Sermons

Sujet 18: Genèse

[PARTIE 14-1] Dépensez votre richesse pour le Seigneur (Genèse 14:1-24)

Dépensez votre richesse pour le Seigneur
(Genèse 14:1-24)
“Dans le temps d'Amraphel, roi de Schinear, d'Arjoc, roi d'Ellasar, de Kedorlaomer, roi d'Élam, et de Tideal, roi de Gojim, il arriva qu'ils firent la guerre à Béra, roi de Sodome, à Birscha, roi de Gomorrhe, à Schineab, roi d'Adma, à Schémeéber, roi de Tseboïm, et au roi de Béla, qui est Tsoar. Ces derniers s'assemblèrent tous dans la vallée de Siddim, qui est la mer Salée. Pendant douze ans, ils avaient été soumis à Kedorlaomer; et la treizième année, ils s'étaient révoltés. Mais, la quatorzième année, Kedorlaomer et les rois qui étaient avec lui se mirent en marche, et ils battirent les Rephaïm à Aschteroth-Karnaïm, les Zuzim à Ham, les Émim à Schavé-Kirjathaïm, et les Horiens dans leur montagne de Séir, jusqu'au chêne de Paran, qui est près du désert. Puis ils s'en retournèrent, vinrent à En-Mischpath, qui est Kadès, et battirent les Amalécites sur tout leur territoire, ainsi que les Amoréens établis à Hatsatson-Thamar. Alors s'avancèrent le roi de Sodome, le roi de Gomorrhe, le roi d'Adma, le roi de Tseboïm, et le roi de Béla, qui est Tsoar; et ils se rangèrent en bataille contre eux, dans la vallée de Siddim, contre Kedorlaomer, roi d'Élam, Tideal, roi de Gojim, Amraphel, roi de Schinear, et Arjoc, roi d'Ellasar: quatre rois contre cinq. La vallée de Siddim était couverte de puits de bitume; le roi de Sodome et celui de Gomorrhe prirent la fuite, et y tombèrent; le reste s'enfuit vers la montagne. Les vainqueurs enlevèrent toutes les richesses de Sodome et de Gomorrhe, et toutes leurs provisions; et ils s'en allèrent. Ils enlevèrent aussi, avec ses biens, Lot, fils du frère d'Abram, qui demeurait à Sodome; et ils s'en allèrent. Un fuyard vint l'annoncer à Abram, l'Hébreu; celui-ci habitait parmi les chênes de Mamré, l'Amoréen, frère d'Eschcol et frère d'Aner, qui avaient fait alliance avec Abram. Dès qu'Abram eut appris que son frère avait été fait prisonnier, il arma trois cent dix-huit de ses plus braves serviteurs, nés dans sa maison, et il poursuivit les rois jusqu'à Dan. Il divisa sa troupe, pour les attaquer de nuit, lui et ses serviteurs; il les battit, et les poursuivit jusqu'à Choba, qui est à la gauche de Damas. Il ramena toutes les richesses; il ramena aussi Lot, son frère, avec ses biens, ainsi que les femmes et le peuple. Après qu'Abram fut revenu vainqueur de Kedorlaomer et des rois qui étaient avec lui, le roi de Sodome sortit à sa rencontre dans la vallée de Schavé, qui est la vallée du roi. Melchisédek, roi de Salem, fit apporter du pain et du vin: il était sacrificateur du Dieu Très-Haut. Il bénit Abram, et dit:
Béni soit Abram par le Dieu Très-Haut,
maître du ciel et de la terre!
Béni soit le Dieu Très-Haut,
qui a livré tes ennemis entre tes mains!
Et Abram lui donna la dîme de tout. Le roi de Sodome dit à Abram: Donne-moi les personnes, et prends pour toi les richesses. Abram répondit au roi de Sodome: Je lève la main vers l'Éternel, le Dieu Très-Haut, maître du ciel et de la terre: je ne prendrai rien de tout ce qui est à toi, pas même un fil, ni un cordon de soulier, afin que tu ne dises pas: J'ai enrichi Abram. Rien pour moi! Seulement, ce qu'ont mangé les jeunes gens, et la part des hommes qui ont marché avec moi, Aner, Eschcol et Mamré: eux, ils prendront leur part.”


Une guerre a éclaté parmi les rois dans le pays de Canaan


Quand Abraham est entré en Canaan, il y avait déjà beaucoup de rois dans ce pays. Dans les temps anciens, il y avait beaucoup de rois de tribus, et le pays de Canaan était habité par différentes tribus. Comme aux Etats Unis, différents groupes ethniques cohabitaient dans ce pays. Et parmi ces différents rois, Kedorlaomer était le plus puissant. Donc les autres rois lui payaient des tributs comme sujets, mais beaucoup de ces tribus se sont réunies et se sont rebellées contre Kedorlaomer, le roi d’Elam. La guerre a éclaté entre les rois du pays de Canaan en conséquence de cela.
Entraîné dans cette guerre, le neveu d’Abraham, Lot, a été capturé comme prisonnier de guerre. Sa femme et ses enfants ont aussi été faits captifs, et il a été privé de toutes ses possessions. Quand le roi de Sodome est entré en guerre, Lot n’a pas pu éviter d’être entraîné dans la guerre puisqu’il vivait dans le pays de Sodome. Puisqu’il était sujet de Sodome, il devait entrer en guerre avec son roi, et quand ils ont perdu la guerre, lui et sa famille entière ont été faits captifs.
La Bible dit que lorsqu’Abraham a entendu cela, il a pris 318 hommes qui avaient grandi dans sa maison pour poursuivre ces gens, a divisé ses forces en deux et attaqué les troupes ennemies par deux côtés, les a détruits dans la bataille, et a récupéré tout ce qui avait été perdu, y compris son neveu, sa femme, ses enfants et possessions, et tous les autres captifs aussi. A partir de ce passage, nous pouvons voir comment les gens de l’époque vivaient en petites tribus. Quand nous regardons comment Abraham a pu vaincre ces gens avec seulement 318 hommes et récupérer ce qui avait été perdu, nous pouvons voir comme les tribus étaient petites, et comment elles vivaient dans une grande proximité.


Même si Lot a été secouru par Abraham, Lot l’a quitté de nouveau

La vie de Lot a été épargnée grâce à son oncle Abraham. En dépit de cela, Lot est retourné dans le pays de Sodome? Même s’il a été sauvé par Abraham, il est reparti dans ce pays de Sodome; cela montre combien il était insensé. Les fous ne savent pas qu’ils sont fous en fait. C’était une excellente occasion pour Lot de quitter ce pays de péché, et s’il avait suivi Abraham, il aurait pu préserver son salut et vivre dans la prospérité en faisant l’œuvre juste, mais il a rejeté cette opportunité. Il est écrit: “Un fuyard vint l'annoncer à Abram, l'Hébreu; celui-ci habitait parmi les chênes de Mamré, l'Amoréen, frère d'Eschcol et frère d'Aner, qui avaient fait alliance avec Abram” (Genèse 14:13). Les descendants d’un certain peuple se sont alliés avec Abraham et ont été protégés par lui. Puisqu’ils étaient sujets d’Abraham, ils ont pu participer aux bénédictions de Dieu qu’Abraham avaient reçues. Lot cependant n’a pas pu expérimenter cela bien qu’il ait reçu la rémission de ses péchés.
Quand Abraham est rentré après avoir secouru Lot et sa famille, la Bible nous dit que: “Après qu'Abram fut revenu vainqueur de Kedorlaomer et des rois qui étaient avec lui, le roi de Sodome sortit à sa rencontre dans la vallée de Schavé, qui est la vallée du roi. Melchisédek, roi de Salem, fit apporter du pain et du vin: il était sacrificateur du Dieu Très-Haut.” Melchisédek le roi de Salem a béni Abraham, et a donné gloire à Dieu, puis a reçu la dîme d’Abraham. Cela nous montre qu’il y avait déjà un sacrificateur. Désignant ce sacrificateur nommé Melchisédek, le livre des Hébreux dit que Melchisédek le roi n’avait pas de généalogie humaine (Hébreux 7:3), donc ce Melchisédek ne désigne nul autre que Jésus-Christ. Il y aura une autre occasion de traiter de ce sujet plus tard.


Abraham connaissait la motivation ultérieure du roi de Sodome

Le roi de Sodome dit à Abraham: “Donne-moi les gens, et prends les biens pour toi.” En réfléchissant à cela, nous pouvons voir que le roi de Sodome était un homme très méchant. Il vivait avec Lot. Abraham avait secouru son neveu Lot et tous les Sodomites qui étaient captifs, et il avait aussi récupéré tous leurs biens. Mais le roi de Sodome, après avoir attendu, a dit: “Donne-moi les personnes, et prends les biens pour toi.” Il dit cela parce qu’il aurait pu attaquer Abraham plus tard s’il avait assez de main d’œuvre. Donc, nous pouvons le décrire non seulement comme un homme méchant mais aussi comme très trompeur.
Si le roi de Sodome avait attiré tout le monde à lui et avait attaqué Abraham, il aurait pu devenir le roi le plus puissant de Canaan. C’est parce qu’Abraham avait vaincu Kedorlaomer qui prévalait sur les autres rois. Le roi de Sodome essayait de jouer sur les deux tableaux. En prenant tous les gens avec lui et donnant seulement les biens à Abraham, le roi de Sodome pouvait mobiliser ses forces contre Abraham à tout moment dans l’avenir et le vaincre.
Il est écrit ici qu’Abraham a décliné cette offre faite par le roi de Sodome, pour ne pas entendre les gens dire que le roi de Sodome l’avait rendu riche. Il a seulement mis une part de côté pour les 318 hommes qui étaient allés en guerre avec lui. A part cela, il a refusé d’accepter même une courroie de sandale. Il dit au roi de Sodome: “Je ne vivrai pas ici grâce à ta générosité, et je ne vivrai pas non plus comme ton sujet.”


Abraham était un homme de grande foi


Cet événement montre quel grand homme de foi était réellement Abraham. Avec autant de butin, la plupart des gens l’auraient accepté avec joie si on le leur offrait. Abraham aurait pu devenir l’homme le plus riche du pays de Canaan. Avec ses rois alliés, Kedorlaomer avait vaincu tous les autres rois et pris leur richesse, donc Abraham aurait pu avoir tout le butin de la guerre pour devenir extrêmement riche. Tous ces biens ont été offerts à Abraham, mais il a refusé de les accepter, disant au roi de Sodome qu’il n’accepterait même pas une courroie de sandale de sa part. Quand nous regardons la façon dont Abraham ne s’intéressait pas du tout au butin de cette guerre, nous pouvons voir combien il était spirituel.
Abraham était un homme de foi et une personne spirituelle. En d’autres termes, il s’intéressait à l’âme plutôt qu’aux possessions matérielles. Il n’était pas un homme attiré par la richesse. La richesse ne dictait pas sa vie, ni ne le rendait heureux. Il considérait ses possessions matérielles seulement comme un don de Dieu, et il n’en faisait pas toute sa vie, ni n’adorait la richesse comme son dieu. Pour la plupart des gens, il est extrêmement difficile d’être si indifférent à la richesse. C’est presque impossible à moins que quelqu’un ne soit une personne spirituelle. Voir c’est vouloir. Pour la plupart des gens, une fois qu’ils posent les yeux sur quelque chose, ils deviennent envieux et le prennent pour eux-mêmes. Ils font leur, quoi que ce soit. Et quand leurs possessions augmentent, ils finissent par adorer ces possessions comme des dieux. Abraham, cependant, n’a jamais permis que cela n’arrive. En contraste complet avec ces gens-là, il ne s’intéressait pas à la richesse et n’était pas envieux.
Même si Dieu a béni Abraham et lui a donné tant de richesse, et tant de serviteurs, et tant de prospérité matérielle, Abraham n’a jamais cessé d’invoquer le nom de l’Eternel Dieu, ni n’a cessé de le suivre. Nous pouvons voir ici combien Abraham était large d’esprit, donc c’était vraiment un homme de foi, ses yeux étaient seulement fixés sur Dieu, et il suivait fidèlement la Parole de Dieu.
Le plan du roi de Sodome a été complètement anéanti quand Abraham a décliné son offre. Cependant, le neveu d’Abraham, Lot, est allé vers le roi de Sodome. Il est si insensé. Même si Abraham était si puissant et fort que le roi de Sodome le craignait, et qu’il était si prospère qu’il avait pas moins de 318 serviteurs élevés dans sa maison, Lot est retourné vers le roi de Sodome au lieu de suivre son oncle. Abraham était si puissant qu’il avait des centaines de serviteurs formés et prêts à la guerre. Et quand une guerre éclatait, il séparait ses forces en deux comme il s’y était entraîné et avait facilement la victoire sur les ennemis.


Abraham ne suivait pas mammon

Ainsi, Abraham ne manquait pas de préparation. Nous pouvons confirmer cela dans le fait qu’il avait préparé une force d’élite de 318 hommes. Kedorlaomer était un roi brave qui avait vaincu les armées alliées de pas moins de quatre tribus, et bien que ce soit à cause de Dieu qu’Abraham a eu le dessus sur lui, cette victoire est aussi venue parce qu’il avait préparé des forces bien entraînées.
Il est très important que nous saisissions ici qu’Abraham n’a pas suivi mammon. Ceux qui suivent mammon ne peuvent pas faire d’œuvre spirituelle. Ceux qui sont complètement possédés par le matérialisme ont une vision extrêmement étroite. Avec le temps, leur corps et leur esprit sont complètement détruits par mammon. C’est arrivé à beaucoup de gens. Les dits Evangéliques sont aussi devenus des gens de dénominations ensevelis sous mammon, et ils ont construit leur propre richesse. Le Seigneur nous a donné les richesses du monde pour que nous les gérions en tant que gestionnaires et les utilisions pour l’évangile, et non pour les adorer. Dieu nous a tout donné pour régner sur la création et prospérer, mais la prospérité matérielle peut être un dieu. La poursuite de mammon ne peut résulter qu’en sa propre destruction.
Qu’en est-il de Lot alors? En contraste complet avec Abraham, Lot suivait mammon. Le roi de Sodome devait avoir distribué le butin de guerre. C’est pour cela que Lot l’a suivi, attiré par ce butin. Cet homme charnel aurait-il suivi le roi de Sodome si ce roi n’avait rien? Non, Lot est néanmoins retourné dans le pays de Sodome parce que c’est là qu’était sa richesse. Ainsi, Abraham et Lot étaient des gens complètement différents. Même si les deux hommes étaient des justes qui avaient reçu la rémission des péchés, l’un aimait mammon au point qu’il se consacrait à accumuler davantage de richesse, alors que l’autre ne prenait pas possession des richesses même quand il avait l’occasion de le faire.
Dieu bénit ceux qui suivent Sa Parole et dont la foi transcende tout dans ce monde, et Dieu répand sur eux la richesse matérielle et spirituelle, les bénédictions de la fertilité de la terre et la bénédiction du Ciel. Ce sont ces gens qui peuvent devenir ancêtres dans la foi. Ceux qui croient en l’Eternel Dieu comme leur Dieu et suivent seulement ce Dieu – ce sont les gens que Dieu bénit.
Il est écrit: “Car là où est votre trésor, là aussi sera votre cœur” (Luc 12:34). Nous sommes prompts à être attirés par la richesse de ce monde, et cela nous arrivera si nous ne gérons pas nos priorités. Tout le monde a un cœur envieux, et à moins de le contrôler, l’on finit par poursuivre seulement la richesse. Cependant, l’argent est quelque chose que nous devons gérer; ce n’est pas quelque chose qui peut nous protéger ou nous bénir. Cela ne peut pas le faire. Si vous êtes riche, vous devez dépenser vos richesses pour Dieu; vous ne devez pas trembler pour de l’argent ou l’élever sur un piédestal pour l’adorer comme votre dieu.


Si vous suivez mammon, votre vie de foi sera terminée


Même pour les gens de foi, la poursuite de mammon résulte en la destruction. Ceux qui cherchent leur propre gloire, honneur et richesse peuvent sembler suivre Dieu pour un temps, mais à la fin, ils abandonnent finalement leur vie de foi. Ils finissent comme Lot, qui a suivi Dieu seulement un peu de temps et a finalement abandonné.
La plupart des gens ne suivent pas Dieu s’ils deviennent millionnaires. Dans mes années de séminaire, la plupart de mes camarades disaient qu’ils ne continueraient pas l’œuvre de Dieu si Dieu leur donnait beaucoup de richesses. Beaucoup disaient qu’ils serviraient plutôt Dieu comme anciens. Ils disaient qu’ils étaient au séminaire parce qu’ils n’avaient pas d’autre option. Beaucoup de pasteurs abandonneraient leur ministère immédiatement s’ils devenaient subitement riches.
Je ne peux pas voir de l’argent être accumulé quelque part. Lorsque j’ai de l’argent, je réfléchis comment le dépenser. En d’autres termes, lorsque j’ai de l’argent, je réfléchis toujours à le dépenser pour l’évangile. Si vous ne dépensez pas l’argent et l’économisez, il se multipliera certainement. C’est assez excitant de voir les économies augmenter. Ce serait sûrement excitant de voir vos économies passer de 10.000$ à 100.000$ et de 100.000$ à 500.000$.
Cependant, même si vous avez un million de dollars, à quoi est-ce utile? Même si vous avez 10 millions $, quel bien cet argent vous fait-il? Est-ce vraiment une forte somme? Quelques centaines de milliers de dollars peuvent sembler beaucoup d’argent, mais ce n’est pas tant que cela. Une fois que vous dépensez cet argent, vous verrez que cela ne signifie pas beaucoup. De plus, l’argent peut-il nous protéger? Vous ne pouvez rien faire avec l’argent seul. Ce qui est important c’est dans quel service vous dépensez votre argent. L’argent doit avoir un bon propriétaire pour être utile. C’est alors seulement qu’il peut être utilisé pour une bonne cause au lieu de rester seulement dans un endroit sûr. Comme tout le reste, l’argent doit aussi être bien dépensé.


La Bible dit que l’amour de l’argent est la racine de tout mal


Si vous cherchez seulement l’argent, vous ne pouvez pas suivre Dieu. C’est dans la nature humaine de chercher et trouver du réconfort dans l’argent. Si l’on vit dans une grande maison, a une bonne voiture, et dirige une entreprise prospère, l’on finit par se complaire. Même parmi ceux qui prétendent travailler pour l’évangile, il y a des gens qui poursuivent l’argent. Au lieu de faire l’œuvre de Dieu, ils sont occupés à d’autres affaires. Il y a un certain pasteur à Gangneung qui vit dans une énorme et magnifique demeure. Mais son assemblée s’assemble dans un minuscule bâtiment d’église pour le culte. Et il n’y a que quelques églises dans sa dénomination. Même s’il a servi là pendant 20 ans, il n’y a que trois églises filles. De plus, il n’y a quasiment pas de ministres dans ces églises. Cela nous montre combien ce pasteur ne travaille pas pour étendre le Royaume de Dieu ni n’investit de ressource dans cet effort. Il est content tant que sa maison et son église prospèrent. Quand il fait une retraite spirituelle, il le fait dans sa propre église. Il fait cela parce qu’il est avare.
J’ai invité une fois ce pasteur à dîner quand il était en visite à Chuncheon, et je lui ai montré notre église à sa demande. Notre église à l’époque était très occupée à préparer la publication de livres. Voyant cela, le pasteur m’a dit qu’il prévoyait aussi de commencer un ministère de littérature, et il m’a demandé si je voulais dépendre de lui. Bien sûr, il n’y a pas de hiérarchie quand il s’agit de prêcher la Parole de Dieu, donc il m’était tout à fait possible de servir le Seigneur sous la position de ce pasteur. Mais je lui ai dit d’abord: “Donne-moi une cassette de sermon de prédication de l’évangile. J’écouterai ton sermon puis déciderai si je peux travailler avec toi ou pas. Je ne juge jamais quelqu’un sur l’apparence extérieure. Donc donne-moi la cassette d’un de tes sermons.” Je n’ai jamais jusqu’à ce jour reçu aucune cassette de sa part.
Nous avons publié notre premier livre avant ce pasteur, puis avons poursuivi avec une autre publication. Avec le temps nous avons publié plusieurs livres, ce pasteur a aussi publié un livre, et quand nous avons publié un magazine mensuel, il a aussi publié un magazine mensuel. En plus de cela, il a écrit un autre livre sur les origines de la mythologie de Dangun, le père fondateur de la nation Coréenne. J’ai découvert qu’il était un auteur doué. Ce pasteur a un énorme jardin chez lui. Alors que nous louons notre lieu de culte, il est même propriétaire de son bâtiment d’église. Le sujet ici n’est pas l’argent qu’avait ou dépensait ce pasteur; peu importe combien d’argent est dépensé, c’est bien dépensé si on l’utilise pour le bénéfice de Dieu. Le problème c’est que ce pasteur n’utilisait pas son argent pour l’extension du Royaume de Dieu. Comme ce pasteur, quiconque poursuit l’argent ne peut pas faire l’œuvre de Dieu. Ceux qui chérissent l’argent plus que Dieu ne peuvent pas dépenser leur richesse pour le Seigneur. Ils dépensent seulement pour eux-mêmes.


La richesse est là pour être dépensée pour l’œuvre de Dieu 


Cette année, nous avons commencé à publier notre journal mensuel sur l’évangile, et plus de 20000$ ont été dépensés sur ce projet. Si en dépensant cet argent l’évangile est diffusé en Corée, alors cet argent est dépensé pour une cause digne. Lorsque je vois quelqu’un qui a de l’argent, je lui demande de dépenser cet argent pour diffuser l’évangile. Si nous pouvons conduire une seule personne à recevoir la rémission de ses péchés en dépensant 2000$ par mois, alors cet argent est digne d’être investi. Même si nous devons vendre toutes nos possessions du monde, l’évangile est toujours digne de notre investissement.
Notre richesse est pour Dieu. Ce n’est certainement pas pour notre propre chair que nous l’avons. C’est là pour être dépensé pour Dieu. Nous vivons avec Dieu. Il est écrit: “Soit donc que vous mangiez, soit que vous buviez, soit que vous fassiez quelque autre chose, faites tout pour la gloire de Dieu” (1 Corinthiens 10:31). Nous mangeons et buvons pour l’œuvre juste de Dieu.
Le pasteur dont je viens de vous parler a aussi commencé à publier un journal chrétien. Mais tout ce qu’il essaie de faire c’est se rendre célèbre et riche. Comment je le sais? Je le sais parce qu’il ne donne pas son journal sur l’évangile gratuitement. Il fait circuler quelques exemplaires dans sa propre église et met le reste dans les librairies chrétiennes pour qu’elles le vendent pour lui. C’est ainsi que les gens se comportent en avares.
Si nous avons un million de dollars, nous devons l’investir pour l’évangile. Si nous avons 10 millions $ nous devons l’investir pour l’évangile. Si nous avons 100 millions $ nous devons l’investir pour l’évangile. Quel que soit l’argent que nous avons, chaque cent que Dieu nous donne, nous devons l’investir dans Ses œuvres. Y a-t-il un endroit sur terre où stocker nos richesses? Aussi longtemps que nous avons un toit sur la tête, un endroit où prêcher l’évangile, et de quoi nous nourrir, le reste doit être investi pour l’évangile. Les saints doivent investir tout ce qui reste quand ils gagnent leur vie, et nos ministres et ouvriers doivent investir toutes leurs possessions matérielles pour l’évangile. C’est la bonne disposition à avoir.
Dans le passage des Ecritures d’aujourd’hui, nous voyons que Lot s’intéressait seulement à amasser sa propre richesse. Au début, il a accumulé des richesses en élevant un troupeau, mais Dieu a tout brûlé par le feu à la fin. A cause de son envie, Lot a été incapable de prêcher l’évangile. Il n’avait aucune armée non plus. Mais l’armée d’Abraham a augmenté en des milliers.
Voyant ces choses, nous pouvons voir quel genre d’homme était Abraham. Il est révélé ici que Dieu a donné des bénédictions à travers Abraham, et il pouvait œuvrer à travers Abraham. Le caractère de quelqu’un est déterminé selon l’utilisation de sa richesse. Celui qui utilise sa richesse sagement est un vrai ouvrier de Dieu, et c’est en regardant comment il dépense sa richesse que nous voyons clairement si cette personne vit pour l’évangile de Dieu ou pas. En regardant comment quelqu’un dépense son argent, nous voyons quel genre de personne c’est.
Le prochain voyage en Russie va nous coûter environ 7,000$. Mais l’on m’a dit qu’il faudra un mois supplémentaire pour finir l’édition russe de notre premier livre. C’est très frustrant de voir combien c’est lent. Cela aurait dû se faire en une semaine, mais cela dure maintenant non pas sept semaines ou même sept mois, mais sept ans! Ce délai montre clairement que certains de nos ouvriers ne sont pas pleinement consacrés à l’œuvre de l’évangile, ne se souciant pas de l’œuvre de Dieu. Quand on leur demande quelque chose, ces gens prétendent travailler au lieu de faire diligemment la tâche assignée. S’ils étaient vraiment motivés, ils auraient pu finir le travail en une semaine, mais ils ont plutôt traîné pendant sept ans. Si cela continue, Jésus reviendra juger avant même que ce livre ne sorte.
Comme mentionné, cela va nous coûter environ 7000$ d’aller en Russie prêcher l’évangile et partager nos livres sur l’évangile avec les gens. Mais considérant que tout est supportable parce qu’il y a beaucoup de fruit spirituel à ramasser, beaucoup de gens à Moscou vont recevoir la rémission des péchés grâce à notre travail. Même si une seule personne reçoit la rémission des péchés pour les milliers de dollars dépensés, cela en vaudra la peine. Pas un cent n’est gaspillé. Si nous y réfléchissons vraiment, le coût de notre voyage missionnaire est vraiment faible. Notre dernier voyage au Bengladesh nous a coûté 3,500$ et notre voyage missionnaire en Chine nous coûte tout juste 1,000$. Quand nous irons enfin en Russie, je voudrais faire une grande réunion de réveil. Puisque nous avons déjà un interprète qui est prêt, nous pouvons rassembler suffisamment de gens pour notre réunion de réveil par le biais de nos partenaires en Russie, et ce rêve est possible.
L’argent est là pour être dépensé pour Dieu et Son Evangile. Un vieux proverbe dit: “Etroitement amassé, largement dépensé.” Comme ce proverbe, l’argent est gagné difficilement, mais quand on le dépense, il doit être dépensé pour une cause noble et digne. Le fait qu’Abraham n’ait jamais été avare est quelque chose que nous devrions imiter. Abraham est notre père dans la foi. Cependant, s’il avait été avare et intéressé seulement à accumuler sa propre richesse, il serait resté à un endroit dans le pays de Canaan. Alourdi par ces richesses, il ne serait allé nulle part d’autre même si Dieu le lui disait.
Mais Abraham n’a pas fait cela. Il n’a pas même pris une courroie de sandale du roi de Sodome. Il n’a pas fait cela parce qu’il ne voulait pas que la prochaine génération dise que le roi de Sodome l’avait rendu riche. Abraham a refusé l’offre de ce roi de Sodome pour démontrer que c’était Dieu qui le protégeait, le bénissait, et le rendait riche. Les gens de foi rejettent les paroles des gens de ce monde. Abraham a ainsi rejeté les paroles du roi de Sodome.
En servant le Seigneur, vous et moi devons toujours réfléchir à dépenser notre argent plutôt qu’à le gagner. Avant tout, nous devons réfléchir comment dépenser notre argent pour une bonne cause. Et nous devons réfléchir à la façon de suivre la parole premièrement.
En réalité, nous avons besoin de beaucoup d’argent. Mais je crois que si nous travaillons davantage, Dieu comblera nos besoins plusieurs fois au-delà. J’espère et prie que Dieu nous donne à tous la même foi qu’avait Abraham.