Sermons

Sujet 27: Les lettres de Dieu pour nous à l'ère du coronavirus

[27-8] La Sainte Postérité est le seul espoir pour l’humanité (Ésaïe 6:1-13)

(Ésaïe 6:1-13)
«L'année de la mort du roi Ozias, je vis le Seigneur assis sur un trône très élevé, et les pans de sa robe remplissaient le temple. Des séraphins se tenaient au-dessus de lui; ils avaient chacun six ailes; deux dont ils se couvraient la face, deux dont ils se couvraient les pieds, et deux dont ils se servaient pour voler. Ils criaient l'un à l'autre, et disaient: Saint, saint, saint est l'Éternel des armées! toute la terre est pleine de sa gloire! Les portes furent ébranlées dans leurs fondements par la voix qui retentissait, et la maison se remplit de fumée. Alors je dis: Malheur à moi! je suis perdu, car je suis un homme dont les lèvres sont impures, j'habite au milieu d'un peuple dont les lèvres sont impures, et mes yeux ont vu le Roi, l'Éternel des armées. Mais l'un des séraphins vola vers moi, tenant à la main une pierre ardente, qu'il avait prise sur l'autel avec des pincettes. Il en toucha ma bouche, et dit: Ceci a touché tes lèvres; ton iniquité est enlevée, et ton péché est expié. J'entendis la voix du Seigneur, disant: Qui enverrai-je, et qui marchera pour nous? Je répondis: Me voici, envoie-moi. Il dit alors: Va, et dis à ce peuple: Vous entendrez, et vous ne comprendrez point; Vous verrez, et vous ne saisirez point. Rends insensible le cœur de ce peuple, Endurcis ses oreilles, et bouche-lui les yeux, Pour qu'il ne voie point de ses yeux, n'entende point de ses oreilles, Ne comprenne point de son cœur, Ne se convertisse point et ne soit point guéri. Je dis: Jusqu'à quand, Seigneur? Et il répondit: Jusqu'à ce que les villes soient dévastées Et privées d'habitants; Jusqu'à ce qu'il n'y ait personne dans les maisons, Et que le pays soit ravagé par la solitude; Jusqu'à ce que l'Éternel ait éloigné les hommes, Et que le pays devienne un immense désert, Et s'il y reste encore un dixième des habitants, Ils seront à leur tour anéantis. Mais, comme le térébinthe et le chêne Conservent leur tronc quand ils sont abattus, Une sainte postérité renaîtra de ce peuple.»
 

Dans le chapitre 6 d’Ésaïe que nous venons de lire, nous pouvons voir diverses visions que Dieu a données au prophète Ésaïe. Dans ces visions, le prophète Isaïe a vu des séraphins, chacun ayant six ailes. Avec deux ailes, les séraphins couvraient leurs visages, avec deux leurs pieds, et avec deux ils volaient. Ils crièrent l’un à l’autre et louèrent Dieu en disant : 
«Saint, saint, saint est l'Éternel des armées! toute la terre est pleine de sa gloire!» (Ésaïe 6:3) Nous pouvons aussi voir des anges louer Dieu comme cela dans le Livre de l’Apocalypse dans le Nouveau Testament. 
Le prophète Ésaïe trembla de peur, se disant : «Je suis perdu, car j’ai vu le saint!» Quand il se voyait debout devant Dieu, il pouvait voir qu’il était condamné à mort. Cependant, l’un des séraphins prit un charbon ardent avec les pinces de l’autel, toucha la bouche d’Ésaïe avec et lui dit: «Ton iniquité est enlevée.» 
 
 

Une fois que quelqu’un se transforme en ennemi de Dieu, il est difficile de s’en retourner


Il est difficile pour ceux qui sont devenus les ennemis de Dieu de s’en retourner et d’être sauvés. Quand Dieu a dit : «Qui marchera pour nous?» le prophète Ésaïe a dit : «Me voici! Envoie-moi» (Ésaïe 6:8). Dieu dit alors:
«Rends insensible le cœur de ce peuple, Endurcis ses oreilles, et bouche-lui les yeux, Pour qu'il ne voie point de ses yeux, n'entende point de ses oreilles, Ne comprenne point de son cœur, Ne se convertisse point et ne soit point guéri.» (Ésaïe 6:10). 
Quand Dieu a regardé le peuple d’Israël déchu, Il craignait qu’il ne revienne à Lui et ne soit guéri. Cela signifie qu’il était impossible pour le peuple d’Israël de se détourner de son opposition à Dieu et de revenir à Lui. En d’autres termes, Dieu disait que le peuple d’Israël devait changer son cœur et retourner à Lui, et que sans ce repentir authentique et sincère, il ne pourrait pas résoudre le problème de ses péchés simplement en demandant à Dieu de lui pardonner. Un tel repentir peu sincère est très imparfait. Ainsi, si le peuple d’Israël retournait à Dieu sans se repentir de tout cœur de son péché de s’être dressé contre Lui juste pour chercher un soulagement de sa souffrance, un tel repentir trompeur ne ferait qu’offenser Dieu. 
Par conséquent, la première chose que le peuple d’Israël devait faire était de détourner sincèrement son cœur de sa rébellion contre Dieu. S’ils retournaient à Dieu sans véritable repentance juste pour se trouver une excuse, Dieu ne le reconnaîtrait jamais. Ils feraient à juste titre face au jugement de Dieu pour leur péché de s’être dressés contre Lui. Dieu juge ceux qu’Il juge, et Il accorde la grâce à ceux à qui Il accorde la grâce. Nous devons nous rappeler que Dieu est juste. 
Ésaïe 6:13 dit :
«Et s'il y reste encore un dixième des habitants, Ils seront à leur tour anéantis. Mais, comme le térébinthe et le chêne Conservent leur tronc quand ils sont abattus, Une sainte postérité renaîtra de ce peuple.» Quand Dieu a regardé Son peuple, Il était sceptique quant à sa capacité à se détourner de son péché d’idolâtrie, à retourner à Dieu et à cesser de vivre une vie aussi pécheresse en adorant des idoles et en se dressant contre Dieu. Même si Dieu avait demandé au peuple d’Israël de cesser de vivre une telle vie, il lui était impossible de s’arrêter. 
Imaginons que le peuple d’Israël se soit détourné de son péché de se dresser contre Dieu et soit retourné à Lui. Il serait alors tout à fait approprié que Dieu pardonne leurs péchés et les accepte. Dieu leur avait donné de nombreuses occasions de se détourner. Cependant, ils avaient toujours refusé de se détourner du péché d’idolâtrie. C’est parce que leur désir rebelle de se dresser contre Dieu était fondamentalement enraciné dans leur cœur comme un écheveau enchevêtré et leur a été transmis par leurs ancêtres. En d’autres termes, ils vivaient la mauvaise vie parce qu’ils étaient déjà nés dans ce monde avec le désir de désobéir à Dieu. Même si le premier homme Adam a été créé par Dieu, il est tombé dans la tentation de l’ange déchu, qui s’est dressé contre Dieu. Unissant son cœur au mauvais désir de l’ange déchu, Adam a fini par tomber dans le péché grave de se rebeller contre Dieu en cherchant à usurper Sa place. C’est ainsi que non seulement le cœur d’Adam, mais aussi nos cœurs en tant que ses descendants en sont venus à être sous l’influence de l’ennemi de Dieu. Par conséquent, le peuple d’Israël à cette époque aurait dû admettre les péchés mauvais qu’il a hérités d’Adam et s’est agenouillé devant Dieu. Ils auraient dû reconnaître qu’ils ne pouvaient pas échapper au jugement de Dieu et revenir à Lui. 
Quand nous sommes nés dans ce monde, nous avons aussi hérité du cœur rebelle qu’Adam avait quand il a péché. Nous devions réaliser que parce que nous étions par nature nés avec le désir de désobéir et de nous dresser contre Dieu, nous ne pouvions recevoir les bénédictions de Dieu que si nous admettions nos péchés mauvais. Ceux d’entre nous qui vivent à l’époque actuelle doivent aussi reconnaître pleinement les péchés que nous avons commis en nous dressant contre Dieu. Vous aussi, vous devez admettre à Dieu que lorsque vous êtes nés dans ce monde, votre cœur avait déjà le désir de vous dresser contre Lui, et que vous avez vécu avec ce désir. Par conséquent, tous les êtres humains doivent retourner à Jésus-Christ, le Sauveur de l’humanité, et reconnaître «l’Évangile de l’eau et de l’Esprit» qu’il nous a donné par la grâce du salut. Tous les êtres humains doivent admettre qu’ils ont hérité du péché d’Adam et ont vécu comme les adversaires de Dieu jusqu’à ce jour. Ils doivent alors humblement demander à Dieu Sa miséricorde. 
Les êtres humains doivent retourner à Dieu et se repentir vraiment, afin d’être guéris des péchés fondamentaux qu’ils ont commis lorsqu’ils se tenaient contre Dieu. Ils doivent aussi se rendre compte qu’il est impossible de retourner à Dieu sans confesser qu’ils sont par nature les adversaires de Dieu qui se dressent contre Lui. Pour que nous puissions tous nous repentir vraiment devant Dieu et être sauvés de nos péchés, nous devons d’abord avoir la foi pour reconnaître l’autorité de Dieu, Sa sainteté et Son honneur. Vous aussi, vous devriez maintenant admettre que votre cœur avait le désir de vous opposer à Dieu. Nous devons donc nous abandonner à la sainteté de Dieu, croire et louer ses bénédictions miséricordieuses, sa grâce de compassion et son salut juste. Pour que nous puissions retourner à un Dieu aussi majestueux et miséricordieux, nous devons admettre que cela serait impossible sans la direction de la Parole de Dieu et l’aide du Saint-Esprit, et nous devons obtenir cette aide en croyant en l’œuvre de Jésus-Christ. 
Avec l’arrivée de l’ère du Nouveau Testament, tous les êtres humains doivent se rendre compte qu’il leur est impossible d’atteindre le vrai salut sans l’aide de la Parole évangélique de l’eau et de l’Esprit que notre Seigneur nous a donnée comme son don. Maintenant, nous ne devons jamais oublier ce fait. C’est parce que nous sommes nés avec un cœur fondamentalement pécheur désirant nous opposer à Dieu et à Sa Parole. Comme nous avions vécu comme les ennemis de Dieu comme cela, notre seul dernier espoir est l’œuvre juste de Jésus-Christ, le Fils de Dieu. Notre espérance de délivrance de tous nos péchés dans ce monde repose maintenant sur Jésus-Christ, qui est venu nous chercher avec la Parole évangélique de l’eau et de l’Esprit. Par conséquent, c’est en croyant en Jésus-Christ et en son œuvre juste de salut que nous pouvons atteindre notre véritable salut, tout cela grâce au Seigneur. 
Pour ce faire, nous devons d’abord saisir l’œuvre de Jésus-Christ, qui constitue la Vérité du salut. Cette compréhension est atteinte par la Parole de salut que Jésus-Christ a promise à l’humanité. Pour effacer les péchés de l’humanité, Jésus-Christ a volontairement offert son propre corps à Dieu le Père comme sacrifice expiatoire pour la rémission des péchés. C’est lorsque nous croyons en ce vrai salut que nous sommes vraiment délivrés. Nous devons réaliser qu’à l’ère du Nouveau Testament, Jésus-Christ a accompli l’œuvre d’effacer les péchés de l’humanité avec la vraie Parole évangélique de l’eau et de l’Esprit. 
Maintenant, nous devons croire de tout notre cœur en la Vérité du salut qui nous est parvenue par la Parole évangélique de l’eau et de l’Esprit. Lorsque nous avons cette foi, notre salut est rendu parfait grâce à la justice de Jésus-Christ. Lorsque nous croyons en la Parole évangélique de l’eau et de l’Esprit, l’Évangile de la rémission des péchés que Jésus-Christ a accompli pour nous, c’est alors que nous pouvons enfin retourner au Dieu vraiment saint. C’est alors que nous pourrons enfin retourner au Dieu saint qui nous a créés, louer Sa Justice et vivre éternellement. Pour que notre foi soit maintenant approuvée par le Dieu saint, nous devons avoir la croyance que la Parole évangélique de l’eau et l’Esprit que Jésus-Christ nous a donnée est la vraie Vérité. Notre salut est accompli par le sacrifice d’expiation de Jésus-Christ, qui avait promis qu’il effacerait les péchés de l’humanité. 
 


Maintenant, nous devons placer notre espérance en Jésus-Christ seul


À ce jour, chaque être humain a vécu la même vie que le peuple d’Israël à l’époque de l’Ancien Testament, c’est-à-dire que tous les êtres humains ont vécu comme les ennemis de Dieu. Parce que le peuple d’Israël dans les temps anciens vivait comme adversaire de Dieu se dressant contre Lui et Sa Parole, ils méritaient de supporter beaucoup de souffrances sous le joug d’une autre nation. Pour sauver le peuple d’Israël de tous les péchés qu’il a commis, Dieu a dû faire payer à son Fils Jésus-Christ le prix du sacrifice. Chaque vie humaine était invariablement une brebis perdue aux yeux de Dieu. 
J’ai mentionné plus tôt que pour que les êtres humains retournent à Dieu, ils doivent tous admettre que, par nature, ils se sont opposés à la sainteté et à la majesté de Dieu, tout comme Adam par leur nature. C’est lorsque les êtres humains se plaignent vraiment de leur péché de rébellion contre Dieu que la porte de Son salut et de Sa grâce est enfin ouverte. Nous devons tous maintenant nous agenouiller devant l’Évangile Vérité de l’eau et de l’Esprit que Jésus-Christ a donné à l’humanité, admettre nos péchés et accepter la grâce du salut que Dieu offre. Nous devons reconnaître que nous étions tous condamnés à être jetés en enfer et à faire face à la condamnation de Dieu pour le péché de nous être dressés contre Lui et Sa Parole. Nous ne devons pas oublier que la qualification pour atteindre le vrai salut n’est atteinte que si nous admettons que nous nous sommes rangés du côté de notre ennemi et que nous nous sommes opposés à Dieu. Jusqu’à présent, nous nous étions rebellés contre la sainteté de Dieu et Sa majesté. Les êtres humains doivent réaliser la «justice» de Jésus-Christ, leur Sauveur, y croire et ainsi retourner à Dieu. Ce n’est qu’alors qu’il leur est possible de recevoir la grâce du salut que Dieu offre.
Nous avions vécu comme les ennemis de Dieu, et pour que nous soyons sauvés de tous nos péchés, il était indispensable de réaliser la véritable Vérité du salut que Dieu avait donnée pour nous. Né sur cette terre, Jésus-Christ, fils unique de Dieu le Père, a été baptisé par Jean-Baptiste pour porter toutes les iniquités de l’humanité, et il a versé son précieux sang sur la croix. Nous avions besoin de la foi pour croire que ce baptême de Jésus et son sang étaient l’offrande sacrificielle de rédemption que le Seigneur a offerte pour laver nos péchés. L’évangile de l’eau et de l’Esprit remet nos péchés, et la foi en cet évangile est ce dont la race humaine a besoin. Lorsque nous croyons en cette Vérité du salut que Jésus-Christ, Dieu Lui-même, a accompli lorsqu’Il est venu sur cette terre il y a plus de 2 000 ans, nous sommes libérés de tous les péchés qui nous avaient emprisonnés dans leurs ténèbres jusqu’à présent. Cela signifie que le vrai salut que Dieu a donné à l’humanité commence et est complété par l’évangile de l’eau et de l’Esprit écrit dans la Parole de Dieu. Nous devons réaliser que le salut de nos péchés est atteint par la foi en la Parole de Dieu. 
Dieu a dit : «Une sainte postérité renaîtra de ce peuple» (Ésaïe 6:13). Pour tous les pécheurs vivant sur cette terre, le salut ne peut être atteint que s’ils croient au sacrifice juste de Jésus-Christ, qui est la sainte postérité. Cette foi est le seul espoir pour tous ceux qui restent pécheurs à ce jour. Nous ne pouvons trouver le véritable espoir que si nous croyons que le Seigneur a accompli la véritable rémission des péchés avec la Vérité évangélique de l’eau et de l’Esprit. La révélation de Dieu que le prophète Ésaïe a reçue parle de sa grâce de salut à venir à l’ère du Nouveau Testament. Tous les êtres humains étaient tombés dans le péché, mais la Parole évangélique de l’eau et de l’Esprit les sauverait de tous leurs péchés, et Jésus-Christ donnerait cet Évangile à quiconque y croit. Que nous soyons tous bénis ou non pour devenir les propres enfants de Dieu dépend du fait que nous croyions ou non de tout cœur à la vraie Parole évangélique de l’eau et à l’Esprit que Jésus-Christ nous a donnée comme rémission des péchés. 
 


L’humanité ne peut pas atteindre le salut en s’appuyant sur les religions du monde


Les êtres humains doivent se rendre compte qu’il leur est impossible d’être sauvés de leurs péchés en s’appuyant sur une religion terrestre existante. Les religions de ce monde enseignent que les gens ne peuvent aller au Royaume des Cieux à la mort que s’ils abordent leurs péchés avec leurs propres bonnes choses. Ils croient que la seule façon de résoudre le problème de leurs péchés est d’être vertueux et de faire beaucoup de bonnes choses. Ils comptent sur leurs propres pensées, pensant que s’ils se repentent des péchés méchants qui surgissent de leur cœur et de leur esprit et vivent une vie vertueuse, ils peuvent échapper à tous ces péchés. Croyant en leurs propres bons actes plutôt qu’en Dieu et en Sa Parole, ils pensent en vain qu’ils peuvent atteindre le Ciel en raison de leur bonne œuvre. Ils ne pourraient pas se tromper davantage! Même lorsque la vraie Parole de salut donnée par Dieu leur est offerte, ils ne peuvent pas s’en rendre compte. Ainsi, les religieux croient que leurs péchés sont traités petit à petit lorsqu’ils se repentent de leurs transgressions. C’est une grande méprise si tragique! 
Même dans les communautés chrétiennes, beaucoup de gens pensent que leurs péchés sont progressivement lavés par la grâce de Dieu lorsqu’ils se résolvent à ne plus pécher et offrent des prières de repentance étape par étape. Pour moi, de telles prières de repentance offertes par les chrétiens ne sont pas différentes des religions du monde. En d’autres termes, ces chrétiens ne font que pratiquer une vie religieuse avec les mêmes pensées que n’importe quel autre peuple religieux de ce monde. Avec le temps, ils verront par eux-mêmes comment leur propre foi religieuse volontaire s’évapore et se termine par un échec abject. 
Pour que ces chrétiens égarés se détournent de tous les péchés qu’ils ont commis jusqu’à ce jour en se dressant contre Dieu, ils doivent retourner à la Parole évangélique de l’eau et de l’Esprit que Jésus-Christ nous a donnée. Sans la foi en cette Parole évangélique de l’eau et de l’Esprit, il est impossible de se détourner des dogmes fallacieux. Ils doivent se rendre compte que tous les efforts qu’ils ont mis dans leurs prières de repentance pour être délivrés de leurs péchés sont complètement inutiles. Pourquoi? C’est parce que par nature, tous les êtres humains sont nés avec des péchés fondamentaux pour se dresser contre Dieu. C’est aussi parce qu’ils ne peuvent s’empêcher de continuer à commettre de tels péchés à l’avenir. Pour délivrer les pécheurs de leurs péchés, le Sauveur de l’humanité a offert le sacrifice du salut à notre place par l’évangile de l’eau et de l’Esprit ; et croire en cela est le seul moyen pour tous les êtres humains de se détourner du péché de rébellion contre Dieu et de revenir à Lui. L’humanité ne peut retourner à Dieu que si elle croit en l’œuvre du salut que Jésus-Christ a faite pour effacer ses péchés. 
 


L’espérance de l’humanité repose donc sur Jésus-Christ seul


Il ne reste qu’un seul espoir pour tous les êtres humains, et c’est de croire en l’œuvre de salut de Jésus-Christ comme la grâce de leur salut. Cette foi seule est leur espérance. Par le baptême qu’il a reçu de Jean-Baptiste, Jésus-Christ a porté les péchés de l’humanité qui s’était dressée contre Dieu sur son propre corps une fois pour toutes; Il a payé le salaire de tous les péchés de l’humanité en étant crucifié à mort tout en assumant les péchés de ce monde; et Il a ainsi donné une véritable espérance à l’humanité. Jésus est le Sauveur qui a apporté une véritable espérance aux êtres humains qui croient en cette Vérité du salut. En venant sur cette terre, en portant personnellement tous les péchés des pécheurs sur Son propre corps, en versant Son sang sur la Croix tout en supportant les péchés du monde et en ressuscitant d’entre les morts, Jésus-Christ a achevé le salut de l’humanité. 
Le Seigneur a permis la rémission des péchés et une vie nouvelle à tous ceux qui croient de tout leur cœur en l’œuvre juste qu’il a accomplie pour nous. Nous devons donc réaliser qu’en croyant en la vraie Parole évangélique du salut qui est venue par l’eau et l’Esprit, nous pouvons être délivrés de tous les péchés que nous avons commis jusqu’à ce jour en nous dressant contre Dieu. Nous croyons en la Parole évangélique de l’eau et de l’Esprit que Jésus nous a donnée, mais dans le passé, nous ne savions pas comment recevoir le vrai salut par la foi parce que pendant très longtemps, nous avions été emprisonnés par le péché en nous dressant contre Dieu. La grâce du salut pour l’humanité a été rendue possible grâce au baptême par lequel Jésus-Christ a porté leurs péchés, au sacrifice qu’il a fait sur la Croix et à la puissance de sa résurrection. Maintenant, la seule façon pour nous tous d’être sauvés de nos péchés est la foi de notre cœur dans l’œuvre juste du salut que Jésus-Christ a accomplie pour effacer nos péchés quand il est venu sur cette terre il y a 2 000 ans. 
La justice de Jésus-Christ seule est la véritable espérance pour nous tous, êtres humains. Lorsque nous croyons que Jésus a accepté tous les péchés des pécheurs par le baptême qu’il a reçu dans le Jourdain quand il est venu sur cette terre, nous pouvons être lavés une fois pour toutes de tous les péchés qui se sont accumulés dans nos cœurs jusqu’à ce jour. En d’autres termes, nous sommes sauvés de tous les péchés de ce monde une fois pour toutes lorsque nous croyons que Jésus-Christ a lavé tous les péchés de ce monde une fois pour toutes en étant baptisés par Jean-Baptiste dans le Jourdain, et lorsque nos cœurs ont foi en cette vraie Parole de salut. Notre salut commence par la foi en la justice de Jésus-Christ et est complété par elle. Ce n’est que lorsque nous croyons en l’œuvre de rédemption de Jésus-Christ que nous pouvons vraiment devenir les enfants de Dieu. En d’autres termes, lorsque la Bible dit que Jésus-Christ serait la «sainte postérité» sur cette terre, cela signifie que Jésus sèmerait la Parole évangélique de l’eau et de l’Esprit pour l’humanité, la Parole du salut, et qu’Il accomplirait le vrai salut pour tous ceux qui croient en cet Évangile. 
Lorsque nous nous tenons devant la sainteté de Dieu, tous nos péchés intérieurs sont exposés. Nous pouvons alors réaliser que nous sommes des pécheurs qui doivent se tenir devant le trône de jugement de Dieu pour nos péchés. Nous pouvons atteindre le vrai salut non pas par la Loi de Dieu, mais seulement en croyant en la Parole de la Justice de Jésus-Christ avec notre cœur. Nous citons souvent la Bible et disons : «Nous ne sommes sauvés de nos péchés que par la foi dans notre cœur.» Cela signifie que le vrai salut n’est pas possible en s’appuyant sur notre propre œuvre juste, mais seulement en comprenant et en croyant en l’œuvre juste de Jésus-Christ. Par conséquent, nous devons croire en la juste œuvre de salut que Jésus-Christ a faite pour nous, accepter cette Parole dans nos cœurs et remercier Dieu pour cela. 
La Parole évangélique de l’eau et de l’Esprit que le Seigneur nous a donnée permet à quiconque d’atteindre le salut en croyant en cette vraie Parole de salut. Quiconque croit de tout cœur à la Parole évangélique de l’eau et de l’Esprit comme Vérité de la rémission des péchés est sauvé de tous ses péchés une fois pour toutes. En d’autres termes, vous ne pouvez être lavés de toutes vos transgressions que si vous croyez en la Parole évangélique de l’eau et en l’Esprit que Jésus a accomplie pour nous. Nous pouvons donc rendre grâce sans limite à Jésus-Christ notre Dieu par la foi. 
Ici, dans la lecture des Écritures d’aujourd’hui, la Bible dit que les séraphins ont loué Dieu tout en couvrant leurs visages avec deux ailes, leurs pieds avec deux ailes et en volant avec deux ailes. Les anges mentionnés dans le passage d’aujourd’hui ne sont pas les anges qui se sont rebellés contre Dieu. Bien que ces anges ne se soient pas dressés contre Dieu, nous pouvons voir qu’ils couvraient encore leurs visages et leurs pieds avec des ailes car ils ne pouvaient pas supporter d’exposer leur impureté devant la sainteté de Dieu. Pour nous aussi, c’est lorsque nous réalisons la sainteté de Dieu que notre impureté est davantage exposée et, par conséquent, nous comprenons que nous ne pouvons pas éviter de mourir pour nos péchés ; et à ce moment-là, nous réalisons aussi que la grâce du salut est près de nous. 
Dans le ciel comme sur la terre, seul le Dieu Trinitaire est saint. Ce ne sont pas seulement les anges qui tremblaient devant une telle sainteté, mais le prophète Ésaïe craignait aussi. Dieu était si saint que lorsque le prophète Isaïe a vu le dieu saint assis sur le trône, il ne savait pas quoi faire car son impureté et ses transgressions étaient exposées en contraste avec la sainteté de Dieu, et il est donc tombé sur son visage de peur. Comme le prophète Ésaïe savait que le fait même que lui, un simple être humain, ait vu le Dieu saint signifierait sa ruine, il a confessé : 
«Malheur à moi! je suis perdu, car je suis un homme dont les lèvres sont impures, j'habite au milieu d'un peuple dont les lèvres sont impures, et mes yeux ont vu le Roi, l'Éternel des armées» (Ésaïe 6:5).
Si les êtres humains aux lèvres impures voyaient le Dieu saint en personne, ils se rendraient tous compte qu’ils sont des êtres sales et misérables qui n’ont pas d’autre choix que d’affronter la mort devant Dieu. C’est parce que même si Dieu est saint au-delà des mots, nous sommes si pécheurs et méprisables. Nous ne pouvions pas nous empêcher de mourir pour tous nos péchés. Lorsqu’on réfléchit à la sainteté de Dieu, notre nature humaine est si vile, sale, mauvaise et pitoyable que nous sommes obligés de réaliser et d’admettre que nous ne pouvons tout simplement pas éviter le jugement de Dieu. C’est ce que le passage nous enseigne ici. 
 

«Qui ira pour nous?»

Quand Dieu a dit : «Qui enverrai-je et qui marchera pour nous?» le prophète Ésaïe a dit : «Me voici! Envoie-moi». Mais Dieu a dit : «Même si tu vas vers eux, ce sera inutile. Même s’ils M’écoutaient, se retourneraient-ils du péché de rébellion contre Moi?» Le prophète Ésaïe est allé voir le peuple d’Israël et lui a crié la Parole de Dieu. Ayant reçu la révélation de Dieu, il a parlé de l’Évangile du salut de Jésus-Christ, qui n’a été vu qu’à l’âge du Nouveau Testament, à travers sa prophétie non seulement à sa génération, mais aussi aux générations d’aujourd’hui. En particulier, le prophète Ésaïe a parlé en détail de la forme sous laquelle Jésus-Christ viendrait sur cette terre, du genre de Sauveur qu’il serait et de la façon dont il nous sauverait en assumant nos péchés sur son propre corps et en portant leur condamnation sur la croix. De tous les prophètes de l’Ancien Testament, le prophète qui a le plus parlé de l’Évangile de Jésus-Christ n’est autre que le prophète Ésaïe. 
Pourtant, même ainsi, Dieu a dit : «Le peuple d’Israël ne se détournera pas, même si tu lui cries dessus. Il leur est impossible de se détourner de leur acte de rébellion contre Moi, de sortir vers Moi de leur propre gré et d’être guéris de leurs péchés.» C’est parce que leur cœur avait déjà rejeté Dieu et refusé de revenir à Lui. Cependant, Dieu savait que s’Il renouvelait leur cœur, ils en viendraient à Le reconnaître comme leur Dieu et Sauveur. Ainsi, par Jésus Christ le Sauveur de l’humanité, Dieu a prévu de sauver même le peuple d’Israël. Dieu attend même maintenant, sachant qu’ils en viendront à croire en Sa Justice, et ainsi être sauvés de tous leurs péchés et loueront Dieu. C’est pourquoi Dieu a dit au prophète Ésaïe que si le cœur du peuple d’Israël n’était pas renouvelé, il n’avait aucune attente envers eux. 
Il y a une leçon importante dont nous devons nous souvenir ici, et c’est que nous devrions avoir les mêmes attentes lorsque nous essayons d’évangéliser les ennemis de Dieu. La Parole de Dieu s’applique de la même manière à notre époque actuelle. Il est tout à fait approprié pour nous de prêcher l’Évangile de vérité de l’eau et de l’Esprit, la Parole de prophétie de Dieu, à ceux qui se dressent contre Dieu. Cependant, ceux dont le cœur se dresse contre Dieu n’acceptent pas Sa Parole même si nous la leur prêchons. En d’autres termes, ceux qui se rebellent contre Dieu avec leur cœur ont besoin de l’œuvre juste de salut que Jésus-Christ a accomplie une fois pour toutes, et donc ils doivent être sauvés en croyant en cette Vérité seule. Tous les pécheurs qui vivent sur cette terre ont besoin de la Parole évangélique de l’eau et de l’Esprit que Jésus-Christ a donnée. 
En tant que notre Sauveur, Jésus nous a dit qu’il est indispensable pour nous de prêcher l’Évangile de vérité de l’eau et de l’Esprit à tous les pécheurs qui souhaitent croire en la vérité du salut. Aujourd’hui, lorsque les témoins qui prêchent le véritable Évangile tendent la main aux pécheurs, ils ont le devoir de prêcher la Parole évangélique de l’eau et de l’Esprit, qui s’est accomplie avec la vraie Parole de Dieu écrite dans le Nouveau et l’Ancien Testament. Et tous les pécheurs qui entendent cette Parole ne peuvent être sauvés que s’ils reconnaissent et croient que la Parole de l’eau et l’Esprit de l’Évangile prononcé par Dieu seul peut les délivrer. 
Si nous devions autrement prêcher sur nos propres expériences spirituelles ou ajouter nos propres pensées charnelles, alors les âmes qui nous entendent seraient ruinées. Si un témoin prêche autre chose que la Vérité du salut, alors ceux qui entendent ce témoignage s’égareront de la vraie voie du salut pavée par Dieu. Nous ne devrions jamais devenir des témoins aussi insensés qui finissent par tuer des âmes qui pourraient autrement être sauvées. Ceux qui ruinent l’œuvre du salut qui délivre les âmes des gens sont ceux qui répandent le christianisme uniquement en tant que religion sans connaître la Parole évangélique de l’eau et de l’Esprit. 
 


L’Acte Juste de Dieu est l’espérance de l’humanité


Dieu a dit que tout comme la souche reste lorsqu’un térébinthe ou un chêne est abattu, la sainte postérité sera le grand espoir pour l’humanité. En d’autres termes, pour sauver les pécheurs, Dieu le Père a envoyé son Fils sur cette terre comme Sauveur et a résolu le problème des péchés de ce monde une fois pour toutes avec le baptême que Jésus a reçu de Jean-Baptiste et le sang qu’il a versé sur la croix. Par conséquent, cette vraie Parole est l’espoir pour toute la race humaine. Le plan de salut de Dieu pour délivrer les êtres humains pécheurs des péchés de ce monde est le véritable espoir du salut, car ce plan s’est accompli par l’œuvre juste de Jésus-Christ, le Fils de Dieu le Père. Dieu nous dit que Son œuvre juste constitue à elle seule le véritable espoir de salut pour l’humanité.
Parce que les pratiquants religieux de ce monde, y compris même les chrétiens, ne connaissent pas l’évangile de l’eau et de l’Esprit, ils croient en Jésus en vain et obscurcissent la Parole de la Vérité. Ces personnes essaient d’atteindre le salut en s’appuyant sur leurs propres pensées ou religiosité. Comme ils n’ont pas entendu la Parole évangélique de l’eau et de l’Esprit, la Vérité du Salut, ils sont occupés à vivre leur vie religieuse en tant que pécheurs. Ils essaient toujours de laver leurs péchés avec leur propre piété, priant avec ferveur, devenant tout émotifs au sujet de leur spiritualité et offrant des prières de repentance. Cependant, ils finiront par se rendre compte que de tels actes religieux sont complètement inefficaces pour effacer leurs péchés. Pire encore, il y a des chrétiens qui, dans leur tentative de recevoir l’Esprit de Dieu, vont dans une grotte, prient et jeûnent et prétendent avoir des visions. Mais ce genre de jeûne et de prière est complètement inutile pour effacer leurs péchés. S’appuyant sur leur propre religiosité, ils se disent «bons» chrétiens dont la foi en Jésus-Christ est impeccable. 
Dans les communautés chrétiennes d’aujourd’hui, de nombreux croyants recherchent des personnes qu’ils pensent plus spirituelles qu’elles ne le sont, et leur demandent de leur poser les mains et de prier sur elles, afin qu’elles puissent être lavées de leurs péchés. Cependant, je suis certain qu’aucun d’entre eux n’a pu faire laver aucun de leurs péchés, pas même une seule transgression, de la part de tels dirigeants «spirituels». Même si ces dirigeants peuvent sembler spirituels, en réalité, ce sont des fraudeurs spirituels et rien de plus que de faux prophètes aux yeux de Dieu. Leurs pensées et leur cœur sont déjà prêts à escroquer leurs adeptes pour satisfaire leurs propres intérêts et leur cupidité, et ce qu’ils font s’apparente à un mendiant escroc exagérant son malheur pour déclencher la compassion et obtenir de la nourriture. La foi dogmatique qu’ils ont est incapable d’apporter la vraie foi aux pécheurs. Les dirigeants chrétiens dont les péchés restent dans leur cœur n’offrent rien pour obtenir la grâce de Dieu. 
Par conséquent, vous devez réaliser qu’il n’y a qu’un seul Sauveur parmi tous les pécheurs de ce monde, et c’est Jésus-Christ. Et les véritables chefs spirituels qui prêchent la vraie Vérité sont ceux qui prêchent l’Évangile de l’eau et l’Esprit que Jésus-Christ a donné à l’humanité. Jésus-Christ est le Créateur de l’humanité, et il est le vrai Sauveur qui nous a sauvés des péchés de ce monde une fois pour toutes. Il est incontestable que Jésus-Christ est le Sauveur juste qui a accompli toute la Justice de Dieu quand Il est venu sur cette terre. C’est précisément pour sauver son peuple de ses péchés que Jésus-Christ est venu sur cette terre. Maintenant, pour nous tous, notre salut s’accomplit définitivement lorsque nous connaissons et croyons en la Justice de Jésus-Christ. Jésus-Christ est notre Sauveur, et la Juste Vérité du salut accomplie par Lui était plus que suffisante pour nous sauver, nous les croyants, des péchés de ce monde. 
Nous devons donc croire que Jésus-Christ est notre Sauveur et le Fils de Dieu. Les bénédictions du vrai salut sont reçues lorsque nous réalisons et croyons de tout notre cœur que Jésus-Christ est notre vrai Sauveur. Pour supporter les péchés de l’humanité une fois pour toutes, Jésus a été baptisé par Jean-Baptiste, et quand Il l’a fait, Il a aussi porté tous nos péchés. Il a ensuite été crucifié, a versé son sang à mort et est ressuscité d’entre les morts. Il est ainsi devenu notre juste Sauveur. Lorsque nous saisissons les faits de cette Vérité et y croyons dans notre cœur, nous pouvons tous recevoir la véritable rémission des péchés à coup sûr. 
Par le baptême qu’il a reçu de Jean-Baptiste, notre Seigneur a accepté les péchés de ce monde une fois pour toutes et les a portés à la Croix. Tout en supportant les péchés du monde, il a été crucifié, a versé son sang sur la croix, est ressuscité de sa mort corporelle et est ainsi devenu le vrai Sauveur pour nous tous qui croyons maintenant en cette Vérité. Lorsque nous croyons de tout notre cœur en la Vérité donnée par Dieu pour être nés de nouveau d’eau et d’Esprit, c’est alors que nous pouvons enfin devenir les enfants de Dieu. En tant que croyants en cette Vérité inébranlable du salut, nous pouvons alors recevoir le pouvoir de vivre selon la volonté de Dieu. 
Par conséquent, les justes peuvent prospérer à la fois dans leur corps et dans leur esprit en demeurant dans l’Église de Dieu. Et l’Église de Dieu est l’endroit où se trouve le vrai repos pour tous les croyants, car elle a la Parole de Dieu. En croyant en l’Évangile de l’eau et de l’Esprit, la Vérité du salut, nous avons atteint le vrai salut et la vie éternelle. Alors vivons tous par la foi, en rendant grâce à notre Dieu. 
 


Prions Jésus-Christ, non le mur des lamentations


Aujourd’hui encore, le peuple d’Israël se rend au Mur des Lamentations à Jérusalem pour prier Dieu. Ils se dressent toujours contre Dieu, car ils ne croient pas en son Fils Jésus-Christ comme leur Sauveur ou leur Dieu. Ils ne se sont pas détournés du péché de leurs ancêtres de se rebeller contre Dieu, et ils se tiennent toujours contre Lui avec leurs faux prophètes. Ils se dressent contre Jésus-Christ parce qu’ils vivent la même vie que leurs ancêtres, c’est-à-dire que leur cœur ne fait qu’un avec les adversaires de Dieu. Bien qu’ils commettent les mêmes péchés que leurs ancêtres, ils sont en fait inconscients de leurs propres péchés. À ce jour, ils vivent sans accepter Jésus-Christ, le Fils de Dieu qui est venu les sauver, eux et leurs ancêtres, de toutes les transgressions qu’ils ont commises. 
En fait, si le peuple juif avait reconnu correctement que Jésus-Christ était venu pour les sauver de leurs péchés et des péchés de leurs ancêtres, ne l’auraient-ils pas accepté dans leur cœur comme leur Sauveur? C’est à cause de leur ignorance qu’ils rejettent Jésus. Mais, avec le temps, je crois que le peuple juif finira par réaliser que Jésus-Christ est son Dieu Sauveur et l’acceptera dans son cœur. 
Faisons une courte pause ici et prions pour le peuple juif : «Cher Seigneur, nous prions pour le peuple d’Israël. Tu n’es pas seulement notre Sauveur, mais aussi le Sauveur du peuple d’Israël et de tous les autres dans ce monde. S’il te plaît, délivre-les de leurs péchés! Au nom de Jésus-Christ, Amen.» 
Dans les jours à venir, le peuple juif acceptera aussi Jésus-Christ le Sauveur dans son cœur. Dieu préparera la foi dans leur cœur pour les délivrer de leurs péchés. Dans un avenir pas trop lointain, ils se rendront compte que Jésus-Christ est le Souverain de cet univers, le Seigneur de l’humanité, le Souverain de toutes choses et le Dieu du salut pour eux. Ils croiront que Jésus-Christ est le Sauveur qu’ils ont attendu pendant tout ce temps, et ils se repentiront de leur péché de se dresser contre Dieu. Ils aspireront ardemment au retour du Seigneur. 
«Seigneur, s’il te plaît, fais croire au peuple d’Israël que Tu es le Dieu qu’il attendait, Amen.» 
Le problème, cependant, est que le peuple d’Israël n’accepte toujours pas Jésus-Christ dans son cœur comme le Fils de Dieu qui est venu pour le sauver, et il ne le reconnaît pas non plus comme tel. On dit que le peuple juif ne prête pas une attention particulière au chapitre 53 d’Ésaïe. Le passage de l’Ancien Testament que le peuple juif néglige intentionnellement est le chapitre 53 d’Ésaïe. C’est parce qu’Ésaïe chapitre 53 révèle que Jésus-Christ est le Sauveur. C’est parce que ce passage parle de la venue de Jésus et de la façon dont Jésus, comme l’agneau sacrificiel des temps de l’Ancien Testament, supporterait les péchés de ce monde une fois pour toutes et endurerait de terribles souffrances à cause de ces péchés. Tout y est écrit pour que le peuple juif comprenne. 
Ésaïe chapitre 53 prophétise comment Jésus viendrait sur cette terre et se sacrifierait pour le salut de l’humanité. En d’autres termes, il prophétise comment Jésus-Christ, le Fils de Dieu, démontrerait et prouverait, par son sacrifice, qu’il est le Sauveur de tous les pécheurs de ce monde. Et à l’époque du Nouveau Testament, Jésus s’est en fait sacrifié comme offrande du salut, comme prophétisé dans l’Ancien Testament. Conformément à la Parole de prophétie de Dieu, Jésus est venu sur cette terre incarné dans la chair de l’homme pour sauver les pécheurs. À l’exception du peuple d’Israël, les gens du monde entier connaissent Jésus-Christ comme le véritable Sauveur de l’humanité. Grâce à Dieu, beaucoup de gens croient en Jésus-Christ comme Dieu Lui-même et le Fils unique de Dieu le Père. Pourtant, le peuple d’Israël rejette toujours Jésus, refusant de croire en lui comme son Dieu et Sauveur. Loin de croire en Jésus-Christ, ils ne le reconnaissent pas comme leur Sauveur, et ils le rejettent et se dressent contre lui. 
Nous savons que le peuple d’Israël commet une si grave erreur et pèche ainsi parce qu’il a mal compris Dieu. Leur incompréhension de Jésus-Christ découle de leur croyance monothéiste. Ils croient qu’il n’y a qu’un seul Dieu, et que leur Dieu est ce Dieu. En réalité, Dieu est trinitaire, mais ils reconnaissent Yahvé comme le seul Dieu. Ainsi, ils ont du mal à reconnaître la divinité de Jésus-Christ. C’est parce qu’ils pensent qu’ils trahiraient Yahvé, le seul Dieu en lequel ils croient, s’ils reconnaissaient Jésus comme Dieu. Mais c’est un malentendu. Dieu n’est pas seulement Yahvé, mais il y a trois Personnes : Dieu le Père, le Fils et le Saint-Esprit. Quel genre de Dieu le peuple d’Israël attend-il? Ils ne pensent qu’au Dieu Yahvé de l’Ancien Testament, et ils attendent Dieu Tout-Puissant. 
Cependant, le Dieu qui s’est révélé au peuple d’Israël à l’ère de l’Ancien Testament n’est pas seulement un Dieu, mais plutôt le Dieu Trinitaire. Il est absolument important que nous comprenions cela. Dieu le Père, le Fils et le Saint-Esprit sont tous Dieu pour nous. C’est juste que les trois Personnes du même Dieu ont des ministères différents. Pour le dire en termes simples, Dieu le Père a fait le plan du salut, Jésus-Christ Son Fils a accompli ce plan de Dieu le Père quand Il est venu sur cette terre, et le Saint-Esprit, par la Parole écrite de Dieu, témoigne de la véracité du salut planifié par le Père et accompli par le Fils. Ainsi, c’est le Dieu Trinitaire qui a sauvé l’humanité de ses péchés, en a fait Ses enfants et les a bénis pour vivre pour toujours dans Son Royaume. C’était le plan et le but du Dieu Trinitaire. 
Alors, recevons tous les bénédictions de Dieu en croyant en cette Vérité. Par son Fils unique, Dieu le Père a sauvé les croyants de tous les péchés de ce monde une fois pour toutes, et il les a bénis pour qu’ils deviennent ses enfants. Ce que nous devons saisir ici, c’est la Vérité : que le Fils unique de Dieu, Jésus-Christ, est le Sauveur de l’humanité ; que Christ a effacé les péchés de l’humanité quand Il est venu sur cette terre ; et qu’il a ainsi délivré et sauvé les croyants de leurs péchés. Sachez que Jésus-Christ est le même Dieu que Dieu le Père, et rendez grâce au Dieu Trinitaire avec votre foi. 
Cependant, parce que le peuple d’Israël aujourd’hui ne réalise pas que Jésus-Christ est son Sauveur, il le rejette. Ils Le rejettent au lieu de L’accepter dans leur cœur. En conséquence, le peuple d’Israël fait une énorme erreur, ne croyant qu’à l’Ancien Testament et rejetant le Nouveau Testament. Même aujourd’hui, ils essaient encore d’observer le jour du sabbat comme Yahvé l’a commandé par Moïse. Ils sont toujours dévoués au respect des 613 commandements et statuts décrétés dans l’Ancien Testament. Il n’y a donc pas d’avenir brillant pour eux. De plus, ils se demanderont de plus en plus pourquoi leur Dieu Sauveur ne vient pas alors qu’ils l’attendent depuis si longtemps. Cela signifie qu’ils sont dépourvus de tout espoir. 
Pour le peuple d’Israël aussi, Jésus-Christ seul est leur espérance, comme c’est le cas pour vous et moi. Le Dieu du salut est l’espérance pour le peuple d’Israël. Pour tous ceux qui croient de tout leur cœur à l’œuvre de salut que Jésus-Christ a accomplie lorsqu’il est venu sur cette terre pour les sauver, la voie est ouverte pour laver tous leurs péchés une fois pour toutes. Nous devrions tous être reconnaissants de pouvoir devenir à jamais le propre peuple de Dieu en connaissant et en croyant en Jésus-Christ comme notre Dieu. Ce n’est qu’en croyant de tout cœur à l’amour de Jésus-Christ, notre Dieu, que nous pouvons aller dans son Royaume et nous tenir devant lui. Et nous devons croire que nous serons capables de voir Jésus-Christ face à face, de vivre et d’être avec lui tous les jours pour toujours.
Nous ne devons pas oublier que nous avons été les ennemis de Dieu qui n’auraient jamais pu être avec Lui. Comment les êtres humains pourraient-ils jamais parler avec le saint Dieu face à face? C’est absolument impossible à moins que les péchés qu’ils ont commis en se tenant contre Dieu dans leur cœur ne soient pardonnés. Par conséquent, pour nous, êtres humains, la justice de Jésus-Christ seule est l’espérance du salut et de la vie éternelle. De plus, Jésus-Christ signifie tout pour tous ceux qui croient en l’amour et au salut de Dieu. Si Jésus n’était pas le Sauveur de l’humanité, vous et moi n’aurions aucun honneur maintenant. Si notre relation avec Jésus-Christ devait prendre fin une fois que nous sommes sauvés des péchés de ce monde, alors nous serions encore complètement désespérés. Cependant, parce que Jésus-Christ n’est pas seulement notre Sauveur, mais aussi notre Dieu, nous avons tous reçu les bénédictions spirituelles du Ciel par la foi. La Vérité du salut est que Jésus-Christ a effacé nos péchés, mais si cette Vérité ne restait pas dans nos cœurs en tant que Parole de Dieu, alors nous serions complètement sans valeur maintenant. 
Par la foi, nous devons nous accrocher à la justice de Jésus-Christ, aux bénédictions de l’Évangile de l’eau et de l’Esprit qu’il nous a données, à la promesse du Ciel qu’il nous a faite et à la Parole d’alliance qu’il accomplira à l’avenir. Si nous ne nous tenions pas à la Parole de Dieu par la foi, nous serions dépourvus de toute espérance. Qu’y a-t-il de si grand chez nous, êtres humains, sans aucune foi en Jésus-Christ? Lorsque nous examinons la nature du cœur humain devant Dieu, nous voyons qu’il n’y a absolument rien qui soit juste. Cependant, grâce à Jésus-Christ, nous avons une chose qui nous distingue, et c’est son amour et sa justice, auxquels nous croyons par sa Parole. Au commencement, nous avons été faits à la ressemblance de l’image de Dieu. Cela signifie que Dieu a planifié notre salut dès le début afin que nous puissions tous vivre comme Ses enfants, et Il nous a créés selon Son dessein. C’est pourquoi, bien que nous ayons uni nos cœurs aux ennemis de Dieu plus tôt, nous sommes devenus honorables aux yeux de Dieu, car nous croyons en Son salut et en Sa Parole de providence. 
 


Depuis le temps de Jean-Baptiste jusqu’à présent, le Royaume des Cieux est forcé


La Bible dit dans 1 Pierre 1:23 : «puisque vous avez été régénérés, non par une semence corruptible, mais par une semence incorruptible, par la parole vivante et permanente de Dieu.» En d’autres termes, le Nouveau Testament dit aussi que la sainte semence est la souche de cette terre. Dieu a laissé Sa Parole de prophétie et son accomplissement comme l’Écriture donnée pour nous aujourd’hui, et quand nous nous tournons vers Malachie chapitre 4 dans l’Ancien Testament, nous voyons la Bible dire :
«Voici, je vous enverrai Élie, le prophète, Avant que le jour de l'Éternel arrive, Ce jour grand et redoutable. Il ramènera le cœur des pères à leurs enfants, Et le cœur des enfants à leurs pères, De peur que je ne vienne frapper le pays d'interdit.» (Malachie 4:5-6). Dieu a promis d’envoyer Élie sur cette terre. Et dans la Genèse aussi, Dieu a promis d’envoyer le Sauveur de l’humanité sur cette terre, en disant : «celle-ci t’écrasera la tête» (Genèse 3:15). De telles prophéties ont été données continuellement par Dieu, et elles ont également été accomplies par Dieu.
Ainsi, dans le Nouveau Testament, Jésus a dit ce qui suit à propos de Jean-Baptiste : «Il est Élie qui doit venir» (Matthieu 11:14). Jésus a également parlé du ministère de Jean-Baptiste, en disant: «Depuis le temps de Jean Baptiste jusqu'à présent, le royaume des cieux est forcé, et ce sont les violents qui s'en s'emparent.» (Matthieu 11:12). Ici, quand Jésus a dit que le Royaume des Cieux souffre de la violence depuis l’époque de Jean-Baptiste, et que les violents le prennent par la force, Il dit que Jean-Baptiste transfèrerait les péchés de l’humanité sur Sa tête. Dès lors, les péchés de ce monde seraient transmis au corps de Jésus-Christ par son baptême. Ayant ainsi été baptisé par Jean-Baptiste, Jésus a porté ces péchés du monde à la Croix. Il est écrit dans Jean 1:29 : «Le lendemain, Jean vit Jésus venir vers lui et dit : 'Voici! L’Agneau de Dieu qui ôte le péché du monde!» Le Royaume des Cieux est donné à chaque croyant depuis l’époque de Jean-Baptiste, c’est-à-dire à partir du moment où Jean-Baptiste a transmis les péchés de ce monde à Jésus par le baptême, et à partir du moment où Jésus a versé son sang sur la Croix et est ressuscité d’entre les morts. C’est pourquoi le Royaume des Cieux est forcé par des croyants. 
Où seraient nos péchés, si Jean-Baptiste n’avait pas transféré les péchés de l’humanité sur la tête de Jésus par le baptême, une forme d’imposition des mains? Nous vivrions comme pécheurs pour le reste de notre vie, car les péchés de l’humanité seraient restés intacts à ce jour. Cependant, à cause du baptême que Jean-Baptiste a donné à Jésus-Christ dans le Jourdain, tous les péchés de ce monde ont été transmis à Jésus, et nos péchés ont ainsi été lavés. C’est à ce moment, lorsque Jean-Baptiste a baptisé Jésus-Christ, que le Seigneur a porté tous nos péchés une fois pour toutes par ce baptême. Suite à cela, précisément parce que Jésus-Christ a assumé les péchés de ce monde de cette façon, Il est allé à la Croix et a versé Son sang à mort. Il est ensuite ressuscité d’entre les morts en trois jours, et aujourd’hui, Il offre la grâce de la rémission des péchés à tous ceux qui acceptent cette Vérité dans leur cœur. En d’autres termes, le Seigneur a donné le don du vrai salut aux croyants d’aujourd’hui en l’Évangile de l’eau et de l’Esprit. Jésus-Christ est la «sainte semence» dont la Bible parle dans l’Ancien et le Nouveau Testament, et il nous a sauvés par son œuvre juste. C’est pourquoi nous appelons Jésus-Christ notre Sauveur. 
Jésus-Christ est aussi appelé «Logos» dans la Bible. Le «Logos» signifie ici la Parole de Dieu. Dieu est Esprit, mais comment s’est-il manifesté à nous? Il s’est manifesté à nous par sa Parole écrite. En d’autres termes, Dieu est le Logos – c’est-à-dire la Parole – et la Parole est Dieu. Venant à nous comme la Parole, Dieu veut sauver les croyants et les bénir. Cela signifie que Dieu ne se révèle pas par une autre voie que Sa Parole écrite.
Dieu ne se manifeste pas par des bruits étranges, des tonnerres, des murmures ou des images. Au contraire, Dieu est heureux de se révéler à nous silencieusement par Sa Parole écrite. Le Dieu saint a écrit toute Sa Parole de prophétie dans l’Ancien Testament, et quand le moment est venu, Il a accompli toute cette Parole de prophétie dans le Nouveau Testament. C’est ainsi que Dieu s’est révélé à nous. Parce que Dieu a parlé à tous les êtres humains à travers Sa sainte Parole, la compilation complète de cette Parole de Dieu s’appelle l’Écriture. 
 


Dieu nous parle par Sa Vraie Parole Écrite


Dieu nous dit maintenant par Sa Parole écrite : «Je supporterai vos péchés une fois pour toutes en étant baptisé par Jean-Baptiste, Je serai condamné pour tous vos péchés en étant crucifié à mort tout en supportant les péchés de ce monde, Je ressusciterai de cette mort, et Je sauverai ainsi entièrement tous ceux d’entre vous qui croient en Moi. Si vous croyez simplement, d’après Ma Parole écrite, que Je vous ai sauvés de cette façon, vous serez sauvés de tous vos péchés, quelle que soit la condition de votre âme. Si vous admettez simplement vos péchés devant Moi, reconnaissez que vous faites face à la destruction pour vos péchés, et croyez de tout votre cœur que Je vous ai sauvés de tous, vous deviendrez Mon peuple. Vous pouvez maintenant être sauvés de vos péchés, sortir hardiment vers le Saint Dieu que Je suis, et vivre face à face avec Moi sans aucune honte. Croyez en ce que Je vous dis et ruminez sur Ma Parole. Vous serez alors bénis pour entrer et vivre au Ciel.» Par Sa Parole, Dieu nous a parlé de tout ce qu’Il a fait pour nous, et tout s’est accompli selon cette Parole. 
Parce que Dieu nous a parlé à travers la Parole écrite, à partir de maintenant, notre espérance dépend de Dieu et de Sa Parole écrite. La Parole écrite de Dieu contient les promesses que Dieu a faites à l’humanité. Et tout comme Dieu a parlé, quand le moment est venu, Jésus-Christ est venu à nous ; et tout comme Dieu l’a dit dans l’Ancien Testament, le Seigneur a accompli notre salut des péchés du monde une fois pour toutes à l’ère du Nouveau Testament. Notre salut dépend de ce dont Dieu a parlé et ce qu’Il a fait. Par conséquent, en dehors de la foi en la Parole écrite de Dieu, nous n’avons besoin d’aucune œuvre propre. Croyez en la Parole de Dieu écrite dans l’Ancien et le Nouveau Testament. Croyez aux sermons qui expliquent la Parole écrite de Dieu. La rémission bénie des péchés par Dieu viendra alors dans votre cœur. 
Dieu Lui-même est venu sur cette terre pour sauver Son peuple de ses péchés, et à l’âge de 30 ans, Jésus-Christ a reçu le baptême de Jean-Baptiste. À ce moment-là, Jésus a dit : «Il convient que nous accomplissions ainsi toute justice» (Matthieu 3:15), et il a accompli toute la Justice de Dieu une fois pour toutes en se faisant baptiser par Jean-Baptiste. C’était la signification du baptême que Jésus a reçu de Jean-Baptiste. C’est par son baptême que Jésus-Christ a pris nos péchés sur son propre corps une fois pour toutes. Et parce que Jésus a assumé les péchés de ce monde en se faisant baptiser, Il a pu porter ces péchés à la Croix. 
Il est écrit dans Jean 1:29 : «Voici! L’Agneau de Dieu qui ôte le péché du monde!» Parce que Jésus a porté les péchés du monde par Son baptême comme ceci, et parce qu’Il a versé Son sang sur la Croix tout en assumant ces péchés, Il a donné une nouvelle vie à tous ceux d’entre nous qui croient maintenant en Lui. Jésus a accompli toute son œuvre de salut sur la Croix. Et Il est ressuscité de Sa mort. La Bible dit : «Je suis la résurrection et la vie» (Jean 11:25). Jésus Lui-même nous a dit ici qu’Il est le Seigneur de la résurrection. C’est par Sa Parole écrite que nous avons appris à connaître ce Dieu de la résurrection ; c’est par la Parole de Dieu que nous en sommes venus à croire en Lui ; et c’est par cette foi que nous avons reçu la vie éternelle. Nous pouvons maintenant devenir les enfants de Dieu en raison de notre foi obéissante à la Parole évangélique de l’eau et de l’Esprit. 
Par conséquent, grâce à notre Dieu et à Sa Parole écrite, nous avons maintenant une véritable espérance. Il est impossible pour l’humanité de trouver un espoir en dehors de Jésus-Christ et de la Parole écrite de Dieu. C’est parce que seul Dieu peut nous apporter le vrai salut et l’espérance du Ciel. Ce que nous devons réaliser ici, c’est que notre Dieu et Sa Parole écrite seule sont la source d’une véritable espérance pour l’humanité. Parce que la Parole que Jésus-Christ nous a donnée a le pouvoir, elle pouvait nous apporter la rémission des péchés et la vie éternelle.
 


Contrairement aux êtres humains, Dieu a tous les pouvoirs


Contrairement aux simples mortels, Dieu a toute la puissance du salut. Jésus-Christ avait le pouvoir de délivrer toute l’humanité des péchés du monde. Jésus-Christ avait le pouvoir de venir sur cette terre incarné dans la chair de l’homme, même s’il est Dieu Lui-même, et il avait plus qu’assez de pouvoir pour garder et accomplir la Parole d’alliance qu’il nous a annoncée. En tant que Sauveur de tous les pécheurs, il pouvait donc les délivrer de leurs péchés. C’est parce que Jésus est fondamentalement Dieu Lui-même qu’Il a pu accomplir Ses promesses avec Sa puissance. Par le corps d’une femme, Jésus-Christ pouvait venir sur cette terre incarné dans la même chair que la nôtre. Il a fait cela pour garder la Parole de Promesse de Dieu, qu’Il viendrait apporter le salut à l’humanité. Et Il a été capable de supporter les péchés de l’humanité une fois pour toutes par le baptême que Jean-Baptiste Lui a donné. Parce que Jésus Lui-même n’avait absolument aucun péché par nature, Il a élevé un représentant de l’humanité et lui a commandé, à Jean-Baptiste, de transférer les péchés de ce monde sur Son corps. Par le baptême qu’il a reçu de Jean-Baptiste, Jésus a pu accepter chaque péché commis par tous les êtres humains une fois pour toutes. Devenu ainsi l’Agneau de Dieu, Jésus a alors pu donner sa vie pour nous, ses croyants, en étant crucifié tout en supportant les péchés de ce monde. 
Peu importe comment quelqu’un peut prétendre être plein d’amour, aucun être humain ne peut aimer autant que Jésus nous aime. Certaines personnes peuvent être prêtes à être crucifiées à mort pour leurs proches, mais aucun être humain ordinaire ne peut le faire pour une autre personne. Cependant, en tant que Dieu Lui-même, Jésus-Christ avait le pouvoir d’aimer vraiment tous les êtres humains. L’œuvre que Jésus-Christ a faite quand il est venu sur cette terre – se faire baptiser par Jean-Baptiste et souffrir sur la croix – est l’œuvre juste que Jésus a faite pour sauver les êtres humains, qui étaient tous destinés à la destruction et à l’enfer, de leurs péchés. C’est l’œuvre de sacrifice que Jésus-Christ a faite pour sauver les croyants de leurs péchés et de leur jugement, car il les aimait tous, et c’est pourquoi il pouvait supporter volontairement toute cette souffrance. Ainsi, par l’eau et le sang, Jésus-Christ Lui-même a personnellement accompli l’œuvre de Dieu de sauver les êtres humains de leurs péchés quand Il est venu sur cette terre. 
Juste avant de mourir sur la Croix, Jésus a dit : «Tout est accompli!» Il est ensuite ressuscité de la mort de Son corps. Jésus avait le pouvoir de ressusciter d’entre les morts, car il est le Dieu de la création qui a fait les cieux et la terre. Parce que Jésus avait le pouvoir de vaincre même la mort comme ceci, il lui était possible de s’occuper de la condamnation maudite des péchés de l’humanité une fois pour toutes tout en les portant sur son corps par le baptême. Pourtant, lorsque Jésus-Christ a enduré la souffrance des péchés sur la Croix, il a ressenti chaque parcelle de cette souffrance tout comme les êtres humains faibles. C’était la Justice de Jésus-Christ, et c’était aussi l’amour de Dieu pour nous. 
Il est écrit dans Ésaïe 53:4 :
 «Cependant, ce sont nos souffrances qu'il a portées, C'est de nos douleurs qu'il s'est chargé.» Cela signifie que Jésus-Christ avait les mêmes émotions que nous, et qu’il ressentait la même humiliation et la même douleur lorsqu’il était condamné pour nos péchés que nous l’aurions fait. La différence, cependant, est qu’Il avait le pouvoir du salut pour délivrer l’humanité de tous ses péchés une fois pour toutes. Notre Dieu est toujours tout-puissant, et Son pouvoir de salut est éternel. C’est parce que Jésus-Christ n’est pas une simple créature comme les êtres humains, mais le Dieu qui existe par lui-même. C’est pour cette raison qu’Il est nommé Yahvé. Jésus-Christ a le pouvoir du salut et de la création. Ainsi, ayant créé cet univers et toutes les choses qui s’y trouvent, Il peut éradiquer les premiers cieux et la première terre et créer de nouveaux cieux et une nouvelle terre. Jésus-Christ a de tels pouvoirs, et il est le Dieu qui nous a créés. 
En sauvant tous les pécheurs de ce monde de tous leurs péchés une fois pour toutes, Jésus-Christ a permis le salut à ceux d’entre nous qui croient en sa sainte Parole de promesse. Quand Jésus-Christ est venu sur cette terre, il a accompli une fois pour toutes l’alliance qu’il nous avait promise selon sa Parole. Jésus nous dit maintenant de croire de tout cœur en la Parole de justice qu’Il a Lui-même accomplie. Et Il a béni ceux qui croient en la Justice de Dieu pour recevoir la rémission de tous les péchés de leur chair et de leur cœur. Jésus-Christ, qui est vivant même en ce moment même, a fait de nous les enfants de Dieu, et il nous a aussi donné la rémission éternelle des péchés et la vie éternelle à nous tous qui croyons en la Parole de Dieu. Alors que nous croyons maintenant qu’Il est le Christ, Il nous a bénis pour entrer et vivre pour toujours dans le Royaume des Cieux. 
Il est maintenant possible pour nous, les humains, d’être sauvés de tous nos péchés en croyant en la Parole de salut que Jésus-Christ a prononcée pour nous. Jésus-Christ a permis à quiconque croit en la Parole de salut accomplie par Lui de devenir enfant de Dieu. Cela n’a été rendu possible que par la puissante Parole que Jésus-Christ, le Tout-Puissant, a accomplie pour nous ; cela ne peut jamais être réalisé par nos propres efforts ou œuvres. Seul Jésus-Christ est le vrai Dieu pour nous tous qui croyons en l’Évangile de l’eau et de l’Esprit par Sa Parole. Il a non seulement sauvé les croyants dans l’évangile de l’eau, du sang et de l’Esprit, mais il leur a aussi donné la vie éternelle. Et Il nous a révélé cette Vérité en détail à travers Sa Parole. 
Parce que nos ancêtres Adam et Ève se tenaient avec l’ennemi de Dieu dans l’unité, nous étions tous destinés à être maudits par Dieu. Cependant, Dieu est venu à nous et a promis qu’Il nous sauverait personnellement, et selon cette promesse, le Seigneur a effectivement délivré tous ceux d’entre nous qui croient en la Parole évangélique de l’eau et l’Esprit dans nos cœurs des péchés de ce monde. Ainsi, même si nous étions condamnés à l’enfer pour nos péchés, notre Seigneur Jésus-Christ nous a sauvés des péchés du monde et de la condamnation de ces péchés de la manière la plus juste, la plus droite et une fois pour toutes. 
Parce que Jésus-Christ nous a sauvés si justement, si droitement et si équitablement, et parce que le Seigneur Lui-même a prouvé qu’Il a sauvé ceux qui croient en cette vraie Parole aujourd’hui de tous leurs péchés une fois pour toutes, même Satan est sans voix devant Son œuvre de salut. L’étonnante «justice» de Dieu fait référence au fait qu’Il a sauvé tous les êtres humains de leurs péchés de manière tout à fait juste. En d’autres termes, la «justice» de Dieu signifie que Dieu Lui-même a payé le salaire des péchés de l’humanité en se faisant baptiser, en versant Son sang et en ressuscitant d’entre les morts, et qu’Il a accompli le salut des péchés pour tous ceux qui croient en cette Vérité. C’est la justice de Dieu et son amour pour ceux d’entre nous qui croient maintenant en la Parole évangélique de l’eau et de l’Esprit. En d’autres termes, Dieu n’a pas sauvé l’humanité de manière biaisée ou injuste. 
À quel point le salut juste de l’humanité par Dieu est-il merveilleux? Il n’est pas facile pour les êtres humains d’être justes. Peu importe à quel point ils peuvent essayer d’être justes envers tout le monde, ils échouent souvent à cela. Dans notre vie quotidienne bien remplie, nous n’accordons souvent pas assez de considération aux autres et, par conséquent, nous provoquons des malentendus. De cette manière, notre injustice est inévitablement exposée. C’est parce que nous sommes tous humains. Parfois, nous nous retrouvons avec des résultats injustes même si ce n’est pas notre intention et nous faisons de notre mieux pour être justes, tout cela à cause de nos faiblesses humaines. Je demande donc souvent à nos chefs d’équipe d’être justes et équilibrés lorsqu’il s’agit d’attribuer différentes tâches à différents travailleurs. 
Par notre foi en la Parole Juste de Dieu Tout-Puissant, c’est-à-dire Jésus-Christ, nous avons été délivrés de tous les péchés du monde. Jésus-Christ est venu nous chercher avec amour et nous a bénis pour naître de nouveau d’eau et d’Esprit, et nous avons été sauvés de nos péchés en croyant en son amour et en son salut. Notre salut dépendait du salut juste de Jésus-Christ. Nous avons pu être sauvés de tous les péchés du monde par la foi parce que nous croyions en sa juste œuvre de salut. Le Seigneur nous a promis que lorsque nous croirions au salut juste qu’il a accompli pour nous, il nous donnerait le droit de devenir les enfants de Dieu. En conséquence, nous avons en effet pu devenir les enfants de Dieu simplement en croyant au salut juste accompli par Jésus-Christ. 
Nous avons reçu la rémission des péchés en croyant à la Parole écrite de Dieu avec notre cœur. Même en ce moment, il n’y a pas de péché dans nos cœurs. Si l’on croit au salut juste que Dieu a accompli, alors celui qui a une telle foi est à jamais sans péché dans son cœur. Nos péchés ne sont pas effacés simplement en essayant de contrôler notre propre esprit. Même si nous avons beaucoup de défauts dans notre chair, parce que le Seigneur a accepté nos péchés en étant baptisé par Jean-Baptiste, a versé son sang à mort sur la Croix, est ressuscité d’entre les morts et a ainsi effacé tous nos péchés une fois pour toutes, notre foi en ce salut juste est en soi plus que suffisante pour que Jésus-Christ devienne notre Dieu et notre Sauveur. Pour cette raison, il est tout simplement impossible pour nous, croyants en l’Évangile Vérité de l’eau et de l’Esprit, l’Évangile du salut juste et droit, d’avoir un péché. Par conséquent, l’espérance de toute la race humaine repose sur la «semence sainte», c’est-à-dire Jésus-Christ et sa Parole. Que serait la sainte semence? C’est la Parole de Dieu, et cette Parole fait référence à la Justice de Jésus-Christ, qui est venu sur cette terre incarné dans la chair de l’homme. 
La Bible dit :
«Mais, comme le térébinthe et le chêne conservent leur tronc quand ils sont abattus, une sainte postérité renaîtra de ce peuple» (Ésaïe 6:13). Nous devenons les enfants de Dieu en croyant en Sa Parole qui est venue par l’évangile de l’eau et de l’Esprit. En tant que ceux qui croient maintenant en la Parole évangélique de l’eau et de l’Esprit, nous prêchons aux gens cette Parole de Dieu de l’Évangile qui constitue la sainte semence sur cette terre. Et grâce à la Parole évangélique que nous répandons maintenant, les gens peuvent réaliser, par la foi, la Vérité du salut que Dieu a accomplie. Les justes répandent la sainte semence – c’est-à-dire l’œuvre de Jésus-Christ – et Dieu a promis que personne qui vient à croire en cet Évangile grâce à l’œuvre des justes ne sera jamais jeté en enfer pour ses péchés. Cela signifie que Dieu a accompli le salut de tous, de sorte que n’importe qui puisse aller au Ciel s’il croit seulement en la Justice de Jésus-Christ. 
 


Au temps du coronavirus aussi, Jésus-Christ est notre espérance 


Mes chers croyants, sur cette terre, la Parole de Jésus-Christ est l’espérance de l’humanité, et l’Église de Dieu est l’espérance pour tous les êtres humains. Et pour les pécheurs, les serviteurs et les gens de Dieu sont leur espérance. Sans nous, les justes qui vivons sur cette terre, il n’y aurait aucun espoir pour ce monde. Dieu ne laissera pas cette terre et cet univers dans leur état actuel. Il éradiquera l’humanité et le premier monde qu’Il a créé. Le but originel de Dieu en faisant l’univers était de sauver les êtres humains des péchés du monde, d’emmener les croyants dans Son Royaume et de vivre avec eux. Le désir de Dieu est d’amener au Royaume des Cieux non seulement ceux d’entre nous qui croient maintenant en l’Évangile de l’eau et de l’Esprit, mais aussi tous ceux qui en viendront à croire en cet Évangile. 
Peu importe qui c’est, tous les êtres humains peuvent devenir sans péché s’ils croient en la juste Parole de Dieu avec leur cœur. Dieu a accompli le salut avec justice afin que quiconque croit en Sa Justice puisse entrer au Ciel. Il a permis à tous les êtres humains de devenir ses enfants si seulement ils croient en son juste salut avec leur cœur. Il nous a tous bénis afin que nous puissions rencontrer et vivre avec le Dieu saint. Le prophète Ésaïe et les anges ne pouvaient s’empêcher de craindre pour leur vie devant la sainteté de Dieu quand ils étaient en sa présence, et nous aussi, nous étions dans le même état. Cependant, pour ceux qui croient au salut du Dieu saint et à la justice de Jésus-Christ, Dieu les a rendus saints tout comme il est saint. Cela signifie que ceux d’entre nous qui croient en la justice de Dieu peuvent maintenant vivre avec lui à cause de leur foi. Alors, vivons tous avec gratitude, en rendant grâce à Jésus-Christ pour sa justice, qui est l’espérance de cette terre. 
Bien que nous vivions maintenant à l’époque du coronavirus, Jésus-Christ est toujours l’espoir pour nous, les croyants. Quand le monde est dans la tourmente, notre espoir ne se trouve pas ailleurs. Notre espoir ne repose pas non plus sur notre corps. Votre espoir ne se trouve pas dans votre QI, votre intelligence ou vos capacités. Notre corps déclinera inévitablement avec le temps. Nous sommes si fragiles que nous concentrer sur une seule tâche peut facilement nous épuiser au moment où nous en prenons une autre. Ainsi, sans Jésus-Christ et sa Parole, vous et moi n’avons pas de véritable espérance. Cependant, nous avons encore un espoir, et c’est parce que nous croyons en la Parole juste du Dieu saint. Nous avons cette espérance parce que nous avons accepté la juste Parole de salut de Dieu dans nos cœurs. Bien que nous vivions à l’époque du coronavirus, nous avons encore de l’espoir parce que Jésus-Christ est avec nous.
Nous, les croyants en la Justice de Dieu, avons de l’espérance parce que nous prêchons Sa Parole de salut à l’humanité piégée dans le péché. Cela signifie que les gens de ce monde ont de l’espoir parce qu’ils vivent au même âge que les justes. Quand ils rencontreront les justes, ils trouveront la grande espérance du salut. Grâce aux justes qui croient en la justice de Dieu, les pécheurs seront non seulement sauvés de leurs péchés, mais ils entreront aussi dans le Royaume éternel de Dieu par la foi. En d’autres termes, l’espérance de toute la race humaine repose maintenant sur vous et moi qui croyons en la Parole évangélique de l’eau et de l’Esprit. La véritable espérance de chaque être humain se trouve dans la sainte et vraie Parole évangélique de Jésus-Christ. L’humanité ne peut trouver le véritable espoir du salut nulle part ailleurs. 
Nous avons l’espérance du salut grâce à la «justice» de Jésus-Christ. Lorsque nous prions Dieu et que nous pensons que ce que nous demandons est impossible, nous pouvons avoir de l’espoir en plaçant notre foi en Dieu. Nous demandons à Dieu ce dont nous avons besoin lorsque nous Le prions, en Lui disant que nous avons foi en Sa Parole, que Dieu Lui-même nous a dit de Le lui demander, et que nous croyons qu’Il comblera tous nos besoins, nous protégera tous et nous bénira tous. À l’époque de l’Ancien Testament, l’espoir était placé sur Dieu le Père seul, mais à l’ère du Nouveau Testament, nous pouvons prier Dieu le Père ainsi que Jésus-Christ. 
Jésus a dit dans Jean : «N’avez-vous pas prié en Mon nom? Je vous répondrai chaque fois que vous prierez en Mon nom.» C’est pourquoi nous prions Jésus-Christ. Chaque fois que nous prions, nous disons toujours à la fin de la prière : «Nous prions tout cela au nom de Jésus-Christ.» Nous disons cela à la fin de chaque prière précisément parce que Jésus est notre espérance, notre vrai Sauveur et notre Dieu. C’est parce qu’en raison de notre foi en Jésus-Christ notre Dieu, nous sommes maintenant qualifiés pour venir en sa présence. 
Parce que nous avons reçu la rémission des péchés et les bénédictions du Dieu saint en croyant en sa Parole, nous prions au nom de Jésus-Christ. C’est parce que Jésus nous a sauvés, vous et moi, de tous les péchés de ce monde une fois pour toutes que chaque fois que nous le prions, nous disons : «Nous prions au nom de Jésus.» Grâce à notre foi en Jésus notre Sauveur, nous pouvons maintenant sortir en présence de Dieu le Père. Parce que Jésus-Christ nous aime et a effacé nos péchés, notre foi en lui est indispensable. La foi en la Parole de Jésus-Christ apporte la véritable espérance à l’humanité et à chacun d’entre nous. Nous croyons tous en Jésus-Christ comme notre Dieu. Nous ne sommes rien si nous n’avons pas foi en Jésus-Christ. Nous devons donc avoir foi en Jésus-Christ, et cette foi s’atteint lorsque nous croyons en la Parole de Dieu. 
 


Au temps du coronavirus aussi, nous devons avoir foi en la Parole de Jésus-Christ


Alors que nous continuons notre vie en cette ère de coronavirus, nous devons avoir foi en la Parole de Jésus-Christ. Pour notre part, nous devrions faire de notre mieux pour prendre toutes les mesures de précaution, telles que le port de masques et la pratique d’une distanciation sociale sûre, afin de nous protéger du coronavirus. Au-delà de cela, tout ce que nous avons à faire est de vivre par la foi en la Parole de Dieu. Si nous sommes anxieux et inquiets, nous avons juste besoin de prier notre Dieu et de vivre par la foi. J’espère que Dieu nous fournira également des médicaments efficaces. Dieu ne résoudrait-il pas ce problème pour nous? Ceux qui prient Dieu en plaçant leur foi en Sa Parole seront protégés par Lui. Quand Son heure viendra, Dieu répondra à nos prières et résoudra nos problèmes. D’ici là, nous devons être sur nos gardes et mettre de l’ordre dans nos cœurs désordonnés. Nous devons persévérer. 
Notre espérance réside en Jésus-Christ et en sa sainte Parole. Jésus-Christ est votre Sauveur et le mien, et il est aussi notre Berger. Il est le Roi de l’amour pour nous tous qui croyons en Son œuvre juste de salut. Jésus est le Roi des rois, mais par-dessus tout, Il est le Roi de l’amour pour nous. Pour ceux qui croient en Jésus-Christ, cela devrait être notre confession de foi : «Notre Berger est le Roi de l’amour et notre bouclier contre les tribulations. Si nous croyons en l’amour de Jésus-Christ et en son œuvre, personne ne peut nous détruire. Dieu nous délivrera sûrement de nos grandes tribulations.» En mettant toute notre espérance en Jésus-Christ, vivons tous en croyant en chacune de ses Paroles. J’espère et je prie pour que vous ayez foi en Jésus-Christ comme votre Dieu et votre Sauveur. 
Aujourd’hui, beaucoup de gens ne connaissent pas la justice de Jésus-Christ et, par conséquent, ils ne peuvent ni croire ni prêcher qu’il est leur Sauveur. Le nom «Jésus» signifie le Sauveur, et le nom «Christ» signifie qu’il a accompli ses trois fonctions de roi, de prêtre et de prophète pour atteindre notre salut. Pour vous et moi, Jésus-Christ a accompli les trois offices en tant que Roi, Grand Prêtre et Prophète quand Il est venu sur cette terre, et ce faisant, Il nous a sauvés, vous et moi, de tous nos péchés et de notre condamnation. Ainsi, même si nous étions pécheurs, Jésus-Christ est devenu notre Sauveur et notre Berger. C’est une évidence, mais comme les gens dans ce monde ne le savent pas, ils ne peuvent pas le croire. Et ils ne peuvent pas non plus prêcher cette Vérité. Mais, nous y croyons et nous le diffusons. 
Dieu dit au prophète Ésaïe : «Qui marchera pour nous?» Quand Ésaïe a dit : «Envoie-moi», Dieu a dit : «Même si tu vas prêcher, ces gens sont si corrompus qu’ils ne croient pas en Ma Parole, alors comment pourraient-ils jamais atteindre le salut? Comment pourront-ils se détourner de leurs croyances erronées?» Une fois que l’on s’engage sur le mauvais chemin, il est extrêmement difficile de faire demi-tour. Beaucoup de chrétiens aujourd’hui ne croient pas en l’œuvre de l’eau et de l’Esprit de Jésus-Christ, et ils ne sont pas non plus capables de prêcher la sainte œuvre de salut de Dieu. 
Le Seigneur a donc dit : «Cherchez d’abord le royaume de Dieu et sa Justice, et toutes ces choses vous seront données par-dessus» (Matthieu 6:33). Le Seigneur nous a dit ici de «chercher d’abord la Justice de Dieu», mais les gens pensent à tort que la «Justice» ici consiste à faire la volonté de Dieu. Cependant, lorsque le Seigneur nous a dit de «chercher d’abord le royaume de Dieu et sa Justice», il nous disait de croire d’abord en l’œuvre de Dieu, c’est-à-dire en la Vérité du salut que Dieu a accompli pour nous, êtres humains. Et cela signifie aussi que nous devons d’abord répandre cette foi dans la Justice de Dieu. Dieu nous dit ici de prêcher aux gens la foi en Sa Justice, pas seulement de vivre vertueusement ou de donner beaucoup d’offrandes. 
Dieu a dit : «Cherchez d’abord le royaume de Dieu et Sa Justice.» Quelle est sa «justice» ici? Je viens dire ce qui est juste et droit. En d’autres termes, Dieu nous dit de croire qu’Il nous a sauvés de nos péchés de manière juste et équitable, et que Jésus-Christ, avec le baptême qu’Il a reçu de Jean-Baptiste et le sang qu’Il a versé sur la Croix, a résolu le problème du péché de tout le monde sans exception, ne laissant derrière lui même pas une seule personne dans ce monde. Jésus-Christ a donné le vrai salut et une vie nouvelle à nous tous qui croyons au baptême qu’il a reçu de Jean-Baptiste et au sang qu’il a versé sur la croix. Dans quelle mesure cette Vérité du salut est-elle tout à fait juste? De tous les peuples de ce monde, Jésus a-t-il supporté les péchés de certaines personnes par Son baptême tout en ne portant pas les péchés des autres? Non, bien sûr que non! Ce serait injuste! Par le baptême qu’Il a reçu de Jean-Baptiste, Jésus a porté tous les péchés de ce monde, et Il a versé Son sang à mort tout en les supportant tous. Avec quelle équité et avec quelle justice le Seigneur nous a-t-il sauvés, nous les croyants?
Ce n’est pas seulement par des paroles, mais en abandonnant réellement son propre corps pour son peuple que Jésus-Christ a sauvé les croyants une fois pour toutes par le baptême qu’il a reçu de Jean-Baptiste et le sang qu’il a versé sur la croix. En portant les péchés de son peuple qui croit en l’eau et au sang qui constituent la justice de Dieu, et en assumant personnellement leurs malédictions et la condamnation de leurs péchés sur son propre corps sur la croix, Jésus-Christ les a sauvés justement, droitement et équitablement. Par conséquent, même si Satan, debout contre Dieu, veut se demander comment de simples créatures pourraient devenir les enfants de Dieu, il n’y a rien qu’il puisse dire, car Jésus-Christ, Dieu Lui-même, les a sauvés de leurs péchés si justement et équitablement avec Son œuvre réelle de salut, pas seulement des paroles. Tout comme la Bible dit que «le salaire du péché c’est la mort», le Seigneur a payé le «salaire du jugement» pour tous nos péchés sur la Croix une fois pour toutes, et Il a sauvé tous ceux d’entre nous qui croient en cela. C’est pourquoi Satan ne peut tout simplement pas réfuter notre salut, peu importe à quel point il a envie de le faire. 
Jésus-Christ, Dieu Lui-même, a porté tous les péchés de ce monde par le baptême qu’Il a reçu de Jean-Baptiste, a été condamné pour tous vos péchés et les miens en versant Son sang à mort et dans la souffrance sur la Croix, est ressuscité d’entre les morts, et a ainsi achevé l’œuvre du salut pour nous délivrer une fois pour toutes. Alors, qui pourrait jamais se plaindre et dire qu’il y a quelque chose qui ne va pas dans l’œuvre juste du salut que Jésus-Christ a accomplie sur cette terre? Qui pourrait jamais dire que ce que le Sauveur de l’humanité a fait est injuste et inique? Absolument personne ne peut réfuter Jésus-Christ. L’apôtre Paul témoigne dans Romains chapitre 8 : «Si Dieu est pour nous, qui sera contre nous? Aucune tribulation, persécution ou créature ne peut se dresser contre nous.» 
La vraie Parole de Dieu que vous entendez maintenant ne peut être entendue n’importe où, mais seulement dans l’Église de Dieu. L’ère actuelle verra de nombreux changements à venir. Mais, même ainsi, la fin du monde ne viendra pas trop rapidement. Quand arrivera-t-elle alors? Lorsque les catastrophes naturelles seront si dévastatrices que les nations ne pourront pas y faire face seules, et lorsque non seulement quelques-unes, mais au moins 50 des quelque 200 nations qui existent dans ce monde ne pourront pas relever leurs défis par elles-mêmes, c’est alors que l’Antéchrist émergera lentement. Lorsque la situation deviendra aussi mauvaise, vous pourrez supposer en toute sécurité : «Il est temps que l’Antéchrist, l’ennemi de Dieu, apparaisse. Il est temps que cet ennemi de Dieu soit jeté en enfer avec ses disciples.» L’ennemi de Dieu mettra en place son dernier combat et fera tout son possible pour rassembler et tromper autant de personnes que possible. Sachez cela et croyez-le. À tous les gens faits à la ressemblance de l’image de Dieu, l’Antéchrist prétendra qu’il soit Dieu et il fera tout ce qu’il pourra pour se dresser une fois de plus contre le vrai Dieu. Rassemblant les gens autour de lui-même, il lancera des crises pour essayer de s’opposer une fois de plus au Dieu saint. 
Cependant, à ce moment-là, Jésus-Christ le Sauveur retournera sur cette terre et vaincra tous ses ennemis avec la Parole qui sortira de sa bouche. Quand la fin des temps sera là, Dieu retournera sur cette terre et les jugera tous juste avec Sa puissante Parole. Par conséquent, pour nous, croyants en la Parole évangélique de l’eau et de l’Esprit, notre espérance se trouve dans le Ciel, et grâce à notre foi en la Parole de Dieu, nous serons bénis d’entrer dans le Royaume des Cieux en tant que peuple spirituel. J’espère et je prie sincèrement pour que vous réalisiez tous à quel point notre foi en l’Évangile de l’eau et de l’Esprit est bénie, et quelle Parole bénie vous écoutez maintenant. Avec vous tous, je loue Dieu et je Lui rends grâce pour toujours. Dieu sera toujours avec vous et moi. Alléluia!