Sermons

Sujet 18: Genèse

[PARTIE 12-2] La foi de l’autel de l’holocauste (Genèse 12:1-9)

La foi de l’autel de l’holocauste
(Genèse 12:1-9)
“L'Éternel dit à Abram: Va-t-en de ton pays, de ta patrie, et de la maison de ton père, dans le pays que je te montrerai. Je ferai de toi une grande nation, et je te bénirai; je rendrai ton nom grand, et tu seras une source de bénédiction. Je bénirai ceux qui te béniront, et je maudirai ceux qui te maudiront; et toutes les familles de la terre seront bénies en toi. Abram partit, comme l'Éternel le lui avait dit, et Lot partit avec lui. Abram était âgé de soixante-quinze ans, lorsqu'il sortit de Charan. Abram prit Saraï, sa femme, et Lot, fils de son frère, avec tous les biens qu'ils possédaient et les serviteurs qu'ils avaient acquis à Charan. Ils partirent pour aller dans le pays de Canaan, et ils arrivèrent au pays de Canaan. Abram parcourut le pays jusqu'au lieu nommé Sichem, jusqu'aux chênes de Moré. Les Cananéens étaient alors dans le pays. L'Éternel apparut à Abram, et dit: Je donnerai ce pays à ta postérité. Et Abram bâtit là un autel à l'Éternel, qui lui était apparu. Il se transporta de là vers la montagne, à l'orient de Béthel, et il dressa ses tentes, ayant Béthel à l'occident et Aï à l'orient. Il bâtit encore là un autel à l'Éternel, et il invoqua le nom de l'Éternel. Abram continua ses marches, en s'avançant vers le midi.”


L’Ancien Testament se déroule de la période d’Adam à la période de Noé, à la période de Sem, et la période d’Abraham vient après la période de Sem. Le chapitre douze du livre de la Genèse décrit la période d’Abraham. Dieu a ainsi établi des dirigeants pour Son peuple et a montré Sa volonté à travers ces dirigeants. Et quand un dirigeant était sur le point de mourir, Dieu établissait un autre dirigeant et le dirigeait par la foi comme son prédécesseur l’avait fait.
Après que Terah, le père d’Abraham, soit mort, Dieu a dit à Abraham:
“Va-t-en de ton pays,
De ta patrie,
Et de la maison de ton père” (Genèse 12:1), et Abraham suivit la Parole de Dieu et partit en direction du pays de Canaan. Abraham avait soixante-quinze ans quand il a quitté sa famille et son pays.


Abraham bâtit un autel des holocaustes pour Yahvé Dieu


Il est écrit: “Abram prit Saraï, sa femme, et Lot, fils de son frère, avec tous les biens qu'ils possédaient et les serviteurs qu'ils avaient acquis à Charan. Ils partirent pour aller dans le pays de Canaan, et ils arrivèrent au pays de Canaan. Abram parcourut le pays jusqu'au lieu nommé Sichem, jusqu'aux chênes de Moré. Les Cananéens étaient alors dans le pays. L'Éternel apparut à Abram, et dit: Je donnerai ce pays à ta postérité.”
Dieu apparut à Abraham et sa famille quand ils sont entrés dans le pays de Canaan, et par conséquent Abraham a construit un autel des holocaustes pour Yahvé Dieu, qui lui était apparu, et y offrit une adoration à son nom. Pourquoi a-t-il bâti un autel? Et quel genre d’autel était-ce? C’était le même type d’autel des holocaustes qu’Adam et Eve, les ancêtres d’Abraham, avaient construit pour offrir des holocaustes à Dieu. Et cet autel des holocaustes était aussi le même type d’autel qu’Abel a utilisé pour tuer des brebis et des boucs et les offrir à Dieu; c’était aussi le même type d’autel que Noé a construit après être sorti de l’arche après le grand déluge. Abraham a bâti cet autel comme signe de sa foi héritée, pour inaugurer la période d’Abraham.
Et il nous est dit qu’Abraham a construit l’autel pour Yahvé Dieu. Ses ancêtres ont aussi construit ce genre d’autel pendant qu’ils étaient en vie. Que pensez-vous en être la raison? C’était utilisé pour rendre grâces et adorer Dieu, qui les a sauvés, eux qui ne pouvaient que mourir et recevoir le jugement sinon. Ils offraient cette adoration à Dieu, rendant gloire à Dieu, commémorant le nom de Dieu, et se rappelant ce Dieu qui a été leur Sauveur. Cela semblait être un sacrifice, mais aujourd’hui cela revient au culte que nous offrons à Dieu.
Abraham a bâti un autel des holocaustes à Dieu comme cela lorsque Dieu lui est apparu. Nous avons aussi besoin d’une offrande pour faire le sacrifice des holocaustes à Dieu. Abraham, en disant cela, faisait une confession de foi à Yahvé Dieu comme étant le Dieu de ses ancêtres et pour lui-même, en transférant ses péchés sur l’offrande sacrifiée, puis tuant l’animal et le coupant en morceaux puis le brûlant sur l’autel.
 


Tous les ancêtres de la foi ont construit cet autel des holocaustes


Chaque ancêtre de la foi a construit cet autel et offert des holocaustes à Dieu. A l’époque, ils n’avaient pas de loi spécifique pour faire des sacrifices parce que Dieu ne leur avait pas encore donné le système sacrificiel du Tabernacle. Cependant, le sacrifice des holocaustes se faisait déjà pendant le temps d’Adam et Eve. Afin de donner la rémission des péchés à Adam et Eve, qui avaient désobéi au commandement de Dieu de ne pas manger du fruit de l’arbre de la connaissance du bien et du mal, Dieu les a revêtus de vêtements de peau faits avec un animal, et Adam et Eve ont offert un holocauste avec l’animal qui a été sacrifié à ce moment-là. Adam et Eve ont dit à leurs enfants, une fois qu’ils avaient grandi, à ce sujet, et Abel a entendu cela et a compris pleinement qu’il devait offrir cet holocauste afin d’offrir un sacrifice à Dieu.
Il n’est pas venu à le savoir par hasard. Plutôt, il l’a appris de ses parents. Mais à l’opposé, Caïn qui avait aussi entendu parler de ce sacrifice nombreuses fois, n’a pas compris sa signification et a apporté une offrande des fruits de la terre à Dieu selon ses propres pensées, mais Dieu ne l’a pas reçue.
Adam avait une relation invisible avec Dieu à travers cet holocauste. Ils avaient une conversation privée au sujet du sacrifice qu’il fallait faire comme holocauste, et pourquoi il fallait apporter un animal en sacrifice à Dieu, et aussi combien Dieu aimait Adam. Ainsi, cet holocauste qui avait commencé avec Adam et Eve a continué avec leurs enfants et tous les descendants dans la foi. Qui a enseigné l’holocauste à Noé? La première chose que Noé a faite après être sorti de l’arche était de construire un autel des holocaustes; c’est parce que ses ancêtres le lui avaient enseigné. Noé a construit l’autel des holocaustes aussitôt qu’il est sorti de l’arche, et cela nous montre clairement qu’il avait été initié au secret de l’holocauste par ses ancêtres. Et donc nous voyons que la première chose qu’il a faite quand il est sorti de l’arche était d’offrir cet holocauste, ce qui signifie que c’est la première chose qu’il voulait faire, et la chose qu’il ne pouvait pas faire même s’il l’avait voulu aussi longtemps qu’il était encore dans l’arche.
Les ancêtres dans la foi ont-ils posé leurs mains sur les animaux sacrifiés quand ils offraient un holocauste, ou pas? Nous devons réfléchir à cette question ensemble. Bien sûr, les Ecritures ne mentionnent pas spécifiquement s’ils ont posé leurs mains sur l’animal sacrifié ou pas. Puisqu’elle dit seulement qu’ils ont construit l’autel des holocaustes, quelqu’un pourrait dire qu’il n’y a pas de mention de l’imposition des mains. Mais par ailleurs, l’on peut aussi défendre qu’il n’est pas dit qu’ils n’aient pas posé leurs mains sur l’animal sacrifié. Mais une chose est claire, c’est que ce système d’holocaustes a été transmis aux descendants dans la foi en Dieu. L’imposition des mains qui a commencé avec Adam et Eve a été transmise à Abel, Seth, Enosch, Noé, et Shem et à Abraham.
Quel était, selon vous, l’état de cœur de la personne qui construisait l’autel des holocaustes et apportait un sacrifice? Elle posait les mains sur un animal sans défaut qui ne connaissait pas de péché et professait: “Tu dois mourir à ma place. Dieu a dit qu’il me sauverait si tu prends mes péchés et meurs à ma place. Je dois faire le sacrifice de foi afin de donner la preuve de ma foi réelle en Dieu. Ainsi, tu dois mourir pour moi puisqu’il n’y a pas d’autre moyen,” et construisait l’autel des holocaustes, coupait l’animal en morceaux, et le brûlait sur l’autel.
Comment était leur cœur en regardant l’animal qui était brûlé comme cela? Leur cœur devait être lourd, pensant: “Animal, tu meurs à ma place. J’aurais dû mourir comme cela si tu n’étais pas là, mais tu portes mes péchés.” Comment était leur cœur envers Dieu? Ils pensaient probablement dans leur cœur: “J’aurais dû recevoir le jugement de Dieu et être jeté dans le feu et mourir comme cet animal, mais afin de me sauver, Dieu a donné ce sacrifice et m’a sauvé.” Au moment d’offrir cet holocauste, ils croyaient que Dieu les avait réellement sauvés. Ils avaient la foi qu’ils pouvaient recevoir la rémission de leurs péchés par le sacrifice parce que cela avait été transmis par leurs ancêtres.
Quand Abraham est entré dans le pays de Canaan, Dieu a dit: “Je donne ce pays à ta descendance,” et Abraham a entendu cela et a construit un autel des holocaustes à cet endroit-là. Le fait qu’Abraham ait construit l’autel des holocaustes signifie que son père, son grand-père, et tous ses ancêtres avaient construit le même autel des holocaustes à Dieu. Abraham a vu l’holocauste que les générations avant lui avaient offert à Dieu et a compris qu’il devait aussi offrir le même holocauste lorsqu’il faisait un sacrifice à Dieu.
Il y a une coutume de culte religieux dans le Confucianisme, mais elle est différente de l’holocauste. C’était une coutume développée à partir de la pensée que les descendants allaient honorer leurs parents s’ils faisaient un sacrifice à leurs ancêtres de façon honorable. Ainsi, une personne qui grandit en regardant sa famille faire des cultes religieux à ses ancêtres défunts voudra aussi faire ces mêmes cultes religieux qu’il a vus et expérimentés. Puisqu’il a vu ces choses dans sa famille, il suit cela avec la compréhension exacte de cette tradition, de la raison et du but dans lequel c’est fait.
De même, puisqu’Abraham a été aussi témoin de telles choses pendant qu’il grandissait, il a construit un autel des holocaustes quand Dieu lui est apparu. Abraham a construit un autel et fait un sacrifice à Dieu par la foi avec reconnaissance dans son cœur, disant: “Merci, Seigneur. Je crois en toi comme Dieu, le Dieu de mes ancêtres, le Dieu qui m’a sauvé, et le Dieu qui a expié tous mes péchés et m’a sauvé de tous mes péchés!”
Nous pouvons voir dans les Ecritures que ses descendants qui n’ont pas reçu la rémission des péchés et n’ont pas suivi la Parole de Dieu ont adoré des idoles au lieu de construire l’autel des holocaustes. Mais les descendants dans la foi se sont souvenus du nom de Dieu et ont construit l’autel des holocaustes pour lui. Ils l’ont fait pour lui rendre grâces pour la rémission des péchés donnée par Dieu. Même en ce temps présent, la gloire et la reconnaissance sont rendues à Dieu par les gens qui sont vraiment nés de nouveau en croyant que Jésus a pris tous nos péchés sur Lui par Son baptême, est mort à la Croix, est ressuscité des morts et est monté au ciel. C’est la vraie adoration spirituelle que seuls les justes nés de nouveau peuvent apporter à Dieu.


L’holocauste existe encore dans le culte que nous apportons à Dieu

Apportons-nous ou pas le sacrifice de l’autel des holocaustes lorsque nous faisons un culte? Oui. Jésus-Christ est venu dans ce monde, a pris tous nos péchés sur Lui par Son baptême, est mort à la Croix pour payer le salaire de ces péchés, et nous a sauvés en ressuscitant d’entre les morts. C’est ce qu’implique l’holocauste de l’Ancien Testament. Les ancêtres dans la foi qui construisaient l’autel des holocaustes il y a longtemps, et nous qui construisons l’autel des holocaustes en croyant au sacrifice de Jésus maintenant, sommes pareils spirituellement. Les gens de foi dans l’Ancien Testament ont reçu la rémission de leurs péchés en croyant au Messie qui allait venir les sauver; donc ils ont fait des sacrifices en construisant l’autel des holocaustes. La foi de ces gens est pareille à notre foi maintenant spirituellement. C’est parce qu’ils ont offert des holocaustes en croyant que Yahvé Dieu enverrait le Sauveur dans ce monde dans le futur et transférerait les péchés de l’humanité sur ce Sauveur par le baptême pour sauver toute l’humanité comme cela. Ils ont reçu le salut en croyant aux choses qui allait se manifester dans le futur, et nous recevons le salut par la foi en croyant en toute l’œuvre que Jésus a faite.
Comme cela a été prophétisé dans l’Ancien Testament, Jésus est venu dans ce monde, a reçu tous les péchés de ce monde par le baptême de Jean-Baptiste, et a payé le salaire de tous ces péchés en mourant à la Croix. Et Jésus est ressuscité des morts après trois jours puis est monté dans le Royaume des Cieux. Quiconque croit en ce fait et rend grâces et louanges à Dieu est comme une personne qui fait un sacrifice à Dieu par l’agneau sacrifié, Jésus-Christ. Les Paroles du Nouveau Testament nous disent: “Dieu est Esprit, et il faut que ceux qui l'adorent l'adorent en esprit et en vérité” (Jean 4:24). Croire en toute l’œuvre que Jésus a faite et accepter l’évangile de l’eau et de l’Esprit c’est effectivement apporter une adoration spirituelle à Dieu en esprit et en vérité.
Je veux que vous vous rappeliez qu’Abraham a construit l’autel des holocaustes pour Yahvé Dieu. C’est le sacrifice qu’Abraham a offert à Dieu pour commémorer Yahvé Dieu après être entré dans le pays de Canaan. Après qu’il soit entré dans le pays de Canaan selon la promesse de Dieu, il a invoqué le nom de Yahvé Dieu, l’a loué et adoré. Et Dieu l’a approuvé comme un ancêtre dans la foi. Nous devons nous rappeler de cela et réfléchir encore à la signification de l’évangile de l’eau et de l’Esprit que Jésus a accompli pour nous.
Si le sacrifice qui tuait un animal et le coupait en morceaux pour l’offrir en holocauste était le moyen d’adorer Dieu dans l’époque de l’Ancien Testament; de même, vivre dans l’évangile de l’eau et de l’Esprit est notre adoration spirituelle que nous apportons à Dieu aujourd’hui. Je veux que vous apportiez cette adoration à Dieu en esprit et en vérité.