Sermons

Sujet 13: L’Evangile de Matthieu

[PARTIE 26-2] Faites l’œuvre précieuse qui sert le Seigneur (Matthieu 26:6-13)

Faites l’œuvre précieuse qui sert le Seigneur
(Matthieu 26:6-13)
“ Comme Jésus était à Béthanie dans la maison de Simon le lépreux, une femme s’approcha de lui, tenant un vase d’albâtre, qui renfermait un parfum de grand prix ; et, pendant qu’il était à table, elle répandit le parfum sur sa tête. Les disciples, voyant cela, s’indignèrent, et dirent : À quoi bon cette perte ? On aurait pu vendre ce parfum très cher, et en donner le prix aux pauvres. Jésus, s’en étant aperçu, leur dit : Pourquoi faites-vous de la peine à cette femme ? Elle a fait une bonne action à mon égard ; car vous avez toujours des pauvres avec vous, mais vous ne m’avez pas toujours. En répandant ce parfum sur mon corps, elle l’a fait pour ma sépulture. Je vous le dis en vérité, partout où cette bonne nouvelle sera prêchée, dans le monde entier, on racontera aussi en mémoire de cette femme ce qu’elle a fait.”


Jésus dit: “partout où cette bonne nouvelle sera prêchée, dans le monde entier, on racontera aussi en mémoire de cette femme ce qu’elle a fait.” La raison pour laquelle cette femme a versé de l’huile parfumée sur la tête de Jésus était la sépulture de Jésus. Et, elle a servi Jésus Christ en versant l’huile sur Sa tête en étant reconnaissante de ce que le Seigneur a pris tous les péchés du monde par Son baptême en venant sur la terre et a sauvé toute l’humanité des péchés en mourant sur la Croix et en ressuscitant d’entre les morts. Cette femme l’a versé sur la tête de Jésus en brisant un flacon d’albâtre d’huile parfumée de grand prix. Un flacon d’albâtre d’huile parfumée très précieuse valait un grand montant d’argent comparable à un salaire qu’une personne recevrait pour avoir travaillé dans la maison de quelqu’un pendant un an. 
Ayant entendu la nouvelle que Jésus était à la maison de Simon le lépreux, la femme est venue dans la maison de Simon. Jésus prenait un repas à ce moment-là. Jésus avait l’habitude de manger en étant à moitié couché avec la partie inférieure du corps allongée. Peut être que Jésus mangeait aussi en étant à moitié allongé confortablement. Alors qu’Il mangeait et tenait des conversations, la femme est entrée dans la pièce. Puis, s’étant approchée à côté de la tête de Jésus, elle versa de l’huile parfumée d’un flacon d’albâtre sur Sa tête. 
En voyant cette femme verser de l’huile parfumée d’un flacon d’albâtre sur la tête de Jésus, l’un des disciples s’est avancé et a dit: “À quoi bon cette perte?” Selon l’évangile de Jean, la personne qui a dit ces paroles était Judas Iscariote (Jean 12:4-6). Il dit ces paroles d’indignation parce qu’il était certain que “cette femme gaspillait une huile parfumée précieuse dans un acte inutile” et puisque c’était lui qui était responsable de l’argent il pensait qu’il aurait pu en faire bon usage s’il elle l’avait vendu contre de l’argent puis lui avait donné l’argent. 
Cependant, loin de montrer de l’indignation au sujet de la femme qui a versé l’huile sur Sa tête, Jésus a dit ce qui suit. “Cette femme l’a fait pour l’évangile. Je vais mourir par la crucifixion, et donc, cette femme a versé l’huile parfumée sur mon corps pour l’enterrement de ma dépouille après ma mort”, et aussi, Jésus a continué en disant à la femme: “Partout où cet évangile sera prêché dans le monde entier, ce que cette femme a fait sera raconté en mémoire d’elle” (Matthieu 26:13).
En regardant à ce que Jésus a dit, il semble que le point de vue de Jésus ait été très différent du point de vue des disciples de Jésus. L’un des disciples de Jésus voyait cet acte comme étant du gaspillage, en disant “ À quoi bon cette perte ”, mais Jésus  l’a vu comme un acte qui est digne de commémoration. Jésus a vu l’acte d’une telle façon que la femme avait en fait versé l’huile parfumée à l’avance pour l’enterrement de Jésus quand Son corps serait nettoyé soigneusement et aspergé d’huile parfumée après Sa mort sur la Croix. L’huile que cette femme a versée sur la tête de Jésus était la sorte d’huile qui donne un arôme, comme un parfum. Cette femme avait versé l’huile aromatique sur la tête de Jésus en brisant le grand flacon précieux dans lequel elle l’avait gardée. En voyant cela, Jésus a dit: “Elle a servi l’évangile. Cette femme a servi la diffusion de l’évangile. Ce n’était pas du gaspillage.”
Aux disciples indignés, Jésus dit: “Car vous avez toujours les pauvres avec vous, mais vous ne m’avez pas toujours” (Matthieu 26:11). Le fait est que notre Seigneur n’allait pas être avec les disciples pour toujours, mais plutôt, Il était sur le point d’être cloué à la Croix, mourir, et ressusciter puis monter à la droite du trône de Dieu le Père. Ainsi, Il allait sauver toute l’humanité. 
En vérité, les pauvres sont toujours autour de nous. Mais, notre Seigneur n’est pas toujours avec nous. Autrement dit, servir l’évangile est quelque chose qui vaut des centaines et même des milliers de fois mieux qu’aider les pauvres. Et, cet évangile n’est pas quelque chose que nous pouvons servir toujours à tout moment. Plutôt, le Seigneur dit qu’il y a un temps pour servir l’évangile. Ainsi, le Seigneur a dit: “Cette femme qui a versé de l’huile parfumée sur Ma tête était au service de l’évangile. Et elle a fait un acte extrêmement précieux. Vous devez aussi faire cette œuvre, et pour ceux qui font cette œuvre, je me souviendrai d’eux.”
Servir le Seigneur et l’évangile après avoir reçu la rémission des péchés par la foi au Seigneur est une œuvre qui est extrêmement valorisante et précieuse. C’est une œuvre très précieuse. Se donner soi-même complètement pour l’œuvre du service de l’évangile est très précieux, et en travaillant dans une société comme cette femme, servir l’évangile avec des choses matérielles est aussi un acte très précieux. Le Seigneur dit: “Ceux qui ont travaillé pour l’évangile et servi l’évangile de toute manière possible, Dieu se souviendra d’eux”. En tous les cas, notre Seigneur dit: “Ceux qui servent l’évangile sont des gens qui font une œuvre très précieuse. Aussi, cette œuvre est quelque chose qui est digne de ma commémoration, et c’est quelque chose qui est digne d’être rappelé pendant très, très, longtemps.”
Nous sommes aussi au service de l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Nous mettons tous nos efforts à la diffusion de l’évangile de par le monde. Comme moyen, maintenant même, nous distribuons des livres dans le monde entier à partir de la Corée et des États Unis. Nous l’avons organisé ainsi pour que ceux qui veulent avoir les livres puissent les avoir en les demandant par Internet. Un appel téléphonique m’est parvenu du Pasteur Kim aux États Unis hier, et il disait que des livres étaient maintenant expédiés à un rythme très élevé. Ainsi, il a dit qu’avant de revenir en Corée le 15 juillet, il allait distribuer tous les livres que nous avons envoyés aux États Unis. Nous devrons envoyer encore plus de livres à nouveau.
Nous diffusons l’évangile dans le monde entier à travers le ministère de la littérature. Ce travail de la diffusion de l’évangile par notre ministère de la littérature a été possible parce qu’il y avait des serviteurs et des servantes de Dieu ainsi que ceux, parmi nous les saints, qui louent le Seigneur comme la femme qui avait versé de l’huile parfumée très précieuse d’un flacon d’albâtre sur Jésus. L’évangile se diffuse parce qu’il y a de telles personnes, et lorsque l’évangile est prêché, le fait est que le sacrifice de ceux qui ont servi l’évangile est commémoré, tout comme il a été dit que la femme qui a versé de l’huile parfumée sur la tête du Seigneur serait commémorée partout où l’évangile serait prêché comme c’est écrit dans la Bible.
Un pasteur pour détenus d’un certain pénitencier en Floride, aux USA, nous a demandé d’envoyer les livres, donc nous les lui avons envoyés. Et dans une communication récente, les gens ont demandé au moins dix des livres en même temps, et après avoir lu les livres, ils continuent de nous envoyer la nouvelle qu’ils ont été extrêmement bénéfiques et bons. Beaucoup de gens répondent en disant: “Dans le passé, je pensais que le baptême de Jésus tout comme le baptême d’eau que nous recevons était juste une cérémonie de plus, mais maintenant, j’ai réalisé que ce n’était pas seulement une cérémonie mais quelque chose de si profond de sens. Vous faites vraiment une œuvre précieuse. Tout le travail que la Mission de la Nouvelle Vie fait est vraiment très précieux.” Aussi, à travers les livres, beaucoup de gens ont réalisé comment Jésus a expié leurs péchés. Aussi, après avoir commencé à croire en cet évangile, ils demandent à être nos partenaires qui partagent l’œuvre de distribution des livres avec nous, disant: “Je distribuerai les livres aussi. Je veux les partager avec les gens. Je ne peux pas faire beaucoup de travail en une fois, mais je peux distribuer dix livres à la fois, même si c’est peu.” De cette façon, l’évangile est diffusé dans le monde entier. 
Lorsque l’évangile est prêché, le Seigneur commémore ceux qui ont servi cet évangile. Il nous encourage, disant: “Puisque ceux qui ont cru en l’évangile avant vous ont servi l’évangile ainsi, il vous a été prêché, et vous avez reçu la rémission des péchés en entendant l’évangile. L’évangile est prêché ainsi parce qu’il y a ceux qui ont servi le Seigneur, comme cette femme.” L’évangile est prêché parce qu’il y a des saints dévoués et des serviteurs et des servantes comme cela. Et le Seigneur commémore ceux qui font Son œuvre et servent l’évangile, et Il les considère comme précieux. Chers croyants, pour la prédication de cet évangile, il y a eu beaucoup de saints comme cette femme précieuse. Maintenant, cette femme a brisé un pot d’albâtre et a versé l’huile parfumée sur la tête de Jésus. Mais c’est équivalent en valeur à une année de salaire pour un homme. Quelque chose comme cela n’est jamais facile. 
L’évangile est vraiment prêché dans le monde entier. Vous faites des offrandes financières au Seigneur, et aussi, nos Églises de par le pays font des offrandes financières destinées à l’œuvre missionnaire mondiale. Nous faisons des promesses pour donner à la mission mondiale deux fois par an. Puis avec ces offrandes matérielles, l’Église de Dieu traduit nos livres dans chaque langue du monde, et en distribuant ces livres aux gens de par le monde, l’Église de Dieu continue l’œuvre de la diffusion de l’évangile.
Lorsque l’évangile est prêché, je pense à la femme qui a versé une huile précieuse sur la tête de Jésus aussi bien qu’à ceux qui sont au service de l’évangile en donnant leur tout. Sans leur sacrifice, l’évangile n’est pas prêché. À cause de leurs sacrifices, l’évangile est effectivement prêché. Tout comme un seul grain de blé tombe en terre, meurt, pourrit, germe, puis porte du fruit, le fait est que l’évangile est diffusé parce que quelqu’un a fait un sacrifice pour l’évangile. Le fait est que les fleurs de l’évangile ont fleuri et l’évangile est diffusé dans le monde entier parce que quelqu’un a fait un sacrifice et a servi le Seigneur abandonnant tout ce qui lui est précieux.
L’évangile ne se diffuse pas seulement en disant: “Je dois prêcher l’évangile. Et, je dois faire tous mes efforts pour prêcher l’évangile. Donc, je prie seulement.” Bien sûr, nous devons prier pour la prédication de l’évangile, mais l’évangile est diffusé parce qu’il y a effectivement eu le sacrifice de quelqu’un. Je crois que cet évangile est diffusé parce que quelqu’un comme cette femme a donné des offrandes matérielles pour l’évangile et parce que quelqu’un a beaucoup sacrifié pour l’évangile en donnant sa vie et sa jeunesse. L’évangile est diffusé dans le monde entier de cette façon.
Je pense que nous serons en mesure de faire davantage de travail si nous nous unissons encore davantage cette année et servons l’évangile. Rien que cette seule année, l’évangile a été témoigné largement, et si nous devions travailler pendant deux années de plus, je pense que l’évangile serait présenté à quasiment tous les pays. L’évangile sera alors présenté en Europe. 
L’évangile est prêché réellement parce qu’il y a ceux qui servent l’évangile, et si ce n’était pas grâce à ceux qui servent l’évangile, l’évangile ne serait pas prêché. Vous avez pu entendre l’évangile et recevoir la rémission des péchés parce que ceux avant vous ont servi cet évangile, et ainsi les âmes qui ont reçu la rémission des péchés existent encore de nos jours. Quoi qu’il en soit, le fait que cet évangile soit prêché dans le monde entier est vraiment quelque chose dont nous devons être reconnaissants et heureux.
Quand nous y pensons, diffuser l’évangile dans le monde entier n’est définitivement pas un travail facile. Faire des livres a aussi été très difficile. Quand j’ai fait le premier volume en anglais de ma série de livres chrétiens, les gens qui n’étaient pas nés de nouveau ont dit: “Hey! Penses-tu que les gens vont lire les livre?” Puis, ils ont fait des commentaires, m’ont méprisé et ridiculisé fortement. Qu’ils l’aient fait ou non, j’ai continué le travail, pensant dans mon cœur: “Tant que l’évangile est prêché aux gens, je m’inclinerai même devant ceux qui ne sont pas nés de nouveau si leur aide est indispensable.” Indépendamment de la personne, aussi longtemps que la personne traduit mon livre de sermons du coréen à l’anglais correctement, même si la personne agissait mal, j’étais prêt à accepter un tel comportement et a baisser la tête devant cette personne si je devais le faire. C’est à ce point que je voulais que l’évangile soit diffusé. Me regardant être comme cela, l’un de mes ministres a demandé: “Cher pasteur, alors que vous continuez à publier ces livres, si vous baissez la tête devant une personne qui n’est même pas née de nouveau, comment ferez-vous lorsque le temps viendra pour souffrir le martyr?” A ce ministre, j’ai répondu: “Si l’évangile peut être diffusé par le fait que je rampe par terre en tremblant, je peux ramper par terre même devant ceux qui ne sont pas nés de nouveau. C’est quelque chose de profondément différent que le martyr. Puisque c’est quelque chose que je ferais au service de l’évangile, je ferai face aux moqueries et je paierai n’importe quel prix.”
Nous publions des livres en anglais, mais comme vous le savez bien, nous n’étions pas à l’aise en anglais à l’époque. Bien que nous connaissions un peu d’anglais, le fait est que nous le connaissions seulement un peu avec notre propre style d’expression coréen. Donc, nous avons fait adoucir des phrases et ajuster telles qu’elles sont exprimées dans un style américain. En tous les cas, en faisant cela, j’ai publié le premier volume de la version en anglais. Bien que ce n’était pas parfait, nous avons fait en sorte que ce soit assez bon pour que les gens le lisent et reçoivent la rémission des péchés.
Dès le début, le livre a été distribué par une librairie sur Internet appelée Amazon.com. Nous avons commencé fort dès le début. Ainsi, l’évangile est témoigné dans le monde entier maintenant. Il y a un passage des Écritures qui dit: “Ton ancienne prospérité semblera peu de chose, Celle qui t’est réservée sera bien plus grande. ” (Job 8:7), mais qui aurait cru au départ que cela se passerait réellement de cette façon? Qui aurait cru que l’évangile serait prêché dans le monde entier par ces livres? Tout le monde était à moitié dans le doute, même nous, mais le fait est que maintenant, l’évangile pénètre dans presque tous les pays autour du monde. 
Puisque Dieu trouve Sa joie dans ce travail, nous avons fait le travail avec foi. Et pour ce travail, nous avons contribué avec beaucoup d’offrandes financières pour le ministère de la littérature. Bien que je ne les ai pas toutes comptées, je pense que nous avons fait des promesses de dons pour le ministère de la littérature plus de 10 fois. Même avant que vous ne veniez dans cette Église, nous avons fait une promesse de don et donné beaucoup d’argent selon la promesse d’acheter une machine à copier à l’époque. C’était le premier pas de notre ministère de la littérature.
Même quand nous allions acheter un copieur, pour en acheter un à bas prix et de bonne qualité, nous avons visité la rue de l’électronique Yong-San, un secteur où les machines étaient vendues à bas prix. Vous ne pouvez imaginer combien nous avons cherché, visitant un magasin après l’autre. Puis, dans un certain magasin, nous avons pu acheter un copieur pour seulement 600$US en espèces. De plus, c’était un produit du Japon, qui avait une bonne réputation. Et donc, nous l’avons acheté. Nous avions acheté la machine en pensant qu’elle était bien, mais nous avons découvert que le prix pour copier une page était de 40 wons, ce qui équivaut à 4 centimes en monnaie américaine. Le fait est que même si la machine n’était pas chère, les toners étaient trop chers. Les japonais sont comme cela. Les japonais font du bénéfice en vendant des machines à bas prix puis en vendant des toners, qui doivent toujours être remplacés, à prix élevé. Quoi qu’il en soit, nous avons commencé avec cela. À ce moment là, il n’y avait pas beaucoup de saints dans notre Église, et il n’y avait pratiquement rien, mais nous avons servi l’évangile en faisant des promesses de don à propos.
Une certaine sœur avait économisé de l’argent pour son mariage. Mais, alors que nous avons prié chaque jour au culte, “Dieu, donne-nous ce dont nous avons besoin en matériel pour que nous puissions faire le ministère de la littérature”, elle priait aussi. Et rapidement, il commença à sentir dans son cœur, brûlée à répétition par la conscience: “J’ai économisé quelques centaines de dollars pour mon mariage, mais ne devrais-je pas les donner à Dieu?” Et elle a dit qu’ensuite, elle a mis l’argent dans la boite de collecte. Et donc, nous avons continué le travail avec cela. L’argent de poche précieux des frères et sœurs était rassemblé, et rapidement, plus de 100,000 dollars avaient été offerts au Seigneur, et avec cela, beaucoup de travail pour l’évangile a été fait constamment. Puisque les gens ont fait des dons au Seigneur, nous pouvons imprimer des livres avec succès maintenant. Avec tout cet argent, nous avons imprimé des livres et les avons distribués à ceux qui avaient besoin de l’évangile dans le monde entier, gratuitement. Ainsi, les gens dans le monde entier reçoivent la rémission des péchés par nos livres, et même dans d’autres pays, nous distribuons nos livres à travers nos partenaires là bas. 
Chers croyants, nous distribuons en ce moment nos livres aux gens, et même si cela ne semble pas grand, beaucoup de gens ont reçu la rémission des péchés par ces livres et gardent la foi en les lisant. Ils tiennent ferme dans leur foi en lisant ces livres seuls dans leur propre maison, n’allant pas dans des églises qui ne sont pas nées de nouveau, et alors quand une Église de Dieu est bâtie près de leur maison, ils vont dans cette Église. Et là, ils continuent à servir le Seigneur en gardant leur foi. Les livres accomplissent leur but. De tels cas sont nombreux.
Un certain frère dans notre Église m’a dit, dans son témoignage de foi: “Cher pasteur, comme je fais des affaires, j’ai parfois des doutes. Est-il vrai que tant de gens n’ont pas encore reçu le salut? Aussi longtemps qu’ils croient en Jésus, ne sont-ils pas sauvés? J’ai ce genre de pensées étranges. Une fois que le doute vient dans ma tête, ces pensées en engendrent d’autres et je suis confus. La foi que j’ai certainement reçue le salut est elle-même ébranlée. Et donc, quand je rentre, je lis toujours les livres de sermons avant de me coucher. Oui, c’est vrai. Le Seigneur m’a sauvé ainsi. Ainsi, je lis les livres une fois de plus et organise à nouveau ce qui est dans mon cœur Puis, je vais dormir. Ainsi, je lis les livres tous les jours, lorsque mon cœur est troublé. Je lis les livres et médite chaque jour et finalement, je ne peux que dire: oui, certainement, le Seigneur m’a sauvé par l’eau et l’Esprit.”
Maintenant même, vous et moi diffusons l’évangile. Nous continuons à diffuser l’évangile par nos lèvres aussi. Ainsi, beaucoup de gens reçoivent la rémission des péchés. Mais, il s’avère que c’est par les livres qu’un plus grand nombre de gens entrent en contact avec l’évangile et reçoivent la rémission des péchés. Il y a ceux qui viennent à l’Église après avoir réalisé cette Vérité de l’évangile et reçu la rémission des péchés à travers les livres. Mais pour ceux qui n’ont pas encore pu rejoindre l’Église de Dieu, avec ces livres, ils continuent à tenir ferme dans leur foi et sont nourris spirituellement en résolvant beaucoup de doutes dans leur propre foi.
Maintenant même, nous présentons l’évangile à une femme japonaise de 30 ans nommée Itakaki Misao en lui donnant nos livres écrits en japonais. Puisqu’elle est native du Japon, elle est très utile à la relecture de nos livres écrits en Japonais. Et donc, quand notre équipe en charge de la traduction en japonais lit et relit les livres une fois de plus, un livre de bonne qualité pourra sortir, et je pense que ce sera d’une grande aide pour la prédication de l’évangile au Japon. Maintenant même, à travers les livres, l’évangile est même prêché aux descendants Coréens qui vivent en Chine. Le fait est que l’évangile est diffusé dans des endroits où nous ne pouvons pas directement prêcher l’évangile par le ministère de la littérature. Tout comme la femme qui avait versé l’huile parfumé très chère d’un flacon d’albâtre, l’œuvre faite par beaucoup de saints qui ont servi le Seigneur sera commémorée lorsque l’évangile sera prêché. 
Alors que nous imprimons et partageons les livres avec les gens en faisant des dons devant le Seigneur, ils découvrent l’évangile par ces livres, reçoivent la rémission des péchés, se lèvent spirituellement, et grandissent comme ouvriers de Dieu. Lorsque ces œuvres de la foi arrivent, le Seigneur se souvient et commémore ceux qui ont servi le Seigneur. “Oui. Vos services et sacrifices ont germé et porté des fruits comme cela. Le fait qu’ils aient reçu la rémission des péchés est dû au fait que je sois devenu leur Sauveur en venant sur la terre, recevant le baptême, mourant sévèrement à la Croix, et étant ressuscité d’entre les morts. Mais, puisque vous avez servi cet évangile, les gens comme vous reçoivent la rémission des péchés en ce temps et cette époque.” Cela signifie que le Seigneur se souviendra de cela dans Son cœur. Puisqu’il y a ceux qui servent le Seigneur et l’évangile avec dévouement, l’évangile est diffusé dans le monde entier, et les gens perdu de ces jours et cette époque qui sont tourmentés et écrasés par le péché sont sauvés des péchés. 
Il y a beaucoup de bonnes œuvres dans ce monde. Il y a tant de besoin d’ouvriers dans les maisons de retraite, les maisons pour mères et enfants, les maisons de santé, et ainsi de suite. Mais, une œuvre qui est plus précieuse que ces œuvres c’est l’œuvre du souvenir et de la gloire du Seigneur, c’est-à-dire l’œuvre du service de cet évangile. Lorsque nous permettons aux autres de savoir que le Seigneur a expié tous nos péchés en venant sur la terre, recevant le baptême et mourant à la Croix, le Seigneur se souvient de nous comme L’ayant servi. Le Seigneur se souvient du fait que nous avons diffusé aux autres l’œuvre que le Seigneur a faite après être venu sur la terre. 
Que ce passe-t-il quand vous versez une seule goutte d’huile parfumée dans une pièce? Le parfum ne remplit-il pas la pièce entière pour aussi se répandre dehors? Dieu trouve Sa joie dans cette œuvre du service de l’évangile et le commémore. Je ne mentionnerai pas chacun, mais les noms des gens précieux qui ont vraiment servi le Seigneur sont nombreux dans notre Église. Maintenant même, il y en a beaucoup. Il y a beaucoup de gens qui servent le Seigneur anonymement. Chers croyants, il est vrai que nous servons l’évangile comme cela. Il est bon pour vous de servir l’évangile après avoir reçu la rémission des péchés. C’est l’œuvre qui est vraiment précieuse, l’œuvre qui reçoit la reconnaissance devant Dieu, et l’œuvre que nous devons faire devant le Seigneur.
Le Seigneur dit: “Car vous avez toujours les pauvres avec vous, mais vous ne m’avez pas toujours” (Matthieu 26:11). Les pauvres seront toujours sur la terre, et dans la perspective du Seigneur, l’œuvre qui les aide dans la chair n’est pas une œuvre particulièrement précieuse. Mais le fait est que l’œuvre du salut des âmes puis les amener à recevoir la vie éternelle dans le Ciel est plus urgente et il y a toujours une occasion, au lieu de manquer cette occasion, de faire l’œuvre de la diffusion de l’évangile. C’est ce que signifie: “Vous ne m’avez pas toujours avec vous.” Verser une huile parfumée sur la tête du Seigneur n’est pas quelque chose que nous pouvons faire tout le temps. C’est quelque chose que nous ne pouvons pas faire si nous ne sommes pas dans ce timing. C’est pour cela que l’apôtre Paul a dit aux saints d’Èphèse, comme à chacun de nous: “Rachetez le temps, car les jours sont mauvais” (Èphésiens 5:16). Le passage des Écritures: “racheter le temps” signifie “saisir les occasions”. Nous devons saisir toutes les occasions de diffuser l’évangile. 
Mes chers croyants, il est juste que ceux qui sont nés de nouveau servent le Seigneur. Il est juste pour moi aussi de servir le Seigneur. Depuis que je suis né de nouveau, j’ai servi le Seigneur, et tous nos ministres et ouvriers ont aussi servi le Seigneur. Comme vous le savez bien, nos ministres et ouvriers servent vraiment l’évangile en offrant pour la diffusion de l’évangile tout l’argent qu’ils gagnent par le travail physique. La plupart de nos ouvriers du ministère sont dans les affaires. Donc, ils s’occupent de la nourriture, des habits, et de leur logis, et aussi, ils offrent au Seigneur la majorité de l’argent qu’ils ont gagné. Nos Églises en Corée réunissent des offrandes matérielles, puis font l’œuvre en faisant des livres remplis de l’évangile, envoyant des ouvriers missionnaires à l’étranger, faisant des disciples et établissant des partenaires là-bas, et fournissant les fonds à utiliser là-bas, et ainsi de suite. 
Tous nos ministres et ouvriers à l’Église font ce travail à temps plein. Il y avait des ornements sous chaque bol du chandelier d’or dans le Tabernacle. En travaillant dur dans différentes affaires, les ouvriers de l’évangile agissent comme des calices de l’évangile avec des offrandes matérielles, et en même temps, ils font avec dévouement l’œuvre qu’on leur a confiée. Certains ouvriers du ministère se dévouent pleinement à l’œuvre de la publication des livres, et certains ouvriers du ministère se chargent de la partie reliée à Internet. Non seulement les ouvriers du ministère, mais les frères et sœurs le font aussi. Il est bon que ceux qui sont nés de nouveau servent le Seigneur. C’est la vérité qui se trouve dans la Bible. 
Le Seigneur a dit que partout où cet évangile serait prêché dans le monde entier, ce que cette femme a fait serait aussi raconté en mémoire d’elle. Puisque cette femme a servi l’évangile en versant l’huile parfumée précieuse qu’elle avait sur le Seigneur, l’évangile a été diffusé, et donc, lorsque les gens reçoivent la rémission des péchés, le Seigneur commémore le fait que les gens ont pu recevoir la rémission des péchés parce que cette femme a servi l’évangile. C’est ce qu’Il disait. Ceux qui sont nés de nouveau servent le Seigneur avec des offrandes matérielles parce qu’ils sont vraiment reconnaissants envers le Seigneur qui a remis tous leurs péchés et a expié tous les péchés de chaque personne de par le monde entier. Ce n’est pas quelque chose qu’ils font contre leur gré, et ce n’est pas une obligation ou une condition de leur salut. Plutôt, c’est du travail qu’ils font par gratitude et reconnaissance envers le Seigneur. Le fait est que nous les justes qui sommes nés de nouveau servons le Seigneur pour diffuser l’évangile, et parce qu’il convient que nous diffusions l’évangile.
Les gens qui sont nés de nouveau, qui que ce soit, doivent continuer à vivre pleinement pour l’évangile tout comme ce que cette femme a fait dans la Bible. Tout comme vous et tous les gens du monde entier ont reçu la rémission des péchés parce que ceux qui sont passés devant vous ont servi le Seigneur, vous devez aussi servir le Seigneur, tout comme ceux qui ont servi l’évangile avant vous. Servir le Seigneur est une œuvre qui est juste. Beaucoup de gens ont reçu la rémission des péchés parce que vous et moi avons servi le Seigneur. Ici, il y a des jeunes, des frères et des sœurs adultes. L’évangile est diffusé dans le monde entier parce que vous et moi avons servi le Seigneur. Le fait est que cet évangile est diffusé dans le monde entier maintenant même parce que beaucoup de saints de ce temps ont servi le Seigneur au risque de leur vie, tout comme les disciples de Jésus avaient servi le Seigneur et prêché cet évangile. 
Le Seigneur a dit que ce que cette femme a fait serait dit en mémoire d’elle. Nous devons commémorer cette femme. Nous devons commémorer ceux qui ont vécu en servant le Seigneur en s’unissant à l’Église après avoir reçu la rémission des péchés. Nous devons les accepter comme étant effectivement précieux. Vous et moi devons fixer l’objectif de notre vie comme tel. Nous devons avoir un grand rêve dans nos cœurs. Si vous avez pensé jusqu’à maintenant que c’est bon tant que vous et les membres de votre famille avez de quoi manger et boire, vous devez changer vos pensées à partir de maintenant. Nous devons maintenant fixer le but: “Je dois gagner beaucoup d’argent pour servir le Seigneur davantage.” Et, nous devons tenir un tel souhait, avoir une telle foi, faire de telles prières, et continuer à vivre comme cela par la foi. Nous devons fixer nos cœurs sur l’œuvre juste. “Ayant reçu la rémission des péchés, je dois maintenant vivre pour les âmes des autres, pas seulement pour moi-même.” Nous devons garder une telle foi et ce cœur. Nous devons vivre ainsi. Notre façon de penser et notre cœur doivent changer. 
Notre commencement est extrêmement petit. Mais, il est dit que notre fin sera très grande. Après être né de nouveau, notre commencement était très petit au service du Seigneur. Cependant, qu’en est-il maintenant? Alors que la foi grandit, notre fin grandit abondamment. Chers croyants, nous devons travailler afin de sauver tous les gens du monde entier, et cela doit devenir l’objectif de notre vie. Et, cela doit être la raison pour laquelle nous respirons. Aussi, nous devons fixer nos cœurs pour gagner de l’argent non seulement pour l’argent, le logis, et l’habit pour moi et les membres de sa famille seuls, mais pour sauver ceux qui n’ont pas encore reçu le salut, leur prêcher cet évangile, et servir l’évangile. Nous devons devenir une personne qui pense: “Pour servir l’évangile, je dois rester en bonne santé, et afin de servir l’évangile, je dois être diligent. A partir de maintenant, je ne dois pas seulement vivre pour moi-même.”
Maintenant, vous devez fixer le but et le sens de votre vie sur la diffusion de l’évangile. Cette femme avait une foi semblable à vous et moi. Cette femme, comme nous, savait que Jésus était le Sauveur et qu’Il était l’Agneau de Dieu et le Fils de Dieu qui a pris tous ses péchés en recevant le baptême. Sachant que Jésus allait mourir sévèrement pour la sauver de ses péchés en étant venu sur cette terre et ayant reçu Son baptême, c’est pour cela qu’elle a versé l’huile parfumée sur la tête de Jésus par la foi. Cette femme a versé l’huile parfumée sur la tête de Jésus pour diffuser l’œuvre que Jésus avait faite dans le monde entier parce que Jésus était quelqu’un qui est vraiment précieux et avait sauvé sa vie de la mort. Cette femme a fait cela parce qu’elle était très reconnaissante et dans la gratitude.
Maintenant, quand notre foi grandit, votre cœur et le mien deviennent comme celui de cette femme, même si personne ne dit rien. Si vous avez certainement reçu la rémission des péchés, l’objectif de la vie change totalement. Nous devons faire demeurer nos pensées dans le Seigneur, et nous devons apprendre à être reconnaissants au Seigneur. Aussi, nous devons devenir une personne de foi qui peut être si reconnaissante pour un seul fait, que le Seigneur ait expié tous vos péchés et les miens. Chers croyants, n’est-ce pas que le fait qu’une vie qui était morte ait été ramenée à la vie est quelque chose dont nous devrions réellement être reconnaissants? C’est quelque chose dont nous devrions tellement être reconnaissants. 
Chers croyants, pour nous, Jésus est le Seigneur qui est si bon et plein de grâce. C’est pour cela que nous espérons maintenant offrir le restant de nos vies au Seigneur. Même si vous-même ne pouvez pas faire de grandes choses ou faire quelque chose qui soit au premier plan, vous devez réaliser que le fait de servir le Seigneur en vous unissant à l’Église de Dieu c’est en fait diffuser l’évangile. Et nous devons continuer à vivre comme cela. Même si nous ne faisons pas l’œuvre de la diffusion de l’évangile directement, faire des offrandes matérielles pour servir l’évangile, comme la femme qui a versé cette huile parfumée sur la tête de Jésus, est quelque chose de digne de commémoration. Et, puisque c’est grandement bénéfique à la diffusion de l’évangile de le faire, nous devons nous fixer cela comme objectif et vivre en fonction avec une telle foi.
Chers croyants, si une personne née de nouveau ne fait pas l’œuvre de la diffusion de l’évangile comme objectif de sa vie, la personne sera déchue de la grâce. Si quelqu’un vit seulement pour soi-même après être né de nouveau, alors cela ne servirait à rien du tout. Ètant né de nouveau, si quelqu’un n’offre pas sa vie à l’œuvre du service du Seigneur, qu’adviendrait-il de sa vie? Il deviendrait un débauché parce qu’il serait seulement sans péché et dans le confort, sans rien faire. Donc, même s’il a reçu la rémission des péchés, s’il ne vit pas pour l’œuvre du salut des âmes des autres, ne diffuse pas l’évangile lui-même personnellement, ou ne mène une vie qui offre ses efforts ou ses biens matériels pour la diffusion de l’évangile, il deviendrait tout simplement corrompu. Ce serait seulement une question de temps avant qu’une telle personne ne soit corrompue.
Comme il n’y a rien à faire, comment pourrait-il vivre droitement? Maintenant qu’il a reçu la rémission des péchés, il n’y a plus rien à faire pour lui. Que se passera-t-il s’il n’a rien à faire? Une telle personne poursuivra les choses du monde, tombant amoureuse des choses du monde, continuant à vivre en s’appuyant sur les choses du monde et en recevant la reconnaissance du monde. Mais alors, elle deviendra corrompue et à la fin elle perdra l’évangile lui-même. Loin de conduire tant de gens vers le ciel, une telle personne serait prompte à devenir un instrument du Diable qui ferait aller de nombreuses personnes, en dépit de leur foi en Jésus, en enfer en fabriquant un évangile étrange. 
Chers croyants, ceux qui sont nés de nouveau doivent fixer l’objectif de leur vie sur l’amour de Jésus Christ avec pureté et sur l’œuvre précieuse du service de l’évangile qui est l’œuvre du salut des âmes. Si quelqu’un est seulement une personne née de nouveau, elle doit se fixer un tel objectif. Elle doit fixer son cœur, en pensant: “Le Seigneur m’a aussi sauvé, donc si je partage cet évangile aux autres, ils pourront aussi recevoir le salut en ayant foi. Ainsi, je vivrai aussi pour cet évangile. Je vais aussi servir l’évangile. C’est l’objectif de ma vie. Je veux partager cet évangile à beaucoup de gens dans le monde entier. Puisque je ne peux pas le faire personnellement, je servirai le Seigneur avec des offrandes matérielles à la place.”
Avant l’augmentation du prix du papier, cela nous coutait environ 35.000 dollars US pour imprimer 10.000 exemplaires de nos livres. Bien sûr, nos ouvriers qui éditent et font les couvertures de livres n’étaient pas payés parce qu’ils étaient bénévoles pour le faire afin de publier les livres, mais quand nous comptons ces dépenses comme ce serait normal, le coût total serait d’environ 40.000 dollars US. Aussi, pour envoyer ces dix mille exemplaires dans le monde entier, nous aurions besoin d’environ 20.000 dollars US pour les frais d’envoi. Donc, il est correct d’estimer le montant pour l’envoi de dix mille livres et pour les mettre entre les mains de dix mille lecteurs à environ 60.000 dollars US par mois pour l’évangile; avec cet argent, nous pouvons envoyer environ 1.000 exemplaires du livre aux demandeurs, donc cela reviendrait exactement au même que prêcher à 1.000 personnes par mois. Pour certains livres, ils sont transmis par une personne qui l’a reçu premièrement à une autre personne puis sont encore passés de mains en mains. Ainsi, le fait est que beaucoup de gens reçoivent la rémission des péchés.
Chers croyants, c’est pour cela que l’œuvre de notre service, à vous et moi, pour le Seigneur et le fait d’offrir des dons financiers devant le Seigneur est quelque chose d’immensément précieux. C’est précisément ce qu’est la diffusion de l’évangile. Quand vous fournissez du support à la diffusion de l’évangile, vous sauvez la vie de ceux qui vont en enfer. C’est quelque chose qui est fondamentalement différent d’œuvres comme acheter des chapelles de prière en briques rouges, acheter des fauteuils, installer un énorme orgue, et ainsi de suite, comme font les églises du monde en rassemblant de l’argent de la part des membres d’église. C’est servir l’œuvre qui sauve des vies. C’est vraiment une œuvre précieuse. C’est pour cela que le Seigneur a dit: “Ceux qui ont fait cette œuvre seront cités, en mémoire d’eux”. Le Seigneur est le Maître de toute chose dans cet univers entier. Le Seigneur peut personnellement faire tout le travail seul, mais parce que le Seigneur est Dieu et Esprit, Il continue à faire l’œuvre de la diffusion de l’évangile à travers nous, Ses serviteurs. 
Si vous et moi avons effectivement participé à l’œuvre précieuse de l’évangile et l’avons servi, alors à notre tour cela revient à participer à la construction du Royaume des Cieux. Comme nous avons fixé nos cœurs dans une vie de service du Seigneur, le Seigneur nous a donné cette occasion. Combien cette œuvre est-elle précieuse? Si vous êtes quelqu’un qui a vraiment reçu la rémission des péchés, vous devez offrir votre vie à l’œuvre du salut des âmes des autres. Aussi, vous devez fixer l’objectif de votre vie sur l’œuvre de la diffusion de l’évangile aux autres, puis vous devez vivre le restant de votre vie avec un tel but. Nous devons vivre selon cette foi. Le comprenez-vous?
Chers croyants, beaucoup de gens ont fait des sacrifices pour l’évangile. Ils ont non seulement servi le Seigneur avec des offrandes matérielles, mais beaucoup d’autres ont donné leur jeunesse et l’ont offerte au Seigneur. Quelle est la différence entre les ouvriers du ministère et les saints laïcs? Les ministres et les ouvriers à plein temps sont différents des saints laïcs en ce sens qu’ils ont abandonné leur vie entière au Seigneur. Bien sûr, les frères et sœurs laïcs servent aussi le Seigneur d’une façon précieuse. Parmi les saints laïcs, il y a un grand nombre de gens qui sont précieux. C’est quelque chose de vraiment digne de commémoration. 
Mais, les ministres et les ouvriers à plein temps sont un peu différents. Ils ont offert leur vie au Seigneur. Ils ont offert non seulement des choses matérielles et leur jeunesse. Comme le dit le passage des Écritures: “Offrez vos corps comme un sacrifice vivant, saint, agréable à Dieu, ce qui sera de votre part un culte raisonnable” (Romains 12:1), offrir sa jeunesse est quelque chose d’énormément précieux.
L’œuvre du service du Seigneur est une œuvre qui est immensément précieuse. Les gens qui participent à cette œuvre participent à une œuvre immensément précieuse. J’espère que vous participez à cette œuvre précieuse aussi. Je ne vous demande pas de participer en ce moment précis, mais plutôt, j’espère que vous deviendrez progressivement ceux qui participent à l’œuvre du service du Seigneur au temps où votre foi sera fortement dans votre cœur et que la foi grandira. Alors, par nous qui participons à l’œuvre du service de l’évangile, je crois que l’évangile sera prêché de par le monde entier vigoureusement.
Je ne dis pas ces paroles pour que vous fassiez la promesse d’un grand don financier maintenant. Jésus a dit: “Partout où cette bonne nouvelle sera prêché dans le monde entier, on racontera aussi en mémoire de cette femme ce qu’elle a fait. ” (Matthieu 26:13). Je veux simplement graver dans vos cœurs ces paroles de Jésus, et j’espère que vous connaissez un peu mieux l’intention du Seigneur. Croyez-vous? Je suis certain que oui. 
J’ai tant à dire. Après que je sois né de nouveau en ayant réalisé et cru en l’évangile de l’eau et de l’Esprit, qui dit que le Seigneur a expié non seulement mais péchés mais aussi les péchés des gens de par le monde entier, la toute première prière que j’ai faite était: “Cher Dieu, l’évangile n’est nulle part dans ce monde entier. Permets-moi de diffuser cet évangile dans le monde entier.” Cette prière était la première prière que j’ai faite après que les péchés de mon cœur aient disparu.
Quand une personne naît de nouveau, elle devient un enfant. La personne s’inquiète: “Je dois vivre avec ces choses, mais quand je ne les aurai plus, comment vais-je vivre?” Et, le cœur est enfantin. Juste après être né de nouveau, tout le monde est comme cela. Chers croyants, indépendamment de la personne, la personne tend à penser qu’elle mourra sans argent juste après être née de nouveau. Après ma nouvelle naissance, j’ai pensé: “L’évangile ne se trouve pas dans le monde entier, pourtant puisque je suis conscient de ce fait, comment puis-je l’ignorer? Bien, le Seigneur a dit ‘A celui qui a reçu beaucoup, il sera demandé beaucoup.’” Par la parole, Dieu m’a encouragé et grandement exhorté. “Ne sais-tu pas? N’as-tu pas beaucoup? Alors prêche cet évangile.” Etant si reconnaissant, même si je n’avais pas de capacité par moi-même, j’ai d’abord prié, puis quand je rencontrais des gens un à un, je commençais à prêcher l’évangile aux autres. Même s’il y a beaucoup d’occasions où j’ai prêché l’évangile de façon désorganisée, lorsque je rencontrais les gens et leur livrais l’évangile de l’eau et de l’Esprit, ils recevaient effectivement la rémission des péchés.
Après que je sois né de nouveau, le temps est passé si vite que je ne sais pas comment cela s’est passé. Je ne sais pas à quelle vitesse je me suis retrouvé à bien plus de cinquante ans. Je ne peux me rappeler comment j’en suis arrivé à avoir cet âge maintenant. Même avant que je ne sois né de nouveau, je croyais en Jésus et vivais pour Jésus d’une certaine façon. Mais, après être né de nouveau, j’avais une pensée dans mon cœur: “L’évangile n’est pas partout dans ce monde, alors comment puis-je continuer à vivre juste pour moi-même?” Donc, j’ai commencé à diffuser cet évangile.
Mais, il n’est pas facile de diffuser l’évangile en rencontrant et partageant des paroles directement avec les gens. Par exemple, s’il y avait deux ou trois personnes qui n’étaient pas nées de nouveau assise ici, je devais crier fort au mieux de ma capacité. C’est alors seulement qu’il était possible que ces âmes se soumettent à la Vérité et soient sauvés. Je devais faire tomber les pensées, l’apprentissage, les convictions religieuses, et d’autres choses comme cela chez ces gens avec la Parole, et en leur donnant la Vérité, je devais proclamer la victoire sur les non vérités qui les possédaient. Quand je devais le fait, ma voix devenait très forte.
Mais, quand j’allais prêcher l’évangile, il y a des temps où je n’avais pas le temps de partager assez de paroles avec les gens, et je pensais très souvent “Dans des moments comme cela, ce serait si bien de pouvoir donner un livre à la personne. Si la personne cherche la Vérité, elle pourra recevoir la rémission des péchés en lisant le livre.” Aussi, j’ai commencé à avoir la pensée que même des étrangers pourraient recevoir la rémission des péchés en lisant des livres qui contiennent cet évangile. Cette pensée s’est trouvée en moi de plus en plus fort.
Donc, de façon vraiment maigre, nous avons commencé le ministère de la littérature. Nous avons commencé la littérature pour pouvoir diffuser cet évangile de façon un peu plus efficace. D’abord, un petit montant de dons financiers pour le ministère de la littérature est rentré, et avec cet argent, j’ai acheté un copieur qui valait 600 dollars US. Pendant la journée, je prêchais l’évangile à l’Ècole Missionnaire, et la nuit quand je rentrais après avoir fini le culte, je faisais fonctionner le copieur toute la nuit, avec son bruit continuel. Alors, il y a des moments où je m’endormais devant, sans m’en rendre compte. Quand je me réveillais le matin, comme vous pouvez l’imaginer, la machine était toujours allumée. Donc pouvez-vous voir combien la facture d’électricité était élevée et combien les toners du copieur finissaient vite? 
Alors que je distribuais les supports imprimés aux étudiants de notre Ècole de la Mission, je leur disais: “Collez ces affiches aux poteaux électriques et assurez-vous qu’elles ne se décolleront jamais, en utilisant de la super glue.” Alors qu’elles étaient toutes collées, elles étaient si bien collées qu’elles ont tenu plus d’un an. Elles ne sont pas tombées même quand les dames du ménage de la ville ont essayé de les décoller en utilisant des brosses. Elles ne se sont pas enlevées facilement parce qu’elles étaient collées avec de la super glue. 
Je suis devenu plus gourmand. “Pour le moment elles sont d’une seule couleur, mais ne serait-il pas bon d’y mettre plus de couleur? Ne serait-il pas bien de les imprimer en deux couleurs, noir et bleu?” Donc, j’ai acheté un toner de couleur et j’ai imprimé des tracts, agissant futilement. Les traités que j’ai faits à l’époque pourraient encore se trouver dans notre Service d’Edition. Nous avons commencé le ministère de la littérature comme cela, mais cela n’est-il pas devenu si grand maintenant? Le fait est que les gens lisent l’évangile par les livres et entrent en contact avec la Vérité. Même une femme Japonaise nommée Itakaki Misao lit nos livres, partageant la communion avec une de nos sœurs dans l’évangile. L’évangile peut être apporté à tous les japonais par ces livres. Il est possible de prêcher l’évangile à ceux qui croient en Jésus tout comme aux autres, avec ces livres.
Il y a quelques années, plusieurs de nos pasteurs ont visité la diaconesse Soon-ok Park qui vivait au Japon, et elle nous a montré un parc connu à Tokyo. C’était vraiment un parc très propre et beau, avec beaucoup de lotus, tous en fleurs. Mais alors que nous étions là, nous avons distribué des livres à des gens comme nous l’avions fait ici en Corée, et les gens les ont beaucoup aimés. Quand nous distribuons des livres comme cela, l’évangile se diffuse aussi aux gens du Japon. Vous et moi avons servi le Seigneur et fait des sacrifices en offrant des dons financiers, et à cause de notre service du Seigneur, ceux qui doivent croire croient. Quand vous gagnez des biens matériels et les donnez au Seigneur pour l’évangile, des gens de toutes les différentes langues du monde entier reçoivent la rémission des péchés par les livres sur l’évangile que nous avons traduits et envoyés.
Dans la Bible, “la femme” symbolise l’Église. Ainsi, tout comme le Seigneur a dit: “Partout où cet évangile sera prêché dans le monde entier, ce que cette femme a fait sera aussi cité en mémoire d’elle”, à cause des sacrifices de l’Église de Dieu pour l’évangile, l’évangile est diffusé dans le monde entier, et le Seigneur se souviendra de toute cette œuvre. 
Dieu se souvient et commémore cette œuvre du service du Seigneur accomplie par vous et moi. Quand quelqu’un est sauvé, le Seigneur s’en souvient comme suit: “Cette âme à reçu le salut parce que quelqu’un nommé un tel a servi le Seigneur et l’évangile.” C’est pour cela que vous et moi, après avoir reçu la rémission des péchés, devons servir le Seigneur. Quiconque est né de nouveau doit faire comme cette femme et réaliser le salut qu’il a reçu, qui est un salut si précieux. Aussi, il doit servir le Seigneur pour que non seulement les âmes autour de lui mais aussi tous les autres dans ce monde entier puissent aussi recevoir le salut.
Alléluia!