenu notre dépôt de choses impures. Il a pris Lui-même toutes nos impuretés, a pris tous nos péchés, est devenu notre sacrifice de rédemption, et a versé Son sang pour être condamné à notre place. Nous devons être reconnaissants pour ces choses. Quand vous et moi nous examinons nous-mêmes, nous voyons que nous allons commettre le péché jusqu’au jour de notre mort, et serons jetés en enfer. Tout comme la maison lépreuse était détruite, nous ne pouvons que commettre le péché et être jetés en enfer par Dieu.
Cependant, Jésus a pris sur Lui tous nos péchés et impuretés, et Il est mort à notre place. Pour sauver un âne, un agneau innocent était tué. Combien un agneau est-il docile? Le poil d’un agneau est très blanc, l’agneau est doux, et docile; mais, il est tué? C’est pour sauver cet affreux âne. En d’autres termes, Jésus a été condamné à notre place pour sauver des gens indignes comme nous, pour sauver tous les pécheurs du monde, et pour nous sauver, nous lépreux. Nous sommes heureux et devrions être reconnaissants à cause de Jésus. N’êtes-vous pas d’accord?
Nous avons reçu la rémission de nos péchés. Mais malgré cela, n’avons-nous pas toujours des manquements? Bien sûr que oui. Quand une maison est infectée par la lèpre, ses symptômes sont clairement révélés. De la même façon, nos limites sont exposées, et c’est pour cela que nous étions des maisons lépreuses qui devaient être détruites. C’est pour cela que nous sommes des gens qui devaient être jetés en enfer. Mais puisque notre Seigneur a pris sur Lui toutes nos impuretés, et a été condamné à notre place, vous et moi avons été sauvés par la foi à cause du Seigneur Jésus-Christ.
Combien est-ce heureux? Si Jésus avait seulement enlevé nos péchés jusqu’à un certain moment dans le temps, ou juste notre péché originel, alors nous serions à nouveau destinés à l’enfer au moment où nous commettons à nouveau le péché. Tout comme Dieu a dit que si une maison qui est assainie a de nouveau la lèpre doit être détruite, nous devons être détruits. Comme le salaire du péché c’est la mort, nous sommes inévitablement liés à l’enfer. Mais Jésus nous a entièrement guéris de tous ces péchés. Où Dieu a-t-Il jeté tous nos péchés? Ne les a-t-Il pas jetés sur Jésus? Jésus est-Il alors impur? Si Jésus est le lieu où les choses impures sont jetées, cela signifie-t-il alors que Jésus Lui-même soit alors impur? Non, pas du tout. Jésus est parfaitement pur, sans aucun péché du tout. Il a porté nos impuretés pour nous sauver. Même si Jésus est pur, Il a porté nos impuretés pour nous sauver et a été condamné à notre place. C’est ainsi que nous sommes sauvés et ressuscités. C’est parce que Jésus s’est sacrifié Lui-même que nous avons été remis de nos péchés et ramenés à la vie.
Combien de péchés commettons-nous, vous et moi? Nous commettons d’innombrables péchés durant toute notre vie. Même après avoir reçu la rémission de nos péchés, nous péchons de nouveau. C’est pour cela que Jésus est devenu notre propitiation. Il est devenu notre sacrifice d’expiation. Il est mort à notre place. Jésus, l’Agneau de Dieu, a été sacrifié à notre place. Il a pris sur Lui toutes nos impuretés, et Il a été condamné pour mourir à notre place. Puisque Jésus a porté notre condamnation, nous avons été sauvés. Il est écrit: “Mais il était blessé pour nos péchés, Brisé pour nos iniquités; Le châtiment qui nous donne la paix est tombé sur lui, Et c’est par ses meurtrissures que nous sommes guéris” (Esaïe 53:5). Jésus a accompli le salut pour nous, les humains impurs. C’est parce que Jésus a pris toutes les impuretés de l’humanité et a payé le salaire du péché que nous sommes sauvés. C’est ainsi que nous sommes devenus des personnes utilisées par Dieu. N’êtes-vous pas d’accord?
Ceux qui ont trop de leur propre justice disent: “Je suis différent. Je peux éviter de pécher à répétition.” Mais en quoi sont-ils différents? Quand une maison est frappée par la plaie de la lèpre une fois, la plaie de revient-elle pas une fois de plus? Une fois que la moisissure commence quelque part à cause de trop d’humidité, elle reviendra inévitablement après avoir été raclée. Il en va de même du péché. Une fois que nos corps sont touchés par le péché, nous commettons inévitablement le péché encore et encore. C’est parce que tout le monde est né comme descendant d’Adam. Puisqu’Adam est tombé dans le péché, nous tous qui sommes nés comme ses descendants avons hérité le péché et continuons de commettre le péché à répétition durant toute notre vie. C’est la nature humaine.
Si nous recevons la rémission de nos péchés, ne commettons-nous plus aucun péché? Y a-t-il quelqu’un qui ne pèche pas? Combien sommes-nous insuffisants? La Bible parle de la plaie lépreuse d’une maison. Mais cela nous désigne en tant qu’individus. Combien sommes-nous insuffisants comme individus devant Dieu? Combien sommes-nous faibles? Combien de défauts avez-vous? Il n’y a pas de fin à nos défauts. Nous exposons nos défauts et nous sommes toujours insuffisants. Nous avons tant de défauts. Mais Jésus a pris sur Lui toutes nos insuffisances et tous nos péchés. Où Jésus les a-t-Il portés? Il les a pris au Jourdain, en étant baptisé par Jean-Baptiste.
Les choses impures sont jetées à la décharge. Le feu y est mis pour les brûler. La loi de Dieu dit: “le salaire du péché c’est la mort.” Si nous avons des péchés, nous devons être condamnés et jetés dans l’enfer ardent. Cependant, Jésus a pris toutes nos impuretés et a été condamné à notre place. En d’autres termes, Il a pris tous nos péchés et est mort à notre place. C’est ainsi que nous pouvons être purifiés. Et c’est ainsi que Dieu a accompli Sa loi qui déclare que le salaire du péché c’est la mort. C’est parce que Jésus a porté nos péchés et est mort à notre place que nous avons maintenant reçu la rémission de nos péchés et obtenu la vie éternelle en Christ Jésus.
Le don de Dieu c’est la vie éternelle. Le don qui est en Christ Jésus se trouve maintenant en ceux qui sont nés de nouveau d’eau et d’Esprit, et ce don est la vie éternelle. En croyant en Jésus, nous avons été sauvés. Jésus est devenu notre sacrifice d’expiation. Il est mort à votre place et la mienne. Ce n’était pas seulement un agneau qui est mort, mais Jésus Lui-même, Dieu en chair, est mort pour nous. C’est pour cela que nos péchés peuvent être remis pour l’éternité. Notre propitiation c’est Jésus qui a expié tous nos péchés. Croyez-vous cela? Nous donnons gloire au Seigneur qui nous a sauvés de tous nos péchés. Nous croyons en Dieu. Nous Lui donnons toute notre louange.
Nous, êtres semblables à des ânes, avons été sauvés à cause de l’Agneau sacrifié. C’est à cause de Jésus que nous pécheurs avons été sauvés. Il a porté tous nos péchés au Jourdain, et Il a été condamné à mort à notre place. Jésus a porté tous nos péchés que nous commettons durant toute notre vie. Il a été condamné à notre place en versant Son sang et mourant à la Croix. C’est ainsi que nous avons été remis de tous nos péchés.
Nous avons tous reçu la rémission des péchés de cette façon. Mais qui parmi nous devient serviteur de Dieu? En Matthieu chapitre 21, qui devient ouvrier devant Dieu? Quel genre de personnes peuvent devenir disciples de Jésus? Ce sont celles qui ne sont pas liés au monde. Vous pouvez devenir un disciple de Jésus seulement si vous n’êtes pas lié par le monde.
Jésus veut utiliser les ânes qu’Il a désignés. Qui ces ânes représentent-ils? C’est vous et moi. Jésus n’était jamais monté sur un âne auparavant. Mais quand Il est entré à Jérusalem, il a utilisé cet âne. Quand un roi entre, il doit monter quelque chose. Puisque Jésus était humble, Il est monté sur un âne. Dieu utilise des gens insuffisants comme nous. Il veut travailler avec les êtres humains qui sont des ânes. Même si nous sommes effectivement insuffisants, puisque nous avons reçu la rémission de nos péchés, Dieu utilise des gens comme nous.
Mes chers croyants, si vous, ânes, voulez être utilisés par le Seigneur après avoir reçu la rémission de vos péchés de Dieu, vous devez être détachés de la terre. Si nous sommes complètement attachés au monde, Dieu ne pourrait pas nous utiliser même s’Il le voulait. Si vous et moi sommes attachés à ce monde, Dieu ne peut pas nous utiliser même s’Il veut nous utiliser. La première condition pour que quelqu’un soit utilisé par Dieu est d’être détaché du monde. Seuls les ânes et ânons qui sont détachés peuvent être bénis en étant utilisés par Jésus qui nous a sauvés. Comprenez-vous cela? Vous ne pouvez pas être utilisés si vous êtes attaché au monde. Si Dieu veut utiliser quelqu’un, et s’il y a trop de liens qui l’attachent au monde, Il dit: “Il y a tant de poteaux qui t’attachent que je ne peux pas t’utiliser. Je dois t’abandonner là.” Cependant, s’il n’est pas attaché au monde, même s’il est insuffisant, il peut être utilisé par Dieu, et Dieu peut lui confier différentes tâches.
Il y a deux genres de personnes qui ont reçu la rémission des péchés: celles qui sont utilisées par Dieu, et celles qui ne sont pas utilisées par Dieu. Certaines personnes restent juste dans l’église sans rien faire, même après être nées de nouveau. Celles qui ne sont pas attachées au monde peuvent devenir de vrais ouvriers de Dieu. Si nous ne sommes pas attachés au monde, Dieu nous prendra et nous utilisera. Si nous voulons être libérés des liens qui nous attachent au monde, nous devons écouter la Parole de Jésus.
C’est alors seulement que nous pouvons être libérés des liens. Tout comme Jésus dit aux disciples: “Allez, déliez l’âne et amenez-le moi. Si quelqu’un dit quelque chose, dites-lui que le Seigneur en a besoin”, Dieu nous détache de cette terre pour nous utiliser. Il coupe tous les liens qui nous lient au monde. Quand nous devenons libres, Dieu nous prend, monte sur nous, et nous fait travailler pour Lui. Il nous amène partout où Il veut aller et fait Son œuvre à travers nous. Mais comment le Seigneur peut-Il nous utiliser ainsi si nous sommes toujours liés au monde? Quand le Seigneur nous utilise, Il nous libère toujours d’abord des liens qui nous attachent. C’est seulement quand nous sommes détachés et libérés que Dieu nous utilise.
Mes chers croyants, quel genre de personnes sommes-nous vous et moi? Sommes-nous dignes d’être utilisés par Dieu, ou toujours attachés? N’êtes-vous pas lié par vous-même? “Comment vais-je vivre? Comment devrais-je vivre?” Ceux qui sont liés au monde ainsi doivent être libérés. Dieu ne peut pas utiliser des gens qui sont détachés du monde mais continuent d’y être liés. Dieu montera-t-Il sur quelqu’un qui est lié? Monterait-Il juste pour faire une photo? Si vous voulez entrer dans la grande ville de Jérusalem en portant Jésus sur votre dos, vous ne devez pas être lié. Où que Dieu vous commande d’aller, vous devez y aller, que ce soit en courant ou en marchant. Mais comment pouvez-vous avancer si vous êtes toujours attaché?
Pour que vous tous qui êtes nés de nouveau d’eau et d’Esprit viviez comme ouvriers de Dieu, vous ne devez pas être liés. Une vie qui est menée pour servir Jésus et Le porter sur son dos est plus glorieuse. Ceux qui sont liés au monde sont toujours inquiets, se demandant anxieusement comment gagner leur vie. Par contre, si vous êtes détaché du monde et utilisé par Dieu, alors vous entrerez dans Son palais et serez glorifié avec le Seigneur, entendant beaucoup de gens crier: “Hosanna dans les lieux très hauts! Louez le Seigneur! Béni soit celui qui vient au nom du Seigneur!” Vous vivrez cette bénédiction, et vous entrerez dans Son Royaume.
Il y a deux genres d’ânes: l’un est attaché à l’homme, et l’autre est à Dieu. Même si nous avons été sauvés, nous pouvons être attachés à deux endroits. Nous pouvons être attachés à Dieu tout comme à l’homme. Nous étions effectivement attachés à l’homme seul, comme l’âne était attaché à son propriétaire depuis sa naissance. Si le propriétaire de l’âne veut le sauver, il offre un agneau en sacrifice et le tue à la place de l’âne. L’âne est alors lié au propriétaire selon la loi de Dieu. Notre existence fondamentale est comme cet âne. Quand nous vivons par la foi, croyons en la Parole de Dieu, et suivons la direction des serviteurs de Dieu qui prêchent Sa Parole, nous sommes libérés de ce monde. Nous serons alors attachés à Dieu, et utilisés par Dieu.
Voulez-vous être utilisé par Dieu? Alors quand les serviteurs de Dieu détachent vos liens, vous devez l’accepter par la foi. Jésus n’utilise jamais quelqu’un qui est lié au monde. Cela signifie que tous les serviteurs de Dieu ont été libérés de leurs liens. Ils ont tous été libérés par les serviteurs de Dieu. En nous sauvant et nous libérant ensuite, Dieu nous a permis d’entrer dans Son Royaume glorieux. Notre Seigneur veut nous utiliser comme Ses instruments pour diffuser cet évangile qui a expié tous nos péchés. Je veux que vous réalisiez la volonté de Dieu, et deveniez un ouvrier de Dieu par la foi. Ne soyez pas lié par vous-même.
Nous vivons dans ce monde avec ce que nous avons appris, ce que nous avons expérimenté, et ce que nous savons. Personne ne peut échapper aux limites des moyens humains et capacités. Tout le monde vit comme cela. Cependant, une fois que vous êtes sauvé, il y a une autre façon de vivre. Il y a une manière de vivre votre vie, utilisé par Dieu, comme Son instrument, recevant Ses bénédictions.
Les gens sont habituellement prompts à s’attacher à une chose qu’ils ont apprise. Par exemple, quand un parent transmet son affaire à son fils, le destin du fils est déjà scellé dans les traces de son père, parce que c’est tout ce que le fils connaît. Tout ce qu’il a vu en grandissant c’est ce que faisait son père. Ayant été formé à considérer ce travail comme le sien, le fils sait seulement qu’il doit gagner sa vie en faisant ce travail. Même s’il y a tant de voies différentes qu’il pourrait choisir pour gagner sa vie, c’est tout ce qu’il connaît.
Dans ce monde, il y a beaucoup de façons de vivre pour Dieu en dehors de ce que vous connaissez. Il y a beaucoup de façons de vivre avec plus de splendeur et de gloire pour Dieu. Beaucoup de chemins peuvent vous conduire à une vie plus digne. Mais même nous qui sommes nés de nouveau ne connaissons que ce que nous connaissons. Il y a clairement une autre voie. Le Royaume de Dieu est large, étendu, et profond. Tout comme une boulangerie est toujours pleine de pain et qu’aucun jour ne passe sans qu’elle ne le soit, le Royaume de Dieu est rempli de gloire. Il n’est pas bon de vivre selon vos propres idées. Si vous abandonnez votre propre voie et la rejetez, vous trouverez un moyen de vivre en vous confiant en Dieu. Vous ne devriez pas essayer de vivre avec entêtement seulement sur ce que vous avez. Ce n’est pas tout ce qui existe.
Pouvez-vous avoir du succès seulement si vous êtes diplômé d’une école prestigieuse? Non, bien sûr que non. Dans le temps, quand la Corée était sous la loi coloniale Japonaise, il y avait assez peu de gens qui étaient diplômés d’universités japonaises comme l’Université de Tokyo ou l’Université Waseda. Mais ces gens refusaient absolument de faire des travaux manuels, même si cela signifie qu’ils meurent de faim.
L’une de mes fréquentations a été diplômée de l’Université de Waseda dans les années 1940 et n’avais jamais fait de travail manuel de toute sa vie. Pourquoi? Parce qu’il était trop fier. Puisqu’il était trop fier de son éducation formelle, il ne pouvait pas tolérer de critique de son patron et finissait par crier: “Dans quelle université es-tu allé? Tu appelles cela une université? Je suis diplômé de l’Université de Waseda!” À cause de cela, il allait d’un travail à un autre, et il n’allait pas si bien. Alors que beaucoup d’autres personnes faisaient du travail manuel en poussant des brouettes ou portant des charges sur leur dos, cet homme ne pouvait pas se résoudre à le faire. Il pensait en lui-même: “Je suis diplômé de l’Université de Waseda. Comment puis-je porter des charges sur mon dos? Comment puis-je pousser des brouettes?” Même s’il n’avait rien accompli dans sa vie, il était si orgueilleux qu’il demanda à sa femme d’aller chercher un travail. Si c’était une chose si prestigieuse d’être diplômé de l’Université de Waseda, pourquoi a-t-il amené sa femme à faire du travail manuel, alors que lui-même ne pouvait pas le faire?
Il pensait que son éducation était tout ce qui comptait. Mais la voie ne se trouve pas dans l’éducation formelle seule. Au contraire, c’est à cause de son éducation que toutes les portes se fermaient pour lui. Je ne dis pas que vous ne devriez pas aller à l’école. Si c’est la direction que vous voulez prendre, alors étudiez par tous les moyens. Mais si ce n’est pas la direction que vous voulez prendre, alors il y a un autre chemin. Certaines personnes sont si obsédées par leurs études que c’est tout ce qu’elles connaissent, mais je veux que vous soyez attentif pour que cela ne vous empêche pas de faire autre chose.
Les gens qui ont été de bons étudiants ont souvent l’esprit étroit. Il y a un pasteur avec qui j’étais en relation pendant que j’étais au séminaire. Je ne suis pas certain qu’il soit encore en vie, mais quand il était au séminaire, ses notes étaient toujours des A, et il a été diplômé en tête de la classe. Il n’y avait pas d’étudiant comme lui. Lorsqu’il prêchait, il mémorisait le sermon entier du début à la fin. Donc vous pouvez voir comme ce pasteur était brillant. Mais il n’avait qu’environ 20 membres dans son église. Après une vie entière de ministère, tout ce qu’il avait c’était une petite église avec peu de membres.
Même s’il était un excellent étudiant, il était en échec quand il s’agissait du ministère. Il reconnaissait cela tout le temps, disant: “quand j’étudiais, j’étais de loin le meilleur étudiant parmi mes camarades. Mais maintenant, ils ont plus de succès dans le ministère que moi. C’est étrange. Étudier est une chose, mais ce ministère est une chose entièrement différente.” Je ne dis pas que vous ne devriez pas étudier. Mais je souligne qu’il y a davantage que les études. Ce que vous apprenez sur cette terre n’est pas tout et ce que vous avez sur cette terre n’est pas tout.
Mes chers croyants, vous ne devez pas être liés à ce monde. Même en étudiant, s’il y a une meilleure voie, alors vous devez savoir quand vous arrêter. Mais si vous devez poursuivre, alors étudiez diligemment par tous les moyens jusqu’à la fin. Je n’ai pas d’intérêt au fait que nos frères et sœurs à l’Église soient de bons étudiants ou non. Je regarde s’ils ont réellement la foi ou non. Je regarde s’ils croient en la Parole de Dieu ou non, combien ils suivent Dieu par la foi, et combien ils Lui obéissent par la foi.
Ceux qui sont utilisés par Dieu sont les plus bénis. Jésus a dit aux disciples d’amener un âne et un ânon puis Il les a montés. Nous devons réaliser que seul un âne qui est détaché ainsi est utilisé par Dieu. Ce qui compte ce n’est pas si vous êtes un bon étudiant ou non. Ce qui est plus important c’est la façon dont vous vivez par la foi, et la façon dont vous obéissez à Dieu. Puisque les choses de ce monde ne sont pas la vérité, tout ce que vous devez faire c’est les mémoriser. Alors que mémoriser requiert aussi au moins un certain niveau de compréhension, les choses du monde ne sont pas si importantes.
La raison pour laquelle je parle des études ici c’est que je ne veux pas que vous soyez trop attachés au monde. La vie ne consiste pas seulement à étudier, et votre connaissance n’est pas toute votre vie. Sur ce sujet, votre pouvoir ou votre autorité ne signifient pas tout non plus dans votre vie. Aucune de ces choses ne signifie tout devant Dieu.
Que dit Dieu dans la Bible alors? Le Seigneur dit: “Détachez l’âne et amenez-le moi.” “Que ferons-nous si quelqu’un dit quelque chose?” “Si quelqu’un dit quelque chose, dites-lui que le Seigneur en a besoin.” Mes chers croyants! Voulez-vous être utilisés par Dieu? Si vous voulez être utilisés par Dieu, alors vous devez être détachés des choses du monde. Vous pouvez être traité de personne plutôt obtus, cependant, il est bon pour vous d’être détaché du monde et lié à Dieu plutôt. Comprenez-vous cela?
Ceux qui sont fidèles seulement aux affaires du monde ne peuvent pas être utilisés par Dieu. Ces gens ne sont même pas si fidèles aux affaires du monde, même s’ils le paraissent. En réalité, ceux qui sont liés à Dieu font aussi l’œuvre du monde fidèlement. Ne soyez pas trop lié aux affaires du monde. Vous ne devez pas vous permettre d’être lié à ces choses. Étudier est une chose que vous faites. L’école est un endroit où vous allez. Les affaires sont des choses que vous gérez. Votre travaille est quelque chose que vous faites, et votre vie sociale est un engagement. Aucune de ces choses n’est toute votre vie. En d’autres termes, ne vous prenez pas dans les affaires du monde, parce que si vous êtes attaché au monde, vous ne pouvez être utilisé par Dieu. C’est seulement quand vous êtes libéré que vous êtes utilisé. Dieu dit que ceux qui sont devenus des ouvriers devant Lui ont été libérés du monde.
Cependant, ceux dont la foi est jeune ont beaucoup de liens avec le monde. Lorsque vous êtes lié au monde, pensez à l’évangile de l’eau et de l’Esprit par lequel Jésus vous a sauvé. Jésus a été baptisé à notre place. Il a versé Son sang à la Croix. Il est ressuscité d’entre les morts. Faisant tout cela, Il a enlevé tous nos péchés. Jésus est devenu notre propitiation. Puisqu’un animal pouvait seulement devenir notre sacrifice d’expiation temporaire, Jésus Lui-même, notre Dieu, notre Créateur, est devenu notre propitiation éternelle, donc tous nos péchés ont été expiés pour toujours par Son sacrifice éternel.
Nous devons devenir ceux qui sont utilisés par Dieu. Une fois sauvés, nous devons devenir comme l’âne qui a été utilisé par le Seigneur. Je crois que Dieu nous utilisera comme des ânes qui prennent part à Sa gloire. Je crois que Dieu nous délivrera sans faute de tous les liens qui nous attachent à ce monde et nous utilisera comme Ses instruments. Alléluia!