Sermons

Sujet 13: L’Evangile de Matthieu

[PARTIE 25-4] Nous devons diffuser l’évangile quand nous le pouvons (Matthieu 25:14-30)

Nous devons diffuser l’évangile quand nous le pouvons
(Matthieu 25:14-30)
“ Il en sera comme d’un homme qui, partant pour un voyage, appela ses serviteurs, et leur remit ses biens. Il donna cinq talents à l’un, deux à l’autre, et un au troisième, à chacun selon sa capacité, et il partit. Aussitôt celui qui avait reçu les cinq talents s’en alla, les fit valoir, et il gagna cinq autres talents. De même, celui qui avait reçu les deux talents en gagna deux autres. Celui qui n’en avait reçu qu’un alla faire un creux dans la terre, et cacha l’argent de son maître. Longtemps après, le maître de ces serviteurs revint, et leur fit rendre compte. Celui qui avait reçu les cinq talents s’approcha, en apportant cinq autres talents, et il dit : Seigneur, tu m’as remis cinq talents ; voici, j’en ai gagné cinq autres. Son maître lui dit : C’est bien, bon et fidèle serviteur ; tu as été fidèle en peu de chose, je te confierai beaucoup ; entre dans la joie de ton maître. Celui qui avait reçu les deux talents s’approcha aussi, et il dit : Seigneur, tu m’as remis deux talents ; voici, j’en ai gagné deux autres. Son maître lui dit : C’est bien, bon et fidèle serviteur ; tu as été fidèle en peu de chose, je te confierai beaucoup ; entre dans la joie de ton maître. Celui qui n’avait reçu qu’un talent s’approcha ensuite, et il dit : Seigneur, je savais que tu es un homme dur, qui moissonnes où tu n’as pas semé, et qui amasses où tu n’as pas vanné; j’ai eu peur, et je suis allé cacher ton talent dans la terre; voici, prends ce qui est à toi. Son maître lui répondit : Serviteur méchant et paresseux, tu savais que je moissonne où je n’ai pas semé, et que j’amasse où je n’ai pas vanné ; il te fallait donc remettre mon argent aux banquiers, et, à mon retour, j’aurais retiré ce qui est à moi avec un intérêt.  Ôtez-lui donc le talent, et donnez-le à celui qui a les dix talents. Car on donnera à celui qui a, et il sera dans l’abondance, mais à celui qui n’a pas on ôtera même ce qu’il a. Et le serviteur inutile, jetez-le dans les ténèbres du dehors, où il y aura des pleurs et des grincements de dents.”


Frères et sœurs, il est bon de vous revoir tous. Aux réunions récentes que nous avons eu à l’Église ‘Louez le Seigneur’ de Sokcho City, on m’a demandé en dernière minute d’être orateur, parce que le Révérend Shin qui devait parler avait quelque chose d’autre d’important à faire, et ne pouvait pas venir à cette réunion. Donc je me suis dépêché d’aller là bas prêcher la Parole à sa place. C’est là que j’ai appris que si une nouvelle affiche est posée, beaucoup de gens répondent et fréquentent les réunions annoncées, mais si la publicité est faite pauvrement ou qu’on réutilise les mêmes, les gens ne répondent pas de la même façon. Je ne sais pas si c’est parce que nous sommes dans un temps de mode, mais les gens sont vraiment sensibles à ces choses.
Dernièrement, nous avons fait des réunions de réveil sur le Livre de l’Apocalypse. La dernière était aussi sur le livre de l’Apocalypse. J’ai donné différents sermons concernant la Parole en Apocalypse 6 et Matthieu 24. J’ai fait cela parce que je crois vraiment que l’époque dans laquelle nous vivons maintenant est comme l’époque montrée dans Apocalypse 6. C’est l’époque du cheval noir que nous le voulions ou non. Nous expérimentons maintenant le vent qui souffle fort avec du sable jaune au printemps, des pluies hors du temps en été, et des typhons dévastateurs à l’automne, et des températures anormalement hautes en hiver. Nous observons maintenant des modèles de temps anormaux et des catastrophes naturelles qui augmentent et sont de plus en plus sérieuses. Il y a beaucoup d’anomalies cycloniques qui arrivent dans le monde entier, et beaucoup ne sont même pas rapportées.
Nous sommes en train de publier un autre livre sur “le Livre de l’Apocalypse” et d’inclure l’édition en Mongole de nos premières séries. Je ne peux décrire combien c’est difficile. Il semblait que l’édition en Mongole était presque terminée, mais après l’avoir relue et vérifiée, nous avons trouvé que beaucoup de parties du texte original avaient été perdues dans la traduction. Donc l’équipe du ministère s’est rassemblée rapidement pour l’examiner. Ils ont travaillé sans relâche jusqu’aux heures avancées de la nuit, et ont difficilement terminé, et le lendemain matin, ils l’ont finalement finie, et l’ont envoyée à l’impression. En fait, c’était le jour de fermeture de l’imprimeur, mais heureusement nous avions un arrangement avec eux, donc ils ont ouvert les bureaux et fait le travail pour nous. Nous devons aller en Mongolie très bientôt donc nous allons y prêcher l’évangile et aussi emmener beaucoup de livres avec nous, autant que possible, et il faut donc que ces livres soient prêts dans quelques jours seulement.
Nous avons continué avec ces réunions de réveil sur les temps de la fin, regardant et insistant particulièrement sur Matthieu 24 jusqu’au chapitre 25:13. En Matthieu 24, le Seigneur parle de toutes les choses qui auront lieu au temps de la fin. Et en Matthieu 25, à travers la parabole des vierges, Il parle de deux groupes de personnes, qui sont ceux qui attendent le Seigneur sans avoir reçu la rémission de leurs péchés, et ceux qui l’ont reçue. Aussi, par la parabole des talents, Il parle de Sa récompense et de ses punitions sur les fidèles et les infidèles, quand Il reviendra, après que l’époque du cheval pâle ne soit passée. Et dans Matthieu 26, notre Seigneur parle de Sa mort à la Croix. 
L’évangile de l’eau et de l’Esprit est maintenant diffusé rapidement dans le monde entier. Mais il y a encore beaucoup d’endroits et de pays où il a besoin d’être révélé. Nous avons l’intention d’entrer très bientôt en Mongolie et d’y diffuser l’évangile personnellement, mais il y a encore beaucoup de pays, non seulement la Mongolie, qui ont besoin d’entendre cet évangile.
Si nous regardons au passage des Écritures d’aujourd’hui, le Seigneur dit: " Il en sera comme d’un homme qui, partant pour un voyage, appela ses serviteurs, et leur remit ses biens. Il donna cinq talents à l’un, deux à l’autre, et un au troisième, à chacun selon sa capacité, et il partit. ” Le Seigneur a ouvert la première partie de la parabole des talents en expliquant qu’un homme avait donné ses propres biens à ses serviteurs. Les “bien” mentionnés ici ne se réfèrent à rien d’autre que les âmes.
Dieu est venu sur la terre et a éliminé le péché de l’humanité (passé, présent, et à venir) vivant dans ce monde. Dieu possède tous ceux qui vivent dans ce monde. La vérité c’est que tous sont la création du Seigneur. Les gens, indépendamment de qui ils sont, ne peuvent pas se comparer à du matériel terrestre peu importe combien un objet puisse être grand. Quand le Seigneur est retourné au Ciel après être ressuscité d’entre les morts, Il a donné des ordres et a confié ces gens à Ses fidèles serviteurs. Pour mieux expliquer cela, le Seigneur est parti après avoir confié l’œuvre du salut des âmes aux serviteurs fidèles de Dieu, en leur donnant la capacité de le faire.
Notre Seigneur, qui avait prévu de voyager dans un pays lointain, a donné Ses biens à Ses serviteurs loyaux. Quand Il est finalement revenu, Il a calculé pour voir si chacun d’entre eux avait accompli le travail qu’Il leur avait donné, et si c’était bien fait ou pas. Donc dans le passage des Écritures d’aujourd’hui, il nous est dit qu’Il a loué ceux qui ont bien fait et a puni les autres. Nous pouvons sans doute avoir différentes pensées et significations de cette parabole des talents. Cependant, pendant cette heure maintenant, nous allons attentivement considérer cette parabole, particulièrement en rapport avec Apocalypse 6.
Notre Seigneur, comme c’est vivement représenté dans ce chapitre, a décidé de sept périodes pour ce monde. D’abord, Dieu sauvera beaucoup d’âmes par l’évangile de l’eau et de l’Esprit pendant la période du cheval blanc. Il viendra d’abord sur la terre, et expiera tous les péchés du monde, par l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Il confiera alors les âmes à ceux qui croient en cet évangile et les instruira à vivre en faisant “les oeuvres” pour ces âmes. Nous devons penser profondément à cela en reliant et en  comparant le passage des Écritures d’aujourd’hui avec le Livre de l’Apocalypse.
Dieu nous a confié les âmes dans le monde entier. Et Il nous a donné le pouvoir de les sauver et la capacité de leur diffuser l’évangile. Dieu a donné à chaque personne des capacités pour sauver les âmes et faire le travail de tout leur cœur. Le passage des Écritures d’aujourd’hui parle de “talents” comme de l’argent, mais cela parle et désigne en réalité nos capacités. Nous sommes chargés des capacités que Dieu nous a données pour pouvoir travailler pour Son précieux évangile. En d’autres termes, Dieu parle des capacités que nous avons tous reçu dans le but de diffuser l’évangile à toutes les âmes du monde. Avec ces talents, nous pouvons leur donner l’évangile, les aider à le percevoir, et leur faire recevoir le salut pour qu’ils reviennent à Dieu.
Donner cinq talents à un homme, deux à un autre, et un à quelqu’un d’autre, signifie que le Seigneur a donné à chaque personne individuellement différents types de capacités. Donner à quelqu’un cinq talents signifie qu’Il a donné à cette personne beaucoup de capacités différentes. Il a aussi donné à un homme deux talents et à un autre un seul, puis il est parti et a voyagé dans un pays lointain, promettant qu’Il reviendrait, demanderait des comptes, et paierait chacun en conséquence. Respectant cela, notre Seigneur a donné Ses biens à Ses serviteurs, et a donné des capacités à chacun d’entre eux, puis est parti. Il est dit dans la parabole que celui qui avait reçu cinq talents a pris ces talents, est parti, a fait des affaires, et en a gagné cinq de plus. Celui qui avait reçu deux talents a aussi fait des affaires et en a gagné deux de plus. Mais celui qui avait reçu un talent l’a caché dans la terre et l’a rendu au maître quand il est revenu.
Ici dans cette histoire, les trois serviteurs différents ont reçu leurs talents respectifs: le premier serviteur a reçu cinq talents; le second deux talents, et le troisième un talent. Mais ils auraient tous dû faire des affaires et des bénéfices en utilisant les talents qu’ils avaient reçus. Ceux qui ont fait des bénéfices, que ce soit beaucoup ou peu, ont reçu la louange de leur maître. Le serviteur qui avait reçu deux talents a aussi été loué, tout comme celui qui avait reçu cinq talents. Mais celui qui n’a fait aucun bénéfice, parce qu’il a seulement enterré le talent, a reçu la réprobation et a souffert de la colère de son maître.
Regardons maintenant à la partie qui parle de faire du profit. Il est écrit que celui qui avait reçu cinq talents est immédiatement allé faire des affaires, et en a gagné cinq de plus. Faire des bénéfices est un concept très important ici. En faisant des affaires, faire des bénéfices est ce qu’il y a de plus important, autrement, pourquoi être dans les affaires. Quand le passage des Écritures parle d’affaires, vous ne devriez pas penser à l’argent. Plutôt, vous devriez réaliser que le mot “affaires” mentionné ici désigne l’œuvre du salut des âmes. Toutes les âmes appartiennent à Dieu, et nous devons attentivement considérer le fait que Dieu nous a confié la tâche de la diffusion de l’évangile pour ces âmes.
Tous ceux qui ont reçu la rémission des péchés, et ont donc leur nom inscrit dans le Ciel, ont l’obligation de diffuser l’évangile à ceux qui ne l’ont pas. Il n’y a pas de raison pour que vous disiez que vous n’avez pas la capacité de diffuser l’évangile. Quiconque a reçu la rémission des péchés est capable de diffuser l’évangile sous une forme ou une autre. Avant que le Seigneur ne quitte la terre, ne nous a-t-Il pas donné différents talents pour que nous soyons capables de diffuser Son évangile? Si vous êtes incapable de diffuser l’évangile à beaucoup de gens, vous pouvez au moins le diffuser à ceux qui sont autour de vous, et si vous n’avez pas reçu une grande capacité, vous pouvez servir le Seigneur de différentes façons, selon la capacité que vous avez reçue. Vous pouvez personnellement diffuser l’évangile aux âmes que Dieu nous a confiées; vous pouvez aider d’autres personnes à diffuser l’évangile; vous pouvez les soutenir; et vous pouvez travailler dur de différentes façons. Si vous vous déterminez à le faire, vous pouvez faire l’œuvre de Dieu.
Le Seigneur a dit qu’à celui à qui il a été donné beaucoup, il sera demandé beaucoup; quelqu’un qui a reçu beaucoup de capacité ne peut faire autrement que servir beaucoup. La personne qui avait reçu cinq talents est immédiatement partie, a fait des affaires, a gagné cinq autres talents, et les a rendus à son maître quand il est revenu. Une personne qui a reçu beaucoup de capacités doit faire beaucoup d’œuvres. L’on ne peut pas faire autrement que faire autant qu’on a reçu. Chaque saint à sa propre part d’œuvres. Dans le domaine qui vous a été confié, vous devez servir le Seigneur dans ces circonstances, capacités, et tout ce qui vous a été donné par Dieu. 
Le Seigneur reviendra sur la terre sur un cheval blanc pour nous sauver, comme l’humanité entière, par l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Mais nous devons nous rappeler que lorsque Dieu agit et œuvre, Satan le fait aussi. Le Seigneur reviendra à la fin de ces temps. Pendant les derniers jours, nous traverserons l’époque du cheval pâle, et par conséquent nous expérimenterons et souffrirons du martyr, serons ressuscités, puis enlevés. Jusqu’à ce que ce temps arrive, nous devons avoir une pensée unique, et faire l’œuvre du salut des âmes en diffusant cet évangile. C’est notre devoir donné par Dieu de nous en charger, et de faire ces œuvres jusqu’à ce que le Seigneur nous récompense dans le Royaume Millénaire.
Nous devons avoir l’attitude pieuse de ne pas pouvoir faire autrement que de travailler avec les talents qu’Il nous a confiés. Cependant, nous ne devons pas travailler juste parce que nous voulons travailler davantage par envie, et nous ne devons pas refuser de servir juste parce que nous ne désirons pas servir. Chacun de nous a le devoir de travailler selon les circonstances. Dieu nous a garanti différents dons qu’Il nous a donnés. Donc, personne ne doit avoir d’excuses disant: “Je suis incapable de travailler pour cet évangile. Je ne peux pas le servir. Je n’ai pas cette capacité.” Quiconque a reçu la rémission des péchés peut servir le Seigneur, que le Seigneur ait confié à cette personne beaucoup ou peu.
Donc, vous ne devez pas chercher d’excuses, et quelles que soient les circonstances, vous devez faire l’œuvre du salut des âmes. Comme cela, toutes nos Églises en Corée font actuellement l’œuvre de la diffusion de l’évangile dans le monde entier. En faisant cela, nous trouvons que cela devient par moments un travaille difficile et épuisant, et il y a aussi des moments où nous nous ennuyons, et certaines taches ne s’accomplissent pas au bon moment. Nous diffusons l’évangile dans le monde entier en traduisant nos livres dans différentes langues. Mais il y a des moments où les traducteurs font un travail non sincère et ignorant. Cela me dépasse vraiment. Dans la plupart des cas, notre équipe dédiée au travail dans ce service ne connaît pas la langue de ces pays, mais ils examinent quand même les brouillons traduits paragraphe par paragraphe, en comparant au texte original pour voir s’il n’y a pas de parties manquantes.
Parfois, nous découvrons qu’une certaine traduction a été faite de mauvaise qualité et pleine d’erreurs. Quand nous essayons de corriger ces erreurs avec d’autres traducteurs volontaires, cela prend beaucoup d’heures de plus, et nous finissons par payer des montants supplémentaires. Cela joue avec nos nerfs car nous sommes pressés par le temps et beaucoup de ressources sont engagées. Quand cela arrive, le désire d’arrêter à ce point là monte en moi, et je commence à penser qu’il vaudrait mieux que nous vivions juste comme les gens du monde le font maintenant, parce que je suis humain.
Cependant, en dépit de ces sentiments terrestres, nous ne pouvons pas faire cela à cause du grand mandat, et parce qu’il n’y a personne d’autre qui soit capable de diffuser cet évangile de l’eau et de l’Esprit à part nous. S’il y avait quelqu’un qui puisse “de temps en temps” nous décharger de ce devoir et prêcher l’évangile de l’eau et de l’Esprit, nous pourrions penser cela et bien sûr le faire. Mais malheureusement, personne n’a pu être trouvé qui puisse être en train de diffuser cette Vérité. Puisque c’est clairement l’œuvre qui nous a été confiée et dont nous devons nous charger, nous ne pouvons pas laisser et arrêter.
Nous faisons l’œuvre de la proclamation de l’évangile dans le monde entier par Internet, et il n’y a personne d’autre dans ce monde qui croit et diffuse cet évangile de l’eau et de l’Esprit. S’il y avait des gens comme cela, de vrais nés de nouveau comme nous, ne pensez-vous pas qu’ils nous auraient envoyé un message maintenant? Ils auraient, aussitôt qu’ils auraient entendu parler de nous, pris contact immédiatement en disant: “Nous aussi, nous diffusons l’évangile comme cela. Nous voyons que vous le faites aussi. Nous sommes heureux de vous avoir rencontrés.” Puis nous aurions été pleins de joie, si débordants de joie que nous leur aurions immédiatement envoyé un e-mail pour être en communion avec eux. Mais croyez-moi, il n’y a personne comme cela dehors. Donc, nous ne pouvons que faire cette œuvre qui nous est confiée nous-mêmes, en nous en chargeant.
Je suis allé il y a quelques temps dans une réunion de réveil à l’Église de Sokcho, et je ne peux décrire combien j’étais occupé. Bien sûr, toutes nos Églises en Corée sont occupées de cette façon, travaillant sans cesse pour l’évangile. J’étais avec le Révérend Roh dans son bureau de l’Église de Sokcho, et lui aussi était très occupé, à répondre aux appels téléphoniques, etc. C’est en partie parce qu’il commence plusieurs choses en même temps, et aussi des choses qu’il n’a pas encore été en mesure de finir. J’espère sincèrement que ces choses incomplètes seront terminées bientôt, et j’ai confiance que les choses se passeront bien pour lui. Des ouvriers ont été envoyés de nos Églises dans toutes les régions. Normalement, notre Ecole de la Mission est ouverte jusqu’en juin, mais cette fois-ci, les étudiants ont pu être diplômés très tôt.
Nous ne devons pas non plus négliger nos sœurs, et penser à ce qui serait bon pour elles aussi. Nous considérons le fait de les amener dans la charge de travail de la réponse aux e-mails, qui est extrêmement actif dans l’envoi et la réception de messages dans le monde entier. Je pense réellement qu’il est maintenant temps que nous achetions quelques ordinateurs juste consacrés à ce but, nous devrons alors y assigner des personnes qualifiées, et leur faire envoyer des e-mails, informant les gens sur notre site. Nous vivons dans un temps de la technologie de l’information, où il y a un beaucoup d’échange d’informations, et nous devons diffuser cet évangile, utilisant toutes les méthodes disponibles. Nous devons le faire que ce soit difficile ou non. Dieu nous a donné Ses biens avec des instructions, puis est parti. Il nous a, en faisant cela, confié toutes les âmes du monde, et a donné à chacun de nous la capacité de travailler pour l’évangile.
C’est pour cela que nous avons cette obligation de diffuser cet évangile, parce que nous vivons dans les temps de la fin, et de l’accomplissement du Livre de l’Apocalypse, où le monde devient plus chaotique. Les gens tout autour de nous meurent spirituellement pour avoir mené une fausse vie de foi, en croyant en la fausse théorie de l’enlèvement pré-tribulation. Tragiquement, il y a beaucoup de gens, même parmi ceux qui attendent le retour du Seigneur, qui se découragent, se désintéressent, et abandonnent donc leur foi en Jésus par désespoir total. Il n’y a pas de question là dessus. Ces âmes meurent toutes.
En visitant notre site, vous remarquerez un nombre de questions croissant au sujet du Livre de l’Apocalypse. Nous répondons rapidement à toutes ces questions. Cependant, il semble que les étrangers soient ceux qui ont toutes ces questions. Peut-être que c’est parce qu’ils ont au moins un peu d’intérêt pour Jésus et les temps de la fin. Ils semblent poser beaucoup de questions pertinentes, et nous leur répondons. Mais il semble que les Coréens soient même incapables de poser des questions correctement. A côté de cela, ils sont pompeux et se vantent sur eux-mêmes en toutes occasions. Ils sont tellement plein de blablabla que seul leur sujet à un peu de substance. Quand je parcours parfois des sites religieux sur Internet qui ont de beaux sujets ou des marques publicitaires attirantes, j’ai un fort sentiment qu’ils occupent juste l’espace sans avoir la bonne connaissance, incapables de donner des explications appropriées.
Bien que nous utilisions beaucoup de ressources pour diffuser l’évangile en Occident, il semble que seules les nations sous-développées comme la Mongolie soient ouvertes et acceptent cet évangile. La Mongolie a un niveau de vie bas, qui est similaire à la Corée au début des années 1970. Internet, comme beaucoup de pays similaires dans le monde, est accessible à leurs agences gouvernementales respectives et aux grandes entreprises, mais ce n’est pas encore devenu disponible aux citoyens locaux. Il y a malheureusement beaucoup de pays où Internet est quasiment inexistant; et généralement, les gens qui vivent dans ces pays ne sont pas si corrompus. Donc en leur prêchant l’évangile, ils reçoivent la rémission des péchés en acceptant immédiatement l’évangile dans leur cœur. Vous ne pouvez pas imaginer à quel point ils croient bien quand nous prêchons, comme des gens affamés dévorent la nourriture.
Nous ne devons pas seulement prêcher l’évangile aux gens dans ces pays sous-développés, mais aussi aux âmes perdues de par le monde. Puisqu’elles nous ont toutes été confiées, comment pouvons-nous ne pas leur annoncer l’évangile? Bien que nous devions prendre soin de nous-mêmes, il y a des moments de grand épuisement et même de défaillance alors que nous travaillons sans cesse et continuons d’avancer. C’est l’époque du cheval noir mentionnée dans le Livre de l’Apocalypse chapitre 6, et nous devons tous proclamer cet évangile aux gens dans ce monde, de toutes nos forces, avant la fin de cette époque.
L’ère du cheval pâle est juste devant nous, et il sera tout simplement impossible de diffuser cet évangile. C’est difficile mais cela deviendra encore plus difficile dans les jours à venir, donc nous devons de nouveau considérer notre situation et “mettre les choses en ordre” en continuant à faire l’œuvre de l’évangile, et ne pas regarder en arrière. Diffuser l’évangile c’est comme courir un marathon, la course devant nous semble si longue et difficile, mais nous devons fixer nos pensées sur le but, et ne pas seulement tomber d’épuisement, mais nous devons courir à un rythme assuré et confiant.
Nous devons diffuser cet évangile en prenant le rythme et en renouvelant nos forces; c’est seulement en continuant de courir que nous pouvons arriver à la ligne d’arrivée. Vous et moi sommes ces coureurs de marathon envoyés par Dieu pour donner un témoignage large de l’évangile de l’eau et de l’Esprit, dans le monde entier. Dieu nous a confié Ses biens à vous et moi puis est parti, pour revenir plus tard. Il nous a confié les âmes de ce monde. Il est parti après nous avoir confié les âmes dans notre pays comme de nombreuses âmes dans les pays étrangers à qui nous devons diffuser l’évangile. Donc, nous sommes ceux qui sont désignés pour faire ce travail important. Même si nous sommes épuisés, nous devons faire ce travail jusqu’à la fin. Prendre soin de soi-même est déjà assez difficile, mais nous devons aussi prendre soin de ces âmes. Bien sûr, vivre en risquant votre propre vie pour la cause des autres n’est jamais une tâche facile.
Si par hasard nous n’avions pas la connaissance sur le genre d’époque qui vient à l’avenir, nous nous serions découragés et serions morts comme eux tous. Dans une courte période de temps, le monde entier verra des désastres colossaux par la famine naturelle, et finalement l’ère du cheval pâle arrivera. Dans cette période sombre, l’Antéchrist apparaîtra et tuera beaucoup de gens qui croient en Jésus et sont vraiment nés de nouveau. Après le martyr de ces justes, il viendra un temps où le Seigneur ressuscitera et enlèvera ces saints. Pour cette seule raison, nous ne pouvons que continuer à vivre en diffusant cet évangile, prenant un soin précieux du temps qui reste maintenant. Donc, nous continuons fermement la diffusion de ce précieux évangile.
Dernièrement, j’ai expérimenté beaucoup de souffrance et de difficulté à cause d’une longue période de sécheresse. Alors que nous prions, je crois que Dieu nous donnera toute la pluie nécessaire, selon nos besoins. Les saints dans notre localité doivent aussi reconnaître dans quelle époque nous vivons maintenant. Nous souffrons aussi avec les autres de ces catastrophes naturelles qui ont lieu maintenant dans le monde entier. Bientôt, nous commencerons à expérimenter davantage de catastrophes naturelles sérieuses, qui commenceront à se matérialiser autour du globe. Les gens ont tendance à ignorer la Parole de Dieu, la considérant comme sans importance et la négligeant. Mais aussitôt qu’ils seront directement affectés par la souffrance de ces événements, ils chercheront de nouveau la Vérité, et se remettront à croire. Les gens ont cette vieille tendance à croire s’ils souffrent de difficultés terribles, mais à ne pas croire en Dieu s’ils vivent sans ces difficultés. C’est pour cela que Dieu fait souffrir toute l’humanité de ces troubles et de ces difficultés.
Si nous regardons Matthieu 24 à partir du verset 7, le Seigneur parle de différents événements sérieux qui arriveront durant l’ère du cheval noir. “ Une nation s’élèvera contre une nation, et un royaume contre un royaume, et il y aura, en divers lieux, des famines et des tremblements de terre.
Tout cela ne sera que le commencement des douleurs.” Ce sont les événements qui arriveront pendant l’ère du cheval noir. En d’autres termes, ces événements arriveront pendant cette période ci. Car Il dit: “ Une nation s’élèvera contre une nation, et un royaume contre un royaume, et il y aura, en divers lieux, des famines et des tremblements de terre. Tout cela ne sera que le commencement des douleurs.”
Jésus dit que quand ces famines et ces tremblements de terre arriveront sur terre, ce sera le commencement des douleurs. Quand ces désastres effrayants seront une réalité sur la terre, l’ère du cheval pâle arrivera rapidement, et les calamités des sept trompettes seront rapidement déversées sur la terre, l’une après l’autre: du feu, la grêle, et des comètes tomberont du ciel comme des missiles célestes incontrôlés; des étoiles tomberont dans la mer et dans les fleuves, faisant d’énormes raz-de-marée, tsunami, et tremblements de terre destructeurs indescriptibles. Pendant cette période ou ère, des calamités mentionnées par le Seigneur arriveront certainement, donc nous devons croire en cet évangile et faire tout ce qui est possible pour le proclamer au monde entier, alors que c’est encore relativement calme, avant que l’ère du cheval pâle n’arrive.
Quand les gens courent un marathon, ils tendent à dépasser leurs limites physiques après avoir couru plus de 30 kilomètres. Comme cet exemple, nous sommes aussi à un point maintenant où les choses sont extrêmement difficiles. Néanmoins, même si nous sommes si épuisés et expérimentons des difficultés, nous devons nous rappeler de prendre le rythme en conséquence, et de continuer de courir cette course avec la ligne d’arrivée en vue.
Nous devons tous réaliser que cette époque, dans laquelle nous vivons maintenant, est vraiment l’ère du cheval noir, et que nous sommes arrivés dans l’époque de ces catastrophes. En un an, à cause du manque de pluie, la terre craque comme un gâteau trop cuit; le niveau de l’eau dans les réservoirs atteint un niveau critique, conduisant à une dispute pour savoir si l’agriculture est encore possible ou non. Nous sommes tous témoins d’une tendance mondiale à construire des réservoirs dont certains ont des dimensions énormes. Et dans une autre année encore, d’énormes averses non naturelles arriveront, accompagnées de pluies soutenues anormales, rendant la maturation des cultures difficile, des inondations auront lieu en divers endroits, les gens perdront leur vie, leurs maisons, et il y aura de lourdes conséquences. Ce genre de phénomène climatique anormal n’arrive pas seulement ici en Corée.
Regardez aux catastrophes qui sont arrivées récemment dans le monde, que les scientifiques n’auraient jamais pu prévoir. Ces événements ne sont pas une chose temporaire. Tout ceci a été prédit dans le Livre de l’Apocalypse, particulièrement au chapitre 6, où il est question de l’ère du cheval noir. L’ère du cheval noir désigne une époque ou un temps de famine spirituelle et physique, et nous vivons maintenant dans un temps pareil.
Quand l’ère de la famine arrivera, les gens souffriront de la faim, et la nourriture pour notre subsistance deviendra rare à cause des catastrophes naturelles, et en même temps les gens souffriront de famine spirituelle. Peu après ce temps ou époque, l’ère du cheval pâle arrivera comme si elle faisait partie de cette ère. Quand la réalité frappera, cette ère sera déjà celle du cheval pâle, des catastrophes vont alors tomber du ciel. Puisque nous savons et croyons qu’une telle époque arrivera, nous ne pouvons pas avoir nos pensées privées. Nous n’aurons pas de temps pour cela. Je vous dis que je ne peux faire autrement que prêcher des sermons sur le Livre de l’Apocalypse en ce temps et cette époque.
De plus, les saints doivent aussi réellement rassembler leurs pensées et se concentrer sur l’œuvre spirituelle. Oui, c’est fatiguant et difficile, mais nous devons connaître, croire, et servir cet évangile de l’eau et de l’Esprit. Et pour ceux qui ont déjà reçu la rémission des péchés en croyant en l’évangile de l’eau et de l’Esprit, ils doivent diffuser cet évangile aux membres de leur famille, à leurs amis et aux autres gens, et prendre soin de ces âmes qui sont toutes la propriété de Dieu.
Nous devons diffuser cet évangile à d’autres âmes aussi, et vivre pour cet évangile le reste de notre vie en gérant les biens que Dieu nous a confiés, et faisant nos affaires avec notre capacité. Après tout, Dieu nous a instruits à vivre de cette façon. Donc, nous devons être toujours éveillés, et notre esprit doit être réveillé. Nous devons bien discerner cette ère, garder la foi, et mener une vie de foi en diffusant l’évangile à toute personne dans le monde, tout en priant incessamment. C’est parce que Dieu nous a confié cette œuvre.
Je suis déterminé à finir mon livre sur le Livre de l’Apocalypse, de le faire traduire dans toutes les langues du monde, et de le distribuer largement à tout le monde. C’est parce qu’il ne peut pas y avoir d’avenir quand quelqu’un ne peut pas voir à l’avance cette ère terrible. L’on ne peut pas avoir la garantie d’un avenir si l’on ne peut pas percevoir ce présent correctement.
Pour ceux qui sont vraiment nés de nouveau et vivent en ce temps, sachant tout cela, ils ne doivent pas laisser leur foi s’endormir. En discernant correctement cette époque, nous devons aussi savoir quelle prochaine ère va suivre. Et en menant une vie de foi correcte au présent, nous irons vers le Seigneur en ayant vécu par cette foi. Pour accomplir cela avec succès, nous devons diffuser cet évangile de l’eau et de l’Esprit de par le monde entier, et ainsi rejeter nos pensées et nos désirs personnels. Frères et sœurs, nous devons discréditer ces pensées qui désirent vivre une vie haute et noble comme des princes ou des princesses. Nous devons être attachés à Dieu, diffuser l’évangile à tous ceux qui appartiennent à Dieu, servir l’évangile par la capacité que Dieu nous a donnée, nous mettre dans une position de foi, proclamer cet évangile dans le monde entier, et vivre comme des serviteurs de Dieu. Bien que nous combattions constamment la fatigue, nous réalisons qu’il y a tellement plus de travail que nous devons faire.
Il y a nos frères et sœurs qui sont entrés récemment à l’Ecole de la Mission. Je crois qu’ils ont vraiment fixé leur cœur pour vivre entièrement pour l’évangile. Je crois qu’ils sont “les gens de foi” qui désirent vivre totalement pour le Seigneur, mangeant et souffrant ensemble les difficultés, avec le but d’accomplir le grand mandat. Nous vivons aussi dans un temps où les ouvriers sont rares, et les gens qui veulent vivre entièrement pour le Seigneur sont seulement un petit nombre. Cependant, vous et moi devons faire diligemment le travail qui nous a été confié à chacun, en utilisant les capacités que Dieu nous a données, et nous devons proclamer l’évangile de tout notre cœur et de toute notre force au mieux de nos capacités. Nous devons simplement vivre pour cet évangile.
Nous allons en Mongolie cette fois ci. Nous avons l’intention de travailler en Mongolie pendant une semaine. Cela prendra un jour pour y aller, et un jour et demi sera passé à déballer nos bagages. Puisque nous devons prendre un autre jour pour revenir, il n’y aura que cinq jours pour travailler. Je ne sais pas combien de travail nous pouvons faire en cinq jours. 
J’espère et prie que Dieu conduira certaines âmes vers nous, et nous permettra de prêcher l’évangile à ces âmes, les aidera à recevoir la rémission des péchés, et établira des ouvriers de Dieu là bas, pour qu’ils vivent pour le Seigneur. Ils pourront alors mener une bonne vie de foi, séparée de leur ancienne foi. Je désire vraiment établir l’Église de Dieu en Mongolie. En établissant l’Église de Dieu et ses leaders là bas, ce sera notre devoir de les suivre, avec les dépenses de la vie, du matériel, des livres, et en faisant cela nous pourrons diffuser l’évangile par cette église stratégique, et l’utiliser comme un tremplin pour accélérer l’évangile dans cette région de l’Europe du Nord et de la Chine.
La Mongolie est reliée à la Chine et à la Russie par un réseau de chemin de fer. Les Mongoles ont un accès facile à ces deux pays en utilisant ce mode de transport. Cette nation a été colonisée et dirigée par chacun de ces pays. Elle est maintenant indépendante, mais comme conséquence de son histoire passée, les Mongoles ont un libre accès à ces deux pays sans besoin de passeport ni de visa. C’est pour cela que nous désirons établir l’Église de Dieu en Mongolie. Pour des pays comme les Philippines, nous partagerons seulement des livres électroniques et des livres papier. Nous n’entrerons pas dans des pays où nous n’avons pas besoin d’aller. Il y a beaucoup de nations dans le monde où l’ordre public n’est pas encore bien établi, comme certains du Moyen Orient. Dans des pays où les politiques sont tourmentées par des guerres civiles et des conflits constants, vous souffririez certainement de maltraitance si vous alliez là bas par erreur. En regardant cela dans cette perspective, la Mongolie avec ses problèmes politiques et économiques de second plan n’est vraiment pas si mal par rapport à d’autres pays, donc je suis content de cela.
Chers croyants, il est temps que nous nous unissions, nous attachions les uns aux autres, croyant en l’évangile de l’eau et de l’Esprit, et le diffusant dans le monde entier. Croyez-vous en l’évangile de l’eau et de l’Esprit? Croyez-vous que vos péchés et les miens ont tous été remis par notre foi en l’évangile de l’eau et de l’Esprit? L’évangile de l’eau et de l’Esprit est simple, mais c’est vraiment la Vérité définitive. Il y a un très grand nombre de faux enseignants dans ce monde qui ne diffusent pas cette Vérité. Donc, nous qui avons cette connaissance et croyons en l’évangile de l’eau et de l’Esprit devons faire cette œuvre.
Ceux qui désirent sincèrement naître de nouveau doivent connaître et croire cet évangile par les livres que nous leur envoyons. Nous diffusons l’évangile par les médias imprimés; nous avons fait cela parce que c’était nécessaire. Ceux qui ont trouvé l’évangile à travers nos livres réaliseront le fait que le Seigneur a expié non seulement tous leurs péchés, mais aussi tous les péchés de ceux à qui ils vont partager l’évangile. Quand les gens diffusent cet évangile, ils gagnent de la force, et vous aussi expérimenterez la même chose en faisant de même. Nous serons revêtus de la puissance du Saint Esprit alors que nous continuons à vivre ainsi. Nous devons diffuser cet évangile avec une foi forte, et nous devons concentrer davantage nos efforts dans l’œuvre de la diffusion de cet évangile.
A l’avenir, en dehors de l’écriture des livres, je concentrerai mes efforts sur les voyages en Corée, faisant des réunions de réveil, et diffusant l’évangile en emmenant nos étudiants de l’Ecole de la Mission, pour la formation à ce travail. Peu importe quel est le champ dans lequel je travaille, je me sens fortifié au mieux quand je diffuse l’évangile. Etes-vous comme cela aussi? Combien de force recevez-vous quand vous diffusez l’évangile? Combien êtes-vous joyeux quand vous professez: “Jésus a éliminé tous vos péchés”? Y a-t-il une occasion où vous avez obtenu plus de force qu’en faisant ce travail? En réalité, travailler pour l’évangile n’est pas une tâche facile, mais le fait reste que nos cœurs sont plus en paix, plus heureux, et au mieux quand nous diffusons et servons l’évangile. Diffuser l’évangile et servir le Seigneur est ce qu’il y a de meilleur.
Nous irons en Mongolie pour diffuser cet évangile, mais il doit y avoir des âmes humbles. Ils ont cette perception que beaucoup de gens en Corée sont des hommes d’affaires riches. Avec cela à l’esprit, nous allons là bas nous engager dans un combat spirituel contre les puissances des ténèbres qui ont régné sur les âmes pendant très longtemps. Avec cette Vérité, nous devons amener les gens de cette région à se soumettre à Dieu.
Frères et sœurs, pensez-vous que toute communauté chrétienne de ce monde a la connaissance de l’évangile de l’eau et de l’Esprit? Non, pas du tout. L’évangile de l’eau et de l’Esprit est un trésor caché par Dieu, et donc c’est un secret. Pendant l’ère des sept sceaux décrits dans le Livre de l’Apocalypse, même pour ceux qui ne croient pas en l’évangile de l’eau et de l’Esprit, cela restera un secret. Donc, les faux prédicateurs et les non croyants ne pourront pas connaître cette Vérité, peu importe combien ils regardent la Bible.
Alors que je faisais ce livre basé sur le Livre de l’Apocalypse, j’ai ressenti une fois encore qu’il n’y a vraiment pas tellement de livres dignes de les prendre en référence. Quand les gens écrivent un livre, ils devraient au moins faire quelques vérifications par eux-mêmes et montrer la Vérité clairement. Mais les auteurs de ces livres continuent seulement à raconter des histoires personnelles et des paroles inutiles, au lieu de se référer aux passages des Écritures et montrer leur signification profonde. A cause de cette situation, des gens qui cherchent ne peuvent pas connaître la Vérité par eux. Les gens comme cela rassemblent des informations inutiles et extorquent les aveugles spirituels, ils sont des loups qui ravagent l’âme des gens. Nous qui avons la connaissance de l’évangile de l’eau et de l’Esprit avons une grande quantité de travail à faire. Je répèterai et rendrai grâces à Dieu qui nous a donné du travail. J’ai confiance que les livres qui suivent seront publiés rapidement pour que je puisse vous les donner en cadeau.
Frères et sœurs, je réalise que vous êtes épuisés, mais servons cet évangile en dépit de la fatigue un peu plus longtemps, vivant pour lui et diffusons-le. Ce monde est vraiment grand et il y a beaucoup de travail qui doit encore être fait. Donc nous ferons davantage de travail cette année, et la prochaine. Quand le temps viendra où nous ne pourrons plus travailler à l’étranger, nous vivrons bien et mangerons bien entre nous. C’est parce qu’à ce moment là, nous pourrons encore diffuser l’évangile ici en Corée. Nous pourrons diffuser l’évangile en Corée jusqu’à ce que l’ère du cheval pâle arrive.
Frères et sœurs, je sais que c’est très dur, mais rassemblons à nouveau nos forces et diffusons l’évangile jusqu’au temps où nous ne pourrons plus le faire. Je suis certain que le Seigneur nous a désignés pour faire cette œuvre. Au lieu de penser à des choses indignes, les sœurs devraient bien servir l’évangile par Internet. Les frères devraient avoir la foi et penser à l’évangile avant tout le reste, en accord avec le commandement du Seigneur: Cherchez d’abord le Royaume de Dieu et Sa justice. Alors que la fin est de plus en plus proche, nous devons penser à cet évangile d’abord et avant tout et vivre pour lui comme la priorité absolue.
Je suis certain que les ouvriers de Dieu se lèveront en grand nombre dans notre Église. Nous formons en réalité tous les saints ici comme ouvriers de Dieu. Le nombre de tous les justes en Corée est d’environ 300, et nous travaillons dans nos services respectifs vers le monde entier avec le talent qui nous a été donné par Dieu. Le travail que nous faisons conduit les gens du monde entier à penser que nous sommes une organisation missionnaire immense. Cependant, vous et moi sommes capables d’accomplir ce grand travail seulement grâce à Dieu. Les ministres en charge du ministère de la littérature ont rapporté actuellement que même si les groupes missionnaires dans d’autres pays avaient un mépris total pour nous quand nous leur avons envoyé le premier livre des séries sur l’évangile, depuis, ils demandent maintenant davantage de livres, donc nous avons commencé à envoyé les volumes 1, 2 et 3 des éditions en anglais, puis ils ont reconnu que notre ministère était précieux et ont changé leur attitude pour une position d’humilité. L’on rapporte maintenant que lorsque nous parlons, ils nous écoutent attentivement, et sont vraiment coopératifs.
Puisque notre travail se fait par notre foi en Dieu, je crois qu’Il est Celui qui ouvre et prépare le chemin pour nous. Dieu veut aussi que Son Royaume s’étende dans le monde à travers nous parce que l’évangile que nous diffusons est la Vérité. Si toute personne dans le monde connaissait cet évangile et y croyait, alors peut-être que nos efforts dans un tel travail n’auraient pas été nécessaires.
Les scientifiques recommandent qu’à cause du “phénomène du sable jaune” qui est si fort en Mongolie, les gens qui visitent cette région ne devraient pas oublier leurs lunettes de protection. Et ils nous disent qu’à cause de cela, les saisons sont en retard de près de deux mois par rapport à la Corée. Donc nous voyons que le temps là bas est chaud le jour mais froid la nuit. La Mongolie a un système de chauffage centralisé, qui est aussi affecté par ce phénomène, et les autorités ont informé la nation qu’après le 15 mai 2006, ils allaient l’éteindre. Donc avec cela à l’esprit, nous allons prendre des couvertures avec nous pour nous préparer à ces nuits froides.
Frères et sœurs, je vous demande de nous garder dans vos prières. Notre voyage là-bas sera comme si vous y alliez. Rappelez-vous que nous y allons pour diffuser l’évangile; ce n’est pas pour passer du bon temps. Peu importe le pays, la seule raison pour laquelle nous y allons c’est diffuser l’évangile et établir l’Église de Dieu. Si nous désignons un ou deux ouvriers et établissons l’Église de Dieu, les ouvriers vont grandir spirituellement, garder leur foi, et travailler pour Dieu. Et alors que notre Mission continuera d’enseigner nos ouvriers là-bas par nos livres sur la croissance spirituelle, ils se lèveront, gagneront davantage d’âmes, et diffuseront l’évangile. Et bientôt ils pourront faire l’œuvre de Dieu comme Ses bons ouvriers, loyaux et fidèles. J’espère que vous priez beaucoup pour nous.
Ce mardi, Révérend Kim et sa femme vont revenir des États Unis. Maintenant, j’essaie de trouver un bon endroit pour que nos ouvriers du ministère rencontrent le Rev. Kim. Ce sont des moments dont je crois que nous devons partager et fêter ensemble faisant rôtir deux cochons bien dodus. Frères et sœurs, vous êtes épuisés, je le sais. Unissons nos forces. Suis-je le seul à dire répétitivement que je suis fatigué, alors qu’aucun de vous ne l’est? Je sais que vous êtes tous chargés. Il ne peut y avoir que des difficultés en ces temps de famine dont le Seigneur a parlé. Malgré cela, je vous exhorte une fois encore: vous devez vivre pour l’évangile; vous devez croire sans faute que cette période actuelle et l’ère de la famine; vous devez travailler au mieux de vos capacités dans les œuvres qui vous ont été confiées; et vous devez vivre votre foi, vous aimant les uns les autres.
A l’avenir, ce monde deviendra plus difficile à vivre, et un monde meilleur ne viendra jamais. C’est un fait absolu. Frères et sœurs, nous devons bien garder la foi et servir l’évangile aussi. Quand vous cherchez premièrement Son Royaume et Sa justice, votre chair se portera bien, et vous recevrez aussi des bénédictions. Je crois que vous savez comme un fait que si vous ne cherchez pas premièrement le Royaume de Dieu et Sa justice, vous ne serez pas en mesure de recevoir une bénédiction. Je crois aussi que Dieu pourvoit pour Ses serviteurs avec tout ce dont ils ont besoin, les nourrissant et les habillant de façon satisfaisante. Amen.