Sermons

Sujet 13: L’Evangile de Matthieu

[PARTIE 22-1] Seuls ceux qui portent le vêtement de l’eau et du sang peuvent participer à la fête dans les Cieux (Matthieu 22:1-14)

Seuls ceux qui portent le vêtement de l’eau et du sang peuvent participer à la fête dans les Cieux
( Matthieu 22:1-14 )
“Jésus, prenant la parole, leur parla de nouveau en paraboles, et il dit: Le royaume des cieux est semblable à un roi qui fit des noces pour son fils. Il envoya ses serviteurs appeler ceux qui étaient invités aux noces; mais ils ne voulurent pas venir. Il envoya encore d’autres serviteurs, en disant: Dites aux conviés: Voici, j’ai préparé mon festin; mes bœufs et mes bêtes grasses sont tués, tout est prêt, venez aux noces. Mais, sans s’inquiéter de l’invitation, ils s’en allèrent, celui-ci à son champ, celui-là à son trafic; et les autres se saisirent des serviteurs, les outragèrent et les tuèrent. Le roi fut irrité; il envoya ses troupes, fit périr ces meurtriers, et brûla leur ville. Alors il dit à ses serviteurs: Les noces sont prêtes; mais les conviés n’en étaient pas dignes. Allez donc dans les carrefours, et appelez aux noces tous ceux que vous trouverez. Ces serviteurs allèrent dans les chemins, rassemblèrent tous ceux qu’ils trouvèrent, méchants et bons, et la salle des noces fut pleine de convives. Le roi entra pour voir ceux qui étaient à table, et il aperçut là un homme qui n’avait pas revêtu un habit de noces. Il lui dit: Mon ami, comment es-tu entré ici sans avoir un habit de noces? Cet homme eut la bouche fermée. Alors le roi dit aux serviteurs: Liez-lui les pieds et les mains, et jetez-le dans les ténèbres du dehors, où il y aura des pleurs et des grincements de dents. Car il y a beaucoup d’appelés, mais peu d’élus.”
 

Le Camp de Formation de Disciples d’été commence le 13 août. Hier, j’ai visité le Centre de Formation de Disciples (CFD) d’In-jae et c’était une vraie bénédiction. Cette année, beaucoup de fleurs ont été plantées dans le jardin devant le centre de retraite, et une piscine a été construite. L’eau du ruisseau a grossi à cause des fortes pluies récentes, et l’eau est montée jusqu’au niveau où elle frappait contre la partie inférieure du pont que nous avons construit à l’entrée du centre de formation.
Aussi, le son des pierres tombant dans le ravin résonnait comme un orage dans le ciel. Donc, je pensais: “Est-ce le son des pierres qui roulent ou est-ce le tonnerre? Cela ne fait pas le bruit de l’eau qui tombe, donc est-ce le tonnerre qui gronde dans le ciel?” Quand je suis allé vers le pont, la quantité d’eau était énorme. Revenant du CFD, j’ai vu les colonnes supportant le Pont Livingstone submergées à moitié sous l’eau. Vraiment, la pluie récente a été énorme. Le fait que le CFD n’ait pas souffert de dégâts du tout en dépit d’une telle pluie est une grâce de Dieu. Le seul problème c’est que nous n’avons pas pu finir les préparatifs pour le Camp de Formation de Disciples d’été, mais il n’y a pas eu d’autre dégât.
Sans rien de plus à faire ces jours-là, je pense que les étudiants de l’école missionnaire avaient l’air de s’ennuyer, donc je pense que je vais les envoyer travailler au CFD d’In-jae pendant quelques jours. Il est bon que nos étudiants de l’école missionnaire se rendent là-bas et fassent un peu de nettoyage, ainsi que des préparatifs pour le Camp d’été. Quand on va là-bas, le travail n’a pas l’air si fatiguant. J’ai souhaité rester là-bas pendant environ une semaine et y travailler un peu, mais puisqu’il y a tant de travail ici, je n’avais d’autre choix que de revenir. Vous pouvez imaginer combien c’est agréable au CFD d’In-jae.
C’est agréable quand il pleut, et c’est aussi bien quand il ne pleut pas. Quand j’étais là-bas, la pluie est vraiment tombée, et c’était une vue incomparable pour une ville comme celle-là. Dans les villes, la pluie tombe sur les toits, les routes, et les voitures. Quand nous voyons la pluie couler sur une fenêtre, nos cœurs sont prompts à être déprimés et à se sentir tristes. Mais, quand j’ai regardé depuis le CFD, j’ai vu que la pluie était tombée sur les arbres de la montagne et du brouillard s’était formé dans l’air. J’aime des scènes comme cela.
Quand j’étais jeune, je vivais dans une maison couverte d’un toit avec des tuiles en asphalte. Puisque c’était juste après la Guerre de Corée dans les années 1950, la plupart des gens construisaient leur maison avec des planches de bois et la couvraient de tuiles faites maison. Les gens faisaient des tuiles en versant de l’asphalte sur du carton ondulé puis jetant du sable par-dessus. Puis, ils les clouaient à un toit fabriqué en planches de bois, et ainsi, une maison de planches était achevée.
Quand il pleuvait, un grondement s’entendait avec éclat au plafond. Quand il y avait une forte pluie, j’aimais entendre le son qui venait du toit. Même aujourd’hui, j’aime vraiment le bruit de la pluie. Puisque l’eau coulait des jointures de ce toit, nous devions apporter des bassines, des bols, et toutes sortes d’autres choses et les placer au sol. Cela faisait des sons différents dans des tons variés, et vous ne pouvez imaginer comme cela sonnait bien. Quand une goutte d’eau tombait dans un contenant particulier, elle faisait un “plop”, et quand cela frappait un autre contenant, elle faisait un “pop”. Comme je m’en souviens, le son variait selon le type de contenant dans lequel la goutte d’eau tombait. 
Certainement, puisque j’ai vécu dans un endroit comme cela, la scène de la nature que j’ai vue au CFD d’In-jae était si merveilleuse. L’eau au CFD d’In-jae est de première classe. Nous avons demandé aux autorités de tester la qualité de l’eau au CFD d’In-jae. Le ruisseau de la vallée et le puits que nous utilisons pour l’eau potable ont tous deux été déterminés comme de l’eau pure, non contaminée, de première classe. Puisqu’il n’y a pas de pollution là-bas, l’eau est très pure. Lorsque je vais au CFD d’In-jae, mon cœur se sent serein, à l’aise, et si bien. La chère odeur oubliée de la terre, et le son rafraîchissant de l’eau me rappelle mes jours de jeunesse. Et l’eau du ruisseau est si pure que l’on se sentirait coupable d’y tremper ses pieds. 
Aussi, nos saints au CFD d’In-jae ont planté du blé à tel point qu’il y a des épis de partout. Quand vous viendrez au camp de formation de disciples qui arrive, il y aura beaucoup de blé à manger. Chers croyants, venez au prochain camp de formation de disciples s’il vous plaît. Amenez aussi avec vous les membres de votre famille. Le blé est préparé juste après avoir été enlevé des épis, et c’est tendre et gouteux. Nos ouvriers et saints du Centre de Retraite d’In-jae ont planté beaucoup de blé pour vous accueillir au CFD. Les produits ont été plantés à la ferme du CFD, et quand les saints ou les serviteurs de Dieu viennent en visite, ils sont partagés et mangés ensemble. 
Nous vivons dans l’ère des calamités. Bientôt, les jours des sept trompètes arriveront, et quand le son de la dernière trompète sonnera, le Seigneur nous ressuscitera d’entre les morts et nous serons enlevés dans les airs pour rencontrer le Seigneur. J’ai un cœur vraiment reconnaissant de ce que le Seigneur revienne. Je continue de vivre en regardant seulement à ce jour. Ces jours-ci, l’évangile est diffusé largement par les livres papiers et électroniques. Je remercie Dieu de répandre sur nous la grâce pour que nous puissions diffuser largement l’évangile. Je sais que cela a été possible parce que nous avons traversé des difficultés en servant le Seigneur, et le Seigneur nous a aidés à travers cela. Je crois aussi que le Seigneur nous bénira et nous aidera jusqu’à la fin du monde. 
Dernièrement, il y a eu beaucoup de commandes de livres de différents pays sur notre site internet. Il y a beaucoup de bonnes nouvelles aussi. Je crois que nous pouvons diffuser l’évangile aux 2/3 de la population du monde par Internet en seulement quelques années. Je considère ce ministère sur Internet comme quelque chose de très précieux. Je crois que travailler par ce moyen est plus efficace que d’envoyer des dizaines de milliers de missionnaires. Je soutiendrai ce ministère avec toutes nos capacités financières à partir de maintenant. 
Comme je l’ai dit souvent, il ne reste pas tellement de temps pour que nous diffusions l’évangile en paix. Cependant, nous n’allons pas rencontrer le Seigneur sans avoir traversé les jours des catastrophes naturelles, et sans les calamités des sept trompettes. La déclaration que nous rencontrerons la seconde venue du Seigneur et l’enlèvement sans avoir traversé les tribulations est fausse et anti-biblique. Une telle notion est un point de vue centré sur soi. Ceux qui croient cela sont entêtés. Il y avait des gens comme cela dans notre Église, mais ils ont suivi leur propre chemin.
Pour ceux qui croient en la Parole de Dieu de façon erronée et ont leur pensée endurcie comme cela, peu importe combien nous leur prêchons la Parole de Dieu, cela ne sert à rien. Ils essaient d’abaisser cet évangile. M’accusant, ils ont prétendu: “Cet homme parle de la fin imminente du monde, donc il est un menteur. L’évangile de l’eau et de l’Esprit qu’il prêche est aussi faux.” Ils ont essayé de lever du trouble dans l’Église. Ils ont essayé de rassembler ceux qui les suivaient et d’établir une église séparément, mais heureusement, nous nous sommes occupés d’eux parce que leur plan a été exposé prématurément. 
J’ai donné des sermons sur le livre de l’Apocalypse parce que j’espérais vraiment que personne ne croirait comme cela. J’ai parlé de la Parole du livre de l’Apocalypse parce que les gens ont une connaissance erronée sur la fin des temps. Mais nous devons interpréter la Parole de Dieu strictement telle qu’elle est pour répondre à la question: “Finalement, quand Jésus reviendra-t-il?” Si un prédicateur ferme la Bible et parle selon sa propre pensée au pupitre, alors c’est un faux prédicateur. Quand nous ouvrons la Bible, nous devons parler sur la base de la Bible. Inquiet qu’il y ait de telles personnes parmi les ouvriers de notre ministère, j’ai prêché en détail au sujet de ces choses. De plus, nous avons publié des livres sur l’Apocalypse pour que les serviteurs de Dieu et les saints dans le monde entier connaissent la Parole correctement. Croire ou non en la Parole de l’Apocalypse dépend de la foi de chaque personne. 
Au dernier jour de la tribulation, il y aura les tribulations des sept trompettes et les tribulations des sept coupes. C’est seulement quand les jours des sept trompettes arriveront que le Seigneur viendra. Sans les calamités des sept trompettes, il n’y a pas de venue du Seigneur. Il est écrit dans la Bible que parmi les sept trompettes, c’est seulement quand la dernière trompette sonnera que l’enlèvement des saints aura lieu. Donc, les gens ne doivent pas interpréter la Bible de leur propre point de vue centré sur eux. Ceux qui ont suscité du trouble récemment et ont ensuite quitté l’Église de Dieu n’ont pas écouté mes sermons correctement.
Alors que je prêchais sur le livre de l’Apocalypse, ils ont fait un blocage à partir de là. Leur conducteur a essayé de faire un coup d’état dans l’Église en m’accusant d’être un faux prophète si l’enlèvement n’avait pas lieu avant juin l’année suivante. Mais ma prédication sur la Parole du livre de l’Apocalypse est partie dans une direction de la propre pensée de cette personne. Il est devenu distrait et a commencé à ne plus écouter les sermons. Puis, lui et ses disciples ont parlé de mes erreurs aux autres ouvriers du ministère. Mais les serviteurs de Dieu et les saints les ont plutôt écartés. 
Quand le Seigneur viendra, tout ce que nous aurons à faire c’est aller vers Lui. Jusqu’à ce que le Seigneur vienne, pourquoi devons-nous vivre? Nous devons vivre pour la diffusion de l’évangile. Est-ce le cas, ou non? Oui, c’est notre devoir. Jusqu’à quand pouvons-nous continuer de diffuser l’évangile? C’est ce qui est important. Après que nous aurons fini de diffuser l’évangile jusqu’au bout du monde, le Seigneur viendra. Alors, nos efforts prendront fin. 
Cependant, est-ce correct qu’un fermier attende sans s’être engagé dans le travail de la ferme ou avoir semé des semences? Le fermier doit attendre que l’été passe et que l’automne arrive en travaillant le champ à l’arrivée du printemps, semant des semences, irriguant, faisant germer des pousses, enlevant les mauvaises herbes, transplantant, et ainsi de suite. En continuant de s’occuper du champ, le fruit arrivera à l’automne. Donc le fermier doit préparer à l’avance des sacs de stockage et des outils de récolte. Puis, quand l’automne arrivera, le fermier récoltera les grains. Si une personne devait attendre l’automne sans avoir fait son travail, cette personne serait un mendiant. Si nous attendions le jour de la venue du Seigneur sans avoir diffusé l’évangile, alors Jésus ne viendrait jamais. Alors, le Seigneur viendrait plus tard et nous reprendrait comme des serviteurs paresseux, nous rejetant dans un lieu de ténèbres. 
Les gens pensent qu’il est bon de devenir un dirigeant. Ayant été dirigeant de certaines assemblées et ayant occupé des positions élevées, quelqu’un réalisera que ces places sont inconfortables en réalité. Physiquement, les dirigeants se fatiguent beaucoup. Il y a beaucoup de choses dont on doit se soucier, dont on doit prendre la responsabilité, et auxquelles il faut participer. Si quelqu’un dans notre assemblée convoite une telle position et recherche la gloire personnelle, alors cette personne doit quitter notre assemblée rapidement. Cette personne doit sortir de l’Église de Dieu, rassembler le même genre de personnes, et régner sur elles en les amenant à être en accord avec elle, et en étant humainement gentille. La personne agit comme un roi ou une reine, alors que dans notre assemblée, personne ne peut régner sur les gens. Nous n’avons pas ce privilège. 
Ici dans l’Église de Dieu, il n’y a personne qui puisse dire: “Vous êtes mes serviteurs et je suis le roi.” Si quelqu’un disait cela, je crois que vous, chers croyants, enlèveriez vos chaussures et frapperiez cette personne. Vous et moi sommes ceux qui vivent pour le Seigneur et l’évangile. Y a-t-il quelqu’un parmi nous qui rende service à une personne? Non. Il n’est pas facile d’avoir à faire à chacun de vous individuellement, et puisque le Saint-Esprit est en ceux qui croient en l’évangile, ces choses ne sont pas tolérées. 
Les saints à l’Église de Séoul disent que les choses ont été difficiles pour eux jusqu’à maintenant. Un certain saint a dit cela parce que l’ouvrier du ministère le détestait à tel point qu’il a décidé d’offrir à l’ouvrier du ministère une enveloppe pleine d’argent. Après avoir donné à l’ouvrier du ministère l’enveloppe d’argent, le saint dit qu’il a commencé à le traiter très aimablement. Ne donnez pas d’argent à nos ouvriers du ministère s’il vous plaît. Faire cela serait bon si vous donniez pour manifester votre appréciation vis à vis de vos ouvriers du ministère par gratitude. C’est un problème sérieux si vous donnez à l’un de nos ouvriers du ministère de l’argent juste parce que vous pensez qu’il vous déteste. L’Église de Dieu est-elle une organisation politique? Sommes-nous des candidats à l’élection pour l’Assemblée Nationale? Notre assemblée est-elle un endroit où les gens donnent de l’argent à quelqu’un qui est dans une position plus élevée en échange d’une nomination au parti? Ce n’est pas le cas. 
L’on dit du ministre qui a récemment quitté l’Église qu’il a été la tête de l’Église. Mais lorsque le Bureau faisait des demandes d’aide, il n’était pas du tout coopératif. Une fois, notre Église Missionnaire de Chung-ju avait besoin d’acheter un ordinateur, et puisque c’était plus cher à Séoul, j’ai demandé de l’aide à l’un de nos ouvriers du ministère à l’Église de Séoul. Je l’ai appelé au téléphone et lui ai dit: “le Pasteur Junior Ahn de l’Église de Chung-ju va voyager à Séoul, donc trouvez lui un magasin où il pourra acheter un ordinateur bon marché mais décent. Quand il arrivera, guidez-le s’il vous plaît et aidez-le à en acheter un à bon prix.”
Ainsi, le Pasteur Junior Ahn a pris un rendez-vous pour se rendre à l’Église de Séoul à neuf heures du matin. Mais, quand il est arrivé à neuf heures, il m’a dit que les portes de l’église étaient closes et que l’ouvrier du ministère dormait encore. Quand le Pasteur Junior Ahn a toqué à la porte de l’église, la femme de l’ouvrier du ministère qui dormait jusqu’alors s’est réveillée légèrement et a dit: “Mon mari a travaillé tard hier soir, il dort encore. Donc, allez et achetez-le tout seul.”
Comme c’était sa première visite à Séoul, le pasteur junior, tâtonnant et errant, a trouvé le chemin de la Zone Commerciale de Yong-san, qui est célèbre pour la vente d’équipements électroniques à bas prix. Mais par manque de chance, c’était le jour où tous les magasins étaient fermés. Il m’a dit qu’il est retourné à Chung-ju sans avoir pu acheter d’ordinateur, il avait tant de sentiments d’amertume contre cet ouvrier du ministère. Comme l’ouvrier du ministère vivait à Séoul, il aurait dû trouver l’information et donner la direction en passant un simple appel téléphonique. L’ouvrier du ministère de l’Église de Chung-ju aurait pu acheter un ordinateur en y allant directement, comme il était un ouvrier de notre organisation missionnaire, il lui avait fait confiance et lui avait demandé de l’aide. Mais suivant le traitement qu’il a reçu, il s’est vraiment senti très surpris. 
L’ouvrier du ministère, qui a maintenant quitté l’Église, avait sa mère qui gérait le Centre de Retraite d’In-jae, et bien que j’aie découvert la vérité plus tard, la femme avait fait beaucoup d’actes méchants devant Dieu pendant qu’elle travaillait là. Une fois, quelques membres de la famille de la sœur Eun-young Hwang sont allés au CFD d’In-jae, parce que sa mère était là-bas.
Lorsqu’ils y sont allés, ils ont vu une belle grappe de poivrons qui avaient poussé, et ils ont demandé s’ils pouvaient en avoir un peu. Mais la femme qui gérait le CFD d’In-jae leur a dit: “Achetez-les avec de l’argent, puis prenez-les.” Vendre une boite de poivrons 5 dollars aux membres de la famille d’une personne qui travaille là-bas! Pouvez-vous imaginer comment ils ont dû se sentir mal? Non seulement cela; quand la sœur Eun-young Hwand a envoyé un peu d’argent à sa mère pour son anniversaire, la femme a tout gardé et ne l’a pas donné à la mère de la sœur Hwang. 
C’est juste une sorte d’iceberg de tout ce qui a été fait dans l’Église. Comment ne puis-je pas parler en mal d’eux? Aurais-je dû rester calme et ne rien dire? Il y a de ces gens qui fréquentent l’Église de Dieu tout en disant que l’évangile de l’eau et de l’Esprit n’est pas la Vérité. Puisqu’ils ne croient pas réellement en l’évangile de l’eau et de l’Esprit, ils ne savent pas comment servir les frères et sœurs, et ils ont cherché seulement leur bénéfice. 
Y a-t-il quelqu’un parmi vous qui peut dire que l’évangile de l’eau et de l’Esprit n’est pas la Vérité? Les humains commettent des péchés tous les jours par manquement. Si ce n’était pas par l’évangile de l’eau et de l’Esprit, comment les humains seraient-ils sans péché? Comment serions-nous capables de dire que nous n’avons pas de péché? L’évangile de l’eau et de l’Esprit est notre vie. C’est la Vérité, comme une perle de grand prix qui ne peut être échangée contre rien d’autre. C’est pour cela que les Écritures nous disent que ceux qui l’ont trouvée iront vendre tout ce qu’ils ont pour l’acheter, car ils savent que c’est quelque chose de si précieux. (Matthieu 13:45-46). Malgré cela, ils rejettent l’évangile de l’eau et de l’Esprit et sont partis dans le monde. C’est comme jouer aux billes avec des diamants, inconscient que ce sont des pierres précieuses. C’est comme des enfants qui vendraient des diamants pour un morceau de chocolat donné par des explorateurs. 
Par le passage des Écritures d’aujourd’hui, Dieu nous parle précisément de ces choses. Dieu parle de ceux qui entrent dans le Royaume des Cieux. Quel genre de gens sont ceux qui entrent dans le Royaume des Cieux? Il y a longtemps, un certain roi prospère a fait un banquet pour le mariage de son fils, ayant tout préparé et invité beaucoup de gens. Puisque le roi avait invité les gens à la fête, tout le monde pouvait participer à la fête en venant habillé d’un vêtement de noce.
Tout comme les gens peuvent recevoir l’hospitalité et jouir de la gloire en participant à la fête avec un vêtement de noce, notre entrer au Ciel est semblable. C’est Dieu qui invite les gens dans Son Royaume. Dieu invite les gens en disant que quiconque croit que Jésus nous a sauvés par l’évangile de l’eau et de l’Esprit peut entrer au Ciel. Indépendamment de la personne, quiconque croit en l’évangile de l’eau et de l’Esprit dans son cœur a préparé son habit de foi, et entre au Ciel. Cela signifie que même si les gens ont reçu l’invitation au Ciel, seuls ceux qui ont préparé l’habit de la foi peuvent entrer au Ciel. 
Par contre, les gens qui n’ont pas préparé leur vêtement ne peuvent pas entrer au Ciel. Chers croyants, quand nous allons dans une maison en fête, ayant reçu une invitation, nous nous habillons de vêtements formels. Que ce soient des habits traditionnels ou un costume, il n’y a personne qui porte un vêtement de sport ou un short. Même dans les choses du monde nous montrons de la courtoisie. Mais quand nous sommes invités dans le Royaume des Cieux, comment pouvons-nous y aller sans porter de vêtements formels?
Nous ayant invités au Ciel, Dieu vérifie pour voir si nous sommes venus en portant un vêtement de noce. Il a fait que, parmi les participants à la fête, tous ceux qui portent un vêtement de noces puissent manger, boire, se réjouir, et rester sans limite. Cependant, Dieu désigne ceux qui sont venus à la fête sans porter de vêtement de noce, et les jette dans les ténèbres. Il est dit au verset 13: “Alors le roi dit aux serviteurs: Liez-lui les pieds et les mains, et jetez-le dans les ténèbres du dehors, où il y aura des pleurs et des grincements de dents.”
Chers croyants, si nous voulons aller au Ciel, quelle sorte de vêtement de la foi devons-nous porter? Le Seigneur a préparé pour nous une tenue qui nous permettra d’entrer au Ciel, mais quel genre de vêtement est-ce? C’est l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Le Seigneur nous a sauvés en venant sur la terre, prenant tous nos péchés en recevant le baptême au Jourdain, portant tous les péchés du monde, versant le sang à notre place en étant cloué à la Croix, et ressuscitant au troisième jour. Croire en cet évangile c’est précisément ce que signifie porter le vêtement de la foi. Quel est le vêtement qui nous permet d’entrer au Ciel? C’est que notre Sauveur Jésus, le Fils de Dieu, nous a sauvés en venant sur la terre, prenant tous nos péchés en étant baptisé pour nous, et mourant sévèrement à la Croix. Quiconque porte ce vêtement ne peut jamais manquer d’entrer au Ciel. 
Seuls ceux qui sont purs, c’est-à-dire sans péché, peuvent entrer au Royaume des Cieux. Seuls ceux qui sont absolument purs peuvent aller au Ciel. Porter le vêtement signifie croire au baptême que Jésus a reçu en venant sur la terre, en Son sang qui a été versé à la Croix, et croire au Seigneur ressuscité comme le Sauveur.
Nous devons croire en l’acte méritant de Jésus étant né sur la terre dans la chair humaine, l’acte méritant de Son baptême, l’acte méritant de porter les péchés du monde, l’acte méritant de ressusciter d’entre les morts. Assis à la droite du trône de Dieu le Père, Il jugera chaque pécheur qui a refusé de croire en ces actes méritants. Croire que le Seigneur est personnellement devenu le Dieu du salut pour ceux qui croient en l’œuvre que le Seigneur a faite c’est précisément ce que signifie porter le vêtement.
Ce vêtement est important. Puisque c’est la fête du Royaume des Cieux, et seuls ceux qui n’ont pas de péché peuvent y participer, l’on doit porter ce vêtement sans faute. Combien le vêtement que le Seigneur a fait pour vous et moi est-il bon? Plus vous y pensez, meilleur il est. Nous donnons la louange à Dieu “entretenez-vous par des psaumes, par des hymnes, et par des cantiques spirituels, chantant et célébrant de tout votre cœur les louanges du Seigneur” (Éphésiens 5:19). Nous louons le Seigneur qui nous a rendus sans péché par l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Édifiez-vous par des psaumes, des hymnes, et des cantiques spirituels avec les paroles dans vos cœurs, et chantez des chants de louange en accord avec d’autres saints. Nous rendons grâces et louons, chantant des chants de louange. C’est offrir un sacrifice de louange à Dieu (Hébreux 13:15). 
Combien le vêtement dont Dieu nous a revêtus est-il pur et bon? Puisque Dieu nous a revêtus de ce vêtement, nous pouvons entrer au Ciel. Combien ceux qui ne portent pas ce vêtement et ceux qui refusent de le porter sont-ils ignorants? Comment devons-nous nous préparer à entrer dans le Royaume des Cieux? Nous pouvons nous préparer seulement par la foi. Nous portons le vêtement que Dieu a préparé pour nous, afin que nous puissions entrer au Ciel par la foi. C’est la foi qui nous conduit à recevoir le salut, et qui fait de nous des enfants de Dieu. C’est précisément la bénédiction. Bien que je puisse donner des sermons sur différents sujets à partir du passage des Écritures d’aujourd’hui, il est impératif que je prêche sur le vêtement dont le Seigneur nous a vêtus vous et moi. Le vêtement dont Jésus-Christ, qui est venu par l’eau et l’Esprit, nous a revêtus, est une bénédiction pour nous. Croyez-vous cela? 
Le Seigneur a fait cela pour que tout ce que nous ayons à faire soit d’avoir foi en l’œuvre qu’Il a accomplie pour nous. Quand nous réfléchissons à cet évangile et réfléchissons sur notre âme, nous devons vraiment rendre grâces au Seigneur. Indépendamment du fait que nous soyons dans une bonne situation ou non, nous pouvons remercier le Seigneur en tout temps. Puisque nous portons le vêtement de la foi, nous pouvons aller devant le Seigneur de toute manière quand Il nous appelle, faisant toujours avec force l’œuvre qu’Il nous a confiée par la foi.
Puisque nous sommes dans la grâce du salut par la foi, nous devons être reconnaissants au Seigneur du fond de nos cœurs, et lui donner la louange. Puisque nos cœurs sont pleins de joie, la louange vient naturellement. Nous voulons nous assembler et partager la communion, et nous voulons être en mesure de finir l’œuvre que le Seigneur nous a confiée. Puisque le Seigneur nous a sauvés et nous avons reçu le salut, nous pouvons maintenant faire l’œuvre que le Seigneur nous a confiée. Bien que nous soyons incapables de faire certaines œuvres, nous faisons les œuvres que nous pouvons faire en nous unissant les uns aux autres. C’est vraiment bon. Où trouveriez-vous quelque chose qui soit meilleur que cela?
Indépendamment de la personne, c’est très enfantin de ne pas rejeter le désir de rechercher sa propre gloire et de se disputer pour une position pour monter dans les rangs de l’Église. Est-il bon d’être dans une position élevée dans l’Église? Ce n’est pas le cas. Il est bon d’avoir simplement à manger et de quoi se vêtir, et de pouvoir faire des œuvres justes. C’est pour cela que l’apôtre Paul dit: “si donc nous avons la nourriture et le vêtement, cela nous suffira” (1 Timothée 6:8). Je suis si reconnaissant que Dieu ait pris soin de nos besoins concernant la nourriture, le vêtement, le logement, et qu’Il nous ait donné le cœur pour faire les œuvres justes. Si nous pouvons seulement vivre pour le Seigneur en nous occupant de nous-mêmes, à moins que nos corps ne tombent malades; et si seulement nous pouvons vivre pour l’évangile sans souffrir de problèmes de nourriture, de vêtement, et de logement, nous serons contents. 
Nous n’avons pas besoin de désirer autre chose. Non seulement cela, nous n’avons pas besoin de perdre patience même vis à vis de ceux qui s’opposent à nous sans raison. Toutes choses n’appartiennent-elle pas à quelqu’un juste parce qu’il est avide? Dieu nous a dit de chercher premièrement Son Royaume et Sa justice. Nous sommes contents de mener nos vies en diffusant l’évangile pour le Royaume de Dieu. Dieu nous fournira tout ce dont nous avons besoin si nous continuons à vivre par la foi et être reconnaissants. Je suis reconnaissant pour cela. 
Il y a ceux qui s’opposent à l’évangile de l’eau et de l’Esprit par des e-mails, sans révéler qui ils sont et quelles sont leurs croyances. S’ils étaient vraiment courageux, ils montreraient qui ils sont et que tout ce qu’ils font et croient est juste. Mais ce sont des gens qui se cachent derrière un ordinateur et font des déclarations qui n’ont pas de sens. Je ne fonctionne pas avec des gens comme cela. Dieu ne laissera pas ceux qui s’opposent à ceux qui croient en l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Je crois que Dieu les vengera deux fois plus que l’affliction et le tort que nous avons subi. Nous demandons à Dieu qu’Il nous permette de voir de nos propres yeux et d’entendre ce qu’Il leur fera. Ils n’ont rien à voir avec nous. De même, nous ne pourrons jamais les rencontrer quand nous irons au Ciel. 
Ces gens parlent seulement du sang de la Croix. Puis, je vais droit au but et demande: “Comment gérez-vous les péchés que vous commettez aujourd’hui?” Certaines personnes répondent en disant: “Jésus s’est chargé entièrement de ces péchés en les prenant et mourant sévèrement à la Croix.” Cependant, c’est incorrect. Si c’était le cas, quel besoin y aurait-il que Dieu établisse le système des sacrifices dans l’Ancien Testament? Les gens d’aujourd’hui ne seront-ils pas rejetés du Ciel parce qu’ils ont des péchés dans leur cœur pour avoir cru seulement en le sang de la Croix et n’ayant ainsi pas préparé leur vêtement? C’est pour cela que Jésus a dit: “Car il y a beaucoup d’appelés, mais peu d’élus” (Matthieu 22:14). 
Nous avons reçu le salut parce que Dieu nous a élus en Jésus-Christ et nous a donné le salut dans le Seigneur. Ce n’est pas vrai que nous aurions reçu le salut seulement parce que nous disons: “Je crois” inconditionnellement, sans avoir foi en l’évangile de Vérité. Par la foi nous sommes en Christ. Nous devons porter le vêtement pur en sachant et croyant que Jésus nous a sauvés par l’eau et le sang selon le système sacrificiel, comme ce salut nous a été promis. Jésus nous a sauvés dans Sa volonté qui a été planifiée avant même la création.
Puisque Dieu nous a sauvés parfaitement, nous recevons le salut par la foi. Sommes-nous sauvés en pratiquant l’ascétisme? Les gens deviennent-ils saints et purs en se disciplinant eux-mêmes, assis en fixant un mur pendant 10 ans? En Corée, il y avait un moine bouddhiste célèbre dont le nom était Sung-chul. Il s’est discipliné pendant 10 ans en allant dans une petite pièce et en regardant un mur sans se coucher par terre. Pendant sa vie entière, il se couvrait et portait une seule pièce de tissu comme vêtement, et menait une vie comme s’il avait transcendé l’envie humaine. Il a été loué par beaucoup de bouddhistes qui disaient: “Il est un Bouddha vivant”. 
Cependant, quand il était sur le point de mourir, il a laissé un poème qui disait: “Comme j’ai trompé tant d’hommes et de femmes durant toute ma vie, mes péchés ont rempli les cieux, plus haut que le Mont Sumi. (Le Mont Sumi est une montagne légendaire qui est considérée comme la plus haute du monde – commentaire de l’éditeur). Je tomberai comme un corps vivant dans un fossé infini de l’enfer, et mes remords se diviseront en des dizaines de milliers de fourches entrelacées.” Cela reflète le fait que des péchés étaient dans son cœur, et ce poème confesse honnêtement le fait que les péchés ne partent jamais par la propre discipline de quelqu’un. Les gens l’appelaient Bouddha vivant, mais l’homme savait par lui-même qu’il était un hypocrite, et qu’il tomberait dans un fossé infini de l’enfer. Il prétendait lui-même être saint, mais en fait, il a confessé qu’il avait trompé tant d’hommes et de femmes.
Les chrétiens d’aujourd’hui sont comme cela. Ne prennent-ils pas plaisir à prétendre qu’ils sont saints? Comme les gens ont des péchés dans leur cœur, peuvent-ils devenir saints juste en prétendant être saints à l’extérieur? Si quelqu’un priait assis pendant le culte, et si quelqu’un marchait bien et droit, serait-elle sainte? Le Seigneur nous a sauvés en venant sur la terre, recevant le baptême, et mourant à la Croix. Nous sommes devenus saint en ayant foi en cela.
C’est pour cela que c’est si heureux pour ceux qui croient en l’évangile de l’eau et de l’Esprit de se rencontrer entre eux. Ils n’ont pas besoin d’être hypocrites sur leur sainteté les uns envers les autres. Quand il y a quelque chose de délicieux, les justes font des efforts pour manger davantage que les autres. En voyant la douleur et le manque des autres, nous nous consolons les uns les autres par la foi. Nous sommes ceux qui commettons des péchés tous les jours par manquement. Qu’est-ce qui nous a rendus, nous qui sommes comme cela, justes et sans péché? C’est le vêtement. C’est le vêtement du Seigneur qui nous a sauvés par l’eau et le sang.
Si nous regardons au passage des Écritures d’aujourd’hui, il est dit: “appelez aux noces tous ceux que vous trouverez”. Il est dit d’inviter tout le monde, indépendamment de qui ils sont. Mais, peu importe combien une personne peut être vertueuse, ceux qui ne portent pas le vêtement sont chassés. Même si une certaine personne peut avoir été appelée méchante par le monde, puisqu’elle porte ce vêtement et a la bonne tenue, elle n’est pas chassée. Les gens ne peuvent pas participer à la fête du Ciel sur la base du bien ou du mal selon ce monde. Le facteur important qui décide si quelqu’un peut ou non participer à la fête dépend de la foi en le fait que Dieu nous a sauvés. Cette foi est ce qui est important.
Croire en Jésus c’est croire que Jésus nous a sauvés en venant sur la terre, recevant le baptême, et mourant à la Croix. Le seul fait que nous sommes nés de nouveau en ayant foi en l’évangile fait-il que nous menions une vie sainte par nous-mêmes? Après avoir commencé à croire en l’évangile, il n’y a rien que nous devions changer. Si une seule chose a changé, c’est que nous portons le vêtement de la foi, sans péché dans nos cœurs. Il n’y a rien qui ait changé dans nos actes après que nous ayons commencé à avoir la foi. Il y a aussi ceux dont les actes sont devenus pires après être nés de nouveau. C’est pour cela que ceux qui sont nés de nouveau ont besoin de l’Église. Les justes doivent faire des œuvres justes. Il y a trop de gens dont le tempérament est devenu encore pire après leur nouvelle naissance. Si nous ne servons pas le Seigneur après être nés de nouveau, nous devenons des gens très particuliers. C’est pour cela que l’Église est nécessaire pour les justes. 
Ne mettons pas en avant notre propre justice. Plutôt, vous et moi devons croire en la justice de Dieu et être reconnaissants. Rendons grâces à Dieu qui nous a donné le vêtement. Chers croyants, êtes-vous reconnaissants? Si vous ne remerciez pas le Seigneur, et ne croyez pas en l’évangile en dépit de l’avoir entendu si souvent, il n’y a pas grand-chose que je puisse faire. Pour recevoir le salut, il n’y a rien d’autre à faire que d’avoir foi en l’œuvre que Jésus a accomplie. Les humains ont tant de manquements, donc comment un humain peut-il devenir Dieu? Les humains sont seulement des humains. C’est pour cela que Dieu nous a sauvés en venant sur la terre en chair, prenant tous nos péchés par Son baptême, mourant à la Croix, et recevant le jugement pour tous les péchés. Il a aimé ce monde à ce point. C’est exactement cela l’amour de Dieu, et c’est, sans aucun doute, l’œuvre juste de Dieu.
En croyant cela, nous portons le vêtement du salut. En portant le vêtement de noces du salut, nous sommes devenus l’épouse de Christ. Maintenant, quand le Fiancé viendra, nous irons vers Lui. Pourquoi le Fiancé vient-il sur la terre? Il vient pour enlever Son épouse. Si la fiancée n’est pas sur la terre, alors pourquoi le Fiancé viendrait-Il? Pour enlever l’épouse, le Fiancé a vêtu l’épouse de toutes sortes de belles choses. Le Fiancé a tout envoyé pour la fiancée pour que Sa fiancée n’ait besoin de rien, préparée à la perfection absolue. Le Seigneur nous a-t-Il tout envoyé ou pas? Il nous a tout envoyé. Pour nous, le Seigneur nous a rendus absolument parfaits. C’est ce qu’est le vêtement, et c’est ce qu’est l’amour de Dieu. 
Je prêcherai des sermons comme cela jusqu’à la fin du monde. Nous devons continuer à vivre avec le cœur immergé dans la grâce de Dieu. Aussi, nous devons continuer à vivre en écoutant l’amour de Dieu même si nous l’avons entendu souvent, et étant reconnaissants, le considérant. Les animaux qui ne ruminent pas sont des animaux impurs (Lévitique 11:7). Les porcs ruminent-ils ou non? Ils ne le font pas. Qu’en est-il des vaches? Les vaches ruminent. Une vache se remplit d’herbe, et quand elle se repose dans un endroit ensoleillé, elle ramène ce qu’elle avait avalé auparavant et le mâche comme de la gomme, mâchant répétitivement de manière insistante. Puisque les vaches ont quatre estomacs, elles stockent de la nourriture et elles mâchent en faisant remonter cette nourriture stockée. 
Les vaches vivent d’herbe. Mais, les gens de nos jours, essayant de faire grossir la vache plus vite, nourrissent les vaches avec de la nourriture à base animale. Ils disent que c’est la raison pour laquelle la maladie de la vache folle est apparue. Le cerveau d’une vache infectée se dérègle, la conduisant à la mort. Elle devait être nourrie d’herbe selon le plan établi par Dieu. Puisque les gens ont ignoré la voie, une maladie si horrible est apparue. Si les gens ne suivent pas la voie naturelle des choses, ils deviendront identiques. Mais il y a des gens qui ne suivent pas la Parole en dépit d’avoir entendu la Parole de Dieu. Ils sont ceux qui attraperont la maladie spirituelle de la vache folle. 
La Bible nous dit seulement des choses qui sont bénéfiques pour notre esprit. La Bible nous parle de l’amour de Dieu, et de la façon dont le Seigneur a expié nos péchés. Si nous n’écoutons pas la Parole de Dieu, nous ne pouvons pas vivre. C’est pour cela que le Saint-Esprit me fait parler de cet évangile de l’eau et de l’Esprit tout le temps. C’est seulement quand nous le faisons que nous pouvons méditer répétitivement sur l’évangile. C’est seulement quand nous méditons sur cet évangile de l’eau et de l’Esprit que notre foi devient ferme une fois de plus. Aussi, les déchets dans nos cœurs et les pensées impures sont enlevées. Puisque nous réalisons le fait que “Le Seigneur nous a vraiment aimés”, nous sommes reconnaissants dans cette foi. Puisque nous sommes reconnaissants, nous commençons à servir le Seigneur. De plus, puisque nous sommes enfants de Dieu en demeurant dans le Seigneur, nous recevons des bénédictions de Dieu. Tout cela vient naturellement.
Parmi vous, il y a des gens qui me connaissent depuis 10 ans. Depuis le moment où nous nous sommes rencontrés jusqu’à maintenant, s’il y a une chose que je n’ai pas changé, c’est le fait que je prêche cet évangile de l’eau et de l’Esprit maintenant même. Il doit y en avoir certains qui disent: “Cet homme est particulier. Il semble que ce soit tout ce qu’il connait. Les autres pasteurs parlent de “comment peut-il y avoir de l’eau au-dessus du firmament?” et “pourquoi l’espérance de vie des gens raccourcit-elle?” Mais, pourquoi le Pasteur Paul C. Jong prêche seulement sur l’évangile de l’eau et de l’Esprit?” Je connais beaucoup de choses dont les pasteurs de ce monde parlent. Cependant, puisqu’il est mieux de ne pas parler des choses qui sont inutiles, je les omets et partage davantage sur la Parole qui a de l’importance avec vous. 
Je prie que vous connaissiez et croyiez au fait que c’est Dieu qui vous a revêtu de l’habit. Puisque nous avons reçu l’amour de Dieu et le salut par la grâce de Dieu, nous diffusons l’évangile aux gens. Nous le croyons premièrement, puis nous le diffusons. Nous vivons dans la grâce devant Dieu. C’est la vérité de la vie par la foi. Essayant de renouveler la foi, si quelqu’un croyait d’une façon, puis d’une autre façon, faisant des efforts, ayant du mépris pour l’évangile de Dieu, cela ne serait pas une foi correcte. 
La foi c’est croire selon la direction du Saint-Esprit. Chers croyants, croyez-vous cela? La foi c’est croire paisiblement ce que Dieu nous a donné tel que c’est. Aller à des retraites de prière dans la montagne et faire des efforts, pleurer et crier n’est pas la foi. Nous devons être clairs sur le but de notre vie. Le but de notre vie est de croire en l’évangile de l’eau et de l’Esprit, et de remercier Dieu pour cela, en diffusant cet évangile. C’est parce qu’il y a encore un grand nombre de gens qui ne connaissent pas la Vérité. 
Si nous regardons à la section de commande de livres du site internet de la Mission de la Nouvelle Vie, nous pouvons voir que les gens demandent des livres gratuits de pays du monde entier. Des pays comme les Etats-Unis, le Mexique, les Philippines, la Malaisie, l’Australie, le Sri Lanka, l’Inde, le Brésil, la France, l’Allemagne, le Chili, l’Argentine, le Pérou, le Guatemala, la Belgique, le Pakistan, le Japon, l’Italie, la République Dominicaine, la Grande Bretagne, le Canada, le Salvador, l’Espagne, la Russie, et ainsi de suite. Même les gens d’Europe de l’Ouest, dont l’histoire chrétienne remonte à plusieurs centaines d’années, nous envoient leurs impressions sur nos livres. Une personne a dit qu’elle avait étudié la théologie et avait travaillé comme pasteur pendant 50 ans. Mais après avoir lu les volumes 1, 2 et 3 de nos livres en anglais, il a confessé que sa vie avait complètement changé, et qu’il avait expérimenté un changement total dans son cœur. Ils ont confessé qu’après avoir lu nos livres, leurs problèmes de péché étaient résolus et qu’ils avaient réalisé ce que c’était de recevoir le Saint-Esprit. 
Mes chers croyants, croire en ce que Dieu nous a donné et le diffuser c’est la vie que nous, épouse du Seigneur, devons mener. Pour vous, ne dites pas: “J’ai tant de manquements que je ne peux pas suivre le Seigneur”, ou “Je suis si sage que je n’ai plus rien à entendre à l’Église.” Voici exactement deux façons de former ceux qui n’ont pas encore déterminé leur cœur à vivre pour l’évangile: soit marteler la personne avec la Parole jusqu’à ce qu’elle réalise que quelque chose ne va pas chez elle, soit amener la personne à faire l’œuvre de l’évangile à tel point que sa propre justice soit brisée. En faisant cela, cette personne réalisera combien cet évangile est plein de grâce et digne de reconnaissance. Il ou elle réalisera combien l’évangile est un sujet de reconnaissance parce qu’il est absolument gratuit.
Je rends grâces à Dieu de nous avoir vêtus du vêtement de Sa justice. Alléluia!