Sermons

Sujet 18: Genèse

[PARTIE 4-11] La foi que Dieu accepte avec joie (Genèse 4:3-7)

La foi que Dieu accepte avec joie
(Genèse 4:3-7)
“Au bout de quelque temps, Caïn fit à l’Éternel une offrande des fruits de la terre ; et Abel, de son côté, en fit une des premiers-nés de son troupeau et de leur graisse. L’Éternel porta un regard favorable sur Abel et sur son offrande ; mais il ne porta pas un regard favorable sur Caïn et sur son offrande. Caïn fut très irrité, et son visage fut abattu. Et l’Éternel dit à Caïn : Pourquoi es-tu irrité, et pourquoi ton visage est-il abattu ? Certainement, si tu agis bien, tu relèveras ton visage, et si tu agis mal, le péché se couche à la porte, et ses désirs se portent vers toi : mais toi, domine sur lui.”


Deux sortes de sacrifice


Alors que la fin du monde approche, heureux ceux qui suivent le Seigneur et vivent en Lui. Le passage des Ecritures d’aujourd’hui nous parle de la sorte de foi que nous devrions avoir quand nous approchons Dieu et Le servons aussi.
Il est écrit: “ Au bout de quelque temps, Caïn fit à l’Éternel une offrande des fruits de la terre ; et Abel, de son côté, en fit une des premiers-nés de son troupeau et de leur graisse. ” (Genèse 4:3-4). Ici, Caïn et Abel ont tous deux offert leur propre sacrifice séparé au Seigneur, mais le problème c’est que leurs sacrifices étaient très différents l’un de l’autre. Il est dit que Caïn a offert du fruit de la terre en sacrifice au Seigneur alors qu’Abel a offert les premiers nés de son troupeau et leur graisse. L’un a offert le fruit de la terre alors que l’autre a offert un agneau.
Que pensez-vous que soit le fruit de la terre? Caïn a offert à Dieu des choses que nous mangeons habituellement, comme du blé, du riz, des haricots, des pommes de terre, des melons, des fraises, et toutes sortes de choses. Mais Abel a sacrifié les premiers nés innocents de son troupeau et a offert la chair et la graisse. La vérité c’est qu’il y a une énorme différence entre ces deux sacrifices. Cela ne signifie pas qu’il y ait une différence au sujet de la quantité des sacrifices offerts par les croyants aujourd’hui, mais plutôt, cet événement nous dit que parmi les croyants, il y a ceux qui croient en Dieu correctement, alors que d’autres servent Dieu avec une foi erronée. Les gens qui connaissent et croient en Dieu correctement offrent les premiers nés de leur troupeau en sacrifice à Dieu, mais ceux qui ont une compréhension erronée de Dieu offrent du fruit de la terre comme sacrifice à Dieu. En d’autres termes, ce passage des Ecritures nous dit qu’un petit nombre de gens croient en Dieu spirituellement alors que la plus grande partie des gens croient en Dieu en termes charnels.
Comment pouvons-nous déterminer si nous croyons en Dieu correctement ou pas? Si nous regardons au Livre de Genèse chapitre 4:4 nous lisons: “ et Abel, de son côté, en fit une des premiers-nés de son troupeau et de leur graisse. L’Éternel porta un regard favorable sur Abel et sur son offrande ” Dieu a accepté le sacrifice d’Abel, mais Il n’a pas accepté Caïn et son sacrifice. Comme Abel et Caïn, parmi les Chrétiens dans ce monde, il y a ceux qui apportent un sacrifice recueilli par leurs propres forces à partir de la terre, alors qu’il y a ceux qui apportent un agneau à Dieu. Cela signifie qu’il y a deux sortes de foi dans le christianisme d’aujourd’hui. Donc, il est clair que les gens qui apportent des sacrifices comme celui d’Abel sont acceptés par Dieu, et que les gens qui apportent des sacrifices comme celui de Caïn sont en réalité condamnés. Une question apparait donc. Pourquoi Dieu a-t-Il accepté le sacrifice d’Abel et pourquoi n’a-t-Il pas accepté le sacrifice de Caïn?


L’offrande sacrificielle illégale et la correcte


Caïn cultivait la terre diligemment et a offert le fruit recueilli de la terre en sacrifice. Cependant, Abel a offert les premiers nés de son troupeau. Le fait qu’Abel ait offert les premiers nés de son troupeau signifie qu’il est venu devant Dieu le Père en croyant en notre Sauveur Jésus Christ qui nous a sauvés nous humains de tous nos péchés. Cependant, Caïn a apporté des choses de sa propre force, précisément les propres efforts, la ferveur, la sincérité et les mérites, au lieu de se présenter lui-même en croyant simplement en Jésus. Caïn s’est approché et a présenté ses offrandes qu’il avait préparées à sa propre façon selon sa pensée, alors pourquoi Dieu n’a-t-Il pas accepté les offrandes de Caïn? Dieu a refusé de les accepter parce que Caïn s’était avancé avec sa propre sincérité selon sa propre pensée, au lieu de sacrifier un agneau.
Comment les gens savaient-ils si Dieu avait accepté ou non leur sacrifice offert au temps de l’Ancien Testament? Dieu envoyait le feu du ciel pour consumer ces offrandes par le feu. C’est ainsi que Dieu faisait pour que les gens qui faisaient des sacrifices sachent exactement s’Il les avait acceptés ou pas. Caïn et Abel ont tous deux bâti un autel. Alors qu’Abel a tué et placé un agneau sur son autel, avec la graisse, Caïn par contre a mis le fruit de la terre sur son autel. Donc quand Dieu a regardé, Il a accepté le sacrifice d’Abel, en envoyant le feu et l’a consumé, alors que le fruit de la terre offert par Caïn est resté intact. C’était le signe de Dieu.
Nous croyons en Jésus comme notre Sauveur et allons devant Dieu. Jésus est Dieu. Jésus est Dieu, mais en même temps, Il est aussi le Fils de Dieu. Tout comme la descendance d’un être humain est humaine, le Fils unique de Dieu le Père, Jésus, est réellement Dieu. Quand Dieu a créé Adam et Eve, Il a dit: “faisons l’homme à notre image et à notre ressemblance” (Genèse 1:26). Comme nous pouvons le voir clairement ici, Dieu utilise le mot “nous”. Aussi, au commencement du livre de la Genèse quand Dieu créa les cieux et la terre par Sa “Parole”, Il nous dit que Dieu le Père, le Fils, et le Saint-Esprit ont participé à la création, en rapportant ceci: “Et l’Esprit de Dieu se mouvait au-dessus des eaux” (Genèse 1:2).
Si tel est le cas, alors qui a créé toutes choses dans l’univers? Il est écrit: “Au commencement, Dieu créa les cieux et la terre” (Genèse 1:1). Alors qui est ce Dieu, le Créateur des cieux et de la terre? Ce n’est autre que notre Sauveur Jésus Christ qui est venu dans la chair d’un homme comme il est écrit: “Au commencement était la Parole, et la Parole était avec Dieu, et la Parole était Dieu… et la Parole a été faite chair et a demeuré parmi nous, pleine de grâce et de vérité, et nous avons contemplé Sa gloire, une gloire comme celle du Fils unique venu du Père” (Jean 1:1, 14). Ce Jésus n’est autre que le Fils de Dieu, le Sauveur qui nous a sauvés du péché. Le mot “Jésus” signifie Celui qui “sauvera Son peuple de ses péchés” (Matthieu 1:21). Jésus Christ est le vrai Dieu qui a sauvé tous les gens du péché en descendant sur la terre dans la chair humaine.
Nous croyons en Dieu le Père, le Fils et le Saint-Esprit comme un Dieu, la Trinité. Ainsi, nous nous référons à eux tous ensemble comme “Dieu”. Jésus est notre Sauveur et notre Seigneur. Et le Père de Jésus est notre Père, et le Saint-Esprit est aussi Dieu.
Les gens qui croient en Dieu viennent devant Lui en apportant leur sorte d’offrande. Mais la chose la plus importante à savoir pour nous c’est quelle sorte d’offrande. Quand les saints vraiment nés de nouveau (comme Abel) vont devant Dieu, ils apportent avec eux la foi en ce que Jésus Christ est le vrai Sauveur. Mais les Chrétiens de l’autre catégorie (comme Caïn), apportent avec eux leurs propres efforts, leurs biens matériels, leurs mérites et leur sincérité devant Dieu sans avoir foi en ce que Jésus Christ est le Sauveur parfait. Ce sont vraiment des gens insensés. Donc, il est important que nous sachions d’abord quel genre de foi Dieu acceptera quand nous allons apporter notre sacrifice en offrande devant Lui. Nous devons nécessairement présenter un sacrifice de foi. Le sacrifice que Dieu accepte c’est la foi qui croit que Jésus est notre Sauveur parfait. C’est seulement quand les gens vont devant Dieu en ayant foi comme cela que Dieu les accepte avec joie.
La plupart des chrétiens sont enclins à aller devant Dieu en pensant: “Puisque j’ai été un bon témoin pour Jésus, ai montré mon dévouement dans les œuvres de l’église, ai donné beaucoup d’argent, et ai bien servi le pasteur, Dieu acceptera naturellement mon adoration. Dieu sera joyeux quand Il entendra mes prières, mes chants de louange, et ma gratitude envers Lui,” mais combien ils ont tort. Nous devons savoir que Dieu n’acceptera pas ces sacrifices, y compris ces adorateurs. Dieu rejette cette sorte de gens, y compris leurs sacrifices. Dieu cherche de vrais adorateurs qui L’adorent en esprit et en vérité (Jean 4:23).
Dieu accepte le genre de sacrifice qui vient de la foi. Savez-vous quel genre de foi Dieu attend de nous? Dieu accepte avec joie en tant que Ses enfants ceux qui croient complètement en Lui et au fait qu’il est le créateur et le Sauveur qui les a sauvés de tout péché. Dieu accepte le sacrifice de ceux qui croient en Son Fils et qui L’acceptent entièrement comme leur Sauveur. En d’autres termes, Dieu accepte ceux d’entre nous qui croient complètement au fait que le Fils de Dieu, Jésus-Christ, nous a sauvé parfaitement de tous nos péchés: Dieu accepte les gens qui croient que bien qu’ils soient sans aucun acte méritoire, et n’aient d’autre choix que mourir et recevoir le jugement à cause de leurs péchés, le Fils de Dieu, Jésus, les a sauvés de tous leurs péchés et les a délivrés du jugement en venant sur la terre, prenant tous leurs péchés, et recevant le jugement à leur place. Dieu accepte cette adoration de la foi qui lui est offerte.


La Foi erronée


Nous devons savoir que Dieu n’accepte pas la foi et l’adoration de ceux qui viennent devant Lui pour L’adorer avec leurs propres mérites en disant: “Cher Dieu, j’ai fait ceci et cela pour toi. Seigneur, pour toi, j’ai fait tant d’efforts, accumulé tant de réalisations, offert toute cette sincérité et sacrifié tellement. Et Seigneur, je vais continuer à faire ces choses jusqu’à ce que je meure.” Dieu n’accepte pas l’adoration et la foi de ceux qui offrent leur sincérité humaine, parce que s’il recevait une adoration comme celle-ci, son cœur deviendrait lourd et il deviendrait débiteur envers les êtres humains. Au lieu d’être un Dieu qui a répandu la grâce, il serait un Dieu qui a reçu la faveur des êtres humains.
Dieu ne veut pas être un débiteur. Si cela arrivait, alors Dieu dirait: “Hé, si vous faites des efforts comme cela, ne dois-Je pas faire quelque chose pour vous?” Il se sentirait obligé. Alors Dieu se sentirait vraiment mal à l’aise avec une telle foi Dieu veut que nous l’adorions en ayant foi et en étant vraiment reconnaissant pour le fait que Dieu nous a tant aimé. Afin d’expier tous les péchés de l’humanité, Il a envoyé Jésus pour devenir le Sauveur de l’humanité. Dieu accepte l’adoration de la foi de ceux qui vont devant Lui avec la reconnaissance et la joie, Lui offrent l’adoration et Le servent.
Dieu ne manque de rien. Il existe par Lui-même, sans aucun besoin d’aide de notre part ou quoi que ce soit. Dieu n’a pas le désir de recevoir un bénéfice de la part des gens, de qui que ce soit pas même un petit peu. Dieu ne veut pas avoir de dettes envers quiconque. Dieu est Tout-Puissant. Imaginons que l’une des créatures de Dieu vienne devant Dieu et dise: “j’ai travaillé si dur pour toi, alors accepte ce cadeau. Je ferai cela pour toi chaque jour.” L’adoration comme cela n’est qu’un fardeau et une offense envers Dieu. Et faire cela ne montrerait qu’un manque de respect envers Lui. Ce serait comme un mendiant qui ferait les poubelles et apporterait des choses inutiles chaque jour à un roi à qui il ne manquerait rien. Bien que cela puisse sembler de bonnes choses à ses yeux, pour le roi, ces choses ne sont que des déchets à la mauvaise odeur. La justice de l’humanité est comme cela. Bien que cela puisse sembler pur aux yeux humains, ce n’est en fait que “comme des vêtements souillés ” (Esaïe 64:5).
Quelle est la sorte de foi dans laquelle Dieu trouve le plus de joie? Dieu trouve de la joie en ceux qui viennent devant Dieu en croyant parfaitement en Dieu, c’est-à-dire, en croyant en Dieu qui les a sauvés parfaitement du péché et en apportant la louange et l’adoration devant Lui. L’adoration comme celle-ci procure de la joie à Dieu. Quelle sorte d’adoration Dieu accepte-t-Il? Dieu accepte l’adoration de la foi de la part des gens qui croient que Dieu Lui-même est venu sur la terre sous forme humaine, a pris tous nos péchés en recevant le baptême au Jourdain, a reçu le jugement pour nous, est ressuscité afin de nous sauver, et se trouve maintenant à la droite de Dieu le Père.


Deux types de foi


Les gens de ce monde peuvent être divisés en deux groupes selon leur foi. Une partie des gens sont comme Caïn, et les autres sont comme Abel. Les gens qui sont comme Abel croient complètement en l’œuvre juste que Jésus a faite. Par contre, les gens comme Caïn sont dans le bouddhisme, l’islam, l’hindouisme et le confucianisme, et vont devant leur dieu en apportant leur propre sincérité. Parmi ce groupe sont inclus aussi ceux qui considèrent le christianisme comme une simple religion.
Dieu n’accepte pas l’adoration des gens qui sont comme Caïn. Bien qu’ils offrent leurs sacrifices à Dieu avec la plus grande sincérité et diligence, Dieu ne les accepte pas. Vous devriez savoir maintenant pourquoi Dieu ne les accepte pas, n’est-ce pas? La foi que Dieu accepte avec joie est la foi qui croit en l’œuvre juste accomplie par Lui. Mais nous en tant qu’humains ne sommes qu’un tas de péché. Si les gens qui sont comme Caïn luttaient pour se débarrasser du mal et des désirs de la chair sans se coucher, sans manger beaucoup, et frappant leur propre chair, Dieu serait-il content? Dieu n’accepte pas une telle adoration.
Dieu est miséricordieux. Quand les gens passent par une telle pénitence de renoncement à soi et demandent: “Cher Dieu, veuille m’accepter,” Dieu est désolé et mal à l’aise. Et il leur dit: “ne faites pas d’actes aussi inutiles. Mon cœur est blessé, ne faites pas de telles choses.” Toutes les religions insistent sur les pénitences et le renoncement à soi, mais Dieu n’y prend pas plaisir.
Beaucoup de chrétiens se vantent de leurs accomplissements de la manière suivante: “quand j’ai construit cette chapelle, j’ai donné 100.000 $,” “j’ai passé 40 jours de jeûne et prières afin de recevoir la rémission des péchés,” “j’ai passé beaucoup de nuits de prières et de prières matinales afin d’effacer mes péchés,” “j’ai tout sacrifié et suivi le Seigneur afin de diffuser l’Évangile.” Cependant, cher croyant, rappelez-vous que Dieu n’accepte jamais le fruit de la terre. Dieu n’accepte pas une adoration dans laquelle une personne se présente avec sa propre justice, en offrant beaucoup de prières, en faisant beaucoup d’œuvre missionnaire, en donnant beaucoup d’argent, et en faisant beaucoup de sacrifices et de services.
Néanmoins, le problème auquel nous faisons face c’est qu’il y a beaucoup de gens comme Caïn sur cette terre. Combien pensez-vous qu’il y en ait? Le chiffre est innombrable. C’est presque tout le monde. Sans compter les gens des autres religions, beaucoup de chrétiens adorent Dieu avec le fruit de la terre, fiers de leur propre justice en disant: “cher Dieu, puisque j’ai vécu tant de difficultés pour toi, accepte-moi.” Mais un vrai adorateur, c’est celui qui présente le premier-né du troupeau avec des motivations pures, et non ses propres efforts et mérites, et l’offre à Dieu par la foi en dépit du fait qu’il n’ait rien fait pour Dieu. C’est alors seulement que Dieu accepte l’adoration. Le premier-né du troupeau représente Jésus-Christ. Dieu accepte l’adoration dans laquelle une personne dit: “Jésus, Tu es mon Sauveur. Je n’ai pas de mérite par moi-même. Jésus-Christ, Tu m’as sauvé parfaitement par l’Évangile de l’eau et de l’Esprit. Dieu le Père, je viens devant Toi aujourd’hui avec ma foi en Jésus. Veuille m’accepter.”


Une foi mal placée

La foi comme Caïn qui offre le fruit de la terre sans cesse est très difficile. Mener une vie de foi comme celle-là par ses propres efforts est très difficile et pesant. Pensez-vous que quelqu’un puisse continuellement mener une vie de foi comme cela jusqu’à la mort? Ce n’est pas possible. Combien ce serait pesant et difficile d’apporter son adoration en travaillant le champ été et hiver et rapportant du fruit de la terre chaque jour? Aussi, pensez-vous qu’une vie difficile comme celle-là conduirait à la reconnaissance? Jamais.
Quand les gens commencent à croire en Jésus, adorer comme Caïn semble d’abord attirant. C’est parce que ces gens commencent à croire en Jésus sans être vraiment né de nouveau, et ils croient que Dieu les acceptera seulement s’ils apportent du fruit de la terre, c’est-à-dire quelque chose de leur part, comme de la sincérité, des efforts, des sacrifices, des actes vertueux, et des mérites. Bien qu’ils aient accepté Jésus comme leur Sauveur, leur cœur est malheureusement toujours rempli de péché parce qu’ils ne sont pas encore nés de nouveau, et ils ont cette notion erronée qu’ils doivent faire beaucoup de dons, faire beaucoup d’œuvre missionnaire, apporter beaucoup de prières et faire beaucoup de travail bénévole. D’abord, faire ces choses peut sembler bon et beau. Ils sont donc excités et investissent beaucoup d’efforts.
Même s’ils le font au départ parce qu’ils ont beaucoup de force et d’excitation, quand ils continuent leur vie de foi de cette façon, vient un moment où ils sont totalement épuisés ou déprimés. Ils sont obligés de continuer à apporter quelque chose de leur part devant Dieu, mais finalement ils n’ont plus rien à donner. Quiconque a du bon sens verra qu’apporter sans cesse le fruit de la terre est de la folie. Donc, cela ne devient-il pas si difficile? À la fin, ces chrétiens semblables à Caïn ramperont devant Dieu en pleurant: “Cher Dieu, j’aurais dû vivre selon Ta volonté, mais je ne l’ai pas fait. Oh Seigneur, je demande ton pardon.”
Cher croyant, les gens sont-ils fondamentalement vertueux ou méchants? Ils sont méchants à la base. La Bible dit que les gens sont “une bande de malfaiteurs” (Esaïe 1:4). La Bible nous dit que toutes sortes de pensées souillées et méchantes sortent du cœur humain. Jésus a dit: “ Car c’est du dedans, c’est du cœur des hommes, que sortent les mauvaises pensées, les adultères, les impudicités, les meurtres, les vols, les cupidités, les méchancetés, la fraude, le dérèglement, le regard envieux, la calomnie, l’orgueil, la folie. Toutes ces choses mauvaises sortent du dedans, et souillent l’homme.” (Marc 7:21-23). Le Seigneur nous dit clairement ici que nous sommes incapables de ne pas faire ces mauvaises choses parce que ces désirs méchants sont dans nos cœurs.
Et puisque les gens prétendent être vertueux, ce ne sont autres que des hypocrites. Puisque les gens sont dépourvus de bonté, ils offrent à Dieu leur fausseté en disant: “Cher Dieu, j’ai bien cru en Jésus et j’ai mené une vie qui plaise à tes yeux comme ceci. Donc, veuille m’accepter.” L’hypocrisie dure-t-elle longtemps? Rapidement, leur hypocrisie est révélée. Quand Adam et Eve ont commis le péché ayant essayé de couvrir leur honte avec des vêtements faits de feuilles de figues, ces feuilles ont rapidement séché et sont tombées. Le vêtement fait d’hypocrisie deviendra rapidement inutilisable. Les premières une ou deux années après avoir cru en Jésus, une personne fait bien les choses, liquidant vraiment l’ancienne façon de vivre, ne buvant pas d’alcool, ne fumant pas de cigarettes, faisant de bonnes œuvres, sanctifiant le jour du Seigneur, fréquentant les réunions de prière matinale, et faisant des prières de repentance; mais rapidement cette personne se fatigue et ne peut plus aussi bien faire. Cher croyant, serez-vous vraiment en mesure de faire aussi bien jusqu’à la fin? Pourriez-vous faire des prières nocturnes continuellement? Pourriez-vous vraiment faire des dons avec un cœur reconnaissant? Pourriez-vous vraiment tout bien faire tout le temps devant Dieu? Peut-être que vous pourriez le faire pendant quelques jours, mais rapidement vous ne seriez plus en mesure de le faire.
Pourriez-vous vraiment faire des prières matinales avec un cœur joyeux chaque jour de votre vie? Dans les églises coréennes, les pasteurs doivent généralement se réveiller vers quatre heures du matin pour diriger les réunions de prière matinale. Même les pasteurs deviennent extrêmement fatigués, mais à cause du regard des membres de leur église, les pasteurs ne peuvent éviter de fréquenter les réunions de prière matinale. Ainsi, parmi nombreux pasteurs se trouvent ceux qui disent: “ce serait plus facile d’être pasteur s’il n’y avait pas ces réunions de prière matinale. Qui a inventé ces réunions de prière matinale et me force à supporter ces terribles difficultés?” N’est-il pas vrai que les humains sont comme cela de façon innée? Si quelqu’un menait une vie de foi en offrant les choses de la chair, la personne ferait bien les quelques premières années, mais rapidement ensuite il ne resterait plus rien à donner. Si quelqu’un faisait l’adoration comme celle de Caïn, il ne resterait plus rien à offrir à Dieu par la suite. La seule chose qui reste pour quelqu’un comme cela, ce sont ses propres péchés. “Cher Seigneur, veuille m’accepter, moi pécheur. Veuille pardonner mes péchés.” Au départ, cette personne offre vigoureusement à Dieu le fruit de la terre, mais à la fin elle n’a que ses péchés à offrir. Pour parler franchement, le fruit de la terre ce sont des péchés. “Cher Dieu, veuille accepter ce péché. Veuille effacer aussi ce péché.” Voici la vérité: les gens qui sont comme Caïn n’offrent que des péchés chaque jour.
Dieu aime-t-il effacer les péchés petit à petit chaque jour? Non! Dieu a effacé tous nos péchés une fois pour toutes. Dieu méprise les adorateurs qui sont comme Caïn. Mais tristement dans ce monde, il y en a beaucoup; en fait ils sont une majorité. Leur nombre est infini. 100% des non-chrétiens sont des adorateurs comme Caïn, et la vérité tragique c’est que même parmi les chrétiens, plus de 99% d’entre eux sont des adorateurs comme Caïn. Votre foi était-elle aussi comme cela par le passé? N’apportiez-vous pas aussi une adoration comme celle de Caïn?
Les gens qui ont reçu la rémission des péchés offrent une adoration de reconnaissance à Dieu. Bien qu’ils aient des manquements, mais puisqu’ils ont été réellement expiés de leurs péchés, afin d’écouter à nouveau Sa Parole, ils viennent dans cette Eglise et offrent leur adoration avec reconnaissance et en se confiant totalement en Dieu. Mais par contre, les gens qui sont comme Caïn viennent devant Dieu pour offrir beaucoup de choses charnelles. D’abord ils apportent leurs propres efforts émérites, mais qu’offriront-ils quand cela sera terminé? Ils apporteront alors leurs péchés. Pourquoi les pécheurs chrétiens qui n’ont pas encore reçu la rémission des péchés vont-ils devant Dieu? Ils le font pour apporter leurs péchés à Dieu. Et quand ils le font, que se passe-t-il? Dieu ne les accepte pas; il reste pécheur et iront en enfer en dépit de leur foi en Jésus.
Dieu nous a sauvés premièrement. Si nous devions aller devant Dieu en croyant en Son salut et en portant ce genre de foi, Dieu accepterait notre foi, expierait tous nos péchés, nous donnerait le Saint Esprit en cadeau et nous adopterait comme ses enfants. L’ordre dans lequel la foi fonctionne et comme cela. C’est Dieu qui nous a sauvés premièrement. Afin d’expier tous nos péchés, Dieu est venu sur la terre dans la chair humaine. En recevant le baptême au Jourdain, Il a pris tous nos péchés sur Lui. Afin de mettre fin à notre jugement, Jésus a versé Son propre sang à la Croix et Il est maintenant assis sur le trône à la droite de Dieu le Père après être ressuscité des morts pour nous ramener à la vie. Dieu nous a sauvés premièrement. Nous croyons dans nos cœurs qu’Il nous a sauvés. C’est l’essence et l’ordre pour établir la vraie foi.
Notre foi est-elle venue premièrement, ou le salut de Dieu est-il venu premièrement? Dieu qui nous sauve vient premièrement. Puis nous recevons le salut en croyant au fait que Dieu nous a sauvés. C’est la foi qu’Abel possédait. Mais au lieu de croire comme cela, beaucoup de gens croient aveuglément en Dieu comme Caïn. “Cher Dieu, je crois en Toi. Je crois que Dieu a créé les cieux et la terre. Je crois que Dieu m’a sauvé d’une certaine façon.” Mais même s’ils disent croire comme cela sans connaître pleinement la façon dont Jésus a entièrement expié tous leurs péchés, à quelle partie appartiennent-ils? Ils sont du côté de Caïn. Les descendants de Caïn sont des pécheurs bien qu’ils croient en Jésus. Et Dieu n’accepte simplement pas leur adoration.
L’adoration à laquelle Dieu prend plaisir c’est la foi qui croit parfaitement en l’Agneau de Dieu. Dieu accepte l’adoration des gens qui présentent le premier-né du troupeau et sa graisse. Dieu accepte seulement de tels sacrifices. “Bien que j’aie des manquements, Tu as pris tous mes péchés, Seigneur. Merci, Seigneur.” Si une personne présente une foi comme celle-ci et offre à Dieu les premiers-nés du troupeau Dieu acceptera cette foi.
Cependant, au lieu des premiers-nés du troupeau, si quelqu’un amassait le fruit de la terre comme des haricots, du millet, du riz, des patates, des ignames, des pommes, des oranges, et ainsi de suite, et demandait à Dieu de les accepter, Dieu ne les accepterait jamais. On doit venir en croyant purement en la Parole, mais si quelqu’un s’approche en ajoutant quelque chose de ses propres pensées ou de sa propre justice à la Parole et tente d’adorer Dieu à sa façon, tout ce qu’il aura c’est la condamnation et non la bénédiction.
Si nous lisons le chapitre 40 du livre de la Genèse, nous trouvons l’histoire d’un chef des échansons et d’un chef des panetiers qui étaient tous deux officiers de Pharaon le roi d’Égypte. Le roi des échansons a eu un rêve dans lequel il pressait du raisin d’une vigne à trois branches et donnait le jus à pharaon sans y mélanger quoi que ce soit. Ainsi, il fut rétabli comme échansons. Cependant, le chef des panetiers, dans un rêve, à rajouter toutes sortes de choses préparées pour Pharaon dans le plus haut des trois paniers sur sa tête. Et pour avoir fait cela, il fut condamné à mort. La foi parfaite et pure, qui est acceptable pour Dieu, c’est avoir foi seulement en l’œuvre accomplie pour nous par Jésus, l’Agneau de Dieu. Nous ne devons rien ajouter d’autre.
Caïn essayait chaque jour de faire des offrandes à Dieu en faisant quelque chose de nouveau. Ainsi, sa vie de foi n’a pu  qu’être épuisante. Pourrions-nous offrir quelque chose de nouveau chaque jour jusqu’à notre vieil âge et notre mort? Nous ne pouvons pas le faire. À quoi Dieu prend-t-il plaisir? Dieu prend plaisir au sacrifice des premiers-nés du troupeau. Il aime Son propre Fils unique. Il aime notre foi quand nous croyons en Jésus. Dieu prend plaisir en ceux qui croit que Jésus est leur Sauveur et que Dieu le Père a envoyé Son Fils unique Jésus sur la terre pour eux et que Jésus a pris tous les péchés du monde en recevant le baptême, a reçu le jugement pour nous à la Croix, puis est ressuscité pour nous ramener à la vie. De nos jours nous trouvons beaucoup d’adorateurs comme Caïn. À la fin, Dieu les abandonnera. Les adorateurs comme Caïn seront déçus à la fin.


L’offrande sacrificielle du juste

À quel groupe appartenez-vous? Vous et moi n’avons-nous pas reçu la rémission des péchés? Bien que nous ayons des manquements, nous sommes certainement sans péchés. À cause de cela, nous sommes devenus ceux qui offrent une adoration comme Abel. Je rends vraiment grâce à Dieu car nous sommes devenus ceux qui peuvent offrir le genre d’adoration d’Abel. Les gens qui apportent leur adoration avec le premier-né du troupeau reçoivent une note correcte de la part de Dieu. Il est écrit clairement que lorsqu’Abel a offert le premier-né de son troupeau avec la graisse, Dieu l’a accepté. Alors que vous offrez l’agneau, je prie vraiment que vous ne mélangiez aucun fruit de la terre à votre offrande. Si vous le faites, Dieu ne l’acceptera certainement pas.
Il y a beaucoup de chrétiens qui apportent encore l’adoration des fruits de la terre. Les gens qui apportent une adoration comme celle de Caïn essayent de recevoir la rémission de leurs péchés chaque jour petit à petit au lieu de la recevoir une fois pour toutes. Ils croient que s’ils commettent des péchés, ils peuvent recevoir la rémission des péchés en faisant des prières de repentance en disant: “Cher Dieu, veuille me pardonner. J’ai mal agi. Veuille me pardonner de ce péché par le sang de Jésus.” Les péchés de leur cœur disparaîtront-ils réellement? Les péchés sont seulement éradiqués quand nous croyons que Dieu a expié tous les péchés du monde une fois pour toutes. Si nous avons une dette, et que nous allions vers notre créditeur et disions: “malheur à moi, veuille réduire ma dette. Veuille effacer ma dette,” le fera-t-il? Nous devons savoir que la dette ne s’effacera que de manière juste lorsque nous aurons payé entièrement. N’est-ce pas le cas?
Quelles sortes de personnes Dieu recherche-t-Il? Il cherche quelqu’un qui a la foi comme Abel. Dieu n’accepte ni ne tolère l’adoration comme celle de Caïn. Plutôt, Dieu nous dit de venir devant Lui avec une foi comme celle d’Abel. L’adoration qui plaît à Dieu se trouve dans la foi par laquelle on reçoit le salut de Dieu, et la foi par laquelle l’on rend gloire à Dieu. C’est seulement possible par l’offrande du premier-né du troupeau avec la graisse. C’est pour cela que Dieu a accepté avec joie l’offrande d’Abel faite des premiers-nés de son troupeau. Par contre, Dieu nous dit de rejeter les sacrifices comme celui de Caïn. Il nous dit de ne pas venir devant Lui avec le genre de foi de Caïn.
Dieu accepte les premiers-nés du troupeau avec la graisse. Nous devons donc, dans notre adoration, offrir à Dieu le premier-né du troupeau avec la graisse. L’ordre dans lequel Dieu nous a sauvé est le suivant: Dieu a planifié de nous sauver complètement. Jésus le Fils unique de Dieu le Père a réalisé les plans du Père en venant sur la terre. Dieu le Saint Esprit a tout fait inscrire dans la Bible au sujet de ce que le Père et le Fils ont accompli pour notre salut. Le Saint Esprit a conduit les serviteurs de Dieu à écrire la Parole. Et le Saint Esprit met un sceau sur quiconque croit en cette Vérité telle qu’elle est.
Comme il est écrit: “Abel apporta les premiers-nés de son troupeau et leur graisse” (Genèse 4:4), c’est seulement quand nous croyons en la Parole de salut de Dieu telle qu’elle est écrite que nous recevons le salut, et c’est alors seulement que Dieu accepte notre adoration et reçoit la gloire. Nous devons mener une vie de foi basée sur la Parole de Dieu. Nous devons mener une vie de foi comme celle d’Abel. Abel n’a pas accompli grand-chose. Avez-vous déjà vu un berger? Il laisse son troupeau en pâture, et tout ce qu’il fait c’est jouer de la flûte, manger ce qu’il a apporté avec lui lorsqu’il a faim, et jeter de temps en temps un coup d’œil pour voir si le troupeau va bien. S’il semble ne pas y avoir de problème, il peut même dormir un moment, et c’est tout ce qu’il fait. Occasionnellement, quand des loups ou d’autres bêtes sauvages approchent, il les chasse en les frappant avec son bâton. Et quand la nuit arrive, il conduit les brebis à l’abri. C’est son travail, et ensuite il fait ce qui lui plaît.
Mais quand le moment est venu d’adorer Dieu, il a choisi les premiers-nés de son troupeau pour offrir un sacrifice. Un petit agneau ici est pitoyable. Toutefois il a dit: “mon petit agneau, tu es vraiment adorable mais mon père a également fait ce genre de sacrifice. Donc toi mon cher agneau, tu dois mourir à ma place.” Puis il a offert le premier-né de son troupeau en sacrifice à Dieu en prenant sa vie. Quelle difficulté y a-t-il à cela? Quand un berger apporte un petit agneau, le premier-né du troupeau et l’offre à Dieu de cette façon, pensez-vous qu’il y ait une difficulté à faire cela? Pensez-vous qu’il ait été plein de sueur? Il n’a fait aucun effort. S’il avait tué une brebis adulte, cela aurait pu être difficile, mais comme il a juste attrapé un petit agneau, il n’avait aucun besoin d’utiliser sa force. Si l’on tranche la gorge, le sang coule rapidement et il meurt en un instant. Alors il n’a plus qu’à couper son ventre pour sortir les intestins, séparer la graisse des intestins, du foie et des boyaux, et placer cela sur l’autel avec l’agneau. Puis le feu du ciel descend et consume tout cela.
Caïn par contre a apporté ses produits fermiers avec beaucoup de travail et d’efforts et les a placés sur l’autel en les amassant comme une montagne, mais le feu n’est pas descendu du ciel pour consumer cette offrande.
Cela signifie que Dieu a accepté l’adoration d’Abel. Ainsi, alors que nous amenons notre adoration devant Dieu, nous devons croire la Parole écrite de Dieu et offrir une adoration pure. C’est seulement quand nous croyons la Parole de Dieu et offrons l’adoration comme ceci que Dieu l’accepte. Cela ne compte pas du tout que les mains d’Abel soient souillées par l’agneau et que son corps soit couvert de saletés ou encore que son apparence semble incorrecte. Puisque Dieu a vu le premier-né de son troupeau et la foi pour offrir un tel sacrifice, Il a accepté Abel. C’est pour cela qu’Abel est devenu l’ancêtre de la foi.
Notre ancêtre de la foi est en réalité Adam. Qui est le suivant dans cette ligne d’ancêtres? C’est Abel, et certainement pas Caïn. Maintenant même, Dieu accepte ceux qui viennent devant Lui avec une foi comme celle d’Abel. Il accepte les gens qui viennent à Lui avec une foi comme celle-ci. Dieu accepte l’adoration, la louange, et le service de ceux qui viennent à Lui en croyant de tout cœur que Jésus, le premier-né du troupeau, est le Sauveur parfait.


Dieu n’accepte pas l’offrande sacrificielle d’un pécheur


Nous devons savoir que Dieu n’accepte pas l’adoration des gens qui sont comme Caïn. Dans un temps comme celui-ci où le christianisme est tombé, l’adoration des chrétiens ressemble à quelque chose de mixé. C’est une adoration qui est apportée avec toutes sortes de choses mélangées et réchauffées par les émotions. L’adoration faite par le christianisme aujourd’hui c’est comme mélanger l’agneau et d’autres choses comme ce qui vient de Caïn, c’est-à-dire le fruit de la terre, et faire cuire tout cela ensemble dans un feu émotionnel. Mais Dieu n’accepte pas une adoration comme celle-ci.
Quelles sortes de foi devrions-nous avoir? Nous devons posséder et conserver la foi en Dieu comme Abel. Ce que j’essaie de dire c’est que nous ne devons pas mélanger notre foi pure aux choses de la terre. Et peu importe ce que les autres peuvent en dire, nous devons clairement garder nos cœurs dans la vérité que Dieu a accepté le sacrifice d’Abel. Les gens ont tendance à penser que Dieu accepte le genre de sacrifice de Caïn en faisant en sorte que les formalités est l’air bonnes dans leur adoration de Caïn, mais ils sont gravement dans l’erreur. Dieu n’accepte pas un tel sacrifice même si quelqu’un pouvait amasser le fruit de la terre comme une montagne et dire: “Dieu veuille accepter ceci.”
Il n’y a qu’une chose que Dieu désire. Ce que le Père désire c’est que nous ayons la foi qui croit simplement en l’œuvre que Son Fils a faite après être venu dans ce monde pour nous sauver. Même si cela semble petit comme un grain de moutarde, Il se réjouit de ce genre de foi. Ce que Dieu le Père désire et attend de nous c’est que nous ayons la foi qui croit en Son Fils et rien de plus. C’était comme cela à l’époque et maintenant encore, cela n’a pas changé. Nous devons garder cette foi.
“ Mais il ne porta pas un regard favorable sur Caïn et sur son offrande” (Genèse 4:5). Dieu n’a pas accepté Caïn et son offrande. Peu importe combien une personne saute de haut en bas, s’agite et se secoue, devient fébrile et dit: “Cher Dieu, veuille accepter cela,” Dieu n’acceptera pas les offrandes comme celle de Caïn. Quand Elie a fait face à 850 faux prophètes de dieux étrangers au sommet du Mont Carmel, ces prophètes ont invoqué leurs dieux étrangers tout au long de la journée, mais aucun feu n’est descendu du ciel pour consumer leur offrande. L’adoration chrétienne d’aujourd’hui n’est pas différente de cela. Nous devons nous rappeler dans nos cœurs que Dieu n’accepte pas d’offrandes comme celle de Caïn, même si des milliers de gens se rassemblent dans une grande chapelle pour le culte avec un arrangement floral qui vaut des centaines de dollars pour décorer le pupitre, un orgue à 200 000 $ accompagnant les chants de louanges, une chorale chantant des cantiques à quatre voix, et que des dons sont collectés à la hauteur d’une montagne lors de chaque culte. Maintenant même, même si un pécheur faisait beaucoup d’œuvres avec un dévouement sincère et offrait un grand nombre de dons, puisque ce sont des sacrifices venant d’une foi comme celle de Caïn, Dieu n’accepterait pas ce sacrifice.


Une foi mélangée

Tout comme Dieu a séparé l’eau qui était sous le firmament de l’eau qui était au-dessus du firmament le deuxième jour de la création, nous devons être capables de distinguer la foi incorrecte de la foi correcte. Nous devons clairement être capables de séparer notre foi pure d’une foi mélangée. Et nous devons nous examiner nous-mêmes pour voir si nous apportons effectivement le genre d’adoration de Caïn ou le genre d’adoration d’Abel, et nous devons tracer une frontière claire dans nos cœurs. Nous devons certainement nous inspecter nous-mêmes sur le genre de foi que nous apportons, et le genre de foi avec lequel nous nous approchons de Dieu en ce moment. Et nous devons conserver une foi claire, la foi pure qui croit en la Parole telle qu’elle est.
Les jours derniers dans lesquelles nous vivons sont une période dominée par le syncrétisme. Toutes les religions se mélangent pour n’en former qu’une seule, avec l’idée d’éviter l’éclatement comme celui qu’ont vécu les gens qui ont construit la tour de Babel. Le christianisme cherche une coexistence paisible avec les autres religions, et le nombre de dirigeants chrétiens qui soutiennent le pluralisme religieux augmente chaque jour. Mais le syncrétisme religieux échouera certainement. Si nous regardons au livre de l’Apocalypse, nous lisons: “ Il cria d’une voix forte, disant : Elle est tombée, elle est tombée, Babylone la grande ! Elle est devenue une habitation de démons, un repaire de tout esprit impur, un repaire de tout oiseau impur et odieux,” (Apocalypse 18:2). Le syncrétisme qui recherche l’unité avec différentes religions qui servent toutes sortes de mauvais esprits va certainement échouer.
Concernant notre foi en Jésus, si nous devions croire de façon confuse, nous recevrons certainement le jugement de Dieu. Les chrétiens d’aujourd’hui qui ne sont pas nés de nouveau sont occupés à ériger de nouveau une tour de Babel en prenant ceci et cela dans le monde et le mélangeant à leur foi. Ils s’opposent en réalité à Dieu avec leur grande influence et leur réussite à créer une puissance unie. Pendant ces derniers jours, nous en tant que saints justes, devons être très attentifs à ce “syncrétisme”, qui essaye de nous faire mélanger quelque chose à notre foi pure. Si nous devions ajouter quelque chose au sacrifice d’Abel, aux premiers-nés du troupeau et leur graisse, nous serions certainement détruits. Si notre foi était mélangée comme celle de Caïn, cela amènerait notre ruine. Nous qui vivons dans les derniers jours ne devons jamais croire d’une manière confuse.
Actuellement, Satan inspire le syncrétisme aux gens de toutes les religions et même des chrétiens. Par conséquent, toutes les religions se lient ensemble comme une seule. Chacune d’elles se rallie pour devenir une seule, et c’est maintenant considéré comme quelque chose de bien communément. Mais Dieu nous dit: “il y a deux sortes de foi, pas une seule.” Cela signifie qu’il y a une sorte de foi comme celle d’Abel, puis il y a une autre sorte de foi comme celle de Caïn. Et cela signifie que la foi d’Abel, qui s’est présenté en s’appuyant sur les premiers-nés du troupeau, est la foi authentique.
La foi n’est pas une, il y en a deux. Il y a la foi correcte; et il y a la foi incorrecte. Puisque nous avons commencé avec la foi correcte, nous devons garder notre foi correcte, la conserver jusqu’à la fin, la diffuser avec dévouement, puis nous tenir devant le Seigneur quand il reviendra.