Sermons

Sujet 16: L’Evangile de Jean

[PARTIE 18-2] Ne considérez pas comme une grande chose de persécuter Jésus (Jean 18:12-24)

Ne considérez pas comme une grande chose de persécuter Jésus
(Jean 18:12-24)
“ La cohorte, le tribun, et les huissiers des Juifs, se saisirent alors de Jésus, et le lièrent. Ils l’emmenèrent d’abord chez Anne ; car il était le beau-père de Caïphe, qui était souverain sacrificateur cette année-là. Et Caïphe était celui qui avait donné ce conseil aux Juifs : Il est avantageux qu’un seul homme meure pour le peuple. Simon Pierre, avec un autre disciple, suivait Jésus. Ce disciple était connu du souverain sacrificateur, et il entra avec Jésus dans la cour du souverain sacrificateur ; mais Pierre resta dehors près de la porte. L’autre disciple, qui était connu du souverain sacrificateur, sortit, parla à la portière, et fit entrer Pierre. Alors la servante, la portière, dit à Pierre : Toi aussi, n’es-tu pas des disciples de cet homme ? Il dit : Je n’en suis point. Les serviteurs et les huissiers, qui étaient là, avaient allumé un brasier, car il faisait froid, et ils se chauffaient. Pierre se tenait avec eux, et se chauffait. Le souverain sacrificateur interrogea Jésus sur ses disciples et sur sa doctrine. Jésus lui répondit : J’ai parlé ouvertement au monde ; j’ai toujours enseigné dans la synagogue et dans le temple, où tous les Juifs s’assemblent, et je n’ai rien dit en secret. Pourquoi m’interroges-tu ? Interroge sur ce que je leur ai dit ceux qui m’ont entendu ; voici, ceux-là savent ce que j’ai dit. À ces mots, un des huissiers, qui se trouvait là, donna un soufflet à Jésus, en disant : Est-ce ainsi que tu réponds au souverain sacrificateur ? Jésus lui dit : Si j’ai mal parlé, fais voir ce que j’ai dit de mal ; et si j’ai bien parlé, pourquoi me frappes-tu ? Anne l’envoya lié à Caïphe, le souverain sacrificateur.”


Cet été est attendu comme devant traverser quelques fluctuations extrêmes dans le modèle météorologique à cause des changements climatiques anormaux causés par l’effet de serre. Bien que le monde soit rempli de tels développements inquiétants, je suis certain que tout ira bien, car Dieu est vraiment avec nous.
Restant sur le fil du sermon de ce matin, je voudrais continuer à partager avec vous ce soir sur la souffrance que Jésus a vécue. Il est écrit en Jean 18:12-14: “ La cohorte, le tribun, et les huissiers des Juifs, se saisirent alors de Jésus, et le lièrent. Ils l’emmenèrent d’abord chez Anne ; car il était le beau-père de Caïphe, qui était souverain sacrificateur cette année-là. Et Caïphe était celui qui avait donné ce conseil aux Juifs : Il est avantageux qu’un seul homme meure pour le peuple. ” Le passage ici explique qu’un capitaine Romain, avec sa troupe et les officiers des Juifs, ont arrêté Jésus et l’ont amené vers Anne, le beau père de Caïphe, qui était le Souverain Sacrificateur cette année là.
Nous rencontrons d’innombrables événements en lisant la Bible, mais lorsque nous regardons les derniers jours de la vie de Jésus, nous voyons qu’il ont été rempli de beaucoup d’événements drastiques, allant d’une arrestation violente au jugement injuste et au mépris, mourant à la Croix, et ressuscitant d’entre les morts. Bien que Jésus ait terminé Ses 33 ans de vie sur la terre de la sorte, Il nous a laissés avec une promesse qu’Il reviendrait après être monté dans le Royaume des Cieux.
Certaines personnes incrédules peuvent penser du passage des Ecritures d’aujourd’hui que Jésus a été pris comme un criminel commun parce qu’Il était sans puissance. Donc ces gens sont désolés pour Jésus et croient en Lui par pitié. D’une certaine façon, les opposants de Jésus qui L’ont amené à la mort et ont dénoncé et accusé Ses fautes, et L’ont persécuté et tué peuvent sembler des hommes d’une grande puissance. Ils ont fait comme si le monde était entre leurs mains, comme s’ils avaient de grands privilèges. Mais en réalité, ils ont manqué de réaliser que le jour de souffrance et de jugement attendait tous ceux qui persécutaient Jésus, tourmentaient Ses disciples et pensaient être eux-mêmes avec arrogance des hommes puissants.
Jean 18:19 dit: “Le souverain sacrificateur donc interrogea Jésus sur ses disciples et sur sa doctrine.” Ce passage signifie que ceux qui voulaient assassiner Jésus essayaient de L’accuser. Donc ils ont demandé à Jésus: “Qu’est-ce que tu as enseigné?” Jésus leur répondit alors en disant: “J’ai parlé ouvertement sans rien cacher. J’ai enseigné dans les synagogues où beaucoup de gens étaient assemblés, donc si vous voulez connaître mon enseignement, demandez-leur. Ils savent ce que je dis.” Un homme sans scrupule qui se trouvait près du Souverain Sacrificateur frappa alors Jésus et Le reprit en disant “Comment oses-tu répondre au Souverain Sacrificateur de la sorte?” Jésus dit alors: “Si j’ai mal parlé,  fais voir ce que j’ai dit de mal ; et  si j’ai bien parlé, pourquoi me frappes-tu?”
Un homme nommé Anne apparaît dans le passage des Ecritures d’aujourd’hui, qui était le beau-père de Caïphe le Souverain Sacrificateur de l’année. Donc non seulement le Souverain Sacrificateur mais même son beau père possédaient un grand pouvoir, au point que des troupes, le capitaine, et les officiers des Juifs ont attaché Jésus et l’ont conduit vers Anne pour être jugé.


Ce sont les puissants de ce monde qui ont le plus persécuté Jésus


En ce temps présent, ce sont ceux qui professent croire en Jésus qui sont devenus Ses persécuteurs et agissent comme des hommes d’une grande puissance. Ces gens ne sont pas en position d’être persécutés, mais ils sont positionnés comme persécuteurs. Mais nous devons réaliser qu’ils ne sont pas en position du tout pour persécuter Jésus, Le frapper, s’opposer à Lui, ou Le dénoncer. C’est une grande erreur que ces gens agissent comme s’ils étaient d’une manière privilégiée, aristocrates et puissants. Ils doivent réaliser leur propre place. Ils ne doivent pas penser qu’ils peuvent éviter le jugement de Dieu. Les non chrétiens sont prompts à penser qu’ils ont une sorte de pouvoir sur les chrétiens, mais ce n’est absolument pas le cas.
Ceux qui ne croient pas en Jésus ni en l’évangile de l’eau et de l’Esprit devraient réaliser que ce n’est pas parce qu’ils sont plus puissants, plus intelligents, plus talentueux ou plus doués que les croyants qu’ils sont positionnés comme persécuteurs. En réalité, ils sont bien pires que les croyants. Mais ils pensent qu’ils ont le pouvoir, et c’est une grande erreur. Quand Jésus a proclamé que tout le monde doit être sauvé en croyant en Lui comme le Sauveur, Il n’a jamais pensé à une supplication. Plutôt, Il a dit cela pour notre propre bien. Il a dit cela pour que les gens soient sauvés du péché, reçoivent la vie éternelle et soient délivrés du jugement. Tous ceux qui pensent que c’est une grande prérogative de ne pas croire ne sont rien que des insensés.
Certaines personnes pensent que parce qu’elles ne croient pas en Dieu, Dieu aurait des problèmes à cause de cela, et puisqu’elles peuvent persécuter les croyants, elles pensent qu’elles ont une grande puissance. Mais quand on regarde avec des yeux spirituels, c’est totalement l’opposé. Si elles savaient la punition qui les attend pour ne pas avoir cru en Dieu, elles n’auraient pas ri ni provoqué du tout. En réalité, c’est Dieu, Son Fils Jésus Christ, et ceux qui croient en Jésus Christ qui ont le vrai pouvoir. Ce sont les croyants en l’évangile de l’eau et de l’Esprit qui ont la vie éternelle, ont reçu la rémission des péchés, et sont les vrais privilégiés, et sont le peuple de Dieu et Ses serviteurs qui ont reçu Son amour spécial et Son salut.
Mais beaucoup de gens refusent encore de croire en Jésus et Le persécutent plutôt, demandant à être maudits de leur propre volonté. Même si Jésus le Tout-Puissant a compassion d’eux et a tout fait de sorte qu’ils puissent être sauvés du péché par la foi, ces gens ne réalisent pas cela et donc en faisant cela ils s’opposent à Lui. Ils pensent “Ils sont tellement embêtés par mon refus de croire. Que dois-je faire? Devrais-je croire maintenant, ou attendre encore un peu plus longtemps? Je pense que je vais tenir un peu plus longtemps juste pour leur causé plus de trouble, puis croire.” Mais ces pensées ne sont rien de plus qu’une illusion centrée sur soi. 
Quelqu’un, parmi ceux mentionnés dans le passage des Ecritures d’aujourd’hui, qui persécutait Jésus, du Souverain Sacrificateur à son beau père, les soldats Romains et l’officier Juif, échapperait-il au jugement et à la souffrance? Non, tous ces gens ont été destinés à voir le jugement le plus terrifiant et leur punition. Ils ont été arrogants seulement parce qu’ils ne connaissaient pas le terrible jugement qui les attendait. Ces gens devraient réaliser qu’ils sont toujours en vie seulement parce que Celui qui a le vrai pouvoir, le vrai Tout-Puissant, a de la patience et attend qu’ils se détournent.
Qui peut oser persécuter Jésus? Qui peut oser persécuter ceux qui croient en Jésus? C’est seulement parce que le Dieu Tout-Puissant qui a tout la puissance et l’autorité les tolère avec patience, attendant que ces pécheurs aient une occasion de se repentir et se détourner. Quand cette dernière occasion est donnée, ils doivent réaliser la miséricorde de Dieu, Son amour et Sa puissance, et ils devraient se soumettre à Lui.


On ne devrait pas se méprendre

Personne ne devrait penser que ce soit une grande prérogative de persécuter Jésus et Ses croyants. Ces gens devraient réaliser qu’ils n’ont absolument pas l’autorité de faire cela. Et ils doivent se détourner.
Regardez à ce monde. Il n’y a pas besoin de chercher beaucoup plus loin que votre propre famille, relations et amis proches. Ces incroyants n’agissent-ils pas comme s’ils avaient beaucoup de pouvoir? Ils traitent parfois les chrétiens comme si c’était un grand péché de croire en Jésus. Même s’ils n’ont pas été victimes de quelque chrétien que ce soit, ils les traitent souvent comme si les croyants leur avaient fait du mal. Quel mal les gens de foi leur ont-ils donc fait? Mais ils agissent comme s’ils avaient le devoir d’insulter les croyants gratuitement, s’opposant à eux et les persécutant, comme s’ils avaient le droit de s’opposer à eux. Ces gens doivent se détourner aussi vite que possible, réalisant qu’ils verront le jugement terrible de Dieu. Ils doivent réaliser qui ils sont vraiment et croire en Jésus. Ils doivent entrer dans le Royaume béni du Fils de Dieu par la foi. 
Beaucoup de gens se sont mépris sur Jésus, pensant que puisqu’Il avait été crucifié pour des êtres pécheurs, Il les aimerait toujours quoi qu’il arrive. Mais la réalité est si différente. Bien que Jésus les aime, quand ils défient le Seigneur à un tel point intolérable, même Son amour inconditionnel est épuisé.
Un Thessaloniciens déclare clairement que Dieu jugera les croyants et les incroyants. Jésus dit qu’Il s’occuperait de ceux qui ne croient pas en Dieu selon leur incrédulité. Il jugera les incroyants selon leur incrédulité, et pour ceux qui ne croient pas en l’évangile de l’eau et de l’Esprit même s’ils l’ont connu, Il les jugera aussi exactement selon leurs péchés. Il y a un proverbe Coréen qui dit “Un simple chaton n’a pas peur d’un tigre”. Comme le dit ce proverbe, beaucoup de gens sont si ignorants d’eux-mêmes qu’ils s’opposent à Dieu et à Ses Oints en disant “Brisons leurs liens. Délivrons-nous de leurs chaînes !  ” (Psaume 2:3). Mais Dieu qui est assis dans les cieux se rit d’eux, car c’est si ridicule que des êtres faibles osent Le défier, Lui l’Omnipotent (Psaume 2:4).
Lorsque Jésus a subi Sa souffrance, Ses persécuteurs étaient triomphants comme s’ils avaient une sorte de pouvoir sur Lui, mais la réalité était très différente. Ces gens étaient vraiment insensés. Je vous exhorte à réaliser que c’est parce que Jésus est amour qu’Il désire pardonner les pécheurs et attend patiemment qu’ils se détournent. Vous devez saisir ici que ceux qui ne sont pas encore nés de nouveau ne peuvent pas s’opposer à ceux qui sont vraiment nés de nouveau. Ceux qui sont nés de nouveau peuvent facilement vaincre 10000 personnes qui ne sont pas nées de nouveau. Avec leur foi et leur sagesse, et non avec les poings, ils peuvent résister à un millier d’incroyants, et même des centaines de millions. En dépit de cela, ceux qui ne sont pas nés de nouveau d’eau et d’Esprit, les insensés qui n’ont pas de vertu du tout, vivent encore centrés sur eux aujourd’hui, tout comme ils l’ont fait dans le passé.
Y a-t-il quelque chose à apprendre d’Anne, Caïphe, ou Judas ici? Il n’y a rien de vertueux chez quelqu’un qui trahit son propre enseignant pour 30 pièces d’argent! Pour des raisons d’éthique humaine seulement, même ceux qui n’ont pas été remis du péché ne feraient pas ce que Judas a fait. Jésus a pris Judas sous Ses ailes et lui a enseigné de précieuses vérités, l’a nourri et l’a vêtu. C’est simplement impensable que quelqu’un trahisse un tel enseignant.
Qu’en est-il des souverains sacrificateurs alors? Ils pensaient être des hommes puissants, mais quelle autorité avaient-ils vraiment? A ce moment là, la fonction de Souverain Sacrificateur se faisait par roulement annuel. Le premier Souverain Sacrificateur de cette terre était Aaron, et le dernier Souverain Sacrificateur terrestre de l’humanité était Jean Baptiste, et le Souverain Sacrificateur céleste c’est Jésus seul. La vraie autorité leur appartient à eux. Les faux peuvent sembler posséder de l’autorité, mais si vous regardez de plus près, ce n’est rien de plus qu’un mensonge. Alors que la Semaine de la Passion est arrivée, ceux qui persécutent et menacent les chrétiens doivent regarder en arrière, se demander par quelle autorité ils font ces choses, et se repentir de leurs mauvaises voies. 


Ceux qui persécutent Jésus doivent réfléchir à leur comportement


Dans ma propre patrie, beaucoup de mes relations pensent en mal de moi. Même si je n’ai jamais rien fait pour mériter cela, c’est ainsi que j’ai souvent été traité après avoir cru au Seigneur.
Je m’occupais de mes neveux, mais après avoir rencontré le Seigneur, je ne pouvais plus les aider. Je ne trouvais pas le moyen de m’occuper d’eux comme j’essayais de servir le Seigneur fidèlement. Pour les aider, je devais gagner de l’argent, mais cela me laissait peu de temps pour servir le Seigneur. Même avant cela, je ne pouvais pas aider autant que je voulais parce que je n’étais pas un homme riche, mais j’ai toujours pensé que je faisais de mon mieux.
Quand j’ai rencontré le Seigneur, et ne pouvais plus aider mes neveux comme je devais servir l’évangile, à cause de cela mes relations m’ont blâmé. Ils m’ont submergé de tant d’accusations et ont fait de moi une si mauvaise personne, mais quand j’écoutais ce qu’ils disaient, la plupart n’était pas raisonnable. Beaucoup de fois je me suis demandé ce que je leur avais fait pour mériter des paroles si dures. Tout ce que j’avais fait pour aider mes neveux, ils le considéraient seulement comme un devoir obligé. Et maintenant que je ne pouvais plus les aider, mes relations pensaient que je faisais quelque chose de scandaleux et d’inapproprié. Donc j’étais profondément stressé, sentant que tous mes efforts précédents étaient vains.
Les membres de ma famille pensaient que je gagnais beaucoup d’argent. En général, les pasteurs en Corée sont plutôt bien payés. La plupart d’entre eux sont payés plusieurs milliers de dollars par mois au moins, et dans quelques grandes églises, il n’est pas inhabituel que le salaire mensuel excède 10000$. Si je n’avais pas aidé mes neveux alors que je vivais dans le luxe, j’aurais eu tort. Mais la réalité c’est que je n’avais pas d’argent pour les aider. L’argent que j’avais, je devais le dépenser pour servir l’évangile. Mes relations m’ont créé beaucoup de souci, disant que je n’aidais pas mes neveux même si je servais en tant que pasteur.
Mais je n’ai pas considéré leur traitement comme regrettable. Peu importe combien ils m’ont critiqué vigoureusement, je leur ai dit que l’argent que j’avais, je le dépensais pour servir Dieu. Vous avez probablement quelques relations comme les miennes; vous avez probablement quelques relations qui vous traitent comme si vous faisiez quelque chose de gravement mauvais, s’opposant à vous et vous persécutant, juste parce que vous croyez en Jésus. Mais nous n’avons rien fait de mal. Au contraire, c’est justement ces gens qui ne croient pas en Jésus qui ont tort. Mais tristement, nous sommes traités comme si nous avions fait quelque chose de grandement mauvais.
Ce ne sont pas juste nos familles et relations, mais les amis peuvent aussi vous persécuter. N’avez-vous pas senti que vos amis vous ignorent et se moquent de vous pour nulle autre raison que le fait que vous croyiez en Jésus? Certains de mes amis ont même essayé de me forcer à boire de la liqueur quand je leur ai dit que je croyais au Seigneur. J’ai dit à ces amis que s’ils le voulaient vraiment, ils pouvaient essayer de me forcer à avaler une seule goutte de liqueur. Je leur ai dit: “Si j’avale une seule goutte, j’abandonnerai ma foi en Jésus et vous suivrai toute ma vie pour vous tourmenter. Donc si c’est ce que vous voulez, versez cette boisson sur moi! Qu’y a-t-il de si mal à croire en Jésus?”
Beaucoup de gens pensent à tort que les chrétiens devraient être persécutés et oppressés. Ils ont cette idée erronée que les chrétiens doivent être écrasés constamment comme des vers. Ils pensent “Puisque je ne crois pas en Jésus, ils me supplient de croire même si je les persécute. Ils me supplieront encore plus si je les persécute.”
Mais c’est une notion erronée. Qui devrait supplier qui? Jésus est le Sauveur, alors que nous étions pécheurs. Nous étions tous destinés à être jugés et jetés dans la destruction éternelle. Donc qui peut être confiant face à qui? Les pécheurs ne sont pas en position d’avoir confiance en eux-mêmes, mais plutôt de supplier pour leur salut. En dépit de cela, certains jugent toujours par leurs fausses pensées et persécutent les chrétiens. C’est complètement faux. Ce sont ceux qui doivent se repentir. 


Le monde doit effectivement s’incliner devant nous


Le monde doit s’incliner devant nous qui avons la vraie foi en Dieu. Les pécheurs doivent nous supplier de leur enseigner la Vérité. Ils doivent nous demander de ne pas les rejeter. C’est parce que si nous les rejetons, ils verront la destruction pour sûr. Mais nous ne les avons pas rejetés. Ce qui est tragique c’est qu’ils ne connaissent pas le Seigneur qui nous a sauvés. C’est pour cela que nous devons répandre cette bonne nouvelle au monde. Puisque nous sommes débiteurs de Jésus pour Son amour, nous avons le devoir de le faire. Peu importe quel genre de persécution nous vivons, nous devons réaliser que les gens nous persécutent non parce qu’ils ont le droit de le faire, ni parce que nous méritons d’être persécutés, mais parce qu’ils ne réalisent pas ce qu’ils font. Nous devons donc faire notre travail sans vaciller et prêcher l’évangile, même à eux. Nous devons continuer à crier au monde de croire en Jésus.
Il y a des gens qui sont condescendants envers nous juste parce que nous avons foi en Dieu. Il n’y a pas besoin de montrer de l’humilité envers ces gens là. Ce n’est pas mauvais de croire en Jésus. Au contraire, ce qui est mal c’est la mentalité de ceux qui nous persécutent, nous les vrais croyants en Jésus, pensant à tort qu’ils sont puissants. Tragiquement, même beaucoup de chrétiens dans le monde ont encore cette mentalité et agissent vraiment comme cela. Quand ces gens ont peur de leur jugement, ils prétendent soudainement croire en Jésus, chantant des hymnes et portant une croix autour du cou. Mais invoquer le nom de Jésus et croire en Lui seulement par confort n’est pas réellement connaître et croire en Jésus comme son Sauveur. Savoir et croire que Jésus nous a sauvés par l’évangile de l’eau et de l’Esprit c’est vraiment croire en Jésus. Mais beaucoup de non croyants, y inclus les chrétiens de nom, ne veulent même pas découvrir cela, et essaient plutôt de trouver la faute dans tout ce que nous faisons.
Il y a eu des gens comme cela, maintenant comme dans le passé. Les gens du monde au temps de l’Empire Romain persécutaient les chrétiens à l’extrême. La cruauté de cette persécution était au-delà de toute description. L’Empire Romain qui régnait sur le monde avec son pouvoir séculier était corrompu de l’intérieur, et il s’est finalement trouvé à un carrefour menant à sa ruine. Il a ensuite accepté le Christianisme qu’il avait persécuté jusqu’alors comme religion d’état. Il l’a fait parce qu’il pensait que le seul moyen d’assurer sa survie était d’accepter les chrétiens et leur foi et leur mode de vie.
Constantin le Grand est celui qui a adopté cette politique. Quand l’Empire Romain s’est divisé entre l’Empire Romain d’Orient et l’Empire Romain d’Occident, les Romains ont déclaré le Christianisme religion d’état et ont cherché à réformer, mais finalement cela s’est détruit de soi-même. Mais en dépit de cela, l’Eglise Catholique Romaine a survécu et elle a pu seulement sauvegarder un petit état appelé Vatican qui est maintenant dirigé par le Pape. Bien que l’Empire Romain ait disparu, le Catholicisme lui-même est toujours profondément enraciné dans chaque région du monde.
Les persécuteurs des chrétiens parlent comme s’ils avaient une grande puissance, mais en réalité il n’y a personne qui soit plus élevé que Jésus. Jésus est le Maître pour vous et moi et pour l’univers entier, et en même temps Il est le Juge. C’est présomptueux pour un être humain, qui n’est pas plus qu’une créature, de se vanter devant le Créateur et le Sauveur et de persécuter ceux qui croient en Jésus Christ.
Juste parce que Jésus a été crucifié, pensez-vous que Jésus est quelqu’un qui subit toujours la souffrance? Pensez-vous que maintenant qu’Il est ressuscité des morts après avoir été crucifié à mort, Il supplie quelqu’un de croire en Lui? Pensez-vous que Jésus est assoiffé de votre amour, comme s’Il n’avait pas assez d’amour? Non, si c’est ainsi que vous pensez à Dieu, vous faites complètement erreur. Jésus, qui est Dieu, est le Miséricordieux qui a accompli notre salut à notre place, Il nous dit de croire cela pour notre propre bien, et Il nous montre la voie du salut. Il est la Vérité. Lui seul est la Vérité. En dépit de cela les gens de ce monde pensent qu’ils sont ceux qui ont la puissance, et ils pensent que c’est leur droit de persécuter Jésus et Ses croyants, comme si on leur devait quelque chose. C’est une pensée complètement erronée et déroutée, qui est sens dessus dessous.
Il y a un certain temps, certaines personnes voulaient utiliser notre bâtiment d’église pour faire une réunion de communauté. Ils n’ont pas trouvé un espace assez grand pour faire la réunion, et ils voulaient donc louer notre église. Mais je leur ai dit d’utiliser le centre communautaire ou de chercher une plus grande église. De nos jours, les bâtiments d’église sont souvent utilisés pour des buts autres que l’adoration, pour la communauté plus largement, sous la bannière de “l’église ouverte”. Les Eglises se sont tellement ouvertes que certaines permettent même à des jeunes de faire des concerts séculiers. Mais je ne peux pas permettre que cela arrive. Comment osent-ils venir dans le lieu d’adoration et fumer et danser là?
Beaucoup de gens pensent que les chrétiens sont obligés de faire quelque chose pour eux, mais s’il y a quelque chose que nous leur devons, ce n’est que leur prêcher l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Nous n’avons pas d’autres obligations. Vous devez réaliser cela clairement. Il n’y a pas de raison que nous nous abaissions devant les gens du monde, et nous n’avons pas non plus de devoir ou de faveur envers eux. Notre seule espérance est qu’ils soient sauvés par Dieu; nous n’avons pas d’autre devoir envers eux. 


Jésus n’est pas quelqu’un qui subit perpétuellement de la souffrance 

Ceux qui ne connaissent pas Jésus ou refusent de connaître ou de croire en l’évangile de l’eau et de l’Esprit ne sont pas mieux que des bêtes. La Bible dit que même si les humains sont précieux, ceux qui ne réalisent pas leur valeur sont comme les bêtes qui périssent (Psaume 49:20).
Comme la Semaine de la Passion s’écoule, je voudrais vous dire que Jésus n’est pas quelqu’un qui subit perpétuellement la souffrance. Bien que Jésus soit mort à la Croix, Il est ressuscité des morts et a témoigné pendant 40 jours. Même s’Il était sur cette terre, Il a dit “J’abandonne ma vie pour vous. Le Berger va se sacrifier Lui-même pour le troupeau.” Ce n’est pas parce que notre Seigneur était sans puissance qu’Il est mort à la Croix. Il n’a pas supplié quelqu’un de croire en Lui pour qu’Il puisse étendre Son influence. Le Seigneur est le Roi des rois juste et droit, et Il est le seul Être Suprême.
Quand Jésus a été baptisé, Il a dit à Jean Baptiste: “Laisse faire maintenant, car il est convenable que nous accomplissions ainsi tout ce qui est juste” (Matthieu 3:15). Ici le mot “ainsi” dans le Grec est “οϋτως” (hutos), qui signifie “juste de cette façon”, “le plus approprié”, ou “il n’y a pas d’autre moyen que cela.” Et “toute justice” dans le Grec c’est “πάσαν δικαιοσύνην” (pasan dikaiosunen), qui signifie l’état le plus juste qui n’a pas de défaut du tout. Ce mot dans le “texte original de la Bible” nous montre que Jésus a pris les péchés de l’humanité sur Lui de façon irréversible de la manière la plus convenable par le baptême qu’Il a reçu de Jean Baptiste. En bref, Jésus nous a sauvé justement et dans la droiture. A cause de nos péchés, nous devions mourir, mais pour sauver des gens comme nous, Jésus devait venir sur cette terre, incarné dans la chair, et prendre tous les péchés du monde en étant baptisé, et être finalement crucifié. Il nous a sauvés en mourant à notre place. Ce n’est autre que la justice et la droiture de Jésus. Il nous a sauvés justement et dans la droiture. Au delà de tout le reste, c’est la Vérité que je veux proclamer à travers le monde entier.
Si vous ne réalisez pas cette Vérité, et ne croyez pas en Jésus Christ qui est venu par l’évangile de l’eau et de l’Esprit, alors ne vous trompez pas en pensant que vous avez une sorte de puissance. Si vous faites cela, le jour viendra bientôt où vous vous frapperez la poitrine de regret.


Il n’y a pas de temps pour faire le brave

Le temps passe si vite que la semaine passe en un clin d’œil. Aujourd’hui c’est le Jour du Seigneur et demain c’est lundi, mais samedi arrivera en un rien de temps. Le temps ne file-t-il pas ainsi? C’est pour cela qu’on dit que le temps passe comme un fleuve. Avec le temps qui passe comme cela, le jour viendra bientôt où nous serons tous devant le trône du jugement de Dieu. Personne ne peut arrêter le cours du temps. Donc ce qui est vraiment important pour nous c’est comment nous utilisons ce temps qui passe et ses heures.
Avez-vous le temps de vivre en faisant le brave? Y a-t-il du temps pour que quelqu’un prétende avoir le pouvoir qu’il n’a pas? Même si nous avons reçu la rémission des péchés en croyant en l’évangile de l’eau et de l’Esprit, il y a encore beaucoup de gens qui ne croient pas en cet évangile. Ceux qui sont nés de nouveau par l’évangile de l’eau et de l’Esprit tirent le meilleur parti du temps qui passe vite et l’utilisent pour des causes dignes. Par contre, ceux qui ne sont pas nés de nouveau perdent leur temps à persécuter seulement ceux qui sont nés de nouveau, et ils vivent dans une fausse bravoure en prétendant être puissants. Mais ils n’ont pas le temps de faire les braves comme cela.
Alors que le temps passe, décembre va arriver et passer, et bientôt nous serons en 2008. Une sœur de notre Eglise a déménagé ici venant de Séoul dès qu’elle a été diplômée de l’école supérieure. Je me souviens encore quand elle est venue ici juste après son diplôme, mais le temps est passé tellement vite qu’elle aura 30 ans l’an prochain. C’est ainsi que le temps passe vite.
Même si tout le monde sait combien le temps file vite, tout le monde ne réalise pas qu’il vit avec un pouvoir imaginaire qu’il n’a pas réellement. Tout le monde doit donc être libéré de cette illusion, réalisé qu’il sera jugé à moins de croire vraiment en Jésus, se détourner et avoir foi en Lui. Les gens doivent devenir “serviteurs de l’évangile” plutôt que ses persécuteurs, obéir à Dieu plutôt que Lui désobéir, vivre par leur foi en Jésus plutôt que se confier en leur propre pouvoir, et changer leur mentalité pour vivre pour le bénéfice des autres plutôt que pour eux-mêmes seulement. N’êtes-vous pas tous d’accord?
Mes chers croyants, même si vous croyez en Jésus, vous ne pouvez rien accomplir si vous vivez juste pour vous-même. Par contre, si vous vivez pour le bénéfice des autres, il y aura tellement que vous pourrez accomplir. Ceux qui sont vraiment nés de nouveau par l’évangile de l’eau et de l’Esprit vivent pour servir le Seigneur et Son évangile au lieu de se servir eux-mêmes; c’est pour cela qu’ils ont tant de travail à faire. Si nos ouvriers en Corée étaient laissés, ils se défileraient tous. Nous devons leur donner des occasions de travailler. Cela aussi c’est servir le Seigneur.
Certaines personnes pensent que puisque je suis un pasteur, je veux seulement être servi. Mais lorsque nos ouvriers sont assemblés, je leur dis toujours “Est-ce vous qui me servez, ou est-ce moi qui vous sers? Est-ce que je vis sur votre dos? Ou vivons-nous tous ensemble, unis?” Je leur pose ces questions clairement. Tout comme vous êtes un serviteur de l’évangile, je suis aussi serviteur de l’évangile. En d’autres termes, nous les justes servons tous l’évangile en Dieu; aucun de nous ne vit sur le travail d’un autre ou essayant d’être servi. Nous tous les justes vivons pour servir l’évangile. Le fait que je vous confie diverses tâches et vous donne la possibilité de travailler, c’est ma façon de servir le Seigneur. C’est ainsi que je sers le Seigneur parce que c’est ce que je suis capable de faire, et vous servez aussi le Seigneur dans la position qui vous est assignée avec votre cœur, votre temps, et votre corps.
Ce que nous devons tous saisir clairement ici c’est que les pécheurs n’ont pas de puissance. Ceux qui ne sont pas nés de nouveau n’ont pas de puissance du tout. Malgré cela, ils prennent un air et prétendent être puissants. Ces gens sont comme ceux qui ont persécuté Jésus en Son temps. Pensez-vous qu’il n’y aura pas de jugement pour ces gens? Pensez-vous que ceux qui ne croient pas en l’évangile de l’eau et de l’Esprit pourront échapper au jugement de Dieu? Non, le Seigneur a dit qu’Il les rétribuerait au centuple. Il a dit qu’Il les jetterait dans le feu éternel de l’enfer. Donc, tous ceux qui agissent comme s’ils étaient puissants même s’ils ne sont pas nés de nouveau doivent se repentir aussi vite que possible. Ceux qui se pavanent avec arrogance et avec leur argent souffriront du poids de leur argent, sans faute.
Ne pas croire n’est pas un privilège. Croire est le vrai privilège et pouvoir. La plus grande erreur de conception que les gens du monde entier ont c’est la notion que ce soit leur privilège et leur autorité de ne pas croire en Jésus comme leur Sauveur. C’est une idée grandement fausse. Dieu a dit clairement qu’Il jettera dans le feu tous ceux qui ne croient pas en Lui. Il a dit clairement que tous ceux qui n’auront pas cru en Lui seront détruits. C’est le juste jugement de Dieu que ces gens souffriront. Les gens du monde doivent réaliser ce fait. Ceux qui sont trompés dans la pensée qu’ils ont une sorte de pouvoir doivent maintenant se mettre face à leur vraie situation et se repentir devant ceux qui ont l’autorité de Dieu.
Alors que la Semaine de la Passion passe, je voudrais souligner le point suivant une fois de plus: il y a tant de gens qui se sont détournés dans ce monde que nous devons avoir de la compassion pour eux et leur prêcher l’évangile. Ils n’ont rien en réalité. Mais ils ne réalisent même pas cela, et donc ils vivent en jouant les braves. Nous devons leur faire connaître ce fait clairement. Si les membres de vos familles, vos relations et vos amis vous persécutent, se moquent de vous, et essaient de vous dominer comme s’ils avaient tout le pouvoir, je veux que vous leur fassiez savoir quelles sont leurs vraies circonstances et quel sera leur avenir. Enseignez-leur que quiconque ne croit pas en l’évangile de l’eau et de l’Esprit verra le jugement du Seigneur et sera maudit pour recevoir la punition éternelle du feu de l’enfer.
Enseignez-leur aussi que s’ils croient en la puissance de Dieu et l’évangile de l’eau et de l’Esprit, ils vont recevoir de grandes bénédictions. Aidez-les à réaliser comment ils se sont trompés tout ce temps, et faites leur reconnaître que persécuter Jésus et Ses croyants n’est pas une grande prérogative. C’est notre devoir, nous qui sommes nés de nouveau, de prêcher l’évangile de l’eau et de l’Esprit, et de leur permettre d’être vraiment sauvés et de jouir de la vraie puissance.