Sermons

Sujet 13: L’Evangile de Matthieu

[PARTIE 21-3] Vous direz: “Le Seigneur en a besoin” (Matthieu 21:1-14)

Vous direz: “Le Seigneur en a besoin”
( Matthieu 21:1-14 )
“Lorsqu’ils approchèrent de Jérusalem, et qu’ils furent arrivés à Bethphagé, vers la montagne des oliviers, Jésus envoya deux disciples, en leur disant: Allez au village qui est devant vous; vous trouverez aussitôt une ânesse attachée, et un ânon avec elle; détachez-les, et amenez-les-moi. Si quelqu’un vous dit quelque chose, vous répondrez: Le Seigneur en a besoin. Et à l’instant il les laissera aller. Or, ceci arriva afin que s’accomplît ce qui avait été annoncé par le prophète: 
Dites à la fille de Sion: 
Voici, ton roi vient à toi,
Plein de douceur, et monté sur un âne, Sur un ânon,
Le petit d’une ânesse. 
Les disciples allèrent, et firent ce que Jésus leur avait ordonné. Ils amenèrent l’ânesse et l’ânon, mirent sur eux leurs vêtements, et le firent asseoir dessus. La plupart des gens de la foule étendirent leurs vêtements sur le chemin; d’autres coupèrent des branches d’arbres, et en jonchèrent la route. Ceux qui précédaient et ceux qui suivaient Jésus criaient:
Hosanna au Fils de David! 
Béni soit celui qui vient au nom du Seigneur! 
Hosanna dans les lieux très hauts! 
Lorsqu’il entra dans Jérusalem, toute la ville fut émue, et l’on disait: Qui est celui-ci? La foule répondait: C’est Jésus, le prophète, de Nazareth en Galilée. Jésus entra dans le temple de Dieu. Il chassa tous ceux qui vendaient et qui achetaient dans le temple; il renversa les tables des changeurs, et les sièges des vendeurs de pigeons. Et il leur dit: Il est écrit: Ma maison sera appelée une maison de prière. Mais vous, vous en faites une caverne de voleurs. Des aveugles et des boiteux s’approchèrent de lui dans le temple. Et il les guérit.”
 

Dans le passage des Écritures d’aujourd’hui, il est écrit: “Lorsqu’ils approchèrent de Jérusalem, et qu’ils furent arrivés à Bethphagé, vers la montagne des oliviers, Jésus envoya deux disciples, en leur disant: Allez au village qui est devant vous; vous trouverez aussitôt une ânesse attachée, et un ânon avec elle; détachez-les, et amenez-les-moi. Si quelqu’un vous dit quelque chose, vous répondrez: Le Seigneur en a besoin. Et à l’instant il les laissera aller” (Matthieu 21:1-3). Ce passage des Écritures décrit l’événement qui s’est produit lorsque Jésus est arrivé dans un village appelé Bethphagé avant Son entrée à Jérusalem. Jésus dit aux disciples: “Allez au village qui est devant vous; vous trouverez aussitôt une ânesse attachée, et un ânon avec elle; détachez-les, et amenez-les-moi.” Vraiment, notre Seigneur est le Maître. Un jour, quand Jésus marchait près de la Mer de Galilée, Il vit Simon et son frère André jeter un filet dans la mer, car ils étaient pêcheurs. Jésus leur dit alors: “Suivez-moi, et je vous ferai pêcheurs d’hommes.” Ils laissèrent immédiatement leurs filets et Le suivirent (Marc 1:16-18). Avec ces simples mots prononcés par Jésus, Pierre et André ont commencé à Le suivre.
Cette fois-ci, Jésus dit aux disciples: “Allez dans le village appelé Bethphagé, détachez l’ânesse attachée avec son ânon, et amenez-les moi.” Jésus leur dit d’aller dans le village devant eux et d’apporter l’ânesse et son ânon vers Lui. Les disciples de Jésus avait du bon sens, donc ils ont dû avoir la pensée “Oh eh bien, Il nous dit de prendre l’âne de quelqu’un d’autre et de le lui apporter sans autorisation? Que dira la personne si on nous attrape? La personne ne dira-t-elle pas que nous sommes des voleurs? Si c’est le cas, que ferons-nous?”
Donc ils ont demandé à Jésus “Que ferons-nous si quelqu’un dit quelque chose?”
Alors, le Seigneur dit: “Dites que le Seigneur en a besoin.”
“Que ferons-nous si quelqu’un nous critique?”
“Dites que le Seigneur en a besoin.”
Chers croyants, notre Seigneur est-Il le Roi, ou pas? Le Seigneur est le Créateur et le Roi. Que peut dire une créature quand le Créateur dit qu’Il en a besoin? La créature n’aura-t-elle pas rien à dire? La réponse de Jésus est claire et en des Paroles merveilleuses.
Parfois, nous pensons que le Seigneur dit des choses qui sont trop présomptueuses. Le Seigneur choisit les frères et sœurs dans Son Église en disant: “Le Seigneur a besoin de toi. Viens.” Qu’est-ce que c’est? Notre Seigneur dit qu’Il a besoin d’un âne, mais le Seigneur a-t-Il besoin d’un âne? Les ânes sont incroyablement bornés. Un âne est un animal qui va dans une direction quand on lui dit d’aller dans une autre direction, et dans l’autre quand on lui dit d’aller dans l’une. Un âne n’écoute même pas ce que dit le maître.
Le fait est que le Seigneur avait besoin d’un âne, et si le Seigneur dit qu’Il a besoin de quelque chose, alors Il peut l’utiliser de toute façon. Nous devons comprendre que si le Seigneur nous dit d’apporter les ânes, cela signifie qu’Il a déjà permis qu’il soit utilisé. Chers croyants, comment le Seigneur utilisera-t-il l’âne? Puisque les ânes héritent du tempérament de leurs parents, fondamentalement depuis leur naissance, ils sont obstinés, très bornés, durs, sauvages, et prompts à frapper avec leurs sabots. Donc, comment le Seigneur peut-Il avoir besoin de quelque chose comme cela? Pour utiliser cet âne, Il doit mettre un cœur doux dans le cœur de l’âne. C’est seulement en recevant un cœur doux que l’âne commence à bien obéir, son cœur borné étant parti et les habitudes résistantes rejetées. Quand le Seigneur dit qu’Il voudrait l’utiliser, cela signifie qu’Il l’utilisera en le dressant d’abord. Nous sommes fondamentalement bornés et méchants. Nous avons l’habitude de faire des choses selon notre propre volonté bornée. Même si le Seigneur nous a sauvés, nous qui sommes comme cela, nous ne pouvons pas être utiles au Seigneur dans notre propre nature fondamentale telle qu’elle est. 
Beaucoup de gens sont appelés devant le Seigneur. Certaines personnes clament qu’elles ont été appelées par le Seigneur et sont utilisées par Lui après avoir entendu la voix du Seigneur disant “Toi, un tel. J’ai besoin de toi. Tu es mon serviteur” quand ils ont prié le Seigneur. Cependant, même si l’âne lorsqu’il est utilisé se décide à suivre le Seigneur, que se passe-t-il quand il est sur le point d’être utilisé? Quand il est effectivement utilisé, sa vraie nature se manifeste et il lui est difficile de la surmonter. Il est alors un âne tel qu’il est, borné, désobéissant, et entêté. Beaucoup de gens clament être au service du Seigneur tout en étant comme cela. Ils sont des serviteurs selon leur propre façon.
Ayant besoin de nous, le Seigneur nous appelle, nous qui sommes comme des ânes. Mais, ce que je vous dis c’est combien le Seigneur nous utilise, nous qui sommes comme des ânes. Comme nous l’avons lu dans le passage des Écritures d’aujourd’hui, quand Jésus entrait dans la ville de Jérusalem à dos d’âne, il y avait une grande émotion parmi les gens des deux côtés de la route qui criaient “Hosanna”. À ce moment-là, pensez-vous que l’âne a été surpris ou pas? Au son de la louange, l’âne devait sursauter sur ses sabots ayant été surpris. Pensez-vous que Jésus pouvait monter sur un âne qui sautait de haut en bas comme cela? Même s’Il voulait y monter par la force, Il serait tombé et se serait trouvé à l’hôpital. Jésus ne peut pas monter sur un âne qui sursaute sans arrêt comme un cheval sauvage. Cependant, notre Seigneur est entré dans la ville de Jérusalem sur le dos d’un âne. Notre Seigneur avait enlevé toutes les habitudes mauvaises et résistantes de l’âne.
Comment un âne peut-il porter le Seigneur dans l’obéissance? La nature mauvaise de l’âne, la résistance et toutes les choses semblables sont des fautes devant le Seigneur. Mais le Seigneur a porté même ces péchés. Il est écrit: “Tu rachèteras avec un agneau tout premier-né de l’âne; et, si tu ne le rachètes pas, tu lui briseras la nuque. Tu rachèteras aussi tout premier-né de l’homme parmi tes fils” (Exode 13:13). Même ces péchés de l’âne qui est défiant, au cou raide, et avec une attitude de “je ne le ferai pas”, ont aussi été rachetés par notre Seigneur quand Il est venu comme l’Agneau du sacrifice.
À cause de ces choses, l’âne devait être maudit et mis à mort, mais en tuant un agneau sage, obéissant, et innocent à la place de l’âne, le fait est que l’âne était sauvé par la rédemption de ses péchés. Comme cet âne portait le Seigneur, il aurait pu vouloir donner des coups de sabot de temps en temps. Et par moments, il aurait pu ne pas vouloir écouter le Seigneur. Cependant, parce que le Seigneur avait pris tous ces péchés, il était reconnaissant, et parce qu’un cœur doux, à la différence du précédent, était en lui, l’âne pouvait oublier son cœur pécheur.
Un âne peut aller loin en portant une charge, mais il déteste porter une personne. Mais, puisqu’il avait reçu la rémission des péchés en Jésus-Christ, il était si heureux de porter Jésus-Christ. À tel point que lorsqu’il entrait dans la ville de Jérusalem en portant Jésus sur son dos, il était si heureux de voir les gens crier Hosanna, et donc, l’âne entra dans la ville de Jérusalem avec un grand sourire. Notre Seigneur nous a changés comme cela. Nous ne pouvons pas imaginer combien notre Seigneur nous a changés. En rachetant notre nature méchante, tout le mal de la désobéissance habituelle au Seigneur, et la disposition à commettre le péché comme un âne, en tant qu’Agneau du sacrifice, le Seigneur a tout changé en nous. Mes chers croyants, croyez-vous cette Vérité? Je suis certain que oui. Puisque notre Seigneur a changé tous ceux qui L’ont rencontré, nous avons en nous un cœur plein de cette reconnaissance.
Dans le passé, il nous était difficile de suivre le Seigneur, et cela amène même des symptômes de rejet. Mais, puisque le Seigneur a racheté tous ces péchés, le mal, et la souillure, c’est devenu une joie de porter le Seigneur sur notre dos et de Le servir. Maintenant, cela a entièrement changé. Maintenant, la joie de servir le Seigneur et de vivre selon Sa volonté est devenue plus grande et plus belle que la joie qui vient du monde, et ainsi, nous voulons maintenant servir le Seigneur volontairement. 
Nous ne sommes plus maintenant les mêmes que dans le passé. Le but de notre vie a aussi changé. Après avoir reçu la rémission des péchés, nous avons encore un cœur méchant, des pensées de nous-mêmes, et nos propres convictions, mais il y a eu un grand changement dans la façon dont nous avons vécu dans le passé avant de rencontrer le Seigneur. Notre système de valeurs, façon de penser et nos habitudes sont différents de ceux du passé. Comme tous les aspects des choses ont changé, nous devons rejeter nos propres voies du passé.
Après être nés de nouveau, au départ, nous pensons: “C’est un peu étrange. Je ne pense pas que je pourrai suivre le Seigneur jusqu’à la fin”, en suivant le Seigneur. Cependant, ce n’est pas le cas. Comme Satan le diable ne peut plus nous tromper, nous sommes en fait devenus une nouvelle créature et un enfant de Dieu. C’est simplement que nous n’avons pas pu réaliser chaque jour que le Saint-Esprit est dans nos cœurs, le fait que nos cœurs sont devenus doux et que nos buts et notre nature ont changé. En réalité, tout a entièrement changé pour nous. C’est parce que nous ne connaissons pas bien ce fait. Ce que nous aimions dans le monde est déjà devenu vil pour nous. 
Les choses du monde que nous aimions peuvent sembler bonnes pour un moment, mais nous découvrons vite qu’elles ne sont pas bénéfiques pour nos esprits. C’est parce que le Saint-Esprit réside maintenant en nous et parce que nous avons le cœur doux et bon qui aime le Seigneur en nous. Nous devons devenir conscients du fait qu’un cœur doux, non le méchant qui s’oppose à la volonté du Seigneur, est en nous. Clairement, nous possédons un tel cœur maintenant. C’est seulement parce que nous ne sommes pas encore mûrs dans la foi, mais le fait est que ce sont clairement les aspects du cœur de ceux qui sont nés de nouveau.
Quand le Seigneur a dit qu’Il nous utiliserait, nous qui sommes comme des ânes, Il parlait des prémices du fait qu’Il changerait personnellement nos cœurs entièrement. Avant d’être nés de nouveau, les choses du monde que nous pouvions voir étaient tout pour nous. Mais maintenant, nous avons réalisé que nous ne pouvons pas obtenir la satisfaction des choses du monde. C’est parce que nous sommes devenus un âne qui jouit de l’accompagnement du Seigneur plus que du fait de porter toutes sortes de charges du monde. Même après avoir reçu la rémission des péchés, quand nous sommes encore trop jeunes, nous disons en paroles que le monde ne nous satisfait pas, mais le fait est que nous avons trop de désir d’être portés par le monde. Telle est notre situation.
Cependant, notre cœur au fond de nous-mêmes est tellement différent. Nos cœurs et pensées désirent vivre selon la volonté du Seigneur. Clairement, aussi longtemps qu’il y a quelqu’un pour nous conduire, nous avons le désir de vivre selon la voie juste, conduits par quelqu’un. C’est le cœur nouveau de quelqu’un qui est né de nouveau d’eau et d’Esprit. Dieu a répandu sur nous l’Esprit qui nous permet de devenir enfants de Dieu. Comme Dieu a répandu sur nous l’Esprit qui nous permet d’être les enfants adoptés de Dieu, le Saint-Esprit est venu résider dans nos cœurs.
Dans le cœur de ceux qui croient en l’évangile de l’eau et de l’Esprit par lequel Jésus a expié tous les péchés, il n’y a pas de péché, et puisque le Saint-Esprit y réside, ils ont maintenant le désir d’obéir, de se soumettre, et de suivre la volonté du Père. Dans le cœur des saints se trouve le désir de participer à ce que la volonté de Dieu se réalise, et le désir d’offrir, même si c’est peu, le peu de force si cela peut aider à réaliser cette volonté.
Combien notre nature, en elle-même, a-t-elle changé après que nous ayons reçu le salut? Parfois, des personnes abandonnent le service du Seigneur après s’être regardées elles-mêmes, mais le Seigneur, au lieu de disqualifier l’âne en cours de route, continue de le monter. Même si nous pouvons continuer d’avoir des manquements, j’espère que vous et moi réalisons dans nos cœurs le fait que notre Seigneur a continué de monter l’âne en le faisant changer. Il y a des temps où nous désespérons et voulons prendre de la distance avec le Seigneur. À tel point que nous voulons juste nous enfuir et aller vers des voies parallèles lorsque des choses vont mal.
Mais, aucune personne dans l’Église de Dieu ne vous rejettera en montrant vos manquements comme un problème. L’Église de Dieu pointe vos faiblesses quand elles sont révélées, mais au lieu de vous condamner, l’Église de Dieu vous enseigne à louer le Seigneur qui a pris même les erreurs par l’eau, le sang, et l’Esprit. Ne pensez pas s’il vous plaît que l’Église de Dieu ne pourra pas accepter vos erreurs, insuffisances, et faiblesses. Quand vous humiliez votre cœur, reconnaissez vos erreurs volontairement, et venez devant le Seigneur demander Son aide, le Seigneur vous utilisera comme instrument précieux de Son œuvre
Donc, quand quelqu’un dit: “Je ne peux pas aller dans l’Église de Dieu à cause de mes manquements”, ce n’est pas parce que l’Église de Dieu a des scrupules à propos de cette personne. Plutôt, la personne ne peut pas venir à l’Église seulement à cause du fait que la personne est liée par ses propres pensées. Qui dans l’Église peut vous condamner? Jésus-Christ a expié tous les péchés du monde par l’eau et le sang, donc comment peut-il y avoir quelqu’un qui vous condamne? Jésus Lui-même n’a pas condamné même la femme qui a été prise en adultère, disant: “Femme, où sont ceux qui t’accusent? Personne ne te condamne-t-il? Je ne te condamne pas non plus” (Jean 8:10-11). Pourquoi a-t-Il dit cela? Il l’a fait parce qu’Il avait pris les péchés du monde y inclus son péché précis en étant baptisé au Jourdain. Affirmez s’il vous plaît le fait que Jésus a enlevé tous les péchés. Tout comme Jésus avait lavé les pieds de Pierre, quand vous affirmez une fois encore le fait que Jésus a aussi porté les péchés que vous allez commettre, votre esprit est restauré et avec un cœur nouveau, vous serez fortifiés et accompagnerez le Seigneur. C’est cela méditer l’évangile quotidiennement, et par cette méditation, votre âme est ravivée. 
Dieu rejettera-t-Il une personne à cause de ses habitudes de la chair, faiblesses, et souillures? Ce n’est pas le cas. Notre Seigneur a dit qu’Il a besoin de l’âne. Le Seigneur nous utilise, nous qui sommes comme un âne. Étant utilisés devant le Seigneur, vous êtes devenus des ânes qui sont faciles à utiliser pour le Seigneur. Nous devons être reconnaissants pour le fait que le Seigneur a tout changé en nous. Chers croyants, vous avez vraiment beaucoup changé, n’est-ce pas? Est-ce le cas ou non? Oui, c’est le cas. Même s’il y a des choses que nous aimons dans le monde, certainement, vous réalisez que ces choses ne peuvent pas être tout pour vous, n’est-ce pas? C’est ce qui a changé. N’est-ce pas quelque chose de si merveilleux? Notre système de valeurs qui a régné sur nous pendant longtemps a changé.
Le fait que le cœur a changé est la preuve même que notre sens des valeurs a changé. Quand nous regardons une personne qui a le respect du monde comme une bonne personne, si cette personne est quelqu’un qui n’a pas reçu la rémission des péchés, nous voyons cette personne comme quelqu’un qui est un cran en dessous de nous. Ce n’est pas parce que nous avons du mépris pour cette personne ou quoi que ce soit, mais plutôt, c’est parce que cette personne n’a pas encore reçu la grâce de Dieu qui permet d’être parfait. Au contraire d’une telle personne, vous et moi sommes devenus enfants du Seigneur qui sommes parfaits à cause de Lui. Je rends grâces au Seigneur qui nous utilise en nous ayant changés selon Sa volonté.
Je lirai l’évangile de Matthieu chapitre 21 verset 5. “Dites à la fille de Sion: Voici, ton roi vient à toi, Plein de douceur, et monté sur un âne, Sur un ânon, le petit d’une ânesse”. Chers croyants, comment le Seigneur pouvait-il monter sur un âne? Le fait est qu’un cheval blanc ne conviendrait pas pour Lui. Monter sur un ange ne Lui conviendrait pas, et Il a le pouvoir de monter sur un nuage comme le Roi Singe de la légende chinoise. Et même si monter sur un char tiré par un millier d’étalons blancs ne serait pas suffisant à exposer Sa majesté, le Seigneur est monté volontairement sur le dos d’un âne, bien moins qu’un char tiré par des chevaux, ne méprisant pas le dos d’un âne désobéissant et borné. 
Le Seigneur est si humble au point de travailler avec nous qui sommes comme des ânes. Le Seigneur est si humble et doux. Autrement, comment le Seigneur pourrait-Il travailler avec des humains comme nous? N’est-ce pas? Considérant seulement le fait que le Seigneur a besoin de nous, nous pouvons réaliser que le Seigneur est quelqu’un de très humble, plein de bienveillance. Devant le Seigneur qui est si bienveillant, je voudrais que vous déposiez vos lourds fardeaux du cœur et Lui demandiez de l’aide.
Le poids sur le cœur est plus lourd que le poids dans la chair. Un cœur qui tombe malade est moins curable qu’une chair qui tombe malade. La Bible dit: “L’esprit de l’homme le soutient dans la maladie; Mais l’esprit abattu, qui le relèvera?” (Proverbes 18:14). C’est pour cela que j’espère que toutes vos maladies du cœur soient guéries avant tout le reste. J’espère que vous vous sentez léger dans votre cœur. Puis, vous rendrez grâces au Seigneur qui a porté tous vos péchés et a besoin de vous.
Dans le passage des Écritures d’aujourd’hui, lisons les versets 12-14. “Et Jésus entra dans le temple de Dieu, et chassa dehors tous ceux qui vendaient et qui achetaient dans le temple; et il renversa les tables des changeurs et les sièges de ceux qui vendaient les colombes; et il leur dit: Il est écrit: ‘Ma maison sera appelée une maison de prière’; mais vous, vous en avez fait une caverne de voleurs. Et des aveugles et des boiteux vinrent à lui dans le temple, et il les guérit.”
Cela se passa après que le Seigneur soit entré dans la ville de Jérusalem, et cela montre ce que les gens qui sont sauvés feront dans l’Église de Dieu. Après être entré dans la ville de Jérusalem, le Seigneur a chassé tous ceux qui achetaient et vendraient dans le Temple. Comme la Bible dit qu’Il l’a fait, nous ne pouvons qu’examiner attentivement cette partie. Pour une personne née de nouveau, lire la Bible avec des yeux qui doutent de la Vérité de la Parole est mauvais, mais il est bon d’utiliser des yeux qui recherchent la Vérité pour comprendre le message spirituel de certaines parties de la Parole. Le Seigneur a renversé les tables de ceux qui changeaient de l’argent dans le Temple, et a rejeté tous ceux qui achetaient et vendaient des animaux à sacrifier là. Au lieu de les chasser seulement, le Seigneur a renversé les tables pleines de ceux qui changeaient de l’argent et les sièges de ceux qui vendaient des colombes.
Ne pensez-vous pas que le Seigneur a un caractère bien trempé? Pensiez-vous que le Seigneur était seulement doux et humble? Le Seigneur ne laisse pas passer les mauvaises choses, mais au lieu de cela, Il les renverse. Au lieu de dire seulement: “Sortez. Ne le faites pas”, il exprime Sa colère en disant: “Vous êtes méchants! Qu’est-ce que cela?” Voyant quelqu’un qui vendait des colombes dans une cage, le Seigneur a soulevé la cage, qui devait être assez grande et lourde, et l’a jetée. Elle est tombée en éclats. Pensez-vous que les colombes se sont échappées ou non? Toutes ont fui. Ne se souciant pas que les colombes s’envolent quand la cage serait cassée, le Seigneur a tout renversé. Dans l’évangile de Jean, il est dit que le Seigneur, ayant fait un fouet de cordes, chassa les bœufs et agneaux apportés dans le Temple pour être vendus. 
Notre Seigneur a fait cette œuvre. Ceux qui sont nés de nouveau ne peuvent pas faire l’œuvre qui poursuit les bénéfices personnels dans l’Église de Dieu. Si quelqu’un fait l’œuvre qui loue une personne, œuvre pour son propre bénéfice, ou œuvre à acheter et vendre des biens dans l’Église, cette personne est renversée par le Seigneur. Certains prédicateurs disent: “Recevez le feu, et recevez le Saint-Esprit” dans toutes les réunions de réveil en recevant beaucoup d’argent comme salaire après chacune de ces réunions. Ce genre de comportement est si vulgaire que je ne veux même pas en parler. Que pensez-vous que le Seigneur fera à ces gens? Le Seigneur ne laisse pas vivre les gens comme cela tranquillement. Il les renverse tous.
Pour que ces choses n’arrivent jamais, une vraie église de Dieu ne doit jamais les tolérer. Nous ne pouvons pas laisser une personne qui n’est pas née de nouveau se tenir derrière la chaire et prêcher la Parole juste parce que cette personne est d’un bon niveau académique au sens mondain, éloquente, diligente, et diplômée d’une bonne école de théologie. Toutes ces choses ne peuvent pas être tolérées. Ce que nous devons faire c’est désigner correctement la personne en disant: “Tu n’es pas du peuple de Dieu.” Mais au lieu de cela, si nous écoutions les sermons de la personne, aimant son apparence extérieure, ce serait quelque chose de très stupide. Notre Seigneur ne laisse pas se faire des choses comme l’achat et la vente de biens, la louange d’un homme, et la poursuite de l’argent dans Son Église, mais au lieu de cela, Il les renverse d’un seul coup. Nous devons réaliser clairement que notre Seigneur ne tolère pas ces choses.
Quand je vois les églises aujourd’hui, j’ai de la pitié. Je souhaite qu’il y ait plus d’églises de Dieu dans chaque ville. Je souhaite qu’il y ait au moins cinq églises de Dieu correctes dans la ville de Chun-cheon où je vis. Si cela se produit, la ville de Chun-cheon deviendra une ville qui croit au véritable évangile et donc sera bénie. Plus les églises de Dieu grandissent, plus le monde change.
Devenir un ancien en faisant beaucoup de dons financiers est un phénomène qui est devenu trop commun dans les communautés chrétiennes d’aujourd’hui. Indépendamment de la personne, si quelqu’un vient dans une église, donne bien sa dîme, participe aux cultes, se rend aux réunions de prière du matin pendant une année entière, et fait beaucoup de dons à l’église, alors cette personne deviendra un ancien en un rien de temps. Même si ceux qui ne sont pas nés de nouveau font cela, l’Église de Dieu, dont la tête est Jésus-Christ, ne peut pas le faire.
Récemment, alors que notre Église tenait une réunion de réveil, un homme est venu et a agi avec tant d’orgueil et de la force en jouant des épaules et disant: “Je suis un ancien de telle et telle église”, que c’était vraiment un spectacle. Nous renvoyons ces personnes calmement. Nous leur disons: “Si vous voulez vraiment recevoir la rémission des péchés en écoutant la Parole attentivement, prenez un siège, mais si vous ne voulez pas recevoir la rémission des péchés, alors partez calmement s’il vous plaît. Si vous voulez avoir une longue conversation au sujet de la dénomination qui ait raison ou tort, rencontrons-nous et parlons au temps opportun quand il n’y a pas de réunion. Je vous recevrai à ce moment-là. Je vous paierai à manger et tout ce qu’il faut. Mais rappelez-vous de cela. Si vous voulez recevoir la rémission des péchés, ne devriez-vous pas abandonner votre position dans votre église, et écouter la Parole avec un cœur humble? Avez-vous des péchés dans votre cœur? Ayant des péchés, comment pouvez-vous être un ancien? Ayant des péchés, comment pouvez-vous être un pasteur? Vous êtes seulement un escroc. Un tel pécheur doit recevoir le salut en écoutant la Parole d’évangile de l’eau et de l’Esprit puis en y croyant.”
L’Église doit faire l’œuvre que notre Seigneur a faite. En faisant l’œuvre du Seigneur, on doit le faire avec sagesse, mais quand quelqu’un est vraiment méchant et n’écoute pas les serviteurs de Dieu, parfois, nous devons rejeter cette personne. En dépit d’avoir été méchante, si cette personne se reconnaissait comme étant méchante, nous pourrions tolérer les erreurs de cette personne et lui enseigner la Parole de Dieu qui la raviverait.
Dans la Bible, il est dit que la Maison du Seigneur est une Maison de prière. Ainsi, qui sont ceux qui peuvent faire des prières dans l’Église de Dieu? Ce ne sont autres que les gens qui ont reçu la rémission des péchés. L’église de Dieu n’existe jamais pour le bénéfice d’une seule personne humaine. Donc, dans l’Église de Dieu, aucun humain ne devrait jamais être un roi. Nous devons écouter ce que le Seigneur dit, et nous devons L’avoir Lui seul comme Roi dans nos cœurs. Seuls les justes peuvent prier Dieu dans Son Église.
Une fois que nous réalisons la volonté de Dieu à travers la Bible, tout ce que nous devons faire c’est avancer avec assurance, sans avoir besoin de penser davantage. Même si le travail semble impossible pour nous humains, l’Église de Dieu poursuit la tâche avec foi. Ici au milieu de l’estrade de notre Église, il y a une chaise vide, mais qui doit prendre ce siège? Le Seigneur doit prendre ce siège. Puisque c’est le trône du Roi, un humain ne doit pas s’asseoir là. Une vraie Église est un endroit où les gens reçoivent la rémission des péchés de la part du Seigneur, cherchent et pratiquent la volonté du Seigneur devant Lui, et travaillent à l’expansion du Royaume de Dieu. L’Église de Dieu n’est autre qu’un endroit où le peuple de Dieu se réunit et mène sa vie. Spirituellement parlant, c’est Jérusalem, la “ville de paix”. Le Seigneur a fait ces œuvres à Jérusalem.
N’y a-t-il pas des personnes qui, en venant dans l’Église du Seigneur et voyant que l’Église ne les traite pas hautement, diraient: “Pourquoi me traitent-ils de cette façon?” Il y a des moments où le Seigneur traite les gens sévèrement. Face à ceux qui sont arrogants en esprit, le Seigneur le fait. Ceux qui élèvent une voix sainte et disent “Oh Dieu, Toi qui es saint et miséricordieux, je Te prie” en dépit de leur cœur plein de péchés, sont des hypocrites qui sont comme des tombeaux blanchis. Le Seigneur ne laisse pas ces gens comme cela, mais plutôt, Il les retranche en Son temps. Même si ce ne sont pas des gens de Dieu, ils sont si efficaces dans l’imitation des serviteurs de Dieu. Le Seigneur ne laissera pas ces gens, mais plutôt, il les reprendra sévèrement. Les disciples du Seigneur peuvent aussi faire la même chose à ces gens. Au lieu de gérer l’Église selon une éthique humaine, l’Église de Dieu doit voir ce que le Seigneur a fait puis avancer en unissant les cœurs pour cela.
L’on ne doit pas évaluer l’Église avec les standards de l’éthique humaine. Si quelqu’un devait évaluer l’Église de Dieu selon l’éthique humaine et les standards moraux, seuls des sentiments de mécontentement apparaîtraient, et l’Église aurait seulement l’air de quelque chose de faux. Si l’on devait regarder à travers des lunettes de courtoisie, l’on commencerait à juger les choses de l’Église en disant: “Cela ne devrait pas être comme ceci, et ceci ne devrait pas être comme cela.” Ceux qui sont nés de nouveau récemment ont des difficultés à s’adapter au nouvel environnement, c’est-à-dire à la culture centrée sur l’Église, car ils ont mené leur vie entière jusqu’à maintenant en portant des lunettes de l’étiquette et ce qui semble éthique. Quand ils entrent dans l’Église, ils sont incapables de s’ajuster d’abord parce qu’ils ont vécu en portant les lunettes de “faire et ne pas faire”, c’est-à-dire les lunettes de la Loi seule.
Cependant, nous devons penser: “Que dit le Seigneur? Quel genre d’œuvre le Seigneur a-t-Il accomplie dans le Temple?” Le Seigneur avait enlevé le mal, c’est-à-dire les gens qui cherchaient le bénéfice de leur propre chair. Alors, l’Église de Dieu doit aussi enlever la partie des gens qui cherchent le bénéfice pour eux-mêmes. C’est parce que le Seigneur doit d’abord devenir le Roi de chacun de nous qui sommes justes, et parce que le Seigneur doit être élevé avant quoi que ce soit. Nous devons vivre en ayant reçu la grâce du Roi en faisant des prières qui recherchent le salut devant le Seigneur, le Roi de tous les rois. 
Nous devons demeurer dans les valeurs et l’ordre établi par Dieu, et donc avant quoi que ce soit, nous devons aimer Dieu d’abord. Dans l’évangile de Matthieu chapitre 23, il est dit: “Malheur à vous, scribes et pharisiens hypocrites! parce que vous payez la dîme de la menthe, de l’aneth et du cumin, et que vous laissez ce qui est plus important dans la loi, la justice, la miséricorde et la fidélité: c’est là ce qu’il fallait pratiquer, sans négliger les autres choses.” Selon la Parole de Dieu, nous devons aimer Dieu premièrement puis aimer les gens. Nous devons aimer Dieu d’abord, puis respecter la volonté de Dieu, et ensuite aimer les gens. C’est le système de valeurs et l’ordre que le Seigneur a établis. De plus, nous ne devons pas perdre cette foi. Dans Son Église, nous devons d’abord suivre et élever la volonté de Dieu, puis parler au peuple de Dieu de la façon de vivre dans la grâce de Dieu et de recevoir les bénédictions, puis guider le peuple de Dieu dans une direction où il peut recevoir la bénédiction. 
Si nous nous soucions seulement des gens et non de Dieu dans Son Église, nous devons réaliser que nous soucier des gens se changera en malédiction. En vérité, si nous devons nous soucier seulement des gens, ce serait en soi une malédiction. Si quelqu’un veut vraiment être heureux, alors cette personne doit recevoir la bénédiction de Dieu. Pour ce faire, l’on doit d’abord réaliser la volonté de Dieu puis la suivre par la foi. En considérant cela, nous qui avons eu la foi avant les autres devons guider le peuple de Dieu pour qu’il puisse suivre nos pas. Pour que d’autres saints puissent recevoir la bénédiction dans leurs cœurs, nous devons prier Dieu et demander la bénédiction pour eux.
Quand nous faisons cela, le fait est que nos vies deviennent glorieuses. Quand les gens de foi font des prières pour d’autres âmes, toute la génération qui suit sera bénie et la grâce de Dieu sera sur tout. Quand ils répandent tous les désirs de leur cœur devant Dieu dans des temps de difficulté, le Seigneur entend leurs prières et comble tous leurs besoins. Donc, la bénédiction de Dieu descend en abondance sur ceux qui sont unis à l’Église de Dieu. Nous ne devons pas juger l’œuvre que fait l’Église d’un point de vue éthique. Nous devons la regarder par la foi. Aussi, nous devons fixer nos oreilles sur ce que le Seigneur dit. 
Aussi, notre Seigneur est entré dans la ville de Jérusalem, et a enlevé les impuretés et guéri les aveugles et malades venant vers Jésus. Vraiment, le Seigneur a guéri ceux qui avaient réellement un cœur désireux de recevoir les bénédictions du Seigneur et de vivre selon la volonté du Seigneur mais ne pouvaient pas bien le faire. Il y a des gens qui veulent vraiment vivre selon la volonté du Seigneur mais ne peuvent pas vivre en fonction parce qu’ils ne savent pas comment faire. Nous les justes avons la responsabilité de fortifier les jambes de ceux qui vacillent spirituellement. Puisque Jésus nous a guéris, nous pouvons aussi les guérir. Corriger la foi erronée des gens, les aider à aller correctement devant Dieu, les protéger, les sauver de la destruction en les conseillant quand quelque chose va mal, et les délivrer des hérétiques – ce sont les œuvres que nous les justes devons faire. Tout comme Jésus a guéri l’aveugle et le boiteux, le Seigneur nous demande à nous qui sommes comme des ânes détachés d’un bâton de faire ce genre d’œuvre.
Il est dit: “Le Seigneur en a besoin”, mais de qui le Seigneur a-t-Il besoin? Certainement, Il dit qu’Il a besoin de nous. Aussi, quelle œuvre fait le Seigneur? Le Seigneur a complètement purifié la fausse foi et le matérialisme qui prévalaient dans le Temple de Jérusalem, et d’autre part, Il a guéri ceux qui dans le Temple avaient des manquements, c’est-à-dire l’aveugle et le boiteux. En faisant la même œuvre dans nos cœurs aussi, le Seigneur a expié tous les péchés de nos cœurs et nous a permis d’être parfaits. Et ensuite, le Seigneur nous a utilisés.
J’espère que vous vous rappelez que le Seigneur nous utilise pour l’œuvre de la diffusion de cet évangile de l’eau et de l’Esprit à ceux qui n’ont pas encore reçu la rémission des péchés et sont spirituellement aveugles et boiteux cherchant Dieu et la Vérité. Si nous comprenons cela à nouveau, alors que nous continuons de servir le Seigneur, nous serons capables de servir le Seigneur correctement et de marcher de l’avant par la foi. Je suis certain que la puissance agissante de Dieu ainsi que la bénédiction de Dieu seront sur toute l’œuvre que Dieu nous a confiée.