Sermons

Sujet 13: L’Evangile de Matthieu

[PARTIE 28-3] Le Seigneur qui viendra comme le Juge (Matthieu 28:16-20)

Le Seigneur qui viendra comme le Juge
(Matthieu 28:16-20)
“Les onze disciples allèrent en Galilée, sur la montagne que Jésus leur avait désignée. Quand ils le virent, ils se prosternèrent devant lui. Mais quelques-uns eurent des doutes. Jésus, s’étant approché, leur parla ainsi : Tout pouvoir m’a été donné dans le ciel et sur la terre. Allez, faites de toutes les nations des disciples, les baptisant au nom du Père, du Fils et du Saint-Esprit, et enseignez-leur à observer tout ce que je vous ai prescrit. Et voici, je suis avec vous tous les jours, jusqu’à la fin du monde.”
 

Comment allez-vous aujourd’hui? Vivre dans ce monde de nos jours est plein de confusion et troublant. Le prix du pétrole est monté à 60 dollars le baril et beaucoup prédisent qu’il sera bientôt à plus de 100 dollars. La législation pour permettre l’insertion de puces à code barres sous la peau des gens est passée aux États Unis. Aussi, nous entendons constamment des nouvelles de toutes sortes de catastrophes naturelles, de grippe aviaire, et d’autres maladies contagieuses. C’est vraiment un monde qui va mal. Cela me fait penser que la fin du monde approche. Vraiment, l’avenir du monde est déprimant. Tout est désespéré. Tout dans ce monde est déprimant, y compris l’économie et la politique.
De nos jours, notre pays est aussi tendu à cause de l’élection présidentielle. Maintenant même, notre pays la Corée est tendu par la possibilité que le candidat du parti minoritaire puisse devenir le prochain président ou non, et la société toute entière est mal à l’aise à cause de la bataille pour le pouvoir politique qui fait rage intensément. La bataille fait rage en profondeur. Les gens politiques qui veulent et désirent obtenir une part du pouvoir pensent qu’il y a de l’espoir dans ce monde. C’est triste de les voir se battre pour le plaisir de leur propre chair, et non pour le bénéfice des autres. C’est pour cela que nous ne devons pas suivre la mode de ce monde. Il n’y a vraiment pas d’espoir dans ce monde, et l’espoir est seulement en Jésus Christ.
Le livre de l’Apocalypse dit que Dieu fera descendre sept calamités sur ce monde dans les temps de la fin. Jésus reçoit le livre des sept sceaux de Dieu le Père, et une calamité tombe à chaque fois qu’Il ouvre un sceau tour à tour. Jusqu’à la cinquième calamité, les gens pourront supporter le niveau de destruction, mais les gens seront forcés de recevoir la marque au moment de la sixième calamité et la calamité continuera à tomber du ciel. La souffrance sera suffisamment terrible pour les gens  demandent à ce qu’une montagne les écrase. Des grêlons de la taille d’un talent (environ 40kg ou 100 pounds) tomberont du ciel et toutes sortes de maladies se répandront et les gens seront affligés avec des plaies sur tout leur corps. Il y aura des martyrs à ce moment là. 
La calamité apportée par le septième ange, la dernière, déplacera complètement les plaques continentales. Les îles ne pourront plus rester en place et la terre se divisera et bougera et la disposition géographique du monde entier changera. Et une grande étoile brûlante comme une torche tombera dans la source d’eau et beaucoup de gens mourront de son amertume. La Parole de Dieu dit qu’1/3 de tout ce qui vit et 1/3 des gens mourront alors. Vraiment, cette période dans laquelle nous vivons est celle dont le livre de l’Apocalypse parle comme étant proche des temps de la fin. La Parole de l’Apocalypse est vraiment déprimante et c’est cette période.
Après avoir fini l’exhortation aux sept églises d’Asie, Jésus a pris l’apôtre Jean dans le ciel et lui a montré ce qui arrivera quand Jésus se révèlera Lui-même comme le Roi des rois. L’Apocalypse révèle à l’apôtre Jean la scène de Jésus assis sur son trône élevé, et de Jésus ouvrant les sept sceaux comme le Juge. Aussi, les sept sceaux représentent Dieu qui déroule l’histoire et la période des sept catastrophes. Il est dit qu’il y a la période du cheval blanc, la période du cheval pourpre, la période du cheval noir, et la période du cheval pâle; et nous sommes maintenant dans la période du cheval noir. Il est dit que le blé coutera un denier en ce temps-là (Apocalypse 6:6). Cette période, la période du cheval noir, est la période de famine dans laquelle les gens devront payer beaucoup d’argent pour avoir de la nourriture.
Puis l’Antéchrist apparaîtra, et il y aura une catastrophe, quand il tuera beaucoup de gens et forcera les gens à recevoir sa marque. Et il y aura le martyr et l’enlèvement pour les justes à cette période. L’enlèvement arrivera quand le Seigneur descendra et élèvera les justes au milieu de la Grande Tribulation de Sept Ans. Les Écritures disent que les justes seront enlevés et iront dans le Royaume Millénaire et le Royaume éternel du Ciel, et les pécheurs tomberont en enfer où ils souffriront de la punition éternelle.
Savez-vous ce qui est écrit tout à la fin des Écritures? Regardons aux tout derniers versets du dernier chapitre de l’Apocalypse ensemble. Lisons les versets 18 à 21 ensemble. “Je le déclare à quiconque entend les paroles de la prophétie de ce livre: si quelqu’un y ajoute quelque chose, Dieu le frappera des fléaux décrits dans ce livre; et si quelqu’un retranche quelque chose des paroles du Livre de cette prophétie Dieu retranchera sa part de l’arbre de la vie et de la ville sainte, décrits dans ce livre. Celui qui atteste ces choses dit : Oui, je viens bientôt. Amen ! Viens, Seigneur Jésus ! Que la grâce du Seigneur Jésus soit avec tous !” Amen. 
Quand le Seigneur a dit: “Oui, Je viens bientôt”, l’apôtre Jean a reçu la Parole et a répondu: “Amen. Viens bientôt, Seigneur. Que la grâce du Seigneur Jésus soit sur tous les gens! Amen.” L’apôtre Jean attendait la venue de Jésus. Les justes qui sont nés de nouveau d’eau et d’Esprit attendent la venue du Seigneur aussi. Quand le Seigneur reviendra, toutes les prophéties écrites dans l’Apocalypse s’accompliront exactement comme elles sont écrites pour ceux qui ont reçu la rémission des péchés. Ceux qui sont nés de nouveau par l’eau et l’Esprit ne recevront jamais la marque du 666 et ils iront dans le Royaume Millénaire comme les rois.
Il y a quelque chose que nous devons faire avant que ce temps ne vienne. Nous, qui avons reçu la rémission des péchés, devons faire de toutes les nations des disciples et les baptiser au nom du Père, du Fils, et du Saint Esprit, et être témoins de l’évangile jusqu’aux extrémités de la terre. La seule dernière chose que doivent faire les justes en ces temps de la fin et jusqu’au temps du Royaume Millénaire, c’est partager l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Nous devons garder notre foi jusqu’à la fin et vivre comme rois pendant mille ans dans le Royaume Millénaire quand notre Seigneur viendra dans ce monde.
Vraiment, quel espoir avons-nous en ce temps et cette période? Il n’y a vraiment pas d’espoir dans ce monde. Nous avons appelé notre Église à Chuncheon l’Église Espoir pour espérer la seconde venue du Seigneur, pour espérer le Royaume Millénaire, et pour espérer le Royaume des Cieux.
Maintenant, la seule chose que nous devons faire c’est partager l’évangile jusqu’aux extrémités du monde. Nous devons partager l’évangile au monde entier même si le monde touche à sa fin. Notre Seigneur a dit: “Et voici, je suis avec vous tous les jours, jusqu’à la fin du monde” (Matthieu 28:20). C’est pour cela que nous n’avons pas trop à nous inquiéter même si le monde touche à sa fin. Nous devons juste croire que notre Seigneur viendra, et nous devons préparer nos cœurs et partager l’évangile de l’eau et de l’Esprit jusqu’au jour de la venue du Seigneur. Les ouvriers de Dieu devraient se marier et exercer le ministère, baptiser ceux qui sont nés de nouveau au nom du Père, du Fils, et du Saint Esprit, faire de toutes les nations des disciples, partager l’évangile de l’eau et de l’Esprit, faire de notre mieux, et vivre triomphants dans ce monde. Nous devons juste vivre de cette façon puis aller devant le Seigneur quand Il reviendra.
La façon dont les événements du monde vont se dérouler est évidente. Cela se passera exactement comme c’est écrit. Le début de la fin du monde arrivera avec les guerres et les famines. Ce sera le commencement de la Grande Tribulation, et il y aura l’arrivée de la marque 666 à peu près au milieu de la tribulation, et ceux qui refuseront la marque verront la mort, et le Seigneur viendra et nous emmènera au ciel peu après cela. D’abord, la marque 666 sera reçue volontairement, mais ensuite il sera impossible d’acheter ou de vendre quelque chose sans la marque, et ceux qui ne recevront pas la marque jusqu’à la fin feront face à la mort. 
A ce moment là, l’Antéchrist paraîtra et dira à tous les gens d’adorer l’Antéchrist, mais nous lui résisterons jusqu’à la fin. Le monde sera uni comme une seule nation avec l’Antéchrist au centre, et la marque 666 sera obligatoire pour gouverner le peuple uni. L’Antéchrist se lèvera comme le dirigeant du monde entier et cet individu sera très doué en politique. Il fera que tous les gens du monde reçoivent la marque sur leur main droite ou sur leur front pour les contrôler. Réellement, l’œuvre de la marque est secrètement en préparation. Tout sera prêt et ils essaieront progressivement de créer une atmosphère positive avec une méthode peu offensive pour imposer la marque. Mais ceux qui sont nés de nouveau d’eau et d’Esprit ne recevront pas la marque jusqu’à la fin parce que c’est un billet pour l’enfer. Nous serons enlevés si nous persévérons jusqu’à la venue du Seigneur, et Il nous prendra.
Comme il est écrit en Apocalypse 14:13, “Heureux dès à présent les morts qui meurent dans le Seigneur !”, la tribulation sera très difficile à supporter. Mais, nous n’avons pas peur parce que le Seigneur a promis d’être avec nous jusqu’à la fin du monde. Nous verrons la fin après avoir vécu dans ce monde en diffusant l’évangile comme nous le faisons maintenant, et ce qui est clair c’est que le Seigneur est avec nous. C’est pour cela que nous n’avons pas grand chose de quoi nous inquiéter. Mais la chose dont nous devrions nous soucier c’est comment vivre dans cette période où la fin approche. La terre a couru sa course et la tribulation approche, donc le défi important c’est la façon dont nous devons vivre si nous voulons garder la foi. Nous devons partager l’évangile au monde entier jusqu’à ce que nous allions au paradis, le Royaume Millénaire, et le Royaume Éternel des nouveaux cieux et de la nouvelle terre. La dernière tâche que nous devons accomplir c’est donner tous nos efforts à l’expansion du Royaume de Dieu avant de rencontrer le Seigneur.
Il y aura beaucoup de difficultés à venir. Nous devons vivre avec foi maintenant, pour être capables de persévérer jusqu’alors. Et les Écritures disent que ceux qui vivent selon la foi seront gardés de l’heure de l’épreuve pour supporter la tribulation (Apocalypse 3:10). C’est pour cela que nous devons vivre avec foi. Pendant les temps de la fin, nous devons garder notre foi qui croit en l’évangile de l’eau et de l’Esprit dans nos cœurs et garder nos cœurs fermes au lieu de causer du trouble dans l’Église par peur de la tribulation. Je partage ceci pour vous informer à l’avance de la période qui vient pour que vous soyez préparé par la foi, non pour vous faire peur en insistant sur la tribulation des temps de la fin et pour vous dire d’apporter toutes vos possessions matérielles à l’Église. Je ne veux pas que vous apportiez tout votre argent, maison, ou terrain à l’Église. Plutôt, je vous dis d’être de bons gestionnaires de votre richesse et de servir l’évangile alors que le temps de la venue du Seigneur est proche, pour que vous n’ayez pas de souci de nourriture ou d’autres besoins de base. Je n’ai pas d’autre motivation ultérieure envers vous.
Je pense seulement à la façon dont nous pouvons partager cet évangile de l’eau et de l’Esprit dans nos pays, à l’étranger et à nos familles, et à la façon dont plus d’âmes pourront écouter l’évangile. Je pense que notre défi est d’aider tous les gens du monde à comprendre et croire l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Et je crois cela. 
Maintenant, nous partageons l’évangile de l’eau et de l’Esprit au monde entier. Maintenant même, il n’y a pas beaucoup de gens qui acceptent l’évangile, mais la moisson sera grande dans les jours à venir. Environ 4000 personnes visitent notre site chaque jour. Mais combien c’est peu comparé aux 60 milliards de personnes dans le monde? Mais le Seigneur dit que dans les temps de la fin: “Je ferai lever deux oliviers et je partagerai l’évangile vigoureusement dans les temps de la fin.” C’est pour cela que je crois que beaucoup croiront en ce temps là et que beaucoup souffriront aussi du martyr. Je crois que si nous plantons la semence en partageant maintenant l’évangile de l’eau et de l’Esprit, tous ceux qui ne le reçoivent pas maintenant et nous persécutent maintenant finiront par y croire quand les catastrophes seront là. Quand il y aura un changement de conditions climatiques sur la terre et qu’il y a des tremblements de terre, je crois que beaucoup de gens se rappelleront de l’évangile de l’eau et de l’Esprit que nous avons partagé et croiront finalement en l’évangile de Vérité parce que les Paroles du livre de l’Apocalypse déclarent qu’un grand nombre de gens vêtus de robes blanches viendront devant le Seigneur (Apocalypse 7:9-14). L’apôtre Jean qui a écrit l’Apocalypse savait cela aussi. Cela veut dire que peu ont reçu la rémission des péchés dans le monde, mais une grande multitude de gens de toutes les nations, tribus, peuples, et langues croiront au milieu de la tribulation et recevront le salut par leur martyr. Beaucoup à l’avenir croiront en l’évangile que nous avons partagé si nous partageons l’évangile puissamment maintenant que nous pouvons le faire.
Cet évangile sera prêché de par le monde parce que c’est la volonté du Seigneur. Jésus peut atteindre des gens au loin comme du haut du toit, même si peu d’entre nous parlent de cet évangile dans le secret. Tout ce que nous devons faire c’est diffuser la bonne nouvelle: “Vous irez au ciel seulement si vous êtes né de nouveau d’eau et d’Esprit. C’est pour cela que vous devez croire en l’évangile de l’eau et de l’Esprit.” Je crois qu’alors beaucoup de gens recevront la rémission des péchés à la fin. C’est pour cela que nous partageons continuellement l’évangile dans la situation dans laquelle nous sommes et faisons de notre mieux pour partager l’évangile par notre ministère de la littérature dans les nations à l’étranger.
Nous ne devrions pas prendre de repos même si le temps de la venue du Seigneur est proche, et nous devons vivre chaque jour fidèlement, diligemment, et à dessein pour partager l’évangile. Nous devons tout utiliser pour l’évangélisation de l’évangile avec nos pensées. Maintenir notre état présent est assez bon dans le monde et tout donner pour le Seigneur et l’évangélisation de cet évangile est la meilleure chose à faire. Nous devons aller vers le Seigneur quand le Seigneur viendra après avoir donné nos esprits, nos pensées, et notre temps à la prédication de l’évangile. Bien que nous puissions utiliser les choses matérielles que Dieu nous a permis d’avoir pour tout ce dont nous avons besoin dans nos vies, nous ne devons pas oublier que nous devons donner au Seigneur autant que nous pouvons. Peu importe combien de richesse matérielle nous accumulons dans ce monde, nous ne pourrons pas l’utiliser quand le Seigneur viendra. C’est vraiment une bénédiction de pouvoir donner et que ce soit utilisé pour l’œuvre digne de la prédication de l’évangile. Je peux vous dire avec une conscience claire que nous devons rencontrer le Seigneur après avoir servi et partagé l’évangile pleinement en ayant vécu amplement. Il n’y a pas de motivation ultérieure dans mon cœur même quand je vous conseille de vivre une vie qui se donne pour l’évangile. Peut être que vous ne le croyez pas. J’ai une conscience pure devant Dieu. Ma conscience est sans honte devant le Seigneur parce que j’ai cru en l’évangile de l’eau et de l’Esprit, gardé cet évangile, et l’ai partagé à tous les gens, et j’ai donné tout ce que j’ai à cette œuvre d’une vie entière.
Notre Seigneur est ressuscité et a dit à Ses disciples avant Son ascension: “Tout pouvoir m’a été donné dans le ciel et sur la terre. Allez, faites de toutes les nations des disciples, les baptisant au nom du Père, du Fils, et du Saint Esprit, et enseignez-leur à observer tout ce que je vous ai prescrit” (Matthieu 28:18-20). Et Il a promis: “Et voici, je suis avec vous tous les jours, jusqu’à la fin du monde.” Quel est le dernier commandement que Jésus a demandé, avec le Père et l’Esprit, que nous fassions? À quoi nous a-t-Il demandé d’obéir? C’est que nous devons faire de toutes les nations des disciples, les baptiser au nom du Père, du Fils, et du Saint Esprit. Et aussi les enseigner et les amener à suivre toutes les choses que le Seigneur a dit aux disciples de suivre. C’est la dernière volonté de notre Seigneur.
Les gens ont une volonté avant de mourir. Certains ont peur de ne pas pouvoir laisser une dernière volonté quand ils sont pris par la maladie d’Alzheimer, donc ils enregistrent leur volonté sur un enregistreur. Comme les gens qui ont de dernières choses à dire à leurs enfants, nous devons nous rappeler que Jésus a laissé une volonté après être ressuscité et juste avant de monter au Ciel. Il a dit: “Allez, faites de toutes les nations des disciples, les baptisant au nom du Père, du Fils, et du Saint Esprit, et enseignez-leur à observer tout ce que je vous ai prescrit.” Cela signifie que nous devons croire la Parole de Dieu et vivre par la foi.
Quand je dis: “J’ai une conscience pure”, je veux dire que je n’oublie jamais le baptême que Jésus a reçu lorsque je prêche l’évangile. Je n’ai jamais prêché l’évangile sans Son baptême juste pour rassembler plus de monde. Et je ne ferai jamais cela à l’avenir non plus. Croire en Jésus sans le baptême que Jésus a reçu n’a pas de valeur. Le livre de l’Apocalypse, le dernier livre des Écritures, dit que Dieu effacera le nom du livre de vie de la personne qui omet même une partie des Écritures. Et il est dit aussi que Dieu ajoutera les plaies à quiconque ajoute même un peu aux Paroles des Écritures (Apocalypse 22:18-19). Avoir des plaies ajoutées ou être effacé du livre de vie signifie aller en enfer et recevoir la souffrance éternelle. Donc, tout le monde doit croire en l’évangile de l’eau et de l’Esprit exactement tel qu’il est.
Combien quelqu’un peut avoir du plaisir si une personne a reçu le verdict “non coupable” pour un péché qui le liait à des sentiments de culpabilité et de honte et le troublait chaque jour? Le sentiment de liberté serait indescriptible. Toute personne souffre du péché commis dans son cœur, du péché commis par ses actions, et du péché avec lequel les gens sont nés. Combien ces gens seraient heureux si quelqu’un leur disait: “Vous n’avez pas de péché.” Les gens croient sans y penser à deux fois si quelqu’un leur dit: “Vous n’avez pas de péché maintenant”, en partageant seulement l’évangile du sang à la Croix au lieu de l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Les évangéliques prêchent un tel évangile. Cependant, il est inutile de croire seulement au sang peu importe avec quelle ferveur quelqu’un croit en Jésus et invoque Son nom, s’il oublie Son baptême dans sa foi. Nous devons définitivement suivre Son commandement de baptiser au nom du Père, du Fils, et du Saint Esprit, dans nos cœurs et garder notre foi fermement.
Le Seigneur est venu dans ce monde et nous a demandé de garder deux cérémonies. L’une c’est la Sainte Cène. Le Seigneur a dit: “Prenez et mangez, ceci est mon corps. Buvez-en tous, car ceci est le sang de la nouvelle alliance qui est donné pour plusieurs, pour la rémission des péchés” (Matthieu 26:26-28). L’autre cérémonie c’est de donner le baptême au nom du Père, du Fils, et du Saint Esprit. Le Seigneur nous a donné ce rite du baptême au nom du Père, du Fils, et du Saint Esprit. Toute Église doit observer ces deux cérémonies.
Il y a un élément commun à ces deux cérémonies. Le Seigneur nous a donné le pain et le vin dans la Communion. Donner le pain signifie que le Seigneur a reçu Son baptême sur Son corps et pris tous nos péchés sur Lui puis les a effacés, et le vin signifie que le Seigneur nous a donné Sa vie en versant Son sang et en mourant à la Croix.
La cérémonie du baptême que le Seigneur a établie a la même signification. Le Seigneur nous a dit de donner le baptême au nom du Père, du Fils, et du Saint Esprit quand nous partageons l’évangile de l’eau et de l’Esprit à toutes les nations et leur faisons recevoir la rémission des péchés leur permettant de devenir des disciples. Le Père a planifié ce salut et le Fils Lui-même a accompli le plan du Père en venant dans ce monde, recevant Son baptême et versant Son sang à la Croix puis étant ressuscité, et le Saint Esprit vient dans le cœur des croyants en l’évangile comme Conseiller, et met son sceau sur eux pour dire: “Oui, ta foi est juste”, et confirme leur foi.
C’est pour cela que nous croyons et prêchons la divinité de Jésus, Sa naissance, Son baptême, Sa mort, Sa résurrection, et Sa seconde venue. Peu importe combien nous avons des manques, nous croyons que tous nos péchés ainsi que tous les péchés de l’humanité ont été transférés sur Jésus par Son baptême. Nous croyons aussi et prêchons que Jésus a payé pour tous les péchés du monde quand Il a reçu Son baptême et a versé Son sang puis est mort à la Croix. La personne qui partage cet évangile de Vérité est celle qui possède une conscience pure.
Celui qui a une conscience de voleur dit qu’il n’a pas de péché même s’il oublie le baptême de Jésus et partage seulement le sang de la Croix. Ils gardent la logique qui suit: “Quand un couple se marie, le couple n’est-il pas marié même s’ils n’ont pas l’impression d’être mariés après s’être mariés? Bien qu’ils ne le sentent pas, le mariage est un mariage. La preuve du mariage c’est qu’ils s’appellent mutuellement “chéri(e)”. Bien qu’il n’y ait pas de sensation de mariage, le mariage est un mariage. De la même façon, on reçoit le salut si on croit en Jésus même s’il n’y a pas de confirmation dans le cœur. Si quelqu’un reçoit Jésus comme Sauveur et L’appelle “Mon Seigneur”, c’est la preuve qu’il est sauvé.” Beaucoup dans ce monde croient ainsi et partagent l’évangile de cette façon. Mais en réalité c’est un non-sens terrible.
Le Seigneur a pris tous les péchés sur Lui en recevant Son baptême. C’est ainsi que tous nos péchés ont été transférés sur Jésus, et nous vivons sans péché et partageons l’évangile de la rémission des péchés avec les gens. Comment peut-il ne pas y avoir des péchés si ce n’est par le baptême de Jésus qui a pris tous nos péchés sur Lui une fois pour toutes? Croire seulement au sang de Jésus c’est prendre un élément de la Parole de Jésus et ainsi, ceux qui partagent ce demi-évangile auront leur nom effacé du livre de vie. Ce n’est pas un non-sens. Vous ne devez pas seulement croire au sang de la Croix.
La chose que nous devons faire dans ce monde jusqu’à la seconde venue du Seigneur c’est faire de toutes les nations des disciples et de les baptiser au nom du Père, du Fils, et du Saint Esprit. Nous devons donner le baptême comme signe de la foi et faire des disciples de ceux qui répondent à la question: “Jésus vous a donné la rémission des péchés par l’eau et l’Esprit. Croyez-vous en l’évangile de l’eau et de l’Esprit?” Alors, tout ce que nous devons faire c’est leur enseigner à continuer de partager l’évangile. C’est la seule chose que nous devons faire.
Si Jésus dit qu’Il vient, il n’y a rien que nous puissions faire pour l’arrêter. Et si Jésus décide de venir, nous ne pouvons pas dire: “Attends un moment. Sois patient. Viens un peu plus tard. Je n’ai pas gagné tout l’argent que j’aurais pu encore. Viens plus tard. Je n’ai pas assez vécu ma vie entière. Viens plus tard.” De telles demandes viles ne feront pas de différence parce qu’Il viendra s’Il dit qu’Il viendra et Il partira s’Il dit qu’Il partira. Les Écritures disent: “Dieu n’est pas un homme pour mentir,
Ni un fils d’homme pour se repentir.
A-t-Il dit, et ne fera-t-Il pas?
Ou a-t-Il annoncé, et n’accomplira-t-Il pas?” (Nombres 23:19). Le Seigneur est le Dieu de Vérité qui a promis de sauver l’humanité et l’a effectivement sauvée parfaitement.
À cause de cela, pour vivre dans les temps de la fin, la chose dont nous devons nous rappeler c’est que nous devons vivre dans ce monde en prêchant l’évangile jusqu’à ce jour. C’est la seule chose que nous devons faire, la seule chose que nous devons garder, la seule chose dont nous devons nous soucier, et la seule chose que nous devons servir. Il n’y a rien d’autre pour nous. Qu’y a-t-il d’autre? Que peut faire un homme devant Dieu avec sa propre force et ses efforts? Il n’y a rien qu’une personne puisse faire avec sa force humaine, ou faire contre ce que Dieu a planifié. Vous et moi devons pareillement croire en la promesse du Seigneur qu’Il sera avec nous jusqu’à la fin du monde, et nous consacrer à partager l’évangile dans le monde entier comme Il nous l’a ordonné. Y a-t-il autre chose en dehors du fait de croire cela? Que devrions-nous faire d’autre dans les temps de la fin? Les choses changent d’année en année. Vraiment, les choses changent très, très vite. Le temps de la venue du Seigneur approche. Mettons tous nos efforts au partage de l’évangile. Et continuons à nous préparer à la prédication de l’évangile. Préparez votre foi, gardez votre foi, et partagez l’évangile.
Il y a quelque chose dont vous devez toujours vous rappeler au temps de la venue du Seigneur. Vous ne devez pas vous soumettre à l’Antéchrist et ceux qui le suivent et vous disent de recevoir la marque de la bête à la fin. Quand ils vous diront de recevoir la marque sur votre corps, tout ce que vous devrez faire c’est ne pas la recevoir. Certainement, ils nuiront à notre vie si nous disons que nous ne la recevrons pas. Si nous nous soumettons à la pression, ce sera la fin pour nous. Ce monde ne sera pas un lieu digne d’y vivre à partir de là. Des désastres terribles tomberont sur la terre à la fin. Des grêlons de la taille d’un talent tomberont, du feu tombera du ciel, toutes sortes de maladies se répandront, et les gens ne pourront plus vivre sur terre. Le bonheur vous attendra-t-il si vous recevez la marque? Le monde touchera rapidement à sa fin, indépendamment du fait que vous receviez la marque ou non. Si vous recevez la marque pour pouvoir vivre un tout petit peu plus longtemps, vous recevrez la punition de l’enfer éternel. Donc, vous devez garder la foi pour résister à la marque. 
En un mot, le monde sera ruiné par les catastrophes. Des tremblements de terre auront lieu, des maladies se répandront, des étoiles tomberont, et des guerres éclateront partout. Puisque le monde sera dans un tel chaos, un grand dirigeant charismatique s’élèvera et ceux qui le suivent essaieront d’implanter une puce électronique dans le corps de tout le monde pour avoir le contrôle sur les gens. Alors, tout sera fini. Il n’y a plus beaucoup d’espoir maintenant même, mais il n’y aura plus du tout d’espoir à ce moment-là. Il ne sera pas nécessaire d’essayer de plaire à l’Antéchrist et ceux qui le suivent pour vivre juste un peu plus longtemps, disant: “Oh, laissez-moi une pause. Je ferai tout pour vous.”
Je me prépare à vivre sans le soutien du gouvernement et du marché. Sachant que la fin approche, je vais me préparer. Comment vais-je me préparer? C’est secret. Quoi qu’il en soit, nous devons revenir aux façons traditionnelles de la culture et pouvoir vivre même si nous ne pouvons pas acheter de gasoil ou que l’électricité est coupée.
Ces choses arriveront probablement dans les temps de la fin. Il y aura des voitures avec un haut parleur qui circuleront dans les quartiers pour annoncer: “Un tel à tel adresse; venez et recevez la marque.”
“Oh non, je ne veux pas recevoir ça. Pourquoi le devrais-je? Je ne veux pas.”
“Alors, vous n’aurez aucune ration alimentaire.”
“ Même ainsi, je ne recevrai pas ça.”
“Alors, que mangerez-vous pour survivre?” “Ne me le donnez pas si je ne la veux pas, je vais juste mourir de  faim.”
“Nous verrons si vous recevrez la marque ou pas. Vous la recevrez de toute façon même si nous ne vous donnons rien à manger. Alors, facilitez-vous la vie et prenez la marque.”
“Si vous ne voulez pas me donner à manger, ne le faites pas.”
Le monde sera troublé et nous serons ruinés à un tel point que les gens ne pourront plus vivre de toute façon. C’est plus sage de garder la foi jusqu’à la fin et d’aller dans le Royaume du Seigneur et il est stupide et insensé de trahir la foi juste pour avoir un repas de plus. Notre corps peut trouver cela insupportable, mais nous ne devons pas nous inquiéter parce que le Seigneur sera avec nous en ce temps-là. 
Peu de temps après la Guerre de Corée, j’étais enfant et il n’y avait pas beaucoup à manger parce que la nation entière était en ruine. Survivre était très difficile. Il était difficile d’avoir du riz. Nous souffrirons encore d’une plus grande famine dans les temps de la fin, mais notre foi ne vacillera pas parce que le Seigneur sera avec nous en ce temps. Le Seigneur a dit qu’Il serait toujours avec nous jusqu’à la fin du monde. Ne vous inquiétez pas car le Seigneur nous donnera la sagesse et une façon de vivre en ce temps-là. Nous devons faire de notre mieux pour prêcher l’évangile de l’eau et de l’Esprit en ce temps pour que nous puissions garder notre foi jusqu’au jour où nous irons devant le Seigneur. 
Le Seigneur est avec nous maintenant même. Le Seigneur est avec nous quand nous sommes prospères; le Seigneur est avec nous quand nous rions et jouissons de nous-mêmes; et le Seigneur est avec nous quand nous luttons et avons des temps difficiles. N’est-ce pas pareil pour vous? Le Seigneur est avec vous quand les choses vont bien et le Seigneur est avec vous quand vous luttez. Le Seigneur est toujours avec vous, n’est-ce pas? Le Seigneur nous a promis: “Et voici, je suis avec vous tous les jours, jusqu’à la fin du monde.”
Donc, ne vous inquiétez pas trop des temps de la fin et gardez juste à l’esprit que nous devons prêcher l’évangile maintenant que nous pouvons encore partager l’évangile. Nous devons juste publier davantage de livres pour que les gens connaissent cet évangile de l’eau et de l’Esprit, et télécharger davantage de livres électroniques sur notre site web, et faire fidèlement tout ce que nous pouvons puis rencontrer le Seigneur. Ne pas savoir que nous sommes dans les temps de la fin, ne pas croire en l’évangile de l’eau et de l’Esprit, et continuer à vivre dans le péché c’est le plus grand problème.
Quand l’Antéchrist apparaîtra aux temps de la fin et dira que nous devons prendre la marque, ceux qui ne croient pas en l’évangile de l’eau et de l’Esprit seront en première ligne pour être marqués. Ils riront de ceux qui ne veulent pas être marqués, et diront: “Ne savent-ils pas qu’ils vont mourir s’ils n’ont pas la marque. Je serai le premier à être marqué.” Même ceux qui ont cru en l’évangile de l’eau et de l’Esprit seront reniés par le Seigneur s’ils reçoivent volontairement la marque. Le Seigneur dira: “Tu me renies? Je ne te connais pas non plus. Ton salut est annulé! C’est tout!”
Nous pourrons surmonter les temps de la fin suffisamment avec la force que le Seigneur nous donnera. Le Seigneur nous dit et nous enseigne clairement que faire. A ce moment là, il semblera que nous ne pourrons plus supporter la persécution, la torture, et l’intimidation. Mais le Seigneur qui est en nous nous donnera le courage dans nos cœurs et dira: “Soyez forts et courageux. Je suis avec vous. Vous serez bientôt dans mon paradis.” Puis nous dirons: “He! Vous les fils du Diable! Tuez-moi si vous voulez. Je loue Jésus comme notre patriote Kwan-Soon Yoo a crié l’indépendance de la Corée alors qu’il était en prison pendant la période de la colonisation par le Japon. Frappez-moi tant que vous voulez. Je ne clignerai même pas d’un œil”
Pourquoi devrions-nous avoir peur de la mort? Nous irons bientôt dans le Royaume des Cieux et vivrons avec le Seigneur pour toujours. Si nous tenons ferme contre eux de cette façon, les serviteurs du Diable qui nous maltraitaient seront encore plus énervés. Alors, ils diront probablement: “Je vais vous tuer maintenant. Vous, insensé et fou”, puis nous frapperons et nous tueront. Alors nous mourrons.
Le Seigneur perdra-t-Il contre Satan le Diable? Vraiment, la bataille que nous menons est le combat entre le Seigneur et Satan le Diable. Nous ne combattons pas des êtres physiques. Plutôt, nous combattons l’esprit qui a pris la puissance de l’air. Le Seigneur a promis qu’Il serait avec nous jusqu’à ce jour-là. Donc, tout ce que nous devons faire c’est croire en Sa Parole et être fidèles à l’œuvre qu’Il nous a confié jusqu’à la fin. Alors, nous n’aurons plus qu’à rencontrer le Seigneur. Tout ce que nous devons faire c’est aller vers le Seigneur lorsqu’Il nous appellera. Que pouvons-nous faire de plus? 
Quelle force avons-nous pour faire quelque chose de spirituel? Nous qui croyons en l’évangile de l’eau et de l’Esprit et sommes sans péché devons vivre pour le bénéfice des autres avec foi. Prêchons diligemment l’évangile de l’eau et de l’Esprit, croyons fermement la Parole de Dieu, et établissons fermement la Vérité de l’eau et de l’Esprit pendant que nous vivons dans ce monde. C’est la vie la plus heureuse. Comprenez-vous cela? La chose que je veux vous conseiller c’est que vous devez rencontrer le Seigneur après avoir vraiment cru la Parole de Dieu et partagé diligemment l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Seul le jour du jugement de Dieu devant le Seigneur vous attendra, et vous perdrez tout si vous investissez tout votre être dans le monde comme si vous alliez vivre dans ce monde pour des milliers d’années. Ce n’est pas un reproche. Je dis cela pour votre propre bien. 
Peu importe combien nous sommes riches et combien nous avons de pouvoir, pouvons-nous vivre sans nourriture? Peu importe combien nous essayons, pouvons-nous survivre s’il y a des famines, des épidémies, et des tremblements de terre en différents lieux? Non, nous ne pouvons pas survivre. Il y a quelques années, il y a eu un tremblement de terre dans une grande ville de Turquie et la plupart des gens de la ville sont morts dans cette catastrophe, et le tremblement de terre a continué même par la suite. Qu’en est-il du tsunami en Indonésie de Noël dernier? Même notre pays n’est pas à l’abri d’un tremblement de terre de nos jours. Il y a les bonnes circonstances pour qu’un tremblement de terre arrive un jour, et notre pays vivra un jour une catastrophe terrible même si notre pays n’a pas vu de grande catastrophe jusqu’à maintenant parce que la grâce de Dieu a été avec les justes comme nous. Avant que la terrible catastrophe n’arrive, nous devons aider davantage de gens à croire en l’évangile de l’eau et de l’Esprit et à recevoir la rémission de leurs péchés.
Je vous dis cela pour vous préparer pour ce temps, non parce que j’ai peur ou suis inquiet ou parce que je veux que vous me donniez davantage d’argent en vous faisant peur. Je ne suis pas du tout soucieux. Nous tous qui sommes nés de nouveau d’eau et d’Esprit partagerons l’évangile de l’eau et de l’Esprit tout au long de nos vies même si la fin de la terre arrivait demain. Je vous dis que nos cœurs ne devraient pas être fixés sur ce monde, mais nous devrions passer le reste de notre temps à l’œuvre juste.
Savez-vous comment faire pousser de grosses patates douces? Je vais faire une conférence sur la culture des grandes patates douces, donc gardez les oreilles ouvertes et écoutez attentivement. Tout d’abord, plantez soigneusement le bourgeon de patate douce et faites-le pousser, puis plantez la patate douce bourgeonnante soigneusement dans un sillon. Elles  stockent de l’eau quand la pluie vient et prennent racine profondément sous la terre. Quand les tiges grandissent, les racines sous terre deviennent plus grandes que les tiges et s’étendent tout au long du sillon. Ainsi les tiges de patate douce se répandent partout et tout le sillon de patate douce est couvert de ces tiges de patate douce. Au fur et à mesure que les tiges poussent, des parties de chaque tige reprennent racine pour porter des patates douces. Mais les patates douces sont petites si nous essayons de cultiver toutes les patates douces dans le sillon. Donc, le fermier doit couper le bout de chaque tige et déraciner s’il voit que les tiges sont allées assez loin. Puis les petites racines sont coupées des tiges d’origine. Si le fermier soulève régulièrement puis repose, cinq ou six grandes patates douces vont grandir sur chaque tige. Un bon cultivateur de patates douces cultive de cette façon. Vraiment, je suis allé dans une exploitation de patates douces quand mon frère y vivait. A ce moment-là, mon frère m’a dit cela. Je vous dis ceci en résumé de ce que j’ai entendu à ce moment-là. 
La vie spirituelle des croyants c’est comme la culture des patates douces. Si nous gaspillons tout notre intérêt sur tout ce qui vient sur notre chemin, nous ne pourrons pas donner nos cœurs à l’œuvre la plus fondamentale et importante qui est la prédication de l’évangile. Quand une personne juste a beaucoup d’intérêt pour les choses du monde et ses propres soucis charnels, celle-ci moissonnera beaucoup de fruits charnels de ces soucis, mais n’étant pas capable de se soucier de la prédication de l’évangile, elle ne pourra pas vivre pour l’âme des autres. Nous devons concentrer notre intérêt sur l’évangile. Nous devons dépoussiérer les choses du monde et ne pas les laisser prendre racine dans nos cœurs. Nous devons donner tout notre cœur à la foi et la prédication de l’évangile de l’eau et de l’Esprit. C’est vraiment la vie d’une personne juste. 
C’est pour cela que je continue de vous confier le travail de l’évangile. Nous devons faire davantage de travail pour l’évangile si nous ne voulons pas que nos pensées prennent racine dans le monde. Quand je dis: “Assemblons-nous rapidement et sortons partager l’évangile. Que faites-vous maintenant? Oublions ce qui n’a pas de sens et implantons des Églises rapidement”, c’est garder votre cœur de la chute dans des choses mondaines. Il en va de même pour moi. Si je perds mon cœur dans l’œuvre du monde et l’œuvre de ma propre chair, je ne peux servir l’évangile et rien ne sera fait spirituellement. 
Quand j’écris un livre, s’il y a un manuscrit que je dois finir en urgence, je m’en soucie beaucoup et je ne peux pas dormir avant que ce ne soit fini. Les sœurs en Christ mariées, vous avez donné naissance à un enfant, n’est-ce pas? Écrire un livre est similaire au fait de donner naissance à un enfant. Quand la femme suspecte une grossesse et se rend à l’hôpital pour un contrôle, elle entend: “Félicitations, vous êtes enceinte.” Puis, quelle douleur une femme enceinte traverse-t-elle jusqu’à la naissance de son enfant? Une femme enceinte va régulièrement à l’hôpital pour un contrôle, et va à l’hôpital quand elle suspecte quelque chose qui sort de l’ordinaire. Une femme enceinte et si vigilante qu’elle peut écouter de la musique classique qu’elle n’écouterait pas normalement même si on la payait, lire des nouvelles classiques qu’elle n’aurait jamais touchées, et essaie d’avoir de bonnes pensées si possible. Elle prend soin de son ventre gonflé si bien qu’elle porte des habits larges qui sont bien aérés. Elle fait attention à ses pensées et à son corps jusqu’au jour où elle donne naissance. Cela demande beaucoup de souci. Et quelle douleur traverse-t-elle le jour où elle donne naissance? Quand elle donne naissance, elle souffre de douleurs plusieurs fois plus fortes qu’un malade du cancer. Puis, elle peut finalement avoir du repos après cela. Je crois qu’il en va de même avec notre effort pour publier nos livres chrétiens et servir l’évangile de l’eau et de l’Esprit.
N’en est-il pas de même pour vous? Quand vous avez un plan, n’êtes-vous pas anxieux de souci jusqu’à ce que ce soit terminé? Nous sommes encore plus soucieux parce que l’œuvre que nous faisons est l’œuvre de Dieu, non les choses de la chair. Nous ne pouvons pas reposer nos pensées jusqu’à ce que nous apportions au Seigneur beaucoup de fruits du salut après avoir rempli notre responsabilité de partager l’évangile dans le monde entier, que Dieu nous a confiée. Nous devons faire la culture de l’évangile correctement. Comprenez-vous cela? Nous devons faire la culture de l’évangile correctement et donner la moisson de l’évangile au Seigneur quand Il viendra, en disant: “Seigneur, voici ta moisson.” Ce qui est important ce n’est pas si les âmes reçoivent la rémission des péchés tout de suite ou non. Plutôt, la chose vraiment importante c’est que nous devons obéir au commandement du Seigneur, c’est-à-dire “prêcher l’évangile de l’eau et du sang”; que nous partagions l’évangile de l’eau et du sang, baptisions au nom du Père, du Fils, et du Saint Esprit ceux qui ont reçu la rémission des péchés comme Il l’a ordonné; et que nous les enseignions et les aidions à suivre le commandement du Seigneur fidèlement. Qu’ils le reçoivent ou non, nous faisons ce que le Seigneur nous ordonne.
Je suis allé dans un hôpital aujourd’hui pour partager l’évangile avec les patients là-bas, et alors qu’une personne invitée à l’évangile écoutait attentivement, la personne à côté d’elle en a eu assez et a montré du mécontentement. Et la personne qui écoutait l’évangile a dit: “Ne vous en faites pas pour lui, il était comme cela hier aussi.” Bien que nous serions plus heureux et plus joyeux s’ils étaient réceptifs à l’évangile, nous ne nous en faisons pas qu’ils l’aiment ou non parce que nous avons la conviction en notre mission de partager l’évangile de l’eau et de l’Esprit en obéissance au commandement du Seigneur. Notre travail est de faire de notre mieux de tous nos cœurs pour continuer le travail que notre Seigneur nous a confié, et que les gens croient et reçoivent la rémission des péchés ou ne croient pas et continuent à vivre comme des pécheurs est la responsabilité des gens qui entendent la Vérité de notre part. Partager l’évangile de l’eau et de l’Esprit se fait pour les gens qui n’ont pas reçu la rémission des péchés, mais, parfois, les gens qui l’entendent ne le savent pas. Cela blesse nos cœurs, mais nous n’arrêterons pas l’œuvre du Seigneur qui est de partager la Vérité de la rémission des péchés, l’évangile de l’eau et de l’Esprit, avec les gens du monde entier. C’est l’œuvre qui nous est confiée et je crois que cette œuvre se fera selon la volonté du Seigneur qui nous a envoyés.
Ceux qui sont nés de nouveau en croyant en l’évangile de l’eau et de l’Esprit vivent sur cette terre pour accomplir la volonté du Seigneur. C’est pour cela que l’Église de Dieu est là. L’Église est une organisation établie pour faire ce que le Maître ordonne. L’Église n’est pas une institution pour le monde ou pour les choses de la chair. L’Église est l’institution pour accomplir l’œuvre du Seigneur. C’est pour cela que les membres de Son Église vivent avec le but d’accomplir les commandements du Seigneur jusqu’à la venue du Seigneur. Et nous ne devons pas perdre la foi qui croit en la Parole du Seigneur jusqu’à la fin. Alors, il n’y a rien de quoi nous inquiéter peu importe quand le Seigneur viendra.
Dans peu de temps, le désastre aura lieu sous vos yeux comme c’est écrit dans l’Apocalypse et vous sentirez la réalité de la Parole sur votre peau. Frères et sœurs en Christ, persévérez un peu plus longtemps et donnez votre cœur à l’évangile, et partageons-le dans le monde entier. Comprenez-vous? Si nous vivons notre foi, priant pour ne pas trahir notre foi en ce temps-là, nous ne perdrons jamais devant Satan le Diable. Mais, si une personne née de nouveau ne reste pas avec l’Église de Dieu et cherche une vie totalement individualiste pour son propre bonheur, la personne tombera devant Satan et recevra la marque quand le temps viendra d’être marqué. 
Nous devons clairement comprendre ce qui arrivera à l’avenir. Nous devons vivre dans ce monde avec la compréhension des conséquences. Comprenez-vous que quoi que nous fassions, nous devons vivre au présent avec la prédiction correcte des conséquences.
Quoi que nous fassions, nous devons vivre pour l’évangile du Seigneur. Nous pouvons garder notre foi si nous comprenons que nous avons été prédestinés à vivre pour l’évangile, le suivre, et vivre avec foi. Nous ne devons pas oublier notre devoir jusqu’à la fin.
Ne soyons pas soucieux de quoi que ce soit, et prêchons l’évangile de l’eau et de l’Esprit jusqu’au jour de la venue du Seigneur. Alléluia!