Sermons

Sujet 16: L’Evangile de Jean

[PARTIE 16] Comptez sur le Seigneur (Jean 16:1-21)

Comptez sur le Seigneur
(Jean 16:1-21)
“Je vous ai dit ces choses, afin qu’elles ne soient pas pour vous une occasion de chute. Ils vous excluront des synagogues; et même l’heure vient que quiconque vous fera mourir croira rendre un culte à Dieu. Et ils agiront ainsi, parce qu’ils n’ont connu ni le Père, ni moi. Je vous dis ces choses, afin que, lorsque l’heure sera venue, vous vous souveniez que je vous les ai dites; je ne vous en ai pas parlé dès le commencement, parce que j’étais avec vous. Maintenant je m’en vais à celui qui m’a envoyé, et aucun de vous ne me demande: Où vas-tu? Mais parce que je vous ai dit ces choses, la tristesse a rempli votre cœur. Cependant, je vous dis la vérité: Il vous est avantageux que moi je m’en aille; car si je ne m’en vais pas, le Consolateur ne viendra pas vers vous; mais si je m’en vais, je vous l’enverrai. Et quand il sera venu, il convaincra le monde en ce qui concerne le péché, la justice, et le jugement: en ce qui concerne le péché, parce qu’ils ne croient pas en moi; la justice, parce que je vais au Père, et que vous ne me verrez plus; le jugement, parce que le prince de ce monde est jugé. J’ai encore beaucoup de choses à vous dire; mais vous ne pouvez les porter maintenant. Quand le consolateur sera venu, l’Esprit de vérité, il vous conduira dans toute la vérité: car il ne parlera pas de lui-même; mais il dira tout ce qu’il aura entendu, et il vous annoncera les choses à venir. Il me glorifiera, parce qu’il prendra de ce qui est à moi, et vous l’annoncera. Tout ce que le Père a est à moi ; c’est pourquoi j’ai dit qu’il prend de ce qui est à moi, et qu’il vous l’annoncera. Encore un peu de temps, et vous ne me verrez plus ; et puis encore un peu de temps, et vous me verrez, parce que je vais au Père. Là-dessus, quelques-uns de ses disciples dirent entre eux : Que signifie ce qu’il nous dit : Encore un peu de temps, et vous ne me verrez plus ; et puis encore un peu de temps, et vous me verrez ? Et : Parce que je vais au Père ? Ils disaient donc : Que signifie ce qu’il dit : Encore un peu de temps ? Nous ne savons de quoi il parle. Jésus, connut qu’ils voulaient l’interroger, leur dit : Vous vous questionnez les uns les autres sur ce que j’ai dit : Encore un peu de temps, et vous ne me verrez plus ; et puis encore un peu de temps, et vous me verrez. En vérité, en vérité, je vous le dis, vous pleurerez et vous vous lamenterez, et le monde se réjouira : vous serez dans la tristesse, mais votre tristesse se changera en joie. La femme, lorsqu’elle enfante, éprouve de la tristesse, parce que son heure est venue ; mais, lorsqu’elle a donné le jour à l’enfant, elle ne se souvient plus de la souffrance, à cause de la joie qu’elle a de ce qu’un homme est né dans le monde.”


Des choses terribles vont arriver dans les temps de la fin du monde


Vous rappelez-vous ce que le Seigneur a dit qui arriverait aux derniers jours du monde? Il a dit que lorsque ce temps viendra, ceux qui sont nés de nouveau et croient en Jésus seraient haïs du monde. Tout comme Jésus a été persécuté par les gens du monde quand Il était sur la terre, Ses croyants seront aussi haïs et persécutés par le monde. Le Seigneur a dit aussi que lorsque la fin des temps viendrait, une certaine nation ou une certaine organisation écarterait ceux qui sont nés de nouveau par Jésus. C’est décrit comme le fait d’être chassés de la synagogue (Jean 16:2). Quand le moment viendra pour que le Seigneur revienne sur la terre, la Grande Tribulation de sept ans se déroulera, et en ces jours de tribulation, tous ceux qui ne recevront pas la marque du 666 seront recherchés et tués.
Pour se préparer pour ce temps, notre Seigneur a dit en Jean 16:1-4: “ Je vous ai dit ces choses, afin qu’elles ne soient pas pour vous une occasion de chute. Ils vous excluront des synagogues; et même l’heure vient que quiconque vous fera mourir croira rendre un culte à Dieu. Et ils agiront ainsi, parce qu’ils n’ont connu ni le Père, ni moi. Je vous dis ces choses, afin que, lorsque l’heure sera venue, vous vous souveniez que je vous les ai dites; je ne vous en ai pas parlé dès le commencement, parce que j’étais avec vous.”
Mes chers croyants, il est absolument crucial pour nous de mener nos vies de foi correctement. Beaucoup de chrétiens mènent leur vie de foi cachés dans la forêt de la religion – c’est-à-dire qu’ils pratiquent le Christianisme juste comme une religion plutôt que la foi – mais ces gens ne pourront pas surmonter les temps de la fin. La Grande Tribulation de sept ans n’est pas si loin. Les temps de la fin arriveront certainement dans notre âge présent. Si vous n’avez pas la foi réelle et êtes plutôt satisfait d’une foi de nom pour vivre caché parmi les religieux du monde, alors quand la Grande Tribulation viendra, vous vous trouverez parmi ceux qui demandent à recevoir la marque de la Bête et vous-mêmes la recevrez. Pire encore, vous pourriez même être premier dans la persécution et le meurtre de ceux qui sont nés de nouveau, comme si recevoir vous-mêmes la marque de la bête ne suffisait pas. Donc vous devez véritablement croire au Seigneur de tout votre cœur au lieu de prétendre croire seulement. Vous devez vivre en croyant en la Parole de Dieu de tout votre cœur.
Essayons d’imaginer ici ce qui pourrait se passer quand les temps de la fin seront là. Etant donné combien nous sommes déjà faibles, si quelques officiels d’une agence gouvernementale nous ordonnaient de recevoir la marque de la Bête, ne consentirions-nous pas par peur? Puisque cela ne s’est pas encore produit pour le moment, vous pouvez juste mettre cela de côté, pensant que vous refuseriez de prendre la marque. Mais imaginez que vous êtes attrapé par quelques agents du gouvernement et qu’on vous demande: “On entend que vous refusez de coopérer avec notre organisation d’unité globale. Est-ce vrai? Refusez-vous vraiment de coopérer avec nous? Nous vous donnons une nouvelle chance. Soit vous recevez la marque, soit vous mourrez. A vous de choisir.” Quiconque n’a pas foi en la Parole de Dieu choisira de recevoir la marque à ce moment là.
Vous direz alors en tremblant “Que dois-je faire alors?” “C’est très simple. Vous devez recevoir la marque soit sur la main droite soit sur le front. C’est tout. Cela ne vous blessera pas. C’est aussi simple que percer l’oreille.” Alors que vous hésiterez, vous verrez une grande guillotine. “Soit vous recevez la marque, soit vous vous mettez devant la guillotine et y placez votre tête. Vous avez le choix. Oui ou non? Décidez maintenant.” Les gens du monde seront violents en ces temps là. Quiconque leur désobéira sera arrêté sur place et exécuté tout de suite.
Mes chers saints, les temps de la fin seront effectivement pleins d’événements terribles. Puisque cela sera la dernière chance pour le Diable de régner sur le monde, il ne restera pas tranquille. Le Diable mènera son dernier combat et s’agitera jusqu’à la fin même. Non seulement ceux qui sont nés de nouveau mais aussi ceux qui ne sont pas nés de nouveau verront d’énormes tribulations. Le feu tombera du ciel, des épidémies se répandront sur toute la terre, et le monde deviendra complètement chaotique et ravagé par toutes sortes de désastres. Dans ce monde, le Diable persécutera ceux qui sont nés de nouveau et les tuera.
Sachant à l’avance que la Grande Tribulation de sept ans viendra, notre Seigneur nous a dit de nous préparer pour l’heure où les saints nés de nouveau seront persécutés et tués. Donc si votre foi en Jésus est seulement une prétention, vous serez piégé par le Diable ce jour là, c’est sûr. En ces temps de la fin, vous devrez défendre votre foi vous-mêmes, car personne ne viendra vous assister. Bien que ceux qui ont vécu dans ce monde par la foi ne renonceront pas à leur foi même si leurs vies sont menacées, ceux qui ont vécu seulement pour leur propre chair supplieront pour leur vie, demandant d’être épargnés. Il n’y aura plus d’amour maternel assez grand pour se donner afin d’épargner son enfant. Tout le monde, parent ou enfant, devra choisir de recevoir la marque ou la mort.
C’est ce qu’enseigne le passage des Ecritures d’aujourd’hui. Il est écrit: “ Ils vous excluront des synagogues ; et même l’heure vient où quiconque vous fera mourir croira rendre un culte à Dieu. Et ils agiront ainsi, parce qu’ils n’ont connu ni le Père ni moi. Je vous ai dit ces choses, afin que, lorsque l’heure sera venue, vous vous souveniez que je vous les ai dites. Je ne vous en ai pas parlé dès le commencement, parce que j’étais avec vous.” (Jean 16:2-4). Ainsi, si vous vivez comme le personnage des Fables d’Esope, juste à la frontière incertain de votre foi et emporté par le vent du monde, alors votre foi de nom disparaîtra et vous finirez inévitablement par recevoir la marque au dernier jour. Et même au moment de la mort, ces gens supplieront d’être épargnés au moins une fois et rejetteront leur foi sans aucune hésitation.


Le Livre de l’Apocalypse parle clairement de ce qui arrivera dans les temps de la fin


Il est écrit: “Si quelqu’un adore la bête et son image, et reçoit une marque sur son front ou sur sa main, il boira lui aussi du vin de la fureur de Dieu” (Apocalypse 14:9-10). C’est vrai. Ici notre Seigneur dit “quiconque”. Donc vous devez décider si vous choisirez le martyr ou pas.
Mais il y a une chose à laquelle vous devez être attentif ici. Ce n’est pas du seul fait que l’on vous demande de prendre une décision que vous devez vous déterminer à embrasser le martyr par votre propre volonté. Ce dont vous avez besoin ce n’est pas votre volonté du moment, mais d’une foi vraie et sincère. Croire vraiment en chaque Parole du Seigneur est ce qui est réellement important. Quand l’heure de la dernière tribulation viendra, vous agirez selon votre foi.
Vous pouvez penser maintenant que vous n’accepteriez jamais la marque, mais nous savons tous combien la volonté de l’homme est faible et combien elle peut être brisée selon les obstacles. Même parmi nous, je suis certain qu’il y a certaines personnes qui, en dépit d’être si déterminées, finiront par recevoir la marque quand leur vie sera menacée. Ces gens choisiront de recevoir la marque plutôt que de vivre leur exécution sur place, et essaieront ainsi de survivre juste dix jours de plus. Cependant, en un rien de temps, le feu et le souffre pleuvront du ciel, rendant la vie impossible. Ou peut être qu’ils auront une maladie incurable et vivront une vie terrible jusqu’au jour du retour du Seigneur. A moins que vous n’ayez la foi pour croire du fond de votre cœur que le Seigneur vous a clairement sauvé par Son eau et Son sang, les conséquences sont aussi prévisibles que le scénario que je viens de tracer ici.
Voyant notre foi, le Seigneur nous a déjà désignés sans péché. Maintenant nous devons nous décider entre deux choix, si nous embrasserons le martyr à la dernière heure de la tribulation selon notre foi ou si nous recevrons plutôt la marque. Ceux qui ont une forte volonté, qui affirment qu’ils ne céderont jamais, ne recevront jamais la marque, finiront par la recevoir plus vite que tous les autres. Tout comme Pierre a trahi Jésus en dépit d’avoir affirmé qu’il ne Le trahirait jamais, votre propre volonté est destinée à être brisée. La volonté de l’homme n’est rien. Même quand il s’agit de ceux qui ont une forte détermination, si on leur inflige suffisamment de douleur et qu’ils sont torturés, la plupart d’entre eux seront ébranlés en un rien de temps. La détermination de l’homme ne tient même pas un mois, encore moins un an. C’est pour cela qu’en parlant de la volonté de l’homme, un proverbe en Corée dit que les résolutions durent seulement trois jours. La plupart des gens voient leurs résolutions durer trois jours; pour les bornés, cela peut durer deux mois; et même pour ceux qui ont une volonté remarquablement forte, cela ne durera pas plus d’un an. Ce qui est pareil pour tout le monde, cependant, c’est que toute volonté s’incline tôt ou tard.


Nous préparons notre foi pour les temps de la fin non en renforçant notre propre résolution, mais en solidifiant notre foi en la Parole 


Vous ne devez jamais vous confier en votre propre détermination humaine. Peu importe combien vous pouvez être résolu, il n’y a personne qui puisse supporter la violence jusqu’à la fin. Si vous êtes allé dans un hôpital psychiatrique, vous avez pu voir des gens possédés de démons s’agiter, hurler, se rouler par terre, et crier toutes sortes de non sens. Mais même les démons en eux tremblent et cessent leur démonstration au premier signe des employés de l’hôpital amenant des bâtons pour les maîtriser. Même quand quelqu’un est possédé de démons, il est réduit au silence quand on lui inflige de la violence, et c’est pour cela que tout le monde a fondamentalement peur de la douleur. Cela nous montre combien la détermination humaine est faible.
Donc, lorsque la Parole vous est prêchée en ces temps ordinaires, vous devez croire et vivre votre foi en conséquence. Même si vos actes sont insuffisants, si vous avez une foi forte, alors c’est suffisant en soi. Mais si vous ne croyez pas, alors tout est futile. L’incrédulité rend tout inutile. C’est maintenant en ce moment même que vous devez croire. Quand le jour viendra pour votre martyr, c’est la foi que vous avez maintenant qui vous permettra de surmonter vos peurs. Le Saint Esprit vous rappellera la Parole que vous avez entendue auparavant, et Il vous fortifiera et renforcera votre cœur dans la résolution que vous choisissiez fermement le martyr plutôt que la marque de la Bête. A ce moment là le Saint Esprit mettra aussi les paroles sur vos lèvres pour déclarer votre foi.
Cependant, si vous ne croyez pas en la Parole de Dieu, alors c’est inutile. Vous ne pourrez pas vaincre le Diable en vous appuyant sur votre propre force humaine. A travers la Parole, nous devons avoir une claire compréhension de ce qui arrivera au dernier jour, et nous devons croire en la Parole de Dieu maintenant pour nous préparer pour ce jour. Quand les temps de la fin viendront, le Diable et ses adeptes se saisiront de ceux qui sont nés de nouveau et les forceront à recevoir la marque, et ils tueront quiconque refusera de recevoir la marque.
Cependant, Dieu a dit aussi qu’Il offrira un chemin d’échappatoire à ceux qui ont vraiment vécu par la foi. Il est donc absolument indispensable pour nous de vivre par la foi. J’exhorte chacun de vous à mener votre vie de foi non par votre propre volonté, non par votre propre entêtement, non selon vos propres circonstances non par votre propre tact, mais par la foi authentique.
Mes chers croyants, quand le dernier jour viendra, ceux qui sont nés de nouveau se distingueront clairement de tous les autres qui ne sont pas nés de nouveau. Ceux qui ne sont pas nés de nouveau seront les premiers pour arrêter et tuer ceux qui sont nés de nouveau. Ceux qui sont nés de nouveau ne leur échapperont pas. Les fidèles ne succomberont pas à la convoitise mais défendront leur foi même s’ils sont décapités, et ils iront à leur fin avec assurance par cette foi. Ceux qui sont sans foi, par contre, lutteront fortement pour sauver leur vie, juste pour subir une mort terrible à la fin.
Nous devons mener nos vies par la foi correcte. Nous devons vivre par la foi ce moment précis et aussi l’avenir. Permettez-moi de répéter une fois de plus que votre propre volonté et résolution humaine sont finalement inutiles.


Quand le Saint Esprit vient, Il nous dit trois choses


Quand notre Seigneur a dit à Ses disciples qu’Il allait vers Son Père, les disciples étaient tristes. Mais le Seigneur leur dit: “C’est pour votre bien que je vais au Père. Je vous enverrai le Consolateur quand je serai parti. Je vous enverrai le Saint Esprit.” Et le Seigneur dit que le Saint Esprit nous parlerait de trois choses quand Il viendrait. Il est écrit: “ Et quand il sera venu, il convaincra le monde en ce qui concerne le péché, la justice, et le jugement : en ce qui concerne le péché, parce qu’ils ne croient pas en moi ; la justice, parce que je vais au Père, et que vous ne me verrez plus ; le jugement, parce que le prince de ce monde est jugé.” (Jean 16:8-11).
Regardons à chacune ici. D’abord, Jésus dit que le Saint Esprit convaincrait le monde de péché. Qu’est ce que le péché devant Dieu? La Bible dit que le péché n’est autre que l’incrédulité: “De péché, parce qu’ils ne croient pas en moi” (Jean 16:9).
L’incrédulité elle-même est péché. L’incrédulité, c’est quoi, alors? Cela désigne l’incrédulité en ce que notre Seigneur a dit, en la Parole de Dieu. Bien que les gens se trompent les uns les autres et commettent le péché les uns envers les autres, devant Dieu, il y a un péché distinct et fondamental qui envoie quelqu’un en enfer. Cette offense qui conduit à l’enfer c’est ne pas croire en la Parole donnée par notre Seigneur. Refuser de croire que Dieu a été conçu à travers le corps de la Vierge Marie pour venir sur cette terre comme un Homme, qu’Il a pris sur Lui tous nos péchés et les a effacés en étant baptisé, qu’Il a expié ces péchés en étant condamné à notre place à la Croix, et qu’Il est ressuscité après trois jours pour accomplir notre salut – c’est le péché même qui condamne quelqu’un à l’enfer.
Pourquoi Jésus dit-Il alors dans la Bible: “De péché, parce qu’ils ne croient pas en Moi?” Après tout, il y a beaucoup d’autres péchés que le péché seul de ne pas croire au Seigneur, du meurtre à l’adultère, le vol, la jalousie, la haine, l’idolâtrie, et ainsi de suite. Pourquoi est-il alors écrit dans la Bible que ne pas croire au Seigneur c’est le péché? En fait, puisque le Seigneur a enlevé tous les péchés du monde – c’est-à-dire tous les péchés de l’humanité – les péchés que nous commettons par notre chair faible n’ont rien à voir avec le fait d’aller au Ciel ou pas. En d’autres termes, peu importe quel genre de péché nous pouvons commettre dans ce monde, nos péchés peuvent toujours être remis aussi longtemps que nous croyons en Jésus comme notre Sauveur et en l’évangile par lequel Il nous a sauvés, l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Cependant, il y a un péché qui ne peut pas être pardonné, et c’est le péché de rejeter la Parole de salut donnée par Dieu. La Bible définit un tel péché comme le péché même de blasphème contre le Saint Esprit (Hébreux 6:4-6, 10:26-29). Alors que les péchés qui sont commis par les faiblesses des hommes peuvent être remis par l’évangile de l’eau et de l’Esprit, le péché de blasphème contre le Saint Esprit ne peut être pardonné par aucun moyen.
Certaines personnes disent que bien que tout péché puisse être remis, le péché d’adultère ne peut pas être pardonné, parce qu’il est commis dans le corps, qui est le temple de Dieu. Mais c’est un non sens complet. C’est aussi contraire à la Parole de Dieu de dire que le péché de meurtre ne peut pas être remis, ou que si de petits péchés peuvent être remis, les grands péchés ne peuvent être remis. Notre Seigneur a expié même les péchés d’Hitler. Il a porté même ces péchés atroces et perfides de ce monde?
Pourquoi, alors, les gens vont-ils encore en enfer à cause de leurs péchés? Aux yeux de Dieu, le péché qui les empêche d’entrer au Ciel et les condamne à l’enfer est le péché de ne pas croire au salut de Jésus et toute la Parole qu’Il a dite. Le Seigneur dit: “De péché, parce qu’ils ne croient pas en Moi.” Il dit que lorsque le Saint Esprit Consolateur viendrait, Il nous convaincrait de péché, de justice, et de jugement.
A travers l’Eglise, le Saint Esprit dit donc à tout le monde: “Quel est le péché qui vous condamne à l’enfer? C’est le péché de ne pas croire que Jésus a remis tous vos péchés par Son eau et Son sang. C’est le péché qui vous condamne à l’enfer. C’est le péché de blasphème contre le Saint Esprit. Bien que vous puissiez être remis de tout autre péché, le péché de blasphème contre le Saint Esprit ne peut pas être pardonné.”
Quiconque blasphème ce que Dieu a fait pour le salut de tous les humains ne peut pas être pardonné. Comme il est écrit: “La Parole a été faite chair et a demeuré parmi nous” (Jean 1:14), le Seigneur est le Dieu de la Parole qui est venu sur cette terre dans la chair d’un homme. Il a ensuite accepté nos péchés à travers Son baptême, a été condamné à mort à la Croix, est ressuscité des morts après trois jours, puis est monté à la droite du trône de Dieu le Père. Il nous a ainsi sauvés parfaitement. Quiconque ne croit pas cela n’a pas d’autre choix que d’aller en enfer. Dieu dit que si quelqu’un ajoute quelque chose à cette Parole ou y soustrait, son nom sera effacé du Livre de Vie et Dieu versera toutes les malédictions inscrites dans la Bible. Donc, nous devons croire en l’évangile de l’eau et de l’Esprit accompli par Jésus exactement selon la Parole.
Dieu le Saint Esprit a clairement parlé à travers Son Eglise: Jésus le Fils de Dieu est venu sur la terre en tant qu’Homme, a effacé tous les péchés de l’humanité en étant baptisé à l’âge de 30 ans, a été condamné en versant Son sang précieux à la Croix, est ressuscité des morts après trois jours, et est assis maintenant à la droite du trône de Dieu le Père. Quiconque croit en ce Jésus sera sauvé et entrera dans les portes du Ciel au lieu de l’enfer. Dieu le Saint Esprit rend témoignage de ce Jésus. Il a parlé clairement des péchés de l’humanité et de ceux qui sont condamnés à l’enfer.
Deuxièmement, le Saint Esprit rend témoignage de la justice: “De justice, parce que je vais vers Mon Père et que vous ne Me verrez plus” (Jean 16:10). Cette justice désigne la justice de Dieu, et elle implique que Dieu a accompli notre salut, et le Seigneur a accompli l’oeuvre du salut pour nous délivrer du péché une fois pour toutes. Quand notre Seigneur est venu sur cette terre, Il a pris les péchés de ce monde par Son baptême d’eau une fois pour toutes, est mort à la Croix une fois, est ressuscité d’entre les morts, et a ainsi expié tous nos péchés une fois pour toutes. Le Seigneur ressuscité est maintenant assis à la droite du trône de Dieu le Père. La foi en ce Dieu est ce qui nous sauve.
Le Seigneur a accompli notre salut parfaitement et complètement sans rien d’inadéquat. Il n’y a rien d’inadéquat au salut de Dieu. Il est parfait. Il n’a besoin d’aucune oeuvre de plus. Croire que le Seigneur a sauvé tout le monde par l’eau et l’Esprit c’est croire en la justice de Dieu, et ce n’est autre que le salut. Croire en l’évangile de l’eau et de l’Esprit, au salut de Dieu, est ce qui constitue la justice pour ceux qui croient en cette Vérité. Abraham a été approuvé comme un homme juste en croyant en la Parole de Dieu, et par cette foi il a été approuvé comme un fils de Dieu, membre de Son peuple, et le père béni de la foi. De même, nous atteignons aussi la justice de Dieu une fois pour toutes par notre foi en Jésus comme notre Sauveur, en croyant que Dieu Lui-même est venu sur la terre comme un Homme, a été baptisé, est mort à la Croix, est ressuscité d’entre les morts, est monté à la droite du trône de Dieu, et vit toujours. Quiconque croit en cet évangile du salut accompli par l’eau et l’Esprit est maintenant devenu un enfant de Dieu.
Il est écrit: “De justice, parce que je vais vers Mon Père et vous ne me verrez plus” (Jean 16:10). Le salut a déjà été accompli. En d’autres termes, la justice de Dieu a déjà été accomplie. Donc, il n’y a rien qui manque pour que nous devenions justes en croyant en Jésus. Ayant accompli notre salut, notre Seigneur est monté au Ciel et est assis à la droite du Père. Notre Seigneur a fait de nous des justes. C’est ce que le Seigneur voulait dire en disant: “De justice, parce que je vais vers Mon Père et vous ne me verrez plus” (Jean 16:10).
Troisièmement, le Saint Esprit parle de jugement: “De jugement, parce que le prince de ce monde est jugé” (Jean 16:11). Celui qui règne sur ce monde ici désigne le Diable. Cela désigne l’ange déchu, l’arrogant qui s’oppose à Dieu, dont le nom est Satan le Diable. Jésus Christ l’a jugé quand Il est venu sur la terre. A travers le Souverain Sacrificateur nommé Jean Baptiste, Jésus a pris tous les péchés de l’humanité au Jourdain, et Il a été condamné à la Croix. Et quand Jésus Christ a été condamné, Il a jugé celui qui règne sur ce monde.


Nous ne sommes plus pécheurs

Satan a tenté Adam et Eve et les a fait tomber dans le péché. Ayant conduit Adam et Eve à tomber dans le péché, le Diable est alors devenu celui qui règne sur l’humanité. Il était le roi et celui qui règne sur ce monde séculier. Tous les humains sont devenus les gens du Diable et devaient lui obéir. Satan règne sur la race humaine.
Cependant, quand notre Seigneur est venu sur la terre, Il a pris tous les péchés de l’humanité en étant baptisé, et abandonnant Son propre corps, Il a été crucifié. Ainsi, Jésus a crucifié les péchés de l’humanité à mort. Ayant porté tous nos péchés sur Son propre corps, notre Seigneur a ensuite abandonné ce corps aux soldats Romains pour Le crucifier. IL a été puni pour les péchés de l’humanité en versant Son propre sang en portant tous les péchés du monde sur Son corps. Satan ne pouvait donc pas régner plus longtemps sur la race humaine.
Les humains ne sont plus pécheurs maintenant. Ils ne sont plus destinés à être condamnés, ni destinés à l’enfer non plus. Il n’y a plus de condamnation qui les attende. Cela signifie qu’ils ont été restaurés à leur innocence d’origine. Quand Dieu a fait l’homme, Il l’a fait à la ressemblance de Son image, et maintenant l’homme a été de nouveau restauré à son état d’origine. En réalité, le changement était même meilleur, car les humains ont été élevés pour être les propres enfants de Dieu et des êtres immortels qui ne seront jamais détruits.
Satan a été jugé au moment où Jésus a été condamné à la Croix. Le Diable n’est plus celui qui règne sur ce monde ni son maître. C’est maintenant Jésus Christ qui est le Roi de ce monde et du Royaume des Cieux. Jésus a retrouvé toute l’autorité de la terre et du Ciel, enlevée à Satan, quand Il est venu dans ce monde. Et Il est devenu le Roi des rois. Ayant accompli tout notre salut, Jésus est ensuite monté au Ciel et nous a envoyé le Saint Esprit à Sa place.


L’Esprit de Vérité est venu vers nous

Il est écrit: “ Quand le consolateur sera venu, l’Esprit de vérité, il vous conduira dans toute la vérité ; car il ne parlera pas de lui-même, mais il dira tout ce qu’il aura entendu, et il vous annoncera les choses à venir.” (Jean 16:13). Le Seigneur dit ici que quand l’Esprit de vérité viendra, Il nous conduira dans toute la vérité. Le Saint Esprit l’Aide est effectivement venu dans le coeur de chacun de nous qui avons reçu la rémission des péchés en croyant en Jésus Christ. Où cet Esprit nous conduit-Il alors? Il nous conduit vers la Vérité. Autrement dit, Il nous conduit vers tout ce qui est vrai et véritable. Cela signifie que le Saint Esprit nous enseigne sur qui est Dieu, comment nous pouvons vivre une vie droite, et ce qu’est la Vérité. C’est l’Esprit de Dieu qui nous enseigne sur toutes ces choses.
Jésus Christ est notre Sauveur, et Dieu l’Esprit est notre Aide qui nous assiste. Le Saint Esprit nous réveille de notre ignorance et nous enseigne tout, de qui est Jésus Christ à comment Il nous a sauvés, et qui est Son Père. Donc comme Dieu le Saint Esprit est avec nous Il nous conduit dans la Vérité, nous enseigne, et écarte tout ce qui n’est pas vrai de nos coeurs. Donc, ceux en qui le Saint Esprit demeure n’écoutent pas ce qui n’est pas vrai. Ils ne peuvent pas tolérer d’entendre des faussetés, comme cela les dégoûte. Ils peuvent discerner la Vérité du faux précisément parce que le Saint Esprit les enseigne.
La Bible dit que Dieu l’Esprit “ne parlera pas de lui-même, mais dira tout ce qu’Il aura entendu; et Il vous annoncera les choses à venir” (Jean 16:13). Notre Seigneur a fait écrire Sa Parole par le Saint Esprit. Cette Parole a été écrite par l’inspiration de Dieu le Saint Esprit. Et aujourd’hui, quand vous lisez ou écoutez cette Parole, le Saint Esprit dans votre coeur vient vers vous et vous enseigne, pour que vous compreniez ce que la Parole vous dit aujourd’hui. Dieu le Saint Esprit vous parle de la foi à cette heure. Tout le monde n’est peut être pas conscient de cela, mais quand je lis la Bible dans mes sermons, Dieu le Saint Esprit me parle clairement de ce qu’Il va dire aujourd’hui et quelle vérité Il veut que je vous enseigne. En d’autres termes, c’est Dieu le Saint Esprit en moi qui interprète cette Parole pour vous. Donc, le Saint Esprit ne parle pas de Lui-même, mais Il parle selon la Parole écrite. Le fait qu’Il dise tout ce qu’Il entend (Jean 16:13) signifie qu’Il parle selon la Parole écrite.
Dieu le Saint Esprit nous approuve quand nous croyons selon cette Parole écrite exactement comme elle est, et Il scelle nos âmes comme les justes. Je crois que lorsque Jésus a été baptisé, tous mes péchés ont été transférés sur Lui à ce moment là. Je crois que Jésus a été condamné à la Croix à ma place. Je crois qu’Il a porté tous les péchés du monde pour moi et a été condamné pour toute personne dans ce monde! Quand nous croyons la Parole de Dieu comme cela, le Saint Esprit en nous nous scelle de Son approbation et nous assure notre salut. C’est pour cela que Jésus a appelé le Saint Esprit notre Aide.
Dieu le Saint Esprit ne parle jamais de Lui-même. C’est selon ce qui est écrit dans la Parole de Dieu que le Saint Esprit nous parle, nous convainc de péché, nous sauve, nous donne la confirmation de notre salut, nous enseigne sur la justice et le jugement, et nous reprend ou nous recommande en conséquence. Ainsi, Dieu le Saint Esprit remplit un rôle très important. Ce temps présent est le temps du Saint Esprit.
Si quelqu’un reconnaît juste la Parole écrite de Dieu exactement comme elle est, alors le Saint Esprit vient en lui et le scelle de Son approbation. C’est pour cela que les gens croient en Dieu. C’est pour cela qu’ils s’appellent justes. Et c’est pour cela qu’ils ont la conviction sûre qu’ils iront effectivement au Ciel. Ce n’est pas accompli par notre propre volonté ou sagesse humaine. Plutôt, cela vient par l’assurance de Dieu le Saint Esprit, Sa sagesse, et Sa volonté. Dieu le Saint Esprit nous dit: “Certainement, tu as été sauvé”. Il nous donne de l’assurance. Il nous dit “Tu as été sauvé, c’est sûr.” Ainsi, Dieu le Saint Esprit nous aide. Vous devez donc croire en Dieu le Saint Esprit et en chaque Parole écrite de Dieu.
Dieu le Saint Esprit a écrit au sujet de Jésus Christ: le Saint Esprit dit que ce Jésus nous a sauvés de tous nos péchés par l’eau et le sang, par Sa propre chair et Son sang. Le Seigneur nous a sauvés non seulement par le sang, ni par l’eau seule, mais par l’eau, le sang, et le Saint Esprit, et ces trois sont un (1 Jean 5:7). Ils sont tous sortis d’un seul. Donc il est absolument important pour nous de croire en la Parole écrite exactement telle qu’elle est.
Le fait que nous ayons un critère de salut appelé la Bible est absolument crucial. Vous ne réalisez probablement pas combien c’est important que la foi vienne non pas d’autre chose mais seulement de la Parole des Ecritures. Si quelqu’un croit en Dieu sur la base du propre catéchisme doctrinal des hommes plutôt que sur la Parole de Dieu, il sera jeté en enfer aussi comme conséquence à cela. Ce qui convainc ces gens du salut n’est pas le Saint Esprit, mais les dénominations d’hommes. La fin pour tous ceux dont le salut est assuré par leur propre dénomination n’est autre que l’enfer. Seuls ceux qui sont assurés du salut par le Saint Esprit peuvent entrer au Ciel. Le Ciel est réservé seulement à ceux qui sont approuvés par le Saint Esprit.
Qui le Saint Esprit approuve-t-Il alors? Il approuve ceux qui croient en la Parole de Dieu elle-même exactement telle qu’elle est. C’est précisément pour cela que nous devons croire en Jésus selon la Parole écrite. Nous pouvons alors être approuvés par Dieu le Saint Esprit et conduits dans la Vérité par Lui. Ceux qui s’appuient sur la Vérité conduits par cette direction, qui ont le Saint Esprit de Dieu, trouveront la liberté complète de leur âme et vivront plus heureux que même les rois et les princes.
Tout comme la Bible dit que Dieu le Saint Esprit “vous annoncera les choses à venir” (Jean 16:13), le Saint Esprit nous dit effectivement quelles tribulations nous verrons à l’avenir, et quelle gloire nous recevrons, tout selon la Parole écrite. Bien que nous ayons à voir des tribulations, nous recevrons aussi la gloire. Les tribulations que nous voyons sur cette terre ne sont même pas comparables à la gloire infinie dont nous jouirons à l’avenir.
Comprenez-vous pleinement cet univers? L’homme ne peut pas atteindre une pleine compréhension de l’univers. Cet univers est infiniment grand. Personne n’a vu la fin, et personne ne la verra non plus. Puisque l’univers est si étendu, que nous pouvons seulement en voir une portion limitée qui est visible à nos yeux. Non seulement il nous est impossible de mesurer cet univers, mais nos pensées et notre intelligence ne peuvent saisir son étendue non plus. C’est la même chose que notre incapacité à comprendre pleinement la gloire qui nous attend.


Notre souffrance est incomparable à la gloire dont nous jouirons pour toujours dans le Royaume de Dieu

Nous verrons une énorme souffrance dans les années à venir. Mais cette souffrance n’est même pas comparable à la gloire dont nos jouirons. Notre souffrance est momentanée, mais la gloire dont nous jouirons est éternelle. Dieu le Saint Esprit nous enseigne sur notre avenir.
Quand les fidèles voient de la souffrance, leur foi est fortifiée grâce à la Parole de Dieu gravée profondément dans leur coeur. Par contre, ceux qui n’ont pas foi en la Parole écrite de Dieu exactement telle qu’elle est, et la comprennent et la croient plutôt selon leurs propres circonstances, situations, ou pensées, perdront complètement leur foi quand le jour de la souffrance arrivera. Nous devons donc croire en la Parole écrite de Dieu maintenant, en ce moment précis, exactement telle qu’elle est.
Chaque prédicateur doit aussi parler seulement de la Parole de Dieu. En d’autres termes, les prédicateurs doivent parler de la Parole de Dieu seule, plutôt que de leur propre compréhension et pensée. Le vrai sermon est donné quand le prédicateur explique la Parole de Dieu comme il est conduit par le Saint Esprit demeurant dans son coeur et quand ses pensées et son intelligence sont dirigées par le Saint Esprit.
Vous et moi monterons dans le Royaume des Cieux et jouirons de la gloire infinie. C’est parce que nous sommes qualifiés pour recevoir la gloire répandue par Dieu, car nous avons reçu la rémission des péchés en croyant en l’évangile de l’eau et de l’Esprit selon la Parole écrite de Dieu. C’est ainsi que la Vérité du salut est précieuse. Le Saint Esprit notre Aide nous enseigne toutes ces choses. Le Saint Esprit est toujours avec nous tous qui sommes nés de nouveau. Et c’est par le Saint Esprit qui est en nous tout le temps que nous voyons la Parole de Dieu. Croyez-vous cela, mes chers croyants?
Prêcher la Parole de Dieu ce n’est pas juste donner un sermon. C’est fondamentalement différent d’une leçon du monde ou d’une simple hypothèse proposée dans un manuscrit finement structuré et préparé à l’avance. Le vrai sermon parle de la Parole de Dieu. C’est le Tout Puissant qui donne Sa Parole à travers Ses serviteurs. Donc lorsque nous entendons la Parole de Dieu prêchée, ou lorsque nous adorons Dieu, nous devons écarter notre propre volonté et nos pensées comme des sarments inutiles qu’on coupe, nous soumettre à Dieu, et écouter la Parole avec nos coeurs.
Notre Seigneur a dit: “Tout ce qui est au Père est à Moi. C’est pourquoi j’ai dit qu’il prend de ce qui est à moi, et qu’il vous l’annoncera” (Jean 16:15). Jésus a parlé du Ciel, Il a parlé de la façon dont les tribulations viendraient sur notre route, et Il nous a aussi dit que même si nous verrons des souffrances, nous jouirons d’une gloire encore plus grande par la suite.


Jésus devait être baptisé, mourir à la Croix, et ressusciter d’entre les morts

Tout ce qui appartient à Dieu le Père appartient à Jésus. C’est pour cela que quiconque croit en Jésus est sauvé par Dieu le Père. Ceux qui sont récompensés par Jésus sont récompensés par Dieu le Père. Ce que Jésus dit c’est ce que Dieu le Père nous dit. Notre Seigneur nous a montré quelle souffrance Il a endurée sur cette terre, et Il nous a aussi montré que trois jours après Sa mort sur la Croix, Il est ressuscité d’entre les morts. Il nous a fait savoir à l’avance que nous ressusciterions aussi après avoir souffert et être mort. Jésus a parlé de tout à l’avance à Ses disciples, à nous qui allions croire, et à toute personne dans le monde, et même au Diable.
Quand Jésus a dit qu’Il quittait Ses disciples, ils étaient d’abord terrassés. Donc ils Lui ont demandé: “Où vas-Tu?” Alors Jésus leur dit: “Je vais vers Mon Père. Mais vous êtes tristes. Quand une femme est en travail, elle souffre dans sa douleur, mais quand elle donne naissance, elle a une grande joie. Ainsi, vous aussi serez attristés un peu de temps parce que je m’en vais, mais puisque je m’en vais, je vous enverrai l’Aide, le Saint Esprit. Une fois que je vous enverrai le Saint Esprit, vous aurez une grande joie à cause de Son aide. Votre salut sera accompli. Votre vie éternelle sera parfaite. Et vous deviendrez enfants de Dieu. Puisque j’ai pris tous les péchés de ce monde en étant baptisé par Jean Baptiste au Jourdain, je dois maintenant mourir à la Croix. Je dois mourir et ressusciter des morts, et je dois remonter au Père tout comme Je suis venu.”
Avant Sa mort, avant Sa résurrection, et avant Son ascension au Ciel pour s’asseoir à la droite du trône du Père, notre Seigneur a tout dit à Ses disciples – à propos du péché, à propos de la justice, à propos du jugement, à propos de la tribulation à venir dans les derniers jours, et à propos de la gloire qui attend les disciples. Comme s’Il donnait Sa dernière volonté, Jésus a parlé de tout à l’avance. Il dit que bien que nous soyons tristes pour un peu de temps, nos coeurs se réjouiront comme une femme en travail, qui bien qu’ayant souffert de sa douleur, oublie tout de cette douleur quand elle donne naissance à son enfant.
Nos frères et sœurs ici qui n’ont pas donné naissance ont probablement du mal à essayer de comprendre ce que signifie ce passage. Considérez-le alors de la façon suivante. Disons que vous ayez un problème extrêmement difficile, qui soit impossible à résoudre. Mais ce problème doit être résolu. C’est un problème énormément complexe qui vous ruinera s’il n’est pas résolu, mais il apportera beaucoup de récompense s’il est résolu. Donc vous vous êtes inquiété à la mort de ce problème, mais un jour, tout à coup, il est résolu. Vous pouvez imaginer combien vous seriez joyeux quand le problème apparemment impossible serait complètement résolu. La gloire qui est obtenue à la fin, après avoir surmonté les temps de la fin, est semblable à une si grande joie.
Quand Jésus est venu sur cette terre pour nous sauver, Il devait repartir vers Dieu le Père pour nous sauver entièrement. Ayant accepté les péchés du monde par Son baptême, Jésus devait mourir à la Croix, ressusciter d’entre les morts après trois jours, et puis retourner vers le Père. Ce n’était pas une tâche facile. Cela comprenait tant de douleur. Aux disciples qui étaient avec Lui tout le temps, Jésus a alors expliqué à l’avance pourquoi Il devait subir une telle souffrance.
“Quand je partirai, je vous enverrai le Saint Esprit. Je vous enverrai l’Aide. Je vous donnerai l’Esprit de Vérité. Puisque vous croyez en Moi, je vous enverrai le Saint Esprit pour qu’Il vous aide, pour que votre foi n’échoue pas mais soit fortifiée, et pour que l’Esprit vous scelle. Quand Il viendra, Il convaincra le monde de péché, de justice, et de jugement. Il convaincra le monde de péché parce que les gens ne croient pas en Moi. Quiconque ne croit pas que j’ai sauvé tout le monde par l’eau, le sang, et l’Esprit, garde ses péchés intacts, et c’est donc lui-même qui paiera le salaire de ses péchés. Ne pas croire que Dieu Lui- même est venu sur la terre incarné dans la chair pour vous, qu’Il a été baptisé, qu’Il est mort à la Croix, et qu’Il est ressuscité d’entre les morts – c’est le péché. Ne pas croire en Moi est le péché qui destine quelqu’un à l’enfer.”
“L’Esprit convaincra le monde de justice, car j’ai accompli votre salut à la perfection pour vous. Et maintenant, je vais vers Mon Père. Vous n’avez rien de quoi vous inquiéter. Croyez en Moi. Je jugerai celui qui règne sur ce monde. Je vaincrai le Diable qui a régné sur ce monde comme son roi. Comme je serai condamné à la Croix, le Diable qui vous tourmente ne pourra plus jamais être votre roi. Il ne peut plus vous tourmenter. Je suis maintenant votre Maître.”
Jésus Lui-même a dit cela. Ses disciples étaient étonnés à ce moment là, incapables de vraiment saisir ce que Jésus leur disait. Cependant, quand Jésus a été crucifié, est ressuscité, et quand le Saint Esprit est descendu sur eux tout comme Jésus l’avait promis, ils ont finalement été capables de comprendre ce que Jésus voulait dire. Ils ont réalisé que Jésus avait raison sur toute la ligne. Ensuite, les disciples de Jésus ont tous rendu témoignage de l’évangile, conduits par le Saint Esprit qui demeurait en eux. Nous, aussi, devons réaliser ce que notre Seigneur nous a dit en Jean chapitre 16.


Si vous surmontez les temps de la fin en vous confiant en ce Jésus, vous verrez un monde meilleur

Dans les temps de la fin, les gens de ce monde nous persécuteront et prendront plaisir à nous tuer, pensant qu’ils font vraiment ce que Dieu demande. Ces gens diront: “Eliminer ces gens de la surface de la terre c’est la façon de servir Dieu fidèlement. Dieu sera content si nous les tuons.” La Bible dit qu’ils feront cela parce qu’ils ne connaissent ni Jésus ni Dieu le Père. L’heure vient où les nations vont toutes s’unir, comme les religions deviendront une et la race humaine entière s’unira. Il y aura seulement une sorte de gens qui ne s’uniront pas au monde, et ce sont les justes. Les gens de ce monde persécuteront et tueront les justes.
Mes chers croyants, je vous exhorte de tout mon coeur à vous rappeler la Parole de Dieu quand vous et moi serons mis à mort. Il n’y a rien que nous ayons à craindre à ce moment là. Indépendamment du fait que nous soyons martyrs ou que nous nous élevions dans les airs au retour du Seigneur, tout ce que nous devons faire c’est continuer notre oeuvre fidèlement jusqu’à la fin et rencontrer le Seigneur dans la joie. Nous pouvons endurer notre souffrance en croyant dans nos coeurs qu’il y a le Royaume des Cieux glorieux qui nous attend après notre martyr et notre enlèvement. Nous devons nous rappeler de la Parole qui nous promet qu’un paradis sur terre nous attend pour y jouir de toute gloire et splendeur. Quand ce jour viendra, nous devrons une fois encore nous rappeler cette Parole que nous entendons maintenant. Et nous ne devons pas avoir peur. Quoi qu’il se passe, nous devons le gérer par la foi.
L’apôtre Paul a dit: “Car je considère que les souffrances du temps présent ne sauraient être comparées à la gloire à venir qui sera révélée en nous” (Romains 8:18). Nous devons avancer par la foi. Vous et moi devons vivre par la foi seule. Nous ne sommes pas des pécheurs perdus destinés au feu de l’enfer. Nous sommes les justes. Les justes sont ceux qui entreront au paradis où Jésus Christ est, et vivront là heureux pour toujours avec le Seigneur. Réalisant qui nous sommes, nous devons vivre par la foi. Nous devons croire en la Parole de Dieu en tout temps tout au long de notre vie. Aujourd’hui et demain aussi, nous devons toujours méditer sur cet évangile de l’eau et de l’Esprit, vivre par la foi jusqu’au dernier jour du monde, et ainsi voir un monde meilleur se dérouler sous nos yeux en ce jour promis.
Que les bénédictions abondantes de Dieu soient toujours avec vous!