Sermons

Sujet 16: L’Evangile de Jean

[PARTIE 20-2] Jésus Christ nous a donné l’espérance de la résurrection (Jean 20:19-23)

Jésus Christ nous a donné l’espérance de la résurrection
(Jean 20:19-23)
“ Le soir de ce jour, qui était le premier de la semaine, les portes du lieu où se trouvaient les disciples étant fermées, à cause de la crainte qu’ils avaient des Juifs, Jésus vint, se présenta au milieu d’eux, et leur dit : La paix soit avec vous ! Et quand il eut dit cela, il leur montra ses mains et son côté. Les disciples furent dans la joie en voyant le Seigneur. Jésus leur dit de nouveau : La paix soit avec vous ! Comme le Père m’a envoyé, moi aussi je vous envoie. Après ces paroles, il souffla sur eux, et leur dit : Recevez le Saint-Esprit. Ceux à qui vous pardonnerez les péchés, ils leur seront pardonnés ; et ceux à qui vous les retiendrez, ils leur seront retenus.”


Alors que j’écris cela, Pâques est arrivé. En étant baptisé par Jean Baptiste, Jésus a pris tous les péchés du monde entier, et Il est allé à la Croix où Il est mort. Sa mort a résolu le problème de notre propre mort. Et Sa résurrection nous a donné une nouvelle vie à vous et moi. Quand Jésus a été crucifié, nous aussi avons été crucifiés avec Lui. Le fait que nous ayons été ainsi crucifiés et ressuscités avec Jésus Christ signifie que nous sommes devenus un en parfaite harmonie avec notre Seigneur par la foi. Dans nos pensées, nos réflexions, nos corps, et en toutes choses, Jésus Christ et nous sommes devenus un. Le fait que Jésus Christ soit ressuscité des morts signifie qu’Il nous a donné une nouvelle vie à vous et moi.
Etant ressuscité des morts, Jésus est apparu devant Ses disciples et leur a dit “La paix soit avec vous.” Ceux qui ont reçu la rémission des péchés par l’évangile de l’eau et de l’Esprit ont la paix dans leur cœur. Ce que notre Seigneur nous a donné en ressuscitant des morts est la rémission des péchés. Notre Seigneur nous a donné la nouvelle vie en venant dans ce monde, prenant tous nos péchés en étant baptisé par Jean Baptiste, portant toute la condamnation du péché en mourant à la Croix, et ressuscitant d’entre les morts. Cette Vérité est ce qui a accompli notre salut. La résurrection de Jésus signifie l’accomplissement final de notre rémission des péchés et notre salut. 
C’est pour cela que la première chose que Jésus ressuscité a dite quand Il est apparu à Ses disciples était “La paix soit avec vous”. Cela signifie: “Maintenant que j’ai porté toute la condamnation de tous vos péchés, ai résolu tout le problème de votre mort, et vous ai donné la nouvelle vie, vous pouvez recevoir la paix. Donc la paix soit avec vous.” Jésus Christ a ainsi donné la paix à ceux d’entre nous qui croient en Lui. La tranquillité qui est dans nos cœurs est cette paix même qui vient de la rémission des péchés que nous avons reçue. 
A cause de qui nos cœurs sont-ils tranquilles maintenant? C’est à cause de Jésus Christ, et la paix qui nous a été donnée par Sa rémission des péchés. En d’autres termes, Jésus Christ nous a donné la paix et a mis nos cœurs à l’aise. C’est parce que Jésus Christ est venu sur la terre, a été baptisé, est mort à la Croix, est ressuscité d’entre les morts, et a ainsi accompli le salut. C’est en croyant cela que la paix donnée par notre Seigneur est maintenant venue dans nos cœurs. C’est pour cela que nous avons la paix dans nos cœurs. Y a-t-il cette paix dans votre cœur maintenant, la paix qui vient de la rémission des péchés que vous avez reçue? Si vous avez réellement cette paix, alors c’est vraiment merveilleux. 
A cette occasion de Pâques, nous pourrions considérer d’autres choses ici, mais nous devons penser à la paix et la nouvelle vie que le Seigneur nous a données en ressuscitant d’entre les morts. La signification la plus importante que cette résurrection comporte pour nous est le fait que le Seigneur a parfaitement accompli toutes Ses œuvres qui ont complètement expié nos péchés, et que par conséquent, Il a amené notre vrai salut et la vraie rémission des péchés à chacun de nous. C’est la signification la plus importante et le but de la commémoration de Pâques. 
Après être ressuscité des morts, Jésus est apparu devant Ses disciples à trois reprises sur cette terre. Quand était-ce? La première fois qu’Il est apparu c’était le matin du premier jour après le sabbat. Après le jour du sabbat, au petit matin de ce premier jour de la semaine, Jésus est apparu à Ses disciples. Comme Jean 20:1-2 le dit: “Le premier jour de la semaine, Marie de Magdala se rendit au sépulcre dès le matin,  comme il faisait encore obscur ; et elle vit que la pierre était ôtée du sépulcre. Elle courut vers Simon Pierre et vers l’autre disciple que Jésus aimait, et leur dit : Ils ont enlevé du sépulcre le Seigneur, et nous ne savons où ils l’ont mis.” C’est quand Jésus est apparu pour la première fois depuis Sa mort.
La seconde apparition de Jésus est rapportée dans le passage d’aujourd’hui, dans Jean 20:19-23. Il est apparu le soir du même jour de la semaine. A ce moment là, par crainte des Juifs, les disciples de Jésus s’étaient enfermés dans une maison avec toutes les portes fermées. Peut-être qu’ils avaient fermé les portes comme nous le faisons, ou peut-être qu’ils les avaient même clouées et y avaient mis des barricades. Quoi qu’il en soit, le point ici c’est qu’ayant perdu le Seigneur Jésus, Ses disciples étaient envahis par la peur. 
C’est dans ces circonstances que Jésus ressuscité est apparu à Ses disciples. Imaginez: les disciples étant pris de peur, et tout à coup Jésus apparaît au milieu d’eux! Etant apparu devant Ses disciples et se tenant au milieu d’eux, Jésus leur dit alors “La paix soit avec vous.” Dans leurs pensées de la chair, c’était simplement déroutant pour les disciples, mais dans leurs pensées spirituelles, c’était un miracle merveilleux. Et en le considérant autrement, c’était quelque chose qui laissait les disciples sans voix par la pure joie et le bonheur. Ils ont continué à suivre Jésus tout au long de Son ministère public sur la terre, mais un jour Judas L’a trahi envers les Juifs et les souverains sacrificateurs qui cherchaient à Le tuer. La fausse accusation qu’ils ont faite porter à Jésus et par laquelle ils ont cherché à Le tuer était qu’Il avait amené la confusion et le désordre à la nation d’Israël. Pour les Romains, les dits dirigeants des Juifs ont accusé Jésus faussement d’inciter la rébellion contre l’Empire Romain et son empereur, et pour les Juifs, ils l’ont faussement accusé de blasphémer Dieu et L’ont séparé de Son propre peuple. Chargeant ces deux crimes à Jésus et Le piégeant avec ces fausses accusations, ils L’ont tué à la fin. Les disciples de Jésus avaient vraiment cru en Jésus et L’avaient suivi, mais maintenant Il était mort par de telles fausses accusations. Ils doivent avoir ressenti un grand sentiment de perte profonde et de peur sans nulle part où se tourner. 
Alors que Jésus était vivant, Il ramenait les morts à la vie, faisait entendre les sourds, ouvrait les yeux des aveugles, et avait fait le miracle de nourrir plus de 5000 hommes sans compter les femmes et les enfants avec seulement cinq pains et deux poissons, en laissant toujours douze paniers de restes. 
Les disciples avaient été témoins de tels miracles merveilleux et œuvres de Jésus et avaient vécu sous Sa protection, mais un jour Il a été accusé de crimes terribles soudainement et a été crucifié à mort. Toutes ces choses, bien sûr, ont été faites pour vous et moi. Mais pour les disciples, combien ils ont dû être terrifiés ce soir là, quand ils sont rentrés à la maison après avoir cherché le corps de Jésus qui avait été placé dans un tombeau gravé dans la roche?
Celui qui a enseveli le corps de Jésus dans ce tombeau de pierre était un disciple appelé Joseph d’Arimathée. Et Nicodème, qui était venu voir Jésus auparavant, est aussi venu, amenant un mélange de myrrhe et d’aloès, environ cent mesures. Il est le dirigeant Juif qui était apparu en Jean 3:1-5: “ Mais il y eut un homme d’entre les pharisiens, nommé Nicodème, un chef des Juifs, qui vint, lui, auprès de Jésus, de nuit, et lui dit : Rabbi, nous savons que tu es un docteur venu de Dieu ; car personne ne peut faire ces miracles que tu fais, si Dieu n’est avec lui. Jésus lui répondit : En vérité, en vérité, je te le dis, si un homme ne naît de nouveau, il ne peut voir le royaume de Dieu. Nicodème lui dit : Comment un homme peut-il naître quand il est vieux ? Peut-il rentrer dans le sein de sa mère et naître ? Jésus répondit : En vérité, en vérité, je te le dis, si un homme ne naît d’eau et d’Esprit, il ne peut entrer dans le royaume de Dieu.” C’était ce Nicodème qui a pris sur lui d’ensevelir Jésus quand Il est mort. Son statut de dirigeant Juif lui permettait de dire “Je crois en Jésus. Maintenant qu’Il est mort, laissez-moi ensevelir Son corps correctement.” Effectivement, c’est en soi une indication de la grande foi de Nicodème. Il est venu lui-même s’occuper de l’ensevelissement de Jésus parce qu’il L’avait rencontré auparavant et était né de nouveau par Sa Parole de Vérité.
Joseph d’Arimathée avait préparé un tombeau luxueux pour lui-même, mais il a utilisé ce tombeau neuf pour le corps de Jésus. Et en faisant cela, la Parole de prophétie de l’Ancien Testament s’est accomplie (Esaïe 53:9).
C’était le troisième jour après Sa mort que Jésus est ressuscité. Dans les termes d’aujourd’hui, vendredi et samedi étaient passés, et dimanche était arrivé. Quand Marie de Magdala est allée au tombeau tôt le dimanche matin, elle a rencontré Jésus ressuscité et a parlé aux disciples de Sa résurrection. 
Jésus est alors apparu à Ses disciples, et Il leur dit “La paix soit avec vous”. Puisque Jésus Lui-même a été baptisé, est mort à la Croix, et est même ressuscité des morts, Il a non seulement remis tous nos péchés et notre condamnation, mais Il nous a aussi donné une nouvelle vie. Il y a donc la paix dans le cœur de ceux qui croient au Seigneur. En d’autres termes, puisque Jésus a effacé tous les péchés de nos cœurs et nous a remis de toutes nos iniquités, la vraie rémission des péchés et la paix sont maintenant venues dans le cœur de tous Ses croyants.


Notre Seigneur a confié Son œuvre à ceux qui ont reçu la paix

 
Nous avons reçu la paix à cause de notre Seigneur. Les versets 20-21 dans le passage des Ecritures d’aujourd’hui disent “  Et quand il eut dit cela, il leur montra ses mains et son côté. Les disciples furent dans la joie en voyant le Seigneur.
Jésus leur dit de nouveau : La paix soit avec vous ! Comme le Père m’a envoyé, moi aussi je vous envoie.” Autrement dit, Jésus disait: “J’ai maintenant résolu tout le problème de vos péchés. Il n’y a rien que vos cœurs n’aient à craindre ou à porter. Vous êtes maintenant sans péché. J’ai expié tous vos péchés.” La paix est ce que notre Seigneur a implanté dans nos cœurs. 
Tout comme Dieu a révélé Sa providence pour nous et nous a sauvés en envoyant Jésus Christ sur la terre comme l’ambassadeur du Père, de même aussi Jésus nous a envoyés dans ce monde, nous disant à nous Ses disciples: “Comme le Père m’a envoyé, Moi aussi je vous envoie.” Les disciples ont effectivement accompli l’œuvre qui leur a été confiée par le Seigneur, et aujourd’hui, cette œuvre nous a été transmise, et Dieu nous a donné la force de l’accomplir. 
Notre Seigneur dit ensuite aux disciples: “Recevez le Saint Esprit.” Puisque le Seigneur est venu sur cette terre et a accompli toute Son œuvre pour expier tous nos péchés, chaque personne qui croit en cette Vérité peut maintenant recevoir le Saint Esprit. C’est pour cela que Jésus dit ici que Ses croyants devaient recevoir le Saint Esprit. 
En fait, quand Jésus a eu 30 ans sur cette terre, Il a porté tous les péchés de l’humanité en étant baptisé par Jean Baptiste, et trois ans plus tard, Il a mis fin à toute notre condamnation en mourant à la Croix. Cependant, si Jésus n’était pas ressuscité des morts, il n’y aurait pas eu de paix pour nous, nous n’aurions pas pu devenir les ouvriers de Dieu, et il ne nous aurait pas été possible non plus d’avoir le Saint Esprit. Puisque le Seigneur a accompli notre salut de tous les péchés de l’humanité non seulement en étant baptisé et en versant Son sang, mais aussi en ressuscitant d’entre les morts, tout le monde peut maintenant recevoir la rémission des péchés et le Saint Esprit en croyant en l’évangile de l’eau et de l’Esprit. 
Quand les gens se méprennent sur ce que Jésus voulait dire en disant à Ses disciples de recevoir le Saint Esprit ici, ils tendent à penser que la rémission des péchés et le Saint Esprit se reçoivent séparément. Mais cela n’est pas le cas en réalité. Voyez ce que le Seigneur a dit à Ses disciples après Sa résurrection. Il leur a dit: “La paix soit avec vous. Recevez le Saint Esprit.” En d’autres termes, parce qu’Il avait accompli toute l’œuvre nécessaire pour expier tous nos péchés, Il pouvait maintenant nous donner la paix de l’esprit et le Saint Esprit. Et nous pouvons recevoir le Saint Esprit simultanément quand nous recevons la rémission des péchés par notre foi. C’est parce que le Seigneur nous les a donnés que nous pouvons les recevoir.
Le Maître de ce salut ce n’est pas nous, mais Jésus Christ. C’est parce que notre Jésus est le Maître du salut qu’Il a fait toutes ces choses pour nous. Chaque fête donnée a toujours un hôte et des invités. Tout comme la personne qui organise la fête est l’hôte qui supervise la fête, notre salut a été planifié et nous a été donné par le Seigneur. C’est parce que le Seigneur a expié tous nos péchés qu’Il a pu amener la paix dans nos cœurs et nous donner la rémission des péchés et le Saint Esprit. C’est pour cela que le Seigneur nous dit de les recevoir. 
Voyant la résurrection de Jésus Christ, ceux qui Le connaissent vraiment et croient en Lui professent: “Jésus est vraiment le Fils de Dieu comme Il l’a dit, et Il est notre Sauveur. Tout comme Il l’a dit, Il est effectivement notre Sauveur qui nous a délivrés du péché et nous a donné une nouvelle vie en ressuscitant d’entre les morts.” Tous ceux qui savent cela et le croient ont été sauvés et ont reçu le Saint Esprit. C’est pour cela que Actes 2:38 dit: “Repentez-vous, et que chacun de vous soit baptisé au nom de Jésus Christ pour le pardon de vos péchés; et vous recevrez le don du Saint Esprit.” En d’autres termes, quand nous recevons la rémission des péchés, nous recevons aussi le don du Saint Esprit également. 
Tous les apôtres ont cru en Jésus Christ comme leur Sauveur, et ils ont tous cru que le Seigneur avait pris tous leurs péchés en étant baptisé et était mort à la Croix pour eux. Et c’est avec cette foi qu’ils ont diffusé l’évangile. Ils ont prêché que puisque Jésus avait pris les péchés de tout le monde en étant baptisé, était mort à la Croix, et avait ainsi sauvé tout pécheur, quiconque croyait en cet évangile du salut donné par notre Seigneur pouvait désormais recevoir le don du Saint Esprit. 
Mes chers croyants, la rémission des péchés et le Saint Esprit ne sont pas reçus séparément. C’est parce que notre Seigneur a été baptisé, crucifié à mort, et ressuscité qu’Il nous a dit de recevoir le Saint Esprit par la foi. La résurrection du Seigneur signifie l’accomplissement final de notre salut. C’est parce que le Seigneur a accompli notre salut ainsi qu’Il nous a dit de recevoir le Saint Esprit. Et le Seigneur nous a effectivement donné le don du Saint Esprit, et en recevant la rémission des péchés, nous avons effectivement reçu le Saint Esprit. 
Avez-vous reçu le Saint Esprit? Y a-t-il quelqu’un qui pense “Je pense que j’ai reçu la rémission des péchés, mais je ne suis pas certain d’avoir reçu le Saint Esprit”? Croyez-vous réellement en l’évangile de l’eau et de l’Esprit? Croyez-vous que seul cet évangile de l’eau et de l’Esprit est la Vérité? Croyez-vous réellement en cette vérité du fond de votre cœur? Si oui, alors avez vous été purifié de tous les péchés de votre cœur, et votre cœur est-il maintenant absolument pur? Le fait que votre cœur soit maintenant parfaitement pur est la preuve même qui témoigne que vous avez reçu le Saint Esprit dans votre cœur. A moins que votre cœur ne soit pur, le Saint Esprit ne peut pas demeurer en vous. C’est pour cela que le Seigneur nous a dit de recevoir le Saint Esprit. 


Cette Vérité a été dite à ceux qui ont cru en l’évangile de l’eau et de l’Esprit 


Au verset 23, notre Seigneur a continué à dire “ Ceux à qui vous pardonnerez les péchés, ils leur seront pardonnés ; et ceux à qui vous les retiendrez, ils leur seront retenus.” C’est le privilège que Dieu a donné à seuls ceux qui ont reçu la rémission des péchés. Ayant reçu la rémission des péchés en croyant en l’évangile de l’eau et de l’Esprit, c’est notre privilège et devoir de diffuser cet évangile aux autres. Ces gens vont alors aussi recevoir la rémission des péchés en croyant en ce vrai évangile. Mais il y a un pré-requis pour que cela se produise: les gens peuvent être remis de leurs péchés seulement si nous diffusons l’évangile de la rémission des péchés. Si nous ne diffusons pas cet évangile, alors il n’y a pas de moyen pour qu’ils reçoivent la rémission des péchés. Leur rémission des péchés dépend donc de nous. 
Le fait que l’évangile qui peut remettre les péchés nous a été donné ne signifie pas, cependant, que nous pouvons en faire ce que nous voulons de façon charnelle. Ce privilège n’est pas un droit pour notre chair, mais c’est un droit spirituel. Si nous avons reçu la rémission des péchés par la Vérité de l’eau et de l’Esprit en croyant en ce Dieu qui nous a sauvés, alors il a maintenant été prouvé que les autres peuvent aussi recevoir la rémission des péchés à travers cet évangile de l’eau et de l’Esprit que nous diffusons. Et en croyant en cet évangile, les gens de par le monde qui souffrent de leurs péchés vont infailliblement recevoir la rémission de leurs péchés. Puisque vous et moi avons reçu la rémission des péchés, si nous diffusons cette foi qui nous a apporté la rémission des péchés aux autres, alors eux aussi seront clairement remis de tous leurs péchés également. Puisque notre foi est correcte sans défaut, les autres recevront aussi finalement la rémission des péchés. 
La résurrection de Jésus inscrite dans la Bible contient une signification spirituelle profonde. Mais si on ne l’approche pas attentivement, il est possible aux gens de mal comprendre, et quand cela se produit, cela apporte de graves erreurs à leur foi. Ainsi, si quelqu’un trouve difficile de croire à la résurrection de Jésus, même s’il trouve d’autres aspects assez crédibles, alors c’est aussi un problème sérieux. Ces gens doivent croire en l’évangile de l’eau et de l’Esprit encore une fois depuis le début. Le fait que Jésus soit ressuscité des morts signifie qu’Il nous a donné une nouvelle vie et nous a ramenés à la vie. Sa mort à la Croix, par contre, signifie qu’Il est mort sévèrement à notre place. Le fait que Jésus ait été baptisé par Jean Baptiste signifie qu’Il a pris tous nos péchés, ceux-ci étant transférés sur Lui par Jean. Le fait que le Seigneur soit né sur cette terre signifie qu’Il est venu sur cette terre pour nous sauver comme notre propre Sauveur. Et le fait que Jésus Christ soit Dieu Lui-même, finalement, signifie qu’Il est le Créateur qui nous a tous faits. 
Ainsi, il ne peut pas y avoir de spéculation sur cet évangile de l’eau et de l’Esprit. Quand nous diffusons l’évangile de l’eau et de l’Esprit, les gens vont certainement recevoir la rémission des péchés en entendant et en croyant en cet évangile que nous prêchons. Du Cambodge à la France, l’Angleterre, le Nigéria, le Brésil, et la Russie, les gens de par le monde reçoivent la rémission des péchés. A travers nos livres et notre site web, cet évangile est diffusé dans le monde entier, et dans les cinq continents et six océans, de l’Europe à l’Afrique, l’Asie, l’Amérique, l’Océanie, et maintenant si seulement les gens croyaient en cet évangile dans leur cœur, ils recevraient la rémission des péchés invariablement et certainement. Ils recevront aussi le Saint Esprit sans faute, et ils obtiendront vraiment la paix dans leur cœur. Tous ceux qui se détournent du faux évangile recevront la Vérité authentique.
Mais les gens du monde d’aujourd’hui essaient seulement d’augmenter leur propre pouvoir en interprétant ce passage de Jean 20:23 par eux-mêmes. Par exemple, l’Eglise Catholique croit que le Pape a l’autorité de remettre les péchés. Ses prêtres enseignent à l’assemblée qu’ils ont l’autorité de pardonner leurs péchés. “Confessez-moi vos péchés”, dit le prêtre, assis derrière un mur de séparation qui le sépare de celui qui se confesse pour assurer son anonymat. “Je t’écouterai avec mes oreilles, et tu dois confesser de tes lèvres quels péchés tu as commis.” Le croyant Catholique fait alors sa confession. Entendant cette confession, le prêtre dit “Je te pardonne tes péchés. Maintenant fait la pénitence qui convient et ne pèche plus.” Celui qui se confesse pense alors qu’il a reçu la rémission des péchés. L’on dit que ce prêtre, à son tour, est supposé recevoir la rémission de ses péchés par un autre prêtre qui lui est supérieur, ce prêtre supérieur d’un évêque, l’évêque d’un archevêque, et l’archevêque du Pape. De qui, alors, le Pape devrait-il recevoir la rémission de ses péchés?
Je souligne ce sujet non pour critiquer une autre religion, mais pour vous rappeler de discerner spirituellement. La rémission des péchés ne dépend pas d’hommes, mais elle dépend entièrement de Dieu. Le Seigneur a accepté tous nos péchés en étant baptisé, a été crucifié à mort pour porter la condamnation du péché, puis est ressuscité des morts après trois jours. C’est le cœur de l’évangile de l’eau et de l’Esprit. C’est en croyant en l’évangile de l’eau et de l’Esprit que nous pouvons recevoir la rémission des péchés, non par une autre méthode humaine. Si l’on ne peut pas discerner cela clairement avec sa foi, alors cela signifie seulement que cette personne est aveugle spirituellement. 
Mes chers croyants, Jésus est ressuscité des morts. Sa résurrection est un événement merveilleux qui a amené une nouvelle vie. Si nous étions morts avec Christ et qu’il n’y avait pas de résurrection qui nous ramènerait à la vie, nous serions effectivement les plus pitoyables. Si tout ce que votre foi peut saisir c’est mourir avec Jésus pour vos péchés, alors vous ne pouvez que faire pitié, car avec cette foi morte nous ne pouvons pas faire de travail spirituel du tout. Nous pouvons nous déplacer librement seulement quand nous nous relevons de la mort, et c’est effectivement seulement avec notre foi vivante que nous faisons toutes les œuvres de Dieu. 
Nous ramenant de façon métaphorique à la semence, l’apôtre Paul dit que le corps du grain est déterminé par la semence que le fermier a semée. Aussi, parlant de la gloire de la résurrection, Il dit: “Il y a aussi des corps célestes et des corps terrestres” (1 Corinthiens 15:40). Il dit aussi que nous sommes semés faibles, mais sommes élevés puissants. Ce n’est pas seulement le Seigneur qui est ressuscité d’entre les morts, mais vous et moi sommes aussi ressuscités. Nos corps vivront de nouveau. Tout comme Jésus est mort à la Croix, mais que Son corps est ressuscité d’entre les morts, nos corps vont aussi revivre. Comme le Seigneur est sans péché dans Son cœur et est le Fils parfait de Dieu, nous aussi, sommes les âmes parfaites qui sommes sans péché dans nos cœurs, nous qui sommes devenus enfants de Dieu. Nos corps ne revivront pas tels qu’ils sont maintenant. Plutôt, nous serons transformés en un nouveau corps. Si tout devait finir avec notre mort physique, alors notre foi serait insignifiante. Si vous et moi ne devions pas revivre, alors cela ne fait pas de différence que nous croyions en Jésus ou pas. 
Mais comme il y a un ordre dans tout, il y a un ordre pour notre résurrection. Il y a deux résurrections: la première résurrection et la seconde résurrection. Et la première est la bonne résurrection à laquelle nous prendrons part. La Bible nous dit que Jésus Christ est devenu les prémices de la résurrection en ressuscitant d’entre les morts. Ceux qui ont reçu la rémission des péchés et la nouvelle vie en croyant en Jésus Christ, et qui croient en Sa résurrection, ont été ramenés à la vie. Et comme la Bible dit aussi que nos corps vont être ressuscités quand notre Seigneur reviendra sur la terre, vous et moi serons effectivement ressuscités. C’est la première résurrection des saints. 
La seconde résurrection suit après mille ans la première résurrection. Ayant pris part à la première résurrection, les justes vont régner dans la gloire pendant mille ans, et quand le Royaume Millénaire sera terminé, Dieu ressuscitera les pécheurs pour la seconde résurrection. En d’autres termes, le Seigneur ramènera à la vie tous ceux qui sont morts sans avoir cru en l’évangile de l’eau et de l’Esprit et sans être sauvés. Ressuscitant ces pécheurs au moment de la seconde résurrection, le Seigneur les jettera alors dans le feu éternel de l’enfer. C’est la seconde résurrection pour les pécheurs. 
Beaucoup de non chrétiens croient aussi qu’il y aura une résurrection après la mort. Donc ce qui est d’une importance cruciale est de savoir si nous sommes capables ou non de participer à la première résurrection. Cette question est aussi importante que la résurrection elle-même, car ceux qui participent à la première résurrection sont les bénis qui vivront pour toujours avec Dieu, mais ceux qui participent à la seconde résurrection sont les condamnés qui seront punis pour toujours par le jugement du feu. 
Mes chers croyants, le fait que nous ayons reçu la rémission des péchés en croyant en l’évangile de l’eau et de l’Esprit, que Dieu nous utilise comme Ses ouvriers en dépit de nos insuffisances, qu’Il nous ait fait don du Saint Esprit, et qu’Il nous ait donné le droit de décider si les gens ont la vie éternelle ou non, d’envoyer leur âme au Ciel ou en enfer – toutes ces choses comportent une grave responsabilité, tout comme une grande autorité et des bénédictions en même temps. Donc nous avons effectivement été grandement bénis, si bien qu’il n’y a personne d’autre sur la terre qui soit aussi béni que nous ne le sommes. 
Notre Seigneur nous a déjà donné le salut. En ressuscitant des morts, notre Seigneur a accompli la dernière réalisation de notre salut, et en faisant cela Il nous a fait le don du Saint Esprit, a fait de nous le peuple de Dieu et Ses ouvriers, et a répandu sur nous le droit de sauver les autres âmes. C’est pour cela que lorsque Jésus est apparu à Ses disciples la seconde fois après Sa résurrection, Il a dit: “La paix soit avec vous; recevez le Saint Esprit.”
Notre Seigneur est ressuscité des morts. Avez-vous reçu une nouvelle vie en croyant en cette résurrection? Croyez-vous réellement en la résurrection de Jésus? La résurrection de notre Seigneur n’est pas quelque chose qui devrait s’arrêter à la fin de la célébration de Pâques, mais c’est un événement profondément significatif qui nous a effectivement amené une nouvelle vie. D’une façon ou d’une autre, nos corps vont mourir. Mais quand nous mourrons, le Seigneur nous ramènera à la vie. Nos âmes ont déjà été ramenées à la vie, mais le Seigneur va aussi relever nos corps. Donc, nous devons avoir une claire compréhension de la vraie signification de Pâques, et nous devons être capables de discerner la signification spirituelle que cela contient. Et nous devons croire à la Vérité de l’évangile avec nos cœurs et remercier le Seigneur. “Le Seigneur nous a donné une nouvelle vie” - c’est ce à quoi nous devons penser quand Pâques arrive. 
J’ai reçu la vie éternelle de Dieu. Avant que je ne connaisse l’évangile de l’eau et de l’Esprit, je trouvais difficile de croire à la résurrection de Jésus. Mais maintenant je crois. Je crois que j’ai été crucifié avec Christ et que j’ai été ramené à la vie avec Christ, et je crois que Jésus m’a donné une nouvelle vie quand Il est ressuscité des morts. Je crois aussi que le Seigneur relèvera mon corps terrestre sous forme de corps céleste. Qu’en est-il de vous alors? Croyez-vous aussi cela?
C’est la puissance de Dieu qui se trouve dans l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Puisque Dieu est venu vers nous et demeure en nous comme le Saint Esprit, et puisque Dieu Lui-même est le Seigneur de la vie, Il accomplira certainement tout ce qu’Il nous a dit. Nous pouvons croire cela parce que le Seigneur nous a donné la foi. Au commencement de ce sermon, j’ai parlé de Jésus comme le Seigneur du salut. Jésus est le Seigneur et le Créateur non seulement pour vous et moi, mais de ce monde et de l’univers entier. Aussi longtemps que notre salut est concerné, et aussi longtemps que notre nouvelle vie est concernée aussi, Jésus est le Maître de la résurrection. C’est parce qu’Il est puissant que de telles œuvres de salut ont été possibles. Et c’est parce qu’Il est si puissant que nous pouvons croire en cette Vérité dans nos cœurs. 
Comment ce serait si nous ne devions pas revivre? C’est beau et bien de recevoir la rémission éternelle des péchés, mais s’il n’y avait ni nouvelle vie ni vie éternelle pour nous, alors combien serions-nous pitoyables? Il y a tant de choses dans ce monde que nous aimerions faire, mais nous les avons toutes abandonnées pour suivre Jésus et avons plutôt fait toutes choses seulement pour Jésus Christ. Quand tel est le cas, combien ce serait regrettable qu’il n’y ait pas de résurrection pour nous? Alors que cela pourrait ne pas être un grand problème de faire les choses de ce monde, nous serions toujours vraiment pitoyables s’il n’y avait pas de moyen de compensation pour les avoir toutes rejetées. 
Mes chers croyants, s’il n’y avait pas de moyen pour que nous soyons ramenés à la vie après notre mort physique, alors nous serions effectivement pitoyables. Peu importe combien de richesse et de splendeur on peut avoir eu dans ce monde, cela sera entièrement futile et complètement insignifiant, puisque tout ce dont on aura joui finira avec la mort. Même vous et moi, qui aidons les autres âmes à recevoir la rémission des péchés, mourrons un jour. Si nos corps ne devaient pas être ramenés à la vie dans des corps célestes et vivre pour toujours dans la gloire, et si nous devions croire et diffuser l’évangile aux autres seulement pour voir nos vies se finir par notre mort et notre disparition pour toujours, alors d’un point de vue charnel, vous et moi serions vraiment misérables. 
Certes, même s’il n’y avait pas de gloire qui nous attendait, le fait que nous ayons vécu sur cette terre pour le Seigneur est assez pour que nous soyons reconnaissants. Mais puisque nous vivrons certainement de nouveau, régnerons pour mille ans, entrerons dans le Royaume éternel de Dieu, et jouirons de Sa splendeur et de Sa gloire pour toujours, nous sommes encore plus reconnaissants pour nos vies. La condition pour que nous jouissions de toute cette gloire et splendeur donnée par Dieu est que nous ayons été sauvés vous et moi par Dieu. Puisque Dieu a ramené nos âmes à la vie, nos corps aussi revivront. C’est parce que nous allons vivre avec Dieu pour toujours que la résurrection de Jésus est si importante et profondément significative. 
La résurrection n’est pas juste une doctrine religieuse. Les chrétiens tendent généralement à penser à la résurrection comme une doctrine et s’en rappellent seulement quand Pâques approche, mais pour les vrais croyants, la résurrection de la vie éternelle viendra sans faute pour eux. 
Notre Seigneur a porté tous les péchés du monde en étant baptisé, est mort à la Croix, a été détaché et enseveli dans un tombeau. Mais après ces choses, Il est ressuscité des morts après trois jours, est monté au Ciel, et est assis maintenant à la droite du trône de Dieu le Père. C’est pour cela que Jésus est apparu devant nous et nous a dit “La paix soit avec vous. Recevez le Saint Esprit. Si vous pardonnez les péchés de quelqu’un ils lui seront pardonnés. Moi aussi, je vous envoie dans ce monde.” Notre Seigneur a effectivement amené l’accomplissement final du salut et toutes ses bénédictions pour nous.
Notre foi ne doit pas s’arrêter à la mort. Plutôt, elle doit commencer avec le fait que nous avons reçu la rémission des péchés et la nouvelle vie, et que nous sommes devenus de nouvelles créations. La foi doit commencer par là. Comme le déclare 2 Corinthiens 5:17: “ Si quelqu’un est en Christ, il est une nouvelle créature; les choses anciennes sont passées, voici, toutes choses sont devenues nouvelles”, nous sommes devenus nouveaux. Notre Seigneur nous a donné une nouvelle vie, et Il ressuscitera nos corps morts aussi. Il nous fera vivre dans le Royaume éternel de Dieu et jouir de toute sa gloire et splendeur. Moi, pour ma part, je crois cela. Mais qu’en est-il de vous? Croyez-vous aussi? 
Combien significatif a été Pâques cette année pour vous? Etait-ce aussi profond que cela aurait dû? Peut-être que certains ont entendu un acteur célèbre de Hong Kong qui s’est donné la mort il n’y a pas longtemps. Etant mort, il attend maintenant la seconde résurrection. Indépendamment de sa popularité et de sa renommée mondiale, il ne pourra pas prendre part à la première résurrection mais seulement à la seconde résurrection, car il n’avait pas reçu la rémission des péchés pendant qu’il était encore vivant.
Mais qu’en est-il de nous? A quelle résurrection allons-nous participer? Nous prendrons part à la bonne résurrection – c’est-à-dire la première résurrection. Quelle est la différence, alors, entre quelqu’un qui participe à la première résurrection et quelqu’un qui participe à la seconde résurrection? La différence est de savoir s’ils ont reçu la rémission des péchés en croyant en l’évangile de l’eau et de l’Esprit ou s’ils restent toujours pécheurs pour ne pas avoir cru en cette Vérité de l’évangile. A cause de cette différence, l’un jouira de la gloire et de la splendeur pour toujours, alors que l’autre sera condamné et détruit pour toujours. Par qui ce sort est-il déterminé? C’est déterminé par Dieu. 
Le fait que je croie en cet évangile de l’eau et de l’Esprit est vraiment merveilleux même pour moi-même. Cela ne vous émerveille-t-il pas aussi que vous croyiez en cette Vérité de la résurrection? Vous, aussi, êtes probablement émerveillés par cela. Quand avons-nous même pensé que nous vivrions pour toujours? Qui parmi nous a jamais pensé que nous croirions en cette Vérité? Avons-nous même désiré cela, su cela, ou recherché cela? Nous étions seulement tourmentés par nos péchés. Mais non seulement nous avons été remis de ces péchés, mais juste quand nous pensions que tout été terminé avec notre rémission des péchés, il y avait encore plus de bénédictions à venir. La rémission des péchés était juste un commencement. Nous ne sommes pas seulement devenus les enfants de Dieu et avons reçu tous les droits qui accroissent notre nouveau statut, mais la gloire du Royaume de Dieu nous attend aussi. 
Ayant reçu la rémission des péchés, vous et moi servons maintenant l’évangile sur cette terre. Pensez-vous que quelqu’un d’autre puisse le faire? Ce n’est pas quelque chose que tout le monde peut faire. Pensez-vous que quelqu’un d’autre peut recevoir la rémission des péchés et servir cet évangile? Tout le monde qui entend cet évangile ne peut pas le servir. Ceux qui cherchent leurs propres petits désirs et abandonnent Dieu seulement comme un souci secondaire vont tous dévier, et seuls ceux qui suivent vraiment Dieu peuvent être utilisés par Lui comme Ses précieux vases et servir l’évangile. Cette œuvre nous a été confiée à nous et ce que nous faisons maintenant est de la plus haute importance. 
La Bible nous dit que pour jouir de la gloire de Christ à venir, nous devons diffuser l’évangile avec Christ et nous devons aussi souffrir avec Lui. La souffrance que vous et moi supportons maintenant est une souffrance que nous portons pour les autres. Avant, notre souffrance était seulement pour nous-mêmes et notre propre survie, mais maintenant, c’est en tant que serviteurs de Dieu que nous souffrons, et cette souffrance est une belle souffrance que nous portons pour les autres. C’est vraiment une bénédiction que Dieu nous ait confié cette œuvre, à nul autre qu’à nous. 
Cette œuvre est effectivement une œuvre glorieuse. Pourquoi? Parce que cette œuvre sera récompensée quand le Royaume Millénaire viendra. Certaines personnes peuvent dire “Je préférerais vivre confortablement dans ce monde maintenant qu’être récompensé dans le Royaume Millénaire plus tard”. Mais ne pensez pas ainsi. Je vous exhorte à ne pas prendre ce chemin. Ne pas vivre pour l’évangile et le Père c’est désobéir à Jésus. En nous disant “Comme le Père m’a envoyé, moi aussi je vous envoie”, notre Seigneur nous a placés à différents endroits de l’Eglise et nous envoie travailler pour Son évangile. Mais si nous refusons ce travail et disons “Non, je ne veux pas”, où finirons-nous? De telles personnes sont liées pour finir non dans cette Eglise, mais dans un lieu de péché. Elles ne peuvent pas servir l’œuvre de Dieu, et parce qu’elles sont de plus en plus marquées par le péché, elles seront de plus en plus distantes de Dieu. Cette œuvre du Seigneur est quelque chose qui ne peut pas être fait par n’importe qui. 
Mes chers croyants, êtes-vous heureux de faire l’œuvre de Dieu? Bien sûr que vous êtes heureux! Nous sommes tous si heureux de servir notre Dieu. Bien qu’il puisse y avoir des temps où nous sommes liés par les faiblesses de la chair, et par conséquent oublions notre bonheur et marchons d’avant en arrière sans cesse hors de la position où nous appartenons, fondamentalement parlant, nous sommes déjà nés de nouveau et sommes devenus les ouvriers de Dieu pour servir Son œuvre chérie. C’est un honneur extrêmement grand pour nous de servir l’évangile. Le Seigneur nous a donné encore plus de force, de capacité, et de foi pour nous permettre de porter plus de fruit par notre travail, et donc nous gagnons maintenant beaucoup d’âmes pour Lui et les conduisons à la vie éternelle. Lorsque Pâques approche, rappelons-nous que nous sommes nés de nouveau comme serviteurs de Dieu, et, étant remplis du Saint Esprit, exerçons tous ce droit de pardonner les péchés d’autrui. Et rappelons-nous que c’est parce que nos faisons l’œuvre du Seigneur et servons Son évangile que toutes ces choses sont accomplies. 
A partir de chacune de nos places assignées, nous servons tous l’évangile. De nos anciens à nos enseignants de l’Ecole du Dimanche, il n’y a personne dans notre Eglise qui ne soit pas serviteur de Dieu. Nous faisons tous fidèlement chaque œuvre qui nous a été assignée par Dieu. De quel endroit et à quelle tâche confiée travaillez-vous maintenant? Quelles tâches vous ont été assignées pour faire l’œuvre de Dieu? Quelle que soit votre tâche, frères et sœurs, soyez-y fidèles. C’est alors seulement que le Seigneur vous confiera une œuvre encore plus précieuse. 
Ne pensez pas pour vous-même “Je vais quitter ce travail. Je ne veux plus le faire. Je veux faire autre chose de meilleur que cela.” Plutôt, soyez fidèle à ce que le Seigneur vous a assigné et travaillez diligemment, et c’est alors que votre moisson pourra être plus abondante et que plus de fruit de joie pourra être partagé. La prochaine fois que Pâques arrivera, souvenons-nous tous que nous sommes nés de nouveau, et avec ce souvenir, renouvelons tous nos cœurs. Nous serons alors en mesure de vivre nos vies avec la plénitude du Saint Esprit.
Je donne tous mes remerciements à Dieu. Alléluia!