Sermons

Sujet 13: L’Evangile de Matthieu

[PARTIE 26-5] Utilisons tout ce que nous avons pour l’Évangile (Matthieu 26:17-29)

Utilisons tout ce que nous avons pour l’Évangile
(Matthieu 26:17-29)
“Le premier jour des pains sans levain, les disciples s’adressèrent à Jésus, pour lui dire : Où veux-tu que nous te préparions le repas de la Pâque ? Il répondit : Allez à la ville chez un tel, et vous lui direz : Le maître dit : Mon temps est proche ; je ferai chez toi la Pâque avec mes disciples. Les disciples firent ce que Jésus leur avait ordonné, et ils préparèrent la Pâque. Le soir étant venu, il se mit à table avec les douze. Pendant qu’ils mangeaient, il dit : Je vous le dis en vérité, l’un de vous me livrera. Ils furent profondément attristés, et chacun se mit à lui dire : Est-ce moi, Seigneur ? Il répondit : Celui qui a mis avec moi la main dans le plat, c’est celui qui me livrera. Le Fils de l’homme s’en va, selon ce qui est écrit de lui. Mais malheur à l’homme par qui le Fils de l’homme est livré ! Mieux vaudrait pour cet homme qu’il ne fût pas né. Judas, qui le livrait, prit la parole et dit : Est-ce moi, Rabbi ? Jésus lui répondit : Tu l’as dit. Pendant qu’ils mangeaient, Jésus prit du pain ; et, après avoir rendu grâces, il le rompit, et le donna aux disciples, en disant : Prenez, mangez, ceci est mon corps. Il prit ensuite une coupe ; et, après avoir rendu grâces, il la leur donna, en disant : Buvez-en tous ; car ceci est mon sang, le sang de l’alliance, qui est répandu pour plusieurs, pour la rémission des péchés. Je vous le dis, je ne boirai plus désormais de ce fruit de la vigne, jusqu’au jour où j’en boirai du nouveau avec vous dans le royaume de mon Père.”


Le Seigneur a pris le Dernier Repas avant la Pâque. Quand le Seigneur s’est préparé pour le Dernier Repas, Il a dit à Ses disciples d’aller dans la ville vers un homme et de lui dire que Lui et Ses disciples feraient la Pâque dans cette maison. Les disciples sont allés dans la ville comme Jésus l’avait dit et ont dit à l’homme ce qui leur a été demandé, et il les a acceptés avec obéissance dans sa maison. Donc, le Seigneur a pu faire la Pâque dans cette maison avec Ses disciples.
Dans le passage des Écritures d’aujourd’hui, nous voyons le Seigneur et Ses douze disciples manger le Dernier Repas le soir. Il y a un chef d’œuvre artistique immortel appelé “le Dernier Repas” de Léonard de Vinci. Si nous regardons l’image, la pièce où le Seigneur a pris le dernier repas était vraiment spacieuse et il y avait une très grande table. Ce n’était pas une table qui est dans une maison familiale normale; c’était une table grande et longue qui se serait trouvée dans une salle de banquet. Comme Dieu de la Création, notre Seigneur a tout fait, et Il connaît tout. Donc, le Seigneur savait aussi qu’il y avait un certain homme dans la ville qui avait ce genre de table. Puisqu’il n’y a rien que le Seigneur ne pouvait pas faire, le Seigneur pouvait dire des choses absurdes du point de vue de Ses disciples.
Regardant cela d’un point de vue humain, il y a plusieurs fois où le Seigneur a dit des choses qui étaient étranges. Un exemple, c’est que le Seigneur a commandé à Ses disciples d’entrer dans la ville et de Lui apporter un jeune âne qui était attaché. Cela ne semble-t-il pas ridicule? Comment une personne peut-elle aller dans le voisinage chez quelqu’un d’autre et, sans la permission du propriétaire, prendre un jeune âne et partir avec? Si vous regardez d’un point de vue humain, puisque cet acte est du vol, s’ils étaient arrêtés, c’est un acte qui demanderait le remboursement plusieurs fois et causerait des coups. Donc, Jésus dit aux disciples qui s’inquiétaient de ce qui se passerait s’ils étaient arrêtés, de dire: “Le Seigneur a besoin de l’âne.” C’est impossible que ce genre de chose se dise autrement que par le Seigneur.
Gardez à l’esprit que si quelqu’un copiait juste ces paroles, il pourrait avoir de gros ennuis. Ce serait suffisant si nous croyions seulement que ces actes étaient possibles car les actes de puissance viennent du Seigneur. Puisqu’Il est le seul Maître de l’univers et tout ce qu’il contient, seul le Seigneur pouvait commander que la propriété de quelqu’un d’autre Lui soit apportée. Il peut commander à quelqu’un de dire: “Le Seigneur en a besoin”, si l’on attrape cette personne.


Jésus a parlé pendant le Dernier Repas


Dans le passage des Écritures d’aujourd’hui, le même scénario s’est déroulé. Le Seigneur dit à Ses disciples: “Allez à la ville chez un tel, et vous lui direz : Le maître dit : Mon temps est proche;  je ferai la Pâque chez toi avec Mes disciples.” Les disciples ont fait ce que Jésus a commandé et cela s’est réellement passé comme Il l’avait dit. C’est quelque chose qui ne pouvait se faire que par Jésus Christ le vrai Dieu qui a fait l’univers et est venu sur la terre dans la chair d’un homme. Les disciples ont ainsi préparé la table et toute la nourriture selon la parole du Seigneur. Donc, ils ont pris le Dernier Repas dans la maison d’un certain homme dans la ville. C’était le dîner.
Jésus a rassemblé les disciples et a dit: “L’un d’entre vous me trahira.” Entendant cela, ils ont commencé à chuchoter, et, conduits par l’inquiétude, ils ont aussi demandé: “Est-ce moi?” Le Seigneur parla. “Celui qui a plongé sa main avec moi dans le plat me trahira.” Ils ont pris un pain, en ont fait des morceaux, l’ont trempé dans un bol de lait ou de vin, et l’ont mangé. Quand Jésus a mis Sa main dans le plat, l’un des disciples a aussi mis sa propre main en même temps. Jésus a ajouté: “Le Fils de l’homme s’en va, selon qu’il est écrit de lui; mais malheur à l’homme par qui le Fils de l’homme est livré! Mieux vaudrait pour cet homme qu’il ne fût pas né.” Les autres disciples ont aussi demandé, mais quand Judas a demandé: “Est-ce moi”, Jésus a dit: “Tu l’as dit”.
N’est-ce pas très clair. Oui. Le Seigneur savait tout ce qui allait venir. Quand Judas, qui allait trahir Jésus sou peu, a demandé: “Est-ce moi”, le Seigneur, qui savait déjà tout à ce propos, a répondu: “Oui, tu l’as dit.” Jésus a clairement dit à Judas qu’Il savait déjà qu’il Le trahirait, mais, malgré cela, Judas n’a pas changé d’avis. Il n’a probablement même pas perçu que le Seigneur savait déjà qu’il allait le trahir. C’est parce qu’il ne croyait pas que Jésus est Dieu. Et Judas avait le désir de trahir Jésus parce que Satan était déjà entré dans son cœur. Même si Jésus a dit cela à Judas pour qu’il s’éveille à ce mauvais complot, Judas n’a pas exprimé ses émotions et a continué comme auparavant à penser sur la façon de s’assurer l’argent qu’il obtiendrait en trahissant Jésus.
Judas n’a jamais appelé Jésus “Seigneur”. Il appelait généralement Jésus “Maître”. Il considérait Jésus seulement comme un homme merveilleux. Puisqu’il avait plus d’intérêt pour l’honneur de ce monde, il ne pouvait pas croire la Parole de Dieu avec un cœur pur. Puisque son envie vis à vis du monde était supérieure à sa foi en Jésus, il était très facile à Satan de se servir de lui.
Vraiment, il y avait autant de gens qui détestaient Jésus qu’il n’y en avait qui le suivaient, croyaient, et dépendaient de Lui. Beaucoup de gens qui ne L’aimaient pas pensaient: “Un garçon du pays de Nazareth vient et tout le pays est remué et les gens Le suivent.” “Qu’est-ce que ce pays peut être futile pour donner une telle attention?” Ainsi, ceux qui étaient élevés dans le gouvernement d’Israël, y inclus les Souverains Sacrificateurs et les scribes qui croyaient en Yahvé, détestaient vraiment Jésus. D’un côté, les gens qui étaient pauvres, indignes, malades, et dans la douleur et les gens qui souffraient croyaient en Jésus et Le suivaient, mais Judas a vu que la plupart des riches et des puissants qui régnaient sur les autres et se portaient bien détestaient Jésus, et il a suivi la majorité qui avait l’honneur des hommes, le pouvoir, et l’autorité. Puisque Judas a accompagné Jésus, il savait qu’Il n’était pas une mauvaise personne. Mais, les dirigeants religieux qu’il respectait détestaient Jésus et étaient irrités de ne pas pouvoir Le tuer, donc Judas était de leur côté puisqu’il pensait qu’il pourrait se faire une réputation parmi les gens qui essayaient d’attraper Jésus en Le livrant. Judas avait toujours ce genre d’envie dans son cœur.
Le soir, deux jours avant la fête de la Pâque, Jésus et Ses disciples mangeaient. A ce moment-là, Jésus dit: “L’un de vous me trahira.” Quand Judas dit: “Est-ce moi”, Jésus dit: “Tu l’as dit.” Même si personne ne le savait, Judas et Jésus savaient que Judas Le trahirait. Les gens se connaissent bien. Puisque Judas avait décidé de trahir Jésus, quand tous les autres ont demandé: “Est-ce moi”, Judas s’est aussi associé attentivement et a demandé cela avec un cœur faux. Puisque Jésus savait ce que Judas allait faire, Il dit: “Tu l’as dit.” Malgré cela, Judas n’a pas changé d’avis et a trahi Jésus. Puisque Judas a trahi Jésus, Il s’est retrouvé dans la cour de Pilate, est mort sur la Croix, et est revenu à la vie au troisième jour.
Quand Jésus est mort sur la Croix, il a été clairement connu que Jésus était le Fils de Dieu alors que les cieux entiers se sont assombris pendant trois heures, et Judas a réalisé pour la première fois qu’il avait mal agi, et avait des regrets. Mais il était déjà trop tard. Comme indiqué, Jésus a donné le dernier sacrifice qui a éliminé tous nos péchés par Son baptême et Sa mort à la Croix, et est allé vers Dieu le Père. Mais la vie de Judas s’est terminée dans la malédiction, comme quelqu’un dont il aurait mieux valu qu’il ne naisse pas, comme Jésus a dit: “Le Fils de l’homme s’en va, selon ce qui est écrit de lui; mais malheur à l’homme par qui le Fils de l’homme est livré! Mieux vaudrait pour cet homme qu’il ne fût pas né” (Matthieu 26:24).


Jésus nous a sauvés en donnant Son corps et Son sang


Dieu a décidé avant la fondation du monde que Lui-même viendrait sur la terre et nous sauverait par Son corps et Son sang en recevant le baptême et en mourant sur la Croix. C’était le plan que Dieu avait établi. Donc, au Dernier Repas, notre Seigneur a béni les disciples, rompu le pain, leur a donné, et leur a dit: “Prenez, mangez, ceci est mon corps”. Puis Il prit la coupe, rendit grâces, et leur donna aussi, en disant: “Buvez-en tous, car ceci est mon sang, le sang de l’alliance, qui est répandu pour plusieurs, pour la rémission des péchés.” Le Seigneur a donné Son corps et Son sang pour nous délivrer ainsi que tous les autres dans ce monde du péché.
Si nous y pensons en nous mettant dans les chaussures de Jésus, nous pouvons aussi donner nos corps à un certain point. Je pense que nous, aussi, pouvons à un certain point sacrifier nos corps et travailler diligemment. Bien sûr, le Seigneur donnant Son corps est à une dimension différente de ce que nous pourrions sacrifier au Seigneur physiquement. Le fait que le Seigneur ait donné Son corps désigne le fait qu’Il a reçu le transfert de tous les péchés de l’humanité en recevant le baptême de Jean Baptiste après être venu sur la terre dans la chair d’un homme.
Puis notre Seigneur a pris la coupe de vin et a dit: “Buvez en tous, car ceci est mon sang, le sang de l’alliance, qui est répandu pour plusieurs, pour la rémission des péchés.” Le Seigneur a donné Son sang. Qu’est-ce que le sang? C’est la vie. Le Seigneur a donné Sa propre vie pour nous. Si vous et moi étions dans cette position, pourriez-vous verser le sang de votre vie et mourir pour quelqu’un d’autre? Cela serait une tâche vraiment difficile. Puisque le Seigneur était vraiment puissant, Il a pu montrer Son amour inconditionnel pour nous.
Donner Son corps et Son sang c’est nous donner Sa vie. Puisque le Seigneur a donné Son corps et Son sang pour nous de cette façon, vous et moi avons reçu le salut. Combien cet amour est grand? Puisque notre Seigneur a réellement donné Son corps et Son sang pour nous, nous avons reçu la rémission des péchés et le salut. C’est à cause de Son grand amour que vous et moi avons reçu le salut. Si le Seigneur n’avait pas réellement fait cela, comment aurions-nous pu recevoir le salut? Le Seigneur est venu sur cette terre, a soumis son corps pour recevoir le baptême, a été cloué à la Croix et mourut en versant tout le sang de Son cœur sur la terre, nous a donné Son corps et Son sang, et a vraiment expié tous les péchés de l’humanité en étant ressuscité au troisième jour après Sa mort. Le Seigneur a accompli l’évangile de l’eau et de l’Esprit en donnant Son corps et Sa vie pour nous. Nous avons reçu le salut en croyant en la Vérité de l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Si le Seigneur ne s’était pas sacrifié Lui-même, aurions-nous pu recevoir le salut, ou non? Nous avons reçu le salut parce que le Seigneur s’est sacrifié pour nous de cette façon. 

 

Vivons notre foi en servant le Seigneur

 
Je pense à ces choses en servant le Seigneur: “Le Seigneur nous a sauvés en nous donnant Son corps et Son sang par Sa grâce. Le Seigneur nous a sauvés en éliminant tous les péchés que nous commettons jusqu’à la fin du monde. Il nous a permis de recevoir la rémission des péchés. Il nous a permis de devenir enfants de Dieu. Il nous a permis d’aller avec assurance devant Dieu le Père.” Je pense à ces faits. Et, en pensant à la rémission des péchés et Son corps et Son sang que le Seigneur nous a donné, j’en suis venu à fixer mes pensées pour faire l’œuvre de la diffusion de l’évangile de l’eau et de l’Esprit de Dieu au monde entier.
Il y a beaucoup de périodes où c’est très difficile alors que nous vivons sur cette terre. Si vous regardez Matthieu 26:6-13, il est parlé d’une femme qui a versé de l’huile parfumée très chère. Le Seigneur dit que l’acte de la femme versant l’huile sur Sa tête serait commémoré partout où l’évangile serait prêché.
Pensons un instant à la partie qui consiste à servir le Seigneur. Quand nous pensons à la tâche du service du Seigneur, comment pourrions-nous ne pas Le servir alors que nous avons reçu une si claire rémission des péchés et le salut de la sorte? Et nous ne pouvons que continuellement commencer un nouveau travail pour Le servir davantage. Donc, si nous finissons ce travail, nous continuons à faire un autre travail, mais nous pouvons sans cesse servir le Seigneur parce que la grâce de la rémission des péchés qu’Il nous a donnée est la force qui nous permet de Le servir jusqu’à la fin de nos vies. En vivant sur cette terre, nous faisons beaucoup de sacrifices et tavaillons diligemment; parmi ces sacrifices, je pense que l’œuvre la plus satisfaisante et digne est le travail pour l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Puisque notre effort pour servir le Seigneur est l’œuvre la plus précieuse, plus nous travaillons pour l’évangile, plus nous attachons de valeur à l’évangile; plus cela devient digne, et plus nous voulons travailler. Donc, si nous finissons une tâche, nous développons le désir de faire plus de travail pour l’évangile. C’est la joie de servir le Seigneur.
Moi, aussi, je vis sur cette terre, mais si une personne travaille seulement pour elle-même, non seulement il n’y a rien de digne du tout, mais c’est aussi si difficile et irritant. En vivant comme prisonnier du problème de la nourriture, du vêtement, de l’abri, une personne ne peut que travailler pour résoudre ce problème, mais il n’y a rien de digne dans une telle vie. Par contre, si quelqu’un travaille pour le Seigneur, nous voyons que c’est difficile physiquement, mais son cœur est heureux, joyeux, gagne de la force nouvelle, et il devient reconnaissant. J’espère que vous travaillez tous pour le Seigneur après avoir reçu la rémission des péchés. Si vous le faites, vous expérimenterez la force nouvelle qui monte dans votre cœur. En Ésaïe, il est dit: “Mais ceux qui se confient en l’Éternel renouvellent leur force; ils prennent leur vol comme des aigles, ils courent et ne se lassent point, ils marchent et ne se fatiguent point.” Cela signifie que ceux qui croient en l’évangile de l’eau et de l’Esprit, travaillent pour le Seigneur, et œuvrent pour Lui peuvent vivre vigoureusement en recevant toujours de nouvelles forces dans leur cœur.
J’ai le sentiment que j’ai été un peu négligeant dans les soins à l’Église dans notre pays cette année. Donc, j’ai le désir de prendre soin des branches de notre Eglise plus attentivement, de servir le Seigneur avec un désir renouvelé, et de diffuser l’évangile à plus de pays étrangers. Je veux faire ce genre de travail. Tout comme le Seigneur a donné Son corps pour répandre sur nous une nouvelle vie, je veux travailler en donnant mon corps et mon cœur pour le Seigneur, chérir la vie qu’Il a donnée, être reconnaissant, et faire l’œuvre qui partage cette vie avec d’autres gens. J’espère que vous aussi, vous vivez pour la diffusion de l’évangile de l’eau et de l’Esprit, qui apporte la vie et le salut à toutes les âmes perdues. J’espère que vous qui êtes nés de nouveau d’eau et d’Esprit deviendrez des gens qui peuvent donner quelque chose de bénéfique aux autres.
Je pense au corps et au sang du Seigneur qu’Il nous a donné. Je serais très reconnaissant si je pouvais seulement travailler pour le Seigneur. Si nous pouvions seulement donner nos corps et notre sang pour le Seigneur tout comme le Seigneur nous a donné Son corps et Son sang, je pense que ce serait très précieux. Je veux vous suggérer à vous et moi de vivre en donnant nos vies pour d’autres personnes comme le Seigneur nous a donné Son corps et Son sang. Dans le passé, je ne pouvais pas me donner moi-même pour d’autres gens, mais j’ai le désir et l’espoir que nous donnions nos corps et nos cœurs pour l’évangile, pour d’autres gens, et pour chacun de nous, tout comme le Seigneur nous a donné une nouvelle vie et le salut en nous donnant Son corps. Avez-vous aussi ce désir?
Puisque le Seigneur a éliminé tous les péchés du monde entier, Il nous a permis de nous tenir devant Dieu. J’espère que vous devenez vraiment les justes en faisant l’œuvre qui plaît à Dieu. J’espère que vous et moi devenions des gens qui font de bonnes choses pour les autres. Les gens qui donnent de bonnes choses sont beaux, donc je veux que vous ayez la pensée et le désir de donner l’évangile de l’eau et de l’Esprit, qui est la chose la plus précieuse dans le monde, à tous les gens du monde. Je crois que tous ceux qui sont nés de nouveau par l’eau et l’Esprit voudront faire cela pour le Seigneur. Je veux vraiment faire cela pour le Seigneur.
Nous avons aussi fait beaucoup de travail dans des pays étrangers, non seulement dans les Églises de notre propre pays. Nous avons vraiment fait beaucoup de travail à l’étranger jusqu’alors. Malgré cela, il y a encore beaucoup trop de gens dans le monde qui ne connaissent pas l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Donc, j’ai un désir sincère de diffuser l’évangile de l’eau et de l’Esprit aux âmes qui ne sont pas nées de nouveau jusqu’à mon dernier souffle. Depuis la position qui m’a été donnée, je pense aux moyens et à ce que je dois faire pour le bénéfice de l’évangile, et j’ai toujours le désir d’agir ainsi. Puisque vous travaillez tous fidèlement pour votre part individuelle, l’évangile peut être prêché de cette façon, et je peux aussi être fidèle dans ma part.
Nous devons faire plus de travail que le travail que nous avons fait jusqu’à maintenant. Tout comme le Seigneur est venu sur la terre et a donné Son corps et Son sang pour vous et moi, il serait bon pour nous aussi de nous donner nous-mêmes pour l’évangile et de nous donner au bénéfice de tout le monde. Je veux proclamer l’évangile au monde entier. Je veux diffuser cet évangile à tous les gens qui n’ont pas encore été en mesure de le recevoir. Je veux sincèrement faire que l’évangile du Seigneur soit plus abondant et plus largement répandu. Je veux diffuser l’évangile à beaucoup de gens qui ne l’ont pas encore reçu, je veux donner mon corps pour l’œuvre, et quand je pense que ma vie est nécessaire, je voudrais aussi l’abandonner. Nous avons le désir de servir le Seigneur pour la satisfaction de notre cœur parce qu’Il nous a donné un salut suffisant. Donc, je veux aller devant le Seigneur après avoir fait Son œuvre.

 

La vie qui prêche l’évangile est joyeuse

 
Dans le passage des Écritures d’aujourd’hui au verset 29, Jésus dit: “ je vous le dis, je ne boirai plus désormais du fruit de la vigne  jusqu’au jour où j’en boirai du nouveau avec vous dans le royaume de mon Père.” Je veux aussi faire cela. Si vous pensez au vin maintenant, allez-vous mourir en buvant un verre? Buvons tous ensemble pour la satisfaction de notre cœur dans le Royaume du Père, le Ciel. Quand le Seigneur dit: “Je ne boirai plus désormais du fruit de la vigne  jusqu’au jour où j’en boirai du nouveau avec vous dans le royaume de mon Père”, cela signifie qu’après avoir bu du vin cette fois-là, Il n’en a plus bu sur la terre. Tout comme Jésus dit qu’Il ne boirait pas de vin, Il a refusé le vinaigre après avoir légèrement gouté à ce que les gens Lui ont donné quand Il était sur la Croix.
Je veux réserver le travail de la recherche de ma joie pour les âmes perdues et ceux qui ont reçu la rémission de leurs péchés jusqu’au jour où je serai avec le Seigneur dans le Royaume du Père. Je veux travailler pour l’évangile encore plus et me donner cœur et âme pour le bénéfice spirituel des autres. Et je veux continuellement diffuser l’évangile à ceux qui ne l’ont pas encore entendu. Si nous travaillons pour l’évangile de l’eau et de l’Esprit de tout notre cœur, le Seigneur viendra bientôt. Quand Il viendra, nous boirons le vin de la joie avec Lui et le Père dans Son Royaume.
Que signifie le vin? Le vin signifie la joie et la vie. S’il y a du vin, qu’y a-t-il aussi? Il y a aussi à manger. Dans l’Apocalypse, il est dit qu’au Ciel, il y a “un fleuve d’eau de la vie, limpide comme du cristal, qui sortait du trône de Dieu et de l’Agneau. Au milieu de la place de la ville et sur les deux bords du fleuve, il y avait un arbre de vie, produisant douze fois des fruits, rendant son fruit chaque mois, et dont les feuilles servaient à la guérison des nations. ” (Apocalypse 22:1-2). Tout sur cette terre est au Ciel. Tout sur cette terre et tout ce qui est dans la mer y est aussi. Je veux travailler pour l’évangile de l’eau et de l’Esprit et faire l’œuvre du Seigneur jusqu’au jour où je jouirai de tout cela. Il y a beaucoup de travail à faire physiquement, mentalement, et spirituellement; peu importe le domaine, c’est pour l’évangile de l’eau et de l’Esprit, et je veux donner ma consécration totale et travailler pour l’évangile. Avez-vous aussi ce désir dans votre cœur?
Croyez-vous que notre Seigneur nous a rachetés de tous nos péchés en donnant Son corps et Son sang? - Le corps du Seigneur parle du Seigneur qui s’est chargé de tous nos péchés à vous et moi en recevant Son baptême, et Son sang versé à la Croix signifie que Jésus a expié tous nos péchés qu’Il avait pris en recevant la punition. En d’autres termes, Son corps et Son sang désignent l’évangile de l’eau et de l’Esprit qui sauve les vies que nous avons perdues. Le Seigneur a volontairement soumis Sa vie pour nous sauver. Donc, nous avons obtenu une nouvelle vie par notre foi au Seigneur. Et quand le Royaume du Seigneur viendra, vous et moi vivrons avec le Seigneur pour toujours. Jusqu’à ce que ce jour vienne, nous avons le désir de donner nos corps et notre sang pour les autres tout comme le Seigneur a donné Son corps et Son sang pour nous. Nous voulons donner aux gens la voie de la vie, et nous voudrions travailler pour cet évangile en présentant nos corps comme des sacrifices vivants et agréables à Dieu.
Ne pensez pas que vous vous sacrifiez et travaillez trop dur en travaillant pour l’évangile dans l’Église. Quand vous pensez plutôt par la foi que tout ce que vous faites est pour le Seigneur, ce n’est pas seulement que votre force est renouvelée, mais vous recevez aussi de nouvelles bénédictions. Puis beaucoup de joie monte dans votre cœur. Quand vous menez une vie pour l’évangile de l’eau et de l’Esprit et une vie qui proclame la nouvelle vie, votre cœur est renouvelé et vous obtenez toujours de nouvelles forces, même si c’est difficile physiquement. Quand vous vivez ainsi, l’état de votre esprit est de mieux en mieux jour après jour.
Où sont les gens vivant dans le monde qui vivent pour les autres en dehors de ceux qui croient en l’évangile de l’eau et de l’Esprit et sont nés de nouveau? Seuls ces gens sont capables de donner leur corps pour d’autres. Tout comme notre Seigneur a donné Son corps et Son sang pour nous, seuls ceux qui ont reçu la rémission de tous leurs péchés en croyant en l’évangile de l’eau et de l’Esprit peuvent donner et sacrifier leur propre corps et sang pour le Seigneur et pour les autres. Nous sommes des gens qui sommes impatients de donner davantage, et nous menons des vies qui donnent à beaucoup de gens. La Bible dit: “Le méchant emprunte et il ne rend pas, le juste est compatissant et il donne” (Psaume 37:21). Les méchants sont ceux qui pensent à eux-mêmes et nuisent aux autres et les tourmentent, alors que les croyants justes sont ceux qui donnent aux autres autant qu’ils peuvent. Les justes qui sont nés de nouveau d’eau et d’Esprit travaillent pour les autres et pensent toujours à ce qu’ils peuvent faire pour eux.
S’il n’y avait pas de justes dans le monde, il aurait déjà été détruit. Je pense que Dieu préserve ce monde parce que Dieu place Son espoir dans les croyants justes qui cherchent toujours à faire quelque chose de bénéfique pour les autres. Plus spécifiquement, l’œuvre que nous faisons en servant les autres personnes est un service spirituel qui secourt leur âme de l’enfer. Nous ne pouvons pas aider physiquement ceux dans le monde qui sont pauvres, malades, et oppressés. Si nous le pouvions, nous l’aurions fait, mais si nous sommes préoccupés par ce travail, nous ne pouvons plus faire l’œuvre la plus précieuse du salut des âmes. Donc, nous donnons réellement l’argent que nous avons durement gagné pour la proclamation de l’évangile et le salut des âmes.
Jésus dit que l’acte de la femme qui a versé l’huile parfumée précieuse sur Sa tête serait commémoré partout où l’évangile serait prêché. Cependant, Ses disciples ont méprisé ce qu’elle avait fait et l’ont reprise en disant: “Qu’est-ce que ce gaspillage? Cette huile parfumée aurait pu être vendue et donnée aux pauvres.” Mais Jésus dit: “Vous avez toujours les pauvres avec vous, mais moi, vous ne m’avez pas toujours.” Tout comme le Seigneur l’a dit, peu de temps après que la femme ait versé de l’huile parfumée sur Sa tête, Il a été cloué à la Croix, est mort, est monté au Ciel après être ressuscité. Les gens ne pouvaient plus voir le corps de Jésus sur la terre.
Ce que Jésus a dit au sujet de la femme qui a versé l’huile parfumée de grand prix sur Sa tête c’est que travailler pour l’évangile de l’eau et de l’Esprit n’est pas quelque chose qu’on peut faire tout le temps, mais qu’il y a un temps pour le faire. Ce monde ne durera pas beaucoup plus longtemps. Quand l’évangile de l’eau et de l’Esprit sera proclamé au monde entier et que tous les gens qui doivent recevoir le salut l’auront reçu, la fin du monde viendra. Qu’ils soient riches, pauvres, malades, ou pitoyables, ceux parmi tous ces gens qui acceptent cet évangile authentique iront dans le Royaume éternel de Dieu le Père et ceux qui ne l’acceptent pas entreront dans le feu éternel. Jésus dit: “Ne travaillez pas pour la nourriture qui périt, mais pour la nourriture qui dure pour la vie éternelle” (Jean 6:27).
Nous pouvons ne pas être en mesure de travailler, mais à cause de la nourriture, du vêtement, et de l’abri pendant notre vie sur terre, personne ne peut échapper au dur labeur. Si c’est le cas, j’espère que vous avez le désir de travailler pour la volonté de Dieu. Que vous fassiez la vaisselle à l’Église, nettoyiez la salle de la chapelle, diffusiez l’évangile, gagniez de l’argent, ou fassiez quoi que ce soit d’autre, vous devez savoir que vous faites ce travail pour servir le Seigneur. Ainsi, vous faites plus de travail, recevez plus de bénédictions, votre cœur est renouvelé, et vous obtenez des forces nouvelles. Vous êtes capable de faire tout le travail après avoir reçu la force du Seigneur, et même si c’est difficile physiquement, ce n’est pas difficile pour votre cœur. Votre cœur est rafraîchi parce que le Seigneur verse de l’eau vive sur votre cœur, et vous obtenez une satisfaction suffisante.
Et après avoir fini une tâche, vous voulez en faire une autre, et vous continuez à recevoir une nouvelle force comme un aigle qui étend ses ailes et monte dans le ciel. Donc, j’espère que ceux qui ont reçu le salut fixeront leur pensée pour faire joyeusement le travail qui doit être fait pour le Seigneur. Ainsi, votre foi grandit par elle-même, vous obtenez de beaux cœurs et un désir de servir Dieu, et vos corps et vos âmes seront sont capables de prospérer.

 

Allons devant le Seigneur après avoir fait des œuvres bénéfiques aux autres 

 
Frères et sœurs, je pense à la façon dont le Seigneur nous a donné Son corps et Son sang. Donc, je ne veux pas me vanter de ma justice. Plutôt, je veux servir le Seigneur très calmement et substantiellement.
S’il y a quelque chose que je puisse faire pour vous, aussi, je veux le faire, et s’il y a des gens qui n’ont pas encore reçu l’évangile de l’eau et de l’Esprit, je veux le leur donner. Je pense que vous aussi avez ce genre de désir. Ai-je raison? C’est ce que nous désirons. Aussi, le jour qui a été promis n’est pas si loin. J’espère que vous deveniez réellement le genre de gens qui donnent quelque chose de bénéfique aux autres gens et au Seigneur pendant le temps où vous pouvez encore travailler pour l’évangile de l’eau et de l’Esprit. J’espère que vous vivez tous avec ce genre de désir et de foi. Ainsi, Dieu et l’Esprit sont contents, et vous recevrez beaucoup de bénédictions.
Je rends grâces à Dieu. Je suis profondément reconnaissant au Seigneur parce que Dieu nous a donné l’évangile de l’eau et de l’Esprit et nous a permis de vivre pour lui et pour le bénéfice des autres. Il ne reste pas beaucoup de jours pour prêcher l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Il ne reste pas beaucoup de temps, tout comme il est dit dans la Bible: “Toutes choses sont en travail au delà de ce qu’on peut dire ; ” (Ecclésiaste 1:8). Comment pourrons-nous travailler pour l’évangile quand ce monde sera détruit? Vous et moi devons travailler diligemment quand nous pouvons planter et cultiver des semences. Et je veux devenir un serviteur de Dieu fidèle et véritable.
Après demain, il est prévu que des livres en Hongrois et Polonais soient publiés. Ensuite, nous enverrons en Russie environ 2500 exemplaires des livres qui sont imprimés en quatre langues d’Europe de l’Est. Si nos partenaires en Russie ne font pas un bon travail, nous pourrons répartir des ouvriers de Corée et alors accomplir une grande œuvre en Russie, tout comme nous avons vu un grand progrès de l’évangile aux États Unis grâce au travail de Révérend Kim et de sa femme. Par ce ministère, nous diffusons l’évangile dans plusieurs pays d’Europe de l’Est. Tout comme le Seigneur nous a donné Son corps, nous travaillons et diffusons l’évangile en sacrifiant nos corps. Tout comme Il a partagé la vie avec nous, nous aussi partageons la vie avec d’autres personnes.
Nous allons commencer à traduire notre troisième livre en anglais demain. Si la traduction du livre est terminée, nous allons imprimer le livre aussi vite que possible. Si le livre est distribué, nous allons entrer dans une nouvelle étape de la proclamation de l’évangile, et l’évangile sera diffusé encore plus qu’il ne l’a été jusqu’à maintenant. Si nous avons diffusé l’évangile de l’eau et de l’Esprit lui-même jusqu’à présent, avec le troisième livre en anglais sur le Saint Esprit, nous allons enlever les tares que Satan a semées, et une nouvelle œuvre pour planter l’évangile plus fermement se lèvera.
Il y a des étapes à la diffusion de l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Le premier pas c’est diffuser l’évangile de l’eau et de l’Esprit dans le monde entier sous différents angles, et le deuxième pas ce sera de publier nos Séries sur la Croissance Spirituelle pour ceux qui croient en l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Avec la Série sur la Croissance Spirituelle, nous pouvons éliminer les tares de la fausse doctrine que Satan a semées dans le cœur des chrétiens. Toute personne qui lit ces livres trouvera qu’elle a été trompée par Satan et qu’elle a cru en Jésus en ayant des péchés intacts dans son cœur. Beaucoup de gens découvriront par ces livres combien l’évangile de l’eau et de l’Esprit est clair, y croiront, et à la fin, tout le monde qui est digne de croire en cet évangile finira par y croire.
Puisque je crois que ces choses vont arriver à l’intérieur et à l’extérieur de notre pays, le travail que je fais maintenant ne me semble pas du travail. Je fais ce travail avec toutes les branches de l’Église dans ce pays. Les ouvriers du ministère se rassemblent et font des réunions, et si c’est nécessaire, nous envoyons des ouvriers dans les régions où l’Église a besoin d’être implantée. En faisant cela, nous faisons continuellement du travail supplémentaire en diffusant l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Bien sûr, quoi que nous fassions, c’est l’œuvre de l’évangile. En faisant l’œuvre de l’évangile, nous ferons certaines œuvres et donnerons nos corps et nos cœurs pour l’évangile comme auparavant.
Pour ceux parmi vous qui pensent que vous êtes insuffisant mais voulez donner vos corps au Seigneur, travaillez ensemble pour l’évangile, et donnez vos choses précieuses aux autres, j’espère que vous vous lancerez dans l’œuvre de l’évangile. Je vous accueille. Si nous qui sommes nés de nouveau nous unissons pour diffuser l’évangile de l’eau et de l’Esprit et travaillons pour cela, je suis certain que nous accomplirons beaucoup de travail.
Frères et sœurs, je rends vraiment grâces à Dieu. Je n’étais vraiment pas en bonne santé pendant un moment, mais j’ai pu finir mon travail parce que Dieu m’a donné une nouvelle force. Donc, je suis vraiment heureux. Maintenant, je veux faire un nouveau travail. Je désire toujours donner beaucoup au Seigneur. Je donnerai mon corps entier avant que le Seigneur ne vienne. Le Seigneur dit: “ si le grain de blé qui est tombé en terre ne meurt, il reste seul ; mais, s’il meurt, il porte beaucoup de fruit. ” (Jean 12:24). Non seulement moi, mais faisons tous quelque chose de bénéfique pour les autres en nous sacrifiant nous-mêmes, avant d’aller vers le Seigneur. Je crois que le Seigneur fera cela pour nous.
Il dit: “Il y a plus de bonheur à donner qu’à recevoir” (Actes 20:35). J’espère que Dieu ne fait pas de vous des gens qui donnent peu; j’espère qu’Il fait de vous des gens qui donnent beaucoup. Alléluia!