Sermons

Sujet 13: L’Evangile de Matthieu

[PARTIE 21-4] Aimez Dieu premièrement et par-dessus tout (Matthieu 21:12-32)

Aimez Dieu premièrement et par-dessus tout
( Matthieu 21:12-32 )
“Jésus entra dans le temple de Dieu. Il chassa tous ceux qui vendaient et qui achetaient dans le temple; il renversa les tables des changeurs, et les sièges des vendeurs de pigeons. Et il leur dit: Il est écrit: Ma maison sera appelée une maison de prière. Mais vous, vous en faites une caverne de voleurs. Des aveugles et des boiteux s’approchèrent de lui dans le temple. Et il les guérit. Mais les principaux sacrificateurs et les scribes furent indignés, à la vue des choses merveilleuses qu’il avait faites, et des enfants qui criaient dans le temple: Hosanna au Fils de David! Ils lui dirent: Entends-tu ce qu’ils disent? Oui, leur répondit Jésus. N’avez-vous jamais lu ces paroles: Tu as tiré des louanges de la bouche des enfants et de ceux qui sont à la mamelle? Et, les ayant laissés, il sortit de la ville pour aller à Béthanie, où il passa la nuit. Le matin, en retournant à la ville, il eut faim. Voyant un figuier sur le chemin, il s’en approcha; mais il n’y trouva que des feuilles, et il lui dit: Que jamais fruit ne naisse de toi! Et à l’instant le figuier sécha. Les disciples, qui virent cela, furent étonnés, et dirent: Comment ce figuier est-il devenu sec en un instant? Jésus leur répondit: Je vous le dis en vérité, si vous aviez de la foi et que vous ne doutiez point, non seulement vous feriez ce qui a été fait à ce figuier, mais quand vous diriez à cette montagne: Ôte-toi de là et jette-toi dans la mer, cela se ferait. Tout ce que vous demanderez avec foi par la prière, vous le recevrez. Jésus se rendit dans le temple, et, pendant qu’il enseignait, les principaux sacrificateurs et les anciens du peuple vinrent lui dire: Par quelle autorité fais-tu ces choses, et qui t’a donné cette autorité? Jésus leur répondit: Je vous adresserai aussi une question; et, si vous m’y répondez, je vous dirai par quelle autorité je fais ces choses. Le baptême de Jean, d’où venait-il? Du ciel, ou des hommes? Mais ils raisonnèrent ainsi entre eux; Si nous répondons: Du ciel, il nous dira: Pourquoi donc n’avez-vous pas cru en lui? Et si nous répondons: Des hommes, nous avons à craindre la foule, car tous tiennent Jean pour un prophète. Alors ils répondirent à Jésus: Nous ne savons. Et il leur dit à son tour: Moi non plus, je ne vous dirai pas par quelle autorité je fais ces choses. Que vous en semble? Un homme avait deux fils; et, s’adressant au premier, il dit: Mon enfant, va travailler aujourd’hui dans ma vigne. Il répondit: Je ne veux pas. Ensuite, il se repentit, et il alla. S’adressant à l’autre, il dit la même chose. Et ce fils répondit: Je veux bien, seigneur. Et il n’alla pas. Lequel des deux a fait la volonté du père? Ils répondirent: Le premier. Et Jésus leur dit: Je vous le dis en vérité, les publicains et les prostituées vous devanceront dans le royaume de Dieu. Car Jean est venu à vous dans la voie de la justice, et vous n’avez pas cru en lui. Mais les publicains et les prostituées ont cru en lui; et vous, qui avez vu cela, vous ne vous êtes pas ensuite repentis pour croire en lui.”
 

Je crois qu’il est juste pour une personne d’aimer et de servir le Seigneur en vivant sur la terre. Sur quoi les gens devraient-ils fixer leur cœur? Les gens doivent fixer leur cœur sur l’amour du Seigneur seul. Alors que les gens vivent sur la terre, ils ne peuvent que vive parmi les gens parce qu’ils sont des hommes. Et les humains sont des animaux sociaux. Aussi, puisqu’ils sont des êtres créés, ils vivent dans un monde fait par Dieu. Aussi, quelle est la bonne manière de vivre pour les gens? Nous devons avoir la juste connaissance et nous devons mener nos vies selon notre conviction.
Les gens ne pensent-ils pas qu’il est juste d’aimer Dieu aussi bien que les personnes? Cependant, c’est une pensée humaine, et non de Dieu. Dieu nous dit d’aimer Dieu seulement. C’est ce qu’il convient en tant qu’humains. Évoquant la manière dont nous avons vécu, nous n’avons pas été capables de faire aucune de ces choses correctement: aimer les gens et aimer Dieu. Si nous essayons de faire les deux en même temps, des querelles auront lieu, et étant incapables de faire l’un comme l’autre, nous tomberons dans la misère.
Les chrétiens ont aussi les dites “cent huit plaies”, qui est une mention fréquente dans le bouddhisme. Des plaies tombent sur les gens parce qu’ils ne savent pas ce qu’ils devraient savoir et n’aiment pas qui ils devraient aimer. Des plaies tombent aussi sur les chrétiens même s’ils aiment les gens aussi bien que Dieu. Il est bon d’aimer les gens et d’aimer Dieu. Mais les gens devraient être au clair sur l’ordre. Dieu aime les humains. Aussi, Dieu nous a dit de L’aimer et d’aimer notre prochain comme nous aimerions notre propre corps. Pour faire les deux, nous devons d’abord aimer Dieu. Nous devons aimer Dieu seul. Le fait est que c’est seulement quand nous faisons cela que nous pouvons aimer notre prochain aussi. Nous devons réaliser que nous aimons les gens seulement lorsque nous aimons Dieu. Nous devons toujours garder ce fait à l’esprit. 
Dieu nous dit ceci: d’aimer Dieu avant tout. Non seulement c’est la Loi de Dieu, mais c’est la vérité dans laquelle nous les saints continuons de vivre. La vérité c’est que même lorsque nous recevons le salut, nous devons aimer Dieu seul, et même après avoir reçu le salut, nous devons aimer Dieu seul. Dieu nous a faits, humains, d’une telle manière que nous L’aimions Lui seul. En vérité, Dieu nous a créés dans ce but. C’est la Loi de Dieu de faire que les saints aiment Dieu seul. Nous devons réaliser cette vérité.
Cependant, puisque nous vivons parmi les gens, nous ne pouvons pas ignorer les relations avec les gens. Le Seigneur dit: “Aimez votre prochain comme votre propre corps,” donc comment pouvons-nous ne pas aimer les gens? Chers croyants, si nous aimons Dieu, nous pourrons aimer les gens aussi. Mais, si nous essayons d’aimer les deux en même temps, nous ne serons jamais capables d’aimer Dieu ni d’aimer les gens. Il y a un proverbe qui dit: “si quelqu’un essaie de courir deux lapins en même temps, elle n’en attrapera même pas un.” Suivant une voie pour essayer d’attraper un lapin puis suivant une autre voie essayant d’attraper un autre lapin vu de l’autre côté, une personne perdra les deux lapins. Croire et suivre Dieu revient au même pour nous. Ce proverbe est une histoire extrêmement simple, mais c’est une vérité simple et claire. Elle est même dite dans le passage des Écritures que nous lisons aujourd’hui, et cela s’applique à nos vies, nous les saints.
Si cette partie ne devient pas claire dans nos vies de foi, si cette loi n’est pas gardée, et si nous ne réalisons pas cela comme une vérité, alors notre foi sera dégradée, et nous souffrirons seulement d’agonie devant Dieu et les gens. Il est logique de dire que la vie de foi n’est pas une vie joyeuse parce qu’il n’y a que de l’agonie. N’est-ce pas ainsi pour ceux dont la vie de foi est difficile? Nous souffrons d’agonie pour nulle autre raison que cela. Nous souffrons quand nous commençons à nous poser la question: devrions-nous aimer Dieu premièrement et avant tout ou devrions-nous aimer le monde et les gens d’abord.
Cependant, si vous voulez vraiment aimer les autres, vous devez d’abord savoir qu’il est juste d’aimer Dieu seul. Je prie que vous aimiez Dieu seul. En faisant cela, nous aimerons naturellement les autres, et en retour, nous serons heureux. C’est seulement quand nous aimons Dieu seul que les gens que nous aimons sont heureux. Comprenez-vous cela? Pour cette raison, vous et moi devons aimer Dieu seul. Nous devons savoir et croire qu’il est juste d’aimer Dieu seul, puis mener une vie de foi. Je voudrais vous parler de cette partie.
Si nous regardons au passage des Écritures d’aujourd’hui, Jésus est allé au Temple. Ils ont chanté des louanges: “Hosanna au Fils de David! Béni soit celui qui vient au nom du Seigneur! Hosanna dans les lieux très hauts!” (Matthieu 21:9). Jésus est entré dans la ville de Jérusalem assis sur un âne. Il a chassé tous ceux qui achetaient et vendaient dans le temple, et a renversé les tables des changeurs de monnaie et les sièges de ceux qui vendaient des colombes. Et Il leur dit: “Il est écrit: Ma maison sera appelée une maison de prière. Mais vous, vous en faites une caverne de voleurs” (Matthieu 21:13). Jésus est allé dans le Temple de Dieu et a renversé les tables et chaises de ceux qui échangeaient la monnaie et vendaient des colombes. Jésus a frappé les tables et les chaises des mendiants et en faisant un fouet de cordes, il a chassé les vaches et les brebis. Après cela, les vendeurs ont rassemblé leurs affaires et se sont enfuis, étonnés et pâles. 
À partir de ce passage, nous apprenons que Jésus aimait Dieu le Père seul. Il dit: “Ma maison sera appelée une maison de prière.” Les gens qui croient vraiment en Dieu doivent aimer Dieu seul. C’est alors seulement que Dieu pourvoit à tout pour eux. C’était le moyen de recevoir la bénédiction. Mais les gens faisaient leur propre profit dans le Temple. Ils vendaient des colombes et des brebis dans le Temple en disant qu’ils croyaient en Dieu. Ces gens faisaient des profits en tirant avantage du nom de Dieu. Comment quelqu’un peut-il poursuivre son propre profit indépendamment de la volonté de Dieu en disant qu’il aime Dieu? Bien sûr, ils ont dû aimer Dieu. Mais, le fait est qu’ils aiment les gens et eux-mêmes plus que Dieu. Par-là, je n’essaie pas de vous dire que vous ne devez pas vous aimer vous-même ainsi que les autres. Mais c’est seulement quand nous aimons authentiquement Dieu seul que nous serons capables d’aimer authentiquement les gens aussi. 
Quand Jésus est entré dans le Temple, Il a chassé tous les vendeurs. Il a guéri les malades et les boiteux et a reçu la louange venant de la bouche des enfants. Puis, Il a quitté la ville et logé à Béthanie. Hors de la ville, quand le Seigneur a vu un figuier avec des feuilles toujours vertes, Il l’a maudit. Il pensait qu’il aurait porté des fruits appétissants. Mais quand Il a vu que l’arbre n’avait pas de fruit et était juste plein de feuilles, Il a maudit l’arbre en disant: “tu ne porteras plus aucun fruit”. 
Que disent toutes ces choses? Si ceux qui disent qu’ils croient en Dieu aiment et résolvent leur cœur à suivre seulement Dieu, les fruits de la foi seront abondants. Mais, ce passage nous dit que Dieu a maudit les gens religieux qui étaient sans fruit pour avoir aimé les gens au lieu d’avoir aimé Dieu seul. Si les gens aimaient Dieu seul, ils recevraient et jouiraient de toutes les bénédictions de Dieu, et porteraient davantage de fruits de la foi. Ils aimeraient les autres selon la Loi fixée par Dieu. Mais ils ne l’ont pas fait. Ces paroles sont des paroles qui nous sont adressées aussi. 
Nous, nés de nouveau, devons suivre Dieu seul. Cela signifie que nous devons aimer Dieu seul. C’est alors seulement qu’à travers nous Dieu sauve ceux qui sont autour de nous et les bénit. Personne ne peut servir deux maîtres. Si nous essayons d’aimer les gens aussi bien que Dieu, un conflit paraîtra dans nos cœurs. Dieu aime vraiment les humains. Nous savons aussi qu’il est juste de vraiment aimer les autres.
Mais, Dieu nous dit de L’aimer Lui seul. Le fait est que ce n’est qu’alors que notre amour pour les gens se réalise. C’est seulement quand nous aimons Dieu seul et choisissons Dieu comme priorité qu’Il nous garantit toutes les choses qui suivent. C’est la loi de Dieu. À travers toutes les Écritures, vous avez vu le peuple d’Israël devenir riche et réaliser un règne de paix quand ils suivaient Dieu Yahvé seul, et gardaient et demeuraient dans la Loi de Dieu. Mais, que leur est-il arrivé quand ils ont commencé à aimer les gens et servir les idoles tout en disant qu’ils aimaient Dieu? Ils ont été ruinés. De là, nous apprenons de la sagesse. Nous devons reconnaître, croire, et suivre ce que Dieu nous dit; nous devons L’aimer Lui seul. 
Pour que vous receviez la bénédiction de Dieu, j’ai la responsabilité de vous dire cette vérité que vous la compreniez ou non. Si je ne vous guide pas correctement, vos cœurs seront déroutés pour ne pas avoir reçu la bonne instruction et recevront la malédiction du Seigneur. Si cela ce produit, ce sera ma responsabilité. Donc je dois vous enseigner correctement, même en paroles. Pour vous, vous devez comprendre correctement. Bien que nos actes puissent avoir des manquements, nous devons vivre en comprenant la Parole et en y croyant.
Il est facile aux gens de recevoir la rémission des péchés. Quiconque renonce à lui-même et accepte la Parole peut recevoir la rémission des péchés. Dieu a expié tous les péchés des gens, et tout le monde peut recevoir la rémission des péchés. Cependant, ceux qui reçoivent la bénédiction de Dieu sont ceux qui croient qu’il est juste d’aimer Dieu seul. Seuls ceux qui connaissent Dieu correctement et aiment Dieu reçoivent les bénédictions dans l’esprit et dans la chair lorsqu’ils mènent leur vie sur la terre.
Pourquoi Jésus a-t-Il maudit le figuier? Ayant vu que l’arbre ne portait pas de fruit, Il l’a maudit. Pourquoi n’y avait-il pas de fruit sur le figuier? Où serait un figuier qui ne porte pas de fruit? Les figuiers poussent bien dans les régions chaudes. C’est pour cela qu’il y a beaucoup de figuiers au Japon dont le climat est plus chaud que la Corée. 
De même, pourquoi le figuier, qui pousse bien dans les régions chaudes, ne portait-il aucun fruit? Où était le figuier qui n’avait pas de fruit? Il était en Israël, où les figuiers poussent bien. À cause de l’intervention divine de Dieu, le figuier n’avait pas de fruit. Il était seulement plein de feuilles. Une feuille de figuier ressemble à une main plate. Ces feuilles larges stoppent les rayons du soleil, donc ne pensez-vous pas qu’il y avait beaucoup d’ombre sous cet arbre? Jésus s’est approché du figuier, mais il n’y avait pas de fruit, Il l’a donc maudit pour qu’il ne porte plus jamais de fruit. 
Regardant seulement à l’extérieur, une personne qui aime Dieu seul peut sembler avoir des manquements, mais l’esprit et la chair de la personne recevront des bénédictions. Pour ceux qui savent qu’il est juste d’aimer Dieu seul et y croient, leurs actions peuvent avoir des manquements, mais ils reçoivent des bénédictions abondantes de Dieu. Les gens qui aiment et servent Dieu seul ne peuvent que recevoir des bénédictions. Un homme qui n’a que Dieu dans son cœur, un homme qui connaît Dieu correctement et Le suit d’abord et avant tout sur la terre, reçoit des bénédictions même s’il tombait en marchant sur le chemin. Tout ce qu’il fait ira bien.
Cependant, si nous devions aimer Dieu et les gens dans nos cœurs, avec ces deux sujets d’amour au même niveau, il n’y aurait pas de fruit de la foi. Donc, seules de grandes feuilles seraient visibles. Pour devenir un figuier béni, nous devons aimer Dieu seul. Nous devons réaliser qu’aimer Dieu seul est juste. Recevoir la bénédiction est simple pour les saints. Recevoir la rémission des péchés est simple, mais recevoir la bénédiction est simple aussi. Si quelqu’un aime Dieu seul et obéit à Dieu seul, cette personne recevra certainement des bénédictions. Les bénédictions que quelqu’un reçoit sont visibles à mes yeux, et je peux le savoir par la foi et dire: “Voilà! Cette personne reçoit les bénédictions de Dieu.”
Cependant, il y a ceux qui disent: “Nous sommes des humains néanmoins, donc je devrais faire ceci”, pensant qu’ils en savent plus que Dieu, et aimant les gens davantage, n’aimant pas Dieu seul. Mais c’est dans la ligne des conditions humaines. Après avoir reçu la rémission des péchés, nous devons aimer Dieu seul premièrement et avant tout. Comprenez-vous cela? Nous devons aimer Dieu premièrement et par-dessus tout, puis, deuxièmement et troisièmement, nous pouvons aimer d’autres choses. Aimer les gens est correct. Mais nous ne devons pas aimer les gens et Dieu au même niveau. Nous devons aimer Dieu seul premièrement et par-dessus tout, puis nous devons aimer les gens deuxièmement et troisièmement. Nous devons prioriser l’objet de notre amour.
Cette partie doit être bien fixée dans nos cœurs. C’est alors seulement que nous porterons du fruit dans nos vies, et que nous pourrons recevoir les bénédictions. Beaucoup de gens sont encore dans l’erreur à ce sujet après avoir reçu le salut. Nous devons les éclairer là-dessus. Nous devons avoir l’ordre établi dans nos cœurs comme suit: aimer Dieu d’abord et par-dessus tout, aimer les gens deuxièmement, aimer les choses matérielles et autres troisièmement, et ainsi de suite. Aussi longtemps que ces choses sont fixées dans le bon ordre, Dieu pourra porter du fruit à travers cette personne, et Dieu bénira le travail que fait cette personne.
Dieu, dans Sa puissance, a fait que le figuier ne porte plus aucun fruit. Un arbre ne peut porter du fruit que si Dieu lui permet de porter du fruit. Quelle puissance y-a-t-il en nous? Nous devons comprendre cette vérité clairement, et nous devons garder une foi ferme. Si ce n’est pas fixé clairement dans l’ordre dans nos cœurs, bien que nous ayons reçu le salut gratuitement en ayant dit “alléluia”, nous pouvons inconsciemment aimer Dieu et les gens au même niveau. C’est pour cela que nos cœurs se sentent troublés. Il semble que nous devons donner de l’amour ici et donner de l’amour là. Chers croyants, mettez une légère différence entre votre amour pour Dieu et votre amour pour les autres. Je prie que vous sachiez qu’il est bon d’aimer Dieu seul. Je prie que vous sachiez qu’il est bon d’avoir une foi comme celle-là.
Il est important que nous ayons nos pensées en ordre comme cela et ayons dans nos cœurs la foi qui est juste. En faisant cela, nous pourrons aimer les gens deuxièmement. Si nous aimons Dieu d’abord et par-dessus tout et aimons les gens deuxièmement, Dieu réalisera tous nos souhaits. Dieu, le Dieu d’Ordre, le Dieu Omnipotent, guidera cette personne, portera du fruit à travers cette personne, et répandra Sa grâce sur tout ce que fait cette personne. Et Il fait prospérer l’âme de cette personne. Il fait que cette personne prospère à tous égards et soit en bonne santé (3 Jean 1:2). Cela doit être bien inscrit dans le cœur de tous les saints.
Bien que nous puissions avoir des manquements dans nos actes maintenant, nous ne devons pas être découragés. En tant qu’humains, nous aurons toujours des manquements jusqu’à notre mort. Donc, au lieu d’être lié par les manquements de quelqu’un, nous devons continuer à vivre avec des priorités claires marquées dans nos cœurs comme ce que nous devons aimer premièrement et par-dessus tout, ce que nous devons aimer deuxièmement, et ce que nous devons aimer troisièmement. Comprenez-vous cela? Il est juste d’aimer Dieu premièrement et avant tout. Croyez-vous cela? Oui, il est juste d’aimer Dieu premièrement et par-dessus tout. Il est juste d’aimer les gens deuxièmement. Il est juste d’aimer les choses matérielles troisièmement. Je ne vous dis pas que vous ne devez rien aimer en dehors de Dieu. Le problème c’est que les priorités de votre amour ne sont pas les bonnes, et si les priorités sont bonnes, alors il n’y a pas de problème.
Nous allons regarder le passage des Écritures à partir du verset 23: “Jésus se rendit dans le temple, et, pendant qu’il enseignait, les principaux sacrificateurs et les anciens du peuple vinrent lui dire: Par quelle autorité fais-tu ces choses, et qui t’a donné cette autorité? Jésus leur répondit: Je vous adresserai aussi une question; et, si vous m ‘y répondez, je vous dirai par quelle autorité je fais ces choses. Le baptême de Jean, d’où venait-il? du ciel, ou des hommes?”
Quand Jésus est entré à Jérusalem à dos d’âne, les gens ont déposé leurs vêtements par terre, des branches de rameaux, et l’ont loué en disant: “Hosanna au Fils de David! Béni soit celui qui vient au nom du Seigneur!” En bref, les gens d’Israël ont accueilli Jésus en disant: “Le Roi d’Israël.” Quand Jésus est venu dans le temple au milieu des louanges ardentes des gens, il est dit qu’Il a renversé les sièges de ceux qui vendaient des colombes dans le Temple, bien qu’Il n’ait pas serré les poings. Puis, Il guérit un aveugle, et quand Il vit les feuilles d’un figuier, Il le maudit.
En voyant ces choses, les Pharisiens ont demandé à Jésus: “C’est amusant. Voilà un homme qui apparaît comme une comète. Depuis la Création, il n’y a eu personne de semblable à Lui. À cause de Lui, un aveugle a ouvert les yeux. Il a mis une malédiction sur un arbre, et chassé ceux qui étaient dans le Temple. Jusqu’à maintenant, il n’y a rien eu de semblable, mais par quelle autorité fais-tu ces choses?” Alors, Jésus leur a demandé: “Je vous poserai aussi une question. Le baptême de Jean, d’où venait-il? Du ciel ou des hommes? Jean-Baptiste a baptisé. Alors, est-ce de Dieu ou est-ce une création d’homme? Dites-le moi.” Jésus est vraiment sage.
Les gens de l’époque considéraient Jean-Baptiste comme un prophète. Depuis 400 ans, depuis la fin de l’Ancien Testament jusqu’au début du Nouveau Testament, aucun serviteur de Dieu n’était paru en Israël. L’histoire de cette période est désignée comme l’histoire de l’ère séparant l’Ancien du Nouveau Testament. Pendant ces 400 ans, il n’y avait aucun prophète ni serviteur de Dieu. Tout le monde était corrompu. Mais, Jean-Baptiste, vêtu d’une peau de chameau, criait dans le désert: “Repentez-vous, race de vipères. Venez et soyez baptisés. Et bientôt, Jésus-Christ, le Fils de Dieu, prendra vos péchés. Repentez-vous et croyez en l’évangile. Recevez le salut en croyant en Jésus-Christ.” Beaucoup de gens d’Israël qui ont entendu ce cri ont ramené leur cœur vers Dieu, et, étant revenus vers Dieu, ont cru que Jésus-Christ les sauverait du péché s’ils étaient baptisés.
C’est pour cela que les Pharisiens ne pouvaient pas répondre à la question de Jésus. Ils ne pouvaient pas donner de réponse parce qu’ils savaient que Jean-Baptiste était un prophète. Ces gens disaient qu’ils aimaient Dieu, mais puisqu’ils aimaient Dieu et les gens au même niveau, ils n’étaient pas capables de dire précisément que Jean-Baptiste venait de Dieu. C’était la volonté de Dieu que Jean-Baptiste vienne sur la terre. Il était l’Elie que Dieu avait promis d’envoyer, et il était vraiment prophète de Dieu, comme le dernier Souverain Sacrificateur qui a pris part à l’œuvre du Seigneur pour accomplir tout ce qui était juste en baptisant Jésus. Ainsi, il donnait le baptême aux gens comme signe de repentance, et donna le baptême à Jésus. Le baptême donné à Jésus était le baptême de la justice.
Certainement, il était un Souverain Sacrificateur venu comme descendant d’Aaron le Souverain Sacrificateur. C’était évident, mais les Pharisiens ne pouvaient pas répondre à la question lancée par Jésus: “Le baptême de Jean, d’où venait-il? Du ciel, ou des hommes?” Comme je vous l’ai dit, ils ne pouvaient pas répondre parce que leur amour pour les gens était identique à leur amour pour Dieu. Donc, bien que les Pharisiens aient su que Jean-Baptiste était un homme de Dieu et un serviteur de Dieu, et que l’œuvre faite par Jean-Baptiste était l’œuvre de Dieu, ils ne pouvaient pas dire la vérité comme vérité parce que ce serait trahir les gens. C’est parce qu’ils avaient un cœur qui aimait les gens plus que Dieu. 
Nous sommes aussi comme eux. Clairement, ces deux questions se trouvent dans nos cœurs Il y a notre amour pour les gens et il y a aussi notre amour pour Dieu. Mais, nous avons tendance à traiter ces deux objets de notre amour à l’identique, sans distinction. À partir de là, les problèmes commencent pour nous. Cela peut seulement être un problème parce que nous ne sommes pas capables de dire ce qui est juste comme juste et ce qui est faux comme faux. À cause de cela, non seulement nous sommes incapables de suivre Dieu correctement, mais nous empêchons aussi ceux que nous aimons de recevoir la bénédiction. Si nous aimons vraiment les gens, nous devons avant tout aimer Dieu seul. Nous devons aimer Dieu premièrement et par-dessus tout, puis aimer les gens deuxièmement. En faisant cela, vous et moi recevrons les bénédictions de Dieu. 
Au sujet du baptême de Jean, le chef des sacrificateurs et les anciens du peuple ont répondu à Jésus, par peur de la multitude, “Nous ne le savons pas.” Puis, Jésus dit: “Je ne vous dirai pas non plus par quelle autorité je fais ces choses.” Jésus n’est-Il pas le Fils de Dieu? N’est-Il pas aussi Dieu? Il est certainement le Fils de Dieu et Dieu Lui-même. Dans l’évangile de Jean chapitre 1 verset 1, il est écrit: “Au commencement était la Parole, et la Parole était avec Dieu, et la Parole était Dieu.” Au commencement, quand Dieu créa les cieux et la terre et tout ce qui est dans cet univers, Il les a créés par la Parole. La Parole ordonna: “Que la lumière soit” et la lumière fut. Comme cité en Jean 1:1, “la Parole” désigne Jésus. Cela nous dit que Jésus-Christ, le Créateur, a existé depuis le temps où Dieu a créé les cieux et la terre au commencement.
Le mot Christ signifie “le roi oint” (Daniel 9:25). Qui est le Roi? Qui est le Créateur? Le Roi, et le Créateur, comme le Sauveur qui est venu nous sauver n’est autre que Jésus-Christ. Il est notre Dieu le Sauveur. En d’autres termes, Lui qui est Dieu est venu personnellement sur la terre comme le Sauveur pour nous sauver. Nous avons reçu le salut parce qu’Il nous a sauvés du péché. Chers croyants, comprenez-vous cela?
Mais beaucoup de gens ne croient pas en Jésus qui est Dieu. Ils ne croient même pas en Jean-Baptiste comme celui qui est venu de Dieu, alors comment pourraient-ils croire en Jésus? Si Jésus avait dit: “Je ne suis autre que Dieu. Je ne suis autre que le Fils de Dieu”, devant les Pharisiens, pensez-vous qu’ils l’auraient cru? Au contraire, ils parlaient en mal de Jésus, le disant “blasphématoire”. Ils L’ont accusé et tué en portant de fausses accusations contre Lui. Jésus n’a jamais commis le moindre péché, mais le titre d’accusation pour lequel Jésus est mort par crucifixion était qu’Il était “blasphématoire”, ce qui est “inique devant Dieu”. 
Les gens d’Israël ont porté une accusation contre Jésus. Tout comme ils ont dit: “Cet homme se dit Lui-même être le Fils de Dieu. Et, Il dit qu’Il est le Roi. Un tel homme doit être tué en étant cloué à une croix”, Pilate a demandé à Jésus: “Es-tu vraiment le Christ?” Jésus dit: “Tu l’as dit.” Ne voulant pas tuer Jésus, Pilate dit alors: “Si tu me dis la vérité, je peux te libérer car j’ai le pouvoir de le faire” mais Jésus répondit: “Si Dieu ne t’avait pas donné ce pouvoir d’en haut, tu ne l’aurais pas.” Ces paroles signifient: “Je t’ai donné temporairement le pouvoir de me tuer par crucifixion.”
Mais les gens de ce temps ne connaissaient pas l’œuvre que Jésus accomplissait. Ils ne pouvaient pas connaître l’œuvre que Jésus faisait parce qu’ils aimaient les gens autant que Dieu même s’ils aimaient Dieu. Et donc ils ne pouvaient pas voir l’œuvre que Dieu faisait. Ils ne pouvaient pas la connaître, y croire, recevoir le salut, et recevoir les bénédictions de Dieu. C’est parce qu’ils n’aimaient pas Dieu premièrement et par-dessus tout. Plutôt, ils aimaient les gens et Dieu également, les aimant à l’identique en les mettant à un niveau égal.
Regardons au passage de Matthieu 21:28-32: “Que vous en semble? Un homme avait deux fils; et, s’adressant au premier, il dit: Mon enfant, va travailler aujourd’hui dans ma vigne. Il répondit: Je ne veux pas. Ensuite, il se repentit, et il alla. S’adressant à l’autre, il dit la même chose. Et ce fils répondit: Je veux bien, seigneur. Et il n’alla pas. Lequel des deux a fait la volonté du père? Ils répondirent: Le premier. Et Jésus leur dit: Je vous le dis en vérité, les publicains et les prostituées vous devanceront dans le royaume de Dieu. Car Jean est venu à vous dans la voie de la justice, et vous n’avez pas cru en lui. Mais les publicains et les prostituées ont cru en lui; et vous, qui avez vu cela, vous ne vous êtes pas ensuite repentis pour croire en lui.”
Il est juste que nous aimions Dieu seul premièrement et par-dessus tout. Quand nous aimons Dieu seul premièrement et par-dessus tout, nous voyons clairement l’œuvre que Dieu fait. Quand nous aimons Dieu seul premièrement et par-dessus tout, nos cœurs sont en paix et mis en ordre et nous pouvons suivre Dieu. Nous pouvons recevoir la bénédiction de Dieu. L’attitude de nos cœurs doit être telle aussi. Nous sommes faibles et avons des manquements, mais nos cœurs doivent clairement aimer Dieu seul premièrement et par-dessus tout. Nous devons aimer les gens deuxièmement. Nous devons aimer les choses matérielles troisièmement. Quand nous spolions l’œuvre de Dieu, c’est parce que nous aimons Dieu et les gens au même niveau. C’est pour cela que nos cœurs deviennent sombres et lourds.
Dans le passage ci-dessus, l’homme a dit à ses fils de travailler dans la vigne. Alors, le plus âgé a répondu: “j’irai” mais n’y est pas allé. Le second fils dit: “je n’irai pas”, mais il eut des remords et s’en alla travailler. Entre les deux, qui a fait la volonté de son père? C’est le second.
Savez-vous pourquoi Jésus a dit ces paroles? Nous sommes ceux qui avons aimé Dieu et la création également. Nous étions ceux qui n’avaient pas de priorités. Mais, avec ces paroles sous la forme de parabole, la Bible nous dit que le second fils avait raison. Bien que le premier fils ait répondu “Oui”, il n’a pas fait ce qui a été dit. Le second a dit “non”. Peu après, il a ressenti du remords et il est revenu faire le travail.
Nous avions tort devant Dieu. Nous avons aimé Dieu et les gens à égalité. Même si nous savions qu’il faut aimer Dieu premièrement et par-dessus tout, nous ne l’avons pas fait. Donc, bien que nous n’ayons pas obéi au départ comme le second fils, nous devons maintenant obéir à la Parole du Père en nous repentant et revenant à nouveau. Il est juste que nous aimions Dieu premièrement et par-dessus tout en nous repentant et nous détournant, puis d’aimer les gens deuxièmement.
Dieu parle du salut qu’Il nous a donné, mais Il parle aussi de la sorte de personnes qui entrent dans la voie de Sa justice, reçoivent Sa bénédiction, et sont approuvées par Lui. Depuis la création, beaucoup de gens n’ont pas été capables de recevoir le salut parce qu’ils ont aimé Dieu et les gens à égalité, ou aimé les hommes plus que Dieu. Ils auraient été sauvés s’ils avaient aimé Dieu premièrement et par-dessus tout, mais ils n’ont pas été capables de recevoir le salut parce qu’ils n’ont pas aimé Dieu à la plus haute position. Les gens qui savaient que leur cœur devait aimer Dieu davantage et ont cru en cela ont reçu le salut même si leurs actes n’ont pas suivi entièrement à ce point.
Pourquoi les gens ne peuvent-ils pas recevoir le salut? Ils ne peuvent pas recevoir le salut parce qu’ils aiment Dieu et les gens à égalité. C’est-à-dire qu’ils aiment Dieu et les gens au même niveau. C’est pour cela que les gens ne peuvent pas recevoir la grâce, le grand amour, et le grand salut donné par Dieu. Chers croyants, nous étions identiques. Même après avoir reçu le salut, bien que nous sachions que nous devions aimer Dieu premièrement et par-dessus tout, nous ne le faisions pas. Maintenant, nous devons nous repentir dans nos cœurs Nous devons aimer Dieu et saisir et suivre la Parole de Dieu en nous repentant, disant: “C’est mal”, et revenir à ce qui est juste.
Si nous réalisons qu’il est mauvais d’aimer Dieu et les gens à égalité, nous devons nous repentir puis tout ce que nous avons à faire c’est élever Dieu à une position plus haute dans nos cœurs et ramener les gens à une position un peu plus basse. Alors, tout ce que nous devons faire c’est aimer Dieu seul premièrement et par-dessus tout. C’est convenable. Après avoir commencé à aimer Dieu seul, si nous aimons les gens comme Dieu l’ordonne, nous entrerons dans la voie de la justice de Dieu. Ayant reçu le salut et étant entrés dans une vie de justice, le soleil se lèvera sur nos esprits. Nous serons en mesure de vivre dans une gloire brillante, en recevant les bénédictions.
Chers saints bien aimés, nous devons aimer Dieu premièrement et par-dessus tout. Et, nous devons nous repentir d’avoir aimé les gens autant que Dieu. Les gens qui se sont repentis ainsi au temps de Jésus n’étaient autres que les collecteurs d’impôts et les prostituées. Jésus accepte ces cœurs humbles.
Jésus-Christ dit: “Je vous le dis en vérité, les publicains et les prostituées vous devanceront dans le royaume de Dieu. Car Jean est venu à vous dans la voie de la justice, et vous n’avez pas cru en lui. Mais les publicains et les prostituées ont cru en lui; et vous, qui avez vu cela, vous ne vous êtes pas ensuite repentis pour croire en lui” (Matthieu 21:31-32). Comment Jean est-il venu? Il est venu dans la voie de la justice. Jean est venu prêcher la voie de la justice. Il est venu prêcher la voie de la justice qui nous rend justes et nous permet de recevoir la rémission des péchés. Beaucoup de gens ont suivi Dieu en réalisant cela et se repentant, prenant part à la justice de Dieu.
Cependant, les Pharisiens n’ont pas cru comme il est écrit: “Car Jean est venu à vous dans la voie de la justice, et vous n’avez pas cru en lui. Mais les publicains et les prostituées ont cru en lui; et vous, qui avez vu cela, vous ne vous êtes pas ensuite repentis pour croire en lui” (Matthieu 21:32). Pourquoi les Pharisiens n’ont-ils pas cru en lui jusqu’à la fin? C’est parce qu’ils aimaient Dieu et les gens pareillement. Le Seigneur dit qu’ils n’étaient pas capables de se repentir parce qu’ils aimaient les gens autant que Dieu.
Comme nous le savons bien, Jean-Baptiste est venu vers nous dans la voie de la justice. Il est venu comme serviteur de Dieu dans la voie qui nous rend justes. À ce moment-là, Jean-Baptiste a dit clairement: “Jésus prendra tous nos péchés en recevant le baptême de la sorte”, mais ces gens n’ont pas cru ses paroles. Pourquoi n’ont-ils pas cru ses paroles? Même en regardant à son apparence extérieure, Jean-Baptiste était clairement un homme de Dieu.
Les gens pouvaient voir que ses paroles, peu importe comment on les voit, n’étaient pas des paroles d’homme, mais ses paroles étaient un message de Dieu. Donc pourquoi les gens de l’époque n’ont-ils pas cru en lui? Ils n’ont pas cru les paroles de Jean-Baptiste parce qu’ils aimaient les gens autant qu’ils aimaient Dieu. De plus, tous les gens qui n’avaient pas reçu le salut étaient comme cela. Pourquoi n’ont-ils pas pu recevoir le salut? Jésus a expié tous les péchés du monde, mais pourquoi n’ont-ils pas pu recevoir le salut? Tout ce qu’ils devaient faire c’est l’accepter tel quel. Mais puisqu’ils n’avaient pas de place pour recevoir l’amour de Dieu, car ils aimaient les gens autant que Dieu, ils n’ont pas été capables de recevoir le salut.
Aussi, pourquoi ne sommes-nous pas capables de recevoir les bénédictions après avoir reçu le salut? Si les gens nés de nouveau ne reçoivent pas les bénédictions après avoir reçu le salut, c’est parce qu’ils n’ont pas aimer Dieu premièrement et par-dessus tout. En d’autres termes, ils ont aimé les gens autant que Dieu, ou aimé les gens au même point que Dieu. Si nous aimons Dieu premièrement et par-dessus tout et aimons ensuite les gens deuxièmement, Dieu nous donnera certainement Ses bénédictions. Bien que nos actions puissent avoir des manquements, nous devons tracer une ligne claire dans nos cœurs.
Dieu nous a ordonné: “Tu n’auras pas d’autres dieux devant ma face” (Exode 20:3). Votre cœur et le mien doivent regarder à Dieu avant tout, puis nous devons nous aimer nous-mêmes et les autres si nous voulons recevoir Ses bénédictions. Si vous, chers saints, souhaitez que votre foyer se porte bien, que vos esprits se portent bien, et que vos affaires se portent bien; si vous voulez que votre vie de foi se porte bien, et si vous voulez que vos descendants se portent bien, alors vivez bien devant Dieu pour l’éternité alors que vous recevez la bénédiction en vous unissant à l’Église. Quand nous faisons cela, nous recevons vraiment les bénédictions de Dieu, et nous sommes non seulement ceux qui reçoivent les bénédictions, mais nos descendants les auront aussi; et les gens autour de nous recevront les bénédictions aussi. C’est la foi qui suit seulement la Parole. Vous et moi devons connaître la vérité. Si nous ne comprenons pas la vérité correctement, nous serons confus. Et une fois encore, nous tomberons dans les mensonges de Satan le diable, et nous n’aurons pas d’autre choix que tomber dans la malédiction.
Chers croyants, ne devrions-nous pas être couverts de la grâce de Dieu pour mener une vie bénie? Nous avons tous besoin de la grâce de Dieu. Nous ne pouvons pas vivre une vie bénie par nos efforts seuls. Gardez à l’esprit que si nous voulons vivre en recevant la grâce de Dieu, nous devons aimer Dieu seul premièrement et par-dessus tout. C’est seulement quand nous avons ce genre de foi que des actions correctes viennent de nous, et que nous vivons dans la grâce devant Dieu dans tout ce que nous faisons, tout en recevant les bénédictions devant Dieu. Croyez-vous cela?
Chers croyants, aviez-vous le cœur qui aimait les gens autant que Dieu, ou pas? Honnêtement parlant, même si vous avez reçu le salut, vous ne saviez pas que vous deviez aimer Dieu seul premièrement et par-dessus tout, et cette vérité n’était pas clairement établie dans votre cœur N’avez-vous pas aimé les gens inconsciemment autant que Dieu en les mettant au même niveau que Dieu? Quand vous faites cela, vous découvrez que votre vie de foi devient difficile et que vous tomberez encore et encore.
Aussi dans la vie de foi, vous devez mettre les gens en dessous de Dieu. Vous devez placer Dieu au niveau le plus élevé. Il est juste que Dieu siège au plus haut point de nos cœurs, pour recevoir la gloire et notre service. Il est juste que nous aimions Dieu seul le plus. Cela doit être clairement établi dans nos pensées, et cela doit être établi dans nos cœurs par la foi, alors que nous disons: “J’aime Dieu premièrement et par-dessus tout, et c’est juste.” Si nous faisons cela, alors Dieu prendra la responsabilité du reste et nous guidera.
J’espère que vous mènerez vos vies en ayant établi dans vos cœurs la foi qui croit en cette vérité. Alors que nous continuons à vivre, n’est-il pas vrai que nous avons tant de difficultés et de tâches problématiques? Cependant, le seul moyen d’échapper à tout ce chaos et de résoudre les problèmes c’est de fixer les priorités correctement dans nos cœurs. Si nous commençons à mettre les bonnes priorités dans nos cœurs, les choses se résoudront dès ce moment. Et s’il y a encore quelques problèmes qui ne sont pas résolus dans nos cœurs, je crois que Dieu les résoudra progressivement pour vous. Croyez-vous cela? J’espère que tous dans le monde entier croiront ces paroles, et non seulement vous et moi.