説教集

Sujet 16: L’Evangile de Jean

[PARTIE 10-7] Écoutez la voix du Berger (Jean 10:1-18)

Écoutez la voix du Berger
(Jean 10:1-18)
“ En vérité, en vérité, je vous le dis, celui qui n’entre pas par la porte dans la bergerie, mais qui y monte par ailleurs, est un voleur et un brigand. Mais celui qui entre par la porte est le berger des brebis. Le portier lui ouvre, et les brebis entendent sa voix; il appelle par leur nom les brebis qui lui appartiennent, et il les conduit dehors. Lorsqu’il a fait sortir toutes ses propres brebis, il marche devant elles; et les brebis le suivent, parce qu’elles connaissent sa voix. Elles ne suivront point un étranger; mais elles fuiront loin de lui, parce qu’elles ne connaissent pas la voix des étrangers. Jésus leur dit cette parabole, mais ils ne comprirent pas de quoi il leur parlait. Jésus leur dit encore: En vérité, en vérité, je vous le dis, je suis la porte des brebis. Tous ceux qui sont venus avant moi sont des voleurs et des brigands ; mais les brebis ne les ont point écoutés. Je suis la porte. Si quelqu’un entre par moi, il sera sauvé; il entrera et il sortira, et il trouvera des pâturages. Le voleur ne vient que pour dérober, égorger et détruire ; moi, je suis venu afin que les brebis aient la vie, et qu’elles soient dans l’abondance. Je suis le bon berger. Le bon berger donne sa vie pour ses brebis. Mais le mercenaire, qui n’est pas le berger, et à qui n’appartiennent pas les brebis, voit venir le loup, abandonne les brebis, et prend la fuite ; et le loup les ravit et les disperse. Le mercenaire s’enfuit, parce qu’il est mercenaire, et qu’il ne se met point en peine des brebis. Je suis le bon berger. Je connais mes brebis, et elles me connaissent, comme le Père me connaît et comme je connais le Père; et je donne ma vie pour mes brebis. J’ai encore d’autres brebis, qui ne sont pas de cette bergerie ; celles-là, il faut que je les amène ; elles entendront ma voix, et il y aura un seul troupeau, un seul berger. Le Père m’aime, parce que je donne ma vie, afin de la reprendre. Personne ne me l’ôte, mais je la donne de moi-même ; j’ai le pouvoir de la donner, et j’ai le pouvoir de la reprendre : tel est l’ordre que j’ai reçu de mon Père. ”


Tous les humains sont faits d’esprit, de chair, et de pensée. Les gens qui ont reçu la rémission des péchés dans leur cœur par le Seigneur peuvent distinguer l’esprit, la chair, et la pensée; mais les gens qui n’ont pas reçu la rémission des péchés ne peuvent pas distinguer cela et comprennent à tort la pensée de la chair comme la pensée spirituelle.
L’Évangile de Jean chapitre 10 que nous avons lu aujourd’hui montre très clairement comment notre Seigneur a sauvé nos âmes. Notre Seigneur est vraiment venu dans ce monde et a sauvé nos âmes de tous les péchés en recevant le baptême et en versant Son sang à la Croix. Lorsque je pense à moi-même, je réalise que c’est vraiment une grande bénédiction que mon âme ait reçu la rémission des péchés dans la présence de Dieu comme cela. Donc, comprendre comment Dieu a complètement expié tous les péchés de nos âmes est le devoir correct pour nous qui avons reçu une telle grande bénédiction. Aujourd’hui, nous aurons le temps de comprendre tous ces sujets en détail à travers la Parole de l’Évangile de Jean chapitre 10.


Nous sommes devenus les brebis du Seigneur, et le Seigneur est devenu la Porte des brebis


Notre Seigneur dit dans l’Évangile de Jean chapitre 10 versets 1-2: “En vérité, en vérité, je vous le dis: Celui qui n’entre pas par la porte dans la bergerie, mais qui y monte par ailleurs, est un voleur et un brigand. Mais celui qui entre par la porte, est le berger des brebis.” Et Il dit en Jean 10:9: “ Je suis la porte: si quelqu’un entre par moi, il sera sauvé; il entrera et il sortira, et il trouvera des pâturages.” Comme nous pouvons le voir dans cette Parole, le Seigneur dit qu’Il est la porte des brebis et que nous sommes Ses brebis. Et le Seigneur dit qu’Il a préparé le Ciel et qu’Il est la porte du Ciel. Le Seigneur dit qu’Il est la porte du salut elle-même parce que le Seigneur a déjà payé pour tous nos péchés, entièrement.
Dieu a créé les premiers humains, Adam et Eve. Il a fait Adam de la poussière de la terre et a soufflé la vie dans ses narines et l’homme est devenu vivant. Cela signifie que l’homme est devenu un être qui ne meurt pas éternellement. Mais l’humain qui était fait à l’image et à la ressemblance du Dieu majestueux est tombé dans la tentation de Satan le Diable et a commis le péché. Alors que les humains étaient dans le péché, Dieu a planifié d’expier le péché qui s’est infiltré dans nos âmes. Le Seigneur avait déjà le plan d’être la porte du salut pour nous personnellement à partir de ce moment. Et la promesse du Seigneur d’expier tous nos péchés se trouve à beaucoup d’endroits dans les Écritures.
Par exemple, Genèse chapitre 3 verset 15 dit: “ Je mettrai inimitié entre toi et la femme,  entre ta postérité et sa postérité : celle-ci t’écrasera la tête, et tu lui blesseras le talon.” Il est dit ici que la descendance d’une femme écraserait la tête. Alors, qu’est-ce que cela signifie? Cela signifie que Jésus allait venir dans ce monde en chair et détruire et éliminer Satan le Diable. Et la Parole “Tu lui blesseras le talon” signifie que le Seigneur recevrait le baptême et verserait Son sang à la Croix et accomplirait le salut juste qui sauverait nos âmes du péché. C’est la promesse du Seigneur de sauver et de devenir la porte du salut, la porte des brebis, et le Berger des brebis pour nous. Ainsi, la Vérité que notre Seigneur devait devenir la porte du salut pour nous est le plan de Dieu qui était fixé avant même la  fondation du monde, bien sûr, avant la chute de l’homme par la tentation de Satan le Diable.
Comme cela, notre Dieu voulait devenir notre Berger et le Sauveur depuis le moment où Il a créé l’humain. Dieu avait le plan avant la fondation du monde de devenir le bon Berger pour nous et nous faire recevoir la vie immortelle alors que nous allons et venons et recevons le pain de la vie éternelle et obtenons la bénédiction. Notre Dieu est devenu le bon Berger et nous a conduits sur le bon sentier au lieu de nous laisser. L’Évangile de Jean chapitre 10 verset 9 dit: “Je suis la porte. Si quelqu’un entre par Moi, il sera sauvé, il entrera et il sortira, et il trouvera des pâturages” Cela nous dit ce plan et la promesse du Seigneur. Et cette Parole nous dit que nous recevons une nouvelle vie et force et des bénédictions spirituelles et physiques par le Seigneur qui est la porte de toute notre bénédiction. Donc, Dieu est réellement notre Dieu et notre Sauveur qui est devenu le Dieu amical dont le Diable ne peut pas nous séparer peu importe combien il essaie. Vraiment notre Seigneur est notre bon Berger et le Seigneur de la vie et le Seigneur du jugement.
Dieu a expié les péchés de notre esprit une fois pour toutes par l’évangile de l’eau et de l’Esprit et a fait de nous les croyants Son peuple. Nous sommes devenus de parfaits enfants de Dieu sans péché et les brebis aimées de Dieu seulement par la justice de Dieu, non par notre effort. Notre Seigneur a personnellement reçu le baptême sur Son corps par Jean Baptiste et a ainsi pris les péchés du monde sur Lui une fois pour toutes, est devenu le parfait Sauveur pour ceux qui croient en Lui en donnant Son corps pour être cloué à la Croix et ressuscitant d’entre les morts. Nous avons pu devenir les brebis du Seigneur et en mesure de L’appeler notre bon Berger à cause de toute cette œuvre de salut que le Seigneur a accomplie. N’oubliez pas ce fait.
Nos âmes seraient encore liées au péché et ne pourraient pas avoir reçu la rémission des péchés pour toujours si ce n’était grâce au Seigneur. Notre Seigneur a sauvé nos âmes parfaitement des péchés du monde. Nous pouvons devenir le peuple de Dieu et le Seigneur est devenu notre bon Berger parce que le Seigneur nous a sauvés vous et moi du péché par l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Nous, humains, avons esprit, pensée, et corps. Et bien que le corps n’ait d’autre choix que de vivre dans ce monde en commettant le péché, l’âme a reçu le salut par la foi qui croit en l’œuvre juste du Seigneur: pour expier tous les péchés du monde, Il a reçu le baptême et versé Son sang à la Croix. Et vous et moi, qui croyons en l’évangile de l’eau et de l’Esprit que le Seigneur nous a donné, sommes maintenant devenus le peuple de Dieu et les enfants du Seigneur éternellement. Rien dans l’univers n’existe sans raison, et plutôt, tout a été créé pour révéler la gloire de Dieu. Je veux que vous sachiez que la raison pour laquelle vous et moi sommes aussi nés dans ce monde comme créatures est la volonté de Dieu, et cela a pour but que nous devenions finalement enfants de Dieu.


Devenons des croyants reconnaissants

Le Seigneur dit que tous ceux qui croient en l’évangile de l’eau et de l’Esprit deviennent enfants de Dieu. Et vous et moi sommes devenus parfaitement enfants de Dieu en croyant en l’évangile de l’eau et de l’Esprit que Jésus Christ nous a donné. Comme je l’ai dit auparavant, toute cette œuvre de salut était dans le plan de Dieu qui a été établi avant même la création. Nous sommes nés dans ce monde dans le plan du salut en Jésus Christ et nous avons reçu la rémission des péchés en croyant en Jésus Christ qui est venu par l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Maintenant, nous allons entrer dans le Royaume de Dieu que notre Seigneur a préparé quand le temps viendra pour nous de quitter ce monde un jour. Nous devons toujours nous rappeler du fait que nos âmes ont reçu la rémission des péchés par l’évangile de l’eau et de l’Esprit dans la présence de Dieu et rendre gloire au Seigneur.
Nous humains n’avons d’autre choix que suivre le critère charnel plutôt que le critère spirituel dans toutes les choses auxquelles nous pensons parce que nous humains sommes des êtres avec un corps. Mais c’est vraiment mal de suivre ce critère charnel même dans la question de la justice du Seigneur et la foi. Par exemple, il est mal de penser: “C’est bon pour moi. J’ai de nouveau reçu la bénédiction du Seigneur” quand nos choses charnelles vont bien, ou de penser “Pourquoi est-ce que je traverse ces souffrances alors que j’ai cru en Jésus” quand notre chair est malade et dans les problèmes. La chair est toujours instable et vit beaucoup de changements. Et nous serions secoués chaque jour comme la poussière qui s’envole avec le vent si nous mettions nos critères dans cette chair en suivant le Seigneur.
Comme cela, notre chair est imparfaite et doit être totalement changé à l’avenir, mais qu’en est-il de notre âme? Nos âmes ont reçu le salut des péchés du monde une fois pour toutes par l’évangile de l’eau et de l’Esprit que le Seigneur nous a donné. C’est pour cela que nous pouvons louer la justice de Dieu et vivre heureux dans le Seigneur. Bien que la chair commette des péchés en vivant dans ce monde, nous qui sommes devenus le peuple de Dieu ne devons pas juger les autres avec le critère charnel et penser que c’est bon. Nous devons aller dans la présence de Dieu en croyant en la justice du Seigneur qui a sauvé nos âmes de tous les péchés du monde. Je sais que nous devons devenir les brebis qui rendent toujours grâces au Seigneur par la foi.
N’oubliez pas le fait que vous êtes devenus les brebis de Dieu. Et ne prenez pas de décision sur la base des critères charnels, mais pensez d’abord dans la présence de Jésus au salut de nos âmes que le Seigneur a donnée et rendez grâces avec la foi qui croit cela. Par Jésus Christ, nous avons vraiment reçu la rémission des péchés par l’évangile de l’eau et de l’Esprit, et reçu le privilège spécial de devenir enfants de Dieu aussi. Nous devons toujours garder à l’esprit le but du Seigneur et la bénédiction qui nous a donné naissance dans ce monde et devenir les saints qui savent comment venir devant la présence de Dieu et offrir un culte d’adoration et de reconnaissance.


Bien que nous soyons faibles

Nous avons expérimenté beaucoup de choses en vivant dans ce monde. Il y a eu beaucoup de souffrances, de choses tristes, de bonnes choses, et aussi des choses de Dieu parmi ces expériences. Mais nous devons penser à toutes les choses charnelles que nous avons expérimentées pour la survie dans ce monde juste comme des choses charnelles quand nous venons dans la présence de Dieu. Je crois que nous devons d’abord penser à la grâce du salut que Dieu a sauvé nos âmes de tous les péchés et louer Dieu et donner reconnaissance et gloire à Dieu. Dieu nous a réellement donné à vous et moi la bénédiction qui ne peut pas s’exprimer en paroles. Donc, nous devons écouter la Parole de Dieu et recevoir une nouvelle force dans nos âmes en allant et venant dans Sa bergerie. Nous devons devenir les brebis avec cette foi dont les âmes louent Dieu et donnent sincèrement reconnaissance à Dieu.
Nous ne devons pas prendre de décision sur la base de la pensée charnelle peu importe ce que nous faisons parce que nous sommes Ses enfants qui avons reçu la grâce du salut de Dieu. Nous regarderons à la Parole de Genèse chapitre 1 pour vous aider à comprendre.
Dieu a créé l’univers. Dieu a créé la lumière dans le monde qui était dans le chaos le premier jour de Sa création, et Dieu a vu que la lumière était bonne. Puis, Il a séparé les eaux au-dessus du firmament des eaux qui couvraient la terre le deuxième jour. Et Il a rassemblé les eaux qui couvraient la terre à un endroit au troisième jour et a fait monter la terre progressivement et séparé le sec de l’eau. Dieu a appelé le sec Terre, et le rassemblement des eaux Mers. Et Dieu vit que cela était bon. Et Dieu dit: “ Que la terre produise de la verdure, de l’herbe portant de la semence, des arbres fruitiers donnant du fruit selon leur espèce et ayant en eux leur semence sur la terre. .” Il est dit clairement ici que Dieu vit que tout ce qu’Il avait créé était bon.
Alors qu’en est-il de nous qui vivons dans ce monde comme le peuple de Dieu? Notre apparence semble-t-elle bonne à Dieu quand Il nous voit? Non. La pensée charnelle et la pensée spirituelle est allée et venue tout comme l’océan avance et recule vers la rive. La pensée charnelle monte sans cesse comme le flux et le reflux des marées va et vient sans cesse même si la pensée spirituelle monte en nous quand nous louons Dieu et écoutons la Parole de Dieu. Les sentiments, la tristesse, les blessures, et les autres choses charnelles montent inconsciemment par moments même si nous faisons l’œuvre spirituelle et pensons à des choses spirituelles.
À un moment quand nous sommes consumés par la pensée charnelle qui monte comme la marée, nous devons comprendre le fait que ce n’est pas vraiment nous-mêmes, même si nous sommes prompts à penser ainsi. C’est juste l’eau de mer, c’est-à-dire la pensée charnelle. Je dis que ce n’est pas le vrai soi mais juste une pensée momentanée qui monte de la chair, l’émotion, et l’envie.
Quand l’eau de l’océan arrive à un haut niveau, les tempêtes créent des vagues, la rive est effacée par des vagues de plus de 10 m de haut. Et les arbres sur la rive meurent à cause du sel qui se déverse sur eux quand l’eau de l’océan entraînée par le vent envahit la terre. C’est pareil avec la pensée charnelle des humains. Les pensées charnelles montent souvent parce que nous vivons dans ce monde avec la chair. Et les gens dont l’essence est très amicale avec la chair se méprennent souvent sur ces pensées charnelles qui montent de temps en temps comme si c’était eux-mêmes et leur propre essence. Que se passe-t-il s’ils ne vainquent pas cela par la foi? Lorsque leur faiblesse est révélée, ils regardent à leur être faible et portent un faux jugement qu’ils sont une semence de mal qui ne peut pas vivre sa foi. Ils tombent dans le désespoir et finalement quittent le Seigneur.
La Vérité du salut est toujours pareille pour nous humains. Il n’y a pas d’autre moyen. La chair a ses limites. Une chose variable ne peut pas être la Vérité absolue du salut. Nous devons réaliser que la chair n’est pas sanctifiée même si nous avons reçu la rémission des péchés, mais c’est nos âmes avec une bonne conscience qui vont devant Dieu comme il est écrit en 1 Pierre 3:21 “ Cette eau était une figure du baptême, qui n’est pas la purification des souillures du corps, mais l’engagement d’une bonne conscience envers Dieu, et qui maintenant vous sauve, vous aussi, par la résurrection de Jésus-Christ,”
Comme il n’y a jamais eu un moment où l’océan ait séché et qu’il n’y a jamais eu un moment où les marées ont cessé, le Seigneur nous aime toujours. Mais notre chair essaie toujours de nous conduire à la mort avec des pensées égoïstes. Cependant, vous et moi ne sommes pas les gens qui devons vivre dans la défaite face à la chair. Nous sommes de Dieu. L’essence de vous et moi qui avons reçu le salut du péché éternellement en croyant en l’évangile de l’eau et de l’Esprit c’est que nous sommes le peuple de Dieu et que nous sommes Ses enfants et les brebis du Seigneur.  
Nous qui croyons en l’évangile de l’eau et de l’Esprit sommes réellement des gens très magnifiques dans la présence de Dieu, mais les émotions et les envies de notre ancienne personne montent et descendent de temps en temps parce que nous avons la chair. Et les émotions de la chair nous secouent et mettent même la confusion dans notre âme lorsque la pensée charnelle monte. Pourquoi est-ce ainsi? C’est parce que la pensée charnelle nous blesse comme l’eau de l’océan frappe la rive et que les plantes sèchent et meurent à cause du sel de l’eau de l’océan.
Nous devons réparer le mal par la foi qui croit en l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Et nous devons absolument nous rappeler que nous sommes les gens qui avons reçu le salut du péché éternellement de Dieu. C’est le seul moyen pour nous garder nous-mêmes d’être immergés dans les sentiments charnels et d’être blessés, et pour devenir encore plus formidables par la foi. Nous devons vivre avec la foi qui croit en la justice de Dieu plutôt qu’en nos émotions. Nous devons vivre avec la foi en la Parole de Dieu écrite plutôt que nous appuyer sur la pensée charnelle qui monte en nous. C’est alors seulement que nous les saints pouvons louer la justice de Dieu. Nous ne pouvons que perdre finalement dans le combat contre la chair et voir la mort éternellement si nous ne vivons pas selon la Parole de Dieu mais vivons selon la pensée charnelle. Alors nous ne serions pas en mesure de mener la vie de foi spirituelle correctement et nous ne pourrions pas rendre grâces à Dieu, et nous ne pourrions pas recevoir la nourriture spirituelle de Sa part. Nous pouvons recevoir la nourriture spirituelle seulement quand nous avons la foi qui croit en la justice de Dieu. Nous recevons la nourriture pour notre cœur et recevons une nouvelle vie, la force et la bénédiction à travers la Parole écrite de Dieu de la bénédiction et du pain de vie alors que nous rencontrons les serviteurs de Dieu en Jésus Christ.
Comment vous sentez-vous quand les pensées charnelles montent dans votre cœur? Pensez-vous que vous ne pouvez plus avancer même si vous avez vécu par la grâce de Dieu jusqu’à présent? N’avez-vous pas pensé que vous devriez abandonner votre vie de foi spirituelle à cause de cela? N’avez-vous pas décidé de retourner à votre ancienne vie comme Pierre est reparti à la pêche? Nous retournerions en arrière si nous pouvions, mais nous sommes déjà devenus les brebis nées de nouveau de Dieu en croyant en l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Puisqu’il y a une meilleure patrie, c’est-à-dire une céleste, pour nous qui sommes nés de nouveau, nous devons regarder à cette patrie et supporter l’état présent alors que nous traversons ce monde. Ceux qui ont vraiment reçu la rémission des péchés en croyant au baptême de Jésus et en Son sang à la Croix ne peuvent pas revenir à leur ancienne vie.


Deux sortes de combat: le combat spirituel et le combat physique


Une personne juste qui retourne dans le monde signifie devenir serviteur de ce monde ce qui signifie la mort de l’âme. Une telle personne veut faire partie des Israélites attachés à la chaire de l’Empereur Égyptien: ils ont travaillé désespérément comme esclaves en Égypte juste pour avoir un morceau de pain pour leur chair chaque jour. Donc, nous qui croyons en l’évangile de l’eau et de l’Esprit ne pouvons pas revenir à l’ancien monde et nous ne le voulons pas non plus. La seule différence c’est que nous qui avons reçu la rémission des péchés par l’évangile de l’eau et de l’Esprit devrions vivre dans deux mondes simultanément et c’est une chose assez difficile. C’est ainsi que sont la vie physique et la vie spirituelle.
Nos âmes sont toujours réconfortées quand nous vivons avec la foi qui croit en la Parole de Dieu plutôt qu’avec nos pensées charnelles. Le Saint Esprit en nous donne la confirmation, disant: “Oui, c’est vrai!” et nous donne une nouvelle force quand nous recevons la Parole de Dieu indépendamment de la pensée charnelle. Ainsi, nos âmes vivent dans un monde spirituel paisible et confortable sans avoir quoi que ce soit à voir avec la chair.
Mais comment est notre pensée charnelle qui vit dans le monde de la chair? Elle s’oppose à la pensée spirituelle avec l’attitude: “Que penses-tu être juste? Tu ne peux pas vivre comme cela.” C’est pour cela que le combat spirituel et le combat physique éclate fortement entre l’esprit et la chair. Combien de gens peuvent combattre selon vous deux guerres et gagner avec leur propre force? Personne d’autre que les gens de foi qui croient en la justice de Dieu ne peut gagner ces guerres.
Nous ne pouvons jamais gagner le combat spirituel et le combat physique si nous essayons de gagner ces deux sortes de combat avec la force charnelle seulement. La victoire dans cette guerre est possible seulement par la foi qui croit en la justice de Dieu. Il peut sembler que nos désirs de la chair soient sans limite, mais ce n’est pas vraiment comme cela. Il peut sembler que nous puissions avaler tout l’univers si nous avons extrêmement faim, mais notre chair est satisfaite quand on nous donne deux bols de riz cuit, deux bols de soupe, et deux verres d’eau. Cela signifie que nous pouvons être libérés de la chair et ne pas vivre comme esclaves de la chair aussi longtemps que nous ne suivons pas l’envie charnelle. Mais nos âmes ne peuvent pas être droites juste par nos efforts. Nous pouvons vivre spirituellement seulement avec la foi qui croit en la justice de Dieu. Malgré cela, nous mettons plus l’accent sur les désirs de la chair que nous pourrions vaincre avec nos propres efforts.
Ne perdez pas la bataille spirituelle juste à cause de vos désirs de nourriture, de vêtement, et d’un abri et les autres pensées charnelles qui montent comme les vagues. Notre Seigneur a dit que nous ne devons pas nous inquiéter des choses à manger ou dont nous vêtir. Et Il a dit: “Considérez comme les lys croissent: ils ne travaillent ni ne filent; cependant je vous dis que Salomon même, dans toute sa gloire n’a pas été vêtu comme l’un d’eux” (Luc 12:27).
C’est vrai. Regardez les fleurs. Chaque fleur montre son beau côté entièrement. Ainsi, c’est le devoir pour nous créatures de toujours révéler la gloire de Dieu le Créateur et de nous satisfaire de nos circonstances présentes. Si Dieu a donné la satisfaction à toutes les fleurs des champs comme cela; alors à combien plus forte raison Dieu pourvoit-Il pour ceux qui croient en l’évangile de l’eau et de l’Esprit? Le Seigneur nous habille, nous nourrit, et étanche notre soif. Le Seigneur nous a déjà remplis corps et esprit, et Il continuera à nous remplir à l’avenir aussi.
Les gens insistent trop sur la chair et ne peuvent pas penser à l’avenir de leur âme parce qu’ils n’ont pas la foi qui croit en la justice de Dieu. Ils sont vacillants à cause des pensées charnelles parce qu’ils ne savent pas bien que leur âme a reçu la rémission des péchés de Dieu et combien cette rémission des péchés est précieuse. Cependant, vous et moi ne devons pas être comme cela dans notre foi et dans notre vie de foi spirituelle. L’être vraiment important est la personne intérieure de l’âme, non la personne extérieure de la chair qui est satisfaite si on la nourrit un peu.
Notre Seigneur a planifié et nous a donné le vrai plan du salut dans l’évangile de l’eau et de l’Esprit pour nous sauver de tous les péchés du monde. Il nous a vraiment sauvés une fois pour toutes par l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Le Seigneur est venu dans ce monde personnellement, nous a sauvés nous qui croyons en Lui en prenant nos péchés sur Lui par le baptême reçu de Jean Baptiste, en mourant à la Croix pour payer le prix des péchés du monde et en ressuscitant d’entre les morts. Notre Seigneur est devenu le parfait Sauveur pour vous et moi de cette façon et est devenu la porte des brebis et est devenu le bon Berger dans notre vie.
Le bon Berger conduit Ses brebis dans les verts pâturages et les nourrit d’herbe et leur donne aussi de l’eau en les conduisant près des eaux paisibles. Dans la pensée humaine, nous pouvons penser que nous vivons avec nos propres forces. Mais en y regardant de plus près, nous pouvons voir que nous vivons avec les choses du Seigneur qui est notre Dieu et qu’Il donne. Nous vivons comme cela maintenant parce que le Seigneur nous a donné de l’air frais, de l’eau pure, et toutes les circonstances et aussi la force de travailler et la capacité de gagner de l’argent, et parce que le Seigneur nous protège comme cela. C’est vrai. Nous sommes les seuls qui ne sont pas conscients du fait que nous vivons parce que le Seigneur est devenu notre Berger. Donc, vous et moi devons croire au Seigneur et suivre Sa voix, et nous devons penser au fait que nous avons reçu toutes les bénédictions spirituelles et physiques et vivons avec un cœur reconnaissant devant la présence du Seigneur.
Le Seigneur dit qu’il est naturel que notre chair reçoive la nourriture du Seigneur en toutes choses si nos âmes ont reçu la rémission des péchés en croyant en l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Nous n’avons pas à nous inquiéter des besoins charnels si nous croyons entièrement en cette Parole. Nous ne devons pas être déçus même si les choses que nous avons désirées ne sont pas réalisées rapidement et nous ne devons même pas regarder au monde avec seulement les pensées charnelles. La vie spirituelle des gens qui sont nés de nouveau par l’évangile de l’eau et de l’Esprit est la vie pour l’évangile seulement. Donc, comment une nature imparfaite de la chair peut-elle aller avec une telle vie spirituelle? La guerre entre l’esprit et la chair qui existe en nous est une guerre éternelle. Nous devons juste savoir que seule la justice de Dieu qui nous a sauvés des péchés de ce monde est belle et que seul l’évangile de l’eau et de l’Esprit qui nous a donné la vie éternelle dans nos âmes est précieux. Donc, si nous faisons juste l’œuvre de Dieu calmement avec cette connaissance, ce sera en ordre. Et nous qui sommes nés de nouveau de cette façon pouvons recevoir la pâture de Dieu en toutes choses.
Vous et moi devons être traités comme précieux parce que nous sommes devenus ces âmes précieuses depuis le moment où nous sommes nés de nouveau en croyant en l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Nous devons aussi donner la priorité à notre âme plus qu’à notre chair, et nous devons la considérer comme précieuse et la traiter comme précieuse. Alors, le Seigneur qui est la porte des brebis et le bon Berger protégera nos âmes encore plus et nous conduira sur le chemin droit. Nous devons rendre grâces par la foi au Seigneur qui est notre Berger et nous devons continuer à vivre dans ce monde en suivant la voix du Berger. Le Seigneur a planifié de devenir notre Berger avant même la création. Nous devons recevoir la vraie nourriture pour la vie éternelle devant le Seigneur en toutes choses quand nous croyons au bon Berger qui sauvé nos âmes en tant que Dieu.


Il y a encore beaucoup de brebis qui ne sont pas de cette bergerie 

Le Seigneur dit dans le passage des Écritures qu’il y a beaucoup de brebis qui ne sont pas encore dans cette bergerie. Et Lui qui est le bon Berger dit qu’Il donnerait Sa vie pour les brebis et les sauverait. Vous et moi qui sommes devenus les brebis du Seigneur, le bon Berger, en recevant Son amour, devons maintenant unir nos cœurs avec ce Berger pour l’œuvre qui conduit les brebis qui ne sont pas encore venues dans notre bergerie. Pour répéter cela, je dis que nous devons vivre notre foi avec la foi spirituelle; nous ne devons pas croire au Seigneur juste comme les gens qui pratiquent simplement la religion. Je suis parfois effrayé que vous ne puissiez pas vivre par la foi et adhériez trop à vos faiblesses et manquements physiques et finissiez par abandonner la vie spirituelle. Mais il est clair qu’une personne qui est devenue juste est juste éternellement devant la présence de Dieu et nous avons cette foi. Je crois comme cela. 
Notre Seigneur a reçu le baptême pour prendre tous nos péchés et est devenu notre vrai Sauveur en mourant à la Croix. Je rends encore grâces au Seigneur qui nous a donné une si grande foi. Cette œuvre de salut que Dieu a donnée pour vous et moi est une chose si précieuse et éternelle. Comme le salut est si précieux, l’âme qui a été sauvée doit aussi être traitée comme précieuse. Comme nous donnons aux animaux une nourriture et prenons soin d’eux et les nourrissons attentivement, c’est le devoir pour nous qui sommes les brebis de la foi précieuse de donner de la nourriture spirituelle aux âmes qui ne sont pas encore venues dans la bergerie du Seigneur et de partager l’évangile du Seigneur pour qu’elles reçoivent la rémission des péchés.
Nous qui avons reçu la rémission des péchés dans ce monde par le Seigneur ne sommes pas des gens qui retournent à la perdition. Nous ne sommes pas des gens qui seront détruits et mourront. Plutôt, nous sommes des gens qui avons une vie éternelle précieuse. Nos âmes sont si précieuses et de valeur quand nous y pensons dans la présence de Dieu même si l’homme extérieur peut sembler manquant et ne rien avoir à montrer de bon. Donc, nous n’avons pas besoin d’être découragés même si notre chair ne satisfait pas les attentes de l’œuvre spirituelle. Nous sommes reconnaissants de pouvoir nous donner nous-mêmes pour l’œuvre qui suit la justice du Seigneur. Il y a des moments où nos cœurs sont blessés parce que nous devons nous défaire des désirs de la chair, mais nous pouvons vraiment devenir des gens précieux qui apportent beaucoup de bénéfice aux gens qui supportent cela et font l’œuvre de Dieu avec amour et foi. Je veux dire qu’il y aura toujours en nous la bonne conscience de la foi pour partager la nourriture spirituelle alors que nous suivons la justice du Seigneur. Je rends grâces de nouveau à Dieu qui a fait de nous de telles personnes justes.
Ne regardez jamais à votre faiblesse physique pour être découragés. Le Seigneur est votre Berger et la porte du salut et votre Sauveur éternel. Nous sommes maintenant Ses enfants et Son peuple puisque le Seigneur a expié tous nos péchés et nous a rendus justes. Nous serons toujours brillants et pleins de vie si nous avons cette foi même si nous vivons dans ce monde qui est comme le désert. Je veux que vous vous confiiez toujours au Seigneur et priiez le Seigneur et viviez en unité avec l’Église de Dieu. Je veux que vous soyez heureux dans la foi et ne soyez pas découragés à cause de la chair. Les bénédictions de l’âme se transmettront aussi à la chair, et il viendra un moment où la guerre entre l’esprit et la chair disparaîtra quand vous vivrez selon votre foi.
Chers croyants, nous sommes vraiment des gens bénis. Nous sommes les gens qui ne serons pas découragés par ces problèmes charnels. Je crois que nous qui sommes comme cela devons vivre avec la foi qui croit en la justice de Dieu même pour la cause de notre propre âme et aussi qui partagent l’évangile du Seigneur aux âmes qui ne sont pas encore dans cette bergerie. Le fait que nous ayons reçu la rémission des péchés avant eux est pour nous un sujet de reconnaissance plutôt qu’un fardeau. N’oubliez pas que nous avons la responsabilité de partager l’amour miséricordieux de Dieu avec eux.
La vraie foi grandit progressivement quand le temps passe; alors qu’un an, deux ans, trois ans, et quatre ans passent, votre foi grandit en conséquence. Toujours, le présent n’est pas la fin de la croissance spirituelle. Nous recevons plus de nourriture spirituelle et notre foi grandit tellement en toutes choses que nous faisons alors que le temps passe. Je veux que vous suiviez la voix du Seigneur et ayez la pensée fixée sur l’œuvre précieuse et meniez la vie qui partage la nourriture spirituelle avec les gens sur la base de cette foi.