Bài giảng

Sujet 16: L’Evangile de Jean

[PARTIE 17-1] La prière du Seigneur, Sa dernière demande (Jean 17:1-8)

La prière du Seigneur, Sa dernière demande 
(Jean 17:1-8)
“ Après avoir ainsi parlé, Jésus leva les yeux au ciel, et dit : Père, l’heure est venue ! Glorifie ton Fils, afin que ton Fils te glorifie, selon que tu lui as donné pouvoir sur toute chair, afin qu’il accorde la vie éternelle à tous ceux que tu lui as donnés. Or, la vie éternelle, c’est qu’ils te connaissent, toi, le seul vrai Dieu, et celui que tu as envoyé, Jésus-Christ. Je t’ai glorifié sur la terre, j’ai achevé l’œuvre que tu m’as donnée à faire. Et maintenant toi, Père, glorifie-moi auprès de toi-même de la gloire que j’avais auprès de toi avant que le monde fût. J’ai fait connaître ton nom aux hommes que tu m’as donnés du milieu du monde. Ils étaient à toi, et tu me les as donnés ; et ils ont gardé ta parole. Maintenant ils ont connu que tout ce que tu m’as donné vient de toi. Car je leur ai donné les paroles que tu m’as données ; et ils les ont reçues, et ils ont vraiment connu que je suis sorti de toi, et ils ont cru que tu m’as envoyé.


Les dernières paroles du Seigneur à Ses disciples


Sincères salutations à vous les saints de Dieu! Comme vous le savez, Pâques n’est pas très loin, donc la semaine dernière j’ai prêché sur “la passion de Jésus”. Alors que je continue aujourd’hui, je voudrais continuer à prêcher sur Jean chapitre 17.
Jésus dit au chapitre précédent: “Voici, l’heure vient, et elle est venue, où vous serez dispersés chacun de son coté, et où vous me laisserez seul; — mais je ne suis pas seul, car le Père est avec moi. Je vous ai dit ces choses, afin que  vous ayez la paix en  moi. Vous aurez des tribulations dans le monde; mais prenez courage, j’ai vaincu le monde” (Jean 16:32-33). C’est ce que Jésus a dit à Ses disciples avant Sa mort imminente à la Croix. Nous devons réaliser là que Jésus savait qu’Il allait être saisi et tué au Jour de la Pâque, la plus grande fête en Israël, et qu’Il mentionnait ces choses à Ses disciples à l’avance pour mettre en eux la paix et la foi.
Mes chers croyants, quand vous faites face à une tragédie soudaine, il est naturel que vous soyez très stressés. Jésus avait conduit Ses disciples et avait fait diverses œuvres avec eux, et donc vous pouvez imaginer combien les disciples étaient choqués quand ils L’ont vu être violemment saisi par les Juifs puis être crucifié à mort par les soldats Romains. Vous pouvez aussi imaginer combien ils ont pu se sentir démunis, combien ils auraient pu perdre leur foi, et comment ils auraient pu tomber dans un grand puits de désespoir. Mais Jésus savait déjà ces choses, et c’est pour cela qu’Il a prévenu Ses disciples en leur disant: “Voici, l’heure vient, et elle est venue, où vous serez dispersés chacun de son coté, et où vous me laisserez seul; — mais je ne suis pas seul, car le Père est avec moi. Je vous ai dit ces choses, afin que  vous ayez la paix en  moi. Vous aurez des tribulations dans le monde; mais prenez courage, j’ai vaincu le monde” (Jean 16:32-33). Avec Sa mort imminente à la Croix, Jésus a donné aux disciples assez d’avertissement sur les choses à venir, et quand cela s’est produit, Il a effectivement été crucifié. Après avoir été crucifié et être mort, Il est ressuscité des morts, puis a rendu témoignage pendant 40 jours avant qu’Il ne monte au Ciel. 
Mais même si les disciples ont suivi Jésus pour pas moins de trois ans, quand ces événements prophétisés par Jésus sont devenus réalité, ils ont perdu la tête et ont été pris de panique. Cela s’est passé en dépit du fait que Jésus les avait déjà enseignés à l’avance sur ce qui allait leur arriver, et leur avait donné assez de direction. Néanmoins, notre Seigneur nous a dit clairement: “ Vous aurez des tribulations dans le monde; mais prenez courage, j’ai vaincu le monde.” Par ces paroles, le  Seigneur nous exhorte que tout comme Il a vaincu le monde, nous devons aussi vaincre nos tribulations en nous confiant en Lui. Nous ne devrions pas abandonner et capituler face à ce monde; nous les saints qui nous confions au Seigneur pouvons assurément le vaincre. C’est parce que nous avons foi au Seigneur que nous pouvons vaincre toute difficulté et obtenir nos victoires à la fin.
Aujourd’hui, prenant cette foi dans le Seigneur en exemple, je voudrais vous prêcher sur ce passage de Jean chapitre 17. Après avoir prêché sur le Mont des Oliviers, le Seigneur a été arrêté par des soldats Romains conduits par Judas Iscariot et les Juifs, et a été par conséquent mis en procès. Même si notre Seigneur était sans péché, Il a néanmoins porté tous les péchés de l’humanité en étant baptisé par Jean Baptiste au Jourdain, et devait donc recevoir la punition de la crucifixion pour payer le salaire de ces péchés. Après être mort à la Croix, Il est ressuscité des morts après trois jours tout comme c’était prophétisé, et Il est ainsi devenu notre vrai Sauveur. Ce que Jésus a dit en Jean chapitre 16 et 17, tout juste avant Sa crucifixion, peut être caractérisé comme “Ses dernières paroles.” C’était semblable à une dernière volonté ou un testament que les gens donnent à leurs enfants avant de mourir en leur disant: “Mes chers fils et filles, écoutez attentivement. J’ai écrit ma volonté de telle sorte de distribuer mes possessions entre vous tous également.” De même, notre Seigneur a aussi assemblé Ses disciples autour de Lui et leur a dit: “Si vous savez que je suis venu du Père, alors priez désormais en Mon nom. Si vous le faites vous recevrez tout ce que vous demanderez. Je suis votre vrai Sauveur et Intercesseur.” Ainsi, le Seigneur a fait connaître Son statut divin à toute l’humanité indépendamment qu’ils croient en Lui ou pas, et Il a aussi expliqué comment obtenir la vie éternelle. Il s’est ensuite préparé pour Sa mort, demandant à Dieu le Père de ne pas Le laisser succomber à la convoitise avant Sa mort.
Donc nous voyons ce passage de Jean chapitre 17 comme les dernières paroles du Seigneur. Il a tout expliqué aux disciples et à tous les autres aussi. Mais nous devons savoir que Son cœur n’était absolument pas léger quand Il a donné Ses dernières paroles ici.
Regardons maintenant en Jean 17:1-3: “ Après avoir ainsi parlé, Jésus leva les yeux au ciel, et dit : Père, l’heure est venue ! Glorifie ton Fils, afin que ton Fils te glorifie,
selon que tu lui as donné pouvoir sur toute chair, afin qu’il accorde la vie éternelle à tous ceux que tu lui as donnés. Or, la vie éternelle, c’est qu’ils te connaissent, toi, le seul vrai Dieu, et celui que tu as envoyé, Jésus-Christ. ”
Jésus prie en Jean 17:1 “Père, l’heure est venue; glorifie ton Fils, afin que ton Fils te glorifie”. Cela signifie que le Seigneur savait déjà à l’avance ce qui allait venir. Notre Seigneur savait déjà tout au sujet de Judas qui Le trahirait et qui Le vendrait et comment Il verrait Sa mort; comment Il ressusciterait des morts et sauverait la race humaine entière du péché; et finalement qui croirait réellement en Lui.


Qui peut recevoir toutes les bénédictions célestes déversées par Dieu?


Quand nous allons en Genèse dans l’Ancien Testament, nous voyons Dieu parler à Rébecca vers le moment où elle a conçu Jacob et Esaü: “Deux nations sont dans ton ventre, et deux peuples se sépareront au sortir de tes entrailles ; un de ces peuples sera plus fort que l’autre, et le plus grand sera assujetti au plus petit.” (Genèse 25:23). Dieu quand Il parle sait tout à l’avance. Il sait qui parmi les gens nombreux de cette terre croira réellement en Lui comme le Sauveur. Cela ne signifie pas que Dieu ait choisi certaines personnes en rejetant les autres arbitrairement. Bien que certains théologiens fassent de telles déclarations hypothétiques, leurs enseignements en eux-mêmes ne sont rien de plus que des montages irrationnels qui se moquent de la justice de Dieu. C’est parce qu’ils ne comprennent pas la Bible correctement.
Ce que Dieu a dit sur Esaü et Jacob, que Jacob régnerait sur Esaü et qu’Esaü servirait Jacob, a été accompli exactement comme Dieu l’a annoncé. Pourquoi Esaü a-t-il alors été amené à servir Jacob, alors que Jacob a reçu et joui des bénédictions de Dieu? C’est parce qu’Esaü se confiait en sa propre force, plutôt que s’appuyer totalement sur Dieu. Donc Dieu savait à l’avance qu’Esaü rejetterait Son aide et Son amour et périrait sans être sauvé, c’est pourquoi Dieu l’avait dit à sa mère à l’avance. Ce qui est évident c’est que Dieu est vraiment un Dieu juste. Donc nous voyons par là que si vous êtes béni ou non est réellement votre propre choix.
Même parmi les gens d’aujourd’hui, nous en trouvons beaucoup qui se confient en leur propre force et pouvoir de la chair, plutôt que d’accepter Jésus Christ qui est venu par l’évangile de l’eau et de l’Esprit comme leur Sauveur. Habituellement ce sont ceux qui ont une forte volonté et sont bornés qui font cela, ces gens là rejettent l’évangile de Jésus directement en disant qu’ils n’en ont pas besoin, peu importe combien on le leur prêche.
Qui peut accepter alors cet amour et ces bénédictions donnés de Dieu, vivre dans le bonheur en étant toujours reconnaissant pour ces bénédictions, et obtenir le salut et la vie éternelle pour entrer dans le Ciel? Ce ne sont autres que ceux qui sont comme Jacob. Mais nous savons que Jacob était un homme faible. Néanmoins, il était un homme droit dans la pensée et le cœur. En son temps, la chasse et l’agriculture étaient les deux principales activités, mais Jacob était un homme si faible qu’il n’était pas bon à la chasse ni à l’agriculture. Donc à cause de cela il a cru en Dieu (en qui ses parents croyaient aussi), et s’est confié en Dieu en cherchant Son aide. Puisqu’Il a soupiré après les bénédictions de Dieu, il a été effectivement béni par Dieu à la fin. C’est à cause de sa foi dans les bénédictions de Dieu qu’il les a effectivement obtenues. Tout comme Dieu a parlé à l’avance de ces deux vies différentes de Jacob et Esaü; notre Seigneur a dit aux disciples à l’avance que l’heure était maintenant venue, car Il savait tout de la façon dont Il allait mourir dans les quelques jours. 


Le ministère de Jésus qui a été accompli pour notre salut


Depuis qu’il est né sur la terre jusqu’au moment où Il a eu 30 ans, Jésus a grandi avec Ses père et mère dans la chair. Et quand Il a eu 30 ans, Il a pris tous les péchés de l’humanité “une fois pour toutes” en étant baptisé par Jean Baptiste; et en obéissance à la volonté de Dieu le Père, Il nous a sauvés nous les croyants en l’évangile de l’eau et de l’Esprit “une fois pour toutes”. C’est parce qu’Il avait pris les péchés de l’humanité par Son baptême au Jourdain qu’Il a pu porter la punition de la crucifixion. Donc nous voyons qu’Il devait porter cette punition pour cette raison précise.
A travers Ses trois ans de ministère public, allant de Son baptême à Sa crucifixion, notre Seigneur a continué à accomplir la volonté de Dieu le Père. La toute première chose que Jésus a faite au début de Son ministère de salut a été de prendre tous les péchés de l’humanité sur Lui en étant baptisé par Jean Baptiste. Il a ensuite appelé douze disciples et les a enseignés personnellement. Il les a bien formés. Il les a enseignés au sujet de Lui-même, étant Dieu le Père, et à propos du vrai salut. Jésus leur a enseigné entièrement qu’Il n’était pas juste un fondateur de religion, mais qu’Il était Dieu Lui-même le Créateur et le Sauveur en même temps. Et avant la fin de Son ministère Il a aussi enseigné à Ses disciples qu’Il devait être crucifié à mort – comme mentionné dans ce passage des Ecritures “l’heure est venue”, c’est exactement ce qu’Il voulait dire, que le moment de Sa crucifixion était maintenant proche.
Il est écrit en Jean 17:1: “Père, l’heure est venue; glorifie ton Fils, afin que ton Fils te glorifie.” Ce passage signifie que puisque le Seigneur avait été baptisé par Jean Baptiste comme le Sauveur de l’humanité, l’heure était maintenant venue pour Lui de mourir à la Croix et de porter ainsi la condamnation du péché de toute l’humanité. Mais nous avons aussi besoin de savoir que puisque Jésus était seulement venu sur la terre incarné dans la chair pour un peu de temps, Il était aussi très concerné par la mort physique. Craintif de pouvoir hurler ou succomber à la convoitise, incapable de porter la souffrance de cette terrible crucifixion, Il a prié Dieu le Père: “Père, l’heure est venue; glorifie ton Fils, afin que ton Fils te glorifie”. Cela signifie “Père, permets-Moi d’accomplir toute l’œuvre que Tu m’as confiée pour sauver l’humanité entièrement, c’est-à-dire que Je prenne tous les péchés de la race humaine par Mon baptême que J’ai reçu de Jean Baptiste, puis que je meurs à la Croix, et par là porte la condamnation du péché à la Croix, puis que je ressuscite d’entre les morts après trois jours. Permets-Moi de Te glorifier ainsi.” Si nous sommes amenés pour notre exécution en étant crucifié à mort, ou quand le temps de la Grande Tribulation viendra avant le retour du Seigneur au dernier jour, vous et moi serons aussi capables de prier ainsi: “Père, l’heure est venue pour que je vive mon martyr. Aide-moi à ne pas succomber à la convoitise, mais à défendre ma foi au Seigneur. Donne-moi la foi de te proclamer avec bravoure à tout le monde.” Si tel était le désir du cœur du Seigneur, nos cœurs doivent aussi désirer glorifier Dieu. 
La Parole de foi que le Seigneur a dite ici est dans une dimension complètement différente de la foi de ceux qui croient au christianisme aujourd’hui comme une religion. Les chrétiens qui croient en Jésus seulement comme une question de religion demandent seulement les bénédictions charnelles et la paix du monde quand ils prient. Leur croyance en Jésus se limite seulement à eux et leur propre famille pour la prospérité dans ce monde. Mais ce n’est pas pour cela que notre Seigneur est venu sur la terre; Il est venu sur la terre comme le Sauveur pour délivrer l’humanité de tous ses péchés. Jésus a prié Dieu le Père pour expier tous nos péchés, nous sauver parfaitement, faire de nous des gens parfaits, et par là accomplir toute l’œuvre de notre salut – c’est-à-dire qu’Il a prié non pour Lui même, mais pour le salut et la paix de la race humaine entière.
Dans le dernier chapitre de Marc, Jésus dit à Ses disciples que certains signes suivront ceux qui croient en Lui. L’une de ces bénédictions est qu’ils ne mourraient pas quand ils seraient frappés par un serpent venimeux ou boiraient du poison (Marc 16:18). Cela implique que ceux qui sont vraiment nés de nouveau sont immunisés contre les enseignements empoisonnés de Satan, parce qu’ils possèdent “la Vérité” qui fait bouclier et les protège du Diable. Mais en dépit de cela, nous voyons pendant la période de l’Eglise Primitive certains chrétiens déroutés qui utilisaient des serpents pour voir si quelqu’un croyait réellement en Jésus ou pas. Ils permettaient à un serpent de mordre quelqu’un, et si la personne ne mourrait pas, alors ils considéraient que c’était un vrai croyant en Jésus. Comme conséquence de ces enseignements décadents, beaucoup de gens ont absorbé du poison et se sont vantés avec arrogance “Puisque je crois en Jésus et que ma foi est grande, je ne mourrai pas”, mais ils sont finalement morts. Beaucoup de chrétiens du début ont péri par ce mensonge. Mais nous savons que ce n’est pas la vraie foi. 
Matthieu chapitre 4 rapporte la tentation de notre Seigneur lorsqu’Il jeûnait au désert pendant 40 jours après avoir reçu Son baptême. Satan Lui dit: “Jette-toi du haut du Temple. Certainement des anges vont Te soutenir et Te protéger, car n’est-ce pas ce qui est écrit dans les Ecritures?” A cela, Jésus le reprend en disant “Il est encore écrit: Tu ne tenteras point l’Eternel ton Dieu” Dieu accomplit tout dans Sa Parole. 
Bien sûr, Dieu nous protège, mais la Parole nous enseigne aussi que nous ne devons pas le tenter. Seuls ceux dont la foi est faible essaient de tenter Dieu en pensant: “Le Seigneur me protégera peu importe ce que je fais.” Donc si vous dites “Bon, puisque je crois au Seigneur, je peux faire tout ce que je veux”, cela ne signifie rien de plus qu’un acte répréhensible de tentation de Dieu. 
Permettez-moi d’illustrer ceci avec un conducteur. Serait-il correct qu’un conducteur pense qu’il peut conduire de n’importe quelle façon, juste parce qu’il croit en Dieu? Non, bien sûr que non! La bonne chose à faire est d’obéir aux règles de circulation et de conduire prudemment – c’est-à-dire de tout faire pour s’assurer de sa sécurité et celle des autres sur la route puis prier le Seigneur de le protéger. Si quelqu’un conduit mal et entre en collision frontale avec un gros camion au lieu d’essayer de l’éviter en pensant “Je ne mourrai pas parce que je crois en Dieu”, alors personne, je vous dis, même pas un chrétien ne pourra échapper à la mort. De toute évidence cette personne ne comprendrait même pas sa propre mort en se demandant au dernier moment “Est-ce parce que je n’ai pas assez de foi? Pourquoi est-ce que je meurs si je crois en Dieu?” Mes chers croyants, est-ce vraiment ce qui constitue la foi sincère en Dieu? Non, absolument pas!
Bien qu’il n’y ait aucun doute sur le fait que Dieu a effectivement garanti notre salut, penser qu’Il nous protégerait toujours même si nous ne faisons pas tout ce que nous pouvons pour assurer notre sécurité, ce n’est autre que tenter Dieu. Les accidents arriveront même si quelqu’un fait assez attention en prenant toutes les précautions nécessaires; donc comment quelqu’un peut-il s’attendre à ce que Dieu vienne au secours quand il n’a pas fait ce qu’il était supposé faire?
Donc, lorsque nous demandons quelque chose à Dieu, nous devons d’abord faire tout ce qui est dans nos possibilités, et ensuite seulement demander à Dieu Son aide pour les choses qui sont au-delà de nos moyens. Si quelqu’un marche aveuglément vers sa propre mort alors qu’il le sait bien, alors ce n’est pas Dieu qui l’a enlevé, mais c’est un désastre humain. Bien que Dieu accepte ces âmes qui périssent par erreur humaine, Il ne prendra jamais plaisir à ces accidents stupides.
Notre Seigneur a prié Dieu le Père après avoir diligemment accompli et terminé tout le travail qu’Il Lui avait commandé. Il a prié le Père avant Sa crucifixion imminente pour qu’Il ne soit pas pris dans les faiblesses de la chair. Et quand Il a été finalement crucifié, Il a effectivement supporté une souffrance énorme comme attendu. Attaché à la Croix, Jésus a dit qu’Il avait soif. Il avait soif parce qu’Il était déshydraté à cause de tout le sang qui s’écoulait de Son corps. Après avoir mouillé Ses lèvres avec un peu de vinaigre, Jésus est mort à la Croix, disant “Tout est accompli!”
Un film récent trace le portrait de la vie de Jésus en dépeignant cette scène et montrant Jésus descendant de la Croix et vivant avec une femme, puis étant crucifié de nouveau. Mais ce n’est rien de plus que l’imagination du producteur du film. Alors que les artistes ne doivent pas être censurés pour l’expression de leur interprétation, ce qui est faux est faux. Mais pour nous, nous devons croire selon ce qui est écrit dans la Bible – que le Seigneur notre Sauveur, pour payer le salaire des péchés de l’humanité, a accepté tous ces péchés par Son baptême, a été effectivement crucifié et a versé Son sang tout comme Il l’avait prophétisé.
Avant d’être crucifié à mort, notre Seigneur a prié Dieu le Père de L’aider à accomplir l’œuvre du Père entièrement. Il a aussi prié que tout comme Dieu le Père avait glorifié le Fils, le Fils remplisse aussi la tâche qui Lui avait été confiée. Il dit en Jean 17:2 “selon que tu lui as donné pouvoir sur toute chair, afin qu’il accorde la vie éternelle à tous ceux que tu lui as donnés.”. Ce passage signifie qu’une fois que Jésus a été crucifié à mort et ressuscité, accomplissant ainsi le salut de l’humanité à la perfection, Il aurait l’autorité de régner sur tout l’univers entier et tous ceux qui l’habitent.
Quand nous regardons dans le Livre de l’Apocalypse, nous voyons Jésus Christ assis sur un trône blanc comme le Juge. Le chapitre 5 de l’Apocalypse nous dit qu’il y aura un rouleau scellé de sept sceaux. Qui pourra ouvrir le sceau et juger l’humanité selon ce qui est écrit là, sauvant certains et condamnant les autres? Ce n’est autre que Jésus Christ, l’Agneau de Dieu qui a été crucifié à mort. C’est Christ qui a le droit d’accepter le rouleau de la main du Père, d’en briser le sceau, d’ouvrir le rouleau et de juger tout le monde en conséquence.
Mais jusqu’à ce que Jésus Christ notre Sauveur ait accompli notre salut en venant sur cette terre, en étant baptisé, mourant à la Croix et en ressuscitant d’entre les morts, Il n’avait pas l’autorité de régner sur tout Son peuple. C’est parce que Dieu le Père ne Lui avait pas encore donné cette autorité. Pour sauver l’humanité, Dieu le Père a envoyé Son Fils sur la terre incarné dans la chair, Lui a fait porter les péchés de l’humanité en étant baptisé – et L’a fait mourir à la Croix. Etant ensuite ressuscité – le Père Le fit asseoir à la droite de Son trône. Après avoir ainsi accompli notre salut, Dieu le Père a donné à Son Fils l’autorité de régner sur toute chair. C’est pour cela que Jésus a dit: “Père, l’heure est venue; glorifie ton Fils, afin que ton Fils te glorifie, selon que tu lui as donné pouvoir sur toute chair, afin qu’il accorde la vie éternelle à tous ceux que tu lui as donnés.” (Jean 17:1-2). 
Jésus Christ a maintenant obtenu l’autorité de régner sur tout le monde, et Il est vraiment le Fils de Dieu et notre Sauveur. En acceptant tous nos péchés au Jourdain par Son baptême, Il a enlevé tous les péchés que nous commettons durant toute notre vie entière une fois pour toutes. Il a porté non seulement nos péchés mais aussi tous les péchés de vos ancêtres et vos descendants, et étant mort à la Croix et ressuscité des morts, nous a sauvés parfaitement. Si vous croyez que Jésus Christ est votre Sauveur, alors vous serez sauvé du péché et recevrez aussi la vie éternelle.
Qui nous garantit la vie éternelle? C’est Jésus Christ qui la garantit. Dieu le Père nous a garanti la vie éternelle, donc si quelqu’un croit en Jésus Christ, il sera sauvé du péché, recevra la vie éternelle, et deviendra le propre enfant de Dieu. En d’autres termes, Jésus donne le droit d’obtenir la vie éternelle à tout croyant authentique. Dieu nous a donné le passage des Ecritures d’aujourd’hui pour que nous réalisions toutes ces choses. 


Avez-vous réfléchi à la vie éternelle donnée par Dieu?

La vie éternelle donnée par Dieu désigne la vie immortelle. Cela apporte tellement d’encouragement à ceux qui croient en la Parole de Dieu. Mes chers croyants, quelle plus grande bénédiction y a-t-il que de croire en Jésus Christ, de recevoir la rémission des péchés, et d’obtenir la vie éternelle? Si nous croyons que nous ne mourrons jamais mais vivrons pour toujours une fois que notre Seigneur reviendra, il ne peut pas y avoir de plus grande bénédiction ou paix dans ce monde. Le Seigneur a dit qu’Il a vaincu ce monde pour nous donner la paix. Je vous exhorte donc à vous rappeler que c’est en croyant en l’évangile de l’eau et de l’Esprit que le Seigneur a accompli pour nous en vainquant le monde que la vie éternelle est garantie.
Quand quelqu’un meurt, il est complètement détaché du monde. Peu importe combien il a pu être riche ou opulent sur cette terre, rien ne lui appartient plus quand il est mort. C’est pour cela que le Seigneur nous a dit de ne pas travailler pour la nourriture qui périt, mais de sauver les âmes. Il nous a dit de travailler pour conduire les âmes à recevoir la rémission des péchés, et pour leur permettre de devenir le peuple de Dieu et de recevoir la vie éternelle.
Nous sommes trop préoccupés par nos propres affaires charnelles maintenant même, et donc nous pouvons ne pas comprendre ce que signifie l’œuvre du salut des âmes. Qu’a dit notre Seigneur à ce sujet? Regardons en Jean 17:3: “ Or, la vie éternelle, c’est qu’ils te connaissent, toi, le seul vrai Dieu, et celui que tu as envoyé, Jésus Christ.” La Bible dit ici que le moyen d’obtenir la vie éternelle pour nous est de connaître le seul vrai Dieu et Jésus Christ que Dieu le Père a envoyé. L’expression “le seul vrai Dieu” ici signifie qu’il n’y a pas d’autre être divin que notre Dieu. Même si les gens croient en différentes divinités chacun pour sa part, seul Dieu le Père est le vrai Dieu. C’est pour cela que les apôtres ont dit que le moyen de recevoir la vie éternelle est de réalisé qui est le vrai Dieu et de connaître Jésus Christ, le Fils unique de Dieu.
Jésus Christ est venu sur cette terre avec trois fonctions qui sont le Roi, le Souverain Sacrificateur, et le Prophète, et Il savait tout de nous en tant que Dieu, ainsi qu’en tant que Souverain Sacrificateur du Royaume des Cieux, et Prophète. En d’autres termes, le Seigneur savait que nous en tant qu’humanité étions nés comme un tas de péchés destiné à l’enfer à cause de ces péchés. C’est pour cela que Jésus devait porter tous nos péchés sur Son propre corps et être condamné à mort sur la Croix à notre place. Nous devons saisir cette Vérité sur la façon dont Jésus nous a sauvés au plus profond de notre cœur. Nous devons réaliser que Jésus Christ est le Souverain Sacrificateur du Royaume des Cieux et le Prophète qui sait tout de nous.
Ainsi, la Bible dit que la vie éternelle consiste à connaître le seul vrai Dieu et Jésus Christ qu’Il a envoyé. Le moyen pour nous en tant qu’humanité d’obtenir la vie éternelle est de connaître Dieu, et de connaître Jésus Christ qui a été envoyé par Dieu le Père, et de savoir et de croire que lorsque Christ est venu sur cette terre, Il a porté tous nos péchés en étant baptisé à notre place, est mort à la Croix, et est ressuscité d’entre les morts. En croyant vraiment en l’évangile de l’eau et de l’Esprit, nous recevrons la rémission de nos péchés de Jésus, et recevrons une vie éternelle obtenue dans la bénédiction.


Ceux qui ont vraiment la vie éternelle 

La Bible dit qu’il est déterminé par Dieu que tout le monde naisse une fois et meure une fois, puis que vienne le jugement. Donc nous voyons que les humains sont si faibles que leur existence est insignifiante. Même si vous êtes de tels êtres faibles, si vous connaissez et croyez en Dieu et en Jésus Christ en vivant encore sur cette terre, et recevez ainsi la rémission de vos péchés, vous obtiendrez alors cette vie éternelle bénie. Toutes les richesses, la gloire, et le bonheur des Cieux seront alors à vous. Ce n’est pas une histoire fictive d’un conte ou d’un film, mais c’est un fait complètement biblique.
Tout comme l’Ancien Testament nous dit que tout le monde est fait à la ressemblance et à l’image de Dieu. Cela implique qu’il est possible aux humains de vivre avec Dieu. Bien que l’homme soit une création, il est clairement différent des animaux et de tout le reste dans le monde. Chaque humain peut vivre pour toujours en jouissant de la gloire et de la splendeur avec Dieu, et tout le monde est un être honorable qui peut régner sur toutes les créatures créées par Dieu. Donc, nous devons réfléchir si nous avons-nous-mêmes réellement la vie éternelle ou pas, et si non nous devons chercher à obtenir cette vie éternelle en comprenant d’abord puis en croyant en l’évangile de l’eau et de l’Esprit.
Qu’en est-il de vous alors? Avez-vous reçu la vie éternelle par l’évangile de l’eau et de l’Esprit? Si votre réponse est oui, alors la prochaine chose à laquelle vous devez réfléchir est de savoir comment vous devriez vivre désormais. Ayant obtenu la vie éternelle, nous devons prêcher l’évangile de l’eau et de l’Esprit à tout le monde pour que les autres puissent aussi recevoir cette vie éternelle. Nous devons savoir que tout notre effort humain pour essayer de vivre vertueusement dans ce monde est de la chair. Vivre vertueusement est seulement élémentaire. Si vous avez effectivement reçu la rémission des péchés, vous devez prêcher l’évangile de l’eau et de l’Esprit pour que les autres puissent aussi recevoir la rémission des péchés. C’est l’acte le plus vertueux. Vous et moi sommes nés pour faire cette bonne œuvre (Ephésiens 2:10). Vous et moi devons faire cette œuvre sans faute. Enseigner aux autres ce que Jésus a fait pour nous est ce que signifie rendre témoignage de l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Nous avons l’appel à consacrer toutes nos vies à cette œuvre de diffusion de l’eau et de l’Esprit dans le monde entier.
Quand nous regardons à l’extérieur nous pouvons entendre les sons du printemps qui approche. Les forsythias, les azalées, et les magnolias sont en fleurs, vantant leur beauté. Une chose qui fait de Chuncheon City un endroit si attirant est que chaque maison a des roses qui fleurissent et vous voyez des fleurs partout, des magnolias et des forsythias. Quand le printemps arrive dans la ville qui est entourée de tant d’arbres en fleurs, chaque allée et chaque rue sont pleines de bonnes odeurs. J’aime particulièrement les lilas; on dit qu’on peut sentir le parfum à des kilomètres. J’aime tellement les lilas qu’à chaque fois que je passe à côté dans le jardin de quelqu’un d’autre, je me rappelle comment dans le passé je ne pouvais résister et me faufilais pour en couper et en ramener chez moi. Mais chaque fleur est si belle et magnifique. Le printemps magnifique plein de fleurs ouvertes est arrivé. Je vous demande donc aussi d’ouvrir vos yeux et votre cœur, et de vous submerger dans la beauté de la nature donnée par Dieu.
Mes chers croyants, tout comme nous donner un tel environnement naturel, le Seigneur nous a aussi donné la vie éternelle bénie. Donc jusqu’au jour du retour du Seigneur, nous continuerons à vivre comme ceux qui ont déjà obtenu la vie éternelle. C’est dans la nature humaine d’être impatient, et donc nous luttons parfois avec ce qui est juste devant nos yeux, mais si nous voulons accomplir de grandes choses, nous devons regarder loin dans l’avenir et agir avec des buts à long terme à l’esprit. Que se passerait-il si un coureur de marathon courait vite et fort comme un coureur de sprint? Il s’arrêterait au milieu de la course sans même achever la course.
La vie c’est comme un coureur de marathon. Si quelqu’un a commencé la course comme un coureur de marathon, alors il doit accomplir la course même s’il arrive le dernier. Tout comme cet exemple du coureur de marathon, ceux qui ont obtenu la vie éternelle doivent accomplir et achever l’œuvre de la diffusion de l’évangile de l’eau et de l’Esprit jusqu’à la fin, pour que beaucoup d’autres reçoivent aussi la vie éternelle.