Sermons

Sujet 18: Genèse

[PARTIE 14-6] Abraham était vraiment un grand homme (Genèse 14:17-24)

Abraham était vraiment un grand homme
(Genèse 14:17-24)
“Après qu'Abram fut revenu vainqueur de Kedorlaomer et des rois qui étaient avec lui, le roi de Sodome sortit à sa rencontre dans la vallée de Schavé, qui est la vallée du roi. Melchisédek, roi de Salem, fit apporter du pain et du vin: il était sacrificateur du Dieu Très-Haut. Il bénit Abram, et dit: Béni soit Abram par le Dieu Très-Haut, maître du ciel et de la terre! Béni soit le Dieu Très-Haut, qui a livré tes ennemis entre tes mains! Et Abram lui donna la dîme de tout. Le roi de Sodome dit à Abram: Donne-moi les personnes, et prends pour toi les richesses. Abram répondit au roi de Sodome: Je lève la main vers l'Éternel, le Dieu Très-Haut, maître du ciel et de la terre: je ne prendrai rien de tout ce qui est à toi, pas même un fil, ni un cordon de soulier, afin que tu ne dises pas: J'ai enrichi Abram. Rien pour moi! Seulement, ce qu'ont mangé les jeunes gens, et la part des hommes qui ont marché avec moi, Aner, Eschcol et Mamré: eux, ils prendront leur part.”


Vous et moi devons mener nos vies de foi dans le but de prêcher l’évangile du Seigneur. Nos vies de foi sont menées pour diffuser l’évangile de l’eau et de l’Esprit que le Seigneur nous a donné. Comment devrions-nous mener nos vies de foi, maintenant que nous sommes sauvés de tous nos péchés grâce au Seigneur? Dans quel but devrions-nous vivre comme ceux qui sont devenus des gens justes? Nous devons tous vivre dans le seul but de diffuser l’évangile de par le monde entier.
Abraham, notre père dans la foi, a quitté sa patrie de Ur en Chaldée et s’est rendu en Canaan. Et il a mené sa vie de foi, prêchant l’évangile de Dieu et consacrant humblement tout son cœur pour Lui.
Nous devons tous vivre comme Abraham. Tout comme cela n’a pas de sens que quelqu’un coure sans direction, si nous menons nos vies de foi sans aucun but même après avoir reçu la rémission de nos péchés du Seigneur et avoir été sauvés par Lui, alors cette foi ne peut qu’être mauvaise. Vous et moi devons donc fixer un but clair pour la foi dans nos cœurs alors que nous menons nos vies chrétiennes. Et ce but est de prêcher dans le monde entier l’évangile de l’eau et de l’Esprit, la seule et unique vérité.


Le but de nos vies de foi est de diffuser l’évangile de l’eau et de l’Esprit 


Le Seigneur Jésus nous a ordonné d’être des témoins de Son Evangile dans le monde tout entier, de la Judée et la Samarie aux extrémités de la terre. Donc, c’est notre devoir en tant que justes de prêcher l’évangile de l’eau et de l’Esprit à chaque âme du monde entier dans notre marche de la vie. Nous ne pouvons nous permettre de nous soucier d’autre chose. En tout temps, éveillé ou endormi, nous devons constamment penser à comment prêcher l’évangile du Seigneur à ces nombreux gens vivant dans tous les coins de ce monde.
Il y a effectivement beaucoup d’endroits où cet évangile de l’eau et de l’Esprit doit encore être prêché, mais maintenant même, nous luttons pour vivre pleinement notre engagement à accomplir cette œuvre. Pour beaucoup de nos frères et sœurs, c’est un combat spirituel difficile de partager des livres sur l’évangile avec les âmes autour d’eux. Effectivement, alors que nous continuons à travailler dur pour diffuser l’évangile de l’eau et de l’Esprit, nous pouvons réaliser que nous sommes nous-mêmes trop faibles et que nos limites sont trop grandes. C’est extrêmement frustrant pour nous tous, mais plutôt que de nous soumettre à ces difficultés, nous devons courir vers le but que Dieu a fixé pour nous.
Ici dans le passage des Ecritures d’aujourd’hui, il y a un homme qui a mené une bataille spirituelle pour prêcher l’évangile du Seigneur, et qui a finalement vaincu dans la bataille. Cet homme n’est autre qu’Abraham, le père de la foi. Le passage des Ecritures que nous lisons aujourd’hui décrit comment Abraham, après être revenu triomphant de la bataille, a abandonné tout le butin de guerre au roi mondain de Sodome, y compris les gens. Abraham avait pris 318 de ses hommes entraînés dans sa propre maison pour se battre contre le roi nommé Kedorlaomer et ses rois alliés, et après avoir vaincu ces rois, il a secouru non seulement son neveu Lot mais aussi beaucoup d’autres âmes. Au retour triomphant d’Abraham, le roi de Sodome est sorti pour le recevoir, et ce roi charnel a dit à Abraham: “Prends les biens pour toi, et rends-moi tous les gens.” Ce sur quoi le roi de Sodome voulait mettre la main ce ne sont pas les possessions matérielles, mais l’âme des gens.
 

Qu’est-ce qui est plus important pour nous que la richesse?

Après avoir gagné cette guerre, Abraham est revenu avec une telle quantité de butin que s’il avait eu des pensées charnelles, il lui aurait été facile de saisir avec envie toute cette richesse. Et tout comme le roi de Sodome le lui suggérait, Abraham aurait pu prendre tout le butin de guerre pour lui. Mais Abraham n’a pas fait cela. Il a abandonné les biens à l’exception de la part des alliés et la nourriture que les soldats avaient mangée. Abraham accordait plus de prix aux âmes qu’aux richesses, et nous pouvons dire que c’est la grandeur d’Abraham qui l’a distingué des hommes ordinaires, ainsi que de tous ceux qui ont leur propre justice.
Même les justes pourraient être envieux devant tant de richesse. Mais Abraham s’intéressait seulement à l’âme, et il se souciait aussi sincèrement des âmes de sa maison. Effectivement, Abraham était différent de la plupart des gens justes. Nous appelons Abraham père de la foi même jusqu’à ce jour présent parce qu’il n’a jamais laissé son cœur être captivé par les richesses de ce monde, mais a toujours apprécié la valeur précieuse de l’âme. Comme quelqu’un qui a mené une guerre spirituelle toute sa vie et a vaincu à la fin, Abraham mérite ainsi vraiment d’être appelé notre père dans la foi. 


Quand nous regardons Abraham, le but de notre vie en tant que justes est clair


Aujourd’hui, alors que nous regardons Abraham, nous devrions tous nous poser les questions suivantes: “Quel but devrions-nous fixer pour nos vies? Maintenant que nous menons une vie juste, quel devrait être notre but? Tout est-il en ordre si notre seule église est prospère, nos vies sont confortables, et nous avons assez à manger et à boire?” En répondant à ces questions, nous devons fixer nos pensées sur le but que nous devrions viser en tant que gens de foi. En d’autres termes, nous devons fixer le but de notre foi pour prêcher l’évangile de l’eau et de l’Esprit. 
Notre but est de prêcher la vérité de la nouvelle naissance d’eau et d’Esprit à tous les gens de par le monde indépendamment de l’endroit où ils sont – qu’ils soient autour de nous ou pas, que nous les voyions à la maison, à l’école, ou au travail, notre but est de prêcher l’évangile à tout le monde. Notre but inclut aussi la diffusion de cette vérité aux séminaires théologiques et autres groupes religieux partout. Pour que vous et moi vivions vraiment notre foi, nous devons avoir un tel but clairement tranché. 
Effectivement, nous tous chrétiens nés de nouveau devons vivre dans le but de diffuser le vrai évangile de par le monde entier. En exprimant notre but en tant que justes vivant sur cette terre, Dieu nous a dit d’être ses témoins pour Son Evangile dans toute la Judée, la Samarie, et jusqu’aux extrémités de la terre. C’est ce que notre Seigneur a demandé à Ses disciples juste avant de monter au Ciel, en leur disant: “Allez, faites de toutes les nations des disciples, les baptisant au nom du Père, du Fils et du Saint-Esprit, et enseignez-leur à observer tout ce que je vous ai prescrit” (Matthieu 28:19-20). C’est le grand mandat que le Dieu trinitaire a instruit et commandé pour nous. Dieu nous a commandé de suivre Sa Parole, de vivre par la foi, de combattre et vaincre nos ennemis par cette foi, et de prêcher l’évangile à toutes les nations. Ainsi, diffuser l’évangile est quelque chose que notre Seigneur nous a personnellement confié à vous et moi. C’est pour cela que, si nous voulons réellement suivre le Seigneur, nous devons fixer notre but sur diffuser l’évangile de l’eau et de l’Esprit, comme le Seigneur nous a confié cette tâche.
Quand nous réfléchissons réellement sur ce que devrait être notre but dans la vie, nous ne pouvons qu’arriver à la conclusion qu’il n’y a pas d’autre but à notre vie que de proclamer l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Diffuser l’évangile est notre seul devoir en tant que justes. La proclamation de l’évangile seule peut être le but de nos vies. Réfléchissez-y. Y a-t-il autre chose qui puisse être notre but dans la vie sinon la diffusion de cet évangile? Qu’est-ce qui pourrait nourrir nos âmes sinon la proclamation de l’évangile? L’évangile est le vrai pain pour l’âme de chacun, et prêcher cet évangile n’est autre que le vrai but de nos vies et le pain de nos esprits. Nous ne pouvons vivre à moins de faire cette œuvre, car nous serions affamés spirituellement. Votre âme et la mienne vont mourir de faim si nous ne servons ni ne prêchons cet évangile.
Le Seigneur nous a dit qu’il veut que nous prospérions en toutes choses et soyons en bonne santé, tout comme prospère notre âme. Si notre âme dévie et périt, alors tout est ruiné. Si notre âme meurt de faim, notre corps périra aussi avec notre âme. Donc, les justes doivent diligemment faire cette œuvre de diffusion de l’évangile, et accomplir ainsi la volonté de Dieu et obtenir Son vrai pain de vie en même temps. Et je crois que nous devons tous devenir de telles personnes justes.
 


Que devrions-nous faire pour diffuser l’évangile?


A la question sur le genre de vie que nous devrions mener, je voudrais répondre que nous devons mener le genre de vie qu’a menée Sarah. Sarah, qui a été nommée Sarah par Dieu plus tard, était toujours obéissante à son mari Abraham, prête à aller partout où il disait d’aller et à le suivre partout où il demandait qu’elle suive. Elle n’a jamais dit un seul mot de plainte à Abraham.
Sarah obéissait de tout cœur à son mari Abraham. Elle était si obéissante qu’elle voulait même épouser un autre homme si cela pouvait sauver son mari. Il n’y a qu’une seule raison pour qu’elle fasse cela: c’est parce qu’elle pensait que son mari, qui avait reçu la rémission des péchés de Dieu, était son seigneur. Si la femme d’Abraham avait été bornée et revendicatrice, alors il aurait été presque impossible qu’elle suive Dieu. Quand Abraham était sur le point de l’envoyer vers Pharaon, si elle n’avait pas été obéissante à son mari, elle lui aurait dit: “Comment peux-tu me faire cela? Comment peux-tu m’envoyer épouser quelqu’un d’autre pour sauver ta propre vie? Si je dois épouser un autre homme, je te tuerai avant de partir.”
En tant que ceux qui prêchent l’évangile de notre Seigneur, vous et moi devons aussi être complètement obéissants à Dieu comme Sarah à son mari. Cela signifie que nous devons rejeter nos propres pensées et nous soumettre à Dieu à 100 pour cent. Nous devons briser notre propre entêtement, car si nous suivons nos propres pensées, nous ne pouvons pas prêcher l’évangile. Durant toute sa vie avec Abraham, Sarah pensait toujours que la vie de son mari était sa propre vie, et que ses richesses à elle étaient ses richesses à lui. En d’autres termes, elle mettait tout son espoir et ses rêves en son mari. C’est ainsi qu’elle pouvait obéir à Abraham sans aucune hésitation quand il lui a dit: “Tu es si belle que l’on pourrait me tuer pour te prendre. Donc si quelqu’un te questionne, dis que je suis ton frère. Et s’il veut t’épouser, alors épouse cet homme.” Peu après cela, Abraham et Sarah ont effectivement reçu la visite des hommes de Pharaon. Ces hommes ont dit à Sarah: “Viens avec nous vers Pharaon. Il demande à te voir, car toute la nation d’Egypte parle de ta beauté. Mais avant d’y aller, réponds à cette question. Qui est l’homme près de toi?” Sarah leur dit alors: “C’est mon frère.”
La femme d’Abraham, Sarah, a uni son cœur à son mari. Elle faisait un avec Abraham à 100 pour cent. Ce genre d’unité est aussi indispensable pour nous tous qui avons reçu la rémission de nos péchés – c’est-à-dire que c’est seulement quand nos cœurs sont unis à notre Seigneur à 100 pour cent que nous pouvons réellement prêcher l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Lorsque notre Seigneur nous ordonne d’aller, nous devons aller, même si c’est à notre mort. Et quoi que le Seigneur nous ordonne de faire, nous devons le faire: si le Seigneur nous dit de prêcher l’évangile, nous devons le prêcher; si le Seigneur nous dit de servir l’évangile, nous devons le servir; et si le Seigneur nous dit de faire de la proclamation de l’évangile le but de notre vie, alors nous devons fixer notre but sur la prédication de l’évangile même si cela représente un grand prix pour nous. Ceux qui mènent une telle vie sont ceux qui ont uni leur cœur au Seigneur à 100 pour cent. Et ces gens sont les justes qui peuvent pleinement prêcher l’évangile du Seigneur en union avec Lui.
Il est écrit au Psaume 133:1 “Voici, oh! qu'il est agréable, qu'il est doux Pour des frères de demeurer ensemble!” Combien devrions-nous être unis à Dieu? Comment devons-nous unir nos cœurs à Lui? Tout comme la femme d’Abraham, Sarah, s’est unie à son mari, nous devons aussi unir nos cœurs au Seigneur, prêts à aller partout et à tout moment selon ce que le Seigneur notre époux nous dit. Tout comme Sarah était en unité complète avec son mari Abraham, nos cœurs doivent aussi être complètement unis au Seigneur. C’est parce que nous pouvons prêcher l’évangile authentique du Seigneur dans le monde entier seulement si nos cœurs font un avec le Seigneur.
Abraham est devenu un homme riche grâce à sa femme. Bien sûr, c’est à cause de la bénédiction de Dieu qu’Abraham est devenu riche, mais la foi et les efforts de sa femme ont aussi joué un rôle significatif. Réfléchissez-y. Etant donné le fait qu’Abraham avait pas moins de 318 hommes élevés et formés dans sa maison, il fallait une grande richesse pour pourvoir à tous leurs besoins. Imaginez que vous deviez fournir 318 hommes. Combien cela coûterait-il? De plus, ces 318 hommes mentionnés dans la Bible désignent seulement les hommes de guerre, et ce nombre exclut les femmes et les enfants. Si l’on devait vraiment compter chacun, alors le nombre serait probablement trois fois plus important que 318, puisque les serviteurs d’Abraham devaient aussi avoir des femmes et des enfants. Combien de gens Abraham devait-il avoir chez lui alors? Il devait y en avoir au moins mille. Le fait qu’Abraham puisse se permettre d’avoir autant de gens qui dépendent de lui montre que c’était un homme extrêmement riche. Et parmi les facteurs qui expliquent comment Abraham est devenu si riche, l’effort de sa femme Sarah joue un grand rôle.
Le mari de Sarah, Abraham, a reçu la rémission de ses péchés et est devenu un homme juste, et Sarah l’a servi fidèlement de toutes les façons possibles. En tant que prédicateurs de l’évangile du Seigneur, nous devons aussi servir le Seigneur de toutes les façons possibles, tout comme l’a fait la femme d’Abraham, Sarah. A moins d’obéir à Dieu de tout cœur comme Sarah, il nous sera impossible de diffuser cet évangile. C’est parce que, comme vous le savez très bien, il n’est pas facile et simple de prêcher l’évangile.


Nous devons faire ce que Dieu nous commande


Quand Dieu veut que nous diffusions l’évangile de l’eau et de l’Esprit, nous devons faire tout ce qu’il nous commande de faire: s’il nous commande de répondre au téléphone, nous devons répondre au téléphone; s’il nous commande de nettoyer le sol, nous devons nettoyer le sol; s’il nous commande de gagner de l’argent pour l’évangile, nous devons gagner de l’argent; s’il nous commande de prier, nous devons prier; et s’il nous commande de prêcher Sa Parole, alors nous devons prêcher Sa Parole. En d’autres termes, nous devons faire tout ce que Dieu nous commande quoi que ce soit. Nous pouvons faire cette œuvre de proclamation de l’évangile seulement quand nous devenons des gens obéissants qui font comme le Seigneur le commande, tout comme la femme d’Abraham, Sarah, a obéi à son mari. Cela signifie qu’à moins de travailler comme le Seigneur nous le commande, nous ne pouvons pas prêcher l’évangile peu importe combien nous sommes doués.
Quiconque veut prêcher l’évangile de l’eau et de l’Esprit fidèlement doit abandonner complètement ses propres pensées. C’est seulement quand vous renoncez à vous-même et obéissez au Seigneur à 100 pour cent de tout votre cœur que cet évangile peut être pleinement proclamé. C’est seulement quand vous et moi devenons comme la femme d’Abraham que l’évangile est prêché vraiment et efficacement sur la terre. Ainsi, nous pouvons prêcher l’évangile seulement si nous nous soumettons complètement au Seigneur, et c’est alors seulement que nous pouvons vaincre dans la guerre spirituelle qui suit infailliblement. Quand Abraham a emmené ses 318 hommes au combat, il a divisé ses forces en deux et a donné des ordres détaillés sur la façon dont chaque camp devait combattre. Comme ses serviteurs ont combattu exactement selon les ordres d’Abraham, ils ont été finalement victorieux dans la guerre, capturant tant de butin de guerre et délivrant tant de gens. Et ils sont rentrés triomphants comme cela parce qu’ils avaient rejeté leurs propres pensées et obéi aux ordres d’Abraham.
Dieu a confié une tâche à chacun de nous qui vivons sur cette terre. Il nous a ordonné à certains de servir l’évangile à la maison, et à d’autres à servir en faisant des contributions financières et partageant une vie communautaire. Certains prêchent l’évangile devant leur assemblée: d’autres soutiennent derrière par les contributions financières; certains prient; d’autres font des arrangements floraux pour rendre l’Eglise de Dieu belle. D’autres encore, Dieu leur a confié différentes tâches aussi, choisissant certain pour conduire le bus de l’Eglise et d’autres pour préparer les manuscrits pour notre ministère de la littérature. Effectivement, le Seigneur nous a amenés à le servir de différentes façons et formes. Nous devons donc servir le Seigneur diligemment en obéissance à ses commandements dans chacune de nos positions, croyant que toutes ces tâches sont ce que Dieu nous a commandé d’accomplir.


Nos cœurs doivent être à 100 pour cent unis à chaque tâche que Dieu nous a confiée


Grâce à la consécration complète de Sarah à son mari, Abraham a pu sauver sa vie. Ainsi, je crois que l’évangile sera prêché à travers ceux qui sont à 100 pour cent consacrés à notre Seigneur. Pour diffuser l’évangile du Seigneur fidèlement, nous devons tous unir nos cœurs complètement au Seigneur et lui obéir à 100 pour cent. C’est seulement quand nous sommes complètement unis au Seigneur et les uns aux autres que cet évangile peut être proclamé.
Comme vous le savez très bien, cette œuvre de diffusion de l’évangile demande le travail et l’effort de beaucoup de gens. Après tout, cela demande que beaucoup de gens travaillent dans l’unité pour fabriquer un seul objet dans une usine. Et tout comme cela demande l’effort de beaucoup d’ouvriers de faire un produit complet, la proclamation de l’évangile est aussi quelque chose qui doit s’accomplir dans l’unité. L’évangile de l’eau et de l’Esprit en lui-même est le don de Dieu, et donc tout ce que nous devons faire pour atteindre notre salut est de l’accepter. Cependant, pour diffuser cet évangile aux autres, cela demande beaucoup de travail et de sacrifice. Réfléchissez-y. Pour amener cet évangile à chacun et au cœur de tous, combien de gens doivent consacrer leur travail, sacrifice, et service?
Nous avons récemment implanté une Eglise à Busan, la deuxième plus grande ville de Corée, et à travers cette Eglise, l’évangile du Seigneur sera prêché dans cette ville et les âmes qui y vivent recevront la rémission de leurs péchés. Une âme est déjà venue dans cette Eglise et a commencé à suivre le culte. Bien que cette âme n’ait pas encore reçu la rémission complète des péchés, j’ai toute confiance que beaucoup d’autres âmes vont finalement arriver au salut à travers notre Eglise fille de Busan. Pour planter cette petite semence de l’évangile à Busan, il a fallu beaucoup de ressources financières, et beaucoup d’heures de dur labeur de beaucoup de nos ministres, et je peux difficilement décrire tout leur labeur. Ce n’est pas comme si nous essayions d’implanter une Eglise fille dans un autre pays loin de nous, mais une ville qui est dans notre propre pays. Mais prêcher l’évangile dans cette ville qui est si proche de nous demande tellement de ressource financière, tellement d’heures, et tellement de travail dur de nos saints, qui se sont tous unis dans cet effort.
Quand j’ai commencé à prêcher l’évangile de l’eau et de l’Esprit, je luttais énormément pour trouver le bon moyen de prêcher cet évangile authentique. Je me demandais toujours: “Comment devrais-je prêcher cet évangile pour que toutes les âmes perdues reçoivent la rémission des péchés? Tous ces gens méritent une occasion d’entendre cet évangile, mais comment? Comment puis-je donner cette occasion à tant de nations du monde? Que devrais-je faire pour prêcher l’évangile à ceux qui sont autour de moi et au-delà?” A l’époque, je souhaitais avoir un petit bus, comme un minibus qui pourrait prendre 25 passagers. Mon plan était de transformer le bus en librairie mobile, de présenter nos livres sur l’évangile à l’intérieur, de préparer des boissons chaudes, et d’attendre que les gens entrent. Je rêvais du jour où tous ceux qui cherchent vraiment entrent dans cette librairie et découvrent le vrai évangile dans nos livres. C’était mon désire sincère de donner nos livres gratuitement à quiconque s’intéressait au christianisme et conseiller tous les visiteurs sur tout sujet d’évangile et théologie, pour donner à chacun une occasion de rencontrer le vrai évangile. Dieu ne m’a pas donné de bus. Cependant, il m’a donné des membres qui distribuent fidèlement nos livres sur l’évangile dans le monde entier.
Il y a effectivement beaucoup de travail à faire. De toutes les façons possibles, que ce soit en gérant une librairie mobile ou pas, nous ne devons pas seulement aller vers nos voisins mais aussi les gens du monde entier et prêcher l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Mais il y a une chose dont nous devons tous nous rappeler, et c’est que pour accomplir une telle tâche fidèlement, chacun de nous doit obéir à Dieu à 100 pour cent et toute notre foi doit être unie à 100 pour cent avec Lui. Ce dont nous avons besoin c’est de gens de foi qui peuvent dire: “Je ferai tout pour cet évangile. Tout comme Sarah a tout fait pour son mari Abraham, je ferai aussi tout ce qu’il faudra pour le Seigneur. Où que j’aille et quoi que je fasse, je ferai tout pour l’évangile et sa proclamation.” Une telle foi et de tels croyants sont absolument indispensables pour prêcher l’évangile.
 

 
C’est un grave péché d’être aveuglé par notre propre envie


Ce n’est pas un péché ordinaire pour vous de convoiter les possessions de quelqu’un d’autre, car cela vous rendra aveugle par votre propre envie. C’est un grave péché et celui qui le commet s’appelle Acan dans la Bible. Savez-vous qui était Acan? Acan est le responsable de la mort de nombreux Israélites lorsqu’ils allaient en conquête du pays de Canaan. Après que le peuple d’Israël ait attaqué et pris le contrôle de Jéricho, le Seigneur Dieu leur a dit d’amener toutes les richesses de la ville et de les stocker dans la maison du trésor. Mais Acan a pris des trésors pour lui-même et les a cachés sous le tapis de sa maison. A cause de ce péché qu’Acan a commis en se permettant d’être aveuglé par sa propre envie, Dieu a été provoqué à la colère et a permis que beaucoup d’Israélites périssent quand ils ont attaqué la petite ville d’Aï, et il les a aussi empêchés de prendre cette ville.
Ainsi, nous devons tous saisir quel grave péché c’est que nous suivions notre envie. Nous devons réaliser clairement ici que vivre pour notre propre envie au lieu de vivre pour le Seigneur est un grave péché. En effet, même le meurtre n’est rien en comparaison avec ce péché. C’est un péché bien pire de tromper et détruire même une seule âme que de tuer physiquement beaucoup de gens. Nous devons tous nous rappeler que suivre notre propre envie charnelle au lieu de prêcher l’évangile du Seigneur c’est comme commettre le péché qui envoie en enfer beaucoup d’âmes qui auraient pu autrement aller au Ciel.
C’est très mal pour un croyant né de nouveau de travailler seulement pour sa propre église. Cela signifie qu’il est mal de mettre en priorité les besoins de votre propre église avant le service du Seigneur et la prédication de Son évangile. Si vous avez les moyens financiers de contribuer au ministère de l’évangile, ne pensez pas seulement à le dépenser dans votre propre église; dépensez-le plutôt pour promouvoir la prédication de l’évangile. C’est la bonne disposition de tous les justes qui se confient au Seigneur pour être avec Lui et Le suivre de tout leur cœur.
Je crois que ce genre de disposition peut émerger seulement si votre cœur est uni au Seigneur à 100 pour cent. C’est seulement quand votre cœur est pleinement uni à l’Eglise de Dieu que vous pouvez fidèlement faire l’œuvre du Seigneur quand elle vous est confiée; si vous n’avez pas un tel cœur uni autrement, alors vous allez devenir envieux et obsédé par votre propre prospérité matérielle seulement. Si vous et moi devions chercher seulement notre propre prospérité matérielle, ce serait la fin de notre ministère de proclamation de l’évangile. Si notre ministère de diffusion de l’évangile semble avoir des problèmes, c’est parce que vous et moi n’avons plus la foi correcte qui s’unit au Seigneur à 100 pour cent; et c’est aussi la raison pour laquelle tant d’âmes autour de nous et dans toute la nation et le monde tout entier ne sont pas encore vraiment sauvées. C’est parce que nos cœurs ne sont pas unis au Seigneur à 100 pour cent que tant d’âmes vont droit en enfer.


Puisque nous avons obéi à Dieu

Le succès de notre ministère de l’évangile dépend de ce que nous soyons ou pas complètement unis au Seigneur. Pour illustrer cela, regardez à notre ministère récent au nord est de la Chine. Nous avons prêché diligemment l’évangile là-bas, et grâce à notre effort, beaucoup d’âmes en Chine ont vraiment été sauvées. C’est parce que vous et moi avons offert volontairement nos possessions matérielles pour la diffusion de l’évangile sans aucune hésitation. Autrement dit, l’évangile du Seigneur a été prêché avec succès en Chine parce que nous avons tous travaillé dur comme l’a ordonné le Seigneur dans une obéissance complète.
N’ayant pas d’attachement malsain à notre propre prospérité matérielle, nous diffusons maintenant l’évangile de plus en plus loin de par le monde entier, et nous savons très bien que c’est parce que vous et moi avons uni nos cœurs dans un seul effort devant le Seigneur. Tout comme la femme d’Abraham, Sarah, a obéi à son mari complètement, nous nous sommes aussi soumis nous-mêmes au Seigneur dans l’unité complète, et c’est pour cela que nous avons pu prêcher l’évangile du Seigneur jusque-là. Sarah n’a pas cherché son propre intérêt mais seulement les intérêts de son mari. Je ne doute pas que ce soit aussi parce que nous avons cherché les intérêts du Seigneur au lieu des nôtres que nous avons pu diffuser l’évangile jusqu’à ce jour. 
Au cours de notre ministère, nous avons vu tant d’ouvriers de Dieu être formés et tant d’âmes être sauvées, et toutes ces choses merveilleuses se sont faites parce que nous avons tous obéi au Seigneur et uni nos cœurs devant Lui. Si nous ne l’avions pas fait, alors vous et moi ne serions pas assis ici. Après tout, à moins d’obéir au Seigneur et d’unir nos cœurs à Lui, aucun de nous n’aurait atteint le vrai salut. Ceux qui participent à l’œuvre de diffusion de l’évangile du Seigneur ne pensent même pas à dépenser de l’argent économisé pour eux-mêmes. Même si nous avions des milliards de dollars, nous dépenserions sans doute chaque cent dans un but approprié et juste – c’est-à-dire pour sauver les âmes du monde entier.
J’ai en effet dépensé beaucoup d’argent pour notre ministère de l’évangile, et je continuerai à le faire à l’avenir. Lorsque les ressources financières viennent dans l’Eglise, la première chose que je fais c’est faire un plan et prier Dieu de me faire savoir que faire. Je réfléchis longuement et fort aux différentes façons de présenter notre évangile à chacun dans le monde entier, de la question du lieu où implanter une Eglise fille à la façon d’ouvrir une librairie chrétienne, à faire une librairie mobile ou pas, quand faire des réunions de réveil, et comment publier nos livres de façon plus efficace et efficiente. Ainsi, je réfléchis toujours fort et prépare un plan attentif pour diffuser l’évangile de différentes façons. Bien sûr, tous nos plans ne se réalisent pas du jour au lendemain, mais j’ai confiance qu’ils s’accompliront tous un jour. Il n’y a rien que je n’aie pu réaliser une fois que j’avais fixé mon esprit dessus. Comme je viens de le mentionner, juste après avoir reçu la rémission de mes péchés, j’ai réfléchi à une librairie mobile. Bien que cela ne soit toujours pas accompli, cela se réalisera certainement un jour. Je vous demande d’unir aussi vos cœurs au mien et de prier pour ce projet.
Notre Seigneur veut que nous diffusions l’évangile. Donc je vous demande de lui obéir. Ce sont ceux qui se soumettent au Seigneur à 100 pour cent dans l’unité complète avec qui Dieu diffuse Son évangile sur cette terre. Et c’est à travers ces serviteurs fidèles que Dieu accomplit Sa volonté. Rappelez-vous que le Seigneur fait Son œuvre à travers ceux qui sont unis à leur maître à 100 pour cent tout comme la femme d’Abraham, Sarah.


Il faut beaucoup pour accomplir l’œuvre de l’évangile

Savez-vous combien cela demande de faire l’œuvre de diffusion de l’évangile? L’œuvre de l’évangile requiert effectivement des ressources financières interminables, de nombreux ouvriers, et l’obéissance totale de tous ces ouvriers et leur consécration inlassable et l’effort. C’est une tâche extrêmement prenante.
Qui se lèvera alors pour cette tâche difficile de la diffusion de cet évangile précieux? Pour formuler cette question d’une autre façon, où pouvons-nous trouver quelqu’un qui devienne comme la femme d’Abraham, Sarah? Ces gens ne sont pas loin. Ils sont en fait juste ici. Ce ne peut être autre que moi, ou peut-être l’un de vous. C’est dans notre assemblée ici que Dieu cherche ceux parmi nous dont le cœur est uni au Seigneur à 100 pour cent, qui servent le Seigneur fidèlement comme leur maître, qui veulent abandonner leur vie pour saisir la vie du Seigneur et son but comme leur propre vie et but, et qui sont ainsi devenu un seul cœur avec le Seigneur. Ce n’est autre que par ces gens-là que Dieu accomplit l’œuvre juste du Ciel, diffuse l’évangile, et accomplit la volonté du Seigneur.
Mes chers croyants, nous devons tous devenir des gens qui cherchent Dieu. Nous devons tous devenir des gens approuvés par Dieu pour diffuser l’évangile du Seigneur dans le monde entier. Bien sûr, cette œuvre de proclamation de l’évangile est extrêmement prenante pour nous et demande beaucoup de sacrifice. Cela demande aussi une grande somme de ressources financières, et c’est pour cela que je prie le Seigneur de pourvoir à ces ressources, parce qu’elles sont nécessaires pour diffuser Son évangile. Quelle honte ce serait si nous demandions à Dieu seulement notre propre prospérité charnelle? Mais ce n’est pas pour cela que je prie Dieu pour des ressources financières. Je prie parce que je veux servir l’évangile du Seigneur, pour effectivement servir cet évangile de la meilleure façon possible. Ainsi, quelqu’un qui prie Dieu pour des ressources financières en vue de servir le Seigneur est un homme heureux. Ces gens qui dépensent leurs possessions matérielles pour l’évangile du Seigneur au lieu d’eux-mêmes sont pleins de joie. En bref, les gens vraiment heureux parmi nous sont ceux qui peuvent consacrer tout leur cœur, leur corps, leur pensée, leur connaissance, leur force, et leur tout au Seigneur. Je vous demande à tous de vous en rappeler clairement, que ce sont ceux qui vivent pour le Seigneur et diffusent Son évangile qui sont vraiment heureux.
C’est mon espoir sincère et ma prière que vous et moi devenions tous de tels justes qui sont unis au Seigneur à 100 pour cent tout comme la femme d’Abraham, Sarah, était avec son mari. L’œuvre du Seigneur est-elle distincte et séparée de vos affaires? Non, même si vous vous occupez de vos affaires, vous devez aussi vous occuper de l’œuvre de Dieu en tant que partenaire. Vous devez travailler avec le Seigneur quoi que vous fassiez. Cela signifie que vous devez être en partenariat avec le Seigneur en toutes choses. Vous devriez faire tout ce que le Seigneur veut que vous fassiez. Si Dieu veut que vous prêchiez l’évangile, alors vous devez prêcher l’évangile. Je suis déterminé à prêcher l’évangile partout où le Seigneur veut que je le prêche, des lieux de travail aux écoles, hôpitaux, pénitenciers, et séminaires théologiques. En fait, nous prévoyons de visiter un séminaire théologique bientôt pour présenter nos livres sur l’évangile et prêcher l’évangile. C’est seulement parce que les gens ne connaissent pas encore l’évangile du Seigneur que tant restent sans être sauvés; une fois qu’ils réaliseront vraiment le pouvoir de l’évangile, ils croiront tous l’évangile pour être sauvés. Donc, vous et moi devons avoir pour but dans la vie de prêcher l’évangile à tout le monde et de vivre le reste de notre vie selon ce but.
Nous devons servir le Seigneur dans notre vie quotidienne, non seulement à la maison mais aussi au travail et à l’école. Le Seigneur est un invité invisible et un membre de notre famille qui partage le pain avec nous. Donc je vous demande de prévoir chaque aspect de votre vie avec le Seigneur dans un partenariat, et vraiment accomplir la proclamation de l’évangile pour Lui dans votre vie. Si vous êtes en partenariat avec le Seigneur, tous vos efforts réussiront. Aussi longtemps que vous demeurez dans le Seigneur, tout ce que vous ferez sera béni.
Mais qu’arriverait-il si vous pensiez que l’œuvre du Seigneur est séparée de vos propres affaires? Ces gens auront des difficultés constantes dans la vie. Tout ce qu’ils feront échouera sans exception. La femme d’Abraham a obéi à son mari en toutes choses, le considérant comme son maître. Et le Dieu juste l’a complètement protégée. Quand nous regardons Genèse chapitre 12, nous voyons que Dieu a protégé la femme d’Abraham de Pharaon et l’a ramenée en sécurité vers son mari. Ainsi, Dieu est juste pour bénir ceux qui le suivent complètement, et je vous demande de réaliser cela.


Quoi que vous fassiez, soyez toujours partenaire avec Dieu 


Mes chers croyants, quoi que vous fassiez, faites tout avec le Seigneur. Que votre but soit la prédication de l’évangile du Seigneur quoi que vous fassiez. C’est alors seulement que vous pourrez être béni par Dieu. Vous pourriez être surpris de la façon dont vos affaires et votre propre argent sont en rapport avec l’œuvre du Seigneur. Tout cela a du sens pour le Seigneur. C’est parce qu’en tant que personne sauvée par le Seigneur, vous devez mener votre vie pour diffuser l’évangile. L’évangile du Seigneur est prêché seulement si vous êtes prospère, et donc votre prospérité est un must absolu. Et le seul moyen de prospérer est de faire tout en partenariat avec Dieu. Que vous mangiez ou buviez, tout se fait pour le Seigneur. C’est pour le Seigneur que nous respirons. Certains étudiants ici peuvent penser: “Qu’est-ce que cela fait au Seigneur que je sois un bon étudiant ou pas? Ce ne sont pas ses affaires!” Mais cela compte. Tout ce que vous faites compte pour le Seigneur. Et c’est vrai pour nous tous, étudiants et adultes pareillement. En bref, nous devons tous vivre pour le Seigneur chaque moment et chaque seconde de tous les jours de nos vies.
Savez-vous qui sont les plus égoïstes parmi les chrétiens? Ce sont ceux qui refusent le partenariat du Seigneur. Ces gens échoueront dans tout ce qu’ils feront et finiront sans rien en poche. Le Seigneur leur enlèvera même les bonnes choses qu’il leur a données. La même chose est vraie pour nos ministres. Un ministre qui n’est pas partenaire avec le Seigneur verra son Eglise décliner. Cette Eglise peut être florissante au début, mais avec le temps qui passent, plus aucune âme ne s’y ajoutera du tout et elle deviendra si appauvrie qu’elle ne pourra même pas s’occuper de ses propres membres. Par contre, si cette Eglise est prête à être partenaire avec le Seigneur et offre volontairement ses ressources financières à Dieu pour diffuser le vrai évangile, alors elle prospérera merveilleusement encore plus. Le Seigneur bénira cette Eglise si abondamment qu’elle sera encore prospère même après avoir tant offert au Seigneur. Quand on regarde d’un point de vue humain, nous ne pouvons que nous émerveiller de cette issue merveilleuse. Cependant, mes chers croyants, ce n’est en réalité rien d’étonnant, mais une issue entièrement ordinaire. C’est seulement une question de temps que vous ne soyez pas béni si vous vivez seulement pour vous-même, mais vous serez béni si vous vivez en partenariat avec Dieu selon Sa volonté.
Je me suis mis à vivre selon la volonté du Seigneur – c’est-à-dire à focaliser toute mon attention sur l’évangile du Seigneur. Non seulement nos ministres devraient vivre de cette façon, mais tous les justes qui ont été sauvés doivent vivre dans ce but de diffuser l’évangile. Cela signifie que tous les frères et sœurs assemblés ici doivent aussi mener leur vie dans le but de diffuser l’évangile. Tout ce que vous faites doit donc être fait de cette façon car cela convient à la prédication de l’évangile, de la façon dont vous pensez à la façon dont vous agissez, travaillez, et même gérez votre entreprise.
L’apôtre Paul a dit: “Soit donc que vous mangiez, soit que vous buviez, soit que vous fassiez quelque autre chose, faites tout pour la gloire de Dieu” (1 Corinthiens 10:31). Comprenez-vous ce que signifie ce passage? Comme tout autre disciple de Jésus, l’apôtre Paul a consacré sa vie entière à la proclamation de l’évangile. C’est ainsi que tous les saints de l’Eglise primitive ont mené leur vie. En tant que justes de ce temps présent, si nous aimons réellement le Seigneur et voulons le suivre, alors vivons tous comme nos prédécesseurs dans la foi. Les justes sont nés de nouveau grâce au Seigneur, et donc, ils trahiraient le Seigneur s’ils manquaient de vivre pour Lui.
Dieu veut accomplir Son œuvre à travers vous et moi. Il est donc naturel que le Seigneur nous confie encore davantage de travail. Le Seigneur veut que nous Lui donnions encore davantage pour la cause de l’évangile. Donc offrons-nous au Seigneur encore davantage. Pour ceux qui vivent dans le but de diffuser l’évangile et unissent leur cœur à l’évangile à 100 pour cent, le Seigneur leur donnera davantage et les bénira pour porter davantage de fruit. Si nous vivons comme cela dans le but de prêcher l’évangile du Seigneur, nous seront florissants et heureux avec le Seigneur.
C’est seulement quand ceux qui sont nés de nouveau sont unis au Seigneur que nos vies peuvent être heureuses et bénies dans le Seigneur. C’est pour cela que je vous exhorte avec une conscience complètement claire à unir votre cœur au Seigneur, et je me dis cela à moi aussi. Vous pouvez fleurir et prospérer seulement quand vous êtes uni au Seigneur. Si vous manquez sinon de vous unir au Seigneur, la destruction sera votre fin. Vous serez content si vous arrivez au moins à vos fins. Ce n’est pas moi qui vous parle de moi-même, mais c’est un principe indéniable de la foi.
Par contre, si vous vous unissez au Seigneur et vivez votre vie quotidienne dans le but de diffuser l’évangile pour la cause du Seigneur, alors loin de juste vous en sortir, vous vivrez une vie si prospère que vous pourrez partager votre prospérité avec les autres tout en fleurissant encore. C’est quelque chose que j’ai appris depuis que j’ai rencontré le Seigneur. C’est une vérité sans controverse. Réfléchissez-y en vous-même. Si vos frères et sœurs assemblés ici avaient une vie avare juste pour eux-mêmes, alors ils deviendraient des miséreux. Qu’arriverait-il alors s’ils unissaient plutôt leur cœur au Seigneur, lui offraient tout, et cherchaient à vivre pour le Seigneur même s’ils n’ont pas grand-chose, comme la veuve qui a offert deux pites comme rapporté dans Marc 12:42? Dieu donnera certainement davantage et bénira ces saints, ces justes, et ces serviteurs. Il les glorifiera encore plus et les remplira davantage. Croyez-vous cela aussi?
Je n’ai jamais réellement compté 100.000$ en espèces. Mais pour moi-même 1 million n’est pas une si grande somme. Je pourrais offrir des milliards de milliards au Seigneur et toujours avoir le sentiment de ne pas avoir donné assez. Pour que chacun dans le monde entier reçoive la rémission des péchés, aucune somme offerte ne peut être suffisante. Même si nous offrions le monde entier au Seigneur, j’aurais toujours le sentiment que ce n’est pas assez. Mais en même temps, j’ai la foi que notre Seigneur pourvoira pour nous aux ressources financières nécessaires pour faire notre ministère de l’évangile.
Mes chers croyants, il est absolument crucial de vivre dans le but de diffuser l’évangile du Seigneur. Chacun de nous doit vivre de cette façon sans aucune exception. C’est alors seulement que vous aurez une vie prospère et heureuse et verrez tous vos soucis disparaître. Nous pouvons tous être heureux seulement si nous unissons nos cœurs au Seigneur, nous soumettons à lui, et proclamons l’évangile selon Sa volonté. Croyez-vous la même chose?
Quoi que vous fassiez, que vous mangiez ou buviez, faites tout pour la gloire de Dieu et pour prêcher Son évangile. Qu’est-ce que la gloire de Dieu? C’est que chaque âme reçoive la rémission de ses péchés. Donc, comme nous avons déjà reçu la rémission de nos péchés et sommes devenus justes, pour accomplir cette gloire de Dieu, nous devons diffuser l’évangile à toute nation et toute tribu du monde tout entier. Chacun de nous assemblés ici, jeunes et vieux, hommes et femmes, laïcs et ministres aussi, doit croire que c’est son propre appel.
Si quelqu’un devait vivre seulement pour lui-même ou sa propre église, alors les conséquences seraient sa propre destruction. Je ne peux assez insister sur combien il est impératif que nous vivions pour le Seigneur. Je prie le Seigneur pour la prospérité matérielle parce que même si je cherche à dépenser tant d’argent pour l’œuvre de la diffusion de l’évangile, afin de faire ce que le Seigneur veut pour sa cause, je n’ai pas assez d’argent. Et lorsque je touche de l’argent, je le confie entièrement à l’œuvre du Seigneur, comme il a dit: “amassez-vous des trésors dans le ciel” (Matthieu 6:20). Je vous demande de faire la même chose. Ayez la confiance entière que nos ministres ne détournent jamais aucune de vos offrandes mais les utilisent toutes pour l’œuvre précieuse du Seigneur.
Dernièrement nous avons été confrontés à tant de besoins d’impression que nous pensions acheter notre propre presse. Pour partager nos livres avec le monde entier, nous avons aussi besoin d’un moyen de transport rapide et efficace. Donc je pense même à acheter un avion. Cela peut sembler élevé, mais tout est possible si nous avons la foi. Donc j’ai prié le Seigneur comme suit: “Seigneur, je veux tout faire si c’est pour l’évangile. Je veux acheter non seulement une presse mais aussi un avion, si c’est pour la prédication de ton évangile. Si c’est pour l’évangile, je t’offrirai avec joie ma vie entière.”
Je veux que notre Seigneur nous réponde et réalise tous nos rêves. Et je crois de tout cœur que le Seigneur nous répondra effectivement.