Sermons

Sujet 18: Genèse

[PARTIE 4-15] La disposition de cœur requise des serviteurs de Dieu (Genèse 4:25-26)

La disposition de cœur requise des serviteurs de Dieu
(Genèse 4:25-26)
“Adam connut encore sa femme; elle enfanta un fils, et l’appela du nom de Seth; car, dit-elle, Dieu m’a donné un autre fils à la place d’Abel; que Caïn a tué. Seth, eut aussi un fils; et il l’appela du nom d’Énosch. C’est alors qu’on commença à invoquer le nom de l’Éternel.”


Dans le passage des Ecritures d’aujourd’hui, il est écrit que lorsque Seth a enfanté Enosch, l’humanité a enfin commencé à invoquer le nom de Yahvé. Pourquoi les gens ont-ils commencé à invoquer le nom de l’éternel à ce moment particulier? Parce que c’est alors seulement que les humains ont fini par constater leurs faiblesses. Ils ont reconnu, en d’autres termes, qu’ils étaient des êtres insuffisants, inévitablement liés à mourir pour leurs péchés et leurs faiblesses. Ils ont fini par voir leur vraie nature, réalisant qu’ils n’avaient ni vertus ni aucun mérite dans leur chair, mais n’étaient que faibles et fragiles. Puisqu’ils ont réalisé leurs faiblesses humaines, il n’avait d’autre choix que se confier en Dieu, et c’est pour cela que la Bible dit qu’ils ont fini par invoquer le nom de l’éternel, Yahvé.
Seul quelqu’un qui peut voir sa propre faiblesse invoque le nom de Yahvé. La condition fondamentale de tous les êtres humains est telle qu’ils ne peuvent qu’être mis à mort à cause de leurs péchés. Qu’est-ce que l’humanité? Qu’est-ce que la vie? Les humains n’ont d’autre choix qu’être détruit et condamné pour leurs péchés. Ils n’ont aucun mérite, ni en corps ni en esprit.
Les gens disent souvent que l’humanité est Maîtresse de toute la création et que c’est la créature la plus précieuse de toutes. Cependant, l’humanité n’a absolument rien qui soit meilleur que d’autres créatures. Effectivement, tous les êtres humains sont descendants d’Adam, une bande de malfaiteurs qui ne peuvent que mourir à cause du péché. C’est pour cela que la Bible déclare: “C’est pourquoi, comme par un seul homme le péché est entré dans le monde, et par le péché la mort, et qu’ainsi la mort s’est étendue sur tous les hommes, parce que tous ont péché” (Romains 5:12).
Si l’on regarde devant Dieu, nous aussi sommes insuffisants. Parmi tous les gens du monde personne ne peut prétendre être parfait, pas une seule personne. La nature humaine est telle que tout le monde vit dans ce monde comme un loup assoiffé de sang commettant toutes sorte de péchés selon des instincts charnels, et c’est précisément pour cela que la Bible dit que ceux qui ont réalisé l’indignité de leur être finissent par invoquer le nom du Seigneur.
Après la mort d’Abel, Dieu a donné à Adam et Eve un autre fils nommé Seth pour poursuivre la lignée de la foi, et Seth a engendré un fils nommé Enosch. Le nom Enosch est “Enos” en grec, et signifie “homme mortel.” Donc, ce nom Enosch signifie le fait même que l’homme ne puisse éviter la mort à cause du péché.
Qui parmi nous donnerait un mauvais nom a son propre enfant? Mais Seth a donné à son fils un nom désespéré mais très approprié car lorsqu’il s’est vu lui-même et son fils, il a réalisé qu’ils étaient destinés à mourir devant Dieu. C’est pour cela qu’il est écrit que lorsqu’Enosch est né à Seth, les gens ont finalement commencé à invoquer le nom du Seigneur. Cela signifie que lorsqu’ils ont vu leur être faible, ils ont reconnu que Dieu était vivant, et ils ont invoqué le Seigneur pour s’appuyer sur Lui. À moins que les humains ne connaissent leur propre fragilité, ils n’ont pas besoin de s’appuyer sur Dieu. Cependant, une fois qu’il se découvre eux-mêmes, réalisant qu’ils sont trop faibles et donc destinés à la mort physique et spirituelle, ils réalisent aussi qu’ils n’ont d’autre choix que d’invoquer le nom de Yahvé et de vivre en se confiant en Lui.
Ceux qui ne peuvent pas voir leur vraie nature n’invoque pas le nom de Dieu, ni n’essayent de se confier en Lui. Tout comme Sakyamuni a essayé de tout résoudre par lui-même en déclarant: “je suis le seul saint dans les cieux et sur la terre,” ceux qui ne peuvent pas voir leur nature fondamentale n’essayent même pas de chercher Dieu, mais ils vivent avec arrogance devant Sa présence. Mais quel mérite ont les êtres humains? En réalité, tout le monde est un être mortel pour qui la mort est simplement inévitable. Mais les gens de ce monde ne réalisent pas qu’ils sont comme Enosch et c’est précisément pour cela qu’ils exaltent leur propre estime d’eux-mêmes. Si nous pouvions voir notre propre être faible - c’est-à-dire si nous réalisions que nous commettons beaucoup de péchés conduits par nos propres envies de la chair, ne pratiquons pas la vertu comme Dieu le veut, mais pratiquons seulement le mal à l’encontre du désir de Dieu - alors nous invoquerions le nom du Seigneur. Quand quelqu’un invoque le nom de Dieu Yahvé, cela signifie qu’il se confie maintenant en Dieu.
Même nous qui croyons en l’évangile de l’eau et de l’Esprit ne devons pas oublier le fait que dans notre chair, nous sommes toujours comme Enosch. Nous ne devons jamais oublier que par nature nous étions liés à la condamnation pour nos péchés et destinés au feu éternel de l’enfer. Tout le monde, peu importe qu’il soit vertueux ou célèbre, est inévitablement amené à mourir pour ses péchés. Tous les gens de grand renom, les héros, et les dirigeants religieux distingués qui ont vécu sur la terre et qui vivent actuellement, ne sont que des êtres mortels aussi destinés à mourir pour leurs péchés. C’est seulement quand nous nous connaissons nous-mêmes correctement que nous recherchons Dieu et invoquons Son nom.
Notre vraie substance d’être humain est la même que celle d’Enosh. Mais qu’en est-il de vous? Savez-vous que vous êtes un tel être? Trop souvent alors que nous menons nos vies nous oublions qui nous sommes vraiment. C’est seulement parce que le Seigneur a sauvé des gens comme nous par l’Évangile de l’eau et de l’Esprit que nous avons été sauvés; si notre Seigneur ne l’avait pas fait, nous serions restés complètement indignes. Quels mérites avons-nous par nous-mêmes? En quoi serions-nous meilleurs que des bêtes, et qui a-t-il de plus vertueux chez nous? Tout être humain est exactement comme Enosch.
La Bible dit ici que c’est seulement lorsqu’Enosch est né que l’humanité a finalement commencé à invoquer le nom de Dieu Yahvé. Pourquoi est-ce à ce moment-là seulement que les gens ont finalement invoqué le nom du Seigneur? Qui leur a enseigné le nom de Yahvé? C’est Adam qui le leur a enseigné. C’est parce que Adam et Eve connaissait très bien Dieu, puisqu’ils avaient vécu avec Lui. Même après qu’Enosch soit né dans ce monde, Adam et Eve ont continué à donner naissance à des enfants. Puisque Adam est mort après avoir vécu 930 années, il a eu le temps d’avoir d’autres enfants. Alors combien d’enfants a-t-il bien pu avoir pendant toutes ces années?
Nous humains ne devons jamais oublier un seul instant que nous ne pouvons que commettre le péché à cause de nos faiblesses et que nous ne pouvons éviter de mourir pour ce péché. Socrate a laissé un dicton célèbre: “connais-toi toi-même.” S’il connaissait le passage des Ecritures d’aujourd’hui, il aurait dit plus précisément: “connais-toi, toi qui es comme Enosch.” Peut-être qu’il aurait laissé les mots suivants: “tu es effectivement inévitablement destiné à mourir pour tes péchés, car tu fais partie d’une bande de malfaiteurs. Personne n’a aucune vertu qui soit.”
Quand je me suis vu moi-même à travers la Parole de Dieu, j’ai réalisé que j’étais un homme absolument sans aucun mérite pour élever mon estime de moi-même devant Dieu et que j’étais lié à mourir pour mes péchés. C’est pour cela que j’ai remercié Dieu pour Jésus-Christ. Je n’ai rien en moi-même dont je puisse m’élever devant Dieu. Êtes-vous aussi comme moi? Effectivement, pour vous et pour moi, nous n’avons rien en nous-mêmes qui puisse nous exalter. Après avoir cru à l’Évangile de la justice du Seigneur et être né de nouveau, alors que j’ai commencé à suivre le Seigneur par la foi, j’ai découvert encore davantage que j’étais lié à la condamnation de Dieu et à la mort comme le dit la Parole. C’est pour cela que je suis encore plus profondément reconnaissant à Dieu pour avoir sauvé quelqu’un comme moi à travers l’Évangile de l’eau et de l’Esprit. Notre existence était indigne, nos pieds courraient au mal, mais le Seigneur a sauvé des gens comme nous par l’Évangile de l’eau et de l’Esprit; et à chaque fois que j’affirme cela par la foi je me sens encore plus reconnaissant.
Si j’avais cru au christianisme mondain qui est devenu une simple religion, je n’aurais jamais réalisé cette Vérité. Cela fait 30 ans que j’ai cru en Jésus pour la première fois. Quiconque a mené une vie religieuse aussi longtemps devrait déjà être devenu une personne sainte digne de respect aux yeux des autres - c’est-à-dire que si j’avais cru en Jésus comme d’autres religieux du monde, je serai déjà devenu un homme de vertu maintenant - mais quand je me regarde je ne vois rien qui soit saint ni de grandes améliorations dans mon caractère. Au contraire, plus les jours passent depuis ma nouvelle naissance, alors que je me regarde, je suis encore plus obligé de reconnaître que j’ai vécu dans l’ignorance de moi-même et ingrat envers Dieu. J’étais effectivement destiné à mourir mais le Seigneur m’a sauvé en répandant sur moi la grâce de l’Évangile de l’eau et de l’Esprit, et c’est pour cela que je ne peux remercier personne d’autre que Dieu. Dans la perspective d’une religion du monde, cela n’a aucun sens que les faiblesses soient exposées avec le temps qui passe. Cependant, tous ceux qui invoquent le nom de Dieu Yahvé sont ceux qui voient leur être faible, et ceux qui suivent fidèlement le Seigneur sont aussi ceux qui reconnaissent leur être fragile.
En faisant l’œuvre de Dieu, quelqu’un qui ne se connaît pas lui-même essaye de tromper Dieu comme un jeu. Par contre, les gens qui suivent vraiment le Seigneur finalement sans hypocrisie sont pleinement conscients de leurs faiblesses. Seuls ces gens-là remercient le Seigneur de les avoir sauvés même s’ils étaient destinés à mourir pour leurs péchés, et ils sont reconnaissants d’être utilisés comme instrument de Son œuvre juste, comme quelqu’un qui suit le Seigneur fidèlement. Comme Enosch, quiconque se connaît fondamentalement rend grâce à Dieu encore et encore.
Les serviteurs de Dieu aussi doivent clairement saisir leur fragilité. Plutôt que de se considérer comme quelqu’un de spécial, ils devraient réaliser qu’ils sont des êtres complètement indignes destinés à mourir mais que Dieu est venu chercher ces personnes-là et les a rencontrés. C’est précisément parce que notre existence est si faible que le Seigneur nous a sauvés de tous nos péchés, malédictions, et faiblesses. En d’autres termes, ce n’est pas parce que vous êtes meilleurs que les autres frères et sœurs dans la foi que Dieu vous a élevé en tant que dirigeant dans l’église.
Nos frères et sœurs doivent aussi être bien conscients de leur faible nature. Cela prend du temps de s’unir à l’Eglise de Dieu et de suivre les dirigeants de l’église après avoir reçu la rémission des péchés en croyant en l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Malgré cela, quelqu’un qui se reconnaît lui-même ne peut que s’unir à l’Eglise de Dieu. C’est parce que nous voyons notre nature indigne que nous essayons de nous unir à l’Eglise et de vivre par la grâce de Dieu.
Cependant, que se passe-t-il jusqu’à ce que quelqu’un arrive à une telle compréhension? La plupart des gens pensent habituellement qu’ils ont été sauvés à cause de leurs propres mérites, et qu’ils apportent aussi une contribution merveilleuse à l’Eglise de Dieu. Parfois, j’ai envie de dire aux gens de ne pas s’embêter à venir à l’église. Bien sûr, je ne devrais pas dire une telle chose. Moi aussi je suis un être faible, mais le Seigneur m’a rencontré et m’a sauvé de tous mes péchés. C’est pour cela que toute âme doit s’humilier devant Dieu et reconnaître sa fragilité fondamentale. Si nous nous connaissons réellement nous-mêmes alors nous pouvons tous vivre en paix en nous confiant en l’évangile de l’eau et de l’Esprit devant Dieu. Et nous pouvons vraiment servir le Seigneur. Nous sommes reconnaissants que Dieu nous fasse servir le Seigneur même si nous n’avons rien de quoi nous vanter devant Dieu. Nous devons servir le Seigneur finalement avec un cœur volontaire sans aucun sentiment présomptueux de supériorité charnelle devant Dieu.
De quoi être insatisfait alors que Dieu nous a sauvé et a fait de nous Ses serviteurs en dépit du fait que nous n’avions d’autre choix que de mourir pour nos péchés? Si Dieu nous amène à faire Son œuvre nous devrions être reconnaissant et faire Ses demandes telles quelles et nous devrions être reconnaissants même si Dieu devait nous ignorer. C’est ce qu’un serviteur est supposé faire car comment un esclave peut-il s’élever sur son propre Maître? Nous devons garder à l’esprit que l’homme est inévitablement un être mortel. Aucun être humain ne peut s’élever plus haut que sa propre mortalité. Si un serviteur de Dieu sait qu’il est Enosch, alors il travaille fidèlement pour son Maître au mieux de ses capacités, sans s’exalter lui-même devant Dieu. C’est ainsi que vivent les justes, exaltant la volonté de leur Maître. Les justes doivent être reconnaissants pour le fait qu’il soit capable de croire en l’évangile du Seigneur et le servir. Puisque Dieu a sauvé des êtres mortels inévitablement liés à la mort à cause des péchés, combien plus devrait-il être reconnaissant de leur avoir permis de servir leur Sauveur? Voila qui sont les serviteurs de Dieu.
En général, quand quelqu’un a été sauvé récemment de ses péchés en croyant en l’évangile de l’eau et de l’Esprit, il essaye souvent de s’exalter lui-même. Cependant, quand il réalise comment Dieu a sauvé quelqu’un d’indigne comme lui, il commence à servir le Seigneur avec gratitude en réalisant combien c’est merveilleux de pouvoir répondre aux demandes de Dieu. Il est correct que les serviteurs de Dieu cherchent à l’exalter Lui de toutes les manières possibles. Cela signifie qu’ils n’ont absolument aucune raison de s’élever eux-mêmes. Pourquoi? C’est parce qu’ils connaissent leur propre mortalité. Étant donné qu’ils sont tous des êtres mortels, combien pourrait-il monter même s’ils s’élevaient eux-mêmes? Nous n’avons rien de nous-mêmes pour nous exalter. Quelles valeurs avons-nous alors que nous sommes des êtres mortels inévitablement destinés à la mort peu importe combien nous pourrions nous exalter? Nous devons exalter quelqu’un qui mérite d’être exalté. Et c’est Jésus-Christ, qui est venu par l’eau et l’Esprit, que nous devons exalter par notre foi.
Les anciens dans la foi de la Bible étaient très bons pour donner à leurs enfants des noms correspondants qui avaient une implication importante. Par exemple, le nom “Enosch” signifie “homme mortel” c’est-à-dire “être faible.” En d’autres termes, cela implique que les hommes ne peuvent que pécher. Le nom “Abel” par contre, signifie “souffle” et possède la même étymologie que des mots comme “vanité,” “vide,” et “brume.” Cela signifie que bien que nous soyons des êtres humains futiles qui disparaîtraient comme un nuage de brume, en croyant en Jésus-Christ qui est venu par l’eau et l’Esprit et faisant ainsi l’offrande de notre foi en l’Agneau de Dieu, nous avons reçu la rémission de nos péchés.
De nos jours, le concept de “serviteurs” fait l’objet d’abus dans le christianisme d’aujourd’hui. La description “serviteurs de Dieu” est largement utilisée comme un titre honorifique. Mais le mot serviteur signifie à l’origine esclave. Cela désigne quelqu’un qui est abaissé et méprisé. Quels genres de personnes sont les vrais serviteurs de Dieu? Quel genre de cœurs doivent avoir les serviteurs de Dieu? Les serviteurs de Dieu sont ceux qui croient en l’évangile de l’eau et de l’Esprit pleinement conscient du fait qu’ils étaient destinés à mourir pour leurs péchés et que leur vie était complètement indigne. Un serviteur de Dieu est quelqu’un qui connaît sa faiblesse et parce qu’il a réalisé cela, il croit en l’évangile de l’eau et de l’Esprit et vit par la foi en Dieu. C’est quelqu’un qui ne pourrait pas vivre si son Maître l’abandonnait, et qui connaît son statut réalisant qu’il n’aurait rien à dire même si son Maître lui prenait la vie. Voici les vrais serviteurs de Dieu et c’est le cœur que chaque serviteur de Dieu doit avoir.
Cependant, l’on abuse du terme “serviteurs de Dieu” dans le christianisme d’aujourd’hui. Ceux qui ne sont pas plus que des êtres mortels, qui ne peuvent éviter de mourir pour leurs péchés, s’exaltent pourtant tellement eux-mêmes. C’est insupportable de les voir s’élever eux-mêmes si haut. Pour qui un serviteur devrait-il vivre? Qui un serviteur devrait-il exalter? Devrait-il s’exalter lui-même? Non, un serviteur est supposé exalter son Maître. L’apôtre Paul a dit: “ Soit donc que vous mangiez, soit que vous buviez, soit que vous fassiez quelque autre chose, faites tout pour la gloire de Dieu. ” (1 Corinthiens 10:31). Paul a aussi vécu en croyant que peu importait ce qui lui arrivait, pourvu que ce soit au bénéfice de l’évangile. C’est pour cela qu’il a dit: “ Je sais vivre dans l’humiliation, et je sais vivre dans l’abondance. En tout et partout j’ai appris à être rassasié et à avoir faim, à être dans l’abondance et à être dans la disette. ” (Philippiens 4:12).
Bien sûr, les serviteurs de Dieu peuvent très bien être riches. Cependant, s’ils mènent une vie trop riche dans un pays extrêmement démuni, il est facile que l’envie s’élève dans le cœur des gens pour écouter la Parole de Dieu et les serviteurs de Dieu eux-mêmes prennent le risque d’être volés. À la question de savoir comment nous devrions vivre alors, la réponse simple et que nous devons tous vivre pour le bénéfice de l’évangile. Les serviteurs de Dieu ne doivent jamais oublier que par nature ils sont complètement indignes et qu’ils travaillent maintenant pour le Maître. Un serviteur de Dieu doit d’abord savoir exactement ce que désire le Maître. Il doit tendre l’oreille à la volonté du Maître. Et il doit fidèlement remplir ses tâches assignées, même quand que le Maître ne regarde pas.
Comment alors quelqu’un peut-il devenir un tel serviteur? Cela s’accomplit lorsque l’on réalise sa mortalité inévitable et que l’on connaît et croit au Seigneur qui a sauvé même une personne fragile comme cela. Ce sont de telles personnes qui deviennent serviteurs de Dieu et invoquent le nom de Dieu Yahvé. Mettre au point un spectacle pompeux, provoquer toutes sortes de désordres, lever les mains et crier comme des fanatiques - ce n’est pas ce que fait un vrai serviteur. Un vrai serviteur connaît le désir de son Maître, lit dans Sa pensée, écoute Sa Parole, obéit à Ses commandements, et existe seulement pour plaire à son Maître.
Un serviteur de Dieu doit se connaître lui-même. Quiconque ne se connaît pas lui-même ne peut pas devenir serviteur de Dieu. Quelqu’un qui est inconscient de sa vraie nature et se considère comme ayant des mérites aura du mal à servir Dieu et à le satisfaire. Par contre, Dieu utilise avec facilité quelqu’un qui connaît ses limites. Pourquoi? Parce que ceux qui connaissent leur être inapproprié font ce que Dieu leur commande et il est donc facile de les mettre au travail; cependant, ceux qui ont beaucoup de leurs propres mérites considèrent comme une insulte le fait que Dieu leur demande de faire quelque chose de difficile, et ils refusent de répondre à Sa demande. Le fait que l’on soit serviteur de Dieu ne signifie pas que l’on ait des mérites. Si quelqu’un avait tant de mérite, pourquoi serait-il un serviteur au lieu d’être un dirigeant comme il pourrait l’être? Quand les gens reçoivent la rémission des péchés, beaucoup pensent qu’ils sont très recommandables, mais en réalité ils ne sont rien de plus que des êtres mortels. Nous n’avons aucun mérite du tout par nous-mêmes. Que ce soit pour vous comme pour moi, il n’y a rien de recommandable chez nous. C’est pour cela que nous prenons plaisir à suivre le Seigneur aujourd’hui et demain, le servant avec joie et rendant grâce à Dieu d’utiliser des personnes insuffisantes comme nous.
Nous devons tous connaître notre nature fondamentale correctement. À la différence de Mencius qui a prétendu que la nature humaine était bonne de manière inhérente, la Parole de Vérité nous enseigne clairement que dans notre propre nature, nous humains sommes des pécheurs qui ne pouvons que faire face à la condamnation. Ce sont ceux qui se connaissent correctement et qui invoquent le nom du Seigneur qui croient réellement en Dieu correctement. Nous aussi devons réaliser que nous sommes nous-mêmes des ‘Enosch’. Tous les êtres humains sont des “Enosch”; nous sommes destinés à mourir comme “êtres mortels.” Réalisant cela, nous devons invoquer le nom de Dieu Yahvé et nous confier en Lui -c’est la chose correcte à faire. Sans connaître cela, aucun de nous ne peut suivre le Seigneur jusqu’à la fin.
Quand nous voulons croire en Dieu, Le suivre, et Le servir, nous devons démarrer notre vie de foi en nous connaissant nous-mêmes. C’est alors seulement que nos cœurs sont humiliés et c’est alors seulement que nous pouvons rendre grâce à Dieu, Le suivre jusqu’à la fin et Le servir fidèlement. Puisque le Seigneur nous a sauvé alors que nous étions tous destinés à la mort, nous devrions Lui être reconnaissants lorsqu’Il nous fait participer à l’œuvre du salut des âmes quelques soit la position qu’Il nous a donnée. Si quelqu’un ne réalise pas cela alors il n’a pas la qualification comme serviteur de Dieu ni n’est qualifié pour prêcher l’Évangile, mais il ne vit finalement que pour lui-même. Même si nous étions tous mortels, Dieu nous a glorifié; et à cette lumière, quels bénéfices pourrions-nous obtenir si nous devions chercher nos propres intérêts?
Je rends grâce au Seigneur de nous avoir sauvé, nous qui étions tous destinés à une mort certaine. Et je le remercie de nous avoir permis de Le servir. Peu importe où Il nous a placé, je Le remercie de nous avoir amené à Le servir. Je remercie Dieu de nous avoir pris comme Ses propres serviteurs, et non comme serviteur du monde.