Sermons

Sujet 18: Genèse

[PARTIE 13-2] Le Seigneur est avec ceux qui ont établi leur cœur (Genèse 13:1-18)

Le Seigneur est avec ceux qui ont établi leur cœur
(Genèse 13:1-18)
“Abram remonta d'Égypte vers le midi, lui, sa femme, et tout ce qui lui appartenait, et Lot avec lui. Abram était très riche en troupeaux, en argent et en or. Il dirigea ses marches du midi jusqu'à Béthel, jusqu'au lieu où était sa tente au commencement, entre Béthel et Aï, au lieu où était l'autel qu'il avait fait précédemment. Et là, Abram invoqua le nom de l'Éternel. Lot, qui voyageait avec Abram, avait aussi des brebis, des bœufs et des tentes. Et la contrée était insuffisante pour qu'ils demeurassent ensemble, car leurs biens étaient si considérables qu'ils ne pouvaient demeurer ensemble. Il y eut querelle entre les bergers des troupeaux d'Abram et les bergers des troupeaux de Lot. Les Cananéens et les Phérésiens habitaient alors dans le pays. Abram dit à Lot: Qu'il n'y ait point, je te prie, de dispute entre moi et toi, ni entre mes bergers et tes bergers; car nous sommes frères. Tout le pays n'est-il pas devant toi? Sépare-toi donc de moi: si tu vas à gauche, j'irai à droite; si tu vas à droite, j'irai à gauche. Lot leva les yeux, et vit toute la plaine du Jourdain, qui était entièrement arrosée. Avant que l'Éternel eût détruit Sodome et Gomorrhe, c'était, jusqu'à Tsoar, comme un jardin de l'Éternel, comme le pays d'Égypte. Lot choisit pour lui toute la plaine du Jourdain, et il s'avança vers l'orient. C'est ainsi qu'ils se séparèrent l'un de l'autre. Abram habita dans le pays de Canaan; et Lot habita dans les villes de la plaine, et dressa ses tentes jusqu'à Sodome. Les gens de Sodome étaient méchants, et de grands pécheurs contre l'Éternel. L'Éternel dit à Abram, après que Lot se fut séparé de lui: Lève les yeux, et, du lieu où tu es, regarde vers le nord et le midi, vers l'orient et l'occident; car tout le pays que tu vois, je le donnerai à toi et à ta postérité pour toujours. Je rendrai ta postérité comme la poussière de la terre, en sorte que, si quelqu'un peut compter la poussière de la terre, ta postérité aussi sera comptée. Lève-toi, parcours le pays dans sa longueur et dans sa largeur; car je te le donnerai. Abram leva ses tentes, et vint habiter parmi les chênes de Mamré, qui sont près d'Hébron. Et il bâtit là un autel à l'Éternel.”


Je sais que toutes les Paroles écrites dans la Bible sont ce que Dieu nous dit à vous et moi aujourd’hui, et je le crois en tant que tel.
Dans la lecture des Ecritures d’aujourd’hui, nous lisons: “Abram remonta d'Égypte vers le midi, lui, sa femme, et tout ce qui lui appartenait, et Lot avec lui. Abram était très riche en troupeaux, en argent et en or” (Genèse 13:1-2). Après qu’Abraham ait quitté sa patrie avec son neveu Lot, il a obtenu beaucoup de richesses grâce à sa femme Sarah. Mais à cause de cette grande richesse, un problème est arrivé entre lui et son neveu. A l’époque, les deux hommes étaient éleveurs de bétail, et avec la croissance du troupeau, le terrain pour nourrir et faire paître le bétail devenait étroit. Lot pensait qu’Abraham son oncle prenait trop de terrain et a décidé de le quitter. Alors, qu’est-ce qu’Abraham, le père de la foi, a dit à Lot? Il a dit: “Sépare-toi donc de moi: si tu vas à gauche, j'irai à droite; si tu vas à droite, j'irai à gauche” (Genèse 13:9). Regardant à ce qui est écrit ici, nous pouvons facilement voir comment était la foi d’Abraham et comment était la foi de Lot. La foi de ces deux hommes était différente l’une de l’autre et par conséquent ils ne pouvaient pas rester sur le même terrain. Leur sort était tel qu’ils n’avaient d’autre choix que de prendre des chemins séparés.


Les gens de foi veulent demeurer ensemble


Nous qui avons reçu la rémission des péchés dans nos cœurs en croyant en l’évangile de l’eau et de l’Esprit pouvons aussi être placé dans une situation similaire à celle d’Abraham. Bien que nous vivions sur la terre avec des gens qui n’ont pas encore reçu la rémission de leurs péchés et continuions aussi à diffuser cet évangile pour eux, il est bien possible d’être dans une telle relation conflictuelle, et donc nous ne pouvons pas vivre ensemble, comme Abraham et Lot se sont combattus à cause de leurs troupeaux. Vraiment, il y a une grande différence entre ceux dont le but principal est l’œuvre de diffusion de l’évangile de Dieu, c’est-à-dire les gens comme Abraham, et ceux qui poursuivent seulement les choses matérielles comme Lot. Au commencement, le début peut sembler identique ou similaire. Mais plus tard, leur cœur sera très différent, et ils ne pourront plus demeurer ensemble plus longuement.
C’est pareil avec les gens qui demeurent ensemble dans l’Eglise de Dieu. D’une part, nous trouvons des gens qui poursuivent parfaitement l’Esprit en diffusant l’évangile du Seigneur, mais d’autres, indépendamment de ce qu’ils font, poursuivent absolument l’argent et recherchent seulement les désirs de leur chair. Ces gens qui ont reçu la rémission des péchés peuvent vivre ensemble mais cela dépend de savoir s’ils peuvent unir leur volonté, et cela dépend seulement de l’état de leur foi. C’est comme Abraham et son neveu Lot qui ont dû se séparer à cause de la différence de leur foi. Au départ, Lot restait avec son oncle parce que c’était bon pour lui. Et Lot a suivi Abraham encore davantage parce qu’il a pu découvrir Dieu et croire en Lui à cause de son oncle. Abraham n’est pas celui qui l’a guidé au départ. Je pense que Lot vivait en s’appuyant sur son oncle, mais quand Abraham a quitté son pays, Lot a décidé de partir avec son oncle. Ils ont amassé beaucoup de choses matérielles après avoir quitté leur pays. En d’autres termes, ils sont devenus riches. C’est comme si Lot avait réalisé tous ses rêves. Dans cet état d’accomplissement de tous ses rêves, Lot n’avait plus besoin de suivre son oncle plus longuement. Son oncle avait commencé à devenir une chose encombrante, selon son propre objectif.
Dans cette situation insupportable, Abraham a dit à Lot: “Sépare-toi donc de moi: si tu vas à gauche, j'irai à droite; si tu vas à droite, j'irai à gauche” (Genèse 13:9). Quand nous lisons ces mots, je pense que le cœur d’Abraham était déjà bien établi, un cœur qui savait qu’il ne pouvait plus rester avec Lot désormais. Ainsi, c’est comme cela que Lot a quitté Abraham et est allé dans le pays de Tsoar. Et Dieu a dit: “A cette époque, au pays de Tsoar, les gens étaient excessivement méchants,” et “c’étaient de terribles pécheurs devant Dieu.” Selon ces Paroles de Dieu, Lot est devenu le prédécesseur des gens qui cherchent les choses matérielles du monde.
A cause de cela, Dieu a dit qu’il exercerait un jugement sur le pays de Tsoar, mais Lot est néanmoins allé vivre parmi les indigènes de Tsoar. Quand le temps est passé et que Dieu allait détruire le pays de Tsoar, c’est-à-dire le pays de Sodome et Gomorrhe selon Sa Parole de promesse, Il a délivré Lot ainsi que sa femme et ses filles. Mais la femme de Lot, qui n’a pas cru la Parole de Dieu, a regardé en arrière et à cause de cela elle est devenue une statue de sel. Qu’est-il arrivé plus tard aux filles qui restaient? Elles ont eu des relations sexuelles avec leur propre père, pour lui assurer une descendance. Et les descendants sont devenus les Moabites et les Ammonites qui se sont opposés à Israël pendant longtemps. Parmi les nations qui s’opposaient aux Israélites, les plus grands ennemis n’étaient autres que ces Moabites et Ammonites. A travers l’origine de ces tribus de gentils, Dieu nous dit quel est le résultat pour ceux qui recherchent seulement les choses matérielles.


Sur quoi fixez-vous le but de votre vie?


Vous et moi avons commencé notre vie de foi en servant cet évangile donné par le Seigneur. Même si nous avons commencé sur cette bonne voie, nous devons constamment réfléchir: “Dans quoi est placé le but de ma vie?” Si le but de quelqu’un se trouve seulement dans des choses matérielles, alors cette personne cherchera seulement des opportunités d’obtenir davantage de choses matérielles. Une fois qu’elle obtiendra assez de richesse, elle commencera sans doute à rejeter sa foi et ses croyances quoi que ce soit précieux. Si tel est le cas pour nous, dont le but se trouve seulement dans le service de l’évangile et la suite du Seigneur, alors quel genre d’action devons-nous choisir? Nous devons les quitter résolument. Abraham a dit à Lot: “Si tu vas à gauche, alors j’irai à droite; et si tu vas à droite, alors j’irai à gauche.” Ce genre d’attitude est la foi authentique.
Au moment où Abraham a perçu le cœur de son neveu Lot, il a conclu que tout ce qui concernait la foi de Lot était déjà terminé. Lot, qui était en conflit avec Abraham en suivant seulement les choses matérielles, a probablement exprimé son souhait de partir. Même s’il n’a peut-être pas dit cela directement, il cherchait probablement une opportunité ayant déjà exprimé précédemment son souhait de quitter son oncle. Après avoir vu et expérimenté ce comportement, qu’a dit Abraham, notre père dans la foi? Il a dit: “Veuille te séparer de moi.” Il n’a pas hésité mais lui a dit clairement: “Sépare-toi de moi. Tu peux choisir. Regarde tout ce pays Lot, si tu vas à gauche, alors j’irai à droite. Si tu choisis le haut, alors j’irai en bas; ou si tu vas dans les plaines en bas, j’irai dans la zone de montagne.” Entendant ces paroles d’Abraham et saisissant l’occasion, il a dit qu’il choisissait le pays de Tsoar.
A l’époque, le pays de Tsoar était très fertile. Dans la lecture des Ecritures d’aujourd’hui, c’est décrit comme un endroit bien arrosé comme le pays d’Egypte. Cela signifie que ce pays était remarquablement fertile. Puisque Lot a pris ce pays fertile, Abraham l’a laissé là et est monté dans les zones montagneuses. En d’autres termes, Lot lui a dit qu’il prendrait ce terrain avec différents calculs en tête. Bien qu’Abraham et Lot aient été ensemble, ils se sont séparés à la fin à cause des motivations calculatrices de Lot.
Après le départ de son neveu, Dieu est apparu à Abraham et lui a donné des bénédictions et la grâce en disant: “Lève les yeux, et, du lieu où tu es, regarde vers le nord et le midi, vers l'orient et l'occident; car tout le pays que tu vois, je le donnerai à toi et à ta postérité pour toujours” (Genèse 13:14-15). Dieu est fidèle à ceux qui lui sont fidèles.
Je dois vous dire que j’ai vécu beaucoup de difficultés en servant l’évangile. La vérité c’est que par moment je me suis vexé et j’ai pensé: “Ne puis-je pas juste vivre pour ma chair dans le confort?” Mais si ceux qui sont nés de nouveau n’ont pas le but d’essayer de diffuser l’évangile, alors quel plaisir y aura-t-il dans leur vie? Si l’on devait essayer de bien manger et boire seulement pour soi-même, alors quelle raison y aurait-il réellement à la vie? Tout ce que l’on doit faire c’est conquérir un certain champ, et une fois que c’est fait juste en vivre. Puis après avoir amassé une somme de richesse, l’on peut conduire une voiture de luxe et voyager dans le monde entier en jouant au golf avec plusieurs secrétaires. Bien sûr, c’est possible seulement quand Dieu en donne la permission. Ce n’est pas quelque chose que l’on peut faire comme cela. Si Dieu ne nous garantit pas l’abondance matérielle, que se passera-t-il? Avec une bouteille de liqueur dans une poche, nous errerons dans cette allée aujourd’hui et l’autre allée demain, faisant du bruit à voix haute, puis finissant par être exposé au temps froid, nous mourrons d’hypothermie et laisserons juste une ligne dans le journal sur cette mort insignifiante. Cette personne deviendra le sujet d’une nouvelle qui dirait: “Un homme est mort de froid en dormant dans une allée.” Si ceux qui sont nés de nouveau ne fixent pas correctement le but de leur vie, alors à la fin ils mourront comme cela.


Nous devons bien fixer notre objectif


Indépendamment de la personne, les êtres humains sont tous insuffisants et ont une chair faible. C’est une réalité existante pour nous. Cependant, selon la façon dont nous fixons le but de notre vie, nos vies peuvent devenir fortes. Nous pouvons nous en sortir dans les difficultés en poursuivant ce but. Tout le monde a des moments critiques et des temps de difficultés. Et ces moments critiques peuvent se multiplier même en un seul jour. Mais si une personne a clairement l’objectif de vivre pour l’évangile de Dieu dans son cœur, alors Dieu donnera à la personne la force de traverser ces moments critiques, et Il lui donnera la force ainsi que les bénédictions. Il permettra aux gens de foi de surmonter les moments les plus critiques. Seul Dieu peut faire cela; y a-t-il quelqu’un qui ait le pouvoir de vaincre tous ses problèmes par lui-même avec ses propres efforts humains? Personne. Les humains ne sont vraiment rien devant Dieu.
Je demande à nos ministres, ouvriers et ouvrières, ainsi que nos frères et sœurs: “Avez-vous fixé votre objectif? Avez-vous décidé de vivre pour l’évangile du Seigneur?” C’est pareil pour nos croyants laïcs. Si l’on ne se décide pas sur cela, alors la personne deviendra comme Lot, comme on le voit dans le passage des Ecritures d’aujourd’hui.
Qu’arrive-t-il à ceux qui ont seulement leur propre objectif charnel et essaient de le réaliser? Ils peuvent devenir quelqu’un comme Judas Iscariote qui a vendu Jésus. La fin d’une personne comme cela est la destruction. Chers croyants, c’est la vérité. Je ne vous dirai pas cela d’une façon qui vous oblige: “Devenez une personne parfaite spirituellement.” Tout ce que je vous demande c’est de fixer un objectif clair pour votre vie, tout comme Abraham qui a cru continuellement et a suivi la Parole de Dieu. Je vous demande d’avoir la même foi qu’Abraham qui a cru que Dieu avait préparé un endroit béni pour y vivre, et qu’Il le conduirait dans cet endroit.
Dans le livre des Hébreux nous lisons: “C'est par la foi qu'Abraham, lors de sa vocation, obéit et partit pour un lieu qu’il devait recevoir en héritage, et qu'il partit sans savoir où il allait. C'est par la foi qu'il vint s'établir dans la terre promise comme dans une terre étrangère, habitant sous des tentes, ainsi qu'Isaac et Jacob, les cohéritiers de la même promesse. Car il attendait la cité qui a de solides fondements, celle dont Dieu est l'architecte et le constructeur” (Hébreux 11:8-10). Abraham a fixé son cœur depuis le départ, mais son neveu Lot ne l’a pas fait, même s’il suivait Abraham. Au commencement, il a suivi Dieu selon la situation dans laquelle il se trouvait, mais quand les choses sont allées un peu mieux, il a quitté Abraham. Il a pu le quitter à cause de déceptions, ou par ennui ou lassitude. Mais la vérité c’est que Lot a quitté Abraham, son dirigeant spirituel.
Il y a un frère dans notre Eglise qui dirige la chorale de louange. Pendant les jours de fêtes récents, je l’ai vu rentrer tout seul, laissant sa femme derrière lui. Voyant cela, j’ai dit à sa femme de rassembler ses affaires et de rentrer avec son mari. Elle m’a dit qu’il n’y avait rien qui n’allait pas dans leur relation. J’ai alors demandé pourquoi ils étaient séparés, et elle a dit qu’elle voulait servir l’évangile. Alors j’en ai conclu et lui ai dit: “Tu n’as pas besoin de rester ici. Va avec ton mari rapidement. Même si tu dis que les choses vont bien maintenant, plus tard il y aura une discorde grave, donc va vite vers ton mari maintenant. Il convient qu’une femme suive son mari après le mariage.” Après cet épisode il y a eu différents incidents. Mais à la fin la femme a suivi son mari, et tout s’est bien passé. Les deux vivent maintenant apparemment heureux ensemble dans la même maison et ont une vie heureuse.
Tout comme dans ce couple, il y a des gens qui quittent cette Eglise. Donc la question est: pourquoi les gens quittent-ils l’œuvre de diffusion de cet évangile du Seigneur? C’est parce que, comme Lot, ils n’ont pas fixé leur but sur l’œuvre de Dieu, mais sur les choses matérielles. Ils pensent qu’ils devraient quitter l’Eglise et gagner eux-mêmes de l’argent parce qu’ils ont le plan de bien vivre dans ce monde. Bien sûr, un tel but peut bien se passer, mais les chances que cela n’échoue sont encore plus grandes. Si les gens mettaient leur seul but dans le bien-être de la chair, alors le résultat serait assez évident.
Certains saints disent que c’est fatiguant de rester dans l’Eglise, mais la vérité c’est: quelle vie dans ce monde n’est pas difficile? Toute façon de vivre est dure. Si vous allez dans le monde, votre vie devient-elle plus facile? Il n’en est pas ainsi. Bien sûr, je sais très bien que vous travaillez dur ici dans l’Eglise. Mais je peux vous dire avec assurance: “toute sorte de travail que vous faites dehors dans la société sera encore plus douloureuse et agonisante que le travail que vous faites ici dans l’Eglise.” Ceux qui ont eu un travail dans le monde le savent très bien. Indépendamment de ce que vous faites, que vous fassiez la livraison des bouteilles de gaz, travailliez dans un bureau comme salarié, ou gériez une petite entreprise, tout cela est très difficile. Vous pouvez être abusé par certaines personnes, être blessé par des ordinateurs ou des livres et subir toutes sortes de dommages. Bien sûr, pour certaines personnes les choses vont toujours bien, mais une chose est certaine, c’est qu’il n’y a pas une seule personne qui n’ait pas des moments critiques et des temps difficiles dans sa vie.


Avez-vous maintenant fixé votre cœur par la foi?

Ce n’est pas juste parce que certaines personnes ont quitté l’Eglise du Seigneur que je dis du mal d’elles. Mais je veux vous dire ceci clairement aujourd’hui: Pour vous et moi qui sommes assemblés ici, avons-nous tous clairement fixé nos cœurs? Avez-vous fixé votre cœur pour vivre pour l’évangile donné par le Seigneur jusqu’au jour du retour du Seigneur? Si non, vous allez vous trouver dans une situation précaire, pensant: “Ma situation maintenant est telle, donc je n’ai d’autre choix que de rester dans cette Eglise, mais dès lors que j’aurai assemblé de l’argent, je quitterai cette Eglise un jour”, n’est-ce pas?
Chers croyants, si vous voulez quitter cette Eglise, alors veuillez la quitter rapidement. Pensez-vous que l’œuvre de Dieu n’irait pas bien juste parce que vous partez? Non, ce n’est pas le cas. Pour ceux qui sont partis, ils peuvent mener leur vie tout seuls. Il n’y a plus rien à leur dire. Le cas échéant, Dieu jugera ces gens selon Lui-même, et Il récompensera les justes selon Lui-même. C’est l’œuvre que Dieu fera. Mais pour ceux d’entre vous qui êtes là, tout ce que vous devez faire c’est servir l’évangile encore plus fidèlement, et pour ceux qui sont partis, tout ce qu’ils ont à faire c’est vivre selon leur propre but comme des bêtes qui périssent.
Alors, pourquoi pensez-vous que je parle comme cela, en sortant de mes gonds? C’est parce que si les gens avaient calmement réfléchi au but de leur vie pendant des temps ordinaires, ils n’auraient jamais quitté l’Eglise si facilement. Ils quittent facilement le Seigneur parce qu’ils ont toujours calculé leur propre gain et perte dans la vie d’église, sans avoir clairement fixé leur cœur pendant des temps ordinaires. C’est parce qu’indépendamment de ce que disent les serviteurs du Seigneur, ils ne mettent pas ces paroles dans leur cœur et n’ont toujours pas fixé leur cœur sur un but clair. Bien qu’ils aient le désir de suivre et de servir l’évangile, d’un autre côté ils ont un cœur qui dit: “Si une opportunité de percée se présente, je prendrai mon propre chemin, cherchant à vivre bien.” Donc quand ils passent un moment difficile dans leur vie, ils quittent le Seigneur, incapables de renoncer à leurs pensées charnelles qui montent en eux. Ce n’est que plus tard qu’ils ressentent et montrent du regret et confessent qu’ils ne savent pas pourquoi ils ont fait cela. Donc, je dis que nous devons réfléchir à cela maintenant, pendant que nous nous tenons encore en paix dans l’Eglise. Je dis que vous devez y réfléchir quand votre cœur se sent toujours confortable, car les difficultés ne sont pas encore venues vers vous.


Entre le chemin d’Abraham et le chemin de Lot, avez-vous décidé de votre voie dans votre cœur?

En ce moment précis, où vous et moi n’avons pas encore fait face à de graves difficultés, nous devons réfléchir à cela maintenant pendant que nous suivons le Seigneur: “Dois-je vraiment mener cette vie pleinement pour cet évangile du Seigneur? Si non, après avoir servir le Seigneur comme cela, dois-je mener une vie par moi-même quand les choses commencent à aller bien?” Nous devons peser cela, et honnêtement réfléchir dans nos cœurs de nouveau. Je dis que nous devons calculer quel est le bon chemin et ce que nous devons faire. Et alors, nous devons tourner nos cœurs vers l’un ou l’autre de ces chemins. Il n’y a que deux chemins; le chemin qu’Abraham a pris et le chemin que Lot a pris. Cependant, gardant à l’esprit le fait qu’une fois que vous fixez votre cœur sincèrement en disant “J’irai où la Parole de Dieu me conduit, tout comme Abraham,” Dieu qui est omnipotent vous conduira et déversera Ses bénédictions sur vous.
Mais si vous ne fixez pas votre cœur avec assurance alors que se passera-t-il? Satan jouera avec votre foi et la croyance qui est dans votre cœur comme il voudra. Au début, cet homme appelé Lot avait aussi les mêmes objectifs qu’Abraham. Mais une fois qu’il a commencé à amasser beaucoup de richesse matérielle, il a quitté Abraham. Est-il parti parce qu’il voyait Abraham comme son ennemi? Non. Il a quitté Abraham en pensant: “Je veux être avec mon oncle, mais le terrain est trop étroit pour que nous puissions tous paître et nourrir notre troupeau. Donc, je vais partir pour un temps. Nous ne sommes pas ennemis l’un et l’autre.” C’était comme cela au début, mais que s’est-il passé plus tard? Il est devenu de plus en plus distant, et plus tard il a engendré les Moabites et les Ammonites qui se sont opposés aux descendants d’Abraham à la fin.
Je suis certain qu’il y en a plusieurs parmi vous qui fréquentent cette Eglise contre leur volonté, n’ayant pas d’autre choix. Je sais aussi que plusieurs sont juste assis là parce qu’ils n’ont pas d’autre choix à cause de leurs circonstances. Mais en dépit de cela, même à ces gens-là, je veux leur demander de réfléchir profondément dans leur cœur et de mener une vie de foi sans vaciller.
Chers croyants, qu’avez-vous décidés dans votre cœur? “Cet évangile est correct et il est juste de servir cet évangile de tout notre cœur et notre force. Aussi, il est juste de vivre pour cet évangile. C’est correct de vivre dans cette Eglise, recevant ses bénédictions et subissant aussi ses difficultés. Je vais mener une telle vie. A partir de maintenant je vais vivre en Christ et mourir en Christ. Ma vie maintenant est pour Christ.” Avez-vous décidé que votre cœur doit être comme cela par la foi? Sinon, pensez-vous alors: “Je vis comme cela parce que je n’ai pas d’autre choix. Si les circonstances changent, je pourrai quitter cet endroit”? Chers croyants, nous devons regarder dans nos cœurs et les examiner sérieusement. Mais la vérité c’est qu’il y a beaucoup de gens qui n’ont pas encore fixé leur cœur, même si dix ans sont passés depuis qu’ils ont reçu la rémission des péchés. Il y a beaucoup de gens comme cela, même après dix, quinze, vingt ou même trente ans. Donc nous devons assurément décider maintenant même dans quel genre de but nous allons vivre.


Tournez votre cœur vers Dieu


Vraiment, vous et moi devons assurément décider lequel de ces deux cœurs nous posséderons: vous pouvez décider comme Abraham, en disant: “Je dois établir mon cœur devant Dieu et ensuite vivre ma vie,” ou comme Lot, en disant: “Je vis comme cela à cause des circonstances précaires dans lesquelles je me trouve maintenant, mais je partirai dès que mes circonstances seront meilleures.” Mais nous devons savoir qu’une fois que notre cœur quitte Dieu, il devient difficile de revenir. C’est pareil pour tous nos ouvriers du ministère, y compris les pasteurs et les missionnaires. Au début ils peuvent penser: “Je n’ai jamais été en inimitié avec toi, Pasteur Jong. Nous ne sommes pas réellement ennemis. Je quitte simplement parce que j’ai des manquements,” mais avec le temps qui passe, leur cœur devient progressivement méchant. Le diable saisit ce cœur qui a quitté Dieu, et plus tard, ces gens deviennent opposants à Dieu et ennemis qui se détourneront éternellement de Lui.
Chers croyants, réfléchissez à cela une fois de plus. Parce que vous êtes un être humain, vous êtes tous faible physiquement et avez des manquements, mais vous pensez que vous êtes le seul à ne pas être comme cela. Vous pouvez être prompt à vous considérer comme un exemple de chrétien décent. Mais quand votre environnement et vos circonstances changent et que vous expérimentez des difficultés, quelle sera votre vraie réaction au sujet de ces difficultés? Nous ne pouvons pas être honorables ou dignes. Aussi, nous devons admettre que nous sommes des êtres faibles qui avons un cœur qui peut facilement changer à tout moment. Aussi, fixez votre cœur fermement. Si vous êtes quelqu’un qui a déjà reçu la rémission des péchés, alors vous avez été ramené à la vie en Christ, et êtes mort en Christ, et êtes ressuscité en Christ. S’il en est ainsi, alors pourquoi trouver des excuses en disant quelque chose comme le fait que votre situation n’est pas bonne et essayant de poursuivre des objectifs charnels comme gagner de l’argent? Si vous demeurez avec ceux qui sont nés de nouveau dans l’Eglise, vos besoins nécessaires de base, comme la nourriture et la boisson, ont déjà été pourvus. Vraiment, la vérité c’est que ceux qui demeurent dans l’Eglise mènent une vie confortable. Je dis que tout ce que vous devez faire c’est mener une vie juste, sans avoir quoi que ce soit dont vous inquiéter.
Vos prédécesseurs dans la foi ont posé le fondement pour que nous puissions continuer à vivre sans aucun problème aussi longtemps que nous vivons pour l’évangile. C’est pour cela que nous pouvons mener notre vie de foi dans cette Eglise avec du confort aussi longtemps que nous voulons mener cette vie de foi correcte. Imaginez une situation où vous deviez poser les fondements vous-même tout seul pour mener une vie de foi correcte. “Ceci est l’évangile authentique, mais cela est faux.” Imaginez que vous deviez mener une vie de foi en posant chacun des fondements comme cela. Vous ne pourrez pas poursuivre votre vie de foi en menant ces combats. En tant que personne qui vous dirige, je vous dis honnêtement que si j’étais à votre place, je mènerais diligemment une vie de foi en remerciant les prédécesseurs qui ont posé les fondements de l’Eglise.
Le fondement de l’Eglise a déjà été posé. Vous n’avez plus à vous battre avec les faux enseignants. Aussi longtemps que vous avez fixé votre cœur assurément, vous pouvez vivre pour le Seigneur jusqu’à pleine satisfaction car ces fondements ont déjà été posés. Comment pouvons-nous, alors, mener une vie de foi sur ce fondement? Nous ne devons pas quitter l’Eglise. Si vous quittez l’Eglise, vous ne serez pas en mesure de mener une vie de foi correcte. Imaginez ce qui arrivera si vous cessez de fréquenter l’Eglise, pensant: “Bien que je n’aille pas à l’Eglise, mon cœur est toujours dans l’Eglise.” Une personne comme cela ne peut pas mener une vie de foi correcte.
Si quelqu’un est séparé de l’Eglise de Dieu, il deviendra encore plus souillé que jamais et plus trompeur que jamais, et deviendra agressif envers Dieu et s’élèvera de plus en plus. Comment quelqu’un comme cela peut-il mener une vie de foi? C’est pour cela que Dieu a donné l’Eglise et Ses prédécesseurs dans la foi pour vous. Et à travers ces serviteurs de Dieu, il nous dit: “Fixez votre cœur sans vaciller.” A cause de cela, nous devons rendre grâces pour les bénédictions de Dieu dont Il veut nous faire bénéficier. Je dis cela, et en même temps je vous exhorte à ne pas penser: “Ce pasteur essaie toujours de me duper.” Mais si vous le faites, vous avez tort dans votre jugement. Puisque vous êtes déjà un adulte, viendriez-vous à l’Eglise juste parce que quelqu’un vous aurait séduit d’une manière? Alors n’essayez même pas d’avoir une pensée aussi enfantine. Vous suivez vos dirigeants simplement parce que le Seigneur a raison et cet évangile donné par le Seigneur est correct.
Bien sûr, il y a des difficultés quand on suit le Seigneur et Son évangile. L’une de ces difficultés vient de vos propres faiblesses, et l’autre vient de ceux qui cherchent une occasion de quitter le Seigneur à tout moment. Même en ce moment précis, il doit y avoir des gens qui cherchent une occasion sans avoir fixé leur cœur assurément. A ces croyants, je veux leur livrer cette Parole de Dieu: “Fixez votre cœur avec assurance. Si vous ne fixez pas votre cœur comme cela, vous serez détruit.” Je peux vous dire cela parce que je continue à vivre en ayant fixé mon cœur, mais si je ne fixe pas mon cœur assurément, je ne pourrai jamais vous dire de telles paroles.
Que pensez-vous être les vraies motivations de ceux qui viennent dans cette Eglise sans avoir fixé leur cœur fermement comme cela? Venir dans cette Eglise une fois de temps en temps, prendre de bons repas et aller aux toilettes et ainsi de suite, ils font cela sans se soucier de savoir si l’œuvre de Dieu va bien. Tant qu’ils n’ont pas de perte physique ils sont satisfaits. Vous et moi ne devons pas être comme cela. Le Seigneur a dit: “Heureux ceux qui sont persécutés pour la justice” (Matthieu 5:10). Essayez de réfléchir à cela une fois de plus: “Ai-je des difficultés et beaucoup d’angoisse à cause de la justice? Ou ai-je des problèmes et beaucoup d’agonie à cause de mes propres désirs charnels?” Quand vous faites cela, vous pouvez rapidement discerner si vous êtes une personne spirituelle ou charnelle.
Maintenant même, êtes-vous en agonie parce que l’œuvre de Dieu ne va pas bien? Si non, êtes-vous en agonie parce que vos affaires charnelles ne vont pas bien? Je vous demande de quel côté vous êtes maintenant même? Ainsi, cela devient clair comme du cristal de savoir si vous êtes quelqu’un comme Abraham ou quelqu’un comme Lot.
Abraham a dit: “si tu vas à gauche, j'irai à droite” (Genèse 13:9). Abraham pensait en lui-même qu’il ne pouvait pas demeurer avec quelqu’un comme Lot car il avait déjà assurément fixé son cœur pour suivre Dieu. Cela ne posait aucun problème que ce soit son neveu. Que pensez-vous en être la raison? C’est parce qu’Abraham savait très bien que le cœur de Lot était complètement différent du sien. Il savait que Lot était quelqu’un qui pouvait être heureux avec l’augmentation du nombre de brebis et boucs et que Lot était quelqu’un qui pouvait même s’opposer à Dieu s’il subissait une perte, même un peu. Je dis ici que le cœur d’Abraham et le cœur de Lot étaient complètement différents l’un de l’autre.


Les gens comme Abraham et les gens comme Lot


C’est pareil dans l’Eglise de Dieu. Les gens peuvent être tous similaires dans une perspective charnelle, mais le fond de leur cœur diffère grandement. Si quelqu’un est comme Lot dont le cœur est placé dans le monde, alors cette personne n’est pas vraiment un ouvrier ni même un saint fidèle. Ce n’est personne. Cependant, si quelqu’un a au moins le cœur qui croit en l’évangile de Dieu et se consacre à la prédication de cet évangile, il est très différent, même s’il peut être une personne horrible et prompte à être touchée par les pensées charnelles par moments. “Puisque je suis mort en Christ et ai été ramené à la vie en Christ, je ne peux pas quitter Christ. J’ai des difficultés par moments à cause des pensées charnelles qui montent dans mon cœur, mais même si j’ai ces difficultés, je ne peux pas abandonner l’œuvre du Seigneur. Christ m’a fait Sien et Son ouvrier, et donc m’a permis de vivre pour la justice de Dieu. Peu importe ce qui arrive, je ne peux pas abandonner cette œuvre.” Quiconque a fixé son cœur comme cela est une personne de foi authentique, c’est-à-dire une personne comme Abraham.
Il peut y avoir certains croyants même dans l’Eglise de Dieu qui pensent: “Je suis ici dans cette Eglise parce que mes circonstances sont comme cela, mais si j’ai une meilleure chance, je pourrai cesser de fréquenter cette Eglise à tout moment.” Mais qu’arrivera-t-il à ces croyants qui vacillent et sont instables? Comme Lot dans les Ecritures, ils subiront la destruction à la fin. Chers croyants, à cause de cela, vous et moi devons fixer nos cœurs fermement. Dieu est un Dieu qui regarde au fond de nos cœurs, et non notre apparence extérieure. Dieu sait tout de nous. Nous devons devenir une personne spirituelle parce que maintenant même Dieu regarde toujours dans nos cœurs. Nous devons ressentir la joie et la tristesse à cause de l’œuvre de la diffusion de l’évangile de Dieu. Je dis que nous devons ressentir la joie et la tristesse à cause des œuvres spirituelles, comme le travail de délivrance des autres âmes, et non les choses de ce monde.
Mais de quoi une personne charnelle a l’air? Elle a de la joie et de la tristesse non à cause de l’œuvre de Dieu mais d’elle-même. Pour les gens qui n’ont pas encore fixé leur cœur assurément devant Dieu, leur joie et tristesse de la vie sont déterminées par eux-mêmes. Ils deviennent heureux à cause des accomplissements de leurs propres désirs, et ils deviennent déprimés à cause de leur échec à satisfaire leurs envies.
Bien sûr, même ceux qui ont fixé leur cœur devant Dieu ne peuvent pas complètement exclure ces désirs qui viennent d’eux-mêmes parce qu’ils sont aussi des humains. Mais notre but principal est toujours fixé dans l’œuvre de délivrance des âmes, qui est le plus grand but dans votre vie et la mienne. Je vous demande de devenir quelqu’un qui est dans la joie et la tristesse de la vie à cause de l’œuvre de Dieu, c’est-à-dire quelqu’un qui est dans la joie par moments, dans la tristesse par moments, dans la fatigue par moments, dans le plaisir par moment, dans le dégoût par moments à cause de l’œuvre de la diffusion de cet évangile. Bien que nous ne soyons pas capables de le faire continuellement, nous devrions au moins devenir quelqu’un qui ressent la joie et la tristesse à cause de l’œuvre de Dieu au moins aux deux tiers de nos cœurs.
“Suis-je comme cela parce que je suis Dieu? Vais-je devenir une personne démunie si je continue à servir le Seigneur comme cela?” Pensez-vous cela? Alors essayez de vivre dans le monde en suant du sang. Même si vous le faites, vous pourrez à peine nourrir votre famille. Vous ne devez pas penser que vous vivez comme cela parce que vous vivez seulement pour l’évangile, même si vous pouvez bien vivre dans le monde puisque vous êtes versatile. Pensez à vos capacités un instant. Nous êtres humains n’avons pas beaucoup dont nous vanter. Donc je dis ce qui suit à nos ouvriers du ministère: “Vous êtes bénis. Bien sûr, tout le monde n’est pas pareil, mais certains errent dans les allées sombres étant devenus ivrognes. Aussi d’autres paresseux sont maintenant sans abri, incapables de se nourrir. Est-ce vrai ou pas? Si vous deviez sortir dans ce monde, vous pourriez devenir quelqu’un qui n’aurait pas d’autre choix que vivre comme cela. Vous pourriez devenir quelqu’un qui dort sur des journaux dans les entrées ou les stations de métro. Mais vous vivez bénis comme cela parce que vous avez au moins rencontré le Seigneur.” Bien qu’il y ait certaines personnes qui ne sont pas d’accord avec mes paroles, beaucoup d’ouvriers du ministère sont d’accord. Bien sûr, je sais qu’ils ne sont pas tous affreux ou sans compétences, mais je dis cela parce que je suis aussi une personne affreuse.
Chers croyants, si nous qui suivons le Seigneur ne travaillons pas pour la justice de Dieu, quelle joie aurions-nous? Quelle valeur auraient nos vies? Nous ne ferions que boire une coupe de liqueur forte et trouver du plaisir à montrer notre courage aveugle. Nous le ferions parce qu’il n’y a pas de vraie joie dans nos vies. Les gens de ce monde qui n’ont pas encore reçu la rémission des péchés vivent principalement comme cela. Tous les gens de ce monde n’ont pas grand-chose de quoi se vanter.
Bien sûr, certains ne sont pas comme cela. Ils me diraient: “Sais-tu combien de gens dans ce monde ne sont pas comme cela?” Mais une chose est claire, c’est que beaucoup de gens dans ce monde deviennent fous de quelque chose, poursuivant les joies de la vie. Que ce soit aider les autres, l’alcool, les cigarettes, les drogues, la danse, l’escalade, la pêche, divers sports, ou le sexe opposé, les gens ont besoin d’être fous de quelque chose parce que sinon, ils ne peuvent pas continuer leur vie. C’est parce que ce monde est fondamentalement un endroit comme cela. Mais qu’arrivera-t-il si quelqu’un devient fou d’une œuvre qui n’est pas juste? Cette âme mourra finalement dans la misère. Est-ce vrai ou pas?
Qu’en pensent nos étudiants? Vous dites que vous ne savez pas parce que vous n’y avez pas réfléchi? Pendant un moment, je voudrais parler à nos jeunes étudiants. A votre âge, vous avez réfléchi à l’univers et réfléchi à l’histoire du monde entier. Vous avez aussi atteint un âge où vous pouvez bien assez réfléchir à ces sujets et avoir des jugements logiques. Puisque vous êtes à un âge où vos sens sont aiguisés, vous pouvez juger correctement quand un certain pasteur vous parle. Mais quand vous vieillirez, le monde ne vous laissera pas tranquille, et il ne vous donnera même pas l’occasion de réfléchir profondément aux sujets graves. Vraiment, les étudiants du secondaire et du lycée ont un jugement meilleur et plus aiguisé que les étudiants de l’université ou même les adultes. Je dis que les jeunes étudiants peuvent découvrir ce qui est faux ou juste plus correctement. Quand une personne atteint au moins le niveau d’étudiant d’université, cette personne pense à tout de façon égoïste et partiale, parce que les pensées de cette personne se sont déjà endurcies et sont tombées dans la chair. Ainsi, je veux que nos jeunes étudiants décident aussi rapidement maintenant comment fixer leur cœur pour la justice.
Vous dites: “C’est dur, si dur. Suivre le Seigneur est si difficile. L’œuvre de diffusion de cet évangile est trop difficile.” Vous avez raison. Tout le monde est chargé et épuisé. Oui, il y a beaucoup d’ouvriers qui restent debout toute la nuit pour l’œuvre du Seigneur. Moi aussi, j’ai eu la colonne vertébrale enflée en essayant de faire ce travail de documents. On m’a dit que c’est parce que j’avais mis mes nerfs à rude épreuve en modifiant les copies. Il y a un temps où j’étais à la limite de la mort avec le dos enflé comme une personne bossue. Il y a longtemps j’ai travaillé toute la nuit à de nombreuses occasions, mais maintenant, même si je le veux, je suis incapable de le faire. Quand j’étais jeune, je travaillais sans faire attention à ma santé, mais maintenant, puisque j’ai reçu de bons soins, je peux faire l’œuvre du Seigneur. Puisque je vis pour l’évangile du Seigneur, c’est-à-dire que je suis utile à une œuvre significative, je suis reconnaissant au Seigneur. Je suis reconnaissant qu’il m’ait permis de faire cette œuvre pendant que je suis toujours en vie, sans avoir eu à subir la mort. Mais même si j’étais mort, j’aurais été reconnaissant aussi.


J’ai établi mon cœur à chaque moment critique

“Vous êtes fatigué parce que vous n’avez pas établi votre cœur. Comment pouvez-vous dire que votre chair est fatiguée? Il n’y a même pas tellement de travail ces jours-ci!” Je dis clairement ces mots à nos ouvriers du ministère. Je fais d’abord attention à ce que dit quelqu’un, et si je trouve que ma décision est correcte, alors je dis ces paroles à cette personne. Alors certains répondront: “Tes paroles sont correctes. Ton jugement sur moi est le bon. Je suis ce genre de personne.” Dieu dit qu’il y a des gens comme Abraham alors qu’il y a des gens comme Lot. C’est précisément ce que la Bible nous dit. Ayant reçu la rémission des péchés en même temps, nous trouverons toujours des gens comme Abraham et des gens comme Lot. Les gens comme Lot sont ceux qui n’ont pas fixé leur cœur devant Dieu, mais les gens comme Abraham sont ceux qui ont assurément fixé leur cœur en croyant la Parole de Dieu et suivant la Parole.
Bien sûr, il y a aura des moments critiques aussi pour ceux qui ont fixé leur cœur devant Dieu. La même chose était vraie dans le cas d’Abraham, le père de la foi. Qu’est-il arrivé quand Abraham et sa femme sont allés en Egypte? Pharaon le roi d’Egypte a vu la femme d’Abraham et voulait l’avoir pour lui, disant qu’elle était belle. A ce moment critique, pensant que le roi le tuerait s’il disait: “cette femme est ma femme,” Abraham a dit: “cette femme est ma sœur.” Alors, il a envoyé sa femme vers un autre homme, disant: “adieu, ma sœur.”
Pour Abraham, c’était son moment critique. Dire que sa femme était sa sœur en ayant peur pour sa propre vie, que serait-ce si ce n’est pas un moment critique? Si nous regardons clairement, Abraham à ce moment-là était un homme sans fidélité. Même un voyou n’essaierait-il pas de protéger sa femme même si cela voulait dire être battu à mort? Ainsi, je dis qu’Abraham a eu ses moments critiques et à nombreuses occasions. En dépit de tout, Abraham s’appuyait correctement sur Dieu. Et par conséquent, il a pu recevoir le salut de Dieu et mener une vie juste. C’est clairement ce en quoi consiste une vie de foi.
Si vous avez décidé de vivre pour l’évangile, vous devez réfléchir positivement et de façon créative: “Que puis-je faire pour vivre pour cet évangile? Que puis-je faire pour diffuser l’évangile efficacement?” En faisant cela, vous devez relever des défis et surmonter les situations difficiles. La vraie vie de foi c’est faire l’œuvre de prédication et de partage de l’évangile du Seigneur à beaucoup de gens avec la foi que vous avez acquise en chemin; ce n’est pas une vie sans but qui se poursuit juste comme un fleuve. Une telle vie est comme celle de Lot. Si vous vivez selon ces situations, vous deviendrez quelqu’un comme Lot. Et si vos circonstances changent, vous serez prompt à abandonner votre foi et à vous détourner et devenir un opposant à Dieu. Ainsi, chers croyants, fixez vos cœurs. Fixez vos cœurs assurément.
A tous nos ouvriers du ministère, à vous, et à tous les saints nés de nouveau dans ce monde, je peux dire que j’ai fixé mon cœur assurément. Le seul fait que vous ayez fixé votre cœur il y a longtemps une fois ne signifie pas que ce soit suffisant. Vous devez fixer votre cœur encore et encore lorsque quelque chose vous arrive. Vous devez établir votre cœur de nouveau quand vous faites face à une autre situation critique. Vous devez espérer que la volonté de Christ soit réalisée dans votre vie, même si vous avez des manques. C’est l’attitude de cœur de ceux qui ont établi leur cœur fermement. Une fois que nous avons fixé nos cœurs fermement comme cela et vivons pour la volonté de Dieu, il nous soutiendra et nous guidera sur la bonne voie. Il nous protégera. Mais si vous ne fixez pas votre cœur et vivez selon votre propre situation, Satan viendra et détruira votre cœur. Et à la fin vous serez enlevé par lui. La raison pour laquelle certaines personnes qui ont reçu la rémission des péchés se détournent après avoir suivi le Seigneur se trouve dans ce point.
Il y a une chanson populaire en Corée qui dit: “Fais bien, tant que je suis là.” En des temps ordinaires, quand nous menons toujours notre vie de foi, c’est-à-dire quand il n’y a pas d’opposition au fait de suivre Dieu, nous devons regarder dans nos propres cœurs et assurément établir nos cœurs. Une fois que nous fixons notre cœur fermement pendant ces temps normaux, et si nous faisons face à un moment critique dans notre vie, nous pouvons pleinement suivre le Seigneur de nouveau, en pensant: “N’ai-je pas établi mon cœur devant Dieu?” Mais n’ayant rien fait en des temps normaux, lorsque nous sommes face à de vrais problèmes, cela sera trop tard pour fixer nos cœurs. A ce moment, sachant que nous ne sommes pas quelqu’un qui peut suivre le Seigneur, nous abandonnerons notre vie de foi en un rien de temps. Nous pourrions conclure par nous-mêmes: “Il n’y a pas moyen! Je ne pourrai plus jamais mener une vie de foi.” Les gens comme cela ne peuvent vraiment pas mener une vie de foi correcte. Bien qu’ils puissent mener une vie de foi, puisqu’ils n’ont pas établi leur cœur fermement, ils se mettent en défaite quand les problèmes arrivent. C’est pour cela qu’ils finissent par abandonner leur foi.
“Même si j’ai des manques, je vivrai pour le Seigneur.” Aussi longtemps que nous fixons nos cœurs comme cela, toutes les mauvaises pensées qui oppressent, écrasent, et nous conduisent au mauvais endroit vont partir. Elles partiront tout comme Satan s’en va quand nous le battons dans le nom de Jésus-Christ.
Dans le dernier verset de l’Epître aux Ephésiens, l’apôtre Paul dit ce qui suit: “Que la grâce soit avec tous ceux qui aiment notre Seigneur Jésus-Christ d'un amour inaltérable!” (Ephésiens 6:24). Ces Paroles ne sont pas seulement une salutation. Cela signifie que la grâce de Dieu et Ses bénédictions seront sur ceux qui ont fixé leur cœur pour être inébranlable et aimer Christ. Dieu aime ces gens et leur donne les bénédictions célestes.
Mais qu’arrivera-t-il à ceux qui ne fixent pas leur cœur pour être inébranlables mais prétendent quand même suivre le Seigneur? Ils peuvent trahir le Seigneur à tout moment. Pour cette raison, nous devons établir nos cœurs sans vaciller. Les gens qui établissent leur cœur assurément devant le Seigneur sont comme Abraham. Vous et moi devons vivre comme cela. Nous avons déjà reçu la rémission de nos péchés, donc nous devrions continuer à vivre en fixant nos cœurs et recevoir les bénédictions de Dieu. Je dis que si nous devions continuer à vivre sans avoir fixé nos cœurs, nous serons trompés par le diable et plus tard deviendrions opposants de Dieu, n’est-ce pas?
Les gens qui ont travaillé avec nous mais nous ont quitté plus tard, c’est-à-dire ceux qui ne vivent pas pour l’évangile, disent quelque chose comme cela, quand ils quittent l’Eglise: “Je quitte juste cette Eglise parce que je suis faible. Je ne m’oppose pas à l’évangile. Je ne hais pas non plus l’Eglise.” Au début ils disent des choses comme cela. Mais regardez-les après un certain temps. Ils s’opposent et se tiennent contre l’œuvre que l’Eglise fait, et ils disent aux autres: “Ce sont des hérétiques.”
Chers croyants, vous devez établir votre cœur assurément. Même si vous avez des manques, vous pouvez au moins fixer votre cœur envers Dieu. Vous pouvez établir votre cœur en professant: “C’est juste. C’est juste de vivre pour l’évangile, et les prédécesseurs dans la foi qui vivent pour l’évangile ont raison. Même si je manque de force physique, et que je n’ai ni pouvoir ni foi, c’est néanmoins juste pour moi de vivre pour l’évangile comme cela. Je fixe mon cœur pour vivre pour le Seigneur.” Dans une perspective charnelle, nous ne pouvons pas vivre à égalité, mais lorsque nous établissons nos cœurs comme ceci, nous pouvons tous devenir des enfants égaux devant Dieu.
Chers croyants, fixez votre cœur devant Dieu. Dieu donne seulement les bénédictions et la grâce à ceux qui ont établi leur cœur comme cela.