Sermons

Sujet 18: Genèse

[PARTIE 13-3] Marchez par l’Esprit (Genèse 13:1-18)

Marchez par l’Esprit
(Genèse 13:1-18)
“Abram remonta d'Égypte vers le midi, lui, sa femme, et tout ce qui lui appartenait, et Lot avec lui. Abram était très riche en troupeaux, en argent et en or. Il dirigea ses marches du midi jusqu'à Béthel, jusqu'au lieu où était sa tente au commencement, entre Béthel et Aï, au lieu où était l'autel qu'il avait fait précédemment. Et là, Abram invoqua le nom de l'Éternel. Lot, qui voyageait avec Abram, avait aussi des brebis, des bœufs et des tentes. Et la contrée était insuffisante pour qu'ils demeurassent ensemble, car leurs biens étaient si considérables qu'ils ne pouvaient demeurer ensemble. Il y eut querelle entre les bergers des troupeaux d'Abram et les bergers des troupeaux de Lot. Les Cananéens et les Phérésiens habitaient alors dans le pays. Abram dit à Lot: Qu'il n'y ait point, je te prie, de dispute entre moi et toi, ni entre mes bergers et tes bergers; car nous sommes frères. Tout le pays n'est-il pas devant toi? Sépare-toi donc de moi: si tu vas à gauche, j'irai à droite; si tu vas à droite, j'irai à gauche. Lot leva les yeux, et vit toute la plaine du Jourdain, qui était entièrement arrosée. Avant que l'Éternel eût détruit Sodome et Gomorrhe, c'était, jusqu'à Tsoar, comme un jardin de l'Éternel, comme le pays d'Égypte. Lot choisit pour lui toute la plaine du Jourdain, et il s'avança vers l'orient. C'est ainsi qu'ils se séparèrent l'un de l'autre. Abram habita dans le pays de Canaan; et Lot habita dans les villes de la plaine, et dressa ses tentes jusqu'à Sodome. Les gens de Sodome étaient méchants, et de grands pécheurs contre l'Éternel. L'Éternel dit à Abram, après que Lot se fut séparé de lui: Lève les yeux, et, du lieu où tu es, regarde vers le nord et le midi, vers l'orient et l'occident; car tout le pays que tu vois, je le donnerai à toi et à ta postérité pour toujours. Je rendrai ta postérité comme la poussière de la terre, en sorte que, si quelqu'un peut compter la poussière de la terre, ta postérité aussi sera comptée. Lève-toi, parcours le pays dans sa longueur et dans sa largeur; car je te le donnerai. Abram leva ses tentes, et vint habiter parmi les chênes de Mamré, qui sont près d'Hébron. Et il bâtit là un autel à l'Éternel.”


Abraham est devenu riche grâce à sa femme


Selon la lecture des Ecritures d’aujourd’hui, Abraham était très riche en troupeau, en argent, et en or quand il a quitté l’Egypte. Sa famille avait beaucoup de possessions. Abraham a pu obtenir toutes ces possessions grâce à sa femme, Sarah.
L’histoire de la façon dont il a obtenu cette grande richesse est celle-ci: quand le roi Egyptien a voulu prendre Sarah pour femme à cause de sa beauté, Abraham a eu peur pour sa propre vie et a dit: “Elle n’est pas ma femme, mais ma sœur. Tu peux la prendre.” Donc Abraham a vendu sa femme au roi Egyptien. Sur approbation d’Abraham, le roi l’a amenée dans son palais avec l’intention de l’épouser, mais Dieu est intervenu et a envoyé une plaie sur Pharaon et sa maison. Dieu a probablement fait venir sur Pharaon de terribles fléaux. Cela a troublé Pharaon et il est retourné vers Abraham en disant: “Pourquoi m’as-tu trompé? Dépêche-toi de reprendre ta femme. Nous étions tout prêts d’être entièrement détruits par cette situation.” Et il a laissé la femme d’Abraham partir. Donc Pharaon a donné à Abraham beaucoup de possessions afin d’apaiser Dieu. Dans une situation périlleuse comme celle-ci, Dieu a gardé Sarah et l’a ramenée vers Abraham. Finalement, Abraham a récupéré sa femme sans qu’on y ait touché, et en plus il a reçu beaucoup de possessions avec sa femme, au moyen de la grâce de Dieu.
A l’époque, Abraham et Lot élevaient du bétail. A cause de la croissance soudaine de ses possessions et du nombre de brebis, ils n’avaient plus assez de place pour coexister. Le pays de Palestine n’était pas adapté à l’élevage des troupeaux et au pâturage. Alors que des pays avec de vastes plaines comme les USA et l’Australie peuvent avoir de grands troupeaux de bétail comme des brebis et des boucs qui peuvent errer sur des terres pleines d’herbe, la Palestine n’avait pas ce luxe. Il y avait beaucoup de déserts et de montagnes où pas un seul brin d’herbe ne se trouvait. Imaginez comment cela aurait été si Abraham et Lot devaient élever les troupeaux dans une telle pâture bondée et éparse. Ils ne pouvaient pas élever et nourrir toutes les brebis à un seul endroit.


Après qu’ils soient devenus riches, un conflit est apparu entre Abraham et Lot


Finalement, le conflit est apparu entre eux. Les bergers du troupeau d’Abraham et les bergers de Lot commençaient à se battre pour le terrain. Les bergers d’Abraham ont dit: “N’est-ce pas notre droit de nourrir d’abord les troupeaux de l’oncle avant ceux du neveu?” et les bergers de Lot ont réagi alors: “Quand avons-nous parlé de l’ordre dans la famille pour nourrir le bétail?” Abraham et Lot ont entendu parler de ce conflit.
Quand Abraham a découvert ce conflit sérieux, il est allé voir son neveu Lot. Il a pu voir que son neveu était obsédé par toutes ses possessions y compris l’élevage. Donc Abraham a fait une suggestion à Lot. “Fils, ne nous disputons pas pour cela. Tu es mon neveu et tu es venu avec moi jusqu’à présent depuis chez toi, alors quelle est la raison de ce combat? Si tu vas à gauche, j’irai à droite; si tu vas à droite, j’irai à gauche.” Donc Lot a choisi le pays de Sodome, où c’était bien arrosé et vert partout. Pourquoi a-t-il choisi de descendre à Sodome? A l’époque, Sodome était un pays très fertile. La Bible dit qu’avant que le Seigneur n’ait détruit Sodome et Gomorrhe, les plaines du Jourdain étaient bien arrosées de partout et c’était comme le jardin du Seigneur.
Abraham a laissé Lot choisir le premier, et Lot a choisi sans hésitation de prendre toutes les plaines du Jourdain. Quand il a regardé, il a vu de l’eau claire et de l’herbe verte répandue partout devant lui. Quand Lot a dit: “J’irai de ce côté,” Abraham a répondu: “Bien! Alors je choisirai l’autre côté.” Il avait déjà pris la décision de se séparer de son neveu. C’est ainsi qu’ils se sont séparés longtemps après avoir cheminé ensemble depuis leur patrie. Donc Lot est allé vers Tsoar puis est entré dans le pays de Sodome et Gomorrhe. Il s’est installé là et a commencé à élever et augmenter son bétail. Mais Abraham est resté dans le pays de Canaan, qui était du côté opposé de Tsoar.
Si vous continuez à lire le livre de la Genèse, vous découvrirez quelle est la fin de la vie de Lot. Quand Dieu a jugé le pays de Sodome et Gomorrhe, Lot et ses deux filles ont été sauvés, alors que sa femme est devenue une statue de sel. C’est ainsi qu’il a perdu sa femme et tout ce qu’il possédait. De plus, il a couché avec ses deux filles pendant qu’il était ivre et a donné naissance à deux fils, qui ont été les ancêtres des Moabites et des Ammonites. Ces tribus étaient des gentils et ennemis typiques de Dieu et Son peuple.
Après que son neveu soit parti, Dieu s’est révélé à Abraham. Le Seigneur a béni Abraham en disant: “Lève les yeux, et, du lieu où tu es, regarde vers le nord et le midi, vers l'orient et l'occident; car tout le pays que tu vois, je le donnerai à toi et à ta postérité pour toujours. Je rendrai ta postérité comme la poussière de la terre, en sorte que, si quelqu'un peut compter la poussière de la terre, ta postérité aussi sera comptée. Lève-toi, parcours le pays dans sa longueur et dans sa largeur; car je te le donnerai” (Genèse 13:14-17).
Ce dont j’ai parlé jusqu’à présent vient du passage des Ecritures d’aujourd’hui. Frères et sœurs, gardez cela à l’esprit. Ce n’est pas juste une histoire du passé. Il y a quelque chose de très important que Dieu veut nous dire à travers cette histoire.


Ce passage nous dit de suivre l’Esprit, non notre chair


Quelle est l’implication réelle de ce qui est arrivé entre Abraham et Lot, et ce que Dieu a dit à Abraham? Dieu à travers cette histoire nous dit de suivre la direction de l’Esprit, pas notre chair. Comme vous l’avez vu dans l’Ecriture, Lot a poursuivi ses désirs physiques sur la base de ce qu’il a vu de ses yeux. Le conflit entre Abraham et Lot a aussi été causé par l’envie de Lot. Puisque Lot poursuivait les possessions tangibles au lieu de ce qui appartenait au Dieu invisible, ils ont fini par se séparer. Finalement, Dieu a détruit Lot qui a poursuivi seulement sa chair, mais il a béni Abraham qui marchait par l’Esprit. Ce passage nous montre clairement comment ceux qui suivent l’Esprit sont très différents de ceux qui suivent les désirs charnels du monde.
Abraham était un homme de foi qui suivait l’Esprit de Dieu. Donc, il n’a pas aimé la façon dont son neveu vivait, parce qu’il poursuivait seulement la chair. Abraham a dit à Lot que s’il allait à gauche, il irait à droite; et que s’il allait à droite, il irait à gauche. Il a dit qu’il ferait l’opposé de ce que Lot ferait. “Ton cœur est corrompu. Choisis d’abord. Je choisirai l’opposé.” Il a dit à son neveu qu’il ferait l’opposé de ce que Lot allait faire; en d’autres termes, il allait suivre la direction de l’Esprit et non sa chair. Dans une perspective du monde, Abraham a perdu beaucoup de bonnes choses quand son neveu l’a quitté. De quoi a-t-il été privé? Il a été privé des terrains fertiles de Tsoar et des plaines du Jourdain.
Ne connaissez-vous pas tous le Jourdain? Les terres le long des rives avaient de verts pâturages. C’était l’endroit parfait pour élever et nourrir le bétail. Par contre, le pays de Canaan n’avait pas de rivière et n’était qu’un désert stérile. Abraham, qui venait de choisir le pays de Canaan, était apparemment sur le point de faire banqueroute.
Mais aussitôt que son neveu est parti vers les terres fertiles, Dieu est apparu à Abraham tout de suite. Et il lui a promis: “Lève les yeux, et, du lieu où tu es, regarde vers le nord et le midi, vers l'orient et l'occident; car tout le pays que tu vois, je le donnerai à toi et à ta postérité pour toujours” (Genèse 13:14-15). Il a promis de le bénir lui et ses descendants pour toujours. 


Nous serons détruits si nous poursuivons notre chair après être nés de nouveau


Cette histoire signifie que si nous suivons l’Esprit par la foi, et que nous prêchons l’évangile ensemble avec l’Eglise de Dieu, non seulement Dieu nous donnera l’héritage de la terre mais il sauvera aussi nos descendants et les autres âmes à travers nous. Il est écrit dans la Bible: “J'ai été jeune, j'ai vieilli;
Et je n'ai point vu le juste abandonné,
Ni sa postérité mendiant son pain” (Psaume 37:25).
Dieu ne manque jamais de donner à ceux qui suivent l’Esprit l’héritage sur cette terre de même que les bénédictions célestes pour sauver d’autres âmes. Les justes et leurs descendants qui suivent Dieu ne doivent jamais mendier leur nourriture. En d’autres termes, il n’y a pas de mendiants parmi les justes. C’est parce que Dieu leur donne l’héritage de cette terre. Non seulement Dieu donne à Ses disciples les bénédictions spirituelles, mais aussi les propriétés de cette terre. Donc, la Bible dit: “Heureux l'homme qui ne marche pas selon le conseil des méchants” (Psaume 1:1) et “Les justes posséderont le pays, Et ils y demeureront à jamais” (Psaume 37:29). “Hériter le pays” est une expression très commune dans la Bible.
Chers croyants, que nous dit Dieu à travers ce récit entre Abraham et Lot? Il nous dit qu’il prendra soin de ceux qui suivent Dieu et l’Esprit, et qu’il leur donnera aussi l’héritage de cette terre. L’héritage des Cieux et de la terre est une promesse garantie pour ceux qui croient en Lui. Mais que va-t-il se passer pour ceux qui ne suivent pas l’Esprit mais la chair? Ceux qui suivent la chair même après être nés de nouveau seront privés de tout à la fin. Les descendants ne seront pas sauvés, et il n’y aura personne qui soit sauvé à travers eux. Voyez-vous ce que je veux dire? Ceux qui suivent la chair et leurs descendants ne seront jamais sauvés. Je crois que c’est exactement ce que Dieu nous dit. Il nous a montré par cela comment chaque groupe est récompensé pour ses actions, en nous disant de suivre l’Esprit si nous disons être à la suite de Dieu.


Qu’est-ce qui cause une perturbation dans nos cœurs après que nous ayons reçu notre salut?


Chers croyants, pourquoi les gens ont-ils des conflits en eux-mêmes après avoir reçu le salut? Qu’est-ce qui amène ces perturbations dans nos cœurs? Pourquoi sommes-nous toujours agités et dépassés pendant que nous suivons Dieu? La réponse est que deux désirs différents montent en nous: un désir est de suivre l’Esprit et l’autre est de poursuivre la chair; ces deux désirs commencent à se confronter l’un à l’autre dans notre cœur. Puisque ce que nous pouvons voir fait partie de la chair, les gens aiment naturellement suivre la chair. Par exemple, quand Lot a regardé les plaines fertiles et grasses du Jourdain dans le pays de Tsoar, il n’a pas hésité à choisir ce terrain en pensant: “C’est certainement un bon pays. Qu’est-ce que cela change que je quitte mon oncle? Je choisirai absolument le pays de Tsoar, dans les contrées de Sodome et Gomorrhe.”
Mais Abraham, qui suivait l’Esprit, ne pouvait pas demeurer avec lui plus longtemps. Même s’il avait besoin de bon pâturage pour ses brebis et boucs, il ne pouvait que se déplacer vers le désert stérile. Puisqu’il avait déjà promis qu’il irait à droite si Lot choisissait la gauche et qu’il prendrait la gauche si Lot choisissait la droite. Il était évident qu’il allait faire banqueroute dans ces déserts stériles, mais Abraham, qui suivait l’Esprit, ne pouvait plus rester avec Lot.
Chers croyants, les choses physiques que nous pouvons voir de nos yeux semblent si fiables. Nous pouvons imaginer dans nos pensées combien nous allons gagner à partir de cela. Cela ressemble à un chèque signé. Cela a l’air si prometteur que même les chrétiens nés de nouveau comme nous peuvent avoir envie de poursuivre la chair. Mais ce qui est certain c’est que nous devons rejeter ces sentiments charnels et nous confier dans les promesses de la Parole de Dieu à la place. Même si nos affaires devaient aller à la ruine pendant que nous suivons l’Esprit, nous devons croire que Dieu nous donnera des bénédictions dans cette terre comme héritage et fera l’œuvre de salut des âmes à travers nous. En d’autres termes, nous devons croire que Dieu nous bénira nous spirituellement mais nous donnera aussi l’héritage de ce pays ainsi qu’à nos descendants aussi. Dieu prend soin de nous fidèlement et nous donne toutes les bénédictions au point que suivre l’Esprit apporte des parties de ce pays et la vraie richesse de ce monde, ainsi que l’abondance des bénédictions spirituelles. Dieu n’abandonne pas ceux qui vivent pour l’évangile et travaillent avec son Eglise. C’est la promesse absolue de Dieu.
Nous ne devrions pas considérer ce qui est arrivé à Abraham et Lot juste comme un événement historique. Abraham est devenu un homme de grande richesse en suivant Dieu et le Saint-Esprit, et ses descendants ont aussi pu occuper un bon pays. Tous ceux qui résident actuellement dans le pays de Canaan sont aussi des descendants d’Abraham. “Tout le pays que tu vois, je le donnerai à toi et à ta postérité pour toujours” (Genèse 13:15), et les descendants d’Abraham ont occupé le pays d’Israël. Comme vous le savez sans doute, les Israélites ont réclamé leur pays qu’ils avaient perdu pendant environ 1900 ans. La promesse de Dieu qui disait: “parcours le pays dans sa longueur et dans sa largeur; car je te le donnerai” (Genèse 13:17) a été accomplie à ce moment-là. Nous devons avoir une réponse absolue à la question de savoir qui va prospérer: celui qui suit l’Esprit ou qui suit la chair. La Bible nous dit qu’Abraham, qui suivait l’Esprit, est devenu plus prospère que Lot, qui suivait la chair. Abraham représente tous les gens qui suivent l’Esprit et la Parole de Dieu, même s’ils sont invisibles.


Nous devrions poursuivre l’Esprit en dépit du fait que nous vivions dans la chair


Même ceux qui sont nés de nouveau ont deux pensées différentes: l’une est comme Lot et l’autre est comme Abraham. Ces deux pensées se confrontent l’une à l’autre dans nos cœurs. Tout comme Abraham et Lot se sont confrontés l’un à l’autre, ces deux pensées se combattent l’une l’autre dans nos cœurs.
“Comment puis-je vivre? Que dois-je manger? De quoi me vêtir? Si je vais à l’Eglise, je ne peux pas faire ceci ou cela. Je perds ceci et cela. Pour ne pas mentionner la perte physique, je gaspille aussi du temps. Puisque j’ai déjà reçu mon salut, je ne vais plus à l’Eglise mais à la place je gagne de l’argent diligemment pour économiser pour le futur.” Ces pensées mondaines montent dans nos cœurs. Cependant, dans des moments comme cela nous devons faire attention à ce que Dieu dit à ce propos. Dieu a dit clairement qu’il nous donnerait l’héritage de cette terre et sauverait les descendants de ceux qui le suivent. Nous devons nous rappeler de cette Parole de Dieu et nous y tenir fermement. Lorsque ces désirs charnels de poursuivre la chair arrivent, nous devons les rejeter et plutôt suivre la direction de l’Esprit.
Chers croyants, même si nous vivons dans le corps de chair, nous devons poursuivre l’Esprit et chercher ce qui plaît à Dieu. En d’autres termes, nous devons poursuivre l’œuvre qui nous unit à l’Eglise et Son Evangile. Quand nous investissons notre temps et notre argent dans la diffusion de l’évangile, Dieu nous bénit et nous aide pour le reste de notre vie. Le Dieu Tout-Puissant garantit une telle vie bénie. Il nous protège. Croyez-vous cela? Ce n’est pas quelque chose que nous pouvons accomplir par nos propres efforts. Seul Dieu peut faire cela.
Ce matin, j’ai reçu un appel téléphonique du frère Ongi Ahn. Il m’a dit que le frère Guangsuk Shim, qui n’a pas fréquenté l’Eglise depuis pas mal de temps, a décidé de revenir à l’Eglise. Frère Ongi Ahn a dit: “L’évangéliste Park s’est précipité pour aller le voir. Va rapidement le ramener à l’église. Maintenant, il reprend ses esprits.” Frère Shim est un homme d’affaires tout comme frère Ahn. Mais il râlait et se plaignait tout le temps. Sa maison est pleine de bouteilles de liqueurs vides. Certaines bouteilles de liqueur sont enveloppées dans des sacs de plastique noir et posées au coin de sa chambre. Quand je les vois, je prétends ne pas voir les liqueurs. Boire en soi n’est pas problématique parce que c’est correct de boire une fois de temps en temps même si vous venez à l’Eglise. Cependant, son excuse pour manquer les cultes de l’Eglise était qu’il ne pouvait pas gagner d’argent quand il fréquentait chaque culte ou réunion de l’Eglise. Il disait qu’il souffrait une grande perte en venant à l’Eglise. Il disait qu’il survivait tout juste et qu’il ne pouvait pas gérer sa vie s’il fréquentait l’Eglise régulièrement.
Frères et sœurs, je peux vous garantir ceci. S’il avait marché par l’Esprit avec l’Eglise, Dieu l’aurait aidé, sans faute. Ce n’est pas mon opinion personnelle. Je peux vous dire cela par la foi en la Parole de Dieu. Nous devons premièrement être unis à Dieu. Il est dit: “Cherchez premièrement le royaume et la justice de Dieu.” En tant que sauvés, nous devons faire notre travail correctement avant quoi que ce soit, et chercher l’aide de Dieu pour nos faiblesses. Alors Dieu nous aidera même dans les plus petites choses. Il nous aidera en tout temps.
J’étais désolé pour lui quand il a dit qu’il ne pouvait pas venir à l’Eglise parce qu’il ne pouvait pas gagner d’argent. Mais tout ira bien pour lui une fois qu’il s’unira à l’Eglise de Dieu; mais il pense que je dis cela seulement en tant que pasteur pour le faire venir dans mon Eglise. Il pense à mon exhortation et considère que c’est une manipulation de pasteur. Mais je promets à Dieu que ce n’était pas cela. Je ne conduirais personne vers l’Eglise de Dieu si cette personne devait être ruinée par conséquent. Si j’amenais quelqu’un à Christ et que quelque chose périssait par conséquent, qui prendrait ce risque? Pourquoi un ministre ferait-il quelque chose de pareil? Si vous étiez dirigeant d’une église, feriez-vous cela à votre assemblée? Si vous saviez que la personne que vous conduisez à Christ allait périr, conduiriez-vous cette personne à Christ? Nous ne sommes certainement pas les serviteurs de Satan. Nous conduisons les gens parce que Dieu a promis qu’il ferait prospérer ceux qui suivent Son Esprit.


Les gens vivent par les bénédictions de Dieu 


Nous ne vivons pas de pain seulement, mais vivons de toute Parole qui sort de la bouche de Dieu. Vous et moi ne vivons pas seulement d’argent mais aussi des bénédictions de Dieu. Vous me comprenez? D’un point de vue mondain, Abraham qui n’avait pas de terre fertile comme Lot semblait prendre le chemin où il allait périr. Si Dieu ne l’avait pas béni, son bétail et son troupeau seraient tous morts et Abraham aurait aussi péri.
Au lieu de cela, la Bible nous dit que Lot a fait banqueroute, alors qu’Abraham est devenu un homme aux grandes richesses. Non seulement Abraham, mais aussi son fils, Isaac, était un homme de grande richesse. Il avait beaucoup de brebis et 318 serviteurs (Genèse 14:14). Si vous faites le calcul, Abraham n’était pas seulement un homme riche. Combien avait-il de brebis? Combien coûte un bouc? Cela doit coûter deux cent dollars ou plus de nos jours. Alors, s’il avait 1000 boucs, ils vaudraient 200 000 dollars en dehors du reste du bétail. En ces temps, les gens qui élevaient du bétail étaient loin d’être pauvres. En calculant l’argent d’un troupeau de milliers de brebis, ils étaient riches à un point inimaginable.
Chers frères et sœurs, nous sommes sauvés. Et nous suivons Dieu en vivant. Pour ceux d’entre nous qui ont reçu le salut, comment recevoir les bénédictions de Dieu est la question la plus importante. Et la réponse est de marcher par l’Esprit. Nous devons suivre l’Esprit. Si nous ne suivons pas l’Esprit mais plutôt la chair, nous serons considérés comme semblables à Lot. Au commencement, ceux qui poursuivent la chair peuvent avoir l’air de réussir. Cependant, ils perdront tout à la fin.
Qui est notre Berger? C’est Jésus-Christ. Les troupeaux ont besoin d’être guidés et protégés par leur berger. Nous pouvons apprendre comment suivre l’Esprit et travailler avec l’Eglise de Dieu, et prier Dieu en venant régulièrement à l’Eglise. Même ceux qui sont sauvés ne peuvent maintenir cette vie de foi authentique s’ils ne fréquentent pas l’Eglise de Dieu, mais sont plutôt en communion avec les gens de ce monde. Ils oublieront ce en quoi la foi authentique consiste. Les gens apprennent davantage sur la foi quand ils fréquentent l’Eglise de Dieu.
Alors que devrions-nous suivre? Même s’il n’est pas tangible ni visible, nous devons néanmoins suivre l’Esprit et non la chair. Je vous dis de nouveau que nous devons suivre l’Esprit et non la chair. Si vous et moi voulons être prospères, nous devons marcher par l’Esprit. Nous devons aussi découvrir ce qui plaît au Seigneur; ce que Dieu attend de nous; comme la direction de Dieu est révélée; et ce que Dieu veut que Son Eglise fasse. Quand nous comprenons toutes ces choses et servons Dieu en étant unis à Son Eglise, Dieu nous aide en tout et déverse Ses bénédictions sur nous.
La Bible n’est pas juste un livre d’histoire. Les auteurs de la Bible n’ont pas inclus une telle histoire parce qu’ils n’avaient rien d’autre dont parler. Dieu dit ces choses à travers les auteurs pour que nous puissions clairement comprendre la réponse aux questions telles que: “Dans quelle direction aller après avoir reçu le salut? Que faire pour avoir du succès?” La foi elle-même reste-t-elle authentique une fois que vous recevez votre salut? Non. Si nous continuons à suivre les désirs de la chair, notre foi devient de plus en plus faible, et la volonté de Dieu n’est pas claire pour nous. Regardons à nous-mêmes. Vous ne saviez rien quand vous étiez en dehors de l’Eglise, n’est-ce pas? Mais quand nous avons commencé à demeurer dans l’Eglise, nous avons connu Dieu et cru en Lui et commencé à grandir comme le peuple de la foi qui peut suivre l’Esprit de Dieu de tout cœur. Alors que nous fréquentons l’Eglise de Dieu, nous apprenons davantage sur la foi, l’Esprit, et la chair. Alors que nous fréquentons l’Eglise régulièrement, nous découvrons la volonté de Dieu et réalisons que nous devrions suivre le Saint-Esprit. Même quand nous vivons sur cette terre, nous pouvons expérimenter la protection et la main de secours de Dieu, si nous suivons l’Esprit. Nous pouvons expérimenter toutes les bénédictions de Dieu. Alors nous commencerons à comprendre ce en quoi la foi consiste réellement. Nous pouvons donner un conseil expérimenté aux plus jeunes chrétiens: “Fais cela. Mène une vie de foi de telle façon. Sois uni à l’Eglise. Marche par l’Esprit.” Nous pouvons le faire seulement quand nous sommes unis à l’Eglise par la foi.


Dieu bénit ceux qui sont attachés à Son Eglise


Comme je l’ai dit au début de ce sermon, Abraham est devenu riche grâce à sa femme. Cela nous dit aussi clairement que les gens qui sont unis à l’Eglise peuvent être bénis. Tout comme Abraham est devenu riche à cause de sa femme Sarah, nous pouvons de même être bénis juste en étant unis à l’Eglise. Pour ne pas mentionner les bénédictions spirituelles, nous obtiendrons aussi des bénédictions physiques.
Bien sûr, il peut sembler qu’il y ait beaucoup de choses que vous devez abandonner avant de commencer cette vie de foi. Evidemment, nous perdons nos amis, les membres de nos famille, et davantage en vivant notre foi en étant unis à Son Eglise. Tout se passe comme cela au début. Cependant, quand nous apprenons à mener une vie authentique de foi en étant unis à l’Eglise, nous obtenons davantage que les choses que nous avons perdues. Et dès lors nous vivrons une vie abondante qui continue de gagner. En d’autres termes, nous aurons davantage de gains que de pertes.
Donc, nous devons marcher par l’Esprit et vivre par la foi. Ceux qui travaillent avec l’Eglise devraient se considérer comme extrêmement chanceux. Peu importe quelles sont vos circonstances, l’Eglise prie toujours pour vous. Prier d’un même accord dans l’Eglise a un pouvoir remarquable.
Malheureusement, il y a beaucoup de gens qui se sont aliénés du Seigneur et ne se sont pas unis à l’Eglise. Prions-nous pour ces gens? Même si nous pensons que nous le devrions, ce n’est pas si facile de prier pour ces gens en réalité. Pour cette raison, ce sont toujours des étrangers pour nous. Une fois que certains quittent l’Eglise, ils sont exclus. Et cela signifie qu’ils sont exclus de la bénédiction de Dieu. Ce n’est pas parce que nous le voulons, mais cela fait partie du plan de Dieu qu’ils soient exclus. Pourquoi Dieu ne bénit-il pas ceux qui ne travaillent pas pour Lui? Même si Dieu les bénit, ils n’auront pas idée d’où la bénédiction vient.
Chers croyants, je vous dis cela encore et encore, être uni à l’Eglise de Dieu après avoir reçu la rémission de vos péchés est vraiment une bénédiction de Dieu. Il y aura sans aucun doute des désirs mondains dans votre chair. Mais une chose dont nous, fragiles, devrions toujours nous rappeler c’est que nous devons être unis à l’Eglise, marcher par l’Esprit, et obéir à la Parole de Dieu si nous voulons réellement prospérer. Si nous avons encore des problèmes en dépit d’avoir fait tout cela, alors nous devrions sincèrement porter le problème devant Dieu. Quand nous prions, nous pouvons découvrir quand Dieu nous aidera ou pas. C’est Dieu qui décide s’il veut nous aider ou pas. Notre travail est de faire de notre mieux dans la tâche qui nous est assignée. C’est pour cela que la Bible dit: “Cherchez premièrement le royaume et la justice de Dieu.” Cela signifie que nous devrions faire d’abord ce que l’Eglise veut que nous fassions. En d’autres termes, nous devons investir notre temps, notre cœur et notre argent premièrement dans la prédication de l’évangile. C’est alors seulement que Dieu nous ajoutera toute chose. C’est la promesse du Dieu Tout-Puissant. Donc, si nous voulons être bénis, nous devons marcher par l’Esprit et obéir à la Parole de Dieu dans Son Eglise.
Dans le Royaume de Dieu, il y a tant de choses qui sont différentes des affaires humaines. Ceux qui ont reçu la rémission des péchés et fréquentent chaque réunion de l’Eglise mèneront une vie de succès sur la terre. Mais regardez ceux qui pensent toujours à tout dans une perspective mondaine et se plaignent: “Oh, non, je ne peux pas vivre comme cela. Je suis plus sage que ces gens dans l’Eglise, donc je ne vais pas fréquenter ces réunions-là. Je vais seulement aller écouter les sermons du dimanche.”
Sont-ils vraiment plus sages que les saints fidèles qui fréquentent chaque réunion de l’Eglise de Dieu? Non. Une âme malsaine crée un corps malsain. Si vous avez quelques heures supplémentaires pour vous-même lorsque vous ne venez pas dans l’Eglise de Dieu, quelle différence faites-vous? Quand vous avez des heures en plus, les utilisez-vous pour de bonnes choses? Vous ne pouvez que gaspiller de l’argent en ces heures de plus. Dans le pire des cas, certaines personnes pensent: “A quoi bon aller à l’Eglise? Je lirai la Bible et essaierai de comprendre par moi-même, et mener une vie de foi par moi-même tout seul.” Bien sûr, ils pensent qu’ils ne gaspillent rien ni ne perdent rien, car ils utilisent leur propre temps et argent pour eux-mêmes, et non pour le Seigneur.
Mais veuillez garder cela à l’esprit. Dieu ne donne jamais des bénédictions glorieuses aux gens comme cela. Les gens reçoivent la prospérité, la santé et la richesse quand ils marchent par l’Esprit. En suivant la chair, ne se souciant pas de l’Esprit, vous subirez certainement la ruine physique. C’est une formule certaine que Dieu a faite. C’est une formule biblique et divine. Puisque vous et moi suivons bien la direction de l’Esprit, je n’ai pas à entrer dans ces détails. Néanmoins, nous devons nous rappeler que Dieu comble nos besoins physiques de même que nos besoins spirituels quand nous marchons par l’Esprit. Vous me comprenez? Croyez-vous cela?
Je loue le Seigneur. Je le loue et le remercie de nous avoir permis de mener une vie spirituelle et de nous avoir donné des leçons spirituelles.