Sermons

Sujet 16: L’Evangile de Jean

[PARTIE 20-1] Les justes ont une nouvelle vie (Jean 20:11-31)

Les justes ont une nouvelle vie
(Jean 20:11-31) 
“Cependant Marie se tenait dehors près du sépulcre, et pleurait. Comme elle pleurait, elle se baissa pour regarder dans le sépulcre ; et elle vit deux anges vêtus de blanc, assis à la place où avait été couché le corps de Jésus, l’un à la tête, l’autre aux pieds. Ils lui dirent : Femme, pourquoi pleures-tu ? Elle leur répondit : Parce qu’ils ont enlevé mon Seigneur, et je ne sais où ils l’ont mis. En disant cela, elle se retourna, et elle vit Jésus debout ; mais elle ne savait pas que c’était Jésus. Jésus lui dit : Femme, pourquoi pleures-tu ? Qui cherches-tu ? Elle, pensant que c’était le jardinier, lui dit : Seigneur, si c’est toi qui l’as emporté, dis-moi où tu l’as mis, et je le prendrai. Jésus lui dit : Marie ! Elle se retourna, et lui dit en hébreu : Rabbouni ! C’est-à-dire, Maître ! Jésus lui dit : Ne me touche pas ; car je ne suis pas encore monté vers mon Père. Mais va trouver mes frères, et dis-leur que je monte vers mon Père et votre Père, vers mon Dieu et votre Dieu. Marie de Magdala alla annoncer aux disciples qu’elle avait vu le Seigneur, et qu’il lui avait dit ces choses. Le soir de ce jour, qui était le premier de la semaine, les portes du lieu où se trouvaient les disciples étant fermées, à cause de la crainte qu’ils avaient des Juifs, Jésus vint, se présenta au milieu d’eux, et leur dit : La paix soit avec vous ! Et quand il eut dit cela, il leur montra ses mains et son côté. Les disciples furent dans la joie en voyant le Seigneur. Jésus leur dit de nouveau : La paix soit avec vous ! Comme le Père m’a envoyé, moi aussi je vous envoie. Après ces paroles, il souffla sur eux, et leur dit : Recevez le Saint-Esprit. Ceux à qui vous pardonnerez les péchés, ils leur seront pardonnés ; et ceux à qui vous les retiendrez, ils leur seront retenus. Thomas, appelé Didyme, l’un des douze, n’était pas avec eux lorsque Jésus vint. Les autres disciples lui dirent donc : Nous avons vu le Seigneur. Mais il leur dit : Si je ne vois dans ses mains la marque des clous, et si je ne mets mon doigt dans la marque des clous, et si je ne mets ma main dans son côté, je ne croirai point. Huit jours après, les disciples de Jésus étaient de nouveau dans la maison, et Thomas se trouvait avec eux. Jésus vint, les portes étant fermées, se présenta au milieu d’eux, et dit : La paix soit avec vous ! Puis il dit à Thomas : Avance ici ton doigt, et regarde mes mains ; avance aussi ta main, et mets-la dans mon côté ; et ne sois pas incrédule, mais crois. Thomas lui répondit : Mon Seigneur et mon Dieu ! Jésus lui dit : Parce que tu m’as vu, tu as cru. Heureux ceux qui n’ont pas vu, et qui ont cru ! Jésus a fait encore, en présence de ses disciples, beaucoup d’autres miracles, qui ne sont pas écrits dans ce livre. Mais ces choses ont été écrites afin que vous croyiez que Jésus est le Christ, le Fils de Dieu, et qu’en croyant vous ayez la vie en son nom.”
 
  
Aujourd’hui c’est le dimanche de Pâques. A notre culte du jour j’ai prêché sur le sujet “Nous devrions remercier Dieu qui nous a donné une nouvelle vie”. Frères et sœurs, une nouvelle vie glorieuse nous attend nous les justes qui croyons en l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Pour les justes, la vie sur terre n’est pas tout, mais il y a une nouvelle vie, une nouvelle vie glorieuse après la résurrection de notre corps physique. 
Quelle devrait être notre vraie espérance? Notre espérance devrait être d’attendre que notre Seigneur revienne. Tout le monde attend que quelque chose de bien se passe en vivant sur cette terre. Quelle serait alors la chose la plus désirée que les gens puissent attendre durant leur vie? C’est d’avoir une deuxième chance de vivre en étant ressuscité. Les gens peuvent avoir des regrets durant leur vie, donc ils veulent régler ces erreurs pour vivre une vie parfaite s’ils pouvaient avoir une autre chance de revivre. Nous qui sommes nés de nouveau jouirons de ce que nous avons espéré quand ce Jour arrivera. Donc, nous les justes devrions attendre dans l’anticipation de notre nouvelle vie glorieuse au Ciel par la foi alors que nous vivons dans ce monde. 
Il y avait une femme nommée Marie de Magdala pendant que Jésus était sur terre. Elle a été prise en flagrant délit  d’adultère, mais elle a rencontré Jésus et a été sauvée de tous ses péchés par Sa grâce. Elle était l’une des premières femmes qui sont allées au tombeau de Jésus le troisième jour après son ensevelissement. 
Notre Seigneur aime tout le monde, mais Il aimait particulièrement Marie de Magdala qui avait reçu la grâce du salut de Sa part. Notre Seigneur aime les gens comme Marie de Magdala le plus, dont l’âme était pauvre et affamée de Sa grâce. 
Au moment du troisième jour après l’ensevelissement de Jésus, Marie de Magdala est allée sur Sa tombe avec une autre femme. C’était pour verser des épices et du parfum sur Son corps, comme c’était la coutume. Mais elle a été absolument surprise de voir la lourde pierre tombale qui avait été roulée quand elle est arrivée là. Quand elle s’est retournée en restant là, elle remarqua quelqu’un derrière elle. Elle ne savait pas que c’était Jésus. A ce moment là, Jésus lui dit “ Femme, pourquoi pleures-tu ? Qui cherches-tu ? Elle, pensant que c’était le jardinier, lui dit : Seigneur, si c’est toi qui l’as emporté, dis-moi où tu l’as mis, et je le prendrai.” 
Quand l’homme dont elle pensait qu’il était le jardinier l’a appelée par son nom “Marie!”, elle a réalisé que c’était Jésus qui était ressuscité des morts. Donc elle cria en hébreu “Rabbouni!” ce qui signifie “maître”. Jésus dit: “Ne me touche pas, car je ne suis pas encore monté vers mon Père; mais va trouver mes frères, et dis-leur que Je monte vers mon Père et votre Père, vers mon Dieu et votre Dieu.” Marie de Magdala retourna immédiatement vers les disciples et dit “J’ai vu le Seigneur”, et elle leur dit ce que Jésus lui avait dit. 
Marie de Magdala était l’une de ces personnes qui avait reçu la rémission des péchés de la part de Jésus. Elle était celle qui était sur le point d’être lapidée quand elle a rencontré Jésus, et son corps et son esprit ont été sauvés par la grâce de Jésus. A cause de cela, elle ne pouvait que L’aimer beaucoup. 
Nous remarquons nombre de femmes avec le même nom que “Marie” dans la Bible. Par exemple, le nom de la mère de Jésus était Marie, donc vous pourriez penser que la femme qui est allée au tombeau après que Jésus ait été enseveli était la mère de Jésus. Mais la Bible dit clairement que c’était en fait Marie de Magdala. Quand Jésus a été crucifié à la Croix, il y avait plusieurs Marie qui se tenaient là, y compris la mère de Jésus, Marie de Magdala et l’autre Marie, la femme de Clopas (Jean 19:25). Le nom “Marie” était un nom commun en Israël tout comme il y a beaucoup de “Sunja” dans les noms des femmes Coréennes. 
Marie de Magdala était une femme qui avait reçu une grande grâce de Jésus. Donc elle a visité Jésus fréquemment et passait du temps avec Lui. Cela est décrit en détail particulièrement dans l’Evangile de Jean. Les autres auteurs d’évangile n’ont pas mis l’accent sur Marie. Cependant, l’apôtre Jean a souligné cette Marie dans l’Evangile de Jean. 
Revenons à la scène du tombeau. Les autres femmes qui accompagnaient Marie pensaient que l’homme qui se trouvait devant la tombe était un ange. Donc elles se sont enfuies de peur. Mais Marie de Magdala est restée et a demandé à l’homme s’il était le jardinier, et elle lui dit fermement qu’elle voudrait aller et embaumer le corps de Jésus s’il lui disait où était le corps. Quand Jésus l’appela par son nom “Marie!” elle réalisa alors que c’était Jésus. C’est pour cela qu’elle s’est écrié “Rabbouni!” A la différence de Marie de Magdala, beaucoup de gens n’ont pas pu reconnaître le Jésus ressuscité tout de suite. Cela vient peut être du fait que c’était tôt le matin. 
Vous savez tous ce dont à l’air l’aurore du matin, n’est-ce pas? Quand vous allez aux réunions de prières du matin, il fait encore noir et on ne voit pas. Après que nous ayons fini nos prières du matin, cela commence doucement à s’éclairer et nous pouvons voir les rues et les silhouettes des gens. Nous appelons ce moment de la journée le petit matin, et c’est à ce moment que Marie de Magdala est allé au tombeau. 
Marie de Magdala a rencontré le Jésus ressuscité tôt le lendemain. “Rabbouni! Es-tu réellement mon maître?” C’était la question de Marie alors qu’elle essayait de le toucher. Alors Jésus lui dit de ne pas Le toucher car Il n’était pas encore allé vers le Père. Il lui dit d’aller vers les disciples et de leur dire qu’Il allait monter vers le Père. Il était effectivement le Seigneur ressuscité. Donc Marie de Magdala courut vers le lieu où se trouvaient les disciples et leur témoigna avec beaucoup d’excitation. 
Frères et sœurs, je crois que notre Seigneur est ressuscité des morts. Je crois cela parce qu’en étant ressuscité des morts Il a pu accomplir l’œuvre du salut. Si notre Seigneur n’était pas ressuscité, notre salut n’aurait pas été accompli. Je vous ai dit encore et encore que nous avons obtenu une nouvelle vie à cause de la résurrection de notre Seigneur. Nous devons comprendre que nous ne vivrons pas le même genre de vie que nous vivons maintenant même dans le monde à venir. Nous ne vivrons pas cette vie misérable qui est limitée puis meurt, mais plutôt une nouvelle vie éternelle nous attend. Nous les justes vivrons la pleine vie nouvelle. Je veux que vous sachiez que nos vies sont bénies pour toujours. 
Je voudrais vous parler un peu de moi. Sur les tables de mon cœur se trouve la rémission des péchés par Dieu. Et le fait que le Seigneur est mon berger, et que je vivrai dans Son Royaume pour toujours est aussi gravé là. Donc, une grande espérance monte dans mon cœur à chaque fois que je pense “Je vais vivre à nouveau. Je vais certainement vivre de nouveau!” A cause de cela une grande espérance monte en moi comme quoi je vivrai une vie glorieuse avec Dieu pour toujours. Ce que j’ai toujours voulu et espéré va arriver. Je vivrai cette vie quand je ressusciterai des morts. Le Livre de l’Apocalypse décrit comment sera ce jour. L’apôtre Paul attendait aussi ce Jour où il jouira de la gloire des Cieux avec le Seigneur en disant: “Car je considère que les souffrances du moment présent ne peuvent être comparées à la gloire qui sera révélée pour nous” (Romains 8:18). Je crois que nous vivrons une vie merveilleuse et satisfaisante alors. Donc je regarde vers ce Jour. 
Frères et sœurs, cette espérance n’est pas une espérance temporaire qui passe comme la rosée du matin. C’est le genre d’espérance que nous gardons et à laquelle nous pensons toute notre vie. Je veux que vous sachiez que c’est la bénédiction glorieuse et précieuse que notre Seigneur nous a donnée. Nous les justes devrions espérer cette première résurrection. Alors que nous continuons à vivre en ces temps de la fin, notre espérance est que nous prendrons part à la première résurrection. Nous devons penser à ces choses: “Ma vie commencera à nouveau. La souffrance et la douleur présente ne sont pas tout ce que je vivrai. Une “nouvelle vie” glorieuse nous attend nous les justes”, et nous devons attendre patiemment ce jour. Notre Seigneur nous donne assez de joie, de patience et d’assurance pour gérer les choses qui nous ont été assignées jusqu’à ce jour où nous irons vivre avec Lui. Je crois que toute la Bible relate cette espérance. Je sais que la nouvelle vie nous attend vous et moi. Donc, je vis dans l’anticipation que cette espérance que nous avons deviendra vraiment réalité. Je veux que vous viviez avec l’espérance de la résurrection aussi. J’ai réellement cette espérance. 
Jésus s’est révélé Lui-même à Marie de Magdala et à l’autre femme le dimanche matin de Pâques. Et Il ne s’est montré à Ses disciples que le dimanche soir. Ses disciples étaient rassemblés par peur des Juifs qui essayaient de les arrêter. Ils parlaient de ce qu’ils avaient vu; certains auraient pu dire “J’ai vu Jésus. Il est réellement ressuscité des morts.” Pierre et Jean auraient pu parler de la façon dont le tombeau était vide quand ils y sont arrivés.
 
 

“La paix soit avec vous”


Ils gardaient toutes les portes et fenêtres fermées pour ne pas être attrapés par les Juifs, quand Jésus est soudainement apparu parmi eux. Il leur dit “La paix soit avec vous” (Jean 20:19). C’était la première salutation à Ses disciples après qu’Il soit ressuscité. “La paix soit avec vous.” 
Quelle est cette paix? Cette Paix Céleste est la grande chose à avoir. La paix est un état d’absence de tout danger accompagné de la présence d’une joie pure. Les gens qui ne connaissent pas cette paix cherchent à être confortables et dans des conditions de sécurité, tranquilles. Mais le mot “paix” ici était l’une des premières paroles que Jésus a dites aux disciples après qu’Il soit ressuscité des morts. Jésus les a salués “La paix soit avec vous.” 
Nous savons que ce que Jésus a dit était approprié pour ce moment là. Pourquoi Jésus leur a-t-il souhaité la paix plus que quoi que ce soit d’autre? La raison est que les disciples étaient très mal à l’aise et dans la peur à ce moment. C’est vrai. Puisque les Juifs ont crucifié leur enseignant, Jésus, ils avaient peur d’être arrêtés aussi pour l’avoir suivi. Ils avaient peur que les choses ne deviennent pires et que les Juifs ne décident de les arrêter aussi en disant “Pourquoi n’arrêtons-nous pas pour tuer aussi ceux qui suivaient ce Jésus?” Ils s’inquiétaient que les Juifs ne veuillent tuer tous ceux qui suivaient Jésus comme ils l’avaient fait à leur maître. 
Donc à ce moment où ils parlaient de Jésus ressuscité avec toutes les portes fermées par peur des Juifs, Il est apparu parmi eux avec cette salutation “La paix soit avec vous”. Les disciples ont vu physiquement le Seigneur ressuscité. Ils ont aussi vu Ses mains et Son côté avec les plaies. Quand ils L’ont vu ainsi que Ses blessures, ils étaient débordants de joie.


“Si vous pardonnez les péchés de quelqu’un, ces péchés lui seront pardonnés”


Lisons Jean 20:21-23: “Jésus leur dit de nouveau : La paix soit avec vous !  Comme le Père m’a envoyé, moi aussi je vous envoie. Après ces paroles, il souffla sur eux et leur dit: Recevez le Saint-Esprit. Ceux à qui vous pardonnerez les péchés, ils leur seront pardonnés ; et ceux à qui vous les retiendrez, ils leur seront retenus.” Jésus a montré Ses mains et Son côté blessés à Ses disciples, et les a salués par “La paix soit avec vous! Comme le Père m’a envoyé, moi aussi je vous envoie.” Et Il a soufflé sur eux et leur a dit de recevoir le Saint Esprit. 
Le Saint Esprit est “pneuma” en grec. Le mot “pneuma” a la signification de souffle. Qu’est-ce que cela signifie? Vous rappelez-vous du verset du Livre de la Genèse où Dieu a formé l’homme de la poussière de la terre et a soufflé dans Ses narines le souffle de vie, et l’homme est devenu un être vivant? C’est cela. Jésus a soufflé sur Ses disciples de la même façon. Il a dit d’abord “La paix soit avec vous!” et il a dit ensuite “Recevez le Saint Esprit”. Et finalement Il a dit “ Ceux à qui vous pardonnerez les péchés, ils leur seront pardonnés ; et ceux à qui vous les retiendrez, ils leur seront retenus.” 
Notre Seigneur est venu sur cette terre dans un corps  humain par le corps de Marie selon la volonté de Dieu le Père. Il a été baptisé par Jean Baptiste quand Il a eu trente ans. Et à travers cela Il a pris tous les péchés du monde sur Son corps une fois pour toutes. Il a été crucifié à la Croix en portant tous les péchés du monde; Il a versé Son sang et est mort à la Croix. Il est ressuscité des morts au troisième jour, et Il est apparu à Ses disciples avec cette salutation “La paix soit avec vous”. Il a dit aussi: “Comme le Père m’a envoyé, moi aussi j vous envoie.”
 
 
Pensons À Ce Que Signifient Ces Paroles 

Il est venu dans ce monde pour nous sauver des péchés du monde. Il nous a effectivement sauvés par l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Il a accompli Son œuvre de salut, et a dit à Ses disciples qu’Il allait les envoyer. Sa Parole est Son commandement comme suit: “Sauvez les âmes des gens de la même façon que je l’ai fait quand je travaillais avec vous sur cette terre.” C’est pour cela qu’Il leur a dit de recevoir le Saint Esprit et leur a donné l’autorité de pardonner les péchés des gens en disant “Si vous pardonnez les péchés, ils seront pardonnés; si vous les retenez, ils seront retenus.” 
Notre Seigneur a effectivement enlevé tous nos péchés par l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Après Il est ressuscité des morts, Il a donné l’autorité de pardonner les péchés des gens. Quiconque croit cela va effectivement être l’une des personnes qui a reçu la rémission des péchés. Ceux dont les péchés ont été pardonnés ont reçu le Saint Esprit comme don. Frères et sœurs, nous avons été sauvés de nos péchés en croyant en l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Ceux qui sont sauvés reçoivent le Saint Esprit. Que se passe-t-il lorsque vous recevez l’Esprit de Dieu? Vous devenez immédiatement un enfant de Dieu. Ici se trouve une des choses très importante à se rappeler. Le Saint Esprit n’est pas quelque chose que nous pouvons obtenir en priant. C’est un don gratuit de Dieu donné à Ses enfants qui ont été sauvés de tous leurs péchés. 
Jésus leur a dit de recevoir le Saint Esprit. Et Il leur a donné l’autorité de remettre les péchés des autres. A partir de là nous pouvons voir que les disciples qui ont reçu la rémission des péchés ont aussi reçu l’autorité de pardonner les péchés des autres gens. Le Seigneur a effectivement donné cette autorité à Ses disciples. Regardons une fois encore au passage des Ecritures d’aujourd’hui: “Ceux à qui vous pardonnerez les péchés, ils leur seront pardonnés ; et ceux à qui vous les retiendrez, ils leur seront retenus. ” Jésus leur dit ces paroles pour une très bonne raison. 
Les disciples de Jésus savaient bien qui Il était. Ils savaient et croyaient qu’Il était né de la Vierge Marie; et qu’Il avait été baptisé par Jean Baptiste quand Il avait trente ans pour porter tous les péchés du monde; qu’Il avait été crucifié à la Croix pour nous sauver de la punition de la mort et de tous nos péchés; et qu’Il était ressuscité des morts; et à travers cela qu’Il  est devenu le Sauveur de toute l’humanité. Quand ils ont partagé leur foi avec d’autres gens, ces gens qui ont entendu et cru ont aussi reçu la rémission des péchés. Si les disciples avaient été méchants et avaient décidés de ne pas partager l’évangile de l’eau et de l’Esprit avec les autres gens, ces derniers n’auraient jamais pu recevoir la rémission de leurs péchés. 
Une question se pose ici si oui ou non les croyants en Christ ont vraiment cette autorité de remettre les péchés des autres. D’abord, nous devons savoir que Jésus a ce pouvoir de remettre les péchés. Et deuxièmement nous voyons cette même puissance être manifestée dans les disciples qui ont cru en Jésus, qui est venu par l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Donc, nous avons aussi cette même puissance pour pouvoir prêcher l’évangile de l’eau et de l’Esprit aux autres gens. Ceux qui n’ont pas encore entendu ou ont refusé d’accepter l’évangile de l’eau et de l’Esprit ne recevront pas la rémission de leurs péchés; mais par contre ceux qui acceptent, sont obéissants et croient en l’évangile de l’eau et de l’Esprit à travers nous qui le prêchons recevront la rémission de leurs péchés sans exception par la foi. Donc nous voyons que l’autorité des disciples était très grande. 
Quand Pierre a regardé directement le mendiant boiteux et a dit: “Je n’ai ni argent ni or, mais ce que j’ai je te le donne. Au nom de Jésus Christ de Nazareth, lève-toi et marche”, l’homme s’est levé immédiatement et a marché et même couru dans la joie. Qu’est-ce que Pierre a dit qu’Il pouvait lui donner? Il a dit “Ce que j’ai je te le donne”. Tout ce qu’il avait c’était sa foi. Quand les disciples de Jésus ont donné leur foi aux gens, cela a immédiatement amené du résultat chez les gens. 
Si tel est le cas, alors quel genre de changement pouvons-nous amener pour les gens que nous rencontrons? Nous avons cette même autorité de remettre les péchés des gens par l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Nous sommes les justes qui pouvons amener du changement à tout le monde. Nous avons cette même puissance. Je ne peux que trop souligner ce fait. Mais en dépit de cela, il y a encore des gens qui nous maltraitent, et essaient de nous nuire, nous haïssent tant qu’ils désirent nous tuer comme les disciples. Ce qu’ils ne réalisent pas c’est qu’ils ne font pas cela à nous seulement, mais à Dieu. Ces gens bornés se rebellent contre la justice de Dieu. 
Nous sommes les vrais ambassadeurs approuvés du Royaume de Dieu. Il y a beaucoup d’ambassadeurs en Corée, comme dans votre pays. On y trouve l’ambassadeur Américain et l’ambassadeur Japonais etc. Si une chose déplaisante arrivait comme tordre notre histoire disons dans des textes Japonais, notre Ministre des Affaires Etrangères appellerait l’ambassadeur Japonais et le questionnerait à ce sujet. “Pourquoi votre pays enseigne-t-il des choses qui ne sont pas vraies sur notre histoire? N’êtes-vous pas supposés enseigner la vérité?” Alors que ferait cet ambassadeur? Comme représentant du Japon, cet ambassadeur pourrait dire aux Coréens “Nous regrettons sincèrement qu’une affaire si déplaisante soit arrivée. Je vais en informer mon gouvernement pour que cela soit rectifié le plus vite possible.” Donc nous voyons dans cet exemple que l’ambassadeur Japonais fait seulement son travail de représentant de son pays. 
De même, nous en tant que vrais croyants qui avons reçu la rémission de nos péchés travaillons pour Jésus Christ comme Son ambassadeur. Nous sommes les gens qui faisons Son œuvre. Il nous a donné cette même autorité de faire Son œuvre. Et nous le faisons diligemment. Donc, ceux qui méprisent et ridiculisent nos paroles et se moquent de l’évangile de l’eau et de l’Esprit ne recevront jamais la rémission de leurs péchés. Par contre, les gens qui nous bénissent nous les “vrais nés de nouveau” seront bénis. Mais comme mentionné précédemment, ceux qui méprisent, maltraitent, et tuent les justes qui ont reçu la rémission des péchés par la foi seront jugés sévèrement par notre Seigneur Jésus Christ. Les gens gagneront des prix ou seront punis selon ce qu’ils méritent. Dieu nous a donné une telle autorité. 
Seuls les justes ont cette autorité de remettre les péchés des gens. Frères et sœurs, pensez-vous que cette autorité est indigne? Jamais! C’est une grande autorité. Personne d’autre dans ce monde n’a cette autorité qu’a un vrai disciple de Jésus Christ. Seuls nous les enfants de Dieu avons cette autorité. Seuls vous et moi avons cette autorité. Peu importe combien de manquements nous avons, nous avons effectivement cette autorité de remettre les péchés et d’amener le changement chez les autres. 
Le beau frère du Pasteur Park a été averti trop tard qu’il avait un cancer du foie, et est décédé il y a quelques jours. Il a perdu conscience et a été hospitalisé le week-end dernier. Il était dans un état instable de conscience. Quand il s’est réveillé, Pasteur Park a partagé sincèrement l’évangile de l’eau et de l’Esprit avec lui. 
Sa femme, la sœur aînée du Pasteur Park a aussi souffert d’un cancer du sein. Alors qu’il prenait soin de sa femme à l’hôpital, il a découvert qu’il avait un cancer du foie. La sœur de Pasteur Park a guéri de son cancer après son opération, mais son mari est décédé peu après avoir été admis à l’hôpital 
Avant qu’il ne meure, Pasteur Park a demandé à son beau frère, qui n’était pas en mesure de rester conscient “Crois-tu que tous tes péchés ont été enlevés, parce que Jésus a porté les péchés du monde quand Il a été baptisé par Jean Baptiste?” Son beau frère a juste hoché la tête. Alors il continua “Peux-tu recevoir la rémission de tes péchés en offrant des prières de repentance? Tu vas certainement te tenir devant Dieu maintenant. Le problème de tes péchés doit être résolu maintenant ! Je te le dis encore: Jésus a porté nos péchés quand Il a été baptisé par Jean Baptiste, et Il a pris tes péchés aussi. Tu peux être sauvé si tu acceptes cette vérité dans ton cœur. Nous ne sommes pas sauvés par nos œuvres Comprends-tu?” A cela, il hocha la tête de nouveau sans rien dire. Il mourut ensuite après avoir passé quelques jours à l’hôpital. Je crois qu’il a reçu la rémission de ses péchés. 
Les gens deviennent très sincères quand ils sont face à la mort. Leur foi devient plus pure que la foi d’un enfant quand ils vont à la mort. Les gens à ce moment là disent “oui” ou “non” exactement selon l’état de leur cœur. Le grand père de Dong-ook a aussi entendu l’évangile à travers le Pasteur Park et la Diaconesse Yung_Ae Kim. Il n’a rien pu faire qu’accepter l’évangile par la foi, et a reçu la rémission de tous ses péchés seulement par la foi. 
Donc la question est: qui a cette autorité d’effacer les péchés des gens? Vous! Cette autorité nous appartient à vous et moi qui croyons vraiment en l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Le Pape n’a pas cette autorité. Ni les prêtres de l’Eglise Catholique. Seuls vous et moi qui croyons en l’évangile de l’eau et de l’Esprit avons ce pouvoir. Croyez-vous vraiment cela? 
Frères et sœurs, les gens qui sont condescendants envers nous et croient aux doctrines de leurs propres dénominations respectives sont séparés des vraies bénédictions. Mais nous devons savoir que Dieu a effectivement promis à Abraham: 
“Je bénirai ceux qui te béniront, 
Et je maudirai  ceux qui te maudiront,
Et toutes les familles de la terre seront bénies en toi.” (Genèse 12:3).
Dieu a aussi promis ici qu’il serait la source de toutes bénédictions. Qui est la source réelle des bénédictions? La source réelle de bénédictions vient de nul autre que Jésus Christ. Qu’est-ce que cela signifie? Quiconque croit en l’évangile de l’eau et de l’Esprit devient la source de bénédictions sur cette terre. Donc, si quelqu’un nous bénit en comprenant et montrant de la faveur envers les justes de Dieu, Il bénira et montrera de la faveur envers cette personne. Par contre, si quelqu’un méprise l’Eglise de Dieu et se moque de Son peuple, cette personne sera effectivement maudite. 
Le Seigneur dit: “Ceux à qui vous pardonnerez les péchés, ils leur seront pardonnés ; et ceux à qui vous les retiendrez, ils leur seront retenus.” C’est l’autorité que Dieu a donnée à chacun de nous. En d’autres termes, Dieu nous a donné à nous “les justes” le pouvoir de pardonner les péchés. Nous avons très certainement cette autorité. C’est pour cela que nous devons prêcher cet évangile. Puisque nous avons cette autorité, nous évitons de prêcher cet évangile à ceux qui ne craignent pas Dieu et s’opposent furieusement à Lui et Sa justice. Il y a des gens qui disputent ouvertement et rejettent Son évangile même quand nous le leur expliquons. Ce sont des âmes pitoyables qui seront condamnées à la fin. 
Chers croyants, Dieu nous a effectivement donné ces grandes bénédictions. En résumé, nous aimerions partager ceci avec vous. Il y avait un disciple nommé Didyme ou Thomas, il n’était pas présent dans la pièce quand Jésus est apparu aux disciples après Sa résurrection. Même si on lui a parlé de Jésus Christ qui était ressuscité, il ne voulait pas croire à moins de mettre son doigt dans les mains et le côté blessés de Jésus. Jésus leur est apparu de nouveau. Les portes et les fenêtres étaient fermées comme auparavant, mais en dépit de cela Jésus est apparu au milieu d’eux et S’est montré à eux. Jésus les salua de nouveau: “La paix soit avec vous!” puis dit à Thomas: “Avances ton doigt ici, et regarde Mes mains;  avance aussi ta main, et mets là dans Mon côté. Et ne sois pas incrédule, mais crois.” Alors Thomas répondit et Lui dit: “Mon Seigneur et mon Dieu!” Jésus lui dit: “ parce que tu m’as vu, tu as cru. Heureux ceux qui n’ont pas vu et qui ont cru.” Dans l’apparition et la salutation de Jésus, nous pouvons voir avec certitude que la résurrection de Jésus était clairement un fait établi.
Chers croyants, je vous dis encore et encore que Jésus Christ est effectivement ressuscité des morts ! Il a commencé une nouvelle vie après qu’Il soit ressuscité, et Il est monté au Ciel. A cause de cela, nous aurons aussi cette nouvelle vie dans l’avenir proche. La Bible nous dit qu’il y a eu beaucoup d’autres miracles après la résurrection de Jésus. Les versets 30-31 disent: “Jésus a fait encore en présence de ses disciples beaucoup d’autres miracles, qui ne sont pas écrits dans ce livre. Mais ces choses ont été écrites afin que vous croyiez que Jésus est le Christ, le Fils de Dieu, et qu’en croyant vous ayez la vie en son nom.” Quelle serait la raison pour que l’auteur mentionne certains événements sans écrire au sujet des autres miracles? La Bible nous dit clairement que c’est pour que nous ayons la vie éternelle en Son nom. Jean dans son épître voulait que nous sachions que nous avons la vie éternelle à travers le Seigneur, qui est ressuscité d’entre les morts.
Jésus Christ est le Fils de Dieu. Et Il est Dieu qui est ressuscité des morts, et Il nous a aussi relevés d’entre les morts. Jésus est aussi notre Sauveur qui a le pouvoir de guérir les sourds, d’ouvrir les yeux aveugles et de faire marcher les infirmes. Il est votre Dieu tout comme mon Dieu. Croyez-vous cela? 
Jésus dit à propos de Lui-même “Je suis la résurrection et la vie” (Jean 11:25). Il est le Maître de la Vie. S’Il décide de détruire toutes les créatures sur terre, rien ne restera. Jésus est le Maître de l’univers et nous a promis qu’Il ferait un monde nouveau. Et Il nous a dit que nous commencerions notre nouvelle vie là-bas. Quand notre Seigneur dit qu’Il va faire cela, les choses arriveront tout comme Il l’a promis. Notre Seigneur a le pouvoir de faire toutes ces choses. C’est pour cela que nous avons appris au sujet de notre grand Seigneur et que nous Lui faisons pleinement confiance. 
Il y a beaucoup de gens qui croient et connaissent Jésus correctement. Leur foi continuera à grandir avec le temps. Mais il y a d’autres gens qui ont entendu l’évangile mais ne peuvent pas ou refusent tout simplement de le comprendre. Certaines personnes ont reçu la rémission de leurs péchés, mais sont malheureusement dans un brouillard spirituel à cause des désirs de leur chair. D’autres ne savent pas combien cet évangile est précieux, et ne savent pas comment servir Dieu en ne connaissant pas leur position et leur devoir dans l’Eglise. 
C’est pour cela que nous devons toujours nous observer attentivement nous-mêmes. Nous devons savoir quels sont nos devoirs et ce que l’Eglise nous a confié, et réaliser que Dieu confirme aussi ces devoirs. Nous devons essayer et faire de notre mieux pour bien nous occuper de ces œuvres que Dieu nous a confiées. Quand nous essayons de bien nous occuper de ces œuvres confiées avec une foi forte et responsabilisé, nous serons capables de rester alertes spirituellement. 
Mon cœur est si béni en ce dimanche de Pâques. C’est difficile de parler de la résurrection de Christ sans que ce ne soit le dimanche de Pâque. Donc je suis reconnaissant que nous ayons pu parler de Sa résurrection aujourd’hui. Je suis particulièrement reconnaissant qu’il y ait cette nouvelle vie glorieuse qui nous attend. Donc je remercie Dieu pour cela. Je crois que vous ressentez la même chose. 
Je veux que vous restiez alertes corps et esprit. Ne restez pas juste assis pour passer le temps durant les heures des sermons. Votre travail est d’écouter et de prendre des notes de ce que Dieu vous dit pendant ces sermons. Je vous dis ce que Dieu veut que je vous dise. “Qu’est-ce que Dieu nous dit à travers ces sermons?” C’est très important. Si vous êtes intéressés par la découverte de ce que Dieu dit, vous devez écouter attentivement avec une pensée claire peu importe combien vous êtes fatigué. 
Mais, si vous êtes juste assis là pour passer le temps, vous serez ennuyé à mort. Si vous n’êtes pas pleinement éveillé, vous vous ennuierez même avec la Parole de Dieu la plus excitante. Même si vous pensez que j’ai répété cette même vieille histoire encore et encore, il ne doit y avoir aucun moyen que vous soyez ennuyé. Mais vous devez savoir qu’il n’y a pas de “même vieille histoire” dans mes sermons. Si vous lisez mes sermons dans nos livres, vous trouverez qu’ils sont différents les uns des autres. Chaque sermon est prêché différemment pour amener du changement dans le cœur des gens. A travers cela, vous saisirez finalement l’image complète. 
Je prie que Dieu vous donne la foi et vous bénisse corps et esprit. Je prie que Dieu vous donne la foi qui vous rend pleinement alertes et vous fait vivre par Sa grâce.