Sermons

Sujet 13: L’Evangile de Matthieu

[PARTIE 26-3] Servez vigoureusement l’évangile de l’eau et de l’Esprit donné par Dieu (Matthieu 26:20-29)

Servez vigoureusement l’évangile de l’eau et de l’Esprit donné par Dieu
(Matthieu 26:20-29)
“ Le soir étant venu, il se mit à table avec les douze. Pendant qu’ils mangeaient, il dit : Je vous le dis en vérité, l’un de vous me livrera. Ils furent profondément attristés, et chacun se mit à lui dire : Est-ce moi, Seigneur ? Il répondit : Celui qui a mis avec moi la main dans le plat, c’est celui qui me livrera. Le Fils de l’homme s’en va, selon ce qui est écrit de lui. Mais malheur à l’homme par qui le Fils de l’homme est livré ! Mieux vaudrait pour cet homme qu’il ne fût pas né. Judas, qui le livrait, prit la parole et dit : Est-ce moi, Rabbi ? Jésus lui répondit : Tu l’as dit. Pendant qu’ils mangeaient, Jésus prit du pain ; et, après avoir rendu grâces, il le rompit, et le donna aux disciples, en disant : Prenez, mangez, ceci est mon corps. Il prit ensuite une coupe ; et, après avoir rendu grâces, il la leur donna, en disant : Buvez-en tous ; car ceci est mon sang, le sang de l’alliance, qui est répandu pour plusieurs, pour la rémission des péchés. Je vous le dis, je ne boirai plus désormais de ce fruit de la vigne, jusqu’au jour où j’en boirai du nouveau avec vous dans le royaume de mon Père.” 


 Nous avons pris du pain et du vin en partageant la communion. Quand nous prenons le pain et la coupe, nous nous rappelons de l’amour et du salut du Seigneur qui s’est sacrifié Lui-même à notre place. Le Seigneur est venu dans ce monde et a reçu Son baptême, a versé Son sang à la Croix et est mort pour expier nos péchés et nous donner une nouvelle vie de la façon exacte dont Dieu l’a promis à toute l’humanité dans l’Ancien Testament. Dieu a donné le système sacrificiel du Tabernacle aux Israélites et a promis d’effacer les péchés de tous les gens selon celui-ci. Et le Seigneur a accompli Sa promesse d’expier tous nos péchés du point de vue de Dieu en venant dans ce monde dans la chair, en prenant les péchés du monde sur Lui-même en recevant l’imposition des mains, et en versant le sang de l’expiation.

 

Si vous preniez part à la communion

 
Selon le passage ici, le Seigneur a pris le pain, béni les disciples, et dit: “Prenez, mangez, ceci est mon corps.” Ce pain illustre le fait que le Seigneur est venu dans ce monde dans la chair pour nous donner une vie nouvelle, et qu’Il a reçu le baptême de Jean Baptiste pour prendre tous nos péchés sur Sa chair. Donc, nous devons à nouveau nous rappeler dans nos cœurs, alors que nous recevons le pain pendant la communion, le baptême que le Seigneur a reçu pour que nous puissions recevoir la rémission de nos péchés par la foi et devenir enfants de Dieu. Je confesse aussi ma foi une fois encore lorsque je prends part à la communion, en disant: “Le Seigneur est vraiment venu dans ce monde dans la chair pour me sauver, nous tous, et toute l’humanité, et Il a reçu le baptême pour porter nos péchés. Il s’est sacrifié Lui-même et a reçu le baptême pour prendre nos péchés sur Sa chair et nous sauver de tous nos péchés. Il nous a donné un tel amour.”
Le Seigneur s’est sacrifié Lui-même pour nous sauver en venant dans ce monde, recevant Son baptême, versant Son sang à la Croix, et mourant pour nous. Par le pain et le vin, le Seigneur nous a enseigné à comprendre le grand salut et l’amour du Seigneur, que le Seigneur nous a donné par Son baptême et Son sang à la Croix. Du fait que le Seigneur ait fait un tel sacrifice personnel et nous ait dit: “il suffit au disciple d’être traité comme son Maître” (Matthieu 10:25), j’ai pensé: “Le Seigneur s’est sacrifié pour nous et nous a sauvé de tous les péchés et de la destruction. Donc, nous avons la responsabilité de donner nos mains, nos pieds, et toute notre chair pour partager cet évangile à tous les gens.” Je suis débordé de reconnaissance quand je pense à la grâce du Seigneur qui a sacrifié Son propre corps pour nous sauver de nos péchés. Le Seigneur s’est sacrifié Lui-même parce qu’Il nous aime vraiment: Il a laissé le trône glorieux du Ciel pour venir dans ce monde dans la chair; quand Il est venu dans ce monde, Il est devenu une personne basse et humble comme nous, est né dans une étable et a dormi dans une mangeoire. C’est pour cela que j’ai toujours de la reconnaissance dans mon cœur quand je pense: “Le Seigneur s’est sacrifié de cette manière pour nous sauver.”
L’œuvre du Seigneur qui nous a sauvés est parfaitement signifiée dans la communion. Donc, nous reconfirmons l’amour de Dieu encore et encore dans nos cœurs lorsque nous participons à la communion et expérimentons l’amour et la grâce de Dieu encore davantage, et pensons une fois encore à la façon dont nous devrions vivre le restant de nos vies. Nous croyons que le Seigneur nous a donné le salut en abandonnant Son corps comme propitiation, et nous rendons grâces au Seigneur. Une chose dont vous et moi devons nous rappeler, quand nous partageons cette communion, et quand nous recevons le baptême dont le Seigneur a parlé, c’est le fait que le Seigneur a reçu le baptême de Jean Baptiste pour prendre sur Lui tous les péchés de l’humanité dans Sa chair, et qu’Il a versé Son sang sur la Croix, est mort, puis est ressuscité d’entre les morts pour nous donner le salut parfait. Vous et moi devons nous rappeler de cela. 
Commémorant la Pâque, le Seigneur a pris Son dernier souper avec les disciples. Le Seigneur a pris du pain, l’a béni et rompu, et l’a donné aux disciples en disant: “Prenez, mangez, ceci est mon corps.” A ce moment là, les douze disciples étaient là avec le Seigneur. Le Seigneur prit le pain et donna le pain à chaque disciple individuellement. Il dit: “Ceci est mon corps” en donnant le pain.

 

Nous ne devons pas oublier le baptême que le Seigneur a reçu à notre place

 
Le Seigneur est venu dans ce monde dans la chair humaine et a reçu le baptême de Jean Baptiste. Le Seigneur parlait du baptême qu’Il avait reçu quand Il dit: “Prenez, mangez, ceci est mon corps.” Il ne parlait pas du sang avec ce pain. Ensuite, Il a dit: “Prenez, mangez, ceci est mon corps.” Il a pris la coupe et leur a donné, en disant: “Buvez-en tous. Car ceci est mon sang, le sang de l’alliance, qui est répandu pour plusieurs pour la rémission des péchés.” Comme l’animal sacrificiel qui recevait le péché par l’imposition des mains et versait son sang puis mourrait pour le sacrifice d’expiation dans l’Ancien Testament, le Seigneur est venu dans ce monde dans la chair, a reçu le baptême sous la forme de l’imposition des mains, a versé Son sang à la Croix, et mourut comme sacrifice éternel d’expiation pour nous tous en une fois. Comme tous les péchés des Israélites étaient transférés sur l’agneau sacrificiel par l’imposition des mains du Souverain Sacrificateur, le Seigneur est venu dans ce monde et a reçu le baptême de Jean Baptiste, a pris les péchés de l’humanité sur Lui, et c’est la raison pour laquelle Il a pris le pain pendant la communion et a dit: “Prenez, ceci est mon corps.” Le Seigneur a pris tous les péchés de l’humanité, y inclus vous et moi, dans Sa chair en recevant le baptême. Nous ne devons jamais oublier cela.
Lorsque vous et moi prêchons l’évangile de l’eau et de l’Esprit, nous devons croire et prêcher par la foi le baptême que le Seigneur a reçu pour effacer nos péchés, c’est-à-dire tous les péchés de l’humanité. Le Seigneur nous parle de cela. Nous devons nous rappeler de cela spirituellement, croire dans nos cœurs, et comprendre qu’après avoir reçu Son baptême, le Seigneur est mort à la Croix. C’est pour cela que le Seigneur a dit: “Buvez-en tous. Car ceci est mon sang, le sang de l’alliance, qui est répandu pour plusieurs pour la rémission des péchés” quand Il a donné la coupe.
Nos péchés ont pu être expiés seulement parce que le Seigneur est venu dans ce monde dans la chair d’un homme et a pris les péchés de l’humanité sur Lui-même en recevant Son baptême, et a versé Son sang à la Croix pour expier nos péchés. Jésus Christ, qui est l’Agneau de Dieu, le Fils de Dieu, le Souverain Sacrificateur du Ciel, a pu abandonner Son corps comme propitiation devant Dieu le Père seulement en prenant nos péchés dans Sa chair et en versant Son sang pour effacer tous nos péchés. Il a promis de devenir la propitiation de toute l’humanité et l’a accompli parce qu’Il pouvait ainsi expier tous les péchés de ceux qui sont faits à l’image de Dieu. Nous ne devons jamais oublier cela. Si nous croyons au Seigneur comme notre Sauveur, nous ne devons pas oublier l’amour sacrificiel du Seigneur, qu’Il est venu dans ce monde dans la chair d’un homme pour nous sauver, et a pris nos péchés sur Lui par le baptême qu’Il a reçu, et qu’Il nous a donné une nouvelle vie en versant Son sang à la Croix et en recevant tout le jugement de nos péchés. Nous devons définitivement croire en cette Vérité et répondre à l’amour de Dieu avec foi.
Et nous devons partager cet amour du salut avec tous les gens du monde. Si vous et moi sommes des individus qui croient vraiment en l’amour de Dieu, nous devons évangéliser toutes les tribus du monde avec le fait que Dieu Lui-même est venu dans ce monde, a reçu le baptême, est mort à la Croix et est ressuscité d’entre les morts, et qu’Il a expié nos péchés et nous a sauvés ainsi. Alors que nous croyons au Seigneur Jésus Christ, nous devons faire des prières qui louent et répondent à l’amour de Dieu au lieu de toujours demander quelque chose à Dieu. Nous devons prier: “Dieu, le Père, je ne peux pas assez Te remercier de m’avoir sauvé par le baptême de Ton Fils et Sa crucifixion. Bénis-nous, donne-nous la foi, donne-nous toutes les bénédictions du Ciel et le fruit de la terre car nous manquons de capacité. Ainsi, permets-nous de partager cette Vérité de l’évangile de l’eau et de l’Esprit avec les richesses injustes pour les gens du monde, et conduits toutes les âmes au Seigneur. Rends-nous capables de gérer toutes ces choses.” Nous devons prier comme cela et vivre pour la justice de Dieu. Quand nous faisons cela, notre Dieu nous bénit, agit en nous, nous conduit, manifeste Sa gloire à travers nous, accomplit Sa volonté à travers nous, et nous glorifie puisqu’Il est glorieux. 
Le Seigneur dit: “Je ne boirai plus désormais de ce fruit de la vigne, jusqu’au jour où j’en boirai de nouveau avec vous dans le royaume de Mon Père.” Cela signifie qu’il y a une vie nouvelle et éternelle préparée pour nous. Cela dénote que la vie d’une personne ne finit pas sur la terre. Le Seigneur a dit aussi: “Vous serez dans le paradis du monde nouveau.” Le Seigneur a dit qu’Il ne boirait plus de vin dans ce monde jusqu’au moment où Il en boirait avec nous en ce lieu. Il y a un avenir pour nous. La mort n’est pas la fin pour l’humanité et il y a un monde à venir. Nous devons toujours regarder au Royaume Millénaire et au Royaume de Dieu. Nous devons attendre cela et partager l’évangile dans ce monde, et nous devons nous sacrifier nous-mêmes pour l’évangélisation et cet évangile comme Jésus Christ s’est sacrifié Lui-même pour notre salut. Nous ne savons pas combien de temps, mais nous devons nous sacrifier pour l’évangile jusqu’au tout dernier jour. Nous devons quitter ce monde quand nous aurons fini d’évangéliser avec cet évangile dans le monde entier. Dieu viendra nous enlever. Nous désirons aussi sincèrement aller là bas. 

 

Nous devons vivre pour le Seigneur jusqu’à ce que le Seigneur prenne nos vies 

 
S’il vous plaît ne prenez pas comme un fardeau de servir le Seigneur. Ce n’est pas trop difficile si nous connaissons l’amour de Dieu et croyons en Son amour dans nos cœurs. Le Seigneur dit: “il suffit au disciple d’être traité comme son maître”. Comme le Seigneur est venu dans ce monde et nous a sauvés parfaitement en se sacrifiant Lui-même, nous devons faire l’œuvre que le Seigneur nous a confiée même si nous avons des manquements, et chercher l’aide de Dieu et vivre pour le Seigneur. Alors, le Seigneur nous aidera à accomplir notre tâche avec compétence, renouvellera notre force, et nous donnera la foi du Ciel, la capacité de suivre et servir le Seigneur, et la force de partager l’évangile de par le monde entier. Je crois que Dieu nous donnera la foi, la capacité, et les bénédictions. Je ne peux assez remercier Dieu pour cela. 
Pendant cette retraite, nous avons partagé la Parole de Dieu sur la parabole du semeur à partir de Matthieu 13. Trois des quatre genres de terrain ne pouvaient pas porter de fruit. S’il y a quelqu’un parmi vous qui n’a pas reçu la rémission des péchés, alors cette personne doit arrêter de croire en Jésus seulement comme une formalité et reconnaître Jésus Christ comme le Fils de Dieu, le Sauveur, et recevoir le salut en croyant en l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Et nous qui sommes nés de nouveau ne devrions pas seulement nous tenir sur cet évangile de l’eau et de l’Esprit fermement, mais aussi tenir fermement aux choses qu’Il nous a commandées. Quelqu’un qui est né de nouveau demeure toujours dans la chair et suit parfois les choses de la chair, mais il ne doit pas complètement suivre cela. Nous suivons parfois la chair, mais nous devons revenir au Seigneur en nous rappelant du salut que le Seigneur nous a donné, obéir au Seigneur, suivre le Seigneur avec foi, et toujours porter le fruit de la justice dans la grâce que le Seigneur nous donne. Vous et moi devons porter du fruit d’une telle manière, et suivre le Seigneur. En bref, nous devons devenir les gens qui sont complètement contrôlés par le Seigneur, étant libérés de leur égo centré sur eux-mêmes. 
Nous avons eu la Retraite d’Été pendant une semaine. La retraite prendra fin avec ce culte du matin. Je sais que votre pensée est déjà de retour à la maison, sur le chemin du retour, et aux choses que vous aurez à faire au retour. Nous allons vivre pour l’évangile même après être rentrés chez nous. Pensez-vous: “Comment vais-je m’occuper de toutes les choses que j’ai laissées de côté la semaine dernière? Mince, c’est terrifiant de penser que je dois servir le Seigneur même après être rentré chez moi.”
Qu’y a-t-il de si terrifiant dans le fait de servir le Seigneur lorsque le Seigneur s’est sacrifié Lui-même pour vous et moi! Même si le Seigneur a quitté ce monde après 33 ans d’une courte vie, ne devrions-nous pas vivre pour le Seigneur jusqu’au jour où Dieu prendra nos vies, même si nous vivons jusqu’à 60, 80, ou 100 ans? Nous irons au Ciel en faisant l’œuvre du Seigneur de toute façon. Ne serait-il dont pas préférable de penser positivement et de faire l’œuvre de Dieu positivement? Parfois, vous pouvez penser que ce serait mieux si vous mouriez, n’est-ce pas? Vraiment, parfois je pense aussi que ce serait mieux si je mourrais rapidement. Mais c’est une mauvaise pensée. C’est une pensée méchante qui cherche le confort de la chair seulement. Ne pensez pas que vous pouvez seulement quitter ce monde, mais cherchez à prendre soin de votre chair et servez le Seigneur longtemps dans ce monde, puis partez.
Je remercie le Seigneur. La parole que je veux partager avec vous c’est que le Seigneur nous donne une nouvelle force, capacité, et bénédiction. Donc, je veux que le Seigneur nous donne la capacité de partager l’évangile dans le monde entier, et la foi et les bénédictions pour tout faire pour l’œuvre de l’évangile. Je suis vraiment blessé quand je vois des ministres, des serviteurs et des servantes, et des croyants, qui ont tellement de difficultés. Si j’étais Dieu, je dirais: “Soyez guéris”, et je les guérirais, mais c’est impossible parce que je ne suis pas Dieu. Je n’ai rien à dire à ce sujet parce que notre Seigneur est heureux quand nous servons le Seigneur dans de telles circonstances. Mais j’ai un souhait devant le Seigneur. Nous avons des cœurs qui désirent être capables de faire toutes choses par la bénédiction et la force que le Seigneur nous donne. Je désire une telle foi et les bénédictions de Dieu sur moi et tous les ministres et tous les partenaires dans le monde entier, aussi bien que tous les croyants et les ouvriers en Corée. Nous pouvons faire l’œuvre de Dieu seulement si Dieu nous bénit. Nous sommes trop incompétentes et nous avons trop de limites pour faire fidèlement les tâches qui nous ont été confiées. C’est pour cela que nous devons résoudre nos manquements et difficultés en priant Dieu avec foi. Nous devons aussi demander au Seigneur la foi pour pouvoir faire toutes choses avec la bénédiction et la force que Dieu nous donne. Nous devons toujours chercher l’aide de Dieu comme un enfant regarde le visage de sa mère. 
Quoi qu’il en soit, nous n’avons aucune capacité. Mais le Seigneur agira à travers nous. Le Seigneur a travaillé avec nous jusqu’à maintenant, et Il continuera à le faire. Je désire que les bénédictions du Seigneur soient sur vous et moi. Je veux que nous soyons capables de faire toute chose. Une chose que je désire et espère c’est que nous partagions cet évangile jusqu’au jour de la seconde venue du Seigneur, et que le monde soit totalement couvert par cet évangile de l’eau et de l’Esprit et que tous les gens connaissent cet évangile. Et j’espère qu’il n’y aura même pas une personne dans le monde qui ne connaisse pas l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Il y en aura certains qui seront rejetés, mais j’espère que cela n’arrivera pas. Nous ne serons pas rejetés si nous cherchons l’aide du Seigneur et humilions nos cœurs, mais nous serons rejetés par Dieu ce jour-là si nous ne nous humilions pas et vivons notre propre vie par la force de la chair. J’espère que vous soyez une personne qui s’humilie spirituellement devant Dieu et cherche Son aide. J’espère que vous soyez prospère pour le restant de votre vie en cherchant l’aide de Dieu. J’espère cela pour vous et moi. J’espère que vous priiez pour l’évangile et soyez prospères le restant de votre vie.
Nous nous reverrons à la retraite d’hiver, c’est-à-dire: à la “Formation de Disciples de Jésus Nouvelle Vie d’Hiver 2005”. Je pensais que l’an 2005 ne viendrait jamais, mais il n’est qu’à quelques mois maintenant. Nous ne savons pas comment le monde changera à l’avenir. Je suis allé dans ma chambre et j’ai vu les nouvelles à la TV après le culte hier et il est dit que 3000 personnes, des vieux et des faibles, sont morts en France à cause de la canicule mortelle. Ces jours-ci, 3000 personnes ne meurent même pas de guerre, mais autant de gens sont morts à cause de la canicule mortelle en France. J’espère que nous aurons une vie prospère avec l’aide de Dieu. Je veux que Dieu bénisse les croyants et tous les ministres, tous les ouvriers, et tous les partenaires dans le monde entier. Aussi, je veux que les bénédictions de Dieu soient même sur ceux qui ne nous ont pas envoyé beaucoup de nouvelles, tous ceux qui croient en cet évangile et servent le Seigneur, et toutes les âmes qui ont rencontré cet évangile de l’eau et de l’Esprit. J’espère que Dieu nous donne la capacité pour que nous puissions faire toutes les choses qu’Il nous a confiées. Nous avons été rachetés par l’amour de Dieu, le salut, et les bénédictions, et nous menons nos vies en servant le Seigneur en fonction. Je rends vraiment grâces au Seigneur. 
Nous retournerons chez nous après ce culte. Partez s’il vous plait de façon ordonnée et ne prenez pas les affaires d’une autre personne. Plusieurs personnes ont dit que lorsqu’elles sont rentrées chez elles, elles avaient amené le mauvais bagage qu’elles pensaient être le leur. Et beaucoup ne prennent même pas leur Bible. C’est parce qu’elles sont si pressées de rentrer chez elles. S’il vous plait, partez après avoir mis les choses en ordre, et soyez vigilants en rentrant chez vous dans la prière.
Regardez dans votre Église et voyez s’il y a des frères ou des sœurs faibles. Aussi, vous devez observer attentivement et voir s’il y a quelqu’un qui cause du tort à l’Église. Nous devons tolérer les manquements de frères et attendre que leur foi grandisse aussi longtemps qu’ils ne nuisent pas à l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Mais tout tort à l’église et à l’évangélisation avec cet évangile est un acte terriblement mauvais qui doit être contrôlé.
Je rends grâces à Dieu. Je me demande comment Dieu nous a donné un si grand amour et salut. Je rends grâces au Seigneur de nous avoir fait naître dans ce monde, de nous avoir fait comprendre cet évangile de l’eau et de l’Esprit, et pour le salut qu’Il nous a donné.